Le Titre du Roman

AccueilAccueil  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Les dernières parutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mer 11 Oct - 20:09

- Antiracistes
Écrit en collectif
Éditions Robert Laffont / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, de ses origines ou de sa religion". Nelson Mandela.
Les idées d'extrême droite, les violences racistes et antisémites doivent être combattues avec une vigueur toujours renouvelée. Quelles armes contre le camp de la haine? Avant toute chose, la connaissance et l'analyse. Antiracistes dresse un état des lieux permettant de réfléchir pour mieux agir. Dans quelle mesure le racisme et l'antisémitisme sont-ils liés aux mutations de nos sociétés occidentales? Comment se sont-ils déployés et transformés dans l'histoire? En quoi les crises politiques et économiques, la fracture sociale, la fragmentation culturelle ou encore l'hyper-médiatisation favorisent-elles leur évolution? Quel type d'actions peut-on entreprendre pour les combattre? Les meilleurs esprits ici réunis nous donnent les clés historiques, philosophiques et sociologiques ainsi que les outils théoriques indispensables pour enfin délivrer la société du racisme et retrouver un esprit de fraternité et de bienveillance. Contre le racisme et l'antisémitisme, le livre de référence, par les meilleurs spécialistes.


- Un monde à gagner
de Marie-Laure Dufresne-Castets
Éditions Don Quichotte / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Marie-Laure Dufresne-Castets est avocate en droit du travail, du côté des travailleurs et des syndicats, contre les multinationales et les représentants du patronat. À travers une dizaine de combats emblématiques de sa carrière, elle raconte la violence inouïe mise au service de la gestion de leur masse salariale par les dirigeants. Avec humour et obstination, elle bataille aussi contre une novlangue qui contamine l'opinion, y compris celle des juges: le travail ne "coûte" rien, il a un prix; le dialogue social désigne des décisions prises unilatéralement par les employeurs; les plans de sauvegarde de l'emploi ne sauvegardent rien, si ce n'est le profit des actionnaires; les partenaires sociaux sont en réalité les collaborateurs du patronat. Avec d'autres, elle s'inscrit ainsi dans la tradition des grandes luttes sociales pour plus de justice et de solidarité, qu'il est urgent de remettre au goût du jour.


- Et les faibles subissent ce qu'ils doivent ?
de Yanis Varoufakis
Éditions Babel / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ministre des Finances du gouvernement Tsipras durant le premier semestre 2015, Yanis Varoufakis revient sur les négociations qu'il a menées pendant de longs mois pour résoudre la crise de la dette grecque. Mais c'est à une analyse des causes profondes de cette dernière que l'économiste se livre avec brio. En décryptant les dessous de la construction européenne, il montre comment ces instances, qui devaient favoriser l'émancipation des peuples, se sont finalement retrouvées responsables de leurs enfermements progressifs. Un ouvrage essentiel pour comprendre la situation actuelle.


- Fonder la loi
de Alain Saudan
Éditions Le Pommier / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les héros des tragédies grecques obéissent à un destin; les prophètes répandent la parole divine; les citoyens se plient aux règles de la République. Dans l'esprit de l'homme, la question de la Loi est si présente qu'y répondre consiste précisément à définir la nature humaine. D'où nous vient l'idée de Loi, et par quelle nécessité choisissons-nous de nous y conformer? Obéissons-nous à une certaine transcendance, qu'il s'agisse de Dieu ou de la Raison? La Loi émane-t-elle des profondeurs de notre inconscient ou n'est-elle que l'expression de nos désirs et de nos passions? Depuis l'Antiquité jusqu'aux temps modernes, cet ouvrage très pédagogique nous raconte une histoire fascinante, celle de la Loi, c'est-à-dire aussi la nôtre. À l'heure où le transhumanisme nous promet un monde du tout est possible, et où les fondamentalismes religieux prétendent agir selon des principes absolus, penser l'essence de la Loi, ses fondations, ses devenirs, n'a jamais été aussi urgent. Ne devons-nous pas la (re)mettre au service de la réalisation de l'homme?


- L'Élysée au féminin de la IIe à la Ve République
de Joëlle Chevé
Éditions Du Rocher / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Alors que le débat sur le statut de l'épouse du président de la République reste d'actualité, l'historienne Joëlle Chevé retrace les destins exceptionnels des Premières dames sur plus de deux siècles. De Theresa Tallien, Joséphine Bonaparte, Élise Thiers ou Henriette Poincaré, à Brigitte Macron, en passant par Michelle Auriol, Germaine Coty, Yvonne de Gaulle ou Danielle Mitterrand... une trentaine de portraits officiels et intimes dévoilent comment chacune a vécu ce redoutable honneur, entre nostalgies monarchiques, égalitarisme républicain, évolution de la condition féminine et violence médiatique. D'une plume vivante, qui mêle analyses historiques, anecdotes émouvantes ou tragiques et traits d'humour, Joëlle Chevé interroge l'avenir à la lumière du passé. La Première dame doit-elle s'en tenir à des rôles traditionnellement féminins: accompagner le Président, accueillir les hôtes de la République, représenter la haute couture française, s'investir dans l'humanitaire? Peut-elle s'en inventer d'autres? A-t-elle vocation à représenter plus spécifiquement les femmes? Bref, à quoi sert-elle et doit-elle servir à quelque chose? Autant de questions qui ouvrent un nouveau débat sur la notion même de couple présidentiel.


- Le philosophe et le président
de François Dosse
Éditions Stock / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

On savait qu'Emmanuel Macron a été l'assistant, puis l'intime, de Paul Ricoeur à partir de la fin des années 1990. Cette relation, le président de la République l'a évoquée en des termes émouvants: "La nuit tombait, nous n'allumions pas la lumière. Nous restions à parler dans une complicité qui avait commencé à s'installer. De ce soir-là commença une relation unique où je travaillais, commentais ses textes, accompagnais ses lectures. Durant plus de deux années, j'ai appris à ses côtés. Je n'avais aucun titre pour jouer ce rôle. Sa confiance m'a obligé à grandir". Mais savait-on à quel point ce compagnonnage intellectuel a orienté, façonné, les choix politiques de celui qui est le premier président-philosophe de la Ve République? François Dosse, qui a été l'intermédiaire entre l'un et l'autre, examine à la loupe les discours et les écrits d'Emmanuel Macron et fait apparaître la richesse du legs confié à celui qui est aujourd'hui en charge du pouvoir.


- Une marcheuse en campagne. Comment ça s'est passé
de Axelle Tessandier
Éditions Albin Michel / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Comment Emmanuel Macron, qui était inconnu des Français il y a encore trois ans, a-t-il pu remporter l'élection présidentielle de 2017 avec plus de 66% des suffrages exprimés? Seule une marcheuse de la première heure telle qu'Axelle Tessandier, qui a rejoint Emmanuel Macron dès le début de l'aventure, pouvait nous aider à comprendre comment l'impossible a pu devenir réalité. De simple sympathisante puis partie prenante du projet d'En Marche jusqu'à devenir déléguée nationale et porte-parole du mouvement pendant la campagne, elle en a vécu toutes les étapes et tous les rebondissements de l'intérieur. À travers son regard, qui n'est celui ni d'une politique ni d'une journaliste mais d'une femme et d'une citoyenne engagée, c'est cette folle aventure qu'elle nous restitue dans ce livre. Elle évoque avec sincérité sa relation avec Emmanuel Macron et sa garde rapprochée, sa rencontre avec Édouard Philippe, les rebondissements des primaires, les affaires, le ralliement de François Bayrou ou l'épisode de la Rotonde. Son précieux témoignage nous plonge dans les coulisses de cette campagne et de cette victoire, et nous révèle, enfin, comment ça s'est vraiment passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 14:24

- Où va la démocratie ?
de Dominique Reynié
Éditions Plon / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Depuis plusieurs années déjà, on observe les signes d'une fragilisation du monde démocratique. La hausse de l'abstention, l'installation d'un puissant vote populiste et la crise des partis de gouvernement sont parmi les signes les plus remarquables. La défiance à l'égard des institutions et des acteurs politiques est commune à la plupart des démocraties, à des degrés divers, et presque partout, dans l'opinion, elle domine, y compris là où le régime démocratique semblait plus solidement enraciné. Le discrédit affecte toutes les institutions de représentation. Le monde médiatique est jugé sévèrement. En même temps, le renouvellement générationnel transforme profondément la culture civique. Il s'agit d'une révolution silencieuse mais dont les conséquences ne sont pas anticipées. Si, en Europe centrale et orientale, le retour à une pratique autoritaire du pouvoir est à l'œuvre, cette forme de gouvernement rencontre un succès croissant au sein des nouvelles générations de tous les pays étudiés. Les démocraties subissent les effets du grand changement historique. Le vieillissement démographique fragilise les politiques de solidarité, indispensables à la cohésion sociale. La globalisation fait douter de la capacité de régulation voire de gouvernement des États. Dans le monde démocratique on ne met pas encore en doute massivement la valeur du vote, mais on s'interroge de plus en plus sur son efficacité et sur son utilité. L'enquête "Où va la démocratie?" a été conçue par la Fondation pour l'innovation politique et sa réalisation a été confiée à l'institut Ipsos qui a administré un questionnaire en 23 langues différentes. Plus de 22 000 citoyens ont été interrogés dans 26 pays: l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, les États-Unis, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Suède et la Suisse. L'enquête aborde de nombreuses questions, parmi lesquelles l'attachement au vote, la confiance dans les institutions, la montée de l'autoritarisme, la confiance dans les gouvernants mais aussi dans les médias, les jugements suscités par la police et l'armée, l'état de l'opinion sur la peine de mort, l'immigration, l'avortement, les réfugiés ou l'islam...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 14:22

- La contamination du monde
Une histoire des pollutions à l'âge industriel
de François Jarrige et Thomas le Roux
Éditions Du Seuil / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Autrefois sources de nuisances locales circonscrites, les effets des activités humaines sur l'environnement se sont transformés en pollutions globales. Le climat se réchauffe, les mers s'acidifient, les espèces disparaissent, les corps s'altèrent: en rendre compte d'un point de vue historique permet de ne pas sombrer dans la sidération ni dans le découragement face à un processus qui semble devenu inéluctable. Car le grand mouvement de contamination du monde qui s'ouvre avec l'industrialisation est avant tout un fait social et politique, marqué par des cycles successifs, des rapports de force, des inerties, des transformations culturelles. En embrassant l'histoire des pollutions sur trois cents ans, à l'échelle mondiale, François Jarrige et Thomas le Roux explorent les conflits et l'organisation des pouvoirs à l'âge industriel, mais aussi les dynamiques qui ont modelé la modernité capitaliste et ses imaginaires du progrès.


- Macron, et en même temps..
de Alice Baudry / Laurent Bigorgne / Olivier Duhamel
Éditions Plon / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ce livre n'est pas une énième biographie ni un énième récit d'actualité, mais la première tentative d'analyse fouillée de ce que l'élection de Macron veut dire, de ce qu'elle nous révèle de l'état de la France, de ce qu'il conçoit pour la transformer, de ses stratégies possibles, de ce qui risque d'échouer, de ce qui pourrait réussir.


- Président, la nuit vient de tomber
de Arnaud Ardoin
Éditions Cherche Midi / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Président, la nuit vient de tomber. - J'espère qu'elle ne s'est pas fait mal", lui répond, avec malice, Jacques Chirac. Cette rituelle complicité, l'ancien chef d'État la partage avec Daniel, son dernier compagnon de route. Percer le mystère de Jacques Chirac, c'est suivre une destination incertaine. Un homme politique sans ego, dit-on. Jacques Chirac serait un être paradoxal, autoritaire et tolérant, généreux et indifférent aux autres, un enfant gâté de la République à qui tout semble avoir réussi. Énarque et grand bourgeois, il est, en vérité, profondément humain, rustique, simple. Cet être tourmenté, épris par-dessus tout de liberté et de spiritualité, aurait passé son existence à protéger ses jardins secrets: les arts premiers, l'Asie, les femmes, sa compassion éternelle envers les enfants handicapés... Celui qui rêvait de devenir archéologue, capitaine au long cours ou militaire de carrière n'avait jamais écrit son histoire.


- Dans la tête de Xi Jinping
de François Bougon
Éditions Actes Sud / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Depuis Mao, aucun dirigeant chinois n'avait concentré autant de pouvoir entre ses mains que Xi Jinping, qui a accédé en 2012 à la fonction suprême de secrétaire général du parti communistechinois (pcc) puis, un an plus tard, à celle de président de la République populaire de Chine. Si Poutine et Erdogan sont des représentants remarqués et tonitruants de l'illibéralisme, le numéro un chinois Xi Jinping a choisi, lui, la discrétion. François Bougon, journaliste au Monde, décortique ici le personnage et sa stratégie.


- Petit manuel des valeurs et repères de la France
de Dimitri Casali
Éditions Du Rocher / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les ennemis de la République ne sont forts que parce que nous sommes faibles et oublieux de nos principes fondamentaux. Au lendemain des attentats de janvier 2015, nous nous sommes demandé ce que nous pourrions faire pour la France, notre pays si profondément touché dans sa chair et dans sa tête. Avec ce Petit manuel des vingt valeurs et repères qui ont construit la France depuis 2 000 ans, nous avons voulu proposer à tous les Français, quelles que soient leurs origines, de retrouver leur héritage fondamental. Ce bref rappel des valeurs, symboles et repères, sur lesquels il n'est pas question de transiger, ne fait aucune concession à l'esprit de repentance et au politiquement correct qui nous envahissent. Il se propose de (re)découvrir la permanence de notre double héritage, chrétien et monarchique d'une part, républicain et laïc d'autre part, pour mieux comprendre qui nous sommes. Soyons fiers des valeurs qui ont façonné la France d'aujourd'hui. La liberté d'expression, l'humanisme, la langue française, les Lumières, le patriotisme nous ont transmis le goût de l'égalité, la liberté de la femme, le respect des lois et de l'État, le civisme, la croyance en la promotion sociale et le sens du mérite. Nous devons continuer à nous battre pour nos valeurs et nos modèles. Il n'y a pas de honte, bien au contraire, à vouloir rester fidèle à la mémoire de nos pères. Si nous voulons marcher vers le futur, retournons toujours à nos racines.


- Le droit européen a-t-il une histoire ?
de Alain Wijffels
Éditions Fayard / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Depuis le XIIe siècle, les ordres politiques en Europe se sont construits autour d’une notion d’État de droit qui s’est articulée différemment selon les époques et les systèmes juridiques. Au-delà des particularismes, l’histoire comparative du droit et le droit comparé permettent de dégager une culture juridique partagée. Au Moyen Âge, la tradition juridique des universités a servi à créer un instrument de "police et justice" tendant vers l’idéal du "bon gouvernement". À toutes les époques, le droit a maintenu ce rôle irréductible garantissant que toute décision politique se mesure à un étalon de justice. Quelle que soit la construction européenne envisagée, la question de l’État de droit au service d’une politique efficace et juste est essentielle. L’idéal du droit européen, et ce qui constitue son histoire, reflète cette recomposition sans cesse renouvelée.  


- Faire l'Europe dans un monde de brutes
de Letta Enrico
Éditions Fayard / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

C’est un grand Italien qui l’affirme: la construction européenne a urgemment besoin d’être consolidée par une relance franco-allemande. De l’intérieur, ses bases sont non seulement menacées par le Brexit, mais, plus largement, par des opinions déboussolées qui se considèrent délaissées par l’Union européenne. À l’extérieur, les railleries de Trump, la défiance de Poutine et les provocations d’Erdogan exigent plus que jamais des Européens de se prendre en main. D’autant que notre continent doit répondre aussi aux grands bouleversements que sont l’augmentation de la population mondiale, les arrivées de migrants, le changement climatique et les mutations rapides de l’économie. À l’Europe aujourd’hui de s’affirmer pour devenir une puissance de valeurs. Enrico Letta fut chef du gouvernement italien dans les heures mouvementées de la crise de l’euro et de la crise des migrants. Dans ce livre, fruit d’entretiens avec Sébastien Maillard, il avance des pistes pour "débruxelliser" l’Europe, démocratiser son fonctionnement et asseoir son leadership, afin de réconcilier le projet européen avec tous ceux qui s’en estiment les perdants ignorés. Avec conviction, réalisme et pédagogie, il nous démontre que si l’Europe se divise, elle se marginalisera au risque de ne compter pour rien dans un monde de brutes.


- Ces maires qui changent la France
de Mathieu Rivat
Éditions Actes Sud / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Parce que la politique à l'échelon local est une source incroyable de renouveau pour le dialogue citoyen et l'action publique, cet ouvrage donne la parole à des maires qui ont décidé de penser la relation aux habitants et au territoire de façon innovante. Destiné aux citoyens, élus, militants, ce livre peut donner des clés pour agir et être un outil de réflexion dans sa propre pratique.


- Quelques vérités à vous dire
de Claude Guéant
Éditions L'Archipel / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Claude Guéant a côtoyé, quarante années durant, ministres, patrons, artistes et chefs d’État. Il a fait, comme il dit, partie du cercle des puissants, sans cesser d’aller à la rencontre des Français ordinaires. Une vie de travail et de dévouement riche de rencontres, mais qui lui a valu aussi la rancune et la calomnie. Le "grand commis de l’État" n’a rien oublié. Et il n’entend rien cacher. Ayant recouvré sa liberté de parole, il s’exprime aujourd’hui en toute liberté sur les dossiers dans lesquels son nom a été cité, l’affaire Kadhafi, la perception de primes de cabinet en liquide, la vente prétendument  fictive de tableaux de maître, dénonçant l’instrumentalisation dont il a été l’objet.
Sa proximité avec Nicolas Sarkozy fait en outre de lui un témoin privilégié de son quinquennat, dont il tire le bilan. Claude Guéant évoque dans ce livre les a aires criminelles auxquelles ses fonctions l’ont confronté: la prise d’otages de l’école maternelle de Neuilly, la traque d’Yvan Colonna, les assassinats de Merah à Toulouse et Montauban, ainsi, bien sûr, que l’opération militaire de la France en Libye. Les confessions de celui qui fut surnommé "le Cardinal"dévoilent un pan de notre histoire. Elles rétablissent la vérité d’un homme, aux antipodes du personnage secret et redouté souvent dépeint.


- Ce que les riches pensent des pauvres
de Serge Paugam / Bruno Cousin / Camila Giorgetti / Jules Naudet
Éditions Du Seuil / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

Les pauvres suscitent-ils aujourd'hui, chez les riches, une répulsion similaire à celle que le peuple inspirait aux bourgeois au XIXe siècle? Autrement dit, les démunis sont-ils encore considérés comme une classe dangereuse, immorale et répugnante? En interrogeant le refus de la mixité résidentielle manifesté par les catégories supérieures, telle est la question frontale que pose cet ouvrage, issu d'une grande enquête comparative sur les perceptions de la pauvreté et des inégalités dans les beaux quartiers de trois métropoles: Paris, São Paulo et Delhi. À partir d'entretiens approfondis, il montre que la quête d'entre-soi des habitants des ghettos dorés n'est pas seulement motivée par une recherche de prestige et de qualité de vie, mais également par des représentations des pauvres qui les incitent à s'en protéger. Comment parviennent-ils à justifier leurs stratégies d'évitement et de relégation des catégories défavorisées, ainsi qu'à légitimer l'ordre local qu'ils s'efforcent de perpétuer? Au-delà de la peur de la criminalité et de l'insalubrité apparaît la crainte des élites d'être en quelque sorte contaminées par des modes de vie jugés culturellement indésirables ou moralement nuisibles. À travers les mécanismes du séparatisme social, ce sont les conditions de possibilité de la solidarité que cet essai explore.


- L'islamisation ordinaire de la France
de Pierre Durand
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

Assisterions-nous à la banalisation de l'islamisation de la France? Mention halal dans notre magasin ou notre pizzeria, disparition de notre sandwich jambon-beurre, nombre croissant de femmes voilées (même la coiffeuse), de barbes et djellabas, croisées en ville ou à la campagne, installation d'une école coranique dans notre quartier, où la piscine municipale propose des plages horaires non mixtes, publicités (magasins de vêtements, lignes de train internationales, chaîne d'ameublement...) mettant en scène des femmes voilées: tous ces signaux, que nous acceptons au nom de la liberté religieuse, sont-ils vraiment si anodins? De fait, la France est en état d'urgence en raison des attentats de janvier, puis de novembre 2015, qui nous ont ébranlés et ouvert violemment les yeux sur la réalité du fait islamique: une idéologie totalitaire à peine cachée derrière le paravent de la religion, organisée en réseau et autorisée par la lâcheté, voire la compromission, de nos responsables politiques de gauche comme de droite. Ces attaques sont-elles le fruit du hasard? Certains hauts fonctionnaires se sont sincèrement demandés comment on a pu en arriver là. D'autres, depuis longtemps, tirent la sonnette d'alarme: les attentats étaient largement prévisibles. Mais, sur leurs discours fut jetée l'opprobre du racisme par des élites bien à l'abri et ignorant tout des "territoires perdus" de notre pays qu'ils ne connaissent pas et n'ont jamais cherché à connaître. L'islamisme ordinaire pourrait bien être le versant de cet islamisme politique, violent, idéologique. Parce qu'ils sapent les fondements de notre société, il est urgent de lutter. La résistance doit venir de tous les terrains: au-delà de la résistance quotidienne, les responsables politiques ont le devoir de prendre clairement position sur ce sujet crucial, et cesser de craindre ces bien-pensants, ces leaders d'opinion autoproclamés, invoquant l'amalgame ou la "lepénisation des esprits" et se faisant les chantres d'une mondialisation heureuse, utopique, alors que le réel se dérobe un peu plus chaque jour à leurs incantations. Pierre Durand, haut fonctionnaire, familier des cercles de pouvoir comme de la réalité des banlieues, tient cette chronique de l'islamisation ordinaire en France, démasquant leur penseurs, analysant leurs manifestations multiformes, et appelant à une résistance vigoureuse. En effet, les islamistes seront forts dans notre pays si et seulement si nous sommes faibles. Comme dans les années trente, il est possible de résister à l'ascension de ceux qui veulent nier notre liberté, celle pour laquelle les générations passées se sont battues et pour laquelle nous lutterons encore.


- Israël et ses conflits. Des querelles et des rêves
de Philippe Velilla

Éditions Le Bord de l'Eau / 15 septembre 2017


Le Titre du Roman

Les querelles et les rêves de l'État juif s'expriment dans deux types de conflits. D'abord des conflits internes à cette société éclatée entre Juifs et Arabes, religieux et non religieux, ashkénazes et séfarades, riches et pauvres... Fidèles à leur tradition de contestation permanente, les Israéliens ne cessent d'interpeller leurs dirigeants sur les problèmes du pays: la paupérisation, les privilèges dont bénéficient des communautés en raison de leur poids électoral. Le système politique fondé sur la représentation proportionnelle intégrale favorise la segmentation de la population et tous les excès: L'orthodoxie, le messianisme, les replis identitaires... Les fractures ont une dimension sociale, ethnique et territoriale. Il n'y a plus un Israël, mais trois: celui des gagnants de la mondialisation (à Tel-Aviv et sur la bande côtière), celui des perdants dans la "périphérie" (le Nord et le Sud du pays), et celui constitué dans les territoires occupés depuis 1967:le nouveau royaume de Judée-Samarie où, dans plus d'une centaine de colonies, 400 000 Israéliens n'entendent nullement céder un pouce de terrain. Ce jusqu'au-boutisme participe du second type de confrontations: le conflit avec les Palestiniens. Ces derniers ont leur part de responsabilité dans les échecs constatés. Ils payent le prix de toutes les erreurs du monde arabe et d'abord celui du refus du partage du pays. Aujourd'hui, la montée de l'islamisme, les ambiguïtés de l'Autorité palestinienne et la permanence du terrorisme découragent les meilleures volontés. Mais le gouvernement israélien ne montre pas l'exemple: en esquivant le débat sur la solution à deux États ou sur les risques d'un État binational, il multiplie les atermoiements en comptant sur la bienveillance d'une administration américaine pourtant bien imprévisible. Tout laisse penser que cette situation va perdurer, l'État juif pouvant se satisfaire de ses succès en matière économique, technologique et culturelle, en oubliant que sa pérennité n'est pas assurée dans un environnement hostile. D'autant que dans chaque camp, les extrémistes arrivent à imposer leurs vues et à dicter l'agenda politique.


- La fabrique de l'homme nouveau
de Jean-Pierre Durand
Éditions Le Bord de l'Eau / 15 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le livre montre et illustre la rupture anthropologique en cours dans le travail et dans la consommation du citoyen. L'avènement du lean management s'est accompagné d'une promotion verbale de l'autonomie et de la responsabilisation au travail pour tous. Mais les exigences du capitalisme ont renforcé l'encadrement des salariés (et des travailleurs indépendants) de bas en haut de l'édifice productif dans l'industrie et dans les services privés ou publics. Les résistances sont rares dans un contexte d'affaiblissement du syndicalisme: l'augmentation des charges de travail et le nouveau management (brutal sous des apparences participatives) ont conduit à une détérioration de la santé au travail et à la multiplication des suicides au travail. Les promesses d'autonomie et de satisfaction dans le travail ne sont pas tenues et les travailleurs doivent réaménager leur psychisme pour survivre. Il en est exactement de même dans la consommation où les engagements des offreurs sont très rarement remplis, en particulier dans les services (téléphonie, services internet, transports, VPC...): Le consommateur doit subir l'impersonnalité de ses correspondants (boîte vocale) et l'absence de réponse à ses réclamations, se soumettre à la mauvaise qualité du service et accepter de remodeler son esprit. Telles sont les conditions d'émergence de l'homme nouveau (déjà perçu par Gramsci comme pétri par le capitalisme) qui rétracte ses aspirations et à la liberté et au bonheur. L'ouvrage détaille la mise en œuvre de ces processus dans plusieurs secteurs industriels et dans les services où l'identité des salariés est fracturée, où la reconnaissance est déniée et où, en fin de compte il est doublement dépossédé de son travail, économiquement et affectivement. Alliant les analyses micro-sociologiques aux causes macro-économiques, l'auteur déconstruit les concepts et les pratiques de l'évaluation, de la reconnaissance, du travail des clients... Il conclut sur deux scénarios: l'un de régression sociale et l'autre d'un futur enchanté, sans oublier les questions de l'environnement ou de l'intensification des migrations internationales avant de débattre d'alternatives incertaines.


- Le changement climatique. Une menace pour la démocratie
de Valéry Laramee de Tannenber
Éditions Buchet Chastel / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Sécheresses d'ampleur inédite, inondations torrentielles, élévation du niveau des mers, chute des rendements agricoles, migrations humaines, etc., le changement climatique bouleverse nos vies sous bien des latitudes. Ses effets se font aussi sentir sur nos institutions politiques. Car, comme le soulignent climatologues, politologues et stratèges militaires, si le réchauffement n'engendre pas forcément les crises, il en amplifie sévèrement les conséquences: en durcissant les conditions de vie dans de nombreuses régions du monde, il déstabilise les pays à faible gouvernance et pousse les populations à émigrer. De même, il accentue la pression sur les terres arables et sur l'accès à l'eau, avec le risque d'engendrer de violents conflits. De quoi fragiliser les sociétés qui n'auraient pas anticipé cette évolution. Tout l'enjeu pour les démocraties est là: comment éviter que la crise climatique actuelle ne débouche sur des conflits politiques? Quels modes de développement mettre en place pour faire face à ces défis? Et comment financer cette véritable transition écologique?


- Les nouvelles frontières du travail à l'ère numérique
de Patrice Flichy
Éditions Du Seuil / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

La révolution numérique est au cœur des mutations que connaît aujourd'hui le travail. À tel point que certains y voient la cause principale de la précarisation de l'emploi et dénoncent l'"ubérisation" de l'économie, qui annoncerait la fin du salariat, voire de celle du travail lui-même. Cette lecture ne perçoit qu'une partie du problème. Elle ignore en effet une autre révolution silencieuse actuellement à l'œuvre: la recherche par les individus de nouveaux rapports au travail. De plus en plus d'hommes et de femmes souhaitent gagner en autonomie, se singulariser, valoriser leur réputation, se réaliser dans ce qu'ils font. Le numérique leur fournit la possibilité de rapprocher leur travail et leurs passions, de mobiliser leurs ressources personnelles pour inventer des formes d'activités à travers lesquelles ils puissent se définir. En analysant les tentatives qui se font jour de travailler autrement, cet ouvrage montre comment se substitue à la longue tradition de l'autre travail, anciennement confiné dans l'espace domestique ou celui du voisinage, un travail ouvert, court-circuitant l'organisation des professions et associant l'économie collaborative marchande à l'économie du partage non marchande. Si ces utopies pratiques nécessitent de repenser le compromis social sur des bases renouvelées pour garantir à tous les mêmes droits, les voies d'émancipation qu'elles inspirent redéfinissent entièrement la question du travail: l'enjeu n'est plus désormais de s'en libérer, mais de le libérer.


- Moi, la Révolution
de Daniel Bensaïd
Éditions Don Quichotte / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

En 1989, la Révolution venait hanter son bicentenaire. Prenant à partie sur le mode du tutoiement sans-culotte le citoyen-président, elle s'emporte contre ces festivités officielles dont elle se sent la grande absente, escamotée sur fond de conversion au réel et de régression des utopies. Contre ceux qui la voudraient terminée, cette éternelle dissidente se proclame infinie, et réplique: en finir avec Thermidor. Irrévérencieuse et querelleuse, elle chemine entre passé et présent avec des compagnons d'infortune inattendus, Jeanne d'Arc et Charles Péguy notamment, et se livre à son examen de conscience, discutant des Droits de l'homme et de la Terreur, de la République et du Progrès, de l'Argent et de la Morale…


- Apprendre à résister
de Olivier Houdé
Éditions Le Pommier / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

Des milliards de neurones dans le cerveau se connectent en réseaux pour apprendre. Mais cela créée aussi des biais cognitifs auxquels il nous est très difficile de résister. Olivier Houdé a élaboré une théorie du cerveau de l'enfant et de l'adulte fondée la résistance cognitive à travers un processus positif d'inhibition. Il l'illustre ici pour les apprentissages à l'école, mais aussi pour lutter contre la radicalisation grâce à l'esprit critique. C'est l'objet d'un dernier chapitre qui met en avant le potentiel de cette méthode dans des situations très engagées, comme l'éducation des jeunes à résister à l'embrigadement.


- L'écologie intensive
de Michel Griffon
Éditions Buchet Chastel / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Réchauffement climatique, pollution, érosion de la biodiversité, épuisement des ressources, explosion des maladies liées à l'environnement… notre planète est aujourd'hui en danger. Et l'accroissement de la population mondiale n'arrange pas les choses. Pourtant, la Terre pourra demain nourrir tous ses habitants sans poursuivre sa course folle aux engrais, aux pesticides, à la déforestation et au défrichement. Comment? En s'inspirant du vivant, en intensifiant les processus naturels. Il s'agit, par exemple, de stimuler l'activité biologique du sol en associant des variétés complémentaires et en recyclant systématiquement les débris végétaux, de lutter contre les ravageurs en accentuant la lutte biologique et la lutte intégrée. Il est possible de produire plus et mieux avec moins: un développement agricole plus productif tout en étant écologique et équitable peut voir le jour si l'on s'inspire de la nature et de son fonctionnement. Au-delà des techniques, il s'agit finalement de promouvoir une agriculture durable, dans un cadre d'écosystèmes eux aussi durables, pour des sociétés économiquement et socialement viables.


- La malédiction de l'Élysée
de Patrice Biancone
Éditions Cherche Midi / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Je ne sais pas si un seul jour j'ai aimé cela, aller vite. Seule certitude: foncer encore et toujours, c'est usant, quelquefois désastreux. Chef de cabinet de Valérie Trierweiler puis conseiller de François Hollande, j'ai été plongé au cœur du pouvoir. Je suis devenu le témoin privilégié d'une déroute politique, où tout est surjoué, faussé, dévoyé. Où tout relève principalement du cynisme, du calcul et de la trahison. Une comédie humaine où les acteurs ne font jamais relâche.


- Macron & Cie. Enquête sur le nouveau président de la République
de Mathieu Magnaudeix et Mediapart
Éditions Don Quichotte / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le 7 mai 2017, l'ancien ministre de François Hollande est devenu, à 39 ans, le plus jeune président de la Ve République, au terme d'une OPA sur le pouvoir menée avec méthode, sur fond d'effondrement des partis. En coulisses, Emmanuel Macron a construit une machine électorale destinée à conquérir le pouvoir, transformant en cash machine les ramifications multiples d'un réseau accumulé au fil des ans dans le monde des affaires et le Paris mondain. Loin du storytelling macronien, la rédaction de Mediapart a enquêté pendant plusieurs mois sur le "monde" de l'ancien banquier d'affaires, ses réseaux, ses donateurs, la façon dont l'ancien élève de Ricœur a bricolé une pensée ultra-pragmatique collant au moment politique, son zigzag symbolique et opportuniste entre gauche et droite, et la façon dont il s'est hissé au pouvoir. Incarnation du "système" politique, l'énarque jure qu'il saura se démarquer du "vieux monde" dont il est issu. À bonne distance de la communication et de la chronique des faits et gestes du président, Mediapart s'est penché sur les hommes et les femmes du nouveau pouvoir, le peuplement des cabinets ministériels, et raconte les coulisses des premiers mois d'une présidence inattendue.


- Médiarchie
de Yves Citton
Éditions Du Seuil / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Nous nous imaginons vivre dans des démocraties, alors que nous vivons dans des médiarchies. Car, plus que les peuples ou les individus, ce sont les publics formés par les médias qui sont les substrats de nos régimes politiques. Même lorsque nous dénonçons le "pouvoir des médias", nous n'entrevoyons qu'à peine à quel point ceux-ci conditionnent nos perceptions, nos pensées et nos actions, individuelles et collectives. En reliant des courants de pensée étrangers à nos traditions critiques et universitaires, Yves Citton renouvelle considérablement notre boîte à outils conceptuelle et s'applique tournevis en main à recadrer nos débats. De l'écoféminisme à la sociologie des réseaux, des algorithmes de l'apprentissage profond à l'archéologie des infrastructures, de la démonologie au design d'ingénierie, du médiactivisme au médiartivisme, le parcours proposé élargit notre horizon théorique et notre imaginaire politique en explorant d'autres manières de penser les "médias". Nous ne saurions échapper aux conditionnements opérés sur nous, entre nous, à travers nous et en nous par nos médiarchies. Ce livre espère toutefois nous aider à mieux percevoir ces conditionnements, à mieux les concevoir, et à moins les subir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 14:17

- Les chemins de l'avenir, une approche pragmatique
de Jacques Lesourne
Éditions Odile Jacob / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Comment préserver les forces vives de l'avenir? En levant les verrous qui pèsent sur l'individu, la société, l'Europe et les nations. Telle est la réponse de Jacques Lesourne. Il livre ici une analyse concrète des erreurs et des insuffisances de gouvernance. Toutes ont conduit, au cours de l'Histoire, à des situations de crise, comme en juillet 1914, ou dans les années 1990 avec le cas de la Yougoslavie, ou bien encore de nos jours avec la crise ukrainienne. Notre monde connaît tour à tour ordre et chaos: l'effondrement français de 1940, la chute de la République de Weimar comme le désarroi de l'Union européenne au sortir du référendum sur le Brexit en sont des exemples tragiques. Les démocraties d'aujourd'hui doivent affronter de nouveaux défis. Sans céder à la tentation du pessimisme, Jacques Lesourne montre dans ce livre quels sont leurs atouts, quelles sont leurs armes.    


- Nos mythologies économiques
de Eloi Laurent
Éditions Babel / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

L'économie est une mythologie qui désenchante le monde: elle pollue le débat public de ses fausses certitudes et empoisonne l'esprit démocratique. Nos mythologies économiques sont des mystifications politiques qui ont pour fonction principale de détourner l'attention des citoyens des véritables enjeux dont ils devraient se soucier et débattre. Dans cet ouvrage, l'économiste Éloi Laurent décrypte avec brio quinze mythes contemporains aussi puissants que fallacieux.


- Vers le monde de 2050
de Michel Camdessus
Éditions Fayard / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Que sera notre monde dans une trentaine d'années? Qui osera penser au-delà des prochaines échéances électorales, regarder au loin notre planète se dégrader et ses peuples s'entre-déchirer? Michel Camdessus, avec la complicité des experts de l'Emerging Markets Forum, relève le défi: pour faire mentir les prophètes de malheur qui nous annoncent un monde plus injuste et cruel, il faut convaincre nos dirigeants d'agir autrement. D'agir en tenant compte de l'avenir de nos enfants, c'est-à-dire en intégrant le fait que, dans un univers multipolaire et interconnecté, notre réussite dépendra étroitement de la réussite de tous les autres pays. Or nous venons de vivre une "grande inversion": les pays émergents représentent désormais plus de la moitié du PIB mondial. L'indifférence à leur égard n'est plus une option et c'est collectivement que nous trouverons des solutions. Comme le disait l'économiste Jean Boissonnat, "à force d'imaginer le bien, on finit par y contribuer". Telle est l'ambition de ce livre.


- Désobéir
de Frédéric Gros
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Ce monde va de travers, à tel point que lui désobéir devrait être une urgence partagée et brûlante. Dans cet essai intempestif, Frédéric Gros réinterroge les racines de l'obéissance politique. Conformisme social, soumission économique, respect des autorités, consentement républicain? C'est en repérant les styles d'obéissance qu'on se donne les moyens d'étudier, d'inventer, de provoquer de nouvelles formes de désobéissance: la dissidence civique, la transgression lyrique... Rien ne doit aller de soi: ni les certitudes apprises, ni les conventions sociales, ni les injustices économiques, ni les convictions morales. La pensée philosophique, en même temps qu'elle nous enjoint de ne jamais céder aux évidences et aux généralités, nous fait retrouver le sens de la responsabilité politique. À l'heure où les décisions des experts se présentent comme le résultat de statistiques glacées et de calculs anonymes, désobéir devient une affirmation d'humanité. Philosopher, c'est désobéir. Ce livre en appelle à la démocratie critique et à la résistance éthique.


- Le long terme comme horizon
de Philippe Durance
Éditions Odile Jacob / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Comment les entreprises intègrent-elles le long terme dans leurs processus de décision? Quelle place y tient l’anticipation? Et comment s’articule-t-elle avec l’action? S’appuyant sur des entretiens menés auprès de dirigeants d’entreprises centenaires, Danone, Michelin, Saint-Gobain, SPIE, Veolia, la Caisse des dépôts, Malakoff Médéric..., ce livre montre que leur pérennité s’explique largement par leur capacité de prévision. Parce qu’elles ont appris à faire face à l’inattendu, voire à l’imprévisible, en développant des stratégies pour absorber les crises, elles ont su renouveler leurs modèles et apprendre de leur histoire.


- Raisonner sur les blés
de Steven L. Kaplan
Éditions Fayard / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Laisser-faire contre interventionnisme, c'est sur ce thème qui met aux prises aujourd'hui nos hommes politiques, nos intellectuels et nos économistes que se sont affrontés les plus grands esprits du XVIIIe siècle, Diderot, Galiani, Turgot, Necker, parmi d'autres. Alors que la science économique vient de naître, les économistes, comme s'appellent eux-mêmes les physiocrates, deviennent un groupe influent auprès de Louis XV et vont transformer le monde, notamment grâce à l'idée nouvelle de liberté. Mais les premières tentatives de l'appliquer politiquement, par des réformes radicales dans le domaine de l'approvisionnement, débouchent sur de très graves crises sociales, économiques, politiques et culturelles. De nombreux critiques pointent la dangerosité d'un désengagement drastique de l'État et mettent en relief le caractère ambigu d'une liberté sectaire incapable de porter une émancipation socialement juste. Du grand débat sur les blés que font naître ces affrontements brutaux, tant sur les marchés et les chemins que dans les livres et les salons, émergent  deux visions du monde qui continuent de nous diviser aujourd'hui. Steven Kaplan nous plonge dans les écrits et les correspondances des protagonistes pour répondre à cette question fondamentale: comment concilier marché et régulation, liberté et égalité? Ce faisant, il offre une vision renouvelée du XVIIIe siècle français et une manière originale de pratiquer une histoire des idées.


- Un monde sans travail
de Blandin Tiffany
Éditions Du Seuil / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Les technologies vont-elles détruire le travail? Cette question tourmente les hommes depuis les débuts de l'ère industrielle. La machine à vapeur, l'électricité, l'automobile ont remplacé des millions d'ouvriers... mais, toujours, de nouveaux postes sont apparus. Aujourd'hui, les stupéfiants progrès de l’intelligence artificielle vont confronter la société à un terrible défi. Dans la décennie qui vient, robots et ordinateurs intelligents vont générer un chômage sans précédent. Comme les machines ont remplacé les ouvriers, des programmes informatiques pourraient se substituer aux employés de bureaux. Mais alors que les cols bleus se sont reconvertis dans les services, les cols blancs pourront-ils trouver comment rebondir? Par une série de reportages vivants et d’entretiens avec les meilleurs experts, Tiffany Blandin explore les coulisses de cette mutation irrépressible, racontant comment les géants de la Silicon Valley et les startups du monde entier s'emparent de cette technologie, et comment les entreprises de tous les secteurs, déjà, envisagent de se séparer de leurs salariés. Loin des regards, l'automatisation des tâches intellectuelles s'est enclenchée. Il faut en prendre conscience dès maintenant, affronter ce nouveau défi et trouver des solutions pour tous. Sans quoi seuls les plus riches en profiteront.


- Utopies réalistes
de Bregman Rutger
Éditions Du Seuil / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Ouvrir grand les frontières, une semaine de travail de quinze heures, le revenu de base universel… Des idées naïves et dépassées ou bien la force de l’utopie renouvelée? Résolument anti-décliniste, Utopies réalistes tombe à pic et nous explique comment construire un monde idéal aujourd’hui et ne pas désespérer. D'une ville canadienne qui a totalement éradiqué la pauvreté à l’histoire d'un revenu de base pour des millions d'Américains sous Richard Nixon, Rutger Bregman nous emmène dans un voyage à travers l'histoire et, au-delà des divisions traditionnelles gauche-droite, défend des idées qui s’imposent par la force même de l’exemple et le sérieux de la démarche historique. Tout progrès de la civilisation, des débuts de la démocratie à la fin de l'esclavage, fut d’abord considéré comme un fantasme de doux rêveurs. À la fois stimulant et passionnant, appuyé sur les travaux d’Esther Duflo, Thomas Piketty, David Graeber., cet essai vif, pédagogique et amusant rouvre plusieurs perspectives: la réduction du temps de travail, le revenu universel, plus largement la lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités, la taxation des flux financiers, et enfin l'ouverture des frontières. Alors laissons l’enthousiasme de l’auteur, à contre-courant du pessimisme ambiant, nous convaincre que de nouvelles propositions utopiques peuvent être envisageables à court terme.


- La fabrique du  Président
de Cécile Amar
Éditions Fayard / 23 août 2017


Le Titre du Roman

Alors qu'il venait d'être trahi, François Hollande confiait : "La clé pour comprendre Emmanuel Macron, c'est la transgression". Il est sur le point de lui céder sa place, et  il réfléchit, comme s'il passait en revue des souvenirs. "Il n'a pas de limite, tout en étant dans les codes; c'est là son ambivalence. Il est transgressif et conformiste. Il est à la fois antisystème et système. C'est ça, ce qui le caractérise". 2012-2017. La force d'une évidence. Et de quelques circonstances.Enquête sur ces années qui ont fabriquées le Président Emmanuel Macron.


- Tous indépendants. Créez 1 million d'emplois, c'est possible !
de Guillaume Cairou
Éditions Cherche Midi / 08 juin 2017


Le Titre du Roman

La France est l'un des pays du monde qui comptent le moins de travailleurs indépendants. Pourtant, plus de 50 % des Français veulent tenter l'aventure de l'indépendance. À la clef, ce sont 1 million d'emplois qui peuvent être créés à l'horizon 2025. Véritable eldorado ou miroir aux alouettes? C'est ce portrait d'une France entreprenante, intrépide et talentueuse que l'auteur a choisi de dresser sans concession. Une France qui sait marier les paradoxes, refusant l'uberisation tout en surfant sur les vagues de la nouvelle économie. Son ambition? Réenchanter le travail et encourager la création d'emplois sous de nouvelles formes, à la fois autonomes et protectrices.


- La dette comme rapport social: liberté ou servitude ?
de Jean-Francois Bissonnette et Pierre Crétois
Éditions Le Bord de l'Eau / 07 juin 2017


Le Titre du Roman

Dans un cadre économique, la dette résulte d'un contrat entre deux personnes et/ou institutions dans un contexte où l'une et l'autre sont réputées pouvoir faire un choix non-contraint et suffisamment éclairé. La dette est ainsi celle des individus ou institutions les moins favorisés envers les détenteurs de capitaux. Cette conception de la dette est double puisque, tout à la fois, elle acte un mécanisme de pouvoir (la dette étant une injonction à payer), mais elle est aussi un mécanisme de déliaison (puisqu'une fois la dette acquittée, on se trouve affranchi de toute obligation). La dette est donc, paradoxalement, un outil de dressage violent (" tu paieras tes dettes ") mais aussi un vecteur d'atomisation sociale. Face à cette conception à la fois autoritaire et individualisante de la dette, il existe une autre approche qui tend à se représenter l'existence d'une dette fondamentale reliant puissamment l'individu au groupe auquel il appartient. Dans cette perspective, développée en anthropologie et en théorie politique, le concept de dette renvoie à l'intuition fondamentale selon laquelle chaque individu est toujours déjà endetté, et donc redevable, à l'égard de la société à qui il doit tout ce qu'il est. Il en va ici de l'idée selon laquelle chaque individu doit sa situation aux efforts accomplis par les générations passées et/ou les autres membres de la société pour construire et préserver les institutions politiques et sociales qui permettent de garantir le bien ou l'intérêt commun.


- C'était Rocard
de Jean Paul Huchon
Éditions L'Archipel / 01 juin 2017


Le Titre du Roman

"Michel Rocard se distinguait de ceux qui pensent qu'un bon politique doit nécessairement être un tueur. Il n'était pas un saint, bien sûr, mais il croyait au bien commun, à la nécessité de s'élever au-dessus de soi-même. Avec ce livre, je souhaite raconter celui que j'ai accompagné si  longtemps. Je veux évoquer l'homme et l'ami que j'aimais. Son message peut encore nous servir, nous ramener à l'essentiel: une gouvernance heureuse n'est pas du domaine de l'utopie. Une autre manière de faire de la politique est possible, qui ne soit ni contingente ni médiocre". Resté jusqu'à la fin curieux du monde, Michel Rocard (1930-2016) impressionnait par sa hauteur de vue sur les sujets qui le préoccupaient: le réchauffement climatique, le drame des migrants, la construction européenne, le déclin des socialistes. En homme d'avenir, comme toujours. Jean-Paul Huchon raconte trente-cinq années de compagnonnage, émaillées de souvenirs et d'anecdotes qui donnent à voir l'homme intime à travers ses passions: la politique, bien sûr, mais aussi le sport, les femmes, la famille.


- Rien ne s'est passé comme prévu
Les cinq années qui ont fait Macron
de François Bazin
Éditions Robert Laffont / 01 juin 2017


Le Titre du Roman

"C'est l'histoire d'un grand basculement. Elle met en scène des ambitions peu communes et des trahisons d'une qualité rare. Elle raconte à la fois un échec sans précédent, puisque soldé par un renoncement lui aussi inédit, et une conquête d'une audace incroyable, puisque partie de rien, si ce n'est des rêves d'un jeune homme à l'appétit carnassier. Emmanuel Macron est l'enfant du règne. Le double et le contraire. L'héritier et l'inverse. Qui dit mieux, au moins dans la conquête? Celle-ci n'a pas été le fruit d'une improvisation. Elle vient de loin. Elle a été préméditée. C'est en cela que le crime fut parfait. La victime et l'assassin l'ont souvent admis, à l'heure des confidences. Tout cela a été fait avec méthode, comme l'a dit un jour l'ancien président. Et maintenant? Personne ne saura jamais ce que pensaient vraiment Emmanuel Macron et François Hollande lorsque, un matin de la mimai 2017, à l'Élysée, l'un est devenu retraité et l'autre président. On fera ici l'hypothèse qui en vaut bien d'autres qu'ensemble, fût-ce un bref instant, ils se sont remémoré cette histoire de cinq ans qu'ils ont vécue côte à côte, chacun à sa façon, et qu'il s'agit de raconter à présent dans sa totalité parce qu'on n'en reverra pas de sitôt de plus ébouriffante". F. B.


- La république des apparatchiks
de Jean-Baptiste Forray
Éditions Fayard / 31 mai 2017


Le Titre du Roman

Le costume cintré et le verbe ciselé, ils se ressemblent presque tous. À mille lieues de la vraie vie, ils n'ont, pour la plupart, jamais posé un orteil dans une entreprise ou une administration. Contrairement à leurs aînés, ils n'ont pas fait leurs classes à l'ENA, mais auprès d'un chef de parti ou d'un député-maire. Des "apparatchiks" comme on dit, qui excellent dans les coups de billard à trois bandes et l'art du placement. À droite, François Fillon a ouvert la voie. Grandis dans les pouponnières du PS, Manuel Valls et Benoît Hamon ont développé la filière. Un système devenu industriel. De François de Rugy (En Marche) à David Rachline (FN) en passant par Razzy Hammadi (PS) et Guillaume Peltier (LR), les professionnels de la profession squattent tous les bancs. Or certains d'entre eux multiplient les dérapages incontrôlés et précipitent la mort des partis traditionnels: salaires en or, emplois fictifs, business trouble... Qui sont-ils? Quels coups vont-ils imaginer pour remonter? Ont-ils assez d'idées pour cela? Autant de questions auxquelles Jean-Baptiste Forray s'attaque dans cette enquête sans merci et sans précédent sur le nouveau visage de la classe politique.


- Politique paillettes
Plongée photographique au cœur de la présidentielle
de MYOP Agence de photographes
Éditions Robert Laffont / 29 mai 2017


Le Titre du Roman

Loin des photos officielles mises en scène par les communicants, Politique Paillettes explore les coulisses et les contrechamps. Avec mordant, les photographes de l'agence MYOP montrent sans fard la mêlée présidentielle, nous entraînent dans l'ambiance survoltée des meetings, là ou politiciens, militants et journalistes rejouent sans fin la société du spectacle. En ces temps accélérés ou la quantité des images et des informations prime sur leur profondeur, ce livre arrête la course et révèle ce qui se cache sous les paillettes présidentielles.


- Brève apologie pour un moment catholique
de Jean-Luc Marion
Éditions Grasset & Fasquelle / 24 mai 2017


Le Titre du Roman

"On peut invoquer, bien sûr, l'âme de la France, même si l'on ne croit plus guère sans doute à la réalité de sa propre âme à soi. Mais si, comme responsable politique, l'on prend ce risque, il faut mesurer ce que l'on dit et surtout ce que l'on ne peut pas dire. Seuls les chrétiens, donc d'abord les catholiques, peuvent mettre en jeu leur âme dans la communauté française, parce qu'eux seuls savent ce que c'est que de la donner, pour donner une communion à une communauté, qui, sans eux, ne serait plus une et indivisible. Il se pourrait que, contre toute attente et toutes les prédictions des sages, des experts et des élites supposées, nous allions au-devant d'un extraordinaire moment catholique de la société française. Ou plutôt, il se pourrait qu'un tel moment, décidément hors de portée du pouvoir et de la rationalité positiviste de la politique contemporaine, constitue la seule option raisonnable qui nous reste, tandis que nous nous approchons du cœur du nihilisme". Y a-t-il un "destin catholique" dans la France actuelle? Faut-il parler de laïcité ou de séparation? Peut-on penser "l'utilité de la communion"? N'ayez pas peur, disait Jean-Paul II au balcon de l'histoire; N'ayez pas peur de nous affirme Jean-Luc Marion, qui nous offre une méditation littéraire et philosophique, une traversée politique sans équivalent dans le monde actuel.    


- Mensonges
de Sam Harris
Éditions Cherche Midi / 24 mai 2017


Le Titre du Roman

Il n'est guère de domaine privé ou public qui échappe au mensonge. De la vie conjugale à la vie professionnelle, en passant par la politique, le succès est souvent synonyme d'une excellente aptitude au mensonge. Que celui-ci soit petit ou grand, par omission ou délibéré, qu'il soit prononcé pour éviter de faire du mal à quelqu'un ou, au contraire, pour dissimuler l'indicible, il est sans cesse présent et nous nous couchons rarement le soir sans en avoir proféré au moins un. Spécialiste des neurosciences, Sam Harris s'interroge dans cet essai original et plein d'esprit: qu'avons-nous à gagner et à perdre en continuant à mentir ainsi? Et surtout: que deviendrions-nous sans le recours quotidien au mensonge?


- Les mousquetaires du président
de Alain le Caro
Éditions Fayard / 17 mai 2017


Le Titre du Roman

Costumes sombres, oreillettes discrètes, valises en Kevlar et armes de poing à portée. Préparés au pire, formés comme aucun autre, ce sont eux qui rôdent autour de nos présidents, prêts à donner leur vie pour sauver la leur. Ce groupe, c'est le GSPR; une soixantaine d'hommes, assujettis au devoir de réserve, perdus dans les "secrets des Dieux". Alain Le Caro, qui a fondé cette unité, revient ici sur sa première mission: François Mitterrand. Du groupe, il a dessiné les contours, formé secrètement les membres, autour d'une seule et même ligne: préserver la vie du président et celle de ses proches. Une mission qui les a conduits à devenir peu à peu les ombres de François Mitterrand, les confidents de ses enfants, les coursiers des affaires de la République. De révélation en révélation, Alain le Caro nous entraîne au cœur de la sécurité présidentielle, de l'intimité des gourvernants aux secrets d'État. Un récit passionnant dans les coulisses de la "mitterrandie".


- Emmanuel Macron. Les coulisses d'une victoire
de François-Xavier Bourmaud
Éditions L'Archipel / 11 mai 2017


Le Titre du Roman

Du jamais vu sous la Ve République. Inconnu du grand public  il y a trois ans, Emmanuel Macron succède, contre tous les pronostics, à François Hollande. À 39 ans, il devient le plus jeune  président de la République que la France ait connu. Un exploit accompli au terme d'une campagne fertile en rebondissements. Diplômé de philosophie, énarque, ancien banquier d'affaires,  celui qui s'affirme "ni de droite ni de gauche" a créé, en avril  2016, son propre mouvement: En Marche ! Objectif déclaré: l'Élysée. Le ministre de l'Économie du gouvernement Valls, que les éléphants socialistes voulaient faire rentrer dans le rang, s'impose en bousculant les anciens partis de gouvernement. Avant de l'emporter sur une Marine Le Pen plus combative que jamais. Une aventure contée au jour le jour, depuis la coulisse, par François-Xavier Bourmaud, qui a suivi la campagne et recueilli  les "off" du candidat, de ses lieutenants et de ses opposants.


- Les dessous de la campagne 2017
de Laurent Neumann
Éditions Calmann Lévy / 11 mai 2017


Le Titre du Roman

Les Français sont à l'aube de choisir un nouveau président de la République. Pourtant, à deux mois du premier tour, personne ne peut prédire l'avenir: bien malin est celui qui saurait pronostiquer le vainqueur ou même le casting final. Plus de la moitié des Français ne savent pas encore à qui donner leur voix et les sondages semblent sans valeur aucune. Ce livre, écrit au jour le jour, de janvier 2017 jusqu'à la veille du second tour, entend dévoiler les coulisses d'une élection présidentielle qui pourrait être sous-titrée "rien ne se passe comme prévu": François Hollande qui renonce à un second mandat; Sarkozy, ancien président, désavoué par son propre parti; Juppé et Manuel Valls, les favoris, éliminés des primaires… Sur fond de crise et de menace terroriste maximale, la campagne 2017 prend des allures de terrain mouvant et miné. Car le Penelope Gate n'est qu'un maigre aperçu de la violence prête à se déchaîner. L'auteur, qui a un accès privilégié aux différents protagonistes de la campagne, nous fait partager scoops, conversations secrètes et scènes inédites. Dans l'intimité des dirigeants, venez découvrir les dessous des décisions politiques et les ressorts de la fabrique à scandales. Oubliez tout ce que vous pensiez savoir, bienvenue dans le grand roman de la politique.


- Michel Onfray, la raison du vide
de Rémi Lelian
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 11 mai 2017


Le Titre du Roman

"Le païen et le laïcard applaudissent le Traité d'athéologie, le catholique s'émerveille d'un retour au sacré amorcé dans Cosmos [...], à l'instar du royaliste qui communie de concert avec le mélanchoniste au retour du programme commun demandé avec force par le philosophe populaire; un juif peut se rassurer de le voir vanter Israël tandis qu'un propalestinien saluera sa condamnation des vengeances israéliennes. [...] Cet engouement généralisé, ou quasi, ne s'explique pas autrement que par le génie instinctif qu'Onfray possède de la technique médiatique, principalement pulsionnelle et propice à donner au peuple ce qu'il réclame […]". Si les élites se contentent de croire au très médiatique philosophe Onfray, Rémi Lélian nous rappelle qu'en matière de pensée, il ne saurait exister aucune complaisance. Et de juger sur pièces l'œuvre en question. Pour un constat accablant et sans appel.


- La prospérité de masse
de Edmund Phelps
Éditions Odile Jacob / 10 mai 2017


Le Titre du Roman

Dans ce livre, le prix Nobel d'économie Edmund Phelps s'interroge: pourquoi les nations prospèrent-elles? Qu'est-ce qui menace aujourd'hui les sources de cette prospérité en Europe et aux États-Unis? Revenant sur l'incroyable décollage qu'ont connu les pays européens et l'Amérique entre 1820 et 1860, Edmund Phelps montre que celui-ci n'a pas seulement entraîné un enrichissement matériel sans précédent: il a également contribué à l'épanouissement de larges pans de la société. Le secret de cette réussite exceptionnelle, Phelps l'attribue aux valeurs modernes, qui sont les ressorts profonds de l'innovation: curiosité, désir de créer, goût du défi... L'innovation n'est pas seulement le fait de quelques visionnaires isolés, tels Henry Ford ou Steve Jobs: elle concerne des millions d'individus prêts à concevoir, à développer et à commercialiser de nouveaux produits et services. Comment renouer aujourd'hui avec l'innovation de masse et la croissance qui l'accompagne? C'est tout l'enjeu de ce livre, qui montre de manière magistrale comment s'articulent enrichissement collectif et aspirations individuelles. Un livre très concret et de grande envergure intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 14:00

- La revanche de l'histoire
de Bruno Tertrais
Éditions Odile Jacob / 10 mai 2017


Le Titre du Roman

Jamais le passé n'a été aussi présent. Dans notre monde prétendument sans mémoire, l'Histoire ne cesse d'être invoquée: la Russie annexe le lieu de son baptême, la Chine justifie ses droits sur son voisinage en se référant à des cartes antiques, la Turquie s'inspire de son passé impérial, la Hongrie octroie des passeports aux anciens sujets de l'Empire et, en Occident, les migrants sont vus comme les nouveaux Barbares. Pour Bruno Tertrais, le passé reconstruit, mythifié, se venge des fausses promesses du libéralisme et du socialisme. D'anciennes passions ressurgissent. Les peuples s'élèvent contre la dilution des identités dans le grand bain de la mondialisation. La religion du progrès a vécu, balayée par les nationalismes et le fanatisme. Or, plus le passé est instrumentalisé, plus les risques de conflits augmentent. Un livre pour comprendre le monde qui nous attend.


- Les coulisses d'une défaite
Écrit en collectif
Éditions L'Archipel / 10 mai 2017


Le Titre du Roman

Il pensait déjouer les pronostics et l'emporter lors du sprint final. Comme en novembre 2016, lors de la primaire de la droite et du centre, quand il avait coiffé Alain Juppé et Nicolas Sarkozy au poteau. Son courage et son programme musclé devaient faire oublier les concerts de casseroles, la mise en examen et les sondages qui le plaçaient derrière Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Las, François Fillon a eu beau dénoncer l'acharnement judiciaire et médiatique déclenché par le "Penelopegate", fustiger un "cabinet noir" mis en place par l'Élysée, jamais, en trois mois, il n'a réussi à "inverser la courbe" des intentions de vote. Éliminé dès le premier tour de la présidentielle, il précipite dans sa chute tous ceux qui, dans son camp, l'ont soutenu bon gré mal gré. Matthieu Goar et Alexandre Lemarié ont suivi le candidat de la droite jour après jour jusqu'au soir du 23 avril 2017. Leur enquête au fil de ses réunions, meetings et déplacements, précédée d'un portrait biographique, dévoile les coulisses d'une campagne qui s'est fracassée sur les affaires.


- L'irrésistible ascension. Les dessous d'une présidentielle insensée
de Soazig Quéméner et Alexandre Duyck
Éditions Flammarion / 09 mai 2017


Le Titre du Roman

On la disait jouée d'avance, simple match retour du Sarkozy-Hollande de 2012 puis voie royale pour François Fillon. On la craignait ennuyeuse, incapable de passionner les foules. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Cette présidentielle 2017 restera comme la plus folle de la Ve République. Durant une année, Soazig Quéméner et Alexandre Duyck ont infiltré les états-majors, recueillant confidences inédites, assistant à des scènes jamais racontées. Jusqu'au soir du 7 mai, ils ont été les témoins privilégiés des alliances, des trahisons et de tous les coups de théâtre. Tout au long de ce récit palpitant, ils révèlent comment s'est joué le shakespearien renoncement de Hollande; les descentes aux enfers de Juppé, Sarkozy et Valls. Ils retracent l'impact phénoménal du Penelopegate alors que Fillon croyait l'avoir déjà emporté. Partis à la rencontre des électeurs du Front national, ils décrivent de l'intérieur la montée en puissance de Jean-Luc Mélenchon et la marche vers le pouvoir d'Emmanuel Macron. Autant de rebondissements, jusqu'au duel final contre Marine Le Pen, qui ont laissé de nombreux électeurs indécis jusqu'au jour du vote. Et permis à Emmanuel Macron de devenir, à 39 ans, le plus jeune président de la République française.


- Dessine-moi une Europe qui donne envie
de Axel Ruckert
Éditions Le Bord de l'Eau / 08 mai 2017


Le Titre du Roman

Le Brexit du 25 juin 2016 a plongé l'Union Européenne dans une crise existentielle et conduit à une obligation urgente d'en repenser les fondements, les institutions et les mécanismes. Mais plutôt que de se limiter à des corrections à la marge ou à des constructions techniques cherchant une fois de plus à éviter l'implication directe et le jugement des peuples, il devient indispensable de concevoir un nouveau projet européen. Un projet correspondant aux attentes des citoyens, respectant scrupuleusement le principe de subsidiarité, simplifiant radicalement les institutions et la gouvernance et démantelant, au moins partiellement, l'administration bruxelloise. Un projet à l'horizon 2020-2025, susceptible de donner envie et de regagner l'enthousiasme des prochaines générations et, en premier, des Français et des Allemands. Ancien consultant chez McKinsey, Allemand vivant en France depuis plus de 40 ans, parfaitement bi-culturel, dirigeant de plusieurs entreprises présentes partout en Europe, Axel Rückert, "pro-européen réaliste", prend ses expériences et repères très loin du monde des experts et des élites politiques habitués à débattre de l'avenir de l'Europe, d'où son originalité. Comme dans son premier essai L'Allemand qui parie sur la France, il apporte des idées neuves, pragmatiques et surtout mobilisatrices, à un moment où les dirigeants politiques peinent à développer une vision d'une nouvelle Europe.


- Le futur est déjà là
de Carine Dartiguepeyrou
Éditions Le Bord de l'Eau / 08 mai 2017


Le Titre du Roman

Demain est déjà là. Alors que la conscience de notre finitude planétaire se fait plus grande, que nous pouvons communiquer à l'autre bout du monde, que nous avons accès à une source de connaissances presque infinie, nos actions ne semblent pas être à la hauteur des enjeux. Que faire pour envisager une autre manière d'agir, plus consciente, plus responsable, plus solidaire des générations à venir? L'auteure nous décrit, de manière synthétique, le monde en devenir au travers de ses évolutions et de ses ruptures. Quelles sont les grandes tendances mondiales à l'horizon 2025-2050? Comment se caractérise le changement de paradigme qui touche nos sociétés et, en particulier, pourquoi la France semble-t-elle rétive aux changements devenus indispensables? Quels sont les leviers de transition et les caractéristiques d'une écologie de l'action? Carine Dartiguepeyrou s'adresse d'abord aux décideurs et aux acteurs de la métamorphose, mais l'ouvrage sera utile à tous ceux qui se posent des questions sur le sens de cette nouvelle vague de mondialisation. Il est question d'agir, comme le disait Hannah Arendt, "les yeux ouverts".


- Emmanuel Macron. Le président inattendu
de Nicolas Prissette
Éditions First / 03 mai 2017


Le Titre du Roman

Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron devient le plus jeune président de la Ve République. Quasi inconnu des Français il y a deux ans et demi, il a mené une campagne unique dans notre histoire, à l'écart des grands partis, porté par un mouvement créé seulement un an plus tôt, avec la volonté de dépasser le clivage droite-gauche. Il ne s'était jamais présenté à aucune élection, il fut le dernier rempart face à l'extrême-droite. Le candidat victorieux d'En Marche incarne un destin politique hors norme. Haut fonctionnaire prometteur, banquier d'affaire fortuné, conseiller de l'ombre de François Hollande, il s'émancipe en un temps record, imposant son style direct et le couple atypique qu'il forme avec son épouse, Brigitte. Moments de ferveur, coups tactiques, attaques et maladresses... Sa campagne fut pleine de rebondissements. Comment cet inconnu a-t-il pu convaincre les Français d'en faire leur Président? Pourquoi a-t-il engrangé autant de ralliements, au centre bien sûr, mais aussi à droite et à gauche? Que signifie sa victoire pour la vie politique française? C'est cette ascension incroyable vers l'Élysée que retrace Nicolas Prissette, qui a suivi Emmanuel Macron au jour le jour, et livre ici la première chronique exclusive d'une campagne pas comme les autres et d'une victoire impensable.


- Les lames de fond se rapprochent
de Jacques de Larosière
Éditions Odile Jacob / 03 mai 2017


Le Titre du Roman

"Ce livre est un cri d'alarme. Il évoque l'avancée inexorable des lames de fond que sont le vieillissement de nos populations, la montée des inégalités nées de la mondialisation, le réchauffement climatique, les excès de la financiarisation du système mondial. Un certain nombre de phénomènes structurels ont déjà atteint le point de non-retour. Ils sont là. Ils s'aggravent à une vitesse qu'on n'imaginait pas lorsqu'on se plaisait à les considérer comme faisant partie du très long terme. Ils ont commencé à bouleverser nos certitudes, nos habitudes, nos modes de vie. Ils font déjà craquer nombre d'équilibres institutionnels que nous avions tendance à croire immuables. Le but de ce livre est donc de réfléchir à ces lames de fond et d'essayer de comprendre leurs conséquences. Il est aussi de suggérer des pistes d'action qui permettraient à nos sociétés de s'adapter au mieux, ou le moins mal possible, à ces nouvelles réalités.


- Un avenir pour l'emploi. Sortir de l'économie administrée
de Bruno Coquet
Éditions Odile Jacob / 03 mai 2017


Le Titre du Roman

Contre le chômage, on a tout essayé? Non, répond Bruno Coquet, car si on a multiplié les dispositifs coûteux, notamment pour alléger les cotisations sociales, l'emploi reste en quête d'une vraie stratégie, lisible et efficace. Ce livre bat en brèche le consensus qui règne sur le sujet. À force de se focaliser sur les rigidités du marché du travail et sur son coût, on oublie de poser des questions simples: pourquoi les tentatives de réforme ne concernent-elles jamais le secteur public? Est-ce le travail qui est trop cher ou la protection sociale? Pourquoi subventionner des emplois qui ne permettent même pas d'en vivre? Bruno Coquet ne se contente pas de dénoncer quarante ans d'échecs en matière d'emploi. Il montre que des solutions sont possibles si l'on veut bien faire prévaloir les principes d'équité et de clarté, qui seuls permettront d'élargir le soutien dont la réforme a tant besoin.


- Le séminaire. Que signifie changer le monde ?
de Alain Badiou
Éditions Fayard / 26 avril 2017


Le Titre du Roman

"Ce séminaire part d'un lieu commun: l'expression "changer le monde", qui a largement enchanté les deux siècles précédents. Dans nos contrées dites occidentales, riches mais en crise, démocratiques mais rongées par le virus identitaire, l'expression changer le monde a un double statut. D'un côté, pour autant qu'elle a désigné un vouloir révolutionnaire, elle est tenue pour le nom périmé d'une utopie criminelle. D'un autre côté cependant, on nous enseigne qu'à tout instant le monde change à une vitesse extraordinaire, que nous sommes toujours en retard sur ce changement, et que d'incessantes réformes doivent plier les sujets à y consentir. On ne peut qu'en conclure que, dans cette affaire, changer est un verbe équivoque. Si tout change, y compris les acteurs, témoins et victimes dudit changement, rien ne peut attester le changement. Si en revanche il existe un repère fixe, un invariant relatif d'où prendre mesure du changement comme changement réel, quel est le statut de cet invariant? Il faut reprendre entièrement la question du changement réel au-delà de l'antinomie rupture totale ou continuité d'une incessante innovation. Le problème est celui du lieu subjectif, d'où l'on peut concevoir, dans une subtile dynamique de l'immanence et du retrait, ce qu'est un changement orienté". A. B.    


- La société dopée
de Jean-François Bourg et Jean-Jacques Gouguet
Éditions Du Seuil / 20 avril 2017


Le Titre du Roman

Tout le monde croit qu'il faut condamner le dopage comme une entorse grave à l'éthique du sport, et renforcer les sanctions contre les pratiques dopantes. Or cette position est absurde et parfaitement inefficace, dans une société de marché fondée sur la compétition généralisée et le culte de la performance individuelle. Transformé en spectacle marchand, le sport professionnel n'a fait que s'adapter à l'évolution de notre société. Comme des millions de salariés en situation d'hyper-compétition, les sportifs sont contraints de se doper, et fortement encouragés à le faire, pour être à la hauteur des résultats que l'on exige d'eux. Par conséquent, moraliser le sport supposerait de changer la société. Si nous persévérons sur la voie d'une société de marché hype-rindividualiste, alors l'avenir du sport passera par la légalisation du dopage et par la création d'athlètes posthumains, mi-humains mi-robots. Si nous bifurquons vers une société plus coopérative que compétitive, alors le sport sera bien moins spectaculaire mais tellement plus sportif. Entre ces voies, que choisirons-nous?


- Tianjin cosmopolis. Une autre histoire de la mondialisation
de Pierre Singaravélou
Éditions Du Seuil / 20 avril 2017


Le Titre du Roman

La mondialisation n'est pas un vain mot pour désigner ce qui survient au tournant du xxe siècle à Tianjin, capitale diplomatique de l'empire du Milieu. Cette ville chinoise méconnue suscite alors la convoitise de toutes les puissances de la planète en quête de concessions territoriales. Des hommes du monde entier s'y aventurent pour faire fortune. L'audacieux vice-roi Li saisit l'occasion pour transformer le siège de son pouvoir en un laboratoire de la "modernité" urbaine. La guerre des Boxeurs durant l'été 1900 transforme brutalement la ville en une commune insurrectionnelle: les sièges des concessions étrangères puis de la cité autochtone détruisent des quartiers entiers et, suite à la victoire inattendue des forces alliées, de nombreux civils chinois sont massacrés. Avec la volonté affichée de moderniser Tianjin et sa région, la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, les États-Unis, la Russie, le Japon, l'Italie et l'Autriche-Hongrie fondent sur-le-champ le premier gouvernement international de l'époque contemporaine. En analysant ici tous les aspects d'une expérience politique unique, Pierre Singaravélou offre une vision renouvelée des origines de la mondialisation actuelle qui fut, dès l'origine, une coproduction entre puissances européennes, asiatiques et états-unienne.


- La religion industrielle
de Pierre Musso
Éditions Fayard / 19 avril 2017


Le Titre du Roman

L'industrie est une vision du monde et pas seulement un phénomène historique. Avant d'être machinisme, elle est une grande machinerie intellectuelle. Nous vivons et nous croyons dans les "Révolutions industrielles" qui se multiplient depuis deux siècles. Cet ouvrage porte un regard anthropologique et philosophique de l'Occident sur lui-même. Cet Occidental selfie met au jour sa puissante religion industrielle, jamais vue comme telle. L'industrie absorbe tout. Elle fait tenir l'architecture culturelle de l'Occident. Car l'Occident a bien une religion. Il ne s'est produit aucune sécularisation. La religion ne peut disparaître: elle se métamorphose. Avec la Révolution industrielle, un nouveau christianisme technoscientifique a été formulé. Cet ouvrage donne à voir la naissance, dans la matrice chrétienne, d'une religion rationnelle qui est désormais notre croyance universelle. L'esprit industriel s'est emparé du plus grand mystère de l'Occident chrétien, celui de l'Incarnation, et l'a inscrit dans divers grands Corps pour transformer le monde: ceux du Christ, de la Nature, de l'Humanité et de l'Ordinateur.


- Travail animal, l'autre champ du social
de Jocelyne Porcher
Éditions Le Bord de l'Eau / 19 avril 2017


Le Titre du Roman

Partout dans le monde, une gigantesque main-d'œuvre est employée sans que soient évaluées les richesses matérielles et immatérielles qu'elle produit, ni que soit compris et reconnu le travail qu'elle effectue. Cette main-d'œuvre est constituée des millions d'animaux impliqués dans le travail et dans la vie humaine (animaux de ferme, d'assistance, de compagnie, de spectacle, d'expérimentation...). Le travail des animaux est un fait social impensé. Comment, dans ce contexte, reconsidérer les rapports des animaux au travail en dehors des cadres convenus de la domination et de l'exploitation? Peut-on valider l'hypothèse d'un travailler animal? Qu'est-ce que la prise en compte de ce travailler animal peut changer au travail humain? Le travail est-il une proposition morale, politique, juridique ad hoc pour repenser les relations entre humains et animaux?


- Et tout ça devrait faire d'excellents Français
de M'Faddel Naima et Olivier Roy
Éditions Du Seuil / 13 avril 2017


Le Titre du Roman

Les musulmans français sont-ils en pleine régression par rapport à la promesse d'un "islam français" bien intégré qui s'annonçait dans les années 70? N'avons-nous plus que des quartiers perdus de la République? Un grand connaisseur de l'islam politique dans le monde interroge une praticienne de terrain de confession musulmane, en colère contre les dérives et les travers de la politique de la ville. Naïma M'Faddel aborde sans tabou la réalité sociale, culturelle, urbaine et se prononce fermement pour une autre politique, une politique "républicaine" de la nation France? dans les quartiers difficiles. Olivier Roy, dont la recherche sur l'islam mondialisé n'a jamais affaibli l'intérêt porté à l'islam vécu en France, est plus sensible aux pas déjà faits vers l'intégration, aux Français musulmans en voie de créer une vraie classe moyenne. L'arbre de l'islamisme et désormais celui des attentats sanglants cacheraient-ils la forêt des réussites? Autour de ces questions s'engage un dialogue direct et franc, porté par la conviction ou l'espoir communs que "tout ça devrait faire d'excellents Français".


- La vague. La France face à la crise migratoire (2014-2017)
de Élise Vincent
Éditions Des Équateurs / 13 avril 2017


Le Titre du Roman

C'est une vague historique qui a ébranlé la France dans ses fondations. Une vague humaine. D'hommes, de femmes, d'enfants. Elle commence à déferler en avril 2014 et ses retombées se mesurent encore aujourd'hui. Ce récit est le fruit d'une enquête captivante: comment la France a-t-elle répondu à la crise migratoire qui a bousculé les pouvoirs exécutif, législatif et administratif? Pour la première fois, les témoins qui ont vécu cette crise de l'intérieur racontent. Cette plongée dans l'appareil d’État durant cette période est inédite. Elle rapporte une tragédie où l'éthique, la conscience et le devoir se heurtent à la loi. Comment des hommes et femmes politiques, des fonctionnaires, des policiers, mais aussi de simples citoyens ont-ils en effet composé avec les logiques de l’État et de ses frontières? Au-delà des discours moralisateurs, La Vague est l'une des pages les plus fortes de notre histoire immédiate.


- Médias. Les nouveaux empires
de Amaury de Rochegonde et Richard Sénéjoux
Éditions First / 13 avril 2017


Le Titre du Roman

Le paysage médiatique est en plein bouleversement. Le Monde, Libération, L'Express, L'Obs, Le Parisien, Canal+, BFM TV, tous ces grands médias ont récemment changé de main. Leurs nouveaux propriétaires s'appellent Xavier Niel, Patrick Drahi, Vincent Bolloré ou Bernard Arnault. Pourquoi ces milliardaires ont-ils décidé d'investir massivement dans un secteur en crise? Quels leviers ont-ils actionné pour parvenir à leurs fins? Avec ce paysage en pleine concentration et des groupes devenus tentaculaires, peut-on encore informer en toute indépendance? Quelles conséquences sur la liberté de la presse et le pluralisme de l'information? Les premiers pas de Bolloré à la tête de Canal+ et ITélé ont de quoi inquiéter. Il fut un temps où l'on acquérait un média pour avoir un rôle politique, à l'image de Robert Hersant dans les années 70-80. Aujourd'hui, il s'agit surtout de défendre ses affaires en mettant la main sur des médias d'information politique. Et ce sont les politiques qui cherchent à se donner le meilleur rôle auprès des propriétaires de médias, quitte à servir des intérêts privés, pour ne rien perdre de leur précieuse onction. C'est cette histoire que ce livre se propose de raconter.


- 2017. Les candidats à confesse
de Samuel Pruvot
Éditions Du Rocher / 12 avril 2017


Le Titre du Roman

Les Français n'ont plus confiance en la politique. Mais leur fascination demeure, à l'heure de la présidentielle, pour ces grands fauves qui chassent dans les avenues de la Ve République. Quel sera le candidat qui s'emparera du palais de l’Élysée? Et surtout qui sera-t-il? Au-delà du storytelling des équipes de campagnes les Français veulent en savoir plus sur l'histoire, la personnalité et les convictions profondes de ceux qui sont engagés dans cette course au long cours. Dans ce livre les candidats se livrent sans filet à un Proust existentiel. Leur enfance, leurs racines familiales, leurs premiers engagements, leurs échecs, leur rapport à l'islam ou à la religion catholique, leur regard sur la mort ou la vie éternelle, ils abordent toutes ces questions essentielles que les médias en général esquivent. Les candidats: Nicolas Dupont-Aignan - François Fillon - Benoît Hamon - Jean Lassalle - Marine Le Pen - Emmanuel Macron - Jean-Luc Mélenchon


- Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait
de Anne Fulda
Éditions Plon / 06 avril 2017


Le Titre du Roman

Depuis qu'il est enfant, Emmanuel Macron, ce candidat aux allures de Petit Prince virtuel, a toujours été désigné et reconnu comme le meilleur. II a trouvé dans le regard des autres, et plus spécifiquement de ses aînés, l'admiration, l'encouragement, la bienveillance. Il y a eu, longtemps, le regard de sa grand-mère, fondateur et essentiel, avec laquelle il a entretenu des liens exclusifs, presque passionnels, qui ont même influé sur sa relation avec François Hollande. II y a eu le regard de ses professeurs, puis de tous ses parrains, qui, tout au long de sa carrière, l'ont toujours épaulé et qu'il a souvent subjugués par son intelligence et son empathie. Il y a bien sûr le regard de Brigitte, son épouse, avec qui il forme un couple dont la singularité ne tient pas à leur différence d'âge mais au fait qu'elle est l'unique femme qu'il aime depuis qu'il a seize ans. Et il y a maintenant le regard des Français, qu'il entend séduire avec la même détermination, en bousculant les convenances et en leur déclarant qu'il les aime. Anne Fulda brosse un portrait intime et inédit de ce don Juan atypique pour lequel l'esprit de conquête s'apparente à un besoin de plaire et de convaincre, quitte à rêver sa vie.


- La France de François Hollande
de Philippe Chalmin
Éditions François Bourin / 06 avril 2017


Le Titre du Roman

2012-2017 fut le temps du quinquennat de François Hollande: cinq années qui ont été marquées par les conflits au sein du parti socialiste, par la stagnation économique, par l'inertie politique, par l'incapacité à engager les réformes nécessaires pour faire évoluer un système français à bout de souffle, par des déchirures sur les questions de société et aussi par les tragédies du terrorisme. Durant ces cinq années, Philippe Chalmin, économiste et historien, a tenu son journal qu'il nous livre ici.


- La France va s'en sortir
de Dominique Seux
Éditions Grasset & Fasquelle / 05 avril 2017


Le Titre du Roman

Stop. Les Français, comme beaucoup de peuples occidentaux, broient du noir plus que jamais. Les populistes de droite et de gauche surfent sur cette déprime collective en alignant beaucoup de mensonges mais aussi quelques vérités. Oui, c'est vrai, les dirigeants politiques et économiques ont commis de lourdes erreurs. Oui, une forme de libéralisme a trop tiré sur la corde dans le monde. Mais maintenant? Dominique Seux l'affirme: le moment est venu d'arrêter de se lamenter ou de croire que les extrêmes et les plus radicaux apporteront des solutions pour remonter la pente. Leurs remèdes seraient pires que le mal. Ce sont les voies modérées qui ont les bonnes réponses: il n'est pas nécessaire de renverser la table pour inverser la spirale du déclin. Sur l'emploi, les institutions, les entreprises ou l'éducation, des réformes raisonnables sont à portée de main et elles sont plus simples qu'on ne le croit. Nourri d'anecdotes et d'exemples très concrets, son plaidoyer est un cri d'optimisme. Les journalistes critiquent toujours tout? Dominique Seux prend des risques en avançant des propositions.


- La grande fracture
de Joseph E. Stiglitz
Éditions Babel / 05 avril 2017


Le Titre du Roman

Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, s'intéresse dans cet ouvrage aux causes et aux conséquences des inégalités économiques et montre à quel point il est important de les combattre en tant que problème politique et moral dans un XXIe siècle qui a complètement perverti le capitalisme.


- Paris-Pékin express. La nouvelle Chine racontée au futur Président
de David Baverez
Éditions François Bourin / 04 avril 2017


Le Titre du Roman

Paris, mai 2017: le nouveau Président de la République prend ses fonctions. Il sait qu'il faut engager la France vers des réformes radicales. Il l'a promis durant la campagne et c'est pour cela qu'il a été élu. Comment frapper les esprits d'emblée, marquer la rupture avec les politiques menées par ses prédécesseurs? Lui vient alors une idée: au lieu d'effectuer sa première visite officielle à Berlin, comme le veut la coutume, pourquoi ne pas se rendre à Pékin? Il sait que sa démarche va paraître choquante, mais de quel meilleur exemple de réformes radicales et réussies pourrait-il s'inspirer? Pour se faire une idée plus précise des changements à l'œuvre dans l'empire du Milieu, il demande à être accompagné durant son voyage par quelqu'un qui y vit, y travaille et côtoie les Chinois au quotidien. Au cours du vol Paris-Pékin dans l'avion présidentiel s'engage alors un dialogue "express": vif, surprenant, loin des idées reçues et qui révèle la vraie nature de la nouvelle révolution culturelle chinoise, nourrie par les technologies, les services et la soif de consommation. Elle pourrait constituer une source d'inspiration inattendue pour reformer la France.


- Le facteur 12. Pourquoi il faut plafonner les revenus
de Gaël Giraud et Cécile Renouard
Éditions Carnets Nord / 30 mars 2017


Le Titre du Roman

Le facteur 12 est l'écart maximal des salaires (primes incluses) qui existe déjà dans la fonction publique française. Au début du XXe siècle, le banquier J.P. Morgan définissait l'écart maximal acceptable de 1 à 20. En 1988, les salariés de Peugeot se mettaient en grève en apprenant l'augmentation de salaire de leur patron qui bondissait à 35 Smic. Aujourd'hui, l'écart des salaires est, en France, de l'ordre de 1 à 1 000. Aux États-Unis, certains dirigeants de hedge funds gagnent 20 000 fois plus qu'un ouvrier. Comment continuer à faire société si les écarts de revenus sont tels qu'entre le haut et le bas de l'échelle les citoyens n'ont plus rien de commun? Comment empêcher que l'économie réelle ne soit sacrifiée sur l'autel de la finance? Comment échapper à des politiques d'austérité budgétaire contre productives? Comment dissoudre le mirage d'une croissance à l'infini dans un monde fini? Comment, enfin, répondre à l'urgence d'une vraie transition écologique? Autant de questions auxquelles Gaël Giraud et Cécile Renouard répondent ici à partir d'arguments aussi bien scientifiques qu'éthiques. Alliant pédagogie et rigueur intellectuelle, ils font la démonstration imparable qu'il est nécessaire de plafonner tout de suite les très hauts revenus pour ne pas tous s'appauvrir demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:53

- Divine comédie. Les politiques comme vous ne les avez jamais vus
de Gael Tchakaloff
Éditions Flammarion / 29 mars 2017


Le Titre du Roman

"Marine, Emmanuel, Jean-Luc, François et les autres. Je voulais vivre comme eux. J'ai adopté leurs modes, leurs manières, embarquée à leurs côtés la nuit, le jour, dans les trains, les voitures, les hôtels, les meetings. Je suis devenue leur papier calque, leur prisonnière. Parce que je prends la même drogue qu'eux. Leur accoutumance s'appelle la voracité, l'intensité, la frénésie d'exister. J'ai tout avalé. Peu à peu, le piège s'est refermé". Road trip baroque et décalé à l'intérieur de la campagne présidentielle, tranche de vie fusionnelle avec les candidats, ce journal intime de la conquête du pouvoir déshabille le cœur et les névroses de nos politiques. Durant six mois, Gaël Tchakaloff s'est glissée dans la vie quotidienne des candidats, des coulisses des rassemblements aux banquettes arrière des berlines. Sa plongée abyssale dans les entrailles du pouvoir l'entraîne de situations cocasses, émouvantes ou violentes jusqu'au vacillement, dans un peau à peau explosif. Un tableau de chair et de sang de la politique comme on ne l'a jamais vue.


- L'avenir des terriens
de Marc Augé
Éditions Albin Michel / 29 mars 2017


Le Titre du Roman

Nous vivons un changement sans précédent: les technologies bouleversent notre rapport à l'espace, au temps, à la vie. À l'époque de l'ubiquité et de l'instantanéité, l'homme risque d'être victime des puissants instruments qu'il a mis au point et qui menacent de subvertir la relation de chaque individu avec les autres. Devant ces bouleversements, le réel épuise l'imagination et l'humanité renonce aux utopies d'hier. Nous, humains, prenons conscience d'appartenir à la même planète, au moment où anciens colonisateurs et colonisés sont appelés à affronter ensemble de nouveaux défis écologiques, démographiques, économiques et politiques. Dans ce livre éclairant, Marc Augé résume sa conception d'une anthropologie engagée dans le monde contemporain. Contre certaines idées reçues, il montre que les mouvements de population, les violences et les crises politiques auxquels nous assistons avec effroi et fascination n'annoncent pas le retour au Moyen Âge, mais au contraire sa fin définitive: ces soubresauts accompagnent la naissance d'une nouvelle société planétaire.


- La France qui gronde
de Jean-Marie Godard et Antoine Dreyfus
Éditions Flammarion / 29 mars 2017


Le Titre du Roman

Parce que de nombreux Français estiment qu'on les ignore, qu'on les méprise ou qu'ils n'ont plus le droit à la parole, Jean-Marie Godard et Antoine Dreyfus ont décidé d'aller à leur rencontre. De les interroger pour rapporter leurs propos sans fard ni filtre, sans a priori ni jugement. D'entreprendre un grand tour de France permettant de brosser le portrait réel du pays en 2017, fruit des avis et récits de chacun. En se posant dans les zones urbaines, les villes, les villages, une semaine ou dix jours à chaque fois, en prenant le temps d'écouter pour raconter, ils sont allés découvrir la France silencieuse, celle que l'on entend peu, plus ou pas. Une France mutique, que l'on sent, ressent, fractionnée, dans laquelle la défiance entre ceux d'en haut et ceux d'en bas n'a jamais été aussi forte. Mais aussi une France qui tente d'innover de manière pragmatique, loin des idéologies, pour résoudre des problèmes très concrets. Une France aux multiples visages, le nôtre, le vôtre, ceux de vos amis, familles et voisins. De Saint-Étienne-du-Rouvray, traumatisée par l'assassinat du père Hamel, à Sète et ses solidarités locales; de Noirmoutier aux hameaux de la Loire où cohabitent néoruraux et villageois; du Nord et ses "flics" au Jura agricole; de Marseille, et le combat des parents et enseignants pour l'école publique, à Nice et ses musulmans déprimés; d'Amiens et la désindustrialisation à la Bretagne et ses commerçants en colère, voici le tableau d'un pays pas dupe qui cherche un second souffle.


- Le récit national. Une querelle française
de Jean-Noël Jeanneney
Éditions Fayard / 29 mars 2017


Le Titre du Roman

Jean-Noël Jeanneney, accompagné ici de quinze historiens, s'empare de la querelle qui entoure le récit national et l'identité de notre pays. Entre la morosité des nostalgiques d'un passé fantasmé et les tenants d'un chagrin rétrospectif, il y a place, à l'école et dans le forum, pour une histoire critique, donc civique. Pour une vision équilibrée qui favorise de nouveaux élans et de nouvelles générosités. À condition de refuser l'idée d'une France figée, d'en rappeler la féconde diversité, d'en dire la grandeur comme les défaillances, et de la replacer dans un monde extérieur auquel elle a beaucoup donné et dont elle a tant reçu.


- Bienvenue Place Beauvau
Police: les secrets inavouables d'un quinquennat
de Olivia Recasens / Didier Hassoux / Christophe Labbé
Éditions Robert Laffont / 23 mars 2017


Le Titre du Roman

La machine policière française est opaque et sclérosée. Hollande et ses ministres, faute de vouloir et de pouvoir la transformer en profondeur, ont tenté de s'en servir à des fins politiques. Pour qui veut contrôler les affaires, le ministère de l'Intérieur est en effet un lieu stratégique, grâce aux grandes oreilles des renseignements et aux yeux aguerris des flics en tous genres. Pourquoi la légalité est-elle si souvent bafouée chez ceux qui sont précisément censés faire régner l'ordre? Le Président a-t-il un cabinet noir? Faut-il être franc-maçon pour réussir dans la police? Qui mettra un terme à la guerre sans merci que se livrent les diverses officines de renseignement? Comment la gauche s'est-elle accommodée des réseaux mafieux corses? Quel est le poids du FN dans la police? Dans le plus grand secret, les auteurs ont mené leurs investigations durant plusieurs années. Ils ont interviewé des centaines de témoins (ministres, conseillers spéciaux, patrons de police, agents de renseignement, gardiens de la paix...), ont écumé les commissariats, fouillé le ministère, épluché les dossiers les plus confidentiels pour livrer cette enquête percutante et mettre en lumière le plus cuisant échec du quinquennat qui s'achève.


- La longue montée de l'ignorance
de Dimitri Casali
Éditions First / 23 mars 2017


Le Titre du Roman

Nous croyons tous aujourd'hui à l'idée réconfortante selon laquelle l'histoire humaine se déroule comme un progrès continu. Les connaissances semblent s'accumuler naturellement en direction d'un savoir collectif et individuel de plus en plus riche, précis, exact. Chaque jour, la science nous épate de ses découvertes. Et pourtant, nous nous trouvons aujourd'hui face à un paradoxe gigantesque. Dans cette utopie hyperconnectée et hyperinformée, l'ignorance gagne chaque jour du terrain et les exemples se multiplient d'obscurantismes qui se renforcent autour de nous. Partout, grâce à Internet, les théories du complot les plus farfelues se propagent avec une facilité déconcertante sur Google, Facebook, Twitter et Wikipédia. Dans le monde, les théories créationnistes connaissent un engouement spectaculaire; 46% des Américains croient que la Terre a moins de 10 000 ans. Le monde arabe compte un quart d'analphabètes.En France, 7% de la population demeure illettrée (soit 3 millions de personnes) et l'école est en plein effondrement (27e rang au classement PISA).L'ignorance est encore à l'œuvre, de façon sanglante, avec la destruction par Daech des cités de Palmyre, Nimroud et Hatra. Aujourd'hui, l'Europe est abasourdie de découvrir que ces djihadistes, prêts à payer de leur vie pour répandre la haine, ont été élevés sur son sol, éduqués dans ses écoles. Ces phénomènes révèlent quelque chose d'un processus profond, global, que jusqu'ici nous avons refusé de regarder en face: la longue montée de l'ignorance.


- La nouvelle imposture économique
de Michel Musolino
Éditions First / 23 mars 2017


Le Titre du Roman

Dans les années 2000, les experts qui avaient construit le château de cartes des "subprimes" avaient calculé avec précision la probabilité que la finance mondiale connaisse une crise majeure. Ils estimaient que la crise avait autant de chance de se produire que de gagner vingt fois de suite le gros lot à la loterie. En 2008, nous avons tous pu vérifier la rigueur et la justesse de ces prédictions. Après nous avoir chanté les louanges de la finance, du marché et de la main invisible pendant trente ans, ils ont effectivement gagné le gros lot, et se sont pris la main invisible en pleine figure. On pouvait croire alors, ou du moins l'espérer, que la catastrophe aurait calmé l'impudence de cette cohorte d'économistes savants et d'experts autoproclamés. Que nenni. Au lieu de se couvrir la tête de cendres et de demander pardon pour les milliers de milliards (si, si…) envolés, pour les gens jetés à la rue avec leurs enfants et les millions de chômeurs supplémentaires, les voilà qui recommencent, comme si rien n'était, à nous donner des leçons d'économie.Nous avons été quelques uns, j'en fais partie, à alerter clairement sur le pli dangereux et inquiétant qu'a pris l'économie au cours des dernières décennies. Puisqu'il faut remettre l'ouvrage sur le métier, ce livre dénonce clairement les mensonges et autres racontars qui nous sont servis à longueur d'émissions télévisées par ces fameux experts dont l'expertise se limite à parler des crises une fois qu'elles se sont produites. Nicolas Bouzou, Marc Fiorentino et François Lenglet, pour ne citer qu'eux, y sont à l'honneur et leurs prédictions passées au crible de la réalité. Parce que les citoyens ont le droit de savoir qu'on leur ment et de connaître la vérité sur l'économie. Sans dramatiser, sans faux semblants, et sans rien cacher.


- La politique est à nous
de Benoît Hamon / Yannick Jadot / Michel Wieviorka
Éditions Robert Laffont / 23 mars 2017


Le Titre du Roman

Dans ce livre qui sort de l'ordinaire politique et intellectuel, Benoît Hamon et Yannick Jadot, avec Michel Wieviorka, invitent quarante personnalités de la société civile, acteurs sociaux, culturels, économiques, chercheurs, à enrichir le débat public sur des thèmes essentiels de la vie d'aujourd'hui, tels que la réinvention du travail, le sauvetage du projet européen, le digne accueil des réfugiés, l'indépendance de la justice, la confiance en la jeunesse, la démocratie environnementale. Ces analyses, qui s'ajoutent au texte programmatique de Benoît Hamon et Yannick Jadot, ont pour objectif de forger dans notre pays un nouvel espoir, une façon de refonder la politique en liaison avec le mouvement des idées. Rien d'autre, finalement, que le projet de vivre, de penser et de faire ensemble avec bienveillance.


- La chute de l'empire humain. Mémoires d'un robot
de Charles-Edouard Bouée et François Roche
Éditions Grasset & Fasquelle / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

Des machines plus intelligentes que l'homme? Une utopie que les auteurs de science-fiction et les scénaristes d'Hollywood ont imaginée mais que les progrès technologiques sont en passe de réaliser. Deux phénomènes se conjuguent: la puissance de calcul des superordinateurs augmente de façon exponentielle; de nouveaux logiciels reproduisent le fonctionnement des neurones du cerveau humain et confèrent aux machines la faculté d'apprendre. Les systèmes pensants peupleront bientôt les domiciles, les entreprises, les usines, les administrations, les hôpitaux, les villes, les armées. Jusqu'où iront-ils dans leur degré d'autonomie et leur liberté de décision? Quelle place les hommes préserveront-ils dans un univers contrôlé par les robots? Après la bombe atomique, l'intelligence artificielle est-elle la deuxième arme létale inventée par l'homme et capable de le détruire? La chute de l'Empire humain retrace l'histoire méconnue de l'intelligence artificielle du point de vue du robot: c'est une machine qui raconte ici son aventure et dévoile les mystères de son long cheminement avec l'homme, jusqu'au combat final.    


- La France en face. Ce que disent les français à leurs élites déconnectées
de Matthieu Chaigne
Éditions Du Rocher / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

De plus en plus déclassée économiquement, de plus en plus reléguée culturellement, la France se découvre soudain en danger. C'est ce moment vertigineux que Matthieu Chaigne raconte dans La France en face. Photographie du réel, l'ouvrage se construit autour d'une centaine d'études d'opinion et d'entretiens qualitatifs. Ce qui en fait un objet unique en soi. Sans a priori et avec une rigueur sans faille, Matthieu Chaigne nous fait découvrir une France troublante dans sa vérité vraie. Des centaines de Français défilent au fil des pages. Inquiets pour la plupart: certains sont convaincus de perdre leur identité, d'autres sont angoissés par les vagues migratoires, d'autres encore aimeraient que tout redevienne comme avant. L'ouvrage aborde aussi, sans complaisance, la question de la chasse aux coupables: aux assistés, à l'Europe responsable du déclin de la France, aux élites forcément démissionnaires. Tournant résolument le dos à un déclinisme facile Matthieu Chaigne révèle enfin, dans cet air empli de rancœur et de peurs, les germes d'une France décidée à retrouver la maîtrise de son destin. Témoignage fort et étude rigoureuse, La France en face brosse le portrait d'un pays qui hésite entre sursaut et renoncement.


- La gauche, la droite et le marché
de David Spector
Éditions Odile Jacob / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

Le libéralisme peut-il être de gauche? En France, les mécanismes de marché suscitent une aversion plus forte qu'ailleurs. Au point de faire naître des alliances inattendues entre la droite et une partie de la gauche, par exemple pour s'opposer à la déréglementation de certaines professions (loi Macron) ou à la concurrence entre grands distributeurs (loi Galland). Surtout, plus qu'à l'étranger, la gauche peine à concilier l'adhésion au marché et les aspirations égalitaires. Les ressorts historiques de cette méfiance sont le thème de ce livre. David Spector y mène une enquête minutieuse et passionnante qui nous conduit de la Grande-Bretagne libre-échangiste des années 1840 à la France protectionniste de la Troisième République, de l'évolution tumultueuse des lois sur la concurrence aux controverses toujours renouvelées sur la nature de la science économique, jusqu'à l'ouverture européenne des dernières décennies. Une lecture indispensable pour comprendre les réticences des Français à l'égard du marché.


- La gauche va-t-elle disparaître ?
de André Burguière
Éditions Stock / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

L'identité de la gauche, son avenir ou sa fin annoncée font l'objet de pronostics politiques et médiatiques. Ce livre clair et documenté offre une indispensable réflexion sur le sujet. C'est d'abord en historien qu'André Burguière analyse les fondements de la gauche, mais aussi en intellectuel engagé dans la cité. Son objectif n'est pas d'en départager les différentes tendances, mais de dégager leur socle commun. Il montre que le partage idéologique, hérité directement de la Révolution française et indirectement d'une longue histoire de la démocratie, continue à structurer nos représentations politiques. Mais il constate combien la passion noble de l'égalité a cédé du terrain. Sur le long cours, l'évolution du système représentatif, le pouvoir des élus et leur professionnalisation ont disqualifié la parole des citoyens. Étatisme, constitution monarchique, faiblesse du syndicalisme, les maux, nombreux, se sont accumulés. Sans compter, récemment, la façon dont le gouvernement socialiste a cédé aux pressions du libéralisme économique et des politiques sécuritaires. Inquiet, mais non résigné, André Burguière jalonne ses analyses de propositions. Rendre la société plus juste, plus protectrice et plus démocratique, tel est, rappelle-t-il, le véritable projet de la gauche. À lire d'urgence.


- Les salauds de l'Europe. Guide à l'usage des eurosceptiques
de Jean Quatremer
Éditions Calmann Lévy / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

Peut-on encore être européen? Trop de scandales, comme l'embauche de José Manuel Durão Barroso, l'ancien président de la Commission, par la banque d'affaires Goldman Sachs. Trop de compromissions, comme l'élection de Jean-Claude Juncker à la tête de l'exécutif européen, lui qui a transformé son pays, le Luxembourg, en paradis fiscal. Trop d'échecs, de l'économie au contrôle des frontières extérieures en passant par le social ou la défense. Trop de libéralisme débridé. Et trop peu de démocratie. Il est facile de dresser un acte d'accusation implacable contre l'Union en dissimulant la responsabilité des gouvernements nationaux dans ces dérives. Les salauds de l'Europe, ce sont à la fois les États, les maîtres de l'Union, qui ont trahi le rêve des pères fondateurs, et les démagogues qui essayent de faire croire qu'un retour vers le passé résoudrait tous les problèmes. Il est temps de redire ce que l'Union nous a apporté à l'heure où elle n'a jamais paru aussi fragile, menacée de l'extérieur par la Russie de Poutine et les États-Unis de Trump, et de l'intérieur par le Brexit et la montée des partis extrémistes. Dans ce livre percutant, l'un des meilleurs spécialistes de l'Europe reprend un à un les arguments de ses opposants en démêlant le vrai du faux et rappelle que la construction communautaire, aussi perfectible soit-elle, reste la dernière utopie pacifiste d'une planète au bord de l'abîme.  


- Malaise dans l'identité. Notre identité ne peut-être que dynamique
de Hervé le Bras
Éditions Actes Sud / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

Peut-on définir l'identité nationale sans exclure certains Français? En reprenant un à un les critères utilisés par Ernest Renan dans sa célèbre conférence sur la nation, race, mœurs, religion, langue, Hervé Le Bras montre que c'est impossible. Si l'on veut à tout prix sauver la notion d'identité, elle doit être fondée sur une culture ouverte au monde et à ses mutations, celle grâce à laquelle la France s'est construite au fil des siècles. Mais peut-on définir la culture sans tomber dans les mêmes difficultés qu'avec l'identité? Pour combattre les termes vagues par lesquels on justifie les replis et les exclusions, il est bon de les décortiquer et de les soumettre à la question, ce qui est le pari de cet ouvrage.  


- On ne peut rien contre la volonté d'un homme
de Maryline Baumard et Damien Carême
Éditions Stock / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

"À la résignation qui affecte tant notre société, Damien Carême préfère l'action et la mobilisation, à la seule ambition il ajoute ses convictions, au cynisme il oppose l'humanisme, aux conventions il privilégie l'imagination et l'expérimentation. Vu de Paris, le camp des migrants était un problème; vu de Grande-Synthe, il était juste la solution". Nicolas Hulot


- Sécurité, ce qu'on vous cache
de Patrice Bergougnoux et Frédéric Ploquin
Éditions Flammarion / 22 mars 2017


Le Titre du Roman

France, ta sécurité fout le camp. "La sécurité est assurée sur la majeure partie de notre territoire, mais d'énormes fragilités persistent, en particulier dans plus d'une centaine de quartiers à la dérive où s'est développée une délinquance proche du grand banditisme". Ainsi s'exprime Patrice Bergougnoux, ancien directeur général de la police nationale. Alors que la sécurité et la lutte contre le terrorisme restent les sujets de préoccupation n°1 des Français, il a décidé de tout dire. Fin connaisseur du sujet, dégagé de la parole administrative, ce grand policier livre ses explications, aussi dérangeantes soient-elles. Et son diagnostic est sévère: "La menace terroriste est très élevée et s'inscrit dans la durée", tandis que "les phénomènes criminels prospèrent à l'ombre de Vigipirate et de l'état d'urgence". Selon Patrice Bergougnoux, avec une police trop souvent coupée du terrain suite à la suppression de la police de proximité, et ainsi privée de renseignements précieux, notre sécurité collective est sérieusement mise à mal par une délinquance multiforme, terrorisme compris. Si la menace est plus que jamais inquiétante, les faiblesses de nos dispositifs de sécurité appellent des réponses fortes.


- Pour un traité de démocratisation de l'Europe
de Stephanie Hennette / Thomas Piketty / Guillaume Sacriste / Antoine Vauchez
Éditions Du Seuil / 17 mars 2017


Le Titre du Roman

Comment contenir le déferlement de la vague populiste qui risque de balayer nos démocraties? Comment prévenir l'éclatement de l'Union européenne? Pour en finir avec des politiques économiques disqualifiées, mettre l'austérité en minorité et lutter contre les inégalités, il est urgent de démocratiser le gouvernement de la zone euro. Rédigé par une équipe pluridisciplinaire de juristes, politistes et économistes, repris par Benoît Hamon, le projet de traité, ici présenté et commenté, institue une Assemblée parlementaire de la zone euro permettant de promouvoir la justice fiscale et sociale. Le traité peut être adopté en l'état par les pays qui s'y rallieront. Le texte est précédé d'une introduction qui expose sa mise en œuvre de façon pédagogique. L'objectif est que chaque citoyen s'empare du débat européen et que les différentes forces sociales et politiques contribuent à améliorer ce projet et à nous sortir de la sinistrose ambiante.


- À la conquête du CAC 40
de Claude Mineraud
Éditions De La Différence / 16 mars 2017


Le Titre du Roman

Il y a urgence. La déliquescence de l'État, la corruption généralisée mènent la France au désastre. En quelques pages implacables, Claude Mineraud règle son compte à la Ve République: la dépendance économique et financière à laquelle les fonds de pension  américains soumettent les grandes entreprises françaises, notamment celles cotées au CAC 40; la docilité au lobbying de l'Assemblée nationale et du Sénat, comme des hommes politiques de tout bord, à l'exception de Jean Lassalle dont il estime le courage et l'authenticité. Il explique comment la finance s'est emparée et se sert de l'écologie pour émettre de nouveaux produits financiers et priver de la gestion de leur territoire ceux qui y vivent et y travaillent. Mais il ne se limite pas à dénoncer, il propose des solutions. Il montre comment il serait possible de refonder l'État, d'abord, en se réappropriant, grâce à une nationalisation partielle, la gouvernance des multinationales, surtout des grandes banques; ensuite, en réorganisant de fond en comble les institutions pour redonner au peuple souverain le rôle prédominant qui lui revient; enfin, en utilisant certaine loi existante pour rapatrier les fonds réfugiés dans les paradis fiscaux, dont l'estimation se monte à près de la moitié de la dette publique de la France.


- Combattre !
de Patrice Franceschi
Éditions De La Martinière /  16 mars 2017


Le Titre du Roman

Il n'est pas d'existence sans puissance et nous avons perdu l'une et l'autre avec l'Union Européenne qui a trahi tous nos espoirs. Si nous voulons relever les immenses défis qui nous attendent, il nous faut tout reprendre à zéro et aller plus loin, avec le seul projet de société qui permettra à nos descendants de rester ce que nous sommes encore. Ce projet n'est rien de moins que les États- Unis d'Europe, fondés sur un socle civilisationnel ferme, et allant de "l'Atlantique à l'Oural". Combattre ! fournit toutes les clefs de ce vaste dessein, pointant la faille centrale des programmes politiques actuels: l'absence de but collectif à atteindre sur le temps d'une vie humaine. Si nous voulons redonner à tous enthousiasme et espoir, l'exhortation à faire de grandes choses ensemble vaut mieux que le simple vivre ensemble. Ce devrait être l'enjeu majeur de l'élection. P. F.


- L'Europe des citoyens
de Céline Schoen
Éditions Cherche Midi / 16 mars 2017


Le Titre du Roman

"We love UE": qui aurait imaginé qu'un jour cette déclaration d'amour pour l'Europe serait brandie par des milliers de manifestants outre-Manche? L'Union européenne, devenue un enjeu de lutte, menace de s'écrouler. Certains, à l'extérieur comme en son sein, veulent précipiter sa chute. Leur voix écrase celle des Européens convaincus, qui ont depuis longtemps compris la raison d'être de l'Union. Pourtant, des idées existent pour renforcer l'Europe et faire du Brexit un choc salvateur. L'ONG L'ONG L'Europe des citoyens, qui suit avec attention l'activité du Parlement européen à Bruxelles et à Strasbourg, a réuni quatre eurodéputés (Nathalie Griesbeck, Françoise Grossetête, Edouard Martin et Michèle Rivasi) à qui Céline Schoen, correspondante de presse et spécialiste des affaires européennes, a donné la parole. Ce travail prospectif, fruit de plusieurs mois d'échanges, a abouti à dix propositions concrètes pour enfin tracer une nouvelle feuille de route politique pour l'Europe. Un livre indispensable, urgent, pour que nos enfants n'aient pas un jour à déclarer rageusement leur amour à une Europe que nous n'aurons pas su protéger.    


- La démocratie sans maîtres
de Matthieu Niango
Éditions Robert Laffont / 16 mars 2017


Le Titre du Roman

Notre belle démocratie ne serait-elle qu'un mythe? Cernée par la tentation autoritaire, la démocratie paraît fragilisée. Brandie comme un étendard, la promesse d'un "gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple" n'a, semble-t-il, pas été véritablement tenue. La classe politique paraît souvent plus soucieuse de sa propre survie que du bien commun. La démocratie représentative ne serait-elle qu'un leurre? Partout dans le monde, de nouveaux mouvements citoyens cherchent à mettre en œuvre une démocratie horizontale. En déconstruisant les mécanismes et les croyances qui régissent notre vision du pouvoir, ce texte propose de refonder rigoureusement le concept de démocratie réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:48

- Philippot Ier, le nouveau visage du Front National
de Astrid de Villaines et Marie Labat
Éditions Plon / 16 mars 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi Florian Philippot, cet homme de gauche élevé dans un milieu d'instituteurs républicains du Nord a-t-il franchi les portes du Front National? Comment s'est-il rendu, en moins d'un an, indispensable à Marine Le Pen qui en fait son vice-président, devenant ainsi l'homme-clé du nouveau visage de l'extrême droite française? Pourquoi Marine Le Pen lui accorde-t-elle toute sa confiance avant un éventuel abandon si les résultats n'étaient pas au rendez-vous de la prochaine présidentielle? Détesté par la plupart des cadres du Front, Florian Philippot mène sa barque, entouré de sa cour de jeunes "mignons" pourfendus par Jean-Marie Le Pen et les barons historiques du mouvement ouvertement homophobes. De l'expulsion de Jean-Marie Le Pen lors d'un bureau exécutif historique à l'affaire Closer qui ne l'a pas déstabilisé, enquête sur l'homme qui a pour objectif de faire accéder Marine Le Pen au pouvoir. Avec cette enquête, on entre dans les coulisses d'un parti en pleine rénovation qui tente de dissimuler son vrai visage dans le seul but d'accéder au pouvoir. Nous avons rencontré Florian Philippot à plusieurs reprises pour des entretiens exclusifs. Ses ennemis, ses alliés, tous se sont prêtés au jeu des confidences: Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen, Lorrain de Saint-Affrique, Robert Ménard, Louis Aliot, Bruno Gollnisch et bien d'autres. Sa famille, ses plus proches collaborateurs et les journalistes qui le reçoivent sur leurs plateaux ont accepté de nous raconter qui il est vraiment.


- À l'heure où noircit la campagne
de Guy Bedos
Éditions Fayard / 15 avril 2017


Le Titre du Roman

Comme beaucoup d'entre nous, Guy Bedos avait suivi la dernière campagne de gauche, celle de François Hollande, avec espérance. Mais son regard sur ce quinquennat décevant, il l'a résumé en une phrase assassine: "Nous sommes toutes et tous des Valérie Trierweiler". À l'heure où l'extrême droite se projette au pouvoir, où tous les pronostics sont mis à mal par les rebondissements de l'actualité, il se livre de nouveau à son exercice favori: la revue de presse. Libre comme il l'a toujours été, il porte les coups et se moque des puissants tout en donnant un éclairage cruel au théâtre politique. Dans ce journal de campagne, où l'on rit parfois de bon cœur, parfois jaune, l'auteur tente de mobiliser des électeurs assoupis avec cet esprit vif et corrosif qui est sa marque de fabrique.


- Corse, l'étreinte mafieuse
de Hélène Constanty
Éditions Fayard / 15 avril 2017


Le Titre du Roman

Le FLNC a déposé les armes. Les bombes se sont tues. En décembre 2015, les nationalistes ont pris le pouvoir par les urnes à la Collectivité territoriale de Corse. Mais la violence n'a pas disparu, bien au contraire. La mafia a placé l'île sous coupe réglée. Elle a durablement infiltré l'économie. Elle rackette les commerçants, capte les marchés publics et blanchit l'argent sale dans des projets immobiliers. Les notables ne sont plus à l'abri. Plusieurs ont été assassinés depuis 2012, dont un avocat et un président de chambre de commerce, et aucun de ces meurtres, exécutés par des professionnels du grand banditisme, n'a été élucidé. Le monde politique n'est pas épargné. "Autrefois, les élus corses se servaient des voyous pour leurs campagnes électorales. Désormais, ils sont des marionnettes entre les mains des voyous", dit un magistrat. Depuis la fin de 2012, une opération "Mains propres" est en cours. Plusieurs procès pour corruption ont abouti à de lourdes condamnations d'élus et mis en lumière leurs liens avec des bandes criminelles. Ce volontarisme survivra-t-il aux changements politiques attendus en 2017? Suffira-t-il à desserrer l'étreinte qui étouffe la Corse?


- France-Algérie. 50 ans d'histoires secrètes
de Naoufel Brahimi El Mili
Éditions Fayard / 15 mars 2017


Le Titre du Roman

"Les relations entre la France et l'Algérie peuvent être bonnes ou mauvaises, en aucun cas elles ne peuvent être banales". Ces mots de 1974 sont de Bouteflika, alors jeune ministre des Affaires étrangères. Le contexte est particulier: il veut faire de son pays le guide des non-alignés, la tête pensante d'une autre diplomatie, loin des colonies. Oui, mais voilà. Dix ans plus tôt, ou quarante ans plus tard, ces mots ont toujours valeur d'axiome: entre la France et l'Algérie, bien que les deux parties s'entendent parfois sur le papier, d'autres fois dans les mains serrées qu'on affiche devant les palais présidentiels, c'est toujours compliqué. Depuis les accords d'Évian, elles entretiennent une relation passionnée et tumultueuse faite d'amour et de haine sur fond de contrats gaziers, d'immigration et de plaies identitaires mal refermées. Une relation ou tous les coups seront permis, mais en cachette. Ces tromperies, ces histoires secrètes, Naoufel Brahimi El Mili a décidé d'enfin les dévoiler. Depuis Giscard d'Estaing et l'OAS, jusqu'aux espions algériens à Paris, en passant par les petits services d'Alexandre de Marenches et de la DGSE, il révèle cinquante ans manœuvres confidentielles, de coups bas toujours restés dans l'ombre. Tout ce qui n'aurait jamais dû être dit.


- La féministe et l'imam
de Marie-Françoise Colombani et Tareq Oubrou
Éditions Stock / 15 mars 2017


Le Titre du Roman

Une féministe et un imam. Dans leur entretien, voire leur confrontation, ils ont abordé tous les sujets qui agitent et divisent depuis des mois la société française: voile, burqa, mixité, laïcité, contraception, IVG, homosexualité, mariage pour tous, antisémitisme, formation des imams, réforme de la lecture des textes religieux… Marie-Françoise Colombani a travaillé au magazine Elle qui a été notamment à l'origine d'une pétition poussant au vote de la loi contre les signes religieux à l'école. Tareq Oubrou, lui, a encouragé pendant des années les musulmanes à se couvrir la tête. Et pourtant, aujourd'hui, le grand imam de Bordeaux les appelle à une visibilité discrète leur expliquant que le voile ne repose sur aucun fondement religieux incontestable. Interrogé sans concession sur ce revirement, la place de la femme dans sa religion, son appartenance à l'UOIF, sa fidélité à Hassan el-Banna (fondateur des Frères musulmans), les suspicions de double jeu qui pèsent sur lui, il répond avec cette franchise qui fait sa force et lui a valu de nombreuses condamnations à mort émanant d'islamistes extrémistes dont Daech. Reste à savoir si l'imam aura convaincu la féministe.


- Les raisons de la colère
de Roland Cayrol
Éditions Grasset & Fasquelle / 15 mars 2017


Le Titre du Roman

Jamais le rejet des hommes politiques par les citoyens n'a été aussi violent et jamais l'intérêt pour la politique n'a été aussi vif. Comment expliquer ce paradoxe apparent? Les Français sont exaspérés par le petit jeu politicien qui ne répond pas aux problèmes de leur vie quotidienne. La logique des institutions nous conduit à une perpétuelle guerre de religions factice entre la gauche et la droite, qui bloque les réformes. Pourtant, la plupart de nos divisions (ceux d'en bas contre ceux d'en haut, détracteurs contre défenseurs de la mondialisation, souverainistes contre européistes, partisans des racines chrétiennes du pays contre adeptes du multiculturalisme, fermés contre ouverts, conservateurs contre progressistes) traversent et fracturent chacun de ces deux camps idéologiques. Il serait temps d'en tenir compte si l'on veut vraiment servir l'intérêt général. À partir d'analyses serrées, d'exemples historiques, de leçons tirées des sondages d'opinion, de souvenirs personnels et d'anecdotes savoureuses, ce livre ne prend qu'un parti: celui des Français. Il dégage les voies d'une nouvelle méthode de gouvernance qui réponde véritablement aux exigences d'une majorité de citoyens: un nouveau logiciel politique, rompant avec les guéguerres de ces dernières décennies et permettant de faire enfin la somme de nos divisions dans une démocratie pacifiée et efficace.


- Du sentiment d'insécurité à l'État sécuritaire
de Philippe Robert et Renée Zauberman
Éditions Le Bord de l'Eau / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Insécurité et peur du crime sont constitutives du fonds de commerce de l'extrême droite. L'insécurité est devenue, en trente ans, omniprésente dans le débat public. Les attentats terroristes ont porté le thème à l'incandescence. La théorie des réfugiés qui tentent de gagner l'Europe accroît encore la tension. Le rejet xénophobe qu'elle suscite contribue à fusionner la peur du délinquant et celle du terroriste dans une crainte de l'immigré. Les territoires où l'insécurité prospère ne sont pas toujours ceux où la délinquance fleurit le plus; les plus insécures ne sont pas toujours les plus exposés. L'insécurité ne se développe pas nécessairement à cause de la criminalité, mais souvent plutôt à propos d'elle. Pour s'écarter d'un essayisme flou, les auteurs analysent les données précises sur les peurs et la préoccupation sécuritaire. Sur un tel socle, il est ensuite possible de pointer les mécanismes de l'insécurité et de chercher les couches sociales qui y sont sensibles, louer de l'insécurité est d'autant plus tentant pour les politiques comme pour les médias qu'elle a de profondes résonances sociales. La droite, tenaillée par la concurrence de l'extrême droit, hésite de moins en moins à s'emparer de l'insécurité pour en faire un outil de gouvernement. La gauche, faute d'être parvenue à définir une politique efficace de sécurité, s'est réfugiée dans une position assez inconfortable où elle cherche avant tout à échapper à l'accusation de laxisme. Ne voit-on pas s'installer finalement un État sécuritaire? Dans l'état de fragilité de nos démocraties, n'est-ce pas céder à un jeu dangereux?


- Histoire des droites en France. De 1815 à nos jours
de Gilles Richard
Éditions Perrin / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Depuis le classique de René Rémond, les droites n'avaient pas trouvé leur historien. C'est désormais chose faite grâce à la belle synthèse de Gilles Richard. Couvrant plus de deux siècles d'histoire politique et n'hésitant pas à aborder les enjeux contemporains, l'ouvrage évoque bien entendu les partis et leurs métamorphoses, tout en scrutant les cultures politiques et en pointant les grandes mutations. Depuis 1815, en effet, les temps ont bien changé. Ce qui faisait clivage au XIXe siècle entre droites et gauches (la République démocratique et laïque) a ainsi laissé place au XXe siècle à un autre clivage: la République qui avait triomphé dans les années 1870-1880 devait-elle être "libérale" comme le souhaitait Jules Ferry, ou bien "sociale" comme le proclama Jean Jaurès? En ce début de XXIe siècle, tout semble à nouveau remis en cause: tandis que les gauches sont menacées de disparition, les droites sont aujourd'hui hégémoniques. Mais le pluriel s'impose plus que jamais. De fait, les oppositions ne manquent pas, entre tenants du libéralisme et droite nationaliste, ou entre "les mondialistes" et "les patriotes", comme Marine Le Pen aime à le répéter. Cette mutation fondamentale surprend; mais Gilles Richard offre des clés pour comprendre ce qui, à l'heure d'élections présidentielles cruciales, constitue un enjeu déterminant pour la France d'aujourd'hui et de demain.


- La France républicaine. Histoire politique, XIX-XXIe siècle
de Michel Winock
Éditions Bouquins / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Cet ouvrage apporte un éclairage plus que jamais nécessaire sur les fondements de notre histoire nationale. Michel Winock y démontre comment la culture et la pratique politiques des Français procèdent de ce qu'il appelle un "héritage de divisions". Cette guerre civile latente, et parfois explosive, a pris sa source et son élan sous la monarchie et n'a cessé de croître depuis la Révolution, l’État centralisé se heurtant à des antagonismes et à une contestation de son pouvoir au sein de la société civile. Michel Winock décrit et décrypte les phases successives ou permanentes de cet affrontement intérieur: entre tradition monarchique et peuple souverain; république modérée et république radicale; cléricalisme et laïcité; socialisme démocratique et communisme léniniste; Vichy et France combattante; libéralisme et étatisme; Europe et souverainisme... Autant d'éléments de discorde qui ont mis constamment à l'épreuve notre édifice national et contribué à le fragiliser. Cet ensemble magistral, d'ordre à la fois pédagogique et analytique, traverse près de deux cents ans d'histoire politique et intellectuelle. Il permet de mieux comprendre toute la complexité de notre pays, dont l'histoire n'a cessé d'être instable et tumultueuse. Il constitue par là même un document d'actualité des plus éclairants.


- Le carrefour invisible. Une chronique française
de Fabrice Lardreau
Éditions Plein Jour / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Majorité silencieuse, France périphérique, ils sont les héros des campagnes électorales, objets de toutes les attentions et de tous les fantasmes. Mais que racontent ces Français qu'on dit moyens sur leur vie, quand on cesse de s'exprimer en leur nom? Pour engager la conversation avec eux, Fabrice Lardreau, qui se revendique comme l'un des leurs, s'est immergé à Bruère-Allichamps (Cher), centre géographique exact du pays, dont les habitants ressemblent beaucoup au portrait-robot de la population française médiane. Il avait découvert ce village mythique au début de L'Argent de poche de François Truffaut, plans rapides d'une vie simple, apparemment sans histoire. Quarante ans plus tard, il a eu envie d'en explorer le hors-champ pour se plonger dans ce mystère brut: la vie des gens, au-delà des clichés. Enquête d'un écrivain dans un concentré de France, sur ce carrefour invisible où nos identités mêlées, nos vies disparates circulent et se rejoignent, cela s'appelle un peuple, mais qu'y a-t-il derrière les mots?


- Le psychodrame français
de Jean-Marie Rouart
Éditions Robert Laffont / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

"Rarement la vie politique sous la Ve République a semblé à ce point sinistrée, ravagée par un mal secret", constate Jean-Marie Rouart au regard d'une campagne présidentielle hors normes. Dans ce journal politique tenu au cours des dix dernières années, sous les mandats de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, l'écrivain fournit autant de clés permettant de décrypter une dramaturgie dont les héros semblent frappés d'une étrange malédiction. Il dépeint avec maestria la vie politique pour ce qu'elle est avant tout à ses yeux: un terrain d'expériences romanesques ou se jouent les destins. Ce qui passionne l'auteur dans la geste politique et dans les portraits qu'il brosse, c'est tout ce qui les relie à la vie ou nous trouvons reproduites nos propres passions, ambitions, et blessures. Jean-Marie Rouart montre ici le lien direct entre la politique et l'histoire qui sous-tend à chaque instant notre roman national. D’où l'éclairage saisissant que son livre apporte sur ce psychodrame typiquement français. Un mystère qui fait de notre pays, avec ses contradictions, ses diverses guerres de clans, un terrain d'étude et d'observation plus que jamais fascinant. Sa richesse, l'aura culturelle que la France garde dans le monde, mais aussi sa tendance masochiste à l'autodestruction, viennent aussi de cet extraordinaire paradoxe. Le passé comme l'actualité continuent de nous en offrir des exemples imprévisibles et parfois déroutants.


- Les droits de l'homme
de Herbert George Wells
Éditions Bartillat / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

H. G. Wells a écrit cet essai sur les droits de l'homme en 1940, en réponse à la guerre qui opposait le Royaume-Uni à l'Allemagne. Publié dans l'urgence de la Seconde Guerre Mondiale, ce manifeste répondait à un besoin pressant de justice. Il s'agissait d'enrichir la réflexion, de rappeler les traditions anglaises sur le sujet et de mettre l'humanité devant ses propres responsabilités. Soixante-dix-sept ans plus tard, alors que l'Occident est de nouveau confronté à une crise humanitaire d'une rare ampleur, ce texte d'intervention souligne les exigences d'une société qui ne doit pas laisser s'instaurer l'inacceptable et les nécessités d'une coopération internationale.    


- Une contestation française
de David Koubbi
Éditions Don Quichotte / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Cette contestation française tient en une ligne: que la loi soit appliquée à tous, sans aucune restriction ni distinction. Ce n'est pas le cas en France. Chacun de nous est conscient que la République va mal, que l'intérêt général ne cesse d'être bafoué, que la justice est dévoyée en un instrument au service des puissants, et que nos politiques, à quelques rares exceptions près, ne s'engagent pas contre notre ennemi, la finance, mais se complaisent dans cette démocratie de basse intensité. Le peuple doit redevenir souverain. Par-delà les divergences et les différences, nous, citoyens, devons mettre ensemble un terme aux dysfonctionnements de notre société, sur la base d'un dénominateur commun que sont nos contestations compatibles, et qui convergent vers une même volonté d'obtenir davantage d'honnêteté et de justice dans la vie publique. Ce livre appelle ainsi tous ceux auprès desquels ce propos trouve un écho à se rassembler pour préparer le combat qui vient.


- Islam de France. La République en échec
de Mohammed Chirani
Éditions Fayard / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Après les attentats terroristes de 2015 et 2016, il a fallu comprendre pourquoi des jeunes, français surtout, s'étaient retournés contre leurs propres concitoyens. On a regardé du côté de l'islam. On a interrogé l'origine sociale et économique des djihadistes. On a essayé d'analyser l'impact des réseaux sociaux dans la propagation de leurs discours. Mais on a oublié un point crucial. Ou plutôt, on n'a pas voulu le regarder de trop près. Ce qui se joue dans l'organisation de l'islam de France, mieux vaut ne pas trop le dire. Et, pour cause: ingérence étrangère, formation des imams, querelles de chapelles, désintérêt pour la jeunesse; l'irresponsabilité politique de ces institutions aurait éclaté au grand jour et, avec elle, l'incapacité de l'État à agir en raison de la sacro-sainte laïcité. Il était temps que l'on s'y arrête un peu, et Mohammed Chirani l'a fait. Pour la première fois, il éclaire l'angle mort des attentats, la face que l'on a trop longtemps essayé de cacher: celle de l'islam de France, de ses failles et de sa vacuité idéologique à cause de laquelle le salafisme djihadiste à prospéré.


- J'irai dormir à l'Assemblée. Les secrets du Palais-Bourbon
de Hélène Bekmézian
Éditions Grasset & Fasquelle / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Voici l'Assemblée nationale et ses paradoxes, de l'hémicycle, où des représentants aussi divers que Marie-George Buffet et Patrick Balkany votent les lois, jusqu'à ses recoins les plus cachés, où se font les petits arrangements entre amis, et parfois entre ennemis. Cet auguste Temple de la Loi serait-il une cour d'école? Chaque parti y joue au plus malin en soumettant des centaines d'amendements aux textes qu'il ne veut pas voir passer, chaque député y ruse, et l'insulte y est un art finissant par suppléer à toutes les rhétoriques. Ceci, pourtant, avec un but commun: aboutir aux meilleures lois possibles. Dans cette population de 577 personnes (dont à peine un quart de femmes) qui vit quasiment en autarcie avec ses codes, son bureau de poste, son coiffeur, ses cris du cœur et ses coups de gueule, les débats-marathons s'achèvent parfois au petit matin quand les députés, la chemise chiffonnée, appuient sur le bouton qui régira la vie de 66 millions de Français.


- La prouesse française
Le management du CAC 40 vu d'ailleurs
de Ezra Suleiman / Frank Bournois / Yasmina Jaidi
Éditions Odile Jacob / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Aujourd'hui, la mondialisation bouscule les mythes fondateurs et les certitudes. Ainsi, certains analystes affirment que le management à la française se serait dilué dans des pratiques standardisées partagées à l'échelle internationale et que la société française serait forcément en déclin face au reste du monde. Avec ce livre, E. Suleiman, F. Bournois et Y. Jaïdi nous proposent un regard volontairement décentré. Ils s'appuient sur ce que 2 500 managers de 96 nationalités différentes, travaillant dans des entreprises du CAC 40, en France ou à l'étranger, leur ont confié de leur expérience du management à la française. Les résultats sont pour le moins surprenants: ils montrent que le management des grandes entreprises françaises se caractérise par une alliance subtile entre souci de la performance et préoccupation de l'humain, rigueur et sens de l'innovation. En cela, elles s'avèrent mieux parées que bien d'autres composantes de la société française pour affronter la mondialisation. C'est cette prouesse des entreprises françaises que ce livre explore.


- Les Macron
de Caroline Derrien et Candice Nédélec
Éditions Fayard / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Elle est sa boussole. Il est son point cardinal. Des années qu'ils s'aiment et qu'ils regardent dans la même direction, avec l'Élysée pour nouvel horizon. Les Macron croient en leur bonne étoile. Ils fascinent autant que leurs vingt-quatre ans d'écart intriguent. Une histoire d'amour que Brigitte n'a jamais vécue comme une transgression et dont, comme jamais auparavant, elle a accepté de parler. Pour révéler les coulisses de ce duo à l'ambition inouïe, Caroline Derrien et Candice Nedelec ont retrouvé tous ceux qui les ont approchés. Des témoignages inédits d'Amiens, où ils se sont rencontrés au lycée, jusqu'aux dîners de Bercy avec le tout-Paris. Comment ce couple à part a-t-il résisté à l'usure du temps et aux rumeurs? Comment ont-ils imposé, contre vents et marées, leur pluriel si singulier? Une enquête captivante sur un couple à la conquête du pouvoir.


- Nouvelle économie, nouvelle industrie
de Didier Lombard
Éditions Odile Jacob / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Que faire face au déclin de notre industrie et au risque de son déclassement dans la compétition économique mondiale? D'abord et avant tout renouveler les grandes infrastructures, celles des transports, de la production d'énergie, des télécommunications. Mais aussi tirer parti de l'explosion du numérique, lame de fond qui révolutionne toutes les filières industrielles et redistribue mondialement toutes les cartes. Or la France dispose d'atouts majeurs pour réussir: une expertise scientifique et technologique reconnue, un savoir-faire industriel et, surtout, une jeunesse instruite et compétente. L'ensemble de l'économie tirera profit de cette refondation industrielle pour peu que, dans sa mise en œuvre, l'on s'affranchisse de la tyrannie du court terme et du low cost et que l'on sache conjuguer les efforts des grands groupes, des PME et des start-up innovantes. Une vision et un programme pour la nécessaire et urgente renaissance industrielle.


- Pour la génération qui vient
de Benoit Hamon
Éditions Des Équateurs / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

"Une génération a fait irruption au cœur de la campagne. Elle nous somme de la suivre et de laisser à l'ancien monde les vieilles rengaines, les vieilles recettes, la vieille politique. Elle a montré qu'il existait dans notre pays un souffle fécond, solidaire, à hauteur d'homme. C'est pour elle qu'il faut combattre. Face à la montée populiste, au danger djihadiste, aux tensions migratoires, aux périls écologiques, le statu quo libéral et l'esprit de demi-mesure ne sont d'aucun secours. Seule une proposition forte, nourrie d'un imaginaire puissant, triomphera des menaces qui pèsent sur notre pays, mais aussi sur l'Europe et le monde. Un changement d'ère s'impose. Il est urgent d'engager au plus vite la transition écologique et de transformer en profondeur notre rapport au travail afin de renouer avec la justice sociale. Il est nécessaire de raviver le souffle démocratique au sein d'une VIe République, collective et bienveillante. Pour construire ensemble un futur désirable. C'est le projet de la gauche. Celui que je propose aux Français. Et peu m'importe ceux qui nous disent rêveurs, naïfs, utopistes. Peu m'importe ceux qui crient au déclin et font de la peur une profession. L'essentiel, c'est le monde que nous laisserons à la génération qui vient".    


- Réinventer la social-démocratie
de Christian Pierret et Philippe Latorre
Éditions L'Archipel / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Réinventer la social-démocratie, ici et maintenant, c'est affirmer un ensemble d'idées fortes pour que la France réussisse, enfin, à adapter son économie et sa société à la mondialisation sans renoncer ni à la justice, ni à la fraternité, ni à la liberté. L'entreprise est au cœur de l'innovation et de la création, avec sa formidable dynamique de création de richesses. Parallèlement, n'est-il pas temps de lancer la révolution de la responsabilité dans l'entreprise? L'équilibre entre motivation individuelle et justice sociale ne doit-il pas intégrer que certaines inégalités peuvent être moteur de progrès? Moderniser le débat sur l'école ne conduit-il pas à poser en priorité la question des moyens disponibles? Laïcité et religions ne peuvent-elles faire bon ménage? Où est notre projet commun? Pour répondre à cette question, Philippe Latorre et Christian Pierret confrontent leurs expériences et se retrouvent pour défendre une social-démocratie qui refuse le repli protectionniste et recherche l'ouverture à l'Europe. Ce livre n'est pas un programme politique. Il entend recréer une philosophie de valeurs partagées. Et apporter des réponses aux questions que les Français se posent.


- Argent, morale, politique
de René Dosière
Éditions Du Seuil / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

René Dosière est un rocardien de la première heure. "Penser clair, parler vrai, agir juste" est resté sa devise. C'est au nom de ses convictions qu'il dénonce depuis de nombreuses années gabegie, mauvaise gestion et pratiques douteuses dans l'organisation de nos finances publiques. En fin de mandat présidentiel de la gauche, il dresse un état complet de la situation budgétaire de la France, des avancées et des blocages, et apporte des réponses précises et nouvelles sur le coût des campagnes électorales, la rémunération des élus, le financement des partis, le train de vie des pouvoirs publics... Fort de son expérience, il propose des solutions vers plus de rigueur, de transparence et de contrôle démocratique. Le député René Dosière a décidé de ne pas se présenter aux législatives en 2017, il est donc, plus que jamais, libre de sa parole, libre d'intervenir dans la campagne présidentielle, pour exiger qu'entre argent et politique la morale s'impose. René Dosière est député de l'Aisne et ancien vice-président de l'Assemblé nationale. Il s'est fait connaître par son travail scrupuleux et tenace sur la gestion des finances publiques.


- Fin de partie. Requiem pour l'élection présidentielle
de Vincent Coussedière
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Cet essai se propose de revenir sur la responsabilité du système partisan français dans l'autodestruction de cette institution centrale de la République voulue par le général de Gaulle en 1962. Il montre comment les partis, que de Gaulle voulait écarter d'une élection conçue comme un système de sélection démocratique des grands hommes, ont repris la main sur celle-ci pour la détourner de son but. S'étant avérés des acteurs-clefs, en lien avec les médias, pour organiser l'élection, ils n'ont pas pour autant su accoucher de grands hommes. Tout au plus de dirigeants qui, à défaut de savoir gouverner la France, ont su la rendre ingouvernable. Cet essai montre que nous vivons la "fin de partie" du système partisan français.


- J'ai vu cinq présidents faire naufrage
de Christine Clerc
Éditions Robert Laffont / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

"A-t-il le noyau de béton?" Chaque fois que Christine Clerc évoquait devant lui un éventuel candidat à l'Élysée, tel Michel Rocard, François Mitterrand lui posait cette question. Le "noyau de béton", c'est la force intérieure qui permet d'affronter les tempêtes, de résister aux pressions et aux trahisons et de tenir son cap. L'avoir, ou pas, est essentiel pour la conquête du pouvoir et, surtout, pour l'exercice des responsabilités dans un monde menaçant quand on est à la tête d'un peuple inconstant et divisé. Mais combien de chefs d'État, qui le possédaient pourtant, se sont fracassés sur le récif des deux ans de présidence? Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande... Aucun n'a échappé au naufrage. Pendant plus de trente ans, Christine Clerc a suivi nos présidents sur le terrain, par tous les temps. Elle a assisté à leurs victoires et à leurs défaites et recueilli leurs confidences et celles de leurs femmes dans les moments de solitude et parfois de déprime. Des portraits pleins de vie, un récit passionnant qui sonne comme un avertissement au huitième président de la Ve République.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:42

- L'esprit de la Ve République. L'histoire, le régime, le système
de Philippe Raynaud
Éditions Perrin / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Faire comprendre la Ve République en conjuguant récit enlevé et analyse politique et institutionnelle, tel est le pari relevé avec maestria par Philippe Raynaud dans cette synthèse originale, indispensable à lire à la veille de la prochaine élection présidentielle. Décryptant les politiques et les hommes, les lignes de forces et les ruptures, l'auteur part de la question nodale du pouvoir exécutif pour analyser la dynamique paradoxale du régime né en 1958. En réconciliant l'idée républicaine avec une présidence forte, de Gaulle tranche le nœud gordien noué par les coups d’État de Brumaire et du 2 décembre 1851 et donne un coup d'arrêt au parlementarisme absolu qui a précipité les IIIe et IVe Républiques dans l'abîme; ce faisant, il ouvre la voie à des évolutions libérales et européennes qui s'éloignent à plus d'un titre de son projet originel. Philippe Raynaud explique et raconte le développement et les succès de ce régime avant de s'intéresser à ses difficultés présentes. Au-delà des simplifications apologétiques ou dénonciatrices, cet essai à la fois historique et critique offre une grille d'explication exhaustive et souvent novatrice, tout en restant d'un accès aisé pour le lecteur profane. Un futur classique.


- La logistique, une affaire d'État ?
de Christelle Camman et Laurent Livolsi
Éditions Cherche Midi / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Sur l'échiquier mondial du commerce, l'opportunité économique saisie par plusieurs pays dans la logistique et le transport ces vingt dernières années doit être celle de la France à l'horizon 2020. Les coûts logistiques avoisinent 12% du chiffre d'affaires des entreprises, soit près de 10% de notre PIB. Le secteur représente plus de 1,8 million d'emplois, et le savoir-faire des entreprises françaises se déploie dans le monde entier. Il est urgent d'avoir une stratégie logistique en accord avec tous les décideurs politiques pour l'appliquer au bénéfice de la compétitivité des entreprises, des territoires et au service des citoyens. Nous devons renforcer nos positions en Asie, en Europe, aux États-Unis et en Afrique, futur eldorado du commerce mondial où les statistiques démographiques annoncent 2,5 milliards d'habitants en 2050. La logistique est-elle une affaire d'État? L'État doit donner l'impulsion, les auteurs apportent des propositions.    


- Les candidats du système
Plongée dans les conflits d'intérêt en politique
de Nicolas Framont
Éditions Le Bord de l'Eau / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

La défiance envers la classe politique monte et ses liens multiples avec les puissances de l'argent posent problème à nombre de citoyens. Pourtant, le débat public n'en parle guère: les commentateurs s'attardent plus souvent sur le caractère et les ambitions de tel ou tel politicien, sur les petites rivalités qui l'opposent à d'autres plutôt que sur son appartenance de classe. La description des liens d'intérêts et de connivence entre élite politique et élite économique est quant à elle largement oubliée. Or, l'absence d'analyse des causes de la défiance permet sa récupération opportuniste par nombre de politiques: tous accusent leurs adversaires d'incarner cette élite tant détestée, tandis que certains mettent à profit ce discrédit pour justifier un projet identitaire ou ultralibéral. En l'absence de description rigoureuse du phénomène, n'importe qui finit par pouvoir se dire anti-système. Pour redonner un sens à ces mots trop souvent dévoyés, ce livre fait état des liens d'intérêts et d'affinités entre la classe politique, y compris les plus anti-systèmes de ses membres, et les puissances de l'argent. Il se base sur les travaux sociologiques et journalistiques qui ont mis au jour une réalité glaçante: la plupart des représentants du peuple sont dans un conflit d'intérêts permanent vis-à-vis de l'élite économique. Liens familiaux et d'amitié, "pantouflage" et mode de vie similaire contribuent à faire de nos dirigeants politiques les représentants de la classe supérieure avant d'être ceux de l'ensemble de la société. L'auteur réalise une synthèse des nombreux faits qui attestent de l'existence de ce conflit d'intérêts pour forger des outils d'analyse du monde politique accessibles et critiques. Il insiste sur la nécessité démocratique de mettre fin à cette monopolisation de la chose publique, La République, par une oligarchie.


- Qui connaît Günter Schabowski ?
de Stéphane Gatignon
Éditions Alma / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Rien ne se passe comme prévu: "La guérilla globale des djihadistes nous est tombée dessus de la même façon que, sur le plan économique, la globalisation ne cesse de tomber sur nos archaïsmes. Notre attachement identitaire à un État-providence obsolète, empêche de voir que nous sommes devenus une autre France, dans une autre Europe et dans un autre monde". De A comme Ancien monde à z comme Zorro en passant par K comme Képi, R comme Religions ou U comme Ubérisé, Stéphane Gatignon, le maire de Sevran, plaide contre le repli, la frayeur, l'immobilité. Choisir l'ouverture plutôt que la fermeture est devenu aujourd'hui un choix crucial. Devant l'urgence de la situation, l'usure des vieux modèles, la montée des extrêmes, le chômage endémique, les zones de non-droit, la fiscalité archaïque et l'extension des mégalopoles, Stéphane Gatignon prône une nouvelle urbanité, exige de chacun le sens de la responsabilité et fait, ici, des propositions concrètes.    


- Voter, c'est abdiquer
de Antoine Peillon
Éditions Don Quichotte / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Voici le manifeste du boycott civique de l'élection présidentielle de 2017. Depuis la Libération, la prétendue démocratie représentative n'a jamais produit autant de révolte des citoyens. Ils sont ainsi de plus en plus nombreux à se libérer d'un devoir de voter qui a viré à l'absurde. La rupture radicale avec ce rituel épuisé est un appel à l'action. Elle inaugure la reconquête de notre souveraineté. Plus de 20 millions de non-votants. Sur près de 45 millions d'inscrits, au moins 9 millions s'abstiendront résolument, consciencieusement et bruyamment, lors de l'élection présidentielle; plus de 2 millions feront l'effort de déposer bulletins blancs ou nuls dans les urnes; ils seront quelque 3 millions de non-inscrits et 6,5 millions de "mal-inscrits". En 2012, déjà, François Hollande n'a été élu qu'avec 18 millions de voix, à comparer avec les plus de 20,5 millions de non-votants. S'abstenir, un acte rationnel et volontaire. Le boycott affirmé des urnes présidentielles sera fondé en raison, car les raisons de ne pas voter sont désormais indéniables. Les exposer est l'un des projets essentiels de ce livre où l'expérience du journaliste d'enquête sera autant mobilisée que les analyses savantes de notre monde. Corruption, dislocation du patrimoine social, explosion des inégalités, dictature exécutive, violence sécuritaire incontrôlée, fermeture brutale des frontières, sont autant de malfaisances oligarchiques qui appellent l'abstention volontaire. Instaurer la souveraineté populaire. Sabotons donc la présidentielle du printemps 2017 par une désobéissance civile digne de Thoreau, de Gandhi et de Martin Luther King. Boycottons le train-fantôme d'un scrutin morbide organisé par les disciples de Louis XIV et de Napoléon le Petit, comme les démocrates américains boycottèrent, avec un succès mémorable, les bus ségrégationnistes de Montgomery. En 1885, Elisée Reclus affirmait déjà: "Voter, c'est abdiquer, c'est renoncer à sa propre souveraineté. N'abdiquez donc pas, ne remettez donc pas vos destinées à des hommes forcément incapables et à des traîtres futurs. Ne votez pas". C'était un prophète.


- 2050: quelles énergies pour nos enfants ?
de Pierre Papon
Éditions Le Pommier / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

En 2050, nos enfants rouleront en voitures électriques, ou avec des biocarburants, les campagnes seront parsemées d'éoliennes, et plus aucun pays dans le monde ne sera laissé sur le banc de touche énergétique. Doux rêve ou réalité en marche? Les états et les gouvernements commencent à peine à réaliser l'ampleur des défis à relever pour préserver notre avenir et celui de la planète. Ces enjeux nous concernent tous, mais comment s'orienter, comment penser notre avenir et celui des générations futures? Pour cela, Pierre Papon a une méthode efficace: concevoir des scénarios et des utopies. Projetons-nous dans la France de 2035, où les filières solaire et éolienne sont en plein essor, ou dans le Singapour des années 2050 et ses "Cités radieuses" écologiques. Les possibles techniques se dessinent, les enjeux géopolitiques se font jour, les impasses aussi, face à des innovations qui s'imposent dans notre quotidien et préparent l'avenir.


- Chronique d'une France blessée
de Anne Sinclair
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Chacun voit bien que depuis près de deux ans, nous sommes entrés dans un monde nouveau qui donne le sentiment de voir l'Histoire se faire, ou se défaire, sous nos yeux. Anne Sinclair le raconte à sa manière. Elle nous offre la chronique qu'elle a tenue au jour le jour avec sa liberté de ton, sa vivacité de plume, son regard sans complaisance. On revit ici la crise grecque de juillet 2015, les attentats de novembre, les migrants qui affolent la vieille Europe, la carte du monde qui se redessine entre Poutine et Erdogan, l'islamisme qui nous assaille, les populismes qui se répandent, les Français qui rejettent un ancien président et deux anciens Premiers ministres, la droite qui tente de s'imposer, la gauche qui finit par imploser. Du Brexit qui survient à Renzi qui disparaît, de Trump qui surgit à Clinton éconduite, de Hollande qui se saborde à Sarkozy rejeté, de Macron qui se lève à Fillon qui surprend chaque jour davantage, de Hamon qui se révèle à Le Pen qui s'implante, ces dix-huit mois imprévisibles nous sont contés à travers des rencontres, des portraits, des notes de campagne et des réactions très personnelles. L'allégresse du récit nous emporte dans ces turbulences qui ont bousculé la France et fracassé nos repères.


- Dormez tranquilles jusqu'en 2100
Et autres malentendus sur le climat et l'énergie
de Jean-Marc Jancovici
Éditions Odile Jacob / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Qu'est-ce qu'on oublie souvent quand on analyse la situation du monde? Les ressources énergétiques. Elles sont non seulement le nerf de la guerre, mais aussi celui de l'économie et de l'écologie. La méconnaissance de leur importance cruciale a incité Jean-Marc Jancovici à exposer la face énergétique des grands thèmes qui font de façon récurrente la une de l'actualité. Si vous pensez que l'extrémisme politique n'a aucun rapport avec notre addiction au pétrole, que le changement climatique attendra avant de se manifester vraiment, que le nucléaire n'est pas écologique, que l'Allemagne est un exemple à suivre en matière de transition et que la croissance économique reviendra nécessairement pour financer ce qu'il faudra entreprendre, ce livre va vous surprendre et vous faire découvrir la face cachée d'une actualité trop consensuelle pour être écologiquement honnête.


- L'individu ingouvernable
de Roland Gori
Éditions Babel / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Un livre remarquable et essentiel pour comprendre pourquoi, depuis plus d'un siècle, le monde occidental fondé sur les valeurs du libéralisme, compétition et individualisme, va de crise en crise.    


- Le fascisme islamique. Une analyse
de Hamed Abdel-Samad
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

L'intellectuel allemand d'origine égyptienne Hamed Abdel-Samad introduit sa réflexion sur les sources de l'islam politique par un rappel du contexte historique: l'islamisme des Frères Musulmans s'est développé en Egypte au même moment que le fascisme en Italie et le national-socialisme en Allemagne. Il ne s'agit pas d'une simple coïncidence chronologique. Selon l'analyse implacable de l'auteur, les principes fondateurs de l'islam politique et les étapes de son établissement dans la péninsule arabique prouvent que l'idéologie fascisante y est présente dès le premier jour. Le "fascislamisme" n'est pas une figure de style, mais une réalité historique. L'islamisme radical n'est pas la trahison ou la perversion récente d'une religion immaculée, mais la tare originelle de sa traduction dans le champ politique. La foi musulmane individuelle est innocente, mais le pouvoir islamique est coupable. Une contribution majeure, et provocante, au débat qui divise actuellement l'Occident.


- Le martyre des chrétiens d'orient
de Frédéric Pons
Éditions Calmann Lévy / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Le calvaire des chrétiens d'Irak et de Syrie est le premier génocide du XXIe siècle. C'est ce que confirme ce document choc, nourri de témoignages et de récits, fruit de nombreux reportages sur place. Daech et les autres groupes islamistes veulent éradiquer toutes les minorités religieuses d'Orient au nom de l'islam radical. Certains États les soutiennent. D'autres ferment les yeux. Rares sont ceux qui les affrontent avec détermination. Les chrétiens et les yazidis sont les premières victimes des violences djihadistes. Laïques ou religieux, riches ou pauvres, ils racontent leur foi, leur détresse, leurs désillusions. Certains ont choisi l'exil. Les autres restent, aidés par de jeunes volontaires français au profil étonnant. Ce livre noir de la persécution donne la parole à ces chrétiens qui souffrent mais qui espèrent, malgré tout.


- Les politiques aussi ont une mère
de Olivier Biscaye et Bernard Pascuito
Éditions Albin Michel / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Elles s'appellent Luisa Valls, Anne Fillon, Pierrette Le Pen, Jeanine Mélenchon, Viviane Le Maire, Andrée Sarkozy ou Emma Bayrou. Qui sont les mères des femmes et des hommes politiques? Ont-elles forgé leur caractère, et jusqu'à quel point? Bernard Pascuito et Olivier Biscaye sont allés à la rencontre de ces femmes simples qui ont élevé leurs enfants à des destins d'exception. Riche de récits inédits et de souvenirs surprenants, ce livre dévoile des secrets longtemps gardés et nous plonge au cœur d'une relation énigmatique entre fusion, affection, admiration et parfois tension. Plus que tout, il éclaire la psychologie de nos élus et nous laisse entrevoir, au gré des univers insoupçonnés où se sont inventées des vocations hors norme, les mystères d'une enfance qui les a façonnés.    


- Macron, l'invité surprise
de François-Xavier Bourmaud
Éditions L'Archipel / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Sans façons, il s'est invité dans le peloton de tête des candidats à la présidentielle 2017. Ses adversaires l'ont désormais compris: il faudra compter avec Emmanuel Macron. Le trublion qui agaçait les éléphants socialistes, déterminés à le faire rentrer dans le rang, s'est imposé comme l'un des favoris. Sa démarche séduit et bouscule les clivages traditionnels. Diplômé de philosophie, énarque, ancien banquier d'affaires, à la fois "compagnon de route du PS" et "libéral", comme il se définit lui-même, l'homme a tout pour se faire détester de la gauche lorsqu'il arrive à Bercy en août 2014, couvé par François Hollande. Il s'impose cependant par sa force de conviction et sa connaissance des dossiers. Deux ans plus tard, il quitte le gouvernement pour se lancer à la conquête de l'Élysée. Le pari, qui semblait risqué, semble maintenant à sa portée. Au lendemain de la victoire de Benoît Hamon à la primaire socialiste, Emmanuel Macron enregistre de nombreux ralliements. L'invité surprise de l'élection présidentielle sera-t-il à même d'aller jusqu'au bout de son ambition?


- Mondialisation. La mort d'une utopie
de Fouad Khoury-Helou
Éditions Calmann Lévy / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Forte de la certitude que le libre-échange allait profiter à tous, l'Amérique a manœuvré progressivement pour "faire bénéficier" de la mondialisation l'Europe, l'Asie et le reste du monde, au point de demeurer aujourd'hui la nation indispensable à la sécurité et à la prospérité du globe. L' empire américain a façonné ainsi le monde, mais a fragilisé les États. Il a coopté les élites au détriment du reste des populations qui ont vu les inégalités se creuser, ce qui a tracé au cœur des nations, y compris aux États-Unis, une frontière économique entre les gagnants et les perdants du système. Résultat: la contestation, voire la colère des peuples, gronde. Avec le Brexit et l'élection de Donald Trump, l'utopie américaine d'une "mondialisation heureuse" est brutalement confrontée à la perspective d'un rejet, trente ans après la faillite de l'autre grande utopie, l'idéologie communiste. Faudra-t-il un autre signal fort, tel que l'arrivée au pouvoir d'un parti populiste dans un grand pays européen, pour que les dirigeants occidentaux prennent conscience de l'urgence qu'il y a à corriger les effets de la mondialisation sur leurs populations, dont ils ont oublié un peu vite qu'elles étaient aussi composées d'électeurs?  


- Poutine de A à Z
de Vladimir Fédorovski
Éditions Stock / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

La tension internationale, la crise ukrainienne, le retour à une nouvelle guerre froide, la crise syrienne et, dernièrement, l'élection de Donald Trump, ont porté la personnalité de Poutine au pinacle. Depuis son arrivée au pouvoir suprême, en 2000, son aura n'a cessé de croître. Par-delà les appréciations, ce livre propose de déchiffrer ce phénomène par le biais de multiples clefs et analyses: la psychologie de Poutine, sa carrière de leader politique, mais aussi la géographie et l'histoire de son pays. Poutine devient ainsi un reflet de la Russie, avec sa force et ses faiblesses, ses fantasmes et ses hantises. Mais c'est aussi un livre de révélations sur un personnage hors normes, sur son entourage, son système, sa vie personnelle et ses méthodes. Bousculant les idées reçues et l'esprit politiquement correct, Poutine de A à Z dessine le portait inattendu de l'homme fort de la Russie.


- Se débarrasser du capitalisme est une question de survie
de Paul Jorion
Éditions Fayard / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Une machine à concentrer la richesse, laissant une poignée de vainqueurs face à une armée de vaincus: voilà ce qu'est devenu le capitalisme. L'État-providence n'aura duré qu'une saison, la révolution technologique en cours réduit le marché de l'emploi. Le court-termisme règne en maître, la défense de privilèges aussi exorbitants que médiocres bloque toute tentative de sauvetage. La finance et l'économie pouvaient être réformées au lendemain de l'effondrement de 2008. Rien n'a été fait. Le verdict est sans appel: nous n'apprenons pas de nos erreurs. Si bien qu'aujourd'hui, se débarrasser du capitalisme est devenu, pour l'humanité, une question de survie. Paul Jorion propose une analyse sans concession et des pistes d'espoir: oui, la spéculation peut être interdite comme autrefois; oui, l'État-providence doit être inscrit une fois pour toutes dans nos institutions; oui, un projet européen ressuscité pourrait être le fer de lance d'un véritable redressement. Seule la volonté fait défaut.


- Une vie avec la gauche. De Mitterrand à Hollande
de Alain Boublil
Éditions L'Archipel / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

À peine diplômé de mathématiques et de Sciences Po, Alain Boublil, jeune directeur d'études au BIPE, est repéré par Jacques Attali. Il rejoint l'équipe d'économistes du candidat socialiste en vue de l'élection présidentielle de 1974. À 26 ans, il participe à l'élaboration du programme de François Mitterrand, dont il sera proche jusqu'à sa mort. À lui de démontrer que la droite n'a pas le monopole de la compétence dans le domaine économique. Conseiller technique à l'Élysée dès mai 1981, chargé de l'industrie, des transports et du logement, puis, en 1988, directeur de cabinet de Pierre Bérégovoy, ministre des Finances, il est au cœur des choix économiques et industriels et sera l'interlocuteur privilégié des grands patrons français et étrangers: Jack Welch, Jean et Antoine Riboud, Francis Bouygues, Jean-Luc Lagardère, Bernard Arnault et François Pinault, entre autres. Témoin de deux décennies de réflexions et de gestion socialistes, il raconte l'échec de la renégociation du Programme commun, les victoires de 1981 et 1988, les grands projets de Mitterrand et les nationalisations, la débureaucratisation de l'économie, la cohabitation de 1986, puis la lente dégringolade de la gauche après 1993 que tentera d'enrayer Lionel Jospin. Il dresse enfin un portrait de la grande famille socialiste, de Michel Rocard et Pierre Bérégovoy à François Hollande, sans oublier Erik Orsenna et la bande des "collégiens du premier septennat". Une famille aujourd'hui divisée, sur laquelle il porte un regard riche d'enseignements.


- Deux Présidents pour rien
de Christophe Barbier
Éditions Presses De La Cité / 23 février 2017


Le Titre du Roman

"Entre les Français et les politiques, la rupture est consommée. Peut-être définitivement. Et c'est en grande partie à cause de ces deux-là: Nicolas Sarkozy et François Hollande, présidents successifs aux personnalités si différentes et aux échecs si ressemblants. Pendant dix ans, rédiger l'éditorial de L'Express m'a permis de jauger les espoirs déçus, les réformes inabouties et les renoncements funestes. Même s'il y eut aussi du volontarisme, des audaces et des moments de courage, c'est l'impression d'un vaste gâchis qui saisit les citoyens. Sarkozy-Hollande: deux hommes d'État, deux politiciens endurcis, deux destins avortés, le côté pile et le côté face de la médaille de l'échec". Christophe Barbier


- Histoire des services d'ordre en France, du XIXe siècle à nos jours
de François Audigier
Éditions Riveneuve / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Si les heurts de juin 2016 entre le service d'ordre cégétiste et les casseurs lors des manifestations parisiennes contre la loi El Khomry ont rappelé l'importance des appareils de sécurité militants, leur étude reste encore négligée en France. Les historiens du politique hésitent à se pencher sur ces formations, sans doute parce que celles-ci ont souvent été réduites de manière caricaturale à un groupe de nervis frustres et avinés qui tapent faute de penser. En réalité, le service d'ordre (SO) constitue un objet d'étude à part entière, à condition de sortir d'une approche élitiste et réductrice du personnel et de l'action politique pour privilégier le militant, la base, le terrain, l'action. L'appareil de sécurité interroge le rapport à la violence qui éclaire lui-même l'évolution de la vie politique en général et celle d'un courant politique en particulier. Le SO dit beaucoup de choses sur l'environnement politique et socio-culturel dans lequel une organisation militante s'insère et évolue. Sous cet angle, l'étude des services d'ordre constitue un prisme qui éclaire tout le champ du politique. L'ouvrage explore cette piste au travers des "Commissaires" de Déroulède, des "Camelots du Roi" de l'Action française, des Hommes de confiance de la SFIO, de la Brigade de fer des Jeunesses Patriotes, des Dispos des Croix de feu, des TPPS socialistes, des Groupes d'autodéfense communistes, des nervis fascisants du RNP, et après-guerre des cogneurs de la CGT, des gorilles du SAC, des services d'ordre gauchistes des années 68, jusqu'au DPS du Front national.


- L'Élysée. Histoire, secrets, mystères
de Patrice Duhamel et Jacques Santamaria
Éditions Plon / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Cinq ans après leur premier livre consacré à l’Élysée, Patrice Duhamel et Jacques Santamaria sont retournés explorer le premier des palais de la République. Avec l'envie d'en savoir plus sur les secrets et mystères que protègent ces murs trois fois centenaires, de découvrir des aspects inédits de la vie du Palais à toutes les époques, et aussi d'enquêter sur la dernière décennie, qui a vu deux présidents de la génération d'après guerre se succéder à la tête de l’État. Au fil du temps et de leur investigation, vous saurez ainsi pourquoi le général de Gaulle a quitté l’Élysée de la même manière que Napoléon; comment Louis Napoléon Bonaparte, Adolphe Thiers et François Mitterrand y ont abrité leur double vie; quels secrets d’État Valéry Giscard d'Estaing a transmis à François Mitterrand le jour de la passation de pouvoirs; quel est le point commun entre les présidents Doumergue et Sarkozy; ce que contenaient les violents SMS que deux ministres se sont échangés en plein Conseil dans le Salon Murat; pour quelles raisons François Hollande a annulé au dernier moment un dîner d’État au risque de provoquer une rupture diplomatique; comment les Premières dames successives ont vécu leur passage à l’Élysée. Les réponses à ces questions, et à bien d'autres, font ainsi apparaître, sous un jour original et souvent inattendu, le palais présidentiel, que les Français sont de plus en plus nombreux à visiter chaque année.


- Plus rien à faire, plus rien à foutre
La vraie crise de la démocratie
de Brice Teinturier
Éditions Robert Laffont / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Ce livre révèle les véritables raisons de la crise de confiance qui éloigne un nombre grandissant de Français de la classe politique actuelle et ébranle notre démocratie. La présidentielle de 2017 est censée opposer trois grandes forces politiques: la gauche, la droite et le Front national. Pour Brice Teinturier, cette tripartition, réelle mais trop ressassée, occulte l'émergence d'une quatrième force qui a progressé au moins autant que le FN en dix ans et qui bouscule plus sûrement encore la gauche et la droite: un puissant courant de pensée qui exprime un dépit et un détachement profond à l'égard de la politique, "Plus rien à faire de tout ça", ou, plus encore, une rupture rageuse, "Plus rien à foutre de tous ces gens" Ce que l'auteur appelle la "Praf-attitude". Pour Brice Teinturier, celle-ci montre à quel point le malaise de la démocratie est important en France. Effondrement de la morale et crise de l'exemplarité, confusion de la politique et de la téléréalité, mutations de l'information et influence des réseaux sociaux: il en analyse les origines et les conséquences, pointe les dérives, relève les solutions. À la veille d'une élection présidentielle décisive, le poids de cet électorat particulier sera déterminant. Mais au-delà du sort des candidats eux-mêmes, il influera aussi sur l'avenir de notre système démocratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:37

- Du courage ! En finir avec ces trahisons qui nous tueront
de Isabelle Saporta
Éditions Fayard / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Le courage serait un mot désuet. Un terme qui appartiendrait à un passé révolu, au temps où le système, la finance, les lobbys, Bruxelles n'auraient pas encore fait main basse sur notre libre arbitre. À l'évocation de ce terme, vous verrez se dessiner un sourire au mieux gêné, plus souvent condescendant, sur le visage de nos élites. Depuis 15 ans, j'assiste, atterrée, à la mise à mort des agriculteurs vertueux assommés sous des tombereaux de normes et de réglementations tatillonnes. Depuis 15 ans, j'observe les lobbys dicter leur tempo, usant de leurs vastes réseaux pour stopper les réformes qui sauveraient notre santé et l'environnement. Depuis 15 ans, je constate, la boule au ventre, les mêmes reculades, la même stigmatisation de Bruxelles, le même travail de sape des grands argentiers mus par leur seul intérêt. Pendant ces 15 ans, les politiques ont été incapables de tenir bon et de s'élever pour protéger nos enfants des pesticides ou pour que nous sachions enfin ce que nous mangeons. Stop. Assez de cette lâcheté. De sacrifier notre bien-être, notre planète et l'intérêt des générations futures. Si nos dirigeants ne souhaitent pas changer le monde, nous si. Et du courage, nous en avons à revendre.


- Histoire secrète des RG
de Brigitte Henri
Éditions Flammarion / 22 février 2017


Le Titre du Roman

En 2008, les Renseignements généraux disparaissent pour laisser place à la DCRI, une nouvelle structure censée incarner la modernité. Neuf ans plus tard, le constat est sans appel: c'est un échec. Pourquoi en est-on arrivé là? Tout n'a pas toujours été irréprochable au sein des RG. Le service a endossé un habit politique dont il a eu du mal à se défaire et plusieurs scandales ont terni son image. L'affaire des écoutes du PS tient-elle du simple malentendu ou de l'espionnage politique au profit du parti au pouvoir? Et qu'est-il arrivé au pasteur protestant et militant homosexuel Joseph Doucé, retrouvé mort dans la forêt de Rambouillet en 1990? L'ancien patron des RG, Yves Bertrand, aurait-il fourni les faux listings de l'affaire Clearstream à la demande de Dominique de Villepin, comme l'a soupçonné Nicolas Sarkozy? Affaires, efficacité du service, rôles des politiques... Brigitte Henri, une ancienne de la maison, raconte et sonde, documents à l'appui, l'histoire, les hommes, les réussites et les carences des RG, pour en dessiner un portrait loin des passions. Elle déplore leur disparition, notamment à la lumière des actions terroristes soudaines et violentes qu'a connues la France.


- Je rêvais d'un autre monde
de Dounia Bouzar et Serge Hefez
Éditions Stock / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Les adolescents français sont de plus en plus nombreux à se radicaliser et, parmi les Européens, les plus attirés par l'idéologie djihadiste. Plus de 10 000 parents inquiets et désemparés ont déjà appelé le numéro vert mis en place par le gouvernement. Pour demander de l'aide et tenter de comprendre. Pourquoi un jeune est-il conquis par ces discours de propagande? Comment en arrive-t-il à s'engager et à risquer sa vie? Qu'est-ce qui le pousse à rompre radicalement avec tout ce qu'il aimait jusque-là? Et quand il tire un trait sur sa famille pour se tourner vers une famille de substitution, comment le remobiliser? La majorité de ces jeunes a entre 15 et 25 ans. Avant l'embrigadement, tout les distingue. Pourtant, tous succombent aux sirènes de Daesh. Sont-ils des symptômes de notre époque? Entre fragilité inhérente à l'adolescence, engagement, fanatisme, radicalisation et folie meurtrière, où se situe la frontière? Les auteurs ont été les pionniers mandatés pour aider ces jeunes et leurs familles. Ensemble, ils éclairent ici les processus à l'œuvre dans la radicalisation adolescente.


- La République française du Qatar
Petits arrangements et grandes compromissions
de Bérengère Bonte
Éditions Fayard / 22 février 2017


Le Titre du Roman

C'est le pays du Golfe qu'ils détestent adorer, et adorent détester. Le plus francophile, le plus riche par habitant, mais certainement pas le plus démocratique. La rumeur prête aux élus français, nationaux ou locaux, de droite comme de gauche, des voyages vers Doha, ce grand distributeur de cash. Mais aucun ne l'assume. "Je viens chercher tes riyals, mais je ne veux pas être vu au Qatar". Passées les années Sarkozy, qui sont les politiques français qui continuent d'aller "à la soupe"? Pour quelles contreparties? Quelle est la véritable histoire du "Fonds qatari pour les banlieues"? Doha finance-t-il l'islam en France? Pourquoi le gouvernement et le Parlement maintiennent-il les avantages fiscaux aux pétromonarchies soupçonnées de financer le djihad? Le PSG qatari, propriété de l'émir, fait-il office de chouchou?


- Le grand gâchis culturel
de Francois de Mazieres et Olivier le Naire
Éditions Albin Michel / 22 février 2017


Le Titre du Roman

"Sans véritable ambition culturelle, toute entreprise de réforme de la société française et de lutte contre la violence, y compris terroriste, est promise à l'échec. Or sous le dernier quinquennat, la culture a été sacrifiée. Une très grave erreur quand notre pays aurait avant tout besoin de retrouver des valeurs communes, des rêves collectifs, du lien social. Et de vraies réponses aux défis du numérique ou de la mondialisation. Il est grand temps de se réveiller". Dans ce livre d'entretiens tonique, François de Mazières s'attaque, exemples et anecdotes à l'appui, aux sujets qui fâchent: budgets sabrés, intermittents et création fragilisés, éducation artistique malmenée, patrimoine bradé, audiovisuel déboussolé. À la fois élu de terrain et spécialiste, il délivre son ordonnance en dix propositions. Et rappelle que jamais la France n'est aussi forte que lorsqu'elle est dirigée par d'ardents défenseurs de la culture.    


- Les grands textes de la droite
de Grégoire Franconie
Éditions Flammarion / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Qu'est-ce qu'être de droite? Le clivage gauche-droite, entend-on dire parfois, n'a plus de sens aujourd'hui, il n'en aurait peut-être même jamais eu. Et si la réponse se trouvait dans l'histoire? C'est le pari de ce livre: voici un panorama des droites françaises, de la Révolution à nos jours, par les textes. Laissons la parole à Tocqueville, à Charles de Gaulle, à Jacques Chirac; à Chateaubriand, Balzac et Bernanos; à Georges Pompidou et à Dominique de Villepin... La droite s'est faite sous leurs plumes. Parce que la droite se reconnaît dans des valeurs, des principes; parce qu'on peut distinguer des familles, des généalogies, parmi les hommes qui l'ont incarnée; et parce qu'il est important, à l'heure des choix et des engagements, d'en avoir conscience.


- Les grands textes de la gauche
de Grégoire Franconie
Éditions Flammarion / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Qu'est-ce qu'être de gauche? Le clivage gauche-droite, lit-on parfois, n'a plus de sens aujourd'hui, il n'en aurait peut-être même jamais eu. Et si la réponse se trouvait dans l'histoire? C'est le pari de ce livre: voici un panorama des gauches françaises, de la Révolution à nos jours, par les textes. Laissons la parole à Robespierre, à Jaurès et à François Mitterrand; à Victor Hugo, à Sartre; à Léon Blum, à Simone Weil, à Nuit Debout... À travers leurs mots, l'identité de la gauche se forge. Parce que la gauche se reconnaît dans des valeurs, des principes; parce qu'on peut distinguer des familles, des généalogies, parmi les hommes qui l'ont incarnée; et parce qu'il est important, à l'heure des choix et des engagements, d'en avoir conscience.


- Les derniers jours de la gauche
de Christophe Barbier
Éditions Flammarion / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Mitterrand l'a façonnée, Hollande l'a enterrée: la gauche française est morte. Les cassures idéologiques sont irrémédiables, les différents clans sont irréconciliables et nul ne sait plus ce qu'est le socialisme. Cette fois, c'est la fin. Avec un humour dévastateur, Christophe Barbier raconte les derniers jours de la gauche, la faillite des idées et la guerre des hommes. Comme un point final à quarante-cinq ans d'histoire politique française. Dans ce récit implacable, il dépeint également l'émergence de nouvelles gauches: celle qui développe une utopie, avec Benoît Hamon; celle qui espère la révolution, avec Jean-Luc Mélenchon; celle qui construit le réformisme du XXIe siècle, avec Emmanuel Macron. Vont-elles s’entre-tuer? À moins que la social-démocratie ne renaisse de ses cendres, avec Manuel Valls. Un quinquennat effroyable, une primaire pitoyable, des sondages épouvantables: et si le pire pour la gauche était encore à venir?


- Rase campagne
de Gilles Boyer
Éditions JC Lattès / 22 février 2017


Le Titre du Roman

"J'ai dirigé la campagne d'Alain Juppé pour la primaire de novembre 2016, aboutissement de 15 années d'engagement auprès d'un homme, et de 20 années dédiées à la politique, ce monde passionnant où tout est puissant, extrême, inattendu, irrationnel. Pendant ces 800 jours de campagne, je me suis posé deux questions essentielles: à quoi pense l'électeur au moment de faire son choix et qu'est-ce qui peut le faire changer d'avis? Je n'avais pas toutes les réponses. Pendant ces 800 jours de campagne, on m'a sans cesse rappelé la malédiction du favori. Et durant 780 jours, je pensais qu'on se trompait". Le récit d'une campagne où rien ne s'est passé comme prévu.


- Conservateurs, soyez fiers !
de Guillaume Perrault
Éditions Plon / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Depuis Mai 68, les conservateurs sont continuellement tournés en ridicule, caricaturés, diffamés. Leur rôle souvent glorieux dans notre histoire a été occulté. Mais aujourd'hui, le pays, angoissé, est enfin prêt à les entendre. Le triomphe de François Fillon à la primaire de la droite et sa candidature à l’Élysée marquent cette évolution profonde des esprits. Les valeurs des conservateurs, que les médias jugeaient ringardes, voire taboues, transmettre l'héritage et l'amour de la France qu'on a reçu de ses pères, ne pas idolâtrer le changement et le mouvement, œuvrer pour la stabilité et l'ordre, restaurer l'enseignement traditionnel de l'histoire et du français à l'école, préserver la famille, valoriser travailleurs indépendants et petits patrons..., connaissent un retour en grâce. Être conservateur doit cesser d'être un reproche, une moquerie, une insulte. Conservateurs, ne vivez plus sur la défensive. Gardez la tête haute. Voici votre histoire depuis deux siècles: soyez-en fiers.


- Djihadistan, c'est arrivé près de chez vous
de Jean-Manuel Escarnot
Éditions Robert Laffont / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Dix ans d'enquête au cœur du djihad français: voyage aux sources du mal. "La revendication des attentats du 13 novembre 2015 à Paris par Fabien Clain m'a remué les tripes. Depuis les émeutes de 2005 dans le quartier du Mirail, j'ai suivi sa trajectoire et celle de ses amis. Aujourd'hui, la plupart d'entre eux sont djihadistes en Syrie. Comment en sont-ils arrivés là?" Personne n'a pris la mesure du phénomène. Fabien et Jean-Michel Clain sont à l'origine d'une des plus importantes filières françaises de candidats au djihad. Mohamed Merah en est issu. Ces nouveaux ennemis ont profité de l'éclatement des services de renseignements pour frapper. Et l'état d'urgence et le fichage généralisé des "radicalisés" ne les empêchent pas d'opérer. Dans l'ombre, pourtant, des hommes et des femmes agissent pour endiguer ce fléau. Un policier de l'antiterrorisme, un agent infiltré dans les réseaux et sur la Toile mais aussi une socioclinicienne et des parents de djihadistes: l'auteur a côtoyé ces acteurs de premier plan et nous livre leur témoignage exceptionnel.


- Histoires de L'Élysée
de François d'Orcival
Éditions Perrin / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Ce palais, bâti sous la Régence, meublé par la marquise de Pompadour, épargné par la Révolution, propriété du roi, de l'empereur et de la République, est celui de toutes les histoires de France, de la grande comme de la petite. Occupé par le tsar de Russie en 1814, par les Prussiens en 1871, les Allemands en 1940, de Gaulle en fait le siège du pouvoir en 1959. Le cœur de la France continue d'y battre. L'auteur nous invite à traverser avec lui les riches heures de ce palais devenu décor de la scène politique française, entre intrigues et confidences.


- L'Ukraine entre deux destins
de Pierre Lorrain
Éditions Bartillat / 16 juin 2017


Le Titre du Roman

Peut-on parler de malédiction ukrainienne? Les crises succèdent aux crises et l'Ukraine surgit régulièrement dans l'actualité comme un diable de sa boîte et généralement, c'est dans un contexte de catastrophes, de rébellions contre le pouvoir ou de scandales: Tchernobyl, Révolution orange, EuroMaïdan, problèmes gaziers avec la Russie, élections à répétition, corruption, collusions entre oligarques et politiciens, instabilité politique chronique... Tout cela sur fond de divisions et de rivalités persistances entre les deux parties du pays, l'est, globalement tourné vers la Russie, et l'ouest qui regarde l'Union européenne avec les yeux de Chimène Expliquer les raisons de cette situation hors normes en plongeant dans l'histoire récente de l'Ukraine, tel est le propos de l'ouvrage. Il revient sur l'histoire mouvementé de cet État qui a toujours cherché à exister sans y parvenir de manière durable. Plusieurs questions se posent sur les mythes et les réalités de l'identité ukrainienne. Quelles sont les racines historiques du "peuple ukrainien"? Et d'ailleurs, un seul peuple ou plusieurs? Un chapitre sera consacré à chacune des étapes de la création de l'État ukrainien et à ses différents avatars jusqu'à aujourd'hui. La deuxième partie traitera des événements qui ont secoué l'Ukraine depuis novembre 2013 et qui, même s'ils n'ont pas dégénéré en guerre civile, ont provoqué l'une des crises internationales majeures en Europe depuis l'effondrement de l'Union soviétique. En réalité, il n'y a pas une seule crise mais plusieurs qui s'emboîtent à la manière des matriochki de l'artisanat. Un chapitre sera consacré à chacune d'entre elles, à savoir crise économique, crise politique, crise institutionnelle, crise internationale.


- Les juifs, les musulmans et la République
de Michel Wieviorka et Farhad Khosrokhavar
Éditions Robert Laffont / 16 février 2017


Le Titre du Roman

En France, les juifs sont inquiets, ils constatent que l'antisémitisme dans le pays s'étend et revêt un tour meurtrier. Les musulmans, eux, sont soupçonnés de passivité ou de compréhension pour le djihadisme, leur intégration bute sur le racisme et les discriminations, et leur seule existence sur notre territoire a relancé les passions relatives à la laïcité. Enfin, notre république est en crise, impuissante bien souvent à se conformer à son propre idéal d'égalité et de fraternité. Il est temps de transformer cette crise en débat et de repenser le vivre-ensemble. C'est ce que propose ce livre, à partir d'une hypothèse originale: les juifs et les musulmans, au-delà de ce qui les sépare, ne sont-ils pas les mieux placés pour réfléchir à l'aggiornamento du modèle républicain français? Pour permettre à la France de mieux affronter les grands périls actuels, le terrorisme, le racisme, la haine et l'intolérance, et pour préciser les contours d'un nouveau modèle à même de conjuguer les valeurs démocratiques et le respect ou la reconnaissance des particularismes? Farhad Khosrokhavar est spécialiste de la question de l'islam et de la radicalisation, Michel Wieviorka de la violence et de l'antisémitisme. Tous deux montrent par l'exemple comment musulmans et juifs peuvent contribuer à rebâtir activement notre république.


- Décomposition française
de Malika Sorel-Sutter
Éditions Fayard / 15 février 2017


Le Titre du Roman

La décomposition de la France est engagée. Cela ne fait plus de doute. C'est en observant le système administratif et le monde politique de l'intérieur que Malika Sorel a pris la mesure de la faillite de nos élites; elle y fait le constat de la servilité, de l'impéritie, du cynisme, d'une insoutenable indifférence au sort de la France et de son peuple, mais aussi de la peur et de son corollaire, le sacrifice de la liberté d'esprit et d'agir. Dans ce livre très personnel et engagé, Malika Sorel dit les démissions, les arrangements et les choix opérés qui ont conduit le pays à la situation dans laquelle il se trouve aujourd'hui. Elle trace les voies que les Français doivent emprunter pour recomposer leur communauté politique et assurer à la France sa continuité historique.


- Les véritables enjeux des migrations
de Jean-Paul Gourévitch
Éditions Du Rocher / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Immigration, émigration, quels sont les enjeux pour la France du XXIe siècle? Un sujet d'une brûlante actualité qui pose des questions décisives: Quel avenir pour ceux qui arrivent en France? Comment gérer le flux d'immigrants réguliers et irréguliers? Comment convaincre ceux qui veulent partir de rester, et ceux qui sont partis de revenir? Au-delà des statistiques, Jean-Paul Gourévitch dresse un état des lieux documenté de ces migrations et donne des clefs pour le futur, avec objectivité et courage. Un livre essentiel avec un seul but: celui de lutter contre les préjugés.


- Les vingt prochaines années
L'avenir vu par les services de renseignement américains
de Bruno Tertrais
Éditions Les Arènes / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Comment sera le monde dans les vingt prochaines années? Ce rapport rédigé par le Conseil national du renseignement américain imagine le monde de demain en prenant en compte l'ensemble des connaissances disponibles sur tous les continents. Pas moins de 2 500 spécialistes et consultants de 36 pays ont collaboré à ce document. De cette synthèse découlent trois scénarios possibles: un monde en proie au protectionnisme et à l'isolationnisme, un monde dominé par quelques grandes sphères d'influence et blocs régionaux, ou enfin un scénario mettant en avant la naissance d'un monde dans lequel les États auront moins de pouvoir contrairement aux entreprises, réseaux sociaux, Églises, associations… Penser le futur aide à vivre le présent et à agir. Publié aux États-Unis en janvier 2017, ce document est un des tout premiers rapports que le président Trump a trouvé sur son bureau en prenant ses fonctions.


- Mes indépendances. Chroniques 2010-2016
de Kamel Daoud
Éditions Actes Sud / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Des printemps arabes aux attentats de Paris, Bamako et Tunis, des élections présidentielles algériennes à la crise des réfugiés, cette sélection de chroniques de Kamel Daoud publiées ces six dernières années donne à entendre une voix libre, puissante et provocante dont l'audience ne cesse de s'étendre dans le monde.    


- Où va le monde ?
de Pascal Lamy / Jean-Michel Baer / Nicole Gnesotto
Éditions Odile Jacob / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Où va le monde? Comment en est-on arrivé là?
Pourquoi le désordre, la violence, le chaos donnent-ils le sentiment d'être les nouvelles règles du système international, alors que la paix, la prospérité, la liberté, la règle du droit étaient données, il y a à peine vingt ans, comme les promesses de la fin de la guerre froide?
Quelles dynamiques dominent aujourd'hui le monde?
Le marché ou la force? L'économie ou la géopolitique?
La première va-t-elle réussir à pacifier le monde et l'unir dans un destin commun?
La seconde finira-t-elle par casser l'unification des marchés au profit de désordres et de rivalités incontrôlés?
Pascal Lamy et Nicole Gnesotto n'ont pas les mêmes réponses, sauf sur l'Europe, et en débattent ici avec Jean-Michel Baer. Un livre lumineux pour comprendre les enjeux du nouveau désordre mondial.


- Un chemin français
de François Baroin
Éditions JC Lattès / 15 février 2017


Le Titre du Roman

"C'est parce que le modèle français me passionne, qu'il place l'homme en son centre et en fait la valeur de toute chose, que j'ai souhaité m'engager en politique. C'est parce que je vois ce modèle aujourd'hui menacé que je veux rappeler quelles sont les actions qui, de mon point de vue, doivent être collectivement entreprises pour le préserver et le transmettre aux générations futures pour qu'elles continuent le chemin français". F. B.


- Un monde sans crises économiques est-il possible ?
de Francis Biesmans
Éditions Le Pommier / 10 février 2017


Le Titre du Roman

Depuis la Grande Dépression de 1929, les crises se succèdent à tel point qu'on peut avoir l'impression que l'économie doit, à certains moments en passer par là pour rebondir ensuite. Et si ce n'était qu'une impression? Et s'il était possible d'éviter ces "montagnes russes" économiques? Démontant de façon éclairante les mécanismes à l’œuvre dans des crises emblématiques comme celle de la Grande Dépression de 1929 ou celle, plus récente, des subprimes, Francis Bismans montre que les solutions existent, et qu'il faut juste un vrai courage politique pour les mettre en œuvre. À ce titre, des citoyens éclairés peuvent aider à faire bouger les choses.


- En finir avec le président !
de Olivier Rouquan
Éditions François Bourin / 09 février 2017


Le Titre du Roman

En instituant le suffrage universel direct, après l'avoir soumis à la nation par le référendum du 28 octobre 1962, le Général De Gaulle souhaitait faire de l'élection présidentielle une rencontre unique entre les Français et le chef qu'ils se choisiraient. Aujourd'hui, force est de constater que ce temps fort de la vie politique française est devenu une vaste foire d'empoigne et répond de moins en moins aux attentes des électeurs. Après trois quinquennats ratés, la question d'une réforme décisive se pose: faut-il valoriser la fonction du Premier ministre et en finir avec le présidentialisme à la française? Ou au contraire redonner tout son lustre à l'Élysée en allongeant le mandat présidentiel? Faut-il réintroduire un décalage entre mandat parlementaire et présidentiel? La revitalisation du parlement, l'extension du recours au référendum et une plus grande participation des citoyens à la décision semblent aujourd'hui plus nécessaires que jamais. Tel est le message que veut faire passer Olivier Rouquan.


- Quentin, qu'ont-ils fait de toi ?
Le combat d'une mère pour son fils devenu djihadiste
de Véronique Roy et Timothée Boutry
Éditions Robert Laffont / 09 février 2017


Le Titre du Roman

Une mère prête à tout pour sauver son fils des griffes de Daech. "Allô, bonsoir, ici Quentin. Je suis désolé, je n'ai pas envoyé de message, ça fait un petit moment. Comment dire? Je vais bien, ne vous inquiétez pas, je vais bien. Voilà, c'est juste pour vous dire que je suis parti aider des gens, d'accord? Des gens qui ont besoin de moi aujourd'hui et, comment dire? Je ne peux pas vous dire ou je suis exactement, d'accord? Je vous rappelle dès que je peux. Et voilà, je voudrais juste entendre votre voix un petit peu [il sanglote]. Mais ne vous inquiétez pas, je vous assure que je vais bien. Je suis heureux ou je suis". En septembre 2014, Véronique Roy a vu sa vie bouleversée par le départ soudain de Quentin, son fils cadet de 22 ans, pour la Syrie. Jusque-là, les Roy, de tradition catholique, menaient une existence tranquille dans un pavillon de la région parisienne. Mis devant le fait accompli de sa conversion à l'islam, ils ont accepté le chemin religieux de leur fils, allant jusqu'à l'accompagner, par souci de tolérance, puis sans doute par peur de le perdre, dans sa nouvelle foi. Mais, peu à peu, le doux Quentin a basculé dans l'islam le plus rigoriste. Après sa fuite, Véronique, son mari Thierry et leur aîné Yannis communiquent encore régulièrement avec Quentin via Internet et tentent de freiner sa radicalisation. Malgré l'angoisse, Véronique cherche à le raisonner; elle mène son enquête et va tout faire pour le sauver. Mais en janvier 2016, c'est par un message lapidaire sur WhatsApp qu'elle apprend la nouvelle du décès de Quentin, quelque part entre la Syrie et l'Irak. Depuis, Véronique Roy se bat pour faire reconnaître sa famille comme victime du terrorisme et empêcher qu'une telle tragédie n'arrive à d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:31

- Danser sur un volcan
de Nicolas Baverez
Éditions Fayard / 08 février 2017


Le Titre du Roman

L'État islamique peut-il être vaincu? La Russie de Poutine est-elle un adversaire ou un allié? L'Union européenne survivra-t-elle au Brexit et la démocratie américaine à l'élection de Donald Trump? La révolution numérique va-t-elle transformer le capitalisme ou dévaster la classe moyenne? L'histoire s'est emballée. Elle est faite de ruptures et de violence, mais aussi de formidables progrès: la réduction de la pauvreté, le développement des pays émergents, la société ouverte, la transition énergétique, l'intelligence artificielle. Nous vivons à l'heure des disruptions, c'est-à-dire des événements imprévus et extrêmes. Elles fragilisent les États et les sociétés, rendant le monde beaucoup plus instable et dangereux. Elles déstabilisent les démocraties, laissant les dirigeants désemparés. Oui, nous dansons sur un volcan. Et l'humanité n'a que deux choix: l'effondrement ou l'adaptation aux révolutions en cours dans un monde où l'Occident, qui a perdu le monopole du leadership, doit se réinventer.


- Il faut tout changer !
de Christian Estrosi et Maurice Szafran
Éditions Albin Michel / 08 février 2017


Le Titre du Roman

Après le drame des attentats de Nice, il est légitime de se demander ce qui s'est vraiment passé. L'État a-t-il failli? Les ministres ont-ils menti? Qu'en est-il de l'Islam aujourd'hui? Quelles concessions faire de part et d'autre? Que faut-il exiger de ceux qui arrivent en France? Comment régler le problème de la sécurité? Christian Estrosi, ex maire de Nice, actuel président de la région PACA, et le journaliste Maurice Szafran, ancien PDG de Marianne et éditorialiste à Challenges, défient le "politiquement correct" qui paralyse depuis vingt ans le débat en France en abordant franchement les questions au cœur de l'actualité. Issus d'horizons politiques différents, ils débattent avec une grande liberté de ton dans un livre d'entretiens à rebours de la bien-pensance actuelle.    


- La société hyper-industrielle. Le nouveau capitalisme productif
de Pierre Veltz
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

La sortie du monde façonné par l'industrie de masse du xxe siècle ébranle toute la société française. Quel sera le nouveau monde de la globalisation et de la révolution numérique? Prenant le contrepied des analyses les plus répandues, désindustrialisation, passage à une société de services, Pierre Veltz décrit une situation où les services, l'industrie et le numérique convergent vers une configuration inédite: le capitalisme "hyper-industriel". Cette convergence se déploie à l'échelle mondiale, faisant émerger une nouvelle économie, mais aussi une nouvelle géographie. Un grand partage se dessine, entre un archipel de pôles ultra-connectés et des mondes périphériques résiduels. Grâce à l'intensité de la redistribution, l'Europe et la France échappent pour l'instant aux formes les plus brutales de cette dislocation. C'est un atout immense qu'il faut préserver et consolider.


- Le Djihad contre le rêve d'Alexandre
En Afghanistan, de 330 av. J.-C. à 2016
de Jean-Pierre Perrin
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Si la défaite actuelle des armées occidentales en Afghanistan renvoie aux échecs des envahisseurs précédents, elle met également en pièces le rêve eurasien d'Alexandre Le Grand. Ce rêve "si beau, perspicace, intemporel, généreux" selon Nicolas Bouvier, et qui bouleversa Malraux. Comment le territoire du Gandhara, où prospéra l'extraordinaire et tolérante civilisation née de la rencontre entre la Grèce et l'Orient, peut-il coïncider avec celui du djihadisme contemporain? Celui-là même qui vit l'apogée des talibans, la montée d'Oussama Ben Laden, la présence des théoriciens de la guerre sainte, ou encore le passage de Mohammed Merah. Pour le comprendre, Jean-Pierre Perrin a parcouru l'Afghanistan dans les pas d'Alexandre le Grand. Il retrace les batailles du conquérant dans les montagnes de l'Indu Kush, revient sur les échecs militaires de l'URSS et de l'OTAN, tout en évoquant les figures du djihad de Massoud ou le sanglant Haqqani qu'il a personnellement rencontrés. Comme dans la plupart de ses ouvrages, il fait résonner littérature et souvenirs, Histoire et géopolitique, passé et présent.


- Le rêve d'autre chose
Changer la République ou changer de République ?
de Paul Allies
Éditions Don Quichotte / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Partout en Europe, la révolution numérique a fait naître un nouveau désir de démocratie, social autant que politique. En France, il a pris une tournure particulière au cours de la dernière décennie: les électeurs sont plus nombreux à se détourner des urnes, comme pour mieux dire le discrédit qu'ils portent à notre système politique, à un président qui outrepasse largement ses fonctions, à des institutions à bout de souffle, à un personnel politique qu'ils estiment corrompu. Pour autant, ce rejet n'est pas négatif et les aspirations à une réforme politique de la Ve République existent bel et bien dans les couches populaires comme dans les milieux dirigeants. La critique au fil des événements que propose cet ouvrage ne débouche que sur une alternative à ce présidentialisme mortifère, à son intouchable président et à l'absence de réels contre-pouvoirs, qu'il s'agisse de la représentation parlementaire ou des médias. Alors, changer la République ou changer de République? Dans tous les cas, ce sont nos institutions qu'il nous faut repenser, notre Constitution, nos modes de scrutin. La Ve République est née d'un coup d'État, elle se poursuit, selon le mot de Mitterrand, dans le coup d'État permanent; elle en est aujourd'hui discréditée, la démocratie de faible intensité. À l'approche d'une nouvelle élection présidentielle, Le Rêve d'autre chose montre l'inefficience d'un quinquennat (celui de François Hollande), pourtant réputé susciter le changement, et la nécessité augmentée d'une révolution démocratique. Et, pourquoi pas, d'une VIe République?


- Penser et écrire l'Afrique aujourd'hui
de Alain Mabanckou
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Lettres noires: des ténèbres à la lumière, c'est sous ce titre qu'Alain Mabanckou prononçait, le 17 mars 2016, sa leçon inaugurale en tant que professeur invité au Collège de France, une leçon qui vit se bousculer plus d'un millier d'auditeurs. Conforté par cet écho, Alain Mabanckou a battu le rappel des chercheurs, écrivains et penseurs de l'Afrique postcoloniale, les conviant à venir débattre sur le thème Penser et écrire l'Afrique aujourd'hui. Ce sont les actes de ce colloque, en date du 2 mai 2016, que nous publions, soit les interventions de 19 participants issus de tous les champs du savoir et de la création littéraire. Le souhait profond est que ce colloque résonne comme un appel à l'avènement des Études africaines en France. C'est une façon de s'interroger sur "le retard pris par la France dans la place à accorder aux études postcoloniales pendant qu'en Amérique presque toutes les universités les ont reconnues et les considèrent comme un des champs de recherche les plus dynamiques et les plus prometteurs".


- Chroniques du déni français
de Nicolas Baverez
Éditions Albin Michel / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Au terme d'un quinquennat désastreux, la France est devenue l'homme malade d'une Europe, elle-même menacée de désintégration par le Brexit. Pourtant, la France et les Français ne sont nullement condamnés au déclin. Ni à l'humiliation. Ils disposent d'atouts majeurs, à commencer par les talents et les cerveaux, la culture et la civilisation dont ils sont les dépositaires. Et les solutions du mal français sont parfaitement connues. Ne nous manque que l'essentiel: la volonté (pour nous redresser) et le chemin (pour nous réformer). Voilà pourquoi la prochaine élection est décisive. Ces chroniques qui refusent notre tentation du déni décrivent, avec la lucidité habituelle de l'auteur, ce que pourrait être le sursaut national.


- Euro. Par ici la sortie ?
de Patrick Artus et Marie-Paule Virard
Éditions Fayard / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Depuis des mois, la question s'invite dans le débat: la création de l'euro ne fut-elle pas une tragique erreur et ne faudrait-il pas en sortir au plus vite? Après le Brexit, le Frexit? À Paris comme à Londres ou à Rome, le divorce semble consommé entre l'Europe et des citoyens qui ne croient plus que l'Union européenne soit capable de leur garantir prospérité et emploi, et encore moins de relever les défis des années à venir. La belle idée de fraternité européenne a cédé la place à un euroscepticisme vengeur, fondé sur les déceptions accumulées depuis la création de l'euro et le rejet des classes dirigeantes. Malfaçons originelles, dérives de la gouvernance… Les auteurs analysent comment l'Europe est arrivée au bord de la dislocation mais surtout pourquoi une sortie de l'euro serait une véritable folie qui pénaliserait d'abord les plus fragiles. Ils formulent aussi des propositions à la fois économiques et institutionnelles pour sauver l'euro et faire de l'Europe un pôle de prospérité et de stabilité dans un monde de plus en plus imprévisible.


- La garçonnière de la République
de Émilie Lanez
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Caché par des arbres centenaires, protégé par des dizaines de caméras à infrarouge, le petit palais est invisible. Ce qui se trame au fond du parc de Versailles nous échappe: la royauté a des charmes que la démocratie ignore… Ceux qui ont été invités à La Lanterne affectent d'avoir tout oublié. François Hollande lui-même, pourtant prolixe, fait répondre qu'il peut parler de tout, tout… sauf de La Lanterne, le lieu le plus secret de la République. Quand ils s'y installent, nos élus se croient à l'abri des regards. Maîtresses, courtisans, copains, chanteurs, argent liquide et toiles de maître, ils s'adonnent ici à mille caprices, abusent de leurs privilèges et s'enivrent de ne pas avoir à rendre compte. Dans ce décor charmant, les personnages s'appellent Cécilia et Carla Sarkozy, Valérie Trierweiler et Julie Gayet, François Mitterrand, Jacques Chirac, André Malraux, sans oublier les jardiniers, serveurs, cuisiniers et gardes du corps. Les réveillons du président, les serviettes armoriées pour les amis, les visiteurs du dimanche, et les draps blancs froissés au petit matin… Cinquante ans de vie politique française dévoilés.


- Le libéralisme est un humanisme
de Robert Leblanc
Éditions Albin Michel / 01 février 2017


Le Titre du Roman

"Diriger c'est servir": Robert Leblanc prône, expérience à l'appui, l'idée qu'un patron a aussi pour mission de créer les conditions pour que chacun dans l'entreprise, quelle que soit sa place, se sente investi d'une responsabilité et sache sa dignité reconnue. Ce qui n'empêche nullement l'exigence du développement durable donc rentable de l'entreprise. Au contraire. La réussite n'est durable que si toutes les parties prenantes y trouvent leur compte. Et c'est possible. Les entreprises et les talents ont besoin de liberté, donc de confiance, pour s'épanouir. Cela implique le respect de l'autre et de soi-même. Robert Leblanc ose parler d'amour. Et il défend la place de l'humain dans un monde de plus en plus complexe. C'est à ce titre qu'il voit dans le libéralisme une voie d'épanouissement individuel et collectif, une possibilité pour tous de servir le bien commun, c'est-à-dire un humanisme au sens propre.  


- Les Républicains
de Cécile Guilbert
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Décembre 2016. Trente ans après s'être perdus de vue, deux anciens camarades d'études se retrouvent à l'occasion d'une émission de télévision. La fille en noir  est écrivain, Guillaume Fronsac un marquis de l'aristocratie d'État devenu banquier d'affaires. De 17h à minuit, au cœur d'un Paris hanté par le terrorisme mais où la beauté de l'histoire française se révèle à chaque pas, ils vont se juger, se jauger, se confier, se séduire peut-être. À travers la confrontation de leurs existences, de leurs désirs, de leurs illusions perdues, se dessine le tableau d'un pays abimé par l'oubli de sa grandeur littéraire, enkysté dans la décomposition politique et le cynisme de son oligarchie. Comment échapper au déclinisme et aux ruines mentales de la République des Lettres? En allant jusqu'au bout de la nuit. Écrit d'une plume allègre et brillante qui n'épargne ni les importants du jour croqués dans des portraits assassins, ni ses propres personnages traités avec une ironie grinçante, ce roman d'amour et de pouvoir est la pièce du théâtre de notre époque, dont le rideau final tombe comme une guillotine.


- Nous avons fait l'amour, vous allez faire la guerre
de Jean Bothorel
Éditions Albin Michel / 01 février 2017


Le Titre du Roman

"Faites l'amour, pas la guerre", "Il est interdit d'interdire", "Peace and love", "Tout, tout de suite"... Nous sommes nombreux qui avons agi, qui avons vieilli, la tête farcie de ces belles illusions, accommodant avec le catéchisme soixante-huitard un zeste de gauchisme et une pincée de dévotion socialiste, libérale ou libertaire. Il en est résulté une génération, la mienne, d'enfants gâtés. Dans cette époque, nous avons été, ô combien, des privilégiés, et, au fond, d'allègres décadents. Ce sentiment, coloré d'une pointe de nostalgie, n'a cessé de me traverser quand je me suis replongé dans le Journal que je tiens depuis plusieurs. J'ai eu, tout au long de ces années, la chance de côtoyer beaucoup de dirigeants, beaucoup de figures qui occupaient, qui occupent encore le devant de la scène. Je livre, sans fard, les carnets inédits de ces rencontres où s'entrecroisent Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Simone Veil, Raymond Barre, Nicolas Sarkozy, mais aussi François Pinault, Vincent Bolloré, Antoine Bernheim ou encore Jean-Edern Hallier, Arielle Dombasle, Philippe Sollers ou Bernard-Henri Lévy... Ce témoignage est, je crois, le reflet vivant d'un moment charnière de notre histoire.    


- Un racisme imaginaire
de Pascal Bruckner
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Il existe assez de racismes véritables pour que l'on n'en invente pas d'imaginaires. Depuis trente-cinq ans, le terme d'"islamophobie" anéantit toute parole critique envers l'islam. Il a pour double finalité de bâillonner les Occidentaux et de disqualifier les musulmans réformateurs. Une grande religion comme l'islam n'est pas réductible à un peuple puisqu'elle a une vocation universelle. Lui épargner l'épreuve de l'examen, entrepris depuis des siècles avec le christianisme et le judaïsme, c'est l'enfermer dans ses difficultés actuelles. Et condamner à jamais ses fidèles au rôle de victimes, exonérées de toute responsabilité dans les violences qu'elles commettent. Démonter cette imposture, réévaluer ce qu'on appelle le "retour du religieux" et qui est plutôt le retour du fanatisme, célébrer l'extraordinaire liberté que la France donne à ses citoyens, le droit de croire ou de ne pas croire en Dieu: tels sont les objectifs de cet essai.


- Comment vivre au temps du terrorisme
de Alain Bauer / François Freynet / Christophe Soullez
Éditions First / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Ce que l'État Islamique tente désespérément, c'est affaiblir son adversaire au cœur. Attaquer la France dans sa diversité et pousser à l'affrontement fait partie de sa stratégie. Voici pourquoi il nous a paru utile de publier ce guide, mi-outil pratique de survie en milieu hostile, mi-ouvrage permettant de s'y retrouver dans la confusion ambiante sur un sujet plus complexe qu'il n'y paraît. Certains, angoissés devant la multiplication des risques, peuvent avoir raison et apparaître lucides en parlant de guerre civile. Mais nous ne partageons pas leur pessimisme. Face au terrorisme, on peut, c'est naturel, décider de se sauver. Tous les ouvrages et toutes les recommandations le disent: "S'échapper, se cacher, alerter". Mais nous savons aussi que quelques individus plus courageux, des héros, ont réussi à désarmer l'agresseur du Thalys, abattre deux des terroristes du Bataclan mettant fin au massacre en cours, dévier le camion de Nice... Et combien d'autres inconnus en Occident ont pu sauver des dizaines de vies? Se sauver sans doute. Mais on peut aussi se demander si on peut sauver les autres. La France apprend douloureusement à devenir vigilante, résiliente. Il lui faudra aussi se montrer résistante".


- Droite-gauche, c'est fini ! Le moment populiste
de Alain de Benoist
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

L'extraordinaire défiance de couches de population toujours plus larges envers les "partis de gouvernement" et la classe politique en général, au profit de mouvements d'un type nouveau, qu'on appelle populistes, est sans nul doute le fait le plus marquant des transformations du paysage politique intervenues depuis au moins deux décennies. Le phénomène tend même à s'accélérer, comme l'a montré l'élection de Donald Trump, survenant quelques mois après le Brexit britannique. Partout se confirme l'ampleur du fossé séparant le peuple de la Nouvelle Classe dominante. Partout émergent de nouveaux clivages qui rendent obsolète le vieux clivage droite-gauche. Mais que faut-il exactement entendre par "populisme"? S'agit-il d'un simple symptôme d'une crise générale de la représentation? D'une idéologie? D'un style? Ou bien le populisme traduit-il une demande fondamentalement démocratique face à des élites accusées de ne plus faire de politique et de vouloir gouverner sans le peuple? C'est à ces questions que répond ce livre, qui part de l'actualité la plus immédiate pour situer les enjeux politiques, sociologiques et philosophiques du débat.


- Le deuil du pouvoir
de Solenn de Royer et Alexis Brezet
Éditions Perrin / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

La chute est le meilleur révélateur de la tragédie du pouvoir, car elle découvre la vérité de l'homme derrière le dirigeant et expose comme jamais les travers de la comédie humaine. Le constat vaut particulièrement pour les sept premiers présidents d'une Ve République qui conjugue imaginaire monarchique et sacralité populaire du suffrage universel. Afin d'ancrer le propos dans l'histoire, trois chapitres auguraux sont consacrés aux fins de règne des Républiques mourantes: celle dite des ducs enterrée avec Mac-Mahon, la IIIe naufragée avec Albert Lebrun, la IVe sacrifiée avec dignité par René Coty. Fidèle aux précédents livres-chapitres portés par Perrin et Le Figaro, la rédaction associe historiens renommés et grands reporters, chacun racontant les cent derniers jours en fonction d'un président qu'il connaît à la perfection pour avoir écrit sur lui ou l'avoir suivi dans ses fonctions. Chaque contribution, écrite d'un style fluide, est riche en détails et aussi en révélations, par exemple sur la fin dramatique de Georges Pompidou ou l'"abdication" de François Hollande. Elle découvre à la fois le personnage public et l'être intime, sa vie quotidienne, son caractère, sa volonté de s'accrocher jusqu'au bout ou, au contraire, une forme de résignation due à la maladie ou à la conviction de la défaite. Elle dévoile enfin le poids de l'entourage, les coulisses des campagnes et des emblématiques passations de pouvoir. Les bassesses y côtoient l'abnégation et parfois la grandeur. Une grande leçon d'histoire qui en dit beaucoup sur le déclin du pouvoir et la crise politique française, mais aussi sur la force d'incarnation de la fonction suprême et la transcendance qu'elle confère, envers et contre tout, à ses détenteurs.


- Les dérives de l'état d'urgence
de William Bourdon
Éditions Plon / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

La tension entre l'exigence de sécurité (aujourd'hui l'efficacité dans la lutte contre le terrorisme) et celle de protéger les libertés n'a jamais été autant au centre du débat démocratique. Cette tension nous interpelle plus que jamais à l'aune des attentats intervenus et des menaces qui pèsent aujourd'hui sur la France. La France a pris un virage sécuritaire qui s'est accéléré depuis les attentats de Charlie Hebdo à tel point que son arsenal juridique est considéré comme l'un des plus répressif en Europe. Certains y voient un sacrifice sournois et à peine dissimulé des libertés publiques au nom de l'exigence de parer à la menace terroriste et même, l'instauration d'une forme d'État d'exception latent. L'ambition de ce livre n'est évidemment pas de se substituer aux autorités, mais de façon rigoureuse, d'apprécier si ces dérogations au droit commun, au travers de différentes trajectoires et les conditions dans lesquelles elles ont été mises en œuvre, peuvent être considérées comme équilibrées au regard des objectifs affichés et proportionnées au regard des menaces qu'elles font peser sur les libertés publiques. C'est ainsi que ce livre traversera le destin individuel de ceux qui ont fait l'objet d'une déchéance de nationalité, d'assignation à résidence ou tout simplement de justiciables poursuivis dans le cadre d'une procédure de droit commun contaminée progressivement par un droit d'exception notamment sur le droit à la liberté d'expression. Sera également évoqué l'impact pour les citoyens de l'élargissement des pouvoirs des services de renseignement.


- Regard sur la franc-maçonnerie et l'islam
de Dominique Thewissen
Éditions Jourdan / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

La franc-maçonnerie n'est pas "une", mais "diversité"; il en va de même pour l'islam; la tradition s'accommode-t-elle de la modernité? La maçonnerie, ensemble de laboratoires de pensée libre, ambitionne l'amélioration de l'humanité au travers celle de soi par la réflexion, la recherche spirituelle voire l'analyse sociétale; l'islam semble nourrir un projet de société d'amour à travers des valeurs spirituelles; induit-il paix ou la soumission belliqueuse? L'auteur, franc-maçon de haut-grade, se plonge dans les origines de la franc-maçonnerie et de l'islam par les textes, rappelle les circonstances de leur propagation respective et leurs relations d'hier et d'aujourd'hui à la lumière des penseurs éclairés, de la décolonisation, et du jihad ; il jette un regard libre constructif tant sur la maçonnerie que sur l'islam. En terme d'analyse philologique et donc non théologique, l'islam est-il la dernière religion révélée? Allah aurait-il été d'abord un dieu de Babylone, principe masculin d'un binôme? Mahomet était-il un conquérant? Du point de vue maçonnique humaniste, l'islam né au VIIe siècle, éclairé puis figé, doit-il se moderniser au XXIe siècle et se repenser? Religion, croyance et culture, doivent-elles être confondues? Quel regard d'un franc-maçon au sujet du voile, de la burqa, du burkini à la mode? Quelle place pour les femmes en franc-maçonnerie et dans l'islam? Radicalisme, rôle de la culture et de l'éducation? Allah, le Grand Architecte de l'Univers, la Sagesse ancestrale, la Vérité ultime et unique, quid? Un universalisme spirituel est-il envisageable? Quel dialogue? Est-il possible d'être de culture ou de foi musulmane et franc-maçon? L'auteur rappelle, sans tabou, des points de compréhension à destination de tous, musulmans, maçons ou autres, qu'ils soient agnostiques, croyants ou athées. L'ouvrage se veut œuvrer à la compréhension, et bien plus, tente de défricher les idées reçues, de semer les graines d'une cohabitation enrichissante par sa diversité non liberticide, d'un universalisme de paix, d'un éveil dont l'auteur fait le pari pour demain.


- Tous menteurs ? Tout et son contraire en politique
de Gilles Verdez
Éditions Cherche Midi / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

À quelques jours, semaines, mois ou années d'intervalle, ils déclarent tout, puis son contraire, avec la même conviction et le même aplomb. De droite, de gauche, du centre, des extrêmes, nos responsables politiques jouent avec la réalité. Ils la modifient, la travestissent. Pourquoi si peu de courage alors que les Français ont soif de vérité et ne supportent plus les fausses promesses? Par habitude, par facilité, par roublardise, par opportunisme, par stratégie, par oubli, aussi, pour toutes ces mauvaises raisons et bien d'autres. Par amour du pouvoir, surtout. Les campagnes électorales fourmillent d'engagements qui ne seront jamais tenus. Une fois élus, les présidents de la République, Nicolas Sarkozy et François Hollande figurent en bonne place dans ces pages, sont contraints de se contredire. Mais leurs opposants aussi. Alors nous avons débusqué mensonges et volte-face dans ce livre consacré à la France de ces dix dernières années. Un ouvrage citoyen pour qu'enfin la vérité éclate.


- Cachez cette identité que je ne saurais voir
de Philippe Val
Éditions Grasset & Fasquelle / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Depuis le 11 septembre 2001, c'est par milliers que les démocraties modernes comptent leurs citoyens assassinés, victimes d'une guerre identitaire. Nous n'en sortirons victorieux qu'à la condition de transmettre la connaissance et l'amour de notre démocratie. Mais comment faire si l'histoire de celle-ci n'est pas enseignée?  Et pire encore, si cette histoire, qui est la nôtre, fait l'objet d'un rejet, d'une scandaleuse dissimulation? Pendant des siècles, l'Europe de l'Ouest était les confins du monde connu où les exclus, les commerçants, les aventuriers, les convertis de toutes sortes sont venus s'amalgamer pour inventer une civilisation où tous seraient des citoyens de plein droit. Notre précieuse identité, c'est d'abord celle d'un peuple de bâtards, seul capable de penser le droit et la liberté universels. Il y a en chacun de nous un Grec, qui, depuis deux mille cinq cents ans, arpente l'agora en améliorant sa définition du juste et de l'injuste, un Juif qui ne cesse d'interroger la langue pour lui faire dire un droit universel, et tout un peuple de bâtards qui met son génie à leur prêter main-forte. Voilà notre véritable identité, celle que nous devons chérir (avant toutes les autres). Cette identité, elle est ce que nous sommes de plus élevé. Elle est la seule qui vaille qu'on la revendique haut et fort, que notre fierté la féconde, qu'on la défende quand elle est attaquée, et qu'on l'aime passionnément. Pour l'heure, elle est une Belle au Bois Dormant. Éloge de la bâtardise se penche sur elle pour lui dire que l'heure du réveil est venue". P. V.


- Dans l'enfer de Bercy
de Frédéric Says et Marion l'Hour
Éditions JC Lattès / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le ministère de l'Économie et des Finances est l'un des plus puissants de la République, mais aussi l'un des plus secrets. Pendant deux ans, les auteurs sont partis en exploration dans ses 42 kilomètres de couloirs austères. Nourri d'une soixantaine d'entretiens confidentiels, leur livre révèle pour la première fois les coulisses de cette forteresse. Ils ont interrogé ministres, anciens ministres, hauts-fonctionnaires, acteurs de l'économie réelle et lobbyistes. Qui gouverne vraiment? Le ministre, l'administration, l'Europe ou les lobbys? Ils ont assisté à la genèse tourmentée de l'imposition à la source et révèlent celle, avortée, de la privatisation de la Française des jeux, bloquée par un seul fonctionnaire. Ils ont cherché la marge de manœuvre réelle dont disposent les ministres face à une Europe tatillonne. Ils ont recueilli les récits des rivalités, des conflits, des ambitions et des petits (ou gros) arrangements fiscaux, tel cet écrivain célèbre souhaitant faire exonérer les dons à son amie et qui a obtenu que son dossier soit examiné directement par les conseillers du ministre. Ils ont découvert la puissance des "services de Bercy" qui incarnent la continuité, au risque de l'immobilisme. À chaque alternance le nouveau ministre se voit ainsi remettre par l'administration un cahier contenant les réformes à engager. "Que le ministre soit de gauche ou de droite, ce cahier est le même à quelques lignes près. Ça va faire hurler vos lecteurs", raconte un ancien directeur du Trésor.


- Échec de l'État
Pour une société de libre choix
de Jean-Philippe Delsol et Nicolas Lecaussin
Éditions Du Rocher / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Avec notre argent dépensé sans compter, l'État a non seulement échoué à redresser la France, mais il a aggravé une situation économique et sociale déjà difficile. Il est temps de changer de cap. À cet effet, cet ouvrage expose une autre orientation, radicale et efficace, s'appuyant sur des exemples concrets. Il ne s'agit pas de délivrer un programme de plus, mais de rechercher les voies nouvelles qui pourraient être empruntées pour réactiver les intelligences, les énergies et les volontés de tous ceux, nombreux, qui y sont prêts pour autant qu'ils ne soient plus bridés par trop de contraintes administratives, fiscales, politiques ou sociales. Il faut rendre aux Français la responsabilité de leur vie dans le respect mutuel que l'État est là pour faire respecter en dernier ressort. Dans cet esprit sont énoncées diverses propositions peu conformistes pour ouvrir à la concurrence la Sécurité Sociale, le RSI, l'Unédic ou les caisses de retraite, pour évoluer vers des impôts allégés, simples et à taux proportionnels permettant de supprimer toutes les niches et de rétablir une meilleure justice fiscale, pour rendre aux parents la liberté de choisir l'école de leurs enfants, pour limiter l'intervention de l'Union Européenne et en même temps renforcer l'État dans ses missions régaliennes de protection. Il s'agit plus généralement de permettre aux Français d'exercer une liberté responsable de laquelle pourra renaître un état de droit et une société civile vivifiés pour le plus grand bien de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:19

- La droite buissonnière
de François Bousquet
Éditions Du Rocher / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Conseiller du prince ou âme damnée, pygmalion ou gourou, la frontière est mince, en politique, entre le vice et la vertu. Le pouvoir ne connaît que le clair-obscur. Patrick Buisson aussi. Entre légende dorée et légende noire. L'éminence grise cultive le secret, le faiseur de roi suscite des fantasmes, le champion du débat d'idées intrigue. C'est pour les uns "le mauvais génie" tombé en disgrâce; pour les autres, l'architecte de l'élection de 2007 et celui qui a évité au président sortant un naufrage en 2012. Surnommé "l'alchimiste" par l'ancien chef de l'État, le conseiller a posé les jalons d'une révolution conservatrice, aujourd'hui "hors les murs". Peut-être demain dans les murs. Identité nationale, rupture du front républicain, retour des frontières, levée des tabous: la droite décomplexée n'en finit pas de soigner sa ligne Buisson, avec ou sans Sarkozy. L'enjeu? La bataille culturelle. Voici l'histoire d'un homme clivant, forcément clivant, qui a changé le visage de la droite.


- Ce qu'ils disent vraiment
Les politiques pris aux mots
de Cécile Alduy
Éditions Du Seuil / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Liberté", "laïcité", "sécurité", "peuple", "identité"... Les hommes politiques aiment les mots qui claquent ou qui clivent. Mais quel sens précis leur donnent-ils? À l'aube d'une année électorale à hauts risques, et dans le contexte de montée du Front national et de menace terroriste accrue, il est urgent de clarifier le sens des mots du débat politique. Pour la première fois, une analyse scientifique décode la logique du discours des politiques qui se disputent l'élection présidentielle de 2017, Marine Le Pen, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon..., et de ceux qu'ils ont peu à peu supplantés, François Hollande, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé. À la croisée d'un monde ancien et d'un monde nouveau, c'est la capacité des politiques à lire le monde contemporain et à le dire qui est scrutée. L'auteur passe au crible plus de 1 300 textes, 2,5 millions de mots, écrits ou prononcés de 2014 à 2016 pour décrypter mots-clés, mots-fétiches et mots-tabous, et cartographier les positions de chacun et la reconfiguration du paysage politique. Cette enquête sémantique, stylistique et rhétorique dévoile derrière l'écume des petites phrases la structure profonde de la vision du monde des politiques. Que disent-ils? Qui est "de gauche" et "de droite" à l'heure des concepts politiques élastiques? Les "populismes" des deux bords se ressemblent-ils vraiment? Et quels sont les angles morts de ces orateurs aguerris qui manient aussi bien silences et non-dits que slogans et mots d'ordre?. Plus que jamais, la bataille des idées passera par celle des mots. Et celui qui imposera son propre sens de la "laïcité" ou de la "République" aura remporté une victoire idéologique, au-delà même des résultats électoraux.


- Dictionnaire amoureux de la République
de Jean-Louis Debré
Éditions Plon / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Il y a longtemps que je pensais écrire un dictionnaire amoureux de la République. Fondamentalement républicain, du fait de l'origine de ma famille et l'éducation reçue de mes parents, je voulais rendre hommage à ces hommes et femmes qui ont fait progresser l'idée républicaine en France. Il ne s'agit pas seulement  d'évoquer l'action de personnalités politiques mais aussi de rappeler l'influence d'écrivains ou artistes et évoquer certains lieux ou s'est réfugié la république. J'ai fait des choix et  les assument. C'est un livre personnel et non un ouvrage exhaustif. J'évoque de nombreux souvenirs familiaux qui m'ont fait  aimer et comprendre la république. Ce n'est pas un ouvrage politique, le seul engagement que je revendique est républicain". Jean-Louis Debré


- Éviter l'effondrement
de Jean-Michel Naulot
Éditions Du Seuil / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

À partir de son expérience de banquier et de régulateur, mais aussi de citoyen engagé, l'auteur nous explique pourquoi une crise financière beaucoup plus grave que la précédente menace d'éclater. Une génération de responsables politiques nous a conduits à une situation véritablement explosive à force de déréglementation financière et de marche forcée vers le fédéralisme. Plus les dirigeants maintiendront ce cap, plus ils feront monter les populismes. Quelques mesures radicales seraient pourtant de nature à corriger l'hypertrophie de la finance. En Europe, une place plus grande pourrait être faite à la souveraineté nationale. La régulation financière et le droit souverain des peuples à choisir une politique sont les seules voies susceptibles d'éviter un véritable effondrement et de revivifier la démocratie. Mais une course contre la montre est engagée. Ce livre se veut pédagogique, avec le minimum d'éléments techniques, à destination de tous les citoyens.


- Guerre froide. Les dessous d'une guerre qui n'a pas eu lieu
Écrit en collectif
Éditions Jourdan / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

L'attaque nucléaire de l'OTAN sur l'Union soviétique, l'assaut terrestre de l'Europe occidentale décidé lors du Pacte de Varsovie, des chats dressés pour écouter des conversations secrètes, des explosions nucléaires sur la Lune, le PROFUNC canadien visant à retirer leurs droits civils aux citoyens qui, par leurs idées, auraient été considérés comme une menace pour la démocratie, le bombardement nucléaire de cibles économiques et militaires du Nord-Vietnam. Ces projets peuvent sembler invraisemblables, mais pendant la Guerre Froide, ces opérations et de nombreuses autres ont été sérieusement prises en considération, tant par les Américains que par les Soviétiques. Ce livre nous raconte l'histoire des principales opérations secrètes et scandaleuses qui ont été mises au point, et qui auraient pu changer le cours de l'Histoire. L'auteur resitue ces opérations dans leur contexte, étudie les chances qu'elles auraient eues de réussir et les conséquences qui en auraient découlé si elles avaient été menées à bien. Les documents d'archives officielles, les photographies rares, les illustrations et les cartes contenus dans ce livre montrent le sérieux de ces opérations et de leur analyse. Un livre fascinant qui, après coup, fait froid dans le dos.


- Histoire des présidents de la République
de Maxime Tandonnet
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

De Louis Napoléon Bonaparte à François Hollande, Maxime Tandonnet pourfend l'image traditionnelle qui oppose le chef d'État effacé des IIIe et IVe Républiques au monarque républicain tout-puissant de la Ve. Grâce à de nombreux témoignages tirés de l'oubli ou totalement inédits, l'auteur dresse des portraits fouillés de chacun des vingt-quatre hommes qui se sont succédé à l'Élysée, leur caractère, leurs idées, leur entourage, leur attitude face aux crises, leur œuvre politique, et souligne à quel point leur propre personnalité, plus encore que les institutions, a pu influer sur le cours des événements qui ont forgé la France contemporaine.


- La gauche à l'agonie. 1968-2017
de Jean-Pierre le Goff
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

De la révolution matricielle de mai 1968 aux controverses actuelles et aux primaires socialistes, ce livre entend montrer comment la gauche a pu en arriver là. Après avoir scruté les principaux thèmes qui ont structuré son identité depuis le XIXe siècle et constater leur érosion, voire leur décomposition, Jean-Pierre Le Goff met en lumière la fin d'un cycle historique en même temps qu'il souligne les difficultés actuelles d'une reconstruction: le fossé n'existe pas qu'entre générations, il éloigne les couches populaires de la gauche culturelle sur fond d'agonie des idées. Autant de constats qui appellent une réappropriation de notre héritage culturel pour autoriser une reconstruction intellectuelle.


- La retraite en liberté
de Jacques Bichot
Éditions Cherche Midi / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

1930: la IIIe République instaure un système obligatoire de retraites par capitalisation. 1941: une loi de Vichy officialise sa transformation en un régime par répartition calqué sur les chaînes d'argent de l'escroc Charles Ponzi. La IVe République entérine l'opération et laisse se multiplier les régimes catégoriels, inadaptés aux transformations économiques et sociales. Sous la Ve République, inégalités et rigidités bureaucratiques se durcissent. Aujourd'hui, notre système de retraite doit être non seulement réformé, mais restructuré, pour devenir viable, gouvernable et respectueux des choix individuels. Économiste, disciple d'Alfred Sauvy, spécialiste de la protection sociale, et particulièrement des retraites, le professeur Jacques Bichot collabore avec l'association indépendante Sauvegarde retraites, qui milite pour l'instauration d'un système de retraite financièrement équilibré, à la fois équitable, à contribution égale, pension égale, et affranchi de ses complexités inutiles. Elle s'appuie sur ses 133 000 membres pour convaincre les Français comme les responsables politiques de l'urgence d'engager cette réforme structurelle du système de retraites.


- Les Francs-maçons et le pouvoir
de Emmanuel Pierrat
Éditions First / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

De l'Ancien Régime à aujourd'hui, entrez dans l'histoire secrète et fluctuante de la sphère d'influence de la franc-maçonnerie sur la marche du monde en général, et le pouvoir politique en particulier. Depuis les premiers rois initiés et la Loge des petits appartements aux Présidents de la Cinquième République, les francs-maçons ont pesé dans l'histoire et l'évolution de notre société, dans l'ombre ou la lumière, et ont influé sur de nombreuses et importantes décisions.


- Une affaire atomique
UraMin/Areva, l'hallucinante saga d'un scandale d'État
de Vincent Crouzet
Éditions Robert Laffont / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Peu importe ce que j'ai été, serviteur, clandestin, corsaire ou bien pirate. Ce 27 octobre 2009, je ne cours plus qu'après les grands mammifères du massif du Luberon. Je suis assis à mon "bureau", une plate-forme rocheuse surplombant une combe vertigineuse. Soudain mon BlackBerry vibre. Cet appel, si je n'avais pas été le cul sur cette pierre plate, je ne l'aurais certainement pas pris. Je suis devenu volontiers dilettante. Désinvolte, plutôt. Je ne réponds plus aux sollicitations du monde d'hier. J'ai repris ma liberté. Sur l'écran s'affiche "44 20", suivi de huit autres chiffres. Un numéro UK, probablement de Londres. J'hésite. Je pense que je ne réponds qu'à la toute dernière impulsion. Cet appel propulse le romancier Vincent Crouzet au cœur d'un extraordinaire scandale d'État: l'affaire UraMin, soit l'acquisition par Areva en juin 2007 de trois gisements inexploitables d'uranium pour l'extravagant prix de 1,8 milliard d'euros. Dix ans après, Areva est en cours de démantèlement et le dossier UraMin dans les mains de la justice. Vincent Crouzet a décidé de raconter ce qu'il sait vraiment de ce coup de maître exceptionnel, unique par la hauteur des montants détournés, par la qualité des personnalités mises en cause, par son caractère emblématique: un acte de piraterie de la finance internationale sur un vaisseau amiral français dans un domaine stratégique, celui de l'énergie. C'est un voyage sur des terres lointaines et dangereuses, là ou l'on extrait de l'uranium, c'est un cheminement sur le territoire opaque de l'atome, c'est aussi une fascinante histoire d'espionnage et de pouvoir. Bienvenue dans un monde radioactif.


- Juifs de France, pourquoi partir ?
de Serge Moati
Éditions Stock / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ils sont français, jeunes, moins jeunes, croyants, non croyants, écoliers, enseignants, parents, retraités, ingénieurs, entrepreneurs… Après l'assassinat d'Ilan Halimi, les meurtres de Mohamed Merah et l'horreur de l'Hyper Cacher, ils sont nombreux à partir vivre en Israël, à quitter une France qu'ils ne reconnaissent plus, une France qui leur fait peur. Mais que vont-ils chercher en Israël? Qui fuient-ils? Quelque chose? Quelqu'un? Ce livre est aussi un portrait de la France en creux. Serge Moati a rencontré en France et en Israël ces candidats à l'alya pour comprendre les raisons de leur départ et, parfois, de leur retour. Comprendre. Sans juger. Avec humour et mélancolie, il raconte son histoire personnelle, ses inquiétudes sur l'obsessionnelle question de l'identité. "L'an prochain à Jérusalem", avait lancé l'Ancien Testament. Cette prophétie va-t-elle se réaliser?


- L'État de droit à l'épreuve du terrorisme
de Ghislain Benhessa
Éditions L'Archipel / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Depuis janvier 2015, la France a été durement frappée par le terrorisme. Désormais, elle se trouve confrontée aux mêmes défis que les États-Unis après le 11 Septembre. Lui faut-il renforcer la sécurité au détriment des libertés? Placer en rétention les fichés S? Mettre en place des dispositifs d'exception pour prévenir de nouvelles attaques?  Sans toujours le savoir ni l'admettre, nombre de nos dirigeants politiques, à droite comme à gauche, s'inspirent du "bushisme", doctrine longtemps traitée avec condescendance ou indignation. D'autres rejettent toute rhétorique guerrière, afin de ne pas reproduire les erreurs commises par les Américains. Or, la manière dont l'administration républicaine a fabriqué sa "guerre contre le terrorisme" reste largement ignorée en France. À l'heure où notre pays est plongé à son tour dans cette guerre d'un genre nouveau, l'expérience américaine éclaire les choix dramatiques auxquels nous sommes confrontés. Ghislain Benhessa décrit et analyse l'action des conseillers juridiques des administrations Bush et Obama qui, dans l'ombre, ont laissé de côté tout présupposé éthique au nom de l'efficacité, suivant l'adage de Saint-Just: "Pas de liberté pour les ennemis de la liberté".


- La chute de l'empire américain
de Alexandre Adler
Éditions Grasset & Fasquelle / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

"L'élection de Donald Trump envoie un message définitif à l'establishment américain. L'expulsion des loyalistes en 1780 avait signifié le caractère irréconciliable de la rupture définitive avec la métropole britannique. La violence sanguinaire de la guerre de Sécession avait rendu définitivement inacceptable la poursuite de l'esclavage. Le reste mis un bon siècle à accoucher mais, dès cette époque, la citoyenneté était ouverte à tous les habitants noirs et, plus tard, indiens et asiatiques du pays. "Your huddled masses yearning to breathe free" (Vos masses exténuées aspirant à vivre libres), proclame fièrement la Statue de la Liberté du frère franc-maçon et français Bartholdi dans les vers magnifiques de la poétesse juive new-yorkaise Emma Lazarus. Aujourd'hui, malheureusement, la leçon joue dans l'autre sens: n'abandonnez pas le peuple au profit d'une culture que nous rejetons, disent enfin les électeurs de Donald Trump. Mais, que s'est-il donc passé au cœur de la société américaine pour que nous en soyons venus là? Stupéfait moi aussi de cette élection, je questionne ici l'empire américain, l'histoire de ses héros, réels ou symboliques; les racines de la contre-révolution; et bien sûr les inquiétante relations internationales".


- Dirigeants. Le défi de l'engagement
de Raphaëlle Laubie et Philippe Wattier
Éditions L'Archipel / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Aujourd'hui, le dirigeant n'est plus jugé sur sa seule faculté à assurer sa fonction. Au-delà de ses responsabilités en termes juridiques, financiers et de management, il doit faire face à de nouvelles formes d'engagement. Pour atteindre la performance recherchée, témoignages et retours d'expériences en font foi, il lui faut dépasser son rôle, s'ouvrir et impacter d'autres domaines que le sien. Sa responsabilité devient triple: s'engager et inscrire son action dans la société et dans l'environnement, maîtriser les formidables gisements de connaissances ouverts par le numérique et s'ouvrir totalement à la mixité et à la diversité en général. À cette fin, le dirigeant devra naviguer entre paradoxes et injonctions contradictoires, incertitudes et acceptation de l'échec, dans une forme d'engagement personnel qui constitue un véritable défi. Ce livre lui donne les clés pour y faire face.


- Une France soumise
de Georges Bensoussan
Éditions Albin Michel / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Enseignants, infirmières, assistantes sociales, maires, formateurs, policiers témoignent de l'impossibilité d'exercer leur métier. Confrontés à une violence quotidienne, abandonnés par leur hiérarchie, oubliés des politiques, ces acteurs de la vie publique sont les otages d'un chantage inacceptable. La nouvelle enquête de Georges Bensoussan révèle la réalité et les enjeux de ce sectarisme qui met chaque jour un peu plus en péril notre démocratie. Hier, des policiers visés par un gang en toute impunité, une proviseure agressée, de jeunes professeurs qui renoncent face à la difficulté. Et demain?


- Erdogan
de Nicolas Cheviron et Jean-François Pérouse
Éditions François Bourin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Comment ce fils d'un marin de la mer Noire immigré à Istanbul, issu d'une famille modeste, conservatrice et religieuse a-t-il pu gravir les échelons du pouvoir jusqu'au sommet? Pourquoi s'est-il affirmé comme un partisan d'une modernisation libérale de l'économie en même temps que le promoteur d'un retour aux valeurs traditionnelles? Recep Tayyip Erdoğan règne sur la Turquie depuis 2003. Dans ce pays qui a connu quatre coups d'État militaires entre 1960 et 1997, aucun homme politique n'a bénéficié d'une telle longévité au sommet de l'État depuis le milieu du xxe siècle. Hormis Mustafa Kemal, nul n'a aussi profondément transformé la Turquie. Or personne n'aurait cru, au début des années 2000, qu'un homme affichant ouvertement son intention de donner à l'islam une place prépondérante parviendrait à s'affranchir de la tutelle des généraux turcs, gardiens sourcilleux de la République laïque fondée par Atatürk.


- Insoumissions. Portrait de la France qui vient
de Thierry Pech
Éditions Du Seuil / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Forgé dans la seconde moitié du XXe siècle, notre contrat social articulait subordination salariale, consommation de masse et docilité politique. Faute d'honorer ses promesses de sécurité, de croissance et de progrès, ce modèle a peu à peu cessé de fonctionner. Nous entrons sans le dire dans l'ère de sa contestation. Désireux d'en briser les cadres, un nombre croissant de travailleurs, de consommateurs et de citoyens passent à l'action. Las des disciplines du salariat, certains prennent le chemin de la multi-activité, de l'indépendance ou de l'entrepreneuriat. Réfractaires à la société de consommation, d'autres refusent la publicité, créent des circuits courts et privilégient l'usage des choses sur leur possession. Fâchés avec le "système", d'autres encore fustigent les oligarchies politiques et prêtent l'oreille aux populismes. De ces mouvements naissent à la fois des dissidences riches de nouveaux idéaux et des colères porteuses de nombreux périls. Enquête au cœur des insoumissions contemporaines, là où se fabrique la France de demain.


- L'enquête Balkany
de Laurent Valdiguie
Éditions Robert Laffont / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Grand reporter réputé pour le sérieux de ses enquêtes, Laurent Valdiguié nous plonge dans les coulisses d'une traque judiciaire inouïe visant à démasquer l'improbable couple Balkany. C'est l'histoire d'une enquête hors normes. L'enquête sur la fortune des époux Balkany. Une somme de recherches titanesques qui a mobilisé sur quatre continents, aussi bien à Paris et aux Antilles qu'au Maroc, en Suisse, au Liechtenstein et à Singapour, un dispositif judiciaire et policier sans équivalent pour deux élus de la République. Des perquisitions, des gardes à vue, des interrogatoires, mais aussi un travail souterrain d'analyses et de recoupements visant à démasquer tout un système offshore resté longtemps hors de portée, afin d'amener ses principaux bénéficiaires à passer aux aveux. Au fil de ses propres investigations, Laurent Valdiguié, qui a eu accès aux sources les plus confidentielles et bénéficié de témoignages exclusifs, dont celui des premiers intéressés, met au jour deux pistes de financement possibles pour expliquer cette fortune: celle provenant de la promotion immobilière et celle liée aux circuits africains. On croise ici des seconds rôles silencieux, comme dans toutes les affaires aux frontières de la politique et de l'argent. Un avocat qui fut longtemps l'associé de Nicolas Sarkozy, un ancien sportif devenu homme de confiance du couple, une noria de domestiques, de fournisseurs, mais aussi des architectes, des notaires, des banquiers..., tous dépositaires d'une parcelle du secret. Tous acteurs, volontaires ou pas, d'une organisation opaque, qui aurait permis au député-maire de Levallois et à son épouse de dissimuler une partie substantielle de leur patrimoine, assez considérable, au fisc. Jusqu'à cette traque.


- L'homme au défi des crises
de Didier le Bret
Éditions Robert Laffont / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Par un effet loupe, mondialisation et nouvelles technologies ont accéléré le temps et rétréci la planète. Chaque convulsion du monde nous parvient désormais en direct. Mais qu'elles soient de nature économique, écologique, politique, religieuse ou identitaire, les crises n'ont cessé de jalonner l'histoire. Et rien n'a davantage stimulé l'intelligence humaine que ces périodes de transition, vouées à renverser les modèles du passé. Didier le Bret oppose à la résignation ambiante son analyse stimulante des grands défis contemporains, fondée sur son expérience d'homme de terrain et de spécialiste de la gestion de crise. Au fil de ses missions, il a recensé des propositions nouvelles en matière d'éducation, d'égalité, de partage solidaire, de conscience environnementale et de démocratie participative. Face aux inquiétudes de ce début de millénaire, l'inventivité de l'homme peut toujours changer la donne. Non, le pire n'est jamais certain.


- Le roman des Chirac
de Michel Feltin Palas
Éditions Michel Lafon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Voici les secrets d'un couple qui a occupé le devant de la scène politique pendant près de quarante ans. Un véritable roman d'amour et d'ambition. Où l'on découvre comment Bernadette a su imposer à ses parents un mariage dont ils ne voulaient pas; comment Jacques, fils unique et adulé, s'est imposé comme le seul centre d'intérêt de sa propre famille, au point de peser lourdement sur le destin des siens; comment, à l'Élysée, il a su utiliser la rivalité entre sa femme et sa fille cadette, Claude, pour mieux rester le seul patron. On comprend les raisons de ses désaccords avec son épouse concernant Sarkozy, Juppé ou Villepin. On rit en découvrant leur comportement extravagant en Corrèze, savant mélange d'engagement sincère et de clientélisme permanent. On saisit à quel point le drame traversé par leur fille Laurence a contribué à souder leur union. Et pourquoi, malgré les innombrables conquêtes de l'ancien Président, ce couple, dont la complicité a triomphé de toutes les tempêtes, n'a jamais cédé à la tentation du divorce.


- Mon cousin le fasciste
de Philippe Pujol
Éditions Du Seuil / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

En octobre 2010, le Front National dans une stratégie de "normalisation" idéologique écarte plusieurs militants proches des courants les plus extrémistes qui traversent le parti. Parmi eux, Yvan Benedetti est traduit devant la commission de discipline du mouvement pour cause de double appartenance au Front National et à L'Œuvre française, un groupuscule nationaliste extrême. Cet homme, au trouble passé, représentant d'une frange fasciste affirmée gommée par l'opération de communication du Front National, n'est autre que le cousin germain, à peine plus âgé, du journaliste prix Albert Londres, Philippe Pujol. Grand reporter, spécialiste des quartiers nord et de cette fabrique du monstre à l'œuvre dans ces cités, l'auteur s'interroge sur les destins croisés et pourtant opposés, dans une mise en regard fascinante. Il dresse le portrait de son double en négatif et tente au-delà des caricatures de dépeindre un fascisme plus contemporain qu'il n'y paraît. Dans un studio surchauffé parisien, autour d'une stèle de l'OAS, dans les pas des processions de la phalange en Espagne ou encore lors d'un rassemblement sur la tombe du Maréchal Pétain sur l'île d'Yeu, en reporter, Philippe Pujol, sonde l'âme rance et familière d'une idéologie française.


- Nous, fossoyeurs
de Serge Federbusch
Éditions Plon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"François Hollande a d'abord fait sourire les Français, peu de temps, puis il les a irrités. Il y a eu ses hypocrisies sur la dette et les impôts, ses mensonges sur le chômage, sa manipulation des comptes publics, son ministre du budget titulaire de comptes occultes à Singapour, sa gourmandise à faire durer les polémiques autour du mariage homosexuel pour affaiblir l'opposition, ses frasques crypto-conjugales, ses soins capillaires à 10 000 euros mensuels. Tout cela ne paraissait encore qu'une duplicité politique ordinaire, une banale rouerie. Les islamistes avaient déjà frappé chez Charlie, au Bataclan. Mais la récupération politique de l'émotion populaire avait correctement fonctionné et la responsabilité du pouvoir fut un temps escamotée. L'action de François Hollande semble frappée d'une malédiction et vouée aux commémorations et aux cérémonies funèbres. Le temps des blagues et des manœuvres est révolu. Les esquives, les atermoiements, les capitulations dans tous les domaines, stratégique, sécuritaire, communautaire, diplomatique, économique et politique a fini par démontrer que nous n'avons pas affaire à un simple "enfumeur", ainsi que je le décrivais dans un livre homonyme paru dès juin 2013. Ce président peut même être considéré comme un véritable fossoyeur qui paralyse notre pays face aux menaces en tout genre. Les Français n'ont plus envie d'en rire, on les comprend. Et ils attendent désormais qu'on leur dise comment éviter que des pelletées de terre n'ensevelissent ce pays qu'ils aiment tant". Serge Federbusch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:14

- Pourquoi Trump. Comprendre les fractures de l'Amérique
de Éric Fottorino
Éditions Philippe Rey / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Populiste, xénophobe, misogyne, milliardiare: Donald Trump est tout cela à la fois. C'est aussi la créature d'un système politique et médiatique qui l'a engendré, au point d'en faire le 45e président des États-Unis. Comme l'écrit Mark Lilla, professeur de science politique à Columbia, "le fauve est lâché". Avec ses excès verbaux, ses insultes et ses mensonges. Comment a-t-il pu s'imposer? Que dit sa victoire de l'état de l'Amérique, du parti républicain, de la question raciale et migratoire outre-Atlantique? Quel président serat-il une fois installé à la Maison-Blanche? C'est à ces interrogations et à bien d'autres que répond ce nouvel "Indispensable". Au fil des mois, l'hebdomadaire Le 1 a suivi de près l'évolution de l'Amérique, analysant à la fois le phénomène Trump et les échecs de l'administration Obama qui ont aussi préparé sa victoire. L'Amérique compte 120 millions d'exclus de la croissance, ces "hommes blancs en colère" qui se sentent attaqués dans leur identité, ébranlés par la crainte du déclassement social. Trump est devenu leur champion, précipitant la débâcle des élites. Ce livre réunit les analyses des experts américains les plus avertis, croisées notamment avec les regards de deux anciens correspondants du Monde aux États-Unis, Sylvain Cypel et Robert Solé.


- Ce que doit faire (le prochain) président
de Agnès Verdier-Molinié
Éditions Albin Michel / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Est-ce inconvenant de suggérer ce que DOIT faire le prochain président, en pleine campagne? Non: car ceci est plus qu'un plan ou un programme. C'est une obligation morale de résultat. La situation de la France est en effet à haut risque. Élus, syndicats, gestionnaires, ministres en portent la responsabilité. Nous avons pourtant toutes les clés pour éviter le mur. En sortant de l'asphyxie fiscale et de la prolifération des normes et des lois. On croit que c'est impossible de réformer notre pays car tout, les dépenses folles, le chômage, la dette, est à reconstruire? C'est juste qu'il faut "faire le job", maintenant. La feuille de route est là, il suffit de la mettre en œuvre.


- Citoyenneté et loyauté
de Yves Michaud
Éditions Kero / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Non, nous n'assistons pas à une crise de la démocratie, nous ne nous sommes même jamais autant exprimés. Nous vivons clairement une crise de la citoyenneté. Nous ne savons plus ce que veut dire "être citoyen" puisque le seul fait de naître nous en donne les bénéfices et la protection sans autre contrepartie. En revanche les attaques contre la République prolifèrent: des incivismes en tous genres à la fraude massive et au terrorisme de citoyens ayant fait allégeance à l'ennemi. Sans oublier le défi durable du flux immense des migrants arrivant en Europe qui ne rend que plus pressante l'urgence de répondre à ces questions: qu'est-ce qu'être citoyen aujourd'hui? et à quelles conditions le devenir? Après avoir dénoncé les aveuglements de la politique de l'émotion et de la compassion, Yves Michaud détaille ses propositions concrètes pour former des citoyens loyaux et engagés.


- Fillon, la révélation
de Christine Kelly
Éditions L'Archipel / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

L'histoire semblait écrite et François Fillon battu à la primaire de la droite et du centre. Et puis, en l'espace de trois semaines, l'oublié des sondages effectue une percée fulgurante. Le 27 novembre 2016, l'homme que personne n'attendait se qualifie pour l'élection présidentielle, envoyant ses rivaux au tapis. Ce livre raconte ce retour au premier plan que personne ne croyait possible. L'éternel numéro deux, en alpiniste chevronné, aura gravi, patiemment et dans l'ombre, toutes les marches de la République, jusqu'à rester cinq ans le Premier ministre et "collaborateur" de Nicolas Sarkozy avant de prendre sur lui une revanche éclatante.  Passionné de course automobile, de nouvelles technologies, maître de ses émotions, l'homme ne semble craindre ni les défis ni le danger. L'enquête minutieuse de Christine Kelly se nourrit d'entretiens avec François Fillon et des témoignages de ses parents et de ses proches.


- L'abdication
de Aquilino Morelle
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Après moi, il n'y aura plus de grand Président" avait prophétisé François Mitterrand. Peut-être en effet la prose du réel devait-elle succéder à la poésie des lendemains qui chantent. Mais l'abandon du romantisme révolutionnaire ne nous condamnait pas inexorablement à celui de la volonté politique. Comment en est-on arrivé là? Pour la première fois, ce n'est pas François Hollande qui distille ses confidences ni un ministre démissionné ses commentaires ou un journaliste ses observations, mais un conseiller de premier plan, dont le bureau, "la chambre d'Eugénie", jouxtait celui du Président de la République, qui nous fait voyager au cœur de la machine de l'État.  Il ne se contente pas de raconter mille et une "choses vues", scènes et dialogues vécus.  Il analyse, avec une profondeur historique éclairante, les tendances lourdes comme les traits de caractère qui ont conduit notre monarque républicain à  l'abdication. Une abdication qu'il a annoncée aux Français le 1er décembre 2016 mais dont on découvrira ici qu'il y avait consenti dès le premier jour de son mandat. À travers ce témoignage prennent vie non seulement un Président demeuré pour beaucoup "une énigme, entourée d'un mystère, cachée dans un secret", mais aussi les figures qui veulent refonder une politique progressiste dans notre pays: qu'ont dit et fait Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron et les autres lors des grands rendez-vous du quinquennat qui s'achève? Un livre politique de haute tenue.


- La guerre des générations n'aura pas lieu
de Serge Guérin et Pierre-Henri Tavoillot
Éditions Calmann Lévy / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le politiquement correct assure que la lutte des âges a remplacé la lutte des classes. Dans une France en profonde mutation, dans une société de l'individu, la question des liens entre les générations est centrale. Le discours ambiant est largement marqué par la conviction que les générations s'opposent en termes économiques et de revenus, et qu'elles s'éloignent, en particulier sous l'effet des nouvelles technologies. Enfin, l'émergence de la Génération Y, et bientôt de la Z, serait la manifestation que les générations seniors sortent de l'histoire alors que les plus jeunes inventent un autre monde. Ce livre montre que les choses sont différentes. Les générations ne sont pas opposées, les coopérations existent, les surprises viennent des deux côtés. Les auteurs mettent en exergue l'alliance des générations. Ils se placent à rebours des intuitions médiatiques. Mettre en avant la nécessaire coopération entre les générations c'est vouloir refaire de la transmission car une société a une chance d'éviter la barbarie seulement si elle sait ce qu'elle doit au passé, au monde des morts, et ce qu'elle doit à l'avenir. Cet ouvrage propose des pistes concrètes pour faire vivre l'intergénération et contribuer à faire bouger le pays.


- Où sont passés nos espions ?
de Christophe Dubois et Éric Pelletier
Éditions Albin Michel / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

La France a longtemps été épargnée sur son sol par les attentats. Ce n'est plus le cas. Nos services antiterroristes sont-ils dépassés par les événements? Comment tant de fanatiques ont-ils pu échapper à la traque des plus grandes agences de renseignement? À plusieurs reprises, les services les ont manqué de peu. Ces échecs se sont doublés d'une erreur d'analyse. Pourquoi la montée en puissance de l'État islamique et de son "Califat" a-t-elle été sous-estimée? Que va-t-il se passer lorsque les Français radicalisés rentreront de l'étranger? Malgré des arrestations à répétition qui ont permis de déjouer des attentats, l'État peine à combattre une forme de guerre, souterraine, discrètement enracinée dans des cités hors d'atteinte de la police et de l'armée. Nos espions ont-ils su s'adapter à ces nouvelles menaces? Dès lors, à quoi sert-il de surveiller 10 500 suspects si l'on ne parvient pas à exploiter les informations recueillies? Comment l'État peut-il mieux nous protéger? Un document qui nous concerne tous, fondé sur une remarquable enquête.


- Jean-Yves le Drian, le glaive du président
de Hubert Coudurier
Éditions Plon / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

L'actualité tragique nous le confirme à intervalles réguliers: nous sommes en guerre contre l'islamisme radical, tant sur le front intérieur qu'extérieur. Parmi les hommes du président qui combattent à ses côtés, Jean-Yves Le Drian est en première ligne, et se donne corps et âme à sa fonction. Quel est le parcours de ce ministre de la Défense qui restera, avec Pierre Messmer, comme l'un des plus puissants de la Ve République? De ce militant, homme de réseaux, qui s'identifie à l'histoire du socialisme breton depuis plusieurs décennies et que plébiscitent les industriels de l'armement? D'attentats en conseils de défense, d'opérations militaires en Afrique ou au Moyen-Orient en passant par les multiples rencontres avec les dirigeants étrangers qui luttent contre le fanatisme, l'auteur dresse le portrait sans concessions d'un homme respecté par l'institution militaire, laquelle incarne le dernier rempart de la démocratie, mais ne peut à elle seule se substituer à une perte de repères généralisée. Et conforter une diplomatie qui se cherche.


- La double démocratie. Une Europe politique pour la croissance
de Michel Aglietta et Nicolas Leron
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Nous avons un besoin absolu d'Europe. Le "Brexit" illustre la défiance des peuples à l'égard d'une Union européenne dont ils dénoncent l'autoritarisme technocratique. Attisé par la victoire de Trump, le repli nationaliste pourrait bien l'emporter. En prenant pour point de départ la question de la démocratie, cet essai développe des propositions concrètes pour surmonter la crise européenne en commençant par rendre aux citoyens le pouvoir de se prononcer sur les grandes options économiques. La méthode des petits pas est révolue. Le contexte historique actuel appelle un nouvel acte fondateur, comme le furent l'institution du marché commun ou la création de l'euro. Cet acte, les auteurs le situent dans un budget européen, avec sa double dimension d'élément constitutif d'un ordre politique et de fonction d'investisseur en dernier ressort pour recouvrer une croissance soutenable. Seul l'avènement d'une véritable puissance publique européenne peut permettre la revitalisation des démocraties nationales en desserrant l'étau réglementaire de l'UE. En concevant la possibilité d'un partage des responsabilités politiques entre ces deux niveaux, les auteurs envisagent la figure inédite d'une double démocratie.


- La fin de l'union européenne
de Coralie Delaume
Éditions Michalon / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

L'Union européenne est morte, mais elle ne le sait pas encore. Elle est morte du rejet de ses peuples qui manifestent en toute occasion une répulsion sans réserve et une défiance sans retour. Elle est morte de son inaptitude à régler les crises qui la secouent autrement que par de brutaux oukases ou par des simulacres de négociations, au terme desquels les pays les plus forts finissent par imposer leurs vues et où l'unique option qui s'offre aux plus fragiles est celle d'une humiliante reddition. Elle est morte de l'échec spectaculaire de son modèle économique, échec conjoint du Marché unique et de l'euro. Elle est morte, enfin, de son illégitimité démocratique, de ses fondations juridiques baroques, de ses traités qui ont remplacé la souveraineté populaire par une technostructure sans vision. En vérité, il n'est même plus tout à fait temps de se demander s'il faut ou non "sortir de l'Union européenne". Car c'est l'Union elle-même qui est en train de sortir. Elle sort de l'Histoire, par la toute petite porte. Tout le monde en est-il bien conscient? Peut-être pas. Faut-il le démontrer? Sans doute.


- Tout est prêt pour que tout empire
12 leçons pour éviter la catastrophe
de Hervé Kempf
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Désastre écologique, néo-libéralisme, terrorisme: voici les trois menaces qui obscurcissent le présent. On pourrait les croire distinctes. Elles sont les manifestations enchevêtrées d'une évolution commune amorcée au début des années 1980. Pour comprendre le présent, il faut retracer l'histoire surprenante de ces décennies qui ont changé le monde. Et analyser le désordre actuel à rebours des discours dominants. Le changement climatique et l'érosion de la biodiversité déterminent l'avenir. L'intégrisme prospère sur le vide de sens de l'époque. L'oligarchie poursuit sa montée en autoritarisme. Au cœur du danger, des inégalités insupportables nourrissent ressentiment et colère. Le monde peut-il échapper à la guerre civile mondiale? Oui. Les forces et idées nouvelles que décrit ce livre peuvent nous remettre sur le chemin de la paix.


- Comment se dire adieu
de Claude Askolovitch
Éditions JC Lattès / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La mort fut l'exactitude du quinquennat de François Hollande, son excuse et son répit. Sans le terrorisme, il ne serait rien resté de cette présidence, sinon un glissement vers la vérité du socialisme: n'être qu'une droite civilisée. Les suppliciés de Daech ont distrait le pouvoir de son indécence. Devant leurs cercueils, François Hollande s'inventa un discours, un instant fondateur, une raison d'être. Le socialisme est devenu ceci: une adhésion salvatrice à la raison d'État, une adéquation avec les forces armées, une détestation des contestations, un assentiment aux banalités gestionnaires, un ralliement à l'identitarisme ambiant, tout ceci habillé et masqué de commémorations, emphases et ritournelles. Ces hommes ne sont pas détestables. Ils font de leur moins mal. Aux prises avec un pays que d'autres poussent vers un fascisme ronronnant, les socialistes louvoient, arrangent, préservent, compromettent, et attendent de l'adversaire qu'il soit pire, pour jouir un peu plus longtemps de la morale et des palais. L'auteur les aime, comme on aime ses semblables, et ce livre est un arrachement à lui-même. Tout ce qu'on racontait, jadis, sur les lendemains qui chantent étaient une plaisanterie saumâtre. Ce livre n'est pas d'anecdotes. Il n'y a rien à révéler. Tout est là. C'est arrivé. Ça nous est arrivé.


- Erreurs fatales
de Vincent Nouzille
Éditions Fayard / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Que ce soit par aveuglement, naïveté ou passivité, nos présidents successifs ont, depuis plus de trente ans, commis des erreurs fatales face au terrorisme, avec des conséquences graves pour notre sécurité. Improvisations après les attentats, réformes retardées ou bâclées, gestion chaotique des prises d'otages, marginalisation des juges, déni de la montée du djihadisme intérieur, failles du renseignement, confusions diplomatiques, faux pas militaires, comme en Libye ou en Syrie, dérapages en Afrique: la liste est longue. Longtemps, nos présidents ont cru que la France serait protégée par un dispositif judiciaire et policier qu'ils croyaient efficace. Mais le feu couvait, les alertes ont été nombreuses, et nos gouvernants ne les ont pas entendues, y compris au lendemain des attaques meurtrières de 2015, dont certaines auraient pu être évitées. Alors que plusieurs vagues d'attentats ont mis en lumière les carences du pilotage de la lutte antiterroriste et du renseignement, ainsi que l'absence de coordination et de prévention, rien n'a été fait pour y remédier efficacement. Pendant deux ans, Vincent Nouzille a enquêté sur ces ratages, en recueillant des témoignages inédits d'acteurs de premier plan et en collectant des centaines de documents confidentiels. Des dérives de la cellule antiterroriste de Mitterrand aux surenchères martiales de Hollande, en passant par les rapports enterrés par Chirac et l'affaiblissement du renseignement de terrain par Sarkozy, son récit apporte de nombreuses révélations sur la lutte antiterroriste vue de l'Élysée et dresse un bilan accablant de l'action, ou de l'inaction, de nos présidents face à une menace grandissante. Il démontre que le prochain élu devra avant tout faire preuve en la matière de lucidité et de courage.


- Le revenu de base
Une idée pour tout repenser, sept questions pour tout comprendre
de Olivier le Naire et Clementine Lebon
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le revenu pour tous est-il une utopie ou une solution contre la précarité? En sept points, sans parti pris idéologique, les auteurs poussent à une profonde réflexion sur ce concept qui pourrait tout changer.


- Contre nos peurs, changeons d'intelligence
de Christophe Haag et Jacques Séguéla
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Peur du chômage, du terrorisme, de la mondialisation, de la mutation, de soi et de l'autre… la peur envahit nos vies, altère nos décisions, envenime nos rapports. Contre cette émotion paralysante, il faut nous trouver un antidote. Un publicitaire, Jacques Séguéla, miroir de notre temps, prend le pouls de la France en implosion, répertorie les plus grandes peurs impactant sur notre société et en appelle à notre quotient émotionnel (QE). Un scientifique, Christophe Haag, spécialiste du cerveau et des comportements humains, ausculte à la loupe les mécanismes psychologiques de la peur et nous explique pourquoi et comment développer notre QE. Deux regards complémentaires, une approche psychosociologique, un même constat: la France est rongée par l'angoisse. Il lui faut faire sa propre Révolution Emotion. Le XXe siècle a vécu sous la dictature de la raison (et du QI de son précepteur), générateur d'angoisse. Le XXIe siècle sera celui du QE et des émotions positives qu'il produit, libératrices des énergies et des envies, des idées et des avancées. Il est temps d'unir le QE au QI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 19:19

- Les revenants. Ils étaient partis faire le jihad, ils sont de retour en France
de David Thomson
Éditions Du Seuil / 01 décembre 2016


Le Titre du Roman

Depuis 2012, des centaines de Français sont partis rejoindre des groupes jihadistes en Syrie. Plus de 600 sont toujours sur place, près de 150 ont déjà été tués, mais au moins 250 ont choisi de rentrer. David Thomson a rencontré ces "revenants". Bilel, Yassin, Zoubeir, Lena… Tous ont des profils différents. Certains sont revenus dégoûtés de la violence du champ de bataille syrien, voire des attentats qui ont endeuillé la France, et cherchent à se faire oublier, dans une liberté très surveillée. D'autres reviennent gravement blessés ou psychologiquement détruits. D'autres encore sont en prison, où leur regroupement pose de nouveaux problèmes qui semblent aujourd'hui insolubles. Certains, enfin, sont de retour pour continuer le jihad sur notre sol. Dans le plus grand secret, David Thomson a recueilli leurs témoignages. Il y a urgence.


- Secrets de croissance. Comment les entreprises naissent et prospèrent
de François Miquet-Marty
Éditions Michalon / 24 novembre 2016


Le Titre du Roman

Pourquoi certaines entreprises (Apple, Amazon, General Electric) ont-elles réussi dans la durée quand d'autres (Kodak, IBM) ont périclité? Quelles sont les clés du succès? François Miquet-Marty a mené une enquête exclusive à travers deux siècles de défis jusqu'à nos jours, en France et en Europe, aux États-Unis et en Asie. Un voyage à la source des richesses où les aventures de plus de 200 entreprises sont passées au crible, complétées par des entretiens avec des créateurs et des dirigeants d'exception. Alors que s'affirment des modèles novateurs, tels que BlaBlaCar ou Uber, et que menace la concurrence asiatique avec Huawei, Samsung ou Mittal; alors que la révolution numérique permet à de nouveaux entrants d'ébranler les grands groupes, l'enjeu du succès durable est essentiel et se pose en termes inédits. Simultanément ne rien changer, et tout changer pour s'épanouir dans la fluidité du monde: s'ouvre le temps de "l'entreprise-métamorphose", nouvel âge de l'entreprise pour le XXIe siècle.


- Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique
de Chahdortt Djavann
Éditions Grasset & Fasquelle / 23 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le propos de ce livre est avant tout didactique et pédagogique. À partir de faits et de constats précis (en Europe ou dans les mondes musulmans), Chahdortt Djavann analyse les mécanismes sournois par lesquels l'idéologie islamique s'est créée, s'est insinuée, puis propagée, et comment elle gagne chaque jour plus de terrain en France et en Europe. Elle identifie et nomme les caractéristiques de cette idéologie. Parallèlement, et à partir d'une réflexion sur les croyances et les cultures, cet essai questionne quelques notions qui semblent aller de soi, et qui pourtant constituent un terreau langagier favorisant l'offensive idéologique de l'intégrisme. Il passe au crible quelques concepts qui servent de point d'appui aux idéologues de l'islam et insiste sur la rhétorique à l'œuvre dans le traitement de la place et du rôle du Coran dans le discours islamique. Pour Chahdortt Djavann, il s'agit de montrer comment les idéologues de l'islam ont piégé tout débat et tout discours intellectuel et politique. De révéler comment, faisant feu de tout bois, ils ont imposé très insidieusement leur langage à tous. Une fois mis en évidence les piliers de cette idéologie, ainsi que les modalités de son fonctionnement, chacun devrait disposer d'arguments logiques et solides pour combattre la diffusion de certains délires contagieux. Surtout  les  professeurs qui sont en première ligne face à des élèves influencés par des prédicateurs sans culture ni scrupule. Aux dirigeants, aux institutions, ensuite, de mettre en place des stratégies réellement "politiques", et de prendre, s'ils en ont la volonté, voire le courage, les décisions qui s'imposent.


- Face à la catastrophe: avec ou contre l'État ?
Écrit en collectif
Éditions Le Bord de l'Eau / 22 novembre 2016


Le Titre du Roman

Est-il encore besoin d'insister sur la catastrophe en cours, quand tous les faits convergent et que nombre d'auteurs en viennent même à douter de la viabilité de l'humanité? Au sein de cette dynamique mortifère qui nous emporte, n'est-il pas légitime de s'interroger sur l'une des institutions primordiales de nos sociétés: l'État? Qu'est-ce que l'État? D'où vient-il? Quels sont ses principes de fonctionnement? Quels liens entretient-il avec les grandes firmes qui dominent l'économie mondiale? Et avec la technoscience, qui en est le principal facteur d'expansion? Peut-on attendre de lui qu'il se transcende en un État écologique, après avoir démontré sa capacité, mais aussi ses limites, à se muer en un État social? S'en tenir à la logique capitaliste de valorisation indéfinie de l'argent, sans revenir sur l'imaginaire du Progrès, sans remettre en cause la domination bureaucratique et sa boulimie de puissance, est-il écologiquement soutenable? À travers des approches aussi bien historiques que prospectives, mais également à travers l'analyse d'expériences contemporaines plus concrètes, ce numéro cherche à répondre à ces questions et à mettre en lumière, contre l'État, l'urgente nécessité d'une renaissance de l'autonomie, seule à même, en promouvant la réappropriation et la mise en commun du pouvoir, du savoir et de l'avoir, de faire face à la catastrophe en toute humanité.


- Bienvenue dans le pire des mondes
de Natacha Polony
Éditions Plon / 17 novembre 2016


Le Titre du Roman

Jour après jour, le monde s'installe dans une société totalitaire de moins en moins démocratique et le champ de nos libertés individuelles se rétrécit sérieusement. Exemples à l'appui, le Comité Orwell a choisi de dénoncer les dérives de nos sociétés. Parce qu'il y a peu de chances qu'un candidat à la présidentielle de 2017 se saisisse de ces sujets, alors qu'ils sont les seuls qui vaillent, les seuls qui déterminent la capacité à agir, ou la totale impuissance, du futur Président. À Pékin, Moscou, Ankara ou Ryad, des oligarchies confisquent le pouvoir au nom du parti communiste, de la Sainte Russie, d'Allah. Cela, c'est l'image que la très grande majorité des médias occidentaux diffuse pour éviter de devoir balayer devant leurs portes. Car le même phénomène est à l'œuvre en Occident, dans ce que l'on appelle encore les démocraties occidentales. George Orwell, imprégné des horreurs du nazisme et des dérives du communisme, avait dépeint, dans 1984, ce que pouvait devenir notre quotidien dans un monde régi par un totalitarisme absolu. À contrario, le seul rempart contre de telles dérives reposait sur l'idéal démocratique et ses quelques libertés fondamentales. Or, insensiblement, nos sociétés que l'on croyait démocratiques le sont de moins en moins. Nous basculons dans un totalitarisme mou. Quel est ce système? C'est celui ou, grâce à la technologie et au contrôle des flux financiers et commerciaux, quelques dizaines de multinationales, la plupart américaines, entendent organiser, orienter, régenter notre vie quotidienne. Pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur? C'est effectivement ce que nous ont apporté ces nouvelles technologies: smartphone, Internet, nano technologies, progrès de la médecine. Le pire? C'est le nivellement par le bas, la société du tweet, la surveillance, la captation de notre argent, la normalisation de nos goûts, l'uniformisation de nos besoins. Le pire, c'est aussi que cette dérive se fait souvent avec le consentement de ceux qui en sont victimes sans s'en rendre compte. Le champ de nos libertés individuelles se rétrécit sérieusement et un jour, peut-être pas si lointain, nos fiches détaillées nourries des milliers de données récupérées par les multinationales, seront mises au service d'un système totalitaire de moins en moins soft.


- Les grands patrons de journaux face à l'avenir
de Alain Louyot
Éditions Odile Jacob / 16 novembre 2016


Le Titre du Roman

Alain Louyot est parti à la rencontre des grands patrons de presse du monde entier, ceux qui à Madrid, Stockholm, Rio, Tokyo, Washington ou Tel-Aviv font vivre magazines et quotidiens, du Washington Post à The Economist en passant par Le Monde. Cette enquête, encore jamais menée, conduit à une réflexion approfondie sur l'avenir de la presse: partout sur la planète, une bataille est engagée, avec ses victoires et ses replis, ses déceptions et ses espoirs, pour assurer la survie de la presse écrite. Dirigeants et journalistes partent en quête de nouvelles armes pour faire face à la crise qui fragilise leur savoir-faire et leur talent. Un tour du monde de l'inventivité et de l'irremplaçable richesse de l'écrit raconté par un journaliste passionné, qui fut lui-même directeur de rédaction.


- Abécédaire de la France qui ne veut pas mourir
de Robert Ménard
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 14 novembre 2016


Le Titre du Roman

D'un regard aiguisé, Robert Ménard dresse un constat ravageur de la mondialisation soutenue par l'Europe de Bruxelles: immigration de masse, repli communautariste, délocalisation des entreprises, pression fiscale démesurée, pauvreté galopante, etc. Homme d'action, Robert Ménard traite d'ores et déjà tous ces problèmes au niveau local. Mais pourquoi ce que la gauche appelle le "laboratoire de Béziers" suscite-t-il tant de critiques? À cause peut-être d'une indépendance qui ne reflète pas la ligne de conduite dictée aux maires de France par un jacobinisme aveugle? Ou bien à cause de sa manière originale d'appliquer les valeurs républicaines, loin de l'idéologie, mais, au contraire, en remettant du sens concret derrière les mots d'égalité, de liberté, de fraternité. Encore faudrait-il que l'État prête aux élus des moyens en pleine adéquation avec les objectifs poursuivis. À chaque sujet brûlant, la sécurité, l'école, le logement social, l'immigration, l'islam, la culture et bien sûr la mondialisation, Robert Ménard répond, exemple concret à l'appui, et nous pouvons juger sur pièces de la pertinence de ses solutions. Question: ces leçons politiques qui résultent de l'exercice d'un mandat municipal, peut-on les reproduire à l'échelle nationale? Bref, le modèle biterrois fera-t-il recette?


- Terrorisme face cachée de la mondialisation
de Richard Labévière
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 14 novembre 2016


Le Titre du Roman

"N'ayant rien appris et tout oublié de la "guerre contre la terreur" de George W. Bush, les autorités françaises déclarent que "la France est en guerre". Cédant davantage à la communication politicienne qu'à l'action politique, le fantasme de la guerre aggrave le mal qu'il prétend combattre. Cet alignement de  notre politique étrangère est encouragé par une école "néo-conservatrice française" qui a fait main basse sur le Quai d'Orsay à partir de l'été 2003. Cette perte d'indépendance et de raison a ses chiens de garde: des journalistes vendus à la communication et à la propagande et des experts, représentants de commerce et commissaires politiques de l'idéologie dominante".


- Dictionnaire de stratégie
de Gérard Chaliand
Éditions Perrin / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Outil indispensable en ces temps où la guerre, protéiforme, est omniprésente, ce Dictionnaire rend compte des principes de la stratégie, de ses théoriciens, des différents types de conflit, des grands capitaines et des grandes batailles. Embrassant l'ensemble des principales cultures, depuis plusieurs millénaires, il permet de saisir les approches de plus en plus complexes des nombreux acteurs de la géopolitique mondiale, et de comprendre que la guerre, ou la crainte qu'elle inspire, reste en ce début de XXIe siècle l'arbitre final des relations internationales. Cette nouvelle édition, révisée, est augmentée de notices inédites, donnant les clés de compréhension des phénomènes les plus récents: "Daech", "11 Septembre", "Drone" ou encore "Cyberguerre".


- Emmanuel Macron, en marche vers l'Élysée
de Nicolas Prissette
Éditions Plon / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Emmanuel Macron est en campagne pour 2017. Inconnu des Français il y a deux ans, ce jeune homme de 38 ans s'apprête à concourir pour la fonction suprême. Du jamais-vu dans la Ve République. Mais qui est-il vraiment? Que veut-il pour le pays? Depuis son entrée au cœur du pouvoir avec François Hollande jusqu'aux secrets de son mouvement "En Marche", l'auteur fait le récit d'une ascension politique hors normes. Son parcours en dehors du PS, ses états d'âme à l'Élysée, sa lente et délicate émancipation du président socialiste, le rôle de sa femme Brigitte, sa stratégie présidentielle face à la droite, au FN et à son ancien patron. Au travers de nombreux entretiens inédits, une enquête approfondie et des reportages au plus près du personnage, Nicolas Prissette raconte et décrypte le phénomène Emmanuel Macron. Sa personnalité, son mode de pensée, ses gourous, ses idées.


- L'horreur religieuse
de Joseph Mace-Scaron
Éditions Plon / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Sommes-nous retournés aux périodes des plus noires de notre histoire, là ou la raison perd face à l'obscurantisme? Le XXIe siècle religieux, oui, mais peut-être pour notre plus grand malheur. Fanatisme, obscurantisme, intégrisme, il n'est pas une journée sans qu'il soit question de religion. Nos experts nous avaient promis "la mort de Dieu", mais voici qu'aujourd'hui les croyances poussent nos portes et s'invitent chez nous. Pas un domaine n'échappe à leurs interdits, à leur pulsion de mort et à leur haine de la raison. Car la religion a beau se présenter sous les masques les plus divers, elle demeure un totalitarisme primitif, une entreprise fondée sur la peur, le mentir-vrai et la déshumanisation de l'Homme. Montrer que nous pouvons encore choisir de ne pas revenir dans cette longue nuit historique et retrouver le chemin des Lumières; montrer qu'un monde sans religion n'est pas seulement souhaitable, mais nécessaire: tel est le pari de ce livre.


- La déconnomie. Quand l'empire de la bêtise surpasse celui de l'argent
de Jacques Généreux
Éditions Du Seuil / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le nouveau management n'est pas seulement inefficace, il tue des gens. La théorie économique dominante n'est pas simplement discutable, elle est absurde. Et les politiques économiques ne sont pas juste impuissantes à nous sortir des crises, elles nous y enfoncent. Tout cela est à proprement parler "déconnant", c'est-à-dire à la fois insensé, imbécile, catastrophique et incroyable. Toutes ces folies sont clairement associées à l'extension du pouvoir de l'argent dans le capitalisme financiarisé. Mais le pouvoir des riches n'explique pas tout. Car les journalistes, experts, universitaires et élus qui soutiennent cette déconnomie ne sont pas tous "au service du capital". Dès lors, rien n'est plus troublant que l'aisance avec laquelle une large fraction de nos "élites" adhère aveuglément au même fatras d'âneries économiques, et s'enferme dans le déni du désastre engendré par sa propre ignorance. Diagnostiquer cet effondrement massif de l'entendement pour lui trouver quelque antidote: tel est le but essentiel de ce livre. Un manuel d'éducation citoyenne, lisible par tous, à la fois plein d'humour et de gravité.


- Les coulisses du 13 Novembre
de François Malye
Éditions Plon / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Il est 21 heures 17, ce 13 novembre 2015 quand un premier kamikaze se désintègre avenue Jules Rimet à Saint-Denis, face à la porte D du stade de France, premier acte des trois heures d'une tragédie qui va ensanglanter la capitale, causant la mort de 130 personnes et près de 700 blessés. Mobilisés dès les premières heures par leurs médias respectifs, les trois auteurs de ce livre n'ont pas cessé d'enquêter depuis ce terrible vendredi 13, compulsant la dizaine de milliers de procès verbaux d'une enquête hors normes, la masse des témoignages publiés et en rencontrant les principaux protagonistes, policiers, pompiers, médecins, victimes, ministres, afin, minute par minute, de retracer les événements qui se sont déroulés ce soir funeste. Ce livre a un double but. D'abord rassembler tous les éléments disponibles pour faire comprendre, un an après, et dans ses moindres détails l'enchaînement du premier attentat multi-sites en France, crainte de toutes les polices et des services de secours, attaques d'une ampleur que, malgré son long passé de terrorisme intérieur et extérieur, la France n'avait jamais connues. Sans cacher les failles inévitables dans cette bataille longue de trois heures qui se finira le 14 novembre à 0h28 quand les deux derniers terroristes retranchés au Bataclan seront tués par les policiers de la BRI. L'autre est de rendre hommage aux victimes, à leurs familles et tous ceux qui ont œuvré pour que le bilan ne soit pas plus lourd.


- Nicolas et les vampires
de Serge Raffy
Éditions Robert Laffont / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Tous le clouaient au pilori. Ses rivaux de droite, bien sûr, mais aussi ceux du Front national, de la gauche triomphante, et, surtout, les juges, occupés à traquer les fautes et délits du président déchu. Tant de vampires avaient juré sa perte. Logiquement, Nicolas Sarkozy aurait dû s'effondrer, capituler, passer la main, tourner la page. Or, il a fait tout le contraire. Comment cet animal politique a-t-il réussi à survivre à tant d'épreuves, ses mises en examen, les grandes et petites trahisons de ses amis? Comment, flanqué d'une poignée de fidèles, celui que François Hollande surnommait le Sortant a-t-il reconquis peu à peu un territoire politique dévasté? Comment s'est-il emparé à nouveau de l'UMP, au nez et à la barbe de ses concurrents, pour en faire une machine de guerre à son seul profit? Quel moteur secret le fait avancer? Une soif de reconnaissance jamais rassasiée? C'est l'ordalie singulière d'un homme à terre, en quête de rédemption et d'une deuxième chance, que raconte cet ouvrage. Le roman d'un flibustier qui échappe à toutes les balles, dans l'espoir d'un nouveau destin. Mais lequel?".


- En toutes confidences
de François Rebsamen
Éditions Stock / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

De sa passion d'enfant pour le football, François Rebsamen a gardé le goût du collectif et de l'action, autant qu'il en a éprouvé la difficulté, à travers la ville, il est maire de Dijon, le gouvernement, il a été à la tête d'un des ministères les plus intenables, et dans l'ensemble de son parcours de militant, d'élu local et de parlementaire. Pour la première fois, cet homme secret, l'un des piliers de la vie politique française, ce compagnon du socialisme, depuis François Mitterrand jusqu'à François Hollande, ce fin stratège des arcanes du pouvoir et des batailles électorales, écrit son "Ce que je crois", personnel, parfois émouvant, qui lie l'histoire du passé de la gauche à ce que devrait être son avenir. Dans un récit intime, même si le mot lui répugne, il dit ce qu'il a traversé, vu, vécu, il livre son bilan critique de ce qui a été fait et de ce qui n'a pas été fait, et exprime ses idées pour que la France retrouve le cap et se libère de ses entraves.


- La politique sauvée par les livres
de Guillaume Bachelay
Éditions Stock / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Alors que nous vivons un changement de monde, que les démocraties sont mises au défi par des enjeux historiques et des périls inédits, la politique semble figée dans le "comment" quand les citoyens attendent d'elle qu'elle explique d'abord "pourquoi". Pour tenter de retrouver la largeur des choses et l'épaisseur du temps, cet essai adopte un angle de vue original: c'est en se ressourçant dans la littérature que la politique, la République, la gauche trouveront l'ardeur de l'engagement et l'énergie des solutions. Contre l'obscurantisme et le fanatisme, les livres, l'imagination, la création, l'altérité. Devant l'économisme, les lettres et pas seulement les chiffres. Face au bloc réactionnaire et aux nationalismes, la volonté émancipatrice du progrès puisée dans les bibliothèques. Pour comprendre la fin de la fin de l'Histoire, prenons Hugo et Camus pour guides. Pour civiliser la mondialisation, lisons Balzac, Bernanos, Sagan, Boualem Sansal. Pour recommencer l'Europe, cheminons avec Madame de Staël, Romain Gary, Vassilis Alexakis. Pour bâtir la société de la qualité, débattons et proposons après avoir aimé les romans de Georges Perec, Michel Houellebecq, Delphine de Vigan. La France est une nation littéraire: c'est son histoire et c'est sa force pour l'avenir.


- Le droit de la guerre
de Mario Bettati
Éditions Odile Jacob / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

L'apparition de nouveaux types d'armes et de guerres, dans ces dernières décennies, appelle un complet renouveau du droit international. Ainsi des drones, dont le statut létal n'est pas reconnu. Ou des cyberattaques, auxquelles on n'apporte pas toujours les ripostes pertinentes faute d'un cadre juridique adéquat. Cet ouvrage présente d'abord les normes qui régissent la guerre face à l'interdiction du recours à la force qu'édicte la Charte de l'ONU. Il expose ensuite les sources de ce droit, et notamment l'apport des religions monothéistes, islam, judaïsme et christianisme, pour la conduite des combattants. Faisant le point sur l'ensemble de règles relatives aux différents aspects de la guerre, il souligne quelles sont les armes prohibées car trop inhumaines ou barbares. Il montre en quoi la perfidie, représailles, est interdite alors que la ruse est autorisée. Enfin, les normes relatives à l'achèvement des conflits sont essentiellement le fruit d'une pratique déjà ancienne. Elles tendent à aménager le retour à la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 19:15

- Le tour de France de la corruption
de Jacques Duplessy et Guillaume de Morant
Éditions Grasset & Fasquelle / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Que les stars de la corruption nous pardonnent, nous avons volontairement ignoré leur cas. Des millions dans les poches? La fuite des capitaux vers les paradis fiscaux? Ce n'est pas notre sujet. Ce qui nous a passionnés, c'est la corruption ordinaire. La corruption de tous les jours, celle que l'on subit mais que l'on ne voit pas. C'est l'élu qui en croque, le chef d'entreprise qui arrose, l'agent public qui favorise les amis. C'est la France des passe-droits et des pots-de-vin, celle des petits arrangements et de l'enveloppe discrètement exigée". Jacques Duplessy et Guillaume de Morant, journalistes d'investigation aguerris ont parcouru les routes de France, de Clamart à Nancy, de Strasbourg à Dijon. Ils se sont arrêtés dans les grandes villes comme dans les petits villages, ont questionné les prévenus, les mis en examen, mais aussi les lanceurs d'alerte, les juges, les avocats et les policiers. Dans cette comédie humaine d'un genre nouveau, on retrouve un maire véreux qui collectionne les œuvres d'art aux frais du contribuable, des parents qui se sont jurés de ruiner leur fils, un huissier de justice fraudeur, un patron qui protège sa maîtresse et bien d'autres encore. Mais parfois, la corruption paye, et la morale n'est pas toujours au bout de l'histoire.  


- Mémoire de paix pour temps de guerre
de Dominique de Villepin
Éditions Grasset & Fasquelle / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Depuis quinze ans, le monde semble emporté dans une folle course à la guerre. Le Moyen Orient est pris dans une spirale suicidaire sans fin, le terrorisme international nous défie, de grands empires entrent en confrontation. Le virus de la guerre est en nous, rendu plus agressif par les peurs, les humiliations et les colères. La crispation des nations occidentales sur leurs privilèges et sur une vision du monde dépassée ne peut qu'aggraver les maux. Toute ma vie durant, j'ai voulu mettre le travail de la paix au cœur de mon action. En 2003, auprès de Jacques Chirac, j'ai mené le combat de la paix à l'ONU contre l'intervention américaine en Irak, conscient des dangers de la vision néoconservatrice du monde. Nous devons apprendre à regarder le monde et à en comprendre les métamorphoses. À nous d'entendre ce qui anime aujourd'hui les peuples et les nations, en Russie, aux États-Unis, comme en Chine, en Turquie, en Côte d'Ivoire ou en Colombie. C'est au plus près de la réalité que nous pourrons mesurer la faillite des États-Nations et le jeu des revendications identitaires dans une mondialisation qui semble condamnée à l'accélération perpétuelle. Le moment est venu de s'atteler au travail de la paix, d'ouvrir les yeux sur les blessures du monde et de nous doter des outils pour construire un nouvel ordre, stable  et juste. Des solutions existent, mais elles nécessitent de la patience, de l'imagination, de la volonté. Pour contrer les épopées mensongères de la guerre, nous avons besoin d'un récit de la paix, qui constitue le grand défi, le seul héroïsme possible de notre temps, adapté à un monde fragile aux identités blessées, en mal de réconciliation. J'ai la conviction que la France a un rôle à jouer dans ce nouveau monde, à condition de retrouver sa vocation d'initiative, de médiation et de dialogue, fidèle à son message et à son histoire". D. d  V.


- Que chacun s'y mette
de Xavier Fontanet
Éditions Odile Jacob / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Je suis de ceux qui ont connu une mondialisation heureuse: j'ai vu les Français grandir et exceller en pleine concurrence mondiale; je suis consterné d'en voir tant qui sont sous‐employés alors qu'ils sont si talentueux sur les marchés étrangers quand ils sont mis en confiance. Ce livre me permet d'entrer dans la bataille qui me passionne le plus, celle de l'homme: que faire pour que notre pays redevienne attractif et stimulant? Comment nous, Français, pouvons-nous aborder le monde qui vient et y trouver les terrains où nos talents peuvent s'épanouir? Comment faire pour que chacun s'assume? Quelle est notre vision de la nature humaine?". X. F.
La mondialisation et le changement technologique bousculent nos sociétés. Xavier Fontanet fait ici le pari que les Français sont tout à fait capables de s'y adapter si on leur explique clairement la situation et dans quelles perspectives s'inscrivent les efforts demandés. C'est l'objet de ce livre. Fondamentalement optimiste, il considère que chacun,citoyen, consommateur, entrepreneur..., peut prendre en main son destin et contribuer au bien collectif.


- Famille je vous aime
de Ludovine de la Rochère
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 04 novembre 2016


Le Titre du Roman

Avec le projet de loi Taubira sur le mariage pour tous, est née en 2012 La Manif Pour Tous, à l'origine d'une protestation nationale d'une ampleur inégalée depuis 1945. Cette mobilisation sans précédent de la société civile dans des conditions souvent inacceptables, antidémocratiques, a mis surtout en lumière l'étendue inouïe de la démission des responsables politiques, toutes sensibilités confondues. Baisse de la démographie, creusement des écarts sociaux, précarité grandissante du foyer familial, insécurité infantile et adolescente... Tels sont les effets dévastateurs qu'engendre, depuis plusieurs décennies, l'abandon de toute politique familiale réelle. Pire: c'est désormais la faille par où affluent les revendications les plus fantaisistes en matière de parentalité, toutes inspirées des sulfureuses utopies que nourrissent l'idéologie du genre et autres dérives transhumanistes. La Manif Pour Tous est désormais un acteur incontournable de la vie de la Cité. Il était donc grand temps pour Ludovine de La Rochère de rappeler, avec force et pédagogie, ce que représente l'institution familiale, pilier de toute société, garante de notre devenir individuel et collectif, rempart irremplaçable contre les nouveaux totalitarismes qui découlent de la mondialisation et de la marchandisation de tous les rapports humains sans exception. Ce manifeste pour la famille revêt une dimension programmatique déterminante à l'ouverture de la campagne présidentielle.


- Sauver l'Europe !
de Hubert Védrine
Éditions Liana Levi / 04 novembre 2016


Le Titre du Roman

L'Union se construirait en dépassant les identités. On les ferait rentrer, au chausse-pied si nécessaire, dans "Plus d'Europe". Et ce "dans l'intérêt des peuples". Cette vision bien-pensante, autoritaire et gorgée de bonnes intentions, a dominé la scène politique pendant des décennies. L'intégration européenne se heurte pourtant, depuis plus de vingt ans, à une résistance croissante, passive ou active. Une résistance qui s'est exprimée lors de divers référendums, et qui a culminé en juin 2016 avec le Brexit, symptôme d'un mal plus large que certains ne veulent pas regarder en face. Avec arrogance, les élites ont condamné le vote britannique comme populiste et aberrant. Ne faudrait-il pas, pourtant, que celles-ci se décident à entendre la colère qui gronde et qu'elles acceptent de se réconcilier enfin avec les peuples pour sauver, avec eux, le projet européen?


- 37 quai d'Orsay. Aspects de la diplomatie française. 2012-2016
de Laurent Fabius
Éditions Plon / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Laurent Fabius qui a dirigé le quai d'Orsay de mai 2012 à février 2016 livre pour la première fois sa vision des grands sujets qui ont et vont bouleverser notre monde. "Ce livre évoque plusieurs aspects importants de la diplomatie française pendant la période ou je l'ai conduite,de mai 2012 à février 2016. Sur le moment, je n'ai pas pris de notes: je n'en avais ni le temps ni le goût. Mais une fois quitté le "37, quai d'Orsay", je me suis dit, et d'autres avec moi, qu'il serait dommage que ne subsiste sur la politique extérieure de la France au cours de ces années aucun récit présenté par son principal responsable gouvernemental, avant que le temps ne vienne déformer ou effacer mes analyses et mes souvenirs. D'autant plus que ces quatre ans ont été riches en événements internationaux, heureux ou malheureux, l'accord mondial sur le changement climatique, les négociations sur le nucléaire iranien, la tragédie syrienne, les questions européennes. À travers ce récit qui mêle analyses de fond, portraits personnels et scènes prises sur le vif, je montre quel rôle la France a joué et comment j'ai dirigé le Quai d'Orsay, avec pour maître-mot: l'indépendance".


- Francophonie: de Hanoï à Dakar. Le pacte brisé
de Jean-Claude de l'Estrac
Éditions Cherche Midi / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

2014. La petite île Maurice, terre plurilingue au large de l'Afrique, ose présenter la candidature de Jean Claude de l'Estrac pour succéder à Abdou Diouf à la tête de la Francophonie. C'est cette campagne et cette ambition francophone que l'ancien ministre mauricien et figure de proue de l'Indianocéanie, région qu'il a inscrite sur la carte du monde, raconte dans ce livre. Cet exercice original, où le récit et l'interview se nourrissent l'un l'autre, nous révèle une personnalité marquante du monde francophone. Avec les dessous d'une campagne nécessaire pour la conquête de l'un des postes les plus convoités de la scène internationale. Le propos enlevé de l'auteur nous plonge au cœur de l'échiquier diplomatique, entre le soutien du Quai d'Orsay, le jeu trouble de François Hollande, les appétits canadiens et la désunion africaine qui aboutissent à la rupture du "Pacte de Hanoï" et à la prise de pouvoir de la candidate de l'Amérique du Nord.


- Gauche droite. Grandeurs et décadences du politico-game
de Gaëtan Duchateau et Florent Guerlain
Éditions Fleuve Noir / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Savez-vous que le mot "président" dans un slogan de campagne assure 100% d'échec? Qu'un bon président sans labrador constitue un acte de rébellion? Que vous disposez de 3 634 chances de fouler du Charles-de-Gaulle sur le territoire français? Et avez-vous la moindre idée du positionnement du premier gouvernement paritaire? Les auteurs, fous de politique et de data, font s'affronter GAUCHE et DROITE sur le terrain des statistiques et des corrélations. Le chômage, la déchéance de nationalité, le sexisme, les Légions d'honneur honteuses, les punchlines cultes, les clashs, les ventes d'albums de Sardou indexées sur la popularité de Mitterand, les retraites en forme d'escarres dorées, les cravates satinées de Valls, l'IVG, la peine de mort, le vote des étrangers, les condamnations sans adieux à l'ambition et la sacro-sainte Corona de Chirac, des dizaines de matchs comme autant de sujets, sérieux ou légers, traités avec le génie de l'infographie et un penchant pour les extrapolations. Mais surtout, une grande battle visuelle et addictive dont on ne connaîtra pas l'issue. La GAUCHE/la DROITE, tout en gants de cuir, se tiennent prêtes sur le ring du politico-game. À vous de compter les points au gré des rounds de ce match full-contact.


- L'argent de la terreur
Enquête sur les trafics qui financent le terrorisme
de Denis Boulard et Fabien Piliu
Éditions First / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Daech ne commandite pas seulement des actions terroristes, elle est aussi l'une des organisations terroristes les plus riches du monde. Mais croire que ses ressources ne proviennent que du Proche-Orient serait une erreur. Daech utilise non seulement les mêmes réseaux que le grand banditisme, comme la contrebande, mais aussi des moyens plus étonnants tant ils nous sont familiers. Pour comprendre d'où vient cette manne financière, les auteurs ont enquêté près de deux ans entre la France et la Turquie, plaque tournante de tous les trafics. Ils ont remonté les filières de la contrefaçon et ont découvert d'autres réseaux plus inquiétants et jusque-là inconnus du grand public. Ils donnent pour la première fois la parole à des acteurs habituellement silencieux, comme le service des douanes, et dévoilent l'identité de ceux qui ont accepté de commercer avec Daech et participent d'une véritable économie de la terreur. Le plus inquiétant demeure sans doute que nous finançons tous, à notre niveau et malgré nous, ces groupes de l'ombre capables de nous frapper au cœur.


- Le sabre d'Allah
de Gilbert Sinoué
Éditions Robert Laffont / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Voici près de quatorze siècles, un homme inspiré par une révélation céleste commença à parler dans une ville au milieu du désert. Quarante ans après sa mort, un empire né de ses mots s'étendait de l'Atlantique à l'Asie. Cet homme s'appelait Mohammed. L'expansion musulmane ne fut pas uniquement religieuse, militaire et politique: elle s'est également manifestée sur le plan intellectuel et artistique et, à un moment de son histoire, l'islam a constitué un relais précieux entre la science antique et la Renaissance européenne. Mais, très rapidement, cet expansionnisme fulgurant s'est traduit par d'innombrables conflits internes, dont l'antagonisme entre chiites et sunnites est le plus connu. Les intérêts politiques ont finalement pris le pas sur la dimension religieuse de l'islam pour donner naissance au XXIe siècle à une excroissance monstrueuse appelée Daech. Comment? Pourquoi en est-on arrivé là? Pour tenter de répondre à ces questions, sans doute est-il nécessaire de retourner au sable du désert.


- Après l'attentat
de Françoise Rudetzki
Éditions Calmann Lévy / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Les vagues d'attentats de l'annus horribilis 2015, Françoise Rudetzki, experte reconnue de la prise en charge des victimes du terrorisme, en a vu les retombées de près. Elle raconte quel fut son parcours depuis qu'elle fut obligée de de saborder son outil de travail, SOS Attentats, en 1998 faute de subventions. Dépositaire d'une expérience juridique et médicale précieuse, siégeant au Fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme qu'elle a initié, habituée à interpeller les puissants et à écouter les victimes, elle fut sollicitée en janvier puis en novembre pour informer les services de secours, les équipes municipales du 10e et 11e arrondissement de Paris, les militaires et surtout assister les victimes. Elle dut se rendre à l'évidence: malgré l'attitude exemplaire des équipes médicales, le pays n'avait toujours pas de plan d'ensemble qui permettrait de coordonner les intervenants et de prendre en charge efficacement les survivants et les proches des victimes. À l'hôpital militaire des Invalides où elle est chargée d'une mission de formation, elle recueille les témoignages poignants de grands blessés du Bataclan, des terrasses et du Stade de France dont les vies sont à jamais bouleversées. Face à l'ampleur des événements, et comme toujours, en combattante qu'elle est restée, elle plaide pour une mise à jour des procédures d'aide d'urgence aux victimes d'attentats et pour leur prise en charge et leur suivi complet, y compris psychologique, par l'État et non par des associations. Elle milite pour la généralisation en l'Europe de la législation française, unique au monde, en matière d'indemnisation.


- À qui la faute ? Comment éviter les erreurs économiques
de Selma Mahfouz et Jean Pisani-Ferry
Éditions Fayard / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le 15 septembre 2008, les dirigeants américains laissent la banque d'affaires Lehman Brothers faire faillite et déclenchent une panique financière. Pourquoi cette méprise? Début 2011, la zone euro fait le choix de l'austérité budgétaire. La fragile reprise européenne est cassée net. Pourquoi cet égarement? Depuis plus de trente ans, la France ne parvient pas à réduire son chômage alors que bien d'autres l'ont fait. Pourquoi cette impuissance? Économiquement et socialement, ces erreurs ont été extrêmement coûteuses. Elles sont pour beaucoup dans le discrédit dont souffrent aujourd'hui les gouvernants. En politique économique, il y a bien des manières de faire fausse route. À qui la faute? démonte les mécanismes de l'erreur. Il montre comment des dirigeants bien intentionnés peuvent prendre des décisions catastrophiques. Il met au jour les logiques qui les conduisent à la défaillance ou à l'échec. Et il formule des propositions pour des décisions mieux conçues et mieux exécutées.


- Daech: la main du diable
de Claude Moniquet
Éditions L'Archipel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

13 novembre 2015: la France connaît les pires attentats de l'histoire française. 22 mars 2016: des bombes font 32 morts à Bruxelles.
14 juillet 2016: 86 personnes trouvent la mort dans une attaque terroriste à Nice. 26 juillet 2016: un prêtre est égorgé dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray. D'autres attentats ont lieu à Orlando, Istanbul, Dacca ou New York et des dizaines d'autres lieux. Mais rien n'est terminé. Derrière cette guerre terroriste qui nous imposée, il y a une organisation: Daech. Et une stratégie, pensée non par des fanatiques délirants, mais par d'anciens membres des services secrets et de l'armée de Saddam Hussein qui ont rejoint le djihad après l'invasion de leur pays, en 2003. C'est leur professionnalisme qui rend ces terroristes si déterminés et si impitoyables. Claude Moniquet, qui a bénéficié d'un accès privilégié aux enquêteurs et à leurs dossiers, nous entraîne au cœur de la plus grande enquête antiterroriste de tous les temps. En reconstituant, minute par minute, la préparation et la réalisation des attentats de Paris et Bruxelles, il cerne les motivations de Daech, démonte son fonctionnement, explique pourquoi cette organisation est la plus dangereuse que le terrorisme ait jamais enfantée. D'où vient l'État islamique et quels sont ses buts? Le pire est-il encore à venir? Telles sont les questions posées dans ce livre. À la veille d'une période électorale propice à de nouvelles actions violentes, elles sont d'une actualité brûlante.


- De la police en démocratie
de Sebastian Roché
Éditions Grasset & Fasquelle / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"La finalité des polices dans les démocraties ne devrait pas être de faire régner un ordre. L'ordre devrait, en réalité, n'être qu'un moyen. Mais un moyen de quoi? Les agents ne forment pas une armée face à un adversaire, même si certains responsables aiment à les caricaturer ainsi. La mission éminente des polices est de produire de la certitude et de la confiance en défendant des normes et des valeurs supérieures et, ainsi, de contribuer à la cohésion sociale". Toute démocratie a besoin d'une police, et réciproquement la police a besoin que les citoyens la soutiennent, qu'ils la considèrent comme "leur police". Mais les gouvernements ont peu soutenu la transformation des forces de l'ordre en service tourné vers le public et soucieux de l'égalité de tous les citoyens, en particulier des minorités. Nos grands voisins européens sont bien meilleurs que nous sur ces points. Les conséquences sont lourdes, sur notre sol, au moment où la confiance est particulièrement nécessaire. D'autres défis sont également devant nous. Le ministère de l'Intérieur confond force et autorité. Or, la façon dont la police agit en banlieues et l'injustice observée dans les contrôles au faciès fragilisent encore l'autorité étatique. À l'heure où la diversité de la population est une réalité que nul ne peut plus ignorer, et où les conflits de valeurs et d'identité entre les différentes communautés (musulmane en premier lieu) sont soulignés, la question religieuse s'invite dans les enjeux de police. La distance prise par certaines communautés face à la collectivité politique nationale et aux valeurs qu'elle doit incarner (liberté, égalité) se traduit par une défiance croissante manifestée face à la police. Sa légitimité, et partant son efficacité, sont affaiblies. Et avec la cohésion de notre pays. Dans cette enquête unique et inédite, Sebastian Roché analyse "l'expérience de la police" vécue par la population française actuelle et dresse un constat préoccupant. Loin des stéréotypes et des idées toutes faites, il dévoile l'état de la police et de son rapport au peuple dans un pays en colère et en transformation, et propose des solutions pour renverser la spirale négative dans laquelle nous sommes engagés.


- Éviter les erreurs médicales grâce à la simulation
de Sylvie Angel et Pierre Angel
Éditions Odile Jacob / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Qu'est-ce que la simulation appliquée au domaine médical? En quoi aide-t-elle à organiser dans la réalité le travail en équipe lors, par exemple, d'un arrêt cardiaque, d'un accident vasculaire cérébral ou d'une blessure par balle? Et pourquoi reste-t-elle si peu développée en France alors qu'elle seule peut compenser de manière efficace le manque d'enseignements pratiques donnés aux jeunes médecins ou aux futures infirmières, réduisant de ce fait les erreurs médicales commises sur de vrais patients? Aujourd'hui, si un pilote d'avion nous annonçait avant de décoller que seuls 97 % des passagers arriveront à bon port, on ne prendrait pas ce vol. En médecine, ce pourcentage est beaucoup plus faible, et on y va quand même. Or la sécurité des malades et leur accompagnement peuvent être grandement renforcés par le développement et la systématisation de la simulation médicale. Une présentation détaillée des moyens matériels et techniques qui permet de comprendre comment la simulation améliore la qualité des soins dont nous avons trop souvent tendance à estimer qu'elle va de soi dans notre pays.


- François Hollande, le président du temps perdu
de Carl Meeus
Éditions Stock / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Jamais mandat présidentiel ne fut aussi brouillon voire cafouilleux. À l'image d'un homme, François Hollande, qui, à force de vouloir rester libre, a embrouillé tout le monde, jusqu'à ses amis politiques les plus proches. À force de tergiverser au début de son quinquennat, le chef de l'État est devenu le président du temps perdu. Temps perdu pour n'avoir pas osé dire la vérité aux Français sur la situation économique du pays; temps perdu pour avoir tardé à faire les réformes indispensables puis à ne pas les assumer totalement; temps perdu au lendemain des attentats de 2015 quand il ne fait rien après ceux de janvier puis veut faire passer le projet de déchéance de nationalité après ceux de novembre pour finalement l'abandonner en cours de route. Pendant la durée de son mandat, François Hollande va imprimer sa marque, celle d'une incapacité chronique à dire non à ses interlocuteurs, d'une propension à leur laisser croire qu'il partage leur avis, si bien qu'ils sortent de son bureau persuadés d'avoir emporté la mise, d'une autorité contestée par ses propres ministres. Les exemples sont nombreux qui donnent le tournis. Le quinquennat de Hollande est tel un Culbuto, ce jouet en forme de clown, qui, s'il revient toujours en place, part dans tous les sens quand on le pousse.


- L'obsession gaulliste: Alain, François, Nicolas, Marine et les autres...
de Éric Brunet
Éditions Albin Michel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Le gaullisme est devenu un passe-partout, un sésame qui permet à n'importe quel politique de tenir en respect les critiques. La référence à de Gaulle assure au député de gauche un brevet de réalisme (il se dira alors "gaulliste social") et elle tempère l'image trop réactionnaire de l'élu de droite. Une figure de l'extrême droite veut adoucir son profil? Elle revendiquera sa de Gaulle attitude. Un ténor de l'extrême gauche veut gommer son image d'idéologue dogmatique? Il clamera sa fidélité aux valeurs du gaullisme. Au fil des années, ces nouveaux adorateurs de la croix de Lorraine ont institué un véritable fétichisme gaulliste. Et gare à ceux qui contreviennent au culte du Général". Les politiques oseront-ils "tuer le père" et faire leur aggiornamento?


- Le dico des politiques
de Jean-Louis Beaucarnot
Éditions L'Archipel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

L'arbre généalogique de nos politiques réserve des surprises: VGE descendant de Louis XV, DSK d'un bagnard, NKM des Borgia,  Ségolène Royal cousine de Claude Allègre et de DSK…
Sarkozy et Gollnisch; Cohn-Bendit et Bruno Mégret; Besancenot et Pasqua: de bords opposés et pourtant… nés le même jour. Le parcours de chacune des personnalités est pimenté d'anecdotes. Ainsi, la passion pour le sport automobile de Fillon ou le goût immodéré de François Hollande pour la farcidure corrézienne… En complément de cette édition: les fiches des grands dirigeants internationaux (Merkel, Obama, Poutine, Elizabeth II, Laurent de Belgique, Albert II de Monaco…).


- Les systèmes monétaires
Des besoins individuels aux réalités internationales
de Pascal Salin
Éditions Odile Jacob / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

La Grèce doit-elle quitter la zone euro? Les banques centrales sont-elles fondées à créer de la monnaie pour stimuler l'activité économique? Faut-il réformer le Système monétaire international? Seule une compréhension éclairée du fonctionnement des systèmes monétaires permet de répondre efficacement à ces questions. Le présent livre a pour but de fournir les clés nécessaires à cette compréhension. En partant des concepts monétaires fondamentaux et du comportement réel des individus au sujet de la monnaie, il construit progressivement l'analyse des systèmes monétaires et du Système monétaire international d'une manière à la fois rigoureuse et accessible. Très didactique, il permettra à chacun, dirigeant ou simple citoyen, d'éviter les erreurs les plus répandues en matière monétaire et de se faire une opinion juste des principaux problèmes monétaires, de l'intégration monétaire européenne aux répercussions d'Internet et à l'émergence de nouvelles monnaies.


- Rassemblement. Pluralité, performativité et politique
de Judith Butler
Éditions Fayard / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

L'actualité politique récente a été marquée par le surgissement à l'échelle internationale de grands rassemblements populaires: Occupy, les Indignés, les printemps arabes... C'est l'occasion pour Judith Butler de s'interroger sur les dynamiques des manifestations publiques, sur leurs conditions et leurs implications politiques. Que signifie se rassembler? Quelles sont les forces qui empêchent ou rendent possible une telle action plurielle? Quelle est la nature démocratique d'un tel mouvement? Et son efficacité? Pour répondre à ces questions, Judith Butler est amenée à redéfinir la théorie de la performativité. Elle montre comment celle-ci permet de comprendre autrement l'action concertée des corps. Quand des corps se rassemblent, ils sont dotés d'une expression politique qui ne se réduit pas aux revendications ou aux discours tenus par les acteurs. La mobilisation manifeste des corps à la fois qui luttent contre la précarité (notamment néolibérale) mais aussi qui utilisent cette précarité comme une force mobilisatrice et un point de départ pour l'action. En mettant en œuvre une forme radicale de solidarité qui s'oppose aux forces économiques et politiques, une nouvelle signification de l'espace public et du peuple émerge alors, qui conduit à repenser les principaux concepts de la théorie et de l'action politiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 19:11

- L'armoire est pleine ! Le scandale des rapports enterrés de la République
de Roger Lenglet et Jean-Luc Touly
Éditions First / 27 octobre 2016


Que deviennent les rapports qui alertent le gouvernement sur les menaces et les dérives graves touchant les aspects essentiels de notre vie? Que recèlent exactement les études que nos responsables politiques préféreraient parfois ne jamais avoir commandées? Ils atterrissent le plus souvent au fond de placards soigneusement refermés. Mais l'enquêteur curieux y découvre, pêle-mêle, les menaces qui pèsent sur la santé de la population, les détournements des finances publiques, l'aggravation des catastrophes liées au bouleversement climatique sur le territoire Français, le véritable impact des produits chimiques et des médicaments qu'on n'aurait jamais dû autoriser, la mortalité liée aux erreurs médicales, la manière dont on pille nos aînés placés sous tutelle, ou bien la diversité des pratiques de corruption qui sont devenues un sport national. Cette nouvelle enquête de Roger Lenglet et Jean-Luc Touly s'appuie sur des documents que les autorités auraient préféré laisser aux oubliettes, mais aussi sur des témoignages de responsables excédés par l'enterrement systématique des rapports dénonçant les faits les plus effarants. Au fil des pages, le lecteur découvrira que notre démocratie a prévu de nombreuses institutions pour protéger l'intérêt général en pointant les dysfonctionnements et les dangers qui nous menacent. Mais il découvrira aussi comment les décideurs préfèrent se protéger eux-mêmes en perpétuant une tradition du secret et de la démarche à reculons qui, au prétexte d'éviter le risque de "psychose collective", relègue au second plan l'intérêt des citoyens.


- Les secrets du Kremlin, 1917-2017
de Bernard Lecomte
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


Le Kremlin. Derrière ses murailles de brique rouge, combien la célèbre forteresse moscovite a-t-elle abrité de complots, de crimes et de trahisons? Depuis la révolution de 1917, elle fut le centre et le symbole de l'Empire soviétique fondé par Lénine et Trotski, conforté par Staline, géré par Khrouchtchev et Brejnev, mis à bas par Gorbatchev et restauré, tant bien que mal, par Poutine. Un siècle de grandeur, de terreur et de mensonges. Combien d'énigmes, d'ombres, d'interrogations et de secrets reste-t-il derrière ses remparts? Qui a tué Raspoutine? Comment le dernier tsar est-il mort? Comment Staline a-t-il fait assassiner Trotski? Pourquoi s'est-il allié à Hitler? Qui étaient vraiment le dirigeant Iouri Andropov, le transfuge Kravtchenko, l'espion "Farewell"? Quelles relations ont entretenues le général de Gaulle et François Mitterrand avec les dirigeants soviétiques? D'où vient et qui est véritablement Vladimir Poutine? Bernard Lecomte mène l'enquête en conjuguant au plus haut point la maîtrise des sources et l'art de la narration.


- Jacques et Bernadette. Ors et orages de la République
de Jocelyne Sauvard
Éditions L'Archipel / 26 octobre 2016


"Mais quelle idée j'ai eue d'épouser cet homme?" s'est exclamée un jour l'ex-Première dame dans un sourire. Chacun croit connaître Jacques et Bernadette Chirac. Mais qui sont-ils vraiment, ces deux êtres issus d'un milieu social différent, qu'une incroyable épopée mènera jusqu'au palais de l'Élysée, en passant par la Corrèze, Matignon, l'Hôtel de ville de Paris et le quai Branly? Lorsqu'ils se rencontrent sur les bancs de Sciences-Po, ils ont dix-huit ans: Bernadette Chodron de Courcel est aussitôt fascinée par l'intelligence et le brio de Jacques Chirac, petit-fils d'instituteur. Ils se marient juste avant le départ de Jacques pour la guerre d'Algérie. À son retour, il entre avec passion en politique. Bernadette n'aura plus qu'à le soutenir et à le suivre jusqu'au sommet du pouvoir. À grandes enjambées. Entre vie privée et vie publique, Jocelyne Sauvard retrace l'histoire d'amour d'un couple qui connut bien des orages, soudé par six décennies d'épreuves, de chagrins et de victoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dernières parutions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dernières parutions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ICOM - CC : les dernières parutions.
» Parution du Petit Chaperon Rouge !
» Dernières parutions d'Archetype
» 15 photos marquantes des dernières décénies
» Parutions trollopiennes en livre de poche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: 1. Les romans :: 4. Faits de société-
Sauter vers: