Le Titre du Roman

AccueilAccueil  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  
Partagez | 
 

 Les dernières parutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Sam 7 Oct - 22:19

- Du palais de Venise au lac de Garde
Mémoires d'un ambassadeur fasciste
de Filippo Anfuso
Éditions Perrin / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Publié confidentiellement en 1949, alors que l'auteur, écroué à Fresnes, attendait d'être rapatrié et jugé en Italie pour haute trahison, ce livre constitue, avec le Journal politique du comte Ciano, le principal témoignage sur l'Italie fasciste et en particulier sur sa politique étrangère, dans la période qui va du rapprochement avec l'Allemagne nazie jusqu'à leur chute finale, en passant par le conflit espagnol, l'Anschluss et les accords de Munich. Mais la chronique de Ciano s'interrompt en 1943, tandis qu'Anfuso, nommé par le Duce ambassadeur de l'éphémère République de Salò à Berlin, suivra jusqu'au bout l'aventure du dernier fascisme dans les ruines fumantes du Troisième Reich. Document hors pair, résolument partisan, mais rédigé par un maître écrivain au tempérament caustique et à la plume acérée, ce récit saisissant, rehaussé de portraits inoubliables de Mussolini, Hitler, Goebbels, Ribbentrop, Chamberlain, Laval et tant d'autres, nous permet de mieux saisir la dimension tragique de cette époque et de ses enjeux. Cette nouvelle édition, présentée et annotée par Maurizio Serra, a permis de corriger les nombreuses fautes et imprécisions du texte original, et comporte des passages importants qui furent ajoutés par l'auteur dans les versions parues dans l'après-guerre en Italie et en Allemagne.


- Fragments d'un discours polyamoureux
de Magali Croset-Calisto
Éditions Michalon / 02 février 2017


Le Titre du Roman

"Le polyamour est la faculté de pouvoir aimer plusieurspersonnes en même temps de manière assumée. C'est une conscience de soi, de ses propres limites, et de celles des autres, très poussée. À partir du moment où il ne relève ni du libertinage, ni de l'adultère classique, le polyamour représente alors une maturité dans l'art d'aimer. Ce livre se présente comme un témoignage littéraire, expérimental et singulier d'un art d'aimer alternatif pour tenter de sonder les enjeux de l'amour durable. Laboratoire personnel porté à l'analyse d'un regard professionnel d'une part et littéraire d'autre part, il propose un dévoilement multifocal du polyamour". Comment sait-on que l'on est polyamoureux? Quand et comment le devient-on? Comment fait-on pour gérer la jalousie entre les partenaires? Autant de questions que la sexologue Magali Croset-Calisto aborde à travers un témoignage de vie moderne et audacieux, construit tant à partir de son vécu de femme que de son expertise en cabinet. Car quoi de mieux que l'expérience personnelle et l'approche professionnelle d'une sexologue pour évoquer en toute intimité les différents enjeux de l'amour et de la sexualité dans notre société?


- Hyper-lieux. Les nouvelles géographies de la mondialisation
de Michel Lussault
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Et si l'on regardait le Monde autrement? C'est à cela que ce livre s'attache. Il part du constat que bien des analyses de l'évolution du Monde contemporain insistent sur son uniformisation irrémédiable. La standardisation des paysages, des objets et des pratiques, imposée par la globalisation du capitalisme financiarisé, installerait un espace lisse et "plat", où les distances disparaissent, où chaque position vaut une autre, où les différences culturelles s'estompent, où l'individu est aliéné et sa sociabilité appauvrie. Or, une observation attentive confronte immédiatement à des situations bien plus complexes. En effet, il est frappant de constater que le Monde se différencie de plus en plus en lieux qui s'affirment comme des "prises" sur la mondialisation, des attracteurs et des ancrages de la vie sociale. Ce sont des endroits où la co-habitation des individus se concrétise, se réalise et s'éprouve dans toute sa richesse, sa créativité et son intensité d'expérience vécue. Les "hyper-lieux", où convergent les humains et les réalités matérielles et immatérielles, en sont l'emblème: bon gré mal gré, des sociétés s'y composent et même des formes politiques nouvelles s'y ébauchent. Ainsi le Monde est à la fois toujours plus globalisé et homogène et de plus en plus localisé et hétérogène: cette tension est constitutive des nouvelles géographies de la mondialisation.


- L'art comme malentendu
de Michel Thévoz
Éditions De Minuit / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Avec le temps, une œuvre d'art s'éloignera fatalement du sens que, par provision, son auteur lui donne. Celui-ci, néanmoins, escompte secrètement cette méprise future comme une solution possible à son énigme. S'il est vrai que "le fondement même du discours interhumain est le malentendu" (Lacan), on devrait considérer l'art, ou la relation artistique, comme un malentendu spécialement productif, paradoxal et initiatique. Ce ne sont ni les peintres ni les regardeurs qui font les tableaux, mais la conjugaison de l'inconscience des uns et des bévues des autres: ils se déchargent l'un sur l'autre de la responsabilité d'un sens qui n'en finit pas de leur échapper. Le présent ouvrage évoque quelques-unes de ces méprises en symétrie inverse, indéfiniment reconduites, et qu'on peut considérer finalement comme des "ratages réussis". Ce n'est pas le moindre intérêt de l'histoire de l'art que ces coups de théâtre qui rendent le passé lui-même imprévisible.


- L'autre Paris
10 promenades dans les quartiers, qui réinventent la capitale
de Nicolas le Goff
Éditions Parigramme / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Architecture contemporaine, jardins partagés, street art, cafés coworking, friches culturelles: l'est de Parisest en pleine métamorphose. En proposant des itinéraires qui débutent là où, généralement, les touristes s'arrêtent, ces dix promenades invitent les explorateurs urbains à faire un pas de côté et élargir leurs horizons. Partez à la découverte de ces quartiers où bat aussi, désormais, le cœur de la ville.


- Le procès de Nuremberg
de Annette Wieviorka
Éditions Liana Levi / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Allemagne, octobre 1945. Les puissances victorieuses de la Seconde Guerre Mondiale s'apprêtent à juger les crimes commis par les nazis. Durant un an défileront devant une cour internationale des responsables de l'Allemagne hitlérienne, sous les yeux attentifs de la presse du monde entier. S'appuyant sur de nombreux documents et témoignages consignés au moment du procès, Annette Wieviorka présente une vision d'ensemble de cet événement majeur du XXe siècle, depuis sa genèse, problématique, jusqu'aux répercussions considérables qu'il eut sur la conception d'une justice internationale.


- L'humanité carnivore
de Florence Burgat
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi mangeons-nous de la viande? L'être humain a-t-il toujours été carnivore et est-il voué à le rester? C'est à ces questions apparemment simples que Florence Burgat entreprend de répondre dans un ouvrage appelé à faire date: il s'agit d'une véritable somme sur la question de l'"humanité carnivore". Florence Burgat montre qu'on ne saurait se contenter de répondre, avec un haussement d'épaules, "parce que c'est bon": la chair humaine est réputée aussi avoir bon goût, ce qui n'empêche pas l'anthropophagie de faire l'objet d'un interdit très largement répandu (mais lui-même non universel). Et il existe dans l'histoire et la préhistoire différents modes d'alimentation d'où la viande est absente ou marginale. Il faut interroger les mythes et les rituels, les soubassements anthropologiques de la consommation de viande, y compris un certain goût pour la cruauté, l'idée même de la mise à mort, du démembrement et de la consommation d'êtres vivants, par où l'humain éprouve sa supériorité sur les animaux. La découverte d'un principe d'équivalence au cœur de la logique sacrificielle (la substitution d'un végétal à une victime animale ou humaine) est ce sur quoi Florence Burgat prend finalement appui pour proposer une voie de sortie originale et montrer comment les viandes végétales et in vitro pourraient se substituer aux viandes animales que l'humanité a pris l'habitude de manger.


- La grande guerre oubliée
de Alexandre Sumpf
Éditions Perrin / 02 février 2017


Le Titre du Roman

L'histoire inédite du front le plus meurtrier, mais oublié, de la Grande Guerre. Si l'on connaît tout ou presque du conflit qui s'est déroulé en France, sait-on qu'en Russie, au même moment, 15 millions de soldats du tsar affrontent seuls trois empires? Que la population souffre des disparitions, des déportations et des occupations au point de s'opposer, par son engagement patriotique et économique, au pouvoir qui la méprise? Après deux révolutions, Février et Octobre 1917, la guerre prend fin ici aussi en mars 1918, mais plutôt que d'engendrer la paix, elle se prolonge en une myriade de luttes politiques et sociales réunies sous le nom de guerre civile.


- Le mythe de la singularité
Faut-il craindre l'intelligence artificielle ?
de Jean-Gabriel Ganascia
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

L'intelligence artificielle va-t-elle bientôt dépasser celle des humains? Ce moment critique, baptisé "Singularité technologique", fait partie des nouveaux buzzwords de la futurologie contemporaine et son imminence est proclamée à grand renfort d'annonces mirobolantes par des technogourous comme Ray Kurzweil (chef de projet chez Google) ou Nick Bostrom (de la vénérable université d'Oxford). Certains scientifiques et entrepreneurs, non des moindres, tels Stephen Hawking ou Bill Gates, partagent ces perspectives et s'en inquiètent. Menace sur l'humanité et/ou promesse d'une transhumanité, ce nouveau millénarisme est appelé à se développer. Nos machines vont-elles devenir plus intelligentes et plus puissantes que nous? Notre avenir est-il celui d'une cybersociété où l'humanité serait marginalisée? Ou accéderons-nous à une forme d'immortalité en téléchargeant nos esprits sur les ordinateurs de demain? Voici un essai critique et concis sur ce thème à grand retentissement par l'un de nos meilleurs experts des humanités numériques.


- Le Paris de Michel Audiard
de Philippe Lombard
Éditions Parigramme / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Né dans le 14e arrondissement, Michel Audiard fréquente l'école de la rue du Moulin-Vert puis le Vél' d'Hiv' de la rue Nélaton. Pendant l'Occupation, il s'inscrit en école de soudure pour échapper au STO. Mais c'est comme porteur de journaux à bicyclette qu'il entame sa vie professionnelle. La proximité avec les journalistes, qu'il croise dans les cafés des grands boulevards, lui vaut cependant de passer de l'autre côté du miroir, sa faconde naturelle nourrissant de longs articles "de notre envoyé spécial en Indochine" d'autant mieux informés que l'intéressé prend soin de les rédiger sans quitter sa mansarde. Suivent les critiques de films, qu'Audiard compose sans s'infliger d'assister aux projections. Ces premiers pas le mènent à Cinémonde... Un producteur ne tarde pas à lui demander un premier scénario, Mission à Tanger en 1949, qui sera suivi de nombreux autres. Entre 125, rue Montmartre, Les Barbouzes, Les Tontons flingueurs, comme scénariste et/ou dialoguiste, Audiard truffera ses œuvres de décors familiers et de références au Paris de sa jeunesse. Celui des concierges assises sur le pas de leur porte, des pistards tournant sans relâche au Vél d'Hiv', des Halles en effervescence et de la réplique gouailleuse qu'un titi ne manquera de faire glisser sur le zinc. "Toute une époque" disait Blier dans Les Tontons flingueurs.


- Les gens normaux n'existent pas
de Alexandra Alévêque
Éditions Robert Laffont / 02 février 2017


"Ils sont là près de nous, nous partageons le même monde, mais qui s'intéresse vraiment aux ouvriers, aux acteurs porno, aux religieuses, aux illettrés ou aux infirmières? Pour dire les choses comme elles sont et parce que j'ai pu le vérifier sur le terrain, la majorité s'en fout complètement. Tous ceux que nous avons côtoyés pour les besoins de ces documentaires sont des titres dans les journaux, une population qu'on nomme mais ne montre pas. Ces hommes et ces femmes ne sont que chair à titraille, des êtres souvent méconnus". En racontant ici ses souvenirs de tournage, elle est l'auteur de la série documentaire 21 Jours, Alexandra Alévêque propose une photographie de notre société d'une grande justesse. Avec réalisme et humour, elle dresse le portrait de ces Français dont elle a partagé le quotidien durant quatre ans. Sexe, travail, foi, santé ou éducation: autant de thèmes abordés par ces personnalités ordinaires qui n'ont pourtant rien de banal.


- Leçons sur Spinoza
de Ferdinand Alquie
Éditions La Table Ronde / 02 février 2017


Le Titre du Roman

"Spinoza veut un salut total; il veut le bonheur, la liberté, la paix, l'éternité atteints en ce monde, et dès ce monde. En ce sens, qu'est-ce que l'Éthique? L'Éthique, c'est l'énoncé de l'ensemble des conditions a priori, si je peux dire, nécessaires pour que ce bonheur, ce salut de l'homme, puisse être réalisé dans le monde mathématique, scientifique que Spinoza croit être le vrai monde. Car Spinoza est d'abord convaincu que les idées religieuses ne sont que des erreurs, et que la vérité est mathématique. Il est convaincu que la nature dans laquelle nous vivons est une nature mathématisée. Et c'est pourquoi toutes les notions qu'il met en jeu sont en grande partie des notions polémiques, des notions critiques, qui débarrassent l'idée de Dieu et l'idée de l'homme de toutes les illusions qui y sont jointes". Ferdinand Alquié.


- Pour que la philosophie descende du ciel
de Alexandre Lacroix
Éditions Allary / 02 février 2017


Vingt-quatre siècles après la mort de Socrate, il est temps qu'on cesse de prendre les idées pour des divinités célestes, intimidantes et hautaines. D'en finir avec ce préjugé que les grandes notions de la philosophie flotteraient au-dessus de nos têtes, qu'elles appartiendraient à une réalité à part, inaccessible. Philosopher n'est pas simplement affaire de spécialistes et d'érudits. Cela ne s'apprend pas forcément dans les manuels, bien au contraire: il s'agit d'abord d'un acte de pensée accessible à chacun, pour peu qu'on ait confiance en son jugement et qu'on fasse l'effort de réfléchir à sa propre condition. Fort de cette conviction, Alexandre Lacroix aborde ici des thèmes comme le désir, le courage, l'histoire, l'érotisme, la nature, le langage, le vieillissement, ou Dieu. En partant à chaque fois d'une expérience vécue, d'un rêve marquant, d'une conversation entre amis, du souvenir d'un être disparu, de la contemplation d'un paysage, il montre que loin d'être des constructions abstraites, les idées naissent le plus souvent d'un rapport concret au monde. Et qu'avant d'être une discipline scolaire, la philosophie est bien une émanation de la vie.


- Toute fin est une histoire
de Véronique Comolet
Éditions Des Équateurs / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Accompagner. Des hommes et des femmes en fin de vie. Tel est le récit de cette femme qui est aux côtés des malades et de leurs proches chaque semaine au sein d'une unité palliative. Elle raconte des existences qui s'en vont, l'adieu au vivant mais il n'y a rien de morbide ou de mortifère dans ce témoignage extraordinairement lumineux. Souvent c'est un échange de regards, une main tendue, un sourire qui relient à la vie. Il y a des personnes âgées mais aussi des jeunes gens foudroyés par la maladie. La qualité de ce récit est qu'il est paradoxalement plein de vie et d'éclat. En quelques minutes, dans un étonnant précipité, les patients racontent leur vie, allant à l'essentiel comme s'il n'y avait plus une minute à perdre. Il faut écouter, recueillir les mots, les pleurs et accepter le silence. C'est parfois cocasse, toujours bouleversant, terriblement émouvant. La mort est violente, scandaleuse, bouscule à chaque instant. Elle est libératrice, déchirante, sereine ou intolérable mais il faut parler de cette mort tant redoutée. Chaque chapitre très court, enlevé, est un morceau d'une vie extraordinaire. C'est le quotidien le plus nu, le plus désarmé mais ça dépasse en intensité et en force toute fiction ou toute histoire romanesque. Véronique Comolet ne s'embarrasse pas de littérature, de lyrisme ou de pathos mais elle raconte en tout humilité la souffrance de notre humanité défaite. Par sa modestie, sa vivacité de ton, ce livre fait preuve d'une intense spiritualité.


- Une histoire du corps au Moyen Age
de Jacques le Goff et Nicolas Truong
Éditions Liana Levi / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Le corps a trop longtemps été oublié par l'histoire et les historiens. Or, il constitue l'une des dynamiques majeures de l'Occident. De l'abstinence des prêtres aux délices du pays de cocagne, du christianisme au paganisme, du rire au don des larmes dont saint Louis était dépourvu, de la mode vestimentaire aux sports, du célibat à l'amour courtois, d'Héloïse à Abélard jusqu'à saint François, le corps est le siège d'une tension fondamentale. À travers l'étude de la matrice de la modernité qu'est le Moyen Age, Une histoire du corps au Moyen Age aide à la compréhension du monde où nous vivons.


- Une ligne dans le sable
Le conflit franco-britannique qui façonna le Moyen-Orient
de James Barr
Éditions Perrin / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Comment la France et la Grande-Bretagne se sont-elles partagé le Moyen-Orient? À travers une analyse novatrice, James Barr montre que, des accords Sykes-Picot, en 1916, à 1948, tout a été mis en place pour dynamiter la région: la Syrie à feu et à sang, la montée des extrêmes terroristes, le statut de Jérusalem et la maîtrise du canal de Suez en ont tour à tour été les détonateurs. Telles sont les répercussions d'un long face-à-face entre Londres et Paris dont la rivalité se cristallise autour de la question juive. D'un côté, les Anglais ont recouru aux sionistes pour contrecarrer les ambitions françaises au Moyen-Orient, conduisant ainsi à une escalade tragique de la tension entre Arabes et Juifs. De l'autre, les Français ont joué un rôle décisif dans la création de l'État d'Israël. Ils contribuèrent à organiser une immigration à grande échelle et une subversion violente et dévastatrice qui, en 1948, finit par engloutir un mandat britannique en déconfiture. Revenant sur le duel aussi venimeux que mal connu entre la Grande-Bretagne et la France, ce récit écrit d'une plume fluide s'attache aux protagonistes du conflit, politiques, diplomates, espions et soldats, et éclaire les problématiques passées et actuelles du Moyen-Orient.


- Comme d'habitude
de Cécile Pivot
Éditions Calmann Lévy / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Comme d'habitude est la lettre d'amour d'une mère, Cécile Pivot, à son fils de 22 ans, Antoine. Antoine est autiste. Elle lui raconte sa petite enfance, quand elle savait que quelque chose n'allait pas mais prêchait dans le désert, parce qu'Antoine était son premier enfant et que ni le corps médical ni sa famille ne prenaient au sérieux sa parole de mère. Jusqu'à ce jour, à la fois terrible et libérateur, où les mots "troubles autistiques" ont été prononcés, enfin, par un médecin. Elle lui raconte, en pleurant parfois, en souriant souvent, son combat, les erreurs, les siennes et celles des autres, enseignants, proches, administration ou soignants. Elle lui raconte les petits drames et les grandes joies, les colères et les fous rires. Elle lui raconte comment elle l'a accompagné de son mieux dans sa vie d'enfant, d'adolescent puis de jeune homme, sans jamais renoncer à vivre, à aimer, à travailler. Ce récit, elle le porte en elle depuis la naissance d'Antoine, prenant des notes, figeant dans l'écriture l'intensité d'instants inoubliables, drôles ou tragiques, rocambolesques ou quotidiens, dont elle savaitqu'un jour, elle tirerait ce livre. Ce livre que, probablement, il ne lira jamais. Un livre vibrant d'émotion.


- Découvrir sa voix
de Michel Hart et Sylvie Heyvaerts
Éditions Du Rocher / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Apprivoiser sa voix, la développer, la fortifier, est une aventure exaltante. Toutes les voix sont belles et uniques. Michel Hart et Sylvie Heyvaerts proposent dans cet ouvrage un exposé théorique sur la voix et son fonctionnement, accompagné d'explorations ludiques qui conduisent pas à pas le lecteur vers une perception globale du geste vocal libre et spontané. Celui-ci comprend peu à peu l'interaction entre la dynamique corporelle, la respiration, le départ du son et l'articulation. Lorsque ces différents paramètres s'harmonisent selon l'intention du chanteur ou de l'orateur, la voix est alors naturellement facile et sonore. Les enseignants y trouveront des outils pour remédier à leur fatigue vocale, mais aussi pour sensibiliser les jeunes enfants à l'écoute des voix, et pour chanter avec eux. Les repères historiques et scientifiques seront utiles aux chanteurs classiques ou de variétés pour qui la compréhension de ces fondamentaux, jointe à des outils pédagogiques méthodiques, constitue les clés de l'excellence. Véritable synthèse entre la grande tradition pédagogique du Bel Canto et les plus récentes avancées des recherches scientifiques sur la voix, ce livre éclaire les principes de base qui soutiennent toute technique vocale, quel que soit le style chanté.


- Histoire du coup de foudre
de Jean-Claude Bologne
Éditions Albin Michel / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Ramsès II a presque soixante ans lorsqu'il tombe amoureux au premier regard d'une jeune princesse dont il fait aussitôt son épouse: voici le premier "coup de foudre" historiquement attesté. Trois mille ans plus tard, Stendhal, qui trouve l'expression ridicule, en convient: "La chose existe". Aujourd'hui, elle est loin d'être remise en question. Mais comment s'explique cette mystérieuse et soudaine attirance entre deux êtres? Par la sensibilité ou la science (des atomes crochus ou des phéromones)? Le surnaturel (la flèche de Cupidon ou l'intervention du Malin)? Une pure attraction physique ou un phénomène chimique? Si le coup de foudre conserve toute sa part de mystère, Jean Claude Bologne en donne une lecture aussi inattendue que pertinente. En s'appuyant sur de nombreux récits empruntés à l'Histoire, à la légende et à la littérature, son enquête soulève au passage un passionnant paradoxe: notre époque cultive l'individualisme, la sécurité et le rationnel, mais elle ne rêve que de passions "enchaînantes", de surprises et de risques..    


- Il est comment Mélenchon, en vrai ?
de Marion Lagardère
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Toujours la même question: "il est comment Mélenchon, en vrai?", lancinante, inévitable. Irrépressible pour ceux qui la posent, en l'occurrence, ces électeurs de gauche perplexes, unanimement désenchantés par le mandat de François Hollande, rétifs à l'injonction du vote utile et qui rêveraient de voir émerger un recours. Alors ils s'interrogent sur Jean-Luc Mélenchon, le "camarade", "l'ex socialiste". Ils aimeraient bien y croire, ballottés qu'ils sont dans une valse entre espoir et prudence, et où, à la fin, c'est généralement la défiance qui gagne. Parce qu'à l'évidence, son discours séduit, mais pas lui. Autoritaire, colérique, excessif, égocentrique, ces images lui collent systématiquement à la peau. Celle d'admirateur d'Hugo Chavez aussi. Celle d'un personnage violent avec les journalistes. Ou celle encore d'un homme qui dénonce "le système" alors qu'il a lui-même passé des décennies sous les ors de la République. Autant de portraits qu'il rejette et assume à la fois. "Alors il est comment, en vrai?" Sous entendu, derrière le faux, derrière ce qu'il donne à voir. Fort de cinq années d'entretiens réguliers, de scènes inédites dans les coulisses des campagnes électorales, et de confidences recueillies loin des estrades, ces chapitres racontent un Jean-Luc Mélenchon plein de paradoxes et de contradictions, entre pudeur et quête de reconnaissance, optimisme et inquiétude, convictions et remises en question. Un homme qui se revendique intellectuel et qui pourtant ne peut s'empêcher de mettre les mains dans le cambouis politique. Ce livre n'est ni une biographie, ni une compilation d'entretiens. C'est un jeu de cache-cache avec la question chimérique du vrai en politique, et avec elle celle de la sincérité.


- Korruption ! Au cœur du système nazi
de Frank Bajohr
Éditions Flammarion / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Que se passe-t-il lorsque la corruption s'installe au cœur de l'État? Qu'advient-il du peuple qui ne l'accepte pas? De ceux qui ferment les yeux? Parler de corruption à l'époque nazie n'est pas la première chose qui vient à l'esprit, alors même qu'une longue tradition historiographique nous a confortés dans l'idée d'une bureaucratie allemande entretenue dans l'ignorance des conséquences dramatiques de ses actes. Pourtant l'ouvrage de Frank Bajohr apporte à cet égard un éclairage édifiant: le régime nazi reposait sur une corruption quasi organique. le système récompensait les plus fidèles, enrichissait les plus zélés, spoliait les bannis. Argent, demeures, entreprises, œuvres d'art changèrent de mains en quelques mois sans que les institutions garantes du droit n'aient réagi. Le vol, le pillage, occultés par une idéologie omniprésente, furent bien les leviers indispensables du pouvoir nazi et un rouage essentiel de la Shoah. Comment tout cela fut-il possible dans ce grand empire allemand, traditionnellement attaché à ses lois? Le livre est nourri des scandales de ces SS avides, à la cupidité sans limite, affranchis de la moindre humanité. Budgets publics détournés, petits et grands arrangements, incompétence généralisée témoignent contre la "supposée bonne gestion nazie". Mais l'auteur va plus loin: les comportements des dirigeants érigés en modèles firent école en libérant nombre d'Allemands "tout à fait normaux" des scrupules qui les retenaient encore. Un Rubicon moral avait été franchi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Sam 7 Oct - 21:55

- La fabrique des bébés
Enquête sur les mères porteuses dans le monde
de Natacha Tatu
Éditions Stock / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Entre la loi sur le mariage gay, les difficultés d'adoption, et la demande croissante de la GPA (gestation pour autrui), la recherche de mères porteuses et de dons d'ovocytes explose. Célibataire ou en couple, homo hétéro, tout le monde peut aujourd'hui avoir un enfant. À condition d'y mettre le prix. Car la GPA, aujourd'hui autorisée dans une dizaine de pays, est aussi un business. Sans a priori idéologique, cette enquête mondiale donne la parole aux mères porteuses, aux parents demandeurs et à leurs enfants, qui racontent leur parcours.


- Le crépuscule des idoles progressistes
de Bérénice Levet
Éditions Stock / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Les Français manifestent un besoin d'identité nationale, d'enracinement, de frontières, que leur réplique-t-on? Crispation, frilosité, droitisation, populisme… Tous ces mots masquent ce qui se joue réellement depuis plusieurs années dans notre pays, mais également en Europe et même aux États-Unis. Depuis la décennie 1970, ces besoins fondamentaux de l'être humain ont été disqualifiés par une idéologie progressiste qui se révèle une impasse existentielle et civilisationnelle. Cet essai vise à rendre à ces aspirations leur signification humaine et, plus que tout, leur fécondité. Il ne s'agit pas d'un énième livre de déploration mais, au contraire, de réveil des passions, des passions qui ont fait la France. Pourquoi un homme déraciné, délié de tout héritage, est-il un homme atrophié? Pourquoi l'école? Pourquoi transmettre le passé? Pourquoi défendre, contre le multiculturalisme, l'assimilation, propre à la République française? Ce sont ces questions qu'avec ardeur et conviction Bérénice Levet prend ici à bras-le-corps.


- Robert Kennedy
de Guillaume Gonin
Éditions Fayard / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Il a d'abord été un fils, soucieux de briller aux yeux de son puissant père, l'Ambassadeur. Il fut aussi un frère, qui dédia la première partie de sa vie à la carrière de l'aîné adoré, "Jack". Mais Robert Kennedy fut surtout un politique atypique, dernier espoir d'une génération traumatisée par les morts de JFK et Martin Luther King. Méconnues en France, sa vie et son œuvre illustrent pourtant une page essentielle de l'histoire américaine, dont l'issue tragique hante encore les esprits. Car raconter "Bobby", c'est mesurer l'empreinte unique d'un homme perpétuellement en devenir, dans sa vie privée comme sur la scène politique. À Dallas, l'assassinat de son frère obligera Robert à reconsidérer son existence et à entamer une profonde transformation afin de se libérer des fantômes du passé, à la rencontre de son propre destin. Jusqu'à succomber, lui aussi, sous les balles d'un assassin, alors qu'il prenait la route de la Maison Blanche en 1968.


- Turbulences dans l'univers. Dieu, les extraterrestres et nous
de Jacques Arnould
Éditions Albin Michel / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Dans la physique contemporaine, il est fréquemment arrivé (que ce soit avec Einstein pour la relativité, ou avec "le chat de Schrödinger" pour la mécanique quantique) que les scientifiques présentent leurs problématiques sous la forme d'une "expérience de pensée". C'est à une telle expérience que nous invite Jacques Arnould: supposons qu'à force d'explorer les exoplanètes on finisse par avoir demain la preuve que la vie, et même des êtres sensibles, existent ailleurs que sur la Terre. Qu'en serait-il alors de nos religions? Comment relire la Bible (et notamment le livre de la Genèse)? Comment reconsidérer les rapports entre Dieu et l'humanité? Et pour le christianisme, comment repenser l'Incarnation, qui (jusqu'à présent) est censée avoir eu lieu dans notre Histoire, dans un tout petit peuple occupant une part infime de notre planète? Avec le talent pédagogique qui a fait le succès de ses autres livres, Jacques Arnould retrace l'histoire de cette problématique (car à vrai dire, elle ne date pas d'aujourd'hui, de tous temps les hommes se sont posé la question d'autres mondes habités, y compris dans la théologie médiévale). Il nous introduit ensuite dans les arcanes d'une théologie élargie aux dimensions immenses de la cosmologie actuelle, en s'appuyant sur les perspectives lancées par Teilhard de Chardin. Et cet exercice, que l'on soit croyant ou pas, nous fait nous interroger autrement sur le destin de notre humanité.


- Alibaba
L'incroyable histoire de Jack Ma, l'homme le plus riche de Chine
de Duncan Clark
Éditions François Bourin / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

À l'âge de quatorze ans, Jack Ma, amoureux de la langue anglaise, promenait les touristes étrangers dans sa ville natale de Hangzhou. La Chine sortait alors à peine de la Révolution Culturelle. Quarante ans plus tard, il est devenu milliardaire et l'un des acteurs mondiaux les plus influents de l'économie d'Internet. Alibaba, l'entreprise qu'il a créée en 1999, joue à égalité avec les géants américains comme Amazon. Ses sites de commerce en ligne attirent chaque année plus de 400 millions de clients. Il investit également dans les médias, la finance en ligne, la santé et les vignobles, notamment en France. Quels sont les ressorts secrets de cette trajectoire exceptionnelle, alors qu'il n'appartient pas à la classe des "héritiers rouges"? Comme a-t-il construit son groupe face à des concurrents redoutables et à un pouvoir chinois mal à l'aise avec le monde de l'Internet? C'est ce que retrace Duncan Clark, dans un récit passionnant, déjà traduit en seize langues, et qui raconte aussi le grand tournant de la Chine vers la société de consommation.


- Ça se bouscule au portillon
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi faut-il se tenir à carreau? La pipelette a-t-elle un arbre généalogique? Depuis quand la midinette est-elle associée au jardin des Tuileries? Avez-vous déjà attrapé la fièvre de Bercy? Vaut-il mieux être coincé sous la porte Saint-Denis ou refoulé à Bondy? N'ayez pas l'air quai Jemmapes et, si vous n'êtes pas trop charrette, feuilletez donc ces pages. Vous y croiserez des marronniers, des tartes à la crème, des Paris-Brest, des flacons d'eau de Javel, des pastilles Valda et quelques autres. Ce savoureux florilège recueille 120 expressions et vocables apparus sur les bords de Seine, et en explique leur origine, quartier par quartier. Une plongée dans l'histoire de la capitale pour épater la galerie.


- Le crime organisé en Israël
de Serge Dumont
Éditions La Manufacture de Livre / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

Chaque semaine, on annonce des règlements de comptes: le crime organisé en Israël tue plus que l'activisme palestinien. Les organisations mafieuses israéliennes comptent parmi les plus violentes et les moins connues. Certaines se contentent d'opérer à l'intérieur de l'État hébreu et dans les pays voisins, mais d'autres se sont implantées en Europe de l'Est et de l'Ouest, dans les principales villes du continent américain, ainsi qu'en Afrique du sud, en Australie et au Japon. Au début des années 90, la mafia israélienne de New-York traitait d'égal à égal avec ses homologues russe et sicilienne. Prostitution, blanchiment d'argent, racket, drogue, trafic d'armes, recel de biens volés, contrebande des diamants... les activités de ces clans sont nombreuses. L'arrivée massive des juifs d'ex-URSS à partir de 1989 a drainé des criminels russes dans le pays, qui ont vu Israël comme un endroit idéal pour blanchir de l'argent grâce à la libre circulation des capitaux et à un système bancaire favorable. Le crime organisé russe s'est donc cherché une place dans un environnement déjà encombré par les Israéliens "de souche" et les Juifs d'Afrique du nord arrivés après l'indépendance d'Israël dans les années 1950-60. S'en est suivie une guerre de gangs qui a éliminé beaucoup de mafieux délogés par les nouveaux venus. Les Arabes ont aussi commencé à s'imposer dans leurs quartiers. Ils sont les grands pourvoyeurs de prostituées en provenance de l'Est qui étaient acheminées, avec la complicité des bédouins du Sinaï, à travers la frontière égyptienne dans des conditions d'inhumanité dramatiques. À travers et des révélations et des détails inédits, ce livre retrace l'histoire des mafieux "blancs et bleus" depuis 1948. Les sommes générées par le crime en Israël, avec ses ramifications à l'étranger, sont tellement importantes que la mafia israélienne est arrivée à corrompre des personnalités politiques. L'ancien ministre de l'Énergie Gonen Segev a ainsi été arrêté en tentant d'introduire en Israël des milliers de pilules d'ecstasy. Autant la police est efficace dans le combat contre l'activisme palestinien, autant elle semble désarmée face à un crime structuré militairement.


- Le Paris de Michel Audiard
de Philippe Lombard
Éditions Parigramme / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

Enfant du 14e arrondissement, voleur de bicyclettes puis livreur de journaux, Michel Audiard a truffé les films dont il a été le dialoguiste ou le réalisateur de décors familiers et de références au Paris de sa jeunesse. Des concierges assises sur le pas de leur porte, les pistards tournant sans relâche au Vél' d'Hiv', les Halles en effervescence, des mauvais garçons et des filles peu farouches, le bistrot du coin et la réplique gouailleuse que le titi de service ne manque de faire glisser sur le zinc. "Toute une époque !" soupirait Bernard Blier dans les "Tontons flingueurs".


- Ces Français qui ont collaboré avec le IIIe Reich
de Jean-Paul Lefebvre-Filleau
Éditions Du Rocher / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

La poignée de mains de Montoire, le 24 octobre 1940, entre le maréchal Philippe Pétain et le chancelier du IIIe Reich Adolf Hitler, est le symbole d'une collaboration qui s'annonce entre un pays vaincu et son vainqueur. Dans son discours aux Français du 30 octobre 1940, le chef de l'État français emploie lui-même le terme de collaboration: "J'ai rencontré, jeudi dernier, le chancelier du Reich. Cette rencontre a suscité des espoirs. Une collaboration a été envisagée entre nos deux pays. J'en ai accepté le principe. Cette collaboration doit être sincère". Par ce discours, les bases d'un rapprochement politique entre les deux pays sont bien jetées. Dès lors, certains pousseront très loin leur collaborationnisme avec les nazis, au point d'avoir du sang sur les mains. Ce livre trace le portrait des plus significatifs d'entre eux: hauts ou modestes fonctionnaires, militaires (Raoul Dagostini, Joseph Darnand, René Bousquet), responsables politiques et économiques (Jacques Doriot, Philippe Henriot dit le "Goebbels" français), artistes, écrivains, journalistes (Robert Brasillach, Ferdinand Céline, Alphonse de Châteaubriant, Lucien Rebatet), et voyous (Henri Lafont, André Francis dit "Gueule-Tordue", Maurice Solnlen) se mettent, pour beaucoup, au service de l'occupant. Un ouvrage passionnant qui s'intéresse aux individualités afin de comprendre comment ces hommes ont glissé, basculé dans la collaboration. Un travail d'enquête minutieux, s'appuyant sur de nombreux documents d'archives.


- L'école en prison, une porte de sortie
de Sylvie Paré et Cécile de Ram
Éditions Du Rocher / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les uns ont quitté l'école en primaire, d'autres après le lycée, d'autres encore sont illettrés. Incarcérés pour braquage, trafic de drogue, terrorisme, homicide ou viol. Pas évident de faire cours à un public aussi hétérogène, mais l'expérience a prouvé que rien n'est impossible. Sylvie et Cécile enseignent à la maison d'arrêt de Nanterre depuis plus de dix ans. Avec toujours la même passion, la même foi, la même énergie, mais aussi une infinie patience, une dose d'humour, une forte capacité d'adaptation. Grâce à elles, le français, les mathématiques et l'histoire ont trouvé un nouvel écho auprès de cette population carcérale. Sylvie et Cécile réussissent à transmettre à leurs élèves une image positive de l'école, à leur redonner confiance en eux, en leur capacité d'apprentissage. Certains détenus se découvrent même une plume, une sensibilité littéraire, grâce aux ateliers d'écriture, aux rencontres qu'elles organisent avec des romanciers, aux livres que Bernard Pivot leur offre, à chaque rentrée littéraire, pour agrémenter leur bibliothèque.


- La véritable histoire de la belle époque
de Dominique Kalifa
Éditions Fayard / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

La "Belle Époque", qui désigne les quinze premières années du XXe siècle, fait partie de notre héritage culturel. Mais sait-on vraiment ce que recouvre cette notion et les différents usages qu'on en a faits? Ce livre raconte quand et comment l'expression fut forgée, beaucoup plus tard qu'on ne l'a dit, et retrace les multiples visages d'une période perçue, en France et à l'étranger, comme un moment heureux, emblématique d'un certain art de vivre "à la française". Un instant privilégié d'insouciance et de joie de vivre, de froufrous et de flonflons, d'audaces esthétiques et d'innovations scientifiques. Le Moulin-Rouge voisine avec l'Exposition, Toulouse-Lautrec dialogue avec Marie Curie et la belle Otero, Fantômas inaugure l'écriture automatique. Traquant les représentations de "1900" que nous ont données les mémoires et les souvenirs, la littérature et le cinéma, l'art et l'histoire, Dominique Kalifa lève le voile sur un pan méconnu de notre contemporain, expliquant pourquoi nous avons eu besoin, depuis un siècle, d'inventer et de réinventer sans cesse ce moment pensé comme "fondateur". Car la "Belle Époque" des années 1930 n'est pas celle qui triomphe dans le cinéma des années 1950 ou celle qui s'exhibe en 1980 dans les collections de cartes postales. C'est tout l'imaginaire et la nostalgie d'un monde perdu qui se découvrent, offrant une lecture originale de ce qu'est vraiment l'histoire: une méditation sur le temps et ses interactions.


- Portables. La face cachée des ados
de Céline Cabourg et Boris Manenti
Éditions Flammarion / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Savez-vous combien de temps votre enfant passe chaque jour sur son smartphone? Et ce qu'il y fait vraiment? Rassurez-vous, plus d'un parent sur deux avoue ne pas connaître la réponse. Ce livre vous propose de combler ce manque à travers une enquête réalisée auprès d'un large panel d'adolescents et de professionnels, afin de comprendre les multiples aspects de ce phénomène de société. En s'intéressant à leurs pratiques et en les questionnant, les auteurs vous permettront de mieux cerner cette génération constamment connectée, qui ne regarde presque plus la télévision et ne supporte pas le moindre temps mort, l'œil toujours rivé sur les réseaux sociaux ou les dernières applications à la mode. Le portable nous révèle, dans toute sa vérité, la face cachée des ados: journal intime, baromètre de réputation, mouchard, voie d'accès aux médias, accessoire de drague et, bien sûr, formidable outil de transgression (souvent pour le meilleur et parfois pour le pire).


- Soigner ou vendre ? Quel avenir pour la chaîne du médicament ?
Écrit en collectif
Éditions Le Bord de l'Eau / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Soigner? Vendre? En période de crise, la contradiction est réelle, et les tentations de se diriger vers une médecine régie par les impératifs du marché ne sont pas imaginaires. Les appels pour redresser les finances publiques, réduire les déficits et assainir la gestion des systèmes de santé ne tiennent pas de la démagogie mais de la régulation nécessaire, de la prospective et du devenir d'un État de plus en plus bousculé par la crise et de moins en moins "État-providence". Quel avenir pour la chaîne du médicament? Cette expression si largement utilisée, qu'on pourrait croire qu'elle exprime pour tous une réalité connue et comprise, devient un ensemble de plus en plus complexe confronté à des défis dont on mesure assez mal l'impact.


- Du couvent au bordel
de Claudine Brécourt-Villars
Éditions La Table Ronde / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le monde des prostituées et celui des gens de la pègre, qui les exploitent, possèdent un langage original d'une vulgarité propre à émoustiller les clients et à choquer les bien-pensants, mais dont la richesse ne laisse pas de surprendre. Et si le passage des mots d'argot dans le français familier, puis dans le français tout court, n'a commencé que dans les années 1870, ce vocabulaire pittoresque et truculent était toujours vivace à l'aube du XXe siècle. À côté des incontournables catins, filles de joie ou putains, les marchandes d'amour sont stigmatisées comme appartenant à une espèce mi-animale, mi-humaine: noms d'oiseaux ou de volatiles de basse-cour, chouettes, grues, cocottes, poules, de batraciens, voire de larves d'insectes. Les araignées de luxure ou de pissotière offrent la parfaite représentation du rejet que suscitent ces filles, considérées comme avilissantes. S'ajoutent à ce florilège chienne, guenon, truie, femelles réputées pour leur lascivité, ou louve qui a donné le littéraire lupanar, mais encore biche et lionne, termes appliqués aux courtisanes croqueuses de diamants et aux demi-mondaines chères à Alexandre Dumas fils. Quant aux lieux d'exercice du métier, ils sont appelés: bordel, bobinard, boxon, claque, trottoir et tutti quanti. Autant de mots et expressions du "joli monde" dont Claudine Brécourt-Villars donne le sens, l'étymologie, la datation. Elle les illustre par des citations, littéraires pour la plupart, provenant aussi parfois de chansons ou de vaudevilles. Du XVIe siècle à nos jours, en passant par le XIXe, âge d'or de la prostitution où nombre d'écrivains populaires et naturalistes se sont emparés du thème, cet ouvrage en dit long sur l'évolution de la condition des prostituées dans la société française et, inévitablement, sur celle des femmes.


- Journal d'une intolérante alimentaire
de Margot Montpezat et Louison
Éditions Les Arènes / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Comment vivre sereinement quand un acte aussi banal que se nourrir vous gâche la vie? Que le moindre petit bout de pâtisserie, de pain, de fromage vous envoie dans un monde parallèle de maux de ventre, de fatigue permanente? Margot Montpezat, comme des milliers de Français, est intolérante au gluten, aux produits laitiers et aux œufs. Depuis qu'elle les évite, sa vie a considérablement changé. Elle nous livre dans ce journal un témoignage pratique et décomplexé, et une enquête approfondie auprès des meilleurs spécialistes. Elle nous aide à mieux comprendre les mécanismes des intolérances alimentaires et à retrouver le chemin d'une vie normale.


- L'enfance des chefs de la Ve République
de Robert Schneider
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Que partagent Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande? L'ambition, bien sûr. Mais cette ambition ne s'est manifestée ni au même âge, ni de la même manière, ni pour les mêmes raisons. Remontant à leurs enfances respectives, Robert Schneider cerne la personnalité des sept présidents de la Ve République. Famille, éducation, religion, politique, culture, argent, il révèle tout ce qui les a façonnés. Alors que la France s'apprête à élire le prochain président de la Ve République, cet ouvrage enlevé et riche en anecdotes offre un regard original sur nos chefs d'État et leur perception du pouvoir.


- La guerre civile russe, 1917-1922
de Alexandre Jevakhoff
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

1917. La révolution de Février, puis le coup d'État bolchevique en octobre plongent l'ancien empire des tsars dans une tragique guerre civile. Les rouges, partisans de la révolution mondiale et d'une dictature du prolétariat aussi messianique que totalitaire; les blancs combattant d'abord et avant tout pour la défense de la patrie russe; les paysans, essentiellement préoccupés par la propriété de la terre; les Alliés et les Allemands, pour lesquels la Russie n'est qu'un théâtre de rivalités et d'intérêts: autant d'acteurs, souvent divisés dans leur propre camp, d'un chaos indicible. Dans une Russie aux distances continentales et à la nature indomptable, le conflit, cinq ans durant, désintègre l'État et la société dans une violence inouïe qui totalise environ 10 millions de victimes. Pour mieux cerner les implications profondes de cet événement dantesque, et le raconter, il fallait la connaissance intime de l'âme russe d'Alexandre Jevakhoff. Sous sa plume se lisent l'immensité et la diversité d'un champ de bataille où se déroule une guerre de mouvements, où s'impose un système terroriste, où s'affrontent des hommes que tout semble opposer. Alors que les dirigeants rouges, Lénine, Trotski, Dzerjinski, Staline, portent partout le fer et le feu de la révolution, les généraux blancs, Alekseiev, Kornilov, Denikine, Koltchak, Vranguel, découvrent les intransigeances d'une guerre civile à laquelle ils n'ont pas été préparés et qui les oblige, comme nombre d'intellectuels et d'hommes politiques, à accepter un bouleversement mental et moral. Le résultat de ce travail de longue haleine, alimenté en particulier par des archives russes, est exceptionnel: il s'agit de la première étude complète et dépassionnée de ce moment méconnu mais essentiel de l'histoire du XXe siècle.


- Le 30 février
Et autres curiosités de la mesure du temps
de Olivier Marchon
Éditions Du Seuil / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Saviez-vous qu'il a existé un 30 février 1712 en Suède? Qu'à l'inverse, aux îles Samoa, le 30 décembre 2011 a été supprimé? Qu'aux îles Diomède, dans le Pacifique, on peut "voir" demain et "regarder" hier? Que la France s'est mise à l'heure allemande en 1940, pour ne plus en changer? . Que Thérèse d'Ávila est morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582? Car le temps est comme l'air qu'on respire: invisible et impalpable. Et si sa mesure obéit aujourd'hui à des règles rigoureuses qui nous semblent évidentes, elles sont loin d'être parfaites, universelles ou immuables… Dans ce recueil d'histoires courtes riches en anecdotes, Olivier Marchon nous guide dans l'histoire de la mesure du temps et de ses bizarreries, à travers une multitude de calendriers et de mesures horaires exotiques, fruits d'une science exacte au contact d'un monde qui ne l'est pas.


- Le triomphe des graines
de Hanson Thor
Éditions Buchet Chastel / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vous buvez du café ou du chocolat au petit déjeuner? Des graines! Vous mangez du pain? Encore des graines! Vous portez des chemises en coton? Toujours des graines! Elles sont partout, nous fournissant nourriture, épices, énergie, fibres, médicaments... Pour quelle raison les graines connaissent-elles un tel succès? Quelles caractéristiques et quelles règles leur ont permis de transformer si fondamentalement notre planète et de devenir aussi indispensables à nos existences? La lecture de ce livre, drôle et passionnant, apporte des réponses à ces questions et à bien d'autres. Nous comprenons non seulement pourquoi les graines ont triomphé au point de proliférer dans la nature, mais également pourquoi elles ont pris des formes si diverses, des minuscules akènes de fraise aux géantes que sont les noix de coco, et sont devenues à ce point essentielles à l'homme. Raconter leur histoire, c'est nous remémorer nos liens fondamentaux avec la nature, avec les plantes, les animaux, la terre, les saisons, et avec le processus même de l'évolution.


- Les hommes de Vichy
de Jean-Paul Cointet
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au long de quatre années, dans un pays occupé, il s'est trouvé des hommes qui ont entendu, en dépit ou à cause des circonstances, diriger ou orienter la vie du pays au nom d'une légalité et d'une légitimité nouvelles, après soixante-dix ans de république: les hommes de Vichy, dont vingt-six sont ici présentés à frais nouveaux. Personnalités plus ou moins expérimentées, vieux politiques et jeunes technocrates, le régime né de la défaite, que tous acceptent, a recruté dans des milieux très différents. Ici, des pacifistes venus de la gauche, comme Marcel Déat et Paul Marion, là des gens de droite, souvent extrême, tels que Xavier Vallat et Raphaël Alibert, des croisés de l'Europe nouvelle, comme Benoist-Méchin et Fernand de Brinon, des notables traditionalistes, Joseph Barthélemy et Lucien Romier, et encore des têtes d'œuf bardés de diplômes, tels Pierre Pucheu et Jean Bichelonne, enfin de nouveaux venus en quête d'un destin, comme Du Moulin de Labarthète et François Mitterrand. Étudier les hommes de Vichy, c'est mettre fin à la vision de ce régime comme un bloc dans l'espace et dans le temps, c'est tordre le cou à la croyance dans la cohérence d'une vie.


- Ma mère patrie
de Hanane Charrihi et Elena Brunet
Éditions De La Martinière / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Fatima Charrihi fut la première victime de l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016. Elle était musulmane, comme un tiers des personnes assassinées ce soir-là. Sa fille, Hanane, dévoile la personnalité de cette mère d’exception. Exigeante et généreuse, puisant ses valeurs de paix et de tolérance dans sa pratique de l’islam. Mais Hanane raconte aussi son chagrin dans l’omniprésence médiatique. Et la haine que sa famille a dû endurer en plein deuil. C’est avec lucidité et douceur qu’Hanane prend la plume pour contrer les amalgames. Et rendre hommage à sa mère, en réaffirmant son attachement à la France, sa patrie.


- Manifeste animaliste. Politiser la cause animale
de Corine Pelluchon
Éditions Alma / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Soulignant ce qui est en jeu dans la violence envers les animaux, Corine Pelluchon montre que la cause animale est la cause de l'humanité. Lutter contre la maltraitance animale, c'est prendre la mesure des dysfonctionnements d'une société fondée sur l'exploitation et désirer promouvoir plus de justice. Aussi la question animale est-elle une question politique majeure. Elle nous concerne tous, quels que soient nos positions idéologiques et les conflits d'intérêts qui nous divisent. Écrit dans un style vif, ce manifeste évite la stigmatisation et dépasse les compromis qui ne satisfont personne. La stratégie proposée consiste, à court terme, à aider les personnes travaillant dans l'élevage, l'expérimentation, l'alimentation ou la mode à se reconvertir et à innover. L'objectif, à plus long terme, est de donner aux citoyens, aux représentants politiques et aux différents acteurs de l'économie les moyens d'opérer la transition vers une société juste prenant en compte les intérêts des humains et ceux des animaux.


- Mon secret
de Niki de Saint Phalle
Éditions De La Différence / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai écrit ce livre d'abord pour moi-même, pour tenter de me délivrer enfin de ce viol qui a joué un rôle si déterminant dans ma vie. Je suis une rescapée de la mort, j'avais besoin de laisser la petite fille en moi parler enfin. J'ai longtemps pensé que j'étais une exception, ce qui m'isolait encore plus; aujourd'hui j'ai pu parler à d'autres victimes d'un viol: les effets calamiteux sont tous les mêmes: désespoir, honte, humiliation, angoisse, suicide, maladie, folie... Le scandale a enfin éclaté; tous les jours des révélations jaillissent sur ce secret si jalousement gardé pendant des siècles: le viol d'une multitude d'enfants, filles ou garçons, par un père, un grand-père, un voisin, un professeur, un prêtre... Après Le secret j'ai l'intention d'écrire un autre livre adressé aux enfants, afin de leur apprendre à se protéger: parce que l'éducation qu'on leur donne les laisse sans défense contre l'adulte". Niki de Saint Phalle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Sam 7 Oct - 21:38

- Secrets de guerre. Les dossiers oubliés de la Seconde Guerre Mondiale
de Philippe Valode et Robert Arnaut
Éditions First / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

La Seconde Guerre Mondiale regorge de personnages et d'événements qui échappent souvent à la grande Histoire. Ainsi, connaissez-vous le destin incroyable des quatre sœurs Mitford? Savez-vous qui est Janusz Korczak, fondateur de la "République des enfants"? Traîtres, héros, aventuriers, savants, génies, bourreaux ou victimes... tous ont vécu une aventure insoupçonnée, extraordinaire, que seule la guerre pouvait susciter. Pourquoi Churchill a-t-il sciemment sacrifié plus de 4000 hommes à Dieppe en août 1642? Comment Mussolini a-t-il réussi à s'évader du Gran Sasso? Autant de questions qui trouveront des réponses grâce à cet ouvrage, qui nous livre les destins extraordinaires d'individus pris dans la tourmente de l'Histoire.


- Le chant du signe
de Lionel Naccache
Éditions Odile Jacob / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les signes symboliques qui nous entourent ont été conçus pour éveiller en nous une signification absolument claire, univoque, indiscutable: un feu rouge, le sigle W.-C., la croix verte de la pharmacie, les petits rectangles de batterie de nos téléphones portables. Une grande partie de nos collisions avec ces signes répondent aux attentes de la signalétique: le signe nous indique avec fermeté le sens qu'il nous faut suivre, celui de la direction comme celui de la signification. Et nous nous conformons, docilement et sans même y penser, à son injonction. Parfois, pourtant, un "accident de signalisation" se produit. Nous interprétons le signe de manière erronée. Comment expliquer ces accidents dont il nous arrive à tous de faire l'expérience dans notre vie quotidienne? Que nous révèlent-ils sur la manière dont notre esprit/cerveau fonctionne, perçoit, interprète, comprend le monde qui l'entoure? Et en quoi, surtout, sont-ils de précieux révélateurs de la personne que nous sommes vraiment et de la liberté qui est, heureusement, encore à notre portée?


- Les vies de Guy Hocquenghem
de Antoine Idier
Éditions Fayard / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Militant, journaliste, théoricien et écrivain, Guy Hocquenghem (1946-1988) a été une figure majeure de la gauche radicale française. Homosexuel, il s'est pensé comme un minoritaire et n'a eu de cesse de faire vivre pensée critique et contestation des pouvoirs établis. Ce livre retrace les différentes étapes de sa trajectoire. Mais surtout, à partir de là, et à l'aide d'un très impressionnant travail d'archives et d'entretiens, il reconstitue tout un pan de l'histoire des années 1960 aux années 1980 en France: les mouvements sexuels et minoritaires, la gauche et l'extrême gauche, la presse, le champ littéraire, l'université, le surgissement du sida. Antoine Idier dépeint les mouvements politiques, intellectuels et culturels de l'après-1968, le "gauchisme" et le Front homosexuel d'action révolutionnaire, l'université de Vincennes et le journal Libération, la révolution conservatrice des années 1980. L'ouvrage aborde des problèmes qui se trouvent toujours au centre du débat: les dynamiques des mouvements sociaux, les catégories de la politique et de la sexualité, les usages de la psychanalyse et du marxisme, l'écriture contestataire, mais aussi l'histoire et la biographie. En somme, il propose une réponse à ce qui reste une énigme: que s'est-il passé en mai 1968 et dans l'après-mai? Quel héritage en tirer aujourd'hui pour réinventer nos formes de la pensée et de la politique?


- Molenbeek-Sur-Djihad
de Jean-Pierre Martin et Christophe Lamfalussy
Éditions Grasset & Fasquelle / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Molenbeek. Le monde entier connaît le nom de cette commune de Belgique. Molenbeek, qui a abrité certains des assassins islamistes les plus dangereux du moment. Et cela, depuis 2001 où le commandant Massoud, le résistant afghan, a été abattu par deux hommes qui y avaient vécu. Pourquoi l'avant-garde d'un commando de l'Etat islamique en est-il parti, une nuit de novembre 2015, pour assassiner 130 personnes à Paris? Que se passe-t-il dans cette commune de Bruxelles? Christophe Lamfalussy et Jean-Pierre Martin se sont plongés dans Molenbeek, sa réalité actuelle et son histoire pour essayer de comprendre l'explosion d'un islam radical dans une Belgique paisible. Voici une immigration essentiellement originaire du Rif marocain, laissée trop longtemps à elle-même avant d'être finalement rattrapée par des prêcheurs envoyés par l'Arabie saoudite ou formés par des Frères Musulmans chassés de Syrie. Ils racontent comment la Belgique, dans une atmosphère de guerre froide et de contrats juteux, a laissé le roi Fayçal prendre le contrôle de l'islam belge. À Molenbeek, ils expliquent le rôle précurseur de "Malika", épouse de l'un des assassins de Massoud, et l'influence salafiste de l'imam Toujgani. Ils ont rencontré policiers, agents municipaux, professeurs qui expliquent comment ont grandi et vécu, dans une zone de laisser-aller et de non-droit, ceux qui, comme Brahim Abdeslam et Mohamed Abrini, ont pris part aux attentats. Ils racontent l'effroyable "Mère Dalton" qui a envoyé ses propres fils en Syrie. Ils dévoilent les projets fous de la cellule terroriste qui s'est intéressée aux centres de recherche nucléaire. Ils ont pu accéder aux documents confidentiels des deux commissions P et R qui ont analysé les manquements des services belges de police et de renseignement. Ils sont allés au cœur de cette fabrique de djihadistes, fanatisés sur internet et en Syrie, qui ont fini par meurtrir la capitale belge elle-même, lors des attentats du 22 mars 2016. Des assassins rayonnent désormais en Europe, enfants du fanatisme, du gangstérisme et de l'inconséquence de certains dirigeants.


- Chômage monstre
de Antoine Mouton
Éditions La Contre Allée / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pendant que les corps travaillent, les esprits et les idées chôment. Chômage monstre questionne la difficulté de quitter un travail, de s' arracher à ce qui nous retient. Puis de celle, ensuite, d' habiter un corps qu' on a longtemps prêté à un emploi. Que retrouve-t-on dans un corps et une langue qu' on a trop longtemps désertés? Dans une forme nécessairement libre, Antoine Mouton pointe la place normative que prend le travail dans nos vies.


- Pasquale Paoli et la fille de l'aube
de Marie-Paule Dolovici
Éditions Le Bord de l'Eau / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

La Corse du XVIIIe siècle: une île en proie aux révolutions et en lutte contre la République de Gênes, maîtresse de l'île. Au mitan du siècle, un homme émerge: Pasquale Paoli, fils de Hyacinthe, illustre combattant du peuple corse. Confiant en son avenir, le jeune soldat revient en Corse, rentrant d'un exil forcé passé à Naples aux côtés de son père. Il y a fait de brillantes études, lu les philosophes des Lumières, et sait que la démocratie est un combat qu'il choisit de mener sur la terre de ses ancêtres. Sur le chemin du pouvoir, Paoli va rencontrer Anna, jeune femme volontaire, pleine de feu et de passion. Habillée en homme, quittant une vie de misère et de peine, elle décide de se mêler à la troupe paoliste. Face à l'Europe, Paoli concrétise le rêve d'une île maîtresse de son destin. Mais sur la terre corse, il devra choisir entre pouvoir et amours. L'histoire de Corse n'a pu s'écrire sans passion. Le roman historique de la révolution corse et des amours secrètes du Père de la Nation corse Pasquale Paoli. Cette fresque historique (en 3 volumes) restitue une vie à un homme, Pasquale Paoli, devenu un mythe, une sorte de statue au marbre poli, à laquelle le roman donne chair, et le rend accessible à travers une histoire d'amour, unique et tragique.


- Pourquoi les tirs au but devraient être tirés avant la prolongation
de Pierre Rondeau
Éditions Le Bord de l'Eau / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi l'Angleterre ne gagne aucune de ses séances de tirs au but? Et pourquoi l'Allemagne semble-t-elle si forte dans cet exercice? N'y a-t-il pas des équipes plus avantagées que d'autres? Comment se fait-il que le monde entier s'arrête précisément lors de ce jeu alors que tout le spectacle footballistique s'est déroulé pendant les 120 minutes précédentes? Qu'est-ce qui donne autant de charme et de suspense aux tirs au but ? Pourquoi sont-ils autant médiatisés, autant regardés, autant racontés? D'importantes recherches en économie, en psychologie, en histoire ou en physique se sont intéressées à cet événement majeur du football et ont tenté d'apporter des réponses innovantes. Ce livre cherche précisément à les regrouper et à les résumer afin de permettre au grand public de comprendre et de toucher l'essence même de ce jeu. À partir de chapitres courts, sur l'histoire des penaltys et des tirs au but et sur des études réalisées dans diverses disciplines, avec l'aide d'une importante bibliographie et de nombreuses anecdotes, cet ouvrage vise à éclairer pour le plus grand nombre, des néophytes du ballon rond aux spécialistes, les spécificités de ce moment si spectaculaire.


- Churchill et la France
de Christian Destremau
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Français, c'est moi, Churchill, qui vous parle". Le lundi 21 octobre 1940, les auditeurs français de la BBC entendent pour la première fois la voix du Premier ministre qui s'adresse directement à eux, et, au surplus, dans leur langue. En revanche, ce n'est pas la première fois qu'ils entendent le nom du plus célèbre Anglais du XXe siècle. La relation entre Churchill et la France ne se résume pas aux séjours de Winston dans les luxueuses villas de la Côte d'Azur ou aux liens établis avec de Gaulle. Très tôt, en effet, Churchill a baigné dans l'histoire de France et a été initié à la langue française. C'est ensuite par ses activités politiques et militaires qu'il ne cessera d'entretenir une relation privilégiée avec la France, plus qu'avec les Français, qu'il connaît en réalité bien mal. Car la France de Churchill, c'est une histoire pleine de bruits et de fureur, c'est Jeanne d'Arc, Napoléon, c'est la solidité du poilu et la Première Guerre mondiale, c'est Clemenceau et la force de la volonté et du verbe. Parfois admiratif du génie français, parfois exaspéré par les "frogs", "Les Français sont vraiment une nation méprisable", dit-il au moment de l'affaire Dreyfus, l'hexagone aura toujours une place particulière dans la vie et l'imaginaire du Britannique. Et si, déclare-t-il un jour, "le Tout-Puissant dans son infinie sagesse, n'a pas jugé bon de créer les Français à l'image des Anglais", il sait bien que, sans cette France turbulente et imprévisible, il n'aurait sans doute pas connu un tel destin.


- Comme sur des roulettes
de Abdelli Adda
Éditions Michel Lafon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai appris à nager avant même de savoir marcher. Je ne sais toujours pas marcher, d'ailleurs". Depuis toujours, Adda Abdelli a choisi l'humour. En toute circonstance, pour rire de n'importe quelle situation et, surtout, de son handicap avec lequel il vit depuis l'âge de un an. Au fil de tranches de vie, l'auteur nous livre ici un témoignage authentique, drôle et émouvant sur le handicap. Il retrace son parcours sans tabou, bien déterminé à ne pas se prendre au sérieux, la vie s'en charge.


- Dans la Google du loup
de Christine Kerdellant
Éditions Plon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Google se prend pour Dieu: il veut "augmenter" l'homme et tuer la mort… pour les plus riches. Les autres deviendront les "chimpanzés du futur". Google considère la vie privée comme une anomalie et la surveillance comme un désagrément inévitable. Google milite pour la viande sans viande et la voiture sans conducteur. Google, champion des paradis fiscaux, exerce un pouvoir totalitaire: celui de faire vivre ou mourir les sites internet qui le concurrencent. Google est le leader de l'intelligence artificielle, qui pourra décréter un jour que l'homme est inutile. De l'implant rétinien à la puce dans le cerveau, des médicaments bioélectroniques aux manipulations de l'ADN, de l'exploitation des données personnelles à la fin de la vie privée puis la disparition de l'homo sapiens. Google-Alphabet prépare sa mutation de l'univers. Qui l'arrêtera?


- Histoire mondiale de la France
de Patrick Boucheron
Éditions Du Seuil / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Ce ne serait pas trop de l'histoire du monde pour expliquer la France". Jules Michelet, Introduction à l'histoire universelle (1831)
Voici une histoire de France, de toute la France, en très longue durée qui mène de la grotte Chauvet aux événements de 2015. Une histoire qui ne s'embarrasse pas plus de la question des origines que de celle de l'identité, mais prend au large le destin d'un pays qui n'existe pas séparément du monde, même si parfois il prétend l'incarner tout entier. Une histoire qui n'abandonne pas pour autant la chronologie ni le plaisir du récit, puisque c'est par dates qu'elle s'organise et que chaque date est traitée comme une petite intrigue. Réconciliant démarche critique et narration entraînante, l'ouvrage réunit, sous la direction de Patrick Boucheron, un collectif d'historiennes et d'historiens, tous attachés à rendre accessible un discours engagé et savant. Son enjeu est clair: il s'agit de prendre la mesure d'une histoire mondiale de la France, c'est-à-dire de raconter la même histoire, nul contre-récit ici, qui revisite tous les lieux de mémoire du récit national, mais pour la déplacer, la dépayser et l'élargir. En un mot: la rendre simplement plus intéressante. Ce livre est joyeusement polyphonique. Espérons qu'un peu de cette joie saura faire front aux passions tristes du moment.


- Homo Artificialis. Plaidoyer pour un humanisme numérique
de Guy Vallancien
Éditions Michalon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Réparer l'homme, oui; l'augmenter, pour quoi faire? Si, en matière de connaissance, il est "interdit d'interdire", en matière de manipulation, il peut s'avérer nécessaire de refuser certaines retombées des découvertes issues de nos laboratoires et de nos observations. Pour Guy Vallancien, le transhumanisme éclairé s'appuiera sur cinq piliers indissociables: partager les informations afin de décider dans une conscience accrue des enjeux qui concernent notre avenir commun; participer activement et sans état d'âme au développement de l'intelligence artificielle et à la construction des robots, à la condition qu'Homo Artificialis soit seulement adapté à nos besoins; soulager et réparer celles et ceux qui subissent maladies, traumatismes physiques, psychiques et sociaux innombrables; refuser catégoriquement les dérives qui tendraient à augmenter l'homme au seul bénéfice d'un surcroît de puissance et de longévité; et, enfin, promouvoir l'éducation nécessaire pour être en capacité de décider au-delà des seules opinions fluctuantes et irrationnelles. Guy Vallancien mène une réflexion éthique et philosophique sur les dérives de la robotique médicale, et signe un essai érudit qui plaide pour un nouvel humanisme articulé autour de "l'objet numérique à l'intelligence supérieure" que sera Homo Artificialis.


- Le calice des secrets
de Bernard Duvert
Éditions De La Différence / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Il fallait quelqu'un qui soit écrivain et qui connaisse l'Église de l'intérieur comme Bernard Duvert pour aborder le sujet si sensible, voire tabou, de la pédophilie dans l'Église. Il s'agit ici d'un roman, mais d'un roman qui, comme la littérature en a le privilège, nous parle vrai des scandales que font et défont les médias. Dans un petit village du Périgord, l'abbé Fleury apprend la mise en accusation de l'abbé Loisel pour crime de pédophilie. Appelé en urgence par son évêque, il comprend qu'il risque d'être lui aussi mis en examen sur dénonciation de l'un ou l'autre des enfants qu'il a aimés et qui, devenus adultes, revivent leur liaison comme un péché mortel. Ne s'est-il pas confessé auprès du même évêque, à l'époque simple abbé et aujourd'hui cardinal? Maître Berthier, un avocat spécialiste des questions ecclésiastiques, se fait un devoir dans sa défense de l'abbé Loisel de démontrer que l'amour des enfants et des jeunes hommes s'inscrit en filigrane dans des textes réservés aux confesseurs, tenus secrets afin d'éviter tout scandale. Tout en dénonçant les méthodes, ce sont de vrais cours de luxure sous le couvert d'une théologie morale, révélés dans un codex du pape Sixte IV (1414-1484), le Theologicum Sexum, qu'il obtient de consulter à la Bibliothèque Vaticane. Il y découvre un argument de taille pour la défense de l'abbé Loisel: pour les prêtres, la merveille semblable à Dieu est le jeune homme pré-pubère à la fois homme et femme comme Adam avant le péché, avant que celui-ci, ange déchu, n'ait forniqué avec Ève, la femme fautive éternelle. Il développe une plaidoirie selon laquelle l'abbé Loisel est au même titre que celui qui, dix ans après les faits, l'accuse, une victime de la doctrine misogyne de l'Église, de surcroît lâchée par sa hiérarchie, le cardinal. Tout en décrivant la vie de ces villages où le curé est un notable au même titre que le médecin ou le notaire, l'abbé Bernard Duvert révèle les raisons cachées derrière ces accusations qui brisent des existences: un conflit toujours actuel entre traditionalistes et réformistes qui n'est autre qu'un refus d'une sexualité librement assumée et consentie, c'est-à-dire de la vie.


- Mieux vaut guérir que prédire
L'avenir des êtres vivants est prévisible
de Didier Raoult
Éditions Michel Lafon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

À l'heure où l'information est malmenée plus que jamais, où des opinions plus ou moins fantaisistes s'affrontent dans des débats contradictoires qui achèvent d'égarer le public, un regard scientifique ne peut que nous éclairer. C'est pourquoi le Pr Raoult a regroupé dans cet ouvrage un certain nombre de ses rubriques. Son objectif: donner aux lecteurs des informations dûment contrôlées sur la santé en général, l'état de la médecine et de la recherche, et faire le point sur les grandes peurs entretenues concernant aussi bien les épidémies que les drames écologiques ou sociétaux.
Vous trouverez dans cet ouvrage des mises au point édifiantes sur:
- Les craintes propagées à tort sur certaines bactéries prétendument résistantes ou sur divers virus, et en revanche les vrais problèmes négligés (retour du paludisme, recrudescence du sida, obésité...).
- L'état de la recherche, les grands espoirs (cancer par exemple), les nombreux remèdes à notre portée.
- Les faux cadeaux de la grande distribution qui mettent en péril notre alimentation.
- Les réformes urgentes que réclame l'hôpital public.
- Une mise en garde sur la hantise du terrorisme.
- Les dangers d'un racisme-réaction et les attitudes à éviter pour réussir un "vivre ensemble" inévitable. Sans compter une défiance persistante à l'égard des homosexuels et une lutte insidieuse contre les femmes appelées à prendre le pouvoir.
Un livre lucide mais mesuré, qui au final propage un optimisme raisonnable et apaise le stress ambiant, la peur étant assurément la plus grande maladie du siècle.


- Pop corner. La grande histoire de la pop culture 1920-2020
de Hubert Artus
Éditions Don Quichotte / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

De Londres à Manchester, Tokyo, Kingston, Berlin, Paris, New York et la Californie, la pop, plus qu'un phénomène musical, a fédéré les hommes et les femmes de tous âges autour de Superman, Anakin Skywalker, Batman, Hulk et autres (super)héros; autour d'artistes comme les Beatles, Andy Warhol, Michael Jackson, Quentin Tarantino, Rihanna; ou encore d'accessoires de mode (le polo Fred Perry, la Doc Martens). Si elle a véritablement explosé avec l'arrivée de la télévision et du cinéma dans les années 1950 et 1960, elle a infusé durant l'entre-deux-guerres. Et, en un siècle, elle s'est immiscée dans tous les pans de notre société, provoquant ou épousant des causes sociales et politiques (droits civiques, pacifisme, décolonisation, féminisme, antiracisme). Inhérente à l'entertainment et à l'underground, au marketing et à la subversion, la pop culture est une boule à facettes. Un monde d'agités.


- Qui a peur de l'imitation ?
de Maxime Decout
Éditions De Minuit / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

De Montaigne à Perec en passant par La Fontaine, Voltaire ou Stendhal, les plus grands écrivains de notre littérature ont imité d'autres œuvres. Ils ont utilisé, parfois sans le dire, parfois sans en avoir conscience, l'œuvre des autres pour écrire la leur. Car personne n'écrit à partir de rien. Personne ne prend la plume sans avoir à ses côtés un bagage plus ou moins chargé de livres. Une bibliothèque intérieure, parfois partiellement oubliée, parfois bien présente à l'esprit, parfois directement présente à portée de main, ce qui donne la tentation de l'ouvrir. L'imitation est l'un des phénomènes les plus naturels de la création littéraire. Et malgré cela, les écrivains ont souvent ressenti une gêne, une peur diffuse ou une terreur violente à se sentir ainsi dépossédés de leurs propres mots. Écrire sous influence, tremper sa plume dans l'encrier du voisin: de tels gestes menacent les rêves de singularité absolue et d'originalité qui président à notre manière d'évaluer les œuvres. Comment les écrivains ont-ils réagi à cette peur? Essayer de répondre à cette question amène à se pencher sur les différents paradoxes que les auteurs ont développés pour résoudre l'antagonisme qui oppose l'imitation et l'invention. Ils ont cherché à nous prouver qu'on pouvait guérir l'imitation par l'imitation, penser une imitation sans modèle ou devenir inimitable en imitant. La peur de l'imitation conduit ainsi à sonder les mystères de la création, à s'interroger sur les notions d'originalité et d'identité, à percevoir l'aspect collectif, pluriel, de toute écriture, sans céder aux illusions du génie et de l'inédit. Plus largement, l'angoisse de l'imitation renvoie à la question fondamentale de la littérature, celle qui se pose aux auteurs, aux éditeurs et aux lecteurs: qu'est-ce qui est spécifique dans mon œuvre? qu'a-t-elle à dire en propre sur le monde, sur Moi et les autres? qu'apporte-t-elle en regard d'une histoire littéraire déjà copieuse et où tout pourrait déjà avoir été dit?


- Russie, réformes et dictatures
de Andreï Kozovoï
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vladimir Poutine est-il l'homme d'État qui redonnera à la Russie son statut de grande puissance ou n'est-il qu'un dictateur qui rêve d'empire? La crise économique actuelle pourrait-elle plonger le pays dans un nouveau cycle de violences, un siècle après la révolution de 1917? Doit-on voir dans la Russie notre alliée naturelle contre le terrorisme, au risque d'oublier que sa législation a rétabli le délit de blasphème? Pour tenter de répondre à ces questions, et bien d'autres, l'auteur entame son récit en mars 1953, alors que Staline est à l'agonie et l'Union soviétique à la croisée des chemins. De Khrouchtchev à Poutine, tous ses successeurs seront des réformateurs qui sentiront sur leur nuque le souffle glacé du Commandeur. Une histoire enrichie de nombreux textes et documents inédits traduits du russe par l'auteur.


- Tourisme, la France n°1 mondial
de Michel Durrieu
Éditions Cherche Midi / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

En 1950, 25 millions de touristes voyageaient dans le monde. Aujourd'hui, ils sont 1 milliard, et en 2030, on en comptera plus de 2 milliards. Après deux ans d'une aventure extraordinaire, vécue notamment aux côtés de Laurent Fabius, Michel Durrieu dresse l'état des lieux du tourisme en France et présente le plan de bataille mené par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Le lancement du train à grande vitesse CDG Express, l'organisation du dîner planétaire "Goût de France/Good France", l'ouverture dominicale des commerces en zone touristique, la nouvelle stratégie de l'opérateur Atout France, la mise en ligne du portail france.fr, l'évolution du rôle de la France dans l'Organisation mondiale du tourisme, le développement du marché chinois, la création du fonds d'investissement tourisme et la mise en place d'une filière de formation d'excellence pour améliorer l'accueil des touristes étrangers sont les principaux leviers qui permettront de construire durablement le tourisme du XXIe siècle en France.


- Tout sur Mein Kampf
de Claude Quetel
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Mein Kampf appartient au cercle noir des ouvrages sulfureux dont tout le monde parle, sans jamais, ou presque, les avoir lus. Alors qu'il vient d'entrer dans le domaine public et que sa parution suscite de vives polémiques, Claude Quétel pose dix questions cardinales sur la genèse et le contenu du livre, son impact réel sur l'Allemagne du IIIe Reich, son accueil ailleurs dans le monde, notamment dans la France des années 1930, ses conséquences sur le déroulement de la Seconde Guerre mondiale. Tout sur "Mein Kampf" raconte aussi l'étonnant et inquiétant succès d'une telle œuvre jusqu'à nos jours. Avec rigueur, vigueur et pédagogie, l'auteur mène l'enquête, usant du style limpide qui a fait son succès et contribué à l'imposer comme l'un des meilleurs spécialistes de la période. Il propose le livre indispensable pour comprendre et connaître le bréviaire du nazisme.


- Décadence
de Michel Onfray
Éditions Flammarion / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Chacun connaît les pyramides égyptiennes, les temples grecs, le forum romain et convient que ces traces de civilisations mortes prouvent que les civilisations meurent, donc qu'elles sont mortelles. Notre civilisation judéo-chrétienne vieille de deux mille ans n'échappe pas à cette loi. Du concept de Jésus, annoncé dans l'Ancien Testament et progressivement nourri d'images par des siècles d'art chrétien, à Ben Laden qui déclare la guerre à mort à notre Occident épuisé, c'est la fresque épique de notre civilisation que je propose ici. On y trouve: des moines fous du désert, des empereurs chrétiens sanguinaires, des musulmans construisant leur "paradis à l'ombre des épées", de grands inquisiteurs, des sorcières chevauchant des balais, des procès d'animaux, des Indiens à plumes avec Montaigne dans les rues de Bordeaux, la résurrection de Lucrèce, un curé athée qui annonce la mort de Dieu, une révolution jacobine qui tue deux rois, des dictatures de gauche puis de droite, des camps de la mort bruns et rouges, un artiste qui vend ses excréments, un écrivain condamné à mort pour avoir écrit un roman, deux jeunes garçons qui se réclament de l'islam et égorgent un prêtre en plein office, sans parler de mille autres choses. Ce livre n'est ni optimiste ni pessimiste, mais tragique car, à cette heure, il ne s'agit plus de rire ou de pleurer, mais de comprendre". Michel Onfray    


- Discours de réception a l'Académie Française
de Marc Lambron
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ce volume reprend le discours de réception à l'Académie française de Marc Lambron, prononcé le 14 avril 2016, suivi de la réponse de Monsieur Erik Orsenna. Comme le veut la tradition, ces deux textes sont suivis du discours de remise de l'épée, prononcé par Jean d'Ormesson.


- Les grands hommes et leur mère
de Sabine Melchior-Bonnet
Éditions Odile Jacob / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le destin historique d'un grand homme se dessine-t-il dès l'enfance? Sabine Melchior-Bonnet montre dans ce livre que derrière tout héros, qu'il soit grandiose ou maudit, il y a une mère. C'est dans les relations entre mère et fils que se joue aussi l'Histoire. Que seraient en effet Néron, François Ier, Louis XIII, Louis XIV, Napoléon, mais aussi Churchill, Staline, Hitler, sans leur mère? C'est à la restitution de ces biographies historiques sous l'angle inédit des relations entre mère et fils que s'attache ici l'auteur. Et c'est à résoudre le mystère de ces destins uniques que nous sommes ici conviés, dans une série de portraits d'Histoire déroutants et inattendus.


- Les hommes révoltés
de Emmanuel Jousse
Éditions Fayard / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Qu'est-ce que le réformisme? Omniprésent dans le débat politique, le mot clive les gauches françaises en signifiant la trahison de l'idéal. L'opposition binaire entre réforme et révolution est cependant le fruit de controverses oubliées, qui pèsent lourdement sur les débats contemporains. Pour le comprendre, il faut remonter à Commune. Après 1871, le socialisme se définit comme un univers intellectuel autonome dans lequel émerge le réformisme. Pour celui-ci, la révolution ne se gagne ni sur une barricade, ni par un parti de classe. La réforme consiste à planter une graine de socialisme qui fera imploser le capitalisme. Trois décennies durant, cette tradition, souple et mouvante, traverse l'histoire du socialisme et de la République. Des figures sortent de l'ombre, de Brousse à Malon, de Jaurès à Millerand, jusqu'à Albert Thomas. Ce livre démontre la forte cohérence d'une tradition ancienne, originale, occultée depuis la Grande Guerre et la révolution d'Octobre. En revenant aux origines du socialisme français, Emmanuel Jousse donne des clés pour comprendre des enjeux contemporains essentiels pour la gauche française, en ces temps de profonds questionnements sur son identité et son rapport aux réformes.


- Les petites personnes. En défense des animaux et autres écrits
de Anna Maria Ortese
Éditions Actes Sud / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Trente-six textes en grande partie inédits, pour dire la cruauté du XXe siècle, sa culture de l'arrogance face à la nature, et la cruauté de l'homme envers les petites personnes que sont les animaux.


- Les sommets du monde
de Pierre Mari
Éditions Fayard / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

À Alger, en 1961, tout prenait le goût étrange des dernières fois. Dernières promenades sur les hauteurs de la ville, entre ciel et mer, dernières conversations animées dans la chaleur d'un appartement exigu, derniers tourments amoureux baladés entre les murs blancs des ruelles. Rien n'était décidé, rien n'était officiel, et pourtant tout le monde le savait: tôt ou tard il faudrait partir. Du célèbre discours de Mostaganem au blocus de Bab El Oued, une poignée d'amis vit les dernières heures de l'Algérie française. Acharnés pour certains, fatalistes pour d'autres, ils encaissent vaille que vaille les coups de l'histoire, se sachant trop petits, trop humbles pour en infléchir le cours. Et qu'il se transforme en haine, en colère ou en nostalgie, c'est le désarroi qui les soude: celui de se sentir inexorablement relégués au rang d'encombrants, d'incarner ce que l'avenir jugera bientôt dépassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les dernières parutions   Sam 7 Oct - 21:31

- Mon corps, ma prison
de Richard Marsh
Éditions City / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un matin, Richard s'éveille avec la sensation que quelque chose ne va pas. Quelques minutes plus tard, il est victime d'un grave accident vasculaire qui le paralyse entièrement. Au point que les médecins le croient en état de mort cérébrale. Pourtant, Richard est parfaitement conscient. Il entend et comprend tout ce qui se passe autour de lui, mais il est incapable de communiquer: il est atteint de locked-in syndrom ou syndrome d'enfermement. Pour qu'on ne le débranche pas, il va devoir prouver qu'il est encore vivant. Une course contre la montre s'engage, jusqu'à ce que les médecins comprennent que Richard est bien conscient. Mais ce n'est que le début d'un long combat. Il va devoir réapprendre à vivre. Réapprendre des choses aussi simples que respirer, s'alimenter, communiquer.


- Sélection officielle
de Thierry Frémaux
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un événement: jamais, dans l'histoire du Festival de Cannes, qui soufflera l'année prochaine ses 70 bougies, l'homme qui préside à la Sélection officielle n'avait ainsi tenu son Journal sur un an en vue d'une publication. De la clôture de Cannes 2015 à celle de Cannes 2016, Thierry Frémaux se montre dans toute la "vérité de sa nature", celle d'un homme qui aime aimer, dans toute la diversité de ses passions. Sur Cannes d'abord, on vit tout de l'intérieur, au jour le jour: les équipes, le fonctionnement interne, la nomination du jury, le choix de l'affiche, les relations avec des responsables politiques , les chaînes de télévision partenaires, les critiques et les médias, mais surtout avec les artistes dans le monde entier (scénaristes, réalisateurs, acteurs), les producteurs, les agents, les festivals concurrents à l'étranger, jusqu'à l'élection, à partir de 1 800 films visionnés, de ceux qui feront la "Sélection officielle". Idem pour le Festival Lumière de Lyon, aux destinées duquel préside le même homme, qui nourrit pour sa ville de cœur et de refuge une passion communicative. Mais au delà des cinéphiles qui trouveront là un des plus grand livres d'hommage au septième art et à la communauté de ceux qui vivent dans son culte (les portraits qui émaillent le texte sont étincelants), ce qui emportera les lecteurs de ce Journal, c'est à la fois l'extraordinaire variété des curiosités et la puissance d'un style, qui font de ce texte une vraie œuvre littéraire de mémorialiste. Cyclisme et judo où il excelle; football, littérature, musique rock (ah, ce culte de Springsteen, le "Boss"), photographie, gastronomie et œnologie qui le passionnent; amitiés qu'il cultive; famille et jardins secrets qu'il ménage: cet homme fait partie de ces rares individus auxquels un don d'ubiquité permet de tout faire, tout le temps, en tous lieux, comme si les jours et les nuits leur octroyaient plus d'heures qu'au commun des mortels. On comprend mieux, en lisant cette Sélection officielle, qu'il n'est de passion du cinéma que nourrie par toutes les autres, et que le septième art n'est peut-être apprécié à son meilleur niveau que par ceux qui ont été nourris par les six premiers.


- Serial Krimes
de Stéphane Bourgoin
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

"À chaque jour son crime. Ils nous parlent, nous touchent, nous troublent, nous révèlent. J'ai voulu rassembler, sous la forme d'un almanach, ce que je sais, ce que j'ai découvert de 314 tueurs en séries, 193 autres types d'assassins et de plus de 5 700 meurtres. Serial Krimes? Des articles de fond sur des tueurs en série français comme Landru ou Claude Lastennet, une évocation de crimes célèbres qui ont défrayé la chronique à Hollywood, l'histoire de criminels sexuels  tels que Léger, Menesclou ou Soleilland, ou encore des enquêtes réalisées par des voyants. Vous lirez des reportages tirés de la presse de l'époque et le récit de certaines pratiques judiciaires oubliées. La réalité dépasse souvent la fiction, ce qui n'a pas empêché de nombreux auteurs ou scénaristes de s'inspirer des meurtres atroces que vous vous apprêtez à découvrir".


- Triple assassinat au 147 rue Lafayette
de Laure Marchand
Éditions Actes Sud / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans le 10e arrondissement de Paris, derrière la lourde porte du 147 rue La Fayette, se trouve un crime impuni, protégé par la raison d'État. Le 9 janvier 2013, trois femmes kurdes ont été tuées au premier étage de l'immeuble, dans un petit appartement. Elles ont été exécutées de plusieurs balles dans la tête. Sakine Cansiz était une des fondatrices de la guérilla kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et avait créé la branche des femmes de l'organisation; Fidan Dogan était en charge du lobbying du mouvement en France et Leyla Saylemez était une jeune militante. Depuis trois ans, les éléments à charge contre les services secrets turcs, suspectés d'avoir commandité leur exécution, se sont accumulés sur le bureau de la juge d'instruction qui a bouclé son enquête. Mais un seul accusé, Ömer Güney, sera jugé lors du procès en assises qui s'ouvrira à Paris en décembre 2016. Malgré des faits accablants, les autorités politiques françaises ne réclament aucun compte à la Turquie. Alors que le courage des combattantes kurdes du PKK contre l'État islamique en Irak et en Syrie est salué dans le monde entier, la mort de leurs camarades en plein Paris est recouverte d'un linceul de silence. Car les autorités françaises ont choisi de renforcer leur alliance stratégique avec Ankara. Faisant fi de leurs engagements à lutter contre le terrorisme. L'instruction a conclu que Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez avaient été victimes d'un "acte terroriste". Sur le sol français, cyniquement, les victimes du terrorisme n'ont donc, à l'évidence, pas toute la même valeur.  Pendant plusieurs mois, j'ai enquêté dans plusieurs pays et j'ai eu accès à des sources turques et françaises inédites qui m'ont permis d'établir des liens entre le suspect numéro 1 et le MIT, les services secrets turcs.


- Cerveau & méditation
Dialogue entre le bouddhisme et les neurosciences
de Matthieu Ricard et Wolf Singer
Éditions Allary / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Moine bouddhiste depuis quarante ans, Matthieu Ricard est l'un des méditants les plus chevronnés, régulièrement sollicité par les universités du monde entier pour se prêter à des expériences sur le cerveau. Neurobiologiste, directeur émérite du Max Planck Institute for Brain Research, Wolf Singer est l'un des plus grands spécialistes mondiaux du cerveau. Pendant huit ans, ils ont partagé leurs savoirs et se sont interrogés ensemble sur le fonctionnement de l'esprit. La méditation modifie-t-elle les circuits neuronaux? Comment se forment les émotions? Quels sont les différents états modifiés de la conscience? Qu'est-ce que le "moi"? Le libre arbitre existe-t-il? Que peut-on dire de la nature de la conscience?. Chaque fois, Matthieu Ricard et Wolf Singer confrontent deux traditions de pensée. L'une, la philosophie bouddhiste, est une connaissance à la première personne, résultat des pratiques millénaires des moines tibétains. L'autre, les neurosciences, est une connaissance à la troisième personne, issue d'expérimentations en laboratoire. Les deux approches sont radicalement différentes, mais elles aboutissent souvent aux mêmes conclusions. Pour développer une véritable science de l'esprit, leur rapprochement, esquissé depuis quelques années, est indispensable. C'est ce que propose cet ouvrage: un dialogue approfondi entre les sciences contemplatives et les sciences modernes, pour percer les mystères de l'esprit humain.


- Gun baby gun. Voyage de tous les dangers au pays des armes à feu
de Iain Overton
Éditions Belfond / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un document choc qui se lit d'une traite sur un sujet d'une dramatique actualité après deux années marquées notamment par l'attaque contre Charlie Hebdo, les attentats du 13 novembre 2015 et celui de Nice. À chaque minute, quelque part dans le monde, quelqu'un se fait tirer dessus. Il y a plus d'un milliard d'armes en circulation sur la planète. Chaque année, douze milliards de balles sont produites, soit presque deux balles par être humain, et on compte environ cinq cent mille décès par balle. Et dans certains endroits sur terre, il est plus facile de se procurer une arme qu'un verre d'eau potable. Pour mieux comprendre cette effarante prolifération, Iain Overton, grand reporter souvent primé, embarque dans un voyage de tous les dangers qui va le mener dans vingt-cinq pays, de l'Afrique du Sud à l'Islande, du Salvador au Cambodge, à la rencontre de soldats, de policiers, de victimes, de médecins, mais aussi de terrifiants chefs de gangs ou des starlettes du porno qui manient les AK47 dans les films X.


- Le marché halal ou l'invention d'une tradition
de Florence Bergeaud-Blackler
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Du simple rituel d'abattage au tourisme halal, en passant par les aliments, les médicaments et la mode, le marché halal s'étend sur tous les continents. La liberté d'interprétation des textes dont bénéficiaient les autorités religieuses traditionnelles a été peu à peu remplacée par un espace normatif où le fidèle n'aurait le choix que de chercher le halal et d'éviter ce qui ne l'est pas. Et la surveillance qui s'exerce sur les produits charia-compatibles par le biais d'intermédiaires mi-marchands mi-religieux s'applique désormais aussi aux conduites de leurs acheteurs. Qu'est-ce qui a rendu possible un tel élargissement du "système halal", faisant de tout fidèle musulman un consommateur, et de l'Umma une puissance économique? Du cœur des abattoirs jusqu'aux comités normatifs où se décident nos politiques économiques, ce livre brillant et passionnant raconte la rencontre improbable entre deux utopies de la fin du XXe siècle, le fondamentalisme islamique et le néolibéralisme. Montrant que la récente invention du marché halal n'aurait pas été possible si les intérêts marchands n'étaient pas passés avant la neutralité de l'État et la liberté religieuse, il décrypte également les enjeux des controverses qui divisent la société française: l'abattage rituel et le bien-être animal, les repas halal dans les institutions publiques ou les entreprises.


- Les parias de la République
de Maxime Tandonnet
Éditions Perrin / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Bien avant DSK et Cahuzac, les politiques défrayaient la chronique. Que ce soit Albert de Broglie, Joseph Caillaux, Alexandre Millerand, André Tardieu, Jules Moch, Georges Bidault, Michel Poniatowski ou encore Edith Cresson, tous ont déchaîné les passions, tutoyé les sommets, avant de subir les affres de la chute. Ces personnalités ont pourtant servi au plus haut niveau de l'État et ont joué un rôle parfois décisif dans l'histoire de notre pays, avant d'être tour à tour trahies, abandonnées et diabolisées, à l'exemple de Jules Moch. Ce socialiste féru d'ordre, plusieurs fois ministre sous la IVe République, a compté parmi les quatre-vingts parlementaires qui refusèrent les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, a pris une part active à la reconstruction et au refus du stalinisme, avant de sombrer en raison de sa gestion musclée des grèves de 1948. Intelligence, esprit visionnaire, force de caractère et sens du bien commun font souvent de ces incompris, bannis de l'Histoire, des personnages hors normes. Sans chercher à les réhabiliter, Maxime Tandonnet en dresse des portraits dont la force est de mêler vie intime et convictions publiques. Il mène également, à travers ces huit maudits, une réflexion sur le monde politique et s'interroge sur la notion d'homme d'État.


- Punir. Une passion contemporaine
de Didier Fassin
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au cours des dernières décennies, la plupart des sociétés se sont faites plus répressives, leurs lois plus sévères, leurs juges plus inflexibles, et ceci sans lien direct avec l'évolution de la délinquance et de la criminalité. Dans ce livre, qui met en œuvre une approche à la fois généalogique et ethnographique, Didier Fassin s'efforce de saisir les enjeux de ce moment punitif en repartant des fondements mêmes du châtiment. Qu'est-ce que punir? Pourquoi punit-on? Qui punit-on? À travers ces trois questions, il engage un dialogue critique avec la philosophie morale et la théorie juridique. Puisant ses illustrations dans des contextes historiques et nationaux variés, il montre notamment que la réponse au crime n'a pas toujours été associée à l'infliction d'une souffrance, que le châtiment ne procède pas seulement des logiques rationnelles servant à le légitimer et que l'alourdissement des peines a souvent pour résultat de les différencier socialement, et donc d'accroître les inégalités. À rebours du populisme pénal triomphant, cette enquête propose une salutaire révision des présupposés qui nourrissent la passion de punir et invite à repenser la place du châtiment dans le monde contemporain.


- Une histoire de la Résistance en Europe Occidentale
de Olivier Wieviorka
Éditions Perrin / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

La résistance en Europe de l'Ouest a longtemps été considérée comme un phénomène national. Et elle a, de longues années durant, été analysée comme telle, les historiens privilégiant, pour l'étudier, le cadre de leur pays. Pourtant, si les facteurs internes jouèrent un rôle central dans sa naissance, la part des Anglo-Américains dans sa croissance fut éminente: en Norvège comme au Danemark, aux Pays-Bas comme en Belgique, en France et en Italie, l'armée des ombres n'aurait pu croître sans le soutien de Londres d'abord, de Washington ensuite. Il convenait dès lors de décloisonner les frontières et d'élargir les horizons pour offrir la première histoire transnationale de la résistance en Europe occidentale. Pour ce faire, Olivier Wieviorka a étudié l'organisation puis l'action des forces clandestines et des gouvernements en exil de six pays occupés entre 1940 et 1945. En scrutant le rôle de la propagande, du sabotage et de la guérilla dans cet espace ouest-européen, il invite à reconsidérer sans tabou l'action de la résistance, ainsi que ses relations, tantôt cordiales, tantôt conflictuelles, avec les Alliés et les pouvoirs installés à Londres. Tout en mesurant la singularité de chaque pays, ce prisme original lui permet de pointer la communauté de destin qui unit cet ensemble appelé à être libéré par les troupes anglo-américaines. L'auteur lève également le voile sur l'importance des finances, de la logistique et de la planification des grands Alliés dans le développement des forces clandestines, une donnée largement occultée lors des libérations. Il interroge, in fine, l'efficacité de l'armée des ombres, donc de la guerre subversive, dans la chute du IIIe Reich.


- Vivre en couple. Plaidoyer pour une stratégie du pire
de Mony Elkaïm
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

En ces temps de crise et d'instabilité du couple, comment peut-on plaider pour une "stratégie du pire"? C'est que le pire, en l'occurrence, peut avoir son utilité. La vie de bien des couples est ponctuée par des conflits répétés, mais si on les observe de près, on s'aperçoit qu'ils ont aussi une fonction: ils permettent aux deux partenaires de mieux coexister avec des croyances profondes qui les habitent, et dont ils n'arrivent pas à se débarrasser: être persuadé au fond de soi-même qu'on s'efforce d'aimer mais qu'on est toujours abandonné, qu'on voudrait bien compter sur les autres mais qu'ils se dérobent toujours, qu'on tente d'être écouté mais que c'est impossible. Celui qui est enfermé dans de telles convictions est tout autant geôlier que prisonnier. Non seulement elles limitent pour lui l'horizon des possibles, de ce qu'il perçoit comme de ce qu'il peut faire, mais, sans s'en rendre compte, il emprisonne l'autre dans ce qu'il lui reproche, bloquant ainsi les possibilités d'évolution. Bref, nous participons au problème que nous prétendons vouloir résoudre, ce qui ne nous empêche pas d'en souffrir. Dès lors, y a-t-il une voie de sortie? Laquelle?


- La facture des idées reçues
de Fabrice Houzé
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les idées reçues ont un coût: tel est le propos de ce livre qui montre, chiffres à l'appui, combien nos œillères idéologiques nous coûtent cher. Qu'il s'agisse de l'innovation et du rôle prétendument positif des brevets, de la taxe carbone et de son efficacité pour lutter contre le réchauffement climatique ou des vertus démocratiques de l'élection, les bonnes consciences de tous bords en seront pour leurs frais. Avec constance et rigueur, Fabrice Houzé nous oblige à revenir aux faits, décortique les chiffres et avance des propositions: supprimer les brevets, remplacer le vote par le tirage au sort ou taxer la viande. Dérangeant parfois, pédagogique toujours, ce livre est à mettre entre les mains de tous ceux qui veulent mieux comprendre l'économie.


- La vérité sur la maladie de lyme
de Christian Perronne
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La maladie de Lyme, cette étrange infection déclenchée par une piqûre de tique, peut provoquer dermatoses, arthrites et jusqu'à des atteintes neurologiques. Pourquoi les patients sont-ils souvent abandonnés à leur souffrance? Pourquoi ne traite-t-on pas plus efficacement cette maladie alors que des solutions thérapeutiques existent? Le professeur Perronne, médecin et chercheur de renom, le premier à avoir sensibilisé les pouvoirs publics, raconte dans ce livre de manière claire et précise tout ce qu'on sait aujourd'hui de cette maladie et comment la guérir. Il répond également aux multiples interrogations de ceux, de plus en plus nombreux, qui sont concernés par cette affection. Ce livre nous aide aussi à mieux comprendre et à savoir soigner cet ensemble de maladies mal connues dues à des infections cachées, comme la maladie de Lyme. La vérité sur l'histoire de la maladie de Lyme et des infections cachées expliquée par le plus grand médecin spécialiste de ces maladies.


- Le chez soi des animaux
de Vinciane Despret
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vinciane Despret, philosophe et éthologue, raconte aux enfants des histoires sur le rapport des animaux à leur habitat et à leur identité. Pour comprendre qu'au-delà des ressemblances et des différences, "ainsi va la vie sur cette terre qui est, pour chacun et pour nous tous, notre chez-nous".


- Travailler au XXIe siècle
de Jacques Barthélémy et Gilbert Cette
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l'effet de la révolution numérique? Les statuts actuels, salarié, indépendant, sont-ils adaptés à ces nouvelles réalités? Et comment faciliter le passage de l'un à l'autre sans sacrifier les protections sociales? Jacques Barthélémy et Gilbert Cette nous proposent avec ce livre un cadre ambitieux et novateur pour repenser le droit du travail. Faisant le point sur ce qu'on appelle l'ubérisation de l'économie, ils en soulignent les limites et les risques réels. Si celle-ci doit être largement relativisée, reste que les outils numériques facilitent le cumul d'activités et les créations d'entreprises. C'est pour répondre à ce mouvement en profondeur de la société française et en faire une opportunité qu'ils s'attellent ici à la définition d'un droit à la fois global et protecteur.


- Le souffle, la conscience et la vie
Chroniques d'un médecin réanimateur
de François Fourrier
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Il faut écouter les voix qui s'éteignent, les souffles ténus qui expirent. Des organismes qui disparaissent, des énergies qui se dissipent, des esprits ou des âmes qui rejoignent des divins inconnus. Des humains qui survivent et d'autres qui meurent. Soyez bons, écoutez-les. Ce sont des vies uniques, passées, prises au hasard de milliers d'autres. Toutes réunies au même endroit. Des disparitions, des souvenirs d'incertitudes, des cheminements vers des impasses obscures; des fragments d'existences qui démontrent l'inanité des simplifications ultimes et réfutent les évidences trop faciles. C'est ici l'unité de lieu, la voie finale commune où convergent des destins qui n'ont entre eux aucun rapport flagrant. C'est là que s'entrelacent des destinées et se transmettent les expériences. Il n'y a rien à craindre. Il faut entrer, passer le sas, pousser les portes vitrées, suivre les flèches sombres dessinées sur le sol, elles vous dirigent. Vous y voilà. Vous êtes en Réanimation". François Fourrier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 17:45

- J'ai la mémoire qui flanche
de Joëlle Carbonnier-Oudard
Éditions Coëtquen / 02 décembre 2016


Le Titre du Roman

Malgré les progrès de la science, il n'existe pas de traitement pour guérir les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Le papa de Joëlle Carbonnier-Oudard a eu cette maladie invalidante. Dans ce livre, elle retrace son histoire, les premiers troubles de la mémoire, le diagnostic, les exercices avec une orthophoniste pour stimuler son cerveau, la mise sous curatelle renforcée, les fugues, la pose d'un bracelet électronique et les différents stades de la maladie. Elle espère qu'au travers de ce livre, les familles et les aidants confrontés à ce grave problème de dégénérescence du cerveau de l'un de leurs proches réussiront à mieux appréhender ce fléau. Elle a tenu à écrire ce livre-témoignage pour lui rendre hommage, avec un peu de légèreté, pour caractériser le tempérament "pince-sans-rire" de son père.


- Le grand livre Haribo
de Sophie Koechlin
Éditions Prisma / 24 novembre 2016


Le Titre du Roman

Combien de tonnes de Chamallows® sont vendues chaque année? Quelle est la taille du mythique CROCOS®? Combien de DRAGIBUS® sont avalés chaque seconde? À l'occasion des 50 ans de Haribo®, découvrez l'histoire de la célèbre marque de confiserie. Un livre gourmand et passionnant pour les grands et les petits. Un superbe livre anniversaire de la célèbre marque de bonbons. Une première partie, illustrée et richement documentée, retrace l'histoire et le succès de la maison Haribo en France: les chiffres et les dates clé, les fabuleuses inventions, les secrets de fabrication, et une immersion du lecteur au cœur de l'usine et du musée à Uzès. Pour compléter la découverte, une deuxième partie nous fait partager l'histoire des bonbons cultes Haribo: de la fraise Tagada aux Dragibus en passant par la réglisse Rotella, les bananes, ou encore l'incontournable ourson gélifié. Le tout jalonné de recettes pour cuisiner ces friandises star.


- Parfums de légende
de Anne Davis
Éditions Bartillat / 24 novembre 2016


Le Titre du Roman

De Chanel N° 5 à Opium, d'Arpège à Joy, de l'Air du temps à Shalimar, chaque parfum célèbre cache une histoire passionnante avec ses secrets. En quinze chapitres, Anne Davis et Bertrand Meyer-Stabley nous dévoilent les secrets des fragrances cultes, les coulisses des grandes maisons de couture ou de parfum, le travail des plus grands "nez". On découvre comment Madame Carven, Coco Chanel, Christian Dior, Jean Paul Gaultier, Jeanne Lanvin, Nina Ricci, Marcel Rochas, Yves Saint Laurent, Hubert de Givenchy et aussi Elsa Schiaparelli ont exprimé leur style dans leurs parfums. Parfums de légende renoue avec l'âge d'or des maisons Caron, Guerlain, Hermès, Roger & Gallet et de bien d'autres. On y retrouve sans faille ces effluves mythiques qui sont presque des œuvres d'art, la quintessence de la parfumerie française.


- La femme
de Audrey Pulvar
Éditions Flammarion / 23 novembre 2016


Le Titre du Roman

Si ancestralement représentées et pourtant si peu souvent investies, si rarement actrices de leur propre destin, les femmes deviennent êtres et non plus seulement corps, à l'instant où les créatrices surgissent sur le devant de la scène artistique. D'objet à sujet, de la femme pécheresse à la femme admirée, Audrey Pulvar évoque les altérités et les contradictions des représentations féminines dans l'art. Cette mue dans l'art pictural et la sculpture, de siècle en siècle, mise en résonance avec la chronique de l'époque et le mouvement des sociétés sont au cœur de l'exploration de l'auteure. Comme le rôle d'avant-garde de l'artiste ou son extraction du monde réel. Ces pérégrinations à la fois critiques et admiratives de la représentation ou de la projection des femmes sont analysées par l'auteure dans un livre merveilleusement illustré qui inaugure une nouvelle collection: Le Monde en tableaux. Dans l'image exploitée par d'autres ou appropriée par elles-mêmes, cette vigilance politique n'est pas dénuée d'humour vache, dans la droite ligne de l'activisme des guérilla girls.


- Il est important de vous le dire
Écrit en collectif
Éditions Le Bord de l'Eau / 22 novembre 2016


Le Titre du Roman

Les jeunes femmes qui s'expriment dans ces textes ont toutes été accueillies pendant leur enfance à la Maison d'Accueil Jean Bru, à Agen. Cet établissement, l'un des seuls de ce type en France, a été créé en 1996 par Madame le Docteur Bru afin de protéger, aider et soigner des filles et des adolescentes victimes d'agressions sexuelles intrafamiliales. Aujourd'hui adultes, elles ont accepté d'écrire ce qu'elles pensent et ressentent. Elles le disent ici avec leurs mots, leur sensibilité, leur douleur parfois, leur sincérité toujours. Elles disent les joies, les fous rires malgré les blessures d'une vie affective et sexuelle que la violence de l'inceste a créées.


- Fêtes et merveilles du monde forain
de Marcel Campion
Éditions Cherche Midi / 17 novembre 2016


Le Titre du Roman

Belles promesses et boniments, magie et roublardises ont longtemps enchanté le public des fêtes foraines. Foire aux jambons, Fête de Saint-Cloud, Fête des Loges, Fête à Neu-Neu, chacune avait son petit nom pour la différencier des autres, mais au fond, le principe en était le même: des saltimbanques, des artistes, des familles entières de forains œuvrant pour le plaisir de tous. Ce livre relate cette grande épopée, de son âge d'or, à la fin du XIXe siècle, jusqu'à aujourd'hui. Marcel Campion nous transmet ici un certain sens de la fête, humain et généreux, authentique et populaire. Issu d'une famille où l'on est forain de père en fils, il s'en fait le défenseur et le conteur. Jalonné de souvenirs personnels et d'anecdotes colportées de génération en génération, ce livre richement illustré rappelle nos joies d'enfant, l'ivresse des manèges, mais dit aussi le quotidien d'une communauté soudée, la dureté d'une vie de passion et d'intuition mise au service du divertissement populaire. Mêlant récit, souvenirs, expériences, portraits picaresques et prises de position, ce bel ouvrage est un hymne à la fête, à la générosité, au bonheur partagé.


- Les aventuriers de la liberté
de Gaspard Koenig
Éditions Plon / 17 novembre 2016


Le Titre du Roman

La liberté reste bien mystérieuse tant qu'elle n'est pas incarnée, et la théorie bien fumeuse si elle ne s'appuie pas sur le réel. C'est pourquoi l'auteur est parti dans le monde entier à la rencontre des "aventuriers de la liberté": des groupes ou des individus qui, dans leur combat, leur action, leur manière de vivre, vivent et font vivre la liberté. Gaspard Koenig a laissé ses livres à Paris. De la péninsule arabique à l'Extrême-Orient en passant par la Suisse ou les États-Unis, il a effectué six longs voyages, passant des semaines à enquêter, interroger, discuter. Liberté d'expression, dissidence politique, droit à la vie privée, démocratie directe, écoles autonomes, anarchisme: tous ces grands thèmes de la philosophie politique, d'une actualité brûlante, sont vus à travers le prisme des paysages, des cultures et des personnalités, certaines célèbres, d'autres anonymes.


- Les grandes affaires criminelles pour les nuls
de Jacques Pradel
Éditions First / 17 novembre 2016


Le Titre du Roman

Jacques Pradel nous convie à un étonnant voyage à la rencontre des criminels les plus endurcis et imaginatifs de tous les temps. En véritable spécialiste du crime, il nous raconte les crimes "légendaires", sans oublier le premier crime de l'Humanité dont la scène de crime nous est parvenue 3.000 ans après les faits conservée dans la glace. De l'Antiquité à nos jours, les plus grandes affaires criminelles (de Martin Guerre à Jeanne d'Arc en passant par Galilée, l'affaire Callas, celle des poisons, etc.) nous sont exposées avec précision et passion. Sans oublier la saga de la police scientifique, de la Chine impériale à l'affaire Grégory, les femmes tueuses, les enfants tueurs, le phénomène des serial killers. Bref un voyage palpitant et vivant au cœur des grandes affaires criminelles en compagnie d'un guide exceptionnel et érudit.


- J'apprends la vie, papa !
de Anne Campiche-Pancha
Éditions Coëtquen / 16 novembre 2016


Le Titre du Roman

Théo, huit ans, n'a plus revu son père depuis l'âge de trois mois. Il se construit sans lui, au côté d'une mère qui galère. Les migrants enjambent les frontières. En Europe, on vit, on aime. La crise, les attentats en toile de fond. Un portrait tendre, sans concession, des pères là ou pas là, des papas différents. La vie des femmes, des mères d'hier et d'aujourd'hui. Leur combat. Paroles d'une mamie, la mamie de Théo. Une femme témoin d'un monde qu'elle ne reconnaît plus.


- Premier Homme
de Pascal Picq
Éditions Flammarion / 16 novembre 2016


Le Titre du Roman

Tant de découvertes ces dernières années ont achevé de nous perdre dans le labyrinthe des premiers hommes et la diversité de nos ancêtres. Pour suivre cette longue évolution, d'abord simienne et partagée, puis tout à fait humaine et unique, Pascal Picq raconte dans un récit complètement inédit nos origines communes avec les singes. Cela se passe au cœur de l'ère tertiaire, durant le long Miocène (de 23 à 5,5 millions d'années), l'âge d'or des hominoïdes. Et cela, plusieurs millions d'années avant l'émergence de notre lignée africaine. Au fil du récit, on comprend que nos origines, même très lointaines, sont beaucoup plus humaines qu'on ne l'imaginait : ainsi, l'invention des premiers outils de pierre taillée au temps de Lucy et des australopithèques, l'organisation des groupes en société pour se défendre, se nourrir et se reproduire. Des hominidés qui marchent, utilisent des outils, échangent et chassent depuis des temps immémoriaux. L'émergence d'Homo erectus vers 1,9 million d'années marque un nouveau tournant dans l'histoire de la vie : ses innovations techniques et culturelles, comme le feu et la cuisson, vont interagir avec son évolution biologique, modifiant son corps, son cerveau et la société au travers de médiations symboliques, comme le langage. Une étape décisive qui témoigne de la puissance biologique, cognitive et écologique du genre Homo, le premier grand singe qui a dominé l'ancien monde, et à la découverte duquel nous convie aussi cet ouvrage.


- Je m'appelle Antoine et j'ai des projets plein la tête
de Antoine Durand
Éditions Carnets Nord / 14 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Nous devons tous faire face à des difficultés dans nos vies. Nous avons parfois l'impression que tout nous échappe, que rien ne se passe comme prévu. Les aléas de l'existence me l'ont appris. Pourtant, ma vie est belle, je suis profondément heureux. À travers ce livre, je souhaite vous transmettre ce message d'espoir et d'optimisme en ces temps de morosité ambiante. On peut trouver son bonheur face aux obstacles, en donnant du sens à sa vie". Antoine Durand est atteint d'une maladie génétique particulièrement grave et invalidante: la myopathie de Duchenne. Il se déplace en fauteuil roulant, il ne bouge plus que quelques doigts de la main gauche et une machine l'aide à respirer. Malgré des forces qui s'amenuisent de jour en jour, il fait preuve d'une énergie hors du commun qui lui permet d'avoir la vie à laquelle il aspire. Aujourd'hui, il est un jeune homme épanoui. Pour en arriver là, il a dû surmonter bien des épreuves. Du diagnostic de sa maladie peu après sa naissance à sa vie d'aujourd'hui, il raconte le combat contre la myopathie et contre les préjugés liés au handicap, la difficile insertion dans le monde du travail, les moments de doute et de désespoir. Mais aussi les grandes joies, le parcours scolaire brillant, le soutien sans faille de ses proches et de l'AFM-Téléthon. Et la certitude que l'avenir lui réserve de belles surprises. Au-delà du témoignage bouleversant sur le handicap, ce livre est une vraie leçon de vie et de sagesse pour tous.


- Mes langues ocelles
de Dominique Meens
Éditions P. O. L. / 14 novembre 2016


Le Titre du Roman

Dominique Meens s'est toujours passionné pour les oiseaux. Mes Langues ocelles se situe dans le sillage de cette passion. Comme l'auteur a bien dû, et pas mal, se déplacer pour les entendre, ces oiseaux, c'est un ouvrage qui se déplace beaucoup entre l'essai, le dialogue, le poème, et qui de même déplace beaucoup. On dit si bien: la question est déplacée. Et c'est encore une fois un régal d'insolence, d'érudition et de culture, de virtuosité littéraire. Un mot de son dessin. Ce livre arrange son fil comme on faisait autrefois les pelotes de laine. Il danse en huit autour d'un vide, celui, on ne s'en étonnera pas, de ces langues supposées. Le lecteur pourra l'augmenter de l'audition des enregistrements effectués par l'auteur et mis à sa disposition sur Internet. Emporter sa lecture dans les bois pourrait être une solution plus adéquate encore.


- Ainsi, Dieu choisit la France
La véritable histoire de la fille aînée de l'Église
de Camille Pascal
Éditions Plon / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Camille Pascal revisite les grands événements de l'histoire de France qui ont fait de notre pays la fille aînée de l'Église, depuis son baptême au Ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905. "Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse". En adressant ces mots au roi Saint Louis, le 21 octobre 1239, le pape Grégoire IX reconnaît à la France un rôle prédestiné depuis la conversion de Clovis. Conversion confirmée, siècle après siècle, par plusieurs dynasties et des générations entières, jusque et y compris dans le renoncement et la rupture. Partant de cet événement originel, l'historien Camille Pascal revisite les scènes fondatrices de la France catholique qui ont fait de notre pays la "Fille aînée de l'Église", depuis son baptême au Ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905. Dans la lignée des historiens de l'époque romantique, il renoue délibérément avec le "récit national" qui, repris au compte de l'école républicaine par Jules Ferry et Ernest Lavisse, a su donner une réalité à l'idée même de la France en la faisant connaître, aimer et partager par tout un peuple. Permettre à chacun, qu'il soit catholique ou non, de retrouver, de comprendre et de s'approprier les racines chrétiennes de la France: telle est l'ambition de cet ouvrage.


- En cœur à cœur avec Dieu. Mes plus belles prières
de Guy Gilbert
Éditions Philippe Rey / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Pour vivre l'amitié et l'amour de Dieu, nous ressentons un besoin de dialogue avec lui. Consacrons-nous sans attendre à ce “cœur à cœur” avec Dieu, selon la belle expression de sainte Thérèse. Ainsi le Seigneur nous habitera à chaque moment de la journée". La prière donne à Guy Gilbert la force nécessaire pour continuer son action difficile aux côtés de jeunes défavorisés et souffrants. Elle constitue le socle de sa foi, dans la fidélité à l'injonction du Christ: "Priez sans cesse". Avec ce livre, Guy Gilbert a souhaité partager un choix personnel de prières et de textes qui élèvent l'âme. Provenant d'auteurs de tous les temps, connus aussi bien qu'anonymes, ces paroles pleines de sagesse et de générosité seront utiles à tous ceux qui souhaitent connaître une spiritualité plus forte. Un trésor qui permettra à chacun d'ouvrir son cœur, de mieux vivre, de mieux aimer.


- Histoire de Taizé
de Moïz Rasiwala et Jean-Claude Escaffit
Éditions Du Seuil / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Des origines à aujourd'hui, Histoire de Taizé raconte de façon vivante une expérience née, dans les années 1940, de l'intuition prophétique d'un jeune pasteur genevois, frère Roger. Elle livre les sources intellectuelles du fondateur, ses initiatives audacieuses qui ont fait de ce village de Bourgogne un haut lieu de rencontres de jeunes, sans équivalent en Europe depuis plus d'un demi-siècle. Un ouvrage de référence, actualisé, qui fourmille d'informations inédites, et révèle l'influence de cette communauté de "moines" protestants, anglicans et catholiques d'une trentaine de nationalités différentes auprès d'institutions, de peuples et de personnalités parfois inattendues. Sans cacher ses ombres et ses questionnements, les auteurs dévoilent les secrets d'une éternelle jeunesse qui perdure avec frère Alois, le successeur du fondateur assassiné en 2005. Une aventure féconde qui fait de ce lieu emblématique un formidable pont entre nations et confessions, cultures et générations.


- Japon, l'archipel du sens
de Michaël Lucken
Éditions Perrin / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le Japon est-il radicalement différent? Le rapport à la science, la manière dont y est organisé le pouvoir, la façon dont le monde y est représenté, sont autant d'éléments qui permettent d'en douter. De très nombreuses références culturelles sont communes d'un côté et de l'autre du continent eurasiatique. Le premier objectif de cet ouvrage est de montrer que le Japon fait partie de la même communauté que les pays occidentaux ce qui va à rebours de toutes les idées reçues. Toutefois il ne suffit pas de souligner la proximité des valeurs, des structures sociales et politiques pour gommer l'impression d'étrangeté que suscite ce pays au premier abord. D'où provient, alors, le sentiment de cette singularité? Élabore à partir d'un chapelet d'images, ce livre répond à cette question et déjoue les idées préconçues pour donner à voir et comprendre le véritable Japon, loin de cet autre absolu que l'on a trop souvent décrit.


- J'aurais pu passer à côté de ma vie
de Jérôme Kerviel
Éditions Plon / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Je me suis installé pour quelques jours à Sainte-Marine afin de fouiller dans ma mémoire ce que fut ma vie avant de quitter la Bretagne. Écrire, c'est la contrainte que je me suis imposée pour comprendre ce qui a fait de moi un autre. Je prends cet exercice comme une thérapie. La marche en fut aussi une. À mes dépens, cette fable que nous appelons l'"Affaire" est devenue une histoire publique, et l'orgueil de rétablir mon nom a décuplé l'envie de la déconstruire pour mieux la comprendre. Je mets toute mon énergie à ce qu'elle n'échappe plus à l'examen de la vérité, préalable à l'expression sereine de la justice. Je relis de manière consciente les étapes de mon voyage inattendu. Je pose des filets pour attraper tout ce qui peut nourrir ma quête intérieure. L'aurais-je fait avant l'affaire? En regardant ce décor paisible, je pense soudainement à tout ce qui m'est arrivé de bon depuis. Je sais que j'aurais pu passer à côté de ma vie". Pour la première fois, Jérôme Kerviel se confie sur sa rencontre bouleversante avec le pape François, la marche de trois mois qui a suivi en Italie, son arrestation à Menton, la prison et sa libération... Il témoigne de sa résilience et de son parcours de rédemption, un changement de vie radical ou l'Autre joue un rôle primordial.


- Le Père Noël supplicié
de Claude Lévi-Strauss
Éditions Du Seuil / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Noël 1951. Nous sommes le dimanche 23 décembre à Dijon. Sur le parvis de la cathédrale on brûle un Père Noël. De cette scène, qui cristallise la résistance des autorités catholiques de l'après-guerre à un rituel païen venu d'outre-Atlantique, on peut voir aujourd'hui les photographies sur internet. Claude Lévi-Strauss découvre ce fait divers dans la presse et s'en empare pour écrire un texte devenu depuis un classique. Plus de soixante ans après sa parution en 1952 dans la revue Les Temps Modernes, les lecteurs pourront découvrir le regard singulier du célèbre anthropologue sur un rituel récent en Occident dont l'ampleur n'a cessé de croître, tandis qu'Halloween aussi évoqué ici a traversé l'Atlantique à son tour.


- Le siècle des sacres
de Jean des Cars
Éditions Perrin / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Les premières années du XXIe siècle ont vu l'arrivée d'une nouvelle génération de souverains sur les trônes de diverses monarchies européennes. Leurs intronisations ont été fortement médiatisées, suscitant la curiosité et le plus souvent l'enthousiasme, non seulement de leurs sujets mais d'innombrables téléspectateurs ayant suivi ces cérémonies le plus souvent spectaculaires. Le sacre, qui est un rite religieux remontant à l'Ancien Testament a été, pendant des siècles, en usage en Europe dans les empires, royaumes et principautés. Cette tradition, (le sacre), précédant le couronnement qui est un acte politique symbolisant l'entrée en fonction du monarque, a progressivement été remplacée par une installation sous forme de prestation de serment devant le Parlement. Celle-ci est parfois précédée ou suivie d'une célébration religieuse, obligatoire quand est instituée une religion d'État dans le pays concerné et que le monarque en est le chef. Cet ouvrage, riche d'une exceptionnelle iconographie, relate l'évolution des sacres et des couronnements depuis ceux de la reine Victoria d'Angleterre en 1838 à l'installation du roi Felipe VI d'Espagne en 2014. C'est un spectaculaire récit de l'arrivée officielle au pouvoir de seize souverains principalement européens et à la tête de monarchies constitutionnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 17:42

- Mythologie et philosophie
de Luc Ferry
Éditions Plon / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Par dizaines, des expressions issues de la mythologie grecque se sont inscrites dans le langage courant: une "pomme de discorde", un "dédale de rues", prendre le "taureau par les cornes", toucher le "pactole", "tomber de Charybde en Scylla", suivre un "fil d'Ariane", "jouer les Cassandre", etc. Mille références endormies aux Sirènes, à Typhon, Océan, Triton, Python, Sibylle, Stentor, Mentor, Laïus, Argus et à tant d'autres personnages mythiques habitent encore incognito nos conversations de tous les jours. Je vous propose de les réveiller en racontant les histoires magnifiques qui en sont l'origine. Mais il y a plus. Les grands mythes ne se limitent pas à des "contes et légendes". Ils proposent des leçons de vie et de sagesse d'une profondeur abyssale. La mythologie représente ainsi une tentative grandiose pour apporter des réponses à l'antique question métaphysique de "la vie bonne pour les mortels". Son étude, passionnante en elle-même, constitue pour cette raison une excellente introduction à la philosophie". Luc Ferry


- Ne dénaturez pas les animaux
de François Xavier Testu
Éditions Robert Laffont / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

C'est par la voie d'un quotidien que je découvris cette nouvelle ébouriffante: Depuis le vote définitif du Parlement le 28 janvier 2015, l'animal est enfin reconnu dans le Code civil comme un "être vivant doué de sensibilité" (nouvel art. 515-14). C'est un tournant historique, qui met fin à plus de deux cents ans d'une vision archaïque de l'animal dans le Code civil. Cette reconnaissance constitue un immense progrès pour notre société. Il n'y a pas besoin du droit, avec ses règles brouillonnes à ne plus savoir qu'en faire, pour dire une chose pareille: les animaux ont une sensibilité. Les gens ordinaires, indifférents aux jeux de rôles sur les grandes causes qui n'en sont pas, ont perçu depuis la nuit des temps la lueur d'amitié que renvoie le regard de l'animal familier, et ils ont frémi de regret en distinguant l'incompréhension que l'animal blessé sait adresser à l'homme en guise d'ultime reproche. L'enfumage juridique est l'un des plus prodigieux moulins à bêtise que le monde occidental ait conçus. Il s'agit de faire croire que le droit est important en toutes choses, alors que ce n'est pas le cas. La fin heureuse ou moins malheureuse de toute chose échappe le plus souvent à la sphère du droit. Le droit ne peut pas tout puisque aucun règlement ne peut nous obliger à avoir du cœur.


- Souvenirs de police. La France des faits divers et du crime vue par des policiers (1800-1939)
de Bruno Fuligni
Éditions Bouquins / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Ils ont arrêté Ravachol, Landru et Mata Hari, démantelé la "bande à Bonnot", et leurs récits ont inspiré des personnages aussi mythiques que le comte de Monte-Cristo, Arsène Lupin, Fantômas ou Maigret. Qu'il s'agisse de vol, de crime, de mœurs ou de pouvoir, les "policiers-écrivains" nous ont laissé des textes passionnants. Policiers, ils ont découvert des corps, traqué des assassins, livré des coupables à la justice de leur temps. Écrivains, ils ont consigné leurs enquêtes, leurs intuitions, leurs idées. À l'âge de la retraite, ils ont publié, raconté, revécu les moments forts d'une carrière, non sans se donner le plaisir de régler au passage quelques comptes. En eux se révèlent des narrateurs efficaces qui ont le sens de l'image et du raccourci saisissant. De l'ancien préfet de police craint et respecté au petit inspecteur des mœurs qui se sait l'objet du mépris public, ces Souvenirs de police condensent un siècle et demi d'affaires criminelles et politiques.


- Un cadeau du ciel...
de Françoise Hardy
Éditions Des Équateurs / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

C'est un voyage au bout de la nuit et au bout de la vie. Une odyssée intime dans le dédale de la souffrance, de la maladie. Un purgatoire contemporain, quotidien, qui est le propre de la condition humaine. En mars 2015, Françoise Hardy a été hospitalisée à la suite de la dégradation de son état de santé dû à un lymphome de Malt. Dans la spirale infernale, elle se fracture la hanche et le coude pendant son hospitalisation. Plongée dans un coma artificiel, elle sera donnée pour condamnée par les médecins. Presque morte. Se produit un miracle grâce à une thérapie de la dernière chance. Dans un combat contre l'ange, la vie reprend le dessus. Une renaissance.  Françoise Hardy a choisi d'écrire sur cette hospitalisation, ce coma artificiel. Elle essaie de revivre consciemment ce qu'elle a vécu inconsciemment. Son récit n'est ni une vallée de larmes ni un chemin de croix. Avec subtilité, humour, elle retrace ce voyage entre vie et mort, rêves, cauchemars et réalité. L'écriture est déliée et élégante. En lectrice de Stefan Zweig, Françoise Hardy refuse toute pitié dangereuse. Ses proches, ses amis, son fils, son mari sont là, autour d'elle. Et Françoise Hardy va à l'essentiel. Elle exprime son admiration pour les personnels soignants, les valeurs essentielles à ses yeux comme la discrétion, la modestie, le pragmatisme. Les masques tombent. L'hypocrisie, les faux-semblants sont repoussés. Avec beaucoup d'humour, de distance et de dérision sur elle-même, Françoise Hardy signe un grand livre sur une épreuve au cœur de l'humanité, qui nous concerne tous. Un récit captivant impossible à lâcher.


- Une belle histoire de la lumière et des couleurs
Pourquoi le monde est-il si beau ?
de Bernard Valeur
Éditions Flammarion / 10 novembre 2016


Le Titre du Roman

Combien y a-t-il réellement de couleurs dans l'arc-en-ciel? Pourquoi la lumière des écrans perturbe-t-elle notre horloge biologique? Une rose peut-elle être bleue? Comment font les poissons des abysses pour émettre de la lumière? Quel est le secret du sfumato cher à Léonard de Vinci? Vitraux, cinéma, pierres précieuses, pixels, étoiles, peintures, mode...: nous avons un rapport passionnel et intime à la lumière et aux couleurs. Si la lumière est souvent l'outil privilégié en science, c'est en l'analysant qu'on sonde les planètes extrasolaires, qu'on mesure le temps ou qu'on identifie les repentirs des Vélasquez, elle nous permet surtout d'appréhender le monde qui nous entoure et d'en apprécier la splendeur. C'est sans doute pourquoi les couleurs, filles de la lumière, nous fascinent tant, irisations multicolores d'une bulle, blanc de titane d'un Poliakoff ou bleu irréel d'un papillon morpho. Mais comment aborder cet univers foisonnant? Bernard Valeur propose une invitation au voyage à tous les lecteurs curieux et épris de beauté. Il signe ici une somme indispensable, déclinée une centaine de thèmes somptueusement illustrés.


- Au secours, je prends l'avion
de Imogen Edwards-Jones
Éditions City / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Quand on prend l'avion, on est bien loin d'imaginer ce qui se passe réellement à bord. Le vrai quotidien d'un avion de ligne, ce sont des naissances et des décès en vol, des animaux exotiques qui s'échappent dans l'appareil, des pilotes distraits et des rapports sexuels dans les toilettes... Savez-vous qu'une compagnie aérienne a installé des cercueils dans ses avions pour anticiper une augmentation des décès sur ses lignes? Que beaucoup de passagers font croire qu'ils sont en fauteuil roulant pour éviter les files d'attente? Connaissez-vous l'histoire de cette hôtesse qui s'est assise sur la tête d'un passager endormi? Et avez-vous déjà entendu parler de ce commandant de bord qui a oublié de sortir le train d'atterrissage?... Toutes ces anecdotes, invraisemblables mais vraies, dévoilent les coulisses extraordinaires du transport aérien. En lisant ce livre, vous ne prendrez plus jamais l'avion comme avant. Bienvenue à bord.


- La prochaine peste
de Serge Morand
Éditions Fayard / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Craintes et parfois diabolisées, les maladies infectieuses font pourtant partie intégrante de l'histoire de l'humanité. L'homme est en effet l'espèce animale la plus parasitée sur terre, étant l'hôte de plus de mille parasites et pathogènes. La majorité d'entre eux sont d'origine animale, et beaucoup sont partagés avec les animaux sauvages ou domestiques. S'appuyant sur les dernières avancées scientifiques, cet essai propose un panorama inédit des relations évolutives entre les hommes et les primates non humains, mais aussi des relations écologiques que nous entretenons avec les autres animaux, par le biais de la chasse et de la domestication. Si ces relations sont à l'origine du parasitage des humains, on oublie trop souvent que nous pouvons aussi transmettre des maladies aux animaux. Les émergences ou réémergences actuelles de maladies infectieuses comme Ebola, Zika ou les grippes aviaires et porcines doivent être appréhendées à la fois dans le cadre historique de cette longue co-évolution et dans un cadre géographique global lié à la mondialisation des échanges. L'urgence est d'en tirer des leçons pour la gestion des crises sanitaires actuelles et futures.


- Le verbe contre la barbarie
de Alain Bentolila
Éditions Odile Jacob / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

"À nos enfants, nous devons apprendre que la langue n'est pas faite pour parler seulement à ceux que l'on aime, mais qu'elle est faite surtout pour parler à ceux que l'on n'aime pas. C'est en leur transmettant avec autant de bienveillance que d'exigence les vertus pacifiques du verbe que l'on peut espérer qu'ils en viennent aux mots plutôt qu'aux mains". Alain Bentolila
Un livre militant qui nous exhorte, toutes et tous, à jouer notre rôle dans ce combat pour la transmission d'une langue commune. Un livre lucide et inspiré qui nous parle de nous, de nos enfants, de demain.    


- Les corbeaux sont les gitans du ciel
de Alexandre Romanès
Éditions L'Archipel / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Rien ne prédestinait Alexandre Romanès à écrire. Dans ce livre, il conte à sa façon, toujours poétique, les innombrables histoires qui donnent vie aux proverbes issus de sa tribu nomade. Il évoque ses rencontres avec des hommes et des femmes d'une grande modestie, mais riches de sentiments. Et avec des poètes qui deviendront ses amis: Jean Genet, Jean Grosjean, Jean-Marie Kerwich, Christian Bobin et Lydie Dattas, qui lui apprendra à lire. Que peut dire un gitan du peuple qui n'aime pas faire parler de lui et qui ne veut pas laisser de traces? Pas tout. Mais quand il lève un coin du voile, sa sincérité est totale.


- Les fantômes des tuileries
de Thierry Ardisson
Éditions Flammarion / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le Palais des Tuileries a été incendié par la Commune de Paris en 1871 avant d'être rasé par la République en 1883. Aujourd'hui, combien de Français savent qu'entre le Pavillon de Marsan et celui de Flore s'élevait le Palais des Tuileries qui fermait logiquement le quadrilatère du Louvre? Dans ce palais qui n'existe plus, parmi tous les héritiers des maîtres des lieux, parmi tous ces Fils de France élevés comme des demi-dieux, aucun n'est monté sur le trône. Louis XVII, le fils de Louis XVI. Séquestré dès l'âge de huit ans à la Prison du Temple, victime d'un véritable lavage de cerveau, "Chou d'Amour" finira par affirmer que sa mère, la Reine Marie-Antoinette, l'a obligé à coucher avec elle. Napoléon II, le fils de Napoléon l". Exilé à Vienne, étouffé par la Cour des Habsbourg, l'Aiglon ne peut oublier qu'il est l'héritier du Roi des Rois, celui qu'ils appellent l'Ogre, il se laissera mourir à vingt et un ans. Louis-Philippe II, le fils de Louis-Philippe l Beau, intelligent, courageux et passionné par les problèmes sociaux, le Duc d'Orléans aurait pu instaurer en France une Monarchie moderne, mais il se tuera à Neuilly dans un stupide accident de calèche, à l'âge de trente et un ans. Henri V, le petit-fils de Charles X. Fils posthume du Duc de Berry, "l'Enfant du Miracle" est élevé par la fille de Louis XVI qui lui inculque une vision telle de la Monarchie que lorsqu'en 1873 une réelle possibilité de Restauration E se présente, le Comte de Chambord la fait échouer en refusant le Drapeau Napoléon IV, le fils de Napoléon III. "Loulou" veut être un grand héros, un vrai Bonaparte, mais l'Armée Française ne veut pas de lui, alors il s'engage dans la British Army pour partir en Afrique du Sud où il sera bêtement tué à vingt-trois ans par les Zoulous, un suicide. Dès la sortie de son fameux Louis XX en 1986, Thierry Ardisson s'était promis de raconter l'histoire de ces cinq petits dauphins qui n'ont jamais régné : les Fantômes des Tuileries. La voici.


- Nous
de Tristan Garcia
Éditions Grasset & Fasquelle / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Dans ce livre à la fois original et rigoureux, Tristan Garcia entreprend de rendre lisible la condition brouillée de notre "nous" ou de nos "nous". Ces affirmations de nous-mêmes paraissent désormais correspondre à différents plans identitaires, sur lesquels nous revendiquons successivement notre appartenance à une ethnie, à une communauté de croyance, à une classe sociale ou professionnelle, à une orientation sexuelle, à une génération, sans savoir comment nous représenter le "nous des nous", dont nous relevons tous en définitive. En ayant recours à toutes sortes de documents qui nous renseignent sur ce que nous appelons "nous", pamphlets, manifestes, journaux, textes théoriques ou chansons, l'auteur donne à entendre les mille voix qui ont prétendu parler au nom de nous: "nous les jeunes", "nous noirs", "nous blancs", "nous juifs", "nous musulmans", "nous femmes", "nous prolétaires", "nous décolonisés", "nous communistes", "nous homosexuels", "nous animaux et humains". Tristan Garcia se montre attentif à toutes les traditions, et suspend tout jugement moral sur les contenus politiques, pour s'intéresser à la constitution d'une subjectivité politique: la détermination d'un "nous", d'un "vous", d'un "eux", le tracé de lignes entre amis et ennemis, la formation de solidarités et le creusement de fossés entre les camps. Désireux de comprendre ces phénomènes plutôt que de s'en réjouir ou de les déplorer, Nous est ainsi un premier essai de vision d'ensemble de la fragmentation et de la recomposition des identités collectives. Il examine les modèles qui se sont succédé, pour mieux tenter de rendre compte de cette déconstruction, avant de proposer de reconstruire une idée et une image de ce que nous appelons "nous", qui que nous soyons. Le livre donne ainsi très concrètement à voir le "nous" comme une superposition de calques, de plans transparents de notre imaginaire, sur lesquels nous prétendons tous découper l'espace social et nous y situer. Démontrant que ces calques de l'identité collective ont perdu leur fond, en se trouvant désolidarisés d'une nature sous-jacente, ce livre cherche à nos identités d'autres contraintes, qu'il trouve dans une dynamique d'extension et de contraction, et dans l'histoire de la domination et de la contre-domination. Ce qui en ressort est un modèle inédit, vivant, de ce que nous sommes, de "nous", en tant que forme souple, s'étendant et se repliant sans cesse suivant une logique qu'il révèle peu à peu, au fil d'un récit construit comme une enquête palpitante. C'est aussi une tentative radicale de trouver dans la "guerre de nous contre nous" une forme universelle de subjectivité qui nous tient toujours ensemble, au moment précis où elle paraît nous déchirer.


- Tous homos ? À la découverte de notre moi caché
de Alexandra Choukroun
Éditions L'Archipel / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

Dans la Bible, Dieu créa Adam à son image, mâle et femelle. Adam est ainsi présenté comme un être androgyne avant l'apparition d'Ève. L'être humain a donc été créé homme et femme, masculin et féminin. Cet essai propose d'une part de comprendre la façon dont ces deux composantes interagissent en chacun de nous, comment nous nous construisons en tant qu'homme, femme ou transgenre, et d'autre part d'explorer la question de l'orientation sexuelle, des diverses attirances et la façon dont celles-ci peuvent évoluer au cours de la vie. Analysant les théories de Sigmund Freud et Wilhelm Fliess (premiers à avoir conceptualisé l'idée d'une bisexualité innée) ou encore Alfred Kinsey (auteur des fameux Rapports), Alexandra Choukroun examine la part homosexuelle, avouée ou latente, qui est en chaque être humain. Assorti de témoignages, cet essai retrace le parcours d'un questionnement identitaire et sexuel, entre développement affectif et contexte socioculturel, expérimentations et brides morales. Car ce qui peut un jour être réprimé peut à tout moment réapparaître.


- Un dictionnaire nostalgique de la politesse
de Frédéric Rouvillois
Éditions Flammarion / 09 novembre 2016


Le Titre du Roman

On l'appelle aujourd'hui le "vivre ensemble"... Autant dire que ce n'est pas un petit sujet. La politesse est cet art de rendre la vie ordinaire plus douce, moins rugueuse vivable, en somme. Nécessité sociale, donc. Mais pas seulement: la politesse est aussi une source de plaisir, et c'est ce que ce dictionnaire nous démontre à chaque page. Plaisir de respecter les codes, si bizarres ou byzantins, qu ils soient; plaisir d'en jouer, de les exagérer... Dans un monde obsédé par l'utilité et la vitesse, la politesse est cet espace de liberté joyeux qui nous rend pleinement humains. Illustré par cent dessins originaux d'Emmanuel Pierre, un beau livre à offrir et à s'offrir.


- Folies royales
de Randall David
Éditions Séguier / 04 novembre 2016


Le Titre du Roman

D'Abdulaziz, sultan ottoman qui se distingua par son harem de 900 épouses et les parties de chasse au poulet qu'il organisait dans son palais, à Zimburg, épouse polonaise du duc d'Autriche, restée célèbre pour sa capacité à planter des clous à mains nues, en passant par Auguste II, roi de Saxe, colosse extraverti et père de 354 enfants, ou encore Charles VI de France, persuadé qu'il était fait de verre, cet abécédaire dresse un inventaire exhaustif des tares, déviances, caprices et lubies de Leurs Majestés à travers les âges. Fétichistes, sadiques, tyrans, pétomanes, gloutons, satyres ou ivrognes, pour David Randall, l'auteur de cette galerie de portraits déjantée, il n'y a aucun doute: "Ensemble, ils constituent le meilleur argument que l'on puisse imaginer en faveur de la république".


- Le cinéma italien appassionato
de Georges Ayache
Éditions Du Rocher / 04 novembre 2016


Le Titre du Roman

Sophia Loren, Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman, Alberto Sordi, Luchino Visconti, Anna Magnani, Vittorio De Sica, Federico Fellini... Des noms illustres qui incarnent aujourd'hui encore la diversité et la vitalité du cinéma italien d'après-guerre. Jusqu'au milieu des années 1970, Cinecittà aura réuni une floraison exceptionnelle de talents en tous genres: acteurs, réalisateurs mais aussi scénaristes, compositeurs ou encore producteurs. Leurs films auront surtout donné lieu à une identification saisissante entre ce cinéma et la société dans laquelle il se sera développé. Les drames comme les comédies "à l'italienne" racontent la reconstruction exaltante du pays au sortir de la longue période fasciste, le miracle économique des années 1960, le malaise existentiel d'une société traditionnelle face au choc de la modernité, les problèmes sociaux... Mais par-dessus tout une irrépressible joie de vivre, cette gioia di vivere et une extraversion qui, au-delà des clichés et des caricatures, restent la marque de fabrique de cette Italie. Aujourd'hui, ce cinéma flamboyant que nous avons tant aimé n'existe plus, mais il nous a laissé en héritage une certaine idée de la nostalgie. C'est l'histoire de ses talents qui est contée ici à la manière d'un roman foisonnant, pour le public qui fut le sien: non pas celui des spécialistes, mais celui des passionnés.


- 1917, l'année qui a change le monde
de Jean-Christophe Buisson
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

L'album du centenaire, par un des plus grands écrivains d'histoire actuels.
1917 est une année cardinale non seulement dans le déroulement de la Première Guerre mondiale mais plus largement dans l'histoire du monde.
1917, c'est d'abord l'année des deux révolutions en Russie, prélude à la fondation du premier État communiste et au développement d'une idéologie qui bouleversera tout le XXe siècle. C'est aussi l'année où, pour la première fois, les États-Unis interviennent militairement en Europe, inaugurant leur leadership sur la planète.
1917, c'est également l'année de la déclaration Balfour, qui promet aux Juifs la création d'un État; l'apparition de la notion de "guerre totale"; l'émergence du mouvement dada et l'invention du terme de surréalisme. Mais aussi et encore: la naissance de l'art conceptuel, le premier disque de jazz, la création de la Coupe de France de football, l'épopée de Lawrence d'Arabie, les apparitions de la Vierge à Fatima, les exploits aériens de "l'as des as" et du "baron rouge"...
L'ambition de cet ouvrage novateur est de révéler tous ces aspects à l'aide d'une chronologie-monde sélective, très écrite, commentée et superbement illustrée. Une vingtaine de focus sont également proposés pour raconter les 1917 de personnalités en devenir: Hitler, Staline, de Gaulle, Churchill, Roosevelt, Mussolini, mais aussi Céline, Proust, Picasso, Marie Curie, Freud, Einstein et quelques autres. En ressort la conviction que cette année sans pareille aura creusé la tombe de l'Europe des Empires au profit d'une nouvelle ère où la mondialisation de la puissance marchera de pair avec le progrès technique et la brutalisation des êtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 17:31

- À l'assaut de l'empire du disque
de Stephen Witt
Éditions Le Castor Astral / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Quand toute une génération commet le même crime". À l'assaut de l'empire du disque est un récit captivant où il est question d'obsession, de musique et l'argent, mettant en scène visionnaires et criminels, nababs et adolescents férus de technologie. C'est l'histoire du plus grand pirate de toute l'histoire. Ce premier livre archi-documenté de Stephen Witt nous fait découvrir l'histoire secrète du piratage de la musique numérique, en partant des ingénieurs audio allemands inventeurs du format mp3 pour arriver au site de fabrication des compact discs en Caroline du Nord. Ce n'est pas qu'une histoire de l'industrie de la musique, c'est tout simplement l'histoire d'Internet.


- Amours instantanées
de Irmeli Jung
Éditions Philippe Rey / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Au cours des cinquante dernières années, la photographe finlandaise Irmeli Jung a constitué une galerie de portraits parmi les plus remarquables. Peu après son arrivée en France, à la fin des années 60, sa photo de couverture d'un disque de Juliette Gréco marque le début d'une longue collaboration. Elle signera des pochettes et affiches pour Barbara, Jean Ferrat, Anne Sylvestre, mais aussi Angélique Ionatos, Jane Birkin ou Anna Prucnal. Au début des années 80, les plus grandes maisons d'édition font appel à son talent, de même que Le Monde des Livres dont elle sera longtemps la photographe exclusive. C'est le temps de ses premiers portraits d'écrivains, dont certains ont fait le tour du monde: Aimé Césaire, Marguerite Yourcenar, Patrick Modiano, JMG Le Clézio… Les personnalités du cinéma, de Lauren Bacall à Liv Ullmann, comme de la musique, Yehudi Menuhin, Luciano Pavarotti, ne la sollicitent pas moins. Dans ce livre, Irmeli Jung nous présente les plus beaux portraits qu'elle a réalisés, raconte le lien souvent affectif qui l'unissait à ses modèles. Elle nous fait également part d'impressions personnelles et d'anecdotes inédites qui, accompagnées du texte de Julien Cendres, révèlent une vie et une œuvre exceptionnelles.


- Au-delà de l'impossible
de Didier Van Cauwelaert
Éditions Plon / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Avec ses enquêtes minutieuses, tout son humour, sa passion du merveilleux et sa distance critique, Didier Van Cauwelaert nous livre une aventure à couper le souffle. Un véritable jeu de piste qui nous entraîne du savoir sans fin des civilisations disparues aux dernières découvertes de la physique, du mode d'emploi de l'espace-temps aux secrets d'une énergie inépuisable, non-polluante et gratuite qui, demain, pourrait être mise à la disposition de l'humanité. C'est toute notre vision du monde et de l'avenir qui bascule enfin dans le sens de l'espoir, au fil des confidences et des révélations en provenance (apparente) d'Albert Einstein et Nikola Tesla, deux esprits toujours libres que ni la censure des vivants ni le silence de la mort n'auront réussi à faire taire.


- Croire au bonheur
de Ingrid Chauvin
Éditions Plon / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Deux ans après le décès de sa fille Jade, Ingrid Chauvin ouvre à nouveau son coeur dans ce témoignage sur le difficile chemin de la reconstruction et sur le bonheur retrouvé. Elle attend un petit garçon. "Me voilà en tête-à-tête avec ce test de grossesse positif. Les premiers mots que j'ai prononcés en regardant la photo de Jade ont été: "Merci ma fille". Comme si elle avait attendu que je sois prête pour m'offrir à nouveau de porter et de donner la vie. Pour que ce bébé qui arriverait ne soit pas un bébé de remplacement, mais un petit frère ou une petite sœur qui aurait sa place à part entière. Les miracles se produisent uniquement pour ceux qui veulent bien y croire. Ces mots ont résonné dans mon esprit et guidé mes espoirs durant ces deux années. La vie réserve ainsi de merveilleuses surprises et je voudrais, en vous dévoilant ce que la nature veut bien nous offrir aujourd'hui, être un exemple pour tous ceux qui traversent l'épreuve similaire de la perte d'un enfant. Ce livre à plusieurs buts. D'abord de me libérer, de me faire du bien parce que j'éprouve une grande libération et un réel plaisir à écrire. D'avoir pour plus tard une trace indélébile de mon chemin de vie, de mon amour inconditionnel de maman. Enfin, de partager cela avec ceux qui le souhaitent, ceux à qui mon parcours peut donner de l'espoir et de la force. J'ai aujourd'hui des sentiments, des émotions et une expérience positive à communiquer. Je voudrais sincèrement que cela puisse aider un maximum de personnes en reconstruction". Ingrid Chauvin


- Dialogue sous le ciel étoilé
de Iolande Cadrin-Rossignol / Hubert Reeves / Jean-Pierre Luminet
Éditions Robert Laffont / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Saviez-vous qu'autour des huit planètes de notre Système solaire orbitent 173 lunes confirmées, et que des dizaines d'autres restent à découvrir? Que les étoiles naissent, vivent et meurent? Qu'un bon nombre d'entre elles vivent en couple? Que le Soleil chante? Qu'un trou noir domine le centre de notre Voie lactée? Qu'en moins de vingt ans, près de 2 000 planètes ont été découvertes autour d'étoiles lointaines? Que la moitié de l'eau présente sur terre est plus âgée que le Soleil et provient de l'espace interstellaire? Comment pouvons-nous affirmer de telles choses? Parce que des chercheurs du monde entier se sont acharnés à le découvrir et à le prouver. Qui sont donc ces visionnaires, qui, à l'échelle planétaire, contribuent à l'essor fulgurant de l'astronomie, de l'astrophysique, de la cosmologie, de la planétologie, de l'astrobiologie? Hubert Reeves et Jean-Pierre Luminet nous invitent à les rencontrer, à faire en leur compagnie un véritable périple d'exploration, à lever le voile sur les découvertes les plus récentes de l'astronomie et de la cosmologie. Les années que nous vivons sont parmi les plus fabuleuses de l'histoire scientifique, elles couronnent des décennies d'efforts pour mettre en évidence les trous noirs, les neutrinos, les ondes gravitationnelles, le boson de Higgs, les exoplanètes, un Système solaire bien plus complexe et étrange que prévu, et peut-être bientôt la découverte d'une vie extraterrestre?


- Les aigles foudroyés
de Frédéric Mitterrand
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

À l'été 1914, trois grandes dynasties impériales dominent l'Europe: la Russie des Romanov, l'Autriche-Hongrie des Habsbourg et l'Allemagne des Hohenzollern. Les horreurs de la guerre, la révolution russe de 1917 et enfin la défaite de 1918 les entraînent dans une chute dramatique que raconte Frédéric Mitterrand avec un exceptionnel talent narratif.


- Les dynasties du luxe
de Yann Kerlau
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Vuitton, Chanel, Hermès, Gucci... Des noms qui font rêver. En quelques décennies, ces dynasties de créateurs, synonymes de luxe et de prestige, ont acquis une renommée mondiale. Mais que sait-on de ces joailliers, couturiers, chausseurs, maroquiniers, selliers, fabricants de bagages ou constructeurs de voitures? Yann Kerlau révèle tout de l'histoire de ces familles aux origines romanesques: leurs combats, leur ascension, leur chute et même leur disparition. Des parcours personnels haletants qui dessinent en creux l'histoire d'un XXe siècle où régnèrent le paraître et les signes extérieurs de réussite.


- Mal vu. Témoignage d'un musulman de France
de Faouzi Tarkhani
Éditions Don Quichotte / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Faouzi Tarkhani, un enfant de Sarcelles qu'une balle de pistolet a aveuglé, raconte sa quête spirituelle. De son athéisme revendiqué à son envie un jour de se convertir au christianisme, il découvre dans des recherches scientifiques des signes divins dans l'univers et finit par embrasser l'Islam. Après un détour dans le monde de la musique, il se tourne vers le salafisme, porte barbe et vêtements amples, ne demandant qu'à vivre sa foi dans la paix et l'indifférence. C'est sans compter sur le 11-Septembre. Le jour où les tours jumelles sont détruites, la vie de Faouzi bascule. Aux yeux du monde, il n'est plus un musulman paisible, mais un extrémiste. Sa barbe le condamne, même s'il dénonce avec force les attentats. Il sait désormais qu'en tant que salafiste, il cristallise toutes les peurs et plus encore après les attaques barbares qui meurtriront la France. Mal vu est son histoire, un témoignage inédit.


- Mémoires d'exil
de Frédéric Mitterrand
Éditions Perrin / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Après 1918, l'Europe dynastique des Romanov, des Habsbourg et des Hohenzollern n'existe plus. Les rescapés des familles impériales se dispersent en Europe et découvrent la tragédie de l'exil. Du prince Youssoupov, l'assassin de Raspoutine, à Otto de Habsbourg en passant par l'impératrice Zita, le Kaiser déchu Guillaume II, le grand-duc Dimitri et bien d'autres, Frédéric Mitterrand raconte leur histoire oubliée avec la maestria qu'on lui connaît.


- Panser les attentats
de Marianne Kédia
Éditions Robert Laffont / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Que ressent-on quand un attentat secoue le pays? Peut-on être traumatisé par le simple fait de regarder la télévision? Comment en parler à ses enfants? Quels sont les effets à long terme du terrorisme? Dans le climat anxiogène et violent que connaît la France depuis l'attaque contre Charlie Hebdo, nous manquons parfois de repères. Panser les attentats nous aide à affronter cette situation nouvelle. Dans ce livre essentiel, Marianne Kédia s'attache à définir le psychotraumatisme et nos réactions d'anxiété face à la mort, nous donnant ainsi les clés pour les surmonter, que nous soyons des victimes directes des attentats ou des témoins indirects, à travers les médias. Elle s'adresse à tous ceux qui ont peur au quotidien, mais aussi à ceux dont la vision du monde évolue insidieusement vers le désespoir, l'intolérance. Grâce à des exemples cliniques, à des outils pratiques de gestion du stress et sans se départir de son humour, Marianne Kédia nous indique comment ne pas céder à la peur, quand l'objectif même du terrorisme est de nous l'imposer.


- Révolution Française. Volume 1
de Max Gallo
Éditions XO / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le récit, au jour le jour, d'une décennie de passion, de fièvre et de violence qui a brisé l'Ancien Régime et fait naître un monde nouveau.
10 mai 1774. Sous les acclamations, un jeune roi monte sur le trône. Louis XVI, lit-on dans les gazettes, semble promettre à la nation le règne le plus doux et le plus fortuné. Quinze ans plus tard, face à un peuple affamé, écrasé d'impôts, révolté par l'arbitraire royal et les dépenses frivoles de la reine, Mirabeau, Danton, Marat, Robespierre réclament la justice, la liberté, la révolte s'il le faut.
21 janvier 1793. Louis XVI, roi de France, monte sur l'échafaud. Ce sang royal répandu rend tout compromis impossible. La République doit "vaincre ou mourir". La Convention lance alors un appel à la nation: "Aux armes, citoyens". Mais le danger est partout et la guillotine menace tout un chacun. La Terreur s'installe. À trop couler, le sang devient un fleuve emportant tous et toutes dans sa fureur. Jusqu'à ce qu'un général s'avance et promette un retour à l'ordre. Il se nomme Bonaparte.


- Sept façons d'être heureux
de Jacques Attali et Luc Ferry
Éditions XO / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Il existe une dissymétrie fondamentale entre malheur et bonheur. À la différence du premier, qui est hélas aisé à identifier (maladie grave, deuil d'un être aimé, accident de la vie…), le second est indéfinissable. Nul ne peut jamais être absolument certain de ce qui va le rendre durablement heureux, argent, amour, réussite sociale, savoirs: tout ce qui nous apporte de la joie peut se renverser en son contraire. À l'encontre de ce que prétendent les marchands de bonheur, être heureux dépend infiniment moins d'un travail sur soi que de l'état du monde et du sort de ceux que nous aimons. J'ai la conviction que les illusions rendent malade, la lucidité seule ouvrant des voies vers la santé, et, si la philosophie m'a peut-être bien sauvé la vie, c'est assurément sur ce chemin-là. À l'opposé des recettes d'un prétendu souverain bien par soi seul, ce que j'ai voulu ici partager avec mon lecteur, c'est une joyeuse déconstruction des illusions en même temps qu'une analyse de ce qui dans nos vies permet de réels moments d'intensité et de sérénité". Luc Ferry


- Témoin
de Sonia et Claire Andrieux
Éditions Robert Laffont / 03 novembre 2016


Le Titre du Roman

"-Votre acte a été d'un très grand courage.
- Merci, monsieur le Procureur Molins, mais je n'ai accompli que mon devoir de citoyenne.
- Vous avez permis de sauver des vies. Ce que vous avez fait, personne ne l'a jamais fait".
Le 16 novembre 2015, trois jours après les attentats de Paris, Sonia, témoin de premier rang, a donné à la police les informations nécessaires pour arrêter Abdelhamid Abaaoud et l'empêcher de commettre une nouvelle série d'attaques terroristes. Avec l'aide de la journaliste Claire Andrieux, elle retrace sa course contre la montre pour épargner des vies. Son geste a eu des conséquences irrémédiables pour elle et sa famille. Elle ne regrette rien.


- Ayez les bons réflexes. Comment sauver des vies
de Gérald Kierzek
Éditions Fayard / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Anticiper les risques permet de sauver des vies. Du terrorisme aux catastrophes naturelles, la France vit au rythme des "bilans humains" et compte ses victimes. Pourtant, si nous étions mieux préparés, à l'instar d'autres pays, nous pourrions très souvent limiter les conséquences de ces événements. Anticiper, se préparer, préparer sa maison et sa famille, mais aussi analyser, protéger et secourir: autant de réflexes à acquérir pour développer une culture du risque salvatrice. Chacun de nous est en mesure de se former et d'adopter les comportements qui sauvent, dont ce livre dresse une synthèse claire.


- Histoires vraies. Une vie de journaliste
de Jacques Duquesne
Éditions Albin Michel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"J'ai toujours voulu être journaliste. Non pour dire ce qu'il fallait penser. Mais pour raconter ce qui se passait et expliquer": grand reporter à La Croix avant d'intégrer L'Express et de participer à la naissance du Point dont il prendra la direction, Jacques Duquesne, grande figure du journalisme, a fait de cette ambition un engagement. De son enfance à Dunkerque aux "événements" d'Algérie qu'il a couverts pour La Croix en passant par l'aventure de L'Express aux côtés de Françoise Giroud, il revient sur une vie de journaliste (et d'écrivain à succès) et, pour la première fois, sur des "histoires vraies" longtemps restées secrètes. Soixante années d'histoire de la presse défilent sous nos yeux: on y croise politiciens et journalistes, héros et personnages plus troubles, tous acteurs de leur temps. Jacques Duquesne observe, tranche, décide et conclut, après une vie consacrée à informer: la liberté de la presse se mérite.


- L'histoire de France vue d'ailleurs
de Jean-Noël Jeanneney et Jeanne Guérout
Éditions Les Arènes / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

50 dates qui ont fait la France racontées par des historiens étrangers. Le siège d'Alésia, Charles Martel à Poitiers, la mort de Jeanne d'Arc, la bataille de Marignan, la révocation de l'édit de Nantes, la prise de la Bastille, la bataille d'Austerlitz, la conquête de l'Algérie, la Commune de Paris, l'Affaire Dreyfus, la bataille de Verdun, l'appel du 18 juin 1940, la chute de Diên Biên Phu, Mai 68, la victoire de François Mitterrand en 1981… Jean-Noël Jeanneney et Jeanne Guérout ont sélectionné cinquante dates que nos manuels nous ont apprises comme essentielles dans notre destin collectif et les ont soumises au regard d'historiens étrangers dont le point de vue diffère parfois de notre "roman national". Américain, allemand, anglais, espagnol, italien, marocain, russe, japonais, hongrois… chaque historien revisite un événement fondateur et éclaire sous un jour nouveau le récit de notre vie nationale. On retrouvera notamment: Robert Paxton, Gerd Krumeich, Julian Jackson, Mohammed Kenbib, Stefano Gasparri, Alexandre Tchoudinov, Edina Bozoky, Robert Tombs, Stefan Martens…


- La folle histoire des idées folles en psychiatrie
de Patrick Lemoine et Boris Cyrulnik
Éditions Odile Jacob / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Contradictions, errements, lubies, impasses, sadisations: la psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître. Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose? Entourés par une dizaine d'experts, des psychiatres principalement mais aussi un hépatologue, un ethnologue et un épistémologue, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline qui a peiné à exister, mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain: quelle confiance accorder à la psychiatrie? Quels garde-fous mettre en place? Et que serait une société sans psychiatrie?


- La paix ça s'apprend
de David Van Reybrouck et Thomas d' Ansembourg
Éditions Actes Sud / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Quelques jours après la soirée tragique du Bataclan et des terrasses à Paris, nous nous sommes téléphoné, tous deux très émus et passablement découragés. Il était clair que nous ne pouvions rester passivement à attendre le prochain attentat en nous contentant d'écouter les mesures d'enquête et de sécurité égrenées en boucle sur les ondes. Il nous fallait contribuer à changer les choses avec nos maigres moyens d'auteurs, c'est-à-dire en partageant notre expérience et notre réflexion". Dans cet ouvrage, Thomas d'Ansembourg et David Van Reybrouck proposent un point de vue original pour guérir en profondeur les terribles violences qui déchirent nos sociétés: apprendre la paix. Comme les maths, le sport…, elle est le fruit d'un entraînement régulier et d'une hygiène psychologique. Si nous lavons régulièrement notre corps pour ne pas développer d'infections, nous avons également besoin de nettoyer notre esprit. Les exercices psychiques, telles la Pleine Conscience, la Communication NonViolente et la Bienveillance, nous aident à maintenir une bonne santé mentale. Face à l'accumulation de burn-out, dépressions, suicides, addictions et compensations diverses, devant l'agressivité, la peur et toutes les formes de violence, la connaissance et la pacification de soi sont des enjeux de santé, voire de sécurité, publique. Nous avons désormais besoin de cultiver une intériorité citoyenne. Notre développement personnel profond est la clé du développement social durable, car un citoyen pacifié est un citoyen pacifiant.


- Le grand roman des maths. De la préhistoire à nos jours
de Mickaël Launay
Éditions Flammarion / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman
Dans les temps préhistoriques, les maths sont nées pour être utiles. Les nombres servaient à compter les moutons d'un troupeau. La géométrie permettait de mesurer les champs et de tracer des routes. L'histoire aurait pu en rester là, mais au fil des siècles, les Homo sapiens furent bien étonnés de découvrir les chemins sinueux de cette science parfois abstraite. Bien sûr, l'histoire des mathématiques a été écrite par des hommes et des femmes au génie époustouflant, mais ne vous y trompez pas: les véritables héroïnes de ce "grand roman", ce sont les idées. Ces petites idées qui germent un jour au fond d'un cerveau, se propagent de siècle en siècle, de continent en continent, s'amplifient, s'épanouissent et nous dévoilent, presque malgré nous, un monde d'une richesse à couper le souffle. Vous découvrirez que les mathématiques sont belles, poétiques, surprenantes, jubilatoires et captivantes. Le nombre pi est fascinant. La suite de Fibonacci et le nombre d'or nous entraînent sur des pistes inattendues. Les équations nous mettent au défi et l'infiniment petit vient délicieusement gratter notre esprit de ses paradoxes. Si vous n'avez jamais rien compris aux maths, s'il vous est même arrivé de les détester, que diriez-vous de leur donner une seconde chance? Vous risquez bien d'être surpris.


- Le monde a-t-il un sens ?
de Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi
Éditions Babel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Amis de longue date, Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi mènent une réflexion commune, par-delà les désespérances de notre temps, et livrent une vision optimiste selon laquelle une authentique et massive "insurrection des consciences" est nécessaire pour aboutir à un monde plus juste et fraternel.


- Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue
Écrit en collectif
Éditions Grasset & Fasquelle / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Cette anthologie rassemble exclusivement des textes écrits par des personnes qui ont connu la plus célèbre des reines de France. Les auteurs en sont, entre autres, sa portraitiste officielle, Elisabeth Vigée Le Brun, le secrétaire d'État aux Affaires étrangères de Louis XV, le duc de Choiseul, certaines de ses plus proches amies, comme la princesse de Lamballe, sa femme de chambre madame Campan ou la gouvernante des enfants de France, la duchesse de Tourzel. Ces témoins de première main racontent Marie-Antoinette comme personnage privé tout autant que comme personnage public. Ils révèlent son intimité, sa parole, ses goûts, mais aussi la nature de ses rapports avec le roi, ses enfants, et ses passions amicales comme celle qu'elle a eue pour la duchesse de Polignac. On découvre comment elle a réagi aux scandales qui l'ont touchée, en particulier la fameuse affaire du collier. On aimait la qualifier de reine sotte et indigne du prestige Versailles? On la voit défendre la monarchie avec courage et habilité. C'est aussi l'occasion de découvrir des anecdotes rarement relatées, comme sa toute première danse dans la Galerie des glaces, après son mariage avec Louis XVI, ou encore son opiniâtreté lors des interrogatoires par les révolutionnaires, avant son procès, à la prison du Temple. Et nous la suivons dans son calvaire jusqu'à la guillotine. Voici Marie-Antoinette charmante et irritante, frivole et appliquée, ingénue et déterminée, souvent naïve, parfois calculatrice, toujours attachante. En annexe, et pour la première fois en volume, on trouvera les deux lettres décryptées en 2016 de Marie-Antoinette à Axel de Fersen: "Je vous aime à la folie et (…) jamais, jamais je ne peux être  un moment sans vous adorer".


- Nous n'avons pas fini de nous aimer
de Danielle Mérian et Tania de Montaigne
Éditions Grasset & Fasquelle / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

"Le lendemain du 13 novembre, je suis sortie, comme des milliers d'autres, avec une fleur pour les morts. Là, un micro s'est tendu et j'ai dit, simplement, ce en quoi je crois. J'ai dit, Paris est une fête, le roman d'Hemingway, est une belle réponse à Daech. J'ai dit, nous fraterniserons avec cinq millions de musulmans et nous nous battrons contre dix mille barbares. C'est sorti comme ça, c'était l'évidence, la fraternité d'abord". D. M.
En 28 secondes d'interview télévisée, instantanément relayées dans le monde entier, Danielle Mérian, 78 ans, est devenue l'incarnation d'un sursaut vital, d'une résistance généreuse aux puissances mortifères qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015. Avocate, militante infatigable contre la torture, la peine de mort et l'excision, Danielle Mérian raconte son parcours de femme libre. Elle montre que l'engagement est le meilleur moyen de tenir bon face à l'adversité et de reprendre en main notre destin, ensemble, debout, inlassablement.


- Secrets d'histoire
de Stéphane Bern
Éditions Albin Michel / 02 novembre 2016


Le Titre du Roman

Le général carthaginois Hannibal, qui n'hésita pas à traverser la Gaule et les Alpes avec ses mercenaires et ses éléphants afin d'affronter l'ennemi romain sur son propre terrain, fut-il pour autant le plus grand tacticien de l'Histoire? Lord protecteur d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, Cromwell fut-il un artisan de la liberté ou un tyran régicide? Comment Thérésa Cabarrus, femme d'esprit tenant un salon d'artistes, devint-elle successivement "Notre-Dame de Thermidor" puis "reine du Directoire"? Par quel caprice du hasard Désirée Clary, le premier amour de Napoléon qu'il quitta pour épouser Joséphine, finit-elle reine de Suède et de Norvège? Qu'est-ce qu'un héros ou une héroïne? Voilà le fil conducteur de ces nouveaux Secrets d'Histoire. De Rabelais à la Grande Mademoiselle, de Louis XIV à Victor-Emmanuel, de Marie Curie à de Gaulle, autant de destins exceptionnels, racontés avec passion et érudition par Stéphane Bern, infatigable amoureux de l'Histoire et de ceux qui la font.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mer 21 Déc - 10:28

- 1918
de Jean-Yves le Naour
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


L'issue de la Première Guerre mondiale est connue de tous et pourtant, en avançant avec les doutes, les peurs et les tâtonnements des contemporains, Jean-Yves Le Naour fait revivre une année à suspense. Il ravive de sa plume alerte le cours des mois chaotiques qui conduisent à l'étrange victoire alliée. Au printemps 1918, par trois fois, en mars, avril et mai, Français et Britanniques ont le sentiment de frôler la défaite. On a l'impression de rejouer septembre 1914. On se bat sur la Marne, et Paris, bombardé, est en proie à la panique. De tous côtés, les fronts se resserrent: depuis mars 1918, la paix signée avec la Russie bolchevique libère 1 million de soldats allemands pour l'Ouest. Une course contre la montre s'engage avec un unique objectif: tenir. À l'été 1918 rien n'était écrit et l'Allemagne pouvait encore l'emporter. Ce roman dévoile les coulisses politiques en s'appuyant sur des sources inédites: les rivalités entre Pétain, Foch et le Britannique Douglas Haig, les guerres d'ego qui ont paralysé la situation au point de compromettre la défense nationale. Fait nouveau, par rapport à 1914-1917, les militaires sont désormais sous la coupe de Clemenceau et de Lloyd George. Passant d'un front à l'autre, Jean-Yves Le Naour nous entraîne jusqu'au dénouement avec sa maestria coutumière.


- Banditsky. Le crime organisé à Saint-Pétersbourg
de Andrei Constantinov
Éditions La Manufacture de Livre / 27 octobre 2016


Le crime organisé russe est associé aux années 90, or les structures criminelles se sont formées avant et pendant la Révolution de 1917. Andreï Constantinov, souvent au péril de sa vie, a suivi, et suit la vie du Milieu. Dans ce livre choc, il révèle les noms de personnages influents, il raconte la vie de chefs reconnus ou de politiques en vue, des vor-y-zakone aux tatouages codifiés passés par les bagnes de Sibérie, des personnages hauts en couleur issus de sordides orphelinats ou bien ayant étudié dans des écoles huppées de Suisse. Ce récit est rempli de la violence des années qui suivirent l'effondrement massif de l'Union Soviétique. Mais si elle en est l'élément le plus visible, elle n'est que l'aboutissement d'un long processus prenant sa source il y a bien longtemps, dans les geôles staliniennes où déjà les hiérarchies criminelles et les traditions à respecter pour être de la confrérie se sont élaborées. Là réside tout le talent d'Andreï Constantinov: nous faire revivre des épisodes historiques nécessaires à la compréhension des tenants et aboutissants de l'actualité passée ou contemporaine. Toute une galerie de personnages, de situations et de conflits, de rapprochements et de luttes entre les différents organes de l'État russe et le milieu du crime défilent devant nos yeux: respectable directeur général d'une entreprise ayant auparavant tiré une peine de dix ans, chef de clan craint et respecté sponsorisant des ballets, député faisant des lois sur mesure pour exonérer de taxes des "amis", et enfin, tueurs-à-gages innombrables, chers et professionnels, ou bien irréguliers et trop improvisateurs dont il faut absolument se débarrasser. La grande Histoire et des personnages de romans noirs se télescopent pour nous offrir un récit plein de vie et de truculence sur l'envers de la société russe.


- Bombay mon amour
de Charlotte Valandrey
Éditions Cherche Midi / 27 octobre 2016


"J'ai fait un voyage exceptionnel, explosif, quelque part entre le luxe inouï du Taj Mahal Palace, les services secrets et les bidonvilles de Bombay. Une aventure unique, au plus près de la vie et de la nature des hommes. C'était en janvier 2014. J'accompagnais la Première dame de France dans une mission humanitaire, alors que son couple venait de voler en éclats devant le monde entier. Mon amie Lili aussi était en pleine séparation. Sale temps pour les quadras. Une femme sur deux est quittée après 40 ans. Le beau bordel. Rien ne va plus, "la vie n'est pourtant pas un film de cul". Les hommes semblent insatiables, et les femmes, comme ce monde, vouées à la rupture. Il faut se battre pour aimer et continuer de croire à la magie. Dans la chaleur, l'immensité et la folie de Bombay, l'amour est revenu".


- Des tempêtes j'en ai vu d'autres
de Maud Fontenoy
Éditions Plon / 27 octobre 2016


"Il y a 9 mois, pour que les choses changent et après avoir travaillé sur mon sujet depuis plus de 15 ans, je fais le choix d'abandonner mon confort en devenant (bénévolement) la nouvelle déléguée nationale à l'Environnement chez Les Républicains. Je l'ai accepté dans le but unique de porter mes convictions. J'y ai proposé un programme précis, destiné à être appliqué. Puis je suis partie en campagne pour les régionales et j'ai été élue vice-présidente au développement durable, à l'énergie et à la mer en PACA. J'ai la volonté de transformer ma région en un laboratoire d'idées. Je suis déterminée pour qu'elle devienne le porte-drapeau d'une écologie qui rime avec économie. Je veux agir dans ma région sans langue de bois, faire progresser l'écologie en étant réaliste et cohérente. Il est temps de dire la vérité. Je veux donner les vrais chiffres, arrêter le catastrophisme, "l'écologiquement correct", ne pas faire de calcul populiste. On est en 2016, il serait temps de secouer les choses et de changer de modèle. Je suis prête à en payer le prix, ma cause en vaut la peine: des tempêtes j'en ai vu d'autres. Je veux aussi parler de la place des femmes en politique, du sexisme. De l'intérieur, je vais vous raconter ce basculement d'une vie de sportive ayant été nommée personnalité de l'année par le Times magazine, à un milieu d'hommes auxquels seule la loi impose la mixité. Je veux agir pour la qualité de notre environnement et sur nos choix énergétiques comme on monte une entreprise, avec sérieux mais sans oublier qui je suis. Osons. J'ai décidé de remettre en jeu tout ce que j'avais construit/acquis ces dernières années pour faire avancer mes convictions pour l'environnement. L'avenir me dira si le jeu en valait la chandelle". Maud Fontenoy


- Femmes de Versailles
de Alexandre Maral
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


Résidence des trois derniers rois de France de l'Ancien Régime, Versailles fut également le séjour de leurs épouses: Marie-Thérèse, qui y mourut en 1683, Marie Leszczynska, qui y vécut de 1725 à 1768, et Marie-Antoinette, qui y fut dauphine en 1770, puis reine de 1774 à 1789. Chacune à sa manière, ces trois personnalités ont laissé leur empreinte à Versailles, celle de Marie-Antoinette étant aujourd'hui la plus lisible. Les membres féminins de la famille royale occupèrent également une place importante à Versailles, de la sémillante duchesse de Bourgogne sous Louis XIV aux inoxydables filles de Louis XV. D'autres femmes, enfin, illustrèrent Versailles: Mme de Maintenon, devenue l'épouse secrète de Louis XIV; les nombreuses favorites de Louis XV, de Mme de Mailly à Mme Du Barry en passant par l'indétrônable Mme de Pompadour; les amies de Marie-Antoinette, la duchesse de Polignac notamment. Conçu et rédigé sur les lieux mêmes qu'elles ont hantés, ce panorama de la composante féminine de la résidence en majesté du pouvoir offre un aperçu des conditions de vie des femmes à la cour, une étude sur leur rôle et une réflexion sur leurs destinées, souvent improbables, toujours exceptionnelles.


- Guerres
de Vladimir Kozlov
Éditions La Manufacture de Livre / 27 octobre 2016


S'inspirant de la révolte armée survenue en 2010 en Sibérie, Kozlov raconte la formation d'un groupe de jeunes anarchistes dans une ville de province russe, rongée par la corruption, pillée par les "gangsters en uniforme". C'est sous l'égide d'un truand rangé des voitures, mais professionnel de la violence, que quelques étudiants, filles et garçons, un ancien de la guerre en Tchétchénie, un musicien de rock, vont se rassembler pour mettre un terme aux exactions de la police, qui couvrent les abus de pouvoir en tous genres de l'administration locale, laquelle les protège en retour. Et, avec quelques attentats retentissants, tout en préservant une clandestinité quasi-impeccable, les jeunes gens vont mettre à jour toute la structure corrompue et spoliatrice de la région. Quoique inspiré par les groupes terroristes européens des années 1970, ils ont des buts bien plus limités: en finir avec l'arbitraire total. Une succession de séquences rapides nous offre trois points de vue principaux, celui de la police, celui des "terroristes", celui d'un journaliste honnête et désabusé, couvrant aussi bien ces évènements que le cadre qui les entoure, notamment la mairie bureaucratique, son clientélisme et ses passe-droits. L'intervention sanglante d'une commune rurale fondée par un illuminé attirant de jeunes citadins à la dérive, et le meurtre absurde d'un journaliste par deux flics saouls vont porter la tension à son point culminant, et nous livrent la clé de toute la situation. Vladimir Kozlov, "étoile montante de la littérature moscovite", selon la romancière franco-russe Kira Sapguir est l'auteur d'une douzaine de romans, d'un documentaire primé sur le punk-rock sibérien, et de trois films de fiction tirés de ses nouvelles. D'origine biélorusse, âgé d'une quarantaine d'années il a grandi à Moguilev pendant la pérestroïka, ses romans lui ont valu le titre "d'archéologue des soviets". Avec la transposition romanesque de faits divers ayant défrayé la chronique. Kozlov, à sa façon laconique, sèche, cinématographique et digne de Dashiell Hammett, nous offre un polaroïd saisissant de la Russie d'aujourd'hui à travers le destin d'un groupe de jeunes "casseurs" anarchistes.


- La sentinelle de fer
de Roland Vilella
Éditions Plon / 27 octobre 2016


L'île de Nosy Lava, au nord-ouest de Madagascar, a abrité le dernier bagne du pays définitivement fermé en 2010. En 2004, malgré la sinistre réputation des lieux, Roland Vilella, un marin familier de ces eaux, débarque dans l'île que surplombe, inquiétante sentinelle de fer, un phare rouillé et sans âge. Il y fait la connaissance d'Albert Abolaza, un prisonnier hors du commun, condamné aux travaux forcés à perpétuité. Une forte amitié va lier les deux hommes. Mémoire vivante du bagne, Albert se fait le porte-parole de ses compagnons de misère, torturés et tués en toute impunité durant des années. À partir de ce témoignage exceptionnel couvrant les trente dernières années du bagne et de celui des autres bagnards, Roland Vilella restitue la mémoire de ces hommes perdus, criminels, devenus victimes de leurs gardes. Au fil des pages, de violences sanglantes en anecdotes poignantes, la parole des détenus que domine celle d'Albert se mêle à l'histoire de l'île et porte jusqu'à nous la voix bâillonnée du bagne de Nosy Lava. Une aventure et un témoignage uniques qui s'inscrivent dans la grande tradition de la collection Terre Humaine.


- Les secrets du Kremlin
de Bernard Lecomte
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


Le Kremlin. Derrière ses murailles de brique rouge, combien la célèbre forteresse moscovite a-t-elle abrité de complots, de crimes et de trahisons? Depuis la révolution de 1917, elle fut le centre et le symbole de l'Empire soviétique fondé par Lénine et Trotski, conforté par Staline, géré par Khrouchtchev et Brejnev, mis à bas par Gorbatchev et restauré, tant bien que mal, par Poutine. Un siècle de grandeur, de terreur et de mensonges. Combien d'énigmes, d'ombres, d'interrogations et de secrets reste-t-il derrière ses remparts? Qui a tué Raspoutine? Comment le dernier tsar est-il mort? Comment Staline a-t-il fait assassiner Trotski? Pourquoi s'est-il allié à Hitler? Qui étaient vraiment le dirigeant Iouri Andropov, le transfuge Kravtchenko, l'espion "Farewell"? Quelles relations ont entretenues le général de Gaulle et François Mitterrand avec les dirigeants soviétiques? D'où vient et qui est véritablement Vladimir Poutine? Bernard Lecomte mène l'enquête en conjuguant au plus haut point la maîtrise des sources et l'art de la narration.


- Paris la rouge
de Rémi Kauffer
Éditions Perrin / 27 octobre 2016


Paris est depuis deux siècles la ville d'adoption et le lieu d'apprentissage des révolutionnaires du monde entier. Fascinés par la Révolution française, ces étrangers ont d'abord pour nom Buonarroti, Karl Marx ou Bakounine. Et plus tard Lénine, Trotski, Hô Chi Minh, Zhou Enlai, Deng Xiaoping ou Pol Pot: le gotha des futurs dictateurs rouges. Sous l'Occupation, les immigrés parisiens révolutionnaires luttent pour la France contre le nazisme dans les rangs des FTP-MOI, les résistants communistes étrangers. Mais, avec la guerre d'Algérie, le rouge commence à virer au vert: les activistes en armes de la fédération de France du FLN s'opposent en effet par tous les moyens à l'intégration de leurs compatriotes en exil dans l'ensemble français. Dans les années 1970-1980, des révolutionnaires d'un deuxième type viennent régler leurs comptes dans la Ville Lumière, à l'image des terroristes palestiniens, irakiens, syriens, libanais, iraniens, arméniens, des Brigades rouges ou de la bande à Baader. Enfin, le Paris sanglant que nous connaissons tragiquement aujourd'hui devient le terrain d'action de djihadistes qui, nés en France, se veulent ses pires ennemis. Héritiers des subversifs d'antan, les tueurs du Bataclan et ceux de 2016 en sont en même temps l'antithèse. Une histoire méconnue, tumultueuse que l'auteur dévoile au travers d'un récit enlevé et d'une surprenante galerie de portraits.



- À quoi pensent les plantes ?
de Jacques Tassin
Éditions Odile Jacob / 26 octobre 2016


Est-il possible de se "mettre à la place" d'une plante, de comprendre ce qu'elle perçoit de ses semblables et du monde extérieur? On a longtemps vu la plante comme un être passif et immobile, spécialisé dans la fascinante alchimie de la photosynthèse. Les progrès de la biologie végétale donnent aujourd'hui de la plante une image radicalement nouvelle: les plantes ont de multiples façons de percevoir leur environnement. Mieux: elles se parlent et communiquent tous azimuts avec leurs congénères par voie chimique, s'avertissant d'un danger potentiel, mais aussi avec les animaux qui les pollinisent ou vivent en symbiose avec elles. Malgré ces avancées majeures de la biologie végétale, l'intuition littéraire approche souvent mieux qu'elle l'intimité des plantes. Pour découvrir cette "intériorité végétale", rien de tel que le mélange précisément dosé de science et de poésie que propose ce livre. Un excellent petit guide pour pénétrer la vie secrète des plantes.


- L'épreuve de la haine
de Marc Crépon
Éditions Odile Jacob / 26 octobre 2016


La violence n'a pas subitement surgi dans nos vies avec les attentats de janvier et de novembre 2015. Aucune de nos relations, qu'elles soient familiales, scolaires, professionnelles, morales ou politiques, n'y échappe. Mais la terreur instaurée par les attaques terroristes est une épreuve sans précédent. D'abord parce qu'elle provoque la hantise de la répétition: nous savons qu'à la terrasse d'un café, dans une salle de spectacle ou dans les transports en commun, la violence peut à nouveau frapper. La peur, le désir de vengeance et de justice accompagnent notre volonté d'en finir avec ce que nous considérons comme le mal radical. Comment pourrait-il en aller autrement? Et qui nous le reprocherait? Mais le risque est alors d'autoriser les emportements, les jugements précipités, les décisions aveugles et, finalement, de répondre à la violence par la violence. Faire face à la haine est un défi pour nos sociétés. Dans ce livre courageux, à contre-courant de bien des discours actuels, et convoquant toutes les ressources de la philosophie, Marc Crépon défend le principe du refus de la violence, du refus de consentir à son œuvre et à la culture de destruction qui l'accompagne. Les grandes figures de la non-violence que furent Jaurès, Romain Rolland, Martin Luther King et Mandela nous offrent des modèles et prouvent que la terreur n’est ni invincible ni fatale.


- Les fantômes du souvenir
de Serge Toubiana
Éditions Grasset & Fasquelle / 26 octobre 2016


"L'amour du cinéma se joue dans l'enfance. Pour moi ce furent les westerns, les péplums ou les films comiques avec Jerry Lewis. Mon premier souvenir de cinéma remonte à La strada, que j'ai vu avec mes parents à l'âge de six ans. Depuis, le cinéma est entré dans ma vie. Il n'en est plus jamais sorti. J'ai grandi avec lui et lui m'a vu grandir. Les années 60 furent politiques, mais surtout celles de l'éveil aux nouvelles vagues. J'ai aimé les films de Godard, Truffaut, Resnais, Bertolucci, Milos Forman, qui m'ouvraient une fenêtre sur le monde. J'ai mûri avec Antoine Doinel, alias Jean-Pierre Léaud, mon alter ego. Les années 70 furent des années de formation en fréquentant la meilleure école: celle des Cahiers du cinéma. Aux côtés de Serge Daney, j'ai appris à voir un film et à écrire sur le cinéma. Ainsi j'ai multiplié les rencontres avec des cinéastes, dont je tente de brosser le portrait. François Truffaut, dont le souvenir est intact, plus de trente ans après sa disparition en 1984. Mais aussi Godard, Marco Ferreri, Jean Eustache, Wim Wenders, David Lynch, Scorsese, Clint Eastwood, Maurice Pialat… Les acteurs aussi: Micheline Presle, Alain Delon, Isabelle Huppert, Gérard Depardieu ou Michel Piccoli. C'est ce parcours subjectif avec le cinéma, de l'enfance à l'âge adulte, dont j'ai voulu faire le récit".


- Les Romanov
de Simon Sebag Montefiore
Éditions Calmann Lévy / 26 octobre 2016


Voici l'histoire intime de la dynastie des Romanov, avec ces tsars et tsarines, touchés par le génie ou la folie, tous attirés par l'autocratie et l'ambition impériale. Cette captivante chronique révèle leur monde secret, leur toute puissance, et raconte comment ils ont construit leur empire de manière impitoyable, au gré des conspirations, des rivalités familiales, et d'extravagances sexuelles. On retrouve, sous la plume vivante et inimitable de Simon Sebag Montefiore, tous les personnages tonitruants pour qui gouverner la Russie fut à la fois une mission sacrée et un cadeau empoisonné: Pierre le Grand qui tortura son fils à mort, exigeant des membres de sa cour une ivresse permanente tout en faisant de la Russie un grand Empire; la Grande Catherine qui renversa son mari, conquit l'Ukraine et fascina l'Europe; Paul Ier, étranglé par les courtisans soutenus par son propre fils; Alexandre II qui survécut à plusieurs tentatives d'assassinat, et écrivit sans doute les lettres d'amour les plus licencieuses jamais écrites par un souverain. Dans ce livre où petite et grande histoire s'entrelacent, Simon Sebag Montefiore fait revivre avec une intensité remarquable et un foisonnement d'anecdotes et de détails, les grands moments qui ont ponctué la légende des Romanov. Et dans ce portrait de l'empire c'est aussi la Russie d'aujourd'hui qui se dessine en creux.


- Plaidoyer pour la vie
de Denis Mukwege
Éditions L'Archipel / 26 octobre 2016


Jeune médecin congolais, Denis Mukwege découvre les difficultés rencontrées par les femmes enceintes pour accéder aux soins. Les grossesses se terminent souvent en tragédies. Sa vocation est née: il part étudier la gynécologie obstétrique en France, à Angers. De retour dans son pays, il s'installe à Lemera, dans les montagnes de l'Est du Congo, pour y dispenser des soins adaptés. Dix ans plus tard, en plein conflit, il fonde l'hôpital de Panzi et y "répare" les femmes victimes de violences sexuelles. Dans cette région, viols et mutilations génitales sont devenus pour les milices des armes de guerre: qui détruit les femmes détruit du même coup la structure familiale, sociale et économique. En dépit des menaces, Denis Mukwege alerte son gouvernement, qui s'obstine dans le déni, puis la communauté internationale, depuis la tribune des Nations unies en décembre 2006. Comme il le révèle dans cette autobiographie, le Dr Mukwege est toujours en danger et vit sous protection. Également pasteur, comme l'était son père, il continue à se battre pour les femmes, afin que cessent ces violences insoutenables.


- Réflexion sur l'antisémitisme
de Dominique Schnapper / Paul Salmona / Perrine Simon-Nahum
Éditions Odile Jacob / 26 octobre 2016


L'antisémitisme réapparaît chaque fois qu'une société est fragilisée, dans son économie comme dans ses institutions politiques. Il est la maladie de nos sociétés démocratiques: il vise à en saper les fondements, à nier l'unité que la république entend instaurer entre les citoyens. De l'assassinat d'Ilan Halimi aux attentats de l'Hyper Cacher, en passant par les meurtres perpétrés par Mohamed Merah contre des enfants, ces actes de violence antisémite ont annoncé les attaques terroristes qui ont plus tard ensanglanté la France. Quelles réponses y apporter? Comment s'en prémunir? Le punir ou le prévenir? Quelles raisons peuvent en effet expliquer la montée de l'intolérance et la remise en cause des principes républicains? C'est à ces questions que s'attache cet ouvrage, qui réunit historiens et philosophes, mais aussi acteurs de terrain. À travers la question de l'antisémitisme, c'est une analyse de la situation actuelle de la France qui est ainsi donnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Ven 21 Oct - 10:30

- Atlas du Paris Haussmannien
de Pierre Pinon
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


Cet ouvrage expose la mécanique des grands travaux engagés sous le Second Empire par Napoléon III et Haussmann. Cette "régénération de Paris", consistant dans l'amélioration des circulations et la reconquête du centre par le percement de nombreuses rues et avenues, est non seulement remarquable par son ampleur mais aussi en raison de son caractère inédit: pour la première fois, la puissance publique s'investit dans la mise en forme de la ville, d'ordinaire abandonnée à des acteurs privés. Ceux-ci, propriétaires fonciers, commerçants et banquiers, ne sont cependant pas absents du processus, dont ils sont souvent les inspirateurs et, toujours, les grands bénéficiaires. C'est pour cette bourgeoisie triomphante qu'une ville moderne apparaît; on en reconnaît la conception libérale apparue sous la monarchie de Juillet mais servie par les moyens autoritaires de l'Empire.


- Atlas du Paris Souterrain
de Alain Clément
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


Le Paris souterrain court sur des centaines de kilomètres. Sans lui, pas de vie, pas de ville. Galeries de carrières, cryptes médiévales, catacombes, égouts haussmanniens, métro et autres ouvrages ferroviaires, abris de Défense passive, galeries techniques diverses… le monde mystérieux du sous-sol garde la mémoire de l'histoire tout en jouant les coulisses de la Ville lumière dont il abrite, dans l'ombre, la complexe machinerie. À la différence de la ville en surface qui a pu, à différentes reprises, céder aux tentations de la table rase, la ville souterraine ne saurait supprimer sans conséquences un étage de son histoire. Ce n'est pas la moindre séduction de cette cité enfouie dont l'appel résonne comme une invitation à descendre l'escalier sans fin de tous les Paris.


- Classe dangereuse
de Patrick de Lassagne
Éditions La Manufacture de Livre / 20 octobre 2016


Banlieue Sud, Eric, Nono, Bûche et Catman rêvent aux exploits de Mesrine et de Besse dans cette France de la fin des années Giscard, cette France qui a peur. Avec ses potes, c'est les virées sur les Bleues aux moteurs kités, les Derbis qui s'arrachent sur le bitume de Rungis ou de Gentilly. Entre les sorties à la Foire de Trône qui virent souvent à la baston avec les teddy boys, rockers, fifties, cats,et autres Hell's Angels, les vols et les cambriolages, la bande se prend à imaginer des exploits plus costauds. Mais avant de devenir des hommes, des vrais, il faut en passer par les bagarres avec les bandes rivales, avec l'apprentissage de la vie, et de la mort. Certains devront remiser les santiags et les blousons et mener la vie des “boulots”. D'autres prendront le chemin qui mène directement en Centrale ou au cimetière de Gentilly. Patrick Grenier de Lassagne nous montre dans son roman que, déjà dans les années 70 existaient les bandes. Leurs préoccupations, entre flipper, baby foot, bagarres et fête foraine, ce sont les fringues, les bécanes, les disques de rock, et le vol pour se procurer ces marchandises. Leur attitude fait d'eux des rebelles sans cause. Transgressant et contestant l'autorité, mais aussi la loi, ils pensent s'affranchir, s'émanciper par l'accès à n'importe quel prix à la consommation. Consommation qui symbolise la libération de leur frustration, et incarne même pour eux une forme de liberté suprême.


- Intérieurs Parisiens. Du Moyen Âge a nos jours
de Duvette Charlotte
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


Que révèlent les représentations d'une chambre royale de la Renaissance, d'un salon du siècle des Lumières, d'un cabinet de travail sous le Second Empire, d'un boudoir Art déco, d'un atelier d'artiste à Montparnasse ou d'une colocation d'aujourd'hui? Tableaux et photographies témoignent de l'évolution de la distribution, de la manière d'habiter et du décor des demeures parisiennes à travers les siècles. Mais cette histoire des intérieurs est aussi celle des frontières mouvantes de l'intimité, entre les pièces de réception et celles relevant de la sphère privée, et des partitions rythmant le ballet de mondes séparés, parents et enfants, maîtres et domestiques, hommes et femmes. Derrière chaque porte commence un voyage sensible.


- L'art de surprendre avec trois fois rien
de Eric Bouhier et Philippe Socrate
Éditions Le Passage / 20 octobre 2016


Éteignez vos écrans, débranchez vos machines, et venez retrouver pour un temps le plaisir de vous divertir à deux ou en groupe, et de surprendre vos amis avec trois fois rien. Avec pour seul bagage un peu d'imagination, parfois un minimum d'entraînement ou de préparation, vous serez vite émerveillé par la multitude de gestes étonnants, de tours curieux et d'effets surprenants que vous parviendrez à réaliser. Voici donc une joyeuse compilation joliment illustrée de jeux des mains, du corps et de l'esprit, certains appartenant à la mémoire populaire, d'autres créés par les auteurs pour, nous l'espérons, votre plus grand plaisir.


- L'Italie en 1001 infos
de Gabriela Scolik et Karin Dreher
Éditions Prisma / 20 octobre 2016


Apprenez à connaître un pays avec ces chiffres clés. Informations générales, faits notables, chaque information est contextualisée avec des icônes et des pictogrammes. Que ce soit le nombre d'habitants par région ou la façon de se dire bonjour selon les régions, toutes les informations inhérentes à l'Italie sont résumées graphiquement pour mieux les comprendre et les retenir. Une nouvelle collection tout en couleur avec des informations courtes et amusantes.


- La dignité humaine
de Peter Bieri
Éditions Buchet Chastel / 20 octobre 2016


Qu'est-ce que la dignité? En quoi cette notion apparemment abstraite est-elle en réalité fondatrice de notre rapport aux autres, au monde et à nous-mêmes, jusque dans les actions et les événements les plus infimes de notre quotidien? L'auteur envisage la dignité sous divers aspects. Elle peut se confondre avec l'autonomie de la personne, sa capacité à exercer son libre arbitre; elle peut également se construire à travers le regard de l'autre, qui me confirme en tant que sujet ou au contraire m'annihile; elle peut être l'envers de l'humiliation, et dépendre du respect dans lequel on tient ou non mon intimité; elle est enfin liée au sens que l'on décide d'accorder ou non à sa propre vie. Les questions traversées par la notion de dignité vont du plus intime au plus universel: qu'est-ce qui fait qu'on est vraiment soi-même? Qu'est-ce qui nous menace, qu'est-ce qui nous fait éprouver les limites du soi? En définitive, où commence et où finit l'humanité? À travers une réflexion étayée par des références littéraires et cinématographiques, Peter Bieri nous entraîne dans un vagabondage philosophique à la fois accessible et rigoureux, sérieux et iconoclaste.


- La fille aux sept noms. Histoire d'une transfuge nord-coréenne
de Hyeonseo Lee et David John
Éditions Le Cercle Points / 20 octobre 2016


Hyeonseo a grandi dans l'amour de sa patrie, la Corée du Nord. Mais la disparition énigmatique de son père, la mort de l'infaillible Kim Il-sung et la famine qui se propage ébranlent sa ferveur. La fougue de l'adolescence fait le reste et la porte alors de l'autre côté de la rivière, en Chine. Là-bas, elle apprend à se cacher, en mûrissant le projet réunir sa famille dans le monde libre.


- Le bataillon de Joinville. L'extraordinaire histoire de l'armée des champions
de Denis Soula
Éditions Cherche Midi / 20 octobre 2016


Yannick Noah, Michel Platini, Laurent Jalabert, Jean Galfione, David Douillet, Guy Drut … À l'âge du service militaire, les jeunes espoirs du sport français ont écrit la légende du mythique Bataillon de Joinville. Plus qu'un bataillon, Joinville était une véritable école du sport de haut niveau, où les appelés s'entraînaient dans des conditions dignes des professionnels, tout en recevant une instruction militaire. La fin de la conscription n'a pas interrompu le soutien apporté par l'armée au mouvement sportif. Soixante ans après sa création, le Bataillon de Joinville porte toujours les couleurs de la France dans les compétitions internationales et ses nouveaux soldats se nomment Florent Manaudou, Martin Fourcade, ou encore Élodie Clouvel et Marie Bochet… Sportifs d'hier et d'aujourd'hui nous racontent la formidable histoire de ce bataillon mythique et nous livrent des souvenirs de régiment pas tout à fait comme les autres.


- Le mouchoir de la duchesse. Voyage au cœur de l'artisanat d'art
de Bérengère Desmettre
Éditions Riveneuve / 20 octobre 2016


Voici un manuel d'esthétique qui ressemble à un carnet de voyage au pays de l'artisanat d'art. Invité à tirer le fil du mouchoir de la duchesse de Chevreuse dans Les trois mousquetaires, le lecteur y explore plusieurs métiers d'excellence. En compagnie de Rousseau, Andersen ou Mallarmé, il rencontre une vingtaine d'artisans d'art, tourneur sur bois, luthier, tailleur de pierre, éventailliste, parfumeur…, riches d'un savoir-faire complexe issu d'une tradition parfois séculaire. Nanti de la petite histoire cachée dans la grande, l'objet devient porteur de mémoire et d'intelligence, acte de survie parfois ou geste de poésie. Unique, il est une preuve d'audace et de courage à exister encore aujourd'hui. Très illustré, avec un glossaire et des adresses, ce guide propose un voyage sentimental pour repenser son rapport à l'objet, tout particulièrement à l'objet d'art. Il dispense une philosophie prônant la création, personnelle à chacun, d'un véritable art de vivre.


- Le Royaume-Uni en 1001 infos
de Gabriela Scolik et Karin Dreher
Éditions Prisma / 20 octobre 2016


Apprenez à connaître un pays avec ces chiffres clés. Informations générales, faits notables, chaque information est contextualisée avec des icônes et des pictogrammes. Que ce soit le nombre d'habitants par région ou la façon de se dire bonjour selon les régions, toutes les informations inhérentes au Royaume Uni sont résumées graphiquement pour mieux les comprendre et les retenir. Une nouvelle collection tout en couleur avec des informations courtes et amusantes.


- Le siècle américain, une histoire
de Pierre Mélandri
Éditions Perrin / 20 octobre 2016


Le 17 février 1941, dans un éditorial de Life, Henry Luce, le magnat de la presse, appelle ses concitoyens à faire du XXe siècle le "siècle américain". Pour lui, le devoir des États-Unis est de transformer le monde à leur image en y diffusant les valeurs qui ont étayé leur formidable productivité et en y instaurant un "ordre économique compatible avec la liberté et le progrès". En réalité, Luce ne fait que formuler la croyance d'un peuple persuadé, depuis les origines, d'offrir un modèle universel au reste de l'humanité. Il fait bientôt figure de prophète quand, longtemps rhétorique, cette vocation prend une dimension géopolitique. Authentiques "géants de la Terre", les États-Unis se convainquent que leur succès est indissociable de l'instauration d'un ordre économique mondial libéral et de leur métamorphose en "république impériale". Conjuguant approche politique, sociale, économique, militaire et culturelle, Pierre Melandri raconte cette histoire riche en succès mais aussi en déboires. Aujourd'hui, toujours dominante et innovante mais en déclin, l'Amérique a du mal à réconcilier, chez elle, son projet démocratique avec son système capitaliste et, à l'extérieur, son discours idéologique avec ses intérêts économiques et stratégiques.


- Les élections présidentielles en France. 1958-2012
de Michel Winock
Éditions Perrin / 20 octobre 2016


Cet ouvrage retrace d'abord les origines de l'institution présidentielle et la bataille qui a mené à l'instauration de l'élection du président de la République au suffrage universel. Il s'agit bien d'une singularité française, car si d'autres nations élisent leur président au suffrage direct, le président français est le seul à détenir les pouvoirs considérables qui lui sont conférés par la Constitution de la Ve République. D'élection en élection, de 1958 à 2012, on suit de concert l'évolution de ce qu'on a appelé la "monarchie élective" et l'histoire des dix scrutins qui ont déterminé toute la vie politique française. Le rôle des individus, l'influence des médias, la fonction des sondages font partie du bilan. Nombre d'observateurs jugent que le système est à bout de souffle. Il est peu imaginable, cependant, de soustraire au peuple souverain le droit qu'il a acquis de choisir son représentant suprême. Peut-on dès lors réformer? Revenir aux principes gaulliens? L'historien se double in fine d'un essayiste pour répondre à sa manière à cette question hautement d'actualité.


- Les ministres de Napoléon
de Thierry Lentz
Éditions Perrin / 20 octobre 2016


Napoléon appuya la marche de son gouvernement sur douze ministères, qui furent dirigés par trente-deux personnalités. Certaines sont encore très connues (Talleyrand, Fouché, Cambacérès, Maret, Carnot...); d'autres sont tombées dans l'oubli, tels Gaudin (quinze ans aux Finances), Decrès (treize ans à la Marine), Regnier (douze ans à la Justice), Dejean (sept ans à l'Administration de la guerre), Bigot de Préameneu (six ans aux Cultes) et tant d'autres. Ils abattirent pendant quinze ans un travail considérable, à la tête de services centraux réduits. Cet ouvrage présente ces excellences et leurs équipes, étude qui permet de mieux connaître et comprendre le fonctionnement de l'État napoléonien et de son administration.


- Paris - Bars & Restos planqués
de Antoine Besse
Éditions Parigramme / 20 octobre 2016


100 adresses vraiment décalées pour sortir des lieux trop fréquentés. Boire un verre dans une ferme urbaine, dans un speakeasy canaille, dans une galerie d'art contemporain ou dans les coulisses d'une laverie automatique.Déjeuner ou dîner dans un club privé suédois, à l'étage d'une épicerie ou dans la crypte d'une église. Voici le vade-mecum des Parisiens qui souhaitent vivre la ville à l'abri des regards et éprouver le frisson de l'aventure urbaine.


- Prisons de France
Violence, radicalisation, déshumanisation... quand surveillants et détenus parlent
de Farhad Khosrokhavar
Éditions Robert Laffont / 20 octobre 2016


Cette enquête exceptionnelle menée dans quatre grandes prisons françaises, Fleury-Mérogis, Fresnes, Lille-Sequedin et Saint-Maur, dresse un état des lieux inédit et alarmant du milieu carcéral de notre pays. De la fouille à la promenade, du mitard à la salle de sport, le quotidien pénitentiaire est raconté par ceux qui le vivent. Petits délinquants, dangereux criminels, voyous radicalisés, "fous", surveillants, médecins, directeurs d'établissements: à tous, l'auteur donne pour la première fois la parole. Aux problèmes récurrents de surpopulation, violence, trafics en tout genre et conditions de vie dégradantes, est venu s'ajouter celui de la radicalisation. Le sociologue montre comment la prison constitue un terreau fertile pour les apprentis djihadistes et un vivier de recrutement pour les plus radicalisés. Analysant avec finesse et rigueur cet univers habituellement inaccessible, il livre une réflexion plus que jamais nécessaire sur l'enfermement et ses conséquences psychiques et sociales.


- Sans consentement
de Jon Krakauer
Éditions Presses De La Cité / 20 octobre 2016


Célèbre pour son campus universitaire et surtout pour son équipe de football, les Grizzlis, l'université de Missoula est secouée par plusieurs affaires de viols commis entre 2010 et 2012 par des étudiants. À partir de ce scandale retentissant, Jon Krakauer brosse le tableau d'une Amérique où le viol est le crime le plus fréquent, même si près de 80% des victimes ne portent jamais plainte. Comment expliquer ce phénomène? Peut-on dresser un portrait type du violeur? Quelles sont les répercussions d'un tel traumatisme pour la victime? Comment la société et la justice réagissent-elles? C'est à toutes ces questions que Jon Krakauer entend répondre.


- À la recherche de l'univers invisible
de David Elbaz
Éditions Odile Jacob / 19 octobre 2016


Après ses stupéfiantes avancées du siècle dernier, la découverte de l'expansion de l'univers, du Big Bang et des trous noirs, la cosmologie serait-elle en voie de perdre son objet d'étude? L'avènement de la "matière noire", invisible mais nécessaire pour expliquer les mouvements des galaxies, celui de l'"énergie noire", insaisissable mais indispensable pour rendre compte de l'accélération de l'expansion de l'univers, et celui des trous noirs, qui font disparaître la matière ordinaire comme un lapin dans un chapeau de magicien, donnent l'image d'un univers élusif dont une part grandissante échappe à l'observation. Faisant toute la lumière sur ce qu'il appelle le "triolet noir de notre ignorance", l'auteur cherche les biais susceptibles de dérober l'univers à notre regard, en analysant cinq "illusions" possibles. Manque-t-il vraiment de la matière? Nos observations sont-elles fautives? Voyons-nous en trois dimensions un univers holographique à deux dimensions? C'est d'un autre regard sur l'univers qu'il est question dans ce livre très accessible qui met en scène les questions cruciales de la cosmologie actuelle.


- Claude
de Alain Pompidou
Éditions Flammarion / 19 octobre 2016


Le témoignage du fils de Georges et Claude Pompidou sur sa mère, à partir des notes de celles-ci, de sa correspondance et de ses souvenirs d'enfance: maîtresse de maison accomplie, dénicheuse de talents artistiques, modeuse... ©Electre 2016


- La consolation
de Frédéric Flament
Éditions JC Lattès / 19 octobre 2016


Je n'aurais jamais imaginé mener l'enquête sur ma propre vie. J'ai fait un long voyage dont je suis ressortie extraordinairement vivante, avide de mon prochain et d'existence. Mais le trajet fut long, solitaire, douloureux et angoissant. Un voyage dans une mémoire enfouie, quelque part, au fond de moi, un coffre à secrets scellé du sceau de la honte, de la protection, des mensonges et des aveuglements. On l'appelle la mémoire traumatique. C'est un fantôme qui vous poursuit, assaillant invisible de vos nuits blanches et de vos bonheurs troublés. J'ai subi les premiers assauts du souvenir, sorte de flashs venant d'un infini indéfini, anéantie, soumise, interdite devant les hurlements d'un passé que plus rien n'empêchait de surgir. Alors j'ai décidé de faire face. J'ai laissé remonter les images de l'enfance, dans un désordre fou, j'ai essuyé les bourrasques, résisté au tourbillon et, assurée par des gardiens de la psychiatrie, j'ai recomposé ce film dont la projection m'était, depuis mes 12 ans, interdite. C'est mon histoire, celle de Poupette, à qui il manquait un morceau d'existence aussi vital qu'un battement de cœur. J'ai assemblé, une à une, les séquences du saccage d'une innocence, comme on recompose une photo que les coupables ont un jour sciemment déchirée. Aujourd'hui, je suis Moi, intégralement, plus forte. Consolée. Dans ce récit sensible et délicat, Flavie Flament évoque la trahison des adultes qui lui ont ravi son corps et son innocence. C'est aussi l'histoire d'une renaissance.


- La fabuleuse histoire des grands magasins
de Renée Grimaud
Éditions Prisma / 19 octobre 2016


De la Samaritaine au Bon Marché, ces bâtiments incroyables méritaient bien qu'une historienne nous narre leur histoire sous un angle très visuel: les grandes étapes de leur construction, les heures de gloire, l'âge d'or de la réclame, mais aussi les difficultés. De très nombreuses images d'archives et des gravures d'époque illustrent à merveille cette fantastique aventure. Monuments emblématiques de Paris, symboles de la ville lumière, mais aussi de la frénésie de la consommation des élégantes, du luxe, de la mode et des bonnes affaires, les grands magasins incarnent tout ce que Paris à de magique.


- La névrose de classe. Trajectoire sociale et conflits d'identité
de Vincent de Gaulejac
Éditions Payot & Rivages / 19 octobre 2016


"Faites-nous voir comment ce jeune homme a pu tuer l'esclave en lui à petit feu, et comment il se réveilla un beau matin, sentant couler dans ses veines non plus le sang d'un esclave mais celui d'un homme libre". (Anton Tchekhov)
Quelles sont les conséquences psychologiques de la promotion ou de la régression sociales? Lorsque ces changements font écho à des conflits personnels, naît un mal de vivre qui devient une névrose: la névrose de classe. Entre psychologie et sociologie, cet essai et ce concept original sont devenus des références, notamment en psychogénéalogie. Riche en histoires de vie et en cas littéraires, le livre comprend en outre, en épilogue, une lettre d'Annie Ernaux discutant cette thèse qui la touche de près.


- Maman pour le meilleur et pour le reste
de Marie Drucker et Sidonie Bonnec
Éditions Fayard / 19 octobre 2016


"Ce livre ne saurait vous donner aucune leçon. Il s'agit d'un guide qui, avec humilité et recul, se propose de vous aider à faire face le plus sereinement possible à l'arrivée d'un enfant. Parce que nous avons vécu ce moment récemment et dû affronter des choix, des inquiétudes, et prendre des décisions pas toujours simples. Parce que nous avons lu beaucoup de livres sans y trouver toutes les réponses aux questions que nous nous sommes posées. Nous avons voulu partager nos sentiments, de la grossesse jusqu'au deuxième anniversaire de votre enfant. Cet ouvrage est le fruit de nos deux expériences combinées. Toutes les informations, tous les conseils (gynécologie, pédiatrie, psychologie…) ont été vérifiés auprès de médecins et de spécialistes. Nous sommes passées par là, alors occupez-vous de l'extraordinaire, nous, on s'occupe du reste". Sidonie et Marie


- Médecin du raid. Vivre en état d'urgence
de Matthieu Langlois et Frédéric Ploquin
Éditions Albin Michel / 19 octobre 2016


"Que se passe-t-il sur une scène d'attentat? Peu de gens le comprennent, peu le savent, beaucoup imaginent. D'autres fantasment. Et certains rapportent de fausses informations. Ce que j'ai vécu, en tant que médecin-chef du RAID est mon quotidien. Nous sommes formés pour "Servir sans faillir". Alors pourquoi m'exprimer? Je le fais surtout pour les blessés dont la plupart ne savent pas comment ils s'en sont sortis. Face à la menace, qu'elle provienne d'armes de guerre ou d'explosifs, tout secours improvisé est d'autant plus inefficace qu'il peut entraîner la mort du secouriste. C'est la règle du métier: on ne peut soigner un blessé alors qu'un tireur est susceptible de nous prendre pour cible. J'ai considéré qu'il fallait avoir le courage de dire la vérité et d'expliquer ce que nous vivons".


- Ponce Pilate
de Aldo Schiavone
Éditions Fayard / 19 octobre 2016


Seul dialogue connu de Jésus avec un représentant de l'autorité romaine, la confrontation de Ponce Pilate avec le Christ est un épisode unique dans le récit chrétien. Jalon majeur du drame de la Crucifixion, il est à l'intersection entre mémoire et histoire. Retraçant les étapes qui ont conduit Jésus à la mort et analysant le contexte historique de la Judée antique, Aldo Schiavone construit un portrait magistral du préfet romain, de sa culture, de son cadre de pensée. Et si l'auteur interroge les événements qui ont abouti à la condamnation de celui qui se présentait comme le Fils de Dieu, son propos est bien plus d'explorer les contours d'un face à face, presque un duel, entre deux hommes, entre deux traditions. Il guide alors le lecteur jusqu'aux fondements d'une mémoire qui a nourri et façonné les formes de la pensée occidentale moderne.


- Je suis une merde et je compte bien le rester
de Rebecca Niazi-Shahabi
Éditions Mazarine / 13 octobre 2016


Cet anti-manuel de développement personnel est une critique en règle du principe même de ce type de conseils. L'auteure s'y insurge contre l'obligation qui nous est faite de nous améliorer constamment. Ne serait-il pas plus raisonnable d'admettre qu'il est difficile, voire impossible de changer véritablement, et ne vaudrait-il pas mieux renoncer ainsi à des ambitions hors de notre portée et qui rendent tout épanouissement impossible? À quoi bon accumuler les bonnes résolutions suivies d'échecs, arrêter de fumer, se mettre au régime, faire du sport, apprendre une langue étrangère, se mettre à la poterie?. Est-ce vraiment la clé du bonheur? On nous a si bien seriné qu'il faut "se réaliser" que nous nous soumettons de notre plein gré à cette pression, et sommes dévorés de sentiments de culpabilité. Ce dictat du coup de pied dans le cul est la garantie de nous enfoncer profondément dans l'insatisfaction. Restons stressés, gros, incultes, bref, nuls peut-être, mais plus heureux. Il faut cesser de croire qu'on a au fond de soi un Moi meilleur qui ne demande qu'à s'extérioriser dès qu'on aura triomphé de ses failles. Sous des dehors provocateurs, l'auteure se livre à des considérations plus profondes et stimulantes sur le regard impitoyable que nous portons sur nous-mêmes, et sur la manière dont nous réussissons ainsi à tout gâcher en cherchant à nous améliorer pour être plus conformes à des exigences sociales que nous avons acceptées sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Lun 17 Oct - 15:37

- Dictionnaire universel des dieux, déesses et démons
de Patrick Jean-Baptiste
Éditions Du Seuil / 13 octobre 2016


Le Dictionnaire universel des dieux, déesses et démons est un pari intellectuel majeur. Comment et pourquoi toutes les cultures, depuis les origines, ont engendré des milliers d'être doués de pouvoirs surhumains, capables d'influencer les vies, les saisons, de vaincre le chaos ou de créer le monde? Les notices de cet ouvrage sans équivalent composent une généalogie des dieux, une histoire naturelle des êtres surnaturels. Des divinités tribales qui commencent à s'ordonner en panthéons dès l'âge du bronze jusqu'à l'émergence des religions monothéistes pendant l'âge du fer, voici réuni selon leurs filiations, leurs origines, leurs devenirs, leurs fidélités, leurs divorces, leurs morts parfois, l'ensemble des dieux, déesses et démons, de toutes les civilisations que la terre a portées. En plus d'être un formidable outil de connaissance, ce dictionnaire est aussi un conservatoire, une Arche de Noé pour les dieux, des plus cocasses aux plus inquiétants. Il rassemble les travaux des grands noms de l'ethnologie, de l'archéologie, de l'histoire comparée des religions, pour constituer la première grande nomenclature du panthéon universel.


- L'Opus Dei. Confidences inédites
de Philippe Legrand
Éditions Cherche Midi / 13 octobre 2016


Un pouvoir secret au sein de l'Église, une nébuleuse énigmatique qui intrigue et inquiète: qu'est-ce que l'Opus Dei et qui se cache derrière son fondateur? Comment cette institution catholique, que certains pensent remonter au Moyen Âge, a-t-elle pu se hisser au sommet du Vatican comme d'aucuns le prétendent? Fantasmes ou vérité? De la guerre d'Espagne à Franco, d'Adolf Hitler à la question des sectes, des dessous du Da Vinci Code à nos brûlantes actualités, que révèlent ces dossiers? Dans ces entretiens où la confiance libère la parole, Monseigneur de Rochebrune, représentant officiel de l'Opus Dei en France, se livre pour la première fois. Philippe Legrand, rompu à l'exercice de l'interview méthodique et sans détours, constate: "Il est préférable de s'adresser à celui qui sait. Il engage son nom, sa réputation, sa conscience. Personne ne l'oubliera. Dieu non plus".


- La mémoire des squares
de Nathalie Rheims
Éditions Michel Lafon / 13 octobre 2016


Nathalie Rheims nous propose une nouvelle promenade au cœur d'un Paris méconnu. Cette fois, sous sa plume et l'œil inspiré du photographe Nicolas Reitzaum, ce sont les quelque 200 squares parisiens qui s'apprêtent à révéler leurs mystères. Conçus par l'ingénieur Jean-Charles Alphand dans le cadre des travaux d'embellissement orchestrés par Haussmann sous le second Empire, ces véritables "alvéoles pulmonaires" de Paris en conservent et en livrent l'âme, pour peu qu'on prenne la peine d'en pousser les grilles. Disséminés ici et là dans la capitale, parfois à l'abri des regards, ils recèlent chacun des secrets qui, assemblés, disent l'histoire de la ville. À la veille des commémorations du 13 novembre 2015, où l'on a cherché symboliquement à tuer Paris, l'auteur nous propose un parcours étalé sur un an pour tenter, à travers ces lieux d'apaisement en retrait du vacarme urbain, de réveiller les glorieux fantômes du passé. Et de réenchanter ainsi la Ville Lumière.


- La vérité pour ma fille. Quand l'erreur médicale est étouffée par l'hôpital et la justice
de Bernard Elhaik
Éditions Michalon / 13 octobre 2016


Le vendredi 14 mars 2008 au soir, Carole, 35 ans, est prise de violents maux de tête. Une douleur décrite par les manuels de médecine comme "un coup de tonnerre dans un ciel serein". Une semaine plus tôt, elle donnait naissance à son quatrième enfant. Admise aux urgences de l'hôpital Bichat à Paris, les céphalées s'intensifient et provoquent des vomissements. Après une IRM, le neurologue donne une autorisation de sortie. Elle sera rappelée deux jours plus tard. Le médecin soupçonne une "angiopathie cérébrale postérieure". Le temps de l'admission, Carole est terrassée par une hémorragie cérébrale d'une violence inouïe. Elle sombre dans le coma. Carole vit depuis plus de huit ans dans un état végétatif. Que faire quand médecine et justice sont solidaires au mépris des faits? Pour sa fille et pour tous ceux qui se heurtent à l'omerta hospitalière, Bernard Elhaik a choisi de se battre. Un témoignage édifiant, qui révèle comment l'hôpital public a honteusement couvert, jusqu'en justice, une faute médicale.


- Le mouvement des lieux. Petites histoires de paysages
de François Letourneux
Éditions Buchet Chastel / 13 octobre 2016


Notre paysage voisin, le voyons-nous se transformer? L'enfant, le voyons-nous grandir? Et les arbres pousser? Cela se fait si lentement. Il faut l'éloignement et les retrouvailles pour que ce qui change nous saute aux yeux. Des paysages comme des visages, nous ne gardons qu'une mémoire imprécise, si elle n'est pas attestée par des repères. Par exemple des photographies. Ces photographies illustrent des histoires, des histoires de paysages qui changent. Car le paysage est vivant, il ne cesse de se modifier. Parfois brutalement, rapidement, comme dans de nombreuses banlieues. Ou, le plus souvent, lentement, voire très lentement comme ce visage familier, qu'il faut perdre de vue et retrouver pour prendre conscience de son évolution, employant le passé pour constater le présent: "Comme il a vieilli" ou "Comme elle a grandi" Il en est ainsi lorsque c'est l'usage des lieux, de touche en touche, qui fait évoluer les paysages qui nous entourent. L'agriculture, ses contraintes et ses modes; la voiture, si envahissante, avec ses équipements et ses symboles; l'obsession de la sécurité, élevant murailles et grilles. La plupart des deux cents photographies de ce livre ont été réalisées par de grands artistes, tels Raymond Depardon, Sophie Ristelhueber ou John Davies. D'autres sont d'anonymes images des siècles derniers qui témoignent, elles aussi, de l'ampleur des changements dans notre cadre de vie.


- Market art
de Hervé Fischer
Éditions François Bourin / 13 octobre 2016


À l'heure de la mondialisation néolibérale, l'art s'apparente de plus en plus à un produit financier que créent et manipulent les grands capitalistes de ce monde, ces princes de la finance devenus collectionneurs de supplément d'âme à coups de millions. Leur emprise sur la diffusion et le marché de l'art est aujourd'hui comparable au pouvoir monopolistique de Hollywood sur le cinéma. L'art circule comme une monnaie parallèle, spéculative mais désarrimée des variations fiévreuses des grandes places boursières. Le phénomène est si caractéristique de notre époque, si mondial, qu'il n'y a plus de nouveau mouvement artistique qu'on puisse nommer, sinon, par défaut, ce market art, comme on parlait jadis de l'impressionnisme ou de l'art abstrait. L'art est-il définitivement enseveli sous l'argent? L'art contemporain prépare-t-il la nouvelle bulle de la finance? Voilà les questions auxquelles veut répondre Hervé Fischer.


- Nota Bene. Les pires batailles de l'Histoire
de Benjamin Brillaud
Éditions Robert Laffont / 13 octobre 2016


Au Ve siècle avant notre ère, les Perses débarquent à Marathon ou ils seront écrasés par une armée athénienne pourtant largement inférieure en nombre; au début du XIVe siècle, Philippe le Bel lance la crème de l'armée française pour mater la rébellion, composée de simples artisans sous-équipés, qui décime l'essentiel de la noblesse du royaume; durant la Seconde Guerre mondiale, neuf chasseurs alpins français résistent héroïquement à plusieurs milliers de soldats italiens. Malgré sa puissance, son avance technologique ou encore ses effectifs en surnombre par rapport à l'ennemi, une armée n'est jamais à l'abri d'une défaite majeure quand la loi de Murphy, dite de "l'emmerdement maximum", décide de s'en mêler. Ordres mal transmis, infériorité numérique flagrante, conditions climatiques désastreuses, ce livre reconstitue ces batailles désespérées ou incongrues qui ont marqué notre mémoire par leurs issues inattendues. Autant d'épisodes tragi-comiques qui nous font regretter les cours d'histoire.


- Nouvelle histoire de la légion étrangère
de Patrick de Gmeline
Éditions Perrin / 13 octobre 2016


La Légion étrangère, cette troupe d'élite composée de soldats étrangers commandés par des officiers français, mythique et enviée, est admirée par toutes les armées du monde. Depuis 1831, date de sa création, elle s'est distinguée sur nombre de champs de bataille. Du Mexique à l'Espagne, de l'Afrique du Nord à l'Indochine, des Émirats au Pacifique. Sans oublier la France, en 1870, puis pendant les deux guerres mondiales. Ce livre raconte l'histoire officielle, mais aussi officieuse, de ceux qui se sont fait appeler les "képis blancs", depuis l'origine du corps jusqu'à nos jours. Reconnaissables aujourd'hui à leur béret vert, ces soldats combattent pour la liberté dans le cadre des opérations extérieures et, face à la menace terroriste, assurent la sécurité dans les villes de France. Pour la première fois depuis longtemps, la Légion étrangère est présentée dans sa globalité, à travers archives et récits inédits ou peu exploités: une toute nouvelle approche qui honore à juste titre ces "Français par le sang versé", dont les portraits émaillent cet ouvrage.


- Zoopolis. Une théorie politique des droits des animaux
de Sue Donaldson et Will Kymlicka
Éditions Alma / 13 octobre 2016


En matière de droit des animaux les théories classiques visent à protéger les animaux contre les violences qu'ils peuvent subir et érigent une barrière protectrice autour d'eux. Or, une telle approche ne donne aucun résultat pratique significatif. Raison pour laquelle Will Kymlicka et Sue Donaldson se focalisent non sur les droits des animaux mais sur nos obligations concrètes à leur égard. Ce qui suppose que l'on examine nos relations avec eux. Ils proposent trois catégories d'animaux: domestique, sauvages et liminaire. Et pour chacune, trois modèles de vivre ensemble: la citoyenneté, la souveraineté, le statut de résident. Pour ce faire, ils s'appuient sur des travaux concernant les personnes en situation de handicap et la manière dont on peut les sortir de l'invisibilité sociale et politique. Aujourd'hui les théories de la justice intègrent enfin la notion de vulnérabilité reléguant par là même l'idée de citoyens de seconde zone. Cette reconnaissance, à la fois morale et politique, d'individus vulnérables, les auteurs de Zoopolis suggèrent de l'appliquer aux animaux.


- 14 ans, harcelée
de Mathilde Monnet
Éditions Mazarine / 12 octobre 2016


De la sixième à la cinquième, dans l'indifférence de l'équipe éducative et cachant tout à sa famille, Mathilde endure insultes, brimades et humiliations quotidiennes au collège. Elle vit dans la honte, la peur, la culpabilité de ne pas savoir se défendre. Elle se débat au milieu de la haine pour pouvoir survivre et frôle à plusieurs reprises le suicide. Jusqu'au jour où elle trouve enfin une porte de sortie: l'écriture. 14 ans, harcelée est le journal de Mathilde, une adolescente précoce, qui décrit étape par étape sa longue descente aux enfers, l'acharnement et la violence, dont elle a été la victime. Un document unique qui nous entraîne au cœur de la spirale du harcèlement scolaire et de la psychologie adolescente. Avec ses mots d'adolescente, Mathilde Monnet décrypte avec crudité ce terrible fléau qui touche un enfant sur dix et les pousse parfois à commettre l'irréparable. Mathilde Monnet a 15 ans. Elle est actuellement en classe de seconde. Bonne élève et passionnée de lecture, 14 ans, harcelée est son premier livre.


- Croquer la pomme
de Sylvie Brunel
Éditions JC Lattès / 12 octobre 2016


Pomme de Newton, des Beatles et d'Apple, pomme d'or, pomme d'Adam et pomme d'amour, la pomme est partout. Fruit du jardin d'Eden, symbole de connaissance et de péché, elle figure au cœur de notre civilisation. Emblème du monde tempéré, la pomme est pourtant partie d'Asie. Elle y retourne aujourd'hui: toutes les classes moyennes du monde veulent consommer des pommes, aliment santé par excellence. Contre diabète, obésité, cancer, la pomme est souveraine. Contre les famines, les marins transportaient hier du cidre. Voilà comment la pomme a gagné le monde. Les voyages de la pomme nous ont donné la rouge Gala, la jaune Golden, la verte Granny, variétés miracles qui évincent les pommes anciennes. Et pourtant, les attaques contre la pomme se multiplient. La pomme serait trop traitée. Le fruit santé empoisonné. Géographe, Sylvie Brunel a voulu démêler le vrai du faux. Elle a parcouru le monde, sillonné les vergers, regardé travailler les producteurs. Et elle a rencontré des hommes et des femmes amoureux de leurs pommes, en quête de la variété idéale, devenus des orfèvres du végétal pour vaincre le ver et la pourriture tout en préservant la nature. Alors que le climat change et que la géopolitique s'en mêle, il faut sauver les vergers. Mieux vaut croquer la pomme que la calomnier.


- Dernières nouvelles des trous noirs
de Stephen Hawking
Éditions Flammarion / 12 octobre 2016


Ce sont les objets les plus mystérieux de notre cosmos, des monstres si denses qu'ils engloutissent à jamais tout ce qui passe à leur portée, même la lumière. Du moins le croyait-on, jusqu'à ce que Stephen Hawking montre que les trous noirs s'évaporaient en émettant des particules dans l'espace. Pourquoi ne sont-ils pas si noirs? Que deviennent les astres qui ont le malheur de s'en approcher de trop près? Se pourrait-il que les trous noirs soient la porte d'entrée vers un autre univers? C'est bien ce que suggère le grand physicien, qui nous livre ici le fruit d'une vie de recherche et les dernières et stupéfiantes nouvelles de ces entités.


- Footballeur infiltré
de Anonyme
Éditions City / 12 octobre 2016


Joueur de Premier League, l'auteur révèle dans ce document exceptionnel tous les petits secrets du football international. Sans langue de bois, il nous fait découvrir la vraie vie d'un joueur. À commencer par les salaires indécents qui font qu'aucun homme ne peut garder les pieds sur terre. Mais aussi les fans féminines qui sont prêtes à tout (vraiment tout…) On découvre également ce qui habituellement ne sort pas des vestiaires. Le mercato qui pollue les relations entre les joueurs. Les haines et trahisons entre équipiers. Les manies des entraîneurs et des patrons de clubs. Les dépressions qui touchent tous les pros à un moment ou un autre. Au fil des pages, on croise Ronaldo, Beckham, Rooney, Cantona et de nombreuses autres stars du ballon rond. "Nous, les pros du foot, avons des vies extraordinaires si on les mesure à nos possessions matérielles. Mais sinon? Eh bien, c'est un job que je ne recommanderais à personne".


- L'incroyable vie des paysages
de Claire Lecoeuvre et Vincent Mahé
Éditions Actes Sud / 12 octobre 2016


Des chutes du Niagara à l'Ayers Rock australien, des îles bretonnes au lac Baïkal, cet album évoque la formation des sites naturels étranges de la planète, autour desquels légendes et mythes se sont épanouis. Des panoramas saisissants racontés sous l'angle de la science et des rites humains.


- Le carnet scientifique
de Mathieu Vidard
Éditions Grasset & Fasquelle / 12 octobre 2016


Avec ce livre d'une forme aussi surprenante que plaisante, Mathieu Vidard invente une nouvelle façon de parler de science. Voici un (savant) mélange de plus de deux cents articles, des longueurs les plus diverses, de dessins et schémas, nous révélant tout ce que nous avons toujours voulu savoir sur la vie sans lire 10 000 pages. Des sciences humaines aux mathématiques en passant par la physique, la biologie, l'informatique ou encore l'écologie, ces miscellanées nous apportent de la manière la plus ludique et la plus sérieuse à la fois un précis de la connaissance du monde. Listes, anecdotes, classements, fragments encyclopédiques, chronologies, essais courts… Tous les savoirs, utiles ou insolites, dans un réjouissant carnet de curiosités. Les animaux les plus venimeux? Le calendrier des futures éclipses? La fascinante histoire de la méduse immortelle? L'imaginaire de l'orchidée? Une biographie d'Alfred Nobel? Le poids de toute l'humanité réunie? Les espèces baptisées d'après une célébrité (l'araignée Johnny Cash y côtoie le scarabée Che Guevara et la mouche Beyoncé)? On ouvre ce livre au hasard et on ne le quitte qu'après l'avoir dévoré, ayant appris quantité de choses en s'amusant. Intelligent à chaque page, drôle, jamais redondant, érudit et léger, Carnet scientifique témoigne du talent du plus célèbre des journalistes scientifiques de la radio à rendre clairs et vivants les sujets les plus complexes. Du Big Bang à nos jours, de l'infiniment grand à l'infiniment petit, voici un livre scientifique infiniment plaisant, comme il n'en existait pas encore.


- Les premiers bâtisseurs de l'Église
de Marie-Françoise Baslez
Éditions Fayard / 12 octobre 2016


Dans cet essai, Marie-Françoise Baslez explique comment les évêques des premiers siècles, que leurs lettres révèlent comme des hommes de relation et d'échange, ont peu à peu structuré un christianisme éclaté et pluriel. On y découvre une "Église des réseaux", construisant son unité dans la diversité, en communion par la communication. Ces évêques furent de grands épistoliers, qui écrivaient à leurs communautés des lettres informatives et réactives, surtout dans les moments de crise, et qui s'écrivirent beaucoup entre eux en créant les conditions de fonctionnement d'une Église synodale. Rapportant les débats, affrontements et ruptures qui agitaient les chrétientés locales, les correspondances épiscopales, souvent peu connues et en partie inédites, donnent accès à un monde complexe et foisonnant en posant les fondations d'un gigantesque édifice, l'Église catholique.


- Toxic story. Deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins
de Romain Guérardi
Éditions Actes Sud / 12 octobre 2016


Depuis quelques années, une défiance croissante envers les vaccins gagne la population. Des rumeurs alarmantes circulent sur leurs effets secondaires. Et les atermoiements des autorités politiques et sanitaires sur la toxicité de certains composants entretiennent l'inquiétude. Soucieux de casser ce cercle vicieux, Romain Gherardi lève le voile sur les principaux suspects: les adjuvants aluminiques, présents dans de nombreux vaccins. Ce livre raconte son histoire, celle d'un professeur hospitalo-universitaire qui, par le plus grand des hasards, voit apparaître dans les années 1990 une pathologie inconnue. La myofasciite à macrophages, comme il l'a nommée, intrigue le monde de la santé autant qu'elle l'inquiète. Mais dès lors qu'il en a identifié la cause, les adjuvants aluminiques, Romain Gherardi constate un revirement soudain. Articles scientifiques refusés. Financements taris. Réunions pipées. Le mot “vaccin” lui ferme toutes les portes. Il poursuit pourtant ses recherches, avec d'autant plus de persévérance que la pathologie présente de troublantes ressemblances avec d'autres syndromes jusqu'alors inexpliqués: le syndrome de fatigue chronique et le syndrome de la guerre du Golfe. Mais il a beau renverser les dogmes en vigueur, élimination rapide des adjuvants après la vaccination, innocuité de leur faible dose, accumuler les éléments nouveaux, les autorités sanitaires et les industriels du vaccin persistent dans le déni, ou instillent le doute sur l'interprétation de ses résultats. Toxic Story est une enquête scientifique sur les adjuvants et le récit d'un long dessillement: celui d'un médecin-chercheur qui a choisi le parti de la science. Le parti des patients.


- 365
Chaque jour c'est la journée de quelque chose  
de Karen Bastien et François Prosper
Éditions Robert Laffont / 06 octobre 2016


Un jour, un chiffre, notre monde.
Ou l'on apprend que:
2 Françaises sur 3 portent un maillot une pièce (Journée du Bikini)
Seuls 5 pays au monde n'ont jamais été colonisés par des Européens (Journée de la Résistance)
Le meilleur coup au Scrabble rapporte 1 797 points (Journée du Scrabble)
Les journées mondiales revisitées pour les esprits créatifs et curieux.


- Chemins d'espérance
Ces combats gagnés, parfois perdus mais que nous remporterons ensemble
de Jean Ziegler
Éditions Du Seuil / 06 octobre 2016


Depuis quinze ans, Jean Ziegler consacre toutes ses forces au combat en faveur des damnés de la terre au sein de l'Organisation des Nations unies. Successivement Rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation, puis vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme, il n'a cessé de se battre, dans le cadre de ses nombreuses missions, contre la faim et la malnutrition, en faveur des droits de l'homme et de la paix. Combats prométhéens ponctués de grands succès mais aussi d'échecs. Ce sont ces moments qu'il relate ici, au plus près du terrain, des manœuvres de coulisses, de l'action délétère des prédateurs du capitalisme financier mondialisé, soucieux avant tout de maximiser leurs profits. De défaite en victoire, le témoin implacable du jeu sordide des puissants de ce monde s'interroge: comment aller plus loin, comment faire en sorte que l'utopie qu'avaient conçue Roosevelt et Churchill, cette organisation susceptible de réguler les conflits internationaux et d'assurer le minimum vital aux peuples du monde, renaisse de l'état de paralysie dans lequel elle est tombée? Et c'est finalement un message d'espérance que livre le combattant de toujours au terme d'un récit vibrant et engagé.


- Dictionnaire amoureux de Tintin
de Albert Algoud
Éditions Plon / 06 octobre 2016


"Depuis l'enfance, les aventures de Tintin n'ont cessé de m'accompagner. Je les ai lues tour à tour avec mes yeux d'enfant, d'adolescent et d'adulte (ou de ce qui ressemble à un adulte). Ce qui m'a toujours enchanté chez Tintin, c'est sa liberté: sans parents, sans enfants, sans fiancée, sans âge... M'ont plu aussi ses compagnons, tous fêlés. Haddock le colérique au grand cœur, Tournesol le sourdingue génial, les Dupondt, la Castafiore, Milou, et tous les autres. Lorsque l'on m'a demandé d'écrire un dictionnaire amoureux de Tintin, je l'avoue, j'ai hésité. La littérature autour des travaux d'Hergé est aujourd'hui considérable, à la mesure du succès de Tintin et de ses 250 millions d'album vendus dans le monde. Malgré tout, je me suis lancé pour très vite me rendre compte qu'il en était de cette œuvre comme des poupées russes, qui déboitées les unes après les autres, révéleraient toujours une Matriochka insoupçonnée, qui elle-même en révélerait une autre plus surprenante encore, et cela, sans fin. Mon but, en alliant érudition et fantaisie, souvenirs personnels et références à l'imaginaire collectif, est d'intéresser à cette œuvre aux aspects si divers, les lecteurs qui ne connaissent pas bien Tintin comme ceux qui l'apprécient. Quant aux Tintinophiles, je compte bien, ô vanité, les surprendre aussi en leur montrant des facettes insoupçonnées de l'œuvre d'un des des plus grands artistes du XXe siècle".


- En dehors de la zone de confort. De Massive Attack à Bansky
de Mélissa Chemam
Éditions Anne Carrière / 06 octobre 2016


Qu'ont en commun le Pont suspendu d'Isambart Brunel, l'acteur Cary Grant, le groupe Massive Attack, le plasticien Damian Hirst et l'artiste de rue Banksy? Ils sont tous originaires de Bristol, une ville moyenne de l'ouest de l'Angleterre. Une ville marquée par une histoire riche et complexe, mais encore jamais racontée. Marquée par une fortune précoce liée à l'ouverture de l'Angleterre vers l'Amérique, elle devient aussi un des points névralgiques du commerce triangulaire. C'est justement cette histoire qui va nourrir, de manière inédite et radicale, la génération d'artistes éclose à Bristol à partir de la fin des années 1970. Post-punk et reggae se rencontrent autour de groupes comme Black Roots, le Pop Group puis The Wild Bunch. Tout prend forme lorsque qu'un jeune graffeur anglo-italien du nom de Robert Del Naja signe du pseudonyme de 3D sa première œuvre de rue sur un mur de la ville en 1983. Avant de fonder le groupe Massive Attack en 1988 avec les DJs Grantley Marshall et Andrew Vowles, il rencontrera sur sa route les pionniers du post-punk de Londres et Bristol, les passionnées de reggae antillais du quartier de Saint Pauls, puis la chanteuse Neneh Cherry et le rappeur Tricky. Creuset inattendu mêlant hip-hop, reggae, soul et guitares rebelles, le premier album de Massive Attack, Blue Lines, sort en 1991 et provoque une révolution dans la culture populaire britannique. Massive Attack devient l'incarnation du succès d'un métissage à la britannique, et parviendra à toujours se renouveler, tenter de nouvelles révolutions et durer au-delà de nombreux mouvements musicaux des années 1990 et 2000, telles la Brit Pop, l'electronica et le drum and bass. Dans le sillage de cette créativité débridée mêlant musique, art et implication sociale profonde, naissent aussi les groupes Portishead et Roni Size, les mouvements nommés trip-hop et dubstep, et le génial Banksy, inspiré dès son plus jeune âge par les graffitis de Robert Del Naja. Depuis, la profondeur artistique de ces artistes et leur engagement n'ont fait que se renforcer, tout comme leur lien avec leur ville. Ce lien va devenir le tremplin qui les porte jusqu'à l'autre bout du monde, de l'Amérique à Gaza. Il pousse aussi très tôt Robert Del Naja à se mobiliser, contre la guerre d'Irak, pour les droits des Palestiniens ou plus récemment pour l'accueil des réfugiés jetés sur les routes européennes. Rébellion, art, musique, engagement, Bristol synthétise ainsi une autre histoire du Royaume-Uni. Une histoire qui amène au sommet des charts et sur le devant de la scène de parfaits autodidactes et la part plurielle et afro-antillaise de la culture britannique.


- Ils croient que la nature est bonne
de Jean de Kervasdoué
Éditions Robert Laffont / 06 octobre 2016


"Il n'y a pas d'autres domaines que l'écologie ou les préoccupations les plus justifiées voisinent avec les plus évidentes bêtises, ou la confusion des concepts est aussi manifeste, ou les croyances l'emportent sur la raison, ou la pression sociale est aussi sirupeuse que violente, ou l'idéologie prend le masque de la vérité, ou les intérêts se cachent sous la bannière de la générosité, ou les informations sont partielles, partiales et souvent truquées. Cette bouillie de faux concepts, de grands sentiments et d'intérêts camouflés conduit les hommes les plus respectables à proférer doctement les plus évidentes contrevérités, à prendre la plaine de la Beauce pour le Sahel, à considérer que le réchauffement climatique affecte Bordeaux comme Tombouctou, que le débit du Rhône est celui du Jourdain, que la dégustation d'un steak est aussi dangereuse que la traversée à la nage du détroit de Magellan et, surtout, à prendre les plus incontestables bienfaits de la science pour le plus grand des dangers. Pourquoi ce fossé entre la réalité et sa perception?" Jean de Kervasdoué


- In the seventies. Aventures dans la contre-culture
de Barry Miles
Éditions Le Castor Astral / 06 octobre 2016


Débutant avec l'exposition Weathermen à Greenwich Village and se terminant avec le punk, les années 1970 ont été l'âge des extrêmes, entre sexe, drogue et bien-sûr, le rock and roll. Entre les scènes underground de Londres, New York, et de la Californie, Barry Miles se remémore et raconte ses rencontres avec les légendes de la décennie. In the Seventies est un mémoire qui défie les perceptions modernes des années 1970; loin de la simple compilation d'anecdotes, l'auteur montre ici à quel point des artistes comme Patti Smith, The Clash, The Ramones, mais aussi des écrivains comme William Burroughs ou Allen Ginsberg, ont influencé l'émergence d'une contre-culture.


- La captivité et la mort de Marie-Antoinette
de G. Lenôtre
Éditions Perrin / 06 octobre 2016


"La mort de la Reine fut un crime pire que le régicide", déclara Napoléon. Détestée, "l'Autrichienne" avait fini par focaliser sur sa personne la "haine des Jacobins", lui reprochant pêle-mêle d'avoir ruiné et trahi la France, favorisé sa coterie (Mme de Lamballe et les Polignac) et mené une vie de débauche oisive. Autant dire que l'exécution de Louis XVI annonçait la sienne. Conduite à la Conciergerie, elle fut longuement interrogée avant de comparaître, le 3 octobre 1793, devant le Tribunal révolutionnaire présidé par le sinistre Fouquier-Tinville. Elle fut condamnée à mort le 16 octobre 1793, vers 4 heures du matin, et exécutée le même jour à midi. Relatées avec minutie par G. Lenotre, à partir de témoignages souvent oubliés, ses dernières semaines sont déterminantes pour comprendre sa personnalité et connaître la Terreur de l'intérieur.


- Là où le soleil disparaît
de Corneille
Éditions XO / 06 octobre 2016


"En démarrant ce récit, je savais que les pages du génocide et du massacre de ma famille au Rwanda, en 1994, m'attendaient. Je savais qu'écrire cette douleur passée, c'était mettre des petites cuillerées de pili-pili sur la chair encore fraîche d'une plaie que je voulais à tout prix croire fermée. Et, sur le chemin de la rétrospective, j'ai trouvé d'autres plaies. Vives. Brûlantes. Ce livre, il m'aura fallu presque cinq ans pour le finir". Pour la première fois, le chanteur Corneille revient sur le génocide rwandais, le miracle de sa survie, son espoir infaillible, ses rêves, l'immense succès qui a été le sien, mais aussi ce long recul, ces dernières années, qui lui a été indispensable pour renouer avec son histoire et ses racines. Le récit poignant, porté par une écriture d'une rare poésie, d'un artiste, mais surtout d'un homme, à la recherche de sa vérité.


- Le chat de Louis XV et autres animaux choyés de l'Histoire
de Renée Grimaud
Éditions Prisma / 06 octobre 2016


Charlemagne était si fier de son éléphant qu'il le montrait à tous ses hôtes de marque. Louis XV laissait volontiers son chat angora monter sur la table du Conseil, même pendant les réunions avec ses ministres. Quant à l'impératrice Joséphine, elle trompait l'ennui en collectionnant avec passion cygnes et perroquets, au château de La Malmaison. En 15 chapitres riches en anecdotes, cet ouvrage dépeint les liens insolites noués par les grandes figures de l'Histoire avec les animaux. En mettant en lumière l'attachement et l'affection des souverains pour les bêtes à poils ou à plumes, Renée Grimaud s'écarte des descriptions officielles et dresse une galerie de portraits intimistes et inattendus. Du corbeau d'Auguste aux épagneuls de la reine Victoria, chaque animal permet de découvrir son maître sous un nouveau jour.


- Les grands duels qui ont fait le monde
de Alexis Brezet et Vincent Trémolet de Villers
Éditions Perrin / 06 octobre 2016


Pour la première fois, historiens d'envergure et grandes plumes du Figaro racontent les duels au sommet qui ont bouleversé le monde depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Couvrant les époques comme les continents, ils mettent en scène des affrontements emblématiques qui conjuguent conflits militaires, désaccords idéologiques, oppositions religieuses et naturellement rivalités personnelles; la haine et l'ambition formant avec la peur les principaux moteurs de l'histoire depuis toujours. Sous la direction d'Alexis Brézet et de Vincent Trémolet de Villers, vingt grands récits écrits d'une plume alerte offrent un regard novateur sur les figures de proue qui ont fait l'histoire, les rivaux qu'elles ont brisés et les mutations de la puissance dont elles ont été l'incarnation, de la gloire de Rome au "moment américain" en passant par l'âge d'or européen qui court de la Renaissance aux deux guerres mondiales. Une place particulière est réservée à la France, du duel fondateur entre Philippe Auguste et Jean sans Terre à celui dramatique opposant Napoléon III à Bismarck, en passant par la rivalité entre François Ier et Charles Quint, celle entre Louis XIV et Guillaume d'Orange, enfin l'illusoire partage du monde suivi de la lutte sans merci entre Napoléon et le tsar Alexandre Ier.


- Les miscellanées de Giles Milton
de Giles Milton
Éditions Libretto / 06 octobre 2016


Saviez-vous qu'Hitler prit de la cocaïne? Qu'un homme s'introduisit à Buckingham Palace jusque dans la chambre de la reine sans être inquiété? Qu'Agatha Christie prit la poudre d'escampette pendant onze jours sans laisser aucune explication? Giles Milton, maître incontesté de la narration historique, détaille ici dans une prose teintée d'humour anglais, quelques-unes des bizarreries de l'Histoire, qui se lisent comme des fictions, mais sont pourtant à cent pour cent réelles. On y apprend également comment un garçon de cabine survécu au feu qui ravagea le zeppelin Hindenburg en 1937, qui était la vraie Mata Hari ou bien encore comment on vola La Joconde sans encombre.


- Les plaisirs enchantés de Louis XIV et autres fêtes inoubliables de l'Histoire
de Fabrice Conan
Éditions Prisma / 06 octobre 2016


Pour séduire l'empereur Marc-Antoine, Cléopâtre donna la plus grande réception de l'Antiquité. À Versailles, Louis XIV organisa six jours de fêtes fabuleuses, secrètement dédiées à sa maîtresse, et rythmées par les musiques de Lully et les comédies de Molière. Quant à Napoléon III, il prit comme prétexte l'Exposition universelle de 1855 pour tenter d'éblouir la reine Victoria. En 15 chapitres riches en anecdotes, cet ouvrage dépeint les grandes célébrations qui ont marqué l'Histoire. Fêtes galantes ou religieuses, toutes ont été le théâtre de rencontres amoureuses, de divertissements et de spectacles inédits, mais aussi d'alliances stratégiques. De bals  costumés en noces royales, Fabrice Conan restitue la féerie de ces fêtes mémorables.


- Liberty
de Sylvain Cypel
Éditions Don Quichotte / 06 octobre 2016


"On ne le dira jamais assez souvent ni assez fortement: les immigrants revitalisent et renouvellent l'Amérique. Lorsqu'il prononçait ces paroles, fin 2015, Obama était confronté à une arrivée massive de réfugiés d'Amérique centrale tentant d'entrer dans son pays par tous les moyens, et aux propos xénophobes qu'ils suscitaient chez le candidat Trump et d'autres. Comme l'était en Europe François Hollande, face à l'afflux en Méditerranée des réfugiés moyen-orientaux et africains". Les Américains ont leur Trump et leur Ann Coulter, équivalents locaux des Marine le Pen et Éric Zemmour français. Mais en face, ils ont Obama, dont le discours sur l'immigration est aux antipodes de celui de Hollande et Valls. Surtout, la société civile est majoritairement convaincue que l'immigration représente la meilleure chance pour l'avenir de l'Amérique. Alors qu'en France des politiques migratoires restrictives sont prônées tant à droite qu'à gauche, aux États-Unis les hommes politiques comme la société civile sont radicalement divisés. D'un côté, le parti républicain et une frange activiste xénophobe mènent la bataille pour mettre fin à l'ouverture migratoire. De l'autre, une majorité des démocrates et surtout de la société civile américaine encouragent l'accueil favorable d'immigrés en qui ils voient, grâce à leur "diversité", une "chance" pour leur pays et son avenir.


- Sous le drapeau noir. Enquête sur Daesh
de Joby Warrick
Éditions Cherche Midi / 06 octobre 2016


1999. Le gouvernement jordanien accorde l'amnistie à un groupe de prisonniers politiques. Parmi eux, se trouve Abu Musab al-Zarqaoui, un des maîtres à penser du terrorisme islamiste. En 2003, l'invasion de l'Irak par les États-Unis va lui donner l'occasion de mettre sur pied le vaste mouvement qu'il a conçu. D'abord connu sous le nom d'Al-Qaïda en Irak, celui-ci devient l'État islamique ou Daesh et continue de croître après la disparition d'al-Zarqaoui en 2006.
2016. Sous l'impulsion d'Abou Bakr Al-Baghdadi, l'État islamique sème la terreur dans le monde entier.
Joby Warrick est certainement le reporter le mieux informé sur le califat. À partir de sources inédites au Moyen-Orient, il nous offre le livre le plus complet à ce jour sur le sujet. Officiels de la CIA, figures religieuses et politiques, terroristes, il nous fait littéralement entrer dans le cerveau de chacun des protagonistes. Avec un travail digne d'un agent secret, l'esprit d'un journaliste et le style d'un romancier, il apporte ici un document aussi exclusif que pertinent sur la menace qui nous guette.  


- Un nouveau droit pour la terre. Pour en finir avec l'écocide
de Valérie Cabanes
Éditions Du Seuil / 06 octobre 2016


Peuples et sociétés sont dépossédés de leurs moyens d'existence à travers le monde par la destruction de leur environnement. Face à cet écocide, comment repenser les droits de l'homme? L'écocide (fait de détruire la "maison Terre") n'est pas un crime de plus, s'ajoutant à toutes les autres atteintes aux droits humains. Il est désormais le crime premier, celui qui ruine les conditions mêmes d'habitabilité de la Terre. D'ores et déjà, les dérèglements en cours attisent injustices et tensions géopolitiques tandis que les saccageurs de la planète restent impunis. Aussi est-il urgent de revendiquer de nouvelles formes de responsabilité et de solidarité. Urgent de redéfinir un nouveau sens et de nouveaux cadres à l'action humaine au sein des limites planétaires. Le droit international doit se métamorphoser et s'universaliser autour d'une nouvelle valeur pivot, l'écosystème Terre, en reconnaissant un cinquième crime international, le "crime d'écocide".


- Une image mobile de Marseille
de Jean-Christophe Bailly
Éditions Arléa / 06 octobre 2016


"Le portrait urbain que j'ai tenté puise d'abord sa raison d'être dans le plaisir que j'ai eu à divaguer dans les rues de cette ville à la fois imprévisible et fidèle à ses clichés, qui jamais en tout cas ne m'a déçu, même s'il a pu arriver qu'elle me soit hostile, chaque arrivée à la gare Saint-Charles ayant toujours eu le sens, peut-être parce qu'alors, du haut des escaliers qui rejoignent le boulevard d'Athènes, on domine la ville, d'un atterrissage dans la réalité: comme si à Marseille, la réalité ou l'épaisseur qui s'y attache, via les choses et les êtres, était un peu plus réelle ou plus dense qu'ailleurs". Jean-Christophe Bailly


- Columbine
Comment mon fils a-t-il pu tuer ?
de Susan Klebold
Éditions Robert Laffont / 05 octobre 2016


20 avril 1999, lycée de Columbine. Dylan Klebold et Eric Harris tuent douze élèves et un professeur avant de se suicider. Sue, la mère de Dylan, témoigne pour la première fois. Comment imaginer qu'un enfant qu'on a élevé et aimé puisse être responsable d'un tel massacre? Comment, en tant que mère, a-t-on pu rester aveugle à sa dérive? Qu'aurait-on dû faire différemment? Depuis dix-sept ans, Sue Klebold vit avec cette douleur indescriptible et la honte de ce jour tragique ou son fils a ouvert le feu dans son lycée. Elle avait toujours refusé de s'exprimer. Mais la multiplication des tueries dans les écoles américaines ces dernières années l'a incitée à briser ce long silence. Elle livre un témoignage brut et puissant, digne et tout en retenue, pour aider d'autres parents, épargner d'autres enfants. "Comme toutes les mères de Littleton, j'avais prié pour que mon fils soit sain et sauf. Quand j'ai entendu parler de vingt-cinq morts, ma prière n'a plus été la même. Si Dylan blessait ou tuait des gens, il fallait l'arrêter. En tant que mère, c'est la prière la plus difficile que j'aie jamais faite dans le silence de mes pensées. Mais, je l'ai compris à cet instant, la plus grande grâce que je pouvais demander au ciel n'était pas que mon fils soit sain et sauf, mais qu'il soit mort".


- Quatre frères, un ami et la recherche du sens de la vie
de Franklin Servan-Schreiber
Éditions Robert Laffont / 05 octobre 2016


"Avec mes frères, nous avons toujours été unis et solidaires, soudés par les joies de l'enfance et les ambitions de la jeunesse. Lorsque David, l'aîné, l'auteur du best-seller Anticancer, rechute de sa tumeur, toutes nos forces sont mobilisées et nous l'accompagnons jusqu'au bout de son plus grand défi. Il nous avait dit, l'avait écrit: la mort n'est pas injuste. Pourtant, du fond de ma tristesse, confronté à cette disparition trop soudaine bien qu'annoncée, je ne pouvais que m'interroger sur le sens de l'existence: avais-je pleinement vécu? aurais-je des regrets à la fin? Et je me souvins de cette fameuse phrase de Confucius que citait notre frère Émile: "On a deux vies, et la deuxième commence lorsqu'on se rend compte qu'on n'en a qu'une". Je suis alors allé à la rencontre d'un vieil ami de David, Yves, un homme de quatre-vingt-huit ans, d'une expérience de vie admirable doublée d'une profonde sagesse. "C'est un prince", m'avait-on dit. C'est avec lui que j'entrepris cette recherche de sens". Quatre frères, un ami, et la recherche du sens de la vie est un récit bouleversant, un témoignage plein d'espoir et une réflexion à la fois spirituelle et scientifique sur notre quête du bonheur et notre destin commun face aux défis écologiques et technologiques qui s'annoncent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mar 4 Oct - 15:25

- À chaque jour son patient. Journal d'un neuropsychiatre
de Roger Vigouroux
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Roger Vigouroux nous donne accès à son cabinet de consultation. Nous y rencontrons des patients aux prises avec des troubles et des angoisses qui peuvent aussi être les nôtres; nous partageons leurs espoirs et leur tristesse, accompagnons leur médecin dans ses recherches d'explication: pourquoi ce violoniste a-t-il tout oublié sauf la musique? Pourquoi cet employé modèle se retrouve-t-il soudain aphone? Comment aider ce jeune homme à se défaire d'une pathologie familiale? Comment retrouver la raison après un épisode de panique? Avec Roger Vigouroux, la médecine est à visage humain. Sous la forme d'un journal qui relate le quotidien d'un neuropsychiatre, ce livre fait voir la psychiatrie d'une tout autre façon, sans peur ni réticences. Nous nous attachons à ces hommes et à ces femmes, souffrant d'anxiété, de dépression, d'obsession ou de schizophrénie, et qui viennent chercher auprès du psychiatre aide et guérison.


- Dieu est-il mathématicien ?
de Mario Livio
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Le grand mystère des mathématiques est leur stupéfiante adéquation au monde dans lequel nous vivons. Non seulement elles décrivent avec une incroyable précision les phénomènes physiques, mais elles parviennent aussi, via la statistique, à simuler les comportements les plus "humains" qui soient. À cette "déraisonnable efficacité des mathématiques dans l'explication des phénomènes naturels" s'ajoute un autre mystère: comment se fait-il que des raisonnements abstraits, complètement étrangers à notre réalité, finissent toujours par trouver une application? Faut-il en conclure, comme les platoniciens, qu'il existe une réalité mathématique distincte de la nôtre, ou, comme les constructivistes, que les mathématiques progressent et évoluent en fonction de nos besoins? De Pythagore et Euclide à Descartes, de Newton à Einstein, tous les mathématiciens se sont un jour posé cette question. Et l'on est passé d'un "Dieu mathématicien", encore présent chez George Boole, père de la logique mathématique, à un Homo mathematicus façonné par l'évolution et capable d'appréhender le réel avec des outils mathématiques de plus en plus sophistiqués. C'est cette histoire pleine de rebondissements inattendus que raconte Mario Livio, avec force citations surprenantes qui montrent que les mathématiques, loin d'être une activité désincarnée réservée à quelques happy few, procèdent d'une démarche accessible à tous.


- L'impensable hasard. Non-localité, téléportation et autres merveilles quantiques
de Nicolas Gisin
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Explication du monde à très petite échelle, monde peuplé d'atomes et de photons, la physique quantique n'est pas avare de propriétés singulières. À notre échelle, la supraconductivité, les lasers et l'effet tunnel résultent de phénomènes quantiques. Mais cette science a aussi des implications plus fondamentales, qui constituent de véritables défis à la logique ordinaire. La notion d'"intrication", en particulier, explorée depuis une trentaine d'années, mène à l'existence, très contre-intuitive, d'un hasard ubiquitaire, capable de se manifester simultanément en plusieurs endroits de notre univers. Cette stupéfiante "non-localité" n'est pas une abstraction gratuite ou un jeu de l'esprit ; elle a des applications bien concrètes en cryptographie, pour la protection des données financières et médicales, et a permis la démonstration d'une "téléportation quantique" dont les auteurs de science-fiction les plus imaginatifs ont du mal à entrevoir les infinies possibilités. À l'opposé de la littérature ordinaire sur le sujet, ce petit livre ne tente pas de contourner les réelles difficultés logiques imposées par la physique quantique. De "jeu de Bell" en expériences d'intrication quantique, il mène vers une solide compréhension d'un des domaines les plus fascinants de la physique actuelle.


- La guerre est une force qui nous octroie du sens
de Chris Hedges
Éditions Actes Sud / 05 octobre 2016


Ancien correspondant de guerre et auteur de plusieurs essais, Chris Hedges "pense" ici son expérience des conflits armés en Amérique du Sud, dans les Balkans et au Moyen-Orient. Grâce à ses réflexions puissantes, saisissantes, il bouleverse nos idées préconçues et délivre une analyse profonde de l'attrait que la guerre peut exercer sur l'homme. Le sens qu'elle peut donner à la vie est une drogue dure. En relisant les classiques de la littérature sur la guerre et en critiquant ouvertement les positions et décisions de son pays, les États-Unis, Chris Hedges incite à enfin démasquer tous les mythes menant aux conflits armés.


- La mosaïque éclatée. Une histoire du mouvement national palestinien
de Nicolas Dot-Pouillard
Éditions Actes Sud / 05 octobre 2016


Les Accords d'Oslo signés en 1993 par Arafat et Rabin constituent un tournant décisif dans l'histoire du mouvement national palestinien. L'auteur retrace les évolutions sur le terrain depuis cette date en insistant sur les grands débats qui agitent la scène politique en ce qui concerne les frontières entre Israël et la Palestine et les différentes stratégies de résistance proposées par les forces en présence.


- La paix
de Jean-Claude Carrière
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


"Longtemps, nous avons distingué la paix de la guerre. C'était même, souvent, la seule définition que nous donnions de la paix: l'absence de guerre. Depuis une trentaine d'années, nous sommes passés dans un autre type de guerre, une guerre grise, presque anonyme, et même innommable, une guerre qui chasse les habitants de tout un pays vers d'autres terres, lesquelles, prises au dépourvu, ne savent ni les accueillir ni les repousser. Une guerre qui a métamorphosé la paix, au point d'en empêcher toute définition. De là ce livre sur la paix qui va d'Eschyle à Victor Hugo, du 11 Septembre à la Promenade des Anglais, de la paix des étoiles au repos de la tombe, autour de cette notion profondément mystérieuse, cette paix qui nous fait tant de mal et que nous appelons notre souverain bien". J.-C. C.
Un éloge de la paix, un hymne à notre commune humanité.


- La schizophrénie. La reconnaître et la soigner
de Nicolas Franck
Éditions Odile Jacob / 05 octobre 2016


Hallucinations et idées délirantes, discours incohérent, incapacité à entreprendre des actions: l'étrangeté du vécu des personnes schizophrènes, leur difficulté à communiquer ce qu'elles ressentent et à organiser leur existence, rendent la schizophrénie difficile à comprendre. Les connaissances scientifiques se sont développées ces dernières années et permettent aujourd'hui de considérablement améliorer la prise en charge de cette maladie à la fois fréquente et méconnue. Quels sont les différents symptômes de la schizophrénie? Que sait-on de ses causes? Comment soigner et prendre en charge les malades? Quand l'hospitalisation est-elle nécessaire? Quels sont les médicaments et les méthodes thérapeutiques efficaces? Une réinsertion sociale est-elle possible? Que peuvent faire les proches? Ce livre donne, dans un langage clair et accessible à tous publics, les clés permettant de mieux comprendre et mieux aider les personnes atteintes de schizophrénie.


- Les arbres dont je suis fait et autres retours sauvages
de Maurice Chaudière
Éditions Actes Sud / 05 octobre 2016


Ainsi commence Les Arbres dont je suis fait et autres retours sauvages, opuscule où Maurice Chaudière invite le lecteur à opérer le changement de société qu'il appelle de ses vœux pour aller à l'encontre d'une évolution de l'espèce humaine qu'il qualifie de suicidaire. Comment? En retrouvant le sens primitif de notre existence, en regagnant en autonomie et en créativité, en se réappropriant des savoirs oubliés, en se tournant vers la nature pour réapprendre à vivre en harmonie avec elle. Maurice Chaudière a connu plusieurs territoires, plusieurs vies qui ont fait de lui, à plus de quatre-vingt-sept ans, le pédagogue, sculpteur, potier, apiculteur, greffeur et conteur de renom qu'il est aujourd'hui. Il a grandi dans une petite ferme en polyculture, où, dès son enfance, il a vécu au rythme des saisons, observant les plantes et les animaux de son environnement: figuiers, plaqueminiers, amandiers, grenadiers, pigeons, tourterelles, abeilles, congres… Chez lui, on a toujours cueilli et chassé le sauvage, on se nourrit de ce que l'on produit. Dès ses premiers pas, il a découvert la greffe, grandi parmi les animaux de la basse-cour, s'est initié à l'apiculture et aux fondements de l'élevage. Il en garde des savoir-faire précieux, un sens de l'observation aigu et l'art de faire du bon et du beau à partir de ce qu'il a autour de lui.


- Les brutes en blanc
de Martin Winckler
Éditions Flammarion / 05 octobre 2016


L'auteur explique que le mal-être ressenti par les patients face aux médecins est dû à la formation de ces derniers en tant que praticiens et non comme soignants. Il suggère alors comment devrait être la relation entre malade et personnel médical. ©Electre 2016


- Les mots qui nous manquent. Encyclopédie
de Yolande Zauberman et Paulina Spiechowicz
Éditions Calmann Lévy / 05 octobre 2016


C'est en regardant les Indiens nettoyer les vitres le long des façades des gratte-ciels à New York qu'est née l'idée de ce livre. Ils appartiennent à une tribu qui ignore le mot "vertige", sa sensation, le concept même. Les auteurs ont alors eu envie de connaître et de rassembler ces mots qui existent dans d'autres langues et qui n'ont pas d'équivalents dans la langue française. Mais à combien de mots allaient-elles avoir accès? Beaucoup ou très peu? Yolande Zauberman et Paulina Spiechowicz ont alors rencontré des traducteurs, des poètes, des chercheurs. Elles ont fouillé dans les dictionnaires, les livres d'anthropologie ou de géopolitique pour trouver ces mots manquants. Elles ont accédé à un réservoir de mots qui s'est avéré infini. Dans cette petite encyclopédie, les mots sont un voyage, ils tiennent le lecteur en haleine, le font passer par des sentiments, des nuances, des colères qui appartiennent à toutes les géographies. Par leurs mots secrets les autres cultures s'ouvrent à nous. Par exemple, "Wiswas" désigne en arabe une obsession qui tourne dans la tête et n'en veut plus sortir. Prononcer ces deux syllabes partout dans le monde arabe et les regards s'éclairent: on n'est plus tout à fait un étranger. Ce livre répond à un désir que l'on a tous éprouvé: sentir une seconde comment sentent les autres.    


- Les secrets d'un coiffeur de stars
de Laurent Gaudefroy
Éditions Calmann Lévy / 05 octobre 2016


Virtuose du chignon, il a coiffé durant quarante-cinq ans le tout-Paris et les têtes couronnées du monde entier, de la reine Margrethe du Danemark à la princesse Grace de Monaco ou encore la Bégum Salimah Aga Khan. Ambassadeur du chic français, Laurent Gaudefroy a conquis les stars et la jet-set, apportant sa touche glamour aux bals les plus féeriques et aux fêtes somptuaires. Cet artisan du luxe a également participé aux grands défi lés couture de Givenchy et Madame Grès. La baronne Marie-Hélène de Rothschild, Farah Diba, Romy Schneider, Maria Callas, Jackie Kennedy… toutes sont passées entre ses mains expertes et certaines sont restées des clientes fidèles. Comment cet humble fils de boucher normand a-t-il été amené à fréquenter des gens réputés inaccessibles, à être admis dans leur sphère intime et devenir le témoin d'événements fermés au commun des mortels? C'est ce que raconte aujourd'hui Monsieur Laurent, le coiffeur des stars, dans cette formidable success story truffée d'anecdotes inédites.    


- Retour sur l'accord du participe passé
de Martine Rousseau
Éditions Flammarion / 05 octobre 2016


Vingt chapitres pour comprendre toutes les subtilités de la langue française: pléonasmes, langue de bois médiatique, expressions incomprises, anglicismes, féminisation des mots, accord du participé passé... ©Electre 2016


- Rêver large
de François Gabart et Luc le Vaillant
Éditions Stock / 05 octobre 2016


François Gabart est un marin professionnel pressé. Initié à 6 ans, globe flotteur à 10, il a accédé à sa passion en accéléré. Lauréat d'un bac S, mention très bien, il a aussi parfaitement négocié ses études supérieures. Avec une facilité souriante doublée d'un esprit d'entreprise qui font de lui un skipper à part. Avec également, dans le coin de sa tête, l'envie de faire évoluer la voile de compétition et d'inventer de nouveaux bateaux. Vainqueur du Vendée Globe, l'Everest de la voile, en 2013, à l'âge de 29 ans, François Gabart n'a cessé, depuis, de progresser. Refusant de se répéter, il a récemment mis à l'eau un trimaran révolutionnaire de 30 mètres avec lequel il a remporté la Transat anglaise 2016 en attendant d'autres records. Il détonne en cultivant, sous ses allures de faux golden boy, une conscience citoyenne ouverte sur le monde et sur les autres.


- Affaires sensibles. 40 ans d'histoires qui ont secoué la France
de Fabrice Drouelle
Éditions Le Cercle Points / 03 octobre 2016


Les micros dissimulés au Canard enchaîné, le double Goncourt de Romain Gary, l'assassinat du juge Michel, l'affaire Greenpeace, le scandale du Concorde, la prise d'otage de la maternelle de Neuilly, l'affaire OM-VA… Fabrice Drouelle nous fait revivre les événements qui, depuis quarante ans, ont secoué la France et le monde, et qui continuent de nous captiver aujourd'hui. Fabrice Drouelle est journaliste à France Inter. Il produit et présente l'émission "Affaires sensibles" depuis la rentrée 2014.


- Extinctions. Du dinosaure à l'homme
de Charles Frankel
Éditions Du Seuil / 03 octobre 2016


Depuis son éclosion sur Terre, la vie a connu plusieurs crises majeures durant lesquelles la plupart des espèces animales et végétales ont disparu. La plus célèbre de ces "extinctions en masse" est celle des dinosaures et de bien d'autres espèces, il y a 66 millions d'années, qui a ouvert la voie à l'ascension des mammifères et à l'émergence d'Homo sapiens. Ce livre fait le point sur ces grandes extinctions, leurs causes et leurs conséquences, à la lumière des plus récentes découvertes scientifiques. Une nouvelle crise se profile aujourd'hui. Le développement de l'humanité s'est accompagné du massacre de la mégafaune de l'âge glaciaire, et l'essor de notre civilisation entraîne la disparition d'un nombre toujours croissant d'espèces. Parmi les causes identifiées se cumulent la surexploitation des ressources, la destruction et la fragmentation de l'habitat, l'introduction d'espèces invasives et le réchauffement climatique. Qu'en est-il de ce péril planétaire? Quelles sont les espèces déjà éteintes et celles qui sont menacées? Pouvons-nous encore freiner ou inverser la tendance? Et finalement, l'espèce humaine ne risque-t-elle pas, elle aussi, de disparaître?


- J'étais braqueur de banque...; aujourd'hui je suis un homme
de Mohamed Dja-Daouadji et Mohamed Sifaoui
Éditions Du Rocher / 03 octobre 2016


Dès 16 ans, dans la tristement célèbre cité Balzac à Vitry-sur-Seine, où se côtoient braqueurs, receleurs et gros dealers, Mohamed Dja-daouadji commence une "carrière" de délinquant, avant de devenir, à 18 ans, un braqueur de banques. Il réussira plusieurs attaques à main armée et croisera les plus grands noms du milieu, notamment un certain Antonio Ferrara, dit "Nino", qui n'est pas encore connu dans les années 90. Mohamed l'initie alors et le forme aux braquos avant que leurs chemins ne se séparent en prison. Mohamed, lui, ne s'enfuira pas et purgera sa peine. Condamné à dix ans de prison, il en passera huit derrière les barreaux. À sa sortie, la réinsertion est douloureuse, et il sombre dans l'alcoolisme avant de se reconstruire. Aujourd'hui Mohamed a 45 ans et, avec ce livre témoignage, il veut raconter son parcours pour donner à réfléchir, dit-il, "à tous ces jeunes qui sont en train de gâcher leur vie", partager son histoire pour les dissuader de commettre les mêmes erreurs.


- Les insurgés de la pauvreté
de André Bonet et Michel Bolasell
Éditions Philippe Rey / 03 octobre 2016


La situation de pauvreté ne peut être réduit au simple volet monétaire: le pauvre est d'abord celui qu'on n'écoute pas, qui vit dépourvu de travail, souvent de famille, d'affectivité. Il est l'exclu de la relation humaine. Comment et pourquoi, depuis des siècles, tant de personnes ont-elles choisi de consacrer leur vie à venir en aide aux démunis et à diminuer leur souffrance? Depuis les pionniers que furent François d'Assise, Vincent de Paul, Jeanne Jugan et Benoît Labre, jusqu'aux contemporains tels que Dom Helder Camara, Pedro de Madagascar, Julien Lauprêtre, Muhammad Yunus, Coluche, Bill Gates ou le pape François, voici une véritable chaîne de fraternité qui s'est ainsi instaurée au cours des siècles. Hommes et femmes, croyants ou incroyants, connus et méconnus, issus de différents milieux et des cinq continents, ces insurgés de la pauvreté sont ici décrits dans leurs engagements. Destins exceptionnels de courage et d'altruisme, à méditer pour nous reprendre à espérer. Car, comme l'écrit Jean-Christophe Rufin en préface à cet ouvrage: "Il reste encore beaucoup à inventer, à tenter, à partager".


- Relire la Révolution
de Jean-Claude Milner
Éditions Verdier / 03 octobre 2016


On recommence de s'interroger sur la révolution. Le vocable vient du passé, mais il est temps de le ressaisir à la lumière du présent. Impossible de ne pas commencer par la Révolution française. Impossible de ne pas continuer par la révolution soviétique et la révolution chinoise. Sauf qu'il faut bien réveiller les somnambules: si elles sont des révolutions, alors la Révolution française n'en est pas une. Si la Révolution française est une révolution, alors elles n'en sont pas. Car les droits de l'homme existent ; ce sont les droits du corps parlant. La Terreur aussi a eu lieu. Pour opposées que soient ces deux mémoires, chacune permet d'interpréter l'autre. La Révolution française se situe à leur intersection. De ce fait, elle a approché le réel de la politique. À quoi les autres ont substitué la grise réalité de la prise de pouvoir. Ce que nous voyons du XXIe siècle permet de redéfinir les droits du corps; la révolution, relue, permet de comprendre ce qu'il nous est permis d'espérer.


- Flic
de Michel Neyret
Éditions Plon / 01 octobre 2016


Pendant vingt ans, Michel Neyret a été un grand flic. Chasseur dans l'âme, il a traqué les voyous avec l'instinct d'un pisteur. Braquages, casses, prises d'otages, trafics, il a tout vu, tout combattu à Lyon, plaque tournante de la voyoucratie. Sur le terrain, Michel Neyret a servi avec honneur et efficacité. Il a même gagné le respect de truands qu'il a fait tomber: ceux-ci, condamnés, comprenaient les règles du jeu. Puis le jeu a changé: les banques n'ont plus eu de cash, la came a tout envahi, les filières se sont adaptées. Les mentalités se sont perdues, les frontières se sont brouillées. Après une carrière exceptionnelle dans la rue et dans l'action, Michel Neyret a accepté le poste de directeur-adjoint interrégional de la police judiciaire de Lyon. Et là, il n'était plus au contact. Les maffieux en ont profité. Il espérait les utiliser comme indicateurs, mais les choses ont dérapé. Résultat: du jour au lendemain, Michel Neyret a été destitué, renvoyé de la police, inculpé, honni. Il s'est retrouvé de l'autre côté de la barrière. Méritait-il pareil traitement? A-t-il changé? Est-il tombé dans un piège? Devant une situation qui le dépasse, sans nier ses erreurs, ce grand serviteur de l'État livre aujourd'hui sa vérité.


- L’Édit de Nantes
de Bernard Cottret
Éditions Perrin / 01 octobre 2016


En avril 1598, Henri IV ratifie le célèbre édit de Nantes qui met fin à plus de trente ans de guerres civiles. Ce texte fondateur règle pour près d'un siècle les rapports entre catholiques et protestants, jusqu'à sa révocation par Louis XIV en 1685. Il serait pourtant anachronique de voir dans l'édit de Nantes la charte du protestantisme français, car "tolérance", alors, n'a pas le même sens qu'aujourd'hui. Il s'agit bien plutôt d'un compromis inégal, qui vise au "vivre ensemble" en permettant sur un même territoire la coexistence officielle de deux Églises opposées, mais aussi de deux cultures. À l'heure où les religions sont redevenues des marqueurs d'identité, la lecture de ce texte, qui prêche la fin des conflits religieux, est particulièrement salutaire.


- Dix ans de liberté
de Natascha Kampusch
Éditions JC Lattès / 28 septembre 2016


Le 23 août 2006, l’un des pires enlèvements de ces dernières décennies prend fin. Natascha Kampusch réussit à s’enfuir de la cave dans laquelle elle était retenue prisonnière depuis huit années. Dans un récit saisissant, 3096 Jours, elle a raconté son effroyable calvaire. Dix ans plus tard, elle nous livre un aperçu de son retour à la liberté: ses expériences, les plus douloureuses comme les plus belles, ses rêves et ses cauchemars, son investissement dans des projets humanitaires (notamment au Sri Lanka) et son engagement auprès de jeunes eux aussi blessés par la vie. Peut-on s’affranchir d’un passé aussi terrible? Comment trouver la force de se reconstruire après un tel traumatisme?


- L'incroyable histoire du Canard Enchaîné
de Didier Convard et Pascal Magnat
Éditions Les Arènes / 28 septembre 2016


Il est né de la boue et du sang des tranchées de 14/18. Dès son premier numéro, c’était déjà un vilain petit Canard, insolent, anticlérical et frondeur. Cent ans qu’il a pris l’habitude de distribuer ses coups de bec dans le ventre replet des industriels et banquiers, des pousse-au-crime, des va-t-en-guerre et autres ganaches de tout poil… Cent ans qu’il enquête dans le marigot des affairistes et des combinards de la politique. Cent ans que le Canard sauvegarde sa liberté et brave la censure, sans publicité. Un seul mot d’ordre: l’humour. L’incroyable aventure du Canard Enchaîné méritait cette tendre BD hommage, truffée d’anecdotes, de rires et de révélations hebdomadaires.    


- La belle histoire des Tuileries
de Juliette Glikman
Éditions Flammarion / 28 septembre 2016


Une histoire des Tuileries, de son palais et de ses jardins, depuis le rêve formé par Catherine de Médicis en 1564 d'en faire un haut lieu parisien, jusqu'aux heures sombres de la Commune. ©Electre 2016


- La fin du couple
de Marcela Iacub
Éditions Stock / 28 septembre 2016


Le couple est-il en train de disparaître? Le nombre de divorces, la baisse de la conjugalité, les plaintes pour violences conjugales sont les indicateurs de la fin d'une institution que nous prenons pour naturelle et éternelle, et non pas le prix à payer pour notre liberté amoureuse. Voilà l'hypothèse de cet essai savant et surprenant qui ne se contente pas de montrer la fin d'un monde et ses tristes lendemains de solitude mais s'efforce d'en rechercher les alternatives. Si le couple se meurt par la manière dont le sexe a été modelé par les institutions depuis deux siècles, ne devrions-nous pas le reconcevoir? En s'appuyant sur la théorie de la philanthropie sexuelle de Charles Fourier, Marcela Iacub montre que cette activité loin de nous séparer pourrait devenir le socle d'une nouvelle sociabilité susceptible de remplacer le couple actuel et l'ensemble des liens qui nous attachent aux autres.


- Le français qui a sauvé Londres
de Georges Martelli
Éditions Les Arènes / 28 septembre 2016


C'est l'histoire d'un résistant hors du commun, Michel Hollard, reconnu en Angleterre et en Suisse, mais absent de notre mémoire collective. C'est l'histoire d'un réseau de renseignements d'une centaine d'agents, recrutés entre 1941 et 1944 par cet ingénieur et père de famille, intrépide et méthodique, qui a traversé 98 fois clandestinement la frontière franco-suisse avant d'être dénoncé, arrêté, torturé, déporté, puis libéré à la fin de la guerre. C'est l'histoire de sa découverte des bases de lancement des missiles V1, la redoutable arme secrète des Allemands pour détruire Londres. Et le récit audacieux de l'une des plus incroyables opérations de renseignement de la guerre. C'est l'histoire d'un livre miraculeux, écrit par un journaliste anglais en étroite collaboration avec ce héros méconnu. Publié à une époque où la mémoire des événements était encore fraîche, ce texte plein de force est plus prenant qu'un roman d'aventure. Depuis plus de 60 ans, il a connu une vie souterraine, circulant de main en main. Le voici.


- Les nouveaux parrains de Marseille
de Xavier Monnier
Éditions Fayard / 28 septembre 2016


La nuit tombe sur la cité Bassens. Ce 2 avril 2016, l’alimentation générale a gardé ses portes ouvertes, pour retransmettre le classico du football espagnol, FC Barcelone-Real Madrid. Les cris des supporters résonnent encore quand des rafales d’armes automatiques déchirent la nuit. Il est 22 heures, le match n’est pas achevé mais trois hommes viennent de rendre leur dernier souffle, portant à dix le nombre de victimes de règlements de compte à Marseille depuis janvier. En dépit des promesses politiques, des coups de filets anti-drogue, des opérations mains propres dans les collectivités, de l’arrestation en 2010 de Bernard Barresi et des frères Bengler, les criminels les plus redoutés de la ville, les démons de Marseille s’agitent encore. Et la cité ploie sous ce qu’il convient bien d’appeler une emprise mafieuse. Les anciens Parrains n’ont pas disparu. Ils ont seulement laissé grandir une nouvelle génération, que les pouvoirs publics n’ont pas voulu voir venir. Le Milieu a changé de têtes, il n’a pas changé de système. Trafic de drogues, rackets, armes, blanchiment, mainmise sur les marchés et les emplois publics. Des mêmes outils pour un objectif identique: dominer la ville, ses capitaux, sa politique. Dans cette enquête magistrale, Xavier Monnier revient sur un siècle d’emprise mafieuse. Des anciens au nouveaux Parrains, de Gaston Deferre aux Campanella, en passant par les nourrices des quartiers Nord, ce livre est une preuve terrifiante du pouvoir parallèle qui domine Marseille, face auquel l’État brille par son impuissance et son aveuglement.


- Liberté, quand tu nous tiens...
de Françoise Seligmann
Éditions Fayard / 28 septembre 2016


Résistante, journaliste, sénateur, Françoise Seligmann fut une femme d’action. Sa vie, depuis la Libération jusqu’aux instances de la direction du PS et de la Ligue des droits de l’homme, a été placée sous le signe de la solidarité. Dans une France occupée, elle nous raconte un quotidien tissé de mille actes accomplis par des héros modestes, trop rarement évoqués, l’angoisse de la clandestinité, la tragédie d’une rafle à Marseille, la question, lancinante, de la résistance à la torture, mais aussi l’euphorie de la Libération de Paris, les déceptions devant le retour des collaborateurs, etc. Au détour du récit, on croise aussi bien André Malraux ou Albert Camus que l’Abbé Pierre, Helena Rubinstein, François Mitterrand ou Pierre Mendès France. Cette autobiographie d’une authentique militante constitue un vibrant hommage à l’engagement individuel au sein de causes collectives.


- Quelles valeurs partager et transmettre aujourd'hui ?
de Abdennour Bidar
Éditions Albin Michel / 28 septembre 2016


Dans une France devenue multiculturelle, rien ne paraît désormais plus difficile que de se rassembler autour d'un "bien commun" moral, politique et spirituel. Quelles valeurs pour nous réunir? La perplexité se concentre au niveau de notre école: si un enseignement moral et civique (EMC), quelle définition donner au terme de "morale"?  En s'interrogeant sur trente valeurs essentielles, Abdennour Bidar, l'auteur de Plaidoyer pour la Fraternité, montre que les différents héritages humanistes d'Orient et d'Occident, qu'ils soient littéraires, philosophiques ou religieux, nous apportent de précieux éléments de réponse relatifs aux grandes interrogations de la condition humaine: Qu'est-ce qu'être fraternel? Exprimer sa compassion? Être juste? Agir avec droiture? S'efforcer de pardonner? Se montrer courageux? Faire preuve d'esprit critique? Cultiver le sens du beau? Grandir en humanité?  Autant de sujets de méditation personnelle et collective sur lesquels chacune des cultures de la planète apporte sa lumière propre. Ensemble, ces "Lumières du monde" contribuent à un véritable patrimoine de valeurs à partager, et esquissent un humanisme universel à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Ven 23 Sep - 15:03

- Ce qu'on entend dans les chansons
Des berceuses aux grands succès du répertoire français
de Bénédicte Hureau et André Hussenet
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


Saviez-vous qu'avant d'être abandonnée aux enfants, Le Roi Dagobert était une chanson politique dirigée contre Louis XVI, réputé poltron et cocu? Ou encore qu'Au clair de la lune était en réalité une chanson érotique ? Derrière Le Temps des cerises, Les Feuilles mortes, comme les plus grands succès de Gainsbourg, Trenet, Barbara ou Anne Sylvestre, Serge Hureau et Olivier Hussenet débusquent les sens et sous-entendus les plus insoupçonnés. Des airs qui ont bercé notre jeunesse aux tubes, en passant par les classiques du music-hall ou les refrains rares et oubliés, ils revisitent avec fraîcheur et originalité le patrimoine de la chanson française, lui donnant un bon coup de jeune.


- Chasser les juifs pour régner
de Juliette Sibon
Éditions Perrin / 22 septembre 2016


De Philippe Auguste (en 1182) à Louis XII (en 1501), les rois de France ont chassé puis rappelé les juifs à plusieurs reprises, semblant hésiter sur le sort qu'il fallait leur réserver dans le royaume. Les intellectuels chrétiens développaient une argumentation de plus en plus violente face au judaïsme, religion jugée fausse et inférieure, mais concevaient le maintien des juifs en chrétienté, et le pape se portait garant de leur sécurité. Ces faits, pourtant au cœur de la genèse de l'État moderne au Moyen Âge, demeurent largement méconnus et sont souvent laissés de côté par les médiévistes. Retrouver le fil des événements, cerner la volonté politique des décideurs au-delà de leur détestation personnelle des juifs et de l'anti-judaïsme dominant dans la société chrétienne, saisir le point de vue des intellectuels et le sentiment des sujets chrétiens, tenter de comprendre comment les victimes réagissaient et, finalement, inscrire l'histoire particulière des juifs dans l'histoire générale du royaume de France au temps des derniers Capétiens et des premiers Valois, telles sont les ambitions de ce livre.


- First ladies
de Nicole Bacharan
Éditions Perrin / 22 septembre 2016


On les relègue habituellement à l'arrière-plan, derrière la figure charismatique de leur mari président. Seconds rôles, les First Ladies? Allons donc. Dès les origines, les Premières Dames américaines ont exercé dans l'ombre une influence bien plus grande qu'on ne le croit. Plus encore: elles incarnent la longue marche des femmes vers l'égalité et le pouvoir. Voici Martha Washington, qui forge les symboles d'une nation dans les limbes; Abigail Adams, intellectuelle et féministe bien avant l'heure; la belle Dolly Madison, qui résiste dans la capitale en flammes. Suivent l'intrigante Mary Lincoln, qui parade en impératrice; Eleanor Roosevelt, l'infatigable activiste; Jackie Kennedy, la star irrésistible, que l'on redécouvre ici dans un rôle inédit de ministre de la Culture et de diplomate; Nancy Reagan, l'amoureuse à la main de fer; Michelle Obama, qui met en scène l'égalité raciale; enfin, l'ambitieuse, l'inébranlable, l'insubmersible Hillary Clinton, qui veut parachever la conquête en devenant présidente. À partir d'une riche documentation, souvent inédite, les auteurs racontent avec passion le destin des dix First Ladies qui ont le plus marqué l'Histoire, et nous offrent la galerie complète de celles qui se sont succédé à la Maison Blanche. Les aventures de ces femmes d'exception nous en disent beaucoup sur l'évolution du couple et de la condition féminine. Elles nous révèlent aussi la face secrète du pouvoir où se mêlent intimement la politique et l'amour.


- Je t'aime, moi non plus. Les amours de la chanson française et du rock
de Yves Bigot
Éditions Don Quichotte / 22 septembre 2016


Tous les chanteurs français depuis les années 1960 sont à la fois les enfants de Brassens et des Beatles. Je t'aime, moi non plus chronique les conséquences pour eux de cette double paternité, souvent antinomique. Récit de 50 ans de chansons en France. Depuis le début des années soixante, tous les chanteurs, et les groupes, français sont les enfants croisés de la chanson française et du rock, de Brassens et de Dylan, de Brel et des Beatles, de Ferré et de Hendrix. Qu'ils veuillent et le reconnaissent ou non. C'est cette dualité, cette double paternité écrasante, que le livre d'Yves Bigot analyse, explore, constate et commente, le plus souvent en compagnie des artistes concernés. De Gainsbourg (le premier des Modernes) et Nougaro (le dernier des Classiques) à Renaud et Goldman, si chers au c(h)œur des Français, ce premier volume passe en revue les carrières et les contributions, les tourments parfois, de nos pionniers du rock (Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Dick Rivers), nos amateurs de rhythm'n'blues (Nino Ferrer), nos beatniks (Hugues Aufray, Antoine, Le Forestier, Charlebois, Polnareff), nos dandys (Ronnie Bird, Christophe, Dutronc), nos égéries (Sylvie Vartan, Françoise Hardy), nos singers-songwriters à l'américaine (Yves Simon, Véronique Sanson), nos romantiques (Julien Clerc, William Sheller), nos rebelles (Higelin, Lavilliers), nos fans de pop (Laurent Voulzy, Il Était Une Fois), nos irréductibles (Bashung, Murat, Manset), sans oublier Adamo et Souchon, et jusqu'aux Américains de Paris (Joe Dassin, Mort Shuman). Ce faisant, Je t'aime, moi non plus rappelle le dialogue parfois musclé, souvent antagoniste, mais la plupart du temps fraternel, entre l'auteur, journaliste à Libération, Rolling Stone, Europe 1, France-Inter, pour "Les Enfants du rock" et "Rapido", et ces artistes, dont il a produit certains à Fnac Music et Mercury, lorsque la question de savoir qui était rock et ne l'était pas était véritablement existentielle.


- L'art de la ponctuation: le point, la virgule et autres signes fort utiles
de Olivier Houdart
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


"S'il existait un Top 10 de la ponctuation selon la fréquence de chaque signe dans les imprimés, le point-virgule arriverait, et de loin, en queue du peloton. Force est de constater qu'il n'a pas le vent en poupe et fait partie, comme l'imparfait du subjonctif et le passé simple, des finesses menacées par l'appauvrissement de l'expression écrite. Il faut sauver le soldat point-virgule". Comme le dosage des saveurs en cuisine, la ponctuation est un art délicat, qui demande un certain savoir-faire. On l'utilise parfois sans y réfléchir, un peu comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Sur un ton résolument badin, deux correcteurs professionnels proposent une approche décomplexée de cette "petite science" si essentielle à la compréhension d'un texte. Pour apprendre à respirer, à s'interroger ou à s'exclamer à bon escient.


- La résidence
de Kate Andersen Brower
Éditions Michel Lafon / 22 septembre 2016


Les familles présidentielles sont fascinantes car inaccessibles. Rares sont ceux qui peuvent pénétrer leur environnement nimbé de mystère, À travers les voix des majordomes, gouvernantes, fleuristes, cuisiniers et autres employés qui s'occupent des cent trente-deux pièces de la Maison Blanche, ce témoignage unique offre un aperçu inédit de la vie quotidienne au sein de la résidence la plus célèbre du monde. Pour la première fois, ses employés racontent leur travail hors du commun au fil d'années de dévotion. Des Kennedy aux Obama, ils nous font traverser avec humilité et tendresse crises personnelles ou diplomatiques, moments de deuil ou de joie intense. Des anecdotes irrésistibles, drôles et émouvantes qui nous plongent, tout en élégance et retenue, dans les coulisses des événements les plus importants de l'histoire américaine.


- Les chaussettes de l'archiduchesse et autres défis de la prononciation
de Julos Beaucarne
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


Dans ce recueil, les "virelangues" virevoltent entre sages comptines et allitérations coquines, grande poésie et mots d'esprit. Ces "phrases à délier la langue" composent, dans une délicieuse cacophonie, un petit inventaire de zézaiements, zozotements et autres bégaiements chers à Devos, Gainsbourg, Racine, Ferré et à tous les amoureux anonymes de la langue et de ses défis.


- Les grandes affaires d'espionnage de la Ve République
de Dominique Lormier
Éditions First / 22 septembre 2016


Juillet 1985: les Français apprennent stupéfaits que deux agents de la DGSE ont été arrêtés en Nouvelle Zélande, pour leur implication dans le sabotage en rade d'Auckland du Rainbow Warrior, navire amiral de la flotte de l'association écologiste Greenpeace. La destruction du bateau a couté la vie à un homme, un photographe. L'affaire du "Rainbow Warrior" démarre, et Charles Hernu, alors ministre de la défense sera contraint de démissioner. Quelques képis valseront aussi à l'état-major de la DGSE, victimes collatérales d'une décision pourtant prise au plus haut sommet de l'Etat. Mais chut, la raison d'État a ses raisons. Ce n'est là qu'un exemple parmi les 24 affaires d'espionnage auxquelles ce livre s'intéresse: de Ben Barka à Ben Laden, des résaux Foccart à la traque et l'arrestation de Carlos, de l'affaire Farewell à la guerre secrète contre l'islamisme radical, chaque chapitre présente une affaire connue ou moins connue, en mettant à chaque fois en avant des faits nouveaux ou méconnus. Une plongée dans les arcanes les plus sombres et les plus secrètes de la République.


- Les grandes figures catholiques de la France
de François Huguenin
Éditions Perrin / 22 septembre 2016


De Clovis à de Gaulle, le catholicisme constitue la matrice profonde de la France: Saint Louis mourant de la peste à Tunis lors de la huitième croisade; Jeanne d'Arc, la fille du peuple faisant sacrer Charles VII à Reims; Richelieu, cardinal et ministre tenant tête à l'Europe et aux grands; Louis XVI, martyr de la Révolution qui pardonna à ses bourreaux sur l'échafaud. Qu'ils soient monarques, saints, religieux ou laïcs, tous incarnent une part du roman national. Brossés avec sensibilité, ces portraits interrogent la manière dont la foi a façonné l'histoire et ce que signifie être catholique. On découvre ainsi qu'un chrétien peut tout autant faire la guerre, mener une vie dissolue, s'opposer au pape et être avide de pouvoir que pratiquer la vertu, mettre en œuvre la charité évangélique et prôner la paix. Au-delà de ces divergences, la foi constitue un socle commun qui scelle le destin individuel et national de ces hommes et les encourage à accomplir leur mission politique et spirituelle. Des décombres de l'Empire romain à la barbarie nazie, en passant par les drames de la guerre de Cent Ans et des guerres de Religion, François Huguenin retrace l'histoire de la France liée au catholicisme. Loin d'être une mémoire pieuse, les portraits de ces figures catholiques forment l'âme vibrante de la France à l'heure de la sécularisation.


- Les mots que j'aime. En dix mots comme en cent
de Jean-Loup Chiflet
Éditions Le Cercle Points / 22 septembre 2016


Quand on demande à dix écrivains et artistes de choisir leurs dix mots préférés, c'est une porte dérobée qui s'ouvre sur l'imaginaire et l'intimité de chacun. Qu'ils soient drôles, mélancoliques, improbables ou tendres, ces mots révèlent beaucoup du rapport singulier que tous entretiennent avec la langue, sa saveur, ses résonances ou ses fantaisies. Dix auteurs, dix fois dix mots, cent belles déclarations d'amour à la langue française.


- Qui a tué mon médecin ?
de Stéphanie Rohant et Jean-Christophe Seznec
Éditions First / 22 septembre 2016


L'organisation de la médecine a beaucoup évolué au cours de ces dernières années et la situation des médecins n'est plus celle que chacun de nous imagine. Aujourd'hui, le médecin est pris en étau entre la nécessité de se dépasser pour répondre aux besoins de ses patients et le fait de devoir se justifier en permanence auprès des instances administratives. L'hyper administration de notre société et la volonté de contrôle des caisses d'assurance maladie détruisent peu à peu la relation particulière entre le patient et son médecin. Celle-ci devient une relation de "consommation", au lieu d'être une relation humaine. Cette évolution n'est pas sans conséquences pour la population et notre système de santé. Un choix de société s'offre à nous: voulons-nous une médecine administrative et normée ou une médecine humaine, basée sur une relation privilégiée du patient avec son médecin? Ce livre décrit la situation la médecine en France aujourd'hui, et son évolution au cours de la dernière décennie, la dérive de l'organisation des soins à la suite de trop nombreuses lois votées, qui dénotent toutes une méconnaissance du métier de médecin. À partir de nombreux témoignages de patients et de médecins, cet ouvrage expose les problèmes concrets et quotidiens que rencontrent les médecins dans l'exercice de leur pratique et les conséquences dramatiques que cela a en matière de santé publique. Enfin, une femme de médecin partage sa descente aux enfers et celle de son mari, médecin généraliste de province, à la suite de graves accusations de la part d'instances publiques et leur impact sur leur vie de famille et sa pratique médicale.


- Terre noire. L'Holocauste, et pourquoi il peut se répéter
de Timothy Snyder
Éditions Gallimard / 22 septembre 2016


Pour Hitler, l'extermination des "races inférieures", à commencer par la "vermine juive" pour continuer par les Slaves, était étroitement liée à l'indispensable conquête du Lebensraum, "espace vital", mais aussi "habitat" et "niche écologique" pour la race nordique-germanique. La seule écologie saine consistait à éliminer l'ennemi politique, la seule politique saine à en purifier la terre. D'où ce livre original et puissant, qui reprend dans toute son ampleur la genèse et le déroulement de l'extermination des Juifs. Celle-ci ne pouvait se réaliser que si l'Allemagne détruisait d'autres États. Au début, Staline l'a aidé dans cette entreprise, puis l'invasion de l'Union soviétique a créé les conditions autorisant le meurtre de millions de personnes. Les territoires où l'État était détruit devenaient des zones de ténèbres où presque tous les Juifs mouraient. Si certains ont pu néanmoins survivre, c'est grâce à des institutions ressemblant à des États et à quelques rares Justes qui ont aidé des Juifs sans le secours de quiconque au péril de leur vie. En conclusion, l'auteur débouche sur les perspectives d'un renouvellement possible, et même probable, des massacres de masse. La planète change. Avec la fin de la révolution verte, le réchauffement climatique, la pénurie d'eau et d'hydrocarbures, l'avenir laisse prévoir des situations qui rendraient à nouveau plausibles les visions hitlériennes de la vie, de l'espace et du temps. Terre noire, traduction littérale de Black Earth, désigne précisément les riches terres à blé d'Ukraine convoitées par Hitler. Le titre résonne aussi d'un sens plus général, comme une métaphore de ce qui nous attend. Comprendre alors les mécanismes de l'Holocauste est peut-être le moyen et la chance, la dernière, de préserver l'humanité.


- Un siècle d'espionnage russe: une histoire à peine croyable
de Gérard Desmaretz
Éditions Jourdan / 22 septembre 2016


Aucun autre État ne possède un service d'espionnage aussi tentaculaire que celui de la Russie, et l'URSS ne s'est pas dotée du jour au lendemain de sa formidable organisation d'espionnage. Le vent de la perestroïka, la glasnost, la chute du mur de Berlin, la dissolution du KGB: voilà autant d'événements qui auraient pu présager une redistribution des activités d'espionnage soviétique. Pourtant, bien au contraire, les services de contre-espionnage des pays occidentaux ont connu un afflux d'agents des pays de l'Est d'une ampleur inédite. Les Russes ont quitté l'ère soviétique. Un homme comme Vladimir Poutine n'a plus grand chose à voir avec ses prédécesseurs, et encore moins avec le marxisme-léninisme d'antan. Les stratégies d'espionnage sont liées à un modèle générationnel, et l'espion russe actuel a pleinement intégré le XXIe siècle. Rien à voir avec le film "Good Bye Lenin". L'auteur nous fournit les clefs pour comprendre l'espion homo sovieticus et nous présente un véritable panorama des événements marquants qui ont changé le monde et façonné l'espionnage communiste.


- Villa Windsor
Dans la résidence secrète de lady Diana, Dodi Al-Fayed, Wallis Simpson, Edouard VIII et Charles de Gaulle
de Bertil Scali
Éditions Michel Lafon / 22 septembre 2016


Si Lady Diana et Dodi Al-Fayed n'étaient pas morts, cette nuit du 30 août 1997, ils auraient vécu villa Windsor, près de Paris. Quelques heures avant le tragique accident, la princesse et son amant visitent secrètement cet hôtel particulier de Neuilly, là où fleurissent les jardins de Bagatelle. La demeure a déjà accueilli un autre couple de proscrits illustres: le roi d'Angleterre Édouard VIII et Wallis Simpson, une Américaine deux fois divorcée pour qui, le 11 décembre 1936, le souverain décida d'abdiquer afin de devenir simplement le duc de Windsor. Les vies qui se sont succédé ici dessinent une histoire singulière de l'Europe où se croisent Renée Van Cleef, l'héritière de la célèbre maison, Adolf Hitler pour qui le duc de Windsor eut une sympathie qu'il paiera cher, Winston Churchill, Coco Chanel, lord Mountbatten, le prince Charles et, bien sûr, la reine Élisabeth. Sans oublier Charles de Gaulle qui occupa la Villa à la Libération et s'amusa même à y entreposer la voiture du Führer. Quatre-vingts ans après l'abdication d'Édouard VIII, vingt ans après la mort de Lady Di, les derniers témoins, des voisins, des amis de toujours, des employés fidèles des Windsor, ont confié à Bertil Scali leurs souvenirs de cette époque révolue.


- Bourdes de politiques
de Olivier Clodong
Éditions Mazarine / 21 septembre 2016


Les hommes politiques, quels rigolos. Que de ratés, de bévues, d'erreurs grossières. Tout au long de l'année, c'est un festival de gaffes quand les circonstances appellent le plus grand sérieux, de tweets malencontreux, de flagrants délits d'incompétence et de trivialités douteuses. En campagne, tout s'accélère, et les bourdes se ramassent à la pelle: slogans qui dérapent, déclarations décalées ou inappropriées. Les gaffeurs professionnels sont nombreux, vous les connaissez tous, aucun parti n'est épargné, et le phénomène n'est pas que national. Il était grand temps de se payer leur tête. Juste retour des choses que de rire de ceux qui passent leur temps à se se moquer de nous avec leurs promesses et leurs certitudes qu'il faudrait prendre pour argent comptant. Olivier Clodong a sélectionné le meilleur de leurs plantades dans ce livre hilarant.


- Espionnes
de Dalila Kerchouche
Éditions Flammarion / 21 septembre 2016


Une enquête sur les femmes des services de renseignements français à travers les confidences, recueillies pendant un an, d'une cinquantaine d'espionnes: les succès et les difficultés du métier, les missions, le machisme, la vie de famille, le poids du secret... ©Electre 2016


- Sur la plage. Mœurs et coutumes balnéaires (XIXe-XXe siècles)
de Jean-Didier Urbain
Éditions Payot & Rivages / 21 septembre 2016


"Ces corps allongés côte à côte sur les plages, qui font penser à des poulets cuits en série à l'ultraviolet, cachent-ils du moins des cœurs heureux?" (Paul Morand)
La plage? Depuis le XIXe siècle, où le bord de mer est devenu une destination de loisirs, on n'y cherche surtout pas l'aventure ou la découverte, mais du calme, de l'entre-soi, une parenthèse. Même à l'autre bout du monde. Et ce n'est pas le moindre des paradoxes de cette langue de sable toujours plus investie (n'en déplaise au tourisme vert ou culturel) qu'aller à la plage c'est se déplacer pour ne plus bouger. On s'y réfugie. Pourquoi? Et que se joue-t-il de si important en ce lieu vide qui se repeuple le temps d'un été, d'une vacance? Que nous dit la plage de notre société?


- Sur le rêve
de Sigmund Freud
Éditions Payot & Rivages / 21 septembre 2016


"Tous les humains, même les plus normaux, sont capables de rêver". (S. Freud)
Publié en 1901, Sur le rêve offre une synthèse vivante de la monumentale Interprétation des rêves, qui est au cœur de la méthode psychanalytique. En une dizaine de courts chapitres, décryptant plusieurs rêves dont les siens, Freud propose une typologie des rêves, explique leur fonctionnement et le rôle qu'y jouent le désir, la censure et le refoulement. Ce faisant, il aborde divers thèmes comme les rêves des enfants, la créativité du rêve ou la part d'érotisme que recèlent nos rêves, sans oublier d'initier son lecteur à l'art délicat d'interpréter les symboles oniriques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Dim 18 Sep - 10:21

- La plume et le pinceau
L'empreinte de la peinture sur le roman au XIXe siècle
de Anka Muhlstein
Éditions Odile Jacob / 14 septembre 2016


Les grands romanciers du XIXe et du début du XXe siècle, notamment Balzac, Stendhal, les frères Goncourt, Zola, Maupassant et Proust, ont en commun un intérêt passionné pour la peinture, intérêt qui les a tous amenés à inventer de nombreux personnages de peintres, incités à regarder et à écrire en peintres et souvent à se transformer en critiques d'art. Balzac aurait voulu écrire avec les couleurs de Delacroix, Zola, initié à la peinture par Cézanne, son ami d'enfance, s'inspirait de Manet ou de Degas pour décrire ses sujets, et Bergotte, l'écrivain fictif de Proust, meurt en regrettant de ne pas avoir écrit avec l'art de Vermeer. Intriguée par ce trait si caractéristique de la littérature française, Anka Muhlstein s'est attachée à montrer l'union intime de la peinture et de la littérature pendant cette période, facilitée par l'accès, alors unique en Europe, au musée et stimulée par l'étonnante camaraderie d'un groupe d'artistes étroitement unis, prompts à s'encourager les uns les autres.


- Le dictionnaire de ma vie
de Michael Lonsdale
Éditions Kero / 14 septembre 2016


On ne connaissait pas Michael Londsale. Comme jamais auparavant, il se révèle, dans ce dictionnaire très personnel, drôle, émouvant, grave et porteur d'un humanisme d'une très grande richesse. Au fil d'anecdotes vécues, il nous entraîne à la rencontre des plus grandes figures du cinéma, du théâtre. Mystique, il nous ouvre son cœur et son âme pour exprimer sa foi qui a structuré toute sa vie.
Amour: "J'ai vécu un grand chagrin d'amour et ma vie s'en est trouvée très affectée. La personne que j'ai aimée n'était pas libre… je n'ai jamais pu aimer quelqu'un d'autre. C'était elle ou rien et voilà pourquoi, à 85 ans, je suis toujours célibataire. Elle s'appelait Delphine Seyrig".
Guignols: "De Funès était un tyran comme on n'imagine pas. Tout le monde n'était pas dans ses petits papiers. Moi je jouais plutôt avec ce qu'il faisait, du coup on s'est amusés, il était content que je sois à l'aise dans l'impro et m'a félicité".
Vital: "Prier, c'est respirer. La prière est tellement nécessaire dans le monde. C'est une arme dont nous disposons immédiatement, parce que ce n'est pas en allant se bagarrer à coups de poing qu'on va changer quoi que ce soit. Prier c'est se confier à un grand ami".


- Les secrets de vos rêves
de Tobie Nathan
Éditions Odile Jacob / 14 septembre 2016


"Rêver est une chance, un don offert par la nature; se souvenir de ses rêves une bénédiction. J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie. On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve “typique”, mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence". T. N. 
Psychologue hors norme et conteur de génie, Tobie Nathan nous donne ici une méthode rigoureuse pour accéder à nos rêves et des pistes pour les interpréter.


- Marchands d'humains
de Loretta Napoleoni
Éditions Calmann Lévy / 14 septembre 2016


Chaque jour, des milliers de réfugiés tentent de fuir leur pays pour atteindre les côtes méditerranéennes de l'Europe. Ils remettent leur vie entre les mains de ceux qui profitent de l'instabilité: les kidnappeurs, les contrebandiers et les djihadistes. Dans cette enquête sans précédent, fruit du travail d'une décennie, Loretta Napoleoni montre qu'il s'agit d'organisations puissantes et extrêmement complexes, alliances de criminels et de terroristes, devenues riches en contrôlant ce qu'on peut appeler des pipelines humains ou en négociant des rançons aux sommes astronomiques.


- Tour du monde en terres indigènes
de Cécile Benoist et Julien Billaudeau
Éditions Actes Sud / 14 septembre 2016


Les peuples autochtones représentent plus de 370 millions de personnes dans 70 pays. Massaï, Navajos, Inuits, Pygmées, Guaranis... Loin des clichés habituellement répandus, découvrez quelles sont leurs traditions, coutumes, modes de vie et croyances. Un voyage inédit aux quatre coins du monde.


- Correspondance et morceaux choisis
de Léon Bakst
Éditions L'Âge d'Homme / 15 septembre 2016


Déjà connu pour ses talents de portraitiste et de paysagiste, le peintre russe Léon Bakst (1866-1924) s'intéressera, avec un succès grandissant, au théâtre, à l'opéra, à la mode féminine, aux étoffes, aux tissus. Tout lui réussissait. Surtout lorsqu'on comprit, en lisant sa correspondance et ses essais, qu'il maniait la plume avec autant de style et de talent que le pinceau: Léon Bakst était également un authentique écrivain.


- La connerie ne prend pas de vacances ! Perles de touristes
de Françoise Baroni et Florence Roman
Éditions First / 15 septembre 2016


"Finalement, ce que j'aime le plus en vacances, c'est imaginer mes collègues au bureau".
"Les pyramides, quand t'en as vu une, tu les as toutes vues".
"Nous, quand on loue notre mobile-home, on emporte la déco du salon pour se sentir bien chez nous".
À l'aéroport, dans le train, sur la plage ou lors d'une visite guidée, les Français savent se faire remarquer. Avec ces perles de touristes à hurler de rire, vous comprendrez pourquoi les Français ont été élus pires voyageurs du monde.


- Le pendu est mort noyé ! Perles de police et de tribunal
de Marc Hillman et Nathalie Renard
Éditions First / 15 septembre 2016


"L'une des victimes précise qu'elle a trouvé son voisin mort dans un état grave".
"L'homme se décida à dire toute la vérité, qui n'était qu'un tissu de mensonges".
"La femme étendue morte sur le sol ne semblait pas en possession de toutes ses facultés".
"Ma femme dit qu'elle veut me quitter, mais elle ne peut pas me quitter vu que je ne suis jamais là".
Et plus de 400 perles extraites d'authentiques déclarations de justiciables, agrémentées de commentaires des auteurs.


- Salaud d'huissier. Petites histoires d'une profession méconnue
de Patrick Sannino
Éditions Michel Lafon / 15 septembre 2016


"Salaud d'huissier depuis trente-huit ans, j'exerce l'activité probablement la plus vilipendée par la littérature et l'opinion. Après les croque-morts et les agents immobiliers, peut-être…" Écrit par le président de la Chambre nationale des huissiers de justice afin de tordre le cou aux préjugés, ce livre savoureux raconte un quotidien en prise directe avec une réalité sociale qui a pour nom la France. Juriste de proximité, chargé d'exécuter sur le terrain les décisions judiciaires, un huissier voit de tout, qu'il exerce à la ville ou à la campagne. Du dramatique, comme les expulsions ou saisies, au très cocasse, qu'il s'agisse de retrouver un amant caché dans un placard, tirer une vache par la queue pour l'enlever à son propriétaire ou échapper à une moissonneuse-batteuse lancée à pleine vitesse. Une mission de service public qui, pour conquérir le cœur des Français, doit relever le défi de la pédagogie et de la modernisation. Pariant sur les nouvelles technologies comme le numérique afin d'établir des constats plus rapides et économiques, avec notamment l'utilisation de drones, la profession pourrait bien initier une ère nouvelle où sera normalisé et dédramatisé le rapport du citoyen avec l'institution judiciaire.


- Un prof de l'intérieur
de Didier Bouin
Éditions Coëtquen / 16 septembre 2016


Quels diplômes sont nécessaires pour devenir enseignant? Comment se passent la formation, l'année de professeur stagiaire, la titularisation, les affectations, les mutations? Comment s'organise le travail de l'enseignant? Quelles sont les relations entre les acteurs du système éducatif? Quels sont les salaires et les avantages du métier, l'avancement, les opportunités de carrière? Quels sont les risques professionnels encourus par l'enseignant (juridiques, problèmes de santé)? L'orientation des élèves présente-t-elle des dysfonctionnements? Voici quelques-unes des questions auxquelles répond Didier Bouin, professeur de collège. Après plusieurs années dans l'industrie, il a choisi de changer de voie et d'entrer dans l'Éducation nationale. Il compare ces deux mondes et présente le métier de professeur, les modalités d'accès à cette profession, les missions et ses difficultés. Cet ouvrage s'adresse aux acteurs du système éducatif, aux futurs enseignants, comme aux non-enseignants, dont les parents d'élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mar 13 Sep - 11:18

- 17 femmes prix Nobel de sciences
de Hélène Merle-Béral
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


À ce jour, seules 17 femmes ont vu leurs travaux scientifiques couronnés par le prix Nobel. Marie Curie fut la première, en 1903 et 1911, suivie de sa fille Irène Joliot-Curie en 1935, mais les autres restent dans l'ombre. On connaît les biologistes Françoise Barré-Sinoussi, primée en 2008, Barbara McClintock (1983) et Rita Levi-Montalcini (1986), mais qui a entendu parler de Linda Buck, d'Ada Yonath, d'Elizabeth Blackburn ou de You you Tu? Ce livre vient éclairer les trajectoires, souvent surprenantes, de ces femmes qui sont parvenues à l'excellence dans un milieu qui fut et reste en grande partie masculin. D'où tiennent-elles leur curiosité? Comment ont-elles concilié recherche et vie de famille? Comment ont-elles été accueillies par le milieu scientifique? Cette très vivante série de biographies dresse un tableau de la diversité des origines sociales et des caractères, avec cependant comme points communs une farouche indépendance d'esprit et une persévérance à toute épreuve. Le tableau scientifique n'est pas moins varié, du noyau atomique aux ribosomes et aux gènes sauteurs, même si l'on ne trouve que trois "Nobelles" dans le domaine de la physique. L'occasion de réfléchir à l'importance culturelle et sociale du genre dans la recherche scientifique. La vieille maxime "Les esprits n'ont pas de sexe" ne cesse décidément de se vérifier.


- 100 Paris en un
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Cosmopolite, littéraire, souterrain, bucolique, superstitieux, érotique… Il existe autant de Paris que d'angles sous lesquels regarder la ville. À travers 100 thèmes hétéroclites, Dominique Lesbros nous entraîne dans des passages au charme désuet ou au fond de jardins cachés, nous fait découvrir en images des enseignes d'un autre âge, des œuvres d'art insolites et une foule de détails ignorés des passants… Des petits riens qui en disent souvent long quand ils révèlent l'âme et l'histoire de la ville.


- Confidences d'un procureur général
de François Falletti
Éditions Michel Lafon / Septembre 2016


Procureur général de Paris de janvier 2010 à juin 2015, ayant eu sous son autorité quatre cents magistrats, François Felletti, affranchi de son obligation de réserve, livre un témoignage rare sur une fonction méconnue et pourtant essentielle de notre système judiciaire. Cet homme à la droiture exemplaire, qui s'est battu contre les pressions politiques et les intrigues de palais, souligne notamment les défis que doit relever une justice exsangue alors même que la France connaît une vague d'attentats sans précédent. Lui qui fut au cœur du dispositif antiterroriste offre un éclairage inédit sur les actions d'envergure menées par la justice et la police à la suite des drames sanglants qui ont endeuillé les années 2015 et 2016. Il s'interroge également sur les moyens à mettre en œuvre pour espérer éradiquer ce fléau.


- Dans la forêt
de Sophie Bordet
Éditions Gallimard Jeunesse / Septembre 2016


Comment calculer l'âge d'un arbre? Et comment calculer sa hauteur? Combien fallait-il de chênes pour construire un grand navire de guerre au 17e siècle? Quel est le travail du bûcheron, du garde forestier et de l'ouvrier sylviculteur? Est-ce que la mésange zinzinule, jacasse ou fredonne? Ce livre d'activités vous fera découvrir plein de choses sur la forêt, son histoire, son exploitation par l'homme. On apprend à mieux connaître les arbres pour mieux les protéger, mais on le fait également en s'amusant grâce aux jeux (avec autocollants) et aux quiz. À vous de jouer.


- Dire, ne pas dire
de L'Académie Française
Éditions Philippe Rey / Septembre 2016


Dit-on se revendiquer ou se réclamer d'une longue tradition? Se départit-on de son calme ou s'en départ-on? Il est de nature protectrice ou protecteur? Enjoindre quelqu'un ou à quelqu'un? Comment féminiser les noms de métier? Comment accorder les adjectifs de couleur? Que faire de ces tics de langage qui nous ont envahis: positiver, de manière à ce que, rapport à, poser problème? Et les anglicismes: switcher, hot spot, biopic, matcher, par quoi les remplacer? À toutes ces interrogations, les académiciens et les linguistes du Quai Conti apportent des réponses claires et passionnantes. Plus de 150 emplois fautifs, abus de sens, néologismes ou anglicismes sont ici exposés et commentés à travers des cas concrets et quotidiens. Un précieux ouvrage, un vif hommage à l'intelligence et aux subtilités de la langue française.


- Du voisinage. Réflexions sur la coexistence humaine
de Hélène L'Heuillet
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Faute de terre en friche, d'île déserte ou de territoire vierge à habiter, plus rien ne sépare aujourd'hui les hommes. Nous sommes donc tous voisins. Figure actuelle de l'altérité, le voisin n'est pas l'ami. On accueille l'ami chez soi tandis que l'on aborde le voisin sur le pas de sa porte. Le voisin n'est pas non plus le prochain, mais il l'a supplanté dans nos sociétés sécularisées. Il peut même devenir l'ennemi: au mieux, il n'inspire que froide indifférence, au pire, il suscite le déchaînement de la plus extrême violence. Le voisinage est un lien par le lieu. Nous ne nous comportons pas de la même manière selon que nous avons affaire à un voisin d'en face, un voisin d'à côté, un voisin d'en haut ou un voisin d'en bas. Savoir comment vivre et interagir avec son voisin sans tomber dans les pièges ravageurs du face-à-face constitue le principal défi d'une éthique du voisinage nécessaire dans une société de masse où, serrés les uns contre les autres, nous devons trouver le moyen de coexister.  


- Fastes et rayonnement du second empire
de Françoise Ravelle
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Dans tous les domaines, mode, architecture, arts décoratifs, sculpture, musique…, le Second Empire imprime sa marque, magnifiant l'opulence, pastichant et mélangeant les styles du passé comme ceux d'un Orient lointain ou proche. Cette volonté de tout embrasser dit l'appétit d'une bourgeoisie triomphante et son plaisir non dissimulé de s'approprier des styles auxquels les rois de France ont attaché leur nom. Mais, au-delà d'une quête de légitimité historique et du souci de paraître, c'est aussi une part intime et rêveuse qui se manifeste, trouvant de nouveaux modes d'expression dans la manière de se vêtir, de se loger ou d'aménager son intérieur.


- L'académie d'Arles
de Marc Heijmans
Éditions Buchet Chastel / Septembre 2016


Fondée en 1666 par huit gentilshommes pour œuvrer à la pureté de la langue française, l'Académie royale d'Arles reçoit en 1668 les premières lettres patentes accordées par le roi à une académie de province. Ses membres entretiennent des relations parfois étroites avec les seigneurs qui côtoient Louis XIV. Ils entrecroisent leur savoir, tissent des réseaux, favorisant un échange culturel entre la cité provinciale et cette République des lettres qui s'annonce triomphante. Pour maintes raisons, l'Académie disparaît dans les premières décennies du XVIIIe siècle. Elle renaît en 1941, sous le nom d'Académie régionale d'Arles, pour devenir en 1945 l'Académie d'Arles. Elle a connu bien des vicissitudes; entre mythe et réalité, son parcours reste encore à explorer, tant il est riche des relations qu'elle a nouées avec la cité arlésienne. Composée de 30 membres résidants, élus à vie et représentant toutes les disciplines du savoir, et ouverte à tous, elle poursuit sa quête d'une culture pacificatrice, tournée à la fois sur le passé et l'avenir.


- L'empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+
de Raphael Garrigos et Isabelle Roberts
Éditions Du Seuil / Septembre 2016


Il a déjà fixé la date, le 17 février 2022, Vincent Bolloré léguera sa petite épicerie à sa dynastie. Du transport et de la logistique, du fioul et des batteries électriques, du plastique et des palmiers en Afrique. Et Havas. Et Vivendi. Et Canal+. Depuis l'été 2015, l'homme d'affaires mène un raid sur le groupe crypté dont il a viré la quasi-totalité des dirigeants. Désormais, Vincent Bolloré fait sa loi à Canal+, et ça ne fait que commencer. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, connus aussi sous le nom des Garriberts, racontent avec humour et acuité le feuilleton de ce jeu de massacre. Ayant couvert les médias pendant 15 ans pour le journal Libération, ils ont une connaissance intime de ce milieu, et ont eu accès privilégié à des sources qui n'ont pas l'habitude de parler. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts dirigeaient la rubrique "Écrans-Médias" à Libération, où ils ont vu naître des Hanouna et disparaître des PPDA, s'émietter les audiences et valser les patrons de chaînes. Ils font partie des fondateurs du site Les Jours, lancé en février 2016, où ils continuent de suivre la télé et les médias, et bientôt la politique.


- L'étonnant pouvoir de la musique
de Marie-Noëlle Vidal
Éditions Du Palio / Septembre 2016


Le silence n'existe pas. À nous de l'inventer, à nous de tendre l'oreille. De l'atome au cosmos, l'univers en expansion est volubile à profusion, imprévisible et tumultueux. Comment le mettre sur pause pour mieux l'analyser le comprendre, le suspendre, pour mieux nous entendre, nous accorder? Luthier, compositeur, roi du numérique, mélomane, musicien, pédagogue, moine, chaman, thérapeute ou simple mortel sous ma douche, je tiens ma réponse: je fredonne. Attention, ce fredon est magique, il danse au rythme du cour l'alternance du jour et de la nuit. Il est fragile, il ne tient qu'à un souffle, mais il est universel. Il incarne la pensée et l'émotion et ne s'encombre ni des frontières, ni du temps qui passe.


- La société du paraître
de Jean-François Amadieu
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


Le fond de la salle, est-ce ce qui nous attend encore aujourd'hui dans un restaurant chic si nous ne sommes pas jugé assez beau? Un décolleté plongeant, des hauts talons et une taille 36: est-ce toujours un atout pour réussir un entretien d'embauche? Le chômage: est-ce vraiment ce qui nous guette si nous perdons notre emploi après 50 ans? Plus d'argent: est-ce, à compétences égales, nécessairement ce que gagnera un homme sportif par rapport à un quadragénaire en surpoids? Il était inévitable que le culte de la beauté, de la minceur ou de la jeunesse finisse par provoquer des refus et des réactions dans l'opinion publique. Allons-nous enfin être libérés de la tyrannie des apparences?


- La tolérance expliquée à tous
de Roger-Pol Droit
Éditions Du Seuil / Septembre 2016


Nous sommes tous différents. Nos croyances ne sont pas les mêmes, nos choix politiques non plus. Alimentation, vêtements, préférences, habitudes nous distinguent. De fait, nous ne serons jamais tous d'accord. Et c'est bien pour cela que la tolérance est indispensable: elle évite que nos désaccords se transforment en affrontements et en guerres. D'où vient cette idée? Quelle est son histoire? Quels sont ses points faibles, ses forces, ses limites? Faut-il tout tolérer? En répondant à ces questions de manière claire et accessible, Roger-Pol Droit donne finalement à comprendre qu'il revient à chacun d'entre nous aujourd'hui, jour par jour, heure par heure, de contribuer à construire la tolérance.


- Le dictionnaire de ma vie
de Claude Lelouch
Éditions Kero / Septembre 2016


Claude Lelouch est un amoureux. À 78 ans, il nous dit sa passion pour les femmes, le cinéma et la vie. Très librement, il nous raconte ses tournages, mais, aussi, les secrets et les caprices des actrices et acteurs qu'il a mis en scène. Très simplement, il nous révèle l'alchimie du style Lelouch, celui qui donne toutes ses chances à l'instant présent, à la spontanéité et à l'improvisation. Ce dictionnaire, "Lelouchissime", est une leçon de vie et de cinéma. Pas de doute, Claude Lelouch appartient, d'ores et déjà, au panthéon du cinéma français.
FEMMES: "L'adultère est un sport de haut niveau réservé à des funambules. Il faut vraiment être très fort, surtout lorsque l'on n'a pas de mémoire… Moi, j'ai été lamentable".
POLITIQUE: "J'ai toujours été un homme du centre. Je veux me laisser la possibilité de prendre les bonnes idées là où elles se trouvent, et elles se trouvent partout. À gauche comme à droite".
VIE: "J'aime le suspens, j'aime les surprises, je ne demande pas à l'ouvreuse de me raconter la fin du film: je crois à la force du présent comme seule valeur sûre de la vie".
Claude Lelouch a écrit ce livre en collaboration avec Laurence Monsénégo, journaliste et écrivain.


- Les ailes intérieures
de Patrick de Carolis
Éditions Plon / Septembre 2016


Nous sommes dans la salle ou les candidats au poste de PDG de France Télévisions sont auditionnés par le CSA. Patrick de Carolis présente son projet. Il est calme et serein. Après beaucoup d'hésitations et de consultations, il a décidé de se lancer. Pourtant pourquoi prendre un tel risque? Sa carrière est saluée, son émission "Des racines et des ailes" cartonne, ses livres sont des succès. Il a une idée précise de ce que doit être le service public et il veut l'affirmer haut et fort. C'est avec un "bonjour Monsieur le Président" que Dominique Baudis, président du CSA, l'appelle au téléphone. Les coulisses de cette chaîne "compliquée", les relations avec l'État, actionnaire, et Nicolas Sarkozy en particulier, et avec la classe politique. Une scène inédite ou le président de la République lui annonce qu'il n'est pas reconduit à son poste. Et son départ jusqu'au cataclysme judiciaire auquel il se trouve mêlé. Patrick de Carolis explique tout pour la première fois.


- Les arbres, entre visible et invisible. S'étonner, comprendre, agir
de Ernst Zurcher et Nadine Cantaloube
Éditions Actes Sud / Septembre 2016


Cet ouvrage, qui confronte les derniers acquis de la science aux traditions ou croyances relatives aux arbres, montre combien les arbres contribuent à “enchanter” le monde et combien notre futur est lié au leur.


- Les Cocottes. Reines du Paris 1900
de Catherine Guigon
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Sacrées reines de la Belle Époque, Caroline Otero, Liane de Pougy, Cléo de Mérode, Émilienne d'Alençon, Mata Hari et d'autres oubliées font une entrée fracassante dans le demi-monde de la galanterie. Ces "cocottes" font chavirer les cœurs et tourner bien des têtes, de préférence couronnées. Belles, manipulatrices, vénales, cruelles au besoin, elles sont promptes à dilapider les fortunes que l'on dépose à leurs pieds et à oublier leurs amants sitôt qu'ils sont ruinés. Dans Paris, la capitale des plaisirs, les "grandes horizontales" sont aussi des vedettes du music-hall naissant. Elles amusent, séduisent, font l'actualité et alimentent les potins des gazettes mondaines au point d'imposer bientôt leur style et leurs goûts en Europe et jusqu'en Amérique. S'appuyant sur une iconographie riche et souvent inédite (photographies d'époque, tableaux, affiches), Catherine Guigon dresse un portrait vivant de ces aventurières libres d'esprit qui ont la rage de vivre chevillée au corps, le sourire enjôleur et la dent dure, à croquer des diamants.


- Les Divisions du Pape
de Frédéric le Moal
Éditions Perrin / Septembre 2016


"Le pape, combien de divisions?" Cette repartie ironique de Staline à Pierre Laval, qui lui demandait un geste envers le Vatican, témoigne du sentiment de supériorité que le maître de l'URSS éprouvait à l'encontre de la papauté et qu'il partageait avec Hitler et Mussolini. En effet, de quelles troupes les papes disposent-ils pour combattre les États totalitaires et leur volonté de contrôle absolu des sociétés et des individus? En réalité, le Vatican eut d'autres moyens pour survivre aux sanguinaires ambitions du fascisme, du nazisme et du communisme. Face aux dictateurs du XXe siècle, les papes ont emprunté des chemins parfois sinueux, alterné condamnations et discussions, signé des accords avec des régimes dont ils pourfendaient l'idéologie non seulement pour préserver l'Église et ses fidèles, mais aussi au nom d'une certaine conception de l'homme. C'est l'histoire de cette étrange mais réelle confrontation que raconte ce livre. S'appuyant sur les avancées historiographiques les plus récentes, l'auteur couvre pour la première fois toute la période des totalitarismes de 1917 à 1989, décrypte les évolutions de la diplomatie vaticane et apporte une réponse claire, précise et documentée à la méprisante question de Staline.


- Les enfants des rues
de Xavier Emmanuelli
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


Les enfants des rues, ce sont ces enfants que l'on voit errer, seuls ou en groupe, dans les rues des mégapoles. Dégât collatéral de l'urbanisation et de la mondialisation, ils sont souvent molestés par les commerçants, poursuivis par la police et rejetés par l'ensemble de la population. Comment aider ces petits exclus? Quels sont les pièges à éviter pour se faire accepter d'eux et agir efficacement? Fort de son expérience auprès des grands exclus, Xavier Emmanuelli se penche ici sur le sort de ces enfants abandonnés de tous. Enfants sorciers ou enfants soldats, filles-mères ou adultes ayant refusé de grandir, tous ont des comportements de survie archaïques qui relèvent de ce qu'il appelle l'atroce liberté". Quand ces comportements sont compris, ils peuvent servir d'appui pour une démarche de soin concrète. Un document d'une richesse clinique exceptionnelle. Un témoignage poignant sur l'un des scandales de nos sociétés.


- Les secrets de vos rêves
de Tobie Nathan
Éditions Odile Jacob / Septembre 2016


"Rêver est une chance, un don offert par la nature; se souvenir de ses rêves une bénédiction. J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie. On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve “typique”, mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence". T. N. 


- Leipzig
de Bruno Colson
Éditions Perrin / Septembre 2016


La bataille de Leipzig, du 16 au 19 octobre 1813, est la plus gigantesque des batailles napoléoniennes par sa durée, ses effectifs (près de 500 000 hommes engagés) et son étendue géographique (à peu près quinze kilomètres carrés). Jamais de tels effectifs n'avaient été mobilisés pour un affrontement en rase campagne. Première défaite de Napoléon sur un champ de bataille, ces combats font perdre l'Allemagne à l'Empereur et sonnent le glas de son Grand Empire. Si on connaît peu Leipzig en France, en Allemagne, en revanche, la Völkerschlacht (la bataille des Nations) tient une place primordiale dans la conscience nationale: elle est le couronnement des "guerres de libération". Salué par la critique, ce livre magistral, en restituant les faits aussi fidèlement que possible, démasque certains mythes tenaces.


- Métronome Tome 2. Paris intime au fil de ses rues
de Lorànt Deutsch
Éditions Michel Lafon / Septembre 2016


Tout a commencé rue Saint-Jacques. Puis, à chaque siècle, une nouvelle voie fondatrice a matérialisé le développement de la ville, s'éparpillant bientôt en un maillage de rues, carrefours et ruelles où le temps nous échappe dans un flot de souvenirs. La chambre de François Villon à l'arrière de la Sorbonne, Ravaillac en embuscade rue de la Ferronnerie, la Pompadour enterrée place Vendôme, les fripes du Carreau du Temple, des homosexuels brûlés vifs place de Grève, l'invention des champignons de Paris, du baba au rhum et des godillots. Et tout un monde qui frissonne de créativité pour modeler l'avenir. Ici on crée l'art de demain, là on fomente une révolution. Des mots naissent sur le trottoir, "guillemet", "argot", "bistro"; des petits métiers s'y installent: premiers marchands de lunettes, claqueurs de théâtre ou ramasseurs de mégots. Notre Paris intime, c'est celui des poètes et des chiffonniers, des artisans et des inventeurs. Le Paris de tous ceux qui ont fait sa magie et son âme.


- Mon combat pour une psychiatrie humaine
de Pierre Delion et Patrick Coupechoux
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Dans les quarante années qui ont suivi la libération, notre pays a connu une révolution en psychiatrie. Pour la première fois, on a considéré les malades mentaux comme des êtres humains et l'on a inventé une nouvelle psychiatrie que l'on a qualifiée de "désaliéniste" car elle entendait en finir avec l'asile et l'enfermement. La vie professionnelle de Pierre Delion se confond avec cette révolution dont il a été l'un des principaux acteurs. Son récit nous guide dans cette période créatrice et nous permet de découvrir, de l'intérieur, que cette psychiatrie humaine constitue en fait la psychiatrie, une discipline scientifique située au carrefour de la biologie, des neurosciences et des sciences humaines. Il nous révèle, d'une façon parfois saisissante, ce qu'est une pratique désaliéniste, dans la vie quotidienne, et nous enseigne que le soin, c'est la relation avec le patient, et que celle-ci ne se construit que si l'on est ouvert sur le monde. Aujourd'hui, cette psychiatrie est menacée de disparition au profit de pratiques inhumaines d'abandon et d'enfermement que l'on croyait révolues. C'est pourquoi il est urgent de la défendre.


- Paris en remontant le temps
de Danielle Chadych
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Les Invalides, le Petit-Palais, le Bon Marché, les Folies-Bergère, le Trocadéro… ces monuments ou bâtiments fameux nous sont si familiers que nous les utilisons comme des repères guidant nos déplacements parisiens. Comme s'ils avaient toujours fait partie du paysage. Pourtant, il y a bien eu un avant: quels édifices les ont-ils précédés ou sur quels espaces vacants ont-ils été bâtis? Danielle Chadych remonte le temps pour restituer l'histoire de leurs sites au moyen de saisissantes confrontations avec des peintures, des gravures ou des photographies anciennes figurant un Paris à jamais disparu.


- Paris vu et vécu par les écrivains
de Françoise Besse
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Balzac à Passy, Proust à la plaine Monceau, Colette au Palais-Royal, Hemingway à Montparnasse, Sartre et Beauvoir à Saint-Germain-des-Prés… au fil des siècles, dix, cent ou mille mains se sont relayées pour tresser la légende de la capitale. La ville de chair et de pierre, la ville de jour et de nuit, la ville comme un monde à découvrir, s'offre en une source d'inspiration inépuisable. De Hugo à Modiano, mystérieux, poétique ou tourmenté, Paris est un roman.


- Pensées de Mark Twain
de Franz-Olivier Giesbert
Éditions Cherche Midi / Septembre 2016


Si l'on vous parle aujourd'hui d'un très grand romancier, d'un insatiable aventurier, d'un journaliste très talentueux, d'un humoriste exceptionnel, d'un pamphlétaire virulent, cinq noms vous viendront certainement à l'esprit. Mark Twain nous facilite les choses: il fut tout cela à la fois. Non content d'avoir autant de lauriers à sa couronne, l'auteur des Aventures de Tom Sawyer bénéficie en plus d'une jeunesse éternelle. Il suffit de lire les pensées réunies dans ce volume pour constater qu'elles n'ont pas pris une ride. Peut-être les travers de la comédie humaine n'ont-ils guère changé au fil des siècles, mais on les a rarement épinglés avec autant de finesse et de drôlerie. Que la plume de Mark Twain s'intéresse à la société, à la politique, au sexe, à l'argent, à la religion, elle fait mouche à chaque fois.


- Quelle dignité pour la fin de vie ?
Suicide assisté: le modèle suisse en question
de Jeremy Recab
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Longue maladie, neurodégénérescence, dépendance du grand âge, perte de sa dignité... Chacun voudrait garder une maîtrise aussi grande que possible de sa fin de vie. Et la Suisse est le seul pays à offrir aujourd'hui une issue qui attire un nombre grandissant de personnes: le suicide assisté. Une solution qui n'en pose pas moins de nombreuses questions éthiques, légales, mais aussi psychologiques, affectives et même économiques. Auxquelles Jeremy Recab, infirmier depuis trente ans, notamment auprès de personnes âgées, nous invite à réfléchir avec toute son expérience, avec aussi une grande intelligence et beaucoup d'humanité. La vie est un bien unique et précieux, le temps de l'acharnement thérapeutique n'est plus d'actualité: il est possible aujourd'hui d'exprimer ses souhaits et de les voir respectés, de bénéficier de soins palliatifs d'une grande qualité. N'est-ce pas cette voie qu'il faut privilégier et défendre?


- Quel pain voulons-nous ?
de Marie Astier
Éditions Du Seuil / Septembre 2016


Le pain est en France le symbole du produit simple et naturel. Qui songerait à demander à son boulanger de justifier la provenance de la farine ou la nature de la levure? Pourtant, la plupart des pains que nous mangeons sont le résultat d'une standardisation dangereuse pour le goût et notre santé. Depuis une dizaine d'années, l'industrialisation s'accélère sous la pression des grands moulins et des nouvelles chaînes de boulangeries. Par une série de reportages vivants, Marie Astier explore les coulisses d'un univers méconnu, racontant les acteurs d'une longue chaîne allant du produit fini aux semences de blé. Pour la première fois, elle dresse le panorama des modes anciens et nouveaux de fabrication du pain: manipulations des farines, teneur et dosage du gluten, additifs et mélanges prêts à l'emploi qu'utilisent les boulangers, mais aussi modes de production alternatifs. Avec des surprises, car le mauvais pain n'est pas toujours celui qu'on croit. Cette enquête inattendue nous fait découvrir les secrets d'un aliment aussi négligé qu'essentiel. Elle ouvre de croustillante façon le débat sur les nouvelles voies du bien-manger.


- Secrets et curiosités des monuments de Paris
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / Septembre 2016


Ils font partie du paysage parisien depuis si longtemps qu'on croit tout savoir sur les grands monuments. Et pourtant, qui connaît les deux cents "coquilles" de l'Arc de Triomphe? Qui a remarqué le cadran solaire de chantier du Louvre? Qui se doute de la présence des cendres de Landru au Jardin des Plantes? Qui a vu les paravents escamotables de l'Opéra Garnier? Qui a repéré les crapauds bretons de l'obélisque? Qui a porté attention aux sculptures érotiques de la Conciergerie? Amusantes, surprenantes, instructives, ces anecdotes nourrissent un ouvrage haut en couleurs qui donne à voir les monuments de Paris sous un jour inhabituel.


- Sortie de classes
de Laurent Torres
Éditions Albin Michel / Septembre 2016


Prof de français dans un collège de banlieue, Julien est, comme tous ses collègues, submergé par la pression du système éducatif, la détresse de parents en pleine misère sociale, et la dérive d'enfants sans avenir. Le jeune agrégé ne fonde guère d'espoir dans les vertus d'un métier qui consiste à valider ce qui existe. Issu d'une famille bourgeoise, il est en décalage avec ses élèves et une partie des professeurs. Son intérêt pour un gamin solitaire et mutique va le replonger dans ses années d'adolescence, hantées par le souvenir d'un ancien ami, souffre-douleur de sa classe. Reddition, impuissance, désillusions, sentiment d'imposture…, un tableau saisissant du monde enseignant et de ces professeurs qui errent entre espoir et découragement, lassitude et ennui. Un roman générationnel qui confronte les années SOS Racisme à l'époque actuelle, où internet a remplacé la sociabilité mais pas la cruauté des élèves.


- Super-Géniteurs. Enquête sur le don de sperme sauvage en France
de Dumont Sarah
Éditions Michalon / Septembre 2016


Aujourd'hui, en France, dans l'illégalité la plus totale, des hommes offrent leur sperme à des couples homosexuels, hétérosexuels ou des femmes seules en mal d'enfant. Sur Internet, ils proposent de délivrer leur semence de manière "artisanale", à l'aide d'une pipette de Doliprane, ou "naturelle", via un rapport sexuel. Célibataires ou en couple, parfois pères de famille, ces super-géniteurs ont une descendance qui peut compter jusqu'à 50 enfants. La plupart disent vouloir aider celles et ceux qui n'ont pas accès à la PMA, qui ne supportent plus les délais d'attente des banques de sperme françaises ou qui refusent de se plier à la règle de l'anonymat des donneurs. Mais d'autres présentent des motivations moins nobles et, parfois, plus pathologiques. Tous secouent les normes sociales et les règles éthiques liées à la notion de filiation. Avec cette enquête inédite, étayée de témoignages de donneurs et de familles, ainsi que de nombreux experts, Sarah Dumont met en lumière un aspect méconnu des débats d'actualité sur l'anonymat du don et l'ouverture de la PMA pour tous, et pose, en filigrane, la question suivante: avoir un enfant est-il un droit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les dernières parutions   Mar 13 Sep - 11:03

- 1001 secrets d'histoire de France
de Renée Grimaud
Éditions Prisma / Août 2016


Des Gaulois à la Seconde Guerre Mondiale, plongez au cœur de l'histoire de France. Redécouvrez les lieux chargés d'histoire, revivez les petits et les grands événements, vibrez aux côtés des personnages qui, siècle après siècle, ont façonné le destin de la France. Les rois fainéants ont-ils vraiment existé? De quand date l'étoile jaune stigmatisant les juifs? D'où vient l'expression "coup de Jarnac"? Quel était le rôle des apothicaires sous Louis XIV? Qui a mis en place le premier service postal? Pourquoi le mariage de Louis XVI et Marie-Antoinette a-t-il tourné au désastre? Qu'a-t-on surnommé "les asperges de Rommel"?... À travers des épisodes insolites ou méconnus de la vie des grands hommes (souverains, bâtisseurs, inventeurs, artistes…) mais aussi des Français anonymes, 1001 secrets d'Histoire de France éclaire sous un jour nouveau l'Histoire de la France et de la société française, retrace chaque grande période historique et donne les clés pour mieux la comprendre.


- 1001 secrets sur la langue française
de Sylvie Dumon-Josset
Éditions Prisma / Août 2016


Un livre pour se réconcilier avec la langue française et savourer les mille et un secrets d'une langue fascinante et farceuse. Subtilités et pièges de la langue, goût des mots, sens infaillible de l'orthographe, conjugaisons, expressions: tout est dans ce guide pratique, plein de bonne humeur.
Une pléiade d'astuces pour:
- Améliorer son orthographe, sa grammaire et sa conjugaison
- Enrichir son vocabulaire et parfaire son expression. Un voyage en étymologie nous apprend que le jean ou denim vient de Gênes ou de Nîmes.
- Apprivoiser ces affreux participes passés, pluriels malicieux et petites liaisons insolites.
Un livre qui redonnera le goût des mots aux allergiques de l'orthographe et enchantera curieux et passionnés de la langue française.


- Bien dans son assiette, bien dans sa tête
de Stéphane Clerget
Éditions Fayard / Août 2016


Notre pensée, notre mental, notre moral, nos émotions dépendent de ce que nous mangeons. Ce lien était une évidence au Moyen Âge, et pourtant, aujourd'hui, il paraît presque révolutionnaire. En effet, des découvertes récentes démontrent scientifiquement que notre mode alimentaire est déterminant pour notre bien-être émotionnel, mais aussi, plus globalement, pour la santé mentale de tous, car la biologie de notre cerveau est fonction de nos apports alimentaires. Cela ouvre de nouvelles perspectives, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, à l'heure où les psychothérapies montrent leurs limites et où les médicaments qui agissent sur notre cerveau sont remis en cause pour leurs effets secondaires. Il est possible de guider nos humeurs, d'acquérir la sérénité ou la joie de vivre, de vaincre nos peurs, de résister au stress, de retrouver un sommeil réparateur, de rester performant intellectuellement ou d'améliorer notre forme physique grâce à une alimentation choisie. Pour être bien dans sa tête, il faut être bien dans son assiette. Le bonheur, ça se cuisine au quotidien.


- Braqueur
de Rédoine Faïd
Éditions Mazarine / Août 2016


Rédoine Faïd, qui personnifie ce nouveau banditisme né dans les cités, est l'archétype du "beau mec". Surnommé "Doc", en référence au célèbre personnage campé par Steve Mac Queen dans Guet-apens, il compte parmi l'aristocratie des braqueurs. Jamais de blessés, jamais de sang, jamais de drogue. Pourtant, Rédoine Faïd n'est pas un ange, et il l'assume. Il dit avoir aujourd'hui mis fin à sa carrière de hors-la-loi. Interviewé par Jérôme Pierrat, il raconte dans cet ouvrage son incroyable parcours. Il attaque sa première banque alors qu'il est au lycée et déjà plus un "débutant", puis il se fait une spécialité des fourgons blindés, allant se ressourcer en Israël entre deux affaires. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il s'inspire des plus grands films de braqueurs pour préparer ses coups, en élaborant des plans à la précision chirurgicale, répétant  inlassablement chaque geste jusqu'à la maîtrise totale de son "scénario" dont même les imprévus ne sauraient détourner le cours implacable. Aujourd'hui, c'est le cinéma qui s'inspire de lui, et plusieurs films sont en préparation. Rédoine Faid est né en 1972 et a passé plus du quart de sa vie en prison. Libéré en 2009, après trois ans de cavale et une évasion, il publie ce livre. Il est recherché pour une attaque à main armée lors de laquelle une policière est morte, mais affirme être innocent. Nouvelle cavale, nouvelle incarcération, évasion spectaculaire, re-cavale, re-incarcération en quartier de haute sécurité. En 2016 se tiendront trois procès.


- Fausses vérités et vrais mensonges de l'histoire
de Pierre Monteil
Éditions Jourdan / Août 2016


Les fausses vérités est les vrais mensonges se transmettent de génération en génération et chacune d'elle hérite des a priori et des idées reçues de celle qui la précède. Ces erreurs apparaissent à chaque époque de l'Histoire et se nourrissent de l'ignorance aussi bien que de la propagande. Force est donc de constater que de nombreuses erreurs historiques sont considérées par bon nombre d'entre nous comme exactes. Saviez-vous, par exemple, que Moïse et l'Exode n'ont aucun fondement historique, pas plus que les premiers rois du Grand Israël? Que la Grèce antique ne fut jamais un havre de paix et de raison? Que le Lusitania ne fut pas coulé par erreur alors qu'il transportait des armes? Que le Tibet d'avant l'invasion chinoise de 1950 n'était pas un petit paradis sur terre? Que Malcolm X n'était pas le héros que l'on pense? Qu'Edouard VIII n'abdiqua pas uniquement par amour? Ces fausses vérités et vrais mensonges de l'Histoire, dont nous entendons tous parler depuis des années, sont enfin corrigés, expliqués mais aussi et surtout démontés, pour qu'enfin la vérité historique apparaisse.


- Histoires d'indics
de Charles Pellegrini
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


Vingt affaires sont racontées pour illustrer la relation complexe entre la police et ses informateurs. Drôles ou tragiques, elles lèvent le voile sur les filières opaques du grand banditisme et leur évolution. ©Electre 2016


- Il n'est de plus grand amour
de Mère Térésa
Éditions L'Archipel / Août 2016


"Il y a beaucoup de remèdes contre toutes sortes de maladies. Mais sans mains gentilles pour servir et sans cœur généreux pour aimer, je ne pense pas qu'il puisse jamais y avoir de remède contre la terrible maladie de ne pas se sentir aimé".
"Ce dont nous avons besoin, c'est d'aimer sans nous épuiser. Comment une lampe brûle-elle? Par la consomption incessante d'infimes gouttes d'huile. Ce sont les petites choses de la vie quotidienne: la fidélité, un mot de gentillesse, une pensée pour les autres, notre façon de demeurer silencieux, de regarder, de parler et d'agir… Gardez votre lampe allumée".
Ces réflexions sur l'amour, la générosité, le pardon, la prière ou le service…, expriment la quintessence du message de Mère Teresa, comme sa vision d'un christianisme tolérant et généreux.


- Le bonheur plus fort que l'oubli. Comment bien vivre avec Alzheimer
de Colette Roumanoff
Éditions Le Cercle Points / Août 2016


Lorsque Colette Roumanoff découvre que son mari Daniel est atteint de la maladie d'Alzheimer, elle décide de tout faire pour échapper à la tragédie annoncée. S'attachant à observer les réactions du malade, ce qui le contrarie et ce qui l'inquiète, ce qui le fait sourire et ce qu'il aime, ce qui l'angoisse et ce qui le rassure, elle réussit à apprivoiser la maladie, à réduire les difficultés quotidiennes pour laisser une place au bonheur de vivre. C'est ce qui rend son témoignage si accessible, si encourageant et si utile. Colette Roumanoff dirige depuis 25 ans une compagnie de théâtre parisienne. Elle a écrit avec sa fille Valérie La Confusionite, une pièce ludique et pédagogique sur Alzheimer. Elle tient également un blog: bienvivreavecalzheimer.com.


- Le courage d'une mère
de Blandine Soulmana
Éditions City / Août 2016


Négligée par sa mère. Méprisée par sa famille. Dès l'enfance, Blandine est écartelée entre deux cultures, celle de son père touareg et celle de sa mère française. Cette "bâtarde", privée de l'amour des siens, est livrée à elle-même et à la misère. C'est alors qu'un jeune homme, Ali, prend Blandine sous son aile. À 15 ans, elle épouse ce sauveur. Mais l'amour fait vite place à la désillusion: l'homme se révèle violent et n'hésite pas à la frapper. Sa seule consolation est leur fils, Sammy, Mais le plus grand cauchemar qu'une mère puisse vivre se produit: son mari enlève leur fils et l'emmène au Maghreb. Impossible pour Blandine d'aller le voir et d'avoir le moindre contact. Mais malgré les obstacles, rien ne pourra empêcher la mère et le fils de se retrouver.


- Le ministère du faste
de Xavier Mauduit
Éditions Fayard / Août 2016


Longtemps après la chute de 1870, le souvenir du faste du Second Empire était encore vif dans les esprits, suscitant tout autant fascination et condamnation. Cette "légende noire" s'est cependant construite sur une réalité: l'importance accordée à la théâtralité du pouvoir napoléonien, gage de prospérité. Au cœur de cette mise en scène du pouvoir se trouve une institution: la Maison de Louis-Napoléon Bonaparte. À la faveur d'un formidable travail d'archives, Xavier Mauduit livre une enquête inédite sur une institution inspirée des grandes cours royales de l'Ancien Régime, mais devant répondre aux exigences d'un temps nouveau (proximité avec le peuple, ascension de la bourgeoisie, économie budgétaire). L'auteur suit pas à pas ces hommes et ces femmes, dignitaires, employés, domestiques, qui participèrent à l'effort de légitimation du pouvoir de celui qui fut premier président de la République française puis empereur. Rivalités, logiques de carrières, jusqu'aux conditions de travail, Xavier Mauduit dresse un riche tableau social de cette Maison. Mais il lui rend surtout son rôle politique: en effet, la maison de l'empereur ne fut pas seulement l'institution en charge de l'organisation des divertissements du régime, elle participa, de ce fait, à la mise en place d'une véritable politique de l'image, essentielle pour le Second Empire.


- Le Principal
de Arnaud Guigue
Éditions JC Lattès / Août 2016


"Une fois les emplois du temps terminés, tu te grattes les c******, non?" C'est cette phrase lancée par sa nièce qui a convaincu Arnaud Guigue d'écrire sur son métier; car, c'est vrai, que fait un chef d'établissement? Peu connu du grand public, le rôle du principal est pourtant essentiel au bon fonctionnement d'un collège. Au rythme des mini-crises quotidiennes, celui-ci doit s'improviser chef de chantier, juge, psychologue, avocat ou encore policier: les travaux du gymnase ont pris du retard, un professeur de SVT a dérapé et traité un élève de "connard", un portable a été volé, il manque de la peinture sur les portes coupe-feu, un père refuse l'orientation de son fils, les parents ne comprennent pas pourquoi la 3e heure de grec a été sacrifiée au profit d'une heure de soutien en français. Entre le casse-tête de l'emploi du temps, les représentants des parents qui ne lâchent rien, les doléances des professeurs et les élèves parfois ingérables, le principal est confronté à de nombreux dilemmes: doit-il laisser sa chance à Hélène qui promet d'améliorer ses résultats au dernier trimestre? À quoi bon contraindre Marie à suivre toutes les heures de mathématiques? Comment aborder les attentats avec les élèves? Non sans dérision, Arnaud Guigue s'est fait sociologue de l'intérieur et nous confie ses doutes, ses errements et inquiétudes, mais aussi ses certitudes, ses petites victoires et ses joies. Au-delà des anecdotes jubilatoires, il dévoile les coulisses d'un symbole de la République en pleine mutation, à l'image de notre monde, qui doit sans cesse s'interroger et se transformer afin de remplir sa mission originelle: forger de futurs citoyens.


- Les lois naturelles de l'enfant. La révolution de l'éducation
de Céline Alvarez
Éditions Les Arènes / Août 2016


L'enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer. Chaque jour, les neurosciences nous révèlent son incroyable potentiel. Pourtant, par manque d'information, nous lui imposons un système éducatif inadapté qui freine son apprentissage et n'encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40% de nos enfants sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en zone d'éducation prioritaire et "plan violence", à Gennevilliers. Elle a respecté les "lois naturelles de l'enfant" et les résultats ont été exceptionnels. À la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90% de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d'excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. Ce livre fondateur révèle une autre façon de voir l'enfant et de concevoir son éducation à la maison et à l'école. Céline Alvarez explique de manière limpide les grands principes scientifiques qui sous-tendent l'apprentissage et l'épanouissement. Elle partage son expérience, les activités qui peuvent aider les enfants à développer leur potentiel, ainsi que la posture appropriée de l'adulte. La révolution de l'éducation est possible.


- Les secrets de l'affaire Yann Piat
de Claude Ardid
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


1994, pour la première fois dans l'histoire de la République, une femme députée est assassinée. Cette chronique d'une mort annoncée retrace le destin d'une femme fragile et ambitieuse, engagée dans un combat perdu d'avance contre les mafias. Yann Piat a débarqué dans le Var comme un chien dans un jeu de quilles au pays des boîtes de nuit et des casinos. Claude Ardid fait revivre l'extrême tension de la campagne législative de 1993. Insultes, intimidations physiques: tous les moyens sont bons pour faire taire la députée va-t-en-guerre qui l'emporte de haute lutte sur son rival. Et d'annoncer son intention de briguer la mairie de Hyères. L'ambition de trop. Qui a commandité l'assassinat de Yann Piat? L'exécution a été ordonnée par un patron du bar, petit escroc longtemps proche de Fargette. Ses hommes de main ont avoué et ont été condamnés à de lourdes peines. Reste un doute: et si d'autres intérêts, plus puissants et plus politiques, avaient eux aussi contribué à actionner la gâchette des tueurs?


- Mémoires. L'affaire Aernoult-Rousset
de Émile Rousset
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


En juillet 1909, Albert Aernoult, jeune ouvrier incarcéré pour fait de grève, meurt à la section disciplinaire de Djenan El-Dar, en Algérie. Émile Rousset, identifié comme l'un des auteurs d'une lettre publiée par L'Humanité, qui dénonce le meurtre d'Aernoult, est condamné à 5 ans de prison. L'affaire fait scandale et Rousset devient le symbole de la résistance face à la justice militaire. ©Electre 2016


- Mémoires du bagne
de Franck Sénateur
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


Une histoire du bagne de Guyanne, à travers les traces informelles laissées par les détenus et les gardiens. Tableaux de peintres-bagnards, objets fabriqués par des forçats, lettres de condamnés, mais aussi près de 200 photos inédites prises entre 1870 et 1945, racontent la vie quotidienne au sein de cette institution qui continue à hanter la mémoire collective 50 ans après sa fermeture. ©Electre 2016


- Monsieur le prof
de Christine Chamiot-Poncet
Éditions Flammarion / Août 2016


Sélection de situations drôles ou embarrassantes relatées et commentées par un professeur d'anglais. L'ouvrage reflète le quotidien des enseignants et les relations humaines dans le milieu scolaire.


- Stéphane Cherki, une vie
de Jérôme Pierrat
Éditions La Manufacture de Livre / Août 2016


Enquête sur le parcours Stéphane Cherki, ancien braqueur devenu entrepreneur et maire de la ville d'Eze. À travers son histoire, marquée par la prison, l'invention des chèques cadeaux, le rachat du toit de l'Arche de la Défense, du théâtre Bobino ou du journal Le Petit Niçois, un exemple de réinsertion et de réussite sociale. ©Electre 2016


- Une mathématicienne dans cet étrange univers
de Yvonne Choquet-Bruhat
Éditions Odile Jacob / Août 2016


"Dès que ma raison s'est éveillée, j'ai désiré comprendre quelque chose de cet univers étrange où nous vivons, et de ce qu'y font les êtres humains, moi en particulier. J'ai flirté avec des domaines variés de la connaissance: sciences naturelles, physique, histoire, philosophie. Je suis finalement devenue une mathématicienne travaillant sur des problèmes posés par la physique. Comme l'ont expérimenté tous les chercheurs, une découverte, même minime, est toujours une grande joie, comme celle d'une terre inconnue". Y. C.-B.
Yvonne Choquet-Bruhat est la première femme élue à l'Académie des sciences. C'est l'une des plus grandes mathématiciennes et physiciennes de notre temps. Elle nous livre ici un récit intime où s'entremêlent vie personnelle, découvertes scientifiques et grande histoire. Ses recherches couvrent un domaine très large de la connaissance, allant de la première preuve mathématique de l'existence de solutions de la théorie relativiste de la gravitation d'Einstein à l'étude de la conversion d'ondes électromagnétiques en ondes gravitationnelles (ou l'inverse) au voisinage d'un trou noir.


- Vikings !
de Vincent Carpentier
Éditions Actes Sud / Août 2016


Ils viennent de Scandinavie sur leurs navires à tête de dragon. Durant plus de cent ans, de la fin du VIIIe au début du Xe siècle, les Vikings déferlent sur le nord de l'Europe. Ils remontent les fleuves et mettent villes et campagnes à feu et à sang. Au-delà de ces expéditions conquérantes, ce livre révèle de multiples aspects d'une culture plus raffinée qu'on ne le pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
 
Les dernières parutions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» ICOM - CC : les dernières parutions.
» Parution du Petit Chaperon Rouge !
» Dernières parutions d'Archetype
» 15 photos marquantes des dernières décénies
» Parutions trollopiennes en livre de poche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: Les romans :: 5. Témoignages / Documents-
Sauter vers: