Le Titre du Roman

AccueilAccueil  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Les dernières parutions

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mar 20 Mar - 12:54

- Et si les salariés se révoltaient ?
de Patrick Artus
Éditions Fayard / 28 mars 2018


Le Titre du Roman

Au tournant du siècle, l'Occident se rêvait sur les chemins de la croissance et du progrès, porté par la mondialisation et la révolution technologique. Il aura fallu moins de deux décennies pour que le rêve vole en éclats. Chômage, précarisation de l'emploi, baisse du niveau de vie, creusement des inégalités, poussée de la pauvreté, déclassement des classes moyennes… Les salariés sont exaspérés. Non seulement ils sont les grands perdants des bouleversements qui secouent la planète, mais ils redoutent aussi d'être bientôt débranchés par un robot. Et s'ils finissaient par se révolter? Les auteurs analysent les mutations profondes qui sont à l'œuvre dans l'économie mondiale et fondent aujourd'hui la colère des classes moyennes et populaires. Ils proposent des pratiques nouvelles afin que la belle formule de capitalisme inclusif, qui fait les délices des think tanks et autres cénacles, trouve enfin sa traduction concrète. Les Européens peuvent et doivent ouvrir la voie d'un nouvel âge du capitalisme, loin des excès et dérives du système actionnarial anglo-saxon qui mène et désormais menace le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mer 7 Mar - 21:15

- Où va l'État ?
de Pierre Birnbaum
Éditions Du Seuil / 01 mars 2018


Le Titre du Roman

Le recrutement des nouvelles élites de l'État semble évoluer de manière accélérée. Les hauts fonctionnaires sont de plus en plus souvent passés par HEC ou l'ESSEC, avant ou après l'ENA. Certains d'entre eux quittent provisoirement le service de l'État pour rejoindre des grandes entreprises, des banques ou des cabinets de conseil, comme l'illustrent le parcours d'Emmanuel Macron lui-même et celui de plusieurs des membres de son cabinet. Les députés de la nouvelle Assemblée sont, eux aussi, en grand partie issus du monde de l'économie (plutôt qu'enseignants, journalistes ou avocats comme par le passé). Dès lors pèse le soupçon d'une collusion croissante entre ces diverses élites. Une "oligarchie" a-t-elle pris en main la direction de l'État, comme le soutiennent divers populismes? Données quantitatives à l'appui, Pierre Birnbaum, sociologue et historien de l'État, propose une enquête d'une grande précision qui révèle une réelle transformation des élites du pouvoir dans les années 2000. Mais, loin des caricatures, il montre que l'État à la française acquis aux méthodes de gestion du privé n'en résiste pas moins, et que la majorité de ses serviteurs, grands ou petits, lui reste fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mar 20 Fév - 17:39

- Plongée en eau trouble
de Thierry Gadault
Éditions Michalon / 22 février 2018


Le Titre du Roman

Le marché de l'eau en France demeure opaque. Pour la plupart des habitants des plus grandes villes, la facture est souvent invisible, car noyée dans les charges collectives. Sait-on pourtant que le véritable prix du mètre cube d'eau en France est de 1,50 euro, quand le prix moyen payé par les abonnés en France est de 3,98 euro par m3? Petits arrangements, conflits d'intérêts, corruption… Au terme d'entretiens menés, entre autres, avec Marc Laimé, consultant indépendant spécialisé dans l'eau et l'assainissement, et Jean-Luc Touly, syndicaliste de Veolia et principal opposant à la gestion privée de l'eau, Thierry Gadault lève le voile sur les scandales soigneusement dissimulés en Île-de-France, en Guadeloupe, en Avignon ou à Lourdes, où sociétés privées et élus locaux s'entendent au détriment des usagers. Une enquête édifiante sur une situation intolérable à l'heure où, avec le changement climatique et l'apparition de nouvelles pollutions chimiques, la gestion de l'eau devient cruciale.


- Je ne pouvais rien dire
de Paul-Louis Voger
Éditions L'Archipel / 14 février 2018


Le Titre du Roman

Paul-Louis Voger a fait toute sa carrière dans les "services" du ministère de l'Intérieur. Recruté dans les années 1980 au contre- espionnage de la DST (il a même été agent double pour contrer la pénétration de la police française par le KGB), il en dévoile les méthodes, parfois à la limite de la légalité: interrogatoires, visites de domiciles, écoutes, recrutement d'indics, examen de fadettes, manipulation de sources humaines… Ce récit détaille certaines affaires terroristes que l'auteur a vécues en direct: la traque de Djamel Beghal, le mentor des frères Kouachi, le suivi des réseaux salafistes dans les quartiers ou en prison. Il dévoile les coulisses d'une profession qui nécessite sang-froid, rigueur, méthode et abnégation, montre l'évolution du métier du renseignement sur trois décennies et rappelle le poids des enjeux politiques, comme les incidences de certaines réformes regrettables. Une plongée saisissante au cœur des services secrets.


- La mondialisation des pauvres
de Olivier Pliez et Armelle Choplin
Éditions Du Seuil / 08 février 2018


Le Titre du Roman

La mondialisation ne se résume pas au succès de quelques multinationales et à la richesse d'une minorité de nantis. Les acteurs les plus engagés dans la mondialisation demeurent discrets, souvent invisibles. Depuis une trentaine d'années, les routes de l'échange transnational ont connu de profondes mutations. Elles relient aujourd'hui la Chine, l'atelier du monde, à un "marché des pauvres" fort de quatre milliards de consommateurs, en Algérie, au Nigeria ou en Côte d'Ivoire. Pour apercevoir ces nouvelles "Routes de la Soie", il faut se détacher d'une vision occidentalo-centrée et déplacer le regard vers des espaces jugés marginaux, où s'inventent des pratiques globales qui bouleversent l'économie du monde. On découvre alors une "autre mondialisation", vue d'en bas, du point de vue des acteurs qui la font.


- Le suicide du capitalisme
de Christine Kerdellant
Éditions Robert Laffont / 08 février 2018


Le Titre du Roman

Dix ans après la crise des subprimes, dont ils n'ont pas tiré les leçons, les principaux acteurs du capitalisme sont en train de détruire le système. Ils en sont pourtant les premiers bénéficiaires: les nouveaux capitalistes sans foi ni loi, les grandes banques qui inventent des produits toxiques, les cabinets anglo-saxons qui rédigent la législation des paradis fiscaux, les actionnaires et les PDG passés "dans leur camp" qui réclament une rentabilité du capital de plus en plus élevée au détriment des salariés. En France et ailleurs, jusqu'où leurs abus attiseront-ils impunément les inégalités? Sans prise de conscience, c'est un conflit social généralisé qui nous guette ou une catastrophe financière planétaire. Christine Kerdellant, journaliste économique régulièrement invitée sur les plateaux de télévision, pointe sans langue de bois tous ces dysfonctionnements dus à la cupidité et à l'obsession du court-terme. Elle ne cède pas au catastrophisme mais nous met en garde pour que le capitalisme redresse la barre tant qu'il est encore temps.


- Dans la disruption
de Bernard Stiegler
Éditions Babel / 07 février 2018


Le Titre du Roman

Phénomène d'accélération de l'innovation, la disruption consiste, de la part des seigneurs de la guerre économique, à aller plus vite que les sociétés pour les soumettre à des modèles qui détruisent les structures sociales et paralysent la puissance publique. Face à la disruption ainsi imposée, les systèmes sociaux arrivent toujours trop tard pour s'emparer des évolutions technologiques, devenues foudroyantes depuis la révolution numérique. Devant cet état de fait, qui impose d'innombrables vides juridiques aussi bien que théoriques, les individus et les groupes sont totalement désemparés, souvent au point d'en devenir fous, individuellement ou collectivement, et donc dangereux. Que faire de cette folie, dans cette folie? C'est en partant de cette question que Bernard Stiegler relit ici Michel Foucault et Jacques Derrida, les confronte aux analyses de Peter Sloterdijk et Jean-Baptiste Fressoz, et tente de trouver l'antidote contre la démoralisation généralisée.


- La ruée vers l'Europe
de Stephen Smith
Éditions Grasset & Fasquelle / 07 février 2018


Le Titre du Roman

L'Europe vieillit et se dépeuple. L'Afrique déborde de jeunes et de vie. Une migration de masse va se produire. Son ampleur et ses conditions constituent l'un des plus grands défis du XXIe siècle. L'Union européenne compte aujourd'hui 510 millions d'habitants vieillissants; l'Afrique 1,25 milliard, dont quarante pour cent ont moins de quinze ans. En 2050, 450 millions d'Européens feront face à 2,5 milliards d'Africains. D'ici à 2100, trois personnes sur quatre venant au monde naîtront au sud du Sahara. L'Afrique "émerge". En sortant de la pauvreté absolue, elle se met en marche. Dans un premier temps, le développement déracine: il donne à un plus grand nombre les moyens de partir. Si les Africains suivent l'exemple d'autres parties du monde en développement, l'Europe comptera dans trente ans entre 150 et 200 millions d'Afro-Européens, contre 9 millions à l'heure actuelle. Une pression migratoire de cette ampleur va soumettre l'Europe à une épreuve sans précédent, au risque de consommer la déchirure entre ses élites cosmopolites et ses populistes nativistes. L'État-providence sans frontières est une illusion ruineuse. Vouloir faire de la Méditerranée la douve d'une "forteresse Europe" en érigeant autour du continent de l'opulence et de la sécurité sociale des remparts, des grillages, un mur d'argent, une rançon versée aux États policiers en première ligne pour endiguer le flot, corrompt les valeurs européennes. L'égoïsme nationaliste et l'angélisme humaniste sont uniment dangereux. Guidé par la rationalité des faits, cet essai de géographie humaine assume la nécessité d'arbitrer entre intérêts et idéaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Jeu 18 Jan - 16:25

- Les intouchables d'État. Bienvenue en Macronie
de Vincent Jauvert
Éditions Robert Laffont / 18 janvier 2018


Le Titre du Roman

Incarnée par Emmanuel Macron et Édouard Philippe, une nouvelle noblesse d'État dirige la France. Une "caste" de hauts fonctionnaires plus que jamais minée par l'entre-soi et les conflits d'intérêts. Ils exploitent leurs carnets d'adresses pour faire fortune comme banquiers d'affaires, consultants ou lobbyistes. Ils bénéficient du démembrement de l'État qu'ils ont eux-mêmes organisé. Ils se répartissent des postes très lucratifs en multipliant les établissements publics inutiles. Et parviennent à masquer leurs échecs, même les plus graves. Par quel miracle? Grâce à une centaine de témoignages et à des documents inédits, cette enquête révèle les secrets inavouables de ces intouchables d'État si nombreux au sein de la Macronie: des hauts cadres de Bercy rémunérés plus de 200 000 euros par an, puis recrutés par de grands groupes pour leur révéler les fragilités des règles fiscales... qu'ils ont eux-mêmes édictées; des conseillers d'État qui monnayent dans le privé leur connaissance intime de l'appareil administratif... avant de revenir dans la fonction publique profiter à vie de leur statut; des inspecteurs des Finances dont les erreurs de gestion coûtent des millions d'euros aux contribuables, qui sont rarement sanctionnés... et souvent promus. Après deux ans d'enquête, Vincent Jauvert dévoile la face cachée de cette haute fonction publique qu'il est urgent de moraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Jeu 11 Jan - 10:26

- Les hommes du Kremlin
de Mikhaïl Zygar
Éditions Cherche Midi / 11 janvier 2018


Le Titre du Roman

En Russie, la réalité politique est bien différente des clichés habituels. Si le pouvoir de Poutine est indéniable, il est très largement assujetti à quelques grandes figures du pays, entre lesquelles les intrigues sont dignes de la cour des Médicis. Des centaines d'heures d'entretiens exclusifs, souvent clandestins, ont permis à Mikhail Zygar de nous dresser un portrait du pays, qui n'est pas sans rappeler la série House of Cards. Entre les conseillers qui, dans l'ombre, se livrent une véritable guerre d'influence, les seigneurs inamovibles qui, en région, tiennent leurs fiefs, les hommes nouveaux qui se pressent aux marches du pouvoir, Poutine est astreint à un véritable jeu d'échecs. Les rivalités personnelles y sont nombreuses, les alliances, souvent surprenantes, les conspirations, multiples. Si le Poutine que l'on imagine volontiers est, par bien des aspects, une vue de l'esprit, celui qui se dessine ici est certainement plus fascinant et peut-être plus terrifiant encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Ven 15 Déc - 18:55

- Déflagration
de Patrick Stefanini
Éditions Robert Laffont / 23 novembre 2017


Le Titre du Roman

Ancien directeur de la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995 et de celle de Valérie Pécresse aux élections régionales de 2015, Patrick Stefanini a occupé pendant plus de vingt ans une place discrète mais centrale dans le dispositif politique de la droite. Conseiller de l'ombre, stratège redouté pour son efficacité qui lui a valu d'être présenté comme une véritable "machine de guerre" au service des candidats qu'il soutient, Patrick Stefanini sort du silence pour livrer son témoignage sur la dernière campagne dont il fut le maître d'œuvre: celle de François Fillon, d'abord au cours de la primaire, puis de l'élection présidentielle. Il explique ici les raisons qui l'ont incité, bien qu'ami et admirateur d'Alain Juppé, à rallier François Fillon. Il nous plonge dans les coulisses de la campagne qui a permis à ce dernier de l'emporter à la surprise générale lors des primaires, nous fait vivre de l'intérieur l'incroyable psychodrame qui a surgi après les révélations sur les emplois de l'épouse du candidat et l'affaire dite des "costumes". Il montre comment il a découvert la véritable personnalité d'un homme plus dissimulé qu'il ne le pensait, et décrit le comportement de ceux qui, par leurs hésitations ou leur double jeu, ont contribué à rendre la victoire impossible. Organisateur du meeting du Trocadéro, il s'explique aussi sur les motifs qui l'ont conduit à remettre sa démission deux jours avant l'événement. Dans ses entretiens avec Carole Barjon, qui le pousse dans ses retranchements, Patrick Stefanini livre pour la première fois une réflexion très personnelle sur l'avenir d'une droite qui ne s'est jamais remise de l'échec de Nicolas Sarkozy en 2012 et qui reste encore assommée par sa dernière défaite. Fourmillant de révélations, cet ouvrage dévoile la face obscure d'une longue campagne qui a aussi marqué la fin d'une époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mer 15 Nov - 11:33

- Partage, le nouveau stade du capitalisme
de Charles-Antoine Schwerer
Éditions Le Bord de l'Eau / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

Les plate-formes d'économie du partage comme AIRBNB, Blablacar ou HeetCH constituent un nouveau stade du capitalisme. En créant un business model ultra-compétitif, la mise en relation de particuliers producteurs de services, ces plate-formes ont intégré au marché un élément jusqu'ici ignoré, la convivialité, entraînant paradoxalement un glissement vers un nouveau mode de pouvoir, la société de contrôle. Le modèle économique des plate-formes de partage offre des situations de monopole, réduit les cotisations sociales et supprime les normes qui s'appliquent à leurs concurrents. Dépassant la critique historique de manque d'humanité, ce nouveau capitalisme a fait de la convivialité un argument marchand. En s'appuyant sur les travaux, entre autres, de Rifkin et de Bauwens, l'auteur dessine les premiers contours de ce nouveau stade du capitalisme. Le partage: nouvelle ruse du "marché capitaliste" ou terreau où pourront naître de réelles solidarités?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 12 Nov - 21:51

- Et si tout s'était passé autrement
de Vincent Feltesse
Éditions Plon / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

"Le 23 avril 2017, soir du premier tour de la présidentielle, alors que nous sommes tous les deux dans son bureau de l'Élysée, j'interroge François Hollande: "Comment te sens-tu?" La réponse vient, immédiate: "Je ne peux pas le dire, mais ça fait bizarre". Oui, ça fait bizarre. Toute cette histoire. Pendant près de trois ans, j'ai été le conseiller politique du président François Hollande. Il n'y eut pas un jour sans que je sois en contact étroit avec lui. J'ai vécu à ses côtés des fiertés, des avancées mais aussi et surtout la violence du terrorisme qui a tout bouleversé, les manifestations, les négociations internationales difficiles, les changements de politique économique, les ratages de communication, les incompréhensions, les trahisons des proches. Sans oublier les à-coups de la gauche, les départs fracassants de certains membres du gouvernement, Arnaud Montebourg, Christiane Taubira, Emmanuel Macron, les socialistes qui s’entre-déchirent au point de sombrer, les interrogations et la détermination de l'Élysée et surtout du chef de l'État. J'ai même préparé une campagne présidentielle qui, finalement, ne fut pas. À mon poste, j'ai échafaudé des stratégies, élaboré des discours, donné mon avis sur des décisions comme sur des nominations, suggéré des dépassements, j'ai aussi défendu, douté et bien souvent été impuissant. En touchant de l'intérieur le fonctionnement de l'État, j'ai constaté ses forces comme ses absurdités et me suis demandé comment nous en étions arrivés là. En accompagnant le président par très gros temps, j'ai tenté de découvrir qui il était et cherché à tenir mes émotions à distance; mais, comme les autres, j'ai été rattrapé par elles. Ce sont ces impressions, ces coulisses, ces secrets, cette vie au cœur du pouvoir, ces ministres, ces élus, ces conseillers, et le chef de l'État lui-même que ce livre raconte et dévoile".


- Sociétés secrètes. Leur véritable rôle dans l'Histoire
de Vincent Mottez
Éditions First / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

Aussi loin que remonte l'histoire des civilisations, on trouve trace des sociétés secrètes. Elles sont parfois à l'origine de grandes constructions politiques ou culturelles. Elles ont chacune une histoire qui, bien souvent, s'inscrit dans la grande Histoire, à la marge ou à l'avant-garde. L'historien les croise dans les sources, comme une ombre qui se faufile, qui brouille les pistes, qui sème le doute… Quelle est la véritable influence des sociétés secrètes dans l'Histoire? Une société secrète peut voir le jour en fonction d'objectifs variés: politiques, spirituels ou criminels; et avec une fonction précise: concevoir, construire ou détruire un ordre social. À travers l'histoire de 12 sociétés secrètes, Vincent Mottez dresse un panorama représentatif de leur rôle dans l'histoire: des Pythagoriciens aux Carbonari, de la Sainte-Vehme aux Thugs, en passant par Cosa Nostra ou la Société de Thulé, découvrez leurs rites et leur influence, leur relation avec le pouvoir en place et leur évolution à travers les siècles.


- Conversations avec Poutine
de Oliver Stone
Éditions Albin Michel / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Jamais Vladimir Poutine ne s'était livré aussi librement que lors de ces cinquante heures d'entretiens avec le grand cinéaste Oliver Stone. Un huis clos absolument fascinant. Voici l'interview complète, où le maître du Kremlin aborde sa vie personnelle, revenant sur son parcours, son enfance et sa vie de famille, mais où il nous révèle également sa vision sur des sujets aussi variés et brûlants que les relations russo-américaines, le conflit syrien, la liberté de la presse ou le traitement des homosexuels dans son pays.  Au-delà des questions de société ou des enjeux géopolitiques, ce sont les secrets d'une personnalité surprenante que Vladimir Poutine dévoile pour la première fois au réalisateur de Platoon.    


- De la démocratie en France
de Dominique Schnapper
Éditions Odile Jacob / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

"Démocratie providentielle", "démocratie extrême", les notions forgées par Dominique Schnapper, une des grandes voix de la pensée politique française, sont passées dans le langage courant. Elle revient dans ce livre sur les thèmes qui sont aujourd'hui au cœur du débat public: le malaise des populations immigrées, le chômage, la place de l'islam, le rapport à la République et à la nation. Comment penser la démocratie en France? Comment fonder des liens entre les individus et les groupes, afin qu'un avenir commun puisse être envisagé? Loin des idéologues de l'identité comme des défenseurs du multiculturalisme, Dominique Schnapper analyse patiemment ce qui permet la relation à l'autre et donne du sens à la citoyenneté. Racisme, laïcité, remise en cause des institutions, intégration, judaïsme, individualisme et communauté, droits des minorités, aucune question n'est éludée et toutes sont abordées avec la même rigueur scientifique et morale.


- Dire non ne suffit plus. Contre la stratégie du choc de Trump
de Naomi Klein
Éditions Actes Sud / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Loin d'être une "aberration de l'histoire", l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche n'est que la suite logique d'un long processus au cours duquel se sont imposées, aux États-Unis comme sur la scène mondiale, les valeurs d'un capitalisme débridé aujourd'hui incarnées par un président appliquant sans vergogne un programme délétère. En confiant le gouvernement des États-Unis aux entreprises, en niant le changement climatique pour favoriser l'exploitation frénétique des énergies fossiles, en affichant un bellicisme virulent et une propension à user de tous les aspects de la stratégie du choc, Donald Trump fait courir à la planète des risques majeurs que Naomi Klein, forte de plus de vingt ans d'investigation sur le terrain, dénonce ici tout en engageant les citoyens du monde à tracer une feuille de route pour faire reculer les populismes et nationalismes de tous bords, et gratifier le monde d'un avenir durable. Car dire "non" ne suffit plus. Ce moment de notre histoire exige davantage: un "oui" assourdissant à des solutions alternatives et démocratiques, un "oui" qui fixerait un cap audacieux pour prendre soin du monde que nous voulons, et dont nous avons besoin.


- La France et l'Islam au fil de l'histoire
de Gerbert Rambaud
Éditions Du Rocher / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Depuis l'apparition de l'islam, l'Europe et, singulièrement, ce territoire qui deviendra la France entretiennent des liens ininterrompus avec le monde musulman. Si l'actualité a fait de l'islam un sujet sensible, et, donc, d'autant plus nécessaire à aborder, l'auteur se propose de le remettre en perspective, en parcourant plusieurs siècles de relations, parfois fructueuses, souvent méfiantes, plusieurs fois hostiles, alternant périodes pacifiques et phases d'affrontement, moments de découverte mutuelle et temps d'incompréhension jusqu'à l'antagonisme. Depuis la Gaule romaine, l'auteur retrace le fil d'une longue histoire, souvent méconnue, voire inattendue, à travers tous les événements clés qui ont tissé ces liens complexes et ambivalents: l'arrivée du christianisme, l'invasion des Francs, les batailles de Sens et de Poitiers, les tentatives de reconquête outre-Pyrénées de Charlemagne, le déclenchement des croisades, l'alliance avec Soliman le Magnifique, la diplomatie fluctuante de Louis XIV vis-à-vis des Turcs, les Lumières et l'islam, la question de l'Algérie, de la décolonisation... Connaître son histoire est ce qui permet à chacun de combattre l'instrumentalisation des esprits.


- Permis-pas permis au volant
de Jean-Baptiste Iosca
Éditions L'Archipel / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

La complexité du Code de la route (600 pages, plus de 150 modifications depuis 1958) a fait naître beaucoup d'approximations, de malentendus et d'idées fausses. Ce guide passe au radar 65 situations ordinaires ou insolites que tout automobiliste ou conducteur de deux-roues peut rencontrer au quotidien. Du kit mains libres à l'obligation d'assurer tout véhicule en passant par le casse-tête des places de livraison ou la pause pipi au bord de la route, vous saurez enfin ce que vous avez vraiment le droit de faire, ou pas, au volant. Chaque situation est agrémentée d'exemples, d'anecdotes ou de pépites méconnues du Code de la route dont vous pourrez tirer avantage en cas de contrôle. Le tout avec pédagogie et humour. Permis? Pas permis? Informez-vous et sauvegardez vos points.


- Transport aérien. Ces vérités qu'on vous cache
de Jean-Louis Baroux
Éditions L'Archipel / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Chaque année, plus de 3 milliards de personnes utilisent l'avion. De ce fait, les grands aéroports deviennent des monstres de complexité, le renforcement des règles de sûreté complique la vie des passagers, les contraintes environnementales pèsent sur les décisions stratégiques… et les grèves succèdent aux grèves. En contrepartie, les prix n'ont cessé de baisser, tandis que le confort s'est amélioré. Les clients, de leur côté, deviennent plus exigeants et s'élèvent contre les excès du yield management, la fluctuation des tarifs en fonction de la demande. Comment expliquer qu'il y ait plus de cent tarifs différents pour un même vol? Pourquoi les aéroports européens offrent-ils des prestations d'un niveau inférieur à ceux d'Asie ou du Golfe? Jean-Louis Baroux a suivi jour après jour les mutations du secteur. Il en connaît les dysfonctionnements. Dans ce livre, il révèle les stratégies cachées, parfois inavouables, de tous les acteurs du transport aérien, avionneurs, affréteurs et aéroports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 5 Nov - 12:54

- L'entreprise libérée
de Isaac Getz
Éditions Fayard / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

Libérer l'entreprise est une aventure. S'affranchir des pratiques fondées sur la méfiance et le contrôle pour co-inventer un mode d'organisation fondé sur la responsabilité et la liberté est une vraie épreuve. On se demande alors si toutes les entreprises peuvent devenir des entreprises libérées. Mais il y a une question plus pertinente: "Tous les leaders peuvent-ils devenir des leaders libérateurs?". C'est à celle-ci que se propose de répondre Isaac Getz, qui a théorisé et popularisé en France l'entreprise libérée. Les enquêtes menées par l'auteur montrent que les patrons en question portent tous en eux des croyances simples: l'homme est digne de confiance; chacun a des dons; les individus préfèrent se diriger eux-mêmes plutôt que d'être dirigés. Ils croient aussi que si l'environnement organisationnel répond aux besoins de leurs salariés, ils auront envie de venir au travail et d'y donner le meilleur d'eux-mêmes, et augmenteront, par conséquent, les performances. Ils ont donc décidé de mettre en œuvre leurs convictions personnelles en devenant ce que l'on appelle des "leaders libérateurs" de leurs entreprises. Ce livre permet de faire un point clair et actualisé sur cette nouvelle philosophie d'entreprise et sur les principes de leadership requis pour co-construire un mode d'organisation naturelle pour l'homme. Les salariés y sont libres et responsables d'entreprendre toute action qu'eux-mêmes, pas leurs supérieurs ou les procédures, décident comme les meilleures.


- L'événement Macron. Un abécédaire historique
de Jean-Pierre Rioux
Éditions Odile Jacob / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

De A comme Amour à B comme Bayrou ou Bonaparte, C comme Centrisme ou J comme Jeanne d'Arc ou Jupiter, cet abécédaire rend compte de la campagne éclair d'Emmanuel Macron et de sa victoire à l'élection présidentielle, le 7 mai 2017. Comment expliquer un succès aussi imprévisible? Comment discerner la part de l'homme, peu connu et inclassable, de celles de la chance, de la nécessité ou de l'idéal? Dans un style mordant, Jean-Pierre Rioux met en perspective l'actualité récente et nous montre où elle se fait histoire. "Voici donc, cuites dans le temps suspendu de l'été 2017, quelques briques élémentaires d'un Lego ou d'un Rubik's Cube de la nouvelle politique en France aujourd'hui, à l'heure du "macronisme" qui la met en œuvre et d'une "macromania" qui retient son souffle. Un jeu de piste d'histoire politique et d'histoire du temps présent auquel le citoyen-lecteur, on l'espère, prendra plaisir et qui pourrait aider à sa gouverne, dans ses adhésions comme dans ses résistances. Une réflexion sur l'événement dans notre histoire". J.-P. R.


- L'hôpital à cœur ouvert
de Martin Hirsch
Éditions Stock / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

Martin Hirsch dirige depuis quatre ans l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le plus grand centre hospitalier d'Europe, navire amiral du système de santé français. Il montre les défis auxquels l'AP-HP est confrontée avec l'irruption des technologies numériques, les difficultés à concilier les contraintes financières avec les aspirations des personnels et des patients, les conséquences à venir de l'augmentation "épidémique" des maladies chroniques dans une population vieillissante. Il nous fait ainsi pénétrer dans les coulisses de l'hôpital et, depuis le cœur du réacteur, aborde les sujets de préoccupations de nombreux Français: Notre système de santé est-il solide ou menacé? Faut-il le transformer ou le préserver tel quel? Est-il trop coûteux ou  manque-t-il de ressources? Se dirige-t-on vers une médecine  personnalisée ou, au contraire, une médecine dépersonnalisée par l'emprise des nouvelles technologies?


- La politique est un sport de combat
de Gaspard Gantzer
Éditions Fayard / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

""L'entourage du président", "un proche du chef de l'État", "l'Élysée"... Pendant trois ans, c'était moi. Le lecteur des pages politiques des gazettes l'ignorait, mais je me cachais souvent derrière ces formules sibyllines que seuls les journalistes et les politiques savent décoder". En avril 2014, Gaspard Gantzer est nommé conseiller en communication de François Hollande. Dans l'ombre, il tente tout pour améliorer son image auprès des médias et des Français. Mais vite, les crises s'enchaînent. Le Mali, la Syrie et, surtout, les attentats les plus sanglants de notre histoire… En parallèle, les menaces contre le président se  multiplient. La montée du Front national, le retour de Nicolas Sarkozy, les frondeurs, un Premier ministre trop ambitieux, cette nouvelle génération qui pousse, brille. Avec, parmi eux, un ancien camarade de l'ENA, Emmanuel Macron, qui prend de plus en plus de place. De tout cela, Gaspard Gantzer a pris des notes quotidiennes. Jour après jour, jusqu'au dernier, il raconte, de l'intérieur et au plus près du président, les trahisons, les coups bas et les épreuves. Les chroniques édifiantes d'un quinquennat hors du commun.


- Le procès de l'argent. Loi de la république contre loi du marché
de Frederic Peltier
Éditions Albin Michel / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

L'argent semble aujourd'hui mener le monde et le plier à sa loi; est-il devenu un danger pour l'équilibre de nos sociétés, une menace pour la démocratie? Est-il responsable des crises économiques, coupable de la fraude et de la corruption, néfaste et incontrôlable? Pour le savoir, nous allons mener son procès; sous la direction d'un juge, il verra défiler les témoins, les avocats, le procureur, qui tous donneront leur point de vue, le chargeront de tous les péchés ou au contraire plaideront sa cause. Ce sera l'occasion d'analyser son rôle dans l'économie, et de déterminer s'il est bénéfique ou dangereux avant de prononcer un jugement. Coupable, l'argent? À l'issue d'une analyse claire et pédagogique, le tribunal rendra sa décision. En attendant, place au grand théâtre de la Justice.  


- Qui paiera pour nous soigner ?
de Jean Kervasdoué
Éditions Fayard / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

Le monde entier envie notre modèle social, et nous sommes assez fiers de ne laisser, du moins en théorie, aucun citoyen sur le carreau. Mais le miracle de la "Sécu" est gravement menacé par l'évolution démographique, la faible croissance économique et, surtout, par l'impéritie successive des gouvernants qui ont laissé croire que le système pourrait répondre inchangé à l'explosion des savoirs et des techniques médicales. Or ce système est à bout de souffle, on ne peut plus accroître les prélèvements ni raboter les dépenses: l'asphyxie solidaire nous guette. Ni l'opinion publique ni nos dirigeants ne considèrent la protection sociale en général et l'assurance maladie en particulier comme des priorités. Morale redoutable de l'histoire: l'inégalité règne et la qualité des soins, excellente ici, est médiocre là. Jean de Kervasdoué propose de profondes réformes pour éviter que les charges sociales et les bons sentiments n'étouffent notre précieuse solidarité et contribuer à sauver la Sécu.


- Social calling
de Émilie Vidaud
Éditions Fayard / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

Et si les nouvelles technologies pouvaient réparer le monde? Pendant dix-huit mois, la journaliste Émilie Vidaud a enquêté sur un nouveau phénomène: le réveil social des entrepreneurs. Ils ont un pouvoir: les technologies. Leur ambition? Résoudre à grande échelle et rapidement des problèmes sociétaux, tout en créant des entreprises rentables. Ces entrepreneurs, pionniers de la socialTech, sont motivés par la volonté d'être utiles. Leurs start-up inventent des solutions pour l'emploi, la santé, l'éducation ou le gaspillage alimentaire. Mais quel est le dénominateur commun à cette génération en quête de sens plus que de profits? C'est le "Social Calling", le "déclic pour agir". Pour explorer ses ressorts, l'un des plus grands patrons de la Tech française a découvert les trajectoires extraordinaires de dix entrepreneurs sociaux guidés par le social calling. Pendant un an, le fondateur de l'empire vente-privée, Jacques-Antoine Granjon, a échangé sans langue de bois avec Raodath, Pascal, Gaele, Julie, Maxime, Jean-Charles, Élise, Raphaëlle, Béatrice et Ludovic, qui ont déjà sauté le pas, et dont les parcours doivent servir d'exemples. Inspiré par leur énergie et leur volonté de changer le monde, Jacques-Antoine Granjon révélera-t-il son social calling?


- Un cartel nommé Daech
de Benoît Faucon et Clément Fayol
Éditions First / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

Un cartel nommé Daech est une enquête minutieuse sur le fonctionnement opérationnel de l'État islamique. Par le récit inédit d'opérations de commandos, les portraits exclusifs de fidèles de l'organisation chargés d'opérations de contrebande de pétrole ou d'objets d'art pillés, ce livre montre comment Daech s'enracine au-delà de ses enclaves territoriales. En s'arrêtant sur des noms et profils d'agents clandestins, trafiquants de drogues, d'armes ou de personnes qui sont recherchés par les services secrets du monde entier, le livre s'attache à décrypter des faits jamais révélés. Les hommes du drapeau noir ont organisé une industrie du crime au service d'objectifs idéologiques. Des pratiques criminelles alliées à une stratégie plus extrême et plus tentaculaire que ses prédécesseurs djihadistes d'al-Qaeda. Avec un recrutement de masse et des institutions hiérarchisées, l'organisation a professionnalisé le terrorisme international. Une menace née de la rencontre entre des groupes djihadistes criminels, des services secrets de dictatures arabes déchues, des petits délinquants de banlieues et de l'Internet. Une créature mutante qui ne peut être détruite par des bombes. Un défi d'un tout nouveau genre pour les services de sécurité occidentaux. Cette enquête sur les méthodes et les objectifs de l'État Islamique s'appuie sur des documents inédits de l'EI, des témoignages de ses membres, des archives secrètes américaines ainsi que les fiches intégrales des renseignements libyens sur le djihadisme. Un décodage de la stratégie de la nébuleuse islamiste pour comprendre comment le groupe s'est assuré de survivre à la perte des territoires conquis et esquisser des solutions pour lutter contre une organisation en perpétuelle mutation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Jeu 26 Oct - 7:03

- Médicaments peu efficaces, souvent toxiques et hors de prix
de Nicole Delépine et Gérard Delépine
Éditions Michalon / 26 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le traitement du cancer fait de plus en plus l'objet de nouvelles molécules très médiatisées, occultant souvent le rôle majeur de la chirurgie, de la radiothérapie ou des anciennes molécules déclarées obsolètes. Une vraie révolution a eu lieu, oui, mais au seul bénéfice de la finance, très exceptionnellement des malades. La simplification majeure des conditions d'autorisation de mise sur le marché (AMM) des médicaments a réduit les délais d'obtention et permis aux entreprises de bénéficier plus longtemps de l'exclusivité des brevets, au prix d'une diminution considérable du niveau d'exigence des agences du médicament et de la sécurité sanitaire des malades. Une fois l'AMM dite accélérée imposée à l'ensemble de l'Union européenne, la France n'a que le choix du prix, du remboursement et de son inscription éventuelle sur la liste "en sus" autorisant les hôpitaux soumis à la tarification d'utiliser ces médicaments cent fois plus cher que l'or. Avastin, Erbitux, Sutent, Iressa, Tarceva, Votrient, Yondelis… Qu'en est-il de l'efficacité et de la tolérance réelles de ces drogues arrivées en "pony express" sur le marché? Nicole et Gérard Delépine dressent un inventaire non exhaustif mais représentatif de ces nouveaux médicaments (conditions de mise sur le marché, complications, efficacité supposée) afin que tout patient puisse disposer d'informations objectives avant de donner son consentement.


- Sauver le médecin généraliste
de Patrice Queneau
Éditions Odile Jacob / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Médecin de premier recours, de la prise en charge des malades chroniques, mais aussi médecin de la prévention des risques, le généraliste est cet homme ou cette femme de science et de confiance, dévoué et disponible pour chaque malade. Mais le nombre des généralistes diminue chaque année. Comment en sommes-nous arrivés là? Pourquoi de plus en plus de patients se plaignent-ils de ne pas être soignés comme des personnes uniques? Faut-il être inquiet pour l'avenir de cette profession? Pourquoi les étudiants en médecine ne veulent plus être, pour la plupart, généralistes? Ce livre, écrit par un professeur de médecine et un médecin généraliste, dresse un état des lieux et n'élude aucune difficulté. Il formule des solutions novatrices pour une médecine exigeante et humaine, science et art de soigner chaque malade de façon personnalisée. Sauver le médecin généraliste, pilier et avenir de la médecine, un enjeu majeur pour la société et une raison d'espérer pour le malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Jeu 19 Oct - 9:08

- Bure, le tombeau du nucléaire
de Gaspard d'Allens et Andrea Fuori
Éditions Du Seuil / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Un sarcophage gigantesque censé tenir des dizaines de milliers d'années. C'est au nom de ce projet fou, qui serait le plus grand chantier d'Europe, que Bure, entre Meuse et Haute-Marne, se transforme en zone grillagée et quadrillée de gendarmes. Pour l'industrie nucléaire, ce territoire relégué serait l'exutoire ultime des déchets radioactifs qui s'accumulent et dont elle ne sait que faire. Sur place, les habitants sont de plus en plus nombreux à s'insurger contre la transformation de leur région en poubelle atomique. Depuis deux ans, des dizaines de personnes s'installent sur place, occupent une forêt, bloquent les travaux. La nouvelle bataille du nucléaire est lancée, pour empêcher de croire que cette industrie peut continuer sans risque, réinventer des manières de vivre et lutter, imaginer d'autres possibles pour ce pays. Dans cette enquête où l'engagement vécu se mêle au regard journalistique, Gaspard d'Allens et Andrea Fuori n'écrivent pas un livre de plus sur le nucléaire, mais l'histoire en train de se vivre d'une rébellion déterminée contre la violence du monde industriel. Ils révèlent aussi les méthodes manipulatrices des nucléaristes, et la façon dont l'État achète les consciences pour imposer le silence. Le combat vaut d'être mené: ce récit impétueux et pourtant réfléchi convainc qu'il est possible de faire reculer les puissants. Plutôt que la contamination radioactive, parier sur la contagion joyeuse d'une force de résistance.


- Günther Anders. Une politique de la technique
de Edouard Jolly
Éditions Michalon / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Günther Anders reste connu principalement en Autriche et en Allemagne pour ses positions radicales en écologie politique. Il formula celles-ci à la suite de l'usage militaire de la force nucléaire pendant la Seconde Guerre Mondiale, positions qui évoluèrent encore lorsque la catastrophe de Tchernobyl se produisit en 1986. La destruction de l'environnement vital, la durabilité des déchets, les pollutions à grande échelle, le réchauffement climatique, l'hostilité immanente au nihilisme technique ou encore la dégradation des relations entre exploitants et exploités, sont autant d'occasions de poser un problème philosophique: comment un monde technicisé, un monde qui tend à exclure ou détruire l'homme, laisse-t-il la possibilité d'une politique? L'objectif de cet ouvrage sera d'offrir un parcours des thèses majeures du philosophe concernant la relation entre technique et politique. L'intérêt de son œuvre consiste en effet à intégrer des problématiques d'actualité en écologie politique et en critique sociale à des considérations anthropologiques et philosophiques.


- Quelle histoire !
de Michèle Cotta
Éditions Robert Laffont / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le 6 mars 2017, en pleine affaire Fillon, alors qu'Alain Juppé vient d'annoncer qu'il renonce à se poser en challenger du candidat de la droite, François Bayrou confie à Michèle Cotta: "Tout ceci n'a aucune logique. Je suis sans explication. On est dans le stupéfiant". Cette formule pourrait résumer le mélange de sidération et de curiosité passionnée que n'a cessé d'éprouver la journaliste, comme bon nombre de Français, face aux incroyables péripéties qui ont marqué la dernière élection présidentielle et abouti à la victoire inattendue d'un novice. Au cours de ses nombreux échanges avec les principaux acteurs de cette singulière période, Michèle Cotta éclaire le comportement de ceux qui, à droite comme à gauche, ont assisté impuissants à l'irrésistible ascension d'Emmanuel Macron. Dans ce journal, elle montre un François Hollande empêtré dans son impopularité, comme assommé par la défection des frondeurs socialistes et surtout par la trahison de son ancien collaborateur. Un Manuel Valls choisissant à contretemps de se porter candidat à la place de celui dont il fut le Premier ministre. Un François Fillon se jetant au-delà de toute mesure dans un combat ou il perdait chaque jour du terrain. Une Marine Le Pen s'écroulant au moment stratégique du débat de l'entre-deux-tours. Un Jean-Luc Mélenchon dopé par l'effondrement de la social-démocratie en France et s'imaginant prendre à l'Élysée la place de son pire adversaire. À partir des multiples témoignages qu'elle a recueillis sur le vainqueur du 7 mai 2017, Michèle Cotta brosse l'image d'un "tueur souriant", plus dur et complexe qu'il n'en a l'air. Celle, encore énigmatique, d'un président que personne n'attendait.


- Avec les compliments du guide
de Fabrice Arfi
Éditions Fayard / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Il ne s'agit pas d'une affaire comme les autres. Parce qu'au-delà de l'argent, il y a, cette fois-ci, une guerre. Fruit de six années d'enquête, Avec les compliments du Guide retrace pour la première fois, grâce à des témoignages et des documents inédits, l'histoire secrète de compromissions à visages multiples avec la Libye de Kadhafi, une dictature. De la corruption aux mensonges sur l'intervention militaire de 2011, des morts suspectes qui tétanisent les témoins aux dessous d'une enquête parsemée d'embûches pour les juges et les policiers, Fabrice Arfi et Karl Laske révèlent les coulisses d'un naufrage français sans précédent. Quand la France fait voler en éclats toutes ses valeurs sur l'autel de l'argent sale et de la raison d'État.


- La fin du rêve américain ?
de Lauric Henneton
Éditions Odile Jacob / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le rêve américain est-il mort? L'Amérique est-elle en déclin? C'est sur ce thème que s'est fait élire Donald Trump en 2016, prétendant raviver la flamme, le "rêve", et restaurer la grandeur de l'Amérique. Pour Lauric Henneton, un tel discours renoue avec l'imaginaire et l'histoire des États-Unis. Car l'angoisse du déclin autant que l'espoir d'une vie meilleure, le pessimisme autant que l'optimisme sont au cœur même du rêve américain et ce dès la création des colonies britanniques en Amérique du Nord. Explorant cette histoire émotionnelle dans laquelle le puritanisme occupe une large place, l'auteur examine les différentes composantes du présupposé déclin, hispanisation, fin de l'Amérique blanche…, qu'il confronte à la réalité. Ses analyses éclairent d'un jour nouveau le mandat de Barack Obama, perçu dans certains milieux comme le fossoyeur du rêve américain. Un rêve qui, en dépit de tout, garde un immense pouvoir d'attractivité sur des millions de gens de par le monde.


- La puissance de l'informatique
de Gérard Berry
Éditions Odile Jacob / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ce n'est que récemment que l'on a commencé à mesurer à quel point l'informatique est en passe de transformer notre société, et même de la bouleverser de fond en comble. C'est à décrire et à analyser les fondements de l'hyperpuissance de l'informatique que Gérard Berry se consacre dans ce livre qui fera date. Il montre en effet de façon non technique comment la science et la technologie informatiques mettent l'information au cœur de l'action, qu'elle soit produite par les hommes ou par les machines. Algorithmes, données, machines et réseaux conduisent surtout à un nouveau schéma mental bien différent de celui des siècles précédents, qui confère un pouvoir étonnant à ceux qui le comprennent et l'organisent. Pour donner concrètement à comprendre le mode de pensée inhérent à l'informatique, Gérard Berry passe en revue cinq domaines de transformations massives: les télécommunications, Internet, la photographie et la cartographie, l'informatisation de la médecine, et celle en cours de toutes les sciences. Il analyse ensuite en détail deux dangers de l'informatique, les bugs et les trous de sécurité, qui peuvent parfois transformer des systèmes informatisés en dangers publics, et montre comment la science moderne permet de mieux contrôler ces dangers. Enfin, l'auteur donne sa vision de l'évolution de l'informatique, bien loin des fantasmes trop souvent partagés. Pour la première fois, un livre qui explique tout de l'informatique, de son monde, ses fondements, ses applications, et la révolution qu'elle représente.


- Le fait du prince
de Béatrice Houchard
Éditions Calmann Lévy / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le président de la République peut-il nommer sa concierge à Matignon? Évidemment, non. Pourtant, aucun dirigeant, dans les pays démocratiques, n'a autant de pouvoir que le président de la République française. Pas même celui des États-Unis. Véritable héritier de la monarchie, il en a gardé une pratique: le fait du Prince. Alors, il nomme et limoge, intervient dans les programmes de télévision, récompense les affidés par des postes ou des médailles, décide des frontières d'une région ou de l'emplacement d'une gare. Sans contrôle. Par intuition, par envie, par caprice. Dès son installation à l'Élysée, le chef de l'État laisse libre cours à ses désirs, choisit son bureau, ses meubles, sa voiture. C'est son bon plaisir. Ainsi Emmanuel Macron a-t-il décidé d'occuper, deux bureaux au premier étage de l'Élysée: celui historique du général de Gaulle. Parfois médiocre, le fait du Prince contribue aussi à l'Histoire. La dépénalisation de l'avortement et la majorité à 18  ans, ce fut aussi le fait du Prince. Comme le grand Louvre ou l'Arche de la Défense. Giscard, Mitterrand, Chirac et Pompidou ont laissé leur trace dans le paysage parisien, dans la grande tradition du roi Soleil avec Versailles. Ce document, nourri de nombreux témoignages, raconte par le menu ces décisions étranges, narcissiques, surprenantes, amusantes, médiocres ou grandioses qui en disent long sur les présidents de la Ve République et font à la fois la petite et la grande Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mer 11 Oct - 20:09

- Antiracistes
Écrit en collectif
Éditions Robert Laffont / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, de ses origines ou de sa religion". Nelson Mandela.
Les idées d'extrême droite, les violences racistes et antisémites doivent être combattues avec une vigueur toujours renouvelée. Quelles armes contre le camp de la haine? Avant toute chose, la connaissance et l'analyse. Antiracistes dresse un état des lieux permettant de réfléchir pour mieux agir. Dans quelle mesure le racisme et l'antisémitisme sont-ils liés aux mutations de nos sociétés occidentales? Comment se sont-ils déployés et transformés dans l'histoire? En quoi les crises politiques et économiques, la fracture sociale, la fragmentation culturelle ou encore l'hyper-médiatisation favorisent-elles leur évolution? Quel type d'actions peut-on entreprendre pour les combattre? Les meilleurs esprits ici réunis nous donnent les clés historiques, philosophiques et sociologiques ainsi que les outils théoriques indispensables pour enfin délivrer la société du racisme et retrouver un esprit de fraternité et de bienveillance. Contre le racisme et l'antisémitisme, le livre de référence, par les meilleurs spécialistes.


- Un monde à gagner
de Marie-Laure Dufresne-Castets
Éditions Don Quichotte / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Marie-Laure Dufresne-Castets est avocate en droit du travail, du côté des travailleurs et des syndicats, contre les multinationales et les représentants du patronat. À travers une dizaine de combats emblématiques de sa carrière, elle raconte la violence inouïe mise au service de la gestion de leur masse salariale par les dirigeants. Avec humour et obstination, elle bataille aussi contre une novlangue qui contamine l'opinion, y compris celle des juges: le travail ne "coûte" rien, il a un prix; le dialogue social désigne des décisions prises unilatéralement par les employeurs; les plans de sauvegarde de l'emploi ne sauvegardent rien, si ce n'est le profit des actionnaires; les partenaires sociaux sont en réalité les collaborateurs du patronat. Avec d'autres, elle s'inscrit ainsi dans la tradition des grandes luttes sociales pour plus de justice et de solidarité, qu'il est urgent de remettre au goût du jour.


- Et les faibles subissent ce qu'ils doivent ?
de Yanis Varoufakis
Éditions Babel / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ministre des Finances du gouvernement Tsipras durant le premier semestre 2015, Yanis Varoufakis revient sur les négociations qu'il a menées pendant de longs mois pour résoudre la crise de la dette grecque. Mais c'est à une analyse des causes profondes de cette dernière que l'économiste se livre avec brio. En décryptant les dessous de la construction européenne, il montre comment ces instances, qui devaient favoriser l'émancipation des peuples, se sont finalement retrouvées responsables de leurs enfermements progressifs. Un ouvrage essentiel pour comprendre la situation actuelle.


- Fonder la loi
de Alain Saudan
Éditions Le Pommier / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les héros des tragédies grecques obéissent à un destin; les prophètes répandent la parole divine; les citoyens se plient aux règles de la République. Dans l'esprit de l'homme, la question de la Loi est si présente qu'y répondre consiste précisément à définir la nature humaine. D'où nous vient l'idée de Loi, et par quelle nécessité choisissons-nous de nous y conformer? Obéissons-nous à une certaine transcendance, qu'il s'agisse de Dieu ou de la Raison? La Loi émane-t-elle des profondeurs de notre inconscient ou n'est-elle que l'expression de nos désirs et de nos passions? Depuis l'Antiquité jusqu'aux temps modernes, cet ouvrage très pédagogique nous raconte une histoire fascinante, celle de la Loi, c'est-à-dire aussi la nôtre. À l'heure où le transhumanisme nous promet un monde du tout est possible, et où les fondamentalismes religieux prétendent agir selon des principes absolus, penser l'essence de la Loi, ses fondations, ses devenirs, n'a jamais été aussi urgent. Ne devons-nous pas la (re)mettre au service de la réalisation de l'homme?


- L'Élysée au féminin de la IIe à la Ve République
de Joëlle Chevé
Éditions Du Rocher / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Alors que le débat sur le statut de l'épouse du président de la République reste d'actualité, l'historienne Joëlle Chevé retrace les destins exceptionnels des Premières dames sur plus de deux siècles. De Theresa Tallien, Joséphine Bonaparte, Élise Thiers ou Henriette Poincaré, à Brigitte Macron, en passant par Michelle Auriol, Germaine Coty, Yvonne de Gaulle ou Danielle Mitterrand... une trentaine de portraits officiels et intimes dévoilent comment chacune a vécu ce redoutable honneur, entre nostalgies monarchiques, égalitarisme républicain, évolution de la condition féminine et violence médiatique. D'une plume vivante, qui mêle analyses historiques, anecdotes émouvantes ou tragiques et traits d'humour, Joëlle Chevé interroge l'avenir à la lumière du passé. La Première dame doit-elle s'en tenir à des rôles traditionnellement féminins: accompagner le Président, accueillir les hôtes de la République, représenter la haute couture française, s'investir dans l'humanitaire? Peut-elle s'en inventer d'autres? A-t-elle vocation à représenter plus spécifiquement les femmes? Bref, à quoi sert-elle et doit-elle servir à quelque chose? Autant de questions qui ouvrent un nouveau débat sur la notion même de couple présidentiel.


- Le philosophe et le président
de François Dosse
Éditions Stock / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

On savait qu'Emmanuel Macron a été l'assistant, puis l'intime, de Paul Ricoeur à partir de la fin des années 1990. Cette relation, le président de la République l'a évoquée en des termes émouvants: "La nuit tombait, nous n'allumions pas la lumière. Nous restions à parler dans une complicité qui avait commencé à s'installer. De ce soir-là commença une relation unique où je travaillais, commentais ses textes, accompagnais ses lectures. Durant plus de deux années, j'ai appris à ses côtés. Je n'avais aucun titre pour jouer ce rôle. Sa confiance m'a obligé à grandir". Mais savait-on à quel point ce compagnonnage intellectuel a orienté, façonné, les choix politiques de celui qui est le premier président-philosophe de la Ve République? François Dosse, qui a été l'intermédiaire entre l'un et l'autre, examine à la loupe les discours et les écrits d'Emmanuel Macron et fait apparaître la richesse du legs confié à celui qui est aujourd'hui en charge du pouvoir.


- Une marcheuse en campagne. Comment ça s'est passé
de Axelle Tessandier
Éditions Albin Michel / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Comment Emmanuel Macron, qui était inconnu des Français il y a encore trois ans, a-t-il pu remporter l'élection présidentielle de 2017 avec plus de 66% des suffrages exprimés? Seule une marcheuse de la première heure telle qu'Axelle Tessandier, qui a rejoint Emmanuel Macron dès le début de l'aventure, pouvait nous aider à comprendre comment l'impossible a pu devenir réalité. De simple sympathisante puis partie prenante du projet d'En Marche jusqu'à devenir déléguée nationale et porte-parole du mouvement pendant la campagne, elle en a vécu toutes les étapes et tous les rebondissements de l'intérieur. À travers son regard, qui n'est celui ni d'une politique ni d'une journaliste mais d'une femme et d'une citoyenne engagée, c'est cette folle aventure qu'elle nous restitue dans ce livre. Elle évoque avec sincérité sa relation avec Emmanuel Macron et sa garde rapprochée, sa rencontre avec Édouard Philippe, les rebondissements des primaires, les affaires, le ralliement de François Bayrou ou l'épisode de la Rotonde. Son précieux témoignage nous plonge dans les coulisses de cette campagne et de cette victoire, et nous révèle, enfin, comment ça s'est vraiment passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 14:24

- Où va la démocratie ?
de Dominique Reynié
Éditions Plon / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Depuis plusieurs années déjà, on observe les signes d'une fragilisation du monde démocratique. La hausse de l'abstention, l'installation d'un puissant vote populiste et la crise des partis de gouvernement sont parmi les signes les plus remarquables. La défiance à l'égard des institutions et des acteurs politiques est commune à la plupart des démocraties, à des degrés divers, et presque partout, dans l'opinion, elle domine, y compris là où le régime démocratique semblait plus solidement enraciné. Le discrédit affecte toutes les institutions de représentation. Le monde médiatique est jugé sévèrement. En même temps, le renouvellement générationnel transforme profondément la culture civique. Il s'agit d'une révolution silencieuse mais dont les conséquences ne sont pas anticipées. Si, en Europe centrale et orientale, le retour à une pratique autoritaire du pouvoir est à l'œuvre, cette forme de gouvernement rencontre un succès croissant au sein des nouvelles générations de tous les pays étudiés. Les démocraties subissent les effets du grand changement historique. Le vieillissement démographique fragilise les politiques de solidarité, indispensables à la cohésion sociale. La globalisation fait douter de la capacité de régulation voire de gouvernement des États. Dans le monde démocratique on ne met pas encore en doute massivement la valeur du vote, mais on s'interroge de plus en plus sur son efficacité et sur son utilité. L'enquête "Où va la démocratie?" a été conçue par la Fondation pour l'innovation politique et sa réalisation a été confiée à l'institut Ipsos qui a administré un questionnaire en 23 langues différentes. Plus de 22 000 citoyens ont été interrogés dans 26 pays: l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, les États-Unis, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Suède et la Suisse. L'enquête aborde de nombreuses questions, parmi lesquelles l'attachement au vote, la confiance dans les institutions, la montée de l'autoritarisme, la confiance dans les gouvernants mais aussi dans les médias, les jugements suscités par la police et l'armée, l'état de l'opinion sur la peine de mort, l'immigration, l'avortement, les réfugiés ou l'islam...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 14:22

- La contamination du monde
Une histoire des pollutions à l'âge industriel
de François Jarrige et Thomas le Roux
Éditions Du Seuil / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Autrefois sources de nuisances locales circonscrites, les effets des activités humaines sur l'environnement se sont transformés en pollutions globales. Le climat se réchauffe, les mers s'acidifient, les espèces disparaissent, les corps s'altèrent: en rendre compte d'un point de vue historique permet de ne pas sombrer dans la sidération ni dans le découragement face à un processus qui semble devenu inéluctable. Car le grand mouvement de contamination du monde qui s'ouvre avec l'industrialisation est avant tout un fait social et politique, marqué par des cycles successifs, des rapports de force, des inerties, des transformations culturelles. En embrassant l'histoire des pollutions sur trois cents ans, à l'échelle mondiale, François Jarrige et Thomas le Roux explorent les conflits et l'organisation des pouvoirs à l'âge industriel, mais aussi les dynamiques qui ont modelé la modernité capitaliste et ses imaginaires du progrès.


- Macron, et en même temps..
de Alice Baudry / Laurent Bigorgne / Olivier Duhamel
Éditions Plon / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ce livre n'est pas une énième biographie ni un énième récit d'actualité, mais la première tentative d'analyse fouillée de ce que l'élection de Macron veut dire, de ce qu'elle nous révèle de l'état de la France, de ce qu'il conçoit pour la transformer, de ses stratégies possibles, de ce qui risque d'échouer, de ce qui pourrait réussir.


- Président, la nuit vient de tomber
de Arnaud Ardoin
Éditions Cherche Midi / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Président, la nuit vient de tomber. - J'espère qu'elle ne s'est pas fait mal", lui répond, avec malice, Jacques Chirac. Cette rituelle complicité, l'ancien chef d'État la partage avec Daniel, son dernier compagnon de route. Percer le mystère de Jacques Chirac, c'est suivre une destination incertaine. Un homme politique sans ego, dit-on. Jacques Chirac serait un être paradoxal, autoritaire et tolérant, généreux et indifférent aux autres, un enfant gâté de la République à qui tout semble avoir réussi. Énarque et grand bourgeois, il est, en vérité, profondément humain, rustique, simple. Cet être tourmenté, épris par-dessus tout de liberté et de spiritualité, aurait passé son existence à protéger ses jardins secrets: les arts premiers, l'Asie, les femmes, sa compassion éternelle envers les enfants handicapés... Celui qui rêvait de devenir archéologue, capitaine au long cours ou militaire de carrière n'avait jamais écrit son histoire.


- Dans la tête de Xi Jinping
de François Bougon
Éditions Actes Sud / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Depuis Mao, aucun dirigeant chinois n'avait concentré autant de pouvoir entre ses mains que Xi Jinping, qui a accédé en 2012 à la fonction suprême de secrétaire général du parti communistechinois (pcc) puis, un an plus tard, à celle de président de la République populaire de Chine. Si Poutine et Erdogan sont des représentants remarqués et tonitruants de l'illibéralisme, le numéro un chinois Xi Jinping a choisi, lui, la discrétion. François Bougon, journaliste au Monde, décortique ici le personnage et sa stratégie.


- Petit manuel des valeurs et repères de la France
de Dimitri Casali
Éditions Du Rocher / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les ennemis de la République ne sont forts que parce que nous sommes faibles et oublieux de nos principes fondamentaux. Au lendemain des attentats de janvier 2015, nous nous sommes demandé ce que nous pourrions faire pour la France, notre pays si profondément touché dans sa chair et dans sa tête. Avec ce Petit manuel des vingt valeurs et repères qui ont construit la France depuis 2 000 ans, nous avons voulu proposer à tous les Français, quelles que soient leurs origines, de retrouver leur héritage fondamental. Ce bref rappel des valeurs, symboles et repères, sur lesquels il n'est pas question de transiger, ne fait aucune concession à l'esprit de repentance et au politiquement correct qui nous envahissent. Il se propose de (re)découvrir la permanence de notre double héritage, chrétien et monarchique d'une part, républicain et laïc d'autre part, pour mieux comprendre qui nous sommes. Soyons fiers des valeurs qui ont façonné la France d'aujourd'hui. La liberté d'expression, l'humanisme, la langue française, les Lumières, le patriotisme nous ont transmis le goût de l'égalité, la liberté de la femme, le respect des lois et de l'État, le civisme, la croyance en la promotion sociale et le sens du mérite. Nous devons continuer à nous battre pour nos valeurs et nos modèles. Il n'y a pas de honte, bien au contraire, à vouloir rester fidèle à la mémoire de nos pères. Si nous voulons marcher vers le futur, retournons toujours à nos racines.


- Le droit européen a-t-il une histoire ?
de Alain Wijffels
Éditions Fayard / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Depuis le XIIe siècle, les ordres politiques en Europe se sont construits autour d’une notion d’État de droit qui s’est articulée différemment selon les époques et les systèmes juridiques. Au-delà des particularismes, l’histoire comparative du droit et le droit comparé permettent de dégager une culture juridique partagée. Au Moyen Âge, la tradition juridique des universités a servi à créer un instrument de "police et justice" tendant vers l’idéal du "bon gouvernement". À toutes les époques, le droit a maintenu ce rôle irréductible garantissant que toute décision politique se mesure à un étalon de justice. Quelle que soit la construction européenne envisagée, la question de l’État de droit au service d’une politique efficace et juste est essentielle. L’idéal du droit européen, et ce qui constitue son histoire, reflète cette recomposition sans cesse renouvelée.  


- Faire l'Europe dans un monde de brutes
de Letta Enrico
Éditions Fayard / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

C’est un grand Italien qui l’affirme: la construction européenne a urgemment besoin d’être consolidée par une relance franco-allemande. De l’intérieur, ses bases sont non seulement menacées par le Brexit, mais, plus largement, par des opinions déboussolées qui se considèrent délaissées par l’Union européenne. À l’extérieur, les railleries de Trump, la défiance de Poutine et les provocations d’Erdogan exigent plus que jamais des Européens de se prendre en main. D’autant que notre continent doit répondre aussi aux grands bouleversements que sont l’augmentation de la population mondiale, les arrivées de migrants, le changement climatique et les mutations rapides de l’économie. À l’Europe aujourd’hui de s’affirmer pour devenir une puissance de valeurs. Enrico Letta fut chef du gouvernement italien dans les heures mouvementées de la crise de l’euro et de la crise des migrants. Dans ce livre, fruit d’entretiens avec Sébastien Maillard, il avance des pistes pour "débruxelliser" l’Europe, démocratiser son fonctionnement et asseoir son leadership, afin de réconcilier le projet européen avec tous ceux qui s’en estiment les perdants ignorés. Avec conviction, réalisme et pédagogie, il nous démontre que si l’Europe se divise, elle se marginalisera au risque de ne compter pour rien dans un monde de brutes.


- Ces maires qui changent la France
de Mathieu Rivat
Éditions Actes Sud / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Parce que la politique à l'échelon local est une source incroyable de renouveau pour le dialogue citoyen et l'action publique, cet ouvrage donne la parole à des maires qui ont décidé de penser la relation aux habitants et au territoire de façon innovante. Destiné aux citoyens, élus, militants, ce livre peut donner des clés pour agir et être un outil de réflexion dans sa propre pratique.


- Quelques vérités à vous dire
de Claude Guéant
Éditions L'Archipel / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Claude Guéant a côtoyé, quarante années durant, ministres, patrons, artistes et chefs d’État. Il a fait, comme il dit, partie du cercle des puissants, sans cesser d’aller à la rencontre des Français ordinaires. Une vie de travail et de dévouement riche de rencontres, mais qui lui a valu aussi la rancune et la calomnie. Le "grand commis de l’État" n’a rien oublié. Et il n’entend rien cacher. Ayant recouvré sa liberté de parole, il s’exprime aujourd’hui en toute liberté sur les dossiers dans lesquels son nom a été cité, l’affaire Kadhafi, la perception de primes de cabinet en liquide, la vente prétendument  fictive de tableaux de maître, dénonçant l’instrumentalisation dont il a été l’objet.
Sa proximité avec Nicolas Sarkozy fait en outre de lui un témoin privilégié de son quinquennat, dont il tire le bilan. Claude Guéant évoque dans ce livre les a aires criminelles auxquelles ses fonctions l’ont confronté: la prise d’otages de l’école maternelle de Neuilly, la traque d’Yvan Colonna, les assassinats de Merah à Toulouse et Montauban, ainsi, bien sûr, que l’opération militaire de la France en Libye. Les confessions de celui qui fut surnommé "le Cardinal"dévoilent un pan de notre histoire. Elles rétablissent la vérité d’un homme, aux antipodes du personnage secret et redouté souvent dépeint.


- Ce que les riches pensent des pauvres
de Serge Paugam / Bruno Cousin / Camila Giorgetti / Jules Naudet
Éditions Du Seuil / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

Les pauvres suscitent-ils aujourd'hui, chez les riches, une répulsion similaire à celle que le peuple inspirait aux bourgeois au XIXe siècle? Autrement dit, les démunis sont-ils encore considérés comme une classe dangereuse, immorale et répugnante? En interrogeant le refus de la mixité résidentielle manifesté par les catégories supérieures, telle est la question frontale que pose cet ouvrage, issu d'une grande enquête comparative sur les perceptions de la pauvreté et des inégalités dans les beaux quartiers de trois métropoles: Paris, São Paulo et Delhi. À partir d'entretiens approfondis, il montre que la quête d'entre-soi des habitants des ghettos dorés n'est pas seulement motivée par une recherche de prestige et de qualité de vie, mais également par des représentations des pauvres qui les incitent à s'en protéger. Comment parviennent-ils à justifier leurs stratégies d'évitement et de relégation des catégories défavorisées, ainsi qu'à légitimer l'ordre local qu'ils s'efforcent de perpétuer? Au-delà de la peur de la criminalité et de l'insalubrité apparaît la crainte des élites d'être en quelque sorte contaminées par des modes de vie jugés culturellement indésirables ou moralement nuisibles. À travers les mécanismes du séparatisme social, ce sont les conditions de possibilité de la solidarité que cet essai explore.


- L'islamisation ordinaire de la France
de Pierre Durand
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

Assisterions-nous à la banalisation de l'islamisation de la France? Mention halal dans notre magasin ou notre pizzeria, disparition de notre sandwich jambon-beurre, nombre croissant de femmes voilées (même la coiffeuse), de barbes et djellabas, croisées en ville ou à la campagne, installation d'une école coranique dans notre quartier, où la piscine municipale propose des plages horaires non mixtes, publicités (magasins de vêtements, lignes de train internationales, chaîne d'ameublement...) mettant en scène des femmes voilées: tous ces signaux, que nous acceptons au nom de la liberté religieuse, sont-ils vraiment si anodins? De fait, la France est en état d'urgence en raison des attentats de janvier, puis de novembre 2015, qui nous ont ébranlés et ouvert violemment les yeux sur la réalité du fait islamique: une idéologie totalitaire à peine cachée derrière le paravent de la religion, organisée en réseau et autorisée par la lâcheté, voire la compromission, de nos responsables politiques de gauche comme de droite. Ces attaques sont-elles le fruit du hasard? Certains hauts fonctionnaires se sont sincèrement demandés comment on a pu en arriver là. D'autres, depuis longtemps, tirent la sonnette d'alarme: les attentats étaient largement prévisibles. Mais, sur leurs discours fut jetée l'opprobre du racisme par des élites bien à l'abri et ignorant tout des "territoires perdus" de notre pays qu'ils ne connaissent pas et n'ont jamais cherché à connaître. L'islamisme ordinaire pourrait bien être le versant de cet islamisme politique, violent, idéologique. Parce qu'ils sapent les fondements de notre société, il est urgent de lutter. La résistance doit venir de tous les terrains: au-delà de la résistance quotidienne, les responsables politiques ont le devoir de prendre clairement position sur ce sujet crucial, et cesser de craindre ces bien-pensants, ces leaders d'opinion autoproclamés, invoquant l'amalgame ou la "lepénisation des esprits" et se faisant les chantres d'une mondialisation heureuse, utopique, alors que le réel se dérobe un peu plus chaque jour à leurs incantations. Pierre Durand, haut fonctionnaire, familier des cercles de pouvoir comme de la réalité des banlieues, tient cette chronique de l'islamisation ordinaire en France, démasquant leur penseurs, analysant leurs manifestations multiformes, et appelant à une résistance vigoureuse. En effet, les islamistes seront forts dans notre pays si et seulement si nous sommes faibles. Comme dans les années trente, il est possible de résister à l'ascension de ceux qui veulent nier notre liberté, celle pour laquelle les générations passées se sont battues et pour laquelle nous lutterons encore.


- Israël et ses conflits. Des querelles et des rêves
de Philippe Velilla

Éditions Le Bord de l'Eau / 15 septembre 2017


Le Titre du Roman

Les querelles et les rêves de l'État juif s'expriment dans deux types de conflits. D'abord des conflits internes à cette société éclatée entre Juifs et Arabes, religieux et non religieux, ashkénazes et séfarades, riches et pauvres... Fidèles à leur tradition de contestation permanente, les Israéliens ne cessent d'interpeller leurs dirigeants sur les problèmes du pays: la paupérisation, les privilèges dont bénéficient des communautés en raison de leur poids électoral. Le système politique fondé sur la représentation proportionnelle intégrale favorise la segmentation de la population et tous les excès: L'orthodoxie, le messianisme, les replis identitaires... Les fractures ont une dimension sociale, ethnique et territoriale. Il n'y a plus un Israël, mais trois: celui des gagnants de la mondialisation (à Tel-Aviv et sur la bande côtière), celui des perdants dans la "périphérie" (le Nord et le Sud du pays), et celui constitué dans les territoires occupés depuis 1967:le nouveau royaume de Judée-Samarie où, dans plus d'une centaine de colonies, 400 000 Israéliens n'entendent nullement céder un pouce de terrain. Ce jusqu'au-boutisme participe du second type de confrontations: le conflit avec les Palestiniens. Ces derniers ont leur part de responsabilité dans les échecs constatés. Ils payent le prix de toutes les erreurs du monde arabe et d'abord celui du refus du partage du pays. Aujourd'hui, la montée de l'islamisme, les ambiguïtés de l'Autorité palestinienne et la permanence du terrorisme découragent les meilleures volontés. Mais le gouvernement israélien ne montre pas l'exemple: en esquivant le débat sur la solution à deux États ou sur les risques d'un État binational, il multiplie les atermoiements en comptant sur la bienveillance d'une administration américaine pourtant bien imprévisible. Tout laisse penser que cette situation va perdurer, l'État juif pouvant se satisfaire de ses succès en matière économique, technologique et culturelle, en oubliant que sa pérennité n'est pas assurée dans un environnement hostile. D'autant que dans chaque camp, les extrémistes arrivent à imposer leurs vues et à dicter l'agenda politique.


- La fabrique de l'homme nouveau
de Jean-Pierre Durand
Éditions Le Bord de l'Eau / 15 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le livre montre et illustre la rupture anthropologique en cours dans le travail et dans la consommation du citoyen. L'avènement du lean management s'est accompagné d'une promotion verbale de l'autonomie et de la responsabilisation au travail pour tous. Mais les exigences du capitalisme ont renforcé l'encadrement des salariés (et des travailleurs indépendants) de bas en haut de l'édifice productif dans l'industrie et dans les services privés ou publics. Les résistances sont rares dans un contexte d'affaiblissement du syndicalisme: l'augmentation des charges de travail et le nouveau management (brutal sous des apparences participatives) ont conduit à une détérioration de la santé au travail et à la multiplication des suicides au travail. Les promesses d'autonomie et de satisfaction dans le travail ne sont pas tenues et les travailleurs doivent réaménager leur psychisme pour survivre. Il en est exactement de même dans la consommation où les engagements des offreurs sont très rarement remplis, en particulier dans les services (téléphonie, services internet, transports, VPC...): Le consommateur doit subir l'impersonnalité de ses correspondants (boîte vocale) et l'absence de réponse à ses réclamations, se soumettre à la mauvaise qualité du service et accepter de remodeler son esprit. Telles sont les conditions d'émergence de l'homme nouveau (déjà perçu par Gramsci comme pétri par le capitalisme) qui rétracte ses aspirations et à la liberté et au bonheur. L'ouvrage détaille la mise en œuvre de ces processus dans plusieurs secteurs industriels et dans les services où l'identité des salariés est fracturée, où la reconnaissance est déniée et où, en fin de compte il est doublement dépossédé de son travail, économiquement et affectivement. Alliant les analyses micro-sociologiques aux causes macro-économiques, l'auteur déconstruit les concepts et les pratiques de l'évaluation, de la reconnaissance, du travail des clients... Il conclut sur deux scénarios: l'un de régression sociale et l'autre d'un futur enchanté, sans oublier les questions de l'environnement ou de l'intensification des migrations internationales avant de débattre d'alternatives incertaines.


- Le changement climatique. Une menace pour la démocratie
de Valéry Laramee de Tannenber
Éditions Buchet Chastel / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Sécheresses d'ampleur inédite, inondations torrentielles, élévation du niveau des mers, chute des rendements agricoles, migrations humaines, etc., le changement climatique bouleverse nos vies sous bien des latitudes. Ses effets se font aussi sentir sur nos institutions politiques. Car, comme le soulignent climatologues, politologues et stratèges militaires, si le réchauffement n'engendre pas forcément les crises, il en amplifie sévèrement les conséquences: en durcissant les conditions de vie dans de nombreuses régions du monde, il déstabilise les pays à faible gouvernance et pousse les populations à émigrer. De même, il accentue la pression sur les terres arables et sur l'accès à l'eau, avec le risque d'engendrer de violents conflits. De quoi fragiliser les sociétés qui n'auraient pas anticipé cette évolution. Tout l'enjeu pour les démocraties est là: comment éviter que la crise climatique actuelle ne débouche sur des conflits politiques? Quels modes de développement mettre en place pour faire face à ces défis? Et comment financer cette véritable transition écologique?


- Les nouvelles frontières du travail à l'ère numérique
de Patrice Flichy
Éditions Du Seuil / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

La révolution numérique est au cœur des mutations que connaît aujourd'hui le travail. À tel point que certains y voient la cause principale de la précarisation de l'emploi et dénoncent l'"ubérisation" de l'économie, qui annoncerait la fin du salariat, voire de celle du travail lui-même. Cette lecture ne perçoit qu'une partie du problème. Elle ignore en effet une autre révolution silencieuse actuellement à l'œuvre: la recherche par les individus de nouveaux rapports au travail. De plus en plus d'hommes et de femmes souhaitent gagner en autonomie, se singulariser, valoriser leur réputation, se réaliser dans ce qu'ils font. Le numérique leur fournit la possibilité de rapprocher leur travail et leurs passions, de mobiliser leurs ressources personnelles pour inventer des formes d'activités à travers lesquelles ils puissent se définir. En analysant les tentatives qui se font jour de travailler autrement, cet ouvrage montre comment se substitue à la longue tradition de l'autre travail, anciennement confiné dans l'espace domestique ou celui du voisinage, un travail ouvert, court-circuitant l'organisation des professions et associant l'économie collaborative marchande à l'économie du partage non marchande. Si ces utopies pratiques nécessitent de repenser le compromis social sur des bases renouvelées pour garantir à tous les mêmes droits, les voies d'émancipation qu'elles inspirent redéfinissent entièrement la question du travail: l'enjeu n'est plus désormais de s'en libérer, mais de le libérer.


- Moi, la Révolution
de Daniel Bensaïd
Éditions Don Quichotte / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

En 1989, la Révolution venait hanter son bicentenaire. Prenant à partie sur le mode du tutoiement sans-culotte le citoyen-président, elle s'emporte contre ces festivités officielles dont elle se sent la grande absente, escamotée sur fond de conversion au réel et de régression des utopies. Contre ceux qui la voudraient terminée, cette éternelle dissidente se proclame infinie, et réplique: en finir avec Thermidor. Irrévérencieuse et querelleuse, elle chemine entre passé et présent avec des compagnons d'infortune inattendus, Jeanne d'Arc et Charles Péguy notamment, et se livre à son examen de conscience, discutant des Droits de l'homme et de la Terreur, de la République et du Progrès, de l'Argent et de la Morale…


- Apprendre à résister
de Olivier Houdé
Éditions Le Pommier / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

Des milliards de neurones dans le cerveau se connectent en réseaux pour apprendre. Mais cela créée aussi des biais cognitifs auxquels il nous est très difficile de résister. Olivier Houdé a élaboré une théorie du cerveau de l'enfant et de l'adulte fondée la résistance cognitive à travers un processus positif d'inhibition. Il l'illustre ici pour les apprentissages à l'école, mais aussi pour lutter contre la radicalisation grâce à l'esprit critique. C'est l'objet d'un dernier chapitre qui met en avant le potentiel de cette méthode dans des situations très engagées, comme l'éducation des jeunes à résister à l'embrigadement.


- L'écologie intensive
de Michel Griffon
Éditions Buchet Chastel / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Réchauffement climatique, pollution, érosion de la biodiversité, épuisement des ressources, explosion des maladies liées à l'environnement… notre planète est aujourd'hui en danger. Et l'accroissement de la population mondiale n'arrange pas les choses. Pourtant, la Terre pourra demain nourrir tous ses habitants sans poursuivre sa course folle aux engrais, aux pesticides, à la déforestation et au défrichement. Comment? En s'inspirant du vivant, en intensifiant les processus naturels. Il s'agit, par exemple, de stimuler l'activité biologique du sol en associant des variétés complémentaires et en recyclant systématiquement les débris végétaux, de lutter contre les ravageurs en accentuant la lutte biologique et la lutte intégrée. Il est possible de produire plus et mieux avec moins: un développement agricole plus productif tout en étant écologique et équitable peut voir le jour si l'on s'inspire de la nature et de son fonctionnement. Au-delà des techniques, il s'agit finalement de promouvoir une agriculture durable, dans un cadre d'écosystèmes eux aussi durables, pour des sociétés économiquement et socialement viables.


- La malédiction de l'Élysée
de Patrice Biancone
Éditions Cherche Midi / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Je ne sais pas si un seul jour j'ai aimé cela, aller vite. Seule certitude: foncer encore et toujours, c'est usant, quelquefois désastreux. Chef de cabinet de Valérie Trierweiler puis conseiller de François Hollande, j'ai été plongé au cœur du pouvoir. Je suis devenu le témoin privilégié d'une déroute politique, où tout est surjoué, faussé, dévoyé. Où tout relève principalement du cynisme, du calcul et de la trahison. Une comédie humaine où les acteurs ne font jamais relâche.


- Macron & Cie. Enquête sur le nouveau président de la République
de Mathieu Magnaudeix et Mediapart
Éditions Don Quichotte / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le 7 mai 2017, l'ancien ministre de François Hollande est devenu, à 39 ans, le plus jeune président de la Ve République, au terme d'une OPA sur le pouvoir menée avec méthode, sur fond d'effondrement des partis. En coulisses, Emmanuel Macron a construit une machine électorale destinée à conquérir le pouvoir, transformant en cash machine les ramifications multiples d'un réseau accumulé au fil des ans dans le monde des affaires et le Paris mondain. Loin du storytelling macronien, la rédaction de Mediapart a enquêté pendant plusieurs mois sur le "monde" de l'ancien banquier d'affaires, ses réseaux, ses donateurs, la façon dont l'ancien élève de Ricœur a bricolé une pensée ultra-pragmatique collant au moment politique, son zigzag symbolique et opportuniste entre gauche et droite, et la façon dont il s'est hissé au pouvoir. Incarnation du "système" politique, l'énarque jure qu'il saura se démarquer du "vieux monde" dont il est issu. À bonne distance de la communication et de la chronique des faits et gestes du président, Mediapart s'est penché sur les hommes et les femmes du nouveau pouvoir, le peuplement des cabinets ministériels, et raconte les coulisses des premiers mois d'une présidence inattendue.


- Médiarchie
de Yves Citton
Éditions Du Seuil / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Nous nous imaginons vivre dans des démocraties, alors que nous vivons dans des médiarchies. Car, plus que les peuples ou les individus, ce sont les publics formés par les médias qui sont les substrats de nos régimes politiques. Même lorsque nous dénonçons le "pouvoir des médias", nous n'entrevoyons qu'à peine à quel point ceux-ci conditionnent nos perceptions, nos pensées et nos actions, individuelles et collectives. En reliant des courants de pensée étrangers à nos traditions critiques et universitaires, Yves Citton renouvelle considérablement notre boîte à outils conceptuelle et s'applique tournevis en main à recadrer nos débats. De l'écoféminisme à la sociologie des réseaux, des algorithmes de l'apprentissage profond à l'archéologie des infrastructures, de la démonologie au design d'ingénierie, du médiactivisme au médiartivisme, le parcours proposé élargit notre horizon théorique et notre imaginaire politique en explorant d'autres manières de penser les "médias". Nous ne saurions échapper aux conditionnements opérés sur nous, entre nous, à travers nous et en nous par nos médiarchies. Ce livre espère toutefois nous aider à mieux percevoir ces conditionnements, à mieux les concevoir, et à moins les subir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 14:17

- Les chemins de l'avenir, une approche pragmatique
de Jacques Lesourne
Éditions Odile Jacob / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Comment préserver les forces vives de l'avenir? En levant les verrous qui pèsent sur l'individu, la société, l'Europe et les nations. Telle est la réponse de Jacques Lesourne. Il livre ici une analyse concrète des erreurs et des insuffisances de gouvernance. Toutes ont conduit, au cours de l'Histoire, à des situations de crise, comme en juillet 1914, ou dans les années 1990 avec le cas de la Yougoslavie, ou bien encore de nos jours avec la crise ukrainienne. Notre monde connaît tour à tour ordre et chaos: l'effondrement français de 1940, la chute de la République de Weimar comme le désarroi de l'Union européenne au sortir du référendum sur le Brexit en sont des exemples tragiques. Les démocraties d'aujourd'hui doivent affronter de nouveaux défis. Sans céder à la tentation du pessimisme, Jacques Lesourne montre dans ce livre quels sont leurs atouts, quelles sont leurs armes.    


- Nos mythologies économiques
de Eloi Laurent
Éditions Babel / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

L'économie est une mythologie qui désenchante le monde: elle pollue le débat public de ses fausses certitudes et empoisonne l'esprit démocratique. Nos mythologies économiques sont des mystifications politiques qui ont pour fonction principale de détourner l'attention des citoyens des véritables enjeux dont ils devraient se soucier et débattre. Dans cet ouvrage, l'économiste Éloi Laurent décrypte avec brio quinze mythes contemporains aussi puissants que fallacieux.


- Vers le monde de 2050
de Michel Camdessus
Éditions Fayard / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Que sera notre monde dans une trentaine d'années? Qui osera penser au-delà des prochaines échéances électorales, regarder au loin notre planète se dégrader et ses peuples s'entre-déchirer? Michel Camdessus, avec la complicité des experts de l'Emerging Markets Forum, relève le défi: pour faire mentir les prophètes de malheur qui nous annoncent un monde plus injuste et cruel, il faut convaincre nos dirigeants d'agir autrement. D'agir en tenant compte de l'avenir de nos enfants, c'est-à-dire en intégrant le fait que, dans un univers multipolaire et interconnecté, notre réussite dépendra étroitement de la réussite de tous les autres pays. Or nous venons de vivre une "grande inversion": les pays émergents représentent désormais plus de la moitié du PIB mondial. L'indifférence à leur égard n'est plus une option et c'est collectivement que nous trouverons des solutions. Comme le disait l'économiste Jean Boissonnat, "à force d'imaginer le bien, on finit par y contribuer". Telle est l'ambition de ce livre.


- Désobéir
de Frédéric Gros
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Ce monde va de travers, à tel point que lui désobéir devrait être une urgence partagée et brûlante. Dans cet essai intempestif, Frédéric Gros réinterroge les racines de l'obéissance politique. Conformisme social, soumission économique, respect des autorités, consentement républicain? C'est en repérant les styles d'obéissance qu'on se donne les moyens d'étudier, d'inventer, de provoquer de nouvelles formes de désobéissance: la dissidence civique, la transgression lyrique... Rien ne doit aller de soi: ni les certitudes apprises, ni les conventions sociales, ni les injustices économiques, ni les convictions morales. La pensée philosophique, en même temps qu'elle nous enjoint de ne jamais céder aux évidences et aux généralités, nous fait retrouver le sens de la responsabilité politique. À l'heure où les décisions des experts se présentent comme le résultat de statistiques glacées et de calculs anonymes, désobéir devient une affirmation d'humanité. Philosopher, c'est désobéir. Ce livre en appelle à la démocratie critique et à la résistance éthique.


- Le long terme comme horizon
de Philippe Durance
Éditions Odile Jacob / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Comment les entreprises intègrent-elles le long terme dans leurs processus de décision? Quelle place y tient l’anticipation? Et comment s’articule-t-elle avec l’action? S’appuyant sur des entretiens menés auprès de dirigeants d’entreprises centenaires, Danone, Michelin, Saint-Gobain, SPIE, Veolia, la Caisse des dépôts, Malakoff Médéric..., ce livre montre que leur pérennité s’explique largement par leur capacité de prévision. Parce qu’elles ont appris à faire face à l’inattendu, voire à l’imprévisible, en développant des stratégies pour absorber les crises, elles ont su renouveler leurs modèles et apprendre de leur histoire.


- Raisonner sur les blés
de Steven L. Kaplan
Éditions Fayard / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Laisser-faire contre interventionnisme, c'est sur ce thème qui met aux prises aujourd'hui nos hommes politiques, nos intellectuels et nos économistes que se sont affrontés les plus grands esprits du XVIIIe siècle, Diderot, Galiani, Turgot, Necker, parmi d'autres. Alors que la science économique vient de naître, les économistes, comme s'appellent eux-mêmes les physiocrates, deviennent un groupe influent auprès de Louis XV et vont transformer le monde, notamment grâce à l'idée nouvelle de liberté. Mais les premières tentatives de l'appliquer politiquement, par des réformes radicales dans le domaine de l'approvisionnement, débouchent sur de très graves crises sociales, économiques, politiques et culturelles. De nombreux critiques pointent la dangerosité d'un désengagement drastique de l'État et mettent en relief le caractère ambigu d'une liberté sectaire incapable de porter une émancipation socialement juste. Du grand débat sur les blés que font naître ces affrontements brutaux, tant sur les marchés et les chemins que dans les livres et les salons, émergent  deux visions du monde qui continuent de nous diviser aujourd'hui. Steven Kaplan nous plonge dans les écrits et les correspondances des protagonistes pour répondre à cette question fondamentale: comment concilier marché et régulation, liberté et égalité? Ce faisant, il offre une vision renouvelée du XVIIIe siècle français et une manière originale de pratiquer une histoire des idées.


- Un monde sans travail
de Blandin Tiffany
Éditions Du Seuil / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Les technologies vont-elles détruire le travail? Cette question tourmente les hommes depuis les débuts de l'ère industrielle. La machine à vapeur, l'électricité, l'automobile ont remplacé des millions d'ouvriers... mais, toujours, de nouveaux postes sont apparus. Aujourd'hui, les stupéfiants progrès de l’intelligence artificielle vont confronter la société à un terrible défi. Dans la décennie qui vient, robots et ordinateurs intelligents vont générer un chômage sans précédent. Comme les machines ont remplacé les ouvriers, des programmes informatiques pourraient se substituer aux employés de bureaux. Mais alors que les cols bleus se sont reconvertis dans les services, les cols blancs pourront-ils trouver comment rebondir? Par une série de reportages vivants et d’entretiens avec les meilleurs experts, Tiffany Blandin explore les coulisses de cette mutation irrépressible, racontant comment les géants de la Silicon Valley et les startups du monde entier s'emparent de cette technologie, et comment les entreprises de tous les secteurs, déjà, envisagent de se séparer de leurs salariés. Loin des regards, l'automatisation des tâches intellectuelles s'est enclenchée. Il faut en prendre conscience dès maintenant, affronter ce nouveau défi et trouver des solutions pour tous. Sans quoi seuls les plus riches en profiteront.


- Utopies réalistes
de Bregman Rutger
Éditions Du Seuil / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Ouvrir grand les frontières, une semaine de travail de quinze heures, le revenu de base universel… Des idées naïves et dépassées ou bien la force de l’utopie renouvelée? Résolument anti-décliniste, Utopies réalistes tombe à pic et nous explique comment construire un monde idéal aujourd’hui et ne pas désespérer. D'une ville canadienne qui a totalement éradiqué la pauvreté à l’histoire d'un revenu de base pour des millions d'Américains sous Richard Nixon, Rutger Bregman nous emmène dans un voyage à travers l'histoire et, au-delà des divisions traditionnelles gauche-droite, défend des idées qui s’imposent par la force même de l’exemple et le sérieux de la démarche historique. Tout progrès de la civilisation, des débuts de la démocratie à la fin de l'esclavage, fut d’abord considéré comme un fantasme de doux rêveurs. À la fois stimulant et passionnant, appuyé sur les travaux d’Esther Duflo, Thomas Piketty, David Graeber., cet essai vif, pédagogique et amusant rouvre plusieurs perspectives: la réduction du temps de travail, le revenu universel, plus largement la lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités, la taxation des flux financiers, et enfin l'ouverture des frontières. Alors laissons l’enthousiasme de l’auteur, à contre-courant du pessimisme ambiant, nous convaincre que de nouvelles propositions utopiques peuvent être envisageables à court terme.


- La fabrique du  Président
de Cécile Amar
Éditions Fayard / 23 août 2017


Le Titre du Roman

Alors qu'il venait d'être trahi, François Hollande confiait : "La clé pour comprendre Emmanuel Macron, c'est la transgression". Il est sur le point de lui céder sa place, et  il réfléchit, comme s'il passait en revue des souvenirs. "Il n'a pas de limite, tout en étant dans les codes; c'est là son ambivalence. Il est transgressif et conformiste. Il est à la fois antisystème et système. C'est ça, ce qui le caractérise". 2012-2017. La force d'une évidence. Et de quelques circonstances.Enquête sur ces années qui ont fabriquées le Président Emmanuel Macron.


- Tous indépendants. Créez 1 million d'emplois, c'est possible !
de Guillaume Cairou
Éditions Cherche Midi / 08 juin 2017


Le Titre du Roman

La France est l'un des pays du monde qui comptent le moins de travailleurs indépendants. Pourtant, plus de 50 % des Français veulent tenter l'aventure de l'indépendance. À la clef, ce sont 1 million d'emplois qui peuvent être créés à l'horizon 2025. Véritable eldorado ou miroir aux alouettes? C'est ce portrait d'une France entreprenante, intrépide et talentueuse que l'auteur a choisi de dresser sans concession. Une France qui sait marier les paradoxes, refusant l'uberisation tout en surfant sur les vagues de la nouvelle économie. Son ambition? Réenchanter le travail et encourager la création d'emplois sous de nouvelles formes, à la fois autonomes et protectrices.


- La dette comme rapport social: liberté ou servitude ?
de Jean-Francois Bissonnette et Pierre Crétois
Éditions Le Bord de l'Eau / 07 juin 2017


Le Titre du Roman

Dans un cadre économique, la dette résulte d'un contrat entre deux personnes et/ou institutions dans un contexte où l'une et l'autre sont réputées pouvoir faire un choix non-contraint et suffisamment éclairé. La dette est ainsi celle des individus ou institutions les moins favorisés envers les détenteurs de capitaux. Cette conception de la dette est double puisque, tout à la fois, elle acte un mécanisme de pouvoir (la dette étant une injonction à payer), mais elle est aussi un mécanisme de déliaison (puisqu'une fois la dette acquittée, on se trouve affranchi de toute obligation). La dette est donc, paradoxalement, un outil de dressage violent (" tu paieras tes dettes ") mais aussi un vecteur d'atomisation sociale. Face à cette conception à la fois autoritaire et individualisante de la dette, il existe une autre approche qui tend à se représenter l'existence d'une dette fondamentale reliant puissamment l'individu au groupe auquel il appartient. Dans cette perspective, développée en anthropologie et en théorie politique, le concept de dette renvoie à l'intuition fondamentale selon laquelle chaque individu est toujours déjà endetté, et donc redevable, à l'égard de la société à qui il doit tout ce qu'il est. Il en va ici de l'idée selon laquelle chaque individu doit sa situation aux efforts accomplis par les générations passées et/ou les autres membres de la société pour construire et préserver les institutions politiques et sociales qui permettent de garantir le bien ou l'intérêt commun.


- C'était Rocard
de Jean Paul Huchon
Éditions L'Archipel / 01 juin 2017


Le Titre du Roman

"Michel Rocard se distinguait de ceux qui pensent qu'un bon politique doit nécessairement être un tueur. Il n'était pas un saint, bien sûr, mais il croyait au bien commun, à la nécessité de s'élever au-dessus de soi-même. Avec ce livre, je souhaite raconter celui que j'ai accompagné si  longtemps. Je veux évoquer l'homme et l'ami que j'aimais. Son message peut encore nous servir, nous ramener à l'essentiel: une gouvernance heureuse n'est pas du domaine de l'utopie. Une autre manière de faire de la politique est possible, qui ne soit ni contingente ni médiocre". Resté jusqu'à la fin curieux du monde, Michel Rocard (1930-2016) impressionnait par sa hauteur de vue sur les sujets qui le préoccupaient: le réchauffement climatique, le drame des migrants, la construction européenne, le déclin des socialistes. En homme d'avenir, comme toujours. Jean-Paul Huchon raconte trente-cinq années de compagnonnage, émaillées de souvenirs et d'anecdotes qui donnent à voir l'homme intime à travers ses passions: la politique, bien sûr, mais aussi le sport, les femmes, la famille.


- Rien ne s'est passé comme prévu
Les cinq années qui ont fait Macron
de François Bazin
Éditions Robert Laffont / 01 juin 2017


Le Titre du Roman

"C'est l'histoire d'un grand basculement. Elle met en scène des ambitions peu communes et des trahisons d'une qualité rare. Elle raconte à la fois un échec sans précédent, puisque soldé par un renoncement lui aussi inédit, et une conquête d'une audace incroyable, puisque partie de rien, si ce n'est des rêves d'un jeune homme à l'appétit carnassier. Emmanuel Macron est l'enfant du règne. Le double et le contraire. L'héritier et l'inverse. Qui dit mieux, au moins dans la conquête? Celle-ci n'a pas été le fruit d'une improvisation. Elle vient de loin. Elle a été préméditée. C'est en cela que le crime fut parfait. La victime et l'assassin l'ont souvent admis, à l'heure des confidences. Tout cela a été fait avec méthode, comme l'a dit un jour l'ancien président. Et maintenant? Personne ne saura jamais ce que pensaient vraiment Emmanuel Macron et François Hollande lorsque, un matin de la mimai 2017, à l'Élysée, l'un est devenu retraité et l'autre président. On fera ici l'hypothèse qui en vaut bien d'autres qu'ensemble, fût-ce un bref instant, ils se sont remémoré cette histoire de cinq ans qu'ils ont vécue côte à côte, chacun à sa façon, et qu'il s'agit de raconter à présent dans sa totalité parce qu'on n'en reverra pas de sitôt de plus ébouriffante". F. B.


- La république des apparatchiks
de Jean-Baptiste Forray
Éditions Fayard / 31 mai 2017


Le Titre du Roman

Le costume cintré et le verbe ciselé, ils se ressemblent presque tous. À mille lieues de la vraie vie, ils n'ont, pour la plupart, jamais posé un orteil dans une entreprise ou une administration. Contrairement à leurs aînés, ils n'ont pas fait leurs classes à l'ENA, mais auprès d'un chef de parti ou d'un député-maire. Des "apparatchiks" comme on dit, qui excellent dans les coups de billard à trois bandes et l'art du placement. À droite, François Fillon a ouvert la voie. Grandis dans les pouponnières du PS, Manuel Valls et Benoît Hamon ont développé la filière. Un système devenu industriel. De François de Rugy (En Marche) à David Rachline (FN) en passant par Razzy Hammadi (PS) et Guillaume Peltier (LR), les professionnels de la profession squattent tous les bancs. Or certains d'entre eux multiplient les dérapages incontrôlés et précipitent la mort des partis traditionnels: salaires en or, emplois fictifs, business trouble... Qui sont-ils? Quels coups vont-ils imaginer pour remonter? Ont-ils assez d'idées pour cela? Autant de questions auxquelles Jean-Baptiste Forray s'attaque dans cette enquête sans merci et sans précédent sur le nouveau visage de la classe politique.


- Politique paillettes
Plongée photographique au cœur de la présidentielle
de MYOP Agence de photographes
Éditions Robert Laffont / 29 mai 2017


Le Titre du Roman

Loin des photos officielles mises en scène par les communicants, Politique Paillettes explore les coulisses et les contrechamps. Avec mordant, les photographes de l'agence MYOP montrent sans fard la mêlée présidentielle, nous entraînent dans l'ambiance survoltée des meetings, là ou politiciens, militants et journalistes rejouent sans fin la société du spectacle. En ces temps accélérés ou la quantité des images et des informations prime sur leur profondeur, ce livre arrête la course et révèle ce qui se cache sous les paillettes présidentielles.


- Brève apologie pour un moment catholique
de Jean-Luc Marion
Éditions Grasset & Fasquelle / 24 mai 2017


Le Titre du Roman

"On peut invoquer, bien sûr, l'âme de la France, même si l'on ne croit plus guère sans doute à la réalité de sa propre âme à soi. Mais si, comme responsable politique, l'on prend ce risque, il faut mesurer ce que l'on dit et surtout ce que l'on ne peut pas dire. Seuls les chrétiens, donc d'abord les catholiques, peuvent mettre en jeu leur âme dans la communauté française, parce qu'eux seuls savent ce que c'est que de la donner, pour donner une communion à une communauté, qui, sans eux, ne serait plus une et indivisible. Il se pourrait que, contre toute attente et toutes les prédictions des sages, des experts et des élites supposées, nous allions au-devant d'un extraordinaire moment catholique de la société française. Ou plutôt, il se pourrait qu'un tel moment, décidément hors de portée du pouvoir et de la rationalité positiviste de la politique contemporaine, constitue la seule option raisonnable qui nous reste, tandis que nous nous approchons du cœur du nihilisme". Y a-t-il un "destin catholique" dans la France actuelle? Faut-il parler de laïcité ou de séparation? Peut-on penser "l'utilité de la communion"? N'ayez pas peur, disait Jean-Paul II au balcon de l'histoire; N'ayez pas peur de nous affirme Jean-Luc Marion, qui nous offre une méditation littéraire et philosophique, une traversée politique sans équivalent dans le monde actuel.    


- Mensonges
de Sam Harris
Éditions Cherche Midi / 24 mai 2017


Le Titre du Roman

Il n'est guère de domaine privé ou public qui échappe au mensonge. De la vie conjugale à la vie professionnelle, en passant par la politique, le succès est souvent synonyme d'une excellente aptitude au mensonge. Que celui-ci soit petit ou grand, par omission ou délibéré, qu'il soit prononcé pour éviter de faire du mal à quelqu'un ou, au contraire, pour dissimuler l'indicible, il est sans cesse présent et nous nous couchons rarement le soir sans en avoir proféré au moins un. Spécialiste des neurosciences, Sam Harris s'interroge dans cet essai original et plein d'esprit: qu'avons-nous à gagner et à perdre en continuant à mentir ainsi? Et surtout: que deviendrions-nous sans le recours quotidien au mensonge?


- Les mousquetaires du président
de Alain le Caro
Éditions Fayard / 17 mai 2017


Le Titre du Roman

Costumes sombres, oreillettes discrètes, valises en Kevlar et armes de poing à portée. Préparés au pire, formés comme aucun autre, ce sont eux qui rôdent autour de nos présidents, prêts à donner leur vie pour sauver la leur. Ce groupe, c'est le GSPR; une soixantaine d'hommes, assujettis au devoir de réserve, perdus dans les "secrets des Dieux". Alain Le Caro, qui a fondé cette unité, revient ici sur sa première mission: François Mitterrand. Du groupe, il a dessiné les contours, formé secrètement les membres, autour d'une seule et même ligne: préserver la vie du président et celle de ses proches. Une mission qui les a conduits à devenir peu à peu les ombres de François Mitterrand, les confidents de ses enfants, les coursiers des affaires de la République. De révélation en révélation, Alain le Caro nous entraîne au cœur de la sécurité présidentielle, de l'intimité des gourvernants aux secrets d'État. Un récit passionnant dans les coulisses de la "mitterrandie".


- Emmanuel Macron. Les coulisses d'une victoire
de François-Xavier Bourmaud
Éditions L'Archipel / 11 mai 2017


Le Titre du Roman

Du jamais vu sous la Ve République. Inconnu du grand public  il y a trois ans, Emmanuel Macron succède, contre tous les pronostics, à François Hollande. À 39 ans, il devient le plus jeune  président de la République que la France ait connu. Un exploit accompli au terme d'une campagne fertile en rebondissements. Diplômé de philosophie, énarque, ancien banquier d'affaires,  celui qui s'affirme "ni de droite ni de gauche" a créé, en avril  2016, son propre mouvement: En Marche ! Objectif déclaré: l'Élysée. Le ministre de l'Économie du gouvernement Valls, que les éléphants socialistes voulaient faire rentrer dans le rang, s'impose en bousculant les anciens partis de gouvernement. Avant de l'emporter sur une Marine Le Pen plus combative que jamais. Une aventure contée au jour le jour, depuis la coulisse, par François-Xavier Bourmaud, qui a suivi la campagne et recueilli  les "off" du candidat, de ses lieutenants et de ses opposants.


- Les dessous de la campagne 2017
de Laurent Neumann
Éditions Calmann Lévy / 11 mai 2017


Le Titre du Roman

Les Français sont à l'aube de choisir un nouveau président de la République. Pourtant, à deux mois du premier tour, personne ne peut prédire l'avenir: bien malin est celui qui saurait pronostiquer le vainqueur ou même le casting final. Plus de la moitié des Français ne savent pas encore à qui donner leur voix et les sondages semblent sans valeur aucune. Ce livre, écrit au jour le jour, de janvier 2017 jusqu'à la veille du second tour, entend dévoiler les coulisses d'une élection présidentielle qui pourrait être sous-titrée "rien ne se passe comme prévu": François Hollande qui renonce à un second mandat; Sarkozy, ancien président, désavoué par son propre parti; Juppé et Manuel Valls, les favoris, éliminés des primaires… Sur fond de crise et de menace terroriste maximale, la campagne 2017 prend des allures de terrain mouvant et miné. Car le Penelope Gate n'est qu'un maigre aperçu de la violence prête à se déchaîner. L'auteur, qui a un accès privilégié aux différents protagonistes de la campagne, nous fait partager scoops, conversations secrètes et scènes inédites. Dans l'intimité des dirigeants, venez découvrir les dessous des décisions politiques et les ressorts de la fabrique à scandales. Oubliez tout ce que vous pensiez savoir, bienvenue dans le grand roman de la politique.


- Michel Onfray, la raison du vide
de Rémi Lelian
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 11 mai 2017


Le Titre du Roman

"Le païen et le laïcard applaudissent le Traité d'athéologie, le catholique s'émerveille d'un retour au sacré amorcé dans Cosmos [...], à l'instar du royaliste qui communie de concert avec le mélanchoniste au retour du programme commun demandé avec force par le philosophe populaire; un juif peut se rassurer de le voir vanter Israël tandis qu'un propalestinien saluera sa condamnation des vengeances israéliennes. [...] Cet engouement généralisé, ou quasi, ne s'explique pas autrement que par le génie instinctif qu'Onfray possède de la technique médiatique, principalement pulsionnelle et propice à donner au peuple ce qu'il réclame […]". Si les élites se contentent de croire au très médiatique philosophe Onfray, Rémi Lélian nous rappelle qu'en matière de pensée, il ne saurait exister aucune complaisance. Et de juger sur pièces l'œuvre en question. Pour un constat accablant et sans appel.


- La prospérité de masse
de Edmund Phelps
Éditions Odile Jacob / 10 mai 2017


Le Titre du Roman

Dans ce livre, le prix Nobel d'économie Edmund Phelps s'interroge: pourquoi les nations prospèrent-elles? Qu'est-ce qui menace aujourd'hui les sources de cette prospérité en Europe et aux États-Unis? Revenant sur l'incroyable décollage qu'ont connu les pays européens et l'Amérique entre 1820 et 1860, Edmund Phelps montre que celui-ci n'a pas seulement entraîné un enrichissement matériel sans précédent: il a également contribué à l'épanouissement de larges pans de la société. Le secret de cette réussite exceptionnelle, Phelps l'attribue aux valeurs modernes, qui sont les ressorts profonds de l'innovation: curiosité, désir de créer, goût du défi... L'innovation n'est pas seulement le fait de quelques visionnaires isolés, tels Henry Ford ou Steve Jobs: elle concerne des millions d'individus prêts à concevoir, à développer et à commercialiser de nouveaux produits et services. Comment renouer aujourd'hui avec l'innovation de masse et la croissance qui l'accompagne? C'est tout l'enjeu de ce livre, qui montre de manière magistrale comment s'articulent enrichissement collectif et aspirations individuelles. Un livre très concret et de grande envergure intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dernières parutions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dernières parutions
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ICOM - CC : les dernières parutions.
» Parution du Petit Chaperon Rouge !
» Dernières parutions d'Archetype
» 15 photos marquantes des dernières décénies
» Parutions trollopiennes en livre de poche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: Les romans :: 4. Faits de société-
Sauter vers: