Le Titre du Roman

AccueilAccueil  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Partagez | 
 

 Les dernières parutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mer 15 Nov - 11:39

- Homo natura. En harmonie avec le vivant
de Valérie Cabanes
Éditions Buchet Chastel / 19 novembre 2017


Le Titre du Roman

Grâce à des conditions climatiques favorables et à des milieux de vie fertiles et foisonnants de biodiversité, nous avons prospéré pendant des millénaires. Toutefois, depuis deux siècles, nous avons aussi malmené l'écosystème qui nous abrite et nous nourrit car nous évoluons comme hors-sol, isolés du reste du vivant, oubliant que nous sommes des êtres de nature. Nous devons réapprendre, à l'image des peuples premiers, notre rôle de gardiens. Nous devons retrouver le chemin d'une cohabitation harmonieuse avec les arbres, les plantes et les animaux mais aussi entre nous. Cette démarche exige de baisser nos armes économiques, de questionner notre rapport à la propriété, de limiter la souveraineté des États, de repenser la démocratie. Elle impose enfin de reconnaître que la nature a le droit d'exister et de se régénérer. C'est ainsi que nous pourrons garantir aux générations futures le droit à vivre dans un environnement sain et pérenne.


- Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes
de Nelson Mandela
Éditions Plon / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

En 1994, Nelson Mandela est devenu le premier Président d'une Afrique du Sud démocratique. Dès le départ, il s'était engagé à n'accomplir qu'un seul mandat de cinq ans. Pendant sa présidence, avec son gouvernement, il a fait en sorte que tous les citoyens sud-africains soient désormais égaux devant la loi, et il a posé les fondations permettant de transformer un pays déchiré par des siècles de colonialisme et d'apartheid en une démocratie pleinement opérationnelle. Ce livre est le récit des années de présidence de Mandela, principalement basé sur les mémoires qu'il avait commencé à écrire alors qu'approchait le terme de son mandat, mais qu'il n'a pas eu l'occasion de terminer. Le célèbre écrivain sud-africain Mandla Langa a mené le récit à son terme, s'appuyant sur le brouillon inachevé de Mandela, sur les notes prises par le Président au fil des événements ainsi que sur d'abondantes archives inédites. Avec un prologue de sa veuve, Graça Machel, il en résulte un récit vivant et inspiré de la présidence de Mandela et de l'instauration d'une nouvelle démocratie. Cet ouvrage raconte l'histoire extraordinaire d'un pays en transition et les défis que Nelson Mandela a dû affronter alors qu'il s'efforçait de faire de sa vision pour une Afrique du Sud libre une réalité.


- Être né de la cuisse de Jupiter
Et 99 autres expressions héritées du latin et du grec
de Marie-Dominique Porée
Éditions First / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

Qu'elles soient directement héritées de la langue latine, comme Alea jacta est, Carpe diem, ou qu'elles empruntent à la culture antique ses références et ses héros, comme être riche comme Crésus, vivre un amour platonique, les expressions latines et grecques peuplent encore nos conversations et contribuent à la richesse de la langue française. Entreprenez un passionnant voyage dans le temps avec Marie-Dominique Porée, qui vous livrera l'origine et l'histoire de ces expressions pittoresques, ad libitum (avec plaisir).


- La grande histoire des guerres de Vendée
de Patrick Buisson
Éditions Perrin / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

Patrick Buisson a réalisé de bout en bout ce superbe album qui comprend quelque 150 illustrations, dont de nombreuses méconnues ou inédites: tableaux, gravures, drapeaux, vitraux, emblèmes, armes et objets éclairent un texte original et enlevé qui fait une large place à des mémoires et témoignages contemporains.


- La majestueuse histoire du nom des arbres
Du modeste noisetier au séquoia géant
de Henriette Walter et Pierre Avenas
Éditions Robert Laffont / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

Témoins des siècles qui passent, les arbres regorgent d'histoires merveilleuses. Saviez-vous que le séquoia, l'arbre le plus haut du monde, doit son nom à l'inventeur de l'alphabet cherokee, Sequoyah? Que le Puy du Fou ne signifie pas "le puits du fou" mais "la colline du hêtre"? Que le "sapin de Noël" est souvent un épicéa? Que le mot "livre" vient du latin liber, qui désigne un tissu végétal enveloppant les troncs et qui servit de support aux premiers écrits? Ce voyage au cœur des forêts, des savanes, des mangroves, mais aussi le long des rues de nos villes, va bien au-delà de l'étymologie du français, et d'autres langues d'Europe. Au fil des pages, littérature, géographie, mythologie et botanique se croisent et s'entremêlent pour nous raconter l'histoire des arbres, qui est aussi la nôtre.


- Le despote-consommateur
de Robert Yves-Paul
Éditions Plon / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

Nos enfants sont nés avec un smartphone dans les mains et auront posté plus de 500 selfies sur les réseaux sociaux avant de passer leur bac. Ils auront rencontré des partenaires via une application, swipé leur premier job, tout en produisant par eux-mêmes de l'information, des services grâce à l'économie collaborative ou même des biens avec leur imprimante 3D. Ils entretiennent des rapports émotionnels avec les entreprises et les marques qui ne savent plus comment répondre aux injonctions paradoxales de ce despote-consommateur imprévisible dans sa consommation et salarié infidèle. Face à ces bouleversements sociétaux, économiques et même démocratiques, quelles conséquences la dictature menée par ce despote-consommateur entraîne-t-elle sur nos organisations? Comment le chef d'entreprise peut-il s'orienter face à cette prééminence de l'opinion publique façonnée par les réseaux sociaux? Ces nouvelles mutations technologiques et d'usages repositionnent le rôle fondamental de la communication et de ceux qui la professent. Issu de la génération Y et riche de ses dix années d'expérience dans la plus grande agence de communication européenne, Yves-Paul Robert livre son regard sur les habitudes de consommation des nouvelles générations, expose sans concession les enjeux du secteur de la communication et prône la nécessité de s'engager dans des batailles culturelles pour notre économie.


- Les frottements du cœur. Journal hospitalier
de Katia Ghanty
Éditions Carnets Nord / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

En mars 2016, à la suite d'une grippe, Katia Ghanty est emmenée à l'hôpital dans un état critique. Son cœur est très affaibli, elle est en danger de mort, et les premiers soins et traitements ne suffisent pas: les médecins décident de la brancher, en urgence, sans l'endormir, à un appareil assurant une circulation du sang extracorporelle. Elle sera raccordée sans sédation pendant six jours à cette machine, puis passera près d'un mois et demi à l'hôpital, entre rechutes et surveillance, services de réanimation, cardiologie et soins intensifs. Dans ce témoignage poignant, on navigue entre la série Urgences où tout s'affole, les machines à compter les battements du cœur comme les visages des proches, et une sorte de voyage de retour d'une mort "imminente".


- Tourne la page
de Squeezie
Éditions Michel Lafon / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

Cette couverture a attisé ta curiosité. Que se cache-t-il donc à l'intérieur de ce livre? Des recettes de cuisine, l'autobiographie d'un inconnu, des blagues déjà dépassées? Tourne la page et tu auras la réponse.


- Une famille formidable. 25 ans
de Joël Santoni
Éditions Michel Lafon / 16 novembre 2017


Le Titre du Roman

Plus qu'une série à succès sur TF1, un véritable phénomène de société. En 2017, cela fera 25 ans, soit un quart de siècle, que les téléspectateurs se passionnent pour les aventures de la famille Beaumont: un record de longévité. Il faut dire que chez Catherine et Jacques, la vie n'est pas des plus tranquilles. Ils sont les heureux parents d'une famille recomposée où tout le monde vit certes dans la joie et la bonne humeur... mais où, comme partout ailleurs, les choses ne sont pas toujours simples. Mariages, naissances, divorces, coming out, accidents, retrouvailles... Depuis la première saison en 1992, les rebondissements ne manquent pas, mais aux dires du créateur de la série lui-même, Joël Santoni, il ne s'agit nullement de jouer les moralisateurs; bien au contraire: il s'attache in fine à sauver tous les personnages malgré leurs écarts, leurs sorties de route et leurs zones d'ombre. Une philosophie lumineuse portée par le couple Anny Duperey-Bernard Le Coq dont la complicité transparaît à chaque scène et qui n'ont pris de rides que du sourire, à l'image de cette réplique chère à Anny: "On va peut-être enfin devenir des adultes. – Quelle horreur, on ne peut pas faire ça aux enfants". Célébrons ensemble un quart de siècle de cette famille décidément formidable dont les tribulations ont suivi, et parfois anticipé, les (nombreuses) évolutions de notre société.


- Auto-psy. Les vies d'un psychiatre
de Alain Gouiffes
Éditions Le Bord de l'Eau / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

Du grec Auto-psia, "action de voir par soi-même", c'est ce que Alain Gouiffès a tenté de faire dans ce livre. Né dans une petite ferme de la Bretagne profonde, en Cornouaille, l'auteur y aura passé toute son enfance avant de connaitre l'émigration au Havre qui lui a donné la chance d'être orienté vers un Lycée puis vers l'Université à Rouen. Devenu Interne des Hôpitaux à Paris en choisissant l'exercice de la psychiatrie, la psychanalyse et les psychothérapies, il est revenu à Rouen pour consacrer l'essentiel de ses 45 années d'exercice  professionnel à la psychiatrie publique avec la volonté de transformer la réalité asilaire. Les débats sur ces questions demeurent vifs. La psychanalyse, comme la politique et la religion sont affaire de passions. Chef de service puis de pôle, il a participé à la mise en place du Festival Art et Déchirure qui permit au grand public de rencontrer l'art de ceux qu'on dit fous. Il a aussi contribué à inventer les équipes mobiles psy-précarité, des coordinations régionales en lien avec des expériences menées dans d'autres villes françaises. Ce qui lui vaudra d'obtenir une reconnaissance nationale. La route a été longue, les rencontres riches et les tourments souvent présents. Enfant de l'après-guerre, Alain Gouiffès aura été à la fois acteur et témoin des turbulences de notre époque. Voyages à travers le monde, engagements dans la vie associative, le sport, la politique… intérêt pour la création, il semble avoir vécu plusieurs vies entouré par sa nombreuse famille et avoir tracé une voie peu prévisible.


- La meilleure des vies
de Joanne Kathleen Rowling
Éditions Grasset & Fasquelle / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

L'auteur a été invitée à prononcer le fameux discours de remise des diplômes aux étudiants de Harvard en 2008. J.K.Rowling a transformé ce rite de passage d'ordinaire convenu en une leçon de vie, conduisant son auditoire de l'époque, et tous les lecteurs futurs de ce livre, à méditer sur ce qu'est une vie réussie. Ce texte inspiré aidera chaque lecteur, à chaque âge et à chaque étape de la vie. Il puise directement aux sources de l'expérience de l'auteur elle-même dans ses jeunes années pour tirer avec acuité, ironie et émotion des leçons générales que tout individu à la croisée des chemins, confronté à des choix vitaux, appliquera à sa propre existence. L'auteur révèle ici les bienfaits insoupçonnés de l'échec et l'importance de l'imagination. L'échec, elle l'a connu durant la période la plus noire de sa vie: sept ans après avoir obtenu elle-même son diplôme, elle s'est retrouvée divorcée, jeune mère célibataire, sans métier et sans argent, aussi pauvre qu'il est possible de l'être dans l'Angleterre contemporaine sans être SDF. Ce tunnel dont elle ne voyait pas la fin a forgé sa détermination à rebâtir son existence avec une grande idée et une vieille machine à écrire… Qui vit trop prudemment pour s'épargner l'échec ne connaîtra que l'échec par défaut. Quant à l'imagination, ce n'est pas seulement la faculté de création, mais le pouvoir d'empathie avec autrui, notamment les damnés de la Terre. Seules l'humilité et l'imagination de la souffrance de l'autre donnent accès à l'empathie, sans laquelle il n'est pas de vie bonne: l'agoraphobie mentale est une forme de complicité avec le Mal. "Vous êtes responsables du monde qui vous entoure, vous êtes une super-élite: c'est votre privilège, c'est aussi votre fardeau…" conclut l'auteur à l'adresse de ces jeunes privilégiés auxquels elle explique que votre CV n'est pas votre vie. Autant dire que ce bref vade-mecum est un grand livre de sagesse.


- La sève de bouleau
de France Guillain
Éditions Du Rocher / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

La sève de bouleau est utilisée depuis des milliers d'années comme boisson au printemps dans les pays situés non loin des pôles. Elle est aussi consommée à longueur d'année, au fil de sa légère fermentation. L'apparition récente de l'eau potable au robinet dans nos pays du Nord, la création de toutes sortes de boissons qui envahissent les rayons des grandes surfaces, ont rapidement relégué la sève de bouleau soit aux oubliettes, soit au rang des potions magiques bonnes pour la santé. Rares sont ceux qui en prélèvent chaque année dans leur jardin. C'est la commercialisation de la sève fraîche en emballages souples sous vide qui a relancé sa consommation. En lisant La Sève de bouleau, vous découvrirez son grand intérêt pour nous. Combinée aux Miam-Ô-fruit et Miam-Ô-5 de La Méthode France Guillain, la sève de bouleau est un aliment de grande qualité dont nous aurions bien tort de nous passer.


- Le Général de Gaulle et la Russie
de Hélène Carrère d'Encausse
Éditions Fayard / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

Nul autre homme d'État n'a été autant fasciné par l'Histoire que le général de Gaulle. Sa très sûre et immense connaissance du passé européen, de la culture de l'Europe et de ses mythes, et la relation intense entre la France et la Russie étaient chacune partie intégrante de son univers mental et de son imaginaire. Le général de Gaulle voyait la Russie comme cet "allié de revers" indispensable à sa sécurité, mais plus encore parce qu'elle participait à sa conception de l'équilibre de l'Europe et de la place de l'Europe dans le monde. La politique franco-russe du Général s'est étendue sur trois décennies, marquées par des ruptures impressionnantes: la guerre, la guerre froide et les tentatives d'ouverture des blocs Est-Ouest. Nul autre homme d'État n'a eu une expérience aussi grande et diverse des dirigeants de l'URSS. Or, s'agissant d'un système politique totalement dominé par celui qui se trouvait au sommet, la familiarité du général de Gaulle avec Staline, Khrouchtchev et Brejnev est une donnée exceptionnelle de son action politique. C'est pourquoi son action et son expérience, considérées dans leur totalité, dans la durée et avec le recul du temps, constituent, au moment où la carte du monde se recompose et que le monde n'est plus exclusivement américain, un précieux apport à la réflexion géopolitique actuelle.


- Le temps des légendes
de Olivier Margot
Éditions JC Lattès / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

Ce livre raconte l'histoire de ces champions de l'après-guerre qui ont su hisser le sport français au plus haut et, à leur manière, participé du roman national. Une seule femme, Micheline Ostermeyer, pianiste de concert et championne olympique du disque et du poids en 1948, trois ans après que le droit de vote ait été accordé aux femmes. Louison Bobet, sorti de l'armée des ombres, remporte trois Tours de France, invente la thalassothérapie moderne, permet aux champions d'acquérir un nouveau statut. À lui seul, Alain Mimoun, garçon de café et champion olympique du marathon, symbolise tous les sportifs d'Afrique du Nord et de l'empire. Raymond Kopa et Michel Jazy sont d'origine polonaise et illustrent la dureté du temps: Kopa est à quatorze ans mineur de fond et Jazy va pieds nus jusqu'à ce que l'école de la République lui donne des chaussures en carton bouilli et aux semelles de bois. Le footballeur Roger Piantoni est vient de l'immigration italienne, les rugbymen Pierre Albaladejo et André Herrero, l'immigration espagnole. C'est Herrero qui, dans le vestiaire, récite le Chant des Partisans pour se mettre en condition. Lucien Mias, grand capitaine du quinze de France sera instituteur, médecin et gérontologue. De tous, Jacques Anquetil est le plus romanesque, annonçant les libertés et les bouleversements de mai 1968. Enfin Jean-Claude Killy est la synthèse parfaite des précédents: héros des Jeux de Grenoble, ce sommet du Gaullisme, il bâtira une carrière prodigieuse.


- Tutsis et juifs de Pologne: victimes de la même haine ?
de Sidi N'Diaye
Éditions Le Bord de l'Eau / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

Les histoires dramatiquement extraordinaires de gens ordinaires, c'est ce dont le présent travail tente de rendre compte, mobilisant des scènes géographiques et temporelles éloignées. Ces histoires sont celles de voisins juifs et tutsis exécutés par d'autres voisins, polonais et hutus. Les meurtres de voisins en Pologne et au Rwanda ont été de "vraies" réalités trouvant en partie leurs origines dans des mythes dont la vigueur et la vitalité contribueront à former des imaginaires historiques et de haine particulièrement néfastes. L'analyse sérieuse de ces imaginaires meurtriers reste fondamentale pour qui souhaite saisir les ressorts de la violence de proximité en Pologne et au Rwanda.


- Un anthropologue nommé Chirac
de Alain Nicolas
Éditions L'Archipel / 15 novembre 2017


Le Titre du Roman

Un jour de juillet 1996, Alain Nicolas, fondateur du Musée d'arts africains, océaniens et amérindiens de Marseille, reçoit un appel d'un certain Jacques Chirac. D'emblée, celui-ci aborde en expert la question des masques batcham du Cameroun et celle des poupées rituelles kachina du musée de Berlin… L'homme de métier n'en revient pas: le chef de l'État, qui se propose de soutenir ses projets, n'a pas usurpé sa réputation d'amateur éclairé des cultures du monde. Sa disposition d'esprit est réellement celle d'un anthropologue. Très vite, le président s'ouvre de son ambition: la création à Paris d'un Musée des arts premiers, destiné à remplacer le vieillissant Musée de l'homme. Son interlocuteur veut-il être son conseiller et son "envoyé spécial" sur les cinq continents, à la recherche d'objets témoins de la richesse du patrimoine de l'humanité? Douze ans de collaboration, en toute discrétion, ont fait d'Alain Nicolas le complice de Jacques Chirac, toujours prêt à voler une heure à son agenda pour discuter des langues papoues ou de la protection des Indiens d'Amazonie. Souvenirs et anecdotes jalonnent le récit de cette amitié. Et tracent le portrait inattendu d'un homme de savoir et de passion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 12 Nov - 20:47

- Dictionnaire amoureux de Jésus
de Jean-Christian Petitfils
Éditions Perrin / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

Être amoureux de Jésus de Nazareth engage l'être entier. Pour le chrétien qu'est Jean-Christian Petitfils, Jésus est une personne vivante, venue apporter le Salut au monde et à chacun de nous. L'historien évoque le singulier rabbi juif qui parcourait les routes de Galilée, le croyant invoque le Christ ressuscité. Au moyen d'une centaine d'entrées, le récit évangélique est rendu dans ses multiples dimensions.


- La guerre Iran-Irak 1980-1988
de Pierre Razoux
Éditions Perrin / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

On ne peut pas comprendre la situation qui prévaut aujourd'hui dans le Golfe sans saisir les frustrations et craintes persistantes qui découlent directement de la guerre entre l'Iran et l'Irak de 1980 à 1988. Terriblement meurtrière, celle-ci a marqué à jamais les esprits par les images dramatiques d'enfants envoyés au combat, les villageois gazés, les villes en ruines, les pétroliers en feu ou les tranchées ensanglantées. Pour en retracer les événements, et grâce à des sources inédites de première main, Pierre Razoux explique les opérations militaires et détaille les nombreuses affaires, Irangate, attentats en France, enlèvements au Liban, étroitement liées à ce conflit. Une histoire faite de rebondissements permanents au gré de l'attitude des pétromonarchies, de la Russie, de la Chine et des États-Unis, mais aussi caractérisée par la compromission de nombreuses nations, parmi lesquelles la France.


- Le Père David, l'impératrice et le panda
de José Frèches
Éditions XO / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

"Vous le connaissez tous, avec sa splendide livrée noir et blanc, son air bonhomme, son appétit insatiable et sa démarche rigolote… le panda. L'ami des enfants et le symbole de la préservation de la nature… Ce que vous ignorez peut-être, c'est qu'un missionnaire français, le père Armand David, en 1869, est à l'origine de sa découverte. Sans lui, le panda aurait été décimé par la chasse et la déforestation. C'est en m'inspirant de cette histoire vraie que je vous invite à me suivre jusqu'aux forêts du Sichuan, le territoire du panda géant, à remonter le fleuve Bleu, à explorer la fabuleuse Cité interdite et Shanghai la mystérieuse, sur les traces de mon héros, le père David Etcheparre, à la rencontre de l'impératrice Cixi et de Fleur de Sang, une jeune fille amoureuse des pandas. Ensemble, nous découvrirons une Chine plus mystérieuse que jamais, soumise à tous les assauts, rongée par l'opium et pourtant insubmersible… mais aussi cet animal magnifique, dont le pays a fait l'un de ses principaux ambassadeurs".


- Qu'est-ce qui vous amène ?
de Sylvie Dellus
Éditions Les Arènes / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

Nos médecins généralistes savent tout de notre intimité. En première ligne, ils affrontent les maux de notre époque. Leur parole est rare. Dans toute la France, une trentaine d’entre eux se sont livrés lors de longs entretiens inédits. Avec humanité, ils posent un diagnostic saisissant de la santé des Français: obésité, addictions, ondes de choc des attentats, grand âge et fin de vie, souffrance au travail ou au chômage, pollution dans les régions viticoles et les Alpes, méfiance envers les vaccins… Ce livre souligne la pénurie de généralistes et invite les politiques à repenser, notamment en termes de prévention, une médecine générale enviée dans le monde entier. Qu’est-ce qui vous amène brosse un tableau intime, singulier et édifiant de notre pays.


- Le prix de la victoire
de Armel le Cléac'H
Éditions Robert Laffont / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

"D'abord il y a eu la chute, interminable. Lorsque le navire s'est couché, le poste de barre se trouvait à quinze mètres au-dessus des vagues... L'impact de mon corps sur l'eau a provoqué en moi une explosion de mille étoiles qui s'est prolongée alors que je m'enfonçais dans des profondeurs obscures. Mes poumons étaient sur le point d'exploser à l'instant ou, enfin, j'ai pu respirer. Dans la nuit, malgré mes yeux brûlés par l'eau de mer, j'ai entraperçu trois fuseaux blancs: mon bateau reposait à l'envers dans la houle". 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes. C'est le temps qu'il a fallu à Armel Le Cléac'h pour boucler son troisième Vendée Globe. En accostant aux Sables-d'Olonne le 19 janvier 2017, le skippeur de 39 ans a battu de presque quatre jours le précédent record. Un exploit qui lui assure déjà une place de choix dans le panthéon de la voile française. Mais, rentré dans sa Bretagne natale, Le Cléac'h a aujourd'hui encore du mal à revenir sur terre. Vagues démentielles, bateau qui chavire, conditions de survie dantesques, tensions au sommet avec ses rivaux... il n'a rien oublié de la fureur du Vendée Globe. Dans le sillage de son succès, qui a mis fin à cette malédiction d'éternel second, c'est avant tout le parcours d'un homme qui se révèle ici, celui d'un marin qui se consacre corps et âme à sa passion, d'un vrai teigneux. Un "Chacal", comme on le surnomme dans le milieu.


- Les maîtres de l'espionnage
de Rémi Kauffer
Éditions Perrin / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

Rémi Kauffer raconte les 60 maîtres espions, célèbres ou méconnus, qui ont bouleversé l'univers mystérieux du renseignement depuis le début du XXe siècle. Surprenant, inquiétant, parfois effrayant, ce panorama se dévoile à nous sous la forme d'un jeu des sept familles qui couvrent l'entièreté de ce domaine fascinant. Ces sept familles très spéciales, ce sont, dans l'ordre, celle des grands patrons, les directeurs des services; des agents de terrain, chefs de réseaux ou opérateurs en solo; des versatiles, agents doubles ou dissidents. Viennent ensuite les deux cousins mythiques, objets de tous les fantasmes, à savoir les exécuteurs des basses œuvres et les agents Action, que complètent les chasseurs de taupes. La famille des fauteurs de troubles, malchanceux ou scandaleux en tout genre, ferme la marche. Une galerie de portraits sans précédent par son ampleur, ses nombreuses révélations, ses mises en perspective et l'agrément d'une plume fluide et entraînante.


- Les troubadours. Une histoire poétique
de Michel Zink
Éditions Perrin / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

Les troubadours sont, au XIIe siècle, les auteurs, immensément admirés, des plus anciennes chansons d'amour composées dans une des langues nouvelles de l'Europe, la langue d'oc. Le tremblement du désir et celui de la crainte, la ferveur et la frustration, la jalousie et la jouissance, tout cela ils l'ont dit de façon si nouvelle et si intense que leurs chansons résonnent encore dans les mots d'amour d'aujourd'hui. Le beau livre de Michel Zink rend sa fraîcheur à cette poésie vieille de neuf siècles en la suivant dans ses méandres, en disant au fil des poèmes, qu'il cite en grand nombre, juste ce qu'il faut pour qu'elle nous parle, pour qu'elle nous enchante et pour qu'elle vive en nous.


- Pour l'amour de l'art. Une autre histoire des Pompidou
de Alain Pompidou et César Armand
Éditions Plon / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

Au début des années trente, au Quartier latin, une rencontre inattendue réunit Georges Pompidou et Claude Cahour. Ils se marient quelques années plus tard et forment un couple uni partageant le goût de la littérature, de la musique, du cinéma. Très vite, ils fréquentent les galeries d'art et les artistes contemporains. Dès 1948, les Pompidou, comme on les appelle avec affection, font l'acquisition de leur première toile abstraite signée d'un peintre alors peu connu: Youla Chapoval. Par la suite, au fil des rencontres, leur collection se construit en relation étroite avec les créateurs. En 1958, Claude offre à son mari un Nicolas de Staël. En 1962, l'accrochage d'un Soulages dans le bureau du Premier ministre surprend. Quand, en 1969, à l'Élysée, le Président et son épouse font appel à Pierre Paulin et à Yaacov Agam pour la rénovation et la décoration de leurs appartements privés, force est de constater que l'art représente pour eux une raison de vivre. Que la création du Centre Pompidou viendra couronner. C'est cette fusion artistique, ce sens inné des ouvres capables d'entrer dans l'Histoire, leurs rapports avec les artistes qu'Alain Pompidou et César Armand dévoilent dans cet ouvrage biographique et intime, riche de souvenirs, de témoignages et d'illustrations. À travers le récit de leur fils, les souvenirs de l'épouse de Jean Coural, directeur du Mobilier national, de Maïa Paulin, Pierre Soulages, Jack Lang et bien d'autres, ce livre révèle le parcours initiatique autant qu'affectif d'un couple pas comme les autres, mu par une insatiable curiosité.


- Quand les États torturent. De l'Antiquité à nos jours
de Gérard Desmaretz
Éditions Jourdan / 09 novembre 2017


Le Titre du Roman

À toute époque et partout dans le monde, les États ont utilisé la torture pour soutirer des informations aux espions, punir les traîtres, intimider ou faire pression... Si l'essentiel de ces pratiques est assez bien connu pour la période contemporaine, beaucoup de non-dits subsistent cependant sur certains points. La torture, d'abord associée à des rites, et ses corrélats (ordalie, bizutage, maltraitance, punition, perversité, rééducation, rite initiatique ou sacrificiel, jeux sadomasochistes, retournement d'une source...), sont très probablement apparus avec les premières formes de civilisation. D'un horizon à l'autre de notre planète, aucune société ne semble y avoir échappé. Condamnée par la plupart des pays civilisés, la torture reste tolérée par certaines institutions étatiques qui ferment les yeux sur des pratiques qui font par ailleurs l'objet d'une instruction policière ou militaire. Dans cet ouvrage, Gérard Desmaretz retrace l'Histoire de millénaires d'abominations en analysant les causes qui poussèrent l'Homme à la torture. Des procédés de torture d'antan au service du contre-terrorisme et du contre-renseignement en passant par les exactions, la torture médicalisée et l'utilisation de cobayes humains, voici un pan sombre de notre humanité.


- Armes de déstabilisation massive
de Philippe Vasset
Éditions Fayard / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Au soir du vendredi 5 mai 2017, alors que la présidentielle touche à sa fin, près de 150 000 fichiers, issus du piratage des boîtes électroniques de cinq membres d'En Marche!, envahissent la toile. Quelques mois plus tôt, c'était tout l'arsenal informatique de la CIA qui se trouvait sur le site WikiLeaks. Et avant cela, c'étaient les comptes panaméens de toutes les grandes fortunes de la planète qui étaient rendus publics. Voilà près de dix ans que le feuilleton des fuites massives de données apporte, chaque mois, son lot de révélations. Depuis 2009, on ne recense pas moins d'une quarantaine de diffusions anonymes de fichiers: serveurs mails, dossiers confidentiels, listings bancaires, tout y passe. Pourtant, la sensation grisante de transparence généralisée que peut éprouver le citoyen est trompeuse. Si quelques-unes de ces fuites sont bien le fait d'authentiques lanceurs d'alertes, certains des "leaks" les plus retentissants ont leur face sombre dont personne ne parle. De Tel Aviv à New Delhi, en passant par les États-Unis et la Russie, Philippe Vasset et Pierre Gastineau ont pénétré l'arrière-cour encore jamais explorée des fuites massives. Loin des légendes de martyrs du secret, ils lèvent le voile sur un gigantesque marché de la donnée volée, avec ses courtiers, ses intermédiaires, ses agents doubles et ses donneurs d'ordre. Une enquête fascinante sur cette nouvelle arme de déstabilisation massive.


- Ce que le mirage doit a l'oasis
de Yasmina Khadra
Éditions Flammarion / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

"Mon histoire avec le livre, le désert et les Hommes, c'est l'histoire d'un partage, l'histoire d'un amour vieux comme le monde, l'amour du rêve…" Ainsi parle Yasmina Khadra qui entreprend de raconter le désert, comme il l'a connu dès son enfance, en Algérie. Dans cet exercice d'autofiction, le célèbre romancier emmène le lecteur dans l'immensité des lieux, si arides en apparence et pourtant si vivants, où la musique rythme la poésie et les mirages accouchent toujours d'oasis.


- Ils ont échappé à la corde
de Jean-Paul Picaper
Éditions L'Archipel / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Avril-mai 1945. Le IIIe Reich est aux abois. Comment échapper à la corde ou au peloton d'exécution? Cyanure ou revolver, le suicide paraît un bon moyen: solution choisie, entre autres, par Himmler et Göring, comme par Hitler et Goebbels. Ceux qui ne peuvent s'y résoudre se volatilisent, tel Heinrich Müller, chef de la Gestapo. Certains, Wernher von Braun ou Reinhard Gehlen, choisissent de vendre leurs services aux Alliés. D'autres, comme Alois Brunner, Adolf Eichmann, Klaus Barbie ou Joseph Mengele, parviennent à fuir en Égypte, en Syrie ou en Amérique du Sud. Mille gibets n'auraient pas suffi pour châtier les criminels nazis. Le nombre de ceux qui payèrent leurs crimes de leur vie après la chute d'Hitler fut dérisoire: quatre-vingt-une pendaisons de hauts responsables dans les cinq à six années suivant la guerre, à Nuremberg, en Pologne, en Tchécoslovaquie, en Russie ou en Ukraine. Ainsi qu'en France, où ils furent plutôt fusillés. Mais comment identifier les subalternes qui avaient carte blanche pour perpétrer des massacres "sur ordre"? Plongeant dès 1990 dans les archives de la Stasi et les archives fédérales allemandes, Jean-Paul Picaper est parti sur les traces de ces criminels de guerre, pour exhumer les vestiges de leur déroute, de leur disparition et de leur mort. Ce livre est le récit de cette vaste enquête, nourrie de témoignages et de révélations sur l'attitude machiavélique de Staline et sur l'assistance accordée aux coupables par d'honorables institutions religieuses et politiques.


- L'univers à portée de main
de Christophe Galfard
Éditions Flammarion / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

"Vous êtes à quelques milliers de kilomètres au-dessus de la surface du Soleil. Sa puissance est à couper le souffle. D'énormes boules magnétiques gonflent et se percent, éjectant vers l'espace des milliards de tonnes de matière brûlante qui transpercent votre corps éthéré. Le spectacle est extraordinaire et vous vous demandez soudain, avec une légère jalousie, ce qui rend le Soleil si spécial par rapport à la Terre". Imaginez que vous puissiez voyager à travers les étoiles jusqu'aux confins de notre galaxie, plonger au cœur d'un trou noir, entrer dans le monde quantique… Ce livre vous offre une ébouriffante odyssée cosmique aux frontières du savoir.


- Le cahier rouge des plus belles lettres de la langue française
de Arthur Chevallier
Éditions Grasset & Fasquelle / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Ce recueil inédit réunit plus de 150 lettres d'écrivains et de monarques, de simples soldats et d'anonymes, d'hommes et de femmes, parmi les plus belles de la langue française. Classées en sept parties (Lettres d'amour, Lettres de rupture, Lettres politiques, Lettres sur la mort, Lettres de guerre, Lettres d'artistes, Lettres d'injures), elles ont été écrites entre le XVe et le XXIe siècle. On y trouvera des extraits des plus fameuses correspondances, comme celles d'Henri IV à Gabrielle d'Estrées, de George Sand à Musset, de Chateaubriand à Mme de Récamier, de Baudelaire à sa mère, d'Apollinaire à Lou ou encore de Verlaine à Rimbaud. Mais aussi des lettres d'artistes et d'écrivains rarement reproduites, La Rochefoucauld, La Fontaine, Poussin, Degas, Van Gogh, Cézanne… Lettres d'enthousiasme, lettres de rage, lettres nobles, lettres comiques, lettres insolentes, tous les types de missives se retrouvent dans ce Cahier rouge inédit. Celle où Racine tient tête à ses parents qui veulent lui faire arrêter le théâtre, par exemple, ou celle où Maurice Ravel s'insurge, pendant la Première Guerre mondiale, contre l'interdiction de jouer de la musique allemande. Lettres émouvantes aussi: Mme de Sévigné appréhende sa mort; Voltaire, effrayé par sa laideur en vieillissant, interdit à Pigalle de sculpter son visage; Lucile Desmoulins, la veille de son exécution, clame son innocence à sa mère. Caustiques, mordantes, ironiques, enflammées, tendres, perspicaces, spirituelles, ces lettres nous feront-elles avoir des regrets quand nous enverrons des SMS?


- Les tyrannosaures de la République
de Jean-Joël Bregeon
Éditions Du Rocher / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

La Révolution française a mis fin à la Royauté pour établir la République, non sans difficultés. Comment détruire les ennemis de la République et anéantir les opposants? De grands noms y contribuèrent comme Robespierre, Barère, Couthon qui furent les théoriciens. Les exécutants, moins connus furent envoyés en province pour "faire le ménage". Les tyrannosaures peuvent être de petits ou de grands tyrans. Dans ce livre à la fois tout public et néanmoins érudit, les auteurs montrent aussi le rôle des petits, responsables d'importantes purges et de massacres, notamment en Vendée et qui, pour la plupart, ont su éviter la guillotine et mourir dans leur lit.


- Penguin Bloom
de Cameron Bloom et Bradley Trevor Greive
Éditions JC Lattès / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Le monde entier est tombé amoureux des photos magnifiques et très originales de Penguin la pie et de sa famille. Mais il y a bien plus encore à raconter sur l'histoire de Penguin que ce que l'on peut voir avec les yeux. C'est une véritable histoire d'espoir et de courage. Tout commence par un terrible accident, Sam Bloom, la femme de Cameron et la mère de leurs trois petits garçons, fait lors un voyage en Thaïlande une chute presque mortelle qui la laisse entièrement paralysée. Peu après son retour en Australie, une petite pie, Penguin, tombe de son nid non loin de leur maison. Le sauvetage de Penguin, la joie incroyable et la force qu'elle donne à Sam et à ceux qui l'ont sauvée, est une preuve que, malgré la tragédie, la compassion, l'amitié, et le soutien, promettent des jours meilleurs. Cette petite pie nous rappelle que, même si l'on se sent fragile, perdu, blessé, être aimé et aimer en retour fait de nous des êtres entiers.


- Qui a peur de soigner le jeune Robin ?
de Annick Richard
Éditions Du Rocher / 08 novembre 2017


Le Titre du Roman

Mars 2007: lors d'une sortie scolaire à vélo, Robin est frappé par la foudre. Victime à 14 ans d'un phénomène aussi naturel que rarissime. Les médecins, jugeant son état sans espoir, font pression sur la famille pour le débrancher. Hors de question pour ses parents, Bruno et Annick. D'ailleurs, leur fils sortira du coma huit mois plus tard. Commence alors pour Robin et ses parents un long combat. Étrangement, les hôpitaux successifs lui refusent les soins indispensables qui lui permettraient de dépasser son lourd handicap. Les diagnostics médicaux se contredisent. De graves erreurs d'appréciation et des négligences coupables sont rapportées aux parents par des témoins de premier plan. Ensemble, Annick et Bruno vouent alors leurs existences au service d'une seule cause: sauver Robin. Dopés par leur amour, ils s'y consacrent jour et nuit, bataillant contre les grands mensonges et les petites lâchetés. Pourquoi les médecins s'obstinent-ils à considérer Robin dans un état végétatif alors qu'il communique avec son entourage? Serait-il victime des intrigues et luttes de pouvoir mêlant le cabinet de la ministre, l'administration et les médecins? Qui, et pour quelles raisons, refuse de soigner le jeune Robin? Le témoignage bouleversant d'une famille dans l'épreuve. Un cri de colère accablant contre un système de santé indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 5 Nov - 13:03

- Mémoires de monsieur d'Artagnan
de Courtilz de Sandras
Éditions Mercure de France / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

Il est né en 1613. Il n'est toujours pas mort. Quatre cents ans d'intrigues amoureuses, de manœuvres politiques, de regards séducteurs et de duels implacables n'ont rien altéré de sa fougue, et sans doute est-il immortel. Il est la légende et la vérité. L'histoire et le roman dans sa vie se rencontrent, ils se plaisent, ils se marient. On le verra dans ces Mémoires apocryphes, rédigés peu après la mort du maréchal d'Artagnan par un témoin oculaire: le divorce n'est pas pour demain. D'Artagnan est là, jour après jour, bataille après bataille, dans sa vie réelle, entre les éminences, les altesses et les reines. Mais il est déjà un mythe, une personne et un personnage, un portrait de Saint-Simon et un héros d'Alexandre Dumas. Infatigable et passionnant récit: c'est vrai comme la fiction et incroyable comme la vérité.


- Mémoires intimes de Napoléon 1er. Tome 1
de Constant (Son valet de chambre)
Éditions Mercure de France / 02 novembre 2017


Le Titre du Roman

Napoléon n'a jamais cessé d'être un objet de fascination. On parle de lui; on le fait parler; on interprète les énigmes de sa vie, où les faits éclatants ne sont pas toujours moins mystérieux que les points réputés obscurs. On sait tout de lui, et à peu près rien; d'où, transparent et insaisissable, son mythe. C'est qu'il parle peu. Entendre sa voix, vivre au jour le jour dans l'intimité de l'empereur, assister à son lever, à ses colères, à son divorce, percevoir, d'un grand homme, moins ce qui est grand que ce qui est homme, commun, quotidien, émouvant dans cela même qui le fait plus vivant et plus semblable à nous: cette chance unique a un nom, Constant. Introuvables depuis fort longtemps, voici les Mémoires de celui qui fut son compagnon de chaque instant. Valet de chambre de l'empereur, Constant fut à la fois son secrétaire et son confident. Voici, derrière ses souvenirs, le journal intime de Napoléon.


- Anima laïque. Rites et rythmes pour une existence hors religion
de Nancy Huston et Quentin Sirjacq
Éditions Actes Sud / 01 novembre 2017


Le Titre du Roman

"Paradoxalement, un monde sans spiritualité n'est autre qu'un monde sans animalité. Nier notre animalité a toujours pour effet de porter atteinte à notre spiritualité. Ont été ritualisés par les humains, toujours et partout, les moments de la vie où se faisait sentir leur appartenance au monde animal, c'est-à-dire essentiellement leur mortalité. Être humain, c'est savoir que l'on est mortel. D'après tout ce que nous pouvons observer, nous sommes la seule espèce animale à scander le temps… à remémorer et commémorer… à se donner rendez-vous… à prévoir… à marquer et à remarquer les mouvements de notre planète et de notre corps mortel, afin de non seulement constater la nature mais la fêter, l'amadouer, danser avec elle… mais aussi, progressivement, à mesure que la technologie se développe, la dompter, la contrôler, la soumettre, la nier… voire la détruire".


- Earthforce. Manuel de l'éco-guerrier
de Paul Watson
Éditions Babel / 01 novembre 2017


Le Titre du Roman

Lors de ses années de combat, Paul Watson, pirate écologiste moderne, a mis en œuvre nombre de stratégies pour lutter contre les prédateurs des animaux marins. Grâce à ce véritable art de la guerre appliqué à l'écologie, il a réussi le tour de force de sauver la vie de dizaines de milliers de baleines, de centaines de milliers de dauphins et de millions de phoques sans jamais blesser l'un de ses adversaires ni l'un des membres de son équipage. En s'inspirant de L'Art de la guerre de Sun Tzu, du Traité des cinq roues de Miyamoto Musashi, de la philosophie des médias développée par Marshall McLuhan et de son expérience de terrain, Paul Watson partage dans ce manuel les manœuvres qui lui ont permis de remporter ces victoires. Une puissante invitation à défendre notre planète avant qu'il ne soit trop tard.


- Jésus le guérisseur
de Tobie Nathan
Éditions Flammarion / 01 novembre 2017


Le Titre du Roman

"Jusqu'à ma rencontre avec Gabriela, personne ne m'avait jamais incité à examiner au plus près Jésus, la personne de Jésus. L'homme donc, et non la religion qui a découlé de son enseignement. Si l'on examine son parcours, Jésus a essentiellement parlé, réuni et guéri. C'est à l'analyse de ce personnage, politique et thérapeute, que j'ai voulu consacrer ces pages". Tobie Nathan


- Le vin des rues
de Robert Giraud
Éditions Le Dilettante / 01 novembre 2017


Le Titre du Roman

Giraud vous raconte des histoires sur le ton d'une simple conversation, exactement comme si vous étiez avec lui au comptoir devant un bon beaujolais Chez Fraysse ou bien Chez Paulo qui verse l'Algérie dans des demis. En traînant la savate sur les quais, en reniflant l'odeur de céleri des Halles, en perdant ses nuits dans les bistrots de Maubert, Giraud peut vous raconter un Paris que vous ne pouvez pas connaître. Mais ne vous y trompez pas, Giraud n'est pas un montreur de monstres. L'essentiel, le merveilleux de ce livre, c'est que des acteurs écorchés par la nuit jouent sur des motifs vieux comme le beau monde: l'amour, l'argent, l'honneur. Il y a là-dedans un monde fou qui rêve tout haut; et savez-vous que tout cela est vrai? Un personnage principal: le vin qui coule dans tous les figurants et surtout, sérum de vérité, qui délie les langues. Robert Doisneau, dédicataire du Vin des rues, évoque ainsi son complice dans la préface à ce livre. Ensemble ces deux-là, baptisés "la paire de Robert" par des esprits facétieux, ont exploré ce Paris inconnu et aujourd'hui disparu. Nul mieux que Doisneau ne pouvait présenter ce fleuron de la littérature parisienne des souvenirs et de l'amitié.


- Les animaux de la mythologie
de Martine Laffon et Fred Sochard
Éditions Flammarion / 01 novembre 2017


Le Titre du Roman

Depuis des millénaires qu'ils sont sur Terre, les animaux ont bien des histoires extraordinaires à raconter. Animaux maléfiques ou bienfaiteurs, humains ou créatures divines métamorphosées, ce recueil illustré ouvre l'imaginaire vers les aventures animales, prodigieuses ou infernales.


- Toutes les mathématiques du monde
de Hervé Lehning
Éditions Flammarion / 01 novembre 2017


Le Titre du Roman

Elles sont partout: dans les tournesols, le vol des étourneaux, les images Jpeg et les réseaux de nos téléphones portables. Elles pilotent les cours de Bourse et les prévisions météo, régissent les mariages chez les aborigènes, font et défont les élections. Et si les maths vous étaient enfin contées, sans équations ou presque? Voici toutes les mathématiques du monde, de leurs lointaines origines jusqu'aux percées les plus récentes, sans oublier les applications qui en découlent, de la machine d'Anticythère au Rubik's Cube. Une Bible fourmillant d'anecdotes, de portraits et d'énigmes, grâce à laquelle la richesse infinie des mathématiques sera enfin à votre portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Jeu 26 Oct - 6:47

- 1915
de Jean-Yves le Naour
Éditions Perrin / 26 octobre 2017


Le Titre du Roman

1915. Pour les Français pris dans la Grande Guerre, c'est l'enlisement. Le conflit entre dans une phase meurtrière marquée par des offensives aussi terribles qu'inutiles, auxquelles s'ajoute le cruel recours aux gaz asphyxiants. Sur terre comme sur mer, impossible d'échapper aux bombardements. Les zeppelins tombent sur Londres et Paris, les Turcs lancent un djihad en Afrique et au Moyen-Orient, les Allemands étrillent la Russie et écrasent la Serbie. Les Alliés, eux, enchaînent les échecs. Sourd aux critiques, le Général Joffre conduit la guerre comme il l'entend et sacrifie, purement et simplement, 320 000 hommes. Pour les Français, 1915 est une année sans horizon. La crise politique et la lassitude grandissent sur les décombres d'une Union sacrée qui a vécu.


- Dix pour cent. Les dessous d'une série sur le cinéma
de Dominique Besnehard
Éditions De La Martinière / 26 octobre 2017


Le Titre du Roman

Une plongée, en dessins et en photos, dans les coulisses de la série à succès de France 2, Dix pour cent, inspirée largement des savoureux souvenirs de Dominique Besnehard, le plus fameux ex-agent de stars en France.


- La France Catholique
de Jean Sévillia
Éditions Perrin / 26 octobre 2017


Le Titre du Roman

"La République est laïque, mais la France est chrétienne", disait le général de Gaulle. Or, depuis la fin des années 1960, la société française a connu des mutations sans précédent qui ont bouleversé "la fille aînée de l'Église", certains prédisant même sa disparition en mettant en avant le recul de la pratique ou le déclin du mariage. Pour en avoir le cœur net, Jean Sévillia est parti à la rencontre de cette France catholique, beaucoup plus jeune, ouverte et diverse qu'on ne le pense communément. Il a enquêté sur ses structures et interrogé ses acteurs, analysé son engagement croissant dans la cité tout en soulignant son enracinement dans notre histoire. Une enquête indispensable portée par la plume exemplaire d'un spectateur engagé.


- Le chemin des humbles
de Remi Bordes
Éditions Plon / 26 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Je suis entré une première fois au Népal un peu par hasard, ne sachant tout à fait ce que j'allais y chercher. Sur cette bande de terre serrée entre les deux géants de l'Asie, d'innombrables microcosmes s'étagent entre les forêts humides du Sud et les hautes montagnes qui hérissent le Nord de leur chaîne grandiose. La population qui l'habite est à l'avenant: parmi elle, les langues foisonnent, et les modes de vie peuvent diverger du tout au tout. On rencontre aussi bien le résidu de peuples nomades vivant presque comme à la préhistoire qu'une bourgeoisie cosmopolite toujours entre deux avions, tandis que la majorité, elle, vit les pieds dans la glèbe. J'ai vécu à de nombreuses périodes dans des villages de l'ouest du pays, à l'écoute de leurs traditions et de leurs rites. J'ai recueilli notamment des épopées, chants d'un passé lointain déclamés encore aujourd'hui par une caste de musiciens-narrateurs". Remi Bordes


- Les demoiselles de Rochefort. Histoires de sœurs
de Elsa et Natacha Wolinski
Éditions De La Martinière / 26 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le livre que tous les fans du film attendaient, signé des demi-sœurs Elsa et Natacha Wolinski, avec de nombreuses photos inédites des jumelles les plus célèbres du cinéma.


- Monstre
de Gérard Depardieu
Éditions Cherche Midi / 26 octobre 2017


Le Titre du Roman

J'ai connu un potier dans le Berry: quand ça le faisait chier de faire des assiettes, toujours les mêmes, il prenait sa terre et il faisait un monstre. Un énorme monstre. En terre cuite. Et il disait: "Je fais ça parce qu'il faut que ça sorte. J'en ai plein comme ça à l'intérieur de moi". Il avait raison. Il faut laisser sortir ses montres, si on ne veut pas que ce soient eux qui nous bouffent.


- Cocktail toxique
de Barbara Demeneix
Éditions Odile Jacob / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Tous les jours, notre organisme absorbe et emmagasine une quantité croissante de polluants chimiques provenant de notre environnement. Ces produits toxiques ont des conséquences néfastes sur notre cerveau et sur celui de nos enfants dès leur conception. Pesticides, plastifiants, désinfectants, retardateurs de flamme, agents tensio-actifs, filtres UV: ces polluants omniprésents contribuent non seulement à la multiplication alarmante des troubles neurologiques et des difficultés d'apprentissage, mais ils pourraient bien, dans un futur plus ou moins proche, être à l'origine d'une baisse globale des performances cognitives chez l'être humain, une première dans l'histoire de l'humanité. Face à ce bilan très inquiétant, Barbara Demeneix, spécialiste mondiale des perturbateurs endocriniens, nous explique quelles mesures concrètes prendre, pour aujourd'hui et pour demain, afin que nous tous, adultes, enfants, petits-enfants, nous puissions rester intelligents et en bonne santé.


- Comprendre le terrorisme
de Nicolas Hénin
Éditions Fayard / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Malgré une abondante littérature et une vaste couverture médiatique, le phénomène terroriste demeure en réalité mal connu. Qu'est-ce que le terrorisme? Comment définir la radicalisation? D'où viennent les djihadistes? Les terroristes sont-ils des fous ou des bandits comme les autres? Quel but poursuivent-ils et comment pouvons-nous les empêcher de l'atteindre? Ce livre répond, de façon didactique mais en se fondant sur les travaux de recherche les plus pointus et les plus récents, à toutes ces questions. Parce que la réponse au terrorisme n'est pas que l'affaire d'acteurs publics. Les sociétés ont aussi leur rôle à jouer, en contribuant à la prévention et en développant leur résilience. Battre le terrorisme, c'est vaincre la terreur qu'il nous inspire.  


- Fous de codes secrets
de Mark Frary
Éditions Flammarion / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ils protègent votre carte bleue, mais aussi les mystérieux écrits consignés sur les pages du manuscrit de Voynich et sur les runes vikings. Décryptés, comme le puissant chiffre d'Enigma percé par Alan Turing ou le "code Purple" des Japonais qui contenait la date de l'attaque de Pearl Harbor, ils font et défont les vainqueurs des guerres modernes. Mais comment les codes secrets sont-ils créés? Lesquels faut-il utiliser? Et comment s'y prendre pour les casser? Du code de César à l'ordinateur quantique, des cryptogrammes qui cachent l'identité du tueur du Zodiaque jusqu'aux différents chiffrements du WiFi, voici 50 histoires de codes secrets, et surtout toutes les astuces pour les décrypter et devenir à votre tour un hacker. Un livre indispensable pour tous les amateurs d'énigmes, d'espionnage et de nombres.


- Les guerriers dans la rizière
de Pierre-François Souyri
Éditions Flammarion / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Que savons-nous vraiment des samouraïs, ces guerriers si chers à nos imaginaires occidentaux? L'historien Pierre-François Souyri, fin connaisseur du Japon où il a longtemps vécu, raconte leur longue histoire, enrichie ici de récits anciens qui ont nourri leur geste. La légende de ces terribles guerriers, où un sens aigu de l'honneur le dispute souvent aux plus viles trahisons, n'y est jamais démentie. Pourtant, les samouraïs furent bien plus que de simples combattants aux mœurs exotiques. Ils ont évolué tout au long du millénaire que dura leur histoire et se sont adaptés aux réalités de leur temps. S'ils furent, lors des guerres médiévales, capables de la plus extrême violence, y compris envers eux-mêmes, ils s'imposèrent, dans les siècles qui suivirent, en administrateurs avisés, en hommes lettrés, pénétrés de poésie et de spiritualité, amateurs d'art, de thé ou de théâtre. Car, et ce n'est pas un paradoxe, mais la belle découverte de cet ouvrage, si certains d'entre eux ne voulurent jamais rompre avec un passé révolu, nombre de samouraïs surent se porter aux avant-gardes politiques et intellectuelles, façonnant ainsi le Japon que nous connaissons aujourd'hui.


- Les marchands et le temple
de Giacomo Todeschini
Éditions Albin Michel / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le Moyen Âge chrétien, ennemi de l'argent, n'a pas connu de pensée économique, car celle-ci ne pouvait émerger que dans le monde sécularisé que permit la Réforme. Et si cette conviction si largement diffusée était fausse? Et si les processus économiques avaient été au cœur de la pensée médiévale? Parcourant, à l'écoute des moines, évêques, frères mendiants et universitaires, les voies de la pensée européenne entre Antiquité et Époque moderne, Giacomo Todeschini fait émerger un monde intellectuel passionné par les problèmes spirituels, moraux et politiques que posent la circulation de la richesse, sa création, sa distribution, son usage, son contrôle. L'économie chrétienne qu'il fait apparaître, avec ses controverses et ses voies de consensus, engage la vie tout entière de la communauté des fidèles, et participe des dynamiques d'exclusion (des juifs, des hérétiques, des pauvres) qui donneront à la société européenne sa force propre, sa capacité à la solidarité et sa brutalité. Cet ouvrage révèle les liens étroits qui unirent, dans les sociétés médiévales, religion et économie, richesse matérielle et spiritualité. Ce faisant, il s'adresse à tous ceux qui veulent comprendre aujourd'hui pourquoi et comment est née une science économique.  


- Lieux de vie: ce qu'ils disent de nous
de Patrick Huerre
Éditions Odile Jacob / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le rapport des humains à leur lieu de vie, à leur intérieur, dépend de leurs conditions de vie et évolue avec elles. Pour les nouvelles générations, il prend des formes inédites. Que racontent nos intérieurs? Que disent-ils de nous? Quels nouveaux rapports instaurent-ils entre l'intime et le public, entre notre monde interne et le monde extérieur? Explorer ces intérieurs, ceux d'autrefois, ceux d'aujourd'hui tels qu'ils se présentent pour la e-génération permet d'éclairer les changements profonds et rapides qui marquent notre époque. Les adolescents et les jeunes adultes nous indiquent-ils par leurs choix les contours d'un monde nouveau? Quelle est cette révolution des intérieurs qui se profile? Une réflexion originale sur l'évolution psychique et sociale des nouvelles générations.


- Poisons cachés ou plaisirs cuisinés
de Gilles-Eric Séralini
Éditions Actes Sud / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les industries internationales ont systématisé l'emploi de substances chimiques, depuis leur épandage dans les champs, en passant par l'élevage, les transformations, les conditionnements et la distribution de notre nourriture. Elles sont ainsi amenées à pénétrer notre corps en permanence. Si les polluants biologiques (bactéries ou autres) de notre alimentation n'ont presque plus de secret pour nous aujourd'hui, les polluants chimiques présents dans pratiquement tous les aliments sont beaucoup moins traqués: métaux lourds, herbicides, insecticides, fongicides, OGM, additifs, exhausteurs de goût, détergents, plastifiants... Les autorisations de mise sur le marché de ces produits masquent les problèmes sanitaires que ces nouveaux contaminants alimentaires peuvent engendrer, dont chaque famille souffre, étant donné le développement galopant des maladies chroniques. En outre, on réalise depuis peu leur impact sur le goût des aliments. Dans un pays où la gastronomie est reine, où la majorité des Français aime la bonne cuisine, la qualité des produits utilisés, elle, n'est pas à la hauteur des exigences que l'on a par ailleurs quant aux saveurs et à la créativité des recettes. Gilles-Eric Séralini, professeur et chercheur à l'université de Caen, spécialiste des OGM et des pesticides, est connu pour ses expériences récentes établissant un lien entre un herbicide majeur, un OGM, et l'apparition de tumeurs, de maladies du foie et des reins. Avec Jérôme Douzelet, chef cuisinier responsable, ils ont décidé d'unir leurs voix pour révéler comment s'établit précisément la malhonnêteté de l'évaluation des produits chimiques, et aussi pour apporter, au cours d'un repas-plaisir partagé avec le lecteur, notamment grâce à des recettes détoxifiantes, un regard nouveau sur la richesse des saveurs originelles.


- Quand la religion s'invite dans l'entreprise
de Denis Maillard
Éditions Fayard / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Un chauffeur manutentionnaire refuse, au nom de sa religion, de transporter de l'alcool. Un conducteur de bus n'accepte pas de toucher le volant si c'est une femme qui l'a précédé. Un autre ne veut pas leur serrer la main. Une aide à domicile met un point d'honneur à ne pas acheter la tranche de jambon pour la vieille dame dont elle s'occupe. Voilà les cas concrets auxquels Denis Maillard, spécialiste des questions sociales et des mutations du travail, dans un cabinet de conseil spécialisé dans la prévention des risques professionnels, doit faire face depuis quelques années. Comment un patron doit-il réagir? Comment gérer ces comportements sans stigmatiser l'employé? Quel rôle doit être celui des syndicats? Soutenir le salarié coûte que coûte au risque de laisser le religieux s'immiscer dans les relations internes à l'entreprise? Ou sembler l'abandonner en prenant fait et cause pour le patron? La laïcité s'arrête-t-elle aux portes de l'entreprise? Ou, au contraire, y a-t-elle droit de cité? C'est à toutes ces questions que Denis Maillard doit répondre dans un monde du travail de plus en plus instable. Au travers d'une myriade d'exemples, ce spécialiste offre une démonstration implacable. La situation est aujourd'hui intenable et pose une question essentielle pour faire face aux revendications identitaires: à quelles conditions peut-on encore travailler et vivre en commun?  


- Trois utopies contemporaines
de Francis Wolff
Éditions Fayard / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

Nous avons perdu les deux repères qui permettaient autrefois de nous définir entre les dieux et les bêtes. Nous ne savons plus qui nous sommes, nous autres humains. De nouvelles utopies en naissent. D'un côté, le post-humanisme prétend nier notre animalité et faire de nous des dieux promis à l'immortalité par les vertus de la technique. D'un autre côté, l'animalisme veut faire de nous des animaux comme les autres et inviter les autres animaux à faire partie de notre communauté morale. Alors forgeons une nouvelle utopie à notre mesure. Ne cherchons plus à nier les frontières naturelles, celles qui nous séparent des dieux ou des animaux, et défendons un humanisme conséquent, c'est-à-dire un cosmopolitisme sans frontières.


- Un paysan contre Monsanto
de François Paul
Éditions Fayard / 25 octobre 2017


Le Titre du Roman

C'est un acte anodin qui lui aura presque coûté la vie. Le 27 avril 2004, Paul François, agriculteur, jette un œil au fond d'une cuve contenant du désherbant. Gravement intoxiqué par les vapeurs du Lasso, un herbicide de Monsanto alors autorisé en France, le céréalier passe plusieurs jours dans le coma et près d'un an à l'hôpital. Le 10 septembre 2015, après plus de dix ans de combat, la cour d'appel de Lyon reconnaît la responsabilité de la multinationale. Mais cette condamnation historique, confirmant celle déjà prononcée en 2012, ne marque pas la fin de son épuisant marathon judiciaire. En juillet 2017, la cour de cassation annule l'arrêt lyonnais et renvoie son cas devant une autre cour d'appel. Alors qu'il se lance dans cette nouvelle bataille, Paul François prend la plume pour dévoiler les coulisses de son terrible combat contre la multinationale américaine. Déni des graves séquelles causées par le produit, tentatives de déstabilisation, violence des arguments du camp adverse, il nous livre le récit haletant d'une lutte à armes inégales.


- Les hôtels particuliers de Paris
de Alexandre Gady
Éditions Parigramme / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Il subsiste près de cinq cents hôtels particuliers dans Paris, quand on croyait en compter plus de deux mille au XVIIe siècle. Présent partout, l'hôtel parisien reste pourtant une exception si l'on songe au nombre d'immeubles de la capitale. Mais qu'importe la statistique, la rareté tient ici avant tout au caractère d'objets uniques de ces précieuses demeures. Savant mélange de règles et de fantaisie, de convention et de génie, l'hôtel parisien est né d'un rêve de domination, subtilement adapté aux contraintes de la grande ville. Il représente encore pour son propriétaire le moyen d'afficher une réussite éclatante tout en constituant un refuge intime, où il peut jouir de la ville sans en subir les désagréments, voir sans être regardé... C'est dans l'interprétation de ces ambitions contradictoires qu'il faut lire la puissance des commanditaires, le talent des meilleurs architectes, l'audace des grands décorateurs et céder au plaisir de nous laisser, à notre tour, habiter par ces maisons hors du commun.


- Mais ne sombre pas
de Aristide Barraud
Éditions Du Seuil / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Joueur de rugby professionnel, ancien du Stade français, alors dans le championnat d'Italie, Aristide Barraud et sa sœur Alice, acrobate de métier, étaient au Petit Cambodge, le 13 novembre 2015. Dès qu'il a entendu les premiers tirs, Aristide a eu un réflexe inouï: il a attrapé sa sœur pour la protéger. Blessé aux jambes et au poumon, il se vide de son sang. A son tour, Alice lui sauve la vie en se blottissant contre lui, la chaleur de son corps évite à son frère de sombrer avant l'arrivée des secours. Dans son livre, Aristide Barraud, âgé de 27 ans, raconte sa lente renaissance, chaotique et lumineuse aussi. Il y a les opérations à répétition, un corps à la peine; mais plutôt que de s'apitoyer, ce n'est pas vraiment dans le caractère d'un grand sportif, Aristide, quand il revient sur ses journées d'hôpital à Bichat, décrit comment la vie revient peu à peu dans l'observation méticuleuse d'un immeuble dont il suit les étapes de l'édification ou le flux incessant et presque organique des voitures sur le périphérique qui borde sa chambre. Dans une langue déliée très influencée par le rap, il y a de très belles pages également sur le brouillard vénitien, sur les chiens errant dans les ruines d'Aquila, autant d'échappées vers l'Italie, son pays d'adoption qu'il doit finalement quitter le jour où il fait le choix de ne plus jamais rejouer au rugby. Il y a aussi Paris, les courses folles dans la ville tant aimée à la recherche des sensations retrouvées.


- Chaque mot est un oiseau à qui l'on apprend à chanter
de Daniel Tammet
Éditions Les Arènes / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Il était une fois, dans une banlieue de Londres, un enfant autiste dont la langue maternelle était les nombres. Daniel Tammet se souvient de ce langage numérique qu'il comprenait mieux que celui de sa famille. Aujourd'hui, ce polyglotte capable d'apprendre l'islandais en une semaine nous propose un voyage dans l'univers des langues et de ceux qui les parlent, les inventent ou les étudient. Il nous entraîne à la rencontre des Nahuas, ces descendants des Aztèques qui forgent des mots à partir des bruits de la nature. Il raconte les péripéties de l'inventeur de l'espéranto et dialogue avec ceux dont c'est la langue maternelle. Il nous montre comment apprendre une langue étrangère de manière intuitive ou pourquoi l'apparition du téléphone a modifié notre façon de nous parler. De l'art de la traduction de la Bible à la poésie de la langue des signes, ces pages révèlent l'étonnant éventail des talents linguistiques et littéraires de l'auteur.


- Crimes, affaires et faits divers
de Jean-Louis Festjens
Éditions L'Archipel / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

"On a beau se dire qu'il faut prendre tout au sérieux, rien au tragique, la foule, avec son instinct, sent qu'il faut compter avec un nouvel élément d'inquiétude. On se fera aux attentats, sans doute, mais l'apprentissage est dur. On ne danse plus sur un volcan, mais on y déjeune, on y dîne et on y couche". Cet article d'avril 1892, au plus fort des attentats anarchistes qui ensanglantent la capitale, aurait pu être écrit de nos jours. C'est ce qui frappe à la lecture des pages que L'Illustration consacre, durant près d'un siècle, aux faits divers, meurtres en série, scandales politiques et affaires qui bouleversent la IIIe République, jusqu'à la veille de la Seconde Guerre Mondiale. Relatés au jour le jour par le texte et par l'image, l'affaire Dreyfus, le scandale de Panama, la bande à Bonnot, le procès de Landru ou l'affaire Stavisky, tout comme les faits divers les plus célèbres ou les plus crapuleux, trouvent dans L'Illustration un éclairage passionnant et authentique.
 

- Le vrai salaire des patrons
de Thierry Gadault
Éditions L'Archipel / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

De plus en plus gloutons! Qu'est-ce qui pousse les dirigeants de nos grandes entreprises, déjà fortunés, à en vouloir toujours plus? En 2016, Carlos Ghosn a touché 15,4 millions d'euros: une rémunération double car il est à la fois PDG de Renault et de Nissan. Olivier Brandicourt a été accueilli avec un bonus de 4 millions d'euros chez Sanofi où 600 postes ont été supprimés en France en cinq ans. Michel Combes a quitté Alcatel-Lucent avec 7,9 millions d'euros de primes; sous son règne, il y a eu 10 000 suppressions d'emplois. Salaires dopés aux actions gratuites, boni et retraites chapeau…: en période de réductions des coûts, de coupes dans les effectifs, de délocalisations, d'inflation quasi nulle, nombre de dirigeants reçoivent une rémunération deux cents fois supérieure à celle de leurs salariés. Et les protestations des actionnaires ou de l'AMF (Autorité des marchés financiers) n'y changent rien. Cette enquête révèle le vrai salaire des patrons du CAC 40 et des membres de leur conseil d'administration, les comparant avec ceux des dirigeants allemands, suisses ou américains. Un plaidoyer pour plus d'équité et de transparence.


- Mais qui est la mère ?
de Catherine Mallaval et Mathieu Nocent
Éditions Les Arènes / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Dans les dix ans à venir, il n'y aura quasiment plus d'enfants à adopter. Le nombre des infertilités médicales ou sociales (couples gays) va exploser et ouvrir un champ considérable à la GPA interdite en France depuis 1994. Partout dans le monde, des femmes sont prêtes à porter, gratuitement ou contre paiement, les bébés de ces couples infertiles. Une pratique universelle aujourd'hui interdite ou limitée, tolérée, laissée dans le flou ou livrée au commerce. Mais un jour, un accord international l'encadrera. Un défi extraordinaire se pose à l'humanité. Qui est la mère de l'enfant ainsi conçu? Celle qui accouche, celle qui l'adopte et va l'élever? L'enfant d'un couple gay peut-il tout ignorer de sa génitrice? La GPA questionne avec acuité la maternité et la famille du troisième millénaire. En interrogeant des gestatrices, des parents ayant eu recours à une GPA, des enfants ainsi nés, mais aussi des médecins-gynécologues, des juristes et sociologues, aux opinions divergentes, Mais qui est la mère? offre tous les éléments d'une réflexion inéluctable et passionnante. Aujourd'hui, tout le monde connaît un enfant né par FIV. Demain, tout le monde connaîtra un enfant né par GPA.


- Qui donc est l'autre ?
de Marc Augé
Éditions Odile Jacob / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Anthropologue de grand renom, Marc Augé a toujours été préoccupé par la question de l'autre: l'autre individu, l'autre société, l'autre culturel, l'autre géographique. Dans ce livre, il entraîne son lecteur des stades des grandes villes aux lagunes de la Côte d'Ivoire; il s'interroge sur le sens du cannibalisme, les rêves des Indiens du Venezuela ou la fonction des héros des séries américaines. Après plus d'un demi-siècle d'observations, il revient ici sur les relations entre le même et l'autre, telles qu'elles existent au sein de populations africaines ou amérindiennes, et telles qu'elles se dessinent de nos jours, dans le contexte de la mondialisation. L'art, la ville et son expansion galopante, mais aussi les nouvelles mobilités et l'essor des prosélytismes religieux, acquièrent, sous le regard de l'anthropologue, un sens inédit. Il faut savoir pratiquer l'art du décalage et se tenir au carrefour des incertitudes si l'on veut échapper à l'uniformité, à la fatalité qui voudrait que l'on soit tous les mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Jeu 19 Oct - 7:49

- Améliore ta vie pourrie
de Sandra Colombo et Nicole Ferroni
Éditions Cherche Midi / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

70% des humains jugent leur vie médiocre, banale, affligeante, voire les trois à la fois. Quoi de plus stratégique que de proposer un livre destiné à 4 milliards de lecteurs potentiels? Une chouette planète, des amis, du pognon, de l'amour, mais aussi de l'amour sans oublier un peu d'amour, voilà la recette parfaitement simple d'une vie réussie. Mais force est de constater que cette quête est souvent semée de bûches. Pardon, mais on ne dit pas plutôt "embûches"? C'est donc tout naturellement qu'il est venu à l'esprit de nos deux auteurs ou autrices, ou autaries, l'idée d'écrire ce petit guide de survie à l'usage de ceux qui veulent survivre à la vie. Et comme l'illettrisme touche encore 2,5 millions de personnes en France, Nicole, dans sa grande bonté, a pris soin d'illustrer le tout afin de rendre son contenu aussi accessible que ludique.


- Comment l'amour empoisonne les femmes
de Peggy Sastre
Éditions Anne Carrière / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Un boulet conglomérant l'amour, le bonheur familial, la réussite conjugale; toutes ces notions dont se gargarisent une énorme majorité de femmes lorsqu'elles font la liste de leurs priorités existentielles. Comme si la normalité, quand vous êtes dotée d'ovaires, était de mettre l'amour en tête de votre liste et au cœur de votre quotidien. D'investir un temps et une énergie incroyables à la tenue de ce poste budgétaire vital. Et de souffrir le martyre quand le retour sur investissement en vient à trahir vos espérances. Toute déviation de cette norme, toute trajectoire alternative seront vues d'un sale œil, a fortiori par un point de vue féminin. Le problème, c'est que l'amour, quand il vire au toxique, est autant la justification des hommes qui battent que des femmes battues qui restent. Il est le prétexte totalitaire et indépassable des accès de folie, des meurtres passionnels, des tortures conjugales, des truanderies affectives. Il est le carburant des crimes d'honneur, des mutilations génitales, de l'obsession de la virginité et de l'injonction à la pudeur. Il ceint d'explosifs la taille des veuves noires de Tchétchénie, fait partir Monique Fourniret à la chasse aux vierges, allume l'ordinateur de Valérie Trierweiler. Telles des chiennes de Pavlov, les femmes ont été conditionnées à saliver face à l'amour en tant qu'indice d'engagement. Au seuil de sélectivité sexuelle très bas des hommes répond un seuil de sélectivité affectif tout aussi faible chez les femmes: mieux vaut s'accrocher à n'importe quoi que de risquer de n'être accrochée par rien. Le temps semble venu de faire perdre à l'amour ses lettres de noblesse.


- Dans la maison de l'ogre
Quand la famille maltraite ses enfants
de Bernard Lempert
Éditions Du Seuil / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi certaines familles se transforment-elles en "maisons d'ogre"? Comment comprendre la maltraitance systématique à l'égard d'un enfant? Engagé auprès d'enfants victimes de violences familiales à une époque où le mot même de maltraitance n'avait pas de place dans le champ de la psychopathologie, le psychanalyste Bernard Lempert a contribué de façon considérable à la reconnaissance de la malfaisance de certains parents, contre le secret qui l'entourait. Dans ce livre, il analyse avec une intelligence et une justesse remarquables la boucle où l'enfant victime, autre figure du bouc émissaire, est pris d'emblée. Coupable dès sa naissance d'une faute imaginaire connue de ses seuls parents, il n'a d'autre issue que de payer pour elle, devenant le serviteur de ceux qui le maltraitent et intériorisant sa culpabilité insolvable jusqu'à adhérer à leur système de domination, voire à le justifier en recourant à son tour à la violence: la boucle est bouclée. Menée à partir d'une lecture profonde et subtile de la dramaturgie des contes, nourri d'anthropologie, ce livre intense est d'autant plus frappant qu'il est écrit avec la volonté de défaire le mécanisme de la violence, et d'avancer des contre-propositions libératrices pour toutes les Peau d'Âne et tous les Petit Poucet.


- Du consentement
de Geneviève Fraisse
Éditions Du Seuil / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

"J'ai longtemps pensé que l'acte de consentir relevait de l'intimité la plus grande, mélange de désir et de volonté dont la vérité gisait dans un moi profond. Lorsque j'ai entendu ce mot consentement dans des enceintes politiques, Parlement européen, débats télévisuels, discussions associatives, j'ai compris qu'il pénétrait l'espace public comme un argument de poids. Je voyais bien que la raison du consentement, utilisée pour défendre le port du foulard, ou exercer le métier de prostituée, s'entourait de principes politiques avérés, la liberté, la liberté de choisir, la liberté offerte par notre droit; et la résistance, la capacité de dire non à un ordre injuste. Car dire "oui", c'est aussi pouvoir dire "non", l'âpreté de l'établissement d'un viol nous le rappelle méchamment. J'ai beaucoup cherché, des années durant, à identifier les lieux de l'autonomie des femmes contemporaines. Ce travail sur le consentement m'entraîne, désormais, dans la pensée du lien, du mouvement de l'un vers l'autre des êtres, de chacun des êtres que nous sommes. Par là commence, ainsi, la construction d'un monde". Geneviève Fraisse


- La grande histoire vue de la mer
de Christian Buchet
Éditions Cherche Midi / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Raconter l'histoire de l'humanité vue de la mer, c'est comprendre la grande diversité des civilisations dont les évolutions sont intimement liées aux mers et aux océans. C'est là que se sont déroulées les aventures fondatrices du monde d'aujourd'hui, présentées dans ce livre richement illustré par Christian Buchet, universitaire et spécialiste de la mer. La mer, qui doit faire l'objet d'attention et de recherches afin d'unir dans une belle communion le destin des hommes et celui des océans. Au fil des pages, c'est toute l'évolution du monde qui devient intelligible, pleine de leçons et simple à retenir.


- La planète des bidonvilles
de Julien Damon
Éditions Du Seuil / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

La dynamique planétaire d'urbanisation passe par l'extension des bidonvilles dans les pays en développement. C'est un huitième de l'humanité qui vit aujourd'hui dans ces espaces. Parallèlement, le retour des bidonvilles et des campements illégaux en France suscite inquiétude, voire alarmisme, sur fond de crise des migrants. Pour certains, les bidonvilles doivent être éradiqués comme des foyers d'insalubrité et de criminalité. Pour d'autres, ils constituent un laboratoire de la ville durable, à la fois piétonne, écologique, participative et recyclable. Et si les bidonvilles, au lieu de renvoyer uniquement à un passé effrayant, inventaient aussi des solutions pour l'avenir?


- Le Canard enchaîné, 101 ans
Un siècle d'articles et de dessins
de Patrick Rambaud
Éditions Du Seuil / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Né dans le fracas de l'été 1916, en pleine Première Guerre mondiale, Le Canard enchaîné fait clairement le choix, dès son premier numéro, de rire et faire rire de ce qui est à pleurer: "Mon premier mouvement, quand je vois quelque chose de scandaleux, répétait son fondateur Maurice Maréchal, est de m'indigner, mon second mouvement est d'en rire. C'est plus difficile, mais autrement plus efficace". Bataillant contre toutes les censures, contre les "bourrages de crâne", les intolérances, les abus de pouvoir, et les mensonges d'état, le journal, fidèle à cette ligne, a traversé gaillardement un siècle d'histoire en n'épargnant aucune autorité. Il est resté indépendant n'appartenant qu'à ses salariés. "L'hebdomadaire satirique paraissant le mercredi" ne vit depuis cent ans que de ses lecteurs. Sans publicité, il a su sauvegarder, sous trois Républiques, les moyens d'une indépendance économique et donc d'une liberté qui font aujourd'hui figure d'exception. Cette liberté de moyens et de ton confèrent à l'hebdomadaire que de Gaulle nommait "Le Volatile" sa force et sa crédibilité, y compris auprès des puissants qui, chaque semaine, y sont brocardés. C'est de cet "esprit Canard", désormais séculaire, que plus de deux mille articles et dessins réunis dans ce livre retracent l'histoire. De son côté l'écrivain Patrick Rambaud, chargé d'assurer la chronique d'un siècle de Canard, a choisi d'en faire un roman, riche d'anecdotes savoureuses et de personnages hauts en couleur.


- Les couples illustres de l'histoire de France
de Lorraine de Meaux et Patrice Gueniffey
Éditions Perrin / 19 octobre 2017


Le Titre du Roman

Si le pouvoir tend à se conjuguer au singulier, il en va autrement pour la célébrité qui s'incarne mieux à deux. Le premier repose sur le temps long et le secret alors que la seconde est fondée sur l'exposition et le perpétuel présent de l'actualité. Ce livre raconte pour la première fois l'histoire publique et privée des vingt couples emblématiques qui ont incarné et, pour beaucoup, fait la France du Moyen Âge à nos jours. Couples politiques, monarchiques, impériaux puis présidentiels, mariant les sentiments, parfois, et l'intérêt; couples littéraires et/ou d'influence, couples mythiques ou médiatiques, passionnels ou énigmatiques... S'ils ont chacun une histoire singulière, heureuse ou malheureuse, tous racontent les mutations successives du pouvoir mais aussi de la société. Sous la direction de Lorraine de Meaux et Patrice Gueniffey, historiens et journalistes de renom les font revivre dans des contributions qui allient l'exigence historique et la fluidité littéraire, l'histoire intime et le roman national.


- Averroès ou le secrétaire du diable
de Gilbert Sinoué
Éditions Fayard / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Né en 1126 à Cordoue, il a connu la gloire puis la disgrâce, le respect des puissants puis l'exil et la clandestinité. Il a contribué à la légende de l'Andalousie musulmane, mais il a payé au prix fort les audaces de sa pensée. Ses idées seront tout aussi violemment condamnées par l'Église que par les théologiens musulmans qui lui reprocheront, hérésie suprême, d'oser aborder la foi avec la raison, de refuser l'aveuglement dogmatique et l'usage des textes sacrés pour le seul bénéfice de quelques-uns. Traité en paria, menacé, c'est haï de tous qu'il mourra à Marrakech, à soixante-douze ans. Mais des siècles plus tard son œuvre demeure plus vivante que jamais. Il s'appelait Averroès.


- Brahms par ses lettres
de Christophe Looten
Éditions Actes Sud / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Johannes Brahms est l'auteur de près de sept mille lettres, dont il n'existait pas de traduction en français. Christophe Looten, auteur d'ouvrages reconnus sur Wagner, propose de combler enfin cette lacune avec cette passionnante anthologie, Johannes Brahms par ses lettres.


- Dîners en ville, mode d'emploi
de Guillemette Faure
Éditions Grasset & Fasquelle / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Dîner en ville, moi? Jamais, je ne fais que des dîners de copains". Politiques, patrons ou artistes en vue, tous se défendent d'en être. Quand on veut briser un adversaire, on lui reproche sa mondanité. Dîner en ville, ce serait dîner utile: constituer son réseau et l'entretenir, obtenir des informations, se placer dans le cercle restreint des VIP. Guillemette Faure a voulu savoir comment fonctionne ce rite de passage de l'entre-soi. Qu'est-ce qu'un dîner en ville? Comment ça marche? Sous forme de guide de savoir-vivre, elle recense avec humour les codes non écrits qui régissent le club très sélect des dîneurs. Moitié anthropologie divertissante, moitié manuel pratique, ce livre s'appuie sur une soixantaine d'entretiens (dîneurs en vue, sociologues, observateurs étrangers…). On y découvre les faux-pas des débutants, les formules magiques et quelques dîners mémorables. On y croise cet auteur de bestsellers qui comptabilise le nombre de couverts qu'il a servi ou cet escroc sorti de prison resté un invité très prisé. On retient que la clé d'un dîner réussi est une question de réseau, pas d'assiette. Et que si les codes ont changé, le dîner en ville est loin d'être une pratique vieillotte et dépassée.


- Histoire des 16
Les premières femmes parlementaires en France
de Michèle Cointet
Éditions Fayard / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

En juin 1943, le Comité français de libération nationale fondé par le général de Gaulle cherche à s'imposer aux yeux des Alliés. Tenu à la rupture et à l'innovation, le Comité rétablit au plus vite la représentation nationale par une Assemblée consultative provisoire. Et pour donner plus de force encore à ce geste sont pour la première fois appelées à participer à la reconstruction politique du pays des femmes qui n'avaient jusque-là pas le droit de vote. Seize femmes d'élite, seize pionnières. Des veuves de héros à l'image de la communiste Mathilde Gabriel-Péri, des résistantes renommées telles Lucie Aubrac et Gilberte Brossolette, des oubliées, comme la mère de la ministre Michèle Delaunay, ou encore Martha Desrumeaux, la pasionaria du Nord. Dans d'émouvants portraits, Michèle Cointet retrace l'histoire de ces premières parlementaires françaises, de leurs combats, des barrières qu'elles durent abattre, et redonne toute leur place à celles qui incarnèrent la promesse d'un renouvellement politique, l'espoir d'un avenir meilleur.


- La gloire, c'est du boulot
de Franck Leclerc
Éditions Pygmalion / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

"La gloire est le deuil éclatant du bonheur". Madame de Staël
La gloire, c'est vraiment du boulot. En témoignent les contributions recueillies pour cet abécédaire de la célébrité. En "direct live", sans abus de recyclage. Une compilation d'anecdotes glanées sur la Toile aurait été plus facile, mais moins drôle. Pourquoi, au fond, cet abécédaire? Parce que la notoriété est un grand mystère. Une charge, aussi, dont chacun s'accommode avec plus ou moins de bonheur. Les ressorts, les contreparties, les enjeux, le prix, de la gloire constituent un terrain d'observation passionnant. Tout passe et s'éteint. Et parfois revient. C'est ce constat qui incitait à creuser le sujet en passant au crible, de Woody Allen à Zaz, de grands noms du cinéma et de la télévision, de la chanson et du sport, de l'écriture et de l'architecture. Avec bienveillance, mais surtout avec beaucoup de sincérité et d'humanité, tous analysent ce lien singulier, entre affection bon enfant et fétichisme troublant, qui unit l'idole et son fan.


- La machine à remonter le temps
de Serge Gruzinski
Éditions Fayard / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

En 1517, il y a cinq cents ans, la réforme de Luther fracture l'Europe. La même année, les conquistadores espagnols s'en prennent au Mexique, qu'ils colonisent et christianisent. Ils y introduisent aussi notre façon d'écrire l'histoire. Les vainqueurs ignorent tout des sociétés indigènes. Or pour imposer leur loi, ils doivent impérativement connaître les coutumes et donc le passé des vaincus. Mais que sont l'histoire et le temps dans l'esprit des Indiens? Le temps n'est pas encore une valeur universelle. Comment les Espagnols formatés dans une Europe chrétienne où l'histoire est chronologique et orientée auraient-ils pu concevoir et accepter la cosmologie méso-américaine? Civilisés contre barbares? En quelques décennies, la machine à remonter le temps des envahisseurs s'emploie à capturer les mémoires des sociétés amérindiennes pour leur fabriquer un passé qui puisse être rattaché au patrimoine antique de la chrétienté. Du côté des Indiens, le souvenir de leur monde au sein duquel les êtres, les choses et les dieux étaient liés se dilue avec le passage des générations même si, dans les codex ou dans les mystérieux cantares, subsistent quelques pans secrets de leur mémoire. Serge Gruzinski propose ici une exploration inédite des débuts de l'expansion coloniale et nous explique comment, sur le terrain, religieux et Indiens se mettent à écrire l'histoire du monde.


- Le pouvoir sur ordonnance
de Tania Crasnianski
Éditions Grasset & Fasquelle / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Hitler, Mao, Mussolini, Pétain, Churchill, Franco, Kennedy, Staline: les huit hommes les plus puissants du XXe siècle ont entretenu des liens passionnels avec leurs médecins. Béquilles de tous les instants, prescripteurs de traitements divers, confidents indispensables, ces praticiens discrets, souvent médiocres, œuvrent dans les coulisses du pouvoir. Garants de la capacité des chefs d'État à gouverner, ils sont les seuls témoins de leur intimité et de leurs faiblesses. Certains ont été de véritables pourvoyeurs de drogues, à des doses vertigineuses. Parfois qualifiés d'empoisonneurs, d'éminences grises ou d'amuseurs, on leur a prêté une influence sans égale. La confiance absolue accordée par leur unique patient et les secrets en leur possession en font des bombes à retardement. D'où les paradoxes d'un lien aussi fragile qu'étroit. Ces portraits stupéfiants nous entraînent de l'autre côté du miroir. Comment fonctionne ce duo souvent indissociable? Les médecins au chevet des puissants placent-ils la santé au premier plan? Sont-ils compétents ou bien dociles et mégalomanes? Quelle a été leur responsabilité lorsqu'ils ont permis à des malades de diriger une nation, même en temps de guerre? La découverte fascinante et inquiétante des dessous les mieux cachés du pouvoir.


- Les parisiens
de Inès de la Fressange et Sophie Gachet
Éditions Flammarion / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Inès de la Fressange et Sophie Gachet décortiquent l'allure des Parisiens et révèlent leurs secrets de style. Quelles sont les meilleures astuces de mode à Paris? Comment nouer sa cravate? Dans quel resto manger un bon burger? Où dénicher un parfum original ou des chaussures chic? Toutes les réponses sont dans ce guide très illustré.


- Le cannibale de Rotenburg et 24 autres histoires glaçantes
de Christophe Hondelatte
Éditions JC Lattès / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Bretagne, années 50. Jacques et Denise vivent depuis des mois une histoire d'amour violente et malsaine, nourrie de jeux de plus en plus pervers. Un jour, il demande à la jeune femme de tuer sa petite fille, pour lui prouver son amour. Alors elle noie Catherine, deux ans, dans une lessiveuse. Les amants diaboliques se retrouvent devant la cours d'assise: Denise sera-t-elle condamnée seule? Dordogne, 1984. Depuis six ans, un homme terrorise la région. Il s'introduit chez les gens, les séquestre, parfois les viole ou les tue. On ne sait rien de lui sinon qu'il est grand, masqué et tient des propos incohérents. Après son méfait, il repart sans rien voler. On le surnomme "le fou de Bergerac". À bout d'hypothèses après des années de traque, les policiers se tournent vers leur calendrier. Surprise: toutes les agressions ont lieu en période de pleine lune… Rotenburg, 2002. La police allemande arrête un homme soupçonné de cannibalisme. Il reconnaît avoir égorgé, dépecé et dévoré, un an et demi plus tôt, un garçon qu'il avait rencontré sur Internet. Mais tous les échanges qu'ils ont eus, ainsi que la vidéo du crime, suggèrent que la victime était consentante... Du massacreur de Pantin en 1869, au cas Oskar Pistorius, qui a agité l'Afrique du Sud en 2013, ces histoires terrifiantes, célèbres ou méconnues, nous font voyager aux confins de la folie, au cœur du mal.


- Près du Ciel, loin du Paradis
de Jean-Marie Perier
Éditions Calmann Lévy / 18 octobre 2017


Le Titre du Roman

Des  petits histoires émouvantes, drôles et cocasses qui égratignent avec humour la condition du troisième âge. Troisième âge, sénior, vieux… il y a de nombreuses expressions pour qualifier ces plus de soixante ans. Célébré par la presse comme étant "l'âge du bonheur", les sexagénaires ne sont plus en reste côté dossier sexo ou ciblage marketing. Jean-Marie Périer, qui a un peu dépassé cette soixantaine, égratigne cette image idéale dans un recueil de nouvelles qui remet les pendules à l'heure. "Pourquoi notre époque s'ingénie-t-elle à cacher la vérité sur le quatrième âge? Pourquoi vouloir à tout prix nous faire croire que la vie commence à soixante ans? Pourquoi prétendre que la notion de l'âge est dans la tête alors que le matin au réveil des muscles ignorés nous rappellent à l'ordre?" Il illustre avec beaucoup d'humour et d'acuité les derniers cents mètres de ces hommes et ces femmes en plein chant du cygne ou en bout de course, des histoires émouvantes, parfois cocasses, des retrouvailles et de vengeances, des retours de flamme ou de bâtons. Des histoires de vieux, en somme, pour exorciser la "panique des prochaines réjouissances".


- Analyse du sentiment intérieur
de Paul Audi
Éditions Verdier / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

De toute vie subjective il est permis de dire qu'elle s'incarne dans un moi faisant corps avec lui-même, avec sa propre "ipséité". Qu'est-ce qui fonde la singularité absolue du moi? Qu'est-ce qui fait que le moi est, chaque fois, lui-même? Cela a-t-il quelque rapport avec l'unicité du cours de sa vie ? Ou cela tient-il au fait que cette vie est incarnée et, donc, qu'il a un corps? La question appelle un traitement tout autre que psychologique, car ce n'est pas à la faveur d'une quelconque introspection que l'on réussira à y répondre. La raison en est qu'entre moi et soi se déploie comme un espace sans espacement, tout entier occupé par une façon de se sentir. Cette façon, d'aucuns l'ont appelée le sentiment de l'existence. Le présent essai tente de mettre en lumière phénoménologiquement les principes constitutifs de cet affect élémentaire et primordial à partir de la seule considération du lieu dans lequel le moi reconnaît se sentir exister.


- Au sortir de l'enfance
de Paul Audi
Éditions Verdier / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

L'adolescence est réputée être le théâtre d'un moment de crise, de recherche, de découverte, d'interrogation métaphysique pour le jeune être humain. Au carrefour d'un passé qu'il aspire à surmonter et d'un avenir aux traits inconnus, celui-ci semble vouloir y traiter avec l'intraitable de sa condition native dont dépendent son identité et son marquage à l'intérieur d'une filiation. Mais l'adolescence se réduit-elle, comme on le croit communément, à l'âge dit pubertaire, voué par principe à être traversé et abandonné derrière soi? Qu'emportons-nous au sortir de l'enfance de cette enfance précisément? Quant à l'éthique, quelle décision exige-t-elle de l'adolescent pour qu'il assure son entrée dans l'âge adulte? À travers notamment une analyse de la figure d'Hamlet et une lecture du poème de Rimbaud intitulé "Jeunesse", Paul Audi se propose dans cet ouvrage de rattacher les caractéristiques du moment adolescent à une conception qui lui est propre de la finitude humaine. Il tente en même temps de mesurer la portée de cette affirmation que l'on doit à la psychiatrie française contemporaine, à savoir que ce qui se passe en adolescence est une métaphore des problématiques de notre société.


- L'eau de rose de Marie-Antoinette
Et autres parfums voluptueux de l'Histoire
de Elisabeth de Feydeau
Éditions Prisma / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Cléopâtre exigeait toujours une pluie de pétales de rose dans son bain, avant de se parer de parfums à base de jasmin, de myrrhe ou d'agrumes. A Versailles, Louis XIV aimait tant l'eau de fleur d'oranger qu'il n'hésitait pas à en verser dans les fontaines de ses jardins. "J'attends de vous que vous mettiez Trianon dans un flacon", avait confié Marie-Antoinette à son parfumeur, Jean-Louis Fargeon. Celui-ci était prêt à tous les sacrifices pour satisfaire cette reine amoureuse du parfum des roses et des violettes. Quant à Napoléon, il se frictionnait généreusement chaque jour d'eau de Cologne. Certains prétendaient même qu'il en buvait plusieurs gouttes avant de livrer bataille. En mettant en lumière le goût des souverains pour les baumes et les parfums, Elisabeth de Feydeau s'écarte des descriptions officielles et dresse une galerie de portraits intimistes et inattendus. Des gants parfumés de Catherine de Médicis à L'Eau Impériale créée par Guerlain pour l'impératrice Eugénie, découvrez les secrets de beauté des reines et des princesses, mais aussi l'attachement des souverains à des parfums synonymes à la fois de séduction, de luxe et de pouvoir. Les chapitres se succèdent dans un ordre chronologique, chacun s'organisant autour d'un personnage et d'un parfum. Grâce à une écriture simple et rythmée, qui multiplie les anecdotes tout en respectant la vérité historique, l'auteur offre une promenade surprenante et captivante au fil des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mer 11 Oct - 20:05

- 1917. la Russie et les russes en révolutions
de Alexandre Sumpf
Éditions Perrin / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

L'histoire en général, et celle des révolutions en particulier, s'incarne paradoxalement dans des figures de proue. Les deux Révolutions russes, de février puis d'octobre 1917, sont ainsi happées par le rôle et les personnalités de Nicolas II, Lénine, Staline, Trotski, ou encore Kerenski. Pourtant, le grand absent du tableau en est l'acteur principal: le peuple. C'est à sa rencontre qu'est parti Alexandre Sumpf dans cette synthèse novatrice écrite à partir d'archives, notamment cinématographiques, totalement inédites. Citadins, paysans, ouvriers, monarchistes, socialistes-révolutionnaires, mencheviks ou bolcheviks, tous vivent une année sans pareille, où le chaos permanent le dispute aux difficultés du quotidien; la propagande et les manifestations de masse aux manœuvres d'appareils conduites par une poignée de militants expérimentés. De Petrograd à Moscou, en passant par les régions éloignées, l'auteur analyse, raconte et explique un Empire en décomposition et une société confrontée à la plus grande crise de son histoire.


- Alerte aux fléaux biologiques
Dangers sanitaires et nuisances écologiques
de Hugues Demeude
Éditions Michalon / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Depuis 2013, une bactérie en provenance du continent américain décime les oliviers centenaires du sud-est de l'Italie. Son nom obscur, Xylella fastidiosa, semble entretenir le mystère qui pousse une espèce vivant en harmonie dans son milieu naturel d'origine à semer la désolation ailleurs, comme le fit le champignon invasif responsable du mildiou de la pomme de terre, à l'origine de la famine qui tua un million d'Irlandais au milieu du XIXe siècle, ou le phylloxéra, puceron ravageur des vignes françaises dans les années 1860-80. L'emblématique pathogène Xylella est l'un des représentants les plus redoutés des nombreuses espèces exotiques envahissantes, micro-organismes, animaux et plantes invasives, qui se propagent à la surface du globe en suivant les voies de circulation d'une mondialisation par trop négligente. Affectant non seulement l'agriculture mais aussi la santé publique, à l'image du moustique-tigre, vecteur des virus de la dengue et du chikungunya, ces bio-agresseurs invasifs sont synonymes de graves nuisances écologiques pour les écosystèmes et la biodiversité, tel le charançon, nuisible aux palmiers de la Côte d'Azur, les grenouilles-taureaux fatales aux reinettes, ou la plante jussie, cauchemar des milieux aquatiques… Une enquête pour mieux cerner ces prédateurs, comprendre le phénomène de prolifération invasive et mettre en lumière les acteurs méconnus de l'épidémiosurveillance engagés dans la détection et la lutte contre ces nouveaux fléaux.


- Belle et douce Marie. La vierge des peintres
de Michaël Lonsdale
Éditions Philippe Rey / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

"La Marie qui me touche est humble et simple. Pas la reine des cieux, couronnée d'étoiles, mais plutôt cette petite et pauvre Juive à qui l'ange du Seigneur vient demander d'être la mère du fils de Dieu. À cette incroyable proposition, elle fait confiance et accepte son destin: "Je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole". Dieu a choisi Marie, la modeste, la pure, la seule qui était digne de porter Son fils. Aujourd'hui, beaucoup de personnes la prient, comme si elle était divine. Moi, je retiens avant tout sa douceur à laquelle personne ne résiste, même pas son fils. Je crois que son rôle n'est pas de nous exaucer, de régler nos problèmes, non, son rôle est de nous amener au Christ". Michaël Lonsdale Michaël Lonsdale a voulu exprimer son attachement à la Vierge Marie en réunissant les cinquante plus belles représentations de la mère du Christ. Du Moyen-Âge à l'époque contemporaine, les plus grands chefs-d' œuvre sont ici réunis, œuvres de Piero della Francesca, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël, Le Titien, Bellini, Rubens, le Greco, Chagall, et bien d'autres. En dialogue avec ces moments de la vie de Marie, sont reproduits des textes du Nouveau Testament, des saints Augustin, Ephrem, Thomas, François de Sales, Louis Grignon de Monfort, Thérèse de l'Enfant-Jésus… mais aussi de grands écrivains: Dante, Pétrarque, Bossuet, Hugo, Novalis, Verlaine, Jammes, Bloy, Péguy, Rilke, Bernanos, Claudel, Sartre… Le livre d'un homme de foi, un élan d'amour du beau, un livre de confiance en Marie et sa douceur.


- Chars d'assaut. Un siècle d'imposture
de Claude Delhez
Éditions Jourdan / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Et si tout le monde se trompait sur le char d'assaut depuis un siècle? On le dit puissant, décisif, indispensable. En réalité, malgré ses tonnes d'acier, il est fragile, et son rôle n'est qu'accessoire. Sa gloire, le char la tient de la Seconde Guerre Mondiale, et en particulier de la guerre éclair par laquelle les nazis ont écrasé la France en 1940. Or, à bien y regarder, le Panzer n'y est pas pour grand-chose. Et le char n'a pas fait mieux dans les autres conflits auxquels il a participé depuis un siècle qu'il existe. Pire: aujourd'hui, il y en a près de 100 000 dans le monde, qui iraient au massacre dans une bataille à venir, comme les blindés irakiens de la guerre du Golfe. Grâce à une enquête minutieuse, en se posant des questions éludées jusqu'ici, ce livre jette un véritable pavé dans la mare. Il devrait non seulement captiver les passionnés d'Histoire, mais aussi interroger l'armée quant au destin des chars actuels.


- Cléopâtre, l'immortelle
de Olivier Gaudefroy
Éditions Arléa / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Olivier Gaudefroy ajoute à ses grandes connaissances de l'Antiquité, une passion pour les mythes qu'elle a engendrés, et qui ne cessent de nourrir diverses formes d'art aujourd'hui. Il nous livre ici un portrait de Cléopâtre dans tous ses aspects, aussi bien historiques, que légendaires et mythiques. Après avoir replacé la reine d'Égypte au sein de sa lignée macédonnienne, les Lagides, ces Prolémées qui, à la suite d'Alexandre le Grand, ont établi leur pouvoir sur l'Égypte, il décrit par le menu ses relations, politiques et amoureuses, avec les grands chefs romains, César et Marc-Antoine. Rien ne manque à cette aventureuse épopée, des nombreux déboires et crimes familiaux jusqu'à la mort de la reine si abondamment décrite depuis l'Antiquité, en passant par les grandes batailles, comme Actium, qui ont scellé le destin de Rome et de l'Égypte. Dans la seconde partie de son livre, Olivier Gaudefroy décrit ce qu'est devenu le mythe Cléopâtre de l'Antiquité aux Temps modernes, à travers la littérature, le théâtre, la peinture, le cinéma, sans oublier la bande dessinée. De quoi constater que, si la reine d'Égypte fut de tout temps présente dans les mémoires, son mythe et son pouvoir de fascination semblent éternels.


- Conversations avec Georges Lautner
de José-Louis Bocquet
Éditions La Table Ronde / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les Tontons flingueurs, Les Barbouzes, La Grande Sauterelle, Le Pacha, Quelques messieurs trop tranquilles, Les Seins de glace, Flic ou voyou, Le Professionnel… Quelques titres parmi les quarante films réalisés par Georges Lautner entre 1959 et 1993. Les plus grands noms du cinéma ont tourné devant sa caméra: de Jean-Paul Belmondo à Jean Yanne, en passant par Bernard Blier, Mireille Darc, Alain Delon, Louis de Funès, Jean Gabin, Rita Hayworth, Klaus Kinski, Miou-Miou, Robert Mitchum, Michel Serrault ou Lino Ventura. Les meilleures plumes de son époque ont signé les scénarios et dialogues de ses films: Michel Audiard avant tout, mais aussi Bertrand Blier, Jean-Loup Dabadie, Pascal Jardin, Jean Vautrin ou Jacques Audiard. Pour mettre en musique ses images, se sont succédés Serge Gainsbourg, Ennio Morricone, Stan Getz, Chet Baker, Christophe, Georges Delerue, Michel Magne ou Philippe Sarde. À l'aune de ce générique d'une vie professionnelle hors cadre, Georges Lautner s'impose comme l'un des monuments de l'histoire du cinéma populaire en France. Au début des années 2000, José-Louis Bocquet entreprend une série d'entretiens avec le cinéaste. Il raconte ici le in et le off de ces conversations au cours desquelles Lautner revient sur sa carrière, sans langue de bois.


- Corps
de Michel Serres
Éditions Carnets Nord / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Le corps est intelligent, ne serait-ce que par sa capacité de mime et d'adaptation. Savoir quelque chose par corps, comme le savoir par cœur, c'est quand le corps exécute un geste sans y penser, sans qu'intervienne la conscience. J'appelle cela l'oubli du geste". L'intelligence du corps, ce logiciel sur lequel on peut programmer toutes sortes de choses, est le point de départ de la réflexion que nous livre Michel Serres sur le corps, le jeu, le sport, dont il fait un véritable éloge. À sa manière, il mêle nombre de références et disciplines, philosophie, sciences cognitives, anthropologie, mythologie, pour célébrer les états de grâce du sportif, réfléchir aux liens entre l'évolution de la technique et celle du corps humain, analyser le modèle de société en jeu, notamment dans les sports collectifs. Et dénoncer l'esclavage de l'argent et de la performance à tout prix qui sont en train de tuer le sport.


- Cultures
de Philippe Descola
Éditions Carnets Nord / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

"En matière de football, chez les Achuar, en Amazonie, il ne s'agit pas du tout que l'un des camps triomphe sur l'autre. Comme dans de nombreuses sociétés non modernes, ce qui compte, c'est le jeu en soi, capturer la balle et marquer un but. Et qu'il n'y ait pas d'inégalité au terme du jeu". Philippe Descola, grande figure de l'anthropologie contemporaine française, interroge notre rapport au sport et au jeu au regard de la pratique qu'en ont les sociétés primitives, notamment chez les Amérindiens qu'il a longuement étudiés. Il analyse le modèle occidental du sport de compétition qui s'est imposé au reste du monde et qui porte en lui inégalités, individualisme et sentiment national exacerbés, tout en créant un certain sens du commun. Dans la lignée de la réflexion qu'il a menée sur le dualisme nature-culture, il s'empare de la question de l'hybridation de l'homme et de la machine. Et il réfléchit à la place qu'aurait le sport dans l'universel de la relation auquel il aspire.


- Désir d'Ikea
de Samuel Doux
Éditions Robert Laffont / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Comment opère l'irrésistible attraction d'IKEA. Le slogan, à l'entrée des gigantesques hangars de tôle jaune et bleu, se veut plein de promesses: "IKEA, bien plus qu'un marchand de meubles". Mais comment nommer, délimiter, appréhender ce monde que dessine la marque? Quelles valeurs véhicule-t-elle? s'interroge l'auteur tandis qu'il déambule, comme nous, dans les allées de son magasin favori. Éclatant modèle de réussite économique, IKEA vend avant tout un intérieur idéal, un mode de vie chaleur eux, responsable, soucieux de l'environnement, bref, suédois. Ce tableau vertueux résiste-t-il à l'examen critique? Bonheur en kit, uniformisation des goûts, rupture avec la dimension historique des objets, bas salaires et contrôle des employés, passé nazi du fondateur et constitution d'un empire financier colossal: tout mythe a son revers de médaille. IKEA ne fait pas exception.


- Évolution
de Yves Coppens
Éditions Carnets Nord / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Comment s'est opéré le passage de la quadrupédie à la bipédie? Qu'appelle-t-on chez les sportifs le syndrome de Lucy? Quand l'homme a-t-il développé sa capacité à jouer? Quel avenir envisager pour l'Homo sapiens toujours en quête de performances nouvelles? Par le prisme du corps et du sport, Yves Coppens nous livre un passionnant petit traité de l'évolution humaine, faisant le point sur les connaissances que nous en avons aujourd'hui et sur le fruit de ses propres recherches. Il décrit le passé et questionne l'avenir de l'homme, préférant à un certain pessimisme ambiant une curiosité et un enthousiasme toujours renouvelés.


- Il ne me manque qu'une chose
de Patrick Dils
Éditions Michel Lafon / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Arrêté à 16 ans et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz, Patrick Dils a été innocenté en juin 2002 après trois procès et quinze ans d'incarcération. Comment a-t-il apprivoisé l'existence, la trentaine passée, lui qui ne connaissait rien de la vie hors les murs, ou si peu? Comment a-t-il pansé ses plaies, réconforté ses parents et son frère, détruits par cette affaire? De quelle façon a-t-il rejoint le monde du travail, réappris à aimer et à être aimé? Patrick Dils vit aujourd'hui près de Bordeaux, avec sa femme Anaïs et ses deux petites filles, dans une jolie maison au milieu des vignes. Une vie simple et heureuse, avec une restriction pourtant… Depuis sa sortie de prison en effet, les rebondissements de l'enquête viennent régulièrement le tourmenter. Nouveaux témoins, nouveaux suspects, espoirs déçus, jusqu'au procès de Francis Heaulme, en mai 2017, où l'innocence de Patrick fut clairement remise en cause par certains avocats. Francis Heaulme a été condamné. Mais il a beau jurer partout que Patrick Dils n'est pour rien dans ce double crime, il n'a pas avoué.


- L'amour, accessoires
de Fleur Breteau
Éditions Verticales / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Comme un prêtre défroqué, j'ai vécu pendant six ans un sacerdoce non prémédité dans des boutiques qui vendaient des objets dédiés à l'épanouissement sexuel. Recueillant les confessions de milliers de personnes, les angoisses amoureuses, l'effroi de la solitude et l'intimité qui débloque, j'ai vite compris que nous avions en charge non seulement un commerce, mais aussi une mission d'utilité publique". Dans ce récit documentaire, Fleur Breteau nous fait découvrir un lovestore de l'intérieur. Avec sa bienveillante ironie, elle alterne portraits de clients, mode d'emploi de sextoys et chronique de sa propre existence où surgit la figure d'une sulfureuse arrière grand-tante. On est touché par le regard acéré et vivifiant, jamais impudique, de cette femme qui a le goût des autres et abhorre la pensée sexuelle unique.


- L'Europe des femmes (XVIIIe - XXIe siècle)
de Julie le Gac et Fabrice Virgili
Éditions Perrin / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Il n'existait pas encore de recueil de documents sur l'histoire des femmes du XVIIIe siècle à nos jours, pas plus en France qu'en Europe. Avec cet ouvrage, nous revenons aux sources. Fictions, chansons, discours, essais, correspondances, dans leur langue originale et leur traduction française, mais aussi documents iconographiques se font ici l'écho de trois siècles d'histoire européenne et des aspirations ou, au contraire, des obstacles à une plus grande égalité entre les sexes. Qu'il s'agisse de textes devenus classiques, comme ceux d'Olympe de Gouges, d'Alexandra Kollontaï et de Virginia Woolf, ou d'autres moins connus, tous font entendre la diversité des expériences du peuple des femmes, de toutes conditions (domestiques, paysannes, artistes, ouvrières, intellectuelles...), aussi bien à Paris qu'à Moscou, Madrid ou Londres. Ce livre interroge l'éducation des filles, l'influence des religions, le rapport au corps, l'expérience de guerre, les féminismes et les luttes menées au nom de l'égalité civile et politique, ou encore la reconnaissance conquise dans les arts et les sciences, offrant ainsi à la riche et passionnante histoire des femmes une somme unique et essentielle.


- La belle et la meute
de Meriem Ben Mohamed
Éditions Michel Lafon / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ce soir-là, Meriem est au volant de sa voiture avec Ahmed, son fiancé. Ils viennent de dîner dans un restaurant de la banlieue tunisienne. Soudain, trois policiers surgissent des ténèbres. Sans doute pensent-ils avoir les mêmes droits que du temps de Ben Ali: ils rackettent Ahmed, violent Meriem. Le début d'un long calvaire pour la jeune femme. Dans cette Tunisie à peine débarrassée du joug d'un dictateur, les services de l'État ne peuvent admettre l'outrage. Pire: ils tentent de transformer Meriem en coupable. Dans son pays, le viol est tabou. Les familles des victimes, déshonorées. Même au sein de sa propre maison, elle taira son secret. Seules sa mère et ses sœurs sont au courant de son drame. Son père et son frère, eux, ignorent que la Tunisienne dont l'histoire commence à être médiatisée vit à leurs côtés. Lorsque Meriem est inculpée pour atteinte à la pudeur, délit passible de six mois de prison, une partie de la société civile tunisienne se mobilise. Son histoire bouleverse la communauté internationale autant qu'elle indigne. Meriem obtiendra un non-lieu le 28 novembre 2012. Ce livre est emblématique de la situation paradoxale des femmes tunisiennes, autrefois les plus libres du Maghreb. Hier héroïnes du Printemps arabe, aujourd'hui en lutte pour faire valoir leurs droits.


- La petite prisonnière de papa
de Alice Lawrence
Éditions City / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Du plus loin qu'elle s'en souvienne, Alice a grandi dans la peur. La peur de son père, homme dur et violent qui n'hésite pas à la battre et à la maltraiter, elle et ses cinq frères et sœurs. Les coups et les insultes sont incessants et conduisent même la petite fille à l'hôpital. Le calvaire quotidien devient un véritable enfer quand, à onze ans, il viole sa fille pour la première fois. À partir de là, plus rien ne sera comme avant. L'homme utilise Alice comme un jouet. Pire encore, les années suivantes, il la met enceinte six fois pour percevoir des allocations familiales. Le long martyre d'Alice se déroule sous les yeux de sa mère terrifiée, de ses frères et sœurs et des services sociaux. Tout le monde feint de ne rien voir. Jusqu'à ce qu'à 18 ans, la jeune fille trouve le courage et la force de dénoncer son bourreau. Enfin. L'histoire vraie d'une jeune fille battue, violée et séquestrée par son père.


- Le coup fatal
de Elisabeth Hardouin-Fugier
Éditions Alma / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les mauvais traitements subis par les animaux ont sensibilisé l'opinion au problème du fonctionnement des abattoirs. Du paléolithique jusqu'à nos jours, voici la première histoire économique et culturelle de l'abattage. Qui est aussi une réflexion sur la mondialisation de la chaîne alimentaire. Abattre les animaux pour se nourrir: les procédés ont peu changé depuis la préhistoire, la question étant toujours de savoir s'il fallait tuer l'animal sur le coup avant de le saigner. Il s'est agi pour l'homme, depuis des millénaires, d'une nécessité et d'une violence qui, pour être acceptables, imposent à la fois des médiations sacrées et une chaîne opératoire, longtemps confondue aux rituels du sacrifice. Se fondant sur le riche apport de l'archéologie, sur les traces matérielles (objets, dessins, peintures...) et sur les textes, Élisabeth Hardouin-Fugier s'attache particulièrement à ce qui s'est joué dans l'Égypte ancienne puis dans les traditions du judaïsme et de l'islam pour qui l'abattage rituel joue un rôle structurant. Elle analyse avec précision les textes fondateurs du kasher (judaïsme) et du halal (islam) dont elle met en cause la cohérence. Elle étudie également l'évolution du modèle gréco-romain et la rupture introduite par le christianisme avec l'abolition du sacrifice animal. Quand le boucher prend la place du sacrificateur se pose la question de la place de l'abattage dans la vie marchande et urbaine. Puis c'est, à partir du XVIIIe siècle, et plus encore, du XIXe siècle, l'extension du traitement industriel des animaux mais aussi de l'hygiène et de l'exigence éthique.Reste pourtant posée, la question de la maltraitance des animaux et de leur souffrance, en particulier lors de la saignée. En témoignent les polémiques actuelles autour de l'étourdissement par assommage ou par électronarcose. Élisabeth Hardouin-Fugier mobilise à travers une documentation exceptionnelle et variée (30 illustrations parmi lesquelles des tableaux de Rembrandt, Erro, Franz Marc), une réflexion théologique et philosophique nourrie par sa longue expérience d'historienne de l'art et des représentations symboliques.  


- Le courage des lucioles
Ma vie de psychologue auprès d'enfants à l'hôpital
de Muriel Derome
Éditions Philippe Rey / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Psychologue dans le service de réanimation pédiatrique d'un grand hôpital, Muriel Derome côtoie au quotidien des enfants malades, handicapés ou accidentés, ainsi que leurs familles. Elle les écoute, leur révèle que leur plus grande liberté réside dans l'acceptation et l'expression de la vérité. Elle apprend à Lili, qui ne peut communiquer qu'en clignant des yeux, à exprimer son amour à l'élève-infirmier qui la soigne; accompagne le petit Jules au chevet de sa sœur morte et y noue un émouvant dialogue avec lui; persuade, au cœur d'une nuit terrible et belle à la fois, les parents de Manon d'accepter son décès et de favoriser le don d'organes; écoute avec bonheur Linda, tétraplégique, qui savoure la vie grâce aux récits des autres. Ce texte passionnant fait aussi découvrir l'univers de l'hôpital, les conflits entre soignants, leurs doutes, leurs émotions, les débats éthiques. Muriel dévoile ses propres fragilités, raconte avec humour et lucidité ses difficultés à concilier la vie dévorante de l'hôpital avec celle à la maison où l'attendent des moments de joie ou de crise avec ses enfants. À partir de la souffrance, ce témoignage dégage une énergie de vie sans pareille. Les enfants de l'hôpital acceptent les limites de leur corps, trouvent une incroyable force, et parfois même de la joie, en investissant pleinement l'instant présent. Comme des lucioles au plus profond de la nuit, ces héros malgré eux transmettent une petite lumière, qui brillera longtemps dans la mémoire des lecteurs. Une partie des droits d'auteur provenant de la vente de cet ouvrage sera reversée à la SEM (Association pour le soutien de l'enfant malade).


- Le jour où...
de Jean-Marie Darmian
Éditions Le Bord de l'Eau / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Toutes les vies des femmes et des hommes, même les plus connus, peuvent basculer ou se révéler en un instant. Le jour où… les personnalités émergent, où tout change ou tout devient différent. Ces instants deviennent alors les clés permettant de mieux comprendre les réalités de leurs carrières. À la fois instituteur, élu local et journaliste durant deux décennies, Jean-Marie Darmian raconte quelques-uns de ces moments essentiels du destin de celles et de ceux qui appartiennent au monde de la politique, du sport ou de la culture. Il a su aussi recueillir des témoignages sur ces jours où… les existences prennent une tournure décisive ou insolite. Vingt portraits inédits éclairent d'une lumière nouvelle des trajectoires mystérieuses ou flamboyantes par des événements décisifs mais occultés dans les biographies officielles. Rien n'est vraiment le fruit du hasard sur les sentiers de leurs vies. À découvrir si l'on aime découvrir l'envers du décor.


- Le mythe de la virilité. Un piège pour les deux sexes
de Olivia Gazalé
Éditions Robert Laffont / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Pour asseoir sa domination sur le sexe féminin, l'homme a, dès les origines de la civilisation, théorisé sa supériorité en construisant le mythe de la virilité. Un discours fondateur qui n'a pas seulement postulé l'infériorité essentielle de la femme, mais aussi celle de l'autre homme (l'étranger, le "sous-homme", le "pédéraste"...). Historiquement, ce mythe a ainsi légitimé la minoration de la femme et l'oppression de l'homme par l'homme. Depuis un siècle, ce modèle de la toute-puissance guerrière, politique et sexuelle est en pleine déconstruction, au point que certains esprits nostalgiques déplorent une "crise de la virilité". Les masculinistes accusent le féminisme d'avoir privé l'homme de sa souveraineté naturelle. Que leur répondre? Que le malaise masculin est, certes, une réalité, massive et douloureuse, mais que l'émancipation des femmes n'en est pas la cause. La virilité est tombée dans son propre piège, un piège que l'homme, en voulant y enfermer la femme, s'est tendu à lui-même. En faisant du mythe de la supériorité mâle le fondement de l'ordre social, politique, religieux, économique et sexuel, en valorisant la force, le goût du pouvoir, l'appétit de conquête et l'instinct guerrier, il a justifié et organisé l'asservissement des femmes, mais il s'est aussi condamné à réprimer ses émotions, à redouter l'impuissance et à honnir l'effémination, tout en cultivant le goût de la violence et de la mort héroïque. Le devoir de virilité est un fardeau, et "devenir un homme" un processus extrêmement coûteux. Si la virilité est aujourd'hui un mythe crépusculaire, il ne faut pas s'en alarmer, mais s'en réjouir. Car la réinvention actuelle des masculinités n'est pas seulement un progrès pour la cause des hommes, elle est l'avenir du féminisme.


- Le temps de voir
de Serge Toubiana
Éditions Du Seuil / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le cinéma est intrinsèquement lié au partage dans la communauté éphémère et aléatoire des salles obscures. Serge Toubiana le sait mieux que quiconque, pour avoir dirigé Les Cahiers du Cinéma et plus tard la Cinémathèque française. De cette vie consacrée entièrement au 7e art, il retient ici quelques rencontres particulièrement importantes, dans des portraits de cinéastes, d'actrices et d'acteurs qui sont autant de coups de cœur. Dès lors, les souvenirs du lecteur se réveillent ou sa curiosité s'anime, pris qu'il est d'un irrésistible désir de voir ou revoir les nombreux films évoqués avec enthousiasme et érudition. Ces exercices d'admiration, fondés sur la générosité, suscitent un formidable appétit d'images.


- Méditations végétales et pensées minérales
de Nicolas Tournadre et Matthieu Ricard
Éditions Buchet Chastel / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Cet ouvrage est né d'une évidence: celle du profond respect que l'humanité devrait apporter aux arbres, aux herbes et aux fleurs, à l'ensemble de ces plantes silencieuses mais pourtant essentielles, à l'heure où elle continue de détruire quotidiennement, méthodiquement, les dernières grandes forêts de notre planète. Mais, pour respecter ces êtres végétaux si discrets, encore faudrait-il prendre conscience de leur existence. Généralement ignorés et traités avec une immense indifférence, ils sont heureusement un sujet d'émerveillement pour les poètes qui s'en sont toujours préoccupés. En chinois, tibétain, persan, hébreu, russe, espagnol, français, anglais, etc., ils chantent les formes inouïes des végétaux, leurs parfums subtils, leurs saveurs innombrables, leurs textures improbables, leurs légers bruissements. Puisse cette belle invitation au voyage dans l'univers végétal nous ouvrir le cœur et l'esprit et nous inspirer étonnement, admiration et respect. Puissent les quelques graines des pensées disséminées sur ces feuilles de papier prendre racine, pousser et porter leurs fruits.


- Oublier des choses. Ce que vivent les malades d'Alzheimer
de Baptiste Brossard
Éditions Alma / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Alors que dans le monde près de 50 millions de personnes (800 000 en France) sont diagnostiquées comme souffrant de la maladie d'Alzheimer ou d'une démence apparentée, un point de vue prévaut: la perspective médicale. Ce livre offre une autre approche, complémentaire et critique. À contre-courant, ce livre propose de concevoir la maladie d'Alzheimer comme une expérience sociale, une expérience de groupe. En effet, à  partir du moment où une personne est soupçonnée de souffrir de ce trouble, son entourage et son environnement changent progressivement; un réseau d'aide se met rapidement en place et la façon dont les interlocuteurs se comportent avec elle évolue. En fonction notamment de la crédibilité qui lui est (ou non) accordée. Pour la première fois, une enquête sociologique nous immerge dans le bureau des gériatres et jusqu'aux couloirs des établissements de soins, en passant par le domicile des patients. Sociologue habitué à faire du terrain, Baptiste Brossard a mené l'enquête auprès des patients, mais aussi des médecins, des soignants, des familles, des proches, des aidants et des directeurs d'établissement. Il s'est entretenu avec eux, les a écoutés. Ces témoignages, souvent émouvants, parfois édifiants ou surprenants, montrent que les démences ne peuvent être comprises seulement comme des problèmes de santé. La maladie se façonne aussi à travers les liens qui se tissent autour des personnes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Mer 11 Oct - 19:59

- Pour en finir avec l'Internh@te
de Philippe Coen
Éditions Le Bord de l'Eau / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Comment détoxer Internhate d'Internet? Comment fabriquer l'antidote du poison numérique? Peut-on extraire le mauvais buzz des réseaux sociaux? Plus que jamais, les réseaux sociaux sont devenus le terreau de souffrances, d'incitation à la haine, de complotisme et de radicalisation qui font peser une lourde menace sur la paix sociale et la démocratie. À l'heure de la culture du selfie et des messages de quelque 140 caractères, comment prévenir les lynchages, les moqueries, les insultes, les déferlements de haine ou de menaces qui pullulent en ligne? L'auteur propose d'en découdre avec Internhate, pour identifier des possibilités de déconstruction de la haine. Avec son plaidoyer, Philippe Coen prône une philosophie du respect et de la non-violence. En intentant un procès à Internhate, il propose 50 propositions de "signal-éthique" pour construire du respect et de l'auto-modération.


- Tyrannie du mot de passe et autres petits tracas de notre temps
de Charles Haquet et Bernard Lalanne
Éditions Mercure de France / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Charles Haquet et Bernard Lalanne étaient déjà les auteurs d'un Procès du grille-pain et autres objets qui nous tapent sur les nerfs, où ils s'amusaient à recenser les objets du quotidien supposés nous aider à vivre mais qui nous font souvent enrager. Ils poursuivent ici leur exploration du monde contemporain sur le mode ironique. En pointant tous ces enquiquineurs qui cherchent à s'approprier nos derniers espaces de cerveau disponibles et grignotent insensiblement nos libertés. Partout, dans tous les domaines, on nous ordonne, on nous admoneste, on nous intimide. Changez votre mot de passe. Aidez Julie à fêter son anniversaire. Voyez ce film "déjà culte". Dernier jour pour profiter de votre réduction. Commentez. Partagez. Likez. (autrement dit aimez. verbe qui ne supporte pourtant pas l'impératif). Et lorsqu'on ne nous donne pas d'ordre, c'est presque pire: on nous dirige par l'influence. En douceur. Autant de tyrannies débusquées avec humour et le plus grand sérieux. Un régal de lecture.


- Urbs. Histoire de la ville de Rome, des origines à la mort d'Auguste
de Alexandre Grandazzi
Éditions Perrin / 12 octobre 2017


Le Titre du Roman

Référence majeure de la culture occidentale, étudiée depuis la Renaissance par des générations d'érudits, la ville de Rome antique reste pourtant à découvrir: alors que, depuis quelques décennies, s'y multiplient les fouilles archéologiques, le grand public n'a guère accès aux résultats, souvent spectaculaires, apportés par les travaux les plus récents. Comment un site, d'abord parsemé de simples cabanes, a-t-il pu devenir une ville-monde? Des plus lointains commencements d'une extraordinaire aventure humaine jusqu'au règne d'Auguste qui en marqua la maturité, c'est toute la vie de cette ville appelée Urbs par les Romains qui est ici restituée de façon aussi précise que vivante. Dans un récit conçu comme la biographie d'une cité qui fut au centre de la première mondialisation de l'histoire, Alexandre Grandazzi nous offre une somme destinée à faire date, faisant dialoguer, sur près d'un millénaire, les habitants de la Ville et leurs dirigeants. Car, siècle après siècle, victoire après victoire, les Romains ont inscrit le déroulement de leurs conquêtes dans l'espace de leur cité, devenue ainsi comme le mémorial de pierre où ils pouvaient lire leur histoire et célébrer une identité collective à la fois conquérante et assimilatrice. C'est ce message que cet ouvrage s'attache à déchiffrer avec toutes les ressources offertes aujourd'hui par la science. Voici donc "une histoire où les événements se traduisent en monuments, et où les monuments sont autant d'événements".


- À paris
de Jeanne Damas
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

It-girl au demi-million de followers, Jeanne Damas est considérée comme l'incarnation de La Parisienne. De Vogue à Marie-Claire en passant par Elle, et de New York à Paris en passant par l'Asie, les journalistes n'ont de cesse de l'interroger sur ce qui fait d'elle la nouvelle figure de la mythique Française. Ce à quoi elle répond  qu'il y a autant de Parisiennes que de femmes vivant à Paris. C'est le point de départ de ce livre. Non pas essayer de décrypter pour la énième fois "La Parisienne", souvent aussi peu réelle qu'une légende peut l'être, mais faire le portrait de vingt d'entre elles, dont chacune incarne à sa manière l'élégance, la désinvolture, le charme et l'esprit de la légendaire femme de Paris. Écrit par la journaliste et féministe Lauren Bastide (suivie par 30 000 personnes) et illustré de photos prises par Jeanne Damas, à Paris offre à lire vingt portraits de Parisiennes d'origines, d'âges, de parcours et de quartiers différents, dont les destins sont une ode à la ville qu'elles habitent et la vie qu'elles y mènent. Elles ont de 14 à 70 ans, sont réalisatrice, auteur, libraire, militante ou antiquaire, vivent dans des chambres de bonne, des appartements ou sur une péniche, et elles nous ouvrent les portes de chez elles pour nous faire sillonner Paris et découvrir leurs vies. Croqué avec grâce et talent, chaque portrait est accompagné de 4 à 6 photos en couleurs et d'annexes drôles et légères sur l'art de vivre des Parisiennes et les quartiers de la capitale, également illustrées. Les lecteurs y retrouveront de nombreuses photos de Jeanne (réunies pour la première fois dans un livre), des listes de restaurants, de boulangeries, de boutiques ou de vins, et le portrait, en pointillés, des auteurs qui y confient leur style de vie et leur amour des femmes de cette ville.


- Arne Naess, pour une écologie joyeuse
de Mathilde Ramadier
Éditions Actes Sud / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Cet ouvrage est un essai libre sur la vie et l'œuvre d'Arne Næss, philosophe norvégien, à la fois écologiste engagé et alpiniste de renom. Au-delà de sa pensée philosophique, Arne Naess invite chacun à découvrir son propre rapport à la nature, dans un processus d'identification, et donc d'empathie, afin de fonder les bases nouvelles d'une écologie qu'il nomme profonde. Jamais dogmatique ni extrémiste, l'œuvre de Arne Naess incite au contraire le lecteur à développer sa propre "écosophie", créative et tolérante, à s'inventer une vie plus écologique sans bouleverser complètement ses habitudes, voire en améliorant sa qualité de vie.


- Fashion. La guerre des show-rooms
de Jean Demavinssy
Éditions L'Archipel / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Figure de l'univers de la mode, Jean Demavinssy a pignon sur place (Vendôme). En 1985, il a créé en plein triangle d'or, rue de Castiglione, un showroom spécialisé dans la promotion des jeunes talents, notamment italiens. Loin des sunlights et des magazines sur papier glacé, la réalité du métier apparaît moins glamour. Dans la coulisse se joue une guerre pas toujours feutrée: les réputations se font et se défont au gré des ambitions et des trahisons. Surtout lorsque les enjeux financiers sont importants. Jean Demavinssy a ainsi été l'objet d'intimidations, de chantage, de tentatives d'escroquerie et de menaces de mort… On est allé jusqu'à le faire suivre en pleine Fashion Week. Il a failli tout perdre. Mais a encaissé, tel un boxeur, avant de reconquérir sa place.


- Agent infiltré
de Jon Smith
Éditions City / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Des transferts qui se chiffrent à plusieurs centaines de millions d'euros, une corruption qui gangrène certains clubs, des joueurs que l'on échange comme des marchandises... Le football est devenu un business planétaire où l'argent coule à flots. C'est au cœur de ce système que se trouvent les agents. Dans ce livre, l'un des "super-agents" raconte tout. Son agence, First Artist, a représenté Maradonna, l'équipe d'Angleterre, a travaillé avec Coca-Cola ou Nike. Pour lui, depuis longtemps le football n'est plus un jeu mais une industrie tentaculaire et opaque dont il révèle le fonctionnement. Négociations complexes, caprices de stars, folles exigences des clubs ou des médias. Il témoigne de ce qu'est devenu le foot, un univers impitoyable et cupide où, à part le ballon, les choses ne tournent décidément plus très rond.


- La liste de Foch
de Laurent Guillemot
Éditions Bernard de Fallois / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

À la fin de la Grande Guerre, Foch décide d'honorer la mémoire des généraux morts entre 1914 et 1918. Il y en a environ 90, mais dans sa liste il ne retient que ceux tués dans les tranchées. Ce livre raconte la carrière militaire de ces 42 généraux dont une plaque commémorative rappelle les noms dans une chapelle de l'église Saint-Louis des Invalides. Chaque famille garde le souvenir d'un grand-père, d'un grand-oncle tombé au champ d'honneur. Rares sont ceux qui, revenant au pays de leurs ancêtres, ne lisent pas leur patronyme au fronton du monument aux morts. Ces longues listes ont longtemps conforté la conviction populaire, selon laquelle seuls les soldats étaient dans les tranchées, alors que les généraux suivaient le déroulement de la bataille depuis des abris bétonnés, loin de la mitraille. Ce n'était pas le cas. Nombreux étaient ceux qui se portaient dans les endroits les plus exposés, afin d'évaluer les meilleures chances de réussite des ordres qu'ils venaient de donner.


- La vie secrètes des arbres (édition illustrée)
de Peter Wohlleben
Éditions Les Arènes / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Prodigieux conteur, acclamé dans le monde entier, Peter Wohlleben s'appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous apprendre comment s'organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. On y observe des couples amoureux, des enfants que les parents aident à grandir, des voisins qui se soutiennent et des pionniers audacieux. Les arbres se montrent solidaires, font preuve de mémoire et savent répondre avec ingéniosité aux dangers. Leurs racines, tel un réseau internet végétal, leur permettent de partager des nutriments, mais aussi de communiquer entre eux. Et elles peuvent perdurer dix mille ans… Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des aspects plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même. Peter Wohlleben a passé plus de vingt ans comme forestier en Allemagne. Il dirige maintenant une forêt écologique.


- Le syndrome de l'autruche
Pourquoi notre cerveau veut ignorer le changement climatique
de George Marshall
Éditions Actes Sud / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Dans cet essai, le sociologue et philosophe américain George Marshall propose une nouvelle approche à l'une des plus épineuses questions de notre temps: alors que le réchauffement climatique se manifeste par un nombre croissant de signaux, comment se fait-il que nous puissions encore ignorer son impact sur notre planète? Il a découvert que nos valeurs, nos opinions, nos préjugés ont leur vie propre. Par le biais d'histoires vécues et sur la base de longues années de recherches, Marshall soutient que ce qui nous amène à nier notre responsabilité dans les changements climatiques repose sur la manière dont nos cerveaux sont formatés. Après avoir assimilé ce qui stimule et menace notre intellect et nos motivations, l'auteur nous amène à envisager le changement climatique comme un problème soluble.


- Les chemins de la protohistoire
de Jean Guilaine
Éditions Odile Jacob / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Qu'y a-t-il avant l'Histoire? Une longue période, appelée la Protohistoire, qui débute avec le Néolithique et la naissance de l'agriculture et qui s'achève, en Occident, avec l'expansion romaine. C'est cette étape décisive que nous décrit ici Jean Guilaine, qui en est l'un des plus grands spécialistes. Comment, devenu paysan, l'homme est-il parti à la conquête de notre continent? Quelle est la signification des mégalithes, dolmens et menhirs qui sont érigés durant cette période? Comment étaient organisées les premières sociétés? Comment sont nées les inégalités? Comment s'est instauré le pouvoir des chefs? À toutes ces questions, Jean Guilaine répond avec le savoir de l'explorateur et du savant. Il nous guide sur les chemins de cette Histoire d'avant l'Histoire, où se nouèrent les premiers échanges en Méditerranée et où l'homme commença à imposer sa marque sur la planète.


- Nourrir l'Europe en temps de crise
Vers des systèmes alimentaires résilients
de Pablo Servigne
Éditions Babel / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Comment continuer à nourrir la population de nos régions une fois que notre système alimentaire industriel, devenu très vulnérable à cause de sa dépendance au pétrole, aura atteint ses limites? Comment anticiper simultanément les chocs climatiques, la fin des énergies fossiles et le manque de terres fertiles? Après avoir dressé le constat accablant et sans concession de la fragilité de notre situation, Pablo Servigne propose un tour d'horizon des pistes et solutions déjà existantes.


- Primates et philosophes
de Frans de Waal
Éditions Le Pommier / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

"C'est l'animal en nous", entendons-nous souvent quand notre comportement a laissé à désirer. Mais pourquoi pas quand il a été exemplaire? Primates et Philosophes tente de répondre en réfléchissant aux fondements biologiques d'une des caractéristiques humaines les plus estimées: la moralité. Une réflexion qui va bien au-delà de l'opposition simpliste entre nature et culture et qui voit l'alliance novatrice de la philosophie et de la biologie au service de l'éthique. Dans ce livre stimulant, voire provocant, Frans de Waal reproche à la biologie évolutionniste contemporaine sa triste vision du monde naturel et son coup de projecteur sur nos gènes "égoïstes". En situant l'origine de la moralité humaine non dans l'évolution mais dans la culture, cette tradition scientifique insiste : nous serions moraux par choix et non pas nature. Fort d'une vie de recherches sur le comportement des primates, de Waal attaque la "théorie du vernis" qui considère la moralité comme une fine écorce recouvrant une nature par ailleurs mauvaise. Il explique comment nous sommes issus de l'évolution d'une longue lignée d'animaux qui s'occupent des plus faibles et établissent entre eux des liens de coopération basés sur des transactions réciproques. S'appuyant à la fois sur Darwin et sur certaines découvertes récentes, de Waal démontre qu'il existe une forte continuité entre les comportements animaux et humains. Composé de leçons données à l'université de Princeton, l'ouvrage comporte également les réactions de trois philosophes et d'un spécialiste de la psychologie évolutionniste, et la réponse de de Waal, qui clarifie ainsi ce qui différencie les hommes des autres animaux.


- Quand les vêtements racontent l'enfance
Un voyage à travers des siècles de peinture
de Claude Fauque
Éditions Le Rouergue / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Cette histoire du vêtement d'enfant en Occident à travers les œuvres des peintres est aussi une approche de la condition enfantine au fil des siècles et de la place de l'enfance dans la société.


- Sauver les livres et les hommes
de Romain Gubert
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Lorsque Mossoul tombe aux mains de Daech, plusieurs dizaines de milliers de Chrétiens fuient la plaine de Ninive, au nord de l'Irak. En quelques heures, des familles entières abandonnent leurs maisons, leurs églises et leurs cimetières, fuyant un assaut de cruauté. Elles quittent la terre de Noé, d'Abraham et de saint Thomas, la leur depuis deux millénaires. Au cours d'une incroyable épopée, le père Michaeel Najeeb, sauve des centaines de manuscrits vieux de plusieurs siècles que les djihadistes ont juré de réduire en flamme, comme ils ont détruit Palmyre ou saccagé le tombeau de Jonas. Au péril de sa vie, ce dominicain de Mossoul nettoie, restaure et protège ces textes sacrés. Au cours de ce long exode, il construit aussi une arche pour sauver des familles de toutes confessions, chrétiens, Yézidis ou musulmans, tous enfants du désastre. Il les nourrit, les loge, les encourage. Voici un récit à hauteur d'homme, spirituel et pleine d'espoir. Parfois le destin est une grâce.


- Secrets d'histoire. La renaissance
de Stéphane Bern
Éditions Albin Michel / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Un monde s'éteint, un autre naît. La Renaissance est une fabuleuse époque charnière. Comme toutes les pages de notre Histoire, elle mérite que l'on s'y arrête un instant, pour apprendre, comprendre et réfléchir à notre destin. Une question pourtant m'habite toujours quand je songe à cette période: comment a-t-on pu créer, bâtir, inventer autant? Une page de l'Histoire si riche, si dense, si vaste, que j'ai voulu lui consacrer tout entier ce nouveau volume des Secrets d'Histoire". Lucrèce Borgia était-elle une manipulatrice dévergondée ou une victime politique? Quelle était la véritable personnalité du toujours énigmatique Léonard de Vinci? A-t-on raison de se souvenir de Marignan? Chambord n'était-il qu'un caprice de François Ier? Machiavel mérite-t-il vraiment sa mauvaise réputation? Comment le pape Jules II devint-il un redoutable chef de guerre? Stéphane Bern nous dévoile les secrets incontournables de la Renaissance qui ont bâti le monde que nous connaissons aujourd'hui.


- Vous êtes fous de leur faire avaler ça !
L'alimentation des chiens et chat décryptée
de Morgane Kergoat
Éditions Flammarion / 11 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le guide indispensable pour tous ceux qui veulent bien alimenter leurs animaux de compagnie. Nous n'avons pas le monopole de la malbouffe, nos animaux sont également concernés. Chiens et chats ont aussi, par notre faute, des mauvaises habitudes alimentaires qu'il faut combattre. En s'appuyant sur de nombreux exemples, ce livre nous explique quels sont les aliments à privilégier ou à éviter pour ne pas risquer chez eux le surpoids, voire l'obésité (et autres pathologies associées). Qu'en est-il de la nourriture industrielle? Spécialement élaborés pour nos animaux, ces aliments comblent-ils tous leurs besoins? L'affaire n'est pas si simple. Quelle marque choisir? Quelles croquettes pour quel chat? D'ailleurs vaut-il mieux donner des croquettes ou de la pâtée? Quel "parfum"? Et surtout, qu'y a-t-il vraiment dans ces aliments industriels (quelle viande, de quelle qualité, comment lire l'étiquette)? Après avoir étudié toutes les possibilités qui s'offrent à nous, ce livre nous donne un verdict clair, des conseils pratiques et des cas concrets, et même certaines recettes approuvées par des vétérinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:04

- Des arbres et des hommes. Quinze portraits d'arbres extraordinaires
de Zora Del Buono
Éditions Autrement / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Quatorze portraits d'arbres des quatre coins du monde, illustrés d'anecdotes historiques, entre autres l'Ankerw, arbre vieux de 2.000 ans situé dans le sud de l'Angleterre, lieu de rencontre entre Henri VIII et Anne Boleyn, et le plus vieux chêne de Berlin décrit dans Faust de Goethe.


- Gauguin. D'art et de liberté
de Armelle Femelat
Éditions Michel Lafon / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Marin, agent de change à succès, collectionneur d'art moderne averti, peintre du dimanche puis peintre à temps plein, Paul Gauguin (1848-1903) a vécu plusieurs vies entre Lima, Paris, Rouen, Copenhague, Pont-Aven, Panamá, Le Pouldu, Arles, Tahiti et les Marquises. Sûr de lui, ce personnage haut en couleur, charismatique et volontiers provocateur s'est lui-même forgé une image d'artiste entier et visionnaire. Gauguin a très vite fait de la liberté l'étendard de ses aspirations artistiques et de sa quête existentielle. Opiniâtre, il s'est imaginé et organisé dès l'âge de 25 ans une vie d'artiste nomade ne voulant subir aucune entrave et sachant se faire désirer... Il en paiera le prix fort: un échec conjugal, une séparation douloureuse avec ses enfants, la solitude, la maladie, la misère. Il réussira toutefois à s'imposer comme un grand artiste de son vivant, reconnu comme un des fondateurs de l'art moderne juste après sa mort, par Matisse et Picasso notamment. C'est cette quête effrénée de liberté, cette odyssée de Gauguin mêlant vie et création artistique qu'Armelle Fémelat retrace. Pas moins de 160 tableaux, dessins, sculptures et gravures sont ici commentés et expliqués; lettres, photographies et documents d'archives viennent enrichir le propos. Un angle original et inédit pour découvrir et comprendre l'œuvre d'un des plus grands artistes du XIXe siècle.


- Le complexe des trois singes. Essai sur l'animalité humaine
de Étienne Bimbenet
Éditions Du Seuil / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Quelque chose a changé dans notre rapport aux animaux. La "cause animale" est à l'ordre du jour, et le vivant humain est désormais plus essentiellement animal qu'humain. Cela s'appelle un zoocentrisme: au centre de notre humanité, l'animalité. En apparence, nous avons tout à gagner à cette nouvelle image de l'homme. Elle nous vient de la biologie de l'évolution, qui nous a situés, quelque part dans l'ordre des primates, en bonne compagnie avec nos cousins les grands singes. Elle est aussi un appel à réformer et à moraliser nos relations avec les animaux que nous exploitons: on respecte d'autant mieux qui nous ressemble. Enfin l'animalité humaine fait de nous des esprits forts, qui ont su en finir avec les dualismes et les grands partages métaphysiques d'antan. Bref: c'est à tous égards une pensée progressiste, car ouverte à la science, généreuse envers les animaux, et philosophiquement éclairée. Il se pourrait pourtant que ces raisons d'en finir avec la différence homme-animal ne soient qu'un ensemble de pensées bancales qui, entre oubli des sciences humaines, réduction de la vie humaine à sa seule vulnérabilité et déni de ce que nous vivons en première personne, composent finalement le portrait idéologique d'un progressisme stérile. Pouvons-nous échapper au complexe des trois singes, ces trois façons de méconnaître ce que nous vivons et faisons comme vivants humains? Et pouvons-nous imaginer un progressisme de vérité conscient de tout ce que nous devons aux animaux sans pour autant renier ce que nous sommes?


- Ouvrez l'œil !
de Julian Barnes
Éditions Mercure de France / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

À côté de son œuvre de romancier et de nouvelliste, Julian Barnes a toujours eu une intense activité de critique littéraire et de critique d'art. Il a réuni dans Ouvrez l'œil ! dix-sept éblouissantes chroniques consacrées à autant de peintres qu'il aime plus particulièrement, presque tous français, soulignons-le. De Géricault, Delacroix, Courbet, à Manet, Cézanne, Bonnard...on ne les citera pas tous, ceux qu'il appelle, qu'on appelle, les modernistes, voici ceux qu'il préfère parmi eux. Même si il cite son cher Flaubert qui disait que "les bons tableaux n'ont pas besoin de commentaires", il va nous aider mieux regarder, à mieux voir. Des descriptions? Assez peu, en fait, mais des anecdotes souvent pleines d'humour sur la vie de l'artiste, des points de repère sur son parcours, des commentaires sur ses succès ou ses échecs, tout ce qui va resituer dans son époque tel ou tel tableau célèbre. Et si Braque, que Julian Barnes cite dans son éclairante préface, pensait que "l'idéal serait atteint quand on ne dirait plus rien devant un tableau", réjouissons-nous que cela ne soit pas vrai avec ce si beau Ouvrez l'œil !, très richement illustré en couleurs.


- Sans consentement
de Jon Krakauer
Éditions 10-18 / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Célèbre pour son campus universitaire et surtout pour son équipe de football, les Grizzly, l'université de Missoula est secouée par plusieurs affaires de viols commis entre 2010 et 2012 par des étudiants. À partir de ce scandale retentissant, Jon Krakauer brosse le tableau d'une Amérique où le viol est le crime le plus fréquent, même si près de 80% des victimes ne portent jamais plainte. Comment expliquer ce phénomène? Peut-on dresser un portrait type du violeur? Quelles sont les répercussions d'un tel traumatisme pour la victime? Comment la société et la justice réagissent-elles? C'est à toutes ces questions que Jon Krakauer entend répondre.


- Génération(s) éperdue(s). 140 chansons illustrées
de Yves Simon
Éditions Flammarion / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Repères affectifs de nos vies, les chansons nous rappellent nos chagrins comme nos exaltations de vivre, l'espoir et l'inespoir, elles sont nos compagnes intimes et fidèles, celles avec lesquelles on pleure encore en secret, longtemps, longtemps, longtemps après que leurs poètes ont disparu. Traces indélébiles, elles restent plantées au cœur de nos chairs et de nos cerveaux comme de farouches résistantes au temps qui passe. Incrustées dans les mémoires collectives de chaque peuple, elles raniment à jamais nos minuscules effarements, les blessures et nos ensauvagements, chacun des instants où nous nous sommes crus désespérément seuls au monde. Nous respirons aujourd'hui l'air de notre temps. Dans deux millions d'années quelques-uns des atomes qui auront bien connu nos gorges et nos chansons, seront encore en vadrouille entre le lac d'Annecy et une autoroute mexicaine, prêts à être respirés par ces inconnus de demain, différents". Yves Simon.


- Histoires du soir pour filles rebelles
de Elena Favilli
Éditions Les Arènes / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Mieux que tous les livres de contes de fées: Elles sont pirates, scientifiques, espionnes, sportives, chanteuses, guerrières, reines, romancières… 100 femmes aux vies extraordinaires qui brisent les stéréotypes et encouragent filles et garçons à suivre leurs rêves.


- Impunité zéro
Violences sexuelles en temps de guerre, l'enquête
de Justine Brabant / Leila Minano / Anne-Laure Pineau
Éditions Autrement / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Enquête de terrain sur les défaillances des systèmes disciplinaires et judiciaires qui permettent la perpétuation de crimes sexuels et de viols en temps de guerre notamment en Ukraine, en Syrie, en Centrafrique, à Guantanamo et à Abu Ghraib. Les journalistes ont rencontré des victimes, des criminels, des enquêteurs mandatés par l'ONU, des responsables d'ONG, des magistrats et des policiers.


- Atlas mondial des préjugés
de Yanko Tsvetkov
Éditions Les Arènes / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les préjugés ont la vie dure. La montée des populismes, les tensions aux frontières, les replis nationaux sont le terreau des idées reçues et des préjugés. Comme le rire et l'humour sont parfois plus efficaces que de longs discours, ce livre est un atlas d'un genre nouveau où chaque carte porte un regard satirique, souvent décalé et toujours drôle sur les idées que les peuples se font de leurs voisins. Pour cette nouvelle édition actualisée, l'auteur a imaginé 15 nouvelles cartes, dont le monde selon Vladimir Poutine, Donald Trump ou Marine Le Pen. On trouvera également, outre les grands stéréotypes qui collent à la peau de chaque pays, l'inventaire des préjugés sur les talents culinaires de nos voisins, sur les homosexuels ou encore les réfugiés syriens. Un livre qui parle des autres et qui finalement nous apprend beaucoup sur nous-mêmes.


- La part d'ange en nous
de Steven Pinker
Éditions Les Arènes / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Aussi incroyable que cela paraisse, nous vivons l'époque la moins violente et la plus paisible de toute l'histoire de l'humanité. S'appuyant sur des milliers d'études, plus de trente années de recherches et des statistiques incontestables, Steven Pinker montre que, malgré le terrorisme, malgré les conflits contemporains, la violence n'a cessé de diminuer dans le monde au cours des siècles. Des premiers mythes aux grandes conquêtes planétaires, des Croisades à l'Inquisition, de l'esclavage aux conflits du XXe siècle, Steven Pinker revisite notre histoire. Il explore la nature humaine, nous entraînant, au fil d'un récit passionnant, dans la révolution humaniste qui a permis aux idées des Lumières de progresser. Il montre comment les échanges commerciaux, les organisations internationales et les récentes révolutions des droits (des minorités ethniques, des homosexuels, des femmes, des enfants et des animaux) nous ont conduits à privilégier "la part d'ange en nous", selon le mot d'Abraham Lincoln. Et à céder le pas aux motivations d'altruisme et de coopération inhérentes à notre nature.


- La vérité sur l'affaire Jacqueline Sauvage
de Hélène Mathieu
Éditions Stock / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Pourquoi s'acharner sur Jacqueline Sauvage? Elle a assez payé" vont penser ceux qui ont vécu pendant des mois au rythme des manifestations. Comme eux, une bonne partie de l'opinion publique a réclamé la grâce de cette femme meurtrière de son mari après quarante-sept années de violences. Pourtant, deux jurys populaires l'ont condamnée à dix ans de prison. Des faits ignorés du grand public justifiaient-ils cette sévérité? Ce livre-enquête, écrit sans parti pris, révèle les zones d'ombre de l'affaire et dévoile une femme complexe, à la fois dure et soumise, humiliée par son mari, mais amoureuse et jalouse. Méritait-elle de devenir l'emblème des femmes battues? "La cause était bonne mais ce n'était pas la bonne personne", tranchera l'avocat général du procès en appel.


- Pour l'amour de l'histoire
de Jeanne Guérout
Éditions Les Arènes / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

En vingt ans, "Les Rendez-vous de l'histoire" sont devenus l'événement le plus important autour de l'Histoire en France. Historiens, chercheurs, universitaires et plus de 40 000 visiteurs se retrouvent chaque année à Blois, le temps d'un long week-end d'octobre, pour débattre et réfléchir. Les conférences et les débats en sont le temps fort. Sélectionnées parmi plusieurs centaines de conférences, ces trente "leçons d'histoire" couvrent l'ensemble des périodes, de la Préhistoire à nos jours. En une vingtaine de pages par sujet, chaque historien délivre le meilleur de ses recherches dans un texte clair et accessible à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 13:00

- Éloge des écrivains maudits
de Patrick Poivre d'Arvor
Éditions Philippe Rey / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Quatre-vingts écrivains maudits se sont hissés à bord de ce livre, tels des naufragés perdus dans une tempête. Ils ont eu faim, ils ont eu froid, ils ont eu peur, ils ont souffert, la plupart sont morts jeunes, leurs livres ont été ignorés pendant des années. Pourtant, quelques-uns figurent parmi les plus grands de la littérature: Samuel Beckett, Fedor Dostoïevski, Francis Scott Fitzgerald, Jean Genet, Franz Kafka, Jack London, Guy de Maupassant, Edgar Poe, Arthur Rimbaud, Virginia Woolf, Stefan Zweig. D'autres sont injustement méconnus, ou mal connus, malgré leur talent: Paul Celan, René Crevel, Isabelle Eberhardt, Olivier Larronde, Violette Leduc, Katherine Mansfield, Klaus Mann, Flannery O'Connor, Rutebeuf, Simone Weil… Les manuels scolaires ne retiennent des écrivains que leur vie publique. Ils oublient les coulisses, qui permettent de percer leur mystère: les maux inavouables, les passions impossibles, les mœurs réprouvées, les addictions de toutes sortes, la misère qui rend fou. Ces damnés du genre humain sont frappés du sceau de la dualité: leur existence fut une souffrance, leur œuvre est d'une splendeur infinie. Ce livre révèle leur vie secrète et tourmentée, et comment la littérature a été leur absolu. Il ne pouvait leur rendre plus bel hommage.


- Homo natura. En harmonie avec le vivant
de Valérie Cabanes
Éditions Buchet Chastel / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Grâce à des conditions climatiques favorables et à des milieux de vie fertiles et foisonnants de biodiversité, nous avons prospéré pendant des millénaires. Toutefois, depuis deux siècles, nous avons aussi malmené l'écosystème qui nous abrite et nous nourrit car nous évoluons comme hors-sol, isolés du reste du vivant, oubliant que nous sommes des êtres de nature. Nous devons réapprendre, à l'image des peuples premiers, notre rôle de gardiens. Nous devons retrouver le chemin d'une cohabitation harmonieuse avec les arbres, les plantes et les animaux mais aussi entre nous. Cette démarche exige de baisser nos armes économiques, de questionner notre rapport à la propriété, de limiter la souveraineté des États, de repenser la démocratie. Elle impose enfin de reconnaître que la nature a le droit d'exister et de se régénérer. C'est ainsi que nous pourrons garantir aux générations futures le droit à vivre dans un environnement sain et pérenne.


- Journées perdues
de Frédéric Schiffter
Éditions Séguier / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Pour évoquer mon ennui, le mieux est de rendre compte de mes journées vouées à regarder passer le temps. L'homme affairé tient un agenda, l'homme sans horaire son journal intime. Le premier note ses rendez-vous avec les autres, le second consigne ses réunions avec lui-même. Mon livre est fait des carnets écrits du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2016. Deux ans vécus à Biarritz, ville de tous mes excès casaniers. Des jours qui se sont succédé entre flâneries, lectures, griffonnages et siestes. Des nuits à faire les cent pas dans mon crâne en attente de l'aurore. Des heures qui ont tourné sans déformer la mollesse de leur cadran. En écrivant ces pages, j'ai trompé mon ennui sans lui être infidèle". Frédéric Schiffter vit à Biarritz depuis son enfance. C'est pourquoi il se définit lui-même comme philosophe balnéaire.


- Jours d'insurrection
de Maria Alekhina
Éditions Du Seuil / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

En mars 2012, à la suite d'un concert anti-Poutine à la cathédrale du Christ Saint-Sauveur à Moscou, aux cris de "Marie mère de Dieu, chasse Poutine", trois jeunes femmes du collectif artistique Pussy Riot sont placées en détention provisoire. Leur procès est une mascarade déguisant la contestation politique en blasphème et les condamne à deux ans d'emprisonnement en camp de travail. Le 19 décembre 2013, sous pression internationale, Vladimir Poutine annonce la libération prochaine des membres du groupe. Maria Alekhina devient l'un des symboles de l'opposition aux dérives de la présidence Poutine, ses lettres de prison sont partagées avec ferveur. Mémoires iconoclastes mêlant collage de conversations, de textes et de chansons, du verbatim du procès à des notes prises en prison, Jours d'insurrection est un cri d'engagement qui croise, à l'instar du mouvement russe, l'artistique et le politique. Au-delà du récit, Maria Alekhina détaille les leçons à tirer pour nous citoyens du monde de ce recul des idéaux démocratiques et lance un appel à la protestation comme forme d'éthique du temps présent. Elle développe un appel à l'action et à la révolution et vient énumérer les outils conceptuels et techniques que nous avons à notre disposition pour résister. Dès lors, l'histoire édifiante de Maria Alekhina prend l'allure d'un manifeste: en lanceur d'alertes, elle en appelle à la vigilance et à l'action à travers un témoignage vibrant et nécessaire, ode à la liberté et à la démocratie: "La liberté n'existe pas tant que vous ne vous battez pour la préserver chaque jour".


- Kadhafi
de Vincent Hugeux
Éditions Perrin / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Enterré en catimini voilà six ans, après une infamante mise à mort, Muammar Kadhafi emporte alors dans sa sépulture une multitude de secrets. À commencer par celui de sa longévité. À quel élixir ce Bédouin d'humble extraction doit-il d'avoir tenu, d'une main de fer, quatre décennies durant, la barre du rafiot libyen? Son implacable césarisme n'explique pas tout. L'impétueux colonel aura certes fondé son emprise sur une indéniable aura et sur sa science des alchimies tribales. Mais le pieux fils de berger, sans conteste l'un des personnages les plus déroutants et controversés du siècle écoulé, nous lègue cet autre mystère: les ressorts d'une dérive que reflète, au fil du temps, la métamorphose de son visage. Quel contraste entre les traits anguleux du jeune putschiste idéaliste, son regard ardent, et le faciès bouffi aux yeux éteints du Guide déboussolé par les bourrasques d'un Printemps fatal. Pour cerner la psyché de celui qui se rêva héraut de l'unité arabe, fondateur d'une "théorie universelle" islamo-socialiste puis "roi des rois d'Afrique", il faut décrypter ses actes, ses discours, ses écrits, ses lubies, ses fantasmes, ses calculs ou ses innombrables volte-face. Et les passer au tamis des témoignages, souvent inédits, de celles et ceux qui ont connu, adoré ou exécré ce francophile contrarié, tour à tour "ami", cauchemar puis cible de Nicolas Sarkozy. De sa naissance énigmatique à son trépas dantesque, voici le récit d'une méharée brûlante et brutale. Le portrait du formidable acteur d'un formidable échec. Une biographie magistrale et qui fera date, portée de bout en bout par une plume d'exception.


- Le goulag. Témoignages et archives
de Nicolas Werth et Luba Jurgenson
Éditions Robert Laffont / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Le Goulag n'est pas seulement le système concentrationnaire le plus long et le plus vaste du XXe siècle. Acteur essentiel de la vie économique soviétique des années 1930-1950 qui encadre la mise en valeur des territoires "inhospitaliers" et, en même temps, puissance administrative qui supplante dans certains cas les organes locaux du Parti et les soviets, il représente un univers en soi avec ses propres logiques et sa culture souterraine. Un univers à la fois caché et omniprésent, dont les prémices sont posées dès les années 1920 et dont la postérité s'étend jusqu'à nos jours. Connexe mais différent, le monde des déportés spéciaux constitue, lui aussi, une réalité spécifique, et encore peu connue, des violences staliniennes. Ces deux modes de répression fondés sur le déplacement et le travail forcés, frappant des individus ou des populations entières, sont ici révélés dans toute leur ampleur grâce à des documents d'archives inédits en français et à des témoignages littéraires d'une force exceptionnelle.


- Le mémorial de Sainte-Hélène
de Thierry Lentz et Françoise de Houdecek
Éditions Perrin / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Il aura donc fallu deux siècles pour que soit retrouvé et publié le document qui servit à composer l'un des plus fameux ouvrages de l'histoire de France, le Mémorial de Sainte-Hélène. En effet, le conseiller d'État Emmanuel de Las Cases, qui accompagna Napoléon dans son exil en 1815, dut le quitter seize mois plus tard. Et ce n'est qu'en 1823 qu'il fit paraître son Mémorial, devenu la bible des nostalgiques de l'Empire et une source essentielle de l'historiographie napoléonienne, fondé sur ses conversations avec l'Empereur, réelles ou supposées, car il apparut vite que ce récit était parfois trop beau pour être tout à fait vrai. Pour en juger, il aurait fallu disposer du manuscrit original, rédigé à Sainte-Hélène presque sous la dictée de Napoléon. Or les Anglais l'avaient confisqué en expulsant Las Cases. Les quatre historiens qui le publient aujourd'hui l'ont retrouvé récemment à la British Library, où il sommeillait incognito depuis deux cents ans. Cette aventure éditoriale apporte un éclairage précieux et souvent inattendu sur ce que l'Empereur a vraiment dit, et que Las Cases avait enrichi et enjolivé. Ainsi la voix de Napoléon se fait plus proche et plus authentique.


- Le sentiment initiatique de la vie
Du vertige métaphysique à la construction de soi
de Frédéric Vincent
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Chaque époque se rêve, se construit, se vit autour de récits emblématiques qui disent et redisent le besoin de réinventer sans cesse la vie quotidienne. Chaque époque possède ainsi son lot de héros et d'histoires imaginaires. L'ère du numérique dans laquelle l'homme est entré en ce début de troisième millénaire ne fait pas exception et témoigne même d'une effervescence créative sans précédent. Il n'est qu'à observer le nombre considérable d'œuvres qui émergent sur l'ensemble des médias existants: Le Seigneur des anneaux, Harry Potter, Twilight, Star Wars sont autant de fictions démontrant la pertinence actuelle du paradigme initiatique. Si sorciers, zombis, chevaliers jedi ou encore vampires déchus alimentent en permanence l'imaginaire collectif de notre temps, il nous revient néanmoins d'interroger le sens que l'on peut attribuer à toutes ces figures archétypales. Cet ouvrage se propose pour ainsi dire de décoder ce qui se cache derrière ce besoin actuel de vivre une quête initiatique.


- Les dilemmes de Lénine
de Tariq Ali
Éditions Sabine Wespieser / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Quand Tariq Ali, intellectuel marxiste de réputation internationale et militant très engagé lors des conflits postcoloniaux (il a inspiré aux Rolling Stones leur chanson Street Fighting Man), entreprend d'écrire sur Lénine, le livre qui en résulte n'a rien d'une biographie de circonstance. S'il ne manque pas de souligner les épisodes qui, dans la vie de Vladimir Oulianov, ont influé sur son action, et en premier lieu le traumatisme suscité par la pendaison de son frère aîné sur ordre du tsar en 1887, il propose également une relecture approfondie de ses textes et une analyse des conditions qui ont rendu possible son accession au pouvoir. Tariq Ali introduit ainsi son essai par une passionnante histoire de l'anarchisme, du marxisme, des mouvements d'émancipation en Europe et bien au-delà. Sans cette plongée dans le passé, estime-t-il, on saisit mal les dilemmes de Lénine. Les journées de Février et d'Octobre; la construction de la IIIe Internationale; les formidables avancées de la jeune Armée rouge grâce au génie stratégique de Toukhatchevski; l'influence des femmes dans la révolution, et notamment le rôle joué par la féministe bolchevique Inessa Armand, rencontrée à Paris en 1909, dans la vie du nouveau maître du Kremlin; son amère lucidité sur le devenir du pouvoir soviétique peu avant sa mort en 1924, toutes ces grandes étapes, Tariq Ali les explore avec la proximité et la clairvoyance que lui a apportées la fréquentation des textes. Romancier autant qu'essayiste, jamais avare d'une observation personnelle (souvent dans de savoureuses notes de bas de page), il redonne vie à une époque dont les questionnements, sur le terrorisme, l'internationalisme, la nécessité des partis ou les guerres impérialistes, résonnent aujourd'hui de manière troublante. Parvenu au terme de son projet, Tariq Ali a enfin libéré la pensée de Lénine de l'embaumement dont elle a été l'objet, de même que son corps, et rendu à ses idées leur percutante modernité.


- Les médias sont-ils dangereux ?
Comprendre les mécanismes de l'information
de Eric Fottorino
Éditions Philippe Rey / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Les médias sont partout au centre des débats et des controverses qui agitent nos sociétés. Muselés dans les dictatures qui ne disent pas leur nom, on parle de démocratures: Russie, Syrie, Turquie..., ils prennent dans nos démocraties des visages nouveaux et inquiétants. Tantôt contrôlés par le capitalisme industriel, représenté notamment en France par Bolloré, Dassault, Niel, Lagardère ou Arnault; tantôt incontrôlés ou incontrôlables, à l'image de ces sites dits d'information qui trouvent dans la Toile et les réseaux sociaux le tremplin idéal pour répandre leurs fake news et vérités dites alternatives. Miroirs déformants de notre époque, les médias n'en sont-ils pas plutôt les fidèles reflets? À travers des analyses, des enquêtes, en France comme dans de nombreux pays d'Europe, aux États-Unis ou en Turquie, cet ouvrage analyse, exemples à l'appui, l'évolution sans précédent du monde de l'information. Il s'interroge sur le rôle des journalistes et sur la compétition entre différents médias dont l'instantanéité, les atteintes à la déontologie, la censure ou l'autocensure faussent irrémédiablement la perception du réel. Comment s'informer de façon fiable pour comprendre notre monde en évitant les pièges de la désinformation, de la propagande et de la théorie du complot? Voici quelques pistes.


- No filter
de Caroline Receveur
Éditions Robert Laffont / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Peu importe d'où l'on vient, il faut simplement croire en ses rêves. Aujourd'hui j'ai presque 30 ans, et ce que je retiens de mon parcours, parfois chaotique et atypique, c'est qu'il faut croire en soi, ne pas faire semblant, ne jamais agir pour faire plaisir aux autres et surtout surtout travailler avec acharnement. "Si ce livre voit le jour, c'est d'abord grâce à vous". Caroline Receveur.


- Rome et les barbares
de Peter Heather
Éditions Alma / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

La fin de l'Empire romain comme on ne l'avait jamais racontée. Alliant l'art de la fresque aux plus récents acquis de la recherche, Peter Heather adopte aussi bien le point de vue romain que celui des barbares. Décapant. De l'Écosse jusqu'à la Mésopotamie, de l'embouchure du Rhin jusqu'aux contreforts de l'Atlas, Rome a dominé durant près de cinq siècles un immense territoire. Le démembrement rapide de sa partie occidentale a d'autant plus frappé les esprits que l'empire a remporté jusqu'au bout des succès décisifs, notamment contre Attila en 451. Pour faire comprendre ce paradoxe, Peter Heather rouvre le dossier en déplaçant le point de vue. Brassant une superbe documentation avec un art consommé du récit, il s'intéresse autant à la vie culturelle, économique et politique de l'Empire qu'à celle des "barbares". Ceux-ci, en effet, ne viennent pas de nulle part. Qu'il s'agisse des peuples germaniques ou, plus encore, des Huns, Peter Heather fait revivre de l'intérieur la logique des adversaires de Rome. Une logique qui, tout autant que celle des héritiers d'Auguste, façonnera le Moyen Âge européen. On découvre ici l'histoire de la fin de l'empire d'Occident autant que celle des débuts de l'Europe. On appréciera notamment les pages puissantes sur la constitution de l'autre empire rival: celui des Huns. L'auteur raconte la géopolitique d'Attila, la déstabilisation des empires d'Orient et d'Occident puis la victoire finale (mais trop tardive) d'Aetius, le dernier grand consul et stratège romain. On découvrira aussi de nombreux personnages que Heather fait revivre à partir d'archives peu connues: diplomates de Rome et de Byzance toujours sur les routes, généraux, chefs barbares, impératrices ambitieuses, poètes, philosophes, théologiens… Publiée en 2005, considérée comme un classique, cette "histoire nouvelle" est enfin traduite en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 12:57

- Speer. L'architecte d'Hitler
de Martin Kitchen
Éditions Perrin / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Albert Speer, confident d'Hitler, ministre de l'Armement et acteur majeur de l'administration du Troisième Reich, a toujours insisté sur sa méconnaissance des crimes du régime et dissimulé la centralité de son rôle dans l'État nazi, notamment à travers ses célèbres Mémoires, Au cœur du Troisième Reich et Journal de Spandau. Cette version mensongère lui a permis de duper ces juges à Nuremberg comme ses précédents biographes et s'est imposée aussi bien en Allemagne qu'à l'étranger. Jusqu'à ce livre. Martin Kitchen conteste cette déformation des faits opérée de bout en bout par le principal intéressé. Il montre que ce qui rend Albert Speer particulièrement effrayant, et intéressant, c'est que cet homme creux et résolument bourgeois, d'une grande intelligence mais manquant totalement de vision morale, incapable de s'interroger sur les conséquences de ses actes et dépourvu de tout scrupule, est loin d'être un marginal. Représentant typique de sa classe sociale et de sa génération, voix des intérêts économiques et des barons de l'industrie, il appartient à cette catégorie d'hommes, au sein des ministères, des associations et cercles professionnels, qui ont permis l'enracinement du national-socialisme. Le Troisième Reich, en effet, n'aurait jamais été aussi dangereux et efficace s'il avait uniquement pris appui sur des aventuriers, idéologues à moitié fous et fanatiques racistes, qui finissent par créer un nuage de fumée. À la fois technocrate, expert et courtisan considérablement enrichi sous le régime, Speer, en réalité, représente bien mieux le type de personnalité qui a favorisé l'établissement et le fonctionnement de l'État nazi, y compris dans sa dimension génocidaire.


- Sur le chemin du Taarab
de Ahmed Chebli Msaidie
Éditions Michel Lafon / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Ce livre est un chant d'amour à un enfant mais également le récit de la vie d'un homme qu'habite l'âme africaine. "Je veux que tu saches d'où tu viens, Kemin. Que tu n'ignores rien de ta famille. De la Grande Comores et de l'importance supérieure que nous accordons au Grand Mariage. Durant quinze jours et autant de nuits, ce ne sont que cérémonies et festivités qui s'enchaînent; je m'y prépare car je vais épouser Maeva, celle qui t'a donné le jour il y a seize ans. Somptueuse de générosité envers nous, ta maman est la plus dévouée des mères et je veux que tu saches l'amour qu'elle nous donne. Comme celui que j'ai pour elle. Les embûches, les joies, les peines et les espoirs qui nous ont conduits là. Un jour très particulier se profile, Kemin. Un jour que nous allons vivre ensemble, et il sera mon présent. Mais avant, je vais te guider dans l'entrelacs de tes racines. Toi et moi allons entreprendre un grand voyage. Ensemble, nous allons partir sur le chemin du Taarab. C'est ma voix qui t'y conduira. Laisse-toi porter au fil des mots, au fil des notes, tu seras affranchi de la douleur et du chagrin".


- Une fleur sur les cadavres
de Émilie Blachere
Éditions Plon / 05 octobre 2017


Le Titre du Roman

Elle avait vingt-neuf ans lorsque l'homme qu'elle aimait a perdu la vie en Syrie. Assassiné à Homs alors qu'il faisait son métier de photographe de presse. Rémi Ochlik, son amour, a succombé à un tir d'obus le 22 février 2012 en même temps qu'une autre journaliste, Marie Colvin, grand reporter au Sunday Times. Racontant pour la première fois cet épisode douloureux, en hommage à son compagnon, elle met en lumière les hommes et femmes de bien qui chassent les bourreaux d'aujourd'hui.


- Écoute l'arbre et la feuille
de David George Haskell
Éditions Flammarion / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Douze arbres mythiques, de l'olivier de Jérusalem au noisetier d'Écosse, du fromager d'Amazonie au pin blanc du Japon, en passant par le sapin baumier d'Ontario et le poirier de Chine à l'angle de la 86e Rue et de Broadway. Chacun à sa façon, ils sont le fruit d'une sagesse millénaire et c'est pour la recueillir que David Haskell, ce métaphysicien du minuscule, est parti à leur rencontre. Attentif au moindre bruissement dans la canopée, aux gouttes de pluie heurtant les tiges, au craquement de l'écorce, au suintement de la sève ou au ballet des fourmis coupe-feuilles, David Haskell révèle chemin faisant un monde d'une beauté inouïe. Alliant une écriture somptueuse au savoir du naturaliste, il montre que les arbres forment un immense réseau encore insoupçonné, qui raconte l'histoire de tous les êtres vivants, à commencer par la nôtre. Si nous savions les écouter…


- Edouard VII un roi anglais made in France
de Stephen Clarke
Éditions Albin Michel / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Edouard VII a toujours nourri une passion pour la France. Amant des plus célèbres actrices, courtisanes et danseuses parisiennes, il parlait un français plus parfait encore que son anglais, et fut le premier invité sur la tour Eiffel, malgré l'interdiction officielle de la couronne anglaise. Ses atouts de séduction à la française sont à l'origine de la prouesse diplomatique qui scella l'Entente cordiale. Un roi typiquement anglais? Pas du tout. Avec un humour inimitable, Stephen Clarke montre qu'avant de devenir roi, c'est en France que "Dirty Bertie" a tout appris de la vie.


- Fille de révolutionnaires
de Laurence Debray
Éditions Stock / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Pourquoi m'avoir exclue de leur histoire? Voulaient-ils m'épargner le rôle asservissant de gardienne du temple? Ou était-ce parce que je ne me montrais pas à la hauteur de la légende? La culpabilité du rescapé les empêchait-elle de se confier? D'un commun accord, ils ne tenaient pas à me relie à leur passé. J'aime à croire qu'ils voulaient m'en protéger". Fille de Régis Debray et d'Élizabeth Burgos, dont l'aventure commune a toujours gardé sa part de mystère, l'auteur les raconte, comme les héros d'un film d'aventure au scénario romantique, parfois dramatique. De Saint-Germain-des-Prés à Fidel Castro, le Che, les geôles boliviennes, la France de Mitterrand, la grande histoire est intimement mêlée à la leur, celle d'un couple, et d'une enfant, ensuite. Comment se construire entre ces monstres sacrés dont le combat politique et intellectuel fut l'unique obsession? Avec la distance d'une historienne et la curiosité d'une fille, le regard d'une génération sur la précédente.


- Histoire incorrecte de l'école
de Virginie Subias Konofal
Éditions Du Rocher / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

La nostalgie de l'école républicaine méritocratique de Jules Ferry repose dans une large mesure sur une imposture. Seuls les faits historiques pouvaient le démontrer. Une mise en perspective est la plus efficace façon et surtout la plus honnête de se débarrasser d'illusions pédagogiques à l'origine de bien des difficultés de l'école d'aujourd'hui. Beaucoup d'ouvrages dénoncent un état de fait, on découvre ici grâce à ce petit précis historique des données solides: il fourmille de citations et de faits pour aborder différemment les questions centrales du débat scolaire. Un indispensable pour qui veut connaître l'histoire de l'éducation en France depuis les origines.


- L'économie symbiotique. Régénérer la planète, l'économie, la société
de Isabelle Delannoy
Éditions Actes Sud / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Cet ouvrage présente une analyse innovante des nouveaux modes de production et d'organisation économique ayant émergé ces cinquante dernières années et montre qu'ils forment une seule et même économie, apparue de façon cohérente et non concertée dans le monde. Réinscrivant les activités humaines dans les grands cycles de la planète, couplant leur productivité à la régénération des écosystèmes et des liens sociaux, ils forment ensemble une économie que l'on peut qualifier de symbiotique.


- Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture
de Fabrice Nicolino
Éditions Babel / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Sous la forme d'une lettre ouverte adressée à Raymond, un paysan fictif qui serait né en 1924, Fabrice Nicolino, à sa manière concise et directe, déroule une argumentation implacable sur le thème "Une autre histoire de l'agriculture était possible". En retraçant à grands traits les événements et les décisions qui en moins d'un siècle ont provoqué la mort de la paysannerie et ont mené à un épuisement des sols et à une mise en péril inquiétante de la biodiversité, l'auteur invite à réfléchir aux pistes qui éviteraient de reproduire les erreurs du passé. Car malgré son constat accablant, il reste convaincu que d'autres voies sont possibles pour l'agriculture.


- Libérées !
de Titiou Lecoq
Éditions Fayard / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

"Un jour, je me suis demandée: pourquoi est-ce moi qui ramasse les affaires qui traînent? Je n'ai trouvé qu'une seule réponse. Parce que je suis une femme qui vit avec un homme et deux enfants et que, conséquemment, les corvées, c'est pour ma gueule. Être une femme, ce n'est pas seulement l'idéal de minceur et de cheveux qui brillent, c'est le souci permanent des autres et du foyer, c'est être sans cesse ramenée à la saleté, aux taches, à la morve.  L'égalité serait déjà là, mais les femmes conservent la conviction intérieure qu'elles doivent s'occuper de tout et tout le monde, et d'elles en dernier, s'il reste cinq minutes à la fin de leur triple journée. Cette féminisation de la sphère privée implique une autre conséquence: l'espace public est toujours masculin. Peut-on se dire égaux quand la moitié de la population adapte ses vêtements en fonction des transports et fait attention à ne pas être seule la nuit dans la rue? Et si le combat féministe devait encore et toujours se jouer dans la vie quotidienne de chacune et chacun, chez soi, dans sa propre maison, devant le panier de linge sale?  


- ONU: la grande imposture
de Pauline Liétar
Éditions Albin Michel / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Pour la première fois, une enquête inédite brise l'omerta qui règne au cœur d'une organisation moins vertueuse qu'elle le proclame: l'ONU. Au terme d'un long travail d'investigation, la journaliste Pauline Liétar en dévoile les pratiques hallucinantes et courantes: les soutiens politiques s'achètent, les gaspillages sont légion. Des diplomates et des fonctionnaires ont d'ailleurs été poursuivis pour trafic d'influence et corruption. L'argent des contribuables est dilapidé: près d'un demi-milliard d'euros dans un intranet défectueux, des emplois quasi fictifs dans certains départements et missions. En dépit des beaux discours, même des ennemis de l'ONU, comme des trafiquants d'armes et des groupes terroristes, ont profité de l'argent de l'organisation. Notamment via d'obscures ONG locales.  Après le scandale Pétrole contre nourriture, les choses devaient pourtant changer.


- Papa, maman, le genre et moi
de Michela Marzano
Éditions Albin Michel / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

La question du "genre" embrase et divise depuis quelques années la société française. D'un côté, ceux qui voient dans cette question une idéologie visant à détruire les fondements de la famille et donc de la société. De l'autre, ceux qui font de la lutte contre les discriminations une priorité absolue. Mais si le sujet cristallise toutes les passions, de quoi parle-t-on réellement? La philosophe Michela Marzano décrypte la question en dénonçant les nombreuses confusions des militants et des intellectuels entre: différence des sexes, identité de genre, orientation sexuelle, pratiques sexuelles. Elle rétablit, avec une intelligence fine et lucide, la vérité sur un enjeu de société.


- Renaître par les contes. Le rire de la grenouille
de Henri Gougaud
Éditions Albin Michel / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Conteur, romancier et essayiste, Henri Gougaud n'a cessé d'explorer la richesse des contes. Dans cet ouvrage, il se confie sur son rapport à ces récits qui savent transformer les menaces en miracles et qui, tout au long de sa vie, lui ont offert des réponses essentielles. Car le conte a le pouvoir de déplacer les frontières qui semblent hermétiques, et de nous faire prendre conscience d'un seul coup de réalités qui résistent au raisonnement. Mêlant humour et sagesse, truffé d'histoires surprenantes et de rencontres étonnantes, ce livre illustre ce qu'est une vie nourrie par les contes. Une véritable invitation à se transformer sans cesse et à accueillir l'imprévu.


- Taille mannequin
de Johanna Dray et Emmanuel Friedmann
Éditions Pygmalion / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Un matin de 1996, Johanna Dray se fait repérer dans le métro par un photographe qui lui présente Gilles Lévy, directeur de Giani Forté. L'homme l'observe puis lui dit: "Vous être très belle, mais je crois que vous êtes un peu trop mince pour devenir notre égérie". "Je n'imaginais pas que l'on puisse me dire ça, un jour" raconte-t-elle dans un rire. Johanna Dray affiche fièrement une taille 44 à l'époque, pour 1,80 m. Ce premier rendez-vous marquera le début d'une grande histoire. De Giani Forté au défilé Galliano en passant par Elle, Vogue, Les 3 Suisses ou le San Francisco Chronicle, Johanna exerce depuis vingt ans. Sa profession, elle la voit comme une mission: montrer aux femmes qu'elles ont le droit d'être elles-mêmes et qu'il est important qu'elles s'acceptent telles qu'elles sont. L'histoire de Johanna, de sa jeunesse où son physique la complexait à son quotidien de jeune maman, est la preuve que la beauté n'est ni unique ni universelle.


- Une histoire de France par les villes et les villages
de François Baroin
Éditions Albin Michel / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

"L'histoire de France, la vraie, doit s'écrire par ses villages et ses villes. On y retrouve des grands moments, tels la conquête de la Gaule, le procès de Jeanne d'Arc, la bataille de Valmy… Mais je dévoile aussi des événements plus modestes découverts en discutant avec un maire: le soulèvement de Saint-Oun-des-Toits pour soutenir les Chouans, sous la Révolution; l'exécution d'une empoisonneuse à Bézues-Bajon, l'année même de la parution du Dernier jour d'un condamné de Victor Hugo; cette baleine échouée à Luc-sur-Mer, en 1885; le combat pour le dimanche chômé, à la forge d'Imphy; les efforts pour faire reconnaître le piment d'Espelette ou le côte-rôtie. C'est tout cela que je raconte dans ce livre. La vitalité d'une France proche, ces terroirs où se sont déroulées tant d'histoires petites ou grandes, qui ont donné à notre pays son visage actuel: une mosaïque d'héritages, tournés vers l'avenir".


- Vivre le temps des troubles
de Thierry de Montbrial
Éditions Albin Michel / 04 octobre 2017


Le Titre du Roman

Du point de vue humain, à toute échelle, le présent est la zone floue de recouvrement entre le futur et le passé. Aujourd'hui, la présence du futur est dominée par des perspectives technologiques inouïes, sans que l'on sache toujours distinguer clairement entre réalité et fiction. Pour certains, la transhumanisation devient une sorte de religion sans Dieu. Quant à l'empreinte du passé, lourde, on la sent d'un côté avec les atteintes à la planète Terre ou la barbarie, parfois au nom de Dieu; de l'autre, avec le poids des cultures. Jamais le présent n'a été soumis à pareil choc tectonique entre son futur et son passé, dont les conséquences paraissent difficilement prévisibles et parfois angoissantes. Entre la croyance naïve dans les bienfaits illimités de la technologie et la résignation au cycle des calamités, il y a place pour l'apprentissage d'une gouvernance mondiale dans le cadre d'une géopolitique visant à s'organiser pour tirer le meilleur de l'expérience humaine. C'est l'objet de ce livre, contribution à une meilleure compréhension de notre époque. Thierry de Montbrial, membre  de l'Institut, président et fondateur de l'Ifri, le think tank français de référence, fondateur de la World Policy Conference, a la légitimité internationale pour aborder ce qui est la question fondamentale de notre temps.


- Comment j'ai sous-traité ma vie
de Nicolas Santolaria
Éditions Allary / 28 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Tout a commencé le jour où une appli a trié mes chaussettes". Une vie sans corvées. C'est le défi que s'est lancé Nicolas Santolaria qui, pendant un an, a délégué à des sites spécialisés la gestion de tout ce qui lui pèse au quotidien. Le ménage? Un robot le fait pour lui. Les courses et les repas? En quelques tours de pédalier, un coursier dépose tout à sa porte. La queue à la poste? Un concierge 2.0 envoie quelqu'un poireauter à sa place. Faire pousser des plantes? Il lui suffit d'une appli pour avoir la main verte. Un article à rédiger pour son journal? Il peut l'avoir en vingt-quatre heures et il lui en coûtera cinq euros. Séduire sur les sites de rencontre? Même cela peut être laissé à un professionnel. Confier à d'autres les petites et grandes tâches qui nous occupent d'ordinaire: ce privilège, hier réservé aux clients des palaces, s'est aujourd'hui démocratisé. Nos smartphones proposent désormais des services adaptés à toutes les bourses, à tous les besoins. Avec un humour mordant, Nicolas Santolaria nous raconte son odyssée immobile aux confins du dépouillement de soi et de la fainéantise assistée.


- Contre la haine. Plaidoyer pour l'impur
de Carolin Emcke
Éditions Du Seuil / 28 septembre 2017


Le Titre du Roman

Carolin Emcke conduit une analyse à la fois littéraire et philosophique des contextes qui expliquent la haine xénophobe, raciale, sociale et sexiste minant nos sociétés. Elle étudie les processus d'invisibilisation qui préparent les conduites haineuses et déconstruit les présupposés théoriques de la haine: naturalisation des identités, désir d'homogénéité et culte de la pureté. Ce livre réalise un équilibre rare entre description des situations concrètes de montée en puissance des passions tristes (Europe et États-Unis notamment) et analyse des causes. Le ton est descriptif avant d'être normatif, même si l'auteur ne cache pas son parti pris en faveur d'une démocratie sensible, accordée à une certaine expérience de l'amour: l'aspect le plus remarquable du livre tient dans ce lien établi sans aucune naïveté entre la politique et la sphère des sentiments. Le projet littéraire de Carolin Emcke n'a pas d'équivalent en France: il s'agit d'articuler journalisme au meilleur sens du terme et philosophie. Les enjeux fondamentaux liés au devenir de la démocratie dans la globalisation, à la guerre et aux droits civiques sont restitués au plus près de l'expérience, parfois sur la ligne de front elle-même. Ce point de vue original confère un ton militant, mais jamais dogmatique, à ce livre. La haine n'y est pas envisagée comme une abstraction mais comme une possibilité ouverte par la modernité et à laquelle cette même modernité permet de répliquer. L'amor mundi revendiqué par Carolin Emcke se confronte à la réalité de l'extrême qu'elle a observé avec autant de courage que de finesse sur des théâtres d'opération divers (Kosovo, Liban, Irak...). L'alliance entre le sérieux habermassien et la lucidité d'une femme qui a regardé la guerre en face n'est pas habituelle dans notre pays où les ponts entre philosophie et journalisme ont été coupés.


- La fabuleuse histoire des nuits parisiennes
de Renée Grimaud
Éditions Prisma / 28 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le Paris du XIXe siècle est la capitale des plaisirs et des divertissements en tout genre. Cabarets et cafés concerts sortent de terre à toute allure. C'est aussi l'époque où les "bouillons", établissements modestes où l'on se restaurait à peu de frais, cèdent peu à peu la place à des restaurants plus prestigieux comme Lapérouse, Drouant ou Maxim's. Les revues de music-hall aux Folies Bergère suscitent un engouement grandissant, tout comme l'Opéra-Comique ou les théâtres et les bals des Grands Boulevards. Des salles de cinéma prestigieuses comme le Louxor ou le Rex, suivront. La magie opère également dans les cirques (Médrano, Cirque d'hiver), qui offrent aux habitants émerveillés de prodigieux spectacles. Tous ces établissements deviennent les hauts lieux de la vie politique, littéraire et artistique du Second Empire, où la bourgeoisie triomphante s'affiche et se divertit sans compter. Grâce à ce magnifique ouvrage richement illustré de gravures anciennes, plongez dans cet univers féerique, où Paris brille de tous ses feux. Que la fête commence.


- Le diable sur la montagne
de Thierry Lentz
Éditions Perrin / 28 septembre 2017


Le Titre du Roman

En Haute-Bavière, sur le plateau riant de l'Obersalzberg, au-dessus de Berchtesgaden, un petit politicien vint séjourner à l'aube des années 1920. De coquettes pensions en maisons amies, il finit par adopter ces lieux qu'il disait indispensables à ses rêves et à la réflexion. Il s'y sentait si bien qu'il y acquit, face au sombre massif de l'Untersberg, un joli chalet qui, entièrement transformé, prit le nom de "Berghof". C'en fut fini de la tranquillité de la montagne: sous la coupe des anges noirs du maître des lieux, on expulsa des populations, on construisit des casernes, des villas pour dignitaires, un théâtre, des cités pour travailleurs; on traça des routes jusqu'au sommet du mont Kehlstein pour y bâtir un "nid d'aigle". Pour finir, on creusa 5 kilomètres de souterrains pour échapper aux bombardements alliés. Ici, Hitler venait le plus souvent possible, pour des séjours parfois longs. Ainsi, entre 1940 et 1944, alors qu'il mettait le monde à feu et à sang, il passa dix-neuf mois dans son cher Berghof, servi par des SS en spencer et gants blancs, préservé du moindre souci par son âme damnée Martin Bormann, entouré d'une cour que l'on n'ose dire brillante, photographiée par la reine des lieux, Eva Braun. Il ne reste de tout cela que des ruines et un goût de cendres, à l'égal de la folie du IIIe Reich.


- Le génie allemand
de Philippe Meyer
Éditions Perrin / 28 septembre 2017


Le Titre du Roman

Voici réunis les plus grands prodiges que l'Allemagne ait connus. Issus de toutes les époques et de tous les milieux, ces beaux esprits sont ici décrits comme de véritables icônes nationales. Nombre de ces génies sont célèbres dans le monde entier, mais certains sont paradoxalement méconnus. Bien loin de se cantonner aux hommes politiques et aux dirigeants, Philippe Meyer fait la part belle aux auteurs, aux médecins, ou encore aux peintres. La proclamation de l'Empire allemand en 1871 grâce à Otto Von Bismarck, les théories controversées d'Hannah Arendt sur le totalitarisme, l'invention d'une littérature traditionnelle allemande par les frères Grimm, le développement d'une architecture gothique par le Prussien Karl Friedrich Schinkel, ou bien les immenses avancées de la métaphysique opérées par Emmanuel Kant ne sont qu'un aperçu de toutes les réalisations accomplies par les virtuoses qui constituent la matière de ce livre. Grâce à l'écriture assurée et passionnée de Philippe Meyer, cet ouvrage original est l'occasion pour chacun de mieux connaître son si proche voisin à travers ces hommes et ces femmes qui ont, chacun à leur échelle et à leur manière, transformé l'Allemagne.


- Vivre Sur Mars
de Cyprien Verseux
Éditions Michel Lafon / 28 septembre 2017


Le Titre du Roman

Pendant un an, six scientifiques et ingénieurs ont vécu enfermés dans un dôme blanc de 11 mètres de diamètre perché sur le volcan Mauna Loa, à Hawaï, dans les mêmes conditions que s'ils avaient élu domicile sur Mars : port d'une combinaison spatiale pour toute sortie hors de l'habitat, isolement, et communication avec l'extérieur limitée à des e-mails retardés de vingt minutes, pour simuler l'éloignement entre les deux planètes. Cyprien Verseux, l'un des équipiers de cette aventure, revient, avec humour et pédagogie, sur cette extraordinaire expérience rythmée par les études scientifiques, la résolution d'incidents techniques, les loisirs qu'il faut réinventer, les rationnements, ainsi que sur ce que représentent les recherches et essais scientifiques pour notre avenir terrestre, mais aussi, peut-être, martien.


- À la recherche du pain vivant
de Jean-Philippe de Tonnac
Éditions Actes Sud / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Au début des années 2000, Roland Feuillas quitte une carrière de chef d'entreprise pour se tourner vers le pain. Mais pas n'importe quel pain: un pain issu des variétés anciennes et qui en restitue la puissance nutritionnelle. Pour ce faire, il a travaillé à maîtriser toutes les séquences du cycle de la transformation du grain au pain, en ingénieur qu'il est de formation, en artisan dans la famille desquels il s'est inscrit, en artiste des longues fermentations et des cuissons au feu de bois, en paysan qu'il rêve de devenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 12:28

- Che Guevara
de Jean Cormier
Éditions Du Rocher / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Ernesto Guevara de la Serna, né le 14 juin 1928 en Argentine, débarque à Cuba fin 1956, aux côtés de Fidel Castro et de quatre-vingts compagnons d'armes, pour combattre le dictateur Batista. Après la victoire des Barbudos en janvier 1959, celui qui a reçu le surnom de guerrillero heroico pour sa bravoure et sa science du combat, occupe des postes-clés à la tête de l'État. Mais il n'a jamais abandonné l'idée de la lutte armée et, après avoir parcouru le monde pour plaider la cause de la révolution cubaine, El Comandante initie clandestinement la révolution au Congo en 1965, puis en Bolivie, où il est capturé et exécuté le 9 octobre 1967, à La Higuera, sur les contreforts andins. Le Che est devenu dès lors un mythe. On connaît moins sa vision médicale alternative. Car si l'éternel agitateur a été un chef de guerre, totalement et exclusivement au service des miséreux de la Pachamama (la Terre Mère des Incas), le docteur Guevara a également été un chef de paix utile, posant son fusil pour un autre combat, celui de la vie et de la survie. Cinquante ans après la mort du Che, Jean Cormier, inlassable passionné et chercheur obstiné, a continué l'enquête. Il dévoile aujourd'hui ses dernières découvertes sur l'atypique parcours du médecin asthmatique. Dans sa postface, substituant au mot révolution le terme de métamorphose, Edgar Morin pose son gravillon sur le chemin: "Aujourd'hui, on doit chercher une nouvelle voie. J'ai développé l'idée d'une métamorphose pour dire qu'au fond, tout doit changer". À nous de continuer à Che-miner.


- Homo informatix
de Luc de Brabandère
Éditions Le Pommier / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Quand un ingénieur philosophe se penche sur l'informatique et quand, en plus, il se nomme Luc de Brabandere, on peut s'attendre à être dépaysé. Car si l'informatique a, à l'instar de l'écriture et de l'imprimerie,  révolutionné notre façon de penser, cette science a pris naissance il y a plus de 3000 ans, bien avant que l'ordinateur ne fasse ses premiers calculs. Et quoi de mieux, pour se familiariser avec cette nouvelle façon de penser, que de se glisser dans la tête de ceux qui l'ont façonnée ? C'est donc un voyage que nous propose Luc de Brabandere, à la rencontre de personnalités hors du commun, certaines connues, d'autres injustement méconnues qui, chacune dans leur domaine, avec des intuitions fulgurantes, ont contribué à cette révolution qui nous touche tous. Mais pour l'auteur, l'histoire d'Homo Informatix est loin d'être terminée. Elle reste même encore à écrire et l'importance des enjeux est telle qu'il vaut mieux prendre le clavier soi-même. Partant du constat qu'aujourd'hui, les principaux protagonistes de cette épopée sont avant tout des techniciens et des entrepreneurs, Luc de Brabandere nous invite à inventer tous ensemble les principes d'un humanisme numérique. Car il n'existe pas d'algorithme pour écrire l'avenir.


- Les Français et la nature. Pourquoi si peu d'amour ?
de Valérie Chansigaud
Éditions Actes Sud / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Nous sommes les enfants de l'univers mais nous l'avons oublié. Au nom de la liberté et de la raison, nous avons coupé tous les ponts qui nous liaient au monde. L'homme moderne est devenu une énigme de la nature. Pourtant, une nouvelle révolution copernicienne est en cours au cœur de notre civilisation occidentale. Partout, au cinéma, en littérature, en philosophie, émerge un nouveau regard sur nos compagnons de planète. En allant à la rencontre des animaux et des plantes sur leurs territoires, ces auteurs-naturalistes (scientifiques, philosophes) partent en mission diplomatique à la frontière du monde sauvage. Pour en finir avec la peur de la nature typiquement française et partir sur de nouvelles bases, il s'agit d'abord d'en identifier le plus précisément possible les sources historiques. C'est la tâche confiée à l'historienne de l'environnement Valérie Chansigaud. Pour lutter contre l'amnésie écologique, il faut savoir ce que fût la nature avant que ses relations avec l'homme occidental n'évoluent et ne se dégradent.


- Les habits neufs de la concurrence
de François Lévêque
Éditions Odile Jacob / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Jamais la concurrence n'a semblé aussi vive. Les magasins de quartier ne doivent-ils pas lutter chaque jour contre les achats en ligne livrés à domicile? Avec l'innovation, la concurrence s'est même accélérée : des géants ont conquis la planète en des temps record et la dominent désormais. Amazon et Facebook évidemment, mais aussi Lego dans le secteur du jouet ou encore Ikea pour l'ameublement. Les phénomènes d'ubérisation et du "gagnant rafle tout" ne président-ils pas à la reconstitution de monopoles? Ce livre démonte les rouages économiques qui intensifient la concurrence et l'érodent tout à la fois. Traquant les stratégies des entreprises, analysant les modèles théoriques qui les sous-tendent, François Lévêque nous livre ici le récit vrai de la concurrence à travers ses épisodes les plus épiques (duels Apple/Google, Coca-Cola/Pepsi). Avec une question: à qui profite la guerre économique? À la société dans son ensemble ou à quelques entreprises?


- Objets du désir, désir d'objets
de Bénédicte Savoy
Éditions Fayard / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Au musée, voir en même temps les objets là où ils sont, et là où ils ne sont plus, c'est-à-dire dans les régions où ils ont été pris. Jouir de la beauté et du savoir accumulés dans nos villes pendant des siècles, mais en jouir en toute connaissance de cause, en ayant à l'esprit les conditions de collecte des objets dans des contextes économiques, militaires, épistémologiques asymétriques. Rendre visibles, pour mieux les maîtriser, les contradictions internes et les tensions flagrantes qui travaillent l'idée même de musée depuis son origine. Prêter beaucoup d'attention, dans ce contexte, aux regards et aux voix des dépossédés". B. S.


- Réparer nos objets ensemble
de Aude Raux
Éditions Actes Sud / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Tous les ans, nous jetons en moyenne plus de vingt kilos d'appareils électriques par personne. Un tiers seulement passe dans un circuit de récupération. Pourtant, près de la moitié du gros électroménager fonctionne encore ou est réparable. Les "cafés de la réparation" sont une réponse simple et accessible à ce réflexe du tout-jetable. Imaginé il y a huit ans par une journaliste néerlandaise, le concept de Repair Café met en relation la mamie au grille-pain en déroute et le bricoleur du lundi. Un lieu et un jour, à intervalles réguliers, sont dédiés à ces rencontres improbables mais grandement désirables. Milieux sociaux et générations confondus, les incompétents que nous sommes devenus viennent en quête de talents perdus, pour sauver ce qui peut être réparé. En nous immergeant dans l'intimité de ces cafés de la réparation, cet ouvrage nous invite à une transformation profonde et salutaire de notre rapport aux objets de consommation, et à l'autre. Dans ces lieux, face à l'obsolescence programmée, c'est la vie qui est gagnante.


- Tania, la Guerrillera du Che
de Rodriguez Herrera M.
Éditions Du Rocher / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Haydée Tamara Bunke Bider, dite Tania, rencontre Che Guevara à Cuba. Révolutionnaire communiste argentine d'origine allemande, elle est essentiellement connue sous le pseudonyme de Tania la guerrillera. Seule femme à combattre aux côtés de la poignée de guérilleros, regroupés au sein de l'Armée de libération nationale (ELN) dirigée par le Che. Elle consacre sa vie à la libération de l'Amérique latine et rejoint Che Guevara dans la clandestinité en Bolivie où elle meurt dans une embuscade en 1967, âgée de 30 ans.


- Vivarium des palindromes
de Jacques Perry-Salkow
Éditions Fayard / 27 septembre 2017


Le Titre du Roman

Plus qu'un livre, le Vivarium de palindromes est un musée de papier, dédié à ces phrases qui se lisent indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche. Au fil des salles, vous embrasserez du même regard LA GENÈSE, LE SÉNÉGAL, foulerez l'asphalte d'une ancienne RUE VERLAINE, GÉNIAL RÊVEUR, tomberez en arrêt devant le SAGE DRAPÉ SLAVE DU TUTU DE VALSE PAR DEGAS, avant de descendre dans le cratère de l'ETNA DE DANTE. Suivez le guide, et découvrez la plus étonnante collections de "serpents à deux têtes".


- Bakounine. La vie d'un révolutionnaire
de Hanns-Erich Kaminski
Éditions La Table Ronde / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

La silhouette d'un colosse traverse les révolutions politiques de l'Europe en 1848-1849. Michel Bakounine, le premier Russe absolument libre, accourt là où règne l'émeute, et la crée quand elle n'existe pas. L'insurrection de Dresde amènera son arrestation, sa tête mise à prix dix mille roubles d'argent. Condamné à mort par les Saxons, puis par les Autrichiens, il est livré au tsar Nicolas. Ses forteresses le retiendront six ans, mais pas la Sibérie, d'où il s'enfuiera en 1861 pour reprendre son combat contre toutes les autorités de la terre. Inlassablement, il insistera sur la nécessité de saper les fondements juridiques de l'ordre existant pour rendre vaine toute tentative de restauration, s'attaquant aux institutions plutôt qu'à ceux qui ont le malheur de les représenter. Des conspirations de sa jeunesse à la dictature invisible qui lui paraîtra mieux adaptée, dans ses dernières années, à son projet d'incendier les châteaux, de brûler cadastres et hypothèques, Bakounine cherchera à réunir les conditions d'une liberté qui ne doit pas être octroyée, mais conquise. Détruire les anciens rapports sociaux, produire l'étincelle qui mettra le feu aux poudres à la bonne heure, cette illumination d'un monde nouveau, il ne cessera de la vivre pour la rendre plus proche à ceux de ses compagnons qui rêvaient moins ardemment que lui. Hanns-Erich Kaminski a su décrire avec justesse et chaleur la vie étonnante de cet aristocrate russe devenu un vagabond magnifique et dépenaillé, à qui on ne pouvait refuser de partager son rêve.


- Ce que nous ne saurons jamais
de Marcus du Sautoy
Éditions Héloïse d'Ormesson / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

L'univers est-il infini? Qu'y avait-il avant le Big-Bang? Où la conscience est-elle logée dans notre cerveau? Dans notre monde moderne, la science est reine: les découvertes scientifiques font régulièrement les gros titres et de nombreuses énigmes mathématiques, autrefois réputées indéchiffrables, sont désormais résolues. Dès lors, une question se pose: y a-t-il des limites à ce que l'on peut découvrir de l'univers physique? Est-il possible qu'un jour, nous sachions tout? Ou existe-t-il des choses dont la compréhension nous sera à jamais inaccessible? Ce que nous ne saurons jamais nous entraîne dans une épopée intellectuelle aux confins de la science moderne. Accessible et lumineux, Marcus du Sautoy traite la question scientifique en détective.


- La bolchevique amoureuse. Et autres récits
de Manuel Chaves Nogales
Éditions La Table Ronde / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

Juste après la révolution russe, les préjugés bourgeois sont encore ancrés dans les mémoires et dans les mœurs. Ce sont autant d'ennemis à vaincre, au profit d'une liberté non moins soumise à la morale. Maria, femme vieillissante et membre haut placé du parti, se lie à un garçon lui-même amoureux d'une fille de son âge: 17 ans. Les deux jeunes gens n'ont pas connu le monde d'avant, et Maria se voit obligée de confronter les valeurs nouvelles à celles que l'on s'est tant acharné à éradiquer: le romantisme n'a plus sa place ni dans les villages du Caucase, ni dans les couloirs froids du Palais du Travail, encore moins sur le pont qui traverse la Moskova, où elle finira son errance. La Bolchevique amoureuse parle, avec une élégante ironie, de deux sociétés irréconciliables, à travers le déclin d'une âme à la fois meurtrie et enthousiaste. Les quatre récits qui s'y ajoutent, tous publiés dans divers journaux dans les années 1920, sont semblables à des fables dont on savoure la trame jusqu'à la dernière ligne pour en connaître la morale; on y retrouve l'économie de mots et le sens de l'absurde des Histoires prodigieuses, qui font de Chaves Nogales un grand nouvelliste.


- La princesse de Bakounine
de Lorenza Foschini
Éditions La Table Ronde / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

La princesse Zoé Obolenskaïa, épouse du gouverneur de Moscou, s'ennuie à la cour, ne supporte plus les règles et convenances. Elle décide de quitter Saint-Pétersbourg pour l'Italie avec ses cinq enfants, prétextant le besoin d'un climat chaud pour la santé fragile de l'un d'entre eux. Elle arrive à Naples en 1866 avec sa suite princière (dames de compagnie, instituteurs, valets, secrétaire et médecin personnel) et rencontre Bakounine dans l'ancienne capitale du royaume des Deux-Siciles. Recherché par toutes les polices d'Europe, il vient de s'enfuir de Sibérie où il était en exil après douze ans passés en prison. Il pense pouvoir faire éclater la révolte entre les garibaldiens, les mazziniens déçus par les promesses du Risorgimento, et les masses paysannes. Zoé est conquise par les idées de Bakounine et décide de mettre son immense fortune au service de l'anarchie. Pendant deux ans, entre Naples et Ischia, ils se consacrent à des activités subversives et à d'autres, plus aristocratiques, comme le théâtre ou les croisières dans le golfe de Naples. Puis Zoé tombe amoureuse du plus fidèle compagnon de Bakounine, mais le tsar, apprenant ses agissements, demande à son mari de mettre fin au scandale. Celui-ci la répudie et fait enlever ses enfants. Zoé ne cessera jamais d'aider la mouvance anarchiste. Elle a inspiré Anna Karénine à Tolstoï, Sous les yeux de l'Occident de Conrad et La Princesse Casamassima de Henry James. L'impressionnant travail de recherche accompli par Lorenza Foschini pour la reconstitution des événements intimes autant qu'historiques permet de reconstruire la figure fascinante et complexe de ce personnage, dans une biographie captivante qui reflète les conflits et les passions d'une époque.


- La Russie des tsars
de Emmanuel Hecht
Éditions Perrin / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

Les dix-huit maîtres emblématiques de la Russie impériale, soviétique puis "républicaine", racontés avec brio par les meilleurs historiens et les plumes emblématiques de L'Express. Un livre collectif de prestige indispensable pour comprendre et connaître le mystère russe à partir de son fil d'Ariane: l'absolutisme.


- Le carnet de Shera
de Shera
Éditions Michel Lafon / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman
 
L'univers de Shera est original, foisonnant, excitant. Il est fait de multiples influences (mode, musique, beauté...), et il a déjà séduit plus d'1 million de personnes sur le Web. Ce livre le décrypte à la loupe: tout ce qui inspire, passionne ou révolte Shera n'aura plus de secrets pour vous. Sur le ton humoristique et décalé qui la caractérise, elle donne des astuces au lecteur pour répondre à ce qui est son mot d'ordre depuis toujours: assumer son style et sa différence. Ce carnet ludique et interactif parsemé de tutos, de photos et d'illustrations mais aussi de to-do lists, pensées positives, conseils pour affronter la vie quotidienne, ou encore de jeux humoristiques et pages défouloir ("Écris ta VDM", "Mon journal intime") donne les clés pour en finir avec ses complexes et apprendre à s'aimer.


- Le double jeu de Juan Martinez
de Manu Chaves Nogales
Éditions La Table Ronde / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

Au cours d'un reportage sur les Russes réfugiés à Paris, le journaliste espagnol Chaves Nogales rencontre Juan Martínez. Ce danseur de flamenco lui raconte comment, après avoir triomphé dans des cabarets d'Europe centrale, sa compagne Sole et lui se sont fait surprendre en Russie par la révolution d'octobre 1917. Faute de pouvoir quitter le pays, ils en ont subi les rigueurs, et celles de la sanglante guerre civile qui a sévi à Moscou, Saint-Pétersbourg et Kiev. Fasciné par l'intensité et l'humanité de ce récit, Manuel Chaves Nogales le publie en feuilleton dans le journal Estampa en 1934 avant d'en tirer un livre. Dans Le Double Jeu de Juan Martínez défilent, sur fond d'atrocités, des personnages à la fois authentiques et romanesques: artistes et assassins, ducs russes prodigues et espions allemands, sans oublier les inévitables spéculateurs.


- Les 100 000 collabos
de Dominique Lormier
Éditions Cherche Midi / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

À la libération, le colonel Paul Paillole, responsable du contre-espionnage français, entreprend de dresser la liste des personnes ayant collaboré avec l'occupant allemand. En 1945, il donne dans deux volumes de plus de 2 000 pages les noms des 96 492 "suspects et douteux". Ce fichier très secret était connu du résistant Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin, et d'Alexandre de Marenches, patron des services secrets français de 1970 à 1981. Il fut communiqué aux parties civiles lors du procès de Maurice Papon en 1997 et retourna dans le silence des archives en raison de son contenu explosif, et ce jusqu'à aujourd'hui, grâce au déclassement en 2015 des dossiers concernant cette période. Dominique Lormier nous raconte l'extraordinaire histoire de ce fichier des collabos, ce qu'il contient, ceux qui y figurent en bonne place comme ceux qui en sont bizarrement absents. L'analyse des différents types de collaboration et de leur répartition sur l'ensemble du territoire métropolitain apporte un éclairage étonnant sur la période de Vichy.


- Les mythes de la Seconde Guerre Mondiale. Tome 2
de Jean Lopez et Olivier Wieviorka  
Éditions Perrin / 21 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Le formidable intérêt des lecteurs pour le premier volume des Mythes de la Seconde Guerre Mondiale nous a conduits à récidiver. Si les thèmes sont différents, l'esprit demeure: débusquer les mythes et idées reçues qui encombrent et déforment la perception du conflit. Car les légendes, largement répandues, ont la vie dure. Comment pourrait-il en être autrement? Le récit de la Seconde Guerre Mondiale est un champ de bataille où se sont affrontés propagandes et lectures partisanes, plaidoyers pro domo et Mémoires en défense. Dans une guerre, la première victime est la vérité; la Seconde Guerre Mondiale confirme cette règle d'airain. "Les historiens ont pourtant toujours poussé leur rocher de Sisyphe, contribuant à éclairer, sans biais partisan, ce terrible conflit. Les vingt contributions qui suivent, le régime de Vichy a protégé les Juifs français en sacrifiant les Juifs étrangers; le Parti communiste français n'a pas voulu prendre le pouvoir à la Libération; la Suisse, un pays neutre; le monde arabe a souhaité la victoire du Reich; 1 000 victoires aériennes et 100 000 tués: les mythes héroïques du printemps 1940..., ont été écrites dans cet esprit: partir d'une croyance et la confronter aux recherches historiques. À vous de juger du résultat de ces surprenants face-à-face". Jean Lopez et Olivier Wieviorka


- Bonjour, c'est l'infirmière ! Tous mes patients ont une histoire
de Charline
Éditions Flammarion / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

Chaque matin, Charline réveille sa voiture et sa motivation pour se rendre chez ses patients. Elle a ses chouchous, comme ce couple de vieux qui se chamaille avec la tendresse d'un vieux couple, et il y a aussi des patients difficiles, comme cet homme alcoolique et violent face à qui elle s'est sentie si vulnérable. À chacun, elle prodigue ses soins et un peu plus. Un peu plus, c'est un cœur attentif, qui écoute sans compter son temps, même si ce n'est pas remboursé par la sécurité sociale. Voilà ce qui rend ce métier si exposé, si dur parfois, et surtout si précieux. Franchissons avec elle les portes de ces maisons habitées par la maladie, la solitude, mais aussi la joie, l'espérance, l'humour (et toutes sortes d'animaux). Tendres, poignantes ou cocasses, ces histoires de patients racontent cette profession à laquelle nous confions ce que nous avons de plus intime, de plus fragile et de plus cher: nos malades.


- Ça s'est passé comme ça
de Hillary Rodham Clinton
Éditions Fayard / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

Elle n'a plus rien à perdre. Elle peut enfin baisser la garde et raconter, plus libre que jamais, ce qui s'est passé lors de l'incroyable campagne électorale américaine de 2016. Hillary Rodham Clinton a été la première femme à être investie candidate aux présidentielles américaines par un grand parti. Après une campagne particulièrement tumultueuse, celle que la plupart pensait imbattable et dont tant de personnes à travers le monde espéraient la victoire a pourtant échoué. Dans ces mémoires, à n'en pas douter son livre le plus personnel, elle raconte de l'intérieur les coulisses d'une campagne marquée par la violence, la colère, le sexisme. Mais aussi des retournements spectaculaires, les manipulations d'une puissance étrangère et, face à elle, un adversaire qui ne respecte aucune règle. Quelles erreurs reconnaît-elle avoir commises ? Comment se remet-on d'une bataille si violente, d'une telle exposition et d'une défaite cinglante? Qu'a-t-elle à dire sur Donald Trump? Quel est le vrai rôle joué par la Russie dans cette élection? Comment l'Amérique a-t-elle pu laisser une puissance ennemie manipuler une élection de la sorte? Comment la première puissance mondiale a-t-elle pu faire entrer à la Maison-Blanche un homme aussi dangereux que Donald Trump? Riche en révélations, le livre d'Hillary Clinton offre un récit inattendu, féroce, parfois drôle et souvent touchant d'un épisode décisif pour les États-Unis et pour le monde.  


- Diagnostiquée Crohn
de Jeanne Deumier
Éditions Flammarion / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

À l'âge de 18 ans, je suis diagnostiquée Crohn. Un mot qui fait peur, relayé sur Internet par des forums alarmistes, et qui fait basculer mon quotidien d'adolescente insouciante. Après deux ans de souffrance et plusieurs tentatives de traitements qui se soldent invariablement par des échecs, je décide, contre l'avis de tous, d'arrêter les médicaments, intimement convaincue que le problème vient plutôt de ce que je mets dans mon assiette. En prenant la décision de changer radicalement de mode de vie, à commencer par mon alimentation, en trois mois seulement le bilan est sans appel: disparition totale des symptômes liés à la maladie. Six ans après le diagnostic, les examens de contrôle confirment la cicatrisation des ulcérations de mon tube digestif. Hélas, il m'aura fallu attendre d'être en mauvaise santé pour m'interroger sur la véritable origine de mes maux. Aujourd'hui, si certains paramètres nous échappent encore, je pense sincèrement que nous sommes acteurs de notre guérison. En écoutant mon corps, j'ai gagné une guerre par la voie la plus simple du monde. Ce livre est le témoignage d'une profonde remise en question et d'un cheminement vers une guérison durable. Une mise en lumière du rôle capital de l'alimentation dans la lutte contre les maladies inflammatoires modernes en général et la maladie de Crohn en particulier. Rien n'est joué d'avance. Crohn ne doit pas nous condamner.


- Du nouveau dans l'invisible
de Jean-Claude Carrière
Éditions Odile Jacob / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

Boson de Higgs, ondes gravitationnelles, exoplanètes (par milliards peut-être), énergie noire, plurivers, intelligence artificielle, nanotechnologies, conversations secrètes des robots: partout l'invisible se faufile et s'impose. Et nous devons admettre ce que nous ne pouvons ni voir ni entendre. Et davantage encore: nous devons par moments renoncer à comprendre, renoncer même à savoir, nous débarrasser de notre raison vieillissante et admettre l'incertitude comme un privilège. Et si quelquefois les spécialistes ne parviennent pas à dire ce qu'ils voient, et ce qu'ils ne voient pas, au moins nous pouvons partager cette brume avide de connaissance.


- Les dessous du 36
de Matthieu Frachon
Éditions Du Rocher / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

Si le 36 quai des orfèvres pouvait parler, il en aurait des choses à dire. Et bien le pari d'un 36 bavard a été relevé. Il ne s'agit pas de le confesser à la première personne, d'imaginer un tas de pierres bavardes, mais des débusquer la petite histoire de la Police Judiciaire derrière la grande. Comment ce bâtiment mal fichu, malcommode, d'un aménagement quasi infernal est-il resté le siège des plus prestigieux services de police de France? Que se cache-t-il derrière cette façade austère accolée à l'historique Palais de Justice de Paris? Du rez-de-chaussée au cinquième étage, vous pénètrerez dans les secrets de la lutte contre le vice et le crime. Sans cours magistral, ni formules solennelles, le Directeur va vous recevoir, la Brigade Criminelle passera aux aveux et les mystères s'éclairciront. Depuis 1888, la lumière brille aux étages, les inspecteurs ont précédé les officiers, les gardiens de la paix enquêtent, les commissaires dirigent. La Mondaine n'est plus, l'Antigang est apparu, la Répression du Banditisme planque toujours. Au deuxième, c'est stupéfiant, au troisième c'est criminel, au quatrième on terrorise, au cinquième on intervient. Ce livre répond à quelques questions fondamentales: la police a t'elle eu des moyens? Pourquoi Maigret occupe le bureau 315? Combien de marches comporte le fameux escalier du 36? Qui a tué Edmond Bayle? Bertillon est-il un génie? Attention, la cour est glissante, et les escaliers sont raides comme la justice.


- Les jardiniers de la nature
de Serge Bahuchet
Éditions Odile Jacob / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

Nous vivons une crise sans précédent du lien entre l'homme et la nature. Déforestation, agriculture intensive, pillage des ressources, effondrement de la biodiversité ont brisé le contrat que nous avions peu à peu élaboré avec les plantes et les animaux qui nourrissent nos estomacs et nos imaginaires. Pour réécrire ce contrat sur des bases saines, il est urgent de comprendre l'évolution du lien millénaire auquel nous devons notre survie. C'est ce à quoi s'emploie Serge Bahuchet, qui a parcouru la planète pour nous faire partager son passionnant voyage aux sources des pratiques agricoles et culinaires, des techniques de chasse, de pêche ou de domestication des animaux et des plantes. Des pommes de terre du Pérou à la chasse au porc-épic chez les Pygmées, de la domestication de la carpe aux variétés de piments, et des civilisations du vin à celles de la bière, c'est une anthropologie de la vie quotidienne qui se dessine ici. Loin des clichés trop commodes du bon sauvage innocent ou du cruel prédateur et de la nature vierge, elle invite à suivre les ancestrales pérégrinations de l'homme naturel qui a su, au fil des siècles et des civilisations, trouver des solutions merveilleusement inventives et pleines de sagesse écologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 12:21

- Magiciens des Dieux
de Graham Hancock
Éditions Pygmalion / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

Vers la fin du dernier âge de glace, il y a 12 800 ans, une comète gigantesque s'est brisée en de multiples fragments au sein du système solaire. Certains ont frappé la Terre et engendré un déluge à l'échelle planétaire. Cet événement, que l'on retrouve dans bien des mythes à travers l'histoire, ne marquait que le premier passage de ces débris. Une seconde série d'impacts aussi dévastatrice que la première a en effet causé une inondation supplémentaire il y a environ 11 600 ans. Selon Platon, c'est à cette date que l'Atlantide aurait été submergée par les flots. D'autres éléments avancés dans ce livre prouvent qu'une société évoluée ayant vécue durant l'âge de glace a été détruite par ces cataclysmes. Mais certains de ses membres survécurent. Ces "Magiciens des Dieux" ranimèrent la flamme de la civilisation et nous laissèrent un message, un avertissement pour l'avenir.


- Un jihad de l'amour
de El Bachiri Mohamed
Éditions JC Lattès / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Je suis Mohamed El Bachiri, belgo-marocain, musulman et molenbeekois. Avec ce prénom, ces convictions religieuses et la triste réputation de la commune dans laquelle je vis, je suis considéré par une partie de la population et du monde comme un terroriste potentiel et cela m'affecte beaucoup. Je suis également l'époux de Loubna Lafquiri, l'amour de ma vie, la mère de mes trois enfants, décédée lors des attentats de Bruxelles le 22 mars 2016". M. El Bachiri
Avec son magnifique témoignage diffusé en décembre 2016 sur une chaîne flamande, Mohamed El Bachiri a touché des milliers de téléspectateurs. Il lance un appel pour un "jihad d'amour", où le mot jihad reprend son sens premier, "une lutte", et où l'Islam retrouve ses origines premières, de paix, de fraternité, de culture… Mohamed El Bachiri transforme son chagrin en un appel à la paix entre Chrétiens, Juifs, Musulmans et Athées. On peut tous se comprendre si on communique, explique-t-il. "Je peux facilement imaginer ce que cela doit être pour un Palestinien ou un Israélien". Mohamed a quitté l'école sans diplôme mais a étudié l'histoire et les religions. Il est musulman mais considère qu'on ne devrait pas suivre littéralement les textes du VIIe siècle. Dans une société moderne, les femmes ne devraient pas être obligées de porter un foulard, les hommes ne devraient avoir qu'une seule femme. On lui crie de temps à autre "sale musulman", mais lui préfère répondre "ne me demandez pas de haïr, je préférerais mourir".


- Y a-t-il urgence ? Reconnaître les situations d'urgence médicale
de Frédéric Adnet et Sandrine Trouvelot
Éditions Flammarion / 20 septembre 2017


Le Titre du Roman

Un cas sur cinq aux urgences ne nécessite aucune intervention médicale! Paradoxalement, on recense environ 50 000 morts subites par an, dues à une prise en charge trop tardive: les personnes ne se sachant pas en danger. Tout oppose ces deux situations et, pourtant, un point commun les rapproche: la méconnaissance des symptômes ressentis. Résultat: à chaque fois qu'un problème apparaît, du type grosse fièvre, migraine, mal de ventre, douleur à la poitrine, malaise..., les mêmes questions reviennent: est-ce grave? Y a-t-il urgence?
Cet ouvrage est là pour vous aider, aussi bien à dédramatiser les petits soucis qu'à déterminer les signes plus graves qui nécessitent une intervention sans délai. Ainsi vous pourrez:
- Identifier le degré de gravité de vos symptômes.
- Savoir s'il faut consulter votre médecin, aller aux urgences ou appeler le SAMU.
- Reconnaître les différentes pathologies associées à vos symptômes.


- Kruger, un bourreau ordinaire
de Nicolas Pantin
Éditions Fayard / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Qui était Friedrich-Wilhelm Krüger? Un officier allemand idéaliste qui entra à vingt ans dans la Première Guerre mondiale. Un soldat qui vécut le déshonneur de la défaite. Un homme nommé à la tête de la Pologne occupée en 1939, au service d'Heinrich Himmler et d'Adolf Hitler. Un bourreau dont les historiens n'avaient pas expliqué jusqu'ici le rôle majeur joué dans l'extermination de deux millions de juifs polonais. Le chef suprême de la police et de la SS, qui fit construire les camps de Belzec, de Sobibór, de Treblinka; coordonna la destruction du ghetto de Varsovie ; organisa la destruction de la résistance polonaise… Comment ce jeune homme enthousiaste a-t-il pu devenir, en deux décennies, l'un des pires bourreaux de la Seconde Guerre mondiale? Dans cette biographie captivante, Nicolas Patin convoque le Journal intime inédit de Krüger, des archives allemandes, polonaises, américaines, pour restituer le parcours nuancé d'un bourreau ordinaire, sculpté par trente ans de violence, d'une guerre à l'autre.


- 3 minutes pour comprendre les 50 plus grandes avancées en médecine
de Gabrielle M. Finn
Éditions Le Courrier Du Livre / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Que dit le serment d'Hippocrate? Qu'est-ce qu'un inhibiteur de la pompe à protons? Quelle différence entre un scanner et une IRM? Comment fonctionne la dialyse? Peut-on vraiment utiliser des"membres sur mesure imprimés en 3D dans une chirurgie reconstructive? Cet ouvrage de vulgarisation intelligente apporte des réponses à toutes ces questions, ainsi qu'une meilleure compréhension des maladies et des thérapies, depuis la médecine ancestrale et traditionnelle à la médecine moderne faite de chirurgie mini-invasive, de membres bioniques et de médicaments révolutionnaires. Chaque thème est expliqué en 2 pages, 300 mots et 1 image, mettant en lumière les aspects les plus fascinants de la médecine, ses découvertes les plus cruciales et ses figures tutélaires, tels Hippocrate, à qui l'on doit le fameux serment éponyme, ou Florence Nightingale, passée à la postérité pendant la guerre de Crimée comme la figure même de l'infirmière tendre et attentionnée.


- Les vaincus
Violences et guerres civiles sur les décombres des empires, 1917-1923
de Robert Gerwarth
Éditions Du Seuil / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Pour les habitants de l'Europe occidentale, les années qui ont suivi la Première Guerre Mondiale furent des années de deuil, mais aussi de paix et de prospérité retrouvée. Mais pour peu que l'on déplace le regard à l'est du continent, c'est un tout autre paysage qui se dévoile. Sur les terres des empires vaincus, jusqu'en 1923, ce furent des années de cauchemar sans fin. Robert Gerwarth reconsidère l'héritage de la Grande Guerre. Pour une large part, ce n'est pas l'hécatombe des tranchées qui s'est révélée la plus dangereuse pour l'avenir de l'Europe, mais ce qui s'est joué dans les années qui ont suivi: révolutions, pogroms, expulsions de masse, guerres civiles et crimes d'une dimension génocidaire. Des millions de civils y trouvèrent la mort. Partout, des peuples pleins de ressentiment, avides de revanche, attendaient leur heure pour se venger d'ennemis réels et imaginaires. La violence extrême qui a déferlé sur l'Europe de l'après-Première Guerre Mondiale a pavé la voie des conflits génocidaires qui ont suivi: c'est la thèse centrale de ce livre novateur.


- Le retour de Moby Dick
de François Sarano
Éditions Actes Sud / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

Nous sommes les enfants de l'univers mais nous l'avons oublié. Au nom de la liberté et de la raison, nous avons coupé tous les ponts qui nous liaient au monde. L'homme moderne est devenu une énigme de la nature. Pourtant, une nouvelle révolution copernicienne est en cours au cœur de notre civilisation occidentale. Partout, au cinéma, en littérature, en philosophie, émerge un nouveau regard sur nos "compagnons de planète". En allant à la rencontre des animaux et des plantes sur leurs territoires, ces auteurs-naturalistes (scientifiques, philosophes) partent en "mission diplomatique" à la frontière du monde sauvage. François Sarano nous propose ici le récit d'une véritable aventure qui invite les lecteurs à plonger au milieu des cachalots. Écrit de manière très vivante, il fourmille d'anecdotes et permet de mieux comprendre la vie sociale du plus grand carnivore de l'océan en mettant l'accent sur ses formidables capacités physiologiques et cognitives. L'auteur révèle ainsi les secrets d'une société matriarcale à la culture beaucoup plus sophistiquée qu'Herman Melville ne pouvait supposer. Altruisme, langage, culture, réflexion, le cachalot, dont l'intelligence n'a rien à envier à celle des primates, nous interroge sur la relation possible entre l'homme et l'animal.


- Pièces à conviction
de Emmanuel Pierrat
Éditions De La Martinière / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

Cet ouvrage rédigé par un criminologue et un avocat, Jérôme et Emmanuel Pierrat, remet pour la première fois les pièces à conviction (cuisinière de Landru, valises de l'affaire Petiot, moto du juge Michel, cordelettes du petit Grégory...) au centre des récits de 35 grandes affaires criminelles. Il est illustré de dessins inédits d'Aleksi Cavaillez et de nombreux documents d'archives, notamment issus du musée du Barreau de Paris.


- Sainte-Geneviève, premier maire de Paris
de Geneviève Chauvel
Éditions L'Archipel / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

La vie de sainte Geneviève est nimbée de légende. Encore enfant, elle aurait rendu la vue à sa propre mère. Vierge consacrée, elle guérissait les paralytiques et lisait dans les consciences. Les cierges s’allumaient dans sa main. Elle aurait même rendu la raison à des "énergumènes" et aurait vécu près de 90 ans. Ses vrais prodiges, pourtant, furent politiques. C’est elle qui dissuada les habitants de Lutèce, gros bourg de Gaule romaine menacé par les hordes d’Attila, de se déclarer "ville ouverte". Elle encore qui, vers l’an 465, brisa le siège imposé par les troupes franques de Childéric, organisant le ravitaillement en blé de la Cité. Elle en n qui exhorta les Parisiens à préserver leur foi des hérésies barbares et fut, vraiment, leur premier maire. Mais son plus haut miracle reste d’avoir décidé Clovis, roi païen, à courber la tête devant l’évêque Rémi pour se faire chrétien. Par ce geste, elle contribuait à souder les Francs, les Gaulois, l’Église et les reliefs de la romanité. Calcul génial qui contribua, dans la douleur, à l’émergence de la France moderne. Qui donc était cette fille d’un officier franc, dont l’audace, l’autorité et la foi inébranlable éloignèrent la guerre civile? Une femme d’affaires, un leader politique, répond Geneviève Chauvel. Une authentique rebelle, aussi, qui sut imposer sa vision dans un monde dominé par le glaive et la toge.


- Un monde à réparer
de Isabelle Cohen
Éditions Albin Michel / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le Livre de Job est peut-être le plus honnête des grands textes spirituels, car il se confronte directement à une question religieuse brûlante: si Dieu est bon et tout-puissant, pourquoi permet-il que les innocents souffrent? Il s'attache à réfuter tous les discours somnifères qui cherchent à empêcher l'homme de penser sa souffrance. Il s'en prend violemment à la doctrine de la rétribution qui voudrait que tout malheur soit le résultat d'une faute, et met l'homme face à lui-même d'une manière beaucoup plus subtile. Il met aussi au jour les interactions entre l'homme et Dieu, pour aboutir à la paradoxale figure d'un homme agissant sur Dieu et médecin du monde.


-  Nouvelle histoire de l'Inde
de François Gautier
Éditions L'Archipel / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Tant d’idées reçues courent encore sur l’Inde: la misère de Calcutta, le faste des maharajas, le cinéma coloré de Bollywood… Des villes surpeuplées, un système social et religieux impénétrable, et leur violence sous-jacente… À l’opposé, chacun admet que sa culture, ses sciences, sa spiritualité, sa philosophie, ont profondément influencé l’Occident et bousculé ses schémas de pensée. Le sanskrit n’est-il pas, à ce que l’on dit, la mère de toutes les langues? Devenue sixième puissance mondiale, devant même le Royaume- Uni, l’Inde ne peut pourtant se réduire à ces stéréotypes, si contrastés soient-ils. Son histoire, si longue et si dramatique, est celle d’une civilisation encore plus ancienne qu’on ne le croit d’ordinaire. Et qui, contrairement à Rome, Athènes ou Alexandrie, a non seulement survécu, mais est destinée à jouer un rôle économique, politique, culturel et spirituel déterminant pour l’avenir du monde. François Gautier en retrace les périodes marquantes. S’il revisite la protohistoire et la préhistoire de l’Inde, il éclaire également des aspects sur lesquels les regards peinent à se renouveler, telles l’invasion d’Alexandre le Grand, la colonisation anglaise ou la marche vers l’indépendance.


- Chronique de l'imprévu
de Thomas Legrand
Éditions Stock / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Jamais, depuis que j'exerce le métier de journaliste et d'éditorialiste, je n'ai vu, lu, subi, comme tous mes confrères, tant de critiques, contradictoires, paradoxales, justifiées ou abusives, ou émanant d'édifiantes logiques complotistes. À l'issue de cette année électorale imprévisible qui a connu le triomphe inattendu du macronisme, l'émergence surprise de la France insoumise, l'apogée fragile du marinisme, le crépuscule du PS, l'autodestruction stupéfiante de la droite, il m'est apparu nécessaire de revisiter, à travers les éditos écrits au jour le jour, la campagne présidentielle qui a bouleversé notre vie politique. Pas pour me justifier ou défendre une corporation. J'y constate mes erreurs (pas que), reviens sur mes doutes, explique les éléments de contexte, y révèle quelques ficelles de fabrication, quelques infos off, et relate l'état d'esprit à chaud qui a présidé à l'élaboration de chacun de ces papiers. Pour se retourner, éberlué, sur le chemin parcouru et commencer à comprendre".


- Les rêves de la jeune Russie des Soviets
Une lecture anti-productiviste de l'histoire du stalinisme
de Paul Ariès
Éditions Le Bord de l'Eau / 15 septembre 2017


Le Titre du Roman

Au cœur même de la tourmente, les meilleurs esprits avaient imaginé un nouveau mode de vie dans tous les domaines de l'existence. Comme si la famine qui décimait la population ne pouvait pas empêcher de débattre de démocratie, de design, de sexualité, de pédagogie, de culture, d'éducation. La jeune Russie des Soviets fut le pays le plus avancé en matière d'écologie et de conservation de la nature, qu'elle fut le pays où l'on envisagea le plus sérieusement du monde la disparition des grandes villes. L'objectif de Lénine n'était pas de construire le socialisme, et encore moins le communisme, mais de réaliser ce qu'il nommait le capitalisme d'État , dont le modèle fut d'abord l'économie de guerre allemande, puis le taylorisme, le fordisme et le behaviorisme nord-américains. La tragédie russe a commencé sur le terrain économique avec la volonté de produire toujours plus, à la façon des grandes firmes capitalistes, avec l'invention d'un modèle de management fondé directement sur la terreur.


- Banlieusard et fier de lettres
de Kery James
Éditions Don Quichotte / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Alix Mathurin, dit Kery James, est né le 28 décembre 1977 aux Abymes, en Guadeloupe, de parents haïtiens. C'est à l'âge de 7 ans qu'il arrive en métropole avec sa mère et sa sœur. Immigration, précarité, délinquance, violence, repentir et conversion à l'islam: la vie de Kery James cristallise finalement beaucoup de clichés sur la banlieue. Ce qui rend son histoire particulière, c'est sa personnalité, son talent, son charisme et ce qu'il a décidé d'en faire. Reconnu pour la qualité, la puissance et l'engagement de ses textes, il ne laisse pas indifférent celui qui prend le temps de l'accoster, de le lire et de le découvrir. Il est le seul rappeur qui peut se targuer d'avoir collaboré avec Charles Aznavour. Invité en 2009 sur le plateau de Michel Drucker, l'artiste décrira Kery comme "le meilleur de sa génération". Son charisme évident a aussi poussé Mathieu Kassovitz et Luc Besson à mettre en images deux de ses chansons ("XY" et "L'Impasse") de façon plus cinématographique que musicale. Son premier disque est sorti en 1992, alors qu'il n'avait que 15 ans. Ce jeune prodige a su traverser les époques et, en plus de 20 ans de carrière, il a donné au rap français certains de ses titres les plus importants, à l'instar de "Banlieusard", paru en 2008, véritable hymne à la réussite, que toutes les banlieues françaises se sont appropriées. Le leitmotiv: "On n'est pas condamné à l'échec". Selon lui, les difficultés auxquelles font face les banlieusards doivent être appréhendées comme des moteurs et non comme des freins. En 2012, il lance un brûlot controversé aux dirigeants français, qu'il appelle "Lettre à la République". Le texte est incisif et sans politesse. Kery y dénonce la volonté de monter une France contre une autre à des fins politiques. Intransigeant, déterminé, populaire mais pas tout à fait car pas assez consensuel, il est certainement le rappeur le plus aimé et le plus respecté en banlieue. Les banlieusards se reconnaissent en lui et savent qu'il les comprend en raison de ses origines sociales. Banlieusard et fier de lettres est le premier livre de Kery James. Il est aussi le récit de toute une génération, de ses rêves, ses combats, et ses contradictions.


- Essais et pamphlets
de Léon Bloy
Éditions Bouquins / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Imprécateur et pamphlétaire par amour, selon sa formule, Léon Bloy est un auteur de l'excès, de la démesure, de l'engagement total. Sa plume, si révoltée soit-elle, n'est pas celle d'un révolutionnaire: elle est d'abord animée par la défense des pauvres, la dignité de l'homme, l'amour de Dieu et la figure du Christ. Au mépris de tout confort social, intellectuel, spirituel, ce chrétien farouchement attaché à l'esprit des Évangiles s'est toujours situé en dehors de toute institution ou appartenance. "Pèlerin de l'Absolu", il accepte de se faire mendiant pour gagner la liberté de dire la vérité, et il traque la bêtise dont l'illustration parfaite à ses yeux est "le bourgeois, cet homme qui ne fait aucun usage de la faculté de penser". Le terme de "bourgeois" ne recouvre pas ici une catégorie sociale: le "bourgeois" est un état d'esprit, une idéologie, un inconscient, c'est même un langage, le langage des lieux communs dont Bloy fait la patiente exégèse. Bloy, qui intitule son premier livre Propos d'un entrepreneur de démolitions, s'en prend à l'esprit bourgeois en quoi il voit la haine de tout ce qui est beau et essentiel, il attaque ceux qui détestent l'Absolu et qu'il nomme les "théophobes". Il pourchasse ainsi les métamorphoses de cette "théophobie" chez les politiques, les écrivains, les journalistes, les athées, et aussi, bien que ou parce que converti au catholicisme, chez les chrétiens eux-mêmes. Le catholique Léon Bloy est en effet le plus sévère critique des petites et grandes bassesses des chrétiens de son temps, qu'il met en cause avec une violence magistrale, n'hésitant pas à se brouiller avec la majorité de ses coreligionnaires. Les pamphlets occupent une place relative dans l'œuvre de celui qui a tant indisposé ses contemporains. L'auteur des Méditations d'un solitaire et de L'Âme de Napoléon a bâti une œuvre immense à travers laquelle se déploient une impressionnante philosophie de l'histoire et une réflexion sur la fin des temps digne des premiers chrétiens. Les ouvrages dont est constituée cette œuvre majeure ont sans cesse été éclipsés par un ou deux titres, et il ne fut guère aisé jusqu'à présent de se faire une idée d'ensemble des essais et des pamphlets d'un auteur si singulier. En réunissant la quasi-totalité des essais de Léon Bloy, des plus célèbres, comme l'Exégèse des lieux communs et Belluaires et Porchers, aux plus rares, comme Celle qui pleure, Le Révélateur du Globe et l'inachevé Dans les ténèbres, en passant par Le Fils de Louis XVI et Le Salut par les Juifs, ce livre constitue le plus considérable volume d'œuvres de Léon Bloy jamais publié. Un siècle après la mort de l'auteur, survenue à l'automne 1917, l'œuvre de celui qui ne voyait pas qu'il fût possible d'écrire autrement qu'au seuil de l'Apocalypse est ainsi à nouveau disponible et présentée dans sa cohérence.


- La chute de l'Empire romain
de Bertrand Lançon
Éditions Perrin / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

La chute de l'Empire romain ne cesse de faire couler beaucoup d'encre. Plus encore, elle a suscité un nombre de publications sans précédent ces dernières années. On la traite à tort comme une énigme historique qu'il s'agirait de résoudre en identifiant les causes, alors que c'est bien la longévité de l'Empire romain qui relève de l'énigmatique. Si elle fascine autant, c'est parce qu'elle agit tel un miroir reflétant les peurs contemporaines du déclin et de l'effondrement, qui connaissent aujourd'hui un nouvel essor au sein de l'Empire américain comme de l'Union européenne. Si ce livre raconte et interroge naturellement le dernier siècle de l'empire d'Occident, il entend montrer que sa chute est largement un fantasme. Non seulement il est impossible d'en épuiser la réalité, mais encore la culture occidentale semble n'avoir aucun désir d'y renoncer. La raison en est peut-être que cet abandon mettrait en cause le pessimisme foncier qui la sous-tend. Cette chute est devenue une histoire sans fin, car on s'efforce en vain d'accumuler les facteurs incertains d'un événement sans contours définissables, tandis qu'elle sert en réalité de miroir et d'exutoire à nos angoisses.


- La terreur. Vérités et légendes
de Jean-Clément Martin
Éditions Perrin / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

La "terreur" est le meilleur concept politique français à l'exportation: terreur rouge, terreur brune, terreur islamiste... alors que les historiens ne s'accordent toujours pas sur la nature de cet épisode de la Révolution française. S'il est admis que la Terreur prend fin le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), avec l'exécution de Robespierre, une multitude de questions demeurent. Quand a-t-elle réellement débuté? Qui a utilisé le terme, et dans quel but? Doit-on l'écrire avec une majuscule? Est-elle le produit d'une politique ou la conséquence de la vacance du pouvoir? A-t-elle été inventée pour disqualifier Robespierre, voire toute l’œuvre de la Révolution? A-t-elle été plus meurtrière que les crises contemporaines, en Europe et en Amérique? Plus de deux cents ans après les faits, il est temps de faire le tri entre la légende et la vérité, afin de mieux comprendre ce que fut la Révolution, période clé de notre histoire nationale.


- Le goût de la belle vie
de Maryse Wolinski
Éditions Du Seuil / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le secret de la belle vie? De la légèreté, de l'insouciance, de la désinvolture, de la passion. De l'Amour. J'ai 21 ans, il en a 34. Nous ne regardons pas dans la même direction, mais partageons l'expérience de la mélancolie fondatrice. Ensemble, nous ouvrons la parenthèse du bonheur et découvrons très vite le secret de la belle vie. Un virus dont nous ne guérirons pas. Voici le récit de ces années joyeuses: quarante-sept années inoubliables. M. W.


- Le jihadisme des femmes. Pourquoi ont-elles choisi Daech ?
de Fethi Benslama et Farhad Khosrokhavar
Éditions Du Seuil / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Elles sont environ cinq cents à avoir choisi de rallier Daech. Comment penser ce phénomène et l'ampleur qu'il a prise en Europe, au point que, en 2015, le nombre de candidates au départ est devenu presque égal à celui des hommes? Quelles sont les motivations et les aspirations de ces jeunes femmes et parfois toutes jeunes filles? En mettant en œuvre d'une manière complémentaire les approche sociologique et psychanalytique, ce livre propose d'abord des analyses qui se fondent sur des critères objectifs (âge, classe sociale, lieu de résidence, culture musulmane ou conversion...). Il éclaire ensuite les ressorts subjectifs de l'adhésion à ce régime violemment oppressif qui dénie aux jeunes femmes les acquis de l'émancipation féminine mais leur donne paradoxalement le sentiment d'exister enfin en tant qu'épouse de combattant et mère de "lionceaux", promis au combat comme leurs maris le sont à la mort. Il faut s'intéresser à l'attrait qu'exerce une telle régression car il est probable qu'il constitue l'un des marqueurs de notre modernité.


- Les nuits blanches d'une robe noire
de Gilles-Jean Portejoie et Joseph Vebret
Éditions De Borée / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Une réflexion sur la justice, son fonctionnement et parfois ses dérives... Des affaires dont beaucoup ont déchaîné la presse. Gilles6Jean Portejoie figure parmi les ténors du barreau français. Imagine-t-on une justice sans avocats, des accusées sans défenseurs, des innocents sans protecteurs? Fortement influencé dans sa jeunesse par les grandes figurent du barreau, Gilles-Jean Portejoie a toujours voulu exercer cette profession. Fils d'assureur et de commerçante, il nous parle de son formidable mais terrifiant métier, évoque ceux de ses confères qui l' ont inspiré et raconte ses moments de doute, ses espoirs, ses remords, ses bras de fer, ses victoires, mais aussi ses défaites. Il revient sur des affaires qui ont marqué les esprits, et déchaîné les médias comme Johnny Hallyday faussement accusé de viol, le mari de Lolo Ferrari, suspecté d' être responsable du décès de la star, Laurent Ségalat, généticien réputé, poursuivi en Suisse pour le meurtre de sa belle-mère ou Michel Charasse en défenseur intransigeant de la République. Apparaissent également le préfet Bonnet, les Guignols de l'Info, Michelin, les célèbres cyclistes Raphaël Geminiani et Jacques Anquetil, des chefs étoilés, des machines à sous, un télécopieur déficient et quelques gallinacés... Le bâtonnier Gilles-Jean Portejoie s'interroge sur la profession d'avocat et son rôle dans la société, sur la justice et son fonctionnement, ses dérives parfois. Il livre également sa réflexion sur le cœur du métier: l'éloquence.


- Ma petite plume
Vivre et surmonter l'interruption médicale de grossesse
de Julie de Troy Lecante
Éditions Michalon / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Julie et son mari ont désiré, attendu et aimé leur premier enfant. Jusqu'au jour où le diagnostic tombe: le petit Théo a fait une hémorragie cérébrale à sept mois de grossesse Tout bascule. L'interruption médicale de grossesse (IMG) peut être réalisée à tout moment de la grossesse et jusqu'à la fin, en cas de maladie incurable. Julie nous fait vivre le doute auquel les couples sont confrontés: est-ce la meilleure décision pour ce bébé et pour nous? N'y a-t-il vraiment aucun espoir d'amélioration, ni de traitement? Une fois la décision prise, comment supporter ces jours passés à sentir son bébé bouger, alors que son décès est déjà programmé? Puis arrive le jour de l'accouchement, où se mêlent la naissance et la mort. Et après? Un témoignage pour briser les tabous qui peuvent encore exister, afin d'aider les parents et leur redonner espoir.


- N'abandonnez jamais, ne renoncez à rien
de Francis Huster
Éditions Cherche Midi / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Ne baisse pas la tête, ne t'excuse jamais de ce que tu es.
Ne renie pas ta jeunesse, n'étouffe jamais tes émotions.
Cesse de critiquer les autres: fais mieux qu'eux.
Cesse de convoiter ce que tu n'as pas: donne-toi les moyens de le posséder.
Ne refuse pas le malheur: affronte-le et profites-en pour t'aguerrir.
Ne contourne pas la difficulté: prends plaisir à la résoudre.
N'attends rien des autres: ils finiront par te suivre.
Qu'est-ce qui, à un moment de leur vie, conduit certains à renverser la table?
À prendre la main que personne ne leur tend?
L'essentiel est d'être plus fort que la masse, plus grand que la meute. Pour vivre, il faut savoir courir le risque de déplaire. Il ne tient qu'à nous d'être ivres de bonheur, de rage, ou d'excès. Ce serait là notre génie, comme le fut celui de Molière.


- Portraits crachés
Un trésor littéraire de Montaigne à Houellebecq
de Claude Arnaud
Éditions Bouquins / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Faire une anthologie du portrait écrit, explique Claude Arnaud en préambule, c'est raconter l'émergence du moi, du brouillard initial des cavernes à l'hyperréalisme contemporain, de la sortie de la tribu à l'avènement de l'individualisme de masse, en passant par les efforts d'élucidation du christianisme, des moralistes et de la psychanalyse. C'est aller d'un monde où chacun dit nous à celui où le moi seul semble encore compréhensible. C'est voguer d'un univers réglé par les rois à un maelström démocratique emportant des individus s'imaginant autosuffisants. C'est esquisser une genèse de l'identité, cette semi-fiction". En dix sections consacrées à l'autoportrait, aux portraits croisés, aux portraits historiques, aux caractères (l'Avare, l'Hypocrite...), aux portraits de peuples et de villes et même d'animaux, Claude Arnaud montre le rôle crucial que joue ce genre, réprouvé par Pascal, dans le fort tropisme individualiste français et la place qu'il occupa dans l'évolution de la société. Son livre court de la Renaissance au XXIe siècle et de Montaigne, le premier et le plus grand des auto-portraitistes, à Camille Laurens, la plus subtile des auto-fictionneuses, en passant par le cardinal de Retz, Saint-Simon, Balzac, Hugo, Proust, Morand ou Cocteau. Il s'en tient aux auteurs de langue française, mais s'autorise de fréquentes incursions dans les domaines italien, anglais, allemand ou russe. C'est le plaisir qui a dicté ses choix: genre bref par excellence, le portrait s'y prête particulièrement. Mme de Sévigné comparait les Fables de la Fontaine à ces paniers de cerises dans lesquels on picore, avant de finir par tout dévorer: Portraits crachés n'a pas d'autre ambition. Après avoir consacré une longue introduction, passionnante et approfondie, à l'histoire du genre, Claude Arnaud rassemble des autoportraits attendus (Rousseau, Gide) ou introuvables (Cingria, Jouhandeau). Alors que les portraits peints et sculptés ont été largement étudiés, ce livre unique n'a pas de rival dans l'édition contemporaine. Plus qu'une anthologie, il est l'œuvre d'un écrivain qui s'est toujours demandé Qui dit je en nous? (prix Femina de l'essai 2006), en même temps qu'un journal couvrant quarante ans de lecture. Ou comment reparler de l'identité, sans se répéter, à travers mille écrivains qui en sondèrent les mystères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 12:12

- Pour une Afrique libre
de Ngugi Wa Thiong'O
Éditions Philippe Rey / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Depuis plus de soixante ans, Ngugi wa Thiong'o écrit avec courage sur l'histoire, les défis et les perspectives des sociétés africaines contemporaines, au risque de sa liberté puisqu'il fut emprisonné pendant un an au Kenya et l'objet de tentatives d'assassinat par la suite. Pour une Afrique libre réunit des essais écrits durant ces dernières années, traitant de thèmes chers à l'auteur: la nécessité de l'estime de soi chez les Africains, trop souvent enclins à mépriser leur propre culture; le non-sens des étiquettes tribales, à l'origine accolées par les étrangers aux peuples africains pour mieux les diviser; la mondialisation économique qui place l'Afrique sous l'emprise du fondamentalisme capitaliste; le rapport de l'écrivain africain à sa ou ses langues; l'esclavage et son héritage toujours vivace dans les sociétés contemporaines; le rôle de l'intellectuel au XXIe siècle; l'Afrique confrontée aux menaces d'armes de destruction massive; l'écriture comme instrument de paix… Ces textes sont portés par la lucidité de Ngugi wa Thiong'o: le continent est aujourd'hui affaibli par les puissances occidentales qui aiguisent ses rivalités internes pour mieux le maintenir en guerre et lui vendre des armes, qui pillent ses matières premières à vil prix et l'empêchent de prendre son indépendance économique. Pourtant, l'Afrique, dotée de ressources humaines et matérielles colossales, peut reprendre le contrôle de son destin, mais il est indispensable qu'au préalable les dirigeants écoutent leurs peuples, respectent leurs cultures et leurs ambitions, obtiennent leur confiance. Une grande voix africaine retentit dans ce livre: sans concession, elle trace des pistes d'espoir.


- Un éléphant blanc, ça ne change pas de couleur
de Alain Deloche
Éditions Michel Lafon / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Quand, à l'âge de la retraite, il a quitté ses fonctions de chef du pôle cardio-vasculaire de l'hôpital Georges-Pompidou, Alain Deloche n'a pas été trop affecté. Une autre vie l'attendait ailleurs, à La Chaîne de l'espoir qu'il avait créée des années auparavant, pour venir en aide aux enfants des pays défavorisés qu'une simple opération pouvait sauver d'une mort imminente. C'est cette fabuleuse aventure qu'il nous raconte dans ce livre. Car l'humanitaire est loin d'être une simple affaire de bons sentiments. Ça commence ici par des "bricolages", au Vietnam, au Cambodge ou ailleurs, dans des structures hospitalières de fortune où l'on s'aperçoit en pleine opération à cœur ouvert qu'on a oublié l'oxygène ou le sang pour les transfusions. Sans doute vaut-il mieux opérer les enfants à Paris. Ils seront des milliers, mais les faire venir n'est pas une sinécure. Pour progresser, il faut aussi se répandre dans les médias afin de trouver l'argent nécessaire. Ça ne marche pas toujours, mais il arrive qu'un couple vienne vous trouver et vous dise: "Professeur, on a été émus par vos propos, on veut faire un petit geste". Quatre millions d'euros. De quoi envisager la construction d'un hôpital. Mais il va en falloir beaucoup plus pour réaliser le rêve d'Alain: construire sur place des centres hospitaliers. Il l'a fait. À Saigon, au Cambodge, à Dakar, à Bamako, au point qu'on l'appelle désormais "Professeur briques-béton". Sauf que construire ne suffit pas, on doit aussi assurer la formation des équipes sur place. Sauf que de nos jours, en certains lieux, le "bon docteur blanc" est devenu un ennemi et doit apprendre à "auver sans périr". Alain Deloche s'en rend compte, mais ne renoncera jamais à sa mission. "Parce qu'on ne peut pas priver les gens de tout sous prétexte qu'ils n'ont rien".


- Une brève histoire des déesses
de Patrick Snyder
Éditions Fides / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Une brève histoire des déesses invite à suivre les traces des déesses à travers un voyage archéologique, mythologique, historique et spirituel. Pareil voyage vise à permettre de mieux saisir l'importance des cultes des déesses dans de nombreuses civilisations anciennes et contemporaines. En découvrant au fil des pages de magnifiques déesses aux multiples visages, le lecteur peut saisir les subtilités de la vie spirituelle des femmes et des hommes qui ont cru ou qui croient toujours aux déesses. Il est amené à explorer les liens entre les représentations de la femme dans une culture donnée et les cultes associés aux déesses. À partir des Vénus du Paléolithique supérieur, soit quelque 26 000 ans avant notre ère, Patrick Snyder nous entraîne à travers l'Égypte ancienne, la Mésopotamie, la Grèce et la Rome antique, les Amériques, l'hindouisme, le bouddhisme, le monde juif, le christianisme, l'Islam pour y découvrir les différentes manifestations du culte des déesses. Au terme du voyage, on apprend que les déesses sont bel et bien de retour en Occident. À preuve, on n'a qu'à penser aux Vénus du paléolithique supérieur ou à la déesse égyptienne Isis qui sont devenues des égéries du très populaire "Mouvement de la déesse" qui fait des millions d'adeptes à travers le monde. Quel rôle les déesses venues de la nuit des temps peuvent-elles jouer dans notre monde façonné par des outils technologiques de plus en plus puissants? L'ouvrage Une brève histoire des déesses ouvre des pistes de réflexion particulièrement intéressantes pour répondre à cette question.


- Versailles. Vérités et légendes
de Jean-François Solnon
Éditions Perrin / 14 septembre 2017


Le Titre du Roman

Le château de Versailles est l'incarnation du génie français et près de 10 millions de personnes le visitent chaque année. Le monument nous est si familier qu'on croit en connaître tous les recoins et les secrets. À tort. Est-il vraiment né de la jalousie de Louis XIV envers Fouquet? Faut-il y voir le chef-d'œuvre de l'art classique? Est-il le lieu à la fois des fêtes permanentes et du pouvoir absolu? Que sait-on au juste de l'élaboration et de la fonction des Grands et des Petits Appartements, du Grand et du Petit Trianon, du parc et des grandes eaux? Versailles a-t-il été le luxe inutile et ruineux dénoncé par les adversaires de la monarchie? A-t-il été délaissé après la mort du Roi-Soleil? Napoléon l'a-t-il détesté et Louis-Philippe sauvé? Les légendes ne manquent pas sur ce monument au carrefour de la mythologie nationale, de la vie quotidienne de la Cour, de l'exercice du pouvoir, de l'architecture et des beaux-arts. Le propos de ce livre est d'en faire litière et de bousculer les semi-vérités.


- Dé-coïncidence
D'où viennent l'art et l'existence ?
de François Jullien
Éditions Grasset & Fasquelle / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

On voudrait croire que, quand les choses en viennent enfin à s'accorder, c'est là le bonheur. Or, c'est précisément quand les choses se recoupent complètement et coïncident que cette adéquation, en se stabilisant, se stérilise. La coïncidence est la mort. C'est par dé-coïncidence qu'advient l'essor. Dieu lui-même dé-coïncide d'avec soi, en mourant sur la Croix, pour promouvoir la vie vivante. Dans la faille de la dé-coïncidence une initiative est à nouveau possible se déployant en liberté. Or, comme l'Âge classique a fait de l'adéquation la définition même de la vérité, ou de la coïncidence avec la Nature le grand précepte de l'art comme de la morale, il est revenu à la modernité de rompre avec ce confort de la pensée. François Jullien fait jouer ici le concept de "dé-coïncidence" dans la Bible, la peinture, la littérature, la philosophie, pour montrer comment il est à la source de l'art et de l'existence.


- La sexualité dévoilée
de Nadia El Bouga
Éditions Grasset & Fasquelle / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Je ne suis pas un objet. Mais chaque mardi, à la radio, je parle sans tabou de sexualité, de fantasmes et d'orgasme. Je suis pratiquante et je porte le voile. J'intrigue, j'interroge, je dérange parfois. Si un objet voilé non identifié peut réconcilier l'Islam avec sa vraie nature, alors oui, je veux bien être cet objet-là". Nadia El Bouga est l'une des rares sexologues françaises et musulmanes. Dans son cabinet défilent des femmes et des hommes de tous milieux, de toutes cultures et de toutes confessions. Ce qui les réunit? Le poids de la tradition, des interdits prétendument religieux et la cruelle absence d'éducation sexuelle… À l'hôpital, où elle a exercé pendant dix ans en tant que sage-femme, le constat est le même: la sexualité est un tabou. À quarante ans, cette mère de deux enfants, qui porte le voile et revendique son attachement à la République et à la laïcité, représente un Islam éclairé, féministe et humaniste. Fille d'immigrés marocains, elle raconte l'histoire d'une jeunesse et d'une réussite française. Des villages de l'Atlas aux sex-shops parisiens, des étés au bled à la nuit de Cologne, elle démonte un par un les clichés. Pourquoi les musulmanes sont-elles aujourd'hui maltraitées? Comment plusieurs siècles d'exégèse masculine du Coran ont-ils placé les femmes sous tutelle? Avec son mari, lui aussi féministe, Nadia El Bouga a entrepris de retraduire le livre sacré et de dénoncer ces hadiths rédigés à nulle autre fin que celle de soumettre. Oui, le Prophète eut des femmes, oui les musulmanes de son époque parlaient de sexualité et oui, le Coran parle de désir, de plaisir et d'érotisme.


- Le chaudron français
de Marc Leplongeon
Éditions Grasset & Fasquelle / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

Petite ville de Camargue coincée entre Nîmes et Montpellier, Lunel n'est plus ce coin tranquille où l'on ne jurait que par le soleil, les vignes, le football et la passion de l'arène car une vingtaine de jeunes ont quitté la ville pour la Syrie. Musulmans fraîchement convertis, juifs ou catholiques, ils avaient à peine la trentaine, ils étaient chômeurs, footballeurs ou ingénieur et tous ont fui pour rejoindre des chefs de guerre djihadistes. Exode funeste qui conduira certains d'entre eux à la mort. Comment Lunel en est-elle arrivée là? En quarante ans à peine, la commune est devenue une des plus pauvres de France. Le chômage, la violence, l'immigration et le racisme y ont explosé. La population s'est divisée, les communautés radicalisées et face à ce naufrage, des politiciens locaux attentistes, complaisants, souvent impuissants. Pendant des mois, les auteurs ont arpenté cette terre devenue le symbole d'un échec national. Ils ont rencontré des religieux, modérés ou  extrémistes, des jeunes et des anciens, des professeurs, chefs d'entreprises, bénévoles associatifs, des élus, des policiers, magistrats, avocats et gendarmes. L'histoire qu'ils nous racontent est celle de jeunes partis mourir et tuer en Syrie. L'histoire de ceux qui, dans l'indifférence générale, les ont soutenus ou embrigadés. Ce n'est pas l'histoire d'une ville mais celle d'une faillite française.


- Les âmes blessées
de Boris Cyrulnik
Éditions Odile Jacob / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

"À cause de la guerre, du fracas de mon enfance, j'ai été, très jeune, atteint par la rage de comprendre. J'ai cru que la psychiatrie, science de l'âme, pouvait expliquer la folie du nazisme. J'ai pensé que le diable était un ange devenu fou et qu'il fallait le soigner pour ramener la paix. Cette idée enfantine m'a engagé dans un voyage de cinquante ans, passionnant, logique et insensé à la fois. Ce livre en est le journal de bord. Pour maîtriser ce monde et ne pas y mourir, il fallait comprendre; c'était ma seule liberté. La nécessité de rendre cohérent ce chaos affectif, social et intellectuel m'a rendu complètement psychiatre dès mon enfance. Cinquante ans d'aventure psychiatrique m'ont donné des moments de bonheur, quelques épreuves difficiles, le sentiment d'avoir été utile et le bilan de quelques méprises. Mon goût pour cette spécialité est un aveu autobiographique. L'histoire de ces cinquante années raconte aussi comment j'ai traversé la naissance de la psychiatrie moderne, depuis la criminelle lobotomie, l'humiliante paille dans les hôpitaux, Lacan le précieux, la noble psychanalyse malgré ses dérives dogmatiques, l'utile pharmacologie devenue abusive quand elle a prétendu expliquer tout le psychisme, et l'apaisement que m'a apporté la théorie de l'attachement, dont la résilience, mon chapitre préféré, étudie une nouvelle manière de comprendre et de soulager les souffrances psychiques. Ce long chemin m'a conduit à tenter d'expliquer, de soulager et parfois de guérir les souffrances psychiques. Il m'a donné le plaisir de comprendre et le bonheur de soigner les âmes blessées". B. C.


- Psychothérapie de Dieu
de Boris Cyrulnik
Éditions Odile Jacob / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Aujourd'hui, sur la planète, 7 milliards d'êtres humains entrent plusieurs fois par jour en relation avec un Dieu qui les aide. Ils sont mus par le désir d'offrir à Dieu et aux autres humains leur temps, leurs biens, leur travail et parfois leur corps pour éprouver le bonheur de donner du bonheur. Méditer, trouver son chemin de vie personnel, éprouver la joie de se sentir vivant parmi ceux qu'on aime, la spiritualité élargit la fraternité à tous les croyants du monde. La psychothérapie de Dieu nous aide à affronter les souffrances de l'existence et à mieux profiter du simple bonheur d'être. Il y a certainement une explication psychologique à cette grâce. Ce livre est le résultat de cette quête". B. C.
Un merveilleux texte, lumineux, tendre et original sur le rôle majeur que joue l'attachement dans le sentiment religieux. Un immense sujet, un très grand livre.


- Requins, caniches et autres mystificateurs
de Jean-Gabriel Fredet
Éditions Albin Michel / 13 septembre 2017


Le Titre du Roman

Il se passe toujours quelque chose sur la scène de l'art contemporain. Le célèbre artiste Maurizio Cattelan exposait récemment à New-York, au musée Guggenheim, son dernier chef-d'œuvre: une cuvette de WC en or massif. Au printemps 2017, Jeff Koons, autre star du milieu, détournait sans vergogne les chefs-d'œuvre classiques pour lancer une ligne de sacs d'une grande marque de luxe reproduisant des tableaux célèbres de Léonard de Vinci ou de Rubens. À Venise, pour signer son grand retour, son ami Damien Hirst proposait, lui, une exposition hollywoodienne, 200 pièces récupérées d'une épave engloutie: en fait, elles ont été entièrement fabriquées dans ses ateliers. Prix affichés, entre 400 000 et 4 millions de dollars. Dans cet univers sans foi ni loi, des managers affûtés manipulent les prix à l'abri des regards et dictent leur volonté au marché dans l'indifférence de la critique comme des conservateurs de musée qui regardent ailleurs, tétanisés par la crainte de rater les "nouveaux impressionnistes". Provocation des artistes, conformisme des amateurs: l'art contemporain devait nous aider à comprendre le monde. Il danse aujourd'hui sur un volcan. Bulle des prix, bulle des ego, bulle des gogos: après le Jardin des délices, la Nef des fous?


- Une américaine à Monaco
de Sophie Adriansen
Éditions Charleston / 08 septembre 2017


Le Titre du Roman

Fille de millionnaire, comédienne obstinée, reine du cinéma, éternelle amoureuse, mélancolique chronique, mère accomplie et princesse au grand coeur, Grace Kelly est une icône et son destin une légende, celle d'une reine de Hollywood devenue souveraine après avoir trouvé son prince charmant. Elle a passé tant de temps dans la lumière qu'on croit connaître d'elle le moindre secret. Mais les images ne disent pas tout. Des plateaux hollywoodiens au protocole monégasque, Sophie Adriansen vous invite à découvrir l'envers de tous les décors d'une vie passée devant les objectifs et mise en scène sur pellicule.


- Bonpoint
de Natasha Fraser
Éditions De La Martinière / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Maison de couture pour enfants créée en 1975 à Paris, Bonpoint incarne depuis quarante ans l'élégance parisienne, l'excellence du savoir-faire et l'esprit espiègle de l'enfance. L'essence de ce style unique repose sur mille petits détails confectionnés par un atelier et un studio de création intégrés à la Maison. Chaque vêtement fait l'objet d'une attention particulière: six points au centimètre, broderies minutieuses réalisées à la main, large ourlet pour un tombé parfait. Sous l'égide de la Directrice Artistique Christine Innamorato, stylistes, modélistes, coupeuses, patronnières et gradeuses élaborent, coupent et taillent au millimètre cotonnades, toiles, lainage, tulle, crêpe, dentelle entre-deux, soie, mousseline.créant des modèles devenus iconiques pour certains. Petites robes paysannes, smocks, blouses brodées, vestes gansées, bloomers, Liberty.autant de modèles conçus avec un sens inné de la couleur, des finitions couture, un choix pointu des matières, la rigueur des proportions. Le monde Bonpoint, où se mêlent magie, poésie et raffinement, séduit depuis toujours les personnalités: des filles de Michelle Obama à celles de Beyoncé ou Jane Birkin et Kate Moss. Avec trois collections par an et des vitrines conçues comme de petits théâtres qui racontent des histoires, la Maison Bonpoint rayonne à l'international avec des boutiques désormais ouvertes à Londres, Milan, New-York, Tokyo... Au fil d'un inventaire à la Prévert, c'est tout l'univers merveilleux de Bonpoint qui se révèle: atelier, style Preppy, Bohème Chic, Liberty, les coulisses de l'imaginaire créatif de Christine Innamorato se dévoilent.


- Femmes, que de mots pour vous dire...
de Franck H. Laurent
Éditions Bartillat / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Reine, pécore, nana, meuf, souris, jouvencelle, chipie, grue, colombe, cougar, maman, nymphe, coquette, épouse, précieuse...: ô femmes, que de mots vous honorent ou vous accablent. Pour la première fois, ce dictionnaire inattendu en a répertorié plus de trois cents, expliqués et commentés par un amoureux des mots. Aussi réjouissant qu'enrichissant, ce voyage linguistique nous transporte de la courtoisie à la grivoiserie, de la galanterie à la sainteté. Non sans humour, il interroge les différents visages et caractères des femmes. Nourrie de solides recherches, chaque entrée est accompagnée d'une notice sur l'origine du substantif et l'évolution de son usage. Des citations puisées chez les meilleurs auteurs illustrent le propos. Un savoureux périple à travers le génie de la langue française.


- Histoire économique de Vichy
de Fabrice Grenard / Florent Le Bot / Cédric Perrin
Éditions Perrin / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Au regard des très nombreux livres portant sur la France pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'histoire économique et sociale de la période de Vichy fait indéniablement figure de "parent pauvre": les ouvrages généraux récents sur le sujet sont inexistants. Pourtant, ce domaine est sans doute celui où les connaissances ont le plus progressé, grâce à de nombreux travaux de toute nature, lesquels permettent d'approfondir les relations entre l'État, les entreprises et les organisations patronales, ou de comprendre les conséquences des contraintes allemandes sur les échanges dans une France alors compartimentée en zones. Cette synthèse accessible au plus grand nombre s'interroge également sur les procédés et les résultats de l'épuration économique, ainsi que sur les éventuels héritages de la période sur le moyen ou long terme. Il apparaît au final que la France fut certainement, par choix et/ou par force, le pays d'Europe le plus mobilisé en faveur de l'effort de guerre allemand.


- L'empire Ottoman et l'Europe
de Jean-François Solnon
Éditions Perrin / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Au fil des siècles, l'Europe, toujours méfiante et inquiète, a souhaité percer les secrets de la civilisation ottomane et, à rebours de l'idée reçue, fut bientôt fascinée par elle. Malgré leur rivalité séculaire, ces deux mondes ne s'ignoraient pas. Au XVIIIe siècle, l'empire des sultans lui-même consentit à s'ouvrir à l'Occident et lui emprunta progressivement recettes militaires, méthodes gouvernementales, encadrement scolaire, partie de sa législation, manières architecturales et usages vestimentaires... Depuis le XIXe siècle, la "tentation de l'Occident" le dispute à l'ancrage dans l'islam, créant une ambivalence qui perdure jusqu'à nos jours. À la logique de guerre (dont elle suit les principales étapes), l'histoire croisée que propose ce livre ajoute, en prenant prétexte d'une personnalité, d'un objet, d'une œuvre d'art, l'analyse d'une rencontre entre deux sphères culturelles qui, tout en se déchirant, ont toujours communiqué.


- Les lieux de l'histoire de France
de Olivier Wieviorka et Michel Winock
Éditions Perrin / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Petit Lillois de Paris, rien ne me frappait davantage que les symboles de nos gloires: nuit descendant sur Notre-Dame, majesté du soir à Versailles, Arc de Triomphe dans le soleil". Ces phrases célèbres du général de Gaulle le suggèrent: si la France peut se définir par des valeurs, s'illustrer par de hauts faits, elle s'incarne également dans des lieux. Olivier Wieviorka et Michel Winock, grâce aux contributions d'historiens de renom, présentent trente-quatre de ces hauts lieux, tous théâtres et témoins d'un moment précis du passé, qu'ils incarnent dans une forme de quintessence. Car, avant d'acquérir un statut iconique, ces sites, de Chambord à Sarcelles en passant par Versailles, Lourdes ou la ligne Maginot, ont assumé des fonctions propres à une époque, qu'elles fussent politiques, militaires, religieuses, industrielles... Tous appartiennent désormais au patrimoine national et témoignent d'une réalité: la France s'est construite, au fil d'un cheminement complexe, par des strates successives. Et les édifices qui parsèment le territoire français en offrent l'une des plus vivantes illustrations. En les scrutant un à un, il est possible de comprendre une époque. En les présentant dans un ensemble, ils racontent l'histoire de France.
Les lieux: Lascaux, Carnac, Alésia, le pont du Gard, le Mont-Saint-Michel, Cluny, Notre-Dame de Paris, Reims, le palais des Papes, le Louvre, Chambord, Versailles, le Vieux-Port, l'Institut de France, la place de la Bastille, l'Arc de triomphe, Lourdes, l'Opéra de Paris, le Palais-Bourbon, la Santé, le Sacré-Coeur, la gare Saint-Lazare, la Sorbonne, la tour Eiffel, Courrières, la Promenade des Anglais, les usines Renault de Billancourt, le stade de Colombes, Douaumont, la ligne Maginot, Drancy, le Festival de Cannes, la Maison de la radio, Sarcelles.


- Les vingt arrondissements de Paris
Une ville au bonheur des rues et des souvenirs
de Léon-Paul Fargue
Éditions Parigramme / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

C'est plusieurs années après la mort de Léon-Paul Fargue que ce panorama des vingt arrondissements de Paris a été publié pour la première fois. Le voici à nouveau, illustré de photographies ou de cartes postales anciennes qui donnent à voir un Paris à jamais révolu. Défilent sous nos yeux les lingères des bords de Seine, les badauds sur les boulevards, les étudiants du Quartier latin, les comtesses du faubourg Saint-Germain, les artistes de la Nouvelle Athènes, les héritiers de la Commune à Belleville, les vins et charbons un peu partout, les natifs et les apatrides… Mille mondes qui n'en font qu'un dont les contours sont ici révélés en mots et en images.


- Paris bizarre
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Est "bizarre" ce qui nous paraît anormal, biscornu, cocasse, curieux, ésotérique, étonnant, excentrique, original, paradoxal, saugrenu, singulier... Reste à savoir si l'on peut encore être surpris aujourd'hui... quand siroter un cocktail dans un speakeasy, courir les spots éphémères ou gratouiller la terre sur le toit d'un gymnase sont autant d'expériences partagées par des milliers d'initiés. Voilà qui incite à déplacer d'un cran le curseur de l'insolite: nous attendent des lieux où la normalité n'est pas de mise, des initiatives un peu barrées ou sévèrement perchées, des cercles vraiment cintrés et des superstitions bien vivaces. Pour rester dans la note, le panorama se décline en 13 chapitres: Rites, croyances et superstitions / Sépultures atypiques / In Memoriam / Mystifications / Cercles, clubs et associations / Nos amies les bêtes / Papilles en déroute / Expériences à vivre / Expressions artistiques / Musées et cabinets de curiosités / Architectures et perspectives / Inscriptions / Lieux étranges.


- Paris cache-cache
de Lise Herzog
Éditions Parigramme / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Un grand voyage à travers l'histoire. Y a-t-il des amateurs? Mais visiter Paris au temps des Romains, au Moyen Âge ou à la Révolution n'est pas de tout repos, autant le dire d'entrée de jeu. Les explorateurs en herbe vont devoir en effet aiguiser leur regard pour reconnaître dans une foule de personnages leurs petits guides cachés sous des déguisements. Sauront-ils les démasquer?


- Paris underground. 120 lieux hors normes pour esprits libres
de Antoine Besse
Éditions Parigramme / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Art décalé, rock alternatif, cantines improbables, rendez-vous étranges… Paris cache une âme rebelle derrière ses façades parfois trop ravalées. Squats d'artistes, librairies engagées, épiceries ésotériques, coiffeurs-sculpteurs, bars punks ou gothiques, cercles militants, boîtes délirantes... Hors normes et déjantés, ces lieux plein d'énergie cultivent leur liberté de penser et un goût certain pour la provocation. Et ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 11:48

- Qu'y a-t-il sous Paris ?
À la découverte des entrailles de la ville...
de Valérie Guidoux et Jean-Michel Payet
Éditions Parigramme / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Des escaliers, l'entrée d'un tunnel, une bouche d'égout: voilà les signes extérieurs d'un monde vaste, riche et vital pour la ville, le Paris souterrain. Car sous nos pieds, la capitale s'enfonce profondément dans la terre, formant un réseau complexe de caves, d'égouts, de cryptes, de tunnels ferroviaires, de parkings, de carrières, de galeries commerçantes, de salles de spectacle ou de catacombes. Une cité très secrète à découvrir.


- Une journée particulière
de Claude Quétel et Franz-Olivier Giesbert
Éditions Perrin / 07 septembre 2017


Le Titre du Roman

Si la question de la centralité des "figures de proue" dans l'histoire est omniprésente, elle reste paradoxalement négligée rapportée à des événements majeurs dont elles ont pourtant été des acteurs essentiels. Le choc du 11 Septembre a occulté le rôle qu'y a tenu George W. Bush tout comme auparavant les massacres de la Saint-Barthélemy avaient fait passer au second plan l'action du roi de France Charles IX. C'est pour combler cette lacune que Franz-Olivier Giesbert et Claude Quétel ont dirigé cet ouvrage qui raconte comment certains personnages célèbres ont traversé les journées cardinales qui ont bouleversé leur vie et souvent changé l'histoire du monde. Le lecteur partira pour un voyage au long cours qui lui fera notamment découvrir comment César a franchi le Rubicon, Louis XIV mené en maître son coup de majesté de 1661, Louis XVI perdu son trône à Varennes, Napoléon remporté sa plus belle victoire à Austerlitz, Lénine pris le pouvoir en octobre 1917, Hitler garanti le sien lors de la Nuit des longs couteaux ou Eisenhower décidé in extremis de la date du débarquement. Il accompagnera Jeanne d'Arc à la rencontre du "gentil dauphin" à Chinon, Christophe Colomb à la découverte de l'Amérique, Clemenceau à son apogée le 11 novembre 1918, de Gaulle lors de son incroyable voyage à Baden-Baden, ou encore François Mitterrand le 10 mai 1981. Écrits par des historiens de premier plan et certaines des plus belles plumes de la presse française, ces vingt grands reportages historiques apprennent autant qu'ils entraînent. Comme le résume Franz-Olivier Giesbert, "chaque contribution allie la verve du style à la solidité de l'enquête pour raconter l'histoire qui se fait et les hommes qui la font".


- Antonelle. L'inventeur de la démocratie représentative
de Pierre Serna
Éditions Actes Sud / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Qui sait aujourd'hui qui est Antonelle, nommé premier maire d'Arles en 1790? Député à l'Assemblée législative, juré au tribunal révolutionnaire, puis mis en prison par Robespierrre, il a été comparé à Bonaparte sous le Directoire. L'homme est un paradoxe vivant: issu de la vieille noblesse et très riche, il s'engage sans retenue dans la Révolution française aux côtés des plus démunis. Sous le Directoire, il échafaude avec Babeuf la conspiration des Égaux, puis théorise le concept, banal aujourd'hui, mais extrêmement neuf à l'époque, de démocratie représentative, dont il est le père inconnu. Opposant à la dictature de Bonaparte, il se retire à Arles après 1800 pour y devenir le bienfaiteur de sa ville et de son quartier.


- De mieux en mieux et de pire en pire
de Pierre-Henri Tavoillot
Éditions Odile Jacob / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Tout va-t-il de plus en plus mal ou de mieux en mieux? Si tout le monde se plaint, personne ne souhaite pourtant revenir en arrière. Entre nostalgie du passé et crainte du futur, nous adorons détester notre époque. Comment expliquer ce paradoxe? C'est l'objet du nouveau livre de Pierre-Henri Tavoillot. Crise de l'autorité, montée des peurs et des fondamentalismes, troubles dans la laïcité, déclin de la culture générale, illusions du jeunisme et phobie du vieillissement: sur tous ces sujets, il s'agit de proposer une clé qui permette non pas nécessairement d'aimer notre époque si complexe, mais de la comprendre. Car c'est poser un regard adulte sur notre temps que d'accepter qu'aucun progrès jamais ne pourra abolir le tragique.


- Histoire du monde au XIXe siècle
de Sylvain Venayre et Pierre Singaravélou
Éditions Fayard / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

En Europe et dans les Amériques, le XIXe  siècle a longtemps été défini comme l'époque de la "modernité", quand le rêve du progrès se mêlait à l'idée de révolution, et le désir de nouveauté à l'angoisse de l'accélération. Mais qu'en est-il lorsque, abandonnant l'étalon de l'Occident et optant pour l'échelle du monde, on change de point de vue? Ce livre, "monstrueux et discordant", pour reprendre les mots par lesquels Michelet désignait sa propre Histoire du XIXe  siècle, veut faire entendre les voix d'un passé pluriel. Car le monde est avant tout l'objet d'expériences contrastées pour ceux qui y vivent, et auxquelles cette somme convie le lecteur. Elle le guide à travers les circulations de cette ère nouvelle, des migrations à l'expansion coloniale, conséquences des mutations rapides des transports, de l'industrie ou des sciences. Et à y regarder de près, on s'aperçoit que la mondialisation ne fut pas un processus univoque d'occidentalisation. Elle le conduit au fil des "temps du monde" scandés par des événements qui résonnèrent à l'échelle globale, de l'indépendance d'Haïti (1804) à la révolution chinoise (1911), de l'épidémie de choléra (1817) à la révolte des cipayes (1857). Elle l'entraîne au cœur d'un "magasin du monde" qu'approvisionnent bibelots, cartes, tatouages, fez, ivoire, opium, dévoilant des processus historiques qui affectent le monde entier, tout en installant le lointain dans l'intime et le quotidien. Elle le transporte dans les provinces du monde indienne, sud-américaine, ottomane, européenne..., ces laboratoires qui permettent de décentrer notre regard, et révèlent tout autant la grande diversité de la planète que l'existence de modernités alternatives. Attestant à la fois les dynamiques d'intégration mondiale et une exacerbation des identités, cette Histoire du monde au XIXe  siècle, qui réunit les contributions de près de cent historiennes et historiens, nous laisse une certitude: celle d'être alors devenus, ensemble, et pour la première fois, contemporains.


- Homo deus. Une brève histoire de l'avenir
de Yuval Noah Harari
Éditions Albin Michel / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

Que deviendront nos démocraties quand Google et Facebook connaîtront nos goûts et nos préférences politiques mieux que nous-mêmes? Qu'adviendra-t-il de l'État providence lorsque nous, les humains, serons évincés du marché de l'emploi par des ordinateurs plus performants? Quelle utilisation certaines religions feront-elles de la manipulation génétique? Homo Deus nous dévoile ce que sera le monde d'aujourd'hui lorsque, à nos mythes collectifs tels que les dieux, l'argent, l'égalité et la liberté, s'allieront de nouvelles technologies démiurgiques. Et que les algorithmes, de plus en plus intelligents, pourront se passer de notre pouvoir de décision. Car, tandis que l'Homo Sapiens devient un Homo Deus, nous nous forgeons un nouveau destin.  


- Il était une fois le gène. Percer le secret de la vie
de Siddhartha Mukherjee
Éditions Flammarion / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

La génétique dicte nos destins, tel un code gravé dans chacune de nos cellules, et c'est ce code qui nous fait grandir, sursauter ou éternuer, qui fait de nous des humains, en somme. Pourtant, ces mots intriguent, parfois inquiètent: ADN, hérédité, eugénisme, thérapie génique. En pistant le gène, cet objet emblématique de la biologie, l'écrivain et chercheur Siddhartha Mukherjee, prix Pulitzer 2011, veut nous convier à la formidable aventure des secrets du vivant. Pourquoi le moine Gregor Mendel délaissa-t-il l'étude des souris pour celle des petits pois, qui devait lui permettre d'élaborer les premières lois de la génétique? Pourquoi la maladie de Tay-Sachs est-elle plus fréquente chez les Ashkénazes? Au nom de quel "crépuscule génétique" la Cour suprême américaine a-t-elle pu autoriser la stérilisation forcée des faibles d'esprit? Et comment expliquer que deux jumeaux séparés à la naissance aient été prénommés Jim par leurs familles d'accueil, aient tous deux épousé une Linda et engendré un petit James Allan? À la fois récit historique, cours de biologie et enquête personnelle sur sa propre histoire génétique, Il était une fois le gène déploie toutes les dimensions d'un sujet foisonnant et terriblement actuel.


- Les pourquoi de la météo
de Louis Bodin
Éditions Albin Michel / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

D'où vient le vent?  
Pourquoi le ciel est bleu?  
Quelles sont les influences de la Lune sur le climat?  
Que devient la foudre quand elle tombe en pleine mer?  
Pourquoi la neige est-elle blanche?  
Pourquoi peut-on observer des arcs-en-ciel après la pluie?
Nous nous posons tous mille questions sur la météo et ses mystères. Louis Bodin, météorologiste, nous livre les secrets d'une science fascinante qui n'en finit pas de nous surprendre et de nous émerveiller. Clair, vif, captivant, ce livre va vous enchanter. Désormais, vous ne regarderez plus le ciel comme avant.


- Mes pensées sont des papillons
de Jacqueline Remy
Éditions Kero / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Cette maladie est quelque chose d'impalpable. Une pensée qu'on oublie, ça ne se raconte pas, ça ne se rattrape pas, comme les papillons. Il n'y a pas de symptômes physiques. Cela ne se voit pas. C'est comme un déraillement, mais on en est conscient. On se voit flotter. On est soi et on est une autre. Cela ressemble à un dédoublement de personnalité. Et cet autre, il faut le rencontrer, l'apprivoiser. C'est un enfant adopté. Tantôt, on l'accepte, tantôt on ne l'accepte pas. J'essaie de bien le recevoir, de ne pas me mettre trop en colère. Mais c'est un grand bouleversement". Eveleen Valadon a été diagnostiquée malade d'Alzheimer voici quatre ans. Elle se souvient très bien du passé, mais sa mémoire immédiate lui fait parfois défaut. Aidée deux heures par jour, elle vit encore seule et autonome. Ce livre raconte son combat contre une pathologie qu'elle se refuse à nommer. Elle a voulu nous dire, en son nom et en celui de tous les autres, qu'elle n'est ni démente ni agressive, et tordre le cou aux stéréotypes dont cette maladie est porteuse. Eveleen  Valadon lutte pour retrouver la femme qu'elle n'a pas cessé d'être. Ce livre est son défi, pour montrer à cet ennemi de l'intérieur qu'elle ne va pas se laisser effacer.


- Totalement (dé)voilée
de Nomi
Éditions Pygmalion / 06 septembre 2017


Le Titre du Roman

"Je m'appelle Nomi. Je suis une star du X. J'ai tourné près de 140 films, joué 800 scènes, eu 110 partenaires. Ça, je lui dois à elle. Elle qui m'a spoliée, elle qui m'a abusée, elle qui m'a séquestrée pendant dix mois. Elle, c'est une princesse saoudienne. Je lui dois mes idées les plus noires et mes nuits les plus blanches. Je lui dois mes pires terreurs. La terreur de ne jamais revoir ceux que j'avais aimés, celle d'être emprisonnée à vie à Riyad, la peur de subir des châtiments corporels, de mourir, pire, de perdre mon âme. J'ai récupéré mon passeport et ai pu rentrer en France. J'ai revu ma famille, l'homme que j'aimais, ai enlevé l'abaya que j'avais été contrainte de porter des mois durant. Je suis revenue, vivante. Vivante mais morte à l'intérieur. Avant elle, je m'appelais Isabelle. Depuis elle, on m'appelle Nomi".


- Principal de collège ou imam de la République ?
de Bernard Ravet
Éditions Kero / 28 août 2017


Le Titre du Roman

Quinze années durant, Bernard Ravet s'est tu. Parce que son statut de principal de collège le lui imposait, le devoir de réserve du fonctionnaire. Parce que, dans les collèges de ZEP classés "Violence" qu'il dirigeait, les journées étaient rythmées par une alternance du grave et de l'urgent qui ne laissaient pas une seconde à l'introspection. Mais aussi pour ne pas craquer. Aujourd'hui à la retraite, il s'est décidé à parler. À raconter sa vie, qui est celle de tout le personnel envoyé dans ces établissements ghetto. La violence. La montée du religieux. Les familles au mieux absentes, au pire fracassées. L'hypocrisie et le clientélisme des politiques. L'immense solitude des personnels de direction et des enseignants qui ressentent un profond sentiment d'abandon par leur hiérarchie. Une vie qui tient de celle du commissaire de police, du directeur d'ONG pédagogique et, de plus en plus, face à la montée du religieux, d'imam de la république. Avec, pourtant, chevillée au corps, la conviction qu'il est encore possible d'agir pour que des élèves otages de leur environnement échappent à cette fatalité.


- Histoires de Paris
de G. Lenôtre
Éditions Perrin / 31 août 2017


Le Titre du Roman

Avec la Révolution française, l'histoire de la capitale était le sujet de prédilection du maître de la "petite histoire". En conjuguant talent d'enquêteur et art de la narration, Saïd Mahrane a sélectionné ses meilleures contributions qu'il présente dans une préface très personnelle. Il y raconte le Paris de son enfance tout en expliquant en quoi G. Lenotre demeure un passeur d'exception pour connaître et comprendre l'histoire et les métamorphoses d'une ville-monde dont il a exploré tous les arcanes. En trente chapitres, qui vont du Gaulois Camulogène au zouave du pont de l'Alma, défilent les illustres et les oubliés, les lieux emblématiques comme l'Élysée, les ponts de la Seine ou les cimetières, les événements à commencer par les révolutions; enfin, les aléas de la vie quotidienne, dont certains restent d'actualité à l'instar de la salubrité, des embarras et des dangers de la circulation, des inondations ou du coût de la vie, notamment en matière de loyer. En regard, la gastronomie règne en maître, tandis que la cité grandit sans perdre son âme. Un festival d'anecdotes au service d'un vrai bonheur de lecture.


- L'ascension du Mont Blanc
de Ludovic Escande
Éditions Allary / 31 août 2017


Le Titre du Roman

Éditeur parisien, Ludovic Escande est plus habitué aux salons littéraires qu’aux bivouacs en haute montagne. Un soir, il confie à son ami Sylvain Tesson qu’il traverse une période difficile, l’écrivain lui lance: "Mon cher Ludovic, on va t’emmener au sommet du mont Blanc". Il n’a jamais pratiqué l’alpinisme et souffre du vertige. Pourtant il accepte, sans réfléchir. S’il veut atteindre le toit de l’Europe, il devra affronter les glaciers à pic, les parois vertigineuses, la haute altitude et le manque d’oxygène. La voie que lui font emprunter Sylvain Tesson et Jean-Christophe Rufin est périlleuse pour un débutant. Mais c’est le plus court chemin pour retrouver goût au bonheur. Avec sincérité et humour, Ludovic Escande raconte cette folle ascension qui est aussi et surtout une formidable aventure amicale, littéraire et spirituelle.


- La guerre sous-marine allemande 1914-1945
de François-Emmanuel Brezet
Éditions Perrin / 31 août 2017


Le Titre du Roman

En août 1914, les grandes marines européennes viennent de mettre en service leurs premiers sous-marins, sans vraiment avoir défini au préalable les conditions de leur emploi opérationnel. La marine impériale allemande est la première à envisager leur engagement dans l'attaque de la navigation commerciale ennemie. La vague d'indignation internationale soulevée par le torpillage, le 7 mai 1915, du paquebot britannique Lusitania apporte la preuve que cette nouvelle forme de guerre va à l'encontre des accords conclus entre les grandes puissances maritimes, et qu'elle expose la nation, qui n'hésite pas à la pratiquer, à l'accusation de barbarie. Tout à fait conscient de ce risque, le gouvernement allemand hésite jusqu'en février 1917 à recourir à la seule forme extrême dont il peut attendre le succès: la guerre sous-marine pratiquée sans restrictions. Déclenchée trop tard et avec des moyens insuffisants, elle ne fait que contribuer à l'effondrement final du Reich impérial. Confrontés, dès 1940, à un nouveau conflit avec la marine britannique qu'ils n'ont pas été autorisés à préparer, les chefs de la Kriegsmarine recherchent à leur tour dans la guerre sous-marine à outrance la solution au défi qu'ils doivent relever. Mais engagé dans un conflit continental sans issue et sourd à l'importance de la stratégie maritime proposée, Hitler refusera d'accorder les moyens qui auraient été nécessaires pour tenir en échec les deux principales puissances maritimes coalisées. Dans les deux cas, la chronique vivante et bien renseignée d'un échec inéluctable.


- Où en sommes-nous ?
Une esquisse de l'histoire humaine
de Emmanuel Todd
Éditions Du Seuil / 31 août 2017


Le Titre du Roman

De l’émergence d’homo sapiens à nos jours, cette brève histoire de l’humanité est délibérément tournée vers l’intelligence du monde tel qu’il se recompose sous nos yeux. Or, c’est dans les profondeurs les moins conscientes de la vie sociale, celles auxquelles Emmanuel Todd a consacré sa vie de chercheur, que gît l’explication de ce qui nous apparaît aujourd’hui comme le grand désordre du monde. Il s’agit ainsi de saisir la dynamique de longue durée des systèmes familiaux, l’articulation de ces systèmes avec la religion et l’idéologie, d’explorer les ruptures induites par le progrès éducatif si l’on veut comprendre l’effet de divergence qui affecte les nations avancées: le paradoxe d’un homo americanus simultanément innovateur et archaïque, le phénomène Trump, le manque de réalisme des volontés de puissance allemande et chinoise, l’efficacité russe, la renonciation japonaise, les récentes métamorphoses de l’Europe et le Brexit. Cette revisitation magistrale de l’histoire de l’humanité nous permet finalement d’apercevoir en toute lucidité ce qui nous attend demain.


- Petit éloge de l'enfant
de Pierre Lassus
Éditions François Bourin / 31 août 2017


Le Titre du Roman

L’enfant: celui que nous avons été, celui que nous avons créé, on croit le connaître, on croit le comprendre. Médecins, psychologues, enseignants, pédagogues, sociologues, historiens, tous se sont penchés sur son berceau et sur les étapes de sa croissance physique, affective, relationnelle. Pour aussi utiles qu’elles soient, notamment pour que l’enfant accède à l’état d’adulte libre et responsable, ces approches n’offrent cependant qu’une vision partielle de sa réalité, de son "Être"… de "l’Être-enfant". Dans ce Petit éloge de l’enfant, à travers de courts récits, Pierre Lassus a voulu nous raconter l’enfant, sous toutes ses facettes, ses sentiments, émotions, joies, chagrins, peurs et souffrances. Le lecteur s’identifiera à plusieurs de ces portraits.


- Quand un proviseur se lâche !
de Patrice Romain
Éditions Cherche Midi / 31 août 2017


Le Titre du Roman

Le pire des parents d'élèves. Depuis quarante ans que Patrice Romain les fréquente en tant qu'instituteur, directeur d'école puis principal de collège, il les connaît bien, ses parents d'élèves. Leurs petits défauts, leurs récriminations loufoques et leur mauvaise foi quand ils défendent leur progéniture pimentent en effet son quotidien. Pour la première fois, un proviseur nous dévoile les lettres impertinentes, décalées, acides, pétillantes qu'il a adressées à ces parents roublards ou désemparés... Une plongée fascinante, souvent hilarante, parfois dramatique, dans l'univers méconnu des rapports entre chef d'établissement et parents d'élèves.


- Angela Merkel
de Marion Van Renterghem
Éditions Les Arènes / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Angela Merkel vient d'ailleurs: de l'Est, de cette Allemagne du bloc soviétique abandonnée par l'Europe et l'Occident. Ce qui était une faiblesse sur la scène politique intérieure est devenu une force et fait sa profondeur. Angela Merkel est différente parce qu'elle sait ce que la liberté veut dire. Protestante et divorcée, elle a su s'imposer dans un milieu d'hommes largement catholique. Scientifique d'origine, elle ne cherche pas à briller mais à faire. Lente, obstinée, sans éclat, elle est à la fois une tacticienne machiavélique et une femme de valeurs. Ses rivaux en politique, elle n'a pas hésité à les tuer avec préméditation. Mais elle accueille des centaines de milliers de réfugiés à rebours de son électorat. Marion Van Renterghem est allée sur les traces de "la femme la plus puissante du monde". Elle a retrouvé ses amis d'enfance, interrogé les acteurs et les témoins de son ascension et recueilli les témoignages d'hommes d’État ou de leurs conseillers qui ont côtoyé la chancelière, de Tony Blair à Vladimir Poutine, en passant par ses quatre présidents français, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron. Ovni politique, Angela Merkel incarne la métamorphose de l'Allemagne et de l'Europe. Elle fait partie de notre histoire commune.


- Automnes. Plus je vieillis, plus je me sens prête à vivre
de Christine Jordis
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

"La vieillesse", dit-on, comme s'il n'y en avait qu'une. En réalité, il y en a plusieurs. À chacun de trouver la sienne. Mais la société a posé un chiffre sur vous, comme un dossard sur le dos d'un coureur. Le chiffre fait loi. Vous l'atteignez: vous voilà dans une case ou dans une cage... Rassurez-vous, tout n'est pas perdu. Vous constituez un marché rentable. On va s'occuper de vous. Vous choyer. Vous solliciter. Les profiteurs sont maintenant lancés à vos trousses, prêts à tout pour vous convaincre et vous vendre leur camelote. Vous voilà prisonniers de l'idéologie ambiante, fin prêts pour la consommation. Mais le droit à la désobéissance existe. Alors, laissez-là les pièges et les mensonges de la société. Prenez la clé des champs. Vivez votre âge comme vous l'entendez. Non comme une course après la jeunesse qui s'enfuit, mais comme l'apprentissage d'une nouvelle aventure et la poursuite de votre voyage intérieur. En lisant, en rêvant, en vous promenant dans la compagnie des sages.


- Comment l'alcool détruit la jeunesse
La responsabilité des lobbys et des politiques
de Amine Benyamina
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

L'alcool est la principale drogue chez les jeunes, et le binge drinking, qui consiste à en absorber beaucoup en un temps très court, est emblématique de leurs nouvelles pratiques. Les effets sont irréversibles, car l'alcool est durablement toxique pour le cerveau, et ces cuites extrêmes multiplient les risques d'entrer dans l'alcoolisme. Notre culture de banalisation nous fait fermer les yeux. Certains lobbies déploient leur perversité jusqu'à rendre l'alcool encore plus attractif, et les politiques favorisent des intérêts privés, alors que ses dégâts ont un coût exorbitant. Le Pr Amine Benyamina lance un cri d'alarme. Avec la journaliste Marie-Pierre Samitier, il analyse les comportements des jeunes, dénonce les pièges et décrypte les dernières données scientifiques, accablantes. Face à ce drame de santé publique qui menace l'avenir de notre société, une réponse politique s'impose. D'urgence.


- Jean-François Bizot. L'inclassable
de Marina Bellot et Baptiste Etchegaray
Éditions Fayard / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Il a dynamité la presse, réinventé la radio et influencé la télévision. D'Actuel, fanzine underground qui, dès 1970, mit en couverture l'écologie et le féminisme, transformé dans les années 1980 en phénomène de kiosques qui tirait jusqu'à 400 000 exemplaires, à Radio Nova, seule grande radio libre à avoir résisté aux sirènes commerciales, Jean-François Bizot a consacré sa vie à explorer les marges et exploser les carcans. Ce riche héritier en révolte contre son milieu, enfant de la Libération et produit de Mai 68, incarne l'envolée d'une génération qui a cherché des clés de compréhension du monde ailleurs que dans les grands médias dominants. Infatigable curieux de musique, bourreau de travail, lanceur d'innombrables talents parmi lesquels Jamel Debbouze, Édouard Baer, Frédéric Taddeï, Ray Lema, McSolaar... Marina Bellot et Baptiste Etchegaray sont partis à la rencontre de ceux qui l'ont connu et qui ont vu, à son contact, leurs vies transformées. Ils écrivent le portrait fascinant d'un patron de presse atypique et novateur.


- L'aventure d'actuel, telle que je l'ai vécue
de Marc de Smedt
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

1970. En pleine explosion de la contre-culture et du mouvement hippie, un magazine français s'impose comme le représentant d'une jeunesse qui veut changer le monde, vivre avec intensité, en communauté ou sur la route, pratiquer l'amour libre, inventer une autre architecture, jouer du rock et des musiques planantes. Ce magazine psychédélique s'appelle Actuel. En cinq ans, il devient culte. 1975. Actuel estime avoir fait le tour de l'underground et se saborde. Mais son équipe reste soudée: Bizot, Burnier, Rambaud, Lentin, Mercadet, van Eersel et quelques autres continuent d'écrire des livres, des parodies, des scénarios. Ils s'installent dans le "château de Saint Maur" où ils vont expérimenter une vie à la fois créative et débridée. 1979. Un vent nouveau se lève, la jeunesse veut découvrir le monde et "Monsieur Réel" sous tous ses angles. Actuel renaît sous la forme d'un magazine de nouveau journalisme qui envoie ses reporters aux quatre coins du monde pour en rapporter des visions fortes, parfois terribles, mais le plus souvent enthousiasmantes. Énorme succès commercial. Mais, au business, Bizot et sa bande préfèrent la liberté de tout expérimenter, sur la forme et sur le fond, faisant du journalisme une expression artistique. Aujourd'hui, le dernier de la bande, Patrice Van Eersel, nous raconte cette fabuleuse aventure.


- L'évêque Cauchon et autres noms ridicules de l'histoire
de Bruno Fuligni
Éditions Les Arènes / 30 août 2017


Le Titre du Roman

L'évêque Cauchon qui fit brûler Jeanne d'Arc, le gendarme Merda qui tira sur Robespierre, ont fait rire des générations d'écoliers. En puisant dans l'histoire de France et du monde, Bruno Fuligni est allé à la recherche des noms propres à consonance comique, sans oublier les noms adaptés à une qualité ou un métier, ou "aptonymes": le docteur Bizard, le franc-maçon Laloge, l'anticlérical Legros-Dévôt, l'évêque Lucifer, le colonel Dominé... De l'empereur Mongku au peintre Labitte, en passant par le député Chion-Ducollet, le sénateur Pèdebidou, Mgr Lanusse ou le poète Troccon, tous ces personnages ont réellement existé. Certains ont même été censurés des manuels scolaires, comme le chevalier de La Crotte ou le physicien William Prout, grand spécialiste des gaz. Un livre pour se cultiver tout en ricanant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Dim 8 Oct - 11:43

- L’humanité, apothéose ou apocalypse ?
de Jean-Louis Servan-Schreiber
Éditions Fayard / 30 août 2017


Le Titre du Roman

"Allons-nous tous être emportés par les bouleversements que nous, humains, avons générés sans en mesurer les conséquences? Ou bien, à l'inverse, nos successeurs ici-bas seront-ils des surhommes, des demi-dieux, à la fois omnipotents et sages? La nouveauté est qu'il ne s'agit pas d'un fantasme de science-fiction de plus. Ce dilemme est bien réel. Notre XXIe siècle marque une charnière dans la longue histoire de notre espèce. L'enquête effectuée pour ce livre m'a fait comprendre les arguments des optimistes et des pessimistes. Or chacun d'entre eux a des arguments convaincants. Nous avons urgemment besoin d'une vision à plus long terme au moment où nous fonçons ensemble vers un futur opaque dont nos phares n'éclairent pas la route. Je donne aussi la parole à des penseurs de tous horizons, qui explorent, chacun à leur manière, cet avenir commun". J.-L. S.-S.


- La parole et l'action
de Henri Leclerc
Éditions Fayard / 30 août 2017


Le Titre du Roman

L'avocat pénaliste, ancien membre du Conseil de l'Ordre et président d'honneur de la Ligue française pour la défense des droits de l'homme et du citoyen, revient sur soixante années de carrière. Il évoque ses affaires les plus célèbres: les manifestants de mai 1968, les mineurs des houillères, les militants indépendantistes algériens...


- Les âmes blessées
de Boris Cyrulnik
Éditions Odile Jacob / 30 août 2017


Le Titre du Roman

"À cause de la guerre, du fracas de mon enfance, j’ai été, très jeune, atteint par la rage de comprendre. J’ai cru que la psychiatrie, science de l’âme, pouvait expliquer la folie du nazisme. J’ai pensé que le diable était un ange devenu fou et qu’il fallait le soigner pour ramener la paix. Cette idée enfantine m’a engagé dans un voyage de cinquante ans, passionnant, logique et insensé à la fois. Ce livre en est le journal de bord.Pour maîtriser ce monde et ne pas y mourir, il fallait comprendre; c’était ma seule liberté. La nécessité de rendre cohérent ce chaos affectif, social et intellectuel m’a rendu complètement psychiatre dès mon enfance. Cinquante ans d’aventure psychiatrique m’ont donné des moments de bonheur, quelques épreuves difficiles, le sentiment d’avoir été utile et le bilan de quelques méprises. Mon goût pour cette spécialité est un aveu autobiographique. L’histoire de ces cinquante années raconte aussi comment j’ai traversé la naissance de la psychiatrie moderne, depuis la criminelle lobotomie, l’humiliante paille dans les hôpitaux, Lacan le précieux, la noble psychanalyse malgré ses dérives dogmatiques, l’utile pharmacologie devenue abusive quand elle prétendu expliquer tout le psychisme, et l’apaisement que m’a apporté la théorie de l’attachement, dont la résilience, mon chapitre préféré, étudie une nouvelle manière de comprendre et de soulager les souffrances psychiques.  Ce long chemin m’a conduit à tenter d’expliquer, de soulager et parfois de guérir les souffrances psychiques. Il m’a donné le plaisir de comprendre et le bonheur de soigner les âmes blessées". B. C.


- Les aristocrates rebelles
de Gonzague Saint Bris
Éditions Les Arènes / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Ils sont nés avec un nom et des privilèges mais ont choisi leur propre destin, au risque de tout perdre. L'histoire de France et du monde recèle une incroyable richesse en aristocrates rebelles. De Cyrano de Bergerac à Olympe de Gouges, de Lord Byron à Alphonse de Lamartine, du comte Tolstoï à Savorgnan de Brazza, de Luchino Visconti à Simone de Beauvoir, ils inventent leur voie. Ils défrichent leur chemin et explorent les horizons lointains. Ils se défont des oripeaux de leur classe pour se vêtir des habits neufs de la découverte. Leurs figures sont à chaque fois emblématiques d'un engagement, d'une destinée à nul autre pareil. Ils ne sont en rien comparables et cependant on a la certitude qu'ils appartiennent à cette même fraternité baroque.


- Lucrèce
de Pierre Vesperini
Éditions Fayard / 30 août 2017


Le Titre du Roman

De Lucrèce on croit tout savoir : un éclair, le De rerum  natura, qui troua la nuit où sombrait la République romaine, entre guerres civiles et religions à mystères, portant la bonne nouvelle du rationalisme grec et de l'hédonisme épicurien. Puis l'oubli, au Moyen Âge. Oubli délibéré de la part du christianisme triomphant, désireux d'étouffer toute dissidence. La redécouverte enfin, par les humanistes qui, en imposant l'ouvre malgré tous les interdits, feront naître le monde moderne. Mais tout cela n'est que mythes. Mythe du poète hors des normes de son temps, mythe d'un Moyen Âge obscur, mythe de l'humaniste éclairé parti seul sur les routes à la redécouverte d'un passé disparu. Pierre Vesperini plonge à même les sources, antiques, médiévales et modernes, au travers du filtre de l'historiographie dominante. Dénouant un à un les fils de l'histoire supposée des origines de notre modernité, il éclaire de façon lumineuse l'apport de l'héritage antique à notre culture européenne.


- Mains. Ce que nous faisons d'elles et pourquoi
de Darian Leader
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Emblème de notre capacité d'agir, nos mains sont aussi une part de nous-mêmes qui nous échappe. De l'Antiquité au XVIIIe siècle jusqu'aux bouleversements de la révolution numérique, Darian Leader explore ce que nous faisons d'elles, à travers une multitude d'exemples puisés dans la littérature, les sciences ou les arts. Et constatant que les êtres humains ont toujours eu besoin de manier, tripoter, gratter, triturer..., qu'il n'existe pas de culture dans laquelle ils n'agitent pas leurs mains quand ils parlent, le grand psychanalyste anglais interroge l'étrange nécessité que nous avons de les utiliser: y aurait-il un risque à garder nos mains inactives? Parce qu'occuper ses mains touche, fondamentalement, à la façon dont notre existence prend corps, cet essai passionnant éclaire de manière inédite nos comportements les plus intimes.


- Michel et moi
de Macha Méril
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

"Je vous ai souvent parlé de mes libertés et de mes prisons. De mes soleils et de mes ombres. De mes fiertés et de mes doutes. De ce qui anime et de ce qui entrave la vie d'une femme de ma génération. Après toutes ces années, un éblouissement me saisit: la découverte de l'amour. Il porte un nom: Michel Legrand. J'ai soixante-dix-sept ans, il en a quatre-vingt-cinq. Nous nous étions rencontrés en 1964, et étions tombés amoureux. Mais il était marié, moi sur le point de l'être. Le hasard nous a réunis, cinquante ans plus tard. Et l'amour a explosé, plus fort encore. Comme s'il nous attendait, tapi au fond de nous. Comme si tout ce que j'avais vécu jusqu'ici n'était qu'un apprentissage me permettant de mieux accueillir un si grand événement. Non, l'amour n'a pas d'âge. Ou peut-être se construit-il encore mieux quand on n'a plus vingt ans".


- Tu haïras ton prochain comme toi-même
de Hélène l'Heuillet
Éditions Albin Michel / 30 août 2017


Le Titre du Roman

Si la haine est une expérience psychique nécessaire, impossible de grandir ou de passer les étapes de la vie sans en faire l'expérience, l'absence de refoulement de cet élan pulsionnel est dévastatrice pour la vie en société et pour soi-même. Or la haine s'invite de nos jours dans les dialogues, et surgit au moindre désaccord, entre voisins, dans le couple, dans la famille, au travail, et bien sûr, de façon véhémente, en politique. Et ce nouveau discours de la haine produit nécessairement de nouvelles formes de violence. Dans cet essai passionnant, Hélène l'Heuillet envisage les mouvements populiste et jihadiste comme des effets de ce nouveau rapport à la haine. Rien d'étonnant dès lors à constater qu'ils attirent ceux qui sont nés au sein même de ces discours, qui ont été socialisés par eux, bercés par leurs rengaines: les jeunes. Qu'a-t-on dit, ou plutôt que n'a-t-on pas dit, à la jeunesse pour qu'elle soit séduite par le type de radicalité en jeu dans le populisme et dans le jihadisme? Comment expliquer qu'elle désire à ce point la destruction?


- Was ist das ? Chroniques d'une française à Berlin
de Pascale Hugues
Éditions Les Arènes / 30 août 2017


Le Titre du Roman

"Un déjeuner au restaurant du Sénat à Paris puis, quelques jours plus tard, un autre à la cantine du Bundesrat à Berlin, m'en ont appris beaucoup plus que tous les traités de droit constitutionnel sur le fonctionnement de la démocratie dans nos deux pays". Pascale Hugues vit à Berlin depuis vingt-cinq ans. L'Allemagne n'est pas encore son vrai Heimat, et la France a cessé d'être le pays familier de son enfance. Vivre entre deux pays, c'est comme porter des petites antennes occupées en permanence à capter les différences, le "pas pareil" chez l'un et chez l'autre. À travers vingt-six chroniques, l'auteure épingle avec malice nos différences et nous parle sans aucun tabou de notre rapport au corps, à la nature, à la gastronomie, à l'ordre, à la politique, au sexe, au passé, à la nation..., sans oublier toutes ces expressions et tous ces tics de langage français ou allemands qui sont autant de marqueurs de notre vision du monde. Alors, vous êtes plutôt Birkenstock ou Louboutin? Luxembourg ou Tiergarten? Macarons ou forêt-noire? Lenôtre ou KaDeWe? Mona Lisa ou Néfertiti?...


- Au nom de la mère
de Margaux Chikaoui
Éditions Michalon / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Notre héroïne est une "fille-sans-père", miroir en creux des "filles-mères". Histoire banale, histoire fatale: aventure extra-conjugale entre une jeune femme issue d'un milieu populaire et un puissant magistrat. Elle fera la connaissance de son père à l'adolescence, au terme d'une procédure judiciaire qu'il aura tenté à tout prix de freiner, avec la complicité de certains de ses confrères. Voici l'enfant illégitime devenue jeune fille adoubée. La découverte de l'univers feutré d'un monde qui lui a toujours semblé inaccessible sera une épreuve dans sa construction personnelle. Elle se lance dans des études de droit. Atavisme, désir de revanche? Reproduira-t-elle l'histoire maternelle? Le récit d'une candeur explosée face aux méandres d'une justice à deux vitesses. "Que l'on juge nos parents faibles, méprisables, haïssables ou durs, ceux-ci sont notre tout. Ceux à qui l'on rêve secrètement de ressembler, ou ceux que l'on fuit pour justement éviter un mimétisme gênant. Ainsi, peu sommes-nous qui considérons nos mères et pères, dans nos cœurs entiers et profonds, tels nos autres".


- Baudelaire
de Marie-Christine Natta
Éditions Perrin / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Enfant, Charles Baudelaire voulait être comédien. Cette fantaisie est très sérieuse: elle révèle toute l'importance que Baudelaire accorde à l'artifice, l'élément fondateur de son dandysme. Loin d'être une mode frivole ou juvénile, le dandysme représente pour lui une philosophie qu'il revendique et manifeste autant par sa vie que par son œuvre. Voilà, parmi d'autres thèmes, ce qu'apporte cette biographie novatrice de l'auteur des Fleurs du mal: bien des pans de la geste du poète romantique méritaient d'être à nouveau questionnés. Nourrie de sources premières (les œuvres, la correspondance, les notes autobiographiques, les témoignages directs), Marie-Christine Natta ne se contente pas de réutiliser une matière déjà exploitée. Elle accorde une place nouvelle à l'entourage de Baudelaire et en particulier à son éditeur Poulet-Malassis. Elle montre la pluralité de son talent, celui du poète, du traducteur, du critique littéraire et du critique d'art. Elle n'oublie pas non plus, ce qui est moins connu, l'humour de Baudelaire. Ce faisant, elle met en évidence les contradictions déchirantes de celui qui n'est jamais bien là où il est, qui célèbre les vertus du travail et maudit sa fainéantise, qui rêve d'ordre et de luxe, mais mène une vie de "chien mouillé". C'est de cette existence au cours paradoxal, magnifiquement restituée par la plume subtile et ciselée de Marie-Christine Natta, qu'est apparue, comme un miracle, l'œuvre essentielle d'un créateur qui ne se sent pas fait comme les autres hommes, mais dans lequel chacun se reconnaît.


- Erich Von Manstein. Mémoires
de Erich Von Manstein
Éditions Perrin / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Les Mémoires du maréchal von Manstein comptent parmi les documents les plus importants sur la Seconde Guerre Mondiale. Véritable pompier du Führer, Manstein est partout entre 1940 et 1943: en Pologne, en France et bien sûr en Union Soviétique. Il raconte les querelles stratégiques, la mise au pas du haut commandement militaire par Hitler, le quotidien des soldats et ses propres faits de gloire. Mais Manstein cherche aussi à dédouaner la Wehrmacht des crimes perpétrés sous le nazisme, notamment à l'Est. C'est sur ce point que les éclaircissements apportés par Pierre Servent, dans sa substantielle présentation, sont particulièrement précieux.


- L'élève au cœur de sa réussite. Mon aventure d'enseignante
de Marie-Hélène Fasquel-Erhart
Éditions François Bourin / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Terminés les cours magistraux où le professeur est assis à son bureau face aux élèves. Pour Marie-Hélène Fasquel, seule Française sélectionnée pour le Global Teacher Prize en 2017, enseignement rime avec interactivité, innovation et passion. Grâce à une pédagogie novatrice et originale, cette professeure dépoussière véritablement l’enseignement. Ses outils: la classe inversée, les interviews sur skype entre les élèves et des écrivains anglo-saxons, la rédaction de magazines en ligne, des partenariats entre universitaires, auteurs et élèves. Avec cette méthode, qui fait appel aux dernières innovations technologiques, l’élève retrouve le goût du travail et devient l’acteur de sa propre réussite. Dans cet ouvrage, Marie-Hélène Fasquel nous détaille aussi son parcours de professeure et nous dévoile son approche personnelle de l’enseignement dont le but est avant tout de développer la confiance de ses élèves.


- La plus belle histoire de l'école
de Luc Ferry et Alain Boissinot
Éditions Robert Laffont / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Quelques siècles avant Jésus-Christ, à Athènes, assisté par un esclave pédagogue, un enfant apprend à tracer les lettres, sa tablette sur les genoux. Trois millénaires plus tard, la tablette est connectée, les salles de classe se sont multipliées. Mais l'école a-t-elle vraiment changé? Enseigner, initier, guider l'élève dans le monde du savoir. Au fil d'un dialogue passionné, Alain Boissinot et Luc Ferry racontent l'extraordinaire histoire de cet effort engagé depuis l'Antiquité. Cette belle aventure, c'est celle du système éducatif mais aussi celle des idées, pédagogiques, politiques, philosophiques, qui l'ont façonné. Comment enseignait-on autrefois? Qui a inventé l'école? Comment a-t-elle évolué? En déroulant le fil chronologique, les auteurs nous font assister à tous les grands débats qui ont animé l'enseignement, telles les querelles récurrentes entre foi et raison, entre Église et État... Le collégien du XXIe siècle n'est pas si différent du jeune Grec qui commentait Homère, et certaines méthodes antiques sont d'une surprenante actualité. Ou va-t-elle aujourd'hui, cette école que l'on dit en crise, confrontée aux incivilités et à l'illettrisme? Quel avenir pour les enseignants? Quels savoirs privilégier? Le nouvel équilibre, nous suggèrent les auteurs, n'est-il pas précisément à chercher dans les leçons de l'histoire et peut-être, aussi, dans un surcroît d'humanité?


- Le 4 septembre 1870
de Pierre Cornut-Gentille
Éditions Perrin / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Le 2 septembre 1870, la France subit, à Sedan contre la Prusse, l'une des plus terribles défaites de son histoire. Napoléon III est prisonnier. À Paris, la nouvelle provoque la sidération, et la foule réclame l'abolition de l'Empire. Le 4 septembre, en quelques heures, la déchéance est votée, un gouvernement de la Défense nationale est constitué et la République est proclamée, dans une grande agitation, mais sans aucune goutte de sang, ce qui est sans précédent depuis 1789. Entre le Palais-Bourbon envahi, les Tuileries désertées, l'Hôtel de Ville et le ministère de l'Intérieur en ébullition, se joue et s'écrit un grand moment d'histoire de la France, puisque depuis lors la République, réinventée en un seul jour, n'a désormais plus cessé d'être notre régime institutionnel, mis à part la parenthèse de Vichy. L'auteur relate heure par heure et de lieu en lieu cette journée trop méconnue, mettant en scène l'impératrice Eugénie exfiltrée de son palais, le stupide ministre de la Guerre Palikao, le général Trochu, président du nouveau gouvernement, le vieil et vert orléaniste Thiers, les républicains de 1848 Grévy et Crémieux, les jeunes prudents comme J. Favre, J. Ferry, E. Picard, plus ardents comme Gambetta qui impose son énergie et son éloquence. Sur le fondement de ces événements, notre pays vit encore.


- Mangeurs de viande
de Maryléne Patou-Mathis
Éditions Perrin / 24 août 2017


Le Titre du Roman

L'histoire de la viande est aussi longue que celle de l'homme. À travers elle, c'est bien évidemment la question de la place des animaux dans nos sociétés dont il s'agit, des relations complexes qui se sont tissées au fil du temps entre eux et nous. Poursuivant ici son exploration des premières sociétés humaines, Marylène Patou-Mathis montre les effets engendrés par la consommation de viande, singulièrement l'apparition de la chasse avec ses conséquences socioculturelles. S'appuyant sur les dernières découvertes archéologiques ainsi qu'une large documentation ethnographique et historique, elle expose les grandes phases de l'évolution des comportements humains vis-à-vis des animaux. Aujourd'hui, comme hier, l'animal est indispensable à l'Homme: il tient une place centrale dans son imaginaire et lui tend un miroir. De quoi alimenter les débats actuels autour de sa consommation.


- Prédica
de Paul Chantrel
Éditions Pierre Guillaume De Roux / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Grande figure de l’édition française, Paul Chantrel fut le fondateur de la collection de poche 10/18. "François s'était entendu avec de nombreux éditeurs pour en publier des titres dans sa collection de poche. Avec Esmenard, l'héritier d'Albin-Michel; Bardet et Flamand, au Seuil; Les Éditions sociales (où l'on s'étonnera qu'il ait vendu plus d'exemplaires du Manifeste du Parti Communiste en un mois qu'elles-mêmes en dix ans. Publication de Marx qui, en ces temps de guerre froide, le fera traiter de suppôt de Moscou par l'ambassadeur des États Unis, peut-être un maccarthyste attardé); Le Cerf, qui tenait boutique au rez-de-chaussée du couvent de dominicains, boulevard de Latour-Maubourg, où siégeait le Père Boisselot et où François avait participé au lancement de Télérama ( comme à Venise Saint-Mar et non Saint-Marc, pourquoi, alors que l'on courre le cer(f), ce mammifère ruminant de nos forêts, dit-on les Éditions du Cerf? se demandait-il), dont il publiera l'édition des quatre évangélistes agrées par l’Église (l'Évangile selon saint Jean, d'abord: "Au commencement était la parole... toutes choses ont été faites par elle... et la parole a été faite chair...") Plus tard, comme on reprochera à 10/18 de manquer de fiction, le fonds romanesque de Plon ayant été abandonné à Hachette pour son  Livre de poche, et plutôt que d'éditer des rebuts, François proposera à Jérôme Lindon de publier le Nouveau Roman en édition de poche. Bien que François vît dans le Nouveau Roman une littérature convenue, il constituait un ensemble historiquement cohérent. Lindon trouvera déraisonnable le risque financier que prenait François, mais il acceptera. Il sera stupéfait de découvrir les livres de Robbe-Grillet, Les Gommes, de Marguerite Duras, Moderato cantabile, de Beckett ( marqué par son époque, François verra et reverra Fin de partie) vendus en 10/18 autant que des romans de gare. De Moderato cantabile, François gardera le souvenir d'un tête-à-tête avec Marguerite Duras qui, de bar en bar, et ayant refuser de parler des Petits chevaux de Tarquinia, dura jusqu'à trois heures du matin ( il savait que ce roman l'embarrassait dont la forme trop mauracienne n'était pas de sa manière pour ne pas dire maniéré. Se disant cavalier et faisant semblant de croire que le sujet en était des chevaux, il avait insister pour qu'elle lui en parlât afin de la taquiner avec Tarquinia). François rejoignit Prédica, soûlé de mots et de Coca-Cola. Marguerite, hors de toute considération politique, préférant le vin rouge".


- Prof: les joies du métier
de Sophie Mazet
Éditions Robert Laffont / 24 août 2017


Le Titre du Roman

Sophie Mazet, fidèle à sa méthode, questionne cette fois les préjugés qui entourent le métier d'enseignant. Pourquoi cette profession suscite-t-elle autant de fantasmes? Si l'on en croit les statistiques, 70 % des profs se déclarent heureux dans leur travail, un sentiment pourtant loin d'être le plus audible dans le débat public. Certes, pour rester zen, être inventif et attentif aux besoins de ses élèves, une formation purement théorique ne suffit pas. Apprendre à maintenir l'équilibre entre fermeté et bienveillance, s'adapter, ne pas viser la perfection, mais persévérer dans ses objectifs: voilà le sésame pour faire progresser les élèves, même les plus réfractaires. Nourri d'une passion communicative pour son métier, le témoignage de Sophie Mazet regorge d'anecdotes et de reparties d'élèves aussi drôles que pertinentes et offre mille et une astuces concrètes pour améliorer la relation prof-élève. Un livre optimiste, énergique et stimulant, qui tord le cou à bon nombre d'idées reçues.


- Soyez une légende
de Inshape Tibo
Éditions Michel Lafon / 24 août 2017


Le Titre du Roman

DAAMN, TEAMSHAPE! J’espère que vous allez bien! C’est Tibo Inshape et c’est un plaisir de vous aider aujourd’hui. Entre boulot, études, muscu et petites, on a souvent plein de rêves et d’objectifs. Parfois, on n’arrive pas à les atteindre et on baisse les bras trop vite. Moi aussi, j’ai été comme vous. Mais on ne devient pas le meilleur en claquant des pecs. Je vais vous montrer dans ce livre énorme & sec comment, en cinq étapes, vous allez vous motiver pour atteindre les buts que vous vous êtes fixés. Aucune excuse. Ensemble on va surmonter tous vos obstacles et faire de vous une légende car VOUS êtes les meilleurs. BOOUUM.


- "Une poule sur un mur.."
de Julie Dénès
Éditions Michalon / 24 août 2017


Le Titre du Roman

"Il y a 14 ans, je suis morte. La violence, les humiliations, les maux et les mots m'ont détruite. La honte et la culpabilité m'ont réduite au silence. À présent, je vous livre mon lourd secret: l'histoire de cette mort méticuleusement orchestrée à huis clos. Je vous décris le cycle de la violence que j'ai subi: la lune de miel; puis la tension, la violence physique ou psychologique, la culpabilité; et enfin la lune de miel, à nouveau. Ce mécanisme qui retient la victime, qui lui fait espérer des jours meilleurs, un avenir radieux et heureux. Cette spirale infernale dans laquelle j'ai sombré et que j'ai réussi à briser en partie grâce à cette comptine".


- Bonnes nouvelles de l’école
de Emmanuel Vaillant
Éditions JC Lattès / 23 août 2017


Le Titre du Roman

L’école va mal, il faut la réformer. Cette rengaine envahit depuis des années tous les débats sur l’éducation en France. Or, loin des discours dominants sur la déliquescence scolaire, des milliers d’enseignants et de chefs d’établissements imaginent, expérimentent et renouvellent leurs manières de faire classe, de donner envie aux élèves d’apprendre, de les évaluer et les faire progresser sans rien perdre de leurs exigences. Pendant près de deux ans, l’auteur a réalisé un tour de France des initiatives qui se mettent en place dans des établissements ordinaires de l’Éducation nationale. Cette enquête est une plongée dans une trentaine d’établissements publics, écoles primaires, collèges et lycées, à la campagne, en banlieue ou dans les centres villes, pour raconter très concrètement ce qui s’invente, sans bruit, dans le quotidien des classes. Méthodes, modes d’évaluation, espaces scolaires, alliances avec les acteurs éducatif : il se passe quelque chose à l’école et on ne le sait pas, ou si peu. À rebours des controverses idéologiques, du pessimisme et des clichés sur le "mammouth", cette enquête s’appuie sur des initiatives concrètes qui ont fait leurs preuves avec les élèves et témoignent de la vivacité de "l’école d’en bas", là où s’invente demain.


- L’éducation nationale, une machine a broyer
de Isabelle Dignocourt
Éditions Du Rocher / 23 août 2017


Le Titre du Roman

Professeur de lettres classiques à Roubaix et Tourcoing pendant plus de vingt ans, Isabelle Dignocourt incarne la crise de l'Éducation nationale. Fille d'ouvriers, Isabelle a choisi d'enseigner le français et les langues anciennes par passion et parce qu'elle voulait partager son amour des mots et de la culture antique avec des élèves pour la plupart issus de milieux modestes. Cette envie de transmettre ne l'a pas quittée, mais sa colère contre la machine administrative qu'est l'Éducation nationale n'a cessé de croître au rythme de la valse des ministres. Treize en vingt-cinq ans. De réformes en rapports, et de rapports en réformes, concoctés par les technocrates de la rue de Grenelle adeptes de la novlangue, l'auteur constate (hélas, elle est loin d'être la seule) que l'école va de plus en plus mal. L'Éducation nationale est une machine aveugle et inhumaine qui broie les professeurs et leur ôte toute liberté. Face à ce désastre, Isabelle appelle à la résistance: laissons les professeurs faire leur travail, afin que l'école redevienne un lieu de transmission de tous les savoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
 
Les dernières parutions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» ICOM - CC : les dernières parutions.
» Parution du Petit Chaperon Rouge !
» Dernières parutions d'Archetype
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» 15 photos marquantes des dernières décénies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: Les romans :: 5. Témoignages / Documents-
Sauter vers: