Le Titre du Roman

AccueilAccueil  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Les dernières parutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 17:42

- Mythologie et philosophie
de Luc Ferry
Éditions Plon / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Par dizaines, des expressions issues de la mythologie grecque se sont inscrites dans le langage courant: une "pomme de discorde", un "dédale de rues", prendre le "taureau par les cornes", toucher le "pactole", "tomber de Charybde en Scylla", suivre un "fil d'Ariane", "jouer les Cassandre", etc. Mille références endormies aux Sirènes, à Typhon, Océan, Triton, Python, Sibylle, Stentor, Mentor, Laïus, Argus et à tant d'autres personnages mythiques habitent encore incognito nos conversations de tous les jours. Je vous propose de les réveiller en racontant les histoires magnifiques qui en sont l'origine. Mais il y a plus. Les grands mythes ne se limitent pas à des "contes et légendes". Ils proposent des leçons de vie et de sagesse d'une profondeur abyssale. La mythologie représente ainsi une tentative grandiose pour apporter des réponses à l'antique question métaphysique de "la vie bonne pour les mortels". Son étude, passionnante en elle-même, constitue pour cette raison une excellente introduction à la philosophie". Luc Ferry


- Ne dénaturez pas les animaux
de François Xavier Testu
Éditions Robert Laffont / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

C'est par la voie d'un quotidien que je découvris cette nouvelle ébouriffante: Depuis le vote définitif du Parlement le 28 janvier 2015, l'animal est enfin reconnu dans le Code civil comme un "être vivant doué de sensibilité" (nouvel art. 515-14). C'est un tournant historique, qui met fin à plus de deux cents ans d'une vision archaïque de l'animal dans le Code civil. Cette reconnaissance constitue un immense progrès pour notre société. Il n'y a pas besoin du droit, avec ses règles brouillonnes à ne plus savoir qu'en faire, pour dire une chose pareille: les animaux ont une sensibilité. Les gens ordinaires, indifférents aux jeux de rôles sur les grandes causes qui n'en sont pas, ont perçu depuis la nuit des temps la lueur d'amitié que renvoie le regard de l'animal familier, et ils ont frémi de regret en distinguant l'incompréhension que l'animal blessé sait adresser à l'homme en guise d'ultime reproche. L'enfumage juridique est l'un des plus prodigieux moulins à bêtise que le monde occidental ait conçus. Il s'agit de faire croire que le droit est important en toutes choses, alors que ce n'est pas le cas. La fin heureuse ou moins malheureuse de toute chose échappe le plus souvent à la sphère du droit. Le droit ne peut pas tout puisque aucun règlement ne peut nous obliger à avoir du cœur.


- Souvenirs de police. La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939)
de Bruno Fuligni
Éditions Bouquins / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Ils ont arrêté Ravachol, Landru et Mata Hari, démantelé la "bande à Bonnot", et leurs récits ont inspiré des personnages aussi mythiques que le comte de Monte-Cristo, Arsène Lupin, Fantômas ou Maigret. Qu'il s'agisse de vol, de crime, de mœurs ou de pouvoir, les "policiers-écrivains" nous ont laissé des textes passionnants. Policiers, ils ont découvert des corps, traqué des assassins, livré des coupables à la justice de leur temps. Écrivains, ils ont consigné leurs enquêtes, leurs intuitions, leurs idées. À l'âge de la retraite, ils ont publié, raconté, revécu les moments forts d'une carrière, non sans se donner le plaisir de régler au passage quelques comptes. En eux se révèlent des narrateurs efficaces qui ont le sens de l'image et du raccourci saisissant. De l'ancien préfet de police craint et respecté au petit inspecteur des mœurs qui se sait l'objet du mépris public, ces Souvenirs de police condensent un siècle et demi d'affaires criminelles et politiques.


- Un cadeau du ciel...
de Françoise Hardy
Éditions Des Équateurs / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

C'est un voyage au bout de la nuit et au bout de la vie. Une odyssée intime dans le dédale de la souffrance, de la maladie. Un purgatoire contemporain, quotidien, qui est le propre de la condition humaine. En mars 2015, Françoise Hardy a été hospitalisée à la suite de la dégradation de son état de santé dû à un lymphome de Malt. Dans la spirale infernale, elle se fracture la hanche et le coude pendant son hospitalisation. Plongée dans un coma artificiel, elle sera donnée pour condamnée par les médecins. Presque morte. Se produit un miracle grâce à une thérapie de la dernière chance. Dans un combat contre l'ange, la vie reprend le dessus. Une renaissance.  Françoise Hardy a choisi d'écrire sur cette hospitalisation, ce coma artificiel. Elle essaie de revivre consciemment ce qu'elle a vécu inconsciemment. Son récit n'est ni une vallée de larmes ni un chemin de croix. Avec subtilité, humour, elle retrace ce voyage entre vie et mort, rêves, cauchemars et réalité. L'écriture est déliée et élégante. En lectrice de Stefan Zweig, Françoise Hardy refuse toute pitié dangereuse. Ses proches, ses amis, son fils, son mari sont là, autour d'elle. Et Françoise Hardy va à l'essentiel. Elle exprime son admiration pour les personnels soignants, les valeurs essentielles à ses yeux comme la discrétion, la modestie, le pragmatisme. Les masques tombent. L'hypocrisie, les faux-semblants sont repoussés. Avec beaucoup d'humour, de distance et de dérision sur elle-même, Françoise Hardy signe un grand livre sur une épreuve au cœur de l'humanité, qui nous concerne tous. Un récit captivant impossible à lâcher.


- Une belle histoire de la lumière et des couleurs
Pourquoi le monde est-il si beau ?
de Bernard Valeur
Éditions Flammarion / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Combien y a-t-il réellement de couleurs dans l'arc-en-ciel? Pourquoi la lumière des écrans perturbe-t-elle notre horloge biologique? Une rose peut-elle être bleue? Comment font les poissons des abysses pour émettre de la lumière? Quel est le secret du sfumato cher à Léonard de Vinci? Vitraux, cinéma, pierres précieuses, pixels, étoiles, peintures, mode...: nous avons un rapport passionnel et intime à la lumière et aux couleurs. Si la lumière est souvent l'outil privilégié en science, c'est en l'analysant qu'on sonde les planètes extrasolaires, qu'on mesure le temps ou qu'on identifie les repentirs des Vélasquez, elle nous permet surtout d'appréhender le monde qui nous entoure et d'en apprécier la splendeur. C'est sans doute pourquoi les couleurs, filles de la lumière, nous fascinent tant, irisations multicolores d'une bulle, blanc de titane d'un Poliakoff ou bleu irréel d'un papillon morpho. Mais comment aborder cet univers foisonnant? Bernard Valeur propose une invitation au voyage à tous les lecteurs curieux et épris de beauté. Il signe ici une somme indispensable, déclinée une centaine de thèmes somptueusement illustrés.


- Au secours, je prends l'avion
de Imogen Edwards-Jones
Éditions City / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Quand on prend l'avion, on est bien loin d'imaginer ce qui se passe réellement à bord. Le vrai quotidien d'un avion de ligne, ce sont des naissances et des décès en vol, des animaux exotiques qui s'échappent dans l'appareil, des pilotes distraits et des rapports sexuels dans les toilettes... Savez-vous qu'une compagnie aérienne a installé des cercueils dans ses avions pour anticiper une augmentation des décès sur ses lignes? Que beaucoup de passagers font croire qu'ils sont en fauteuil roulant pour éviter les files d'attente? Connaissez-vous l'histoire de cette hôtesse qui s'est assise sur la tête d'un passager endormi? Et avez-vous déjà entendu parler de ce commandant de bord qui a oublié de sortir le train d'atterrissage?... Toutes ces anecdotes, invraisemblables mais vraies, dévoilent les coulisses extraordinaires du transport aérien. En lisant ce livre, vous ne prendrez plus jamais l'avion comme avant. Bienvenue à bord.


- La prochaine peste
de Serge Morand
Éditions Fayard / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Craintes et parfois diabolisées, les maladies infectieuses font pourtant partie intégrante de l'histoire de l'humanité. L'homme est en effet l'espèce animale la plus parasitée sur terre, étant l'hôte de plus de mille parasites et pathogènes. La majorité d'entre eux sont d'origine animale, et beaucoup sont partagés avec les animaux sauvages ou domestiques. S'appuyant sur les dernières avancées scientifiques, cet essai propose un panorama inédit des relations évolutives entre les hommes et les primates non humains, mais aussi des relations écologiques que nous entretenons avec les autres animaux, par le biais de la chasse et de la domestication. Si ces relations sont à l'origine du parasitage des humains, on oublie trop souvent que nous pouvons aussi transmettre des maladies aux animaux. Les émergences ou réémergences actuelles de maladies infectieuses comme Ebola, Zika ou les grippes aviaires et porcines doivent être appréhendées à la fois dans le cadre historique de cette longue co-évolution et dans un cadre géographique global lié à la mondialisation des échanges. L'urgence est d'en tirer des leçons pour la gestion des crises sanitaires actuelles et futures.


- Le verbe contre la barbarie
de Alain Bentolila
Éditions Odile Jacob / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

"À nos enfants, nous devons apprendre que la langue n'est pas faite pour parler seulement à ceux que l'on aime, mais qu'elle est faite surtout pour parler à ceux que l'on n'aime pas. C'est en leur transmettant avec autant de bienveillance que d'exigence les vertus pacifiques du verbe que l'on peut espérer qu'ils en viennent aux mots plutôt qu'aux mains". Alain Bentolila
Un livre militant qui nous exhorte, toutes et tous, à jouer notre rôle dans ce combat pour la transmission d'une langue commune. Un livre lucide et inspiré qui nous parle de nous, de nos enfants, de demain.    


- Les corbeaux sont les gitans du ciel
de Alexandre Romanès
Éditions L'Archipel / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Rien ne prédestinait Alexandre Romanès à écrire. Dans ce livre, il conte à sa façon, toujours poétique, les innombrables histoires qui donnent vie aux proverbes issus de sa tribu nomade. Il évoque ses rencontres avec des hommes et des femmes d'une grande modestie, mais riches de sentiments. Et avec des poètes qui deviendront ses amis: Jean Genet, Jean Grosjean, Jean-Marie Kerwich, Christian Bobin et Lydie Dattas, qui lui apprendra à lire. Que peut dire un gitan du peuple qui n'aime pas faire parler de lui et qui ne veut pas laisser de traces? Pas tout. Mais quand il lève un coin du voile, sa sincérité est totale.


- Les fantômes des tuileries
de Thierry Ardisson
Éditions Flammarion / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le Palais des Tuileries a été incendié par la Commune de Paris en 1871 avant d'être rasé par la République en 1883. Aujourd'hui, combien de Français savent qu'entre le Pavillon de Marsan et celui de Flore s'élevait le Palais des Tuileries qui fermait logiquement le quadrilatère du Louvre? Dans ce palais qui n'existe plus, parmi tous les héritiers des maîtres des lieux, parmi tous ces Fils de France élevés comme des demi-dieux, aucun n'est monté sur le trône. Louis XVII, le fils de Louis XVI. Séquestré dès l'âge de huit ans à la Prison du Temple, victime d'un véritable lavage de cerveau, "Chou d'Amour" finira par affirmer que sa mère, la Reine Marie-Antoinette, l'a obligé à coucher avec elle. Napoléon II, le fils de Napoléon l". Exilé à Vienne, étouffé par la Cour des Habsbourg, l'Aiglon ne peut oublier qu'il est l'héritier du Roi des Rois, celui qu'ils appellent l'Ogre, il se laissera mourir à vingt et un ans. Louis-Philippe II, le fils de Louis-Philippe l Beau, intelligent, courageux et passionné par les problèmes sociaux, le Duc d'Orléans aurait pu instaurer en France une Monarchie moderne, mais il se tuera à Neuilly dans un stupide accident de calèche, à l'âge de trente et un ans. Henri V, le petit-fils de Charles X. Fils posthume du Duc de Berry, "l'Enfant du Miracle" est élevé par la fille de Louis XVI qui lui inculque une vision telle de la Monarchie que lorsqu'en 1873 une réelle possibilité de Restauration E se présente, le Comte de Chambord la fait échouer en refusant le Drapeau Napoléon IV, le fils de Napoléon III. "Loulou" veut être un grand héros, un vrai Bonaparte, mais l'Armée Française ne veut pas de lui, alors il s'engage dans la British Army pour partir en Afrique du Sud où il sera bêtement tué à vingt-trois ans par les Zoulous, un suicide. Dès la sortie de son fameux Louis XX en 1986, Thierry Ardisson s'était promis de raconter l'histoire de ces cinq petits dauphins qui n'ont jamais régné : les Fantômes des Tuileries. La voici.


- Nous
de Tristan Garcia
Éditions Grasset & Fasquelle / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Dans ce livre à la fois original et rigoureux, Tristan Garcia entreprend de rendre lisible la condition brouillée de notre "nous" ou de nos "nous". Ces affirmations de nous-mêmes paraissent désormais correspondre à différents plans identitaires, sur lesquels nous revendiquons successivement notre appartenance à une ethnie, à une communauté de croyance, à une classe sociale ou professionnelle, à une orientation sexuelle, à une génération, sans savoir comment nous représenter le "nous des nous", dont nous relevons tous en définitive. En ayant recours à toutes sortes de documents qui nous renseignent sur ce que nous appelons "nous", pamphlets, manifestes, journaux, textes théoriques ou chansons, l'auteur donne à entendre les mille voix qui ont prétendu parler au nom de nous: "nous les jeunes", "nous noirs", "nous blancs", "nous juifs", "nous musulmans", "nous femmes", "nous prolétaires", "nous décolonisés", "nous communistes", "nous homosexuels", "nous animaux et humains". Tristan Garcia se montre attentif à toutes les traditions, et suspend tout jugement moral sur les contenus politiques, pour s'intéresser à la constitution d'une subjectivité politique: la détermination d'un "nous", d'un "vous", d'un "eux", le tracé de lignes entre amis et ennemis, la formation de solidarités et le creusement de fossés entre les camps. Désireux de comprendre ces phénomènes plutôt que de s'en réjouir ou de les déplorer, Nous est ainsi un premier essai de vision d'ensemble de la fragmentation et de la recomposition des identités collectives. Il examine les modèles qui se sont succédé, pour mieux tenter de rendre compte de cette déconstruction, avant de proposer de reconstruire une idée et une image de ce que nous appelons "nous", qui que nous soyons. Le livre donne ainsi très concrètement à voir le "nous" comme une superposition de calques, de plans transparents de notre imaginaire, sur lesquels nous prétendons tous découper l'espace social et nous y situer. Démontrant que ces calques de l'identité collective ont perdu leur fond, en se trouvant désolidarisés d'une nature sous-jacente, ce livre cherche à nos identités d'autres contraintes, qu'il trouve dans une dynamique d'extension et de contraction, et dans l'histoire de la domination et de la contre-domination. Ce qui en ressort est un modèle inédit, vivant, de ce que nous sommes, de "nous", en tant que forme souple, s'étendant et se repliant sans cesse suivant une logique qu'il révèle peu à peu, au fil d'un récit construit comme une enquête palpitante. C'est aussi une tentative radicale de trouver dans la "guerre de nous contre nous" une forme universelle de subjectivité qui nous tient toujours ensemble, au moment précis où elle paraît nous déchirer.


- Tous homos ? À la découverte de notre moi caché
de Alexandra Choukroun
Éditions L'Archipel / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Dans la Bible, Dieu créa Adam à son image, mâle et femelle. Adam est ainsi présenté comme un être androgyne avant l'apparition d'Ève. L'être humain a donc été créé homme et femme, masculin et féminin. Cet essai propose d'une part de comprendre la façon dont ces deux composantes interagissent en chacun de nous, comment nous nous construisons en tant qu'homme, femme ou transgenre, et d'autre part d'explorer la question de l'orientation sexuelle, des diverses attirances et la façon dont celles-ci peuvent évoluer au cours de la vie. Analysant les théories de Sigmund Freud et Wilhelm Fliess (premiers à avoir conceptualisé l'idée d'une bisexualité innée) ou encore Alfred Kinsey (auteur des fameux Rapports), Alexandra Choukroun examine la part homosexuelle, avouée ou latente, qui est en chaque être humain. Assorti de témoignages, cet essai retrace le parcours d'un questionnement identitaire et sexuel, entre développement affectif et contexte socioculturel, expérimentations et brides morales. Car ce qui peut un jour être réprimé peut à tout moment réapparaître.


- Un dictionnaire nostalgique de la politesse
de Frédéric Rouvillois
Éditions Flammarion / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

On l'appelle aujourd'hui le "vivre ensemble"... Autant dire que ce n'est pas un petit sujet. La politesse est cet art de rendre la vie ordinaire plus douce, moins rugueuse vivable, en somme. Nécessité sociale, donc. Mais pas seulement: la politesse est aussi une source de plaisir, et c'est ce que ce dictionnaire nous démontre à chaque page. Plaisir de respecter les codes, si bizarres ou byzantins, qu ils soient; plaisir d'en jouer, de les exagérer... Dans un monde obsédé par l'utilité et la vitesse, la politesse est cet espace de liberté joyeux qui nous rend pleinement humains. Illustré par cent dessins originaux d'Emmanuel Pierre, un beau livre à offrir et à s'offrir.


- Folies royales
de Randall David
Éditions Séguier / 04 novembre 2016


Le Titre du Roman

D'Abdulaziz, sultan ottoman qui se distingua par son harem de 900 épouses et les parties de chasse au poulet qu'il organisait dans son palais, à Zimburg, épouse polonaise du duc d'Autriche, restée célèbre pour sa capacité à planter des clous à mains nues, en passant par Auguste II, roi de Saxe, colosse extraverti et père de 354 enfants, ou encore Charles VI de France, persuadé qu'il était fait de verre, cet abécédaire dresse un inventaire exhaustif des tares, déviances, caprices et lubies de Leurs Majestés à travers les âges. Fétichistes, sadiques, tyrans, pétomanes, gloutons, satyres ou ivrognes, pour David Randall, l'auteur de cette galerie de portraits déjantée, il n'y a aucun doute: "Ensemble, ils constituent le meilleur argument que l'on puisse imaginer en faveur de la république".


- Le cinéma italien appassionato
de Georges Ayache
Éditions Du Rocher / 04 novembre 2016


Le Titre du Roman

Sophia Loren, Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman, Alberto Sordi, Luchino Visconti, Anna Magnani, Vittorio De Sica, Federico Fellini... Des noms illustres qui incarnent aujourd'hui encore la diversité et la vitalité du cinéma italien d'après-guerre. Jusqu'au milieu des années 1970, Cinecittà aura réuni une floraison exceptionnelle de talents en tous genres: acteurs, réalisateurs mais aussi scénaristes, compositeurs ou encore producteurs. Leurs films auront surtout donné lieu à une identification saisissante entre ce cinéma et la société dans laquelle il se sera développé. Les drames comme les comédies "à l'italienne" racontent la reconstruction exaltante du pays au sortir de la longue période fasciste, le miracle économique des années 1960, le malaise existentiel d'une société traditionnelle face au choc de la modernité, les problèmes sociaux... Mais par-dessus tout une irrépressible joie de vivre, cette gioia di vivere et une extraversion qui, au-delà des clichés et des caricatures, restent la marque de fabrique de cette Italie. Aujourd'hui, ce cinéma flamboyant que nous avons tant aimé n'existe plus, mais il nous a laissé en héritage une certaine idée de la nostalgie. C'est l'histoire de ses talents qui est contée ici à la manière d'un roman foisonnant, pour le public qui fut le sien: non pas celui des spécialistes, mais celui des passionnés.


- 1917, l'année qui a change le monde
de Jean-Christophe Buisson
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

L'album du centenaire, par un des plus grands écrivains d'histoire actuels.
1917 est une année cardinale non seulement dans le déroulement de la Première Guerre mondiale mais plus largement dans l'histoire du monde.
1917, c'est d'abord l'année des deux révolutions en Russie, prélude à la fondation du premier État communiste et au développement d'une idéologie qui bouleversera tout le XXe siècle. C'est aussi l'année où, pour la première fois, les États-Unis interviennent militairement en Europe, inaugurant leur leadership sur la planète.
1917, c'est également l'année de la déclaration Balfour, qui promet aux Juifs la création d'un État; l'apparition de la notion de "guerre totale"; l'émergence du mouvement dada et l'invention du terme de surréalisme. Mais aussi et encore: la naissance de l'art conceptuel, le premier disque de jazz, la création de la Coupe de France de football, l'épopée de Lawrence d'Arabie, les apparitions de la Vierge à Fatima, les exploits aériens de "l'as des as" et du "baron rouge"...
L'ambition de cet ouvrage novateur est de révéler tous ces aspects à l'aide d'une chronologie-monde sélective, très écrite, commentée et superbement illustrée. Une vingtaine de focus sont également proposés pour raconter les 1917 de personnalités en devenir: Hitler, Staline, de Gaulle, Churchill, Roosevelt, Mussolini, mais aussi Céline, Proust, Picasso, Marie Curie, Freud, Einstein et quelques autres. En ressort la conviction que cette année sans pareille aura creusé la tombe de l'Europe des Empires au profit d'une nouvelle ère où la mondialisation de la puissance marchera de pair avec le progrès technique et la brutalisation des êtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 17:31

- À l'assaut de l'empire du disque
de Stephen Witt
Éditions Le Castor Astral / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Quand toute une génération commet le même crime". À l'assaut de l'empire du disque est un récit captivant où il est question d'obsession, de musique et l'argent, mettant en scène visionnaires et criminels, nababs et adolescents férus de technologie. C'est l'histoire du plus grand pirate de toute l'histoire. Ce premier livre archi-documenté de Stephen Witt nous fait découvrir l'histoire secrète du piratage de la musique numérique, en partant des ingénieurs audio allemands inventeurs du format mp3 pour arriver au site de fabrication des compact discs en Caroline du Nord. Ce n'est pas qu'une histoire de l'industrie de la musique, c'est tout simplement l'histoire d'Internet.


- Amours instantanées
de Irmeli Jung
Éditions Philippe Rey / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Au cours des cinquante dernières années, la photographe finlandaise Irmeli Jung a constitué une galerie de portraits parmi les plus remarquables. Peu après son arrivée en France, à la fin des années 60, sa photo de couverture d'un disque de Juliette Gréco marque le début d'une longue collaboration. Elle signera des pochettes et affiches pour Barbara, Jean Ferrat, Anne Sylvestre, mais aussi Angélique Ionatos, Jane Birkin ou Anna Prucnal. Au début des années 80, les plus grandes maisons d'édition font appel à son talent, de même que Le Monde des Livres dont elle sera longtemps la photographe exclusive. C'est le temps de ses premiers portraits d'écrivains, dont certains ont fait le tour du monde: Aimé Césaire, Marguerite Yourcenar, Patrick Modiano, JMG Le Clézio… Les personnalités du cinéma, de Lauren Bacall à Liv Ullmann, comme de la musique, Yehudi Menuhin, Luciano Pavarotti, ne la sollicitent pas moins. Dans ce livre, Irmeli Jung nous présente les plus beaux portraits qu'elle a réalisés, raconte le lien souvent affectif qui l'unissait à ses modèles. Elle nous fait également part d'impressions personnelles et d'anecdotes inédites qui, accompagnées du texte de Julien Cendres, révèlent une vie et une œuvre exceptionnelles.


- Au-delà de l'impossible
de Didier Van Cauwelaert
Éditions Plon / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Avec ses enquêtes minutieuses, tout son humour, sa passion du merveilleux et sa distance critique, Didier Van Cauwelaert nous livre une aventure à couper le souffle. Un véritable jeu de piste qui nous entraîne du savoir sans fin des civilisations disparues aux dernières découvertes de la physique, du mode d'emploi de l'espace-temps aux secrets d'une énergie inépuisable, non-polluante et gratuite qui, demain, pourrait être mise à la disposition de l'humanité. C'est toute notre vision du monde et de l'avenir qui bascule enfin dans le sens de l'espoir, au fil des confidences et des révélations en provenance (apparente) d'Albert Einstein et Nikola Tesla, deux esprits toujours libres que ni la censure des vivants ni le silence de la mort n'auront réussi à faire taire.


- Croire au bonheur
de Ingrid Chauvin
Éditions Plon / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Deux ans après le décès de sa fille Jade, Ingrid Chauvin ouvre à nouveau son coeur dans ce témoignage sur le difficile chemin de la reconstruction et sur le bonheur retrouvé. Elle attend un petit garçon. "Me voilà en tête-à-tête avec ce test de grossesse positif. Les premiers mots que j'ai prononcés en regardant la photo de Jade ont été: "Merci ma fille". Comme si elle avait attendu que je sois prête pour m'offrir à nouveau de porter et de donner la vie. Pour que ce bébé qui arriverait ne soit pas un bébé de remplacement, mais un petit frère ou une petite sœur qui aurait sa place à part entière. Les miracles se produisent uniquement pour ceux qui veulent bien y croire. Ces mots ont résonné dans mon esprit et guidé mes espoirs durant ces deux années. La vie réserve ainsi de merveilleuses surprises et je voudrais, en vous dévoilant ce que la nature veut bien nous offrir aujourd'hui, être un exemple pour tous ceux qui traversent l'épreuve similaire de la perte d'un enfant. Ce livre à plusieurs buts. D'abord de me libérer, de me faire du bien parce que j'éprouve une grande libération et un réel plaisir à écrire. D'avoir pour plus tard une trace indélébile de mon chemin de vie, de mon amour inconditionnel de maman. Enfin, de partager cela avec ceux qui le souhaitent, ceux à qui mon parcours peut donner de l'espoir et de la force. J'ai aujourd'hui des sentiments, des émotions et une expérience positive à communiquer. Je voudrais sincèrement que cela puisse aider un maximum de personnes en reconstruction". Ingrid Chauvin


- Dialogue sous le ciel étoilé
de Iolande Cadrin-Rossignol / Hubert Reeves / Jean-Pierre Luminet
Éditions Robert Laffont / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Saviez-vous qu'autour des huit planètes de notre Système solaire orbitent 173 lunes confirmées, et que des dizaines d'autres restent à découvrir? Que les étoiles naissent, vivent et meurent? Qu'un bon nombre d'entre elles vivent en couple? Que le Soleil chante? Qu'un trou noir domine le centre de notre Voie lactée? Qu'en moins de vingt ans, près de 2 000 planètes ont été découvertes autour d'étoiles lointaines? Que la moitié de l'eau présente sur terre est plus âgée que le Soleil et provient de l'espace interstellaire? Comment pouvons-nous affirmer de telles choses? Parce que des chercheurs du monde entier se sont acharnés à le découvrir et à le prouver. Qui sont donc ces visionnaires, qui, à l'échelle planétaire, contribuent à l'essor fulgurant de l'astronomie, de l'astrophysique, de la cosmologie, de la planétologie, de l'astrobiologie? Hubert Reeves et Jean-Pierre Luminet nous invitent à les rencontrer, à faire en leur compagnie un véritable périple d'exploration, à lever le voile sur les découvertes les plus récentes de l'astronomie et de la cosmologie. Les années que nous vivons sont parmi les plus fabuleuses de l'histoire scientifique, elles couronnent des décennies d'efforts pour mettre en évidence les trous noirs, les neutrinos, les ondes gravitationnelles, le boson de Higgs, les exoplanètes, un Système solaire bien plus complexe et étrange que prévu, et peut-être bientôt la découverte d'une vie extraterrestre?


- Les aigles foudroyés
de Frédéric Mitterrand
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

À l'été 1914, trois grandes dynasties impériales dominent l'Europe: la Russie des Romanov, l'Autriche-Hongrie des Habsbourg et l'Allemagne des Hohenzollern. Les horreurs de la guerre, la révolution russe de 1917 et enfin la défaite de 1918 les entraînent dans une chute dramatique que raconte Frédéric Mitterrand avec un exceptionnel talent narratif.


- Les dynasties du luxe
de Yann Kerlau
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Vuitton, Chanel, Hermès, Gucci... Des noms qui font rêver. En quelques décennies, ces dynasties de créateurs, synonymes de luxe et de prestige, ont acquis une renommée mondiale. Mais que sait-on de ces joailliers, couturiers, chausseurs, maroquiniers, selliers, fabricants de bagages ou constructeurs de voitures? Yann Kerlau révèle tout de l'histoire de ces familles aux origines romanesques: leurs combats, leur ascension, leur chute et même leur disparition. Des parcours personnels haletants qui dessinent en creux l'histoire d'un XXe siècle où régnèrent le paraître et les signes extérieurs de réussite.


- Mal vu. Témoignage d'un musulman de France
de Faouzi Tarkhani
Éditions Don Quichotte / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Faouzi Tarkhani, un enfant de Sarcelles qu'une balle de pistolet a aveuglé, raconte sa quête spirituelle. De son athéisme revendiqué à son envie un jour de se convertir au christianisme, il découvre dans des recherches scientifiques des signes divins dans l'univers et finit par embrasser l'Islam. Après un détour dans le monde de la musique, il se tourne vers le salafisme, porte barbe et vêtements amples, ne demandant qu'à vivre sa foi dans la paix et l'indifférence. C'est sans compter sur le 11-Septembre. Le jour où les tours jumelles sont détruites, la vie de Faouzi bascule. Aux yeux du monde, il n'est plus un musulman paisible, mais un extrémiste. Sa barbe le condamne, même s'il dénonce avec force les attentats. Il sait désormais qu'en tant que salafiste, il cristallise toutes les peurs et plus encore après les attaques barbares qui meurtriront la France. Mal vu est son histoire, un témoignage inédit.


- Mémoires d'exil
de Frédéric Mitterrand
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Après 1918, l'Europe dynastique des Romanov, des Habsbourg et des Hohenzollern n'existe plus. Les rescapés des familles impériales se dispersent en Europe et découvrent la tragédie de l'exil. Du prince Youssoupov, l'assassin de Raspoutine, à Otto de Habsbourg en passant par l'impératrice Zita, le Kaiser déchu Guillaume II, le grand-duc Dimitri et bien d'autres, Frédéric Mitterrand raconte leur histoire oubliée avec la maestria qu'on lui connaît.


- Panser les attentats
de Marianne Kédia
Éditions Robert Laffont / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Que ressent-on quand un attentat secoue le pays? Peut-on être traumatisé par le simple fait de regarder la télévision? Comment en parler à ses enfants? Quels sont les effets à long terme du terrorisme? Dans le climat anxiogène et violent que connaît la France depuis l'attaque contre Charlie Hebdo, nous manquons parfois de repères. Panser les attentats nous aide à affronter cette situation nouvelle. Dans ce livre essentiel, Marianne Kédia s'attache à définir le psychotraumatisme et nos réactions d'anxiété face à la mort, nous donnant ainsi les clés pour les surmonter, que nous soyons des victimes directes des attentats ou des témoins indirects, à travers les médias. Elle s'adresse à tous ceux qui ont peur au quotidien, mais aussi à ceux dont la vision du monde évolue insidieusement vers le désespoir, l'intolérance. Grâce à des exemples cliniques, à des outils pratiques de gestion du stress et sans se départir de son humour, Marianne Kédia nous indique comment ne pas céder à la peur, quand l'objectif même du terrorisme est de nous l'imposer.


- Révolution Française. Volume 1
de Max Gallo
Éditions XO / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le récit, au jour le jour, d'une décennie de passion, de fièvre et de violence qui a brisé l'Ancien Régime et fait naître un monde nouveau.
10 mai 1774. Sous les acclamations, un jeune roi monte sur le trône. Louis XVI, lit-on dans les gazettes, semble promettre à la nation le règne le plus doux et le plus fortuné. Quinze ans plus tard, face à un peuple affamé, écrasé d'impôts, révolté par l'arbitraire royal et les dépenses frivoles de la reine, Mirabeau, Danton, Marat, Robespierre réclament la justice, la liberté, la révolte s'il le faut.
21 janvier 1793. Louis XVI, roi de France, monte sur l'échafaud. Ce sang royal répandu rend tout compromis impossible. La République doit "vaincre ou mourir". La Convention lance alors un appel à la nation: "Aux armes, citoyens". Mais le danger est partout et la guillotine menace tout un chacun. La Terreur s'installe. À trop couler, le sang devient un fleuve emportant tous et toutes dans sa fureur. Jusqu'à ce qu'un général s'avance et promette un retour à l'ordre. Il se nomme Bonaparte.


- Sept façons d'être heureux
de Jacques Attali et Luc Ferry
Éditions XO / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Il existe une dissymétrie fondamentale entre malheur et bonheur. À la différence du premier, qui est hélas aisé à identifier (maladie grave, deuil d'un être aimé, accident de la vie…), le second est indéfinissable. Nul ne peut jamais être absolument certain de ce qui va le rendre durablement heureux, argent, amour, réussite sociale, savoirs: tout ce qui nous apporte de la joie peut se renverser en son contraire. À l'encontre de ce que prétendent les marchands de bonheur, être heureux dépend infiniment moins d'un travail sur soi que de l'état du monde et du sort de ceux que nous aimons. J'ai la conviction que les illusions rendent malade, la lucidité seule ouvrant des voies vers la santé, et, si la philosophie m'a peut-être bien sauvé la vie, c'est assurément sur ce chemin-là. À l'opposé des recettes d'un prétendu souverain bien par soi seul, ce que j'ai voulu ici partager avec mon lecteur, c'est une joyeuse déconstruction des illusions en même temps qu'une analyse de ce qui dans nos vies permet de réels moments d'intensité et de sérénité". Luc Ferry


- Témoin
de Sonia et Claire Andrieux
Éditions Robert Laffont / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

"-Votre acte a été d'un très grand courage.
- Merci, monsieur le Procureur Molins, mais je n'ai accompli que mon devoir de citoyenne.
- Vous avez permis de sauver des vies. Ce que vous avez fait, personne ne l'a jamais fait".
Le 16 novembre 2015, trois jours après les attentats de Paris, Sonia, témoin de premier rang, a donné à la police les informations nécessaires pour arrêter Abdelhamid Abaaoud et l'empêcher de commettre une nouvelle série d'attaques terroristes. Avec l'aide de la journaliste Claire Andrieux, elle retrace sa course contre la montre pour épargner des vies. Son geste a eu des conséquences irrémédiables pour elle et sa famille. Elle ne regrette rien.


- Ayez les bons réflexes. Comment sauver des vies
de Gérald Kierzek
Éditions Fayard / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Anticiper les risques permet de sauver des vies. Du terrorisme aux catastrophes naturelles, la France vit au rythme des "bilans humains" et compte ses victimes. Pourtant, si nous étions mieux préparés, à l'instar d'autres pays, nous pourrions très souvent limiter les conséquences de ces événements. Anticiper, se préparer, préparer sa maison et sa famille, mais aussi analyser, protéger et secourir: autant de réflexes à acquérir pour développer une culture du risque salvatrice. Chacun de nous est en mesure de se former et d'adopter les comportements qui sauvent, dont ce livre dresse une synthèse claire.


- Histoires vraies. Une vie de journaliste
de Jacques Duquesne
Éditions Albin Michel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"J'ai toujours voulu être journaliste. Non pour dire ce qu'il fallait penser. Mais pour raconter ce qui se passait et expliquer": grand reporter à La Croix avant d'intégrer L'Express et de participer à la naissance du Point dont il prendra la direction, Jacques Duquesne, grande figure du journalisme, a fait de cette ambition un engagement. De son enfance à Dunkerque aux "événements" d'Algérie qu'il a couverts pour La Croix en passant par l'aventure de L'Express aux côtés de Françoise Giroud, il revient sur une vie de journaliste (et d'écrivain à succès) et, pour la première fois, sur des "histoires vraies" longtemps restées secrètes. Soixante années d'histoire de la presse défilent sous nos yeux: on y croise politiciens et journalistes, héros et personnages plus troubles, tous acteurs de leur temps. Jacques Duquesne observe, tranche, décide et conclut, après une vie consacrée à informer: la liberté de la presse se mérite.


- L'histoire de France vue d'ailleurs
de Jean-Noël Jeanneney et Jeanne Guérout
Éditions Les Arènes / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

50 dates qui ont fait la France racontées par des historiens étrangers. Le siège d'Alésia, Charles Martel à Poitiers, la mort de Jeanne d'Arc, la bataille de Marignan, la révocation de l'édit de Nantes, la prise de la Bastille, la bataille d'Austerlitz, la conquête de l'Algérie, la Commune de Paris, l'Affaire Dreyfus, la bataille de Verdun, l'appel du 18 juin 1940, la chute de Diên Biên Phu, Mai 68, la victoire de François Mitterrand en 1981… Jean-Noël Jeanneney et Jeanne Guérout ont sélectionné cinquante dates que nos manuels nous ont apprises comme essentielles dans notre destin collectif et les ont soumises au regard d'historiens étrangers dont le point de vue diffère parfois de notre "roman national". Américain, allemand, anglais, espagnol, italien, marocain, russe, japonais, hongrois… chaque historien revisite un événement fondateur et éclaire sous un jour nouveau le récit de notre vie nationale. On retrouvera notamment: Robert Paxton, Gerd Krumeich, Julian Jackson, Mohammed Kenbib, Stefano Gasparri, Alexandre Tchoudinov, Edina Bozoky, Robert Tombs, Stefan Martens…


- La folle histoire des idées folles en psychiatrie
de Patrick Lemoine et Boris Cyrulnik
Éditions Odile Jacob / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Contradictions, errements, lubies, impasses, sadisations: la psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître. Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose? Entourés par une dizaine d'experts, des psychiatres principalement mais aussi un hépatologue, un ethnologue et un épistémologue, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline qui a peiné à exister, mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain: quelle confiance accorder à la psychiatrie? Quels garde-fous mettre en place? Et que serait une société sans psychiatrie?


- La paix ça s'apprend
de David Van Reybrouck et Thomas d' Ansembourg
Éditions Actes Sud / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Quelques jours après la soirée tragique du Bataclan et des terrasses à Paris, nous nous sommes téléphoné, tous deux très émus et passablement découragés. Il était clair que nous ne pouvions rester passivement à attendre le prochain attentat en nous contentant d'écouter les mesures d'enquête et de sécurité égrenées en boucle sur les ondes. Il nous fallait contribuer à changer les choses avec nos maigres moyens d'auteurs, c'est-à-dire en partageant notre expérience et notre réflexion". Dans cet ouvrage, Thomas d'Ansembourg et David Van Reybrouck proposent un point de vue original pour guérir en profondeur les terribles violences qui déchirent nos sociétés: apprendre la paix. Comme les maths, le sport…, elle est le fruit d'un entraînement régulier et d'une hygiène psychologique. Si nous lavons régulièrement notre corps pour ne pas développer d'infections, nous avons également besoin de nettoyer notre esprit. Les exercices psychiques, telles la Pleine Conscience, la Communication NonViolente et la Bienveillance, nous aident à maintenir une bonne santé mentale. Face à l'accumulation de burn-out, dépressions, suicides, addictions et compensations diverses, devant l'agressivité, la peur et toutes les formes de violence, la connaissance et la pacification de soi sont des enjeux de santé, voire de sécurité, publique. Nous avons désormais besoin de cultiver une intériorité citoyenne. Notre développement personnel profond est la clé du développement social durable, car un citoyen pacifié est un citoyen pacifiant.


- Le grand roman des maths. De la préhistoire à nos jours
de Mickaël Launay
Éditions Flammarion / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman
Dans les temps préhistoriques, les maths sont nées pour être utiles. Les nombres servaient à compter les moutons d'un troupeau. La géométrie permettait de mesurer les champs et de tracer des routes. L'histoire aurait pu en rester là, mais au fil des siècles, les Homo sapiens furent bien étonnés de découvrir les chemins sinueux de cette science parfois abstraite. Bien sûr, l'histoire des mathématiques a été écrite par des hommes et des femmes au génie époustouflant, mais ne vous y trompez pas: les véritables héroïnes de ce "grand roman", ce sont les idées. Ces petites idées qui germent un jour au fond d'un cerveau, se propagent de siècle en siècle, de continent en continent, s'amplifient, s'épanouissent et nous dévoilent, presque malgré nous, un monde d'une richesse à couper le souffle. Vous découvrirez que les mathématiques sont belles, poétiques, surprenantes, jubilatoires et captivantes. Le nombre pi est fascinant. La suite de Fibonacci et le nombre d'or nous entraînent sur des pistes inattendues. Les équations nous mettent au défi et l'infiniment petit vient délicieusement gratter notre esprit de ses paradoxes. Si vous n'avez jamais rien compris aux maths, s'il vous est même arrivé de les détester, que diriez-vous de leur donner une seconde chance? Vous risquez bien d'être surpris.


- Le monde a-t-il un sens ?
de Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi
Éditions Babel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Amis de longue date, Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi mènent une réflexion commune, par-delà les désespérances de notre temps, et livrent une vision optimiste selon laquelle une authentique et massive "insurrection des consciences" est nécessaire pour aboutir à un monde plus juste et fraternel.


- Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue
Écrit en collectif
Éditions Grasset & Fasquelle / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Cette anthologie rassemble exclusivement des textes écrits par des personnes qui ont connu la plus célèbre des reines de France. Les auteurs en sont, entre autres, sa portraitiste officielle, Elisabeth Vigée Le Brun, le secrétaire d'État aux Affaires étrangères de Louis XV, le duc de Choiseul, certaines de ses plus proches amies, comme la princesse de Lamballe, sa femme de chambre madame Campan ou la gouvernante des enfants de France, la duchesse de Tourzel. Ces témoins de première main racontent Marie-Antoinette comme personnage privé tout autant que comme personnage public. Ils révèlent son intimité, sa parole, ses goûts, mais aussi la nature de ses rapports avec le roi, ses enfants, et ses passions amicales comme celle qu'elle a eue pour la duchesse de Polignac. On découvre comment elle a réagi aux scandales qui l'ont touchée, en particulier la fameuse affaire du collier. On aimait la qualifier de reine sotte et indigne du prestige Versailles? On la voit défendre la monarchie avec courage et habilité. C'est aussi l'occasion de découvrir des anecdotes rarement relatées, comme sa toute première danse dans la Galerie des glaces, après son mariage avec Louis XVI, ou encore son opiniâtreté lors des interrogatoires par les révolutionnaires, avant son procès, à la prison du Temple. Et nous la suivons dans son calvaire jusqu'à la guillotine. Voici Marie-Antoinette charmante et irritante, frivole et appliquée, ingénue et déterminée, souvent naïve, parfois calculatrice, toujours attachante. En annexe, et pour la première fois en volume, on trouvera les deux lettres décryptées en 2016 de Marie-Antoinette à Axel de Fersen: "Je vous aime à la folie et (…) jamais, jamais je ne peux être  un moment sans vous adorer".


- Nous n'avons pas fini de nous aimer
de Danielle Mérian et Tania de Montaigne
Éditions Grasset & Fasquelle / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Le lendemain du 13 novembre, je suis sortie, comme des milliers d'autres, avec une fleur pour les morts. Là, un micro s'est tendu et j'ai dit, simplement, ce en quoi je crois. J'ai dit, Paris est une fête, le roman d'Hemingway, est une belle réponse à Daech. J'ai dit, nous fraterniserons avec cinq millions de musulmans et nous nous battrons contre dix mille barbares. C'est sorti comme ça, c'était l'évidence, la fraternité d'abord". D. M.
En 28 secondes d'interview télévisée, instantanément relayées dans le monde entier, Danielle Mérian, 78 ans, est devenue l'incarnation d'un sursaut vital, d'une résistance généreuse aux puissances mortifères qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015. Avocate, militante infatigable contre la torture, la peine de mort et l'excision, Danielle Mérian raconte son parcours de femme libre. Elle montre que l'engagement est le meilleur moyen de tenir bon face à l'adversité et de reprendre en main notre destin, ensemble, debout, inlassablement.


- Secrets d'histoire
de Stéphane Bern
Éditions Albin Michel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le général carthaginois Hannibal, qui n'hésita pas à traverser la Gaule et les Alpes avec ses mercenaires et ses éléphants afin d'affronter l'ennemi romain sur son propre terrain, fut-il pour autant le plus grand tacticien de l'Histoire? Lord protecteur d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, Cromwell fut-il un artisan de la liberté ou un tyran régicide? Comment Thérésa Cabarrus, femme d'esprit tenant un salon d'artistes, devint-elle successivement "Notre-Dame de Thermidor" puis "reine du Directoire"? Par quel caprice du hasard Désirée Clary, le premier amour de Napoléon qu'il quitta pour épouser Joséphine, finit-elle reine de Suède et de Norvège? Qu'est-ce qu'un héros ou une héroïne? Voilà le fil conducteur de ces nouveaux Secrets d'Histoire. De Rabelais à la Grande Mademoiselle, de Louis XIV à Victor-Emmanuel, de Marie Curie à de Gaulle, autant de destins exceptionnels, racontés avec passion et érudition par Stéphane Bern, infatigable amoureux de l'Histoire et de ceux qui la font.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mer 21 Déc - 10:28

- 1918
de Jean-Yves le Naour
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


L'issue de la Première Guerre mondiale est connue de tous et pourtant, en avançant avec les doutes, les peurs et les tâtonnements des contemporains, Jean-Yves Le Naour fait revivre une année à suspense. Il ravive de sa plume alerte le cours des mois chaotiques qui conduisent à l'étrange victoire alliée. Au printemps 1918, par trois fois, en mars, avril et mai, Français et Britanniques ont le sentiment de frôler la défaite. On a l'impression de rejouer septembre 1914. On se bat sur la Marne, et Paris, bombardé, est en proie à la panique. De tous côtés, les fronts se resserrent: depuis mars 1918, la paix signée avec la Russie bolchevique libère 1 million de soldats allemands pour l'Ouest. Une course contre la montre s'engage avec un unique objectif: tenir. À l'été 1918 rien n'était écrit et l'Allemagne pouvait encore l'emporter. Ce roman dévoile les coulisses politiques en s'appuyant sur des sources inédites: les rivalités entre Pétain, Foch et le Britannique Douglas Haig, les guerres d'ego qui ont paralysé la situation au point de compromettre la défense nationale. Fait nouveau, par rapport à 1914-1917, les militaires sont désormais sous la coupe de Clemenceau et de Lloyd George. Passant d'un front à l'autre, Jean-Yves Le Naour nous entraîne jusqu'au dénouement avec sa maestria coutumière.


- Banditsky. Le crime organisé à Saint-Pétersbourg
de Andrei Constantinov
Éditions La Manufacture de Livre / 27 octobre 2016


Le crime organisé russe est associé aux années 90, or les structures criminelles se sont formées avant et pendant la Révolution de 1917. Andreï Constantinov, souvent au péril de sa vie, a suivi, et suit la vie du Milieu. Dans ce livre choc, il révèle les noms de personnages influents, il raconte la vie de chefs reconnus ou de politiques en vue, des vor-y-zakone aux tatouages codifiés passés par les bagnes de Sibérie, des personnages hauts en couleur issus de sordides orphelinats ou bien ayant étudié dans des écoles huppées de Suisse. Ce récit est rempli de la violence des années qui suivirent l'effondrement massif de l'Union Soviétique. Mais si elle en est l'élément le plus visible, elle n'est que l'aboutissement d'un long processus prenant sa source il y a bien longtemps, dans les geôles staliniennes où déjà les hiérarchies criminelles et les traditions à respecter pour être de la confrérie se sont élaborées. Là réside tout le talent d'Andreï Constantinov: nous faire revivre des épisodes historiques nécessaires à la compréhension des tenants et aboutissants de l'actualité passée ou contemporaine. Toute une galerie de personnages, de situations et de conflits, de rapprochements et de luttes entre les différents organes de l'État russe et le milieu du crime défilent devant nos yeux: respectable directeur général d'une entreprise ayant auparavant tiré une peine de dix ans, chef de clan craint et respecté sponsorisant des ballets, député faisant des lois sur mesure pour exonérer de taxes des "amis", et enfin, tueurs-à-gages innombrables, chers et professionnels, ou bien irréguliers et trop improvisateurs dont il faut absolument se débarrasser. La grande Histoire et des personnages de romans noirs se télescopent pour nous offrir un récit plein de vie et de truculence sur l'envers de la société russe.


- Bombay mon amour
de Charlotte Valandrey
Éditions Cherche Midi / 27 octobre 2016


"J'ai fait un voyage exceptionnel, explosif, quelque part entre le luxe inouï du Taj Mahal Palace, les services secrets et les bidonvilles de Bombay. Une aventure unique, au plus près de la vie et de la nature des hommes. C'était en janvier 2014. J'accompagnais la Première dame de France dans une mission humanitaire, alors que son couple venait de voler en éclats devant le monde entier. Mon amie Lili aussi était en pleine séparation. Sale temps pour les quadras. Une femme sur deux est quittée après 40 ans. Le beau bordel. Rien ne va plus, "la vie n'est pourtant pas un film de cul". Les hommes semblent insatiables, et les femmes, comme ce monde, vouées à la rupture. Il faut se battre pour aimer et continuer de croire à la magie. Dans la chaleur, l'immensité et la folie de Bombay, l'amour est revenu".


- Des tempêtes j'en ai vu d'autres
de Maud Fontenoy
Éditions Plon / 27 octobre 2016


"Il y a 9 mois, pour que les choses changent et après avoir travaillé sur mon sujet depuis plus de 15 ans, je fais le choix d'abandonner mon confort en devenant (bénévolement) la nouvelle déléguée nationale à l'Environnement chez Les Républicains. Je l'ai accepté dans le but unique de porter mes convictions. J'y ai proposé un programme précis, destiné à être appliqué. Puis je suis partie en campagne pour les régionales et j'ai été élue vice-présidente au développement durable, à l'énergie et à la mer en PACA. J'ai la volonté de transformer ma région en un laboratoire d'idées. Je suis déterminée pour qu'elle devienne le porte-drapeau d'une écologie qui rime avec économie. Je veux agir dans ma région sans langue de bois, faire progresser l'écologie en étant réaliste et cohérente. Il est temps de dire la vérité. Je veux donner les vrais chiffres, arrêter le catastrophisme, "l'écologiquement correct", ne pas faire de calcul populiste. On est en 2016, il serait temps de secouer les choses et de changer de modèle. Je suis prête à en payer le prix, ma cause en vaut la peine: des tempêtes j'en ai vu d'autres. Je veux aussi parler de la place des femmes en politique, du sexisme. De l'intérieur, je vais vous raconter ce basculement d'une vie de sportive ayant été nommée personnalité de l'année par le Times magazine, à un milieu d'hommes auxquels seule la loi impose la mixité. Je veux agir pour la qualité de notre environnement et sur nos choix énergétiques comme on monte une entreprise, avec sérieux mais sans oublier qui je suis. Osons. J'ai décidé de remettre en jeu tout ce que j'avais construit/acquis ces dernières années pour faire avancer mes convictions pour l'environnement. L'avenir me dira si le jeu en valait la chandelle". Maud Fontenoy


- Femmes de Versailles
de Alexandre Maral
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


Résidence des trois derniers rois de France de l'Ancien Régime, Versailles fut également le séjour de leurs épouses: Marie-Thérèse, qui y mourut en 1683, Marie Leszczynska, qui y vécut de 1725 à 1768, et Marie-Antoinette, qui y fut dauphine en 1770, puis reine de 1774 à 1789. Chacune à sa manière, ces trois personnalités ont laissé leur empreinte à Versailles, celle de Marie-Antoinette étant aujourd'hui la plus lisible. Les membres féminins de la famille royale occupèrent également une place importante à Versailles, de la sémillante duchesse de Bourgogne sous Louis XIV aux inoxydables filles de Louis XV. D'autres femmes, enfin, illustrèrent Versailles: Mme de Maintenon, devenue l'épouse secrète de Louis XIV; les nombreuses favorites de Louis XV, de Mme de Mailly à Mme Du Barry en passant par l'indétrônable Mme de Pompadour; les amies de Marie-Antoinette, la duchesse de Polignac notamment. Conçu et rédigé sur les lieux mêmes qu'elles ont hantés, ce panorama de la composante féminine de la résidence en majesté du pouvoir offre un aperçu des conditions de vie des femmes à la cour, une étude sur leur rôle et une réflexion sur leurs destinées, souvent improbables, toujours exceptionnelles.


- Guerres
de Vladimir Kozlov
Éditions La Manufacture de Livre / 27 octobre 2016


S'inspirant de la révolte armée survenue en 2010 en Sibérie, Kozlov raconte la formation d'un groupe de jeunes anarchistes dans une ville de province russe, rongée par la corruption, pillée par les "gangsters en uniforme". C'est sous l'égide d'un truand rangé des voitures, mais professionnel de la violence, que quelques étudiants, filles et garçons, un ancien de la guerre en Tchétchénie, un musicien de rock, vont se rassembler pour mettre un terme aux exactions de la police, qui couvrent les abus de pouvoir en tous genres de l'administration locale, laquelle les protège en retour. Et, avec quelques attentats retentissants, tout en préservant une clandestinité quasi-impeccable, les jeunes gens vont mettre à jour toute la structure corrompue et spoliatrice de la région. Quoique inspiré par les groupes terroristes européens des années 1970, ils ont des buts bien plus limités: en finir avec l'arbitraire total. Une succession de séquences rapides nous offre trois points de vue principaux, celui de la police, celui des "terroristes", celui d'un journaliste honnête et désabusé, couvrant aussi bien ces évènements que le cadre qui les entoure, notamment la mairie bureaucratique, son clientélisme et ses passe-droits. L'intervention sanglante d'une commune rurale fondée par un illuminé attirant de jeunes citadins à la dérive, et le meurtre absurde d'un journaliste par deux flics saouls vont porter la tension à son point culminant, et nous livrent la clé de toute la situation. Vladimir Kozlov, "étoile montante de la littérature moscovite", selon la romancière franco-russe Kira Sapguir est l'auteur d'une douzaine de romans, d'un documentaire primé sur le punk-rock sibérien, et de trois films de fiction tirés de ses nouvelles. D'origine biélorusse, âgé d'une quarantaine d'années il a grandi à Moguilev pendant la pérestroïka, ses romans lui ont valu le titre "d'archéologue des soviets". Avec la transposition romanesque de faits divers ayant défrayé la chronique. Kozlov, à sa façon laconique, sèche, cinématographique et digne de Dashiell Hammett, nous offre un polaroïd saisissant de la Russie d'aujourd'hui à travers le destin d'un groupe de jeunes "casseurs" anarchistes.


- La sentinelle de fer
de Roland Vilella
Éditions Plon / 27 octobre 2016


L'île de Nosy Lava, au nord-ouest de Madagascar, a abrité le dernier bagne du pays définitivement fermé en 2010. En 2004, malgré la sinistre réputation des lieux, Roland Vilella, un marin familier de ces eaux, débarque dans l'île que surplombe, inquiétante sentinelle de fer, un phare rouillé et sans âge. Il y fait la connaissance d'Albert Abolaza, un prisonnier hors du commun, condamné aux travaux forcés à perpétuité. Une forte amitié va lier les deux hommes. Mémoire vivante du bagne, Albert se fait le porte-parole de ses compagnons de misère, torturés et tués en toute impunité durant des années. À partir de ce témoignage exceptionnel couvrant les trente dernières années du bagne et de celui des autres bagnards, Roland Vilella restitue la mémoire de ces hommes perdus, criminels, devenus victimes de leurs gardes. Au fil des pages, de violences sanglantes en anecdotes poignantes, la parole des détenus que domine celle d'Albert se mêle à l'histoire de l'île et porte jusqu'à nous la voix bâillonnée du bagne de Nosy Lava. Une aventure et un témoignage uniques qui s'inscrivent dans la grande tradition de la collection Terre Humaine.


- Les secrets du Kremlin
de Bernard Lecomte
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


Le Kremlin. Derrière ses murailles de brique rouge, combien la célèbre forteresse moscovite a-t-elle abrité de complots, de crimes et de trahisons? Depuis la révolution de 1917, elle fut le centre et le symbole de l'Empire soviétique fondé par Lénine et Trotski, conforté par Staline, géré par Khrouchtchev et Brejnev, mis à bas par Gorbatchev et restauré, tant bien que mal, par Poutine. Un siècle de grandeur, de terreur et de mensonges. Combien d'énigmes, d'ombres, d'interrogations et de secrets reste-t-il derrière ses remparts? Qui a tué Raspoutine? Comment le dernier tsar est-il mort? Comment Staline a-t-il fait assassiner Trotski? Pourquoi s'est-il allié à Hitler? Qui étaient vraiment le dirigeant Iouri Andropov, le transfuge Kravtchenko, l'espion "Farewell"? Quelles relations ont entretenues le général de Gaulle et François Mitterrand avec les dirigeants soviétiques? D'où vient et qui est véritablement Vladimir Poutine? Bernard Lecomte mène l'enquête en conjuguant au plus haut point la maîtrise des sources et l'art de la narration.


- Paris la rouge
de Rémi Kauffer
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


Paris est depuis deux siècles la ville d'adoption et le lieu d'apprentissage des révolutionnaires du monde entier. Fascinés par la Révolution française, ces étrangers ont d'abord pour nom Buonarroti, Karl Marx ou Bakounine. Et plus tard Lénine, Trotski, Hô Chi Minh, Zhou Enlai, Deng Xiaoping ou Pol Pot: le gotha des futurs dictateurs rouges. Sous l'Occupation, les immigrés parisiens révolutionnaires luttent pour la France contre le nazisme dans les rangs des FTP-MOI, les résistants communistes étrangers. Mais, avec la guerre d'Algérie, le rouge commence à virer au vert: les activistes en armes de la fédération de France du FLN s'opposent en effet par tous les moyens à l'intégration de leurs compatriotes en exil dans l'ensemble français. Dans les années 1970-1980, des révolutionnaires d'un deuxième type viennent régler leurs comptes dans la Ville Lumière, à l'image des terroristes palestiniens, irakiens, syriens, libanais, iraniens, arméniens, des Brigades rouges ou de la bande à Baader. Enfin, le Paris sanglant que nous connaissons tragiquement aujourd'hui devient le terrain d'action de djihadistes qui, nés en France, se veulent ses pires ennemis. Héritiers des subversifs d'antan, les tueurs du Bataclan et ceux de 2016 en sont en même temps l'antithèse. Une histoire méconnue, tumultueuse que l'auteur dévoile au travers d'un récit enlevé et d'une surprenante galerie de portraits.



- À quoi pensent les plantes ?
de Jacques Tassin
Éditions Odile Jacob / 26 octobre 2016


Est-il possible de se "mettre à la place" d'une plante, de comprendre ce qu'elle perçoit de ses semblables et du monde extérieur? On a longtemps vu la plante comme un être passif et immobile, spécialisé dans la fascinante alchimie de la photosynthèse. Les progrès de la biologie végétale donnent aujourd'hui de la plante une image radicalement nouvelle: les plantes ont de multiples façons de percevoir leur environnement. Mieux: elles se parlent et communiquent tous azimuts avec leurs congénères par voie chimique, s'avertissant d'un danger potentiel, mais aussi avec les animaux qui les pollinisent ou vivent en symbiose avec elles. Malgré ces avancées majeures de la biologie végétale, l'intuition littéraire approche souvent mieux qu'elle l'intimité des plantes. Pour découvrir cette "intériorité végétale", rien de tel que le mélange précisément dosé de science et de poésie que propose ce livre. Un excellent petit guide pour pénétrer la vie secrète des plantes.


- L'épreuve de la haine
de Marc Crépon
Éditions Odile Jacob / 26 octobre 2016


La violence n'a pas subitement surgi dans nos vies avec les attentats de janvier et de novembre 2015. Aucune de nos relations, qu'elles soient familiales, scolaires, professionnelles, morales ou politiques, n'y échappe. Mais la terreur instaurée par les attaques terroristes est une épreuve sans précédent. D'abord parce qu'elle provoque la hantise de la répétition: nous savons qu'à la terrasse d'un café, dans une salle de spectacle ou dans les transports en commun, la violence peut à nouveau frapper. La peur, le désir de vengeance et de justice accompagnent notre volonté d'en finir avec ce que nous considérons comme le mal radical. Comment pourrait-il en aller autrement? Et qui nous le reprocherait? Mais le risque est alors d'autoriser les emportements, les jugements précipités, les décisions aveugles et, finalement, de répondre à la violence par la violence. Faire face à la haine est un défi pour nos sociétés. Dans ce livre courageux, à contre-courant de bien des discours actuels, et convoquant toutes les ressources de la philosophie, Marc Crépon défend le principe du refus de la violence, du refus de consentir à son œuvre et à la culture de destruction qui l'accompagne. Les grandes figures de la non-violence que furent Jaurès, Romain Rolland, Martin Luther King et Mandela nous offrent des modèles et prouvent que la terreur n’est ni invincible ni fatale.


- Les fantômes du souvenir
de Serge Toubiana
Éditions Grasset & Fasquelle / 26 octobre 2016


"L'amour du cinéma se joue dans l'enfance. Pour moi ce furent les westerns, les péplums ou les films comiques avec Jerry Lewis. Mon premier souvenir de cinéma remonte à La strada, que j'ai vu avec mes parents à l'âge de six ans. Depuis, le cinéma est entré dans ma vie. Il n'en est plus jamais sorti. J'ai grandi avec lui et lui m'a vu grandir. Les années 60 furent politiques, mais surtout celles de l'éveil aux nouvelles vagues. J'ai aimé les films de Godard, Truffaut, Resnais, Bertolucci, Milos Forman, qui m'ouvraient une fenêtre sur le monde. J'ai mûri avec Antoine Doinel, alias Jean-Pierre Léaud, mon alter ego. Les années 70 furent des années de formation en fréquentant la meilleure école: celle des Cahiers du cinéma. Aux côtés de Serge Daney, j'ai appris à voir un film et à écrire sur le cinéma. Ainsi j'ai multiplié les rencontres avec des cinéastes, dont je tente de brosser le portrait. François Truffaut, dont le souvenir est intact, plus de trente ans après sa disparition en 1984. Mais aussi Godard, Marco Ferreri, Jean Eustache, Wim Wenders, David Lynch, Scorsese, Clint Eastwood, Maurice Pialat… Les acteurs aussi: Micheline Presle, Alain Delon, Isabelle Huppert, Gérard Depardieu ou Michel Piccoli. C'est ce parcours subjectif avec le cinéma, de l'enfance à l'âge adulte, dont j'ai voulu faire le récit".


- Les Romanov
de Simon Sebag Montefiore
Éditions Calmann Lévy / 26 octobre 2016


Voici l'histoire intime de la dynastie des Romanov, avec ces tsars et tsarines, touchés par le génie ou la folie, tous attirés par l'autocratie et l'ambition impériale. Cette captivante chronique révèle leur monde secret, leur toute puissance, et raconte comment ils ont construit leur empire de manière impitoyable, au gré des conspirations, des rivalités familiales, et d'extravagances sexuelles. On retrouve, sous la plume vivante et inimitable de Simon Sebag Montefiore, tous les personnages tonitruants pour qui gouverner la Russie fut à la fois une mission sacrée et un cadeau empoisonné: Pierre le Grand qui tortura son fils à mort, exigeant des membres de sa cour une ivresse permanente tout en faisant de la Russie un grand Empire; la Grande Catherine qui renversa son mari, conquit l'Ukraine et fascina l'Europe; Paul Ier, étranglé par les courtisans soutenus par son propre fils; Alexandre II qui survécut à plusieurs tentatives d'assassinat, et écrivit sans doute les lettres d'amour les plus licencieuses jamais écrites par un souverain. Dans ce livre où petite et grande histoire s'entrelacent, Simon Sebag Montefiore fait revivre avec une intensité remarquable et un foisonnement d'anecdotes et de détails, les grands moments qui ont ponctué la légende des Romanov. Et dans ce portrait de l'empire c'est aussi la Russie d'aujourd'hui qui se dessine en creux.


- Plaidoyer pour la vie
de Denis Mukwege
Éditions L'Archipel / 26 octobre 2016


Jeune médecin congolais, Denis Mukwege découvre les difficultés rencontrées par les femmes enceintes pour accéder aux soins. Les grossesses se terminent souvent en tragédies. Sa vocation est née: il part étudier la gynécologie obstétrique en France, à Angers. De retour dans son pays, il s'installe à Lemera, dans les montagnes de l'Est du Congo, pour y dispenser des soins adaptés. Dix ans plus tard, en plein conflit, il fonde l'hôpital de Panzi et y "répare" les femmes victimes de violences sexuelles. Dans cette région, viols et mutilations génitales sont devenus pour les milices des armes de guerre: qui détruit les femmes détruit du même coup la structure familiale, sociale et économique. En dépit des menaces, Denis Mukwege alerte son gouvernement, qui s'obstine dans le déni, puis la communauté internationale, depuis la tribune des Nations unies en décembre 2006. Comme il le révèle dans cette autobiographie, le Dr Mukwege est toujours en danger et vit sous protection. Également pasteur, comme l'était son père, il continue à se battre pour les femmes, afin que cessent ces violences insoutenables.


- Réflexion sur l'antisémitisme
de Dominique Schnapper / Paul Salmona / Perrine Simon-Nahum
Éditions Odile Jacob / 26 octobre 2016


L'antisémitisme réapparaît chaque fois qu'une société est fragilisée, dans son économie comme dans ses institutions politiques. Il est la maladie de nos sociétés démocratiques: il vise à en saper les fondements, à nier l'unité que la république entend instaurer entre les citoyens. De l'assassinat d'Ilan Halimi aux attentats de l'Hyper Cacher, en passant par les meurtres perpétrés par Mohamed Merah contre des enfants, ces actes de violence antisémite ont annoncé les attaques terroristes qui ont plus tard ensanglanté la France. Quelles réponses y apporter? Comment s'en prémunir? Le punir ou le prévenir? Quelles raisons peuvent en effet expliquer la montée de l'intolérance et la remise en cause des principes républicains? C'est à ces questions que s'attache cet ouvrage, qui réunit historiens et philosophes, mais aussi acteurs de terrain. À travers la question de l'antisémitisme, c'est une analyse de la situation actuelle de la France qui est ainsi donnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Ven 21 Oct - 10:30

- Atlas du Paris Haussmannien
de Pierre Pinon
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


Cet ouvrage expose la mécanique des grands travaux engagés sous le Second Empire par Napoléon III et Haussmann. Cette "régénération de Paris", consistant dans l'amélioration des circulations et la reconquête du centre par le percement de nombreuses rues et avenues, est non seulement remarquable par son ampleur mais aussi en raison de son caractère inédit: pour la première fois, la puissance publique s'investit dans la mise en forme de la ville, d'ordinaire abandonnée à des acteurs privés. Ceux-ci, propriétaires fonciers, commerçants et banquiers, ne sont cependant pas absents du processus, dont ils sont souvent les inspirateurs et, toujours, les grands bénéficiaires. C'est pour cette bourgeoisie triomphante qu'une ville moderne apparaît; on en reconnaît la conception libérale apparue sous la monarchie de Juillet mais servie par les moyens autoritaires de l'Empire.


- Atlas du Paris Souterrain
de Alain Clément
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


Le Paris souterrain court sur des centaines de kilomètres. Sans lui, pas de vie, pas de ville. Galeries de carrières, cryptes médiévales, catacombes, égouts haussmanniens, métro et autres ouvrages ferroviaires, abris de Défense passive, galeries techniques diverses… le monde mystérieux du sous-sol garde la mémoire de l'histoire tout en jouant les coulisses de la Ville lumière dont il abrite, dans l'ombre, la complexe machinerie. À la différence de la ville en surface qui a pu, à différentes reprises, céder aux tentations de la table rase, la ville souterraine ne saurait supprimer sans conséquences un étage de son histoire. Ce n'est pas la moindre séduction de cette cité enfouie dont l'appel résonne comme une invitation à descendre l'escalier sans fin de tous les Paris.


- Classe dangereuse
de Patrick de Lassagne
Éditions La Manufacture de Livre / 20 octobre 2016


Banlieue Sud, Eric, Nono, Bûche et Catman rêvent aux exploits de Mesrine et de Besse dans cette France de la fin des années Giscard, cette France qui a peur. Avec ses potes, c'est les virées sur les Bleues aux moteurs kités, les Derbis qui s'arrachent sur le bitume de Rungis ou de Gentilly. Entre les sorties à la Foire de Trône qui virent souvent à la baston avec les teddy boys, rockers, fifties, cats,et autres Hell's Angels, les vols et les cambriolages, la bande se prend à imaginer des exploits plus costauds. Mais avant de devenir des hommes, des vrais, il faut en passer par les bagarres avec les bandes rivales, avec l'apprentissage de la vie, et de la mort. Certains devront remiser les santiags et les blousons et mener la vie des “boulots”. D'autres prendront le chemin qui mène directement en Centrale ou au cimetière de Gentilly. Patrick Grenier de Lassagne nous montre dans son roman que, déjà dans les années 70 existaient les bandes. Leurs préoccupations, entre flipper, baby foot, bagarres et fête foraine, ce sont les fringues, les bécanes, les disques de rock, et le vol pour se procurer ces marchandises. Leur attitude fait d'eux des rebelles sans cause. Transgressant et contestant l'autorité, mais aussi la loi, ils pensent s'affranchir, s'émanciper par l'accès à n'importe quel prix à la consommation. Consommation qui symbolise la libération de leur frustration, et incarne même pour eux une forme de liberté suprême.


- Intérieurs Parisiens. Du Moyen Âge a nos jours
de Duvette Charlotte
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


Que révèlent les représentations d'une chambre royale de la Renaissance, d'un salon du siècle des Lumières, d'un cabinet de travail sous le Second Empire, d'un boudoir Art déco, d'un atelier d'artiste à Montparnasse ou d'une colocation d'aujourd'hui? Tableaux et photographies témoignent de l'évolution de la distribution, de la manière d'habiter et du décor des demeures parisiennes à travers les siècles. Mais cette histoire des intérieurs est aussi celle des frontières mouvantes de l'intimité, entre les pièces de réception et celles relevant de la sphère privée, et des partitions rythmant le ballet de mondes séparés, parents et enfants, maîtres et domestiques, hommes et femmes. Derrière chaque porte commence un voyage sensible.


- L'art de surprendre avec trois fois rien
de Eric Bouhier et Philippe Socrate
Éditions Le Passage / 20 octobre 2016


Éteignez vos écrans, débranchez vos machines, et venez retrouver pour un temps le plaisir de vous divertir à deux ou en groupe, et de surprendre vos amis avec trois fois rien. Avec pour seul bagage un peu d'imagination, parfois un minimum d'entraînement ou de préparation, vous serez vite émerveillé par la multitude de gestes étonnants, de tours curieux et d'effets surprenants que vous parviendrez à réaliser. Voici donc une joyeuse compilation joliment illustrée de jeux des mains, du corps et de l'esprit, certains appartenant à la mémoire populaire, d'autres créés par les auteurs pour, nous l'espérons, votre plus grand plaisir.


- L'Italie en 1001 infos
de Gabriela Scolik et Karin Dreher
Éditions Prisma / 20 octobre 2016


Apprenez à connaître un pays avec ces chiffres clés. Informations générales, faits notables, chaque information est contextualisée avec des icônes et des pictogrammes. Que ce soit le nombre d'habitants par région ou la façon de se dire bonjour selon les régions, toutes les informations inhérentes à l'Italie sont résumées graphiquement pour mieux les comprendre et les retenir. Une nouvelle collection tout en couleur avec des informations courtes et amusantes.


- La dignité humaine
de Peter Bieri
Éditions Buchet Chastel / 20 octobre 2016


Qu'est-ce que la dignité? En quoi cette notion apparemment abstraite est-elle en réalité fondatrice de notre rapport aux autres, au monde et à nous-mêmes, jusque dans les actions et les événements les plus infimes de notre quotidien? L'auteur envisage la dignité sous divers aspects. Elle peut se confondre avec l'autonomie de la personne, sa capacité à exercer son libre arbitre; elle peut également se construire à travers le regard de l'autre, qui me confirme en tant que sujet ou au contraire m'annihile; elle peut être l'envers de l'humiliation, et dépendre du respect dans lequel on tient ou non mon intimité; elle est enfin liée au sens que l'on décide d'accorder ou non à sa propre vie. Les questions traversées par la notion de dignité vont du plus intime au plus universel: qu'est-ce qui fait qu'on est vraiment soi-même? Qu'est-ce qui nous menace, qu'est-ce qui nous fait éprouver les limites du soi? En définitive, où commence et où finit l'humanité? À travers une réflexion étayée par des références littéraires et cinématographiques, Peter Bieri nous entraîne dans un vagabondage philosophique à la fois accessible et rigoureux, sérieux et iconoclaste.


- La fille aux sept noms. Histoire d'une transfuge nord-coréenne
de Hyeonseo Lee et David John
Éditions Le Cercle Points / 20 octobre 2016


Hyeonseo a grandi dans l'amour de sa patrie, la Corée du Nord. Mais la disparition énigmatique de son père, la mort de l'infaillible Kim Il-sung et la famine qui se propage ébranlent sa ferveur. La fougue de l'adolescence fait le reste et la porte alors de l'autre côté de la rivière, en Chine. Là-bas, elle apprend à se cacher, en mûrissant le projet réunir sa famille dans le monde libre.


- Le bataillon de Joinville. L'extraordinaire histoire de l'armée des champions
de Denis Soula
Éditions Cherche Midi / 20 octobre 2016


Yannick Noah, Michel Platini, Laurent Jalabert, Jean Galfione, David Douillet, Guy Drut … À l'âge du service militaire, les jeunes espoirs du sport français ont écrit la légende du mythique Bataillon de Joinville. Plus qu'un bataillon, Joinville était une véritable école du sport de haut niveau, où les appelés s'entraînaient dans des conditions dignes des professionnels, tout en recevant une instruction militaire. La fin de la conscription n'a pas interrompu le soutien apporté par l'armée au mouvement sportif. Soixante ans après sa création, le Bataillon de Joinville porte toujours les couleurs de la France dans les compétitions internationales et ses nouveaux soldats se nomment Florent Manaudou, Martin Fourcade, ou encore Élodie Clouvel et Marie Bochet… Sportifs d'hier et d'aujourd'hui nous racontent la formidable histoire de ce bataillon mythique et nous livrent des souvenirs de régiment pas tout à fait comme les autres.


- Le mouchoir de la duchesse. Voyage au cœur de l'artisanat d'art
de Bérengère Desmettre
Éditions Riveneuve / 20 octobre 2016


Voici un manuel d'esthétique qui ressemble à un carnet de voyage au pays de l'artisanat d'art. Invité à tirer le fil du mouchoir de la duchesse de Chevreuse dans Les trois mousquetaires, le lecteur y explore plusieurs métiers d'excellence. En compagnie de Rousseau, Andersen ou Mallarmé, il rencontre une vingtaine d'artisans d'art, tourneur sur bois, luthier, tailleur de pierre, éventailliste, parfumeur…, riches d'un savoir-faire complexe issu d'une tradition parfois séculaire. Nanti de la petite histoire cachée dans la grande, l'objet devient porteur de mémoire et d'intelligence, acte de survie parfois ou geste de poésie. Unique, il est une preuve d'audace et de courage à exister encore aujourd'hui. Très illustré, avec un glossaire et des adresses, ce guide propose un voyage sentimental pour repenser son rapport à l'objet, tout particulièrement à l'objet d'art. Il dispense une philosophie prônant la création, personnelle à chacun, d'un véritable art de vivre.


- Le Royaume-Uni en 1001 infos
de Gabriela Scolik et Karin Dreher
Éditions Prisma / 20 octobre 2016


Apprenez à connaître un pays avec ces chiffres clés. Informations générales, faits notables, chaque information est contextualisée avec des icônes et des pictogrammes. Que ce soit le nombre d'habitants par région ou la façon de se dire bonjour selon les régions, toutes les informations inhérentes au Royaume Uni sont résumées graphiquement pour mieux les comprendre et les retenir. Une nouvelle collection tout en couleur avec des informations courtes et amusantes.


- Le siècle américain, une histoire
de Pierre Mélandri
Éditions Perrin / 20 octobre 2016


Le 17 février 1941, dans un éditorial de Life, Henry Luce, le magnat de la presse, appelle ses concitoyens à faire du XXe siècle le "siècle américain". Pour lui, le devoir des États-Unis est de transformer le monde à leur image en y diffusant les valeurs qui ont étayé leur formidable productivité et en y instaurant un "ordre économique compatible avec la liberté et le progrès". En réalité, Luce ne fait que formuler la croyance d'un peuple persuadé, depuis les origines, d'offrir un modèle universel au reste de l'humanité. Il fait bientôt figure de prophète quand, longtemps rhétorique, cette vocation prend une dimension géopolitique. Authentiques "géants de la Terre", les États-Unis se convainquent que leur succès est indissociable de l'instauration d'un ordre économique mondial libéral et de leur métamorphose en "république impériale". Conjuguant approche politique, sociale, économique, militaire et culturelle, Pierre Melandri raconte cette histoire riche en succès mais aussi en déboires. Aujourd'hui, toujours dominante et innovante mais en déclin, l'Amérique a du mal à réconcilier, chez elle, son projet démocratique avec son système capitaliste et, à l'extérieur, son discours idéologique avec ses intérêts économiques et stratégiques.


- Les élections présidentielles en France. 1958-2012
de Michel Winock
Éditions Perrin / 20 octobre 2016


Cet ouvrage retrace d'abord les origines de l'institution présidentielle et la bataille qui a mené à l'instauration de l'élection du président de la République au suffrage universel. Il s'agit bien d'une singularité française, car si d'autres nations élisent leur président au suffrage direct, le président français est le seul à détenir les pouvoirs considérables qui lui sont conférés par la Constitution de la Ve République. D'élection en élection, de 1958 à 2012, on suit de concert l'évolution de ce qu'on a appelé la "monarchie élective" et l'histoire des dix scrutins qui ont déterminé toute la vie politique française. Le rôle des individus, l'influence des médias, la fonction des sondages font partie du bilan. Nombre d'observateurs jugent que le système est à bout de souffle. Il est peu imaginable, cependant, de soustraire au peuple souverain le droit qu'il a acquis de choisir son représentant suprême. Peut-on dès lors réformer? Revenir aux principes gaulliens? L'historien se double in fine d'un essayiste pour répondre à sa manière à cette question hautement d'actualité.


- Les ministres de Napoléon
de Thierry Lentz
Éditions Perrin / 20 octobre 2016


Napoléon appuya la marche de son gouvernement sur douze ministères, qui furent dirigés par trente-deux personnalités. Certaines sont encore très connues (Talleyrand, Fouché, Cambacérès, Maret, Carnot...); d'autres sont tombées dans l'oubli, tels Gaudin (quinze ans aux Finances), Decrès (treize ans à la Marine), Regnier (douze ans à la Justice), Dejean (sept ans à l'Administration de la guerre), Bigot de Préameneu (six ans aux Cultes) et tant d'autres. Ils abattirent pendant quinze ans un travail considérable, à la tête de services centraux réduits. Cet ouvrage présente ces excellences et leurs équipes, étude qui permet de mieux connaître et comprendre le fonctionnement de l'État napoléonien et de son administration.


- Paris - Bars & Restos planqués
de Antoine Besse
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


100 adresses vraiment décalées pour sortir des lieux trop fréquentés. Boire un verre dans une ferme urbaine, dans un speakeasy canaille, dans une galerie d'art contemporain ou dans les coulisses d'une laverie automatique.Déjeuner ou dîner dans un club privé suédois, à l'étage d'une épicerie ou dans la crypte d'une église. Voici le vade-mecum des Parisiens qui souhaitent vivre la ville à l'abri des regards et éprouver le frisson de l'aventure urbaine.


- Prisons de France
Violence, radicalisation, déshumanisation... quand surveillants et détenus parlent
de Farhad Khosrokhavar
Éditions Robert Laffont / 20 octobre 2016


Cette enquête exceptionnelle menée dans quatre grandes prisons françaises, Fleury-Mérogis, Fresnes, Lille-Sequedin et Saint-Maur, dresse un état des lieux inédit et alarmant du milieu carcéral de notre pays. De la fouille à la promenade, du mitard à la salle de sport, le quotidien pénitentiaire est raconté par ceux qui le vivent. Petits délinquants, dangereux criminels, voyous radicalisés, "fous", surveillants, médecins, directeurs d'établissements: à tous, l'auteur donne pour la première fois la parole. Aux problèmes récurrents de surpopulation, violence, trafics en tout genre et conditions de vie dégradantes, est venu s'ajouter celui de la radicalisation. Le sociologue montre comment la prison constitue un terreau fertile pour les apprentis djihadistes et un vivier de recrutement pour les plus radicalisés. Analysant avec finesse et rigueur cet univers habituellement inaccessible, il livre une réflexion plus que jamais nécessaire sur l'enfermement et ses conséquences psychiques et sociales.


- Sans consentement
de Jon Krakauer
Éditions Presses De La Cité / 20 octobre 2016


Célèbre pour son campus universitaire et surtout pour son équipe de football, les Grizzlis, l'université de Missoula est secouée par plusieurs affaires de viols commis entre 2010 et 2012 par des étudiants. À partir de ce scandale retentissant, Jon Krakauer brosse le tableau d'une Amérique où le viol est le crime le plus fréquent, même si près de 80% des victimes ne portent jamais plainte. Comment expliquer ce phénomène? Peut-on dresser un portrait type du violeur? Quelles sont les répercussions d'un tel traumatisme pour la victime? Comment la société et la justice réagissent-elles? C'est à toutes ces questions que Jon Krakauer entend répondre.


- À la recherche de l'univers invisible
de David Elbaz
Éditions Odile Jacob / 19 octobre 2016


Après ses stupéfiantes avancées du siècle dernier, la découverte de l'expansion de l'univers, du Big Bang et des trous noirs, la cosmologie serait-elle en voie de perdre son objet d'étude? L'avènement de la "matière noire", invisible mais nécessaire pour expliquer les mouvements des galaxies, celui de l'"énergie noire", insaisissable mais indispensable pour rendre compte de l'accélération de l'expansion de l'univers, et celui des trous noirs, qui font disparaître la matière ordinaire comme un lapin dans un chapeau de magicien, donnent l'image d'un univers élusif dont une part grandissante échappe à l'observation. Faisant toute la lumière sur ce qu'il appelle le "triolet noir de notre ignorance", l'auteur cherche les biais susceptibles de dérober l'univers à notre regard, en analysant cinq "illusions" possibles. Manque-t-il vraiment de la matière? Nos observations sont-elles fautives? Voyons-nous en trois dimensions un univers holographique à deux dimensions? C'est d'un autre regard sur l'univers qu'il est question dans ce livre très accessible qui met en scène les questions cruciales de la cosmologie actuelle.


- Claude
de Alain Pompidou
Éditions Flammarion / 19 octobre 2016


Le témoignage du fils de Georges et Claude Pompidou sur sa mère, à partir des notes de celles-ci, de sa correspondance et de ses souvenirs d'enfance: maîtresse de maison accomplie, dénicheuse de talents artistiques, modeuse... ©Electre 2016


- La consolation
de Frédéric Flament
Éditions JC Lattès / 19 octobre 2016


Je n'aurais jamais imaginé mener l'enquête sur ma propre vie. J'ai fait un long voyage dont je suis ressortie extraordinairement vivante, avide de mon prochain et d'existence. Mais le trajet fut long, solitaire, douloureux et angoissant. Un voyage dans une mémoire enfouie, quelque part, au fond de moi, un coffre à secrets scellé du sceau de la honte, de la protection, des mensonges et des aveuglements. On l'appelle la mémoire traumatique. C'est un fantôme qui vous poursuit, assaillant invisible de vos nuits blanches et de vos bonheurs troublés. J'ai subi les premiers assauts du souvenir, sorte de flashs venant d'un infini indéfini, anéantie, soumise, interdite devant les hurlements d'un passé que plus rien n'empêchait de surgir. Alors j'ai décidé de faire face. J'ai laissé remonter les images de l'enfance, dans un désordre fou, j'ai essuyé les bourrasques, résisté au tourbillon et, assurée par des gardiens de la psychiatrie, j'ai recomposé ce film dont la projection m'était, depuis mes 12 ans, interdite. C'est mon histoire, celle de Poupette, à qui il manquait un morceau d'existence aussi vital qu'un battement de cœur. J'ai assemblé, une à une, les séquences du saccage d'une innocence, comme on recompose une photo que les coupables ont un jour sciemment déchirée. Aujourd'hui, je suis Moi, intégralement, plus forte. Consolée. Dans ce récit sensible et délicat, Flavie Flament évoque la trahison des adultes qui lui ont ravi son corps et son innocence. C'est aussi l'histoire d'une renaissance.


- La fabuleuse histoire des grands magasins
de Renée Grimaud
Éditions Prisma / 19 octobre 2016


De la Samaritaine au Bon Marché, ces bâtiments incroyables méritaient bien qu'une historienne nous narre leur histoire sous un angle très visuel: les grandes étapes de leur construction, les heures de gloire, l'âge d'or de la réclame, mais aussi les difficultés. De très nombreuses images d'archives et des gravures d'époque illustrent à merveille cette fantastique aventure. Monuments emblématiques de Paris, symboles de la ville lumière, mais aussi de la frénésie de la consommation des élégantes, du luxe, de la mode et des bonnes affaires, les grands magasins incarnent tout ce que Paris à de magique.


- La névrose de classe. Trajectoire sociale et conflits d'identité
de Vincent de Gaulejac
Éditions Payot & Rivages / 19 octobre 2016


"Faites-nous voir comment ce jeune homme a pu tuer l'esclave en lui à petit feu, et comment il se réveilla un beau matin, sentant couler dans ses veines non plus le sang d'un esclave mais celui d'un homme libre". (Anton Tchekhov)
Quelles sont les conséquences psychologiques de la promotion ou de la régression sociales? Lorsque ces changements font écho à des conflits personnels, naît un mal de vivre qui devient une névrose: la névrose de classe. Entre psychologie et sociologie, cet essai et ce concept original sont devenus des références, notamment en psychogénéalogie. Riche en histoires de vie et en cas littéraires, le livre comprend en outre, en épilogue, une lettre d'Annie Ernaux discutant cette thèse qui la touche de près.


- Maman pour le meilleur et pour le reste
de Marie Drucker et Sidonie Bonnec
Éditions Fayard / 19 octobre 2016


"Ce livre ne saurait vous donner aucune leçon. Il s'agit d'un guide qui, avec humilité et recul, se propose de vous aider à faire face le plus sereinement possible à l'arrivée d'un enfant. Parce que nous avons vécu ce moment récemment et dû affronter des choix, des inquiétudes, et prendre des décisions pas toujours simples. Parce que nous avons lu beaucoup de livres sans y trouver toutes les réponses aux questions que nous nous sommes posées. Nous avons voulu partager nos sentiments, de la grossesse jusqu'au deuxième anniversaire de votre enfant. Cet ouvrage est le fruit de nos deux expériences combinées. Toutes les informations, tous les conseils (gynécologie, pédiatrie, psychologie…) ont été vérifiés auprès de médecins et de spécialistes. Nous sommes passées par là, alors occupez-vous de l'extraordinaire, nous, on s'occupe du reste". Sidonie et Marie


- Médecin du raid. Vivre en état d'urgence
de Matthieu Langlois et Frédéric Ploquin
Éditions Albin Michel / 19 octobre 2016


"Que se passe-t-il sur une scène d'attentat? Peu de gens le comprennent, peu le savent, beaucoup imaginent. D'autres fantasment. Et certains rapportent de fausses informations. Ce que j'ai vécu, en tant que médecin-chef du RAID est mon quotidien. Nous sommes formés pour "Servir sans faillir". Alors pourquoi m'exprimer? Je le fais surtout pour les blessés dont la plupart ne savent pas comment ils s'en sont sortis. Face à la menace, qu'elle provienne d'armes de guerre ou d'explosifs, tout secours improvisé est d'autant plus inefficace qu'il peut entraîner la mort du secouriste. C'est la règle du métier: on ne peut soigner un blessé alors qu'un tireur est susceptible de nous prendre pour cible. J'ai considéré qu'il fallait avoir le courage de dire la vérité et d'expliquer ce que nous vivons".


- Ponce Pilate
de Aldo Schiavone
Éditions Fayard / 19 octobre 2016


Seul dialogue connu de Jésus avec un représentant de l'autorité romaine, la confrontation de Ponce Pilate avec le Christ est un épisode unique dans le récit chrétien. Jalon majeur du drame de la Crucifixion, il est à l'intersection entre mémoire et histoire. Retraçant les étapes qui ont conduit Jésus à la mort et analysant le contexte historique de la Judée antique, Aldo Schiavone construit un portrait magistral du préfet romain, de sa culture, de son cadre de pensée. Et si l'auteur interroge les événements qui ont abouti à la condamnation de celui qui se présentait comme le Fils de Dieu, son propos est bien plus d'explorer les contours d'un face à face, presque un duel, entre deux hommes, entre deux traditions. Il guide alors le lecteur jusqu'aux fondements d'une mémoire qui a nourri et façonné les formes de la pensée occidentale moderne.


- Je suis une merde et je compte bien le rester
de Rebecca Niazi-Shahabi
Éditions Mazarine / 13 octobre 2016


Cet anti-manuel de développement personnel est une critique en règle du principe même de ce type de conseils. L'auteure s'y insurge contre l'obligation qui nous est faite de nous améliorer constamment. Ne serait-il pas plus raisonnable d'admettre qu'il est difficile, voire impossible de changer véritablement, et ne vaudrait-il pas mieux renoncer ainsi à des ambitions hors de notre portée et qui rendent tout épanouissement impossible? À quoi bon accumuler les bonnes résolutions suivies d'échecs, arrêter de fumer, se mettre au régime, faire du sport, apprendre une langue étrangère, se mettre à la poterie?. Est-ce vraiment la clé du bonheur? On nous a si bien seriné qu'il faut "se réaliser" que nous nous soumettons de notre plein gré à cette pression, et sommes dévorés de sentiments de culpabilité. Ce dictat du coup de pied dans le cul est la garantie de nous enfoncer profondément dans l'insatisfaction. Restons stressés, gros, incultes, bref, nuls peut-être, mais plus heureux. Il faut cesser de croire qu'on a au fond de soi un Moi meilleur qui ne demande qu'à s'extérioriser dès qu'on aura triomphé de ses failles. Sous des dehors provocateurs, l'auteure se livre à des considérations plus profondes et stimulantes sur le regard impitoyable que nous portons sur nous-mêmes, et sur la manière dont nous réussissons ainsi à tout gâcher en cherchant à nous améliorer pour être plus conformes à des exigences sociales que nous avons acceptées sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Lun 17 Oct - 15:37

- Dictionnaire universel des dieux, déesses et démons
de Patrick Jean-Baptiste
Éditions Du Seuil / 13 octobre 2016


Le Dictionnaire universel des dieux, déesses et démons est un pari intellectuel majeur. Comment et pourquoi toutes les cultures, depuis les origines, ont engendré des milliers d'être doués de pouvoirs surhumains, capables d'influencer les vies, les saisons, de vaincre le chaos ou de créer le monde? Les notices de cet ouvrage sans équivalent composent une généalogie des dieux, une histoire naturelle des êtres surnaturels. Des divinités tribales qui commencent à s'ordonner en panthéons dès l'âge du bronze jusqu'à l'émergence des religions monothéistes pendant l'âge du fer, voici réuni selon leurs filiations, leurs origines, leurs devenirs, leurs fidélités, leurs divorces, leurs morts parfois, l'ensemble des dieux, déesses et démons, de toutes les civilisations que la terre a portées. En plus d'être un formidable outil de connaissance, ce dictionnaire est aussi un conservatoire, une Arche de Noé pour les dieux, des plus cocasses aux plus inquiétants. Il rassemble les travaux des grands noms de l'ethnologie, de l'archéologie, de l'histoire comparée des religions, pour constituer la première grande nomenclature du panthéon universel.


- L'Opus Dei. Confidences inédites
de Philippe Legrand
Éditions Cherche Midi / 13 octobre 2016


Un pouvoir secret au sein de l'Église, une nébuleuse énigmatique qui intrigue et inquiète: qu'est-ce que l'Opus Dei et qui se cache derrière son fondateur? Comment cette institution catholique, que certains pensent remonter au Moyen Âge, a-t-elle pu se hisser au sommet du Vatican comme d'aucuns le prétendent? Fantasmes ou vérité? De la guerre d'Espagne à Franco, d'Adolf Hitler à la question des sectes, des dessous du Da Vinci Code à nos brûlantes actualités, que révèlent ces dossiers? Dans ces entretiens où la confiance libère la parole, Monseigneur de Rochebrune, représentant officiel de l'Opus Dei en France, se livre pour la première fois. Philippe Legrand, rompu à l'exercice de l'interview méthodique et sans détours, constate: "Il est préférable de s'adresser à celui qui sait. Il engage son nom, sa réputation, sa conscience. Personne ne l'oubliera. Dieu non plus".


- La mémoire des squares
de Nathalie Rheims
Éditions Michel Lafon / 13 octobre 2016


Nathalie Rheims nous propose une nouvelle promenade au cœur d'un Paris méconnu. Cette fois, sous sa plume et l'œil inspiré du photographe Nicolas Reitzaum, ce sont les quelque 200 squares parisiens qui s'apprêtent à révéler leurs mystères. Conçus par l'ingénieur Jean-Charles Alphand dans le cadre des travaux d'embellissement orchestrés par Haussmann sous le second Empire, ces véritables "alvéoles pulmonaires" de Paris en conservent et en livrent l'âme, pour peu qu'on prenne la peine d'en pousser les grilles. Disséminés ici et là dans la capitale, parfois à l'abri des regards, ils recèlent chacun des secrets qui, assemblés, disent l'histoire de la ville. À la veille des commémorations du 13 novembre 2015, où l'on a cherché symboliquement à tuer Paris, l'auteur nous propose un parcours étalé sur un an pour tenter, à travers ces lieux d'apaisement en retrait du vacarme urbain, de réveiller les glorieux fantômes du passé. Et de réenchanter ainsi la Ville Lumière.


- La vérité pour ma fille. Quand l'erreur médicale est étouffée par l'hôpital et la justice
de Bernard Elhaik
Éditions Michalon / 13 octobre 2016


Le vendredi 14 mars 2008 au soir, Carole, 35 ans, est prise de violents maux de tête. Une douleur décrite par les manuels de médecine comme "un coup de tonnerre dans un ciel serein". Une semaine plus tôt, elle donnait naissance à son quatrième enfant. Admise aux urgences de l'hôpital Bichat à Paris, les céphalées s'intensifient et provoquent des vomissements. Après une IRM, le neurologue donne une autorisation de sortie. Elle sera rappelée deux jours plus tard. Le médecin soupçonne une "angiopathie cérébrale postérieure". Le temps de l'admission, Carole est terrassée par une hémorragie cérébrale d'une violence inouïe. Elle sombre dans le coma. Carole vit depuis plus de huit ans dans un état végétatif. Que faire quand médecine et justice sont solidaires au mépris des faits? Pour sa fille et pour tous ceux qui se heurtent à l'omerta hospitalière, Bernard Elhaik a choisi de se battre. Un témoignage édifiant, qui révèle comment l'hôpital public a honteusement couvert, jusqu'en justice, une faute médicale.


- Le mouvement des lieux. Petites histoires de paysages
de François Letourneux
Éditions Buchet Chastel / 13 octobre 2016


Notre paysage voisin, le voyons-nous se transformer? L'enfant, le voyons-nous grandir? Et les arbres pousser? Cela se fait si lentement. Il faut l'éloignement et les retrouvailles pour que ce qui change nous saute aux yeux. Des paysages comme des visages, nous ne gardons qu'une mémoire imprécise, si elle n'est pas attestée par des repères. Par exemple des photographies. Ces photographies illustrent des histoires, des histoires de paysages qui changent. Car le paysage est vivant, il ne cesse de se modifier. Parfois brutalement, rapidement, comme dans de nombreuses banlieues. Ou, le plus souvent, lentement, voire très lentement comme ce visage familier, qu'il faut perdre de vue et retrouver pour prendre conscience de son évolution, employant le passé pour constater le présent: "Comme il a vieilli" ou "Comme elle a grandi" Il en est ainsi lorsque c'est l'usage des lieux, de touche en touche, qui fait évoluer les paysages qui nous entourent. L'agriculture, ses contraintes et ses modes; la voiture, si envahissante, avec ses équipements et ses symboles; l'obsession de la sécurité, élevant murailles et grilles. La plupart des deux cents photographies de ce livre ont été réalisées par de grands artistes, tels Raymond Depardon, Sophie Ristelhueber ou John Davies. D'autres sont d'anonymes images des siècles derniers qui témoignent, elles aussi, de l'ampleur des changements dans notre cadre de vie.


- Market art
de Hervé Fischer
Éditions François Bourin / 13 octobre 2016


À l'heure de la mondialisation néolibérale, l'art s'apparente de plus en plus à un produit financier que créent et manipulent les grands capitalistes de ce monde, ces princes de la finance devenus collectionneurs de supplément d'âme à coups de millions. Leur emprise sur la diffusion et le marché de l'art est aujourd'hui comparable au pouvoir monopolistique de Hollywood sur le cinéma. L'art circule comme une monnaie parallèle, spéculative mais désarrimée des variations fiévreuses des grandes places boursières. Le phénomène est si caractéristique de notre époque, si mondial, qu'il n'y a plus de nouveau mouvement artistique qu'on puisse nommer, sinon, par défaut, ce market art, comme on parlait jadis de l'impressionnisme ou de l'art abstrait. L'art est-il définitivement enseveli sous l'argent? L'art contemporain prépare-t-il la nouvelle bulle de la finance? Voilà les questions auxquelles veut répondre Hervé Fischer.


- Nota Bene. Les pires batailles de l'Histoire
de Benjamin Brillaud
Éditions Robert Laffont / 13 octobre 2016


Au Ve siècle avant notre ère, les Perses débarquent à Marathon ou ils seront écrasés par une armée athénienne pourtant largement inférieure en nombre; au début du XIVe siècle, Philippe le Bel lance la crème de l'armée française pour mater la rébellion, composée de simples artisans sous-équipés, qui décime l'essentiel de la noblesse du royaume; durant la Seconde Guerre mondiale, neuf chasseurs alpins français résistent héroïquement à plusieurs milliers de soldats italiens. Malgré sa puissance, son avance technologique ou encore ses effectifs en surnombre par rapport à l'ennemi, une armée n'est jamais à l'abri d'une défaite majeure quand la loi de Murphy, dite de "l'emmerdement maximum", décide de s'en mêler. Ordres mal transmis, infériorité numérique flagrante, conditions climatiques désastreuses, ce livre reconstitue ces batailles désespérées ou incongrues qui ont marqué notre mémoire par leurs issues inattendues. Autant d'épisodes tragi-comiques qui nous font regretter les cours d'histoire.


- Nouvelle histoire de la légion étrangère
de Patrick de Gmeline
Éditions Perrin / 13 octobre 2016


La Légion étrangère, cette troupe d'élite composée de soldats étrangers commandés par des officiers français, mythique et enviée, est admirée par toutes les armées du monde. Depuis 1831, date de sa création, elle s'est distinguée sur nombre de champs de bataille. Du Mexique à l'Espagne, de l'Afrique du Nord à l'Indochine, des Émirats au Pacifique. Sans oublier la France, en 1870, puis pendant les deux guerres mondiales. Ce livre raconte l'histoire officielle, mais aussi officieuse, de ceux qui se sont fait appeler les "képis blancs", depuis l'origine du corps jusqu'à nos jours. Reconnaissables aujourd'hui à leur béret vert, ces soldats combattent pour la liberté dans le cadre des opérations extérieures et, face à la menace terroriste, assurent la sécurité dans les villes de France. Pour la première fois depuis longtemps, la Légion étrangère est présentée dans sa globalité, à travers archives et récits inédits ou peu exploités: une toute nouvelle approche qui honore à juste titre ces "Français par le sang versé", dont les portraits émaillent cet ouvrage.


- Zoopolis. Une théorie politique des droits des animaux
de Sue Donaldson et Will Kymlicka
Éditions Alma / 13 octobre 2016


En matière de droit des animaux les théories classiques visent à protéger les animaux contre les violences qu'ils peuvent subir et érigent une barrière protectrice autour d'eux. Or, une telle approche ne donne aucun résultat pratique significatif. Raison pour laquelle Will Kymlicka et Sue Donaldson se focalisent non sur les droits des animaux mais sur nos obligations concrètes à leur égard. Ce qui suppose que l'on examine nos relations avec eux. Ils proposent trois catégories d'animaux: domestique, sauvages et liminaire. Et pour chacune, trois modèles de vivre ensemble: la citoyenneté, la souveraineté, le statut de résident. Pour ce faire, ils s'appuient sur des travaux concernant les personnes en situation de handicap et la manière dont on peut les sortir de l'invisibilité sociale et politique. Aujourd'hui les théories de la justice intègrent enfin la notion de vulnérabilité reléguant par là même l'idée de citoyens de seconde zone. Cette reconnaissance, à la fois morale et politique, d'individus vulnérables, les auteurs de Zoopolis suggèrent de l'appliquer aux animaux.


- 14 ans, harcelée
de Mathilde Monnet
Éditions Mazarine / 12 octobre 2016


De la sixième à la cinquième, dans l'indifférence de l'équipe éducative et cachant tout à sa famille, Mathilde endure insultes, brimades et humiliations quotidiennes au collège. Elle vit dans la honte, la peur, la culpabilité de ne pas savoir se défendre. Elle se débat au milieu de la haine pour pouvoir survivre et frôle à plusieurs reprises le suicide. Jusqu'au jour où elle trouve enfin une porte de sortie: l'écriture. 14 ans, harcelée est le journal de Mathilde, une adolescente précoce, qui décrit étape par étape sa longue descente aux enfers, l'acharnement et la violence, dont elle a été la victime. Un document unique qui nous entraîne au cœur de la spirale du harcèlement scolaire et de la psychologie adolescente. Avec ses mots d'adolescente, Mathilde Monnet décrypte avec crudité ce terrible fléau qui touche un enfant sur dix et les pousse parfois à commettre l'irréparable. Mathilde Monnet a 15 ans. Elle est actuellement en classe de seconde. Bonne élève et passionnée de lecture, 14 ans, harcelée est son premier livre.


- Croquer la pomme
de Sylvie Brunel
Éditions JC Lattès / 12 octobre 2016


Pomme de Newton, des Beatles et d'Apple, pomme d'or, pomme d'Adam et pomme d'amour, la pomme est partout. Fruit du jardin d'Eden, symbole de connaissance et de péché, elle figure au cœur de notre civilisation. Emblème du monde tempéré, la pomme est pourtant partie d'Asie. Elle y retourne aujourd'hui: toutes les classes moyennes du monde veulent consommer des pommes, aliment santé par excellence. Contre diabète, obésité, cancer, la pomme est souveraine. Contre les famines, les marins transportaient hier du cidre. Voilà comment la pomme a gagné le monde. Les voyages de la pomme nous ont donné la rouge Gala, la jaune Golden, la verte Granny, variétés miracles qui évincent les pommes anciennes. Et pourtant, les attaques contre la pomme se multiplient. La pomme serait trop traitée. Le fruit santé empoisonné. Géographe, Sylvie Brunel a voulu démêler le vrai du faux. Elle a parcouru le monde, sillonné les vergers, regardé travailler les producteurs. Et elle a rencontré des hommes et des femmes amoureux de leurs pommes, en quête de la variété idéale, devenus des orfèvres du végétal pour vaincre le ver et la pourriture tout en préservant la nature. Alors que le climat change et que la géopolitique s'en mêle, il faut sauver les vergers. Mieux vaut croquer la pomme que la calomnier.


- Dernières nouvelles des trous noirs
de Stephen Hawking
Éditions Flammarion / 12 octobre 2016


Ce sont les objets les plus mystérieux de notre cosmos, des monstres si denses qu'ils engloutissent à jamais tout ce qui passe à leur portée, même la lumière. Du moins le croyait-on, jusqu'à ce que Stephen Hawking montre que les trous noirs s'évaporaient en émettant des particules dans l'espace. Pourquoi ne sont-ils pas si noirs? Que deviennent les astres qui ont le malheur de s'en approcher de trop près? Se pourrait-il que les trous noirs soient la porte d'entrée vers un autre univers? C'est bien ce que suggère le grand physicien, qui nous livre ici le fruit d'une vie de recherche et les dernières et stupéfiantes nouvelles de ces entités.


- Footballeur infiltré
de Anonyme
Éditions City / 12 octobre 2016


Joueur de Premier League, l'auteur révèle dans ce document exceptionnel tous les petits secrets du football international. Sans langue de bois, il nous fait découvrir la vraie vie d'un joueur. À commencer par les salaires indécents qui font qu'aucun homme ne peut garder les pieds sur terre. Mais aussi les fans féminines qui sont prêtes à tout (vraiment tout…) On découvre également ce qui habituellement ne sort pas des vestiaires. Le mercato qui pollue les relations entre les joueurs. Les haines et trahisons entre équipiers. Les manies des entraîneurs et des patrons de clubs. Les dépressions qui touchent tous les pros à un moment ou un autre. Au fil des pages, on croise Ronaldo, Beckham, Rooney, Cantona et de nombreuses autres stars du ballon rond. "Nous, les pros du foot, avons des vies extraordinaires si on les mesure à nos possessions matérielles. Mais sinon? Eh bien, c'est un job que je ne recommanderais à personne".


- L'incroyable vie des paysages
de Claire Lecoeuvre et Vincent Mahé
Éditions Actes Sud / 12 octobre 2016


Des chutes du Niagara à l'Ayers Rock australien, des îles bretonnes au lac Baïkal, cet album évoque la formation des sites naturels étranges de la planète, autour desquels légendes et mythes se sont épanouis. Des panoramas saisissants racontés sous l'angle de la science et des rites humains.


- Le carnet scientifique
de Mathieu Vidard
Éditions Grasset & Fasquelle / 12 octobre 2016


Avec ce livre d'une forme aussi surprenante que plaisante, Mathieu Vidard invente une nouvelle façon de parler de science. Voici un (savant) mélange de plus de deux cents articles, des longueurs les plus diverses, de dessins et schémas, nous révélant tout ce que nous avons toujours voulu savoir sur la vie sans lire 10 000 pages. Des sciences humaines aux mathématiques en passant par la physique, la biologie, l'informatique ou encore l'écologie, ces miscellanées nous apportent de la manière la plus ludique et la plus sérieuse à la fois un précis de la connaissance du monde. Listes, anecdotes, classements, fragments encyclopédiques, chronologies, essais courts… Tous les savoirs, utiles ou insolites, dans un réjouissant carnet de curiosités. Les animaux les plus venimeux? Le calendrier des futures éclipses? La fascinante histoire de la méduse immortelle? L'imaginaire de l'orchidée? Une biographie d'Alfred Nobel? Le poids de toute l'humanité réunie? Les espèces baptisées d'après une célébrité (l'araignée Johnny Cash y côtoie le scarabée Che Guevara et la mouche Beyoncé)? On ouvre ce livre au hasard et on ne le quitte qu'après l'avoir dévoré, ayant appris quantité de choses en s'amusant. Intelligent à chaque page, drôle, jamais redondant, érudit et léger, Carnet scientifique témoigne du talent du plus célèbre des journalistes scientifiques de la radio à rendre clairs et vivants les sujets les plus complexes. Du Big Bang à nos jours, de l'infiniment grand à l'infiniment petit, voici un livre scientifique infiniment plaisant, comme il n'en existait pas encore.


- Les premiers bâtisseurs de l'Église
de Marie-Françoise Baslez
Éditions Fayard / 12 octobre 2016


Dans cet essai, Marie-Françoise Baslez explique comment les évêques des premiers siècles, que leurs lettres révèlent comme des hommes de relation et d'échange, ont peu à peu structuré un christianisme éclaté et pluriel. On y découvre une "Église des réseaux", construisant son unité dans la diversité, en communion par la communication. Ces évêques furent de grands épistoliers, qui écrivaient à leurs communautés des lettres informatives et réactives, surtout dans les moments de crise, et qui s'écrivirent beaucoup entre eux en créant les conditions de fonctionnement d'une Église synodale. Rapportant les débats, affrontements et ruptures qui agitaient les chrétientés locales, les correspondances épiscopales, souvent peu connues et en partie inédites, donnent accès à un monde complexe et foisonnant en posant les fondations d'un gigantesque édifice, l'Église catholique.


- Toxic story. Deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins
de Romain Guérardi
Éditions Actes Sud / 12 octobre 2016


Depuis quelques années, une défiance croissante envers les vaccins gagne la population. Des rumeurs alarmantes circulent sur leurs effets secondaires. Et les atermoiements des autorités politiques et sanitaires sur la toxicité de certains composants entretiennent l'inquiétude. Soucieux de casser ce cercle vicieux, Romain Gherardi lève le voile sur les principaux suspects: les adjuvants aluminiques, présents dans de nombreux vaccins. Ce livre raconte son histoire, celle d'un professeur hospitalo-universitaire qui, par le plus grand des hasards, voit apparaître dans les années 1990 une pathologie inconnue. La myofasciite à macrophages, comme il l'a nommée, intrigue le monde de la santé autant qu'elle l'inquiète. Mais dès lors qu'il en a identifié la cause, les adjuvants aluminiques, Romain Gherardi constate un revirement soudain. Articles scientifiques refusés. Financements taris. Réunions pipées. Le mot “vaccin” lui ferme toutes les portes. Il poursuit pourtant ses recherches, avec d'autant plus de persévérance que la pathologie présente de troublantes ressemblances avec d'autres syndromes jusqu'alors inexpliqués: le syndrome de fatigue chronique et le syndrome de la guerre du Golfe. Mais il a beau renverser les dogmes en vigueur, élimination rapide des adjuvants après la vaccination, innocuité de leur faible dose, accumuler les éléments nouveaux, les autorités sanitaires et les industriels du vaccin persistent dans le déni, ou instillent le doute sur l'interprétation de ses résultats. Toxic Story est une enquête scientifique sur les adjuvants et le récit d'un long dessillement: celui d'un médecin-chercheur qui a choisi le parti de la science. Le parti des patients.


- 365
Chaque jour c'est la journée de quelque chose  
de Karen Bastien et François Prosper
Éditions Robert Laffont / 06 octobre 2016


Un jour, un chiffre, notre monde.
Ou l'on apprend que:
2 Françaises sur 3 portent un maillot une pièce (Journée du Bikini)
Seuls 5 pays au monde n'ont jamais été colonisés par des Européens (Journée de la Résistance)
Le meilleur coup au Scrabble rapporte 1 797 points (Journée du Scrabble)
Les journées mondiales revisitées pour les esprits créatifs et curieux.


- Chemins d'espérance
Ces combats gagnés, parfois perdus mais que nous remporterons ensemble
de Jean Ziegler
Éditions Du Seuil / 06 octobre 2016


Depuis quinze ans, Jean Ziegler consacre toutes ses forces au combat en faveur des damnés de la terre au sein de l'Organisation des Nations unies. Successivement Rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation, puis vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme, il n'a cessé de se battre, dans le cadre de ses nombreuses missions, contre la faim et la malnutrition, en faveur des droits de l'homme et de la paix. Combats prométhéens ponctués de grands succès mais aussi d'échecs. Ce sont ces moments qu'il relate ici, au plus près du terrain, des manœuvres de coulisses, de l'action délétère des prédateurs du capitalisme financier mondialisé, soucieux avant tout de maximiser leurs profits. De défaite en victoire, le témoin implacable du jeu sordide des puissants de ce monde s'interroge: comment aller plus loin, comment faire en sorte que l'utopie qu'avaient conçue Roosevelt et Churchill, cette organisation susceptible de réguler les conflits internationaux et d'assurer le minimum vital aux peuples du monde, renaisse de l'état de paralysie dans lequel elle est tombée? Et c'est finalement un message d'espérance que livre le combattant de toujours au terme d'un récit vibrant et engagé.


- Dictionnaire amoureux de Tintin
de Albert Algoud
Éditions Plon / 06 octobre 2016


"Depuis l'enfance, les aventures de Tintin n'ont cessé de m'accompagner. Je les ai lues tour à tour avec mes yeux d'enfant, d'adolescent et d'adulte (ou de ce qui ressemble à un adulte). Ce qui m'a toujours enchanté chez Tintin, c'est sa liberté: sans parents, sans enfants, sans fiancée, sans âge... M'ont plu aussi ses compagnons, tous fêlés. Haddock le colérique au grand cœur, Tournesol le sourdingue génial, les Dupondt, la Castafiore, Milou, et tous les autres. Lorsque l'on m'a demandé d'écrire un dictionnaire amoureux de Tintin, je l'avoue, j'ai hésité. La littérature autour des travaux d'Hergé est aujourd'hui considérable, à la mesure du succès de Tintin et de ses 250 millions d'album vendus dans le monde. Malgré tout, je me suis lancé pour très vite me rendre compte qu'il en était de cette œuvre comme des poupées russes, qui déboitées les unes après les autres, révéleraient toujours une Matriochka insoupçonnée, qui elle-même en révélerait une autre plus surprenante encore, et cela, sans fin. Mon but, en alliant érudition et fantaisie, souvenirs personnels et références à l'imaginaire collectif, est d'intéresser à cette œuvre aux aspects si divers, les lecteurs qui ne connaissent pas bien Tintin comme ceux qui l'apprécient. Quant aux Tintinophiles, je compte bien, ô vanité, les surprendre aussi en leur montrant des facettes insoupçonnées de l'œuvre d'un des des plus grands artistes du XXe siècle".


- En dehors de la zone de confort. De Massive Attack à Bansky
de Mélissa Chemam
Éditions Anne Carrière / 06 octobre 2016


Qu'ont en commun le Pont suspendu d'Isambart Brunel, l'acteur Cary Grant, le groupe Massive Attack, le plasticien Damian Hirst et l'artiste de rue Banksy? Ils sont tous originaires de Bristol, une ville moyenne de l'ouest de l'Angleterre. Une ville marquée par une histoire riche et complexe, mais encore jamais racontée. Marquée par une fortune précoce liée à l'ouverture de l'Angleterre vers l'Amérique, elle devient aussi un des points névralgiques du commerce triangulaire. C'est justement cette histoire qui va nourrir, de manière inédite et radicale, la génération d'artistes éclose à Bristol à partir de la fin des années 1970. Post-punk et reggae se rencontrent autour de groupes comme Black Roots, le Pop Group puis The Wild Bunch. Tout prend forme lorsque qu'un jeune graffeur anglo-italien du nom de Robert Del Naja signe du pseudonyme de 3D sa première œuvre de rue sur un mur de la ville en 1983. Avant de fonder le groupe Massive Attack en 1988 avec les DJs Grantley Marshall et Andrew Vowles, il rencontrera sur sa route les pionniers du post-punk de Londres et Bristol, les passionnées de reggae antillais du quartier de Saint Pauls, puis la chanteuse Neneh Cherry et le rappeur Tricky. Creuset inattendu mêlant hip-hop, reggae, soul et guitares rebelles, le premier album de Massive Attack, Blue Lines, sort en 1991 et provoque une révolution dans la culture populaire britannique. Massive Attack devient l'incarnation du succès d'un métissage à la britannique, et parviendra à toujours se renouveler, tenter de nouvelles révolutions et durer au-delà de nombreux mouvements musicaux des années 1990 et 2000, telles la Brit Pop, l'electronica et le drum and bass. Dans le sillage de cette créativité débridée mêlant musique, art et implication sociale profonde, naissent aussi les groupes Portishead et Roni Size, les mouvements nommés trip-hop et dubstep, et le génial Banksy, inspiré dès son plus jeune âge par les graffitis de Robert Del Naja. Depuis, la profondeur artistique de ces artistes et leur engagement n'ont fait que se renforcer, tout comme leur lien avec leur ville. Ce lien va devenir le tremplin qui les porte jusqu'à l'autre bout du monde, de l'Amérique à Gaza. Il pousse aussi très tôt Robert Del Naja à se mobiliser, contre la guerre d'Irak, pour les droits des Palestiniens ou plus récemment pour l'accueil des réfugiés jetés sur les routes européennes. Rébellion, art, musique, engagement, Bristol synthétise ainsi une autre histoire du Royaume-Uni. Une histoire qui amène au sommet des charts et sur le devant de la scène de parfaits autodidactes et la part plurielle et afro-antillaise de la culture britannique.


- Ils croient que la nature est bonne
de Jean de Kervasdoué
Éditions Robert Laffont / 06 octobre 2016


"Il n'y a pas d'autres domaines que l'écologie ou les préoccupations les plus justifiées voisinent avec les plus évidentes bêtises, ou la confusion des concepts est aussi manifeste, ou les croyances l'emportent sur la raison, ou la pression sociale est aussi sirupeuse que violente, ou l'idéologie prend le masque de la vérité, ou les intérêts se cachent sous la bannière de la générosité, ou les informations sont partielles, partiales et souvent truquées. Cette bouillie de faux concepts, de grands sentiments et d'intérêts camouflés conduit les hommes les plus respectables à proférer doctement les plus évidentes contrevérités, à prendre la plaine de la Beauce pour le Sahel, à considérer que le réchauffement climatique affecte Bordeaux comme Tombouctou, que le débit du Rhône est celui du Jourdain, que la dégustation d'un steak est aussi dangereuse que la traversée à la nage du détroit de Magellan et, surtout, à prendre les plus incontestables bienfaits de la science pour le plus grand des dangers. Pourquoi ce fossé entre la réalité et sa perception?" Jean de Kervasdoué


- In the seventies. Aventures dans la contre-culture
de Barry Miles
Éditions Le Castor Astral / 06 octobre 2016


Débutant avec l'exposition Weathermen à Greenwich Village and se terminant avec le punk, les années 1970 ont été l'âge des extrêmes, entre sexe, drogue et bien-sûr, le rock and roll. Entre les scènes underground de Londres, New York, et de la Californie, Barry Miles se remémore et raconte ses rencontres avec les légendes de la décennie. In the Seventies est un mémoire qui défie les perceptions modernes des années 1970; loin de la simple compilation d'anecdotes, l'auteur montre ici à quel point des artistes comme Patti Smith, The Clash, The Ramones, mais aussi des écrivains comme William Burroughs ou Allen Ginsberg, ont influencé l'émergence d'une contre-culture.


- La captivité et la mort de Marie-Antoinette
de G. Lenôtre
Éditions Perrin / 06 octobre 2016


"La mort de la Reine fut un crime pire que le régicide", déclara Napoléon. Détestée, "l'Autrichienne" avait fini par focaliser sur sa personne la "haine des Jacobins", lui reprochant pêle-mêle d'avoir ruiné et trahi la France, favorisé sa coterie (Mme de Lamballe et les Polignac) et mené une vie de débauche oisive. Autant dire que l'exécution de Louis XVI annonçait la sienne. Conduite à la Conciergerie, elle fut longuement interrogée avant de comparaître, le 3 octobre 1793, devant le Tribunal révolutionnaire présidé par le sinistre Fouquier-Tinville. Elle fut condamnée à mort le 16 octobre 1793, vers 4 heures du matin, et exécutée le même jour à midi. Relatées avec minutie par G. Lenotre, à partir de témoignages souvent oubliés, ses dernières semaines sont déterminantes pour comprendre sa personnalité et connaître la Terreur de l'intérieur.


- Là où le soleil disparaît
de Corneille
Éditions XO / 06 octobre 2016


"En démarrant ce récit, je savais que les pages du génocide et du massacre de ma famille au Rwanda, en 1994, m'attendaient. Je savais qu'écrire cette douleur passée, c'était mettre des petites cuillerées de pili-pili sur la chair encore fraîche d'une plaie que je voulais à tout prix croire fermée. Et, sur le chemin de la rétrospective, j'ai trouvé d'autres plaies. Vives. Brûlantes. Ce livre, il m'aura fallu presque cinq ans pour le finir". Pour la première fois, le chanteur Corneille revient sur le génocide rwandais, le miracle de sa survie, son espoir infaillible, ses rêves, l'immense succès qui a été le sien, mais aussi ce long recul, ces dernières années, qui lui a été indispensable pour renouer avec son histoire et ses racines. Le récit poignant, porté par une écriture d'une rare poésie, d'un artiste, mais surtout d'un homme, à la recherche de sa vérité.


- Le chat de Louis XV et autres animaux choyés de l'Histoire
de Renée Grimaud
Éditions Prisma / 06 octobre 2016


Charlemagne était si fier de son éléphant qu'il le montrait à tous ses hôtes de marque. Louis XV laissait volontiers son chat angora monter sur la table du Conseil, même pendant les réunions avec ses ministres. Quant à l'impératrice Joséphine, elle trompait l'ennui en collectionnant avec passion cygnes et perroquets, au château de La Malmaison. En 15 chapitres riches en anecdotes, cet ouvrage dépeint les liens insolites noués par les grandes figures de l'Histoire avec les animaux. En mettant en lumière l'attachement et l'affection des souverains pour les bêtes à poils ou à plumes, Renée Grimaud s'écarte des descriptions officielles et dresse une galerie de portraits intimistes et inattendus. Du corbeau d'Auguste aux épagneuls de la reine Victoria, chaque animal permet de découvrir son maître sous un nouveau jour.


- Les grands duels qui ont fait le monde
de Alexis Brezet et Vincent Trémolet de Villers
Éditions Perrin / 06 octobre 2016


Pour la première fois, historiens d'envergure et grandes plumes du Figaro racontent les duels au sommet qui ont bouleversé le monde depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Couvrant les époques comme les continents, ils mettent en scène des affrontements emblématiques qui conjuguent conflits militaires, désaccords idéologiques, oppositions religieuses et naturellement rivalités personnelles; la haine et l'ambition formant avec la peur les principaux moteurs de l'histoire depuis toujours. Sous la direction d'Alexis Brézet et de Vincent Trémolet de Villers, vingt grands récits écrits d'une plume alerte offrent un regard novateur sur les figures de proue qui ont fait l'histoire, les rivaux qu'elles ont brisés et les mutations de la puissance dont elles ont été l'incarnation, de la gloire de Rome au "moment américain" en passant par l'âge d'or européen qui court de la Renaissance aux deux guerres mondiales. Une place particulière est réservée à la France, du duel fondateur entre Philippe Auguste et Jean sans Terre à celui dramatique opposant Napoléon III à Bismarck, en passant par la rivalité entre François Ier et Charles Quint, celle entre Louis XIV et Guillaume d'Orange, enfin l'illusoire partage du monde suivi de la lutte sans merci entre Napoléon et le tsar Alexandre Ier.


- Les miscellanées de Giles Milton
de Giles Milton
Éditions Libretto / 06 octobre 2016


Saviez-vous qu'Hitler prit de la cocaïne? Qu'un homme s'introduisit à Buckingham Palace jusque dans la chambre de la reine sans être inquiété? Qu'Agatha Christie prit la poudre d'escampette pendant onze jours sans laisser aucune explication? Giles Milton, maître incontesté de la narration historique, détaille ici dans une prose teintée d'humour anglais, quelques-unes des bizarreries de l'Histoire, qui se lisent comme des fictions, mais sont pourtant à cent pour cent réelles. On y apprend également comment un garçon de cabine survécu au feu qui ravagea le zeppelin Hindenburg en 1937, qui était la vraie Mata Hari ou bien encore comment on vola La Joconde sans encombre.


- Les plaisirs enchantés de Louis XIV et autres fêtes inoubliables de l'Histoire
de Fabrice Conan
Éditions Prisma / 06 octobre 2016


Pour séduire l'empereur Marc-Antoine, Cléopâtre donna la plus grande réception de l'Antiquité. À Versailles, Louis XIV organisa six jours de fêtes fabuleuses, secrètement dédiées à sa maîtresse, et rythmées par les musiques de Lully et les comédies de Molière. Quant à Napoléon III, il prit comme prétexte l'Exposition universelle de 1855 pour tenter d'éblouir la reine Victoria. En 15 chapitres riches en anecdotes, cet ouvrage dépeint les grandes célébrations qui ont marqué l'Histoire. Fêtes galantes ou religieuses, toutes ont été le théâtre de rencontres amoureuses, de divertissements et de spectacles inédits, mais aussi d'alliances stratégiques. De bals  costumés en noces royales, Fabrice Conan restitue la féerie de ces fêtes mémorables.


- Liberty
de Sylvain Cypel
Éditions Don Quichotte / 06 octobre 2016


"On ne le dira jamais assez souvent ni assez fortement: les immigrants revitalisent et renouvellent l'Amérique. Lorsqu'il prononçait ces paroles, fin 2015, Obama était confronté à une arrivée massive de réfugiés d'Amérique centrale tentant d'entrer dans son pays par tous les moyens, et aux propos xénophobes qu'ils suscitaient chez le candidat Trump et d'autres. Comme l'était en Europe François Hollande, face à l'afflux en Méditerranée des réfugiés moyen-orientaux et africains". Les Américains ont leur Trump et leur Ann Coulter, équivalents locaux des Marine le Pen et Éric Zemmour français. Mais en face, ils ont Obama, dont le discours sur l'immigration est aux antipodes de celui de Hollande et Valls. Surtout, la société civile est majoritairement convaincue que l'immigration représente la meilleure chance pour l'avenir de l'Amérique. Alors qu'en France des politiques migratoires restrictives sont prônées tant à droite qu'à gauche, aux États-Unis les hommes politiques comme la société civile sont radicalement divisés. D'un côté, le parti républicain et une frange activiste xénophobe mènent la bataille pour mettre fin à l'ouverture migratoire. De l'autre, une majorité des démocrates et surtout de la société civile américaine encouragent l'accueil favorable d'immigrés en qui ils voient, grâce à leur "diversité", une "chance" pour leur pays et son avenir.


- Sous le drapeau noir. Enquête sur Daesh
de Joby Warrick
Éditions Cherche Midi / 06 octobre 2016


1999. Le gouvernement jordanien accorde l'amnistie à un groupe de prisonniers politiques. Parmi eux, se trouve Abu Musab al-Zarqaoui, un des maîtres à penser du terrorisme islamiste. En 2003, l'invasion de l'Irak par les États-Unis va lui donner l'occasion de mettre sur pied le vaste mouvement qu'il a conçu. D'abord connu sous le nom d'Al-Qaïda en Irak, celui-ci devient l'État islamique ou Daesh et continue de croître après la disparition d'al-Zarqaoui en 2006.
2016. Sous l'impulsion d'Abou Bakr Al-Baghdadi, l'État islamique sème la terreur dans le monde entier.
Joby Warrick est certainement le reporter le mieux informé sur le califat. À partir de sources inédites au Moyen-Orient, il nous offre le livre le plus complet à ce jour sur le sujet. Officiels de la CIA, figures religieuses et politiques, terroristes, il nous fait littéralement entrer dans le cerveau de chacun des protagonistes. Avec un travail digne d'un agent secret, l'esprit d'un journaliste et le style d'un romancier, il apporte ici un document aussi exclusif que pertinent sur la menace qui nous guette.  


- Un nouveau droit pour la terre. Pour en finir avec l'écocide
de Valérie Cabanes
Éditions Du Seuil / 06 octobre 2016


Peuples et sociétés sont dépossédés de leurs moyens d'existence à travers le monde par la destruction de leur environnement. Face à cet écocide, comment repenser les droits de l'homme? L'écocide (fait de détruire la "maison Terre") n'est pas un crime de plus, s'ajoutant à toutes les autres atteintes aux droits humains. Il est désormais le crime premier, celui qui ruine les conditions mêmes d'habitabilité de la Terre. D'ores et déjà, les dérèglements en cours attisent injustices et tensions géopolitiques tandis que les saccageurs de la planète restent impunis. Aussi est-il urgent de revendiquer de nouvelles formes de responsabilité et de solidarité. Urgent de redéfinir un nouveau sens et de nouveaux cadres à l'action humaine au sein des limites planétaires. Le droit international doit se métamorphoser et s'universaliser autour d'une nouvelle valeur pivot, l'écosystème Terre, en reconnaissant un cinquième crime international, le "crime d'écocide".


- Une image mobile de Marseille
de Jean-Christophe Bailly
Éditions Arléa / 06 octobre 2016


"Le portrait urbain que j'ai tenté puise d'abord sa raison d'être dans le plaisir que j'ai eu à divaguer dans les rues de cette ville à la fois imprévisible et fidèle à ses clichés, qui jamais en tout cas ne m'a déçu, même s'il a pu arriver qu'elle me soit hostile, chaque arrivée à la gare Saint-Charles ayant toujours eu le sens, peut-être parce qu'alors, du haut des escaliers qui rejoignent le boulevard d'Athènes, on domine la ville, d'un atterrissage dans la réalité: comme si à Marseille, la réalité ou l'épaisseur qui s'y attache, via les choses et les êtres, était un peu plus réelle ou plus dense qu'ailleurs". Jean-Christophe Bailly


- Columbine
Comment mon fils a-t-il pu tuer ?
de Susan Klebold
Éditions Robert Laffont / 05 octobre 2016


20 avril 1999, lycée de Columbine. Dylan Klebold et Eric Harris tuent douze élèves et un professeur avant de se suicider. Sue, la mère de Dylan, témoigne pour la première fois. Comment imaginer qu'un enfant qu'on a élevé et aimé puisse être responsable d'un tel massacre? Comment, en tant que mère, a-t-on pu rester aveugle à sa dérive? Qu'aurait-on dû faire différemment? Depuis dix-sept ans, Sue Klebold vit avec cette douleur indescriptible et la honte de ce jour tragique ou son fils a ouvert le feu dans son lycée. Elle avait toujours refusé de s'exprimer. Mais la multiplication des tueries dans les écoles américaines ces dernières années l'a incitée à briser ce long silence. Elle livre un témoignage brut et puissant, digne et tout en retenue, pour aider d'autres parents, épargner d'autres enfants. "Comme toutes les mères de Littleton, j'avais prié pour que mon fils soit sain et sauf. Quand j'ai entendu parler de vingt-cinq morts, ma prière n'a plus été la même. Si Dylan blessait ou tuait des gens, il fallait l'arrêter. En tant que mère, c'est la prière la plus difficile que j'aie jamais faite dans le silence de mes pensées. Mais, je l'ai compris à cet instant, la plus grande grâce que je pouvais demander au ciel n'était pas que mon fils soit sain et sauf, mais qu'il soit mort".


- Quatre frères, un ami et la recherche du sens de la vie
de Franklin Servan-Schreiber
Éditions Robert Laffont / 05 octobre 2016


"Avec mes frères, nous avons toujours été unis et solidaires, soudés par les joies de l'enfance et les ambitions de la jeunesse. Lorsque David, l'aîné, l'auteur du best-seller Anticancer, rechute de sa tumeur, toutes nos forces sont mobilisées et nous l'accompagnons jusqu'au bout de son plus grand défi. Il nous avait dit, l'avait écrit: la mort n'est pas injuste. Pourtant, du fond de ma tristesse, confronté à cette disparition trop soudaine bien qu'annoncée, je ne pouvais que m'interroger sur le sens de l'existence: avais-je pleinement vécu? aurais-je des regrets à la fin? Et je me souvins de cette fameuse phrase de Confucius que citait notre frère Émile: "On a deux vies, et la deuxième commence lorsqu'on se rend compte qu'on n'en a qu'une". Je suis alors allé à la rencontre d'un vieil ami de David, Yves, un homme de quatre-vingt-huit ans, d'une expérience de vie admirable doublée d'une profonde sagesse. "C'est un prince", m'avait-on dit. C'est avec lui que j'entrepris cette recherche de sens". Quatre frères, un ami, et la recherche du sens de la vie est un récit bouleversant, un témoignage plein d'espoir et une réflexion à la fois spirituelle et scientifique sur notre quête du bonheur et notre destin commun face aux défis écologiques et technologiques qui s'annoncent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mar 4 Oct - 15:25

- À chaque jour son patient. Journal d'un neuropsychiatre
de Roger Vigouroux
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Roger Vigouroux nous donne accès à son cabinet de consultation. Nous y rencontrons des patients aux prises avec des troubles et des angoisses qui peuvent aussi être les nôtres; nous partageons leurs espoirs et leur tristesse, accompagnons leur médecin dans ses recherches d'explication: pourquoi ce violoniste a-t-il tout oublié sauf la musique? Pourquoi cet employé modèle se retrouve-t-il soudain aphone? Comment aider ce jeune homme à se défaire d'une pathologie familiale? Comment retrouver la raison après un épisode de panique? Avec Roger Vigouroux, la médecine est à visage humain. Sous la forme d'un journal qui relate le quotidien d'un neuropsychiatre, ce livre fait voir la psychiatrie d'une tout autre façon, sans peur ni réticences. Nous nous attachons à ces hommes et à ces femmes, souffrant d'anxiété, de dépression, d'obsession ou de schizophrénie, et qui viennent chercher auprès du psychiatre aide et guérison.


- Dieu est-il mathématicien ?
de Mario Livio
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Le grand mystère des mathématiques est leur stupéfiante adéquation au monde dans lequel nous vivons. Non seulement elles décrivent avec une incroyable précision les phénomènes physiques, mais elles parviennent aussi, via la statistique, à simuler les comportements les plus "humains" qui soient. À cette "déraisonnable efficacité des mathématiques dans l'explication des phénomènes naturels" s'ajoute un autre mystère: comment se fait-il que des raisonnements abstraits, complètement étrangers à notre réalité, finissent toujours par trouver une application? Faut-il en conclure, comme les platoniciens, qu'il existe une réalité mathématique distincte de la nôtre, ou, comme les constructivistes, que les mathématiques progressent et évoluent en fonction de nos besoins? De Pythagore et Euclide à Descartes, de Newton à Einstein, tous les mathématiciens se sont un jour posé cette question. Et l'on est passé d'un "Dieu mathématicien", encore présent chez George Boole, père de la logique mathématique, à un Homo mathematicus façonné par l'évolution et capable d'appréhender le réel avec des outils mathématiques de plus en plus sophistiqués. C'est cette histoire pleine de rebondissements inattendus que raconte Mario Livio, avec force citations surprenantes qui montrent que les mathématiques, loin d'être une activité désincarnée réservée à quelques happy few, procèdent d'une démarche accessible à tous.


- L'impensable hasard. Non-localité, téléportation et autres merveilles quantiques
de Nicolas Gisin
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Explication du monde à très petite échelle, monde peuplé d'atomes et de photons, la physique quantique n'est pas avare de propriétés singulières. À notre échelle, la supraconductivité, les lasers et l'effet tunnel résultent de phénomènes quantiques. Mais cette science a aussi des implications plus fondamentales, qui constituent de véritables défis à la logique ordinaire. La notion d'"intrication", en particulier, explorée depuis une trentaine d'années, mène à l'existence, très contre-intuitive, d'un hasard ubiquitaire, capable de se manifester simultanément en plusieurs endroits de notre univers. Cette stupéfiante "non-localité" n'est pas une abstraction gratuite ou un jeu de l'esprit ; elle a des applications bien concrètes en cryptographie, pour la protection des données financières et médicales, et a permis la démonstration d'une "téléportation quantique" dont les auteurs de science-fiction les plus imaginatifs ont du mal à entrevoir les infinies possibilités. À l'opposé de la littérature ordinaire sur le sujet, ce petit livre ne tente pas de contourner les réelles difficultés logiques imposées par la physique quantique. De "jeu de Bell" en expériences d'intrication quantique, il mène vers une solide compréhension d'un des domaines les plus fascinants de la physique actuelle.


- La guerre est une force qui nous octroie du sens
de Chris Hedges
Éditions Actes Sud / 05 octobre 2016


Ancien correspondant de guerre et auteur de plusieurs essais, Chris Hedges "pense" ici son expérience des conflits armés en Amérique du Sud, dans les Balkans et au Moyen-Orient. Grâce à ses réflexions puissantes, saisissantes, il bouleverse nos idées préconçues et délivre une analyse profonde de l'attrait que la guerre peut exercer sur l'homme. Le sens qu'elle peut donner à la vie est une drogue dure. En relisant les classiques de la littérature sur la guerre et en critiquant ouvertement les positions et décisions de son pays, les États-Unis, Chris Hedges incite à enfin démasquer tous les mythes menant aux conflits armés.


- La mosaïque éclatée. Une histoire du mouvement national palestinien
de Nicolas Dot-Pouillard
Éditions Actes Sud / 05 octobre 2016


Les Accords d'Oslo signés en 1993 par Arafat et Rabin constituent un tournant décisif dans l'histoire du mouvement national palestinien. L'auteur retrace les évolutions sur le terrain depuis cette date en insistant sur les grands débats qui agitent la scène politique en ce qui concerne les frontières entre Israël et la Palestine et les différentes stratégies de résistance proposées par les forces en présence.


- La paix
de Jean-Claude Carrière
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


"Longtemps, nous avons distingué la paix de la guerre. C'était même, souvent, la seule définition que nous donnions de la paix: l'absence de guerre. Depuis une trentaine d'années, nous sommes passés dans un autre type de guerre, une guerre grise, presque anonyme, et même innommable, une guerre qui chasse les habitants de tout un pays vers d'autres terres, lesquelles, prises au dépourvu, ne savent ni les accueillir ni les repousser. Une guerre qui a métamorphosé la paix, au point d'en empêcher toute définition. De là ce livre sur la paix qui va d'Eschyle à Victor Hugo, du 11 Septembre à la Promenade des Anglais, de la paix des étoiles au repos de la tombe, autour de cette notion profondément mystérieuse, cette paix qui nous fait tant de mal et que nous appelons notre souverain bien". J.-C. C.
Un éloge de la paix, un hymne à notre commune humanité.


- La schizophrénie. La reconnaître et la soigner
de Nicolas Franck
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Hallucinations et idées délirantes, discours incohérent, incapacité à entreprendre des actions: l'étrangeté du vécu des personnes schizophrènes, leur difficulté à communiquer ce qu'elles ressentent et à organiser leur existence, rendent la schizophrénie difficile à comprendre. Les connaissances scientifiques se sont développées ces dernières années et permettent aujourd'hui de considérablement améliorer la prise en charge de cette maladie à la fois fréquente et méconnue. Quels sont les différents symptômes de la schizophrénie? Que sait-on de ses causes? Comment soigner et prendre en charge les malades? Quand l'hospitalisation est-elle nécessaire? Quels sont les médicaments et les méthodes thérapeutiques efficaces? Une réinsertion sociale est-elle possible? Que peuvent faire les proches? Ce livre donne, dans un langage clair et accessible à tous publics, les clés permettant de mieux comprendre et mieux aider les personnes atteintes de schizophrénie.


- Les arbres dont je suis fait et autres retours sauvages
de Maurice Chaudière
Éditions Actes Sud / 05 octobre 2016


Ainsi commence Les Arbres dont je suis fait et autres retours sauvages, opuscule où Maurice Chaudière invite le lecteur à opérer le changement de société qu'il appelle de ses vœux pour aller à l'encontre d'une évolution de l'espèce humaine qu'il qualifie de suicidaire. Comment? En retrouvant le sens primitif de notre existence, en regagnant en autonomie et en créativité, en se réappropriant des savoirs oubliés, en se tournant vers la nature pour réapprendre à vivre en harmonie avec elle. Maurice Chaudière a connu plusieurs territoires, plusieurs vies qui ont fait de lui, à plus de quatre-vingt-sept ans, le pédagogue, sculpteur, potier, apiculteur, greffeur et conteur de renom qu'il est aujourd'hui. Il a grandi dans une petite ferme en polyculture, où, dès son enfance, il a vécu au rythme des saisons, observant les plantes et les animaux de son environnement: figuiers, plaqueminiers, amandiers, grenadiers, pigeons, tourterelles, abeilles, congres… Chez lui, on a toujours cueilli et chassé le sauvage, on se nourrit de ce que l'on produit. Dès ses premiers pas, il a découvert la greffe, grandi parmi les animaux de la basse-cour, s'est initié à l'apiculture et aux fondements de l'élevage. Il en garde des savoir-faire précieux, un sens de l'observation aigu et l'art de faire du bon et du beau à partir de ce qu'il a autour de lui.


- Les brutes en blanc
de Martin Winckler
Éditions Flammarion / 05 octobre 2016


L'auteur explique que le mal-être ressenti par les patients face aux médecins est dû à la formation de ces derniers en tant que praticiens et non comme soignants. Il suggère alors comment devrait être la relation entre malade et personnel médical. ©Electre 2016


- Les mots qui nous manquent. Encyclopédie
de Yolande Zauberman et Paulina Spiechowicz
Éditions Calmann Lévy / 05 octobre 2016


C'est en regardant les Indiens nettoyer les vitres le long des façades des gratte-ciels à New York qu'est née l'idée de ce livre. Ils appartiennent à une tribu qui ignore le mot "vertige", sa sensation, le concept même. Les auteurs ont alors eu envie de connaître et de rassembler ces mots qui existent dans d'autres langues et qui n'ont pas d'équivalents dans la langue française. Mais à combien de mots allaient-elles avoir accès? Beaucoup ou très peu? Yolande Zauberman et Paulina Spiechowicz ont alors rencontré des traducteurs, des poètes, des chercheurs. Elles ont fouillé dans les dictionnaires, les livres d'anthropologie ou de géopolitique pour trouver ces mots manquants. Elles ont accédé à un réservoir de mots qui s'est avéré infini. Dans cette petite encyclopédie, les mots sont un voyage, ils tiennent le lecteur en haleine, le font passer par des sentiments, des nuances, des colères qui appartiennent à toutes les géographies. Par leurs mots secrets les autres cultures s'ouvrent à nous. Par exemple, "Wiswas" désigne en arabe une obsession qui tourne dans la tête et n'en veut plus sortir. Prononcer ces deux syllabes partout dans le monde arabe et les regards s'éclairent: on n'est plus tout à fait un étranger. Ce livre répond à un désir que l'on a tous éprouvé: sentir une seconde comment sentent les autres.    


- Les secrets d'un coiffeur de stars
de Laurent Gaudefroy
Éditions Calmann Lévy / 05 octobre 2016


Virtuose du chignon, il a coiffé durant quarante-cinq ans le tout-Paris et les têtes couronnées du monde entier, de la reine Margrethe du Danemark à la princesse Grace de Monaco ou encore la Bégum Salimah Aga Khan. Ambassadeur du chic français, Laurent Gaudefroy a conquis les stars et la jet-set, apportant sa touche glamour aux bals les plus féeriques et aux fêtes somptuaires. Cet artisan du luxe a également participé aux grands défi lés couture de Givenchy et Madame Grès. La baronne Marie-Hélène de Rothschild, Farah Diba, Romy Schneider, Maria Callas, Jackie Kennedy… toutes sont passées entre ses mains expertes et certaines sont restées des clientes fidèles. Comment cet humble fils de boucher normand a-t-il été amené à fréquenter des gens réputés inaccessibles, à être admis dans leur sphère intime et devenir le témoin d'événements fermés au commun des mortels? C'est ce que raconte aujourd'hui Monsieur Laurent, le coiffeur des stars, dans cette formidable success story truffée d'anecdotes inédites.    


- Retour sur l'accord du participe passé
de Martine Rousseau
Éditions Flammarion / 05 octobre 2016


Vingt chapitres pour comprendre toutes les subtilités de la langue française: pléonasmes, langue de bois médiatique, expressions incomprises, anglicismes, féminisation des mots, accord du participé passé... ©Electre 2016


- Rêver large
de François Gabart et Luc le Vaillant
Éditions Stock / 05 octobre 2016


François Gabart est un marin professionnel pressé. Initié à 6 ans, globe flotteur à 10, il a accédé à sa passion en accéléré. Lauréat d'un bac S, mention très bien, il a aussi parfaitement négocié ses études supérieures. Avec une facilité souriante doublée d'un esprit d'entreprise qui font de lui un skipper à part. Avec également, dans le coin de sa tête, l'envie de faire évoluer la voile de compétition et d'inventer de nouveaux bateaux. Vainqueur du Vendée Globe, l'Everest de la voile, en 2013, à l'âge de 29 ans, François Gabart n'a cessé, depuis, de progresser. Refusant de se répéter, il a récemment mis à l'eau un trimaran révolutionnaire de 30 mètres avec lequel il a remporté la Transat anglaise 2016 en attendant d'autres records. Il détonne en cultivant, sous ses allures de faux golden boy, une conscience citoyenne ouverte sur le monde et sur les autres.


- Affaires sensibles. 40 ans d'histoires qui ont secoué la France
de Fabrice Drouelle
Éditions Le Cercle Points / 03 octobre 2016


Les micros dissimulés au Canard enchaîné, le double Goncourt de Romain Gary, l'assassinat du juge Michel, l'affaire Greenpeace, le scandale du Concorde, la prise d'otage de la maternelle de Neuilly, l'affaire OM-VA… Fabrice Drouelle nous fait revivre les événements qui, depuis quarante ans, ont secoué la France et le monde, et qui continuent de nous captiver aujourd'hui. Fabrice Drouelle est journaliste à France Inter. Il produit et présente l'émission "Affaires sensibles" depuis la rentrée 2014.


- Extinctions. Du dinosaure à l'homme
de Charles Frankel
Éditions Du Seuil / 03 octobre 2016


Depuis son éclosion sur Terre, la vie a connu plusieurs crises majeures durant lesquelles la plupart des espèces animales et végétales ont disparu. La plus célèbre de ces "extinctions en masse" est celle des dinosaures et de bien d'autres espèces, il y a 66 millions d'années, qui a ouvert la voie à l'ascension des mammifères et à l'émergence d'Homo sapiens. Ce livre fait le point sur ces grandes extinctions, leurs causes et leurs conséquences, à la lumière des plus récentes découvertes scientifiques. Une nouvelle crise se profile aujourd'hui. Le développement de l'humanité s'est accompagné du massacre de la mégafaune de l'âge glaciaire, et l'essor de notre civilisation entraîne la disparition d'un nombre toujours croissant d'espèces. Parmi les causes identifiées se cumulent la surexploitation des ressources, la destruction et la fragmentation de l'habitat, l'introduction d'espèces invasives et le réchauffement climatique. Qu'en est-il de ce péril planétaire? Quelles sont les espèces déjà éteintes et celles qui sont menacées? Pouvons-nous encore freiner ou inverser la tendance? Et finalement, l'espèce humaine ne risque-t-elle pas, elle aussi, de disparaître?


- J'étais braqueur de banque...; aujourd'hui je suis un homme
de Mohamed Dja-Daouadji et Mohamed Sifaoui
Éditions Du Rocher / 03 octobre 2016


Dès 16 ans, dans la tristement célèbre cité Balzac à Vitry-sur-Seine, où se côtoient braqueurs, receleurs et gros dealers, Mohamed Dja-daouadji commence une "carrière" de délinquant, avant de devenir, à 18 ans, un braqueur de banques. Il réussira plusieurs attaques à main armée et croisera les plus grands noms du milieu, notamment un certain Antonio Ferrara, dit "Nino", qui n'est pas encore connu dans les années 90. Mohamed l'initie alors et le forme aux braquos avant que leurs chemins ne se séparent en prison. Mohamed, lui, ne s'enfuira pas et purgera sa peine. Condamné à dix ans de prison, il en passera huit derrière les barreaux. À sa sortie, la réinsertion est douloureuse, et il sombre dans l'alcoolisme avant de se reconstruire. Aujourd'hui Mohamed a 45 ans et, avec ce livre témoignage, il veut raconter son parcours pour donner à réfléchir, dit-il, "à tous ces jeunes qui sont en train de gâcher leur vie", partager son histoire pour les dissuader de commettre les mêmes erreurs.


- Les insurgés de la pauvreté
de André Bonet et Michel Bolasell
Éditions Philippe Rey / 03 octobre 2016


La situation de pauvreté ne peut être réduit au simple volet monétaire: le pauvre est d'abord celui qu'on n'écoute pas, qui vit dépourvu de travail, souvent de famille, d'affectivité. Il est l'exclu de la relation humaine. Comment et pourquoi, depuis des siècles, tant de personnes ont-elles choisi de consacrer leur vie à venir en aide aux démunis et à diminuer leur souffrance? Depuis les pionniers que furent François d'Assise, Vincent de Paul, Jeanne Jugan et Benoît Labre, jusqu'aux contemporains tels que Dom Helder Camara, Pedro de Madagascar, Julien Lauprêtre, Muhammad Yunus, Coluche, Bill Gates ou le pape François, voici une véritable chaîne de fraternité qui s'est ainsi instaurée au cours des siècles. Hommes et femmes, croyants ou incroyants, connus et méconnus, issus de différents milieux et des cinq continents, ces insurgés de la pauvreté sont ici décrits dans leurs engagements. Destins exceptionnels de courage et d'altruisme, à méditer pour nous reprendre à espérer. Car, comme l'écrit Jean-Christophe Rufin en préface à cet ouvrage: "Il reste encore beaucoup à inventer, à tenter, à partager".


- Relire la Révolution
de Jean-Claude Milner
Éditions Verdier / 03 octobre 2016


On recommence de s'interroger sur la révolution. Le vocable vient du passé, mais il est temps de le ressaisir à la lumière du présent. Impossible de ne pas commencer par la Révolution française. Impossible de ne pas continuer par la révolution soviétique et la révolution chinoise. Sauf qu'il faut bien réveiller les somnambules: si elles sont des révolutions, alors la Révolution française n'en est pas une. Si la Révolution française est une révolution, alors elles n'en sont pas. Car les droits de l'homme existent ; ce sont les droits du corps parlant. La Terreur aussi a eu lieu. Pour opposées que soient ces deux mémoires, chacune permet d'interpréter l'autre. La Révolution française se situe à leur intersection. De ce fait, elle a approché le réel de la politique. À quoi les autres ont substitué la grise réalité de la prise de pouvoir. Ce que nous voyons du XXIe siècle permet de redéfinir les droits du corps; la révolution, relue, permet de comprendre ce qu'il nous est permis d'espérer.


- Flic
de Michel Neyret
Éditions Plon / 01 octobre 2016


Pendant vingt ans, Michel Neyret a été un grand flic. Chasseur dans l'âme, il a traqué les voyous avec l'instinct d'un pisteur. Braquages, casses, prises d'otages, trafics, il a tout vu, tout combattu à Lyon, plaque tournante de la voyoucratie. Sur le terrain, Michel Neyret a servi avec honneur et efficacité. Il a même gagné le respect de truands qu'il a fait tomber: ceux-ci, condamnés, comprenaient les règles du jeu. Puis le jeu a changé: les banques n'ont plus eu de cash, la came a tout envahi, les filières se sont adaptées. Les mentalités se sont perdues, les frontières se sont brouillées. Après une carrière exceptionnelle dans la rue et dans l'action, Michel Neyret a accepté le poste de directeur-adjoint interrégional de la police judiciaire de Lyon. Et là, il n'était plus au contact. Les maffieux en ont profité. Il espérait les utiliser comme indicateurs, mais les choses ont dérapé. Résultat: du jour au lendemain, Michel Neyret a été destitué, renvoyé de la police, inculpé, honni. Il s'est retrouvé de l'autre côté de la barrière. Méritait-il pareil traitement? A-t-il changé? Est-il tombé dans un piège? Devant une situation qui le dépasse, sans nier ses erreurs, ce grand serviteur de l'État livre aujourd'hui sa vérité.


- L’Édit de Nantes
de Bernard Cottret
Éditions Perrin / 01 octobre 2016


En avril 1598, Henri IV ratifie le célèbre édit de Nantes qui met fin à plus de trente ans de guerres civiles. Ce texte fondateur règle pour près d'un siècle les rapports entre catholiques et protestants, jusqu'à sa révocation par Louis XIV en 1685. Il serait pourtant anachronique de voir dans l'édit de Nantes la charte du protestantisme français, car "tolérance", alors, n'a pas le même sens qu'aujourd'hui. Il s'agit bien plutôt d'un compromis inégal, qui vise au "vivre ensemble" en permettant sur un même territoire la coexistence officielle de deux Églises opposées, mais aussi de deux cultures. À l'heure où les religions sont redevenues des marqueurs d'identité, la lecture de ce texte, qui prêche la fin des conflits religieux, est particulièrement salutaire.


- Dix ans de liberté
de Natascha Kampusch
Éditions JC Lattès / 28 septembre 2016


Le 23 août 2006, l’un des pires enlèvements de ces dernières décennies prend fin. Natascha Kampusch réussit à s’enfuir de la cave dans laquelle elle était retenue prisonnière depuis huit années. Dans un récit saisissant, 3096 Jours, elle a raconté son effroyable calvaire. Dix ans plus tard, elle nous livre un aperçu de son retour à la liberté: ses expériences, les plus douloureuses comme les plus belles, ses rêves et ses cauchemars, son investissement dans des projets humanitaires (notamment au Sri Lanka) et son engagement auprès de jeunes eux aussi blessés par la vie. Peut-on s’affranchir d’un passé aussi terrible? Comment trouver la force de se reconstruire après un tel traumatisme?


- L'incroyable histoire du Canard Enchaîné
de Didier Convard et Pascal Magnat
Éditions Les Arènes / 28 septembre 2016


Il est né de la boue et du sang des tranchées de 14/18. Dès son premier numéro, c’était déjà un vilain petit Canard, insolent, anticlérical et frondeur. Cent ans qu’il a pris l’habitude de distribuer ses coups de bec dans le ventre replet des industriels et banquiers, des pousse-au-crime, des va-t-en-guerre et autres ganaches de tout poil… Cent ans qu’il enquête dans le marigot des affairistes et des combinards de la politique. Cent ans que le Canard sauvegarde sa liberté et brave la censure, sans publicité. Un seul mot d’ordre: l’humour. L’incroyable aventure du Canard Enchaîné méritait cette tendre BD hommage, truffée d’anecdotes, de rires et de révélations hebdomadaires.    


- La belle histoire des Tuileries
de Juliette Glikman
Éditions Flammarion / 28 septembre 2016


Une histoire des Tuileries, de son palais et de ses jardins, depuis le rêve formé par Catherine de Médicis en 1564 d'en faire un haut lieu parisien, jusqu'aux heures sombres de la Commune. ©Electre 2016


- La fin du couple
de Marcela Iacub
Éditions Stock / 28 septembre 2016


Le couple est-il en train de disparaître? Le nombre de divorces, la baisse de la conjugalité, les plaintes pour violences conjugales sont les indicateurs de la fin d'une institution que nous prenons pour naturelle et éternelle, et non pas le prix à payer pour notre liberté amoureuse. Voilà l'hypothèse de cet essai savant et surprenant qui ne se contente pas de montrer la fin d'un monde et ses tristes lendemains de solitude mais s'efforce d'en rechercher les alternatives. Si le couple se meurt par la manière dont le sexe a été modelé par les institutions depuis deux siècles, ne devrions-nous pas le reconcevoir? En s'appuyant sur la théorie de la philanthropie sexuelle de Charles Fourier, Marcela Iacub montre que cette activité loin de nous séparer pourrait devenir le socle d'une nouvelle sociabilité susceptible de remplacer le couple actuel et l'ensemble des liens qui nous attachent aux autres.


- Le français qui a sauvé Londres
de Georges Martelli
Éditions Les Arènes / 28 septembre 2016


C'est l'histoire d'un résistant hors du commun, Michel Hollard, reconnu en Angleterre et en Suisse, mais absent de notre mémoire collective. C'est l'histoire d'un réseau de renseignements d'une centaine d'agents, recrutés entre 1941 et 1944 par cet ingénieur et père de famille, intrépide et méthodique, qui a traversé 98 fois clandestinement la frontière franco-suisse avant d'être dénoncé, arrêté, torturé, déporté, puis libéré à la fin de la guerre. C'est l'histoire de sa découverte des bases de lancement des missiles V1, la redoutable arme secrète des Allemands pour détruire Londres. Et le récit audacieux de l'une des plus incroyables opérations de renseignement de la guerre. C'est l'histoire d'un livre miraculeux, écrit par un journaliste anglais en étroite collaboration avec ce héros méconnu. Publié à une époque où la mémoire des événements était encore fraîche, ce texte plein de force est plus prenant qu'un roman d'aventure. Depuis plus de 60 ans, il a connu une vie souterraine, circulant de main en main. Le voici.


- Les nouveaux parrains de Marseille
de Xavier Monnier
Éditions Fayard / 28 septembre 2016


La nuit tombe sur la cité Bassens. Ce 2 avril 2016, l’alimentation générale a gardé ses portes ouvertes, pour retransmettre le classico du football espagnol, FC Barcelone-Real Madrid. Les cris des supporters résonnent encore quand des rafales d’armes automatiques déchirent la nuit. Il est 22 heures, le match n’est pas achevé mais trois hommes viennent de rendre leur dernier souffle, portant à dix le nombre de victimes de règlements de compte à Marseille depuis janvier. En dépit des promesses politiques, des coups de filets anti-drogue, des opérations mains propres dans les collectivités, de l’arrestation en 2010 de Bernard Barresi et des frères Bengler, les criminels les plus redoutés de la ville, les démons de Marseille s’agitent encore. Et la cité ploie sous ce qu’il convient bien d’appeler une emprise mafieuse. Les anciens Parrains n’ont pas disparu. Ils ont seulement laissé grandir une nouvelle génération, que les pouvoirs publics n’ont pas voulu voir venir. Le Milieu a changé de têtes, il n’a pas changé de système. Trafic de drogues, rackets, armes, blanchiment, mainmise sur les marchés et les emplois publics. Des mêmes outils pour un objectif identique: dominer la ville, ses capitaux, sa politique. Dans cette enquête magistrale, Xavier Monnier revient sur un siècle d’emprise mafieuse. Des anciens au nouveaux Parrains, de Gaston Deferre aux Campanella, en passant par les nourrices des quartiers Nord, ce livre est une preuve terrifiante du pouvoir parallèle qui domine Marseille, face auquel l’État brille par son impuissance et son aveuglement.


- Liberté, quand tu nous tiens...
de Françoise Seligmann
Éditions Fayard / 28 septembre 2016


Résistante, journaliste, sénateur, Françoise Seligmann fut une femme d’action. Sa vie, depuis la Libération jusqu’aux instances de la direction du PS et de la Ligue des droits de l’homme, a été placée sous le signe de la solidarité. Dans une France occupée, elle nous raconte un quotidien tissé de mille actes accomplis par des héros modestes, trop rarement évoqués, l’angoisse de la clandestinité, la tragédie d’une rafle à Marseille, la question, lancinante, de la résistance à la torture, mais aussi l’euphorie de la Libération de Paris, les déceptions devant le retour des collaborateurs, etc. Au détour du récit, on croise aussi bien André Malraux ou Albert Camus que l’Abbé Pierre, Helena Rubinstein, François Mitterrand ou Pierre Mendès France. Cette autobiographie d’une authentique militante constitue un vibrant hommage à l’engagement individuel au sein de causes collectives.


- Quelles valeurs partager et transmettre aujourd'hui ?
de Abdennour Bidar
Éditions Albin Michel / 28 septembre 2016


Dans une France devenue multiculturelle, rien ne paraît désormais plus difficile que de se rassembler autour d'un "bien commun" moral, politique et spirituel. Quelles valeurs pour nous réunir? La perplexité se concentre au niveau de notre école: si un enseignement moral et civique (EMC), quelle définition donner au terme de "morale"?  En s'interrogeant sur trente valeurs essentielles, Abdennour Bidar, l'auteur de Plaidoyer pour la Fraternité, montre que les différents héritages humanistes d'Orient et d'Occident, qu'ils soient littéraires, philosophiques ou religieux, nous apportent de précieux éléments de réponse relatifs aux grandes interrogations de la condition humaine: Qu'est-ce qu'être fraternel? Exprimer sa compassion? Être juste? Agir avec droiture? S'efforcer de pardonner? Se montrer courageux? Faire preuve d'esprit critique? Cultiver le sens du beau? Grandir en humanité?  Autant de sujets de méditation personnelle et collective sur lesquels chacune des cultures de la planète apporte sa lumière propre. Ensemble, ces "Lumières du monde" contribuent à un véritable patrimoine de valeurs à partager, et esquissent un humanisme universel à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Ven 23 Sep - 15:03

- Ce qu'on entend dans les chansons
Des berceuses aux grands succès du répertoire français
de Bénédicte Hureau et André Hussenet
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


Saviez-vous qu'avant d'être abandonnée aux enfants, Le Roi Dagobert était une chanson politique dirigée contre Louis XVI, réputé poltron et cocu? Ou encore qu'Au clair de la lune était en réalité une chanson érotique ? Derrière Le Temps des cerises, Les Feuilles mortes, comme les plus grands succès de Gainsbourg, Trenet, Barbara ou Anne Sylvestre, Serge Hureau et Olivier Hussenet débusquent les sens et sous-entendus les plus insoupçonnés. Des airs qui ont bercé notre jeunesse aux tubes, en passant par les classiques du music-hall ou les refrains rares et oubliés, ils revisitent avec fraîcheur et originalité le patrimoine de la chanson française, lui donnant un bon coup de jeune.


- Chasser les juifs pour régner
de Juliette Sibon
Éditions Perrin / 22 septembre 2016


De Philippe Auguste (en 1182) à Louis XII (en 1501), les rois de France ont chassé puis rappelé les juifs à plusieurs reprises, semblant hésiter sur le sort qu'il fallait leur réserver dans le royaume. Les intellectuels chrétiens développaient une argumentation de plus en plus violente face au judaïsme, religion jugée fausse et inférieure, mais concevaient le maintien des juifs en chrétienté, et le pape se portait garant de leur sécurité. Ces faits, pourtant au cœur de la genèse de l'État moderne au Moyen Âge, demeurent largement méconnus et sont souvent laissés de côté par les médiévistes. Retrouver le fil des événements, cerner la volonté politique des décideurs au-delà de leur détestation personnelle des juifs et de l'anti-judaïsme dominant dans la société chrétienne, saisir le point de vue des intellectuels et le sentiment des sujets chrétiens, tenter de comprendre comment les victimes réagissaient et, finalement, inscrire l'histoire particulière des juifs dans l'histoire générale du royaume de France au temps des derniers Capétiens et des premiers Valois, telles sont les ambitions de ce livre.


- First ladies
de Nicole Bacharan
Éditions Perrin / 22 septembre 2016


On les relègue habituellement à l'arrière-plan, derrière la figure charismatique de leur mari président. Seconds rôles, les First Ladies? Allons donc. Dès les origines, les Premières Dames américaines ont exercé dans l'ombre une influence bien plus grande qu'on ne le croit. Plus encore: elles incarnent la longue marche des femmes vers l'égalité et le pouvoir. Voici Martha Washington, qui forge les symboles d'une nation dans les limbes; Abigail Adams, intellectuelle et féministe bien avant l'heure; la belle Dolly Madison, qui résiste dans la capitale en flammes. Suivent l'intrigante Mary Lincoln, qui parade en impératrice; Eleanor Roosevelt, l'infatigable activiste; Jackie Kennedy, la star irrésistible, que l'on redécouvre ici dans un rôle inédit de ministre de la Culture et de diplomate; Nancy Reagan, l'amoureuse à la main de fer; Michelle Obama, qui met en scène l'égalité raciale; enfin, l'ambitieuse, l'inébranlable, l'insubmersible Hillary Clinton, qui veut parachever la conquête en devenant présidente. À partir d'une riche documentation, souvent inédite, les auteurs racontent avec passion le destin des dix First Ladies qui ont le plus marqué l'Histoire, et nous offrent la galerie complète de celles qui se sont succédé à la Maison Blanche. Les aventures de ces femmes d'exception nous en disent beaucoup sur l'évolution du couple et de la condition féminine. Elles nous révèlent aussi la face secrète du pouvoir où se mêlent intimement la politique et l'amour.


- Je t'aime, moi non plus. Les amours de la chanson française et du rock
de Yves Bigot
Éditions Don Quichotte / 22 septembre 2016


Tous les chanteurs français depuis les années 1960 sont à la fois les enfants de Brassens et des Beatles. Je t'aime, moi non plus chronique les conséquences pour eux de cette double paternité, souvent antinomique. Récit de 50 ans de chansons en France. Depuis le début des années soixante, tous les chanteurs, et les groupes, français sont les enfants croisés de la chanson française et du rock, de Brassens et de Dylan, de Brel et des Beatles, de Ferré et de Hendrix. Qu'ils veuillent et le reconnaissent ou non. C'est cette dualité, cette double paternité écrasante, que le livre d'Yves Bigot analyse, explore, constate et commente, le plus souvent en compagnie des artistes concernés. De Gainsbourg (le premier des Modernes) et Nougaro (le dernier des Classiques) à Renaud et Goldman, si chers au c(h)œur des Français, ce premier volume passe en revue les carrières et les contributions, les tourments parfois, de nos pionniers du rock (Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Dick Rivers), nos amateurs de rhythm'n'blues (Nino Ferrer), nos beatniks (Hugues Aufray, Antoine, Le Forestier, Charlebois, Polnareff), nos dandys (Ronnie Bird, Christophe, Dutronc), nos égéries (Sylvie Vartan, Françoise Hardy), nos singers-songwriters à l'américaine (Yves Simon, Véronique Sanson), nos romantiques (Julien Clerc, William Sheller), nos rebelles (Higelin, Lavilliers), nos fans de pop (Laurent Voulzy, Il Était Une Fois), nos irréductibles (Bashung, Murat, Manset), sans oublier Adamo et Souchon, et jusqu'aux Américains de Paris (Joe Dassin, Mort Shuman). Ce faisant, Je t'aime, moi non plus rappelle le dialogue parfois musclé, souvent antagoniste, mais la plupart du temps fraternel, entre l'auteur, journaliste à Libération, Rolling Stone, Europe 1, France-Inter, pour "Les Enfants du rock" et "Rapido", et ces artistes, dont il a produit certains à Fnac Music et Mercury, lorsque la question de savoir qui était rock et ne l'était pas était véritablement existentielle.


- L'art de la ponctuation: le point, la virgule et autres signes fort utiles
de Olivier Houdart
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


"S'il existait un Top 10 de la ponctuation selon la fréquence de chaque signe dans les imprimés, le point-virgule arriverait, et de loin, en queue du peloton. Force est de constater qu'il n'a pas le vent en poupe et fait partie, comme l'imparfait du subjonctif et le passé simple, des finesses menacées par l'appauvrissement de l'expression écrite. Il faut sauver le soldat point-virgule". Comme le dosage des saveurs en cuisine, la ponctuation est un art délicat, qui demande un certain savoir-faire. On l'utilise parfois sans y réfléchir, un peu comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Sur un ton résolument badin, deux correcteurs professionnels proposent une approche décomplexée de cette "petite science" si essentielle à la compréhension d'un texte. Pour apprendre à respirer, à s'interroger ou à s'exclamer à bon escient.


- La résidence
de Kate Andersen Brower
Éditions Michel Lafon / 22 septembre 2016


Les familles présidentielles sont fascinantes car inaccessibles. Rares sont ceux qui peuvent pénétrer leur environnement nimbé de mystère, À travers les voix des majordomes, gouvernantes, fleuristes, cuisiniers et autres employés qui s'occupent des cent trente-deux pièces de la Maison Blanche, ce témoignage unique offre un aperçu inédit de la vie quotidienne au sein de la résidence la plus célèbre du monde. Pour la première fois, ses employés racontent leur travail hors du commun au fil d'années de dévotion. Des Kennedy aux Obama, ils nous font traverser avec humilité et tendresse crises personnelles ou diplomatiques, moments de deuil ou de joie intense. Des anecdotes irrésistibles, drôles et émouvantes qui nous plongent, tout en élégance et retenue, dans les coulisses des événements les plus importants de l'histoire américaine.


- Les chaussettes de l'archiduchesse et autres défis de la prononciation
de Julos Beaucarne
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


Dans ce recueil, les "virelangues" virevoltent entre sages comptines et allitérations coquines, grande poésie et mots d'esprit. Ces "phrases à délier la langue" composent, dans une délicieuse cacophonie, un petit inventaire de zézaiements, zozotements et autres bégaiements chers à Devos, Gainsbourg, Racine, Ferré et à tous les amoureux anonymes de la langue et de ses défis.


- Les grandes affaires d'espionnage de la Ve République
de Dominique Lormier
Éditions First / 22 septembre 2016


Juillet 1985: les Français apprennent stupéfaits que deux agents de la DGSE ont été arrêtés en Nouvelle Zélande, pour leur implication dans le sabotage en rade d'Auckland du Rainbow Warrior, navire amiral de la flotte de l'association écologiste Greenpeace. La destruction du bateau a couté la vie à un homme, un photographe. L'affaire du "Rainbow Warrior" démarre, et Charles Hernu, alors ministre de la défense sera contraint de démissioner. Quelques képis valseront aussi à l'état-major de la DGSE, victimes collatérales d'une décision pourtant prise au plus haut sommet de l'Etat. Mais chut, la raison d'État a ses raisons. Ce n'est là qu'un exemple parmi les 24 affaires d'espionnage auxquelles ce livre s'intéresse: de Ben Barka à Ben Laden, des résaux Foccart à la traque et l'arrestation de Carlos, de l'affaire Farewell à la guerre secrète contre l'islamisme radical, chaque chapitre présente une affaire connue ou moins connue, en mettant à chaque fois en avant des faits nouveaux ou méconnus. Une plongée dans les arcanes les plus sombres et les plus secrètes de la République.


- Les grandes figures catholiques de la France
de François Huguenin
Éditions Perrin / 22 septembre 2016


De Clovis à de Gaulle, le catholicisme constitue la matrice profonde de la France: Saint Louis mourant de la peste à Tunis lors de la huitième croisade; Jeanne d'Arc, la fille du peuple faisant sacrer Charles VII à Reims; Richelieu, cardinal et ministre tenant tête à l'Europe et aux grands; Louis XVI, martyr de la Révolution qui pardonna à ses bourreaux sur l'échafaud. Qu'ils soient monarques, saints, religieux ou laïcs, tous incarnent une part du roman national. Brossés avec sensibilité, ces portraits interrogent la manière dont la foi a façonné l'histoire et ce que signifie être catholique. On découvre ainsi qu'un chrétien peut tout autant faire la guerre, mener une vie dissolue, s'opposer au pape et être avide de pouvoir que pratiquer la vertu, mettre en œuvre la charité évangélique et prôner la paix. Au-delà de ces divergences, la foi constitue un socle commun qui scelle le destin individuel et national de ces hommes et les encourage à accomplir leur mission politique et spirituelle. Des décombres de l'Empire romain à la barbarie nazie, en passant par les drames de la guerre de Cent Ans et des guerres de Religion, François Huguenin retrace l'histoire de la France liée au catholicisme. Loin d'être une mémoire pieuse, les portraits de ces figures catholiques forment l'âme vibrante de la France à l'heure de la sécularisation.


- Les mots que j'aime. En dix mots comme en cent
de Jean-Loup Chiflet
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


Quand on demande à dix écrivains et artistes de choisir leurs dix mots préférés, c'est une porte dérobée qui s'ouvre sur l'imaginaire et l'intimité de chacun. Qu'ils soient drôles, mélancoliques, improbables ou tendres, ces mots révèlent beaucoup du rapport singulier que tous entretiennent avec la langue, sa saveur, ses résonances ou ses fantaisies. Dix auteurs, dix fois dix mots, cent belles déclarations d'amour à la langue française.


- Qui a tué mon médecin ?
de Stéphanie Rohant et Jean-Christophe Seznec
Éditions First / 22 septembre 2016


L'organisation de la médecine a beaucoup évolué au cours de ces dernières années et la situation des médecins n'est plus celle que chacun de nous imagine. Aujourd'hui, le médecin est pris en étau entre la nécessité de se dépasser pour répondre aux besoins de ses patients et le fait de devoir se justifier en permanence auprès des instances administratives. L'hyper administration de notre société et la volonté de contrôle des caisses d'assurance maladie détruisent peu à peu la relation particulière entre le patient et son médecin. Celle-ci devient une relation de "consommation", au lieu d'être une relation humaine. Cette évolution n'est pas sans conséquences pour la population et notre système de santé. Un choix de société s'offre à nous: voulons-nous une médecine administrative et normée ou une médecine humaine, basée sur une relation privilégiée du patient avec son médecin? Ce livre décrit la situation la médecine en France aujourd'hui, et son évolution au cours de la dernière décennie, la dérive de l'organisation des soins à la suite de trop nombreuses lois votées, qui dénotent toutes une méconnaissance du métier de médecin. À partir de nombreux témoignages de patients et de médecins, cet ouvrage expose les problèmes concrets et quotidiens que rencontrent les médecins dans l'exercice de leur pratique et les conséquences dramatiques que cela a en matière de santé publique. Enfin, une femme de médecin partage sa descente aux enfers et celle de son mari, médecin généraliste de province, à la suite de graves accusations de la part d'instances publiques et leur impact sur leur vie de famille et sa pratique médicale.


- Terre noire. L'Holocauste, et pourquoi il peut se répéter
de Timothy Snyder
Éditions Gallimard / 22 septembre 2016


Pour Hitler, l'extermination des "races inférieures", à commencer par la "vermine juive" pour continuer par les Slaves, était étroitement liée à l'indispensable conquête du Lebensraum, "espace vital", mais aussi "habitat" et "niche écologique" pour la race nordique-germanique. La seule écologie saine consistait à éliminer l'ennemi politique, la seule politique saine à en purifier la terre. D'où ce livre original et puissant, qui reprend dans toute son ampleur la genèse et le déroulement de l'extermination des Juifs. Celle-ci ne pouvait se réaliser que si l'Allemagne détruisait d'autres États. Au début, Staline l'a aidé dans cette entreprise, puis l'invasion de l'Union soviétique a créé les conditions autorisant le meurtre de millions de personnes. Les territoires où l'État était détruit devenaient des zones de ténèbres où presque tous les Juifs mouraient. Si certains ont pu néanmoins survivre, c'est grâce à des institutions ressemblant à des États et à quelques rares Justes qui ont aidé des Juifs sans le secours de quiconque au péril de leur vie. En conclusion, l'auteur débouche sur les perspectives d'un renouvellement possible, et même probable, des massacres de masse. La planète change. Avec la fin de la révolution verte, le réchauffement climatique, la pénurie d'eau et d'hydrocarbures, l'avenir laisse prévoir des situations qui rendraient à nouveau plausibles les visions hitlériennes de la vie, de l'espace et du temps. Terre noire, traduction littérale de Black Earth, désigne précisément les riches terres à blé d'Ukraine convoitées par Hitler. Le titre résonne aussi d'un sens plus général, comme une métaphore de ce qui nous attend. Comprendre alors les mécanismes de l'Holocauste est peut-être le moyen et la chance, la dernière, de préserver l'humanité.


- Un siècle d'espionnage russe: une histoire à peine croyable
de Gérard Desmaretz
Éditions Jourdan / 22 septembre 2016


Aucun autre État ne possède un service d'espionnage aussi tentaculaire que celui de la Russie, et l'URSS ne s'est pas dotée du jour au lendemain de sa formidable organisation d'espionnage. Le vent de la perestroïka, la glasnost, la chute du mur de Berlin, la dissolution du KGB: voilà autant d'événements qui auraient pu présager une redistribution des activités d'espionnage soviétique. Pourtant, bien au contraire, les services de contre-espionnage des pays occidentaux ont connu un afflux d'agents des pays de l'Est d'une ampleur inédite. Les Russes ont quitté l'ère soviétique. Un homme comme Vladimir Poutine n'a plus grand chose à voir avec ses prédécesseurs, et encore moins avec le marxisme-léninisme d'antan. Les stratégies d'espionnage sont liées à un modèle générationnel, et l'espion russe actuel a pleinement intégré le XXIe siècle. Rien à voir avec le film "Good Bye Lenin". L'auteur nous fournit les clefs pour comprendre l'espion homo sovieticus et nous présente un véritable panorama des événements marquants qui ont changé le monde et façonné l'espionnage communiste.


- Villa Windsor
Dans la résidence secrète de lady Diana, Dodi Al-Fayed, Wallis Simpson, Edouard VIII et Charles de Gaulle
de Bertil Scali
Éditions Michel Lafon / 22 septembre 2016


Si Lady Diana et Dodi Al-Fayed n'étaient pas morts, cette nuit du 30 août 1997, ils auraient vécu villa Windsor, près de Paris. Quelques heures avant le tragique accident, la princesse et son amant visitent secrètement cet hôtel particulier de Neuilly, là où fleurissent les jardins de Bagatelle. La demeure a déjà accueilli un autre couple de proscrits illustres: le roi d'Angleterre Édouard VIII et Wallis Simpson, une Américaine deux fois divorcée pour qui, le 11 décembre 1936, le souverain décida d'abdiquer afin de devenir simplement le duc de Windsor. Les vies qui se sont succédé ici dessinent une histoire singulière de l'Europe où se croisent Renée Van Cleef, l'héritière de la célèbre maison, Adolf Hitler pour qui le duc de Windsor eut une sympathie qu'il paiera cher, Winston Churchill, Coco Chanel, lord Mountbatten, le prince Charles et, bien sûr, la reine Élisabeth. Sans oublier Charles de Gaulle qui occupa la Villa à la Libération et s'amusa même à y entreposer la voiture du Führer. Quatre-vingts ans après l'abdication d'Édouard VIII, vingt ans après la mort de Lady Di, les derniers témoins, des voisins, des amis de toujours, des employés fidèles des Windsor, ont confié à Bertil Scali leurs souvenirs de cette époque révolue.


- Bourdes de politiques
de Olivier Clodong
Éditions Mazarine / 21 septembre 2016


Les hommes politiques, quels rigolos. Que de ratés, de bévues, d'erreurs grossières. Tout au long de l'année, c'est un festival de gaffes quand les circonstances appellent le plus grand sérieux, de tweets malencontreux, de flagrants délits d'incompétence et de trivialités douteuses. En campagne, tout s'accélère, et les bourdes se ramassent à la pelle: slogans qui dérapent, déclarations décalées ou inappropriées. Les gaffeurs professionnels sont nombreux, vous les connaissez tous, aucun parti n'est épargné, et le phénomène n'est pas que national. Il était grand temps de se payer leur tête. Juste retour des choses que de rire de ceux qui passent leur temps à se se moquer de nous avec leurs promesses et leurs certitudes qu'il faudrait prendre pour argent comptant. Olivier Clodong a sélectionné le meilleur de leurs plantades dans ce livre hilarant.


- Espionnes
de Dalila Kerchouche
Éditions Flammarion / 21 septembre 2016


Une enquête sur les femmes des services de renseignements français à travers les confidences, recueillies pendant un an, d'une cinquantaine d'espionnes: les succès et les difficultés du métier, les missions, le machisme, la vie de famille, le poids du secret... ©Electre 2016


- Sur la plage. Mœurs et coutumes balnéaires (XIXe-XXe siècles)
de Jean-Didier Urbain
Éditions Payot & Rivages / 21 septembre 2016


"Ces corps allongés côte à côte sur les plages, qui font penser à des poulets cuits en série à l'ultraviolet, cachent-ils du moins des cœurs heureux?" (Paul Morand)
La plage? Depuis le XIXe siècle, où le bord de mer est devenu une destination de loisirs, on n'y cherche surtout pas l'aventure ou la découverte, mais du calme, de l'entre-soi, une parenthèse. Même à l'autre bout du monde. Et ce n'est pas le moindre des paradoxes de cette langue de sable toujours plus investie (n'en déplaise au tourisme vert ou culturel) qu'aller à la plage c'est se déplacer pour ne plus bouger. On s'y réfugie. Pourquoi? Et que se joue-t-il de si important en ce lieu vide qui se repeuple le temps d'un été, d'une vacance? Que nous dit la plage de notre société?


- Sur le rêve
de Sigmund Freud
Éditions Payot & Rivages / 21 septembre 2016


"Tous les humains, même les plus normaux, sont capables de rêver". (S. Freud)
Publié en 1901, Sur le rêve offre une synthèse vivante de la monumentale Interprétation des rêves, qui est au cœur de la méthode psychanalytique. En une dizaine de courts chapitres, décryptant plusieurs rêves dont les siens, Freud propose une typologie des rêves, explique leur fonctionnement et le rôle qu'y jouent le désir, la censure et le refoulement. Ce faisant, il aborde divers thèmes comme les rêves des enfants, la créativité du rêve ou la part d'érotisme que recèlent nos rêves, sans oublier d'initier son lecteur à l'art délicat d'interpréter les symboles oniriques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Dim 18 Sep - 10:21

- La plume et le pinceau
L'empreinte de la peinture sur le roman au XIXe siècle
de Anka Muhlstein
Éditions Odile Jacob / 14 septembre 2016


Les grands romanciers du XIXe et du début du XXe siècle, notamment Balzac, Stendhal, les frères Goncourt, Zola, Maupassant et Proust, ont en commun un intérêt passionné pour la peinture, intérêt qui les a tous amenés à inventer de nombreux personnages de peintres, incités à regarder et à écrire en peintres et souvent à se transformer en critiques d'art. Balzac aurait voulu écrire avec les couleurs de Delacroix, Zola, initié à la peinture par Cézanne, son ami d'enfance, s'inspirait de Manet ou de Degas pour décrire ses sujets, et Bergotte, l'écrivain fictif de Proust, meurt en regrettant de ne pas avoir écrit avec l'art de Vermeer. Intriguée par ce trait si caractéristique de la littérature française, Anka Muhlstein s'est attachée à montrer l'union intime de la peinture et de la littérature pendant cette période, facilitée par l'accès, alors unique en Europe, au musée et stimulée par l'étonnante camaraderie d'un groupe d'artistes étroitement unis, prompts à s'encourager les uns les autres.


- Le dictionnaire de ma vie
de Michael Lonsdale
Éditions Kero / 14 septembre 2016


On ne connaissait pas Michael Londsale. Comme jamais auparavant, il se révèle, dans ce dictionnaire très personnel, drôle, émouvant, grave et porteur d'un humanisme d'une très grande richesse. Au fil d'anecdotes vécues, il nous entraîne à la rencontre des plus grandes figures du cinéma, du théâtre. Mystique, il nous ouvre son cœur et son âme pour exprimer sa foi qui a structuré toute sa vie.
Amour: "J'ai vécu un grand chagrin d'amour et ma vie s'en est trouvée très affectée. La personne que j'ai aimée n'était pas libre… je n'ai jamais pu aimer quelqu'un d'autre. C'était elle ou rien et voilà pourquoi, à 85 ans, je suis toujours célibataire. Elle s'appelait Delphine Seyrig".
Guignols: "De Funès était un tyran comme on n'imagine pas. Tout le monde n'était pas dans ses petits papiers. Moi je jouais plutôt avec ce qu'il faisait, du coup on s'est amusés, il était content que je sois à l'aise dans l'impro et m'a félicité".
Vital: "Prier, c'est respirer. La prière est tellement nécessaire dans le monde. C'est une arme dont nous disposons immédiatement, parce que ce n'est pas en allant se bagarrer à coups de poing qu'on va changer quoi que ce soit. Prier c'est se confier à un grand ami".


- Les secrets de vos rêves
de Tobie Nathan
Éditions Odile Jacob / 14 septembre 2016


"Rêver est une chance, un don offert par la nature; se souvenir de ses rêves une bénédiction. J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie. On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve “typique”, mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence". T. N. 
Psychologue hors norme et conteur de génie, Tobie Nathan nous donne ici une méthode rigoureuse pour accéder à nos rêves et des pistes pour les interpréter.


- Marchands d'humains
de Loretta Napoleoni
Éditions Calmann Lévy / 14 septembre 2016


Chaque jour, des milliers de réfugiés tentent de fuir leur pays pour atteindre les côtes méditerranéennes de l'Europe. Ils remettent leur vie entre les mains de ceux qui profitent de l'instabilité: les kidnappeurs, les contrebandiers et les djihadistes. Dans cette enquête sans précédent, fruit du travail d'une décennie, Loretta Napoleoni montre qu'il s'agit d'organisations puissantes et extrêmement complexes, alliances de criminels et de terroristes, devenues riches en contrôlant ce qu'on peut appeler des pipelines humains ou en négociant des rançons aux sommes astronomiques.


- Tour du monde en terres indigènes
de Cécile Benoist et Julien Billaudeau
Éditions Actes Sud / 14 septembre 2016


Les peuples autochtones représentent plus de 370 millions de personnes dans 70 pays. Massaï, Navajos, Inuits, Pygmées, Guaranis... Loin des clichés habituellement répandus, découvrez quelles sont leurs traditions, coutumes, modes de vie et croyances. Un voyage inédit aux quatre coins du monde.


- Correspondance et morceaux choisis
de Léon Bakst
Éditions L'Âge d'Homme / 15 septembre 2016


Déjà connu pour ses talents de portraitiste et de paysagiste, le peintre russe Léon Bakst (1866-1924) s'intéressera, avec un succès grandissant, au théâtre, à l'opéra, à la mode féminine, aux étoffes, aux tissus. Tout lui réussissait. Surtout lorsqu'on comprit, en lisant sa correspondance et ses essais, qu'il maniait la plume avec autant de style et de talent que le pinceau: Léon Bakst était également un authentique écrivain.


- La connerie ne prend pas de vacances ! Perles de touristes
de Françoise Baroni et Florence Roman
Éditions First / 15 septembre 2016


"Finalement, ce que j'aime le plus en vacances, c'est imaginer mes collègues au bureau".
"Les pyramides, quand t'en as vu une, tu les as toutes vues".
"Nous, quand on loue notre mobile-home, on emporte la déco du salon pour se sentir bien chez nous".
À l'aéroport, dans le train, sur la plage ou lors d'une visite guidée, les Français savent se faire remarquer. Avec ces perles de touristes à hurler de rire, vous comprendrez pourquoi les Français ont été élus pires voyageurs du monde.


- Le pendu est mort noyé ! Perles de police et de tribunal
de Marc Hillman et Nathalie Renard
Éditions First / 15 septembre 2016


"L'une des victimes précise qu'elle a trouvé son voisin mort dans un état grave".
"L'homme se décida à dire toute la vérité, qui n'était qu'un tissu de mensonges".
"La femme étendue morte sur le sol ne semblait pas en possession de toutes ses facultés".
"Ma femme dit qu'elle veut me quitter, mais elle ne peut pas me quitter vu que je ne suis jamais là".
Et plus de 400 perles extraites d'authentiques déclarations de justiciables, agrémentées de commentaires des auteurs.


- Salaud d'huissier. Petites histoires d'une profession méconnue
de Patrick Sannino
Éditions Michel Lafon / 15 septembre 2016


"Salaud d'huissier depuis trente-huit ans, j'exerce l'activité probablement la plus vilipendée par la littérature et l'opinion. Après les croque-morts et les agents immobiliers, peut-être…" Écrit par le président de la Chambre nationale des huissiers de justice afin de tordre le cou aux préjugés, ce livre savoureux raconte un quotidien en prise directe avec une réalité sociale qui a pour nom la France. Juriste de proximité, chargé d'exécuter sur le terrain les décisions judiciaires, un huissier voit de tout, qu'il exerce à la ville ou à la campagne. Du dramatique, comme les expulsions ou saisies, au très cocasse, qu'il s'agisse de retrouver un amant caché dans un placard, tirer une vache par la queue pour l'enlever à son propriétaire ou échapper à une moissonneuse-batteuse lancée à pleine vitesse. Une mission de service public qui, pour conquérir le cœur des Français, doit relever le défi de la pédagogie et de la modernisation. Pariant sur les nouvelles technologies comme le numérique afin d'établir des constats plus rapides et économiques, avec notamment l'utilisation de drones, la profession pourrait bien initier une ère nouvelle où sera normalisé et dédramatisé le rapport du citoyen avec l'institution judiciaire.


- Un prof de l'intérieur
de Didier Bouin
Éditions Coëtquen / 16 septembre 2016


Quels diplômes sont nécessaires pour devenir enseignant? Comment se passent la formation, l'année de professeur stagiaire, la titularisation, les affectations, les mutations? Comment s'organise le travail de l'enseignant? Quelles sont les relations entre les acteurs du système éducatif? Quels sont les salaires et les avantages du métier, l'avancement, les opportunités de carrière? Quels sont les risques professionnels encourus par l'enseignant (juridiques, problèmes de santé)? L'orientation des élèves présente-t-elle des dysfonctionnements? Voici quelques-unes des questions auxquelles répond Didier Bouin, professeur de collège. Après plusieurs années dans l'industrie, il a choisi de changer de voie et d'entrer dans l'Éducation nationale. Il compare ces deux mondes et présente le métier de professeur, les modalités d'accès à cette profession, les missions et ses difficultés. Cet ouvrage s'adresse aux acteurs du système éducatif, aux futurs enseignants, comme aux non-enseignants, dont les parents d'élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mar 13 Sep - 11:18

- 17 femmes prix Nobel de sciences
de Hélène Merle-Béral
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


À ce jour, seules 17 femmes ont vu leurs travaux scientifiques couronnés par le prix Nobel. Marie Curie fut la première, en 1903 et 1911, suivie de sa fille Irène Joliot-Curie en 1935, mais les autres restent dans l'ombre. On connaît les biologistes Françoise Barré-Sinoussi, primée en 2008, Barbara McClintock (1983) et Rita Levi-Montalcini (1986), mais qui a entendu parler de Linda Buck, d'Ada Yonath, d'Elizabeth Blackburn ou de You you Tu? Ce livre vient éclairer les trajectoires, souvent surprenantes, de ces femmes qui sont parvenues à l'excellence dans un milieu qui fut et reste en grande partie masculin. D'où tiennent-elles leur curiosité? Comment ont-elles concilié recherche et vie de famille? Comment ont-elles été accueillies par le milieu scientifique? Cette très vivante série de biographies dresse un tableau de la diversité des origines sociales et des caractères, avec cependant comme points communs une farouche indépendance d'esprit et une persévérance à toute épreuve. Le tableau scientifique n'est pas moins varié, du noyau atomique aux ribosomes et aux gènes sauteurs, même si l'on ne trouve que trois "Nobelles" dans le domaine de la physique. L'occasion de réfléchir à l'importance culturelle et sociale du genre dans la recherche scientifique. La vieille maxime "Les esprits n'ont pas de sexe" ne cesse décidément de se vérifier.


- 100 Paris en un
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Cosmopolite, littéraire, souterrain, bucolique, superstitieux, érotique… Il existe autant de Paris que d'angles sous lesquels regarder la ville. À travers 100 thèmes hétéroclites, Dominique Lesbros nous entraîne dans des passages au charme désuet ou au fond de jardins cachés, nous fait découvrir en images des enseignes d'un autre âge, des œuvres d'art insolites et une foule de détails ignorés des passants… Des petits riens qui en disent souvent long quand ils révèlent l'âme et l'histoire de la ville.


- Confidences d'un procureur général
de François Falletti
Éditions Michel Lafon / Septembre 2016


Procureur général de Paris de janvier 2010 à juin 2015, ayant eu sous son autorité quatre cents magistrats, François Felletti, affranchi de son obligation de réserve, livre un témoignage rare sur une fonction méconnue et pourtant essentielle de notre système judiciaire. Cet homme à la droiture exemplaire, qui s'est battu contre les pressions politiques et les intrigues de palais, souligne notamment les défis que doit relever une justice exsangue alors même que la France connaît une vague d'attentats sans précédent. Lui qui fut au cœur du dispositif antiterroriste offre un éclairage inédit sur les actions d'envergure menées par la justice et la police à la suite des drames sanglants qui ont endeuillé les années 2015 et 2016. Il s'interroge également sur les moyens à mettre en œuvre pour espérer éradiquer ce fléau.


- Dans la forêt
de Sophie Bordet
Éditions Gallimard Jeunesse / Septembre 2016


Comment calculer l'âge d'un arbre? Et comment calculer sa hauteur? Combien fallait-il de chênes pour construire un grand navire de guerre au 17e siècle? Quel est le travail du bûcheron, du garde forestier et de l'ouvrier sylviculteur? Est-ce que la mésange zinzinule, jacasse ou fredonne? Ce livre d'activités vous fera découvrir plein de choses sur la forêt, son histoire, son exploitation par l'homme. On apprend à mieux connaître les arbres pour mieux les protéger, mais on le fait également en s'amusant grâce aux jeux (avec autocollants) et aux quiz. À vous de jouer.


- Dire, ne pas dire
de L'Académie Française
Éditions Philippe Rey / Septembre 2016


Dit-on se revendiquer ou se réclamer d'une longue tradition? Se départit-on de son calme ou s'en départ-on? Il est de nature protectrice ou protecteur? Enjoindre quelqu'un ou à quelqu'un? Comment féminiser les noms de métier? Comment accorder les adjectifs de couleur? Que faire de ces tics de langage qui nous ont envahis: positiver, de manière à ce que, rapport à, poser problème? Et les anglicismes: switcher, hot spot, biopic, matcher, par quoi les remplacer? À toutes ces interrogations, les académiciens et les linguistes du Quai Conti apportent des réponses claires et passionnantes. Plus de 150 emplois fautifs, abus de sens, néologismes ou anglicismes sont ici exposés et commentés à travers des cas concrets et quotidiens. Un précieux ouvrage, un vif hommage à l'intelligence et aux subtilités de la langue française.


- Du voisinage. Réflexions sur la coexistence humaine
de Hélène L'Heuillet
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Faute de terre en friche, d'île déserte ou de territoire vierge à habiter, plus rien ne sépare aujourd'hui les hommes. Nous sommes donc tous voisins. Figure actuelle de l'altérité, le voisin n'est pas l'ami. On accueille l'ami chez soi tandis que l'on aborde le voisin sur le pas de sa porte. Le voisin n'est pas non plus le prochain, mais il l'a supplanté dans nos sociétés sécularisées. Il peut même devenir l'ennemi: au mieux, il n'inspire que froide indifférence, au pire, il suscite le déchaînement de la plus extrême violence. Le voisinage est un lien par le lieu. Nous ne nous comportons pas de la même manière selon que nous avons affaire à un voisin d'en face, un voisin d'à côté, un voisin d'en haut ou un voisin d'en bas. Savoir comment vivre et interagir avec son voisin sans tomber dans les pièges ravageurs du face-à-face constitue le principal défi d'une éthique du voisinage nécessaire dans une société de masse où, serrés les uns contre les autres, nous devons trouver le moyen de coexister.  


- Fastes et rayonnement du second empire
de Françoise Ravelle
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Dans tous les domaines, mode, architecture, arts décoratifs, sculpture, musique…, le Second Empire imprime sa marque, magnifiant l'opulence, pastichant et mélangeant les styles du passé comme ceux d'un Orient lointain ou proche. Cette volonté de tout embrasser dit l'appétit d'une bourgeoisie triomphante et son plaisir non dissimulé de s'approprier des styles auxquels les rois de France ont attaché leur nom. Mais, au-delà d'une quête de légitimité historique et du souci de paraître, c'est aussi une part intime et rêveuse qui se manifeste, trouvant de nouveaux modes d'expression dans la manière de se vêtir, de se loger ou d'aménager son intérieur.


- L'académie d'Arles
de Marc Heijmans
Éditions Buchet Chastel / Septembre 2016


Fondée en 1666 par huit gentilshommes pour œuvrer à la pureté de la langue française, l'Académie royale d'Arles reçoit en 1668 les premières lettres patentes accordées par le roi à une académie de province. Ses membres entretiennent des relations parfois étroites avec les seigneurs qui côtoient Louis XIV. Ils entrecroisent leur savoir, tissent des réseaux, favorisant un échange culturel entre la cité provinciale et cette République des lettres qui s'annonce triomphante. Pour maintes raisons, l'Académie disparaît dans les premières décennies du XVIIIe siècle. Elle renaît en 1941, sous le nom d'Académie régionale d'Arles, pour devenir en 1945 l'Académie d'Arles. Elle a connu bien des vicissitudes; entre mythe et réalité, son parcours reste encore à explorer, tant il est riche des relations qu'elle a nouées avec la cité arlésienne. Composée de 30 membres résidants, élus à vie et représentant toutes les disciplines du savoir, et ouverte à tous, elle poursuit sa quête d'une culture pacificatrice, tournée à la fois sur le passé et l'avenir.


- L'empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+
de Raphael Garrigos et Isabelle Roberts
Éditions Du Seuil / Septembre 2016


Il a déjà fixé la date, le 17 février 2022, Vincent Bolloré léguera sa petite épicerie à sa dynastie. Du transport et de la logistique, du fioul et des batteries électriques, du plastique et des palmiers en Afrique. Et Havas. Et Vivendi. Et Canal+. Depuis l'été 2015, l'homme d'affaires mène un raid sur le groupe crypté dont il a viré la quasi-totalité des dirigeants. Désormais, Vincent Bolloré fait sa loi à Canal+, et ça ne fait que commencer. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, connus aussi sous le nom des Garriberts, racontent avec humour et acuité le feuilleton de ce jeu de massacre. Ayant couvert les médias pendant 15 ans pour le journal Libération, ils ont une connaissance intime de ce milieu, et ont eu accès privilégié à des sources qui n'ont pas l'habitude de parler. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts dirigeaient la rubrique "Écrans-Médias" à Libération, où ils ont vu naître des Hanouna et disparaître des PPDA, s'émietter les audiences et valser les patrons de chaînes. Ils font partie des fondateurs du site Les Jours, lancé en février 2016, où ils continuent de suivre la télé et les médias, et bientôt la politique.


- L'étonnant pouvoir de la musique
de Marie-Noëlle Vidal
Éditions Du Palio / Septembre 2016


Le silence n'existe pas. À nous de l'inventer, à nous de tendre l'oreille. De l'atome au cosmos, l'univers en expansion est volubile à profusion, imprévisible et tumultueux. Comment le mettre sur pause pour mieux l'analyser le comprendre, le suspendre, pour mieux nous entendre, nous accorder? Luthier, compositeur, roi du numérique, mélomane, musicien, pédagogue, moine, chaman, thérapeute ou simple mortel sous ma douche, je tiens ma réponse: je fredonne. Attention, ce fredon est magique, il danse au rythme du cour l'alternance du jour et de la nuit. Il est fragile, il ne tient qu'à un souffle, mais il est universel. Il incarne la pensée et l'émotion et ne s'encombre ni des frontières, ni du temps qui passe.


- La société du paraître
de Jean-François Amadieu
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


Le fond de la salle, est-ce ce qui nous attend encore aujourd'hui dans un restaurant chic si nous ne sommes pas jugé assez beau? Un décolleté plongeant, des hauts talons et une taille 36: est-ce toujours un atout pour réussir un entretien d'embauche? Le chômage: est-ce vraiment ce qui nous guette si nous perdons notre emploi après 50 ans? Plus d'argent: est-ce, à compétences égales, nécessairement ce que gagnera un homme sportif par rapport à un quadragénaire en surpoids? Il était inévitable que le culte de la beauté, de la minceur ou de la jeunesse finisse par provoquer des refus et des réactions dans l'opinion publique. Allons-nous enfin être libérés de la tyrannie des apparences?


- La tolérance expliquée à tous
de Roger-Pol Droit
Éditions Du Seuil / Septembre 2016


Nous sommes tous différents. Nos croyances ne sont pas les mêmes, nos choix politiques non plus. Alimentation, vêtements, préférences, habitudes nous distinguent. De fait, nous ne serons jamais tous d'accord. Et c'est bien pour cela que la tolérance est indispensable: elle évite que nos désaccords se transforment en affrontements et en guerres. D'où vient cette idée? Quelle est son histoire? Quels sont ses points faibles, ses forces, ses limites? Faut-il tout tolérer? En répondant à ces questions de manière claire et accessible, Roger-Pol Droit donne finalement à comprendre qu'il revient à chacun d'entre nous aujourd'hui, jour par jour, heure par heure, de contribuer à construire la tolérance.


- Le dictionnaire de ma vie
de Claude Lelouch
Éditions Kero / Septembre 2016


Claude Lelouch est un amoureux. À 78 ans, il nous dit sa passion pour les femmes, le cinéma et la vie. Très librement, il nous raconte ses tournages, mais, aussi, les secrets et les caprices des actrices et acteurs qu'il a mis en scène. Très simplement, il nous révèle l'alchimie du style Lelouch, celui qui donne toutes ses chances à l'instant présent, à la spontanéité et à l'improvisation. Ce dictionnaire, "Lelouchissime", est une leçon de vie et de cinéma. Pas de doute, Claude Lelouch appartient, d'ores et déjà, au panthéon du cinéma français.
FEMMES: "L'adultère est un sport de haut niveau réservé à des funambules. Il faut vraiment être très fort, surtout lorsque l'on n'a pas de mémoire… Moi, j'ai été lamentable".
POLITIQUE: "J'ai toujours été un homme du centre. Je veux me laisser la possibilité de prendre les bonnes idées là où elles se trouvent, et elles se trouvent partout. À gauche comme à droite".
VIE: "J'aime le suspens, j'aime les surprises, je ne demande pas à l'ouvreuse de me raconter la fin du film: je crois à la force du présent comme seule valeur sûre de la vie".
Claude Lelouch a écrit ce livre en collaboration avec Laurence Monsénégo, journaliste et écrivain.


- Les ailes intérieures
de Patrick de Carolis
Éditions Plon / Septembre 2016


Nous sommes dans la salle ou les candidats au poste de PDG de France Télévisions sont auditionnés par le CSA. Patrick de Carolis présente son projet. Il est calme et serein. Après beaucoup d'hésitations et de consultations, il a décidé de se lancer. Pourtant pourquoi prendre un tel risque? Sa carrière est saluée, son émission "Des racines et des ailes" cartonne, ses livres sont des succès. Il a une idée précise de ce que doit être le service public et il veut l'affirmer haut et fort. C'est avec un "bonjour Monsieur le Président" que Dominique Baudis, président du CSA, l'appelle au téléphone. Les coulisses de cette chaîne "compliquée", les relations avec l'État, actionnaire, et Nicolas Sarkozy en particulier, et avec la classe politique. Une scène inédite ou le président de la République lui annonce qu'il n'est pas reconduit à son poste. Et son départ jusqu'au cataclysme judiciaire auquel il se trouve mêlé. Patrick de Carolis explique tout pour la première fois.


- Les arbres, entre visible et invisible. S'étonner, comprendre, agir
de Ernst Zurcher et Nadine Cantaloube
Éditions Actes Sud / Septembre 2016


Cet ouvrage, qui confronte les derniers acquis de la science aux traditions ou croyances relatives aux arbres, montre combien les arbres contribuent à “enchanter” le monde et combien notre futur est lié au leur.


- Les Cocottes. Reines du Paris 1900
de Catherine Guigon
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Sacrées reines de la Belle Époque, Caroline Otero, Liane de Pougy, Cléo de Mérode, Émilienne d'Alençon, Mata Hari et d'autres oubliées font une entrée fracassante dans le demi-monde de la galanterie. Ces "cocottes" font chavirer les cœurs et tourner bien des têtes, de préférence couronnées. Belles, manipulatrices, vénales, cruelles au besoin, elles sont promptes à dilapider les fortunes que l'on dépose à leurs pieds et à oublier leurs amants sitôt qu'ils sont ruinés. Dans Paris, la capitale des plaisirs, les "grandes horizontales" sont aussi des vedettes du music-hall naissant. Elles amusent, séduisent, font l'actualité et alimentent les potins des gazettes mondaines au point d'imposer bientôt leur style et leurs goûts en Europe et jusqu'en Amérique. S'appuyant sur une iconographie riche et souvent inédite (photographies d'époque, tableaux, affiches), Catherine Guigon dresse un portrait vivant de ces aventurières libres d'esprit qui ont la rage de vivre chevillée au corps, le sourire enjôleur et la dent dure, à croquer des diamants.


- Les Divisions du Pape
de Frédéric le Moal
Éditions Perrin / Septembre 2016


"Le pape, combien de divisions?" Cette repartie ironique de Staline à Pierre Laval, qui lui demandait un geste envers le Vatican, témoigne du sentiment de supériorité que le maître de l'URSS éprouvait à l'encontre de la papauté et qu'il partageait avec Hitler et Mussolini. En effet, de quelles troupes les papes disposent-ils pour combattre les États totalitaires et leur volonté de contrôle absolu des sociétés et des individus? En réalité, le Vatican eut d'autres moyens pour survivre aux sanguinaires ambitions du fascisme, du nazisme et du communisme. Face aux dictateurs du XXe siècle, les papes ont emprunté des chemins parfois sinueux, alterné condamnations et discussions, signé des accords avec des régimes dont ils pourfendaient l'idéologie non seulement pour préserver l'Église et ses fidèles, mais aussi au nom d'une certaine conception de l'homme. C'est l'histoire de cette étrange mais réelle confrontation que raconte ce livre. S'appuyant sur les avancées historiographiques les plus récentes, l'auteur couvre pour la première fois toute la période des totalitarismes de 1917 à 1989, décrypte les évolutions de la diplomatie vaticane et apporte une réponse claire, précise et documentée à la méprisante question de Staline.


- Les enfants des rues
de Xavier Emmanuelli
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


Les enfants des rues, ce sont ces enfants que l'on voit errer, seuls ou en groupe, dans les rues des mégapoles. Dégât collatéral de l'urbanisation et de la mondialisation, ils sont souvent molestés par les commerçants, poursuivis par la police et rejetés par l'ensemble de la population. Comment aider ces petits exclus? Quels sont les pièges à éviter pour se faire accepter d'eux et agir efficacement? Fort de son expérience auprès des grands exclus, Xavier Emmanuelli se penche ici sur le sort de ces enfants abandonnés de tous. Enfants sorciers ou enfants soldats, filles-mères ou adultes ayant refusé de grandir, tous ont des comportements de survie archaïques qui relèvent de ce qu'il appelle l'atroce liberté". Quand ces comportements sont compris, ils peuvent servir d'appui pour une démarche de soin concrète. Un document d'une richesse clinique exceptionnelle. Un témoignage poignant sur l'un des scandales de nos sociétés.


- Les secrets de vos rêves
de Tobie Nathan
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


"Rêver est une chance, un don offert par la nature; se souvenir de ses rêves une bénédiction. J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie. On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve “typique”, mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence". T. N. 


- Leipzig
de Bruno Colson
Éditions Perrin / Septembre 2016


La bataille de Leipzig, du 16 au 19 octobre 1813, est la plus gigantesque des batailles napoléoniennes par sa durée, ses effectifs (près de 500 000 hommes engagés) et son étendue géographique (à peu près quinze kilomètres carrés). Jamais de tels effectifs n'avaient été mobilisés pour un affrontement en rase campagne. Première défaite de Napoléon sur un champ de bataille, ces combats font perdre l'Allemagne à l'Empereur et sonnent le glas de son Grand Empire. Si on connaît peu Leipzig en France, en Allemagne, en revanche, la Völkerschlacht (la bataille des Nations) tient une place primordiale dans la conscience nationale: elle est le couronnement des "guerres de libération". Salué par la critique, ce livre magistral, en restituant les faits aussi fidèlement que possible, démasque certains mythes tenaces.


- Métronome Tome 2. Paris intime au fil de ses rues
de Lorànt Deutsch
Éditions Michel Lafon / Septembre 2016


Tout a commencé rue Saint-Jacques. Puis, à chaque siècle, une nouvelle voie fondatrice a matérialisé le développement de la ville, s'éparpillant bientôt en un maillage de rues, carrefours et ruelles où le temps nous échappe dans un flot de souvenirs. La chambre de François Villon à l'arrière de la Sorbonne, Ravaillac en embuscade rue de la Ferronnerie, la Pompadour enterrée place Vendôme, les fripes du Carreau du Temple, des homosexuels brûlés vifs place de Grève, l'invention des champignons de Paris, du baba au rhum et des godillots. Et tout un monde qui frissonne de créativité pour modeler l'avenir. Ici on crée l'art de demain, là on fomente une révolution. Des mots naissent sur le trottoir, "guillemet", "argot", "bistro"; des petits métiers s'y installent: premiers marchands de lunettes, claqueurs de théâtre ou ramasseurs de mégots. Notre Paris intime, c'est celui des poètes et des chiffonniers, des artisans et des inventeurs. Le Paris de tous ceux qui ont fait sa magie et son âme.


- Mon combat pour une psychiatrie humaine
de Pierre Delion et Patrick Coupechoux
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Dans les quarante années qui ont suivi la libération, notre pays a connu une révolution en psychiatrie. Pour la première fois, on a considéré les malades mentaux comme des êtres humains et l'on a inventé une nouvelle psychiatrie que l'on a qualifiée de "désaliéniste" car elle entendait en finir avec l'asile et l'enfermement. La vie professionnelle de Pierre Delion se confond avec cette révolution dont il a été l'un des principaux acteurs. Son récit nous guide dans cette période créatrice et nous permet de découvrir, de l'intérieur, que cette psychiatrie humaine constitue en fait la psychiatrie, une discipline scientifique située au carrefour de la biologie, des neurosciences et des sciences humaines. Il nous révèle, d'une façon parfois saisissante, ce qu'est une pratique désaliéniste, dans la vie quotidienne, et nous enseigne que le soin, c'est la relation avec le patient, et que celle-ci ne se construit que si l'on est ouvert sur le monde. Aujourd'hui, cette psychiatrie est menacée de disparition au profit de pratiques inhumaines d'abandon et d'enfermement que l'on croyait révolues. C'est pourquoi il est urgent de la défendre.


- Paris en remontant le temps
de Danielle Chadych
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Les Invalides, le Petit-Palais, le Bon Marché, les Folies-Bergère, le Trocadéro… ces monuments ou bâtiments fameux nous sont si familiers que nous les utilisons comme des repères guidant nos déplacements parisiens. Comme s'ils avaient toujours fait partie du paysage. Pourtant, il y a bien eu un avant: quels édifices les ont-ils précédés ou sur quels espaces vacants ont-ils été bâtis? Danielle Chadych remonte le temps pour restituer l'histoire de leurs sites au moyen de saisissantes confrontations avec des peintures, des gravures ou des photographies anciennes figurant un Paris à jamais disparu.


- Paris vu et vécu par les écrivains
de Françoise Besse
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Balzac à Passy, Proust à la plaine Monceau, Colette au Palais-Royal, Hemingway à Montparnasse, Sartre et Beauvoir à Saint-Germain-des-Prés… au fil des siècles, dix, cent ou mille mains se sont relayées pour tresser la légende de la capitale. La ville de chair et de pierre, la ville de jour et de nuit, la ville comme un monde à découvrir, s'offre en une source d'inspiration inépuisable. De Hugo à Modiano, mystérieux, poétique ou tourmenté, Paris est un roman.


- Pensées de Mark Twain
de Franz-Olivier Giesbert
Éditions Cherche Midi / Septembre 2016


Si l'on vous parle aujourd'hui d'un très grand romancier, d'un insatiable aventurier, d'un journaliste très talentueux, d'un humoriste exceptionnel, d'un pamphlétaire virulent, cinq noms vous viendront certainement à l'esprit. Mark Twain nous facilite les choses: il fut tout cela à la fois. Non content d'avoir autant de lauriers à sa couronne, l'auteur des Aventures de Tom Sawyer bénéficie en plus d'une jeunesse éternelle. Il suffit de lire les pensées réunies dans ce volume pour constater qu'elles n'ont pas pris une ride. Peut-être les travers de la comédie humaine n'ont-ils guère changé au fil des siècles, mais on les a rarement épinglés avec autant de finesse et de drôlerie. Que la plume de Mark Twain s'intéresse à la société, à la politique, au sexe, à l'argent, à la religion, elle fait mouche à chaque fois.


- Quelle dignité pour la fin de vie ?
Suicide assisté: le modèle suisse en question
de Jeremy Recab
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Longue maladie, neurodégénérescence, dépendance du grand âge, perte de sa dignité... Chacun voudrait garder une maîtrise aussi grande que possible de sa fin de vie. Et la Suisse est le seul pays à offrir aujourd'hui une issue qui attire un nombre grandissant de personnes: le suicide assisté. Une solution qui n'en pose pas moins de nombreuses questions éthiques, légales, mais aussi psychologiques, affectives et même économiques. Auxquelles Jeremy Recab, infirmier depuis trente ans, notamment auprès de personnes âgées, nous invite à réfléchir avec toute son expérience, avec aussi une grande intelligence et beaucoup d'humanité. La vie est un bien unique et précieux, le temps de l'acharnement thérapeutique n'est plus d'actualité: il est possible aujourd'hui d'exprimer ses souhaits et de les voir respectés, de bénéficier de soins palliatifs d'une grande qualité. N'est-ce pas cette voie qu'il faut privilégier et défendre?


- Quel pain voulons-nous ?
de Marie Astier
Éditions Du Seuil / Septembre 2016


Le pain est en France le symbole du produit simple et naturel. Qui songerait à demander à son boulanger de justifier la provenance de la farine ou la nature de la levure? Pourtant, la plupart des pains que nous mangeons sont le résultat d'une standardisation dangereuse pour le goût et notre santé. Depuis une dizaine d'années, l'industrialisation s'accélère sous la pression des grands moulins et des nouvelles chaînes de boulangeries. Par une série de reportages vivants, Marie Astier explore les coulisses d'un univers méconnu, racontant les acteurs d'une longue chaîne allant du produit fini aux semences de blé. Pour la première fois, elle dresse le panorama des modes anciens et nouveaux de fabrication du pain: manipulations des farines, teneur et dosage du gluten, additifs et mélanges prêts à l'emploi qu'utilisent les boulangers, mais aussi modes de production alternatifs. Avec des surprises, car le mauvais pain n'est pas toujours celui qu'on croit. Cette enquête inattendue nous fait découvrir les secrets d'un aliment aussi négligé qu'essentiel. Elle ouvre de croustillante façon le débat sur les nouvelles voies du bien-manger.


- Secrets et curiosités des monuments de Paris
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Ils font partie du paysage parisien depuis si longtemps qu'on croit tout savoir sur les grands monuments. Et pourtant, qui connaît les deux cents "coquilles" de l'Arc de Triomphe? Qui a remarqué le cadran solaire de chantier du Louvre? Qui se doute de la présence des cendres de Landru au Jardin des Plantes? Qui a vu les paravents escamotables de l'Opéra Garnier? Qui a repéré les crapauds bretons de l'obélisque? Qui a porté attention aux sculptures érotiques de la Conciergerie? Amusantes, surprenantes, instructives, ces anecdotes nourrissent un ouvrage haut en couleurs qui donne à voir les monuments de Paris sous un jour inhabituel.


- Sortie de classes
de Laurent Torres
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Prof de français dans un collège de banlieue, Julien est, comme tous ses collègues, submergé par la pression du système éducatif, la détresse de parents en pleine misère sociale, et la dérive d'enfants sans avenir. Le jeune agrégé ne fonde guère d'espoir dans les vertus d'un métier qui consiste à valider ce qui existe. Issu d'une famille bourgeoise, il est en décalage avec ses élèves et une partie des professeurs. Son intérêt pour un gamin solitaire et mutique va le replonger dans ses années d'adolescence, hantées par le souvenir d'un ancien ami, souffre-douleur de sa classe. Reddition, impuissance, désillusions, sentiment d'imposture…, un tableau saisissant du monde enseignant et de ces professeurs qui errent entre espoir et découragement, lassitude et ennui. Un roman générationnel qui confronte les années SOS Racisme à l'époque actuelle, où internet a remplacé la sociabilité mais pas la cruauté des élèves.


- Super-Géniteurs. Enquête sur le don de sperme sauvage en France
de Dumont Sarah
Éditions Michalon / Septembre 2016


Aujourd'hui, en France, dans l'illégalité la plus totale, des hommes offrent leur sperme à des couples homosexuels, hétérosexuels ou des femmes seules en mal d'enfant. Sur Internet, ils proposent de délivrer leur semence de manière "artisanale", à l'aide d'une pipette de Doliprane, ou "naturelle", via un rapport sexuel. Célibataires ou en couple, parfois pères de famille, ces super-géniteurs ont une descendance qui peut compter jusqu'à 50 enfants. La plupart disent vouloir aider celles et ceux qui n'ont pas accès à la PMA, qui ne supportent plus les délais d'attente des banques de sperme françaises ou qui refusent de se plier à la règle de l'anonymat des donneurs. Mais d'autres présentent des motivations moins nobles et, parfois, plus pathologiques. Tous secouent les normes sociales et les règles éthiques liées à la notion de filiation. Avec cette enquête inédite, étayée de témoignages de donneurs et de familles, ainsi que de nombreux experts, Sarah Dumont met en lumière un aspect méconnu des débats d'actualité sur l'anonymat du don et l'ouverture de la PMA pour tous, et pose, en filigrane, la question suivante: avoir un enfant est-il un droit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mar 13 Sep - 11:03

- 1001 secrets d'histoire de France
de Renée Grimaud
Éditions Prisma / Août 2016


Des Gaulois à la Seconde Guerre Mondiale, plongez au cœur de l'histoire de France. Redécouvrez les lieux chargés d'histoire, revivez les petits et les grands événements, vibrez aux côtés des personnages qui, siècle après siècle, ont façonné le destin de la France. Les rois fainéants ont-ils vraiment existé? De quand date l'étoile jaune stigmatisant les juifs? D'où vient l'expression "coup de Jarnac"? Quel était le rôle des apothicaires sous Louis XIV? Qui a mis en place le premier service postal? Pourquoi le mariage de Louis XVI et Marie-Antoinette a-t-il tourné au désastre? Qu'a-t-on surnommé "les asperges de Rommel"?... À travers des épisodes insolites ou méconnus de la vie des grands hommes (souverains, bâtisseurs, inventeurs, artistes…) mais aussi des Français anonymes, 1001 secrets d'Histoire de France éclaire sous un jour nouveau l'Histoire de la France et de la société française, retrace chaque grande période historique et donne les clés pour mieux la comprendre.


- 1001 secrets sur la langue française
de Sylvie Dumon-Josset
Éditions Prisma / Août 2016


Un livre pour se réconcilier avec la langue française et savourer les mille et un secrets d'une langue fascinante et farceuse. Subtilités et pièges de la langue, goût des mots, sens infaillible de l'orthographe, conjugaisons, expressions: tout est dans ce guide pratique, plein de bonne humeur.
Une pléiade d'astuces pour:
- Améliorer son orthographe, sa grammaire et sa conjugaison
- Enrichir son vocabulaire et parfaire son expression. Un voyage en étymologie nous apprend que le jean ou denim vient de Gênes ou de Nîmes.
- Apprivoiser ces affreux participes passés, pluriels malicieux et petites liaisons insolites.
Un livre qui redonnera le goût des mots aux allergiques de l'orthographe et enchantera curieux et passionnés de la langue française.


- Bien dans son assiette, bien dans sa tête
de Stéphane Clerget
Éditions Fayard / Août 2016


Notre pensée, notre mental, notre moral, nos émotions dépendent de ce que nous mangeons. Ce lien était une évidence au Moyen Âge, et pourtant, aujourd'hui, il paraît presque révolutionnaire. En effet, des découvertes récentes démontrent scientifiquement que notre mode alimentaire est déterminant pour notre bien-être émotionnel, mais aussi, plus globalement, pour la santé mentale de tous, car la biologie de notre cerveau est fonction de nos apports alimentaires. Cela ouvre de nouvelles perspectives, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, à l'heure où les psychothérapies montrent leurs limites et où les médicaments qui agissent sur notre cerveau sont remis en cause pour leurs effets secondaires. Il est possible de guider nos humeurs, d'acquérir la sérénité ou la joie de vivre, de vaincre nos peurs, de résister au stress, de retrouver un sommeil réparateur, de rester performant intellectuellement ou d'améliorer notre forme physique grâce à une alimentation choisie. Pour être bien dans sa tête, il faut être bien dans son assiette. Le bonheur, ça se cuisine au quotidien.


- Braqueur
de Rédoine Faïd
Éditions Mazarine / Août 2016


Rédoine Faïd, qui personnifie ce nouveau banditisme né dans les cités, est l'archétype du "beau mec". Surnommé "Doc", en référence au célèbre personnage campé par Steve Mac Queen dans Guet-apens, il compte parmi l'aristocratie des braqueurs. Jamais de blessés, jamais de sang, jamais de drogue. Pourtant, Rédoine Faïd n'est pas un ange, et il l'assume. Il dit avoir aujourd'hui mis fin à sa carrière de hors-la-loi. Interviewé par Jérôme Pierrat, il raconte dans cet ouvrage son incroyable parcours. Il attaque sa première banque alors qu'il est au lycée et déjà plus un "débutant", puis il se fait une spécialité des fourgons blindés, allant se ressourcer en Israël entre deux affaires. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il s'inspire des plus grands films de braqueurs pour préparer ses coups, en élaborant des plans à la précision chirurgicale, répétant  inlassablement chaque geste jusqu'à la maîtrise totale de son "scénario" dont même les imprévus ne sauraient détourner le cours implacable. Aujourd'hui, c'est le cinéma qui s'inspire de lui, et plusieurs films sont en préparation. Rédoine Faid est né en 1972 et a passé plus du quart de sa vie en prison. Libéré en 2009, après trois ans de cavale et une évasion, il publie ce livre. Il est recherché pour une attaque à main armée lors de laquelle une policière est morte, mais affirme être innocent. Nouvelle cavale, nouvelle incarcération, évasion spectaculaire, re-cavale, re-incarcération en quartier de haute sécurité. En 2016 se tiendront trois procès.


- Fausses vérités et vrais mensonges de l'histoire
de Pierre Monteil
Éditions Jourdan / Août 2016


Les fausses vérités est les vrais mensonges se transmettent de génération en génération et chacune d'elle hérite des a priori et des idées reçues de celle qui la précède. Ces erreurs apparaissent à chaque époque de l'Histoire et se nourrissent de l'ignorance aussi bien que de la propagande. Force est donc de constater que de nombreuses erreurs historiques sont considérées par bon nombre d'entre nous comme exactes. Saviez-vous, par exemple, que Moïse et l'Exode n'ont aucun fondement historique, pas plus que les premiers rois du Grand Israël? Que la Grèce antique ne fut jamais un havre de paix et de raison? Que le Lusitania ne fut pas coulé par erreur alors qu'il transportait des armes? Que le Tibet d'avant l'invasion chinoise de 1950 n'était pas un petit paradis sur terre? Que Malcolm X n'était pas le héros que l'on pense? Qu'Edouard VIII n'abdiqua pas uniquement par amour? Ces fausses vérités et vrais mensonges de l'Histoire, dont nous entendons tous parler depuis des années, sont enfin corrigés, expliqués mais aussi et surtout démontés, pour qu'enfin la vérité historique apparaisse.


- Histoires d'indics
de Charles Pellegrini
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


Vingt affaires sont racontées pour illustrer la relation complexe entre la police et ses informateurs. Drôles ou tragiques, elles lèvent le voile sur les filières opaques du grand banditisme et leur évolution. ©Electre 2016


- Il n'est de plus grand amour
de Mère Térésa
Éditions L'Archipel / Août 2016


"Il y a beaucoup de remèdes contre toutes sortes de maladies. Mais sans mains gentilles pour servir et sans cœur généreux pour aimer, je ne pense pas qu'il puisse jamais y avoir de remède contre la terrible maladie de ne pas se sentir aimé".
"Ce dont nous avons besoin, c'est d'aimer sans nous épuiser. Comment une lampe brûle-elle? Par la consomption incessante d'infimes gouttes d'huile. Ce sont les petites choses de la vie quotidienne: la fidélité, un mot de gentillesse, une pensée pour les autres, notre façon de demeurer silencieux, de regarder, de parler et d'agir… Gardez votre lampe allumée".
Ces réflexions sur l'amour, la générosité, le pardon, la prière ou le service…, expriment la quintessence du message de Mère Teresa, comme sa vision d'un christianisme tolérant et généreux.


- Le bonheur plus fort que l'oubli. Comment bien vivre avec Alzheimer
de Colette Roumanoff
Éditions Le Cercle Points / Août 2016


Lorsque Colette Roumanoff découvre que son mari Daniel est atteint de la maladie d'Alzheimer, elle décide de tout faire pour échapper à la tragédie annoncée. S'attachant à observer les réactions du malade, ce qui le contrarie et ce qui l'inquiète, ce qui le fait sourire et ce qu'il aime, ce qui l'angoisse et ce qui le rassure, elle réussit à apprivoiser la maladie, à réduire les difficultés quotidiennes pour laisser une place au bonheur de vivre. C'est ce qui rend son témoignage si accessible, si encourageant et si utile. Colette Roumanoff dirige depuis 25 ans une compagnie de théâtre parisienne. Elle a écrit avec sa fille Valérie La Confusionite, une pièce ludique et pédagogique sur Alzheimer. Elle tient également un blog: bienvivreavecalzheimer.com.


- Le courage d'une mère
de Blandine Soulmana
Éditions City / Août 2016


Négligée par sa mère. Méprisée par sa famille. Dès l'enfance, Blandine est écartelée entre deux cultures, celle de son père touareg et celle de sa mère française. Cette "bâtarde", privée de l'amour des siens, est livrée à elle-même et à la misère. C'est alors qu'un jeune homme, Ali, prend Blandine sous son aile. À 15 ans, elle épouse ce sauveur. Mais l'amour fait vite place à la désillusion: l'homme se révèle violent et n'hésite pas à la frapper. Sa seule consolation est leur fils, Sammy, Mais le plus grand cauchemar qu'une mère puisse vivre se produit: son mari enlève leur fils et l'emmène au Maghreb. Impossible pour Blandine d'aller le voir et d'avoir le moindre contact. Mais malgré les obstacles, rien ne pourra empêcher la mère et le fils de se retrouver.


- Le ministère du faste
de Xavier Mauduit
Éditions Fayard / Août 2016


Longtemps après la chute de 1870, le souvenir du faste du Second Empire était encore vif dans les esprits, suscitant tout autant fascination et condamnation. Cette "légende noire" s'est cependant construite sur une réalité: l'importance accordée à la théâtralité du pouvoir napoléonien, gage de prospérité. Au cœur de cette mise en scène du pouvoir se trouve une institution: la Maison de Louis-Napoléon Bonaparte. À la faveur d'un formidable travail d'archives, Xavier Mauduit livre une enquête inédite sur une institution inspirée des grandes cours royales de l'Ancien Régime, mais devant répondre aux exigences d'un temps nouveau (proximité avec le peuple, ascension de la bourgeoisie, économie budgétaire). L'auteur suit pas à pas ces hommes et ces femmes, dignitaires, employés, domestiques, qui participèrent à l'effort de légitimation du pouvoir de celui qui fut premier président de la République française puis empereur. Rivalités, logiques de carrières, jusqu'aux conditions de travail, Xavier Mauduit dresse un riche tableau social de cette Maison. Mais il lui rend surtout son rôle politique: en effet, la maison de l'empereur ne fut pas seulement l'institution en charge de l'organisation des divertissements du régime, elle participa, de ce fait, à la mise en place d'une véritable politique de l'image, essentielle pour le Second Empire.


- Le Principal
de Arnaud Guigue
Éditions JC Lattès / Août 2016


"Une fois les emplois du temps terminés, tu te grattes les c******, non?" C'est cette phrase lancée par sa nièce qui a convaincu Arnaud Guigue d'écrire sur son métier; car, c'est vrai, que fait un chef d'établissement? Peu connu du grand public, le rôle du principal est pourtant essentiel au bon fonctionnement d'un collège. Au rythme des mini-crises quotidiennes, celui-ci doit s'improviser chef de chantier, juge, psychologue, avocat ou encore policier: les travaux du gymnase ont pris du retard, un professeur de SVT a dérapé et traité un élève de "connard", un portable a été volé, il manque de la peinture sur les portes coupe-feu, un père refuse l'orientation de son fils, les parents ne comprennent pas pourquoi la 3e heure de grec a été sacrifiée au profit d'une heure de soutien en français. Entre le casse-tête de l'emploi du temps, les représentants des parents qui ne lâchent rien, les doléances des professeurs et les élèves parfois ingérables, le principal est confronté à de nombreux dilemmes: doit-il laisser sa chance à Hélène qui promet d'améliorer ses résultats au dernier trimestre? À quoi bon contraindre Marie à suivre toutes les heures de mathématiques? Comment aborder les attentats avec les élèves? Non sans dérision, Arnaud Guigue s'est fait sociologue de l'intérieur et nous confie ses doutes, ses errements et inquiétudes, mais aussi ses certitudes, ses petites victoires et ses joies. Au-delà des anecdotes jubilatoires, il dévoile les coulisses d'un symbole de la République en pleine mutation, à l'image de notre monde, qui doit sans cesse s'interroger et se transformer afin de remplir sa mission originelle: forger de futurs citoyens.


- Les lois naturelles de l'enfant. La révolution de l'éducation
de Céline Alvarez
Éditions Les Arènes / Août 2016


L'enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer. Chaque jour, les neurosciences nous révèlent son incroyable potentiel. Pourtant, par manque d'information, nous lui imposons un système éducatif inadapté qui freine son apprentissage et n'encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40% de nos enfants sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en zone d'éducation prioritaire et "plan violence", à Gennevilliers. Elle a respecté les "lois naturelles de l'enfant" et les résultats ont été exceptionnels. À la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90% de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d'excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. Ce livre fondateur révèle une autre façon de voir l'enfant et de concevoir son éducation à la maison et à l'école. Céline Alvarez explique de manière limpide les grands principes scientifiques qui sous-tendent l'apprentissage et l'épanouissement. Elle partage son expérience, les activités qui peuvent aider les enfants à développer leur potentiel, ainsi que la posture appropriée de l'adulte. La révolution de l'éducation est possible.


- Les secrets de l'affaire Yann Piat
de Claude Ardid
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


1994, pour la première fois dans l'histoire de la République, une femme députée est assassinée. Cette chronique d'une mort annoncée retrace le destin d'une femme fragile et ambitieuse, engagée dans un combat perdu d'avance contre les mafias. Yann Piat a débarqué dans le Var comme un chien dans un jeu de quilles au pays des boîtes de nuit et des casinos. Claude Ardid fait revivre l'extrême tension de la campagne législative de 1993. Insultes, intimidations physiques: tous les moyens sont bons pour faire taire la députée va-t-en-guerre qui l'emporte de haute lutte sur son rival. Et d'annoncer son intention de briguer la mairie de Hyères. L'ambition de trop. Qui a commandité l'assassinat de Yann Piat? L'exécution a été ordonnée par un patron du bar, petit escroc longtemps proche de Fargette. Ses hommes de main ont avoué et ont été condamnés à de lourdes peines. Reste un doute: et si d'autres intérêts, plus puissants et plus politiques, avaient eux aussi contribué à actionner la gâchette des tueurs?


- Mémoires. L'affaire Aernoult-Rousset
de Émile Rousset
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


En juillet 1909, Albert Aernoult, jeune ouvrier incarcéré pour fait de grève, meurt à la section disciplinaire de Djenan El-Dar, en Algérie. Émile Rousset, identifié comme l'un des auteurs d'une lettre publiée par L'Humanité, qui dénonce le meurtre d'Aernoult, est condamné à 5 ans de prison. L'affaire fait scandale et Rousset devient le symbole de la résistance face à la justice militaire. ©Electre 2016


- Mémoires du bagne
de Franck Sénateur
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


Une histoire du bagne de Guyanne, à travers les traces informelles laissées par les détenus et les gardiens. Tableaux de peintres-bagnards, objets fabriqués par des forçats, lettres de condamnés, mais aussi près de 200 photos inédites prises entre 1870 et 1945, racontent la vie quotidienne au sein de cette institution qui continue à hanter la mémoire collective 50 ans après sa fermeture. ©Electre 2016


- Monsieur le prof
de Christine Chamiot-Poncet
Éditions Flammarion / Août 2016


Sélection de situations drôles ou embarrassantes relatées et commentées par un professeur d'anglais. L'ouvrage reflète le quotidien des enseignants et les relations humaines dans le milieu scolaire.


- Stéphane Cherki, une vie
de Jérôme Pierrat
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


Enquête sur le parcours Stéphane Cherki, ancien braqueur devenu entrepreneur et maire de la ville d'Eze. À travers son histoire, marquée par la prison, l'invention des chèques cadeaux, le rachat du toit de l'Arche de la Défense, du théâtre Bobino ou du journal Le Petit Niçois, un exemple de réinsertion et de réussite sociale. ©Electre 2016


- Une mathématicienne dans cet étrange univers
de Yvonne Choquet-Bruhat
Éditions Odile Jacob / Août 2016


"Dès que ma raison s'est éveillée, j'ai désiré comprendre quelque chose de cet univers étrange où nous vivons, et de ce qu'y font les êtres humains, moi en particulier. J'ai flirté avec des domaines variés de la connaissance: sciences naturelles, physique, histoire, philosophie. Je suis finalement devenue une mathématicienne travaillant sur des problèmes posés par la physique. Comme l'ont expérimenté tous les chercheurs, une découverte, même minime, est toujours une grande joie, comme celle d'une terre inconnue". Y. C.-B.
Yvonne Choquet-Bruhat est la première femme élue à l'Académie des sciences. C'est l'une des plus grandes mathématiciennes et physiciennes de notre temps. Elle nous livre ici un récit intime où s'entremêlent vie personnelle, découvertes scientifiques et grande histoire. Ses recherches couvrent un domaine très large de la connaissance, allant de la première preuve mathématique de l'existence de solutions de la théorie relativiste de la gravitation d'Einstein à l'étude de la conversion d'ondes électromagnétiques en ondes gravitationnelles (ou l'inverse) au voisinage d'un trou noir.


- Vikings !
de Vincent Carpentier
Éditions Actes Sud / Août 2016


Ils viennent de Scandinavie sur leurs navires à tête de dragon. Durant plus de cent ans, de la fin du VIIIe au début du Xe siècle, les Vikings déferlent sur le nord de l'Europe. Ils remontent les fleuves et mettent villes et campagnes à feu et à sang. Au-delà de ces expéditions conquérantes, ce livre révèle de multiples aspects d'une culture plus raffinée qu'on ne le pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mer 17 Aoû - 13:07


- Les Crimes passionnels. Tome 2
de Pierre Bellemare
Éditions Calmann Lévy / Août 2016


Aimer, un peu, beaucoup, passionnément, jusqu'à cette folie qui en amène certains à tuer. Ils se déclarent leur amour à coups de revolver, se marient en prison et sont acquittés sous les ovations du public. Un étudiant en philosophie abat l'un de ses camarades parce qu'il n'aime pas Jean-Paul Sartre. Là, toutes les femmes d'un village sont empoisonnées en une seule nuit. Le crime est parfois un acte d'amour. Mais il est aussi un moyen de recouvrer sa liberté pour vivre, avec une ou un autre, une nouvelle histoire passionnelle. Car dans tous ces actes fous, la passion mène la danse. À la lecture de ces chroniques captivantes, on ne peut s'empêcher d'imaginer la voix du plus extraordinaire conteur de France, Pierre Bellemare, qui ajoute de la passion à cette nouvelle édition des Crimes passionnels.


- Ultra marathon man
de Dean Karnazes
Éditions City / Août 2016


Il a couru dans les climats les plus extrêmes, que ce soit par 50 degrés dans la Vallée de la Mort ou par moins 40 degrés au pôle Sud. Il a couru sans s'arrêter pendant 400 kilomètres. Il a couru partout, dépassant sans cesse ses limites, redéfinissant la perception de l'endurance humaine. Tout cet incroyable parcours a commencé le soir de son trentième anniversaire. Dean était fatigué de son travail de bureau et à moitié ivre dans un bar. Tout à coup, dégoûté, il a jeté son verre, il est sorti et a commencé à courir. Depuis, il ne s'est jamais arrêté. Dans ce livre, Dean Karnazes montre que la course peut permettre de se sentir vraiment vivant, de trouver sa propre voie. Il répond aussi aux questions qu'on lui pose continuellement: comment faites-vous? Pourquoi? Que mangez-vous? Et surtout: est-ce que vous êtes fou?


- J'ai fui les mormons
La vie de la 19e femme de Birgham Young
de Ann-Eliza Young
Éditions Jourdan / Juillet 2016


Dix ans après son mariage, dans un cas historique qui a secoué la nation américaine et mené à la réécriture des lois, Ann a divorcé de son puissant mari mormon, prétextant la négligence et les traitements cruels. En 1876, Ann Eliza a publié une autobiographie intitulée "Wife n°19". Elle explique la raison de son écriture: "Si j'entreprends la rédaction de cet ouvrage, c'est pour montrer au monde le véritable visage du mormonisme et dénoncer les pitoyables conditions de vie de ses femmes, réduites au pire esclavage qui soit. Ce n'est pas seulement leur corps qui leur est ravi, mais également leur âme". Son autobiographie est un document poignant révélant comment Brigham Young, président de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, et d'autres hommes mormons vivaient à la tête de nombreux ménages, visitant leurs femmes tour à tour, devenues de véritables servantes. Ann Eliza Young a parcouru les États-Unis pour expliquer la dégradation de la polygamie et du mormonisme, mais aussi pour révéler la véritable personnalité de Brigham Young lui-même. Elle a témoigné devant le Congrès américain en 1875. Ses remarques ont contribué à un passage de la loi qui a réorganisé le système judiciaire du territoire de l'Utah, aidant le gouvernement fédéral à poursuivre les polygames.


- Le grand siècle de Paris
de André Castelot
Éditions Perrin / Juillet 2016


Pendant un siècle XLIOX8210; de novembre 1783, premier survol de la ville en montgolfière, jusqu'au printemps 1871, derniers remous de la Commune XLIOX8210;, Paris est la capitale du monde. Paris révolutionnaire, qui fait couler des flots de sang, ordonne les massacres, mène des batailles à l'extérieur comme à l'intérieur, jusqu'à ce que le coup d'Etat de Brumaire apporte paix et prospérité. Lui succèdent Paris impérial, modelant l'Europe à sa guise de manière prométhéenne, puis Paris versatile qui acclame à tour de rôle l'Empereur et les Bourbons, avant de congédier les deux. Paris frondeur ensuite, se soulevant contre la dernière monarchie, celle des Orléans. Mais existe aussi un Paris apaisé, où les Parisiennes règnent sur la mode et l'amour, les Parisiens sur les productions de l'esprit. Peu importe qu'on appartienne à l'élite des salons ou que l'on côtoie les grisettes, c'est toujours dans la capitale que bat la modernité du temps. Et la fête impériale, en transformant les rues, en creusant les entrailles de la ville, en étendant ses limites à ce qui n'est déjà plus sa banlieue, assure son rayonnement jusqu'à une ultime révolution qui la laisse, en 1871, exsangue. Six fois en un siècle, des Parisiens sont partis à l'assaut des Tuileries: cette fois, les flammes emportent le rêve. Avec l'art de la narration qui le caractérise, André Castelot raconte l'histoire de ce siècle d'or.


- Le langage secret des fables de La Fontaine. Symbolisme et sens caché
de Hervé Priëls
Éditions Dervy / Juillet 2016


Que peut-on encore raconter sur ces fables que tout le monde semble si bien connaître. Est-ce que le fait de les réciter sur les bancs de l’école nous enseigne leur exacte vérité ? À travailler sur le paraître, on en vient à oublier l’essentiel, l’Être. Croire que La Fontaine a mis en vers l’immense héritage indien et grec dans le seul but d’un enseignement esthétique mais, somme toute, assez sommaire, est indigne de cet érudit qui a nourri sa langue à l’encre des sources de l’histoire. Ce fabuliste hors du commun ne fut pas qu’un être de terroir mais avant tout un homme de savoir qui a jeté un œil critique sur la société de son temps et par là même de tous les temps. Guidé par de grands initiés, il a cultivé comme personne l’art de la paraphrase pour dévoiler un langage caché sans jamais dénoncer mais seulement instruire. Il faut donc entrer dans l’univers de ce génie des Lettres pour appréhender cette fameuse langue des oiseaux si chère à Rabelais ou Victor Hugo. La Fontaine a mis en scène la société des hommes en ce qu’elle a de permanent et surtout d’immanent. À nous d’y recueillir de nouvelles vérités. Le fabuliste nous invite à un formidable voyage qui conduit vers les chemins de la sagesse et de l’action.


- Max Perkins: un éditeur de génie
de Scott Berg
Éditions Michel Lafon / Juillet 2016


Les talents qu’il a découverts en tant qu’éditeur sont admirés mondialement: Francis Scott Fitzgerald, Ernest Hemingway qui lui a dédié son chef-d’œuvre, Le Vieil Homme et la Mer, ou encore Thomas Wolfe. Maxwell Perkins (1884-1947) fut à la fois, pour ses auteurs, leur premier critique, le manager de leurs carrières, leur soutien financier, leur psychanalyste et leur ami. Mais cet homme n’en restait pas moins, jusqu’ici, un mystère. Max Perkins, un éditeur de génie est la toute première biographie à explorer la vie professionnelle et privée du plus grand éditeur américain. A. Scott Berg nous entraîne dans les coulisses de la création littéraire et des relations intimes entre Perkins et les plus éminents auteurs, lumières littéraires du XXe siècle. Mais on découvre aussi sa vie privée, son mariage orageux, ses excentricités si attachantes, sa liaison secrète avec une mondaine qui fut sa confidente pendant vingt-cinq ans, au fil d’une passionnante correspondance. Une plongée inédite dans l’âge d’or de l’édition.


- Roberto Rossellini, de l'histoire a la télévision
de Aurore Renaut
Éditions Le Bord de l'Eau / Juillet 2016


Au tournant des années 1960, Roberto Rossellini abandonne le cinéma et entreprend une série de films didactiques pour la télévision qui le passionnera jusqu’à sa mort, en 1977. Ce livre, qui fait suite à un premier ouvrage collectif sur le sujet, revient sur les origines du projet didactique et étudie les formes historiques et esthétiques de ces films singuliers réalisés dans le contexte des télévisions européennes d’État et consacrés à des personnalités importantes de l’histoire occidentale. Il aborde chronologiquement cette filmographie biographique en repartant des deux premiers films-cinéma, Les Onze fioretti de François d’Assise et Viva l’Italia, et en analysant tous les films-télé de La Prise de pouvoir par Louis XIV à Descartes et jusqu’au Messie, qui marquait le retour de Rossellini au cinéma. Cet ouvrage présente, à travers son analyse des sources utilisées pour l’écriture des scénarios, les stratégies d’écriture du cinéaste et de ses scénaristes, notamment Jean Gruault, Jean-Dominique de La Rochefoucauld et Luciano Scaffa qui furent les principaux collaborateurs de cette épopée didactique.


- Bikini: la légende
de Patrice Gaulupeau et Ghislaine Rayer
Éditions Michel Lafon / Juin 2016


Il y a 70 ans apparaissait une petite invention française qui a révolutionné l’histoire de la mode et qui, chaque été, est portée par des millions de femmes sur toutes les plages du monde. Pour la première fois, Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau, spécialistes de la lingerie et des maillots de bain, racontent la véritable histoire du Bikini,  créé par Louis Réard, de sa présentation le 5 juillet 1946 à la piscine Molitor à nos jours. S’il fut peu porté au cours de la première décennie, sans doute trop osé pour l’époque, le petit deux-pièces noué sur les côtés a conquis le public notamment grâce à Brigitte Bardot qui en devint l’ambassadrice de charme, non sans laisser derrière elle un parfum de scandale. Par la suite, le Bikini a "habillé" les plus grandes stars françaises ou hollywoodiennes: Marilyn Monroe, Jane Mansfield, Raquel Welch, Ursula Andress, Romy Schneider, ou encore la reine du burlesque Bettie Page. Et il reste aujourd’hui un accessoire de mode iconique au succès planétaire.


- Le monde est mon pays
de André Brugiroux
Éditions City / Juin 2016


En 1955, petit banlieusard de 17 ans sans un sou en poche, André Brugiroux s'élance sur les routes du monde pour réaliser son rêve et obéir à un destin hors du commun. Il va passer soixante ans à parcourir la planète pour visiter tous les pays et découvrir la diversité des peuples. Dans ce livre, le "pape des routards" retrace sa rocambolesque vie de bourlingueur, ses grandes peurs et ses plus belles rencontres, sa fameuse règle du "un dollar par jour", son dénuement volontaire (ni couteau, ni gourde, jamais d'hôtel) pour toujours "avoir besoin de l'Autre". André Brugiroux raconte surtout l'autre voyage, le voyage intérieur, sa dimension spirituelle. La volonté absolue d'aller à la rencontre des différences et de vivre une aventure humaine. Car à quoi bon partir au bout du monde si ce n'est pas pour en revenir changé?


- Miss un jour, maman toujours
de Sophie Thalmann
Éditions Michel Lafon / Juin 2016


Sophie, reine de beauté, a rencontré le prince charmant. De leur union sont nés deux magnifiques enfants: une fille (Charlie) et un garçon (Mika). Le choix de la reine. Dans cet ouvrage, elle nous raconte son quotidien de maman. Une maman comme les autres… enfin pas tout à fait puisqu’elle pose avec des inconnus sur des photos souvenirs et qu’elle est obligée de réfléchir à la meilleure stratégie pour ne pas se faire remarquer avant d’acheter une crème anti-vergetures à la pharmacie. Après son émission "Bientôt maman… j’appelle Sophie", Sophie Thalmann a décidé de se livrer sans tabou, avec tendresse et humour, et de jeter un œil complice sur sa vie (le travail, la maison, la famille mais aussi la vie avec un jockey car pour elle c’est un sport de compétition) et sur tous les épisodes phares de l’enfance jusqu’aux 10 ans de Charlie: la propreté, les poux, l’école, l’alimentation, les questions embarrassantes, la pudeur, la socialisation et bien d’autres thèmes qui font qu’être un enfant est à la fois une période bénie et un défi, surtout quand on a des parents médiatisés.


- Les corsaires chez eux
de Étienne Dupont
Éditions Coëtquen / Juin 2016


"J'ai tout simplement tenté de faire revivre un peu les corsaires de Saint-Malo, plus particulièrement ceux qui opéraient de 1680 à 1730. Qu'étaient le commerce et le négoce entre ces dates? Comment vivaient les capitaines-marins, les négociants et les armateurs, à la fin du règne de Louis XIV ou au commencement de celui de Louis XV? Quels étaient leurs mœurs, leurs habitudes, leurs sentiments religieux et patriotique, l'esprit qui les animait envers le roi? Que savons-nous de leurs hôtels et de leurs logis? Quelle était leur attitude à l'égard de leurs équipages et de leur personnel domestique? Trouve-t-on chez eux des escrocs et des aigrefins? Quels furent, à l'apogée de la gloire et de la fortune de Saint-Malo, les principaux monteurs ou brasseurs d’affaires? Quels furent les châtiments de ceux qui se montrèrent rebelles au roi? Voilà autant de questions auxquelles j'aurais bien voulu répondre. Il appartiendra au lecteur de dire si j'ai approché un peu d'un but que je n’ai jamais eu l'ambition d’atteindre". Étienne Dupont


- Né voyou
de René Nivois et Jérôme Pierrat
Éditions La Manufacture de Livre / Juin 2016


"T'as des sous, t'es le plus fort, t'as plus de sous, t'es une merde. À l'époque, tu gouvernais par la terreur, maintenant, c'est par le pognon. C'est la jungle. Mais la société aussi a changé, et les voyous, ils sont à son image". À la fin des années soixante, René Nivois, un jeune voyou de Bron de dix-huit ans parade en costume rayé et voiture américaine. Il loue les trottoirs de Lyon aux proxénètes. Quinze ans plus tard, il est l'un des premiers à trafiquer le haschich et à ouvrir la route des stupéfiants qui relie l'Espagne à la France. Et en 1984, il va faire la une des journaux et entrer dans la légende noire du banditisme: il est accusé d'avoir commandité le premier assassinat d'un détenu en prison par un sniper. Jérôme Pierrat, journaliste, est l'auteur chez Denoël de Mafias Gangs et Cartels (2008) et, à la Manufacture de livres, de Caïds Story, un siècle de grand banditisme . Il a recueilli le témoignage de René Nivois, le récit sans faux-semblants d'un voyou qui a passé plus de la moitié de son existence derrière les barreaux. Derrière le folklore, René Nivois raconte un Milieu dur, ultra-violent où la trahison se mêle au sang et parle du proxénétisme sans tabous et du trafic de stupéfiants sans complaisance. Un témoignage brut qui se conclut ainsi: "La grande vie, je l'ai eue, mais bon ça a changé et c'est pas grave: aujourd'hui j'ai peu de moyens mais je suis bien dans ma tête. Je vis ma vie et pas celle d'un autre. Dans les années soixante-dix, je vivais comme un personnage de film, je pensais qu'on était au cinéma. J'étais jeune et con. J'y croyais, mais je me suis trompé. À part quelques mecs bien, le Milieu, c'est que de la merde".


- Pour eux, je n'étais pas un bon musulman
de Alexander Khan
Éditions City / Juin 2016


Né d'un père pakistanais et d'une mère anglaise, Alexander passe les premières années de sa vie en Angleterre. Mais un jour, son père décide de l'emmener au Pakistan. Il ne reverra plus jamais sa mère à qui on fera croire qu'il est mort dans un accident. Alexander est alors livré à des membres de sa communauté qui sont d'une cruauté physique et psychologique sans limite. Écartelé entre deux cultures, on exige que l'enfant se comporte comme un soi-disant "bon musulman". Personne ne l'écoute. Personne ne l'aide. Et personne ne se soucie de lui quand il est envoyé dans une école coranique fondamentaliste à la frontière avec l'Afghanistan. Un endroit effrayant où l'on entraîne des centaines d'enfants à devenir des "combattants de Dieu".


- Reines d'Afrique. Le roman vrai des premières dames
de Vincent Hugeux
Éditions Perrin / Juin 2016


La vulgate de la compagne effacée et mutique n'est plus, et les épouses des chefs d’État africains ont forgé depuis 1960, année zéro des indépendances, maints autres modèles, de la virago volcanique à la dame patronnesse postmoderne, via l'insatiable affairiste et la mère poule du fiston préféré. Elles infléchissent volens nolens le cours de l'action politique, au confluent de l'intime et des jeux de pouvoir. Pour le meilleur, parfois, et pour le pire, souvent. Nourrie de témoignages exclusifs et d'anecdotes éloquentes, cette galerie de portraits dessine aussi, en creux, les métamorphoses du rôle et de l'image de la femme sur un continent qui comptera au mitan du siècle près de 2 milliards d'âmes.


- Sauver l'homme et la nature
de Jean-Marie Pelt
Éditions Fayard / Juin 2016


L’érosion de la biodiversité est un fait incontournable, une tragique certitude. Au rythme des découvertes actuelles, il faudrait plus d’un millénaire pour décrire la totalité des espèces de la planète. Et l’espèce humaine? Avec ces 7 milliards 300 millions d’individus est-elle un succès de l’évolution? Sans doute, et pourtant… Apparue il y a moins de 200 000 ans, elle est parvenue à elle seule à déséquilibrer l’ensemble de la biosphère érodant la biodiversité, abusant des ressources, modifiant les climats et polluant la nature. En partant de ce constat lucide et éclairé, Jean-Marie Pelt veut nous dire que nous sommes tous concernés par le devenir de notre planète et que  c’est en respectant toutes les formes de la diversité que nous parviendrons à réconcilier et unir l’homme et la nature. Il nourrit ces pages d’histoires naturelles où se côtoient à loisir l’univers animal et végétal et il nous délivre, en témoin émerveillé et formidable passeur qu’il fut, un message de vigilance, de combat et d’espoir tout à la fois  Botaniste, pharmacologue, écologiste avant l’heure (il fut président de l’Institut européen d’écologie), Jean-Marie Pelt nous a quittés à la fin de l’année 2015, ce livre est en quelque sorte son livre testament.


- Si tu peux ... vas-y ! Journal d'un pilote aventurier
de Gérard Feldzer
Éditions XO / Juin 2016


Son oncle Constantin, pilote de chasse pendant la guerre, le lui a toujours dit: "si tu peux, vas-y". Commandant de bord sur Airbus A330 et A340, chez Air France, Gérard Feldzer en a fait son credo. il a tout piloté: avions de ligne et avions de brousse pour des missions d'Aviation sans frontières. il s'est aussi lancé des paris impossibles, comme la traversée de l'océan Atlantique en ballon à pédales. Mais c'est surtout un homme d'une immense générosité qui s'exprime à travers ces pages. Drôle, passionné, il ne cesse de tendre la main à ceux qui en ont le plus besoin. volant au secours des réfugiés en Somalie. Développant le microcrédit à Madagascar, au Vietnam, au Niger… Dans ce livre sensible, truffé d'aventures rocambolesques, Gérard Feldzer raconte, pour la première fois, sa propre histoire: celle d'un pupille de la Nation qui, enfant, a décidé de vivre tous ses rêves.


- Vols de merde
de François Nénin
Éditions Mazarine / Juin 2016


Huit heures avec 400 personnes à bord et pas un rouleau de papier-toilette, des commandants qui s'offrent un petit somme sans personne aux commandes, un passager qui passe son trajet coincé dans les toilettes, d'autres qui doivent pousser l'appareil au décollage. Incroyables mais vraies, ces histoires délirantes, que se racontent pilotes, hôtesses et stewards au bar de l'escale entre deux voyages, vont vous faire décoller: alors, attachez vos ceintures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Dim 3 Juil - 20:54

- Chrétien et moderne
de Philippe d'Iribarne
Éditions Gallimard / Juin 2016


"Confrontés à la modernité, les chrétiens sont déstabilisés. Que valent leurs dogmes à la lumière de la raison? Et l'avènement d'une humanité réconciliée avec elle-même, au-delà des frontières des cultures et des religions, n'exige-t-il pas qu'ils se rallient à un monde post-religieux, fusionnant tout message singulier dans une spiritualité universelle? Mais, à son tour, le rêve moderne est en crise, entre les effets destructeurs de la mondialisation libérale, la hantise du terrorisme islamiste, la perte de confiance dans les responsables politiques et la montée des populismes. Le projet d'émancipation porté par les Lumières, dont on attendait tant, a dégénéré en fantasme de toute-puissance. On a oublié que la manière dont chacun habite la condition humaine marque de son empreinte la vie de la cité. Le projet démocratique n'en a pas fini avec la spécificité chrétienne, et non plus le désir, tant bafoué de nos jours, de respecter la dignité des pauvres. Une identité chrétienne est à reconstruire, aussi attentive aux apports de la modernité, dans sa quête de vérité, que sans illusions sur ses ombres. Et une identité de moderne qui accepte la finitude reste à construire elle aussi".


- Forcer le destin. J'ai choisi le succès, l'échec m'a rattrapée
de Aude de Thuin et Jeanne Siaud-Facchin
Éditions Robert Laffont / Juin 2016


Réussir, échouer, repartir... C'est l'histoire de la vie. C'est l'histoire de Aude de Thuin, entrepreneuse de génie, visionnaire talentueuse. Une femme engagée, surdouée, qui fonce, qui ose, qui bouscule. Une femme qui réussit et pourtant... Au fait de sa gloire, assaillie par le doute et le syndrome de l'imposteur, ses exigences de perfection l'épuisent, ses peurs l'éloignent d'elle-même et des autres. Sa réussite offre un miroir trompeur, puis l'échec tant redouté survient. L'échec est une blessure immense. Savoir le vivre et en comprendre le sens un défi inouï, pour se réinventer, reprendre le jeu de la vie. Ce livre en est le témoignage bouleversant, intime, touchant. Jeanne Siaud-Facchin, psychologue et psychothérapeute, a accompagné Aude de Thuin pendant plusieurs années. Elle éclaire ici les mécanismes universels de nos vies: l'enjeu de réussir, la peur, le regard des autres, le besoin d'amour, le doute, le courage d'accomplir, l'audace, la solitude du gagnant, les enjeux du bonheur, de la réalisation de soi... Réussir oui, mais pourquoi? Et pour quelles réussites? Peut-on, doit-on forcer son destin?


- Grace !
de Eva Darlan
Éditions Plon / Juin 2016


Pourquoi Eva Darlan s'est-elle autant impliquée dans la demande de grâce de Jacqueline Sauvage, jusqu'à créer un comité de soutien? Elle n'est pas que la comédienne que nous connaissons à travers le théâtre, le cinéma et la télévision. Elle est aussi féministe et engagée dans la cause des femmes. Eva Darlan revient ici sur son parcours qui, de l'enfance à aujourd'hui, nous éclaire sur ses combats. "Mon engagement a des résonnances dans mon métier, l'un peut nourrir l'autre: j'ai commencé sur scène, à 23 ans, ce fameux engagement avec le succès phénoménal des Jeanne, spectacle de café théâtre au succès mondial, et je n'ai plus jamais cessé depuis. J'ai marché pour l'abolition de la prostitution, j'ai été marraine en son temps de Ni putes ni soumises, j'ai assisté aux débuts d'Osez le féminisme, je joue régulièrement ce spectacle si drôle et si impliqué qu'est Crue et Nue. Je suis engagée. À la ville comme à la scène. Je ne peux pas dissocier l'un de l'autre. Du plus loin que je me souvienne, je n'ai jamais supporté l'injustice et la différence de traitement entre les femmes et les hommes. Les unes au service des autres. Ça m'a toujours été insupportable". Eva Darlan


- J'étais braqueur de banque...
de Mohamed Dja Daouadji et Mohamed Sifaoui
Éditions Du Rocher / Juin 2016


Enfance difficile et contexte familial chaotique dans la tristement célèbre cité de Balzac à Vitry-sur-Seine, où se côtoient braqueurs, receleurs et gros dealers, Mohamed Dja-Daouadji commence, dès 16 ans, une "carrière de délinquant", avant de devenir, à 18 ans, un braqueur de banques. Il aurait pu être un délinquant comme un autre qui, entre deux peines de prison, replonge dans le milieu des voyous. Mais tout dans le parcours de Mohamed Dja-Daouadji, le prédestinait à être un voyou atypique. Celui qui a initié le célèbre Antonio Ferrara au braquage de banque, s'est rangé il y a de cela dix ans après une longue période d'alcoolisme et d'errance. Aujourd'hui, avec ce livre témoignage, il veut raconter son parcours pour donner à réfléchir, dit-il, "à tous ces jeunes qui sont en train de gâcher leur vie". Car Mohamed Dja-Daouadji a un vrai regard sur les quartiers populaires d'abord qu'il connaît comme sa poche, sur le milieu des grands voyous comme sur le monde carcéral où il a vécu durant près de huit ans, mais aussi sur les islamistes qui recrutent, ici et là, et enfin sur la société qui ne sait pas toujours réinsérer ceux qui ont connu des parcours similaires au sien. Mohamed Dja-Daouadji deviendra ami d'un flic qui va croire en lui et l'aider à se reconstruire.


- Les disparues
de Thibault Solano
Éditions Les Arènes / Juin 2016


À la fin des années 1990, à Perpignan, dans le quartier de la gare, une adolescente disparaît et trois jeunes femmes sont assassinées. Sans un cri, sans un témoin. La psychose saisit la ville face à la cruauté d'un prédateur sexuel, fétichiste hors norme. Deux des victimes ont subi d'atroces mutilations jamais vues en France au XXe siècle. Pendant vingt ans, les enquêteurs ont traqué le serial killer. Une valse de suspects et un innocent emprisonné durant neuf mois, lynché par la vox populi. En 2015, l'ADN a fini par résoudre une partie de l'énigme. À la veille d'un procès très attendu, Thibaut Solano restitue une intrigue policière oppressante. Il retrace aussi la vie des jeunes victimes: Tatiana, Mokhtaria, Marie-Hélène et Fatima. Obstiné et solitaire, il a enquêté  plusieurs années pour livrer ce récit glaçant et haletant.


- Les pourquoi de l'histoire
de Stéphane Bern
Éditions Albin Michel / Juin 2016


Pourquoi la naissance de Louis XIV a-t-elle consacré le 15 août comme un jour férié? Pourquoi une reine de France a-t-elle laissé son nom à la plus célèbre variété de prunes? Pourquoi Rio de Janeiro a-t-elle été durant 13 ans la capitale du Portugal? Pourquoi les bordels ont-ils été institués par Saint Louis? Pourquoi un attentat manqué a-t-il poussé Napoléon au divorce? Pourquoi l'anesthésie a-t-elle été popularisée par la reine Victoria? Pourquoi le bikini doit-il son nom à la bombe atomique? Pourquoi la Grosse Bertha a-t-elle provoqué le premier divorce de Sacha Guitry?


- Les très sales gosses
de Guillaume Dufy et Rose Laure
Éditions Robert Laffont / Juin 2016


Quinze jours à peine après les attentats du 13 Novembre, une actualité en comparaison bien légère fait la une des médias: l'affaire dite de la sextape du footballeur Mathieu Valbuena, qui met en cause son coéquipier chez les Bleus, Karim Benzema. La mise en examen de ce dernier va déclencher un défouloir collectif sans précédent: violation du secret de l'instruction, tornade médiatique, vindicte populaire, intervention des politiques, presque une affaire d'État, jusqu'à la décision de ne pas sélectionner le "meilleur joueur français" pour l'Euro disputé en France. Pourtant, Karim Benzema n'est pas le seul parmi les champions tricolores de toutes disciplines à bafouer la loi, à piétiner la charte d'exemplarité signée avec sa fédération. En cette période de crispations identitaires ou le mot "amalgame" surgit dans toutes les conversations, de quoi le gamin de cité d'origine immigrée devenu superstar millionnaire est-il le symbole? Au-delà de l'affaire Benzema, une enquête sans tabou sur ces "idoles des jeunes" et ce qu'ils incarnent dans notre société en plein doute.


- Allô, la police ?
de Matthieu Kondryszyn
Éditions Cherche Midi / Mai 2016


Le 17 est le numéro réservé aux secours et aux urgences de la police. Mais tout le monde ne l'entend pas de cette oreille. Canulars, erreurs, requêtes de malades mentaux, querelles familiales, différends de voisinage… Si croustillants qu'ils soient, les coups de fil de ces drôles de requérants, ponctuels ou récidivistes, bloquent la ligne au détriment de personnes en réelle détresse. Matthieu Kondryszyn, brigadier à la préfecture de police de Paris, a rassemblé une foule d'appels aussi délirants que véridiques, venus des quatre coins de la France. Un livre pour rire, mais aussi pour saluer le travail de tous les policiers qui gèrent chaque jour des milliers d'appels.


- Au cœur des bleus
de Vincent Duluc
Éditions Stock / Mai 2016


Sélectionneur de l'équipe de France est une fonction à haut risque. Sur ou au bord du terrain, c'est lui qui insuffle et mobilise, mais c'est lui aussi qui, perpétuellement, est remis en cause. De Just Fontaine à Didier Deschamps, en passant par Michel Platini, Gérard Houllier, Roger Lemerre ou Laurent Blanc, peu ont connu la gloire, tous ont essuyé la critique. Vincent Duluc a côtoyé les onze sélectionneurs nationaux encore vivants. Il a goûté leurs enthousiasmes, partagé leurs doutes et compris la façon dont chacun s'est accommodé, ou non, de l'exercice du pouvoir. Comment Michel Hidalgo a-t-il digéré le France-Allemagne de 1982? Henri Michel en veut-il encore à Éric Cantona? Quand Aimé Jacquet pardonnera-t-il à ses contempteurs? De quelle façon Raymond Domenech s'est-il égaré en Afrique du Sud? Pourquoi Laurent Blanc et Didier Deschamps sont-ils fâchés?


- Cécile, ma fille, ma disparue. La quête d'un père
de Jonathan Oliver
Éditions L'Archipel / Mai 2016


8 juin 1997. Cécile Vallin, 17 ans et demi, se volatilise à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie), la veille des épreuves du baccalauréat. La dernière fois qu'on l'aperçoit, elle longe la départementale, vêtue d'un jean et d'un T-shirt. Que s'est-il passé? Est-elle encore vivante, séquestrée? Ou bien a-t-elle été victime d'un tueur, toujours en liberté? Quelqu'un, quelque part, sait. Cécile a laissé derrière elle un père terrassé par le chagrin, mais mu par l'espoir de la retrouver un jour saine et sauve. Il garde d'elle l'image d'une adolescente joyeuse, d'une fille aimée et aimante, d'une élève brillante qui se destinait à devenir professeure de sport. C'est ce souvenir qu'il cherche à raviver dans ce témoignage, qui demeure avant tout un appel à témoins. Car l'enquête piétine, les pistes s'entremêlent, et le juge d'instruction chargé de l'affaire est sur le point de clore le dossier. Si quelqu'un sait, qu'il parle. Pour Cécile. Pour son père. Et pour tous ceux qui ont, un jour, perdu un être cher. Tel est l'appel lancé par Jonathan Oliver dans ce récit.


- Confessions d'un acteur déchu. De l'esquive à la rue
de Osman Elkharraz et Raymond Dikoume
Éditions Stock / Mai 2016


"Y a eu une réunion avec l'équipe du film. Dans la salle, tous les petits étaient avec soit leur daron, soit leur daronne. J'étais le seul tout seul. On nous a tout expliqué. C'était le deuxième film du réalisateur. Abdellatif Kechiche, il s'appelait. Moi, je devais jouer Krimo, un petit rebeu qui vit dans une cité avec sa mère. C'était le rôle principal. Ça donnait grave envie. Ça allait durer de juillet à août, du coup on pourrait pas partir en vacances. Et comme j'avais nulle part où aller, ça tombait bien". Le cinéma, c'est comme une drogue. Quand on tourne, ça fait du bien, ça met plein de couleurs dans la vie. Mais après, quand ça s'arrête, il y a la descente. Et ça peut faire très mal, surtout quand on a quinze ans et plus de parents. Voilà, c'est l'histoire d'Osman.


- Dictionnaire amoureux de la chanson française
de Bertrand Dicale
Éditions Plon / Mai 2016


"La chanson? C'est nous. Les Copains d'abord et La Marseillaise, La Vie en rose et L'Aigle noir, La Javanaise et Mes emmerdes, Au clair de la lune et Osez Joséphine. Nos émotions, nos joies, nos larmes, nos plaisirs, nos déprimes, nos exaltations et, finalement, nos vies entières sont écrites en chansons. Disposer d'un tel patrimoine est une singularité française, qui mêle les airs transmis en famille aux tubes radiophoniques, la chanson de poète et le commerce de variétés. Et aucun francophone n'échappe à cet héritage touffu, proliférant, inépuisable. Voici pourquoi explorer la chanson française est explorer notre pays, son âme, sa mémoire et ses passions. Voici pourquoi explorer la chanson française consiste à rencontrer d'immenses artistes et à ouvrir des coffres à merveilles. Voici pourquoi explorer la chanson française consiste aussi à ne pas toujours comprendre les mystères du succès et de la postérité. Ce Dictionnaire amoureux de la chanson française évoque donc Brassens, Gainsbourg, Barbara, Souchon, Piaf, Brel, Bashung, Gréco ou Delerm, mais aussi la censure, les yé-yé, Paris, l'oubli ou le bon vieux temps. Une traversée hédoniste, mélancolique, gourmande et parfois polémique pour saisir d'un même regard les grands maîtres et les petits génies, les légendes chéries et les vérités contestées, les monuments historiques et les splendeurs ignorées". Bertrand Dicale


- Ensemble contre la gynophobie
de Lisa Azuelos
Éditions Stock / Mai 2016


PARCE QU'IL N'EXISTE TOUJOURS PAS
DE MOT POUR NOMMER TOUTES
LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES.
GYNOPHOBIE    


- Étouffées
de Karl Zéro
Éditions L'Archipel / Mai 2016


Karl Zéro aborde ici des affaires criminelles, qui ont défrayé la chronique, et sur lesquelles il dit son intime conviction.
- Le calvaire de Lydia Gouardo
- Jersey, l'orphelinat de la honte
- Le Karrek Ven, l'école en bateau
- La secte des béatitudes
- L'ordre du Temple solaire
- Le tortionnaire de l'Yonne
Point commun entre ces affaires: l'enquête a dysfonctionné. Du fait de ses errements, les coupables ont été ignorés ou relâchés. Il a fallu des années afin que les coupables soient identifiés. Quand ils l'ont été. Arpentant les lieux des crimes, fouillant les zones d'ombre, ne se laissant jamais prendre au jeu des apparences, Karl Zéro s'intéresse aux faits, rencontre les témoins clé et pose les bonnes questions. Les réponses qu'il apporte, avec précision et exigence, ne cessent de passionner le grand public.


- Fille de Daronne et fière de l'être
de Bouchera Azzouz
Éditions Plon / Mai 2016


"Aujourd'hui, plus que jamais, il me semble important de transmettre aux plus jeunes générations l'histoire oubliée de nos daronnes. Dans nos banlieues, la "daronne", c'est la première femme que tu aimes, et la seule pour qui tu peux pleurer. "Daronne", un mot derrière lequel on cache avec pudeur tout l'amour contenu dans le terme "maman". C'est parce que je suis sortie du chemin que la mienne avait tracé, en suivant un temps la voie d'une certaine "radicalité" religieuse, que j'ai voulu écrire ce livre. Ce qui m'a sauvé, c'est cet indéfectible lien façonné depuis l'enfance avec elle. Je suis revenue à l'endroit ou j'avais rompu pour reprendre le cours de ma vie et mettre en accord toutes mes identités, qu'elles soient religieuses, culturelles, traditionnelles et nationales. Je me suis rendu compte à quel point c'était une erreur de vouloir être autre chose que ce que j'étais, une fille de daronne et fière de l'être".


- Histoire du sabotage: de la CGT à la résistance
de Sébastien Albertelli
Éditions Perrin / Mai 2016


Résistants dynamitant des ponts, agents britanniques détruisant des usines... le sabotage s'est imposé comme l'une des armes du combat contemporain, auquel la Résistance a conféré ses lettres de noblesse pendant la Seconde Guerre Mondiale. Mais le phénomène n'est pas né avec l'armée des ombres. Les contours de cette arme nouvelle se dessinent à la fin du XIXe siècle, à la croisée de deux mondes que tout oppose: les syndicalistes de la jeune CGT, qui imposent l'idée et le mot; les militaires, qui développent le concept, mais rechignent à adopter le terme, précisément parce qu'il vient des Rouges. Les adeptes du sabotage en sont convaincus: les sociétés industrielles sont fragiles; machines et réseaux, de transmissions ou de communication, à la base de leur puissance, peuvent être paralysés par des destructions ponctuelles aux effets considérables. Alors que s'estompe la différence entre le temps de paix et le temps de guerre, les espoirs et les craintes que suscite le sabotage se diffusent, qu'ils empruntent les traits de l'anarchiste, du communiste ou de l'Allemand. Au-delà des espoirs et des peurs, la pratique du sabotage se développe elle aussi. Modeste encore au cours de la Grande Guerre, elle s'affirme lors de la Seconde Guerre Mondiale. Tous les acteurs l'incluent dans leur stratégie, des Allemands aux Soviétiques, des Britanniques aux Américains, des résistants aux services secrets. Pour la première fois, cet ouvrage lève le voile sur un enjeu majeur des temps contemporains.    


- Ils ont inventé la médecine
de Bernard Guiraud-Chaumeil
Éditions Michel Lafon / Mai 2016


Cet ouvrage est d'abord un livre d'aventures, vécues par la plupart de ceux qui ont inventé des techniques permettant de connaître le corps humain et les moyens de le soigner. Pour imposer leurs découvertes, ils ont parfois dangereusement bravé les a priori de l'Église, l'entêtement des anciens maîtres et la jalousie des confrères. Vous retrouverez ici les plus illustres, comme Harvey, Laennec, Pasteur ou les Curie, mais aussi des chercheurs moins célèbres, tels le docteur Jenner trouvant le vaccin de la variole en regardant les mains des vachers, le physicien Röntgen découvrant les rayons X grâce à sa passion pour la photographie, et bien d'autres à qui, après des années de labeur, la chance a souri. Cependant ces pages savoureuses qui célèbrent le passé interpellent aussi l'avenir. Les examens multipliés comme les interventions performantes ne suffisent pas: le premier remède, c'est la confiance et l'espoir que peuvent inspirer les médecins à leurs patients. Il faut redonner aux praticiens la possibilité d'exercer une médecine sobre et humaine qui permette au malade de participer à sa guérison. Cela impose de transformer les mentalités et l'organisation de notre système de santé. L'auteur, dans ces pages, nous prouve que c'est possible. Et pour le lecteur, c'est une excellente nouvelle.


- Jamais aussi bien qu'à 50 ans !
de Sophie Favier
Éditions Michel Lafon / Mai 2016


À 52 ans, Sophie Favier, figure des mythiques émissions "Coucou, c'est nous !" et "Ciel mon mardi !", profite, après trente ans de carrière télévisuelle, d'une popularité qu'elle assume sereinement, libérée de toute pression ou de course effrénée à la réussite. Elle vient de remporter, avec le dynamisme et la bonne humeur qu'on lui connaît, le défi qu'elle s'était lancé: retrouver la ligne et renouer avec sa féminité. Forte du constat "Jamais aussi bien qu'à 50 ans", elle offre à travers ce manuel du "savoir bien-être quinqua" le fruit de ses réflexions et de cette (r)évolution. Séduction, beauté, relooking, sport, philosophie de vie, amitié, enfants qui quittent le nid et amours sont passés au crible de l'humour irrésistible de Sophie qui dispense généreusement petits conseils et adresses, mais également des anecdotes plus personnelles. Parce que faire du temps un ami ce n'est pas qu'une question de physique, c'est aussi une discipline mentale, laissez-vous gagner par la bonne humeur de Sophie, et proclamez comme elle que vous n'avez été "Jamais aussi bien qu'à 50 ans".


- Je selfie donc je suis
Les métamorphoses du moi à l'ère du virtuel
de Elsa Godard
Éditions Albin Michel / Mai 2016


Je selfie donc je suis. Au bout de ma perche, au bord d'une falaise, devant la Joconde ou les chutes du Niagara, auprès de mon acteur préféré. Et sur les clichés que je poste aussitôt sur le net, c'est: moi, et moi, et moi. Crise de narcissisme aigu? Symptôme d'un égoïsme surdimensionné? Jeu quelque peu névrotique avec son image? L'auteur, en philosophe et en psychanalyste, y voit l'indice d'une modification radicale de notre perception du temps et de l'espace. Et surtout de notre rapport à la pensée et au langage au profit de la toute-puissance du virtuel et de l'image. Dans une société totalement bouleversée par le numérique, le selfie est le signe d'une crise d'identité. Que va-t-il ressortir de ce "stade du selfie" qui exprime les doutes existentiels d'un sujet en mal-être? L'auteur nous incite à nous poser la question et, plus particulièrement, celle de notre rapport au virtuel.


- L'assassinat du docteur Godard
de Éric Lemasson
Éditions Les Arènes / Mai 2016


Médecin à Caen, le docteur Godard a soudain disparu en septembre 1999, laissant une maison ensanglantée. Le corps de sa femme n'a jamais été́ retrouvé. La trace du docteur se perd quand il embarque sur un bateau avec ses deux jeunes enfants. Pendant des mois, le docteur Godard semble insaisissable. Des fragments du bateau sont découverts dérivant au fil des courants. Chacun pense à un naufrage ou à un suicide en mer. Plus tard, le crâne de sa fille puis un fémur du docteur Godard sont repêchés au large des côtes bretonnes et formellement identifiés par leur ADN. Fin de l'énigme? Non. Éric Lemasson a repris toute l'enquête. Il a mis ses pas dans ceux du docteur Godard. Il raconte sa vie marginale, ses jardins secrets. Il retrace sa fuite, de Roscoff jusqu'au port écossais de Thurso. L'auteur apporte la clé́ qui manquait et révèle une série d'assassinats autour d'une organisation en lutte contre le "système", la CDCA (Confédération de défense des commerçants et artisans). La vérité́ qu'il dévoile est surprenante et éclatante à la fois: la vie du docteur Godard était un roman noir.


- L'outsider
de Frederick Forsyth
Éditions Albin Michel / Mai 2016


"Au cours de mon existence, j'ai échappé de justesse à la fureur d'un trafiquant d'armes de Hambourg, j'ai été mitraillé par un Mig pendant la guerre civile au Nigeria, et j'ai atterri en Guinée-Bissau au beau milieu d'un sanglant coup d'État. La Stasi m'a arrêté, les Israéliens m'ont chouchouté, l'IRA m'a réexpédié en catastrophe d'Irlande en Angleterre, et une certaine Tchèque tout à fait charmante, agent de la police secrète. Bref, ce qu'elle m'a fait était plus intime. Et tout cela n'était que prémices et amuse-gueules. Ces divers événements furent vécus de l'intérieur. Mais aussi, et toujours, de l'extérieur. En outsider". Avant de devenir le maître du roman d'espionnage, Frederick Forsyth fut le plus jeune pilote de la Royal Air Force, puis l'un des meilleurs grands reporters de sa génération. Il revient dans cette autobiographie sur son parcours exceptionnel, une vie d'aventures passionnantes qui ont inspiré nombre de ses best-sellers.


- La dangereuse
de Loubna Abidar et Marion Van Renterghem
Éditions Stock / Mai 2016


Au Maroc, elle dérange. Trop libre. Trop franche. Trop vraie. Trop femme. Loubna Abidar est devenue un symbole, l'incarnation d'une résistance. Jamais elle ne baisse les yeux, jamais elle ne retient ses mots. Elle en a acquis un surnom: "Abidar la dangereuse". Le succès international du film Much Loved (2015), où elle joue le rôle d'une prostituée, lui a valu d'être nominée pour le César de la meilleure actrice. Mais aussi d'être traitée de "pute", menacée de mort et agressée dans son pays. Sa faute? Avoir osé briser des tabous sur la nudité, la prostitution, la place des femmes dans une société machiste. Au fil de ce livre écrit avec Marion Van Renterghem, grand reporter au Monde, Loubna Abidar raconte son combat.Son enfance dans la pauvreté. La violence et l'hypocrisie des hommes. Le poids des traditions et du mensonge. Sa découverte du cinéma, qui l'a à la fois sauvée et piégée. De la médina de Marrakech aux marches du Festival de Cannes, c'est un long voyage vers la liberté, un message aux femmes et aux hommes d'aujourd'hui.


- La douceur de survivre
de Christine Richard
Éditions Michel Lafon / Mai 2016


À l'heure où je vous écris, cela fait dix ans. Dix ans déjà. Dix ans où le temps s'est écoulé, comme de ma main une poignée de sable au moment de réinstaller une serviette sur la plage. Le temps est implacablement relatif, il n'est pour moi plus un repère. La vie, je m'efforce désormais de la déguster par instants. La fureur de vivre que j'ai cultivée pendant tant d'années sans lever le pied a fait place à la douceur de survivre, tout en essayant de mettre un pied devant l'autre. Christine Richard est journaliste et écrivain. Elle s'est fait connaître du grand public au début des années 1990 en animant notamment les émissions "Confidentiel Médias" et "à vos kiosques" sur France 3. En 2005, elle découvre qu'elle est atteinte de la sclérose en plaques, une maladie dégénérative qui la prive peu à peu de l'usage de ses jambes. Avec courage, lucidité mais aussi beaucoup d'humour, elle a choisi, après dix ans de silence, de livrer son expérience et ses vérités. Un témoignage exceptionnel qui nous invite à nous débarrasser du superflu pour mieux aller vers l'essentiel.


- Le barreau de Paris dans la Grande Guerre
de François Gibault
Éditions Gallimard / Mai 2016


"Tel est le glorieux cortège des morts du barreau de Paris, barreau dont les plus jeunes promotions ont été saignées à blanc. Aucune profession n'a sans doute payé un aussi lourd tribut à la reconquête de l'Alsace et de la Lorraine, à notre liberté et à la victoire de la France. Ils sont à jamais dans nos mémoires et dans nos cœurs, et ce livre n'a pas d'autre objet que de rappeler leur sacrifice, d'appeler au respect que nous leur devons, et de leur exprimer notre reconnaissance, dans l'espoir que notre pays ne verra jamais le renouvellement d'une pareille tragédie. À peine plus de vingt ans plus tard, la France et l'Allemagne se sont à nouveau jetées l'une contre l'autre dans une guerre fratricide entre deux peuples qui adoraient le même Dieu, lequel leur avait demandé de s'aimer les uns les autres, conflit au cours duquel le barreau de Paris a une nouvelle fois montré son sens du sacrifice. Que nos morts de ces deux guerres n'aient pas donné en vain leur vie pour la patrie, tel est le vœu que forment tous les avocats du plus grand barreau de France, qui œuvrent ensemble pour la justice, mais aussi pour la paix entre toutes les nations, au sein d'une Europe désormais unie, démocratique, tolérante et respectueuse de toutes les libertés".


- Le bûcher des innocents
de Laurence Lacour
Éditions Les Arènes / Mai 2016


En 1984, jeune journaliste à Europe 1, Laurence Lacour arrive dans la vallée de la Vologne pour couvrir l'assassinat de Grégory Villemin, 4 ans, enlevé́, tué et jeté́ dans la rivière. "J'espère que tu mourras de chagrin, le chef", a écrit l'assassin dans une lettre anonyme adressée au père de l'enfant. Ce drame bouleversant et la présence d'un mystérieux corbeau qui harcèle cette famille depuis des années donnent naissance à un feuilleton national retentissant. Celui-ci engendre une suite de dérapages judiciaires et médiatiques qui en feront une histoire tristement exemplaire. Le Bucher des innocents est une enquête de haut vol, minutieuse et haletante. Il apporte la preuve que lorsque les institutions sont défaillantes, la société́ moderne peut renouer avec les crises de sorcellerie et rallumer les bûchers. C'est aussi le récit, humain et tendre, de l'initiation d'une jeune journaliste confrontée à une affaire hors norme.


- Le petit beur nantais
de Éric Belile
Éditions Coëtquen / Mai 2016


Le petit Beur nantais, c'est moi, Samy, huit ans, dernier d'une famille algérienne de cinq enfants. Je suis en septième avec la mère Pécot chez les chers frères de l'école Saint Pierre à Nantes, et je détiens le record de la marque la plus haute aux pissotières. Je suis arrivé avec toute la smala il y a six ans en 1962. J'habite rue Thiers au cinquième étage, sous les toits, dans une pièce de douze mètres carrés avec maman et mes quatre frères et sœurs, juste en face de la mairie à côté de chez les bonnes sœurs. Entre ma famille, mes nombreux cousins, mes copains Bouboule et Debury, mes journées sont bien remplies de rigolades, mais aussi d'émotion. Mon plat préféré est le couscous et mon sport favori, c'est les billes. Et puis, un jour, une dame française, madame Bourdet, décide de faire de moi un avocat ou un docteur. Tout s'enchaîne: les devoirs du soir, les cours de judo, les grands restaurants, La Baule et même le savoir-vivre, sauf que...


- Le peuple des rats
de Patrick Saint-Paul
Éditions Grasset & Fasquelle / Mai 2016


"Mao les avait glorifiés. La Chine moderne leur doit son miracle économique. La première puissance mondiale en devenir s'est hissée sur les épaules de ces millions de paysans transformés en ouvriers. S'inscrivant dans la plus grande migration humaine de l'histoire, cette masse laborieuse a quitté les campagnes. À Pékin, ils sont plus d'un million à peupler les sous-sols insalubres de la capitale. Enchaînant les petits boulots en attendant de trouver mieux, les Mingongs, les ouvriers migrants, sont forcés de vivre sous terre. Venu des quatre coins du pays, issu de minorités ethniques diverses, ce peuple avance sans états d'âme à la recherche d'une vie meilleure. Il a fini par adopter le surnom dont il a été affublée: les Shuzu, la "tribu des rats". Je suis allé à sa rencontre dans les boyaux tentaculaires de Pékin. J'ai partagé leur quotidien, par petites immersions, pendant près de deux ans: dans un monde interdit, sans fenêtre, sans eau et sans chauffage, éclairé au néon. Je les ai suivis dans leurs villages d'origine. Je suis allé à la rencontre des dizaines de millions d'enfants qu'ils ont abandonnés dans les campagnes. Car ils sont l'incarnation des paradoxes chinois. Le rêve du président Xi Jinping, apôtre de l'idéologie maoïste, est un lointain mirage pour eux, au pays du capitalisme débridé. Leur vie n'a rien du conte de fée. Mais ils ne sont pas prêts de renverser le système. La propagande du Parti Communiste, l'espoir d'une vie meilleure et la résurgence du confucianisme ont fait des miracles".


- Les bleus 2016
de Raphaël Raymond
Éditions Cherche Midi / Mai 2016


Jamais sélection n'aura été aussi complexe au seuil de l'Euro 2016. Il aura suffi d'un chantage entre joueurs de premier plan, l'affaire de la "sextape", pour boucher le "Bleu horizon": mise à l'écart forcée pour raisons judiciaires de Benzema et blues de Valbuena, pièces maîtresses de l'équipe de France, ont déboussolé la sélection. Heureusement, les matchs amicaux du printemps, victoires aux Pays-Bas et face à la Russie, ont rendu l'espoir. Malgré l'impact incontesté des cadres "historiques" se lève une génération prometteuse qui cause des "problèmes de riche" au sélectionneur. Des révélations (Kanté, Coman…) volent la vedette aux absents, sans oublier le retour gagnant de grognards exilés tel Gignac au Mexique. Entre portraits des valeurs les plus "sûres" et bonus "à la carte" de titulaires en puissance, ce livre est le tableau intime du "Club France". Génération séduction. Allez les Bleus.


- Les maîtres de la terreur
de Patrick Pesnot
Éditions Presses De La Cité / Mai 2016


Caligula obligeait les épouses des sénateurs romains à se prostituer. L'empereur chinois Qin Shi Huang fit exécuter en une fois 460 intellectuels et brûler tous les livres de son empire. Simon de Montfort ordonna qu'on crève les yeux de tous les défenseurs d'une ville dont il venait de faire le siège. Le sultan Abdülhamid II organisa le massacre de plus de 200 000 Arméniens et l'enlèvement de 100 000 femmes pour ses harems. Kadhafi faisait retransmettre à la télévision les exécutions publiques de ses opposants. Des 20 000 personnes que Pol Pot a internées dans la prison S-21, sept seulement ont survécu. Ce ne sont là que quelques détails des crimes commis par les hommes hors norme réunis dans ce livre. Cependant, le catalogue de la terreur universelle dressé par Patrick Pesnot n'est pas seulement hallucinant. Il permet de s'interroger sur l'exercice du pouvoir: jusqu'à quel point le Mal a-t-il été dans l'histoire un outil de gouvernement? Et cet outil a-t-il jamais été efficace? Mais aussi: n'y a-t-il pas une part de légende dans la recension des faits du fait, parfois, de l'accusé lui-même? Faut-il attribuer de telles dérives à la maladie, la tyrannie d'Ivan le Terrible serait ainsi un symptôme de la syphilis? Un livre inventaire qui ne néglige pas l'anecdote sanglante, mais la dépasse pour permettre au lecteur d'aborder le territoire de la réflexion.


- Ma vie en suspens
Ils me croyaient folle. Un médecin m'a sauvée
de Susannah Cahalan
Éditions Denöel / Mai 2016


Susannah Cahalan, vingt-quatre ans, se réveille entravée sur un lit d'hôpital. Incapable de bouger ou de parler, elle n'a aucun souvenir de la raison pour laquelle elle est là. Celle qui, quelques semaines plus tôt, était une jeune fille en bonne santé, vivant sa première relation sérieuse et promise à une brillante carrière de journaliste, se retrouve désormais cataloguée comme psychotique violente, abrutie de médicaments. Que s'est-il passé? Ma vie en suspens est l'histoire incroyable mais vraie d'une plongée inexplicable dans la folie. Susannah Cahalan raconte sans fard et sans concession cette descente aux enfers et son combat pour reprendre le dessus, retrouver son identité. Adoptant le point de vue de la journaliste, elle dresse la chronique de sa maladie: les crises de violence alternant avec un état de catatonie, les examens coûteux ne donnant aucun résultat, l'éventualité d'un internement à vie et enfin, après un mois de calvaire, l'arrivée d'un nouveau médecin dont le diagnostic lui sauvera la vie.


- Mémoires olympiques
de Pierre de Coubertin
Éditions Bartillat / Mai 2016


Ces Mémoires olympiques aident à comprendre l'esprit des Jeux olympiques de l'ère moderne tels qu'ils ont été recréés sous l'impulsion de Pierre de Coubertin. Ce dernier dut batailler ferme avant de pouvoir imposer son œuvre qui s'inscrit dans un contexte politique précis dont on retrouve la trace dans son récit: mentalités, us et coutumes, géographie politique, événements historiques forment le décor mouvant dans lequel grandira l'institution olympique au milieu des "entrelacs de difficultés diplomatiques, de petites intrigues personnelles, de susceptibilités à ménager, de vanités blessées, de pièges tendus sous la mousse". Comme le souligne dans sa préface Pascal Boniface: "La mémoire de Pierre de Coubertin doit être saluée bien bas. Il fut un visionnaire comme il y en a peu. Il fit preuve d'une détermination sans faille ne se décourageant jamais face aux multiples obstacles qui se sont dressés face à lui". À l'heure où Paris ambitionne de recevoir à nouveau les Jeux olympiques, voici un document qui restitue dans leur intégrité les intentions de Coubertin, plus que jamais d'actualité.


- Mes chères filles, je vais vous raconter...
de Marisa Bruni Tedeschi
Éditions Robert Laffont / Mai 2016


"Mes chères filles, je vais vous raconter ce que vous ne savez pas, ma vie en dehors de vous, mes secrets". En France, quand on évoque la famille Bruni Tedeschi, on pense d'abord à Carla, mannequin, chanteuse, ancienne Première dame, et à sa sœur aînée Valeria, actrice et réalisatrice. Marisa Bruni Tedeschi n'est pourtant pas qu'une mère. Pianiste concertiste, passionnée d'opéra, elle a mené une vie d'artiste. Cette femme libre, née à Turin d'une mère française et d'un père italien, a traversé le siècle et les frontières sans jamais se soucier des règles de la bourgeoisie. Sa jeunesse dans l'Italie fasciste, la mort précoce de son père et la tendresse de sa mère, la rencontre en 1952 avec son mari Alberto, industriel, compositeur d'opéras et collectionneur d'art, leur exil en France pour échapper aux rapts organisés par l'"Anonima Sequestri", ses grandes histoires d'amour et sa passion pour le piano: Marisa Bruni Tedeschi se confie avec une grande sincérité. Fine observatrice, elle nous raconte aussi les coulisses des grands festivals de musique classique et nous parle, loin des clichés, des secrets du Cap Nègre et de l'Élysée. Et de ses enfants, bien sûr: Virginio, le grand voyageur, Valeria et Carla, ses fiertés, célèbres, indépendantes et généreuses.


- Mon combat pour sauver Raif
de Ensaf Haidar
Éditions L'Archipel / Mai 2016


En juin 2012, Raïf Badawi, 28 ans, est arrêté et jugé pour apostasie et insulte à l'islam. Son crime: avoir prôné sur Free Saudi Liberals, blog qu'il a créé, la libéralisation du royaume saoudien Il y défendait notamment le droit d'être athée. La justice le condamne à une peine de dix ans d'emprisonnement, assortie de mille coups de fouet. Détenu depuis 4 ans, il a reçu en janvier 2015 50 coups de fouet, ce qui a suscité l'indignation du monde entier. Aujourd'hui, Ensaf Haidar, son épouse depuis 2002, dénonce l'injustice et les sévices infligés à son mari. Exilée à Sherbrooke (Québec) avec ses trois enfants, elle en appelle aux responsables internationaux. Son combat ne cessera que lorsque Raïf aura été libéré. Car Raïf Badawi n'est pas seulement un militant des droits de l'homme: le lauréat du prix Sakharov 2015 est devenu un symbole mondial de la liberté. Ce livre est le témoignage de leur parcours, et du combat que mène Ensaf Haidar pour libérer son mari.


- Placé, déplacé. De familles d'accueil en foyers, le combat d'un enfant sacrifié
de Adrien Durousset
Éditions Michalon / Mai 2016


"Aux yeux de la société, l'enfant placé est soit une victime, soit un coupable. Et s'il n'a pas envie d'être l'un ou l'autre, s'il se bat pour être ce pourquoi il vit, il est pénalisé. On va peut-être penser que je suis prétentieux mais tant pis, je prends le risque: aujourd'hui, je suis fier de moi. Qui d'autre pourrait me le dire? Les premières personnes que j'aimerais entendre sont mes parents, mais ils ne me le diront jamais". A. D.
Adrien a cinq ans lorsqu'il est confié aux Services de protection de l'enfance. Pendant quatorze ans, il sera balloté de familles d'accueil en foyers, jusqu'à ses 18 ans, âge fatidique où les enfants placés se retrouvent livrés à eux-mêmes. Angoisses, troubles nerveux, échec scolaire, maltraitance, tentative de suicide… rien ne lui a été épargné. Pourtant, Adrien a préféré faire de son histoire un combat. Au terme de ce témoignage exemplaire, il livre des propositions concrètes, et soulève notamment la question de la responsabilité parentale, afin de préserver les enfants placés des dérives des dispositifs d'accueil actuels.


- Platoche. Gloire et déboires d'un héros français
de Jean-Philipe Leclaire
Éditions Flammarion / Mai 2016


Comment l'ancien numéro 10 virtuose, "chevalier blanc" supposé du foot-business, est-il tombé de son piédestal? Meilleur joueur français de tous les temps selon de nombreux spécialistes, Michel Platini avait parfaitement réussi sa reconversion. Après la chute de son mentor, Sepp Blatter, au printemps 2015, le président de l'UEFA devait, c'était écrit, lui succéder à la tête de la FIFA. C'était compter sans deux grosses fautes politiques: son vote surprise en faveur du Qatar pour l'attribution du Mondial 2022 et ce paiement présumé déloyal de 1,8 millions d'euros sur lequel la justice suisse enquête depuis septembre 2015. De son enfance lorraine à la crise de la FIFA et au récent scandale des Panama Papers, l'enquête de Jean-Philippe Leclaire, riche de nombreux témoignages inédits, révèle les facettes les moins connues du triple Ballon d'Or: son sens exacerbé de la famille, son intelligence tactique sur les terrains comme en dehors, son goût pour le pouvoir, sa relation parfois ambiguë avec la génération Zidane, son rapport assez particulier avec l'argent, son étonnante capacité de séduction mais aussi sa faculté à se créer de redoutables inimitiés. Ou comment Platoche aura finalement provoqué la chute de Platini.


- Portraits de femmes
de Anne Fulda
Éditions Plon / Mai 2016


"D'Hélène Carrère d'Encausse à Charlotte Rampling, en passant par Bernadette et Claude Chirac, Inès de la Fressange, Taslima Nasreen mais aussi Sarah Lavoine, Monique Lévi-Strauss ou Valérie Lemercier... Pourquoi elles et pas d'autres? Derrière les arguments faciles de l'actualité évidente, derrière le tempérament de la plupart, leur notoriété, cela tient parfois à peu de chose. Un certain regard. Une manière d'être, de parler, de s'affirmer. Une façon de tracer sa voie, de parvenir à sortir des ornières familiales, des chemins tout tracés. De s'affranchir d'une filiation trop pesante, de conventions sociales contraignantes. Pourquoi elles? Parce que, souvent, sous des allures de combattantes, elles ont su s'accommoder de fêlures et de failles plus ou moins béantes qui leur ont permis d'assumer leur singularité. Parmi ces femmes que j'ai rencontrées au fil des ans beaucoup sont des passionnées, sont guidées par quelque chose ou quelqu'un qui les dépasse. Un combat contre l'injustice et un engagement pour les autres, pour la liberté des femmes, la leur. La liberté tout court. Une quête de reconnaissance, aussi, souvent. L'affirmation ou la confirmation de leur légitimité. Le souhait de trouver leur place". Anne Fulda


- Rosemary, l'enfant que l'on cachait
de Kate Clifford Larson
Éditions Les Arènes / Mai 2016


Rosemary est la petite sœur du futur président John Fitzgerald Kennedy. Différente des autres membres de la fratrie, elle accuse un léger retard mental associé à des troubles de l'humeur. Pour le patriarche, Joe Kennedy, obsédé par la réussite, sa famille doit incarner le rêve américain. Ce n'est pas le cas de Rosemary. Un peu rebelle, elle affectionne les fêtes, pratique la voile et le tennis. En 1939, elle obtient un diplôme d'éducatrice auxiliaire, mais son comportement effraie son père. Frénétique dans sa recherche de méthodes pour soigner sa fille, Joe ne s'aperçoit pas que le changement incessant d'établissement aggrave au contraire son cas et la rend de plus en plus instable. Fin 1941, il va trop loin et fait lobotomiser Rosemary. L'opération tourne mal. La jeune femme en sort lourdement handicapée, à la fois physiquement et mentalement. Elle est alors internée, cachée, effacée. Pendant longtemps, ses propres frères et sœurs ignorent même ce qu'est devenue Rosemary. Voici son histoire. La vraie. Celle de l'enfant que l'on cachait.


- Secrets de coachs
de Bernard Laporte
Éditions Du Moment / Mai 2016


En juin 2016, Bernard Laporte cessera d'entraîner une équipe de rugby. À un an de sa reconversion, il a choisi de livrer sa vision du métier de coach en s'appuyant sur ses pairs. Mots de vestiaires, de bancs de touche, de conférences de presse… Coups de gueule, coups tactiques, coups de génie, coups tordus… Bernard Laporte se fait tour à tour drôle, cinglant, surprenant au moment de commenter ces interventions marquantes. Il évoque au passage des souvenirs personnels avec le souci de transmettre son expérience, fort de sa compétence unanimement reconnue.


- Vivant. Comment j'ai surmonté mon handicap
de Éric Molinié
Éditions Odile Jacob / Mai 2016


Éric Molinié est atteint tout jeune d'une myopathie. Mais il va réussir à surmonter son handicap à force de courage, de volonté, de persévérance et de travail, et fera une très brillante carrière. C'est un témoignage vécu exceptionnel qu'il nous livre ici. "Je dépends des autres pour vivre, oui. Mais n'est-ce pas le cas de tout être humain? La nécessité d'une collégialité est si enrichissante, elle conduit à “vivre ensemble” dans une société où chacun est utile aux autres et a sa place propre. Oserais-je avouer que je me sens très libre dans cette dépendance? La dépendance physique a renforcé ma liberté intérieure". E. M.
Son combat contre la maladie est le moteur d'engagements au service des autres et de l'intérêt général, contre toutes les formes de discrimination et d'exclusion. Une grande leçon d'humanisme. Un modèle de vie et de courage pour chacun d'entre nous.


- Amoureux foot
de Jacques Vendroux
Éditions Calmann Lévy / Avril 2016


Sa vie est une fête, un tourbillon dans lequel il nous entraîne, sur plus d'un demi-siècle de passions, de rencontres et d'histoires extraordinaires: ses vacances enfant chez le général de Gaulle dont il est le petit-neveu, sa complicité avec les Verts de Saint-Étienne, son indéfectible amitié avec Thierry Roland, Jean-Michel Larqué, Serge Blanco, le couple Chirac, ou encore Michel Platini qui organise des séances de tirs au but rien que pour lui après le drame de Furiani. Jacques Vendroux a démarré sa carrière de journaliste sportif à l'ORTF (aujourd'hui Radio France) en 1966, grâce à son père, ce qui lui fait dire avec une pointe de malice qu'il est un "pistonné de la Ve République". Mais c'est son amour pour le foot qui lui a permis d'être ce qu'il est, un homme doté de valeurs fortes: la camaraderie, la nécessité de se dépasser, la générosité. Dans ce livre nostalgique et joyeux, il explore pour nous les coulisses du sport, avec ce franc-parler qui le caractérise: tantôt léger comme une caresse, tantôt rude comme un tacle.


- Carthage
de Khaled Melliti
Éditions Perrin / Avril 2016


"Quel champ de bataille nous laissons là aux Carthaginois et aux Romains", s'exclame Pyrrhus au moment de quitter l'Italie en 275 av. J.-C. Effectivement, la Méditerranée occidentale va être le centre de l'affrontement, décliné en trois actes, entre Carthage et Rome. Mais les guerres puniques apparaissent surtout comme l'aboutissement logique des deux siècles qui voient s'affirmer la prééminence des deux grandes puissances, au détriment des forces grecques déclinantes. Carthage est très tôt menacée par des prétentions d'ordre impérialiste, qu'elles émanent d'Athènes ou d'Alexandre le Grand. Dès la fin du IVe s. av. J.-C., la cité africaine accélère sa politique de profondes réformes pour y faire face. Au siècle suivant, la coexistence qui prévaut jusqu'alors entre Carthage et Rome ne résiste pas au glissement des conquêtes romaines vers le sud de l'Italie et à l'enjeu sicilien. Le danger ouvre la voie à une alliance politique et militaire avec la sphère grecque. Et c'est aux Barcides, Amilcar puis Hannibal, qu'échoit la tentative de convertir l'aide logistique grecque en une véritable alliance politique et militaire contre l'Urbs. De par ses engagements spectaculaires, notamment les batailles de Cannes et Zama, l'étendue de ses théâtres d'opération, les innovations militaires, l'envergure personnelle de ses principaux protagonistes et ses conséquences durables, les guerres puniques marquent un tournant majeur dans l'histoire antique du pourtour méditerranéen. En les réinsérant dans l'histoire de la cité du Ve au IIe siècle av. J.-C., Khaled Melliti donne à comprendre la vitalité comme les errements d'une puissance unique et fascinante.    


- Curieux objets, étranges histoires
de Pierre Bellemare et Veronique le Guen
Éditions Flammarion / Avril 2016


Ce sont souvent de simples objets du quotidien: un biscuit, un pendentif, un bout de tissu délavé, un journal intime, une caméra, une petite valise... Leur apparence semble si anodine qu'on pourrait les prendre pour des vieilleries inutiles. Dans une brocante, ils partiraient pour quelques pièces et personne, ensuite, n'en aurait plus parlé. Or chacun d'entre eux est rattaché à un destin extraordinaire qui a changé parfois l'Histoire. À travers 33 récits riches en rebondissements, Pierre Bellemare et Véronique le Guen font revivre autant d'objets singuliers ayant miraculeusement traversé les âges. De l'étui à lunettes qui sauva Roosevelt au foulard qui tua Isadora Duncan, du violon du Titanic à la gourmette de Saint-Exupéry, de la cuisinière de Landru aux carnets secrets d'un bourreau, d'un bagage revenu des camps de la mort à la part d'un gâteau de mariage princier, ces histoires intriguent, fascinent, émeuvent. Une chose est sûre: après la lecture de cet ouvrage vous ne verrez plus jamais les antiquités du même œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Dim 3 Juil - 20:51

- Dans les pas du fils
de Tom François Renaud
Éditions Kero / Avril 2016


Entre Renaud et son fils Tom, c'est l'incompréhension. À 17 ans, l'adolescent semble glisser sur une mauvaise pente: échec scolaire, violence, drogue… Une crise que traversent de nombreux parents. Convaincu que son fils doit rompre avec son environnement toxique, Renaud lui propose une aventure extraordinaire: la traversée à cheval et à deux des steppes d'Asie centrale, aux confins du Kirghizstan. Pendant trois mois, le père et le fils vont franchir des montagnes, traverser des déserts, rencontrer des personnages insolites, reproduire les gestes simples des nomades… Surtout ils vont vivre une incroyable aventure humaine au cours de laquelle ils seront obligés de compter l'un sur l'autre. Chacun avec un objectif: pour Renaud, aller à la rencontre de son fils; pour Tom, découvrir un père pour, à son tour, devenir un homme.


- Des femmes et du sport
de Anne Saouter
Éditions Payot & Rivages / Avril 2016


Sombre vérité du sport moderne: la compétition n'est pas aussi ouverte aux femmes qu'on le pense. C'en est même à se demander si elle est faite pour elles. Certes, la quasi-totalité des disciplines sportives se sont féminisées et les sportives sont de plus en plus médiatisées; mais alors, pourquoi sont-elles, aujourd'hui encore, contraintes de passer des tests de féminité, donc de prouver qu'elles sont des femmes, dès lors qu'elles obtiennent des résultats exceptionnels? Et pourquoi tant de femmes s'éloignent-elles de la compétition et se tournent-elles vers de nouvelles pratiques sportives où la performance se vit différemment, loin des caméras et de l'obsession du classement? Pour Anne Saouter, qui a mené l'enquête, il n'est finalement pas impossible que s'élaborent, au travers de ces pratiques, de nouvelles définitions du féminin et du masculin.


- Francine Leca, soigner les cœurs
de Brigitte Hemmerlin-Petitgrand
Éditions Kero / Avril 2016


Francine Leca est une pionnière. Première femme chirurgienne cardiaque en France, chef de service à Laënnec, puis à Necker, elle a fondé avec Patrice Roynette une association pas comme les autres: Mécénat Chirurgie cardiaque. Grâce à eux, en vingt ans, 2 600 enfants condamnés par la maladie dans leur pays ont été pris en charge en France. Leur séjour ne leur a pas seulement redonné les couleurs de la vie. Il leur a montré, aussi, que la générosité existe dans notre pays. Ce livre raconte l'histoire de ces petits patients: Espérance et Ciella, les miraculées; Phone, petit garçon birman; Queen, devenue à 4 ans la reine du Tour de France; Raiza, qui étudie désormais la biologie aux Philippines. C'est aussi le destin de Francine Leca, une femme hors du commun, qui a fait de la chirurgie un combat, du cœur humain, une croisade. Et qui trouve les choses bien plus intéressantes à réaliser quand elles paraissent impossibles.


- Histoire du Jansénisme
de Monique Cottret
Éditions Perrin / Avril 2016


Personne ne s'est jamais réclamé du jansénisme. Le terme est une injure. Il transforme en sectateurs d'un obscur évêque du XVIIe siècle, Jansenius, ceux qui se voient comme les plus fidèles disciples de saint Augustin, les seuls catholiques véritables. Né au temps du baroque, le jansénisme a marqué de son empreinte spirituelle et culturelle le Grand Siècle puis les Lumières. Les engagements religieux, politiques, sociaux des jansénistes ont traversé la révolution et laissé des traces dans les siècles suivants. Dans la mémoire commune cependant, le jansénisme demeure un moment de la culture classique, entre Pascal et Racine. Il renvoie aussi aux religieuses de Port-Royal résistant au nom de leur conscience contre toutes les autorités, de l'Église et de l'État. Aucune autre forme de contestation religieuse, à l'intérieur du catholicisme, n'a eu de telles conséquences ni une pareille postérité. Cette grande synthèse s'attache à en souligner la diversité; la pluralité est une force qui permet à cette mouvance de renaître après des périodes de persécution. Les débats théologiques, les arguments judiciaires, les condamnations et les procès ne suffisent pas à rendre compte du rayonnement du jansénisme, de sa diffusion dans tous les milieux. En persécutant les vieilles religieuses, en détruisant le monastère, en chassant les morts de leur cimetière, Louis XIV a, bien involontairement, contribué à légitimer leur révolte. Construit sur une surévaluation de temps historiques glorieux, le jansénisme critique le présent et annonce parfois l'avenir avec les armes du passé.    


- Histoire du Moyen-Âge
de Georges Minois
Éditions Perrin / Avril 2016


Pourquoi une nouvelle histoire du Moyen Âge? D'abord, parce que plus nous nous éloignons de cette période, plus elle intrigue et même fascine, car nous sentons confusément que là se trouvent les racines de nos aspirations et de nos drames actuels, des obscurantismes religieux aussi bien que des hautes spiritualités, de la violence aveugle comme de la quête de sens, de la peur du futur comme du rêve d'un retour à la nature. Ensuite, parce que l'image actuelle du monde médiéval est trop souvent falsifiée: évacué des programmes scolaires, réduit en miettes anecdotiques par les médias, transformé en légende noire ou dorée, le Moyen Âge a perdu toute cohérence dans la mémoire collective. Pour le comprendre XLIOX8210; donc pour nous comprendre XLIOX8210; il faut restituer les faits, les noms, les dates dans leur enchaînement logique et chronologique. Telle est l'ambition de cet ouvrage. Enfin, parce qu'aujourd'hui plus que jamais il est nécessaire d'élargir notre vue en replaçant "notre" Moyen Âge européen dans le contexte de ses relations avec ses voisins. L'histoire médiévale occidentale est indissociable de celle du Proche-Orient, à la fois ennemi et Terre promise: du Ve au Xe siècle, c'est l'âge des grandes illusions, pendant lequel l'Orient byzantin puis musulman domine un Occident encore barbare; du XIe au XIIIe siècle, l'Occident chrétien manifeste son dynamisme et atteint son âge de raison, en accord avec une foi plus éclairée, avant de connaître des fléaux apocalyptiques aux XIVe et XVe siècles, dans un âge de transition vers un monde moderne dont l'optimisme humaniste fait aujourd'hui naufrage. Au-delà de nos avancées technologiques, sans cesse nous en revenons ainsi aux questions fondamentales posées par l'homme médiéval.    


- Je voulais juste être gendarme
de Seaade Besbiss
Éditions Fayard / Avril 2016


Seaade voulait seulement être gendarme. C'était son rêve depuis l'enfance, elle qui était née dans un village où les skinheads faisaient la loi, elle qui était élevée dans une famille où les femmes restent à la maison. Mariée trop jeune à un homme violent, elle continuait à penser que l'Armée incarnait les valeurs de la République. Elle intègre la Gendarmerie. Mais son rêve de gosse se transforme vite en cauchemar: sexisme, racisme, harcèlement deviennent son quotidien. Sous les brimades, les allusions sexuelles permanentes, elle garde la tête haute. Elle croit en l'institution: elle fait appel à la justice. Mais en dénonçant les faits dont elle est victime, elle aggrave son cas. Cruel paradoxe, elle avait été choisie par le ministère de l'Intérieur pour incarner la parité et l'égalité des chances, et son portrait avait été partout placardé. L'égérie de la gendarmerie brise aujourd'hui l'omerta. Seaade Besbiss est gendarme adjoint. Elle a 28 ans.


- L'affaire de la maladie de Lyme
de Chantal Perrin et Roger Lenglet
Éditions Actes Sud / Avril 2016


Transmise surtout par les tiques, la maladie de Lyme est une pathologie à évolution lente qui affecte les articulations, le cerveau, le cœur, les systèmes immunitaire et hormonal. Mais aujourd'hui elle représente aussi un scandale sanitaire et politique d'une exceptionnelle gravité. Alors qu'elle se répand dans le monde à toute allure (de l'Asie à l'Amérique du Nord, du Nord de l'Europe à l'Afrique subsaharienne), les autorités françaises restent dans le déni. Le manque de formation sur Lyme de la majorité des médecins entraîne d'innombrables erreurs de diagnostic et de traitement, à l'origine de l'errance médicale des personnes atteintes. Les malades vivent alors l'enfer. Et les rares médecins qui les identifient et les soignent de façon performante font l'objet de représailles au nom de la maîtrise comptable des assurances maladie. Cette enquête (la première en France) est le fruit de plusieurs années d'investigation auprès des principaux acteurs concernés par l'affaire et d'immersion dans les études scientifiques. Elle examine aussi la situation dans différents pays. Tour d'horizon documenté sur cette maladie, ce livre donne également les clés pour une prévention efficace et les bons réflexes à adopter en cas de contamination.


- La dictature de la transparence
de Mazarine Pingeot
Éditions Robert Laffont / Avril 2016


De la presse à scandale à la téléréalité, de la vie de nos dirigeants politiques au traitement de l'information, des nouvelles technologies aux réseaux sociaux, l'exigence de transparence s'est imposée dans tous les domaines, gommant subrepticement la frontière entre espace privé et espace public. Entre injonction morale et fantasme de contrôle absolu, le règne de l'image et du tout-visible ne risque-t-il pas de nous conduire à la lisière du totalitarisme?


- La police des mœurs
de Jean-Marc Berlière
Éditions Perrin / Avril 2016


L'État et la Justice ne voulant pas se commettre dans une question aussi graveleuse ont confié le contrôle de la prostitution, jugé indispensable pour des raisons de santé et d'ordre publics, à la police. Désignant tout à la fois la réglementation de la prostitution et les agents chargés de veiller à son respect, la "police des mœurs" s'est avérée un instrument précieux au service de la police criminelle et politique. Ce qui explique la pérennité de "la Mondaine" en dépit des nombreuses campagnes qu'a suscitées son existence    


- Le bébé, c'est pour quand ?
de Laëtitia Milot
Éditions Michel Lafon / Avril 2016


Avec ses yeux de chat et son sourire lumineux, Laëtitia Milot, la célèbre Mélanie de la très populaire série Plus belle la vie, a conquis le cœur de tous les Français. Énergique, enthousiaste, elle multiplie les tournages. Heureuse en amour avec son mari Badri, elle pourrait parler d'un bonheur parfait s'il n'y avait cette maladie au nom étrange qu'on lui a diagnostiquée il y a quelques années: l'endométriose. Cette affection gynécologique extrêmement douloureuse qui touche une femme sur dix et qui est l'une des premières causes d'infertilité féminine, Laëtitia a décidé d'en parler. Et aussi de donner la parole à d'autres femmes qui, comme elle, ont appris à être heureuses malgré cette affection. Dans ce livre, Laëtitia nous dit tout de cette pathologie longtemps méconnue, ce qui permet de mieux la gérer. Mais elle transmet surtout son inaltérable joie de vivre: le meilleur bouclier pour ne pas laisser l'endométriose ennuager tous les soleils de l'existence.


- Le livre noir de la médecine
de Dominique-Michel Courtois et Philippe Courtois
Éditions Albin Michel / Avril 2016


"Plus de 450 millions d'actes médicaux sont réalisés chaque année. Dans ce contexte, n'ayons pas peur de le dire, nous assistons aujourd'hui à un suicide de la médecine française, soumise aux lobbies des laboratoires, au mutisme des pouvoirs publics et à des connivences malsaines entre les organismes prétendument de défense et de contrôle. Et c'est vous qui en êtes les victimes innocentes. Vous êtes ou vous serez les consommateurs obligés d'actes médicaux, de médicaments et, peut-être, les victimes. Ce livre vous aide à vous défendre à armes égales contre le corps médical, les organismes de santé et les assurances. Pour ne plus jamais être une victime, mais un patient reconnu et respecté". Toute puissance de l'industrie pharmaceutique, connivence de certains médecins praticiens, laboratoires sans scrupules, erreurs médicales à répétition: le Dr Dominique-Michel Courtois, médecin expert sur RTL, et son fils, Maître Philippe Courtois, avocat spécialisé dans la défense des victimes de dommages corporels, brisent l'omerta, preuves à l'appui, dans un document choc.


- Le monstre
de Ingrid Falaise
Éditions Flammarion / Avril 2016


À dix-huit ans, j'ai quitté mon pays, ma famille, mes amis, pour partir en Afrique, continent d'origine d'un prince charmant que j'aimais. Cette idylle a dégénéré. En partie à cause des traditions et coutumes d'une petite ville proche du Sahara ne laissant guère de libertés aux femmes, mais aussi et surtout parce que celui que je croyais être l'homme de ma vie y a dévoilé son vrai visage. M comme monstre, M comme malade, M comme manipulateur, M comme mari, M comme la première lettre de son prénom. Le prince est devenu bourreau, le chevalier est devenu vautour. De retour chez moi transformée, affaiblie, constamment humiliée, battue et enfermée dans un sous-sol sale par cet homme cruel, je suis néanmoins parvenue à trouver la force de m'extraire du piège, d'échapper à la mort et de sortir de l'emprise de M. Ce livre est mon histoire. Le Monstre est un récit bouleversant, poignant. Si son auteur est une actrice québécoise, ce témoignage est universel. Car il pourrait aussi bien être écrit par votre sœur, votre fille, votre amie qu'être le vôtre.    


- Le mystère Dupont de Ligonnès
de Béatrice Fonteneau et Jean-Michel Laurence
Éditions L'Archipel / Avril 2016


Début avril 2011, l'entourage de la famille Dupont de Ligonnès, à Nantes, s'inquiète. Agnès, Xavier et leurs quatre enfants, âgés de 13 à 20 ans, semblent s'être volatilisés. Des lettres ont été adressées aux écoles et aux amis pour les informer d'un départ précipité en Australie Puis un courrier secret est envoyé aux proches pour les avertir d'un autre départ cette fois aux États-Unis sous protection fédérale. Mais, le 21 avril, cinq corps sont retrouvés sous la terrasse du 55 boulevard Schuman, à Nantes. Pas celui du père, introuvable. De simple témoin, cette absence fait de lui le suspect numéro 1. La presse s'empare de l'affaire, la police enquête sur les traces infimes laissées par celui que tout accuse. Cette affaire criminelle hors norme cumule fausses pistes, rebondissements, zones d'ombre et secrets. Pièce  principale du "puzzle": Xavier Dupont de Ligonnès (XDDL), aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2011, quittant à pied un hôtel de Roquebrune-sur-Argens (Var), est-il toujours en vie?


- Les batailles qui ont changé l'histoire
de Arnaud Blin
Éditions Perrin / Avril 2016


À travers le récit d'affrontements épiques, de l'Antiquité au XXe siècle et de la Perse au Mexique, Arnaud Blin dessine une histoire de la guerre par ses batailles mémorables. Ce faisant, l'auteur privilégie ce qui est au cœur de la guerre à l'échelle mondiale: le caractère foncièrement hétérogène des grandes confrontations militaires. La bataille de Zama (202 av. J.-C.) présente un choc entre Rome et Carthage pour le contrôle de la Méditerranée. À Hattîn (1187), ce sont croisés et musulmans qui combattent dans le cadre des croisades. À Tenochtitlán (1519), Cortés scelle le destin de la civilisation aztèque. Les batailles de Gaugamèles (331 av. J.-C.), des champs Catalauniques (451), d'Ayn Jalut (1260), de Lépante (1571), de Lützen (1632), de Borodino (1812) et de Stalingrad (1942) sont de même nature: elles ont bouleversé le monde.    


- Lady scarface
de Diane Ducret
Éditions Perrin / Avril 2016


Elles sont meurtrières, frondeuses, séductrices, esprits rebelles et libres, elles ont choisi d'être des Lady Scarface, à la vie à la mort. De la naissance des bordels de Chicago à celle d'Hollywood, Diane Ducret nous plonge dans l'intimité des "fiancées de la poudre", les femmes du clan d'Al Capone et autres gangsters qui ont fait trembler le monde. Chicago. Début des années folles. Le Syndicat du crime n'est pas qu'une affaire d'hommes, il se conjugue aussi au féminin. Elles sont fugueuses, frondeuses, parfois meurtrières, mais toujours rebelles. Elles s'appellent Mary Josephine Capone alias Mae, Ada et Minna Everleigh, les Impératrices du vice, Margaret Collins, la Fille au baiser mortel, Louise Rolfe, l'Alibi blond, Bonnie Parker, la Juliette au revolver, ou encore Virginia Hill, le Flamant rose: elles sont les compagnes d'infortune comme de gloire d'Al Capone, Clyde Barrow ou Bugsy Siegel, barons noirs des années de plomb qui ont fait trembler l'Amérique. Traquées par le légendaire patron du FBI John Edgar Hoover, muses de la prohibition et de ses fêtes décadentes, elles n'ont rien à envier aux gangsters, l'intelligence et les talons hauts en prime. Le crime ne paie peut-être pas, mais il séduit toujours. À partir d'archives déclassifiées du FBI et d'Alcatraz, de journaux de l'époque, d'entretiens avec des descendants et de documents inédits, Diane Ducret dévoile avec le talent qu'on lui connaît l'intimité de celles qui ont choisi d'être des Lady Scarface, à la vie à la mort.


- Quelques minutes de vérité
de Anna Cabana
Éditions Grasset & Fasquelle / Avril 2016


"J'aime ces instants, rares, où leurs masques se fêlent. Ai-je bien vu? Ai-je bien entendu ce que je viens d'entendre? Cela suppose un partage. Une mise en danger, d'un côté comme de l'autre. Je fais ce métier pour ça. Pour être‎ le témoin, voire la complice, d'un jaillissement de vérité".


- Respire
de Stéphane Haskell
Éditions Michel Lafon / Avril 2016


Alors qu'il vient d'avoir quarante ans, Stéphane Haskell, photographe et documentariste, est victime du "syndrome de la queue-de-cheval", un écrasement de la moelle épinière. Opéré du dos en urgence, il se retrouve paralysé. Mais là où la médecine le condamne au handicap et à une souffrance à vie, sa rencontre avec le yoga le sauvera. Défiant tous les pronostics, Stéphane reprend peu à peu le contrôle de son corps grâce à la pratique assidue de cette discipline millénaire. Aujourd'hui, il peut de nouveau marcher et mener une vie normale. Porté par la reconquête de sa vitalité, il s'est lancé dans un tour du monde pour recueillir les témoignages des adeptes du yoga: le grand maître B.K.S. Iyengar, des malades du sida ou de la sclérose en plaques, des prisonniers, des écoliers des bidonvilles, ainsi que de ceux qui ont pu en constater les incroyables bienfaits aux quatre coins du globe, médecins, soignants, proches… Par le yoga, tous ont réussi à se soigner ou à réconcilier leur corps et leur esprit, et à tendre vers l'harmonie.


- Terreur de jeunesse
de David Vallat
Éditions Calmann Lévy / Avril 2016


1995, David Vallat, 23 ans, est arrêté. Impliqué dans les réseaux du GIA qui terrorisent alors la France, le djihadiste a longtemps côtoyé Khaled Kelkal, Ali Touchent ou encore Boualem Bensaïd. Derrière les barreaux, il ouvre les yeux. Aujourd'hui, David Vallat témoigne des mécanismes qui poussent un jeune à s'engager dans le djihad. Déterminé à lutter contre les dérives religieuses, il décortique, dans ce livre citoyen, les rouages de l'embrigadement et propose des pistes vers un processus de déradicalisation. David Vallat pensait vivre caché mais les attentats de Charlie Hebdo et ceux du 13-Novembre ont changé la donne.


- Une histoire de la marine de guerre française
de Rémi Monaque
Éditions Perrin / Avril 2016


En France, nation foncièrement terrienne, la marine a souvent été perçue comme une institution un peu insolite, voire marginale, que l'on délaisse dès que s'accumulent les menaces sur les frontières du Nord et de l'Est. Et pourtant, l'histoire de la marine de guerre française, du XIIIe siècle à nos jours, est riche d'enseignements, marquée certes par des revers, mais également par des moments de gloire. Si la défaite de Trafalgar ou le sabordage de la flotte à Toulon en 1942 sont bien des épisodes douloureux, ils ne doivent pas masquer les incontestables réussites de Richelieu ou Napoléon III, comme la qualité et les exploits des hommes de la Royale au XVIIIe siècle. Rémi Monaque embrasse tous les aspects de la question, politique, technique, stratégique..., et dessine les grandes lignes de sept siècles d'histoire. La rivalité franco-britannique sur mer apparaît ainsi comme centrale, tandis que le passage de la marine à voile à celle à vapeur marque une rupture profonde. Enfin, grâce aux témoignages recueillis comme à sa propre expérience, l'auteur explique les dernières évolutions du XXe siècle, notamment le développement de l'aéronavale et la place centrale de la marine dans la dissuasion nucléaire. Une synthèse magistrale.    


- 1814: la campagne de France
Écrit en collectif
Éditions Perrin / Mars 2016


En dépit de son issue tragique, la campagne de France constitue un chapitre de choix du livre d'heures de la mythologie napoléonienne. Avec à peine cinquante mille hommes, l'Aigle "rechausse ses bottes de 93" et remporte, à un contre dix, une série de victoires éclatantes avant de tomber, victime des intrigues de Talleyrand et de la trahison des maréchaux. Pour donner enfin sa place à l'histoire, Patrice Gueniffey et Pierre Branda ont rassemblé autour d'eux les meilleurs historiens de la période. Ils analysent et racontent tous les aspects, politiques, diplomatiques, sociétaux, mémoriels et naturellement militaires, d'une guerre de cent jours, en ayant également soin d'ouvrir le propos à des problématiques jamais traitées comme l'engagement des alliés ou l'histoire régionale. Ils démontrent enfin comment le drame est devenu mythe dans une dernière partie consacrée à la postérité de 1814. Publié à l'initiative et avec les soutiens du conseil général de l'Aube et de la Fondation Napoléon, cet ouvrage de référence manquait; il change les perceptions sur le crépuscule du roman de la vie napoléonienne.    


- Au nom de ma fille
de André Bamberski
Éditions Michel Lafon / Mars 2016


Ce pourrait être un roman noir, c'est pire: ce témoignage repose sur des faits réels, bouleversants. La mort inexpliquée, en 1982, d'une jeune fille de quatorze ans, Kalinka Bamberski, à la suite d'une injection pratiquée par le Dr Krombach, un médecin allemand, nouveau compagnon de sa mère. Le désespoir de son père, qui ne saurait envisager l'innocence de cet homme, trop de zones d'ombre le hantent: une autopsie suspecte, l'affaire bien vite classée en Allemagne, le Dr Krombach reconnu coupable d'un viol sur mineure. Pendant plus de trente ans, André Bamberski ne cessera d'alerter la justice, les politiques et les médias, se heurtant le plus souvent à l'indifférence, et aux inexplicables protections dont semble bénéficier en haut lieu celui qu'il cherche à démasquer. Celui-ci a pourtant été condamné par contumace à Paris en 1995 pour le meurtre de Kalinka, mais ce verdict n'a jamais été accepté outre-Rhin. Dieter Krombach a finalement été enlevé le 18 octobre 2009 puis livré aux autorités françaises. Verdict des assises: quinze ans de prison. André Bamberski, pour sa part, sera condamné à un an de prison avec sursis pour avoir organisé l'enlèvement du meurtrier de sa fille. Il ne fera pas appel. L'essentiel, pour lui, est que la mémoire de Kalinka émerge enfin des marécages de l'iniquité.


- Coup d'arrêt
de Frédéric Veille
Éditions Michel Lafon / Mars 2016


"Je vais reprendre la boxe". Après deux défaites aux jeux Olympiques, deux injustices, et une descente aux enfers, Alexis Vastine se relève. Tout redevient possible. C'est un battant, entraîné par son père depuis l'enfance pour être le meilleur. Sa passion pour la boxe l'a mené jusqu'au plus haut niveau où il a enchaîné les compétitions et les titres. Mais le sort s'acharne sur ce champion maudit. Après ses déboires olympiques, un drame vient endeuiller sa famille et l'affecte profondément. Et deux mois plus tard, le 9 mars 2015, Alexis perd la vie, avec neuf autres personnes, dans un accident d'hélicoptères lors du tournage d'une émission de télé-réalité. Sa disparition, à l'âge de 28 ans, bouleverse le monde du sport, la France et ses proches. À travers les voix des parents, du frère et des sœurs d'Alexis, Frédéric Veille nous livre l'histoire terrible et bouleversante d'un très grand boxeur et d'un homme exceptionnel.


- Désirs de révolution. Le manifeste des Pussy Riot
de Nadejda Tolokonnikova
Éditions Flammarion / Mars 2016


L'histoire des Pussy Riot racontée de l'intérieur, de la création du groupe en 2011 jusqu'à l'emprisonnement de ses membres en passant par leurs actions depuis leur libération. Le récit de leurs combats contre la domination masculine et contre le caractère réactionnaire de l’État sous Poutine est l'occasion d'un portrait sans concession de la société russe contemporaine. ©Electre 2016


- Escrocs légendaires et autres histoires de la délinquance astucieuse
de Éric Yung
Éditions Cherche Midi / Mars 2016


1918. Le très officiel "escroc légendaire" des États-Unis, Romulus Brinkley, se vante d'avoir mis au point la greffe de testicules de bouc pour les Américains en mal de virilité et, a-t-on dit, pour le bonheur des dames. Ainsi, durant seize ans, ce faux docteur, assisté de vrais chirurgiens, a effectué plus de 5 000 greffes. Une imposture qui a rapporté tellement d'argent qu'elle a fait de lui l'un des hommes les plus riches d'Amérique. Mais ce genre d'arnaque est légion. Ainsi, en 1925, Victor Lustig, un Austro-Hongrois, monnaye à un ferrailleur de la région parisienne la tour Eiffel en pièces détachées. Cette escroquerie peu banale traverse l'Atlantique pour arriver aux oreilles du parrain de la mafia de l'époque, le célèbre Al Capone, qui, du coup, fera de Victor Lustig, son conseiller financier. De son côté, Léonarda Da Silva, une voyante très connue au Brésil, réussit à vendre à des acheteurs de rêve des appartements au paradis. La liste est longue et ce livre recèle tout un florilège d'astuces frauduleuses qui ont, en leur temps, défrayé la chronique publique et judiciaire. Éric Yung en a sélectionné parmi les plus insolites et les plus drôles. Savoureux.


- Être humain, pleinement
de Axel Kahn
Éditions Stock / Mars 2016


Dewi et Eka sont de vraies jumelles nées dans la province sud du Kalimantan, à Bornéo. La première est sauvée d'un effroyable incendie dans lequel tout le monde pense qu'a péri Eka. En fait, cette dernière a été récupérée par une femelle orang-outan qui l'élèvera. Dewi, elle, sera l'une des femmes les plus brillantes de sa génération, et recevra le prix Nobel de physiologie et médecine. Eka, quant à elle, bien que recueillie dans une société humaine à dix ans, restera une enfant sauvage souffrant d'un grave retard mental. Elle mourra misérablement. Les deux sœurs ont pourtant les mêmes gènes. Comment Dewi a-t-elle pu développer les outils d'un brillant épanouissement pleinement humain, quelles en furent les étapes et les conditions? Pourquoi tout cela n'a-t-il pu s'enclencher chez Eka? Axel Kahn utilise la fiction pour introduire la thématique qu'il développe à travers un essai, s'attachant à enrichir, touche après touche, l'observation de  ses héroïnes gémellaires dont l'image et l'exemple traversent l'ouvrage. Il rappelle le rôle de l'altérité de l'un et l'autre, comme deux bûches incandescentes qui s'embrasent l'une l'autre, et nous enjoint: "Osons vouloir, alors nous pourrons, peut-être".


- Histoire du couple
de Jean-Claude Bologne
Éditions Perrin / Mars 2016


On étudie traditionnellement le couple à travers le prisme du mariage. Or celui-ci n'est qu'une forme de couple parmi d'autres, rejetant à la marge ce qui lui échappe: concubinage, amour libre, Pacs, relation extraconjugale, mais aussi fratrie, compagnonnage médiéval ou amitié exclusive. Notre imaginaire associe pourtant Castor à Pollux plus qu'à sa femme Hilaïre, Montaigne à La Boétie et Rodin à Camille Claudel. D'abord multiples, les unions se sont progressivement cristallisées autour de la notion d'amour héritée d'une conception chrétienne et exclusive du couple. Cette alliance indissoluble, révolution qui ne s'est pas imposée sans heurts, a inscrit le couple idéal dans la durée. Mais en définitive, qu'est-ce que le couple? Comment se forme-t-il et sur quoi repose-t-il? Les enjeux de nos sociétés modernes (libération de la femme, reconnaissance de l'homosexualité...), l'évolution des mentalités (libertinage, individualisme...) et les récentes réformes législatives (Pacs, mariage pour tous...) ont-ils modifié sa conception? Entreprenant de lui rendre son ampleur, Jean Claude Bologne retrace pour la première fois son histoire de l'Antiquité à nos jours. Concise et clairvoyante, cette grande synthèse élargit le champ de réflexion d'un sujet de tout temps fondamental. Car si l'institution matrimoniale est en crise, le couple comme nouvelle forme de sociabilité n'a jamais été aussi florissant.


- Histoire générale de la chouannerie
de Anne Bernet
Éditions Perrin / Mars 2016


Si la chouannerie a inspiré les romanciers et donné lieu à des histoires consacrées à ses "figures" ou à des épisodes particuliers, elle a suscité peu d'ouvrages d'ensemble, parce qu'elle est bien loin d'avoir l'unité de l'insurrection vendéenne. L'auteur raconte avec brio les personnages et les moments significatifs de cette mosaïque de révoltes dispersées en Bretagne, en Normandie et dans le Maine, entrecoupées de trêves et d'intrigues. Le phénomène s'étend de la rébellion du Mainiot Jean Cottereau, dit Jean Chouan, en 1792, à l'exécution de l'irréductible Morbihannais Cadoudal, capturé à Paris en mars 1804. Entre ces deux dates, on se passionne pour cette "guérilla du clair de lune", toute de surprises et d'esquives, de cris de chouette et de soldats fantômes, menée par des bandes dont la manière, parfois critiquable, est étroitement liée à la personnalité de ses chefs, qu'ils soient nobles ou paysans. Parmi ceux-ci, Cadoudal, que Napoléon tente de rallier, Boishardy, tué le jour de ses noces avec l'amazone Joséphine de Kercadio, Picot qui sévit en pays d'Auge, le comte de Frotté, âme de l'insurrection normande. Un livre d'histoire qui se lit comme un roman d'aventures.


- L'histoire des paysans français
de Éric Alary
Éditions Perrin / Mars 2016


L'Histoire des paysans français débute à la Belle Époque, période où la IIIe République achève d'initier les paysans à la démocratie républicaine. Grâce à l'école, au service militaire et à l'arrivée des chemins de fer, les campagnes se désenclavent progressivement, marquant la fin d'un XIXe siècle caractérisé par une relative prospérité. Un siècle plus tard, les paysans sont méconnaissables. Ils ont traversé deux guerres mondiales, dont la première fut dévastatrice, le dépeuplement des villages, la révolution mécanique, l'entrée dans l'Europe, puis le choc de la mondialisation. Ces héros nourriciers qui ont porté la France à l'autosuffisance alimentaire accusent le coup et entrent dans la modernité avec fracas. Un monde fondé sur des mémoires, des traditions et des savoir-faire s'enfuit, chassé par une agriculture d'une nouvelle ère. Le visage des campagnes se transforme: les petites exploitations familiales laissent place aux grandes et les villages vidés de leurs paysans deviennent des lieux de villégiature pour citadins en mal de tranquillité. Que reste-t-il alors de la société paysanne? L'artisanat, les fêtes et les foires ne sont-ils qu'une culture reléguée au rang du folklore? À l'heure où la société accuse les agriculteurs d'être des pollueurs et des empoisonneurs, où le fossé se creuse entre ruraux et citadins, Éric Alary retrace avec finesse les joies et les peines de la paysannerie française. Il le fait selon son habitude au plus près des sources, donnant corps à l'histoire en l'incarnant dans des destins individuels.


- La dynastie rouge
de Pascal Dayez-Burgeon
Éditions Perrin / Mars 2016


Trois générations de dictateurs nord-coréens ou l'histoire sanglante d'une "monarchie communiste".
Les règnes de Kim Jong-il, Kim Il-sung et Kim Jong-un, qui, depuis 1945, se sont succédé de père en fils à la tête de la République démocratique populaire de Corée, ont engendré ce paradoxe inouï: la transformation d'un système communiste en monarchie absolue. Imposant leur idéologie et leur volonté à la Corée du Nord, les trois Kim ont mis en place un des régimes les plus impitoyables de la planète, bâti sur un nationalisme exacerbé, un culte du chef frénétique et l'usage systématique de la terreur concentrationnaire.    


- La grande histoire de la Belgique
de Patrick Weber
Éditions Perrin / Mars 2016


La Belgique actuelle est le résultat d'une longue histoire, faite de conquêtes et de revers, depuis l'occupation romaine jusqu'à la Belgique autrichienne, en passant par les duchés et les dynasties qui se succédèrent avant la Belgique espagnole du siècle d'or. En 1830, la nation indépendante est née d'une révolution aux accents romantiques. Elle n'en finit pas de vivre le traumatisme d'un interminable divorce, entrecoupé de quelques retours de flamme et de sursauts belgicains. Mais si la Belgique connaît aujourd'hui la situation de nombreux états européens en proie aux poussées séparatistes, elle concentre les défis que l'Europe rencontre aujourd'hui: comment respecter les identités locales dans un ensemble supranational? Quelle place pour l'ancien état nation, coincé entre des revendications régionales et des aspirations européennes? Autant de questions pour lesquels l'auteur rétablit avant tout des faits tout en déroulant un récit enlevé et très accessible.    


- La vie des productrices
de Yonnick Flot et Christine Beauchemin-Flot
Éditions Séguier / Mars 2016


La création cinématographique a longtemps été réservée aux hommes. Et lorsque les femmes s'y sont aventurées, le verbe est à propos, on n'accorda guère de crédit à leurs contributions. C'est là tout le projet des auteurs: réparer les injustices et sortir de l'oubli ces grandes figures "au féminin" qui, productrices de chefs-d'œuvre du xxe siècle, méritent d'être réinstallées au générique des génériques. D'Alice Guy "premier cinéaste" au monde, aux épouses de Pialat, Micheline et Sylvie, en passant par Mag Bodard, Christine Gouze-Rénal, Albina du Boisrouvray, Margaret Ménégoz, Julie Gayet... Femmes souvent d'exception, sujettes à des destins glorieux ou contrariés, toutes ont pris leur part à l'histoire du septième art.


- Le coiffeur de Marie-Antoinette et autres oubliés de l'histoire
de Frédéric Richaud
Éditions Cherche Midi / Mars 2016


Un agent de police qui règle la circulation au sommet du mont Everest, un voleur de cerveau, un coiffeur qui fait couper la tête de sa meilleure cliente, un aubergiste aveugle, un écrivain connu inconnu, un berger chilien poursuivi par des vampires, un ancêtre de Jacques Chirac… Soixante-quinze portraits, soixante-quinze seconds rôles qui ont vécu dans l'ombre d'un grand homme (Napoléon, James Dean, Socrate, Marcel Proust…) ou d'un grand événement (le débarquement de Normandie, la conquête de l'espace, la découverte de l'Amérique…) et qui ont, chacun leur tour et à leur manière, et parfois même sans le vouloir, contribué à écrire l'histoire du monde. Comme dit le proverbe: "L'essentiel, c'est de participer".


- Le désamour. De la maltraitance à la résilience
de Leïla Zaoui
Éditions Michalon / Mars 2016


Elles étaient quatre filles, quatre sœurs, mais c'était après la petite Leïla que sa mère en avait. Coups, privations, humiliations… tout était bon pour lui nuire. Pourquoi cette violence de la part d'une mère qui élevait seule ses enfants? De quelle faute la petite Leïla était-elle coupable? Et pourquoi personne n'a jamais rien dit? Si son parcours n'a pas été facile, son salut tient à celles et ceux qui lui ont tendu la main, chacun à leur façon. Aujourd'hui sereine, Leïla n'est animée ni par la vengeance ni par la rancune. Ce livre représente l'étape ultime de sa résilience. Son histoire, la manière dont elle a surmonté ces épreuves, lui donnent un regard particulier sur les situations qu'elle rencontre et la façon dont elle accompagne la reconstruction des êtres. Car, de cette enfance meurtrie, Leïla en a fait une force désormais tournée vers les autres: elle est aujourd'hui éducatrice spécialisée et achève sa formation de thérapeute familiale.


- Le grand leader et le pilote
de Blaine Harden
Éditions Belfond / Mars 2016


1950. Alors qu'il était censé n'être qu'un pantin porté au pouvoir par Staline, Kim Il-sung, poussé par sa mégalomanie galopante et son ego démesuré, plonge son pays déjà exsangue dans la guerre de Corée. Un conflit qui va coûter la vie à des centaines de milliers de victimes, et aussi paradoxalement construire la légende de la dynastie Kim. No Kum Sok n'est encore à l'époque qu'un jeune pilote de chasse. Pendant des années, il va jouer la comédie du communiste fanatique, du valeureux soldat prêt à mourir pour son pays et pour le rayonnement de celui qui s'est autoproclamé Grand Leader. Cependant, en secret, No nourrit un rêve fou: être le premier pilote à déserter et à poser son Mig sur une base du Sud contrôlée par les ennemis jurés: les Américains. Un geste de défiance inouï aux conséquences retentissantes, qui va faire trembler l'équilibre géopolitique mondial.


- Les fils de princes
de Jean-Luc Domenach
Éditions Fayard / Mars 2016


À partir de 1927, les leaders communistes ne sont plus en sécurité et leurs enfants, sur lesquels reposent les espoirs politiques, doivent être protégés. Mao, Zhou Enlai et les autres préfèrent garantir leur survie en les envoyant en URSS, chez des parents éloignés, ou dans de modestes fermes. Ce n'est qu'en 1949 que ces rejetons rejoignent Pékin, après des années de privations, de souffrance et d'exil. S'ouvrent alors pour eux les portes des Murs rouges de Zhongnanhai, dépendance de la cité interdite dans laquelle les clans familiaux des plus grands révolutionnaires sont réunis. Fêtes, loisirs et abondance rythment leur quotidien au sein de cette enceinte où ils font l'objet des plus grands soins. Ce sont les princes de la nouvelle aristocratie rouge. Les purges révolutionnaires n'auront pas raison d'eux: ils sont formés dans les meilleures universités et le réseau colossal qu'ils ont développé dans la cour de Mao leur permet de prétendre aux meilleurs postes. Économie, politique, défense, la caste prend bientôt, et dans tous les domaines, la place des anciens leaders affaiblis, jusqu'à devenir, aujourd'hui, les maîtres de la Chine. C'est l'histoire de ces princes rouges que nous raconte Jean-Luc Domenach dans cet ouvrage passionnant, enquête historique inédite sur cette élite à la tête d'un des empires les plus puissants du monde.


- Les secrets de l'univers
de Hubert Reeves
Éditions Robert Laffont / Mars 2016


Conteur magistral, Hubert Reeves a su intéresser un large public à l'histoire de l'Univers. Cet ouvrage, dédié "à tous ceux que le monde émerveille", réunit cinq livres majeurs de l'astrophysicien, qui permettront au lecteur de mieux connaître et de mieux comprendre les extraordinaires avancées de la cosmologie. Big Bang, matière noire, énergie sombre, univers parallèles, antimatière, trous noirs... Toutes les découvertes de ces dernières décennies sont exposées par Hubert Reeves, inégalable dans l'art d'initier le profane à des phénomènes d'une grande complexité. Il explique quelles observations mènent les astronomes grâce aux observatoires terrestres et aux satellites, qui ont connu des développements majeurs. Il montre également comment la conquête de l'infiniment petit, grâce aux accélérateurs de particules, permet aux physiciens de préciser leur connaissance des constituants de la matière, les particules, dont le fameux boson de Higgs, et de leur rôle fondamental dès les premiers temps de l'Univers, lors de la première seconde, de savoir comment ces particules auraient surgi du vide, puis comment l'Univers a pu produire atomes, molécules, étoiles, galaxies, amas de galaxies, mais aussi notre propre système solaire, l'infiniment petit permettant aussi la compréhension de l'infiniment grand. "L'Univers a-t-il un sens?" Cette question fondamentale sous-tend toute la réflexion et toute l'œuvre d'Hubert Reeves. L'astrophysicien garde l'espoir que pour l'homme, dont la conscience est apparue récemment au regard des 13,8 milliards d'années d'histoire de l'Univers, l'intelligence n'est pas nécessairement un cadeau empoisonné. L'absurde est encore évitable. L'éveil de la jubilation est, peut-être, l'antidote le plus efficace à l'autodestruction de l'homme et de la planète, écrit-il. Une jubilation qu'il distille pour le plus grand plaisir du lecteur.


- Les secrets du Gotha
de Ghislain de Diesbach
Éditions Perrin / Mars 2016


L'Almanach de Gotha, appelé simplement le Gotha, fut, entre 1763 et 1944, le guide de référence de la haute noblesse et des familles royales européennes. À partir de cette nomenclature, Ghislain de Diesbach brosse avec verve et finesse l'histoire de dix-sept maisons royales, princières ou ducales, qui ont régné sur une vingtaine de pays européens. En biographe accompli, il privilégie les portraits, raconte les secrets, rivalités, grandeurs et petitesses des souverains et des familles illustres ou oubliées qui ont fait l'Europe. L'humour, omniprésent, se conjugue avec la richesse des informations et la saveur des anecdotes pour offrir une histoire dynastique du Vieux Continent.    


- Ma terre empoisonné
de Tran To Nga
Éditions Stock / Mars 2016


Tran To Nga raconte ici son étonnant destin franco-vietnamien, une vie de combats et d'utopies. Issue d'une famille d'intellectuels, elle grandit au temps de l'Indochine française et vit au plus près la lutte pour l'indépendance. Après de brillantes études à Saigon puis à Hanoi, elle s'engage dans le mouvement de libération du Sud-Vietnam contre la présence américaine. Dans les années 1960, alors que la violence fait rage, elle s'active au cœur de la jungle, dans les camps de maquisards. Son destin bascule quand les avions de l'US Army larguent d'énormes quantités de désherbant sur ces forêts. Ce produit, surnommé "agent orange", a des effets dévastateurs: les arbres meurent, les sols sont pollués, des centaines de milliers de personnes contaminées. Nga, elle-même atteinte par ces nuages toxiques, découvrira, des années plus tard, les ravages qu'ils peuvent provoquer. Aujourd'hui, elle vient en aide aux victimes oubliées de l'agent orange et poursuit devant la justice française vingt-six sociétés américaines de pétrochimie l'ayant fabriqué. Dans ce livre, écrit avec Philippe Broussard, l'auteur retrace le parcours qui l'a conduite également à connaître la clandestinité, la torture et la prison. Son récit de la guerre du Vietnam et de ses conséquences offre une vision inédite du conflit, dénuée de haine, touchante d'humanité, d'amour maternel et de courage.


- Mauvais père
de Caroline Bréhat
Éditions Les Arènes / Mars 2016


Lorsque Caroline, une jeune Française installée à New York, épouse le séduisant Julian, elle n'imagine pas l'enfer qui l'attend: manipulation, intimidation, violence. Elle demande le divorce, mais Julian cherche à obtenir la garde exclusive de leur fille, pour se venger. Véritable pervers narcissique, il réussit à semer le doute sur l'état mental de son ex-femme. Il est sur le point de la faire arrêter. Elle s'envole pour la France avec sa fille. Il invoque la Convention de La Haye sur les enlèvements internationaux: Caroline est fugitive, hors-la-loi et risque la prison. Elle n'est pas la seule mère condamnée à assister à la destruction de son enfant et accusée de le manipuler pour lui faire dire que le père est violent. C'est le "syndrome d'aliénation parentale", qui fait fureur aux États-Unis et atteint désormais la France. Après un marathon judiciaire de plusieurs années, Caroline finit par gagner en appel. La folie de son ex-mari est reconnue en France et sa fille sauvée. La décision de la cour d'appel de Rennes fait jurisprudence.


- Nos enfants sont des poètes. 150 perles entendues en classe
de Dominique Resch et Claire Bretecher
Éditions Autrement / Mars 2016


- Moi, j'aimerais trop y aller, à l'école des femmes. Ça doit être chaud. Rafik, 15 ans
- Franchement, je ne vois pas pourquoi on se pose plein de questions sur la mort alors que quand on sera mort on ne se posera pas de questions sur la vie. Margaux, 18 ans
- Putain, c'est qui le bâtard qui m'a niqué mon quatre couleurs? - Demande poliment, s'il te plaît. Nathan et Djamel, 13 et 14 ans


- Paris. Restaurants d'antan et de toujours
de Barbara Kamir
Éditions Parigramme / Mars 2016


Simples bistrots ou établissements prestigieux, les restaurants "historiques" de Paris ne se résument pas à une carte, aussi savoureuse soit-elle. En passant leur seuil, le convive d'aujourd'hui sent encore la présence de ceux qui l'ont précédé: forts des Halles, maquignons des abattoirs de la Villette, demi-mondaines des boulevards, encyclopédistes des Lumières où affairistes de la place de la Bourse. Leurs ombres peuplent toujours de merveilleux décors sur lesquels le temps n'a pas eu de prise.


- Paris c'est chic
de Élodie Rouge et Angeline Melin
Éditions Parigramme / Mars 2016


Insolentes, audacieuses, raffinées… les vraies Parisiennes ont le chic pour dénicher, du Marais au canal Saint-Martin, de Passy à la rue du Bac, boutiques de créateurs, brocantes décalées, cantines gourmandes et coins secrets. Avec les rédactrices du site Do it in Paris, découvrez les adresses les plus stylées de chaque quartier. Le Best of de Paris.


- Petits et grands musées de Paris
de Valérie Appert
Éditions Parigramme / Mars 2016


Rêver devant les Nymphéas de Monet ou d'étranges sarcophages au Louvre…
Méditer devant des bouddhas millénaires ou des poupées vaudou…
Admirer des avions extraordinaires ou la chambre de Marcel Proust…
S'interroger devant les mystères de l'évolution, les océans ou les étoiles…
Découvrir l'histoire de la Résistance ou celle du monde arabe…
S'amuser de contrefaçons éhontées, de rapports de police grivois, d'automates plus vrais que nature…
Afrique, art, cinéma, Égypte, histoire, impressionnisme, judaïsme, Moyen Âge, musique, sculpture, sport, théâtre: tous les goûts, toutes les passions sont à assouvir dans les petits et grands musées de la capitale. Émerveillement garanti. Indispensable pour les Parisiens d'un jour ou de toujours


- Sous le charme du fait divers
de Mara Goyet
Éditions Stock / Mars 2016


Qui irait camper sur les rives de la Vologne avec ses enfants?
Qui inviterait le petit Kevin Landru pour les dix ans de sa fille?
Qui n'a pas senti une légère hésitation en ouvrant la porte de son congélateur?
Qui croit encore en la longévité d'une joggeuse?
Faits divers, vous nous hantez. Et vous faites notre enchantement.


- Traces psychiques de la domination. Essais sur Kardiner
de Anne Raulin
Éditions Le Bord de l'Eau / Mars 2016


L'après-Seconde Guerre Mondiale a vu aux Etats-Unis une mobilisation des sciences humaines, associant chercheurs européens (Adorno, Horkheimer….) et américains, pour comprendre les causes de l'antisémitisme et du racisme et ses conséquences sur la société américaine. Dans ce contexte, Kardiner, psychanalyste formé auprès de Freud et promoteur du rapprochement entre psychanalyse et anthropologie, a cherché à estimer l'impact de la hiérarchie raciale et sociale sur le psychisme et dans l'inconscient de ceux qu'elle opprime. Inventant une méthodologie entre cure analytique et enquête sociale, il le saisit ici dans le rapport entre Noirs et Blancs. Afin de donner à cette œuvre sa puissance d'interpellation, Anne Raulin a établi une biographie originale de Kardiner et l'a située dans sa synergie intellectuelle entre Harlem Renaissance et Black Empowerment. Articuler anthropologie, sociologie et psychanalyse dans l'approche des questions communes aux grandes métropoles contemporaines, aux Etats-Unis comme ailleurs, semble plus que jamais nécessaire. En France tout particulièrement, cette conception d'un rapport dynamique entre individus et sociétés avaient en leur temps alimenté des auteurs aussi divers que Merleau-Ponty, Balandier, Bastide, ou Bourdieu, et aussi, à sa façon, Simone de Beauvoir. L'actualité de ce pays ne lui donne-t-elle pas un nouvel écho?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Dim 3 Juil - 20:46

- Une histoire de la marche
de Antoine de Baecque
Éditions Perrin / Mars 2016


Des pèlerinages aux randonnées, des drailles transhumantes aux manifestations politiques, il n'y aura guère eu d'interruption dans la pratique de la marche. La circulation pédestre fait l'homme. Elle est une activité constitutive de l'être humain. Pour en faire l'histoire, Antoine de Baecque part à la rencontre de toutes les formes de marches, et des hommes qui les pratiquent: les peuples et les métiers dont l'identité même semble nomade et pédestre, des Lapons aux Sioux, des colporteurs aux bergers; les pèlerins, selon toutes les traditions, ceux qui remontent aux sources du Gange ou empruntent le Tôkaidô, comme les marcheurs de Compostelle et de La Mecque. Et si la marche a quasiment perdu ses professionnels, elle a inventé ses praticiens du week-end, ses usagers du temps libre, les randonneurs. Mais l'on chemine aussi en ville, depuis l'apparition des promenades urbaines du XVIIe jusqu'aux "manifs" les plus récentes. Qu'elle permette de mieux vivre, de survivre ou qu'elle soit le support incarné de revendications, la marche a une histoire. Antoine de Baecque, nourri aux sources les plus diverses, déploie ses talents d'historien et de conteur pour offrir un livre profondément original et vivant.    


- Vous n'aurez pas ma haine
de Antoine Leiris
Éditions Fayard / Mars 2016


Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n'a qu'une arme: sa plume. À l'image de la lueur d'espoir et de douceur que fut sa lettre "Vous n'aurez pas ma haine", publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment, malgré tout, la vie doit continuer. C'est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu'il nous offre. Un témoignage bouleversant. Ancien chroniqueur culturel à France Info et France Bleu, Antoine Leiris est journaliste. Vous n'aurez pas ma haine est son premier livre.


- Voyages en autistan
de Josef Schovanec
Éditions Plon / Mars 2016


Du grand bazar de Tabriz, en Iran, aux stations fantômes du métro londonien, en passant par les cimetières abandonnés de Transylvanie, le train mythique qui relie Djibouti à Addis-Abäba, ou encore la gastronomie des zones tribales du Balouchestan, Josef Schovanec, philosophe-saltimbanque de l'autisme et de la différence, nous entraîne dans un surprenant voyage en Autistan, ce pays de l'étrange dont les routes s'ouvrent pourtant sur le pas de notre porte. Enfant autiste devenu grand, rescapé de la camisole chimique qu'un voyage de trois stations en bus rendait malade, cet infatigable globe-trotter et polyglotte pose, page après page, un regard plein d'humour et d'érudition sur un pays, une culture, une langue, une cérémonie, un plat national dans un jeu de miroir ou handicap et normalité s'éclairent mutuellement d'une saisissante lueur. Au sein de ce recueil de ses chroniques diffusées chaque dimanche sur Europe 1 dans l'émission "Carnets du monde", Josef Schovanec tisse grande histoire et petites anecdotes recueillies au fil de ses nombreuses transhumances sur tous les continents, et nous montre comment nos vies "normales" peuvent, elles aussi, goûter enfin au parfum envoûtant de l'ailleurs.


- Devoir d'inventaire
de Philippe Saint-André et Alain Gex
Éditions Robert Laffont / Février 2016


C'est en février 2012 que Philippe Saint-André prend officiellement les rênes de l'équipe de France. Sévèrement vilipendé pendant près de quatre ans, il revisite ici son parcours semé d'embûches à la tête du XV tricolore jusqu'à la branlée historique face aux All Blacks (13-62). Sans sa cacher, PSA a choisi d'assumer en toute franchise ses responsabilités dans ce désastre. Il évoque les secrets de fabrication de l'équipe, livre ses souvenirs de vestiaire et nous fait vivre de l'intérieur les matches des Bleus lors du Mondial. Il ne manquera pas non plus d'allumer certains éminents personnages du rugby français et de dévoiler les travers d'une nouvelle génération de Bleus qui ne lui a pas facilité la tâche. Ailier farouche et insaisissable, réputé pour ses grandes envolées, Saint-André revient également avec humour sur son immense carrière de joueur. Le récit sincère et joyeux du capitaine d'une équipe qui l'emporta par deux fois sur les All Blacks chez eux, en 1994, et termina troisième de la Coupe du monde 1995, en Afrique du Sud. Ayant retrouvé sa liberté de parole après le Mondial, il est avide de raconter son mandat sans masquer les difficultés et les obstacles rencontrés. Un témoignage de poids dans le débat qui fait rage sur l'avenir du XV de France, à l'aube du Tournoi des VI Nations.


- Drôles d'endroits pour un coup de foudre
de Danielle Moreau
Éditions Michel Lafon / Février 2016


"Cela fait des années que les coups de foudre me fascinent. Ils prouvent que l'amour peut surgir partout, même dans les circonstances et les endroits les plus inattendus. Après un échange de gifles retentissant suivi de soixante-six ans de bonheur pour Frédérique Hébrard et Louis Velle, lors d'un détournement d'avion pour Demis Roussos, dans une prison pour Jacques Vergès, devant une simple photo (François Mitterrand, Arielle Dombasle, Romy Schneider) ou un écran de télévision (Thierry Ardisson). Sans compter les rencontres sur les bancs des grandes écoles, les terrains de sport, les lieux de travail, et certaines retrouvailles à l'âge mûr qui font fi de l'état civil. Princes et princesses, acteurs et actrices, hommes ou femmes politiques, avocats, journalistes… les héros de ces pages vous feront rêver, sans nul doute. Mais vous verrez aussi que Cupidon ne vise pas que des vedettes et se trouve souvent là où on ne l'attend pas, ou plus. Alors, cœurs solitaires, ne perdez pas espoir".


- Du sexe en Amérique
de Nicole Bacharan
Éditions Robert Laffont / Février 2016


Autant que la politique, et peut-être plus encore, la sexualité a construit l'Amérique. Elle a forgé l'identité profonde de ce pays que l'on dit "puritain", accompagné son histoire, orienté son destin. Depuis le choc du XVIIe siècle, lorsque les colons corsetés et condescendants sont tombés nez à nez avec d'insolents sauvages explosant de sensualité, l'obsession du sexe, parfois sa hantise, a nourri l'aventure américaine, avec ses flots de fantasmes, de désirs, de frustrations, de violences aussi, et modelé durablement les mœurs et les esprits. C'est ce grand roman intime et inédit que Nicole Bacharan nous propose ici. Une autre histoire des États-Unis qui fouille au plus profond des êtres. Cheminant au fil des siècles, l'auteur va à la rencontre des Américains du passé, se glisse dans leur peau, partage leurs émois, dévoile leurs vices enfouis sous la vertu, et nous révèle leurs secrets d'une plume résolument romanesque. Cette longue épopée sexuelle n'est pas toujours une partie de plaisir. C'est le sexe, si convoité, si haï, qui impose l'ordre chez les Puritains et les sorcières suppliciées. Le sexe, qui imprime l'esclavage dans les corps des Noirs avec une violence inouïe. Le sexe, qui s'avilit dans la guerre civile et les traques perverses du maccarthisme. Mais le sexe aussi, qui s'épanouit dans les années folles et les sixties, et triomphe au temps d'Internet et de la pornographie. À chaque époque se réinvente le même inconscient collectif: l'obsession de la pureté et de la transparence, et cette recherche frénétique de la perfection morale qui ne peut produire que son contraire, le mensonge et l'hypocrisie. Telle est l'identité américaine, pays de la liberté mais aussi pays de l'esclavage, écartelé entre idéaux inatteignables et pulsions incontrôlables, une nation mal à l'aise avec sa sexualité. Aujourd'hui, à l'heure ou on célèbre tant la liberté des corps, les États-Unis n'en ont pas fini avec ce paradoxe originel.


- Faut-il renoncer à la liberté pour être heureux ?
de Roland Gori
Éditions Actes Sud / Février 2016


En dénonçant une conception du bonheur qui se limite trop souvent à la simple recherche d'une sécurité matérielle et individuelle, l'auteur continue de mettre en garde sur les dangers de la pensée utilitaire et la confiance aveugle placée dans l'automatisme des procédures, qui soumet à une forme dangereuse, parce que souvent inconsciente, de servitude volontaire. Tout en exhortant à se montrer vigilants vis-à-vis des nouvelles technologies qui installent et légitiment un système politique et culturel favorisant l'impérialisme du marché et menaçant la démocratie, Roland Gori livre une réflexion salutaire sur la nécessaire culpabilité, fondatrice du lien social, et allant de pair avec l'exercice d'une liberté authentique.


- Géographies de la mémoire
de Philippe le Guillou
Éditions Gallimard / Février 2016


On peut se raconter en prenant appui sur les grandes étapes d'une vie, l'enfance, l'adolescence, les années de formation, la maturité, l'âge qui vient. Le parti pris par Philippe le Guillou dans Géographies de la mémoire est différent: on retrouve certes ces phases capitales d'une existence dont le cheminement affectif et intellectuel se place sous le signe des mots et des livres, mais c'est un parcours à travers les territoires et les lieux d'une vie qui sous-tend ce récit autobiographique. Plutôt que de centrer le regard sur lui, l'auteur l'ouvre aux espaces aimés et inspirateurs: la Bretagne, les bords de Loire, l'Irlande, Rome, Paris. Géographies de la mémoire modifie la perspective autobiographique: il s'agit de se dire à travers les paysages et les villes, dans la pudeur et les intermittences de la mémoire, il s'agit aussi de faire revivre quelques présences essentielles, figures familiales, anonymes capitaux, écrivains admirés, témoins des sutures décisives d'une existence. Passent ainsi les veilleurs ancestraux des confins du Finistère, quelques intercesseurs lus puis rencontrés, Mohrt, Gracq, Déon, Fernandez, Grainville, des religieux et des artistes; défilent surtout les paysages qui, depuis L'inventaire du vitrail, ne cessent d'inspirer l'écrivain: la rivière du Faou, les grèves de l'Aulne, quelques sanctuaires élus, les berges de la Loire, les quais de la Seine et du Tibre, les tourbières d'Irlande et les proues basaltiques, Paris et son royaume intérieur. Géographies de la mémoire est un livre de souvenirs et de confessions, mais dans lequel la première place revient aux lieux et à ceux qui les habitent.


- Ils ont osé ! 40 exploits incroyables
de Pierre Bellemare
Éditions Albin Michel / Février 2016


Ils sont célèbres ou inconnus, ils appartiennent à toutes les époques, à tous les milieux, mais ils ont un point commun. Un jour, dans des circonstances extraordinaires ou banales, par idéal, pour sauver leur vie ou pour toute autre raison, ils ont fait ce dont on ne les aurait jamais crus capables, ils ont accompli l'impensable, l'inimaginable, ils ont osé. À côté de figures de légende, comme Spartacus, on découvrira ces héros et héroïnes du quotidien que sont Anna Walters, qui a commencé à étudier à vingt-huit ans, pour devenir avocate et sauver son frère injustement condamné pour meurtre, ou Gérard Duchez, membre d'un réseau de Résistance, qui a volé au péril de sa vie les plans du Mur de l'Atlantique et contribué au succès du Débarquement. Tous ne sont pas sortis indemnes de leur aventure. Quelquefois, c'est la mort qui les attend à la fin de ces récits haletants, mais ils ont été au bout de leurs forces ou de leur idée, ils ont été les premiers ou les premières et ils méritent à jamais notre admiration.


- L'art d'aimer à la folie
de Joseph Vebret
Éditions Du Moment / Février 2016


L'amour est un des thèmes majeur de la littérature, plus encore au XIXe siècle qui vit naître le roman moderne et d'inoubliables chefs-d'œuvre faisant à jamais partie du patrimoine culturel mondial. Qui n'a pas lu Atala, La Chartreuse de Parme, La Dame aux camélias, Madame Bovary ou Le Lys dans la vallée, ne sait pas ce qu'est l'amour véritable et malheureux, la passion, l'attente, le jeu des illusions, l'angoisse de perdre et de se perdre dans les filets de Cupidon ou d'Éros. Mais connait-on les vraies histoires d'amour qui se cachent derrière les grandes œuvres? Car, au-delà de leur talent créateur, les écrivains romantiques sont aussi des hommes aux histoires d'amour, souvent chahutées, qui ont irrigué leur génie créateur et ensemencé des pans entiers de leur œuvre. Dans un genre romanesque, Joseph Vebret raconte les amours des grandes plumes du xixe siècle, des plus délirantes aux plus dramatiques, voire même scandaleuses pour l'époque. On y croise Chateaubriand, Madame de Staël, Benjamin Constant, Lamartine, Vigny, Musset, George Sand, Dumas père et Fils, Nerval, Flaubert, Hugo, Zola, Gautier, Rimbaud et Verlaine, Oscar Wild, Tourgueniev, Maupassant, Mallarmé, Stendhal, Michelet, Balzac, Baudelaire, mais aussi des épouses, des maîtresses, des amants, des courtisanes, des prostituées, des femmes du monde et des comédiennes qui furent autant de muses, souvent demeurées secrètes. À travers ces amours, embarquées dans le tourbillon de l'Histoire, c'est tout le XIXe siècle littéraire qui défile.


- L'inconnu du Glasgow-Londres
de Jane Eland
Éditions Cherche Midi / Février 2016


Je m'appelle Jane, comme la femme de Tarzan. La première phrase de ce livre est déjà en elle-même une pirouette d'autodérision. Celle qui, devenue mannequin après des études de lettres, n'est jamais dupe de rien nous y raconte une vie si incroyable qu'on ne peut que parler de "destin". Une robe légère décolletée, détonnant au milieu des autres convives, en a marqué le point de départ: Jane a croisé le chemin de Mike Eland lors d'un dîner mondain. Dès lors, son existence n'aura de cesse de rebondir. J'avais épousé un étranger. Je vivais avec un inconnu. Mais qui donc était véritablement son époux? Sur le lit d'une vie de rêve, d'excès et de luxe menée tambour battant, de la fréquentation quotidienne des plus éminentes célébrités du monde telles que Jackie Onassis, Terence Young, Cary Grant, Elizabeth Taylor, Anthony Quinn, Janet Jackson, Françoise Sagan, le prince Edward ou le Dalaï-Lama, sous les feux de cette richesse sans limites, était tapie une vérité secrète, une zone d'ombre inavouable. L'Inconnu du Glasgow-Londres est autant l'histoire d'une vie que le portrait saisissant d'un manipulateur surdoué, d'une imposture de haut niveau, la peinture d'un casse gigantesque aux allures de fiction. Mais en était-ce une? Il faudra le lire pour le croire.


- La vie réserve des surprises
de Caroline Boudet
Éditions Fayard / Février 2016


"Certains disent qu'une naissance est le plus beau jour de la vie d'une femme. Je dois être sacrément gâtée, alors. Parce que ma fille à moi est née trois fois. La première fois, comme tout le monde, quand on m'a posé sur le ventre cette petite masse chaude et chevelue, soudain si réelle après neuf mois à n'avoir été qu'une idée, deux bandes roses sur un test positif, trois échographies et des petits coups de pied dans mes côtes. La deuxième fois, franchement pas comme tout le monde, et dans un bruit de tonnerre, quand la pédiatre de la maternité est entrée dans ma chambre avec l'air caractéristique du médecin qui va-t'en filer un bon coup derrière la nuque et aimerait lui aussi être loin, loin de là. Surprise: mon bébé est porteur de trisomie 21. La troisième fois, quand, après quelques jours de plus que programmé dans l'enfer hospitalier, nous sommes rentrés à la maison avec cet enfant pas comme prévu. Ma fille, Louise, qui a deux bras, deux jambes, de bonnes grosses joues et un chromosome en plus". Par ce cri du cœur, la mère de Louise fait le récit émouvant et drôle d'une naissance pas comme les autres et de la découverte d'une enfant qu'on n'attendait pas. C'est l'histoire du chemin parcouru par une jeune femme bien ancrée dans sa supposée normalité, dont la petite fille vient faire exploser les certitudes et les horizons. Une véritable ode à la différence et aux surprises que la vie nous réserve.


- La voix de ma mère
de Bruno Racine
Éditions Gallimard / Février 2016


"Il m'a fallu attendre vingt-cinq ans après sa mort pour que surgisse en moi cette interrogation: quelle était la voix de ma mère? À cette question, je me doutais qu'il serait difficile de donner une réponse "objective". Je le pressentais depuis mon enfance, lorsque, étonné et incrédule, j'entendais mes camarades évoquer son "accent américain". Mais cette voix, tel Roland Barthes avec celle de sa mère, je ne l'entends pas davantage aujourd'hui". Bruno Racine.


- Le dernier des cathares: Pèire Autier
de Anne Brenon
Éditions Perrin / Février 2016


1300, le bûcher de Montségur n'est pas oublié et l'insoutenable souvenir de la répression cathare en Occitanie a étouffé tout désir de rébellion. La sainte Inquisition triomphe. Pourtant, alors que tout semblait être rentré dans l'ordre royal et catholique, Pèire Autier, un notaire réputé d'Ax, proche du comte de Foix, abandonne tous ses biens et prend le chemin de la clandestinité. Dix ans durant, sillonnant le pays, de cache en cache, fidèle à sa foi, il entreprend de reconstruire l'Église cathare. Dernière dissidence religieuse, ultime résistance à la normalisation monarchique, l'histoire de Pèire Autier est le récit d'une trajectoire hors du commun. La lutte sera inégale, l'Inquisition se donnant cette fois les moyens d'éliminer toute hérésie d'Occitanie.    


- Le dernier siècle français: 1914-2014
de Ralph Schor
Éditions Perrin / Février 2016


La France d'aujourd'hui et d'hier: destin ou déclin? Le titre du présent ouvrage peut être compris sous deux acceptions. La première, de nature chronologique, annonce l'étude des années écoulées depuis 1914. La seconde revient à poser une question centrale: au cours de cette période, la France a-t-elle perdu ses caractéristiques traditionnelles, son éclat, sa place particulière dans le concert des nations? Pour répondre à cette interrogation, les tendances profondes et les inflexions inattendues, le poids des guerres mondiales, les évolutions politiques, économiques, sociales et culturelles sont analysés avec précision et finesse. Il en émane ce grand récit menant de la Belle Époque au XXIe siècle qui décrypte l'identité française, tour à tour puissante, blessée, humiliée et déchirée, en proie aux incertitudes mais portée par un dynamisme et une créativité exceptionnels. Écrite avec limpidité, cette belle synthèse tord le cou aux simplifications hâtives pour inviter à un véritable débat.    


- Le New Deal Français
de Philip Nord
Éditions Perrin / Février 2016


Né aux États-Unis sous le mandat de Roosevelt, le New Deal a son pendant français. Engagé dans les dernières années de la IIIe République, prolongé sous le régime de Vichy, puis développé après la Seconde Guerre Mondiale, ce mouvement réforma la France, notamment par le développement de la planification de l'économie, la naissance d'un système de protection sociale, la première vague de nationalisations, mais aussi la création d'une politique culturelle d'envergure. À la Libération, la rénovation de l'État était certes inévitable, mais Vichy laissait en héritage tout un écheveau de concepts, d'initiatives et de pratiques. Contrairement à la vulgate, loin de rompre avec ces courants, la classe politique, gauche et droite, continuait de croire aux valeurs familiales, au culte des élites, à un État fort et interventionniste. La France de l'après-guerre ne fut pas ainsi entièrement neuve, puisée au creuset refondateur de la France libre conjugué au volontarisme gaullien. La modernisation du système, sans bouleversement des structures profondes, rendit possible la construction d'une république unique, politique et sociale, dans laquelle nous vivons encore pour une large part. Au terme de cette démonstration originale et nuancée, portée par une plume inspirée, Philip Nord dresse un tableau novateur de la France contemporaine qui invite à un large débat.    


- Les agriculteurs à la reconquête du monde
de Maximilien Rouer et Hubert Garaud
Éditions JC Lattès / Février 2016


Le monde agricole est-il en voie d'extinction? C'est ce que l'on peut penser face à l'intensité de la crise, à l'écoute des témoignages ou à la lecture des articles qui font des agriculteurs les boucs émissaires de la pollution, de la malbouffe, les victimes de la grande distribution. Hubert Garaud et Maximilien Rouer nous prouvent le contraire. Une véritable révolution est en cours: en associant le meilleur du savoir écologique aux extraordinaires avancées technologiques, en redéfinissant de nouveaux types de rapports plus équitables et transparents avec les distributeurs et les consommateurs, le monde agricole de demain sera plus productif, plus écologique et plus rentable. Les auteurs recensent plus de 100 actions et raisons d'espérer qui changeront tout, à condition que se dessinent une véritable orientation, une stratégie commune, et que les efforts de tous visent la même cible. Les métiers de la terre pourront redevenir bientôt un des plus beaux métiers du monde offrant une juste rémunération, l'espace et la merveilleuse proximité avec la nature, l'honneur et la belle responsabilité d'être en première ligne du changement climatique, d'entretenir la planète et de nourrir l'humanité.


- Les crimes passionnels
de Pierre Bellemare
Éditions Calmann Lévy / Février 2016


Aimer, un peu, beaucoup, passionnément, jusqu'à cette folie qui en amène certains à tuer. Ils se déclarent leur amour à coups de revolver, se marient en prison et sont acquittés sous les ovations du public. Un étudiant en philosophie abat l'un de ses camarades parce qu'il n'aime pas Jean-Paul Sartre. Là, toutes les femmes d'un village sont empoisonnées en une seule nuit. Le crime est parfois un acte d'amour. Mais il est aussi un moyen de recouvrer sa liberté pour vivre, avec une ou un autre, une nouvelle histoire passionnelle. Car dans tous ces actes fous, la passion mène la danse. À la lecture de ces chroniques captivantes, on ne peut s'empêcher d'imaginer la voix du plus extraordinaire conteur de France, Pierre Bellemare, qui ajoute de la passion à cette nouvelle édition des Crimes passionnels.


- Les derniers feux de la monarchie
de Charles-Eloi Vial
Éditions Perrin / Février 2016


La cour de France n'est pas morte avec l'Ancien Régime. Au contraire, elle n'a cessé de renaître de ses cendres et de se métamorphoser sous les quatre rois, Louis XVI, Louis XVIII, Charles X, Louis-Philippe, et les deux empereurs, Napoléon Ier, puis Napoléon III, qui ont occupé le pouvoir de 1789 à 1870. Écrit à partir de nombreuses archives inédites, ce livre sans précédent est riche en découvertes et en réflexions sur la vie quotidienne des souverains successifs et de leurs courtisans. D'une plume alerte, Charles- Éloi Vial transcrit leurs voyages, leurs fêtes et représentations publiques, mais aussi le cœur de leur intimité, à la fois au zénith de leur apogée, puis dans la brutalité de leur chute. L'auteur explique ainsi la permanence d'une tendance à l'enfermement et d'une volonté politique d'ouverture, paradoxe fondateur de la cour et plus largement de la vie politique nationale. C'est dire si ce remarquable ouvrage vient régénérer l'histoire de la cour, finalement grande gagnante du siècle des révolutions.


- Les petites âneries du permis de conduire
de Didier Angheben / Franck Perriard / Karine Vidonne
Éditions François Bourin / Février 2016


"Est-ce que les limitations de vitesse sont valables aussi pour les marches arrière?"  
"Pour freiner, je suis obligé d'arrêter d'accélérer?"
"On m'a dit qu'à un stop il faut que les quatre roues soient arrêtées et qu'à un cédez-le-passage deux seulement".
"Je me dis que, comme je n'arrive pas à apprendre à conduire, je devrais devenir moniteur. Peut-être que ça m'aiderait".
Des perles comme celles-là, nos moniteurs en entendent tous les jours. Dans ce petit livre illustré, tendre et drôle, les auteurs, tous trois moniteurs d'auto-école, n'ont gardé que le meilleur du meilleur. Avec Les Petites âneries du permis de conduire nous pénétrons dans l'univers des moniteurs d'auto-école et de leurs étonnants élèves. Occasion pour chacun de revivre avec nostalgie et humour ce moment si important: le passage de son permis de conduire.


- Leur patient préféré
de Violaine de Montclos
Éditions Stock / Février 2016


"Dans ce huis clos toujours recommencé et à mes yeux formidablement romanesque, dans cette foule de visages et ce concert de voix qui tissent la mémoire d'un psychanalyste et parfois se confondent, j'ai eu envie de connaître celui ou celle qu'ils n'oublieront pas: leur patient préféré, ou du moins capital. Celui dont le passé a peut-être fait mystérieusement écho au leur. Celui qui, hors des sentiers balisés de la psychanalyse, leur a parfois inspiré de la haine, de l'affection, du dégoût ou de l'admiration. Celui dont les mots, les songes, la fulgurance de la cure ou bien les résistances ont fait d'eux un psy différent". Violaine de Montclos


- Ma vie est une pomme
de Jeanne Mas
Éditions Michel Lafon / Février 2016


"On ne devient pas végétarien par hasard, on adopte ce style de vie d'abord par respect pour les animaux, la nature, la planète. Et puis un jour on réalise que l'on se sent mieux. On découvre une énergie nouvelle qui grandit en nous. Notre peau semble préservée des effets du temps qui passe, on traverse les hivers plus légèrement, on reste mince et on se sent purifié. Cela fait vingt-trois ans que je ne mange ni viande ni poisson, que je ne porte plus de cuir ou toute autre peau animale. Ce style de vie, je vous assure, est bien plus simple à adopter qu'on imagine. Une fois que l'on cède à la tentation végétarienne, tout devient une évidence naturelle".


- Moi, maton, j'ai brisé l'omerta
de Éric Tino et Laurence Delleur
Éditions Du Moment / Février 2016


Lorsqu'Éric Tino reçoit son courrier d'admission à l'école des surveillants pénitentiaires, il ressent un profond soulagement. Ce métier de fonctionnaire est la garantie d'un emploi et de revenus pérennes. Mais le jeune homme se trompe lourdement en pensant laisser derrière lui les difficultés. La violence, inhérente au milieu carcéral, n'épargne personne en détention. Pas même les gardiens. Les statistiques officielles permettent chaque année de quantifier ces agressions survenues entre détenus et envers les gardiens. En revanche, le ministère de la Justice s'applique à fermer les yeux sur les violences commises par le personnel pénitentiaire envers les détenus. Si dans un premier temps Éric s'attache à défendre coûte que coûte ses collègues, il constate rapidement l'horreur de ces violences. Choqué, il est d'abord contraint au silence, tout comme le sont les autres surveillants. En milieu carcéral, le délateur est un homme à abattre. Cultivant les secrets et les non-dits, l'administration pénitentiaire mériterait bien, elle-aussi, le surnom de "grande muette". Éric va pourtant trouver le courage de parler. Mais briser ce silence a un prix. Le 7 novembre 2006, il assiste au tabassage d'un détenu par deux collègues. Éric les dénonce anonymement à la gendarmerie. Quelques jours plus tard, son nom circule pourtant dans les coursives. Désormais, il est le traître, la balance. À partir de ce jour, sa vie, et celle de son épouse, à l'époque surveillante pénitentiaire elle aussi, dégénère en une longue descente aux enfers.


- Mon travail me tue ! burn-out, pourquoi nous craquons tous
de Jacqueline Remy
Éditions Flammarion / Février 2016


C'est un mal sournois, une terrible épidémie. Le burn-out ou "syndrome d'épuisement professionnel" menace aujourd'hui près de trois millions de Français. Pauline, la jeune avocate accro au travail, Frédéric, le gendarme qui refuse les dérives de sa brigade, Patrick, l'agriculteur stakhanoviste, Mathieu, le médecin généraliste submergé par le travail et son perfectionnisme, Jean, le patron de PME qui refuse de fermer sa boite, Virginie, ex-dg dans le marketing programmée pour réussir, Pierre-Yves, l'enseignant idéaliste, durant de longs mois, les journalistes Emmanuelle Anizon et Jacqueline Remy ont parcouru les rangs de cette "armée de l'ombre" sous-estimée par les statistiques, niée par la majorité des employeurs et peu prise en compte par le pouvoir politique. Les mots sont durs, ils cognent: "On m'a tué", "je suis massacré", "j'ai le cerveau grillé". D'un témoignage à l'autre, la même détresse, la même incapacité à détecter les signes avant-coureurs, les mêmes souffrances ressassées par des hommes et des femmes qui parlent de leur burn-out avec la gravité de rescapés. Au fil de seize existences broyées par la violence du monde du travail, cette enquête montre à quel point le burn-out touche tous les métiers et tous les milieux sociaux. Il est le symptôme des dérives organisationnelles, éthiques et humaines dont chacun souffre aujourd'hui. À lire, avant qu'il ne soit trop tard.


- Propos cocasses et insolites entendus en libraires
de Jen Campbell
Éditions Baker Street / Février 2016


Ce recueil, bestseller outre-Manche, réunit les questions les plus drôles, surprenantes et bizarres que les gens posent parfois à leurs libraires. Et pourtant rien n'a été inventé. Poète et nouvelliste, Jen Campbell s'est inspirée de son expérience de libraire à Édimbourg et à Londres pour rapporter dans un blog ses conversations invraisemblables, étranges ou extravagantes avec certains clients. Le succès de son blog lui a donné l'idée de partager sous forme de recueil ces perles complètement inouïes, et pourtant vraies.


- Tourisme en péril
de Jérôme Tourbier
Éditions JC Lattès / Février 2016


Comme chaque année, nous avons célébré à la fin des vacances la France en tant que première destination touristique du monde. Mais derrière cette affirmation se cache une réalité plus inquiétante. La France a pour la première fois quitté le podium des nations touristiques en termes de recettes. Nous sommes passés de la troisième à la quatrième place. Le seul pays du Top 20 mondial avec la Thaïlande à connaître une baisse de revenu liée au tourisme. Nous perdons du terrain par rapport à nos voisins européens et par rapport aux États-Unis. Un touriste dépense trois fois plus en Allemagne qu'en France. Depuis quinze ans, notre offre est peu en rapport avec les attentes des nouveaux voyageurs. C'est la qualité de nos capacités d'accueil qui est en cause. Il faut investir et former. Si nous retrouvons le niveau de croissance du tourisme mondial, l'industrie touristique apporterait un point au PIB de la nation, des milliers d'emplois pour les jeunes. Depuis cette année, Londres est passé devant Paris en tant que ville la plus visitée. Il faut vite réagir et Jérôme Tourbier nous offre des pistes pour reconquérir notre place.


- Tout sur Paris (ou presque). Petite encyclopédie des savoirs utiles et superflus
de Jean-Christophe Napias
Éditions Parigramme / Février 2016


Pourquoi le jambon-beurre s'appelle-t-il un "Parisien"?
Comment épelle-t-on Paris en langage des signes?
Où se trouvent les stations "fantômes" du métro?
Pourquoi la rue de Rennes ne commence-t-elle qu'au numéro 41?
Combien de ponts traversent-ils la Seine?
En 200 sujets, sans suite ni raison, ce petit précis de curiosités parisiennes est un subtil mélange de citations, de statistiques, de notations historiques, géographiques ou architecturales. Il répond à toutes les questions concernant la capitale et surtout à celles qu'on ne se pose pas.


- Un jour, je serai une étoile
À Milla, ma fille, pour que tu ne m'oublies jamais
de Leslie Demoulin
Éditions Michalon / Février 2016


"Il me semblait essentiel de trouver un moyen de me vider la tête après ces trente premières années de ma vie et de vous faire partager l'acharnement que celle-ci a eu sur moi. On dit que la roue tourne, mais quand? Cela ne m'impressionne pas, je suis du genre à prendre tout avec le sourire: "en vous remerciant, Madame la vie". Quand je résume mes aventures, je me dis toujours: "J'ai tout eu sauf la prison", et j'espère ne pas en avoir d'ailleurs. Abandon, adoption, battue, orpheline, maladie, en passant par la liquidation judiciaire de mon entreprise et des hommes pas toujours réguliers". L. D.
Leslie n'a jamais baissé les bras. Aujourd'hui, face aux épreuves qu'elle doit affronter depuis qu'on lui a diagnostiqué un cancer incurable à seulement 30 ans, elle n'a en rien perdu de sa joie de vivre. Pour donner du courage à ceux qui souffrent aussi, et pour laisser une trace, Leslie s'est mise à écrire. Parce que le temps presse, parce que sa fille, Milla, n'a que cinq ans, et qu'elle ne la verra sans doute pas grandir, elle a décidé de lui offrir le récit de sa vie, comme un ultime cadeau, pour faire taire sa peur de disparaître et trouver enfin la paix. Le témoignage exemplaire d'une jeune femme hors du commun.


- Un voyage inattendu
de Lucien Douroux
Éditions Cherche Midi / Février 2016


Lucien Douroux est né en 1933 dans un petit village d'Auvergne au sein d'une famille d'agriculteurs. Alors qu'il cumule les travaux à l'exploitation familiale avec un emploi d'ouvrier dans une coutellerie voisine, il rejoint le mouvement de la Jeunesse agricole catholique (JAC). Cette rencontre va changer le cours de son existence. Il découvre Paris, d'autres milieux, des idéologies nouvelles, milite pour plus de fraternité sans jamais rompre avec ses racines auvergnates. Son caractère visionnaire, sa détermination, sa résistance montagnarde et la force de ses valeurs catholiques en font un être singulier, armé pour les plus grandes conquêtes. En 1970, le Crédit Agricole s'impose à lui. Il y entre comme on entre en politique ou en religion, avec la passion et l'âme d'un missionnaire. Il n'aura de cesse alors de défendre ses idées et de façonner le Crédit Agricole d'aujourd'hui, transformant avec conviction la banque des agriculteurs en une banque globale et internationale, tout en conservant l'esprit de ses origines. Cet ouvrage est le récit du voyage inattendu d'un fils de paysan auvergnat qui s'est hissé à la tête du Crédit Agricole et porte un regard aiguisé sur un monde en pleine mutation.


- Une histoire du Brésil
de Michel Faure
Éditions Perrin / Février 2016

Le Brésil est un accident de l'histoire, une invention fortuite. Pays immense peuplé de quelques colons portugais au milieu d'Indiens innombrables au moment de la conquête au XVIe siècle, marqué par une économie esclavagiste, des tensions régionalistes et des révoltes nombreuses, il est désormais un pays cohérent rassemblant un peuple patriote parlant une même langue, un portugais chantant. Socialement injuste, politiquement très vivant, culturellement joyeux, le Brésil offre à lire une énigme où s'affrontent cordialité et violence, misère et prospérité, silences et chansonnettes, blessures du passé et frustrations du présent que symbolisent les bidonvilles sur les flancs de cités modernes et mondialisées. Les disparités sociales, les injustices, la tradition de clientélisme et de corruption s'inscrivent dans une histoire longue et douloureuse où s'entremêlent illusions, passion, langueur et colère. Le Brésil a été inventé par des colons et des esclaves, par l'énergie des hommes, leurs ferveurs religieuses, leur cupidité, leur curiosité, leurs aspirations à une vie meilleure. Révoltes brutales et particularismes centrifuges, conservatisme et volonté républicaine, dictatures et démocraties ponctuent cinq siècles d'un passé bousculé et confus. Ce livre en raconte avec maestria les étapes, des grandes découvertes d'hier aux désillusions d'aujourd'hui.    


- À côté, jamais avec
de Jean-Marie Parisis
Éditions JC Lattès / Janvier 2016


Ce que je pense, ce que je regarde, ce que je suis aujourd'hui, je le pensais, le regardais, l'étais déjà à six, neuf ou douze ans, pour moi-même, sans pouvoir ou vouloir le formuler. Chaque fois qu'on me reprenait sur ceci ou cela, je répondais je sais, je sais. Et j'avais raison, je savais. J'avais déjà vécu, en réalité, en intuition ou en imagination, tout ce que j'ai vécu. L'enfance, je ne la regrette pas. Je m'en souviens, la rêve, l'imagine encore. Des visages, des échos, des feux. Le temps me cachait la vue, je l'ai écarté.  J.-M. P.


- Biribi
de Dominique Kalifa
Éditions Perrin / Janvier 2016


Une plongée dans l'enfer de l'archipel des bagnes militaires français. Biribi était le nom donné, au XIXe siècle, aux bagnes militaires installés par l'armée française en Afrique du Nord pour se débarrasser de ses "mauvais sujets": rebelles, fortes têtes, condamnés des conseils de guerre, parfois aussi opposants politiques, homosexuels ou faibles d'esprit. L'auteur décrit l'histoire tragique de ces hommes soumis aux brimades et aux sévices infligés par des sous-officiers indignes, au travail harassant sous un soleil de plomb, à la violence de ce qui constituait les bas-fonds de l'armée. Mais il montre aussi comment le courage de quelques-uns, militants, médecins ou reporters, comme Albert Londres, contribua à faire prendre conscience au pays de l'horreur vécue dans ces camps disciplinaires. Les derniers "corps spéciaux" de l'armée française furent supprimés au début des années 1970.  


- Bowling
de Virginie Thobor
Éditions Cherche Midi / Janvier 2016


Le bowling est partout dans le monde. Très populaire, il est pratiqué par des millions de personnes, en famille, entre amis ou dans des clubs. Le plaisir d'abattre des quilles et de réaliser un strike reste le but de tout joueur. Un loisir, certes, mais avant tout un sport. Le faire découvrir, donner les clés de la réussite, telles sont les ambitions de Bowling. Du loisir à la pratique sportive, ce livre transforme les débutants d'un jour en joueurs de toujours. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le bowling vous sera révélé, et, de curieux, vous deviendrez passionnés. Novateur, original et dynamique, l'ouvrage indispensable à tout professionnel ou amateur.


- Comment j'ai sauvé mon enfant
de Nadia Remadna
Éditions Calmann Lévy / Janvier 2016


"Je les vois, les députés, les élus depuis quinze ou vingt-cinq ans. Le seul truc qui leur fait peur, c'est les gens. Diriger, ils trouvent ça super. S'il n'y avait que des dossiers à gérer, ça serait top, mais le problème, c'est nous, les gens. Sauf que nous, on n'en peut plus. Nous sommes épuisés. On en a marre de voir nos enfants sans diplôme, sans travail, assistés. On en a marre d'aller voir nos enfants en prison. On a été patients, mais attendre, attendre… On attend quoi? J'étais représentante des parents d'élèves, je me suis impliquée, je me suis formée pour devenir travailleur social, je discute avec les parents des copains des enfants, je parle à tout le monde. Une maman démissionnaire, jamais, ô grand jamais, j'en ai rencontré.Par contre, j'ai vu des mamans épuisées, fatiguées, désespérées. Alors, qu'est-ce que je me suis dit? Il faut qu'on se réveille". Pour tous ceux qui en ont assez des soi-disant experts, un livre féroce, souvent caustique, qui alerte et dit les choses comme elles sont dans les quartiers difficiles: la drogue comme débouché professionnel, la diffusion effrayante de l'islamisme et la lamentable réponse des officiels.


- Comment je suis devenue chamane
de Claire Marie
Éditions Fayard / Janvier 2016


"Psychologue, je travaille à l'hôpital, dans un service de management de la douleur. Il y a cinq ans, j'ai été initiée à la médecine traditionnelle aztèque, qui a transformé ma vie et ma pratique de thérapeute. Depuis, je voyage dans le monde des Esprits, rentre dans les arbres, converse avec les orages et visite l'étoile Sirius, rien que ça. Vous me trouverez sans doute un peu “perchée”, je le conçois volontiers. Mais parfois, en quelques séances chamaniques, se résolvent des problèmes que la psychothérapie, même après plusieurs années, ne parvient pas toujours à dénouer. Pour aider mes patients à guérir, j'ai essayé de comprendre comment exploiter cette énergie inconnue que je capte plus ou moins malgré moi. Les scientifiques, qui autrefois ricanaient des transes, étudient désormais ce qui se passe dans le cerveau lorsqu'elles se produisent. Je vous raconte les miennes, drôles ou émouvantes, et vous invite à suivre le fil, du Mexique au Népal, pour plonger vous aussi dans le monde des Esprits".


- Dancefloor thérapie
de Brousse Elisabeth
Éditions Michel Lafon / Janvier 2016


Avant, j'évoluais dans un carré confortable et ambitieux, entre mes rêves de prince charmant et mon travail à responsabilités. À 31 ans, ça n'est pas facile de tout chambouler, mais j'ai réussi. Dès que le chirurgien est entré dans ma chambre d'hôpital pour m'annoncer que j'étais atteinte d'un cancer, j'ai mis au point ma stratégie de survie.
Petit a: ignorer son diagnostic. Le déni est mon ami. Je ne suis pas malade. Je n'ai pas peur de mourir. Voilà.
Petit b: occuper mon esprit le jour et mon corps la nuit, à coups de rébellion au travail, de musique, de mojitos et de nouveaux amis. Tout est bon pour oublier le can… le problème. Sinon, comment continuer à vivre? J'ai déjà un nom pour ma méthode: la Dancefloor Thérapie.


- Flic, tout simplement
de Martine Monteil
Éditions Michel Lafon / Janvier 2016


Martine Monteil a ouvert la voie aux femmes dans la Police judiciaire. Elle a été la première à diriger un commissariat, puis la Brigade de répression du proxénétisme, et la BRB, Brigade de répression du grand banditisme, la fameuse "antigang". Elle a été à la tête de la célèbre Crim', ensuite du 36, quai des Orfèvres, et est maintenant "la patronne" de la Police judiciaire nationale. Un parcours sans fautes et il fallait qu'il le fût, car ici comme ailleurs, une femme doit toujours faire deux fois plus et deux fois mieux que les hommes pour être reconnue. Ce livre retrace les étapes de cette carrière exceptionnelle. On replonge dans les plus grandes enquêtes criminelles de ces dernières années, le tueur en série Guy Georges, Lady Di, les dossiers terroristes, les voyous et les assassins que Martine Monteil a traqués et amenés aux aveux. Elle nous raconte de façon savoureuse comment elle a fait "tomber" Madame Claude, et de manière émouvante comment elle a tenté d'arracher Françoise Sagan à ses démons artificiels. Travail sur le terrain, colt à la ceinture, courses poursuites et longues nuits de surveillance. Une expérience hors du commun, face aux délinquants mais aussi avec les hommes qu'elle a commandés, sans lesquels rien n'aurait été possible.


- Jack l'éventreur démasqué
de Russell Edwards
Éditions L'Archipel / Janvier 2016


Après avoir acquis lors d'une vente aux enchères le châle qui a été retrouvé près du cadavre de Catherine Eddowes, quatrième et avant-dernière victime de Jack l'éventreur, Russell Edwards se lance dans une extraordinaire enquête qui durera sept ans. Il cherche d'abord à authentifier le châle et à découvrir les secrets qu'il pourrait receler. Après lui avoir fait subir nombre de tests par les meilleurs scientifiques du pays, le châle se révèle authentique. Mais, outre le sang de Catherine Eddowes, il contient aussi des traces de l'ADN du tueur. C'est ce qui a permis à Russell Edwards d'enfin mettre un nom sur le mystérieux tueur de Whitechapel. Une découverture a stupéfié le monde à l'automne 2014. Plus de 120 ans après ses crimes légendaires, on connaît enfin l'identité de Jack l'éventreur.


- Jamais assez maigre. Journal d'un top model
de Victoire Maçon Dauxerre
Éditions Les Arènes / Janvier 2016


À 17 ans, en pleines révisions du bac, Victoire fait du shopping à Paris, quand elle est repérée par un chasseur de mannequins. Engagée par l'agence Elite, elle mesure 1,78 m et pèse 56 kg. Trop grosse. Ou pas assez maigre. Elle va perdre 9 kg en ne mangeant que trois pommes par jour, afin de répondre aux exigences tyranniques des maisons de couture. En septembre, elle atteint la taille 32, sésame indispensable pour briller lors des castings, et participe avec succès à sa première fashion week à New York. Avec Milan et Paris, elle enchaîne vingt-deux défilés pour les plus grands créateurs: Céline, Alexander McQueen, Miu Miu, Vanessa Bruno… Elle entre dans le Top 20 des mannequins les plus demandées. Mais derrière la soie et les paillettes, Victoire découvre un système inhumain: des adolescentes que l'on prend pour des femmes sont traitées comme des objets. La sélection est impitoyable et la maigreur devient une obsession. Elle est emportée dans la spirale de l'anorexie. Sept mois après ses débuts fracassants, elle fait une tentative de suicide et passe des podiums à l'hôpital. Un récit sans fard de la vie d'un top model d'aujourd'hui. Un témoignage bouleversant.


- Je ne voulais pas être moi
de Claude Arnaud
Éditions Grasset & Fasquelle / Janvier 2016


Il avait passé sa vie à vouloir être d'autres, à emprunter l'identité de ses frères puis de ceux qu'il aimait. Ayant surmonté la mort de sa mère et le suicide de son aîné, vécu avec un homme puis un autre, il  pensait s'être trouvé. Mais son monde vole en éclats lorsqu'un deuxième frère disparaît en mer et que son père meurt. À tout juste quarante ans, Claude Arnaud devient le patriarche d'une famille de fantômes. La découverte d'Haïti et l'amour retrouvé, auprès d'une femme, lui permettront de reprendre goût à la vie et d'ordonner enfin, par l'écriture, les morceaux de son existence. L'histoire de cette renaissance est universelle: elle interroge ce qui, en chacun de nous, subsiste quand tout s'effondre.


- L'été d'Agathe
de Didier Pourquery
Éditions Grasset & Fasquelle / Janvier 2016


"Vendredi 10 août 2007. Agathe s'est arrêtée de respirer. Après six mois de lutte depuis sa deuxième greffe et toute une vie de combat. Sa lumière, son rire, son esprit, son courage vont tellement nous manquer. Sept ans plus tard, moi, son père, j'ai décidé de raconter qui était cette jeune femme vivante, joyeuse et directe. Comment elle a avancé, aimé, partagé. Comment elle a vécu, jusqu'au bout, son dernier été. Je voulais parler de sa vie, de la vie. Je me suis replongé dans mes notes, j'ai repris les photos, les courriers de ses vingt-trois étés. Puis j'ai commencé à écrire. Jour après jour. Ce fut difficile et doux. Tu m'accompagnais, Agathe, avec ton regard sur le monde, sur la maladie, sur la famille, sur moi. Nous échangions. À la fin, tu étais en vie".


- La fin des empires
de Patrice Gueniffey et Thierry Lentz
Éditions Perrin / Janvier 2016


L'histoire serait-elle vouée à n'être qu'un éternel recommencement? Cette fameuse question mérite particulièrement d'être posée concernant la naissance et la chute des empires. Depuis l'Antiquité, et sur tous les continents, certaines contrées, par le fer, l'or et l'esprit, se hissent au rang de puissance prépondérante et dominent une large partie du monde. Or, selon l'adage de Jean-Baptiste Duroselle, "tout empire périra" pour des raisons multiples, même si un noyau dur d'explications peut être avancé: crises de croissance, notamment en matière d'assimilation des populations conquises, paupérisation économique, épuisement du modèle militaire; enfin et naturellement, apparition et renforcement de rivaux intérieurs et extérieurs. Sous la direction de Patrice Gueniffey et Thierry Lentz, des historiens de renom racontent et analysent le déclin et la chute des grands empires qui ont fait le monde. Ils nous entraînent dans le sillage d'Alexandre le Grand jusqu'au soft power de Washington, en passant par le modèle romain et son héritier byzantin, les empires des steppes, l'Empire ottoman, le binôme latino-continental espagnol, précédant le siècle idéologique (1917-1991) qui voit tour à tour s'effondrer l'empire des Habsbourg, le IIIe Reich, le Japon militariste, puis, après la guerre froide, le communisme soviétique, héritier de l'impérialisme séculaire des Romanov. Brisés par les deux guerres mondiales, la faillite des totalitarismes et le déclin de l'Europe qui avait dominé le monde depuis le XVIe siècle, les empires ont pu sembler, alors que l'on célébrait la fin de l'histoire, condamnés au bûcher des vanités. Seulement, si les empires trépassent, l'impérialisme ne meurt jamais, comme le prouvent les étonnantes métamorphoses de la Chine, l'éternel retour de la Russie, sans occulter le poids toujours majeur des États-Unis. Au final, une grande leçon d'histoire, inédite et essentielle, pour connaître le monde d'hier et comprendre celui d'aujourd'hui.    


- La guerre de Corée
de Ivan Cadeau
Éditions Perrin / Janvier 2016


La première synthèse globale sur un conflit dont les conséquences se font encore sentir aujourd'hui.
Surnommé "guerre oubliée", le conflit qui éclate en Corée aux lendemains de la Seconde Guerre Mondiale reste largement méconnu, alors qu'il compte parmi les plus meurtriers du XXe siècle. Pour la première fois, Ivan Cadeau raconte l'invasion de la Corée du Sud par sa voisine du Nord, ainsi que l'intervention de l'ONU sous l'égide de MacArthur, qui transforme cette guerre en conflit international. La première confrontation des deux blocs, Est et Ouest, commence alors. Rigueur de l'analyse et témoignages directs éclairent cet affrontement qui, soixante ans plus tard, dure encore dans les faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Dim 3 Juil - 20:42

- La seconde gloire de Rome
de Jean Delumeau
Éditions Perrin / Janvier 2016


Un voyage enchanté au cœur de la cité de Rome entre Ville éternelle et capitale de religion. Après une décadence de près d'un millénaire, voici le récit des deux siècles, 1450-1660, par lesquels Rome redevint la Ville éternelle et rayonna à nouveau en Occident d'une splendeur incomparable. Ce qu'il a fallu d'énergie, de ténacité, parfois de démesure aux grands papes Borgia, Della Rovere, Médicis et Farnèse pour opérer ce redressement et ce renouvellement urbain est aujourd'hui difficile à imaginer. À cette grandiose résurrection politique, intellectuelle, spirituelle et surtout artistique resteront associés les noms de Bramante, Raphaël, Michel-Ange et Titien, mais aussi d'Ignace de Loyola, Philippe Neri et Charles Borromée. Saint-Pierre de Rome incarne à elle seule cette époque inégalée.    


- La vie devant moi
de Colombe Pringle
Éditions JC Lattès / Janvier 2016


"C'est le regard sans tabou d'une sexagénaire qui s'assume sur l'âge, ses cadeaux, ses dégâts à l'heure où la question de la retraite se pointe à l'horizon des trimestres. À moins d'y être déjà ce qui amène d'autres questions pas plus simples. Où les parents disparaissent et les enfants s'envolent. Où les hormones s'étiolent et le désir avec. Même si l'habitude a son mot à dire, soyons rassurées, il revient. Où l'amour parfois fout le camp mais la passion peut tout emporter, le coup de foudre n'a pas de date limite même pour nous les femmes. Et son âge à Lui n'est pas non plus le sujet principal. Où tout reste à inventer à condition de ne pas se laisser mener par les idées toutes faites ou le regard des autres. Où changer de vie n'est pas qu'un rêve. Quitte à sauter le pas sans se retourner". C'est encore une histoire de transmission sur trois générations mais aussi de rencontres fondatrices et d'échanges complices. Pour rire de ce qui n'est pas si drôle. Pour tout se dire même ce qu'on ne pourrait dire à personne  ("et surtout pas à son mari") alors qu'à notre tour nous voilà, déjà ou bientôt, en âge d'être grand-mère. Qu'on le veuille ou non.


- Le jour où... Les 100 dates qui ont fait l'histoire de France
de Frédérick Gersal
Éditions Albin Michel / Janvier 2016


De la bataille d'Alésia en 52 avant J.-C. au remplacement du franc par l'euro en janvier 2002, du baptême de Clovis le 25 décembre 498 à l'appel du général de Gaulle le 18 juin 1940, Frédérick Gersal, le célèbre chroniqueur et historien de Télématin, nous raconte les 100 jours où le cours de l'Histoire de France a basculé et nous explique pourquoi.


- Le monde en six chansons
de Daniel Levitin
Éditions Héloïse d'Ormesson / Janvier 2016


Nous savons que la musique affecte nos humeurs et la chimie de notre cerveau. Une meilleure connaissance du lien qui unit l'humanité à la musique nous permettrait de mieux comprendre comment elle a fait de nous ce que nous sommes. Ainsi, de Beethoven aux Beatles, de Madonna à Bach, Daniel Levitin établit une typologie de six chansons, d'amitié, de joie, de réconfort, de connaissance, de religion et d'amour, qui ponctuent notre quotidien et qui ont façonné notre monde. En combinant de manière fascinante Darwin et Marvin Gaye, biographie et biologie, anthropologie et un juke-box d'anecdotes, il crée la bande originale de notre civilisation. Le Monde en six chansons change à jamais notre façon d'écouter la musique.


- Les évadés
de Daniel Bilalian
Éditions Presses De La Cité / Janvier 2016


Si Daniel Bilalian a tenu à raconter les aventures vécues par les prisonniers français évadés entre 1940 et 1945, c'est parce que son père a été l'un d'eux. Grâce à cette proximité avec le sujet, il a pu rencontrer les hommes qui sont les héros de son livre. Ils lui ont raconté les péripéties rocambolesques de leurs évasions: il y a celui qui est resté douze heures accroché aux tringles de freinage d'un train, ceux qui sont se sont enfermés pendant neuf jours dans un wagon-foudre avec de la lie de vin jusqu'aux genoux, ceux qui se sont faits alpinistes sans avoir jamais touché un rocher de leur vie, celui qui a réussi à faire croire qu'il était un Alsacien faisant du tourisme, ceux qui sont revenus volontairement à leur stalag après plusieurs mois de cavale pour organiser un réseau de sabotage. La qualité du document et la vivacité du style justifiaient largement cette nouvelle édition, révisée et présentée par une préface inédite de Daniel Bilalian.


- Les grands fauves du barreau
de Valérie de Senneville et Isabelle Horlans
Éditions Calmann Lévy / Janvier 2016


La bataille judiciaire est sortie des prétoires, elle se joue désormais aussi bien dans l'arène médiatique que sur les réseaux sociaux: il s'agit souvent de gagner l'opinion publique à sa cause, plus que de convaincre le juge. Les ténors du barreau n'hésitent plus, pour certains, à fouler aux pieds le secret de l'instruction ou la présomption d'innocence. Les plus courtisés par la presse, entraînés par des communicants chevronnés, vont jusqu'à divulguer les procès-verbaux pour contrer la partie adverse, empêcher un non-lieu ou peser sur le travail des magistrats. Le jeu est risqué. Quelques-uns s'y sont brûlé les ailes. Dans un monde où la communication est devenue une arme de destruction massive capable d'infléchir le cours d'un procès, les grands fauves du barreau aiguisent leurs griffes et rugissent d'autant plus fort. Au terme d'une longue enquête au cœur des palais de justice et dans les coulisses des cabinets, Valérie de Senneville et Isabelle Horlans ont mis au jour les stratégies, les méthodes et les secrets des plus illustres avocats, tels Éric Dupond- Moretti, David Koubbi, Jean Veil, Georges Kiejman ou encore Henri Leclerc.


- Lettres à ma génération
de Sarah Roubato
Éditions Michel Lafon / Janvier 2016


Un recueil de lettres adressées à toutes celles et ceux, même s'ils ne peuvent pas répondre, qui peuplent la solitude d'une jeune femme éprise de la beauté du monde. Comment la dire, comment la préserver, comment y participer, alors que des forces contraires, l'hyper-consommation, les renoncements politiques, l'ambivalence du progrès technologique, nous isolent toujours plus les uns des autres? Qu'elle s'adresse à sa génération, à ses aînés, à ses admirations, à ses amis de hasard ou à son piano, Sarah s'adresse d'abord à chacun de nous, d'une manière à la fois intime et critique, bouleversante de simplicité, en amie tendre et exigeante, pour nous rappeler ce que nous pourrions être, ensemble, au moins le temps d'une lettre.


- Mahomet et Charlemagne
de Henri Pirenne
Éditions Perrin / Janvier 2016


Selon Henri Pirenne, l'avancée de l'islam serait à l'origine de la rupture avec l'Antiquité. Séparant définitivement l'Orient et l'Occident, elle aurait mis fin à l'unité méditerranéenne et repoussé l'axe de la civilisation du Sud vers le Nord. L'État franc, confiné au Nord, aurait donné naissance à un monde nouveau: le royaume mérovingien, dans lequel la dynastie des Carolingiens s'imposait. Le Moyen Age commençait. Et Pirenne de conclure par cet aphorisme célèbre: "Sans l'islam, l'Empire franc n'aurait sans doute jamais existé, et Charlemagne sans Mahomet serait inconcevable". Cette thèse, qui aujourd'hui encore suscite de nombreux débats, occupa Henri Pirenne durant les vingt dernières années de sa vie. Elle compte désormais parmi les classiques.    


- Nos humeurs de chiennes
de Julie Holland
Éditions Robert Laffont / Janvier 2016


Pour réussir sa vie, il faudrait être toujours d'humeur égale, disponible et souriante, laisser ses émotions à la porte du bureau ou les planquer sous le tapis du salon... Or nous, les femmes, sommes biologiquement faites pour avoir des "sautes d'humeur". Cycles et traitements hormonaux, maternité, ménopause, tous ces moments clés de la vie d'une femme déterminent nos émotions. Et ces désordres biologiques influent sur notre libido, notre sensibilité, notre sommeil et notre appétit, provoquant inflammations, stress, prise de poids, dépression... C'est ainsi, mais c'est aussi grâce à cela que nous réussissons à avoir une vie si pleine. Depuis vingt ans, Julie Holland reçoit dans son cabinet des femmes qui cherchent en vain le médicament miracle qui lissera leurs émotions. Contre la médicalisation abusive, elle nous alerte: non, ne nous jetons pas sur les antidépresseurs, les somnifères ou les médicaments coupe-faim. Il existe de meilleures solutions, naturelles et intelligentes, pour être en accord avec soi-même, respecter son corps, assumer ses émotions, modifier son alimentation et sa contraception, avoir une vie sexuelle épanouie.


- Nouvelle histoire des idées
de Alain Blondy
Éditions Perrin / Janvier 2016


Aborder l'histoire des idées, c'est dévoiler l'homme, ses attitudes face à son environnement, ses espérances. C'est observer le cheminement des pensées qui ont construit la société d'aujourd'hui, partir du sacré pour suivre la lente sécularisation de l'humain. Sans jamais s'appesantir, Alain Blondy mène, au galop de sa plume, une grande synthèse résumant la pensée et les livres cardinaux des penseurs de l'humanité, depuis Platon jusqu'aux nouveaux philosophes, en faisant toute leur part aux principaux courants et écoles de pensée laïcs et religieux. Dans la lignée d'un Jean-François Revel ou d'un Lucien Jerphagnon, l'auteur a l'art de rendre son sujet accessible par son sens de la synthèse et vivant par son art de la formule; qualités essentielles pour l'histoire de la pensée cantonnée jusqu'ici dans d'épais manuels.    


- Un père pas comme les autres
de Emmanuelle Boidron
Éditions L'Archipel / Janvier 2016


"J'ai pleuré en apprenant la mort de mon papa de cinéma. Pour moi, il était devenu un papa tout court. Roger Hanin était à la fois mon père, mon mentor, mon ami, mon confident et mon pilier. Il m'a aidée à grandir et à devenir la femme que je suis aujourd'hui. Je venais juste d'avoir dix ans lorsque j'ai rencontré Roger Hanin pour la première fois. Je faisais partie des trois finalistes préposées à jouer sa fille dans Navarro et il était venu lui-même donner son avis sur la distribution. Lorsque j'ai obtenu mon permis de conduire, c'est lui qui m'a offert ma première voiture. En grandissant, j'ai appris à connaître ses bandes d'amis: celles de ses amis d'enfance de la Casbah d'Alger, celle des politiques, celle des gens du métier… Chaque été, il avait l'habitude de réunir ses différentes bandes autour de grands tablées. Roger était la générosité même. Il répétait sans cesse: On arrive au monde nu et l'on repart nu. Rien ne sert d'accumuler. L'argent est là pour être partagé. Il fallait toujours qu'il aide ceux qui étaient dans le besoin".


- Vertige de la force
de Étienne Barilier
Éditions Brumerge / Janvier 2016


"Les crimes du 13 novembre 2015 ne rencontrent pas la même affreuse compréhension que ceux du 7 janvier. Il reste que la rhétorique des assassins continuera de faire des ravages tant que l'idée de Dieu, et celle de sacré, ne seront pas entièrement dissociées de la violence. Ou pour mieux dire, tant qu'elles ne signifieront pas le contraire absolu de la violence". Le sacré est plus ancien que la religion, plus ancien que les dieux. Le sacré est pure fascination devant une force qui n'entend ni raison ni humanité. Une force où Simone Weil voyait la part d'inhumain de chaque homme. Une force qui met à genoux, devant un Dieu dont on se fait l'esclave, et pour l'honneur duquel on réduit ses frères en esclavage. Cet essai tend à montrer que notre société, ou pour mieux dire notre culture, notre pensée, nos œuvres, ont quelque chose à offrir en réponse à cette force et à cet idéal meurtrier: une idée de l'humanité qui prend forme dans toutes les créations de notre esprit comme dans toutes nos œuvres d'art et qui a coûté des trésors de courage intellectuel et de courage tout court.


- Amon; mon grand-père m'aurait tuée
de Jennifer Teege et Nikola Sellmair
Éditions 10-18 / Novembre 2015


(Re)découvrez le témoignage bouleversant d'une métisse qui, à 38 ans, a découvert qu'elle était la petite-fille d'Amon Göth, le sanguinaire commandant du camp de concentration immortalisé par La Liste de Schindler. "La Liste de Schindler n'était pour moi qu'un film qui n'avait rien à faire avec mon histoire, pourquoi personne ne m'a dit la vérité?" Après une longue enquête personnelle, une douloureuse psychothérapie, Jennifer Teege choisit d'affronter la vérité et se rend au camp de la mort qui fait partie de son histoire. Une chose est certaine: son père nigérian lui a donné une couleur de peau qui l'aurait immédiatement condamnée aux yeux de son grand-père. Pourquoi sa mère, qui ne lui a jamais parlé, la confie-t-elle à une famille d'accueil qui va l'adopter? Doit-elle se sentir coupable d'aimer sa grand-mère, complice de tous ces crimes? Que dire à ses enfants, à ses amis juifs?


- Au royaume de l'espoir, il n'y a pas d'hiver
de Élise Boghossian
Éditions Robert Laffont / Novembre 2015


Depuis toujours, Élise Boghossian sait qu'elle va consacrer sa vie aux autres. Formée en neurosciences, elle étudie l'acupuncture et le traitement de la douleur en Chine et au Vietnam. De retour à Paris, elle monte son cabinet d'acupuncture, mais toujours avec l'envie de donner un sens plus profond à sa vie. En 2002, elle crée une association de médecine chinoise: un tournant décisif qui l'amènera à s'investir sur le terrain de la souffrance. Cette mère de trois enfants, armée d'une détermination sans faille et de ses aiguilles, décide de se rendre auprès des victimes de guerres civiles et des réfugies. D'abord en Arménie, sur la terre meurtrie de ses grands-parents, persécutés et réfugiés presque cent ans plus tôt, puis en Jordanie et en Irak. Malgré les premières réticences, elle réussit très vite à convaincre soignants et blessés des bienfaits de son savoir car les résultats sont là: l'acupuncture apaise les douleurs post opératoires, celles des amputés, des grands brûlés et, surtout, celles des enfants. Élise transforme alors son combat solitaire en une mission humanitaire pérenne. Elle forme des équipes sur place et lève des fonds en France pour créer des dispensaires mobiles. Elle constate que la grande majorité des victimes de guerre réfugiées en Irak vivent hors des camps et n'ont pas accès aux soins. Des milliers de familles sont réduites à l'état de mendicité, les femmes et les filles sont vendues comme esclaves sexuelles, les enfants ont vécu dans la terreur de l'enlèvement. Grâce à des médecins, infirmiers, pharmaciens, chauffeurs qu'elle recrute parmi les réfugiés, son camion-dispensaire et son "bus des femmes" partent à la rencontre de ces populations en souffrance. Témoin de l'horreur, de l'injustice, du quotidien des réfugiés sur les zones de conflit, Élise Boghossian raconte surtout une aventure humaine, avec autant de force que d'espoir pour décrire l'innommable. Et la conviction intime que la vie l'emporte toujours.


- Bonjour la France !
de Charline Vanhoenacker
Éditions Robert Laffont / Novembre 2015


En alliant le sérieux de la journaliste au piquant de l'humoriste, Charline Vanhoenacker met au jour avec malice les grands vices et les petites manies de nos institutions et de nos compatriotes, qu'ils soient médiatiques ou aussi normaux que notre président.
"Le président n'atteindra jamais le pourcentage zéro de popularité: c'est mathématiquement impossible, à moins que même lui ne se supporte plus".
"En Argentine, Maradona demande la vérité sur les magouilles dans le foot. On a beau lui dire de ne pas trop la ramener, ça rentre par une narine et ça sort par l'autre".
"À quoi sert le Goncourt? À connaître le titre du prochain ouvrage que Fleur Pellerin ne va pas lire".
"Avez-vous déjà remarqué que la Belgique a la forme d'un cerveau? Et il est posé où? Sur la France".


- C'était Charlie
de Philippe Val
Éditions Grasset & Fasquelle / Novembre 2015


"Après les attentats du 7 janvier 2015, je me suis réveillé dans un cauchemar: rien de ce que j'entendais ne correspondait plus à la réalité. Certains, effrayés par l'horreur, ou habités par d'obscurs ressentiments, se sont permis de réinventer notre histoire: "Ils sont morts, mais ils l'ont quand même  bien cherché". Puis, la presse et Internet se sont mis à grouiller d'articles, de dossiers, de tribunes où les fondateurs du second Charlie, dont il ne reste que trois survivants, étaient représentés comme des petits malins qui avaient publié les caricatures de Mahomet pour gagner de l'argent et disparaître avec la caisse. Alors que mes amis venaient de mourir, j'ai été interrogé dans les médias par des gens qui s'érigeaient en procureurs. Depuis toujours, nous avions pris le parti des immigrés, et lutté contre les préjugés racistes. Et soudain, nous avons vu ceux pour qui nous demandions le respect et la justice brandir les poings et demander notre mort. Une partie de la gauche, prête à brader la laïcité pour ne pas perdre un réservoir de voix, nous a insultés en traitant de zombies ceux qui exprimaient leur peine et leur attachement aux valeurs démocratiques qu'incarnaient les victimes des terroristes. Dans cette confusion où règnent le mensonge et la peur, qui, aujourd'hui, peut comprendre l'étendue de l'œuvre accomplie pendant plus de vingt ans, par cette équipe joyeuse et géniale: Cabu, Cavanna, Wolinski, Renaud, Caroline Fourest, Riss, Charb, Luz, Gébé, Oncle Bernard, Riad Sattouf, Catherine, et tant d'autres dont il sera question ici? Alors j'ai décidé d'écrire ce livre. Pour la mémoire des morts et l'honneur des vivants".


- Des gâteaux et des hommes
de Bettina Dal Bosco
Éditions Michel Lafon / Novembre 2015


Toutes les femmes sont gourmandes et ont leur gâteau préféré: plus ou moins sucré, crémeux ou moelleux. Ce qu'elles ignorent, c'est qu'il y a beaucoup de similitudes entre les petites douceurs et les hommes qui les attirent. Par exemple, sachez, mesdames, que l'homme Mille-Feuille vous noiera dans ses couches avec ses mensonges, que l'Île flottante est du type marin qui a une femme dans chaque port, ou encore que la Mousse est gonflée de vanité. Chaque homme peut se comparer à une énorme pâtisserie, pleine de délices mais aussi de pièges à éviter. Cet ouvrage recèle de nombreux conseils pour démasquer les gâteaux nocifs pour la ligne etl'équilibre de chaque femme.


- Dictionnaire des cons et autres génies
de Samir Bouadi et Agathe Colombier-Hochberg
Éditions Pygmalion / Novembre 2015


"Ce livre aurait pu s'intituler le Dictionnaire des génies. Légendes, icônes, les personnages à qui nous rendons hommage ont, pour la plupart, marqué leur temps grâce à leur art, leur science ou leurs actes. Mais à y regarder de plus près, les choses ne sont pas si simples, car, un jour ou l'autre, ces personnalités hors du commun ont toutes dérapé, dit ou fait une connerie susceptible de réduire à néant l'œuvre de toute une vie. C'est cet acte grandiose que nous souhaitons saluer, car grâce à eux, génie et connerie n'ont jamais été si proches, unissant par là même les créatures insignifiantes que nous sommes à ces êtres infiniment brillants". Neil Armstrong, Bono, Confucius, Salvador Dalí, Albert Einstein, Sigmund Freud, Victor Hugo, Michael Jackson, Napoléon, Le Père Noël, William Shakespeare, Voltaire, Zidane... Une soixantaine de conneries décomplexantes.


- Jésus: les derniers jours
de Bill O'reilly
Éditions Cherche Midi / Novembre 2015


Quelles sont les circonstances qui ont mené à la crucifixion de Jésus? Si, aujourd'hui encore, les principales informations sur la vie de ce jeune révolutionnaire aussi adoré que controversé proviennent des Évangiles, il existe néanmoins de nombreuses sources historiques peu exploitées. En particulier des documents juifs et romains de l'époque, tels les manuscrits de Flavius Josèphe. Bill O'Reilly et Martin Dugard ont entrepris ici de confronter le récit de la Bible à ces écrits. Plus de deux mille ans après la mort de Jésus, ils nous racontent ainsi en détail le séisme politique et historique qui a rendu son exécution inévitable, et a changé le monde occidental à jamais. Portrait d'un homme et d'un temps, naissance d'une religion: avec cet ouvrage formidablement vivant sur les derniers jours de Jésus, qui se lit comme un roman, les auteurs nous offrent une vision inédite de la plus grande histoire jamais contée.


- L'affaire Abel
de James B. Donovan
Éditions L'Archipel / Novembre 2015


Pourquoi James Donovan a-t-il accepté de défendre le plus dangereux espion soviétique arrêté aux États-Unis? Arrêté en 1957 après neuf ans de vie clandestine aux États-Unis, le colonel soviétique Rudolf Abel est l'espion le plus important de l'après-guerre. Son procès, débuté dans un tribunal de district des États-Unis à Brooklyn, finit à la Cour suprême des États-Unis, où Abel est condamné à 45 ans de prison. Son avocat, James Donovan, dévoile le détail de cette affaire célèbre. Grâce à la négociation qu'il mènera avec l'appui de la CIA, Abel sera échangé contre le pilote américain de l'U2, Gary Powers, le 10 février 1962, sur le pont de Glienicke, le fameux "Pont des Espions" qui relie Berlin-Ouest à Postdam. Il a publié ce livre où il raconte le détail de sa relation avec Abel, en 1964.


- L'indéfendable
de Alex Ursulet
Éditions L'Archipel / Novembre 2015


Quelles motivations poussent un avocat à défendre un individu qu'il sait coupable de crimes odieux? Quelle est la frontière entre stratégie et cynisme? Ce livre très personnel développe la dimension humaine de la relation entre un avocat et son client. L'auteur y examine plusieurs affaires où il s'est retrouvé face à des cas de conscience. Ainsi, la possibilité de faire condamner un innocent; le refus de défendre un inculpé pour des raisons morales (par ex. le détournement d'argent d'une association contre le Cancer (affaire Crozemarie); les questionnements face à la défense d'un père accusé d'avoir violé sa fille. Un avocat n'affronte pas seulement la vérité des faits et la vérité du droit, il doit aussi faire face aux contre-vérités des magistrats. Cet essai, où l'affaire Guy Georges et ses nombreuses facettes reviennent comme un leitmotiv, est l'occasion pour Me Ursulet d'évoquer nombre d'anecdotes et de souvenirs personnels.


- Ma chère Emi, il est cinq heures du matin...
de Vittorio de Sica
Éditions Robert Laffont / Novembre 2015


15 juin 1964. Une demande m'est arrivée d'Amérique pour publier en un volume l'ensemble des journaux que j'ai tenus. Je ne les ai pas écrits au nom d'une ambition littéraire. Cependant, l'idée que le public connaisse les coulisses d'un film et se rende compte de tout le travail pénible qu'il faut pour en réaliser un m'amuse. Comment travaillait Vittorio De Sica, l'un des plus grands réalisateurs italiens, cet homme qui, même avec quatre Oscars, abordait chaque nouveau film avec l'anxiété d'un débutant? Adressé à sa fille, ce journal épistolaire est un fantastique aperçu des coulisses de quatre de ses longs-métrages: La Ciociara (1960), Hier, aujourd'hui et demain (1963), Mariage à l'italienne (1964) et Les Fleurs du soleil (1970). Film après film, lettre après lettre, Vittorio de Sica raconte les conditions de ses tournages. De la difficulté à faire jouer des enfants aux imprévus météorologiques, il nous fait partager ses passions et ses angoisses, nous invite dans sa relation fusionnelle avec la jeune Sophia Loren, au talent et à la volonté sans pareils. Entre fatigue et doutes, dîners et paillettes, la question de la création et de l'art est au centre de la réflexion du cinéaste.


- Mange et fais pas chier
de Adam Mansbach
Éditions Grasset & Fasquelle / Novembre 2015
 

"Il ne faut jamais forcer un enfant à manger". Aldo Naouri
"Le midi, son papa lui disait: "Mange tes épinards, mon petit lapin". Il répondait: "Caca boudin". Stephanie Blake
"Aujourd'hui les pères font ce qu'ils peuvent, les pauvres". Marcel Rufo
Vous en rêviez? Vous le redoutiez? Il l'a fait. Quatre ans après le succès planétaire de Dors et fais pas chier, le premier anti-livre jeunesse, Adam Mansbach récidive. Car ce n'est pas tout d'arriver à endormir son enfant. Encore faut-il le nourrir… Et ça aussi, ça fait chier. Une page pour papa, une page pour maman… Attention, ce livre n'est toujours pas pour les enfants.


- Motel Brasil
Villes et société brésiliennes au prisme des love hôtels
de Jérôme Souty
Éditions Riveneuve / Novembre 2015


Au Brésil, les "motels" sont des établissements aisément reconnaissables et accessibles, destinés à abriter en toute discrétion des échanges amoureux et sexuels. Ils font partie du paysage urbain. Très populaires et fréquentés depuis deux ou trois générations, ils constituent un secteur économique important. Comment le modèle du motel nord-américain, un simple hôtel des bords de routes, introduit au Brésil à la fin des années 1960, s'est-il transformé, sous les tropiques de l'hémisphère Sud, en love hotel? Pourquoi une majorité de Brésiliens, de tous âges, milieux sociaux ou orientations sexuelles, ont-ils un faible pour ces établissements? Ces drive-in de l'amour sont-ils l'emblème d'une société à la fois décomplexée et consumériste? Motel Brasil, fruit d'un long travail de terrain, s'intéresse aux transformations de la société brésilienne depuis un poste d'observation singulier: la suite de motel. Rapport au corps, relation entre les genres féminin et masculin, passion romantique et pratiques transgressives, nouvelles formes de consommation et de loisir, modes de vie urbains, sont analysés à partir de cette perspective inédite. L'ouvrage dévoile certaines ambiguïtés propres à la société brésilienne et interroge l'identité nationale du géant de l'Amérique latine. Cet Extrême- Occident est souvent présenté comme le "pays du futur". Motel Brasil est aussi une enquête sur une esthétique et un imaginaire urbains largement globalisés.


- Toujours là, toujours prêt
de Patrick Pelloux
Éditions Cherche Midi / Novembre 2015


Dans ce dernier tome des chroniques que Patrick Pelloux écrit depuis douze ans dans Charlie Hebdo, vous entrez tour à tour dans le quotidien des malades, des soignants, des hôpitaux, des urgences ou du système social, fait d'une poésie moderne et de drames effroyables. Des histoires qui sont aussi notre histoire avec des dessins de Charb, dessinateur de presse, caricaturiste, journaliste et directeur de Charlie Hebdo. Sincère, authentique et émouvante, l'analyse de Patrick Pelloux est singulière dans le paysage actuel. Chaque chronique est complétée par une introduction inédite et rend hommage à toutes les victimes des attentats de janvier 2015. Le rire est au premier rang des expressions empêchées par les dictatures, les intégristes et les assassins perpétuels de l'Humanité. Ce livre est un hymne au courage, à l'optimisme et à l'humour. Trois des attitudes nécessaires pour continuer et construire le nouveau monde. Demain sera plus beau qu'aujourd'hui.


- À cloche-pied
de Racky Diack et Mbepongo Dedy Bilamba  
Éditions Michalon / Octobre 2015

 
À 24 ans, Raky quitte Paris pour poursuivre ses études universitaires au Québec. Au début de l'hiver 2004, à peine un an après son arrivée, elle se rend à l'hôpital pour un simple abcès dans le bas du dos. Elle devait rester cinq jours, elle y restera cinq mois. Suite à une négligence médicale, l'opération qui nécessitait une chirurgie mineure se soldera par une grave infection causée par la bactérie dite mangeuse de chair. Pour lui sauver la vie, il faudra l'amputer de la jambe gauche. Un drame pour cette jeune femme, passionnée de basketball et qui a connu une expérience de mannequin devant l'objectif d'Oliviero Toscani. Raky passe par l'incompréhension, la colère et le désespoir, avant de parvenir à puiser au fond d'elle une énergie qu'elle ne soupçonnait pas. Malgré les difficultés de ce parcours "à cloche-pied", elle a su retrouver sa place dans la société, accepter sa nouvelle féminité et nourrir de beaux projets.


- À l'opéra, monsieur !
de Olivier Baumont
Éditions Gallimard / Octobre 2015


"On s'émerveille fréquemment des yeux de Saint-Simon, allant même jusqu'à ne conférer à l'auteur qu'un seul sens actif, la vue. C'est oublier que, si Saint-Simon regardait les événements auxquels il assistait avec une acuité admirable, beaucoup d'autres lui étaient relatés. Que ne mentionne-t-on davantage ses oreilles, son ouïe. Ses Mémoires sont bruyants et même assourdissants, continuellement sonores, mélangeant harmonie et cacophonie, consonances et dissonances. Intrigué depuis longtemps par quelques passages splendides sur la musique lus ici et là, j'ai décidé de compléter ces découvertes par un examen attentif de l'intégralité des Mémoires de l'illustre duc. Face à l'importance, à l'intérêt et au caractère singulier de ce que j'ai trouvé, l'idée s'est alors progressivement imposée de rédiger ce livre. Saint-Simon sut écouter son temps, et s'il ne fit peut-être qu'en entendre la musique, il eut soin cependant de tout mémoriser. Les échos musicaux qui parviennent aujourd'hui sont magnifiés par son génie littéraire; ils ne laissent d'être passionnants, surprenants, et riches de perceptions nouvelles tant sur la période que sur l'auteur lui-même". O. B.


- À y regarder de près
de Erik Desmazieres et Olivier Rolin
Éditions Du Seuil / Octobre 2015


Francis Ponge prétendait faire exister la pomme comme une personne. De petits objets de la Nature, animés ou non, auxquels on ne prête d'habitude qu'une attention désinvolte ou purement utilitaire (s'ils se mangent, l'asperge, l'artichaut, l'huître...), ou parfois agacée (la mouche), on essaie de les traiter ici avec le soin qu'on porte aux personnes. Ils sont, à leur modeste façon, admirables, pour peu qu'on s'oblige à les regarder de près. "Rien ne nous frappe, nous ne savons pas voir", disait Perec. Avec ces natures mortes on essaie d'apprendre à voir, et de trouver les mots qui aident à affûter le regard. L'art du graveur et celui de l'écrivain, dont l'exactitude est la loi commune, s'épaulent mutuellement dans ces discrètes apothéoses. O.R.


- Atlas du crime à Paris
de Dominique Kalifa et Jean-Claude Farcy
Éditions Parigramme / Octobre 2015


Comment établir l'identité criminelle de Paris sur le long terme? La ville fait-elle vraiment corps avec les larrons de la cour des miracles, avec les escarpes de la monarchie de Juillet, avec les apaches de la Belle Époque où les caïds des années 1930? L'enquête débute au milieu du Moyen Âge et s'achève aujourd'hui. Au crime s'ajoutent les agressions, les atteintes aux biens, les délits en général. Ville ouvrière, Paris a longtemps été une fourmilière où le vol, l'altercation et la rixe étaient monnaie courante. Le départ des classes populaires vers les banlieues a fait surgir une autre géographie mais, tandis que la courbe des homicides est en constante décrue, voyous et criminels parisiens à l'ancienne sont devenus, par un étonnant retour des choses, des figures familières de l'imaginaire urbain.


- Avant j'avais deux seins
de Delphine Apiou
Éditions Robert Laffont / Octobre 2015


Rire du cancer, c'est aussi un moyen de se battre. Un cancer du sein, ça surprend, un second encore plus. Dans un tourbillon d'émotions, de rires et de larmes, Delphine Apiou en fait la chronique sans concession. Comment annoncer son cancer à sa famille ("Papa, maman, devinette: qu'est-ce qui est rond et qui ne grossit que dans un seul sein?"), comment le cacher à son banquier ("Non, non, ça va, je suis juste un peu fatiguée... Je signe ou pour le prêt?"), comment résister aux réactions loufoques des copains ("Fais voir ton nichon... Ouais, c'est moche, mais il t'en reste un autre"), comment parler avec le corps médical ("Il y a bien deux m à mammectomie?")...? Surtout, Delphine Apiou aborde, sans détour, la question: la rencontre amoureuse est-elle compatible avec la reconstruction mammaire? Hilarant, débordant de verve et d'énergie, son livre clame que la vie continue malgré l'épreuve.


- Bienheureuse vieillesse
de Robert Redeker
Éditions Du Rocher / Octobre 2015


Vous prenez de l'âge? Réjouissez-vous. Vous abordez les rives d'une grande et belle aventure. Celle d'une humanité vraie. Bienheureuse est la vieillesse. Prenant à contre-pied bien des idées reçues, Robert Redeker remet à l'honneur et en pleine lumière ce moment de la vie qui suscite de nos jours tant de crainte et de refoulement. Quel peut être, dans ces conditions, l'avenir de la vieillesse? Faut-il singer, dans son apparence physique, ses vêtements ou ses choix de vie, le jeunisme ambiant pour rester vivant? Il faut savoir accepter la vieillesse pour l'assumer et la vivre, répond le philosophe dans un livre puissant et prophétique. Bien comprise, la vieillesse est résistance non d'un passé mort et idéalisé mais de la vie qui vient du fond des temps. Elle assure le maintien dans l'être des racines que la société travaille à détruire, dont elle ne veut plus entendre parler. Il faut sauver la vieillesse de l'élimination: car sans elle, c'est notre civilisation qui risque de s'éteindre. Et si la vieillesse était l'avenir et le salut du monde?


- Bienvenue à bord
Les tribulations d'une hôtesse de l'air
de Sofia Lichani
Éditions Les Arènes / Octobre 2015


Sofia Lichani rêvait d'être hôtesse de l'air. Quand elle passe les épreuves de sélection Ryanair, elle est loin d'imaginer ce qui l'attend: un recrutement en vingt minutes, un contrat précaire aux multiples clauses particulières établi via une société d'intérim, un nombre d'heures de vol délirant, une surveillance de tous les instants, le jour et parfois la nuit, une menace permanente de licenciement. Le low-cost a un coût, elle en a payé le prix fort. Avec un sens de l'humour à toute épreuve, Sofia Lichani décrit le quotidien de ces nouveaux galériens du ciel. Elle porte aussi un regard plein de finesse sur ces voyageurs qui traversent l'Europe pour moins de 20 euros: aviophobes, romantiques, dragueurs, malades… Tous furieux de se faire surtaxer par une compagnie toujours à la limite des règles mais devenue le premier transporteur européen.


- Champion du monde de billes à Saint-Ouen
de Albert Mathieu
Éditions Cherche Midi / Octobre 2015


Une scolarité désinvolte m'a conduit à passer un CAP d'ajusteur et, dans la foulée, je fus convié dans les djebels de la guerre d'Algérie. Ces années-là, j'ai compris que chaque être humain est riche, dépositaire sans trop le savoir de dons à l'état embryonnaire. Percevoir l'autre est important, vital, et savoir cueillir les nourritures offertes nous apprend à grandir. Ainsi et contre toute prévision, je suis devenu un homme de médias. De Radio Monte-Carlo à Canal + ou ailleurs, des rencontres ont constitué mes chances. Elles m'ont permis de marcher en goûtant la joie de bien faire, d'évoluer. Georges Brassens, Coluche, Lino Ventura, Michel Rocard, André Rousselet, Pierre Lescure et tant d'autres... phares de moments rares, guides pour réaliser mes rêves, vous m'avez enseigné à regarder la vie avec de bonnes lunettes. Et elle est toujours en couleurs, cette vie.


- Championnes
de Clémentine Portier-Kaltenbach
Éditions Flammarion / Octobre 2015


De Kyneska, princesse grecque de Sparte, championne de course de char et première femme de l'histoire à gagner les Jeux Olympiques, à la minuscule Keiko Fukuda, qui à l'âge de 98 ans devint la première judoka à atteindre le grade de ceinture noire dixième dan, ce livre est un hommage à toutes les sportives, femmes d'action et de caractère qui s'imposèrent comme championnes.


- Détruite
de Hélène Montel
Éditions L'Archipel / Octobre 2015


Parfois, une relation amoureuse nous détruit, au lieu de nous épanouir. Hélène Montel, victime d'un manipulateur, relate la manière insidieuse, sournoise, mais terriblement efficace utilisée par son mari afin de l'anéantir, tant psychologiquement que physiquement. Humiliée, déstabilisée, elle trouve le courage d'échapper à Dominique qui, tel un vampire affectif, n'a de cesse de la vider de toute volonté et d'esprit critique. À force de combats contre ses propres peurs et fantômes, Hélène parviendra pourtant à se reconstruire et à aimer de nouveau. Comment procède un pervers narcissique? Comment lui échapper? Et surtout, comment se reconstruire après avoir été victime d'un tel prédateur? Au-delà du témoignage, ce livre est un message d'espoir donné aux femmes sous emprise. En complément de ce récit, une psychologue donne son point de vue.


- Dictionnaire Freud
de Sarah Terquem
Éditions Robert Laffont / Octobre 2015


"Pour comprendre la psychanalyse, déclarait Freud en 1922, le mieux est encore de s'attacher à sa genèse et à son développement". C'est ce principe d'une confrontation constante entre les origines d'une pensée et son évolution que les auteurs de ce dictionnaire ont à leur tour voulu privilégier, en se situant résolument par-delà toutes les querelles de chapelle. Leur but est de proposer aux lecteurs d'aujourd'hui de découvrir, de mieux connaître ou d'approfondir la pensée de Freud en suivant tout à la fois sa fabrication, la manière dont elle s'est imposée et développée, les échanges dont elle s'est nourrie et la postérité qui est la sienne. Sarah Contou-Terquem, qui a conçu et dirigé cette entreprise ambitieuse, se réfère à deux maîtres en la matière, Laplanche et Pontalis, auteurs d'un Vocabulaire de la psychanalyse qui fait autorité, pour expliquer sa propre démarche consistant à "instaurer une manière vivante de lire les concepts freudiens, de les retravailler dans la poursuite de Freud". Elle rappelle que cette œuvre est elle-même une fabrication à la croisée de plusieurs traditions, un héritage "radicalement innovant par son contenu (l'inconscient et la réalité psychique) et par sa forme (un cadre clinique et une théorie métapsychologique) et dont la méthode se synthétise dans un esprit scientifique. Mais cette spécificité, souligne-t-elle, se nourrit autant des humanités que de la découverte proprement scientifique". Ce dictionnaire montre comment Freud se sert aussi dans sa réflexion de la littérature, de l'histoire, de l'anthropologie, de la philosophie et de la linguistique. Des références multiples qui ont produit sa nouveauté, la psychanalyse fondant aussi ses réflexions sur l'expérience de l'époque dans laquelle elle s'est constituée, ses croyances, ses mœurs et ses mentalités. Le livre comprend cinq catégories d'entrées: Notions, Points critiques, Biographies, Cartographies et Filiations. La première présente les grands concepts freudiens tels que "Complexe d'Œdipe ", "Fantasme", "Hystérie", "Inconscient", "Pulsion de vie-Pulsion de mort", "Sexualité infantile"... La deuxième catégorie regroupe des articles apportant un autre éclairage sur chacune de ces notions. Les Biographies sont celles des personnalités ou institutions marquantes dans l'œuvre et le destin de Freud. Les Cartographies permettent de situer les lieux qui ont jalonné son itinéraire, tels que Vienne, Rome ou Paris. Dans la dernière de ces catégories, les auteurs montrent les rapports que la pensée de Freud a entretenus avec celle de ses prédécesseurs ou de ses contemporains, ainsi qu'avec ses héritiers, continuateurs ou critiques... Cet ouvrage offre ainsi autant de points de repère et d'analyses approfondies permettant d'avoir une vision d'ensemble de cette pensée et de la rendre accessible au plus grand nombre.


- Écoutez-moi ça !
de Nat Shapiro et Nat Hentoff
Éditions Buchet Chastel / Octobre 2015


Ce livre culte, paru en France en 1956, est un livre sur le jazz, écrit par ceux-là même qui ont fait le jazz. Deux grands critiques américains, Nat Hentoff et Nat Shapiro, ont réuni ici des interviews, des articles, des souvenirs et des lettres des principaux jazzmen des États-Unis: Louis Armstrong, Charlie Parker, King Oliver, Fletcher Henderson, Bunk Johnson, Duke Ellington, Fats Waller, Clarence Williams, Jo Jones, Jelly Roll Morton, Mezz Mezzrow, Billie Holiday. Ils y racontent l'histoire du jazz et leurs histoires, les débuts à la Nouvelle Orléans, Chicago dans les années vingt, les extraordinaires sessions jam à Kansas City, Harlem pendant les années de Dépression, l'école de la côte Ouest. Un ouvrage unique en son genre, savoureux et foisonnant, où les musiciens s'expriment directement et librement, et dont la réédition réjouira tous les amateurs de jazz.


- Fille de Gaza
de Sélim Nassib
Éditions Calmann Lévy / Octobre 2015


Alors que le Hamas interdit aux femmes de circuler à vélo, elle traverse le territoire à bicyclette du nord au sud. Les femmes n'ont plus le droit au narguilé en public? Elle s'attable aussitôt à une terrasse de café pour fumer. Oui, Asmaa, 32 ans, bloggeuse, journaliste et écrivain est une Fille de Gaza libre, une véritable provocation vivante dans son pays. Tout a commencé pendant la campagne électorale de 2006. La jeune femme qui se définit comme croyante et libérale, autrement dit de gauche et favorable à la laïcité, promet: "Si le Hamas emporte les élections, j'enlève mon voile". Depuis, elle est l'une des rares filles de Gaza à se promener tête nue; sa vie quotidienne est devenue un combat permanent, harassant et risqué contre les préjugés et les intégrismes religieux au sein même de sa famille. Dans une lettre ouverte adressée à l'un de ses oncles responsable de la sécurité du Hamas, elle rappelle des souvenirs d'enfance heureux et lance: "Est-ce là la patrie que tu veux pour nous?". La réponse ne tarde pas: pressions sur ses parents et menaces de mort. Son audace, son anticonformisme dans un monde où les femmes doivent baisser les yeux sont intolérables. Pourtant, Asmaa persiste et signe. Au-delà des critiques à l'égard du régime, rien n'échappe à son esprit critique, ni les organisations des droits de l'homme corrompues ni les mouvements féministes plus ou moins hypocrites ni bien sûr l'occupation israélienne et la guerre. Chronique d'un quotidien tragique, le livre est aussi le portrait d'une jeune femme de son temps, drôle et indomptable.      


- Graines d'espoir
Sagesse et merveilles du monde des plantes
de Jane Goodall
Éditions Actes Sud / Octobre 2015


La grande primatologue Jane Goodall lance un vibrant appel afin que nous nous reconnections à la nature. Si l'on veut arrêter la destruction, il faut commencer par aimer profondément ce que l'on défend. Elle présente dans son nouvel ouvrage illustré une étude personnelle très complète des enjeux de la mondialisation qui menacent les graines, les sols, les plantes et les productions vivrières. Si elle pointe du doigt les dégâts, elle met aussi l'accent sur les avancées dans ce domaine, en particulier les multiples actions où la responsabilité sociale côtoie la protection du monde des plantes. Jane Goodall est l'une des invités officiels de la cop21, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (Paris, 30 nov-11 déc. 2015). Elle fait déjà l'objet d'une attention particulière des médias.


- Invincible
de Marianne Van D.
Éditions Michalon / Octobre 2015


Un 14 juillet, à 14 ans, Marianne est violemment percutée par une voiture et vivra alors l'expérience de la mort imminente. Au sortir du coma, elle ne sera plus jamais la même. Libérée de toute peur, Marianne ira désormais partout où l'amour la mènera, quitte à vivre des situations extrêmes. Le choix n'est jamais fait, il est vécu avec la force du naturel, le corps étant définitivement dissocié de l'esprit. Son visage s'illumine à mesure de sa quête du regard des autres. Invincible, en perpétuelle liberté inconditionnelle, elle assume ses actes autant qu'elle se nourrit du plaisir de conjuguer l'amour sous toutes ses formes. Invincible est l'affirmation d'une femme libre, affranchie, de celles qu'on ne saurait juger; récit d'apprentissage dont la franchise et la simplicité désarmantes ne cessent de nous renvoyer à nos propres limites.


- Je ne suis pas Diam's
de Fawzia Zouari
Éditions Stock / Octobre 2015


"Je ne suis pas Diam's. Ni par la naissance, ni par le parcours, ni par la conception de l'islam. J'ai vu le jour en Tunisie, dans un petit village où mon père avait le titre de "cheikh" qui lui conférait une autorité religieuse. Ma mère a passé sa vie enfermée derrière les murs de sa maison et je n'ai aperçu sa chevelure que sur son lit de mort. Vers douze ans, mes sœurs aînées ont été interdites d'école et cloîtrées. Je me suis alors promis d'aller jusqu'au bout de mes études et de ne pas me voiler. Toutes les questions qui me tracassaient enfant, voilà que je les repose aujourd'hui à une jeune femme convertie à l'islam qui croit bien faire alors qu'elle me fait mal". Tunisienne, musulmane, Fawzia Zouari s'adresse avec vigueur et respect à la chanteuse Diam's, qui incarnait une certaine modernité avant de s'exposer de nouveau au public, mais sous le voile. L'auteur s'engage avec passion en faveur d'un islam des Lumières, intégré dans le pays de la laïcité dont elle défend les valeurs.


- Je suis un zèbre
de Tiana
Éditions Payot & Rivages / Octobre 2015


Le premier témoignage d'une adolescente surdouée. Tiana se sent mal nommée quand on lui dit qu'elle est surdouée, comme un zèbre pris pour un cheval. Depuis toute petite, elle tourne dans l'enclos de questionnements et d'angoisses bizarres. Au collège, elle souffre de se sentir différente. "À l'adolescence, on veut juste être normal". Elle a beau essayer de faire semblant, sa différence en fait une proie, elle devient l'objet de moqueries et de brimades. Alors qu'elle était une excellente élève, elle décroche scolairement, sombre dans la dépression, est hospitalisée; les médecins, perdus, la traitent un temps pour schizophrénie. Jusqu'au diagnostic qui la sauve: enfant précoce, avec la compréhension de ces particularités si impalpables des surdoués: acuité d'esprit, hypersensibilité et sentiment de décalage. Peu à peu, Tiana va se libérer, s'apprivoiser, se réconcilier avec elle-même et avec les autres. Un livre avec ses mots à elle, authentique, émouvant, percutant, qui aidera les enfants et ados concernés, ainsi que leurs parents, à trouver leur force, leur fierté et leur chemin.


- Je tape la manche
de Jean-Marie Roughol
Éditions Calmann Lévy / Octobre 2015


Jean-Marie Roughol a passé plus de vingt ans dans la rue. Un soir, alors qu'il "tape la manche", il propose à un cycliste de surveiller son vélo. Ce cycliste, c'est Jean-Louis Debré. De leur rencontre et de celles qui suivront naîtra, entre le SDF et le président du  Conseil constitutionnel, une singulière relation de confiance. Au point que, avec l'aide de Jean-Louis Debré, Jean-Marie Roughol a accepté d'écrire son histoire. C'est un témoignage sans fard et sans complaisance que livre ce "môme de la cloche" de 47 ans. Du XIXe arrondissement de son enfance aux trottoirs de la très chic rue Marbeuf, Jean-Marie  Roughol déroule les années de galère: la jeunesse chaotique, les premières "tapes", les amitiés, les amours et les  enfants abandonnés ou quittés. De squats en bouches de métro, de parcs en chambres d'hôtel miteuses, on plonge avec lui dans le quotidien âpre des marginaux, parmi les êtres humains qu'on choisit le plus souvent de ne pas voir, au cœur de la violence, de la peur, du dénuement mais également de la débrouille, de la solidarité et des copains. Jean-Marie raconte aussi l'univers de la mendicité. "Taquiner" ou "attendre le pèlerin" s'apparente à un véritable métier qui s'exerce sur un marché dicté par ses propres lois, sa concurrence où il faut savoir conquérir et protéger son territoire. S'il dépeint un monde dur, terrible et en pleine mutation, il reconnaît que le jour où il n'aura plus la force et qu'il devra abandonner la rue, elle lui manquera, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dernières parutions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dernières parutions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ICOM - CC : les dernières parutions.
» Parution du Petit Chaperon Rouge !
» Dernières parutions d'Archetype
» 15 photos marquantes des dernières décénies
» Parutions trollopiennes en livre de poche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: 1. Les romans :: 5. Témoignages / Documents-
Sauter vers: