Le Titre du Roman

PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les nouveautés de Janvier 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Sam 21 Jan - 23:14

- Du couvent au bordel
de Claudine Brécourt-Villars
Éditions La Table Ronde / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le monde des prostituées et celui des gens de la pègre, qui les exploitent, possèdent un langage original d'une vulgarité propre à émoustiller les clients et à choquer les bien-pensants, mais dont la richesse ne laisse pas de surprendre. Et si le passage des mots d'argot dans le français familier, puis dans le français tout court, n'a commencé que dans les années 1870, ce vocabulaire pittoresque et truculent était toujours vivace à l'aube du XXe siècle. À côté des incontournables catins, filles de joie ou putains, les marchandes d'amour sont stigmatisées comme appartenant à une espèce mi-animale, mi-humaine: noms d'oiseaux ou de volatiles de basse-cour, chouettes, grues, cocottes, poules, de batraciens, voire de larves d'insectes. Les araignées de luxure ou de pissotière offrent la parfaite représentation du rejet que suscitent ces filles, considérées comme avilissantes. S'ajoutent à ce florilège chienne, guenon, truie, femelles réputées pour leur lascivité, ou louve qui a donné le littéraire lupanar, mais encore biche et lionne, termes appliqués aux courtisanes croqueuses de diamants et aux demi-mondaines chères à Alexandre Dumas fils. Quant aux lieux d'exercice du métier, ils sont appelés: bordel, bobinard, boxon, claque, trottoir et tutti quanti. Autant de mots et expressions du "joli monde" dont Claudine Brécourt-Villars donne le sens, l'étymologie, la datation. Elle les illustre par des citations, littéraires pour la plupart, provenant aussi parfois de chansons ou de vaudevilles. Du XVIe siècle à nos jours, en passant par le XIXe, âge d'or de la prostitution où nombre d'écrivains populaires et naturalistes se sont emparés du thème, cet ouvrage en dit long sur l'évolution de la condition des prostituées dans la société française et, inévitablement, sur celle des femmes.


- Journal d'une intolérante alimentaire
de Margot Montpezat et Louison
Éditions Les Arènes / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Comment vivre sereinement quand un acte aussi banal que se nourrir vous gâche la vie? Que le moindre petit bout de pâtisserie, de pain, de fromage vous envoie dans un monde parallèle de maux de ventre, de fatigue permanente? Margot Montpezat, comme des milliers de Français, est intolérante au gluten, aux produits laitiers et aux œufs. Depuis qu'elle les évite, sa vie a considérablement changé. Elle nous livre dans ce journal un témoignage pratique et décomplexé, et une enquête approfondie auprès des meilleurs spécialistes. Elle nous aide à mieux comprendre les mécanismes des intolérances alimentaires et à retrouver le chemin d'une vie normale.


- L'enfance des chefs de la Ve République
de Robert Schneider
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Que partagent Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande? L'ambition, bien sûr. Mais cette ambition ne s'est manifestée ni au même âge, ni de la même manière, ni pour les mêmes raisons. Remontant à leurs enfances respectives, Robert Schneider cerne la personnalité des sept présidents de la Ve République. Famille, éducation, religion, politique, culture, argent, il révèle tout ce qui les a façonnés. Alors que la France s'apprête à élire le prochain président de la Ve République, cet ouvrage enlevé et riche en anecdotes offre un regard original sur nos chefs d'État et leur perception du pouvoir.


- La guerre civile russe, 1917-1922
de Alexandre Jevakhoff
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

1917. La révolution de Février, puis le coup d'Etat bolchevique en octobre plongent l'ancien empire des tsars dans une tragique guerre civile. Les rouges, partisans de la révolution mondiale et d'une dictature du prolétariat aussi messianique que totalitaire; les blancs combattant d'abord et avant tout pour la défense de la patrie russe; les paysans, essentiellement préoccupés par la propriété de la terre; les Alliés et les Allemands, pour lesquels la Russie n'est qu'un théâtre de rivalités et d'intérêts: autant d'acteurs, souvent divisés dans leur propre camp, d'un chaos indicible. Dans une Russie aux distances continentales et à la nature indomptable, le conflit, cinq ans durant, désintègre l'État et la société dans une violence inouïe qui totalise environ 10 millions de victimes. Pour mieux cerner les implications profondes de cet événement dantesque, et le raconter, il fallait la connaissance intime de l'âme russe d'Alexandre Jevakhoff. Sous sa plume se lisent l'immensité et la diversité d'un champ de bataille où se déroule une guerre de mouvements, où s'impose un système terroriste, où s'affrontent des hommes que tout semble opposer. Alors que les dirigeants rouges, Lénine, Trotski, Dzerjinski, Staline, portent partout le fer et le feu de la révolution, les généraux blancs, Alekseiev, Kornilov, Denikine, Koltchak, Vranguel, découvrent les intransigeances d'une guerre civile à laquelle ils n'ont pas été préparés et qui les oblige, comme nombre d'intellectuels et d'hommes politiques, à accepter un bouleversement mental et moral. Le résultat de ce travail de longue haleine, alimenté en particulier par des archives russes, est exceptionnel: il s'agit de la première étude complète et dépassionnée de ce moment méconnu mais essentiel de l'histoire du XXe siècle.


- Le 30 février
Et autres curiosités de la mesure du temps
de Olivier Marchon
Éditions Du Seuil / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Saviez-vous qu'il a existé un 30 février 1712 en Suède? Qu'à l'inverse, aux îles Samoa, le 30 décembre 2011 a été supprimé? Qu'aux îles Diomède, dans le Pacifique, on peut "voir" demain et "regarder" hier? Que la France s'est mise à l'heure allemande en 1940, pour ne plus en changer? Que Thérèse d'Ávila est morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582? Car le temps est comme l'air qu'on respire: invisible et impalpable. Et si sa mesure obéit aujourd'hui à des règles rigoureuses qui nous semblent évidentes, elles sont loin d'être parfaites, universelles ou immuables… Dans ce recueil d'histoires courtes riches en anecdotes, Olivier Marchon nous guide dans l'histoire de la mesure du temps et de ses bizarreries, à travers une multitude de calendriers et de mesures horaires exotiques, fruits d'une science exacte au contact d'un monde qui ne l'est pas.


- Le triomphe des graines
de Hanson Thor
Éditions Buchet Chastel / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vous buvez du café ou du chocolat au petit déjeuner? Des graines! Vous mangez du pain? Encore des graines! Vous portez des chemises en coton? Toujours des graines! Elles sont partout, nous fournissant nourriture, épices, énergie, fibres, médicaments... Pour quelle raison les graines connaissent-elles un tel succès? Quelles caractéristiques et quelles règles leur ont permis de transformer si fondamentalement notre planète et de devenir aussi indispensables à nos existences? La lecture de ce livre, drôle et passionnant, apporte des réponses à ces questions et à bien d'autres. Nous comprenons non seulement pourquoi les graines ont triomphé au point de proliférer dans la nature, mais également pourquoi elles ont pris des formes si diverses, des minuscules akènes de fraise aux géantes que sont les noix de coco, et sont devenues à ce point essentielles à l'homme. Raconter leur histoire, c'est nous remémorer nos liens fondamentaux avec la nature, avec les plantes, les animaux, la terre, les saisons, et avec le processus même de l'évolution.


- Les hommes de Vichy
de Jean-Paul Cointet
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au long de quatre années, dans un pays occupé, il s'est trouvé des hommes qui ont entendu, en dépit ou à cause des circonstances, diriger ou orienter la vie du pays au nom d'une légalité et d'une légitimité nouvelles, après soixante-dix ans de république: les hommes de Vichy, dont vingt-six sont ici présentés à frais nouveaux. Personnalités plus ou moins expérimentées, vieux politiques et jeunes technocrates, le régime né de la défaite, que tous acceptent, a recruté dans des milieux très différents. Ici, des pacifistes venus de la gauche, comme Marcel Déat et Paul Marion, là des gens de droite, souvent extrême, tels que Xavier Vallat et Raphaël Alibert, des croisés de l'Europe nouvelle, comme Benoist-Méchin et Fernand de Brinon, des notables traditionalistes, Joseph Barthélemy et Lucien Romier, et encore des têtes d'œuf bardés de diplômes, tels Pierre Pucheu et Jean Bichelonne, enfin de nouveaux venus en quête d'un destin, comme Du Moulin de Labarthète et François Mitterrand. Étudier les hommes de Vichy, c'est mettre fin à la vision de ce régime comme un bloc dans l'espace et dans le temps, c'est tordre le cou à la croyance dans la cohérence d'une vie.


- Ma mère patrie
de Hanane Charrihi et Elena Brunet
Éditions De La Martinière / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Fatima Charrihi fut la première victime de l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016. Elle était musulmane, comme un tiers des personnes assassinées ce soir-là. Sa fille, Hanane, dévoile la personnalité de cette mère d’exception. Exigeante et généreuse, puisant ses valeurs de paix et de tolérance dans sa pratique de l’islam. Mais Hanane raconte aussi son chagrin dans l’omniprésence médiatique. Et la haine que sa famille a dû endurer en plein deuil. C’est avec lucidité et douceur qu’Hanane prend la plume pour contrer les amalgames. Et rendre hommage à sa mère, en réaffirmant son attachement à la France, sa patrie.


- Manifeste animaliste. Politiser la cause animale
de Corine Pelluchon
Éditions Alma / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Soulignant ce qui est en jeu dans la violence envers les animaux, Corine Pelluchon montre que la cause animale est la cause de l'humanité. Lutter contre la maltraitance animale, c'est prendre la mesure des dysfonctionnements d'une société fondée sur l'exploitation et désirer promouvoir plus de justice. Aussi la question animale est-elle une question politique majeure. Elle nous concerne tous, quels que soient nos positions idéologiques et les conflits d'intérêts qui nous divisent. Écrit dans un style vif, ce manifeste évite la stigmatisation et dépasse les compromis qui ne satisfont personne. La stratégie proposée consiste, à court terme, à aider les personnes travaillant dans l'élevage, l'expérimentation, l'alimentation ou la mode à se reconvertir et à innover. L'objectif, à plus long terme, est de donner aux citoyens, aux représentants politiques et aux différents acteurs de l'économie les moyens d'opérer la transition vers une société juste prenant en compte les intérêts des humains et ceux des animaux.


- Mon secret
de Niki de Saint Phalle
Éditions De La Différence / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai écrit ce livre d'abord pour moi-même, pour tenter de me délivrer enfin de ce viol qui a joué un rôle si déterminant dans ma vie. Je suis une rescapée de la mort, j'avais besoin de laisser la petite fille en moi parler enfin. J'ai longtemps pensé que j'étais une exception, ce qui m'isolait encore plus; aujourd'hui j'ai pu parler à d'autres victimes d'un viol: les effets calamiteux sont tous les mêmes: désespoir, honte, humiliation, angoisse, suicide, maladie, folie... Le scandale a enfin éclaté; tous les jours des révélations jaillissent sur ce secret si jalousement gardé pendant des siècles: le viol d'une multitude d'enfants, filles ou garçons, par un père, un grand-père, un voisin, un professeur, un prêtre... Après Le secret j'ai l'intention d'écrire un autre livre adressé aux enfants, afin de leur apprendre à se protéger: parce que l'éducation qu'on leur donne les laisse sans défense contre l'adulte". Niki de Saint Phalle


- Secrets de guerre. Les dossiers oubliés de la Seconde Guerre Mondiale
de Philippe Valode et Robert Arnaut
Éditions First / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

La Seconde Guerre Mondiale regorge de personnages et d'événements qui échappent souvent à la grande Histoire. Ainsi, connaissez-vous le destin incroyable des quatre soeurs Mitford? Savez-vous qui est Janusz Korczak, fondateur de la "République des enfants"? Traîtres, héros, aventuriers, savants, génies, bourreaux ou victimes... tous ont vécu une aventure insoupçonnée, extraordinaire, que seule la guerre pouvait susciter. Pourquoi Churchill a-t-il sciemment sacrifié plus de 4000 hommes à Dieppe en août 1642? Comment Mussolini a-t-il réussi à s'évader du Gran Sasso? Autant de questions qui trouveront des réponses grâce à cet ouvrage, qui nous livre les destins extraordinaires d'individus pris dans la tourmente de l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés   Lun 16 Jan - 17:58

- Le chant du signe
de Lionel Naccache
Éditions Odile Jacob / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les signes symboliques qui nous entourent ont été conçus pour éveiller en nous une signification absolument claire, univoque, indiscutable: un feu rouge, le sigle W.-C., la croix verte de la pharmacie, les petits rectangles de batterie de nos téléphones portables. Une grande partie de nos collisions avec ces signes répondent aux attentes de la signalétique: le signe nous indique avec fermeté le sens qu'il nous faut suivre, celui de la direction comme celui de la signification. Et nous nous conformons, docilement et sans même y penser, à son injonction. Parfois, pourtant, un "accident de signalisation" se produit. Nous interprétons le signe de manière erronée. Comment expliquer ces accidents dont il nous arrive à tous de faire l'expérience dans notre vie quotidienne? Que nous révèlent-ils sur la manière dont notre esprit/cerveau fonctionne, perçoit, interprète, comprend le monde qui l'entoure? Et en quoi, surtout, sont-ils de précieux révélateurs de la personne que nous sommes vraiment et de la liberté qui est, heureusement, encore à notre portée?


- Les vies de Guy Hocquenghem
de Antoine Idier
Éditions Fayard / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Militant, journaliste, théoricien et écrivain, Guy Hocquenghem (1946-1988) a été une figure majeure de la gauche radicale française. Homosexuel, il s'est pensé comme un minoritaire et n'a eu de cesse de faire vivre pensée critique et contestation des pouvoirs établis. Ce livre retrace les différentes étapes de sa trajectoire. Mais surtout, à partir de là, et à l'aide d'un très impressionnant travail d'archives et d'entretiens, il reconstitue tout un pan de l'histoire des années 1960 aux années 1980 en France: les mouvements sexuels et minoritaires, la gauche et l'extrême gauche, la presse, le champ littéraire, l'université, le surgissement du sida. Antoine Idier dépeint les mouvements politiques, intellectuels et culturels de l'après-1968, le "gauchisme" et le Front homosexuel d'action révolutionnaire, l'université de Vincennes et le journal Libération, la révolution conservatrice des années 1980. L'ouvrage aborde des problèmes qui se trouvent toujours au centre du débat: les dynamiques des mouvements sociaux, les catégories de la politique et de la sexualité, les usages de la psychanalyse et du marxisme, l'écriture contestataire, mais aussi l'histoire et la biographie. En somme, il propose une réponse à ce qui reste une énigme: que s'est-il passé en mai 1968 et dans l'après-mai? Quel héritage en tirer aujourd'hui pour réinventer nos formes de la pensée et de la politique?


- Molenbeek-Sur-Djihad
de Jean-Pierre Martin et Christophe Lamfalussy
Éditions Grasset & Fasquelle / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Molenbeek. Le monde entier connaît le nom de cette commune de Belgique. Molenbeek, qui a abrité certains des assassins islamistes les plus dangereux du moment. Et cela, depuis 2001 où le commandant Massoud, le résistant afghan, a été abattu par deux hommes qui y avaient vécu. Pourquoi l'avant-garde d'un commando de l'Etat islamique en est-il parti, une nuit de novembre 2015, pour assassiner 130 personnes à Paris? Que se passe-t-il dans cette commune de Bruxelles? Christophe Lamfalussy et Jean-Pierre Martin se sont plongés dans Molenbeek, sa réalité actuelle et son histoire pour essayer de comprendre l'explosion d'un islam radical dans une Belgique paisible. Voici une immigration essentiellement originaire du Rif marocain, laissée trop longtemps à elle-même avant d'être finalement rattrapée par des prêcheurs envoyés par l'Arabie saoudite ou formés par des Frères Musulmans chassés de Syrie. Ils racontent comment la Belgique, dans une atmosphère de guerre froide et de contrats juteux, a laissé le roi Fayçal prendre le contrôle de l'islam belge. À Molenbeek, ils expliquent le rôle précurseur de "Malika", épouse de l'un des assassins de Massoud, et l'influence salafiste de l'imam Toujgani. Ils ont rencontré policiers, agents municipaux, professeurs qui expliquent comment ont grandi et vécu, dans une zone de laisser-aller et de non-droit, ceux qui, comme Brahim Abdeslam et Mohamed Abrini, ont pris part aux attentats. Ils racontent l'effroyable "Mère Dalton" qui a envoyé ses propres fils en Syrie. Ils dévoilent les projets fous de la cellule terroriste qui s'est intéressée aux centres de recherche nucléaire. Ils ont pu accéder aux documents confidentiels des deux commissions P et R qui ont analysé les manquements des services belges de police et de renseignement. Ils sont allés au cœur decette fabrique de djihadistes, fanatisés sur internet et en Syrie,  qui ont fini par meurtrir la capitale belge elle-même, lors des attentats du 22 mars 2016. Des assassins rayonnent désormais en Europe, enfants du fanatisme, du gangstérisme et de l'inconséquence de certains dirigeants.


- Chômage monstre
de Antoine Mouton
Éditions La Contre Allée / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pendant que les corps travaillent, les esprits et les idées chôment. Chômage monstre questionne la difficulté de quitter un travail, de s' arracher à ce qui nous retient. Puis de celle, ensuite, d' habiter un corps qu' on a longtemps prêté à un emploi. Que retrouve-t-on dans un corps et une langue qu' on a trop longtemps désertés? Dans une forme nécessairement libre, Antoine Mouton pointe la place normative que prend le travail dans nos vies.


- Pasquale Paoli et la fille de l'aube
de Marie-Paule Dolovici
Éditions Le Bord de l'Eau / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

La Corse du XVIIIe siècle: une île en proie aux révolutions et en lutte contre la République de Gênes, maîtresse de l'île. Au mitan du siècle, un homme émerge: Pasquale Paoli, fils de Hyacinthe, illustre combattant du peuple corse. Confiant en son avenir, le jeune soldat revient en Corse, rentrant d'un exil forcé passé à Naples aux côtés de son père. Il y a fait de brillantes études, lu les philosophes des Lumières, et sait que la démocratie est un combat qu'il choisit de mener sur la terre de ses ancêtres. Sur le chemin du pouvoir, Paoli va rencontrer Anna, jeune femme volontaire, pleine de feu et de passion. Habillée en homme, quittant une vie de misère et de peine, elle décide de se mêler à la troupe paoliste. Face à l'Europe, Paoli concrétise le rêve d'une île maîtresse de son destin. Mais sur la terre corse, il devra choisir entre pouvoir et amours. L'histoire de Corse n'a pu s'écrire sans passion. Le roman historique de la révolution corse et des amours secrètes du Père de la Nation corse Pasquale Paoli. Cette fresque historique (en 3 volumes) restitue une vie à un homme, Pasquale Paoli, devenu un mythe, une sorte de statue au marbre poli, à laquelle le roman donne chair, et le rend accessible à travers une histoire d'amour, unique et tragique.


- Pourquoi les tirs au but devraient être tirés avant la prolongation
de Pierre Rondeau
Éditions Le Bord de l'Eau / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi l'Angleterre ne gagne aucune de ses séances de tirs au but? Et pourquoi l'Allemagne semble-t-elle si forte dans cet exercice? N'y a-t-il pas des équipes plus avantagées que d'autres? Comment se fait-il que le monde entier s'arrête précisément lors de ce jeu alors que tout le spectacle footballistique s'est déroulé pendant les 120 minutes précédentes? Qu'est-ce qui donne autant de charme et de suspense aux tirs au but ? Pourquoi sont-ils autant médiatisés, autant regardés, autant racontés? D'importantes recherches en économie, en psychologie, en histoire ou en physique se sont intéressées à cet événement majeur du football et ont tenté d'apporter des réponses innovantes. Ce livre cherche précisément à les regrouper et à les résumer afin de permettre au grand public de comprendre et de toucher l'essence même de ce jeu. À partir de chapitres courts, sur l'histoire des penaltys et des tirs au but et sur des études réalisées dans diverses disciplines, avec l'aide d'une importante bibliographie et de nombreuses anecdotes, cet ouvrage vise à éclairer pour le plus grand nombre, des néophytes du ballon rond aux spécialistes, les spécificités de ce moment si spectaculaire.


- Churchill et la France
de Christian Destremau
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Français, c'est moi, Churchill, qui vous parle". Le lundi 21 octobre 1940, les auditeurs français de la BBC entendent pour la première fois la voix du Premier ministre qui s'adresse directement à eux, et, au surplus, dans leur langue. En revanche, ce n'est pas la première fois qu'ils entendent le nom du plus célèbre Anglais du XXe siècle. La relation entre Churchill et la France ne se résume pas aux séjours de Winston dans les luxueuses villas de la Côte d'Azur ou aux liens établis avec de Gaulle. Très tôt, en effet, Churchill a baigné dans l'histoire de France et a été initié à la langue française. C'est ensuite par ses activités politiques et militaires qu'il ne cessera d'entretenir une relation privilégiée avec la France, plus qu'avec les Français, qu'il connaît en réalité bien mal. Car la France de Churchill, c'est une histoire pleine de bruits et de fureur, c'est Jeanne d'Arc, Napoléon, c'est la solidité du poilu et la Première Guerre mondiale, c'est Clemenceau et la force de la volonté et du verbe. Parfois admiratif du génie français, parfois exaspéré par les "frogs", "Les Français sont vraiment une nation méprisable", dit-il au moment de l'affaire Dreyfus, l'hexagone aura toujours une place particulière dans la vie et l'imaginaire du Britannique. Et si, déclare-t-il un jour, "le Tout-Puissant dans son infinie sagesse, n'a pas jugé bon de créer les Français à l'image des Anglais", il sait bien que, sans cette France turbulente et imprévisible, il n'aurait sans doute pas connu un tel destin.


- Comme sur des roulettes
de Abdelli Adda
Éditions Michel Lafon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai appris à nager avant même de savoir marcher. Je ne sais toujours pas marcher, d'ailleurs". Depuis toujours, Adda Abdelli a choisi l'humour. En toute circonstance, pour rire de n'importe quelle situation et, surtout, de son handicap avec lequel il vit depuis l'âge de un an. Au fil de tranches de vie, l'auteur nous livre ici un témoignage authentique, drôle et émouvant sur le handicap. Il retrace son parcours sans tabou, bien déterminé à ne pas se prendre au sérieux, la vie s'en charge.


- Dans la Google du loup
de Christine Kerdellant
Éditions Plon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Google se prend pour Dieu: il veut "augmenter" l'homme et tuer la mort… pour les plus riches. Les autres deviendront les "chimpanzés du futur". Google considère la vie privée comme une anomalie et la surveillance comme un désagrément inévitable. Google milite pour la viande sans viande et la voiture sans conducteur. Google, champion des paradis fiscaux, exerce un pouvoir totalitaire: celui de faire vivre ou mourir les sites internet qui le concurrencent. Google est le leader de l'intelligence artificielle, qui pourra décréter un jour que l'homme est inutile. De l'implant rétinien à la puce dans le cerveau, des médicaments bioélectroniques aux manipulations de l'ADN, de l'exploitation des données personnelles à la fin de la vie privée puis la disparition de l'homo sapiens. Google-Alphabet prépare sa mutation de l'univers. Qui l'arrêtera?


- Histoire mondiale de la France
de Patrick Boucheron
Éditions Du Seuil / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Ce ne serait pas trop de l'histoire du monde pour expliquer la France" Jules Michelet, Introduction à l'histoire universelle (1831)
Voici une histoire de France, de toute la France, en très longue durée qui mène de la grotte Chauvet aux événements de 2015. Une histoire qui ne s'embarrasse pas plus de la question des origines que de celle de l'identité, mais prend au large le destin d'un pays qui n'existe pas séparément du monde, même si parfois il prétend l'incarner tout entier. Une histoire qui n'abandonne pas pour autant la chronologie ni le plaisir du récit, puisque c'est par dates qu'elle s'organise et que chaque date est traitée comme une petite intrigue. Réconciliant démarche critique et narration entraînante, l'ouvrage réunit, sous la direction de Patrick Boucheron, un collectif d'historiennes et d'historiens, tous attachés à rendre accessible un discours engagé et savant. Son enjeu est clair: il s'agit de prendre la mesure d'une histoire mondiale de la France, c'est-à-dire de raconter la même histoire, nul contre-récit ici, qui revisite tous les lieux de mémoire du récit national, mais pour la déplacer, la dépayser et l'élargir. En un mot: la rendre simplement plus intéressante. Ce livre est joyeusement polyphonique. Espérons qu'un peu de cette joie saura faire front aux passions tristes du moment.


- Homo Artificialis. Plaidoyer pour un humanisme numérique
de Guy Vallancien
Éditions Michalon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Réparer l'homme, oui; l'augmenter, pour quoi faire? Si, en matière de connaissance, il est "interdit d'interdire", en matière de manipulation, il peut s'avérer nécessaire de refuser certaines retombées des découvertes issues de nos laboratoires et de nos observations. Pour Guy Vallancien, le transhumanisme éclairé s'appuiera sur cinq piliers indissociables: partager les informations afin de décider dans une conscience accrue des enjeux qui concernent notre avenir commun; participer activement et sans état d'âme au développement de l'intelligence artificielle et à la construction des robots, à la condition qu'Homo Artificialis soit seulement adapté à nos besoins; soulager et réparer celles et ceux qui subissent maladies, traumatismes physiques, psychiques et sociaux innombrables; refuser catégoriquement les dérives qui tendraient à augmenter l'homme au seul bénéfice d'un surcroît de puissance et de longévité; et, enfin, promouvoir l'éducation nécessaire pour être en capacité de décider au-delà des seules opinions fluctuantes et irrationnelles. Guy Vallancien mène une réflexion éthique et philosophique sur les dérives de la robotique médicale, et signe un essai érudit qui plaide pour un nouvel humanisme articulé autour de "l'objet numérique à l'intelligence supérieure" que sera Homo Artificialis.


- Le calice des secrets
de Bernard Duvert
Éditions De La Différence / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Il fallait quelqu'un qui soit écrivain et qui connaisse l'Église de l'intérieur comme Bernard Duvert pour aborder le sujet si sensible, voire tabou, de la pédophilie dans l'Église. Il s'agit ici d'un roman, mais d'un roman qui, comme la littérature en a le privilège, nous parle vrai des scandales que font et défont les médias. Dans un petit village du Périgord, l'abbé Fleury apprend la mise en accusation de l'abbé Loisel pour crime de pédophilie. Appelé en urgence par son évêque, il comprend qu'il risque d'être lui aussi mis en examen sur dénonciation de l'un ou l'autre des enfants qu'il a aimés et qui, devenus adultes, revivent leur liaison comme un péché mortel. Ne s'est-il pas confessé auprès du même évêque, à l'époque simple abbé et aujourd'hui cardinal? Maître Berthier, un avocat spécialiste des questions ecclésiastiques, se fait un devoir dans sa défense de l'abbé Loisel de démontrer que l'amour des enfants et des jeunes hommes s'inscrit en filigrane dans des textes réservés aux confesseurs, tenus secrets afin d'éviter tout scandale. Tout en dénonçant les méthodes, ce sont de vrais cours de luxure sous le couvert d'une théologie morale, révélés dans un codex du pape Sixte IV (1414-1484), le Theologicum Sexum, qu'il obtient de consulter à la Bibliothèque Vaticane. Il y découvre un argument de taille pour la défense de l'abbé Loisel: pour les prêtres, la merveille semblable à Dieu est le jeune homme pré-pubère à la fois homme et femme comme Adam avant le péché, avant que celui-ci, ange déchu, n'ait forniqué avec Ève, la femme fautive éternelle. Il développe une plaidoirie selon laquelle l'abbé Loisel est au même titre que celui qui, dix ans après les faits, l'accuse, une victime de la doctrine misogyne de l'Église, de surcroît lâchée par sa hiérarchie, le cardinal. Tout en décrivant la vie de ces villages où le curé est un notable au même titre que le médecin ou le notaire, l'abbé Bernard Duvert révèle les raisons cachées derrière ces accusations qui brisent des existences: un conflit toujours actuel entre traditionalistes et réformistes qui n'est autre qu'un refus d'une sexualité librement assumée et consentie, c'est-à-dire de la vie.


- Mieux vaut guérir que prédire
L'avenir des êtres vivants est prévisible
de Didier Raoult
Éditions Michel Lafon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

À l'heure où l'information est malmenée plus que jamais, où des opinions plus ou moins fantaisistes s'affrontent dans des débats contradictoires qui achèvent d'égarer le public, un regard scientifique ne peut que nous éclairer. C'est pourquoi le Pr Raoult a regroupé dans cet ouvrage un certain nombre de ses rubriques. Son objectif: donner aux lecteurs des informations dûment contrôlées sur la santé en général, l'état de la médecine et de la recherche, et faire le point sur les grandes peurs entretenues concernant aussi bien les épidémies que les drames écologiques ou sociétaux.
Vous trouverez dans cet ouvrage des mises au point édifiantes sur:
- Les craintes propagées à tort sur certaines bactéries prétendument résistantes ou sur divers virus, et en revanche les vrais problèmes négligés (retour du paludisme, recrudescence du sida, obésité...).
- L'état de la recherche, les grands espoirs (cancer par exemple), les nombreux remèdes à notre portée.
- Les faux cadeaux de la grande distribution qui mettent en péril notre alimentation.
- Les réformes urgentes que réclame l'hôpital public.
- Une mise en garde sur la hantise du terrorisme.
- Les dangers d'un racisme-réaction et les attitudes à éviter pour réussir un "vivre ensemble" inévitable. Sans compter une défiance persistante à l'égard des homosexuels et une lutte insidieuse contre les femmes appelées à prendre le pouvoir.
Un livre lucide mais mesuré, qui au final propage un optimisme raisonnable et apaise le stress ambiant, la peur étant assurément la plus grande maladie du siècle.


- Pop corner. La grande histoire de la pop culture 1920-2020
de Hubert Artus
Éditions Don Quichotte / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

De Londres à Manchester, Tokyo, Kingston, Berlin, Paris, New York et la Californie, la pop, plus qu'un phénomène musical, a fédéré les hommes et les femmes de tous âges autour de Superman, Anakin Skywalker, Batman, Hulk et autres (super)héros; autour d'artistes comme les Beatles, Andy Warhol, Michael Jackson, Quentin Tarantino, Rihanna; ou encore d'accessoires de mode (le polo Fred Perry, la Doc Martens). Si elle a véritablement explosé avec l'arrivée de la télévision et du cinéma dans les années 1950 et 1960, elle a infusé durant l'entre-deux-guerres. Et, en un siècle, elle s'est immiscée dans tous les pans de notre société, provoquant ou épousant des causes sociales et politiques (droits civiques, pacifisme, décolonisation, féminisme, antiracisme). Inhérente à l'entertainment et à l'underground, au marketing et à la subversion, la pop culture est une boule à facettes. Un monde d'agités.


- Qui a peur de l'imitation ?
de Maxime Decout
Éditions De Minuit / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

De Montaigne à Perec en passant par La Fontaine, Voltaire ou Stendhal, les plus grands écrivains de notre littérature ont imité d'autres œuvres. Ils ont utilisé, parfois sans le dire, parfois sans en avoir conscience, l'œuvre des autres pour écrire la leur. Car personne n'écrit à partir de rien. Personne ne prend la plume sans avoir à ses côtés un bagage plus ou moins chargé de livres. Une bibliothèque intérieure, parfois partiellement oubliée, parfois bien présente à l'esprit, parfois directement présente à portée de main, ce qui donne la tentation de l'ouvrir. L'imitation est l'un des phénomènes les plus naturels de la création littéraire. Et malgré cela, les écrivains ont souvent ressenti une gêne, une peur diffuse ou une terreur violente à se sentir ainsi dépossédés de leurs propres mots. Écrire sous influence, tremper sa plume dans l'encrier du voisin: de tels gestes menacent les rêves de singularité absolue et d'originalité qui président à notre manière d'évaluer les œuvres. Comment les écrivains ont-ils réagi à cette peur? Essayer de répondre à cette question amène à se pencher sur les différents paradoxes que les auteurs ont développés pour résoudre l'antagonisme qui oppose l'imitation et l'invention. Ils ont cherché à nous prouver qu'on pouvait guérir l'imitation par l'imitation, penser une imitation sans modèle ou devenir inimitable en imitant. La peur de l'imitation conduit ainsi à sonder les mystères de la création, à s'interroger sur les notions d'originalité et d'identité, à percevoir l'aspect collectif, pluriel, de toute écriture, sans céder aux illusions du génie et de l'inédit. Plus largement, l'angoisse de l'imitation renvoie à la question fondamentale de la littérature, celle qui se pose aux auteurs, aux éditeurs et aux lecteurs: qu'est-ce qui est spécifique dans mon œuvre? qu'a-t-elle à dire en propre sur le monde, sur Moi et les autres? qu'apporte-t-elle en regard d'une histoire littéraire déjà copieuse et où tout pourrait déjà avoir été dit?


- Russie, réformes et dictatures
de Andreï Kozovoï
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vladimir Poutine est-il l'homme d'État qui redonnera à la Russie son statut de grande puissance ou n'est-il qu'un dictateur qui rêve d'empire? La crise économique actuelle pourrait-elle plonger le pays dans un nouveau cycle de violences, un siècle après la révolution de 1917? Doit-on voir dans la Russie notre alliée naturelle contre le terrorisme, au risque d'oublier que sa législation a rétabli le délit de blasphème? Pour tenter de répondre à ces questions, et bien d'autres, l'auteur entame son récit en mars 1953, alors que Staline est à l'agonie et l'Union soviétique à la croisée des chemins. De Khrouchtchev à Poutine, tous ses successeurs seront des réformateurs qui sentiront sur leur nuque le souffle glacé du Commandeur. Une histoire enrichie de nombreux textes et documents inédits traduits du russe par l'auteur.


- Tourisme, La France N°1 Mondial
de Durrieu Michel
Éditions Cherche Midi / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

En 1950, 25 millions de touristes voyageaient dans le monde. Aujourd'hui, ils sont 1 milliard, et en 2030, on en comptera plus de 2 milliards. Après deux ans d'une aventure extraordinaire, vécue notamment aux côtés de Laurent Fabius, Michel Durrieu dresse l'état des lieux du tourisme en France et présente le plan de bataille mené par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Le lancement du train à grande vitesse CDG Express, l'organisation du dîner planétaire "Goût de France/Good France", l'ouverture dominicale des commerces en zone touristique, la nouvelle stratégie de l'opérateur Atout France, la mise en ligne du portail france.fr, l'évolution du rôle de la France dans l'Organisation mondiale du tourisme, le développement du marché chinois, la création du fonds d'investissement tourisme et la mise en place d'une filière de formation d'excellence pour améliorer l'accueil des touristes étrangers sont les principaux leviers qui permettront de construire durablement le tourisme du XXIe siècle en France.


- Tout sur Mein Kampf
de Claude Quetel
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Mein Kampf appartient au cercle noir des ouvrages sulfureux dont tout le monde parle, sans jamais, ou presque, les avoir lus. Alors qu'il vient d'entrer dans le domaine public et que sa parution suscite de vives polémiques, Claude Quétel pose dix questions cardinales sur la genèse et le contenu du livre, son impact réel sur l'Allemagne du IIIe Reich, son accueil ailleurs dans le monde, notamment dans la France des années 1930, ses conséquences sur le déroulement de la Seconde Guerre mondiale. Tout sur "Mein Kampf" raconte aussi l'étonnant et inquiétant succès d'une telle œuvre jusqu'à nos jours. Avec rigueur, vigueur et pédagogie, l'auteur mène l'enquête, usant du style limpide qui a fait son succès et contribué à l'imposer comme l'un des meilleurs spécialistes de la période. Il propose le livre indispensable pour comprendre et connaître le bréviaire du nazisme.


- Décadence
de Michel Onfray
Éditions Flammarion / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Chacun connaît les pyramides égyptiennes, les temples grecs, le forum romain et convient que ces traces de civilisations mortes prouvent que les civilisations meurent, donc qu'elles sont mortelles. Notre civilisation judéo-chrétienne vieille de deux mille ans n'échappe pas à cette loi. Du concept de Jésus, annoncé dans l'Ancien Testament et progressivement nourri d'images par des siècles d'art chrétien, à Ben Laden qui déclare la guerre à mort à notre Occident épuisé, c'est la fresque épique de notre civilisation que je propose ici. On y trouve: des moines fous du désert, des empereurs chrétiens sanguinaires, des musulmans construisant leur "paradis à l'ombre des épées", de grands inquisiteurs, des sorcières chevauchant des balais, des procès d'animaux, des Indiens à plumes avec Montaigne dans les rues de Bordeaux, la résurrection de Lucrèce, un curé athée qui annonce la mort de Dieu, une révolution jacobine qui tue deux rois, des dictatures de gauche puis de droite, des camps de la mort bruns et rouges, un artiste qui vend ses excréments, un écrivain condamné à mort pour avoir écrit un roman, deux jeunes garçons qui se réclament de l'islam et égorgent un prêtre en plein office, sans parler de mille autres choses. Ce livre n'est ni optimiste ni pessimiste, mais tragique car, à cette heure, il ne s'agit plus de rire ou de pleurer, mais de comprendre". Michel Onfray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Les nouveautés de Janvier 2017   Lun 16 Jan - 17:55

- Discours de réception a l'Académie Française
de Marc Lambron
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ce volume reprend le discours de réception à l'Académie française de Marc Lambron, prononcé le 14 avril 2016, suivi de la réponse de Monsieur Erik Orsenna. Comme le veut la tradition, ces deux textes sont suivis du discours de remise de l'épée, prononcé par Jean d'Ormesson.


- Les grands hommes et leur mère
de Sabine Melchior-Bonnet
Éditions Odile Jacob / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le destin historique d'un grand homme se dessine-t-il dès l'enfance? Sabine Melchior-Bonnet montre dans ce livre que derrière tout héros, qu'il soit grandiose ou maudit, il y a une mère. C'est dans les relations entre mère et fils que se joue aussi l'Histoire. Que seraient en effet Néron, François Ier, Louis XIII, Louis XIV, Napoléon, mais aussi Churchill, Staline, Hitler, sans leur mère? C'est à la restitution de ces biographies historiques sous l'angle inédit des relations entre mère et fils que s'attache ici l'auteur. Et c'est à résoudre le mystère de ces destins uniques que nous sommes ici conviés, dans une série de portraits d'Histoire déroutants et inattendus.


- Les hommes révoltés
de Emmanuel Jousse
Éditions Fayard / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Qu'est-ce que le réformisme? Omniprésent dans le débat politique, le mot clive les gauches françaises en signifiant la trahison de l'idéal. L'opposition binaire entre réforme et révolution est cependant le fruit de controverses oubliées, qui pèsent lourdement sur les débats contemporains. Pour le comprendre, il faut remonter à Commune. Après 1871, le socialisme se définit comme un univers intellectuel autonome dans lequel émerge le réformisme. Pour celui-ci, la révolution ne se gagne ni sur une barricade, ni par un parti de classe. La réforme consiste à planter une graine de socialisme qui fera imploser le capitalisme. Trois décennies durant, cette tradition, souple et mouvante, traverse l'histoire du socialisme et de la République. Des figures sortent de l'ombre, de Brousse à Malon, de Jaurès à Millerand, jusqu'à Albert Thomas. Ce livre démontre la forte cohérence d'une tradition ancienne, originale, occultée depuis la Grande Guerre et la révolution d'Octobre. En revenant aux origines du socialisme français, Emmanuel Jousse donne des clés pour comprendre des enjeux contemporains essentiels pour la gauche française, en ces temps de profonds questionnements sur son identité et son rapport aux réformes.


- Les petites personnes. En défense des animaux et autres écrits
de Anna Maria Ortese
Éditions Actes Sud / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Trente-six textes en grande partie inédits, pour dire la cruauté du XXe siècle, sa culture de l'arrogance face à la nature, et la cruauté de l'homme envers les petites personnes que sont les animaux.


- Les sommets du monde
de Pierre Mari
Éditions Fayard / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

À Alger, en 1961, tout prenait le goût étrange des dernières fois. Dernières promenades sur les hauteurs de la ville, entre ciel et mer, dernières conversations animées dans la chaleur d'un appartement exigu, derniers tourments amoureux baladés entre les murs blancs des ruelles. Rien n'était décidé, rien n'était officiel, et pourtant tout le monde le savait: tôt ou tard il faudrait partir. Du célèbre discours de Mostaganem au blocus de Bab El Oued, une poignée d'amis vit les dernières heures de l'Algérie française. Acharnés pour certains, fatalistes pour d'autres, ils encaissent vaille que vaille les coups de l'histoire, se sachant trop petits, trop humbles pour en infléchir le cours. Et qu'il se transforme en haine, en colère ou en nostalgie, c'est le désarroi qui les soude: celui de se sentir inexorablement relégués au rang d'encombrants, d'incarner ce que l'avenir jugera bientôt dépassé.


- Mon corps, ma prison
de Richard Marsh
Éditions City / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un matin, Richard s'éveille avec la sensation que quelque chose ne va pas. Quelques minutes plus tard, il est victime d'un grave accident vasculaire qui le paralyse entièrement. Au point que les médecins le croient en état de mort cérébrale. Pourtant, Richard est parfaitement conscient. Il entend et comprend tout ce qui se passe autour de lui, mais il est incapable de communiquer: il est atteint de locked-in syndrom ou syndrome d'enfermement. Pour qu'on ne le débranche pas, il va devoir prouver qu'il est encore vivant. Une course contre la montre s'engage, jusqu'à ce que les médecins comprennent que Richard est bien conscient. Mais ce n'est que le début d'un long combat. Il va devoir réapprendre à vivre. Réapprendre des choses aussi simples que respirer, s'alimenter, communiquer.


- Sélection officielle
de Thierry Frémaux
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un événement: jamais, dans l'histoire du Festival de Cannes, qui soufflera l'année prochaine ses 70 bougies, l'homme qui préside à la Sélection officielle n'avait ainsi tenu son Journal sur un an en vue d'une publication. De la clôture de Cannes 2015 à celle de Cannes 2016, Thierry Frémaux se montre dans toute la "vérité de sa nature", celle d'un homme qui aime aimer, dans toute la diversité de ses passions. Sur Cannes d'abord, on vit tout de l'intérieur, au jour le jour: les équipes, le fonctionnement interne, la nomination du jury, le choix de l'affiche, les relations avec des responsables politiques , les chaînes de télévision partenaires, les critiques et les médias, mais surtout avec les artistes dans le monde entier (scénaristes, réalisateurs, acteurs), les producteurs, les agents, les festivals concurrents à l'étranger, jusqu'à l'élection, à partir de 1 800 films visionnés, de ceux qui feront la "Sélection officielle". Idem pour le Festival Lumière de Lyon, aux destinées duquel préside le même homme, qui nourrit pour sa ville de cœur et de refuge une passion communicative. Mais au delà des cinéphiles qui trouveront là un des plus grand livres d'hommage au septième art et à la communauté de ceux qui vivent dans son culte (les portraits qui émaillent le texte sont étincelants), ce qui emportera les lecteurs de ce Journal, c'est à la fois l'extraordinaire variété des curiosités et la puissance d'un style, qui font de ce texte une vraie œuvre littéraire de mémorialiste. Cyclisme et judo où il excelle; football, littérature, musique rock (ah, ce culte de Springsteen, le "Boss"), photographie, gastronomie et œnologie qui le passionnent; amitiés qu'il cultive; famille et jardins secrets qu'il ménage: cet homme fait partie de ces rares individus auxquels un don d'ubiquité permet de tout faire, tout le temps, en tous lieux, comme si les jours et les nuits leur octroyaient plus d'heures qu'au commun des mortels. On comprend mieux, en lisant cette Sélection officielle, qu'il n'est de passion du cinéma que nourrie par toutes les autres, et que le septième art n'est peut-être apprécié à son meilleur niveau que par ceux qui ont été nourris par les six premiers.


- Serial Krimes
de Stéphane Bourgoin
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

"À chaque jour son crime. Ils nous parlent, nous touchent, nous troublent, nous révèlent. J'ai voulu rassembler, sous la forme d'un almanach, ce que je sais, ce que j'ai découvert de 314 tueurs en séries, 193 autres types d'assassins et de plus de 5 700 meurtres. Serial Krimes? Des articles de fond sur des tueurs en série français comme Landru ou Claude Lastennet, une évocation de crimes célèbres qui ont défrayé la chronique à Hollywood, l'histoire de criminels sexuels  tels que Léger, Menesclou ou Soleilland, ou encore des enquêtes réalisées par des voyants. Vous lirez des reportages tirés de la presse de l'époque et le récit de certaines pratiques judiciaires oubliées. La réalité dépasse souvent la fiction, ce qui n'a pas empêché de nombreux auteurs ou scénaristes de s'inspirer des meurtres atroces que vous vous apprêtez à découvrir".


- Triple assassinat au 147 rue Lafayette
de Laure Marchand
Éditions Actes Sud / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans le 10e arrondissement de Paris, derrière la lourde porte du 147 rue La Fayette, se trouve un crime impuni, protégé par la raison d'État. Le 9 janvier 2013, trois femmes kurdes ont été tuées au premier étage de l'immeuble, dans un petit appartement. Elles ont été exécutées de plusieurs balles dans la tête. Sakine Cansiz était une des fondatrices de la guérilla kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et avait créé la branche des femmes de l'organisation; Fidan Dogan était en charge du lobbying du mouvement en France et Leyla Saylemez était une jeune militante. Depuis trois ans, les éléments à charge contre les services secrets turcs, suspectés d'avoir commandité leur exécution, se sont accumulés sur le bureau de la juge d'instruction qui a bouclé son enquête. Mais un seul accusé, Ömer Güney, sera jugé lors du procès en assises qui s'ouvrira à Paris en décembre 2016. Malgré des faits accablants, les autorités politiques françaises ne réclament aucun compte à la Turquie. Alors que le courage des combattantes kurdes du PKK contre l'État islamique en Irak et en Syrie est salué dans le monde entier, la mort de leurs camarades en plein Paris est recouverte d'un linceul de silence. Car les autorités françaises ont choisi de renforcer leur alliance stratégique avec Ankara. Faisant fi de leurs engagements à lutter contre le terrorisme. L'instruction a conclu que Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez avaient été victimes d'un "acte terroriste". Sur le sol français, cyniquement, les victimes du terrorisme n'ont donc, à l'évidence, pas toute la même valeur.  Pendant plusieurs mois, j'ai enquêté dans plusieurs pays et j'ai eu accès à des sources turques et françaises inédites qui m'ont permis d'établir des liens entre le suspect numéro 1 et le MIT, les services secrets turcs.


- Cerveau & méditation
Dialogue entre le bouddhisme et les neurosciences
de Matthieu Ricard et Wolf Singer
Éditions Allary / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Moine bouddhiste depuis quarante ans, Matthieu Ricard est l'un des méditants les plus chevronnés, régulièrement sollicité par les universités du monde entier pour se prêter à des expériences sur le cerveau. Neurobiologiste, directeur émérite du Max Planck Institute for Brain Research, Wolf Singer est l'un des plus grands spécialistes mondiaux du cerveau. Pendant huit ans, ils ont partagé leurs savoirs et se sont interrogés ensemble sur le fonctionnement de l'esprit. La méditation modifie-t-elle les circuits neuronaux? Comment se forment les émotions? Quels sont les différents états modifiés de la conscience? Qu'est-ce que le "moi"? Le libre arbitre existe-t-il? Que peut-on dire de la nature de la conscience?. Chaque fois, Matthieu Ricard et Wolf Singer confrontent deux traditions de pensée. L'une, la philosophie bouddhiste, est une connaissance à la première personne, résultat des pratiques millénaires des moines tibétains. L'autre, les neurosciences, est une connaissance à la troisième personne, issue d'expérimentations en laboratoire. Les deux approches sont radicalement différentes, mais elles aboutissent souvent aux mêmes conclusions. Pour développer une véritable science de l'esprit, leur rapprochement, esquissé depuis quelques années, est indispensable. C'est ce que propose cet ouvrage: un dialogue approfondi entre les sciences contemplatives et les sciences modernes, pour percer les mystères de l'esprit humain.


- Gun baby gun
Voyage de tous les dangers au pays des armes à feu
de Iain Overton
Éditions Belfond / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un document choc qui se lit d'une traite sur un sujet d'une dramatique actualité après deux années marquées notamment par l'attaque contre Charlie Hebdo, les attentats du 13 novembre 2015 et celui de Nice. À chaque minute, quelque part dans le monde, quelqu'un se fait tirer dessus. Il y a plus d'un milliard d'armes en circulation sur la planète. Chaque année, douze milliards de balles sont produites, soit presque deux balles par être humain, et on compte environ cinq cent mille décès par balle. Et dans certains endroits sur terre, il est plus facile de se procurer une arme qu'un verre d'eau potable. Pour mieux comprendre cette effarante prolifération, Iain Overton, grand reporter souvent primé, embarque dans un voyage de tous les dangers qui va le mener dans vingt-cinq pays, de l'Afrique du Sud à l'Islande, du Salvador au Cambodge, à la rencontre de soldats, de policiers, de victimes, de médecins, mais aussi de terrifiants chefs de gangs ou des starlettes du porno qui manient les AK47 dans les films X.


- Le marché halal ou l'invention d'une tradition
de Florence Bergeaud-Blackler
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Du simple rituel d'abattage au tourisme halal, en passant par les aliments, les médicaments et la mode, le marché halal s'étend sur tous les continents. La liberté d'interprétation des textes dont bénéficiaient les autorités religieuses traditionnelles a été peu à peu remplacée par un espace normatif où le fidèle n'aurait le choix que de chercher le halal et d'éviter ce qui ne l'est pas. Et la surveillance qui s'exerce sur les produits charia-compatibles par le biais d'intermédiaires mi-marchands mi-religieux s'applique désormais aussi aux conduites de leurs acheteurs. Qu'est-ce qui a rendu possible un tel élargissement du "système halal", faisant de tout fidèle musulman un consommateur, et de l'Umma une puissance économique? Du cœur des abattoirs jusqu'aux comités normatifs où se décident nos politiques économiques, ce livre brillant et passionnant raconte la rencontre improbable entre deux utopies de la fin du XXe siècle, le fondamentalisme islamique et le néolibéralisme. Montrant que la récente invention du marché halal n'aurait pas été possible si les intérêts marchands n'étaient pas passés avant la neutralité de l'État et la liberté religieuse, il décrypte également les enjeux des controverses qui divisent la société française: l'abattage rituel et le bien-être animal, les repas halal dans les institutions publiques ou les entreprises.


- Les parias de la République
de Maxime Tandonnet
Éditions Perrin / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Bien avant DSK et Cahuzac, les politiques défrayaient la chronique. Que ce soit Albert de Broglie, Joseph Caillaux, Alexandre Millerand, André Tardieu, Jules Moch, Georges Bidault, Michel Poniatowski ou encore Edith Cresson, tous ont déchaîné les passions, tutoyé les sommets, avant de subir les affres de la chute. Ces personnalités ont pourtant servi au plus haut niveau de l'Etat et ont joué un rôle parfois décisif dans l'histoire de notre pays, avant d'être tour à tour trahies, abandonnées et diabolisées, à l'exemple de Jules Moch. Ce socialiste féru d'ordre, plusieurs fois ministre sous la IVe République, a compté parmi les quatre-vingts parlementaires qui refusèrent les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, a pris une part active à la reconstruction et au refus du stalinisme, avant de sombrer en raison de sa gestion musclée des grèves de 1948. Intelligence, esprit visionnaire, force de caractère et sens du bien commun font souvent de ces incompris, bannis de l'Histoire, des personnages hors normes. Sans chercher à les réhabiliter, Maxime Tandonnet en dresse des portraits dont la force est de mêler vie intime et convictions publiques. Il mène également, à travers ces huit maudits, une réflexion sur le monde politique et s'interroge sur la notion d'homme d'État.


- Punir. Une passion contemporaine
de Didier Fassin
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au cours des dernières décennies, la plupart des sociétés se sont faites plus répressives, leurs lois plus sévères, leurs juges plus inflexibles, et ceci sans lien direct avec l'évolution de la délinquance et de la criminalité. Dans ce livre, qui met en œuvre une approche à la fois généalogique et ethnographique, Didier Fassin s'efforce de saisir les enjeux de ce moment punitif en repartant des fondements mêmes du châtiment. Qu'est-ce que punir? Pourquoi punit-on? Qui punit-on? À travers ces trois questions, il engage un dialogue critique avec la philosophie morale et la théorie juridique. Puisant ses illustrations dans des contextes historiques et nationaux variés, il montre notamment que la réponse au crime n'a pas toujours été associée à l'infliction d'une souffrance, que le châtiment ne procède pas seulement des logiques rationnelles servant à le légitimer et que l'alourdissement des peines a souvent pour résultat de les différencier socialement, et donc d'accroître les inégalités. À rebours du populisme pénal triomphant, cette enquête propose une salutaire révision des présupposés qui nourrissent la passion de punir et invite à repenser la place du châtiment dans le monde contemporain.


- Une histoire de la Résistance en Europe Occidentale
de Olivier Wieviorka
Éditions Perrin / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

La résistance en Europe de l'Ouest a longtemps été considérée comme un phénomène national. Et elle a, de longues années durant, été analysée comme telle, les historiens privilégiant, pour l'étudier, le cadre de leur pays. Pourtant, si les facteurs internes jouèrent un rôle central dans sa naissance, la part des Anglo-Américains dans sa croissance fut éminente: en Norvège comme au Danemark, aux Pays-Bas comme en Belgique, en France et en Italie, l'armée des ombres n'aurait pu croître sans le soutien de Londres d'abord, de Washington ensuite. Il convenait dès lors de décloisonner les frontières et d'élargir les horizons pour offrir la première histoire transnationale de la résistance en Europe occidentale. Pour ce faire, Olivier Wieviorka a étudié l'organisation puis l'action des forces clandestines et des gouvernements en exil de six pays occupés entre 1940 et 1945. En scrutant le rôle de la propagande, du sabotage et de la guérilla dans cet espace ouest-européen, il invite à reconsidérer sans tabou l'action de la résistance, ainsi que ses relations, tantôt cordiales, tantôt conflictuelles, avec les Alliés et les pouvoirs installés à Londres. Tout en mesurant la singularité de chaque pays, ce prisme original lui permet de pointer la communauté de destin qui unit cet ensemble appelé à être libéré par les troupes anglo-américaines. L'auteur lève également le voile sur l'importance des finances, de la logistique et de la planification des grands Alliés dans le développement des forces clandestines, une donnée largement occultée lors des libérations. Il interroge, in fine, l'efficacité de l'armée des ombres, donc de la guerre subversive, dans la chute du IIIe Reich.


- Vivre en couple. Plaidoyer pour une stratégie du pire
de Mony Elkaïm
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

En ces temps de crise et d'instabilité du couple, comment peut-on plaider pour une "stratégie du pire"? C'est que le pire, en l'occurrence, peut avoir son utilité. La vie de bien des couples est ponctuée par des conflits répétés, mais si on les observe de près, on s'aperçoit qu'ils ont aussi une fonction: ils permettent aux deux partenaires de mieux coexister avec des croyances profondes qui les habitent, et dont ils n'arrivent pas à se débarrasser: être persuadé au fond de soi-même qu'on s'efforce d'aimer mais qu'on est toujours abandonné, qu'on voudrait bien compter sur les autres mais qu'ils se dérobent toujours, qu'on tente d'être écouté mais que c'est impossible. Celui qui est enfermé dans de telles convictions est tout autant geôlier que prisonnier. Non seulement elles limitent pour lui l'horizon des possibles, de ce qu'il perçoit comme de ce qu'il peut faire, mais, sans s'en rendre compte, il emprisonne l'autre dans ce qu'il lui reproche, bloquant ainsi les possibilités d'évolution. Bref, nous participons au problème que nous prétendons vouloir résoudre, ce qui ne nous empêche pas d'en souffrir. Dès lors, y a-t-il une voie de sortie? Laquelle?


- La facture des idées reçues
de Fabrice Houzé
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les idées reçues ont un coût: tel est le propos de ce livre qui montre, chiffres à l'appui, combien nos œillères idéologiques nous coûtent cher. Qu'il s'agisse de l'innovation et du rôle prétendument positif des brevets, de la taxe carbone et de son efficacité pour lutter contre le réchauffement climatique ou des vertus démocratiques de l'élection, les bonnes consciences de tous bords en seront pour leurs frais. Avec constance et rigueur, Fabrice Houzé nous oblige à revenir aux faits, décortique les chiffres et avance des propositions: supprimer les brevets, remplacer le vote par le tirage au sort ou taxer la viande. Dérangeant parfois, pédagogique toujours, ce livre est à mettre entre les mains de tous ceux qui veulent mieux comprendre l'économie.


- La vérité sur la maladie de lyme
de Christian Perronne
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La maladie de Lyme, cette étrange infection déclenchée par une piqûre de tique, peut provoquer dermatoses, arthrites et jusqu'à des atteintes neurologiques. Pourquoi les patients sont-ils souvent abandonnés à leur souffrance? Pourquoi ne traite-t-on pas plus efficacement cette maladie alors que des solutions thérapeutiques existent? Le Professeur Perronne, médecin et chercheur de renom, le premier à avoir sensibilisé les pouvoirs publics, raconte dans ce livre de manière claire et précise tout ce qu'on sait aujourd'hui de cette maladie et comment la guérir. Il répond également aux multiples interrogations de ceux, de plus en plus nombreux, qui sont concernés par cette affection. Ce livre nous aide aussi à mieux comprendre et à savoir soigner cet ensemble de maladies mal connues dues à des infections cachées, comme la maladie de Lyme. La vérité sur l'histoire de la maladie de Lyme et des infections cachées expliquée par le plus grand médecin spécialiste de ces maladies.


- Le chez soi des animaux
de Vinciane Despret
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vinciane Despret, philosophe et éthologue, raconte aux enfants des histoires sur le rapport des animaux à leur habitat et à leur identité. Pour comprendre qu'au-delà des ressemblances et des différences, "ainsi va la vie sur cette terre qui est, pour chacun et pour nous tous, notre chez-nous".


- Travailler au XXIe siècle
de Jacques Barthélémy et Gilbert Cette
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l'effet de la révolution numérique? Les statuts actuels, salarié, indépendant, sont-ils adaptés à ces nouvelles réalités? Et comment faciliter le passage de l'un à l'autre sans sacrifier les protections sociales? Jacques Barthélémy et Gilbert Cette nous proposent avec ce livre un cadre ambitieux et novateur pour repenser le droit du travail. Faisant le point sur ce qu'on appelle l'ubérisation de l'économie, ils en soulignent les limites et les risques réels. Si celle-ci doit être largement relativisée, reste que les outils numériques facilitent le cumul d'activités et les créations d'entreprises. C'est pour répondre à ce mouvement en profondeur de la société française et en faire une opportunité qu'ils s'attellent ici à la définition d'un droit à la fois global et protecteur.


- Le souffle, la conscience et la vie
Chroniques d'un médecin réanimateur
de François Fourrier
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Il faut écouter les voix qui s'éteignent, les souffles ténus qui expirent. Des organismes qui disparaissent, des énergies qui se dissipent, des esprits ou des âmes qui rejoignent des divins inconnus. Des humains qui survivent et d'autres qui meurent. Soyez bons, écoutez-les. Ce sont des vies uniques, passées, prises au hasard de milliers d'autres. Toutes réunies au même endroit. Des disparitions, des souvenirs d'incertitudes, des cheminements vers des impasses obscures; des fragments d'existences qui démontrent l'inanité des simplifications ultimes et réfutent les évidences trop faciles. C'est ici l'unité de lieu, la voie finale commune où convergent des destins qui n'ont entre eux aucun rapport flagrant. C'est là que s'entrelacent des destinées et se transmettent les expériences. Il n'y a rien à craindre. Il faut entrer, passer le sas, pousser les portes vitrées, suivre les flèches sombres dessinées sur le sol, elles vous dirigent. Vous y voilà. Vous êtes en Réanimation". François Fourrier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouveautés de Janvier 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveautés de Janvier 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salon BIJORHCA 20 au 23 janvier 2017
» Nouveautés Märklin 2017
» Chasseurs d'appart', semaine du 02 au 06 janvier 2017
» Nouvelles acquisitions - janvier 2017
» Bienvenue chez nous, du 02 au 06 janvier 2017.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: 7. Les témoignages - Documents :: Les dernières parutions-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: