Le Titre du Roman

PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Nouveautés 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 10 Aoû - 17:41

- Victoires
de Wajdi Mouawad
Éditions Actes Sud / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

C'est le jour de l'enterrement de Victoire, une exceptionnelle étudiante du conservatoire national d'art dramatique, qui, à vingt-quatre ans, s'est jetée de la fenêtre de son appartement.


- Chaleur
de Joseph Incardona
Éditions Finitude / 06 janvier 2017


Le Titre du Roman

La Finlande: ses forêts, ses lacs, ses blondes sculpturales et son Championnat du Monde de Sauna. Chaque année, des concurrents viennent de l'Europe entière pour s'enfermer dans des cabines chauffées à 110°. Le dernier qui sort a gagné. Les plus acclamés sont Niko et Igor: le multiple vainqueur et son perpétuel challenger, la star du porno finlandais et l'ancien militaire russe. Opposition de style, de caractère, mais la même volonté de vaincre. D'autant que pour l'un comme pour l'autre, ce championnat sera le dernier. Alors il faut se dépasser. Aller jusqu'au bout. Aussi dérisoire que soit l'enjeu, au-delà de toute raison, la rivalité peut parfois pousser l'homme à la grandeur. À la fois pathétiques et sublimes, Niko et Igor illustrent avec éclat le désir d'absolu de la nature humaine.


- L'année du flamant rose
de Anne de Kinkelin
Éditions Charleston / 06 janvier 2017


Le Titre du Roman

Louise, Ethel, Caroline. Trois amies, joyeuses mais solitaires, partagent tout, leurs peines et leurs bonheurs, leur passion aussi pour les belles choses. Toutes trois sont des créatrices, des faiseuses de rêves, dans leurs ateliers qui se font face dans un passage parisien. Louise, joaillière, crée des bijoux qui réjouissent le cœur et les yeux. Ethel, corsetière, réveille les sentiments et les sens des amoureuses éperdues (et des autres). Caroline, relieuse, redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne. Toutes trois, passionnées, sont amoureuses de l'amour, mais celui-ci leur semble inatteignable. Le jour où Louise s'entiche d'un flamant rose empaillé, superbe et quelque peu étrange, qu'elle installe dans son atelier, son regard sur la vie semble changer. Après sa rupture, elle est face à un défi: se relever, tenir debout, comme le flamant sur une patte, pour sa petite fille, Rose, malgré sa fragilité et les obstacles. Cette année, les trois femmes sauront-elles trouver la force de se reconstruire?


- La nuit du revolver
de David Carr
Éditions Séguier / 06 janvier 2017


Le Titre du Roman

David Carr, journaliste au New York Times, cocaïnomane pendant plus de vingt ans, prend conscience que ses souvenirs de cette période ont été altérés par la drogue: certains sont flous, d'autres erronés. Pour se réapproprier ce passé qui lui échappe, il décide de faire de sa propre vie son prochain sujet d'investigation. Commence alors une enquête de trois ans au service de laquelle il met toute son expertise de grand reporter, accumulant plus de 60 témoignages de proches, policiers, médecins et avocats, réalisant des heures d'entretiens filmés. Son livre est le récit de cette histoire vraie: à la fois un témoignage captivant sur les paradis artificiels, une enquête de fond sur le trafic de stupéfiants, et une recherche du temps perdu, aux confins de la mémoire et de la folie.


- Le ranch des trois collines
de Leila Meacham
Éditions Charleston / 06 janvier 2017


Le Titre du Roman

Printemps 1900. Séparés à leur naissance, des jumeaux, Nathan et Samantha, fêtent leur vingtième anniversaire, dans des comtés éloignés de l'État du Texas, sans se connaître ni soupçonner l'existence de l'autre. À la ferme de Barrows, Nathan reçoit une visite inattendue qui va bouleverser son existence. Trevor Waverling, un titan des premières heures du forage pétrolier, vient lui proposer un pacte des plus étranges. À Fort Worth, à trois jours de chevauchée au sud, Samantha décide que son destin se trouve sur les terres de Las Les Lomas, le ranch des Trois Collines, l'un des plus grands du Texas. La jeune fille entend aider son père adoptif à réaliser son rêve: devenir un titan de l'élevage texan. Mais malgré les secrets bien gardés, les routes de Nathan et Samantha sont appelées à se croiser. La vie réunira-t-elle les jumeaux séparés?


- Apatride
de Shumona Sinha
Éditions De L'Olivier / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Esha a quitté Calcutta pour s'installer à Paris, la ville dont elle rêvait. D'année en année les déceptions s'accumulent, tout devient plus sombre et plus violent autour d'elle. Elle s'épuise dans d'innombrables batailles, et ne se sent plus en sécurité. Issue d'une famille de paysans pauvres, Mina vit près de Calcutta. Par ignorance, ou par crédulité, elle est à la fois entraînée dans un mouvement d'insurrection paysanne qui la dépasse et dans une passion irraisonnée pour son cousin Sam qui lui fait commettre l'irréparable.Les destins de Mina et d'Esha se répondent dans ce roman qui ne ménage ni notre société ni la société indienne. L'écriture de Shumona Sinha est animée par la colère, une colère éloquente, aux images aussi suggestives que puissantes.


- Arrêt non demandé
de Arnaud Modat
Éditions Alma / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans la maison Modat, on rit, on blague, on s'insurge, on affronte. Tout commence par la rédaction d'un enfant de huit ans. "J'aimerais raconter mes vacances si ça dérange personne, où plutôt une chose qui m'est arrivée pendant les vacances et qui a failli gâcher ma belle jeunesse". La vie étant ce qu'elle est sur l'échelle du temps, résumons les épisodes: la paternité, la responsabilité, l'art d'exister et de disparaître. Tout cela: grave, et furieusement désopilant. Roman de l'enfance, Arrêt non demandé raconte comment grandir peut faire mal aux os, aux cheveux ou à l'âme. Une opération qui dure toute la vie.


- Arrête avec tes mensonges
de Philippe Besson
Éditions Julliard / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Quand j'étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter: "Arrête avec tes mensonges". J'inventais si bien les histoires, paraît-il, qu'elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J'ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier. Aujourd'hui, voilà que j'obéis enfin à ma mère: je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre. Autant prévenir d'emblée: pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale. Mais un amour, quand même. Un amour immense et tenu secret. Qui a fini par me rattraper.


- Autoportrait
de Gaspard Delanoe
Éditions Plein Jour / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai changé plusieurs fois de nom au cours de mon existence. Je m'attends toujours à ce qu'on m'insulte, qu'on me dise que je suis une merde: la potentielle haine ordinaire est mon quotidien. J'entasse. J'ai parlé à Catherine Deneuve quand j'avais deux ans. Je n'ai pas de temps à perdre. Je me demande si, en vieillissant, je voterai Le Pen comme tout le monde. J'ai trompé trois femmes, mais je ne le leur ai pas dit. Je m'aime bien. Je trouve incroyable que des gens puissent encore croire à Satan. Mon casier judiciaire est presque vierge".
Vous ne saviez rien sur Gaspard Delanoë. C'est bientôt fini.
Gaspard Delanoë est né en 1968. Après sa tentative manquée de candidature à l'élection présidentielle de 2012, pour laquelle il a recueilli 354 signatures d'élus, il a été, en 2014, candidat aux européennes sur la liste "L'Europe de Marrakech à Istanbul" présentée par le PFT (Parti faire un tour), et aux municipales de Paris, sous le slogan "Un autre Delanoë est possible". Le reste du temps il est performeur, dans des festivals (Avignon, Montpellier Danse…), musées, centres d'art, rues, squats, poubelles..., militant en faveur des squats artistiques et fondateur de collectifs d'artistes, tels le Musée Igor Balut, KGB ou Chez Robert, électrons libres.


- Bienvenue, mister Z
de Jean-Marie Bretagne
Éditions Philippe Rey / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Joueur surdoué, François Valner a renoncé, il y a douze ans, à la carrière qui s'offrait à lui, et il est entré au Paris Saint-Germain comme agent d'entretien. L'arrivée au club de Zlatan Ibrahimovic, en 2012, va changer la donne. Zlatan, footballeur aussi génial que caractériel, reconnaît confusément un pair chez ce loser, et lui dispense sa sympathie par une série de signes invisibles aux autres. Ainsi s'établit un lien entre ces deux artistes du ballon rond, que vont encore rapprocher une série d'épreuves traversées par la star internationale. François, épaulé par sa voisine de palier Aurélie, 15 ans, fan absolue du joueur, et son vieil ami Pierre, journaliste ingérable, banni de toutes les rédactions, trouvera-t-il un moyen d'aider Zlatan? Le salut du plus grand salarié du club semble soudain suspendu à l'action du plus petit. Plongée mi-réaliste mi-fantasmée dans l'univers du PSG, ce roman attachant explore avec humour et poésie la figure du champion dans notre société, et nous raconte une amitié d'autant plus belle qu'elle semblait impossible.


- Celui qui est digne d'être aimé
de Abdellah Taia
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ahmed, 40 ans, est marocain. Il vit à Paris. Il écrit à sa mère, morte cinq ans auparavant, pour régler ses comptes avec elle et lui raconter enfin sa vie d'homosexuel. Il envoie une lettre de rupture à Emmanuel, l'homme qu'il a aimé passionnément et qui a changé son existence, pour le meilleur et pour le pire, en le ramenant en France. Par ailleurs, Ahmed reçoit des lettres de Vincent et de Lahbib. Un roman épistolaire pour remonter le temps jusqu'aux origines du mal. Un livre sur le colonialisme français qui perdure dans la vie amoureuse d'un jeune Marocain homosexuel.


- Ce que tient ta main droite t'appartient
de Pascal Manoukian
Éditions Don Quichotte / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Si ce soir-là Charlotte n'était pas sortie dîner entre filles, elle promènerait Isis dans les allées d'un square. Il lui achèterait des livres qu'elle laisserait traîner sur la table de nuit. Chaque jour, elle serait plus belle. Chaque jour, il serait plus amoureux. Ils boiraient du Sancerre au bonheur de leurs 30 ans, danseraient sur Christine and the Queens. La vie ne tient parfois qu'à un bas filé. Le miracle n'arrivera pas: cette nuit-là, Karim perd tout. Son désir de vengeance va le mener jusqu'aux ruines d'Alep, au cœur de la machine à embrigader de Daech. Là où se cachent les monstres, mais aussi les centaines d'égarés qui ont fait le mauvais choix pour de mauvaises raisons. Là où il faudra lutter pour ne pas ressembler aux bourreaux. Un voyage réaliste au pays mal connu de l'embrigadement et de toutes les violences.


- Chacun pour soi
de Claude Bourgeyx
Éditions Le Castor Astral / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Mosaïque de vies, le livre présente des personnages du quotidien, qui s'interrogent et forcent à nous questionner. Claude Bourgeyx expérimente, à travers les dialogues, les tourments de personnages faisant face à des événements tantôt tragiques, tantôt absurdes, souvent drôles. Alternants conversations troublantes et déclarations comiques, l'auteur se situe dans un univers entre Lewis Carroll et Topor, entre humour noir et non-sens, surréalisme et fantastique.


- Des âmes simples
de Pierre Adrian
Éditions Des Équateurs / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Ce qui repousse les caméras m'attire. Ceux qui trébuchent, ceux qu'on ne voit pas. J'aime le fond de la classe. Le saccage et le sursaut, la poudrière, le foutoir, la beauté, les rêveurs: tout est au fond, chez les invisibles. Au fond des vallées. Cette leçon, je l'apprendrai aux côtés de frère Pierre. En citant saint Paul, il me dira que la véritable sagesse n'est pas celle du monde: Si quelqu'un pense être sage à la manière d'ici-bas, qu'il devienne fou pour être sage". Au cœur d'une vallée, aux confins de la France, un homme tient là seul par sa foi. Au plus près des vies minuscules, les bergers et les bêtes, les paumés et les vagabonds célestes, il accueille les histoires murmurées, les hommes en perdition. Les croyants et ceux qui ne croient pas. Parce qu'on ne peut plus faire comme si les gens avaient la foi. Pour lui, cela importe peu. Jour et nuit, son portable sonne. Il accourt. D'une plume taillée à la serpe, Pierre Adrian nous offre un récit bouleversant, à l'écoute des ténèbres et de la désespérance d'une époque.


- Elle, Edmonde
de Jean-Noël Liaut
Éditions Allary / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Il y a un an disparaissait Edmonde Charles-Roux. La première biographie de cette femme aux mille vies. Elle, c'est Edmonde Charles-Roux. Résistante, grande amoureuse, écrivain à succès, prêtresse de la mode, croisée socialiste, présidente de l'académie Goncourt, égérie d'un groupe de rap… Une femme aux mille vies, passionnée et engagée, romanesque en diable. Née en 1920, fille d'un ambassadeur à Rome auprès du Saint-Siège, elle est élevée dans des palais italiens, au milieu des artistes, des princes et des papes. Elle semble promise à une vie bien rangée. Mais en 1940, elle s'engage comme infirmière-ambulancière, avant de rejoindre la clandestinité. À la Libération, cette caporal-chef de la Légion étrangère, décorée de la croix de guerre, devient journaliste à Elle, puis révolutionne Vogue. Quand son premier roman obtient le prix Goncourt, de Gaulle lui confie: "Madame, vous votez mal mais vous écrivez bien". Grande bourgeoise aimantée par les marginaux, elle devient la muse d'écrivains célèbres, de peintres et de photographes d'avant-garde. C'est aussi une féministe qui ne craint pas les diables macho. Avec Gaston Deferre, le flamboyant maire de Marseille, ministre de l'Intérieur de Mitterrand, elle forme un couple légendaire qui navigue entre les ors de la République et le monde ouvrier, les bals du gotha et la fête de l'Huma. Rebelle, courageuse, pétrie de désirs, de talents et de contradictions, Edmonde assume tout. Une femme libre, tout simplement.


- En vie. Paroles d'espoir de rescapés d'attentats
de Lucile Berland
Éditions Hugo et Compagnie / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Neuf rescapés ont accepté de dévoiler des éléments intimes de leur reconstruction, et des réflexions sur ce que doit être la France de demain, face au terrorisme. Marc, Yahia, Perle-Anne, Mathieu, Zarie, Romain, Jérémie, Jean-Pierre et Armance, font partie des quatre à cinq mille français ayant vécus les attentats de 2015 et 2016 de l'intérieur, et qui seront, à terme, reconnus comme "victimes" du terrorisme. Mais ils ne sont pas que ça. Ils ne doivent pas être réduits à cela. Ils sont la preuve qu'il y a mille de manières de se relever, et que même ceux qui croyaient ne jamais s'en sortir, peuvent trouver leur chemin de résilience. Ce livre est une ode à la vie. L'épée de Damoclès qui flotte au-dessus de notre tête ne doit pas nous pousser à la haine, au repli sur soi ou au fatalisme, au contraire. Elle nous crie la chance que nous avons d'être vivants, l'importance de tenir bon sur nos valeurs et l'urgence de construire notre bonheur, individuel et collectif.


- Heimska. La stupidité
de Eiríkur Orn Norddahl
Éditions Métailié / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Futur proche, bienvenue dans la surVeillance: les caméras sont partout, impossible de se déconnecter. Au royaume de la transparence, tout ce qui est caché est suspect. Áki et Lenita viennent de se séparer et se vengent par personnes interposées en se livrant à toutes sortes d'expériences sexuelles sous l'œil attentif des webcams. Tous deux écrivains, ils achèvent chacun leur roman. Un roman unique. Qui fera date. À Isafjördur, le soleil de minuit commence à pâlir et les mystérieuses coupures d'électricité se multiplient, privant les habitants des joies du voyeurisme; un groupe d'étudiants en arts squatte une ancienne usine de crevettes en cultivant des projets louches; les autorités sévissent, pas toujours raisonnables. Dystopie contemporaine, Heimska est une satire vibrante de notre addiction à la vie des autres, de notre obsession de la transparence, de notre vanité sans bornes. Norðdahl passe le monde à la moulinette: l'art, l'amour et la politique sont autant d'illusions narcissiques qu'il convient de déboulonner avec une joie féroce.


- Il faut se méfier des hommes nus
de Anne Akrich
Éditions Julliard / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Si Dieu ne s'était pas mis en tête de planter ce foutu jardin en Éden, on n'en serait pas là. Si, au milieu de ce jardin, Il n'avait pas fait pousser l'arbre de la connaissance, la femme n'aurait pas croqué dans le fruit et ne l'aurait pas tendu à l'homme. Tout le monde serait resté nu. On aurait continué à cultiver sagement la terre et à dompter les fleuves. Si l'homme-poussière et la femme-côtelette n'avaient pas entrepris de se venger en lançant la rumeur de l'Éden, leurs descendants n'auraient pas eu cette idée fixe: retrouver le jardin. Ils n'auraient pas construit de beaux bateaux pour partir à sa recherche. Ils n'auraient donc jamais trouvé Tahiti, ni ne l'auraient baptisée ainsi: Paradis perdu. S'il n'avait pas été perdu, personne n'aurait songé à le retrouver. Pas même Marlon Brando".


- L'encrier de Madame de Sévigné
de Barbara Lecompte
Éditions Arléa / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un mystérieux bureau chinois conservé dans un hôtel particulier du Marais, un manoir en Bretagne, un château en Provence et un trésor qui a traversé les siècles, la correspondance de madame de Sévigné. Fascinante marquise. Nous la suivons, nous la devinons, arrimée à son écritoire, tour à tour profonde et drôle, mère inquiète, abusive, mais épistolière infatigable. Aussi friande de lectures au coin du feu que d'invitations royales, elle se révèle entre les pleins et les déliés de ses lettres autographes à la saveur incomparable. Barbara Lecompte ressuscite la marquise, dans une biographie originale, empruntant des chemins de traverse semés de plumes apprêtées et d'encriers de voyage.


- L'immeuble Christodora
de Tim Murphy
Éditions Plon / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

New York. Milly et Jared, couple aisé animé d'ambitions artistiques, habite l'immeuble Christodora, vieux building de Greenwich Village. Les habitants du Christodora mènent une vie de bohèmes bien loin de l'embourgeoisement qui guette peu à peu le quartier. Leur voisin, Hector, vit seul. Personnage complexe, ce junkie homosexuel portoricain n'est plus que l'ombre du militant flamboyant qu'il a été dans les années quatre-vingt. Mateo, le fils adoptif de Milly et Jared, est choyé par ses parents qui voient en lui un artiste. Mais le jeune homme, en plein questionnement sur ses origines, se rebelle contre ses parents et la bourgeoisie blanche qu'ils représentent. Milly, Jared, Hector et Mateo, autant de vies profondément liées d'une manière que personne n'aurait pu prévoir. Dans cette ville en constante évolution, les existences de demain sont hantées par le poids du passé.


- L'ours
de Claire Cameron
Éditions 10-18 / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Canada, Ontario, un parc naturel sur les rives du lac Opeongo. Anna, 5 ans, et le petit "Sticky" campent avec leurs parents lorsqu'ils sont surpris en pleine nuit par un gros "chien noir". Le lendemain, la fillette découvre qu'elle et Stick sont désormais seuls, et que c'est à elle, la "grande", de protéger son frère. Débute alors pour les deux enfants une dangereuse errance. Inspiré d'une histoire vraie, cet extraordinaire récit de survie est raconté avec une tendresse déchirante à hauteur d'enfant. Un livre inoubliable.


- La baleine Thébaïde
de Pierre Raufast
Éditions Alma / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Fraîchement diplômé, Richeville, jeune homme timide et idéaliste embarque au nord de l'Alaska, sur un bateau. Objectif: retrouver la fameuse "baleine 52", qui chante à une fréquence unique au monde. Mais l'équipage affrété par le sinistre Samaritano Institute a d'autres desseins. Au menu: l'inquiétant Dr Alvarez, un hacker moscovite, une start-up californienne, une jolie libraire et des cétacés solitaires, mutants ou électroniques qui entraînent Richeville dans un tourbillon d'aventures extraordinaires.Pierre Raufast, le roi de l'ingénierie littéraire, poursuit dans son troisième roman sa veine épique. Mêlant la science et la fantaisie, le roman d'éducation et d'aventures, il démontre avec brio sa capacité inépuisable d'imagination et son talent jubilatoire. Nous sommes ici en présence d'un délire imaginatif qui n'a d'égal qu'une arborescence narrative travaillée au nanomètre près. De sorte que, ahuri, le lecteur ne voit pas qu'il a affaire à un véritable programmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 10 Aoû - 16:50

- La désobéissante
de Jennifer Murzeau
Éditions Robert Laffont / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Paris, 2050. Bulle découvre, catastrophée, qu'elle est enceinte. Autour d'elle, le monde est un naufrage. Sous des dômes, les plus riches se calfeutrent, ignorant les misérables qui se débattent au dehors, rendus inutiles par l'automatisation. Le chômage a atteint 70%, la violence envahit les rues. Les plus dociles gobent leur Exilnox, les yeux voilés par des implants connectés. Sur les holordis, les murs, partout, brillent les pubs et les flashs info anxiogènes. Alors un enfant, là-dedans. Pourtant le garder, c'est refuser de se résigner. Avec une poignée de hackers, Bulle choisit la lutte. C'est bien de notre époque dont il est question dans ce roman. Aussi acide et apocalyptique que lumineux et optimiste, il est une célébration du libre arbitre.


- La malédiction d'Oxford
de Ann A. McDonald
Éditions Michel Lafon / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Cassandra Blackwell, jeune Américaine d'origine modeste, intègre la prestigieuse Université d'Oxford pour une année d'études. Trois ans plus tôt, elle a reçu de cette ville un message anonyme auquel elle n'a rien compris: "Tu ne peux pas cacher la vérité. Reviens et mets un terme à cette histoire". À l'université, Cassie se lie avec l'élite anglaise, découvre l'atmosphère de ce lieu magique, aux boiseries séculaires et au charme gothique parfois inquiétant. Elle emménage avec la charmante Evie qui l'initie aux traditions et aux rituels immuables de l'école. Mais Cassandra n'a qu'un objectif: trouver la trace du passage de sa mère à Oxford dans les années 1990, comprendre pourquoi, enceinte, elle a fui ce paradis d'un autre temps, puis s'est suicidée quelques années plus tard, et enfin découvrir qui est son père. Grâce à Charlie, un flic local, elle apprend l'existence de "l'École de la nuit", une société secrète fondée au XVIe siècle qui semble liée à une série de suicides au cœur du campus. Cassie approche enfin de la vérité. Une vérité sombre et terrifiante.


- La naissance du sentiment
de Jean-Francois Kervean
Éditions Robert Laffont / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Nous sommes avant Socrate, Platon, Aristote et dans la Grèce du Ve siècle avant J.-C. À Sparte, la citoyenne Carthas, veuve de grand guerrier, met au monde un fils, Aphranax. L'enfant présente une malformation invisible, dans une société qui élimine les faibles. Victime d'un sentiment maternel interdit chez les siens, la veuve Carthas va dissimuler cette faille. Sa conduite hors la loi provoque le Destin. Le vieux monde vacille: Athènes poursuit son envol démocratique, les cités doivent s'unir face à l'envahisseur perse, les Dieux semblent lâcher les Grecs. Les rois, les peuples, les Pythies, la pensée basculent vers les temps nouveaux. Un roman à la fois érudit, drôle et poignant, dont le souffle nous emporte aux origines des valeurs de l'Occident. Cette épopée n'a pas pris une ride. Elle réveillera chez le lecteur "le goût âcre de la Liberté qui enivrera toujours le cœur des mortels". Bon et beau voyage.


- La part inventée
de Rodrigo Fresán
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

À travers l'image d'un jouet mécanique, un petit homme en fer-blanc qui recule au lieu d'avancer, Rodrigo Fresán s'aventure dans la tête d'un écrivain, cet être condamné à se projeter dans le passé et à transformer les personnages réels en personnes imaginaires. L'Écrivain a connu un certain succès autrefois, mais sentant qu'il n'a plus sa place dans le monde littéraire d'aujourd'hui, il décide de raconter sa propre histoire: son enfance, sur la plage de Canciones Tristes où il manque de se noyer tandis que ses parents lisent chacun de leur côté une traduction différente de Tendre est la nuit, mais aussi les aventures de sa sœur folle au pays d'Abracadabra, fief de la dynastie des Karma, et celles du Garçon qui rêve de devenir écrivain avant d'être ravalé au rang de personnage secondaire répétant à l'infini les mêmes paroles d'adieu sur les marches d'un musée. Quelles sont la part véridique et la part inventée de ces récits envoûtants? L'une et l'autre se confondent car c'est dans la littérature que se trouve la vérité du monde. La Part inventée est un livre vertigineux sur le mystère de la création littéraire. C'est également le livre le plus personnel de l'auteur, où l'on retrouve toute sa mythologie, ses auteurs fétiches, sa passion pour la musique pop et la science-fiction. Il signe là des mémoires dignes de ceux des grands romanciers américains comme Philip Roth, Vladimir Nabokov ou William Gaddis.


- La porte du ciel
de Dominique Fortier
Éditions Les Escales / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au cœur de la Louisiane et de ses plantations de coton, deux fillettes grandissent ensemble. Tout les oppose. Eleanor est blanche, fille de médecin; Eve est mulâtre, fille d'esclave. Elles sont l'ombre l'une de l'autre, soumises à un destin qu'aucune des deux n'a choisi. Dans leur vie, il y aura des murmures, des désirs interdits, des chemins de traverse. Tout près, surtout, il y aura la clameur d'une guerre où des hommes affrontent leurs frères sous deux bannières étoilées. Plus loin, dans l'Alabama, des femmes passent leur vie à coudre. Elles assemblent des bouts de tissu, Pénélopes modernes qui attendent le retour des maris, des pères, des fils partis combattre. Leurs courtepointes sont à l'image des États-Unis un ensemble de morceaux tenus par un fil, celui de la couture, celui de l'écriture. Entre rêve et histoire, Dominique Fortier dépeint une Amérique de légende qui se déchire pour mieux s'inventer et pose avec force la question de la liberté.


- Le chemin de Macau
de Jean-Marie Planes
Éditions Arléa / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Jean-Marie Planes est homme de goût et n'a pas celui de parler de lui. Mais il aura suffi d'une lettre très officielle lui signifiant son congé d'un appartement qu'il occupait depuis trente ans, pour que, tout à coup, se dessinent à l'estompe, tous les lieux qui ont jalonné son parcours. Sans chronologie, sans ordre apparent, si ce n'est celui du cœur, nous feuilletons avec lui cet album de famille, récapitulation d'une vie par les endroits qui en furent, quelquefois le centre, le refuge, et d'abord l'appartement bordelais de la rue Duffour-Dubergier, lequel, soit dit en passant, fut aussi celui de la famille Mauriac. "C'est là, écrit François Mauriac dans Commencement d'une vie, que je suis né à la vie consciente". On aura compris que la présence de cet illustre prédécesseur ne sera pas anodine. Car les lieux gardent en eux les traces de ceux qui les ont investis, un temps, fugacement parfois, puis les restituent, dans le silence d'un après-midi d'été, à l'heure de la sieste, dans une charteuse d'assez belle facture, à Macau par exemple. Faut-il toutes les citer ces maisons de la vie? Celles de l'enfance bien sûr, les plus importantes peut-être, puis les autres. Maisons de famille, chalet arcachonnais, appartements. Et une géographie commune: Un mouchoir de poche, dessiné par une main d'enfant sur une carte du Sud-Ouest. Bordeaux, Caudéran, la côte Basque, Fronsac, Macau. On s'enracine dans les mêmes lumières, les mêmes odeurs. Seule change l'avancée du temps. Il y a les ombres légères, les effrois d'enfant, le rire d'une mère, la tendre complicité d'une grand-mère, les premières lectures, les absents. Ceux qui s'éloignent, pour toujours. Le chemin de Macau mêle, avec élégance, humour et émotion, tous ces moments de vie. D'une vie.


- Le dernier arrivé
de Marco Balzano
Éditions Philippe Rey / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ninetto, 57 ans, incarcéré dans une prison milanaise pour encore quelques semaines, repense à sa jeunesse. À 9 ans, alors qu'il se rêve poète, il abandonne à contre- cœur sa Sicile natale pour Milan. À l'aveuglette, il arpente la ville inconnue, trouve un logis, un emploi et les années passent, jusqu'à ce que l'enfant déjà un peu adulte s'efface pour devenir adolescent, découvrir l'amour. Après une brève fuite pour se marier avec la jeune Maddalena, Ninetto entre chez Alfa Romeo, où il travaillera sur une chaîne de montage pendant trente-deux ans. Le couple a une fille, Elisabetta. Parallèlement, on découvre le présent de Ninetto: la prison, ses camarades de cellule, sa libération… Il retrouve Maddalena et une vie qui ne l'a pas attendu: la ville a changé, les usines ont fermé, Ninetto ne s'y reconnaît plus. Les deux récits finissent par se rencontrer et l'on comprend pourquoi Ninetto a été emprisonné, pourquoi Elisabetta ne lui parle plus et refuse qu'il rencontre sa petite-fille de 5 ans. Dans un style vif, Marco Balzano signe l'histoire d'un petit garçon devenu homme, mais aussi celle des "derniers arrivés" et les évolutions d'une société. Un récit d'autant plus fort qu'il offre une réflexion sur les migrants et leur condition.


- Le paradis des chats
de Nelly Delay
Éditions Philippe Picquier / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Chat d'enfer, mais aussi chat de paradis… Ambiguïté du chat, que les plus grands peintres des dynasties chinoises ont associé au parfum des pivoines, au chatoiement de la soie, et qu'au Japon les dames de la cour impériale retenaient précieusement d'un souple ruban rouge: chat que tout destine à la douceur et à la beauté, et qui brusquement tue... mensonge, hypocrisie? Non, le chat est du ciel autant que de l'enfer; dans la fente de ses yeux, un vieux peintre, dit-on, pouvait reconnaître l'heure et l'intensité de la lumière.


- Le pont sans retour
de Vincent-Paul Brochard
Éditions Philippe Picquier / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

À l'occasion d'un voyage en Asie, la jeune Julie Duval est kidnappée, embarquée de force sur un cargo et emmenée à Pyongyang. Elle découvre peu à peu un monde totalement inconnu, sans savoir quel rôle lui est attribué au sein d'un échiquier de forces qui la dépassent. Dans un climat oppressant à la violence imprévisible, elle devra apprendre à maîtriser les codes et les usages du système nord-coréen pour survivre. Ce roman palpitant, et soigneusement documenté, nous transporte à l'intérieur de l'inquiétante Corée du Nord, dans le secret de manœuvres occultes impliquant captifs étrangers, déserteurs américains, expatriés français en Corée du Sud et espions nord-coréens. Entre désespoir et révolte, une plongée saisissante au cœur de la terre du Juche.


- Le roman impossible
de Thierry Hesse
Éditions De L'Olivier / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Samuel Richard écrit un roman dont la prolifération ne cesse d'échapper à son contrôle. Il jongle avec les idées, les tâtonnements, les digressions qui s'inscrivent dans sa chair et le rendent littéralement malade. Plusieurs récits se mêlent et se répondent, hantés par une obsession: l'assassinat de Malik Oussekine, qui doit être au cœur de ce livre. Au fil des "voix" qui s'imposent à lui apparaissent toutes sortes de personnages plus ou moins inventés. Eric Woerth, Sakineh Mohammadi Ashtiani, le Shah d'Iran, Joseph Boda qui tient un blog consacré aux victimes de la République, Charles Pasqua, Nora Bey, mère d'un jeune homme qui meurt suite à un tabassage policier. Le Roman impossible est la confession captivante de Samuel Richard, qui a choisi l'écriture pour vocation. Parviendra-t-il à écrire le livre qui l'obsède depuis des années, un roman total, un roman de l'accomplissement?


- Les bottes de Clint Eastwood
de Jean-Louis Milesi
Éditions Le Passage / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Didi, c'est pas le genre de femme à s'embarrasser de principes. Ce qui l'ennuie, ce n'est pas de tromper son mari, c'est de devoir chercher son plaisir. Comme si quelqu'un s'amusait systématiquement à le planquer. Et à vous de le trouver. Mais quand ledit mari meurt subitement, cela l'affecte plus qu'elle n'aurait cru. Son David, artiste bottier de son état et si piètre amant qu'elle n'en avait que plus d'appétit pour les autres, lui manque soudain cruellement. Les copines l'ennuient, les autres hommes n'ont plus le même goût, et la belle-mère a perdu les pédales au point de lui demander conseil sur sa propre vie sexuelle. Alors, Didi jette dans le coffre de sa voiture les bottes que David avait façonnées pour Clint Eastwood, bien décidée à trouver où habite la star et à les lui enfiler. Car depuis la mort de David, quelque chose a cessé de briller dans les yeux de Didi. Quelque chose qu'elle-même ignorait être là.


- Les furies
de Lauren Groff
Éditions De L'Olivier / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Le mariage est un tissu de mensonges. Gentils, pour la plupart. D'omissions. Si tu devais exprimer ce que tu penses au quotidien de ton conjoint, tu réduirais tout en miettes. Elle n'a jamais menti. Elle s'est contentée de ne pas en parler". Ils se rencontrent à la fin de l'université. Ils se marient très vite. Nous sommes en 1991. À vingt-deux ans, Lotto et Mathilde sont beaux, séduisants, amoureux, et semblent promis à un avenir radieux. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge au succès planétaire, et Mathilde, dans l'ombre, l'a toujours soutenu. Le couple qu'ils forment est l'image-type d'un partenariat réussi. Ils suscitent la jalousie, l'envie. Mais les histoires d'amour parfaites cachent souvent des secrets qu'il vaudrait mieux taire. Au terme de ce roman, la véritable raison d'être de ce couple sans accrocs réserve bien des surprises. Les Furies est un roman époustouflant où le sens du suspense va de pair avec l'exploration des sentiments les plus intimes.


- Les métamorphoses
de Gérard Cartier
Éditions Le Castor Astral / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ces métamorphoses ne doivent rien à Ovide. Ce sont celles de l'auteur à l'approche de l'âge: déloger de soi, éprouver tous les sentiments, toutes les passions tour à tour, ou conjointement, avant qu'il soit trop tard. Autoportrait en faune.
Que le vent longtemps me porte à l'aventure
À faire ici et là de tout ma fortune
Quelques morts en hâte et de nombreuses vies
Ne mendiant rien qui ne me soit donné
En songe ou en vérité… le fleuve Amour
Et la beauté instantanée.
Ces métamorphoses sont aussi celles du livre, dont la forme change selon le point de vue, à la manière des anamorphoses, et un hommage aux poètes, évoqués de façon parfois détournée. C'est enfin un hommage à la langue, à l'instrument du goût: un menu ironique dont les services colorent discrètement les pages.


- Les premiers. Une histoire de super-héros français
de Xabi Molia
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un jour de janvier, Jean-Baptiste se découvre le pouvoir de voler, comme, au même moment, six hommes et femmes de son âge. Bientôt, ils manifestent d'autres capacités prodigieuses. Leur vie bascule. La nôtre aussi. Les Premiers entrecroise les destinées de ces héros malgré eux, surgis dans le ciel d'une France en crise. Haletant, drôle et bouleversant, un roman-monde qui nous entraîne jusqu'aux frontières de notre condition.


- Les romantics
de Leah Konen
Éditions De La Martinière / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Gael Brennan est un type bien, sensible et terriblement romantique. Quand il surprend la fille qu'il aime en train d'embrasser son meilleur ami, Mason, son cœur vole en éclats. Inquiet pour son avenir, l'Amour décide de l'aider. L'amour en personne. Une comédie romantique écrite par l'Amour.


- Les voix de la nuit
de Eugène Green
Éditions Robert Laffont / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Après un long séjour à Paris, un jeune homme de vingt-sept ans, Patxi Etxezaharra, rentre dans sa ville natale de Saint-Sébastien, ou il espère vivre avec sa compagne et écrire un roman en basque. Mais le premier soir il croise en bord de mer son ami d'enfance, Matxi Ibaizabal, méconnaissable. Le lendemain, Matxi le contacte et lui avoue que, lors de leur rencontre, la veille, il était sur le point de se tuer. Il insiste pour que Patxi l'accompagne dans sa maison de famille, dans le Pays basque Nord, ou adolescents ils passaient ensemble leurs vacances d'été, et ou Matxi sent qu'il y a des forces qui l'empêchent de vivre. Malgré lui, le jeune écrivain accepte de le suivre. En revenant dans ce lieu de leur enfance, les deux amis retrouvent un temps la joie et l'insouciance de leur jeunesse. Mais bientôt d'étranges événements dans la demeure elle-même et l'apparition de personnages fantomatiques introduisent dans ce cadre idyllique un sentiment de trouble et de menace. Alors les jeunes gens comprennent que pour éprouver à nouveau la paix et la rendre à leur pays, ils doivent se lancer dans une quête vers la source du mal, se délivrer des morts qui les hantent. Ce livre à la fois sombre et étincelant reprend les thèmes récurrents de l'auteur: le Mal et la grâce, la vérité et la beauté de l'adolescence, la profondeur de l'amitié, le rapport entre le destin individuel et l'Histoire, le Pays basque en tant que microcosme de l'Europe. Ce récit, ou des éléments du polar se mêlent à une histoire de fantômes, constitue aussi un appel à l'homme occidental de se libérer de trois siècles de rationalisme, pour chercher, dans le mystère du présent, un renouveau spirituel.


- Leçons pour un jeune fauve
de Michela Murgia
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dès leur première rencontre, Eleonora se reconnaît en Chirú. À trente-huit ans, elle est une comédienne célèbre mais une femme solitaire, marquée par des rapports difficiles avec son père. Lui a dix-huit ans et étudie le violon au Conservatoire; talentueux et impétueux, il rêve de faire carrière, malgré l'indifférence de sa famille. Aussi, quand il lui demande de devenir son mentor, Eleonora ne peut qu'accepter. Elle transmet dès lors à Chirú tout ce qu'elle a appris, des codes vestimentaires jusqu'à l'art de la cuisine en passant par les rituels affectifs. Elle lui offre des leçons de vie qui font grandir entre eux des sentiments forts mais équivoques, montrant combien tout rapport d'amour est un rapport de pouvoir, dans lequel la manipulation est toujours aux aguets. D'une plume ferme, parfois crue, Michela Murgia décrit les souffrances et les affres de l'amour qui unit puis éloigne les deux personnages. Ses mots évoquent la dureté et la force vitale de son île natale, la Sardaigne.


- Micheline
de Sylvie Ohayon
Éditions Robert Laffont / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Elle est l'immigrée d'un pays nouveau, un endroit ou l'amour aurait enfin sa chance. S'il n'y avait pas ses parents juifs, leur image comme l'ombre d'un nuage au-dessus de sa tête, elle s'adonnerait à la prostitution. Elle serait payée pour son plaisir et le plaisir des autres. C'est à ça qu'elle pense pendant qu'il l'aime. Elle est de cette veine-là, elle est de ceux qui cherchent la vie par sa jouissance. Pour croire, pour effacer le chagrin du départ, la tristesse en drapeau jamais en berne sur le visage de sa mère. Elle fut le désespoir du monde, elle sera une espérante toujours essoufflée de devoir courir après les plaisirs de la vie, les mots de l'amour". Avec Micheline, Sylvie Ohayon écrit le livre de sa mère. Pas une déclaration d'amour, pas davantage un réquisitoire, mais une superbe tentative de compréhension littéraire, un regard aussi cruel que tendre posé sur la femme à qui l'auteur doit la vie autant que sa souffrance.


- Moi, Edouard, vieux garçon, maniaque et fier de l'être
Mes 33 tics les plus toqués
de Edouard Moradpour
Éditions Michalon / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Peut-on vivre heureux lorsque l'on est atteint de troubles obsessionnels compulsifs? Édouard a la soixantaine, il est en bonne santé et il est heureux dans sa vie privée comme dans sa vie professionnelle. Et pourtant. Il a attaché une corde à nœuds à son balcon en cas d'incendie; il ne voyage jamais sans sa trousse contenant 127 articles; il a 18 parapluies de toute taille et une hache sous son lit; il conserve depuis 40 ans sacs en plastique, boîtes de chocolat vides et diverses pièces détachées usagées; sa cuisine est toujours remplie de produits non consommés automatiquement renouvelés avant leur date de péremption; il a 40 boîtes de somnifère en réserve pour deux ans ainsi que 5 exemplaires du même portable préhistorique avec 11 batteries de rechange au cas où... Malgré cela, sa vie est tout sauf un enfer. Car, oui, Édouard est bien dans sa peau. Un témoignage thérapeutique, plein d'humour et d'autodérision, qui décomplexera les plus toqués d'entre nous et rassurera leur entourage.


- Nous dormirons quand nous serons vieux
de Pino Corrias
Éditions Michel Lafon / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Oscar Martello est un producteur autodidacte, devenu une figure incontournable dans le milieu du cinéma italien. Il a le visage d'un bandit rongé par l'insomnie. Pour sauver son dernier film promis à un échec, il a un plan. Andrea Serrano, son meilleur ami, est un scénariste reconnu qui sait transformer les amours et les meurtres pour le plus grand plaisir des spectateurs. Jacaranda Rizzi est une actrice, les yeux couleur miel, avec un vide à remplir et un secret à expulser. Une vengeance à accomplir et pas de place pour guérir. Trois personnages en quête d'identité et d'amour. Nous dormirons quand nous serons vieux est une radiographie d'une nouvelle dolce vita romaine, plus amère que jamais. Une chronique d'une amitié empoisonnée par la trahison. D'un amour qui appartient au cinéma. De solitudes coûteuses sans remède. De personnages désabusés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Mer 9 Aoû - 19:41

- Nous, les passeurs
de Marie Barraud
Éditions Robert Laffont / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai voulu raconter l'histoire de mon grand-père et, par ricochet, celle de ses deux fils. J'ai voulu dire ce qui ne l'avait jamais été, en espérant aider les vivants et libérer les morts. J'ai pensé que je devais le faire pour apaiser mon père. Ces mots, c'est moi qu'ils ont libérée". Qui est ce grand-père dont personne ne parle? Marie, devenue une jeune femme, décide de mener l'enquête, de réconcilier son père avec cet homme disparu à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Albert Barraud, médecin, fut un résistant, arrêté par les Allemands. Marie découvrira son rôle protecteur auprès des autres prisonniers. Destin héroïque d'un homme qui consacra sa vie aux autres jusqu'à sa disparition en mai 1945, sur le paquebot Cap Arcona bombardé par l'aviation britannique. Au terme d'un voyage vers la mer Baltique avec son frère, Marie va défaire les nœuds qui entravaient les liens familiaux.


- Petits papiers au gré du vent
de Eduardo Sacheri
Éditions 10-18 / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Alejandro, dit "le Singe", vient de mourir. Ses amis d'enfance, Fernando, Mauricio et le Russe, souhaitent prendre soin de sa fille, Guadalupe, en l'honneur du disparu. Malheureusement, le Singe a misé tout son argent sur un jeune footballeur prometteur, qui se révèle être un véritable tocard. Guadalupe sur la paille, le trio n'a d'autre solution que de se lancer dans une folle série de magouilles pour récupérer les trois cent mille dollars évaporés. Mais comment tirer profit d'un attaquant incapable de mettre un but?


- Place des Vosges
de Michel Braudeau
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

C'était dans les années juste après l'explosion de Mai 68, celles de la jouissance et de l'évaluation des dégâts. Celles d'après le crash planétaire des Beatles. Celles des anciens combattants abattus, titubants, des filles qui reprenaient leurs esprits. Celles de Bowie. De la culture pop critique, du structuralisme, de la mise en abyme. Tout paraissait possible, les portes étaient ouvertes, et l'aventure au coin de la rue. Certains allaient s'éteindre, le souffle coupé. D'autres allaient traverser le feu. C'étaient les années 70 et, pour moi, cela se passait place des Vosges.


- Rapatriés
de Néhémy Pierre-Dahomey
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Belliqueuse Louissaint, jeune haïtienne au caractère intrépide, tente une traversée clandestine de la mer des Caraïbes pour rejoindre les États-Unis. Le voyage échoue. Elle y laisse un enfant. De retour sur le sol natal, elle est forcée de s'installer sur une terre désolée, réservée par l'état aux clandestins infortunés. L'endroit est baptisé Rapatriés. Les conditions de vie dans ce lotissement de boat people contraignent Belli à un choix déchirant: elle fait adopter ses deux filles, Bélial et Luciole. Bélial vivra en France sous la tutelle de Pauline, une employée d'ONG qui voit en l'enfant une nouvelle raison de vivre. Quant à Luciole, elle disparaît dans les vastes confins de l'Amérique du Nord. Plus tard, l'une des deux jeunes filles reviendra en Haïti, mais quand se présentera le moment des retrouvailles, un ultime exil aura marqué leur mère.


- Six degrés de liberté
de Nicolas Dickner
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

C'est l'histoire d'une jeune fille qui désire repousser les limites de l'expérience humaine, d'un hacker qui veut optimiser la circulation mondiale des bananes et des coussins, d'une employée de la gendarmerie qui rêve d'en finir une bonne fois pour toutes avec la géographie, d'un conteneur fantôme qui sillonne les mers et les écrans d'ordinateurs, d'un septuagénaire qui perd un boulon, d'une acheteuse compulsive bipolaire, de six perruches et d'un chat intermittent, tous unis dans un jeu de société à l'échelle planétaire dont personne ne connaît les règles. En somme l'histoire d'un voyage qui échappe aux lois de la gravité, au-delà, bien au-delà, de ces six degrés de liberté. Nicolas Dickner nous offre ici le grand roman de la mondialisation, brillant et hilarant, une ode à la liberté qui mêle la construction savante à l'énergie fantasque d'un polar poétique.


- Soudain le large
de Julien Decoin
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Cette nuit-là, au milieu du port de Cherbourg, Charles la sauve de la noyade et la hisse à bord, inconsciente. A-t-elle glissé? A-t-elle sauté? Quelle est la couleur de ses yeux? Catherine se réveille dans ce voilier inconnu et part sans explication. Mais elle reviendra, comme la mer monte et descend. Et Charles, le marin, l'attendra à quai, jusqu'à ce que leur histoire commence, comme dans un roman d'aventure.


- Théa
de Mazarine Pingeot
Éditions Julliard / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Paris, 1982: fuyant le coup d'État, des centaines d'Argentins se réfugient dans la capitale française, des images macabres plein la mémoire. La vie de Josèphe, 22 ans, bascule lorsqu'elle croise l'un d'entre eux. À peine le coup de foudre s'est-il produit que le mystérieux "Antoine" disparaît. Josèphe se met alors à enquêter: qui est Antoine? Que lui est-il arrivé? Est-ce vrai, ce que Josèphe a lu sur les "disparus", sur ces "folles de la place de Mai"? Alors qu'elle découvre le passé de l'homme qu'elle aime, la jeune femme est brutalement renvoyée à sa propre histoire familiale, aux secrets et aux silences de ses parents. Bientôt les stigmates de la guerre d'Algérie viendront se mêler à ceux de la dictature argentine.


- Splendeur
de Margaret Mazzantini
Éditions Robert Laffont / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Fils unique d'une famille marquée par la dépression et l'alcoolisme, Guido grandit dans l'ignorance de ces maux, porté par un amour absolu pour une mère absente. Il erre dans son appartement, son immeuble, ou la famille du gardien, vibrante de vie, prend beaucoup de place. Le fils surtout, Costantino, qu'il côtoie depuis toujours, dans la cour de l'immeuble comme à l'école, sans jamais oser en faire son ami. Pudeur, timidité rongent les deux enfants jusqu'à l'adolescence quand, un soir, dans une chambre qu'ils partagent avec d'autres camarades pendant un séjour en Grèce, ils découvrent ensemble leur sexualité. La peur de se livrer, de s'assumer, de s'aimer conduit l'un et l'autre vers deux chemins différents. Guido poursuit ses études à Londres, Costantino reste à Rome ou il fonde rapidement une famille. En Angleterre, Guido découvre une nouvelle culture underground, guidé par son ami homosexuel Knut, enivré par une errance urbaine entre drogue, sexe hétéro et abstinence homo. Les années passent et se ressemblent, malgré un mariage avec une divine Japonaise et la découverte de la parentalité, jusqu'aux retrouvailles entre Guido et Costantino, marquées par un amour passionnel intact. Pourront-ils enfin goûter la splendeur aperçue quelques fois, toujours espérée? Avec ce roman au réalisme stupéfiant, Margaret Mazzantini réussit le tour de force de se glisser dans la peau d'un homme homosexuel, nous livrant des personnages très incarnés, ainsi qu'une réflexion subtile sur l'homosexualité, tout en imposant son style à la fois lyrique et incisif.


- Très chère Ursule
de Mano Gentil
Éditions Serge Safran / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ursule, riche héritière, a un grand dessein: organiser une mirifique réception en souvenir de sa défunte mère.
Très vite, elle s'adjoint les services d'une agence de communication événementielle et jette son dévolu sur Julien Pulmel, jeune cadre prometteur souvent en retard, stressé, désordonné, souffre-douleur de son entourage. Si la personnalité d'Ursule se prête aux soupçons, l'organisation de l'événement vient les alimenter. Alors, Ursule, véritable descendante d'une grande famille aristocratique, ou simple affabulatrice? Deux visions du monde s'affrontent dans ce pétulant roman avec humour décapant et lyrisme exacerbé. Sans parler de l'enquête policière et d'un portrait au vitriol d'une société où l'argent est roi, et la folie reine.


- Trois saisons d'orage
de Cecile Coulon
Éditions Viviane Hamy / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Trois générations confrontées à l'Histoire et au fol orgueil des hommes ayant oublié la permanence hiératique de la nature. Saga portée par la fureur et la passion, Trois Saisons d'orage peint une vision de la seconde partie du XXe siècle placée sous le signe de la fable antique. Les Trois-Gueules, "forteresse de falaises réputée infranchissable", où elle prend racine, sont un espace où le temps est distordu, un lieu qui se resserre à mesure que le monde, autour, s'étend. Si elles happent, régulièrement, un enfant au bord de leurs pics, noient un vieillard dans leurs torrents, écrasent quelques ouvriers sous les chutes de leurs pierres, les villageois n'y peuvent rien; mais ils l'acceptent, car le reste du temps, elles sont l'antichambre du paradis.


- Un rapport
de Brian Evenson
Éditions Cherche Midi / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Capable de l'humour le plus noir, plongeant ses personnages dans l'acide de situations extrêmes, Brian Evenson revient aujourd'hui avec ces textes forts et dérangeants, où l'absurde cache souvent une logique instable ou une terrible vérité. Qu'il s'agisse du cœur d'un bébé qui bat dans la poitrine de son ours en peluche, d'un homme qui perd son bras, ou de la puissance dévastatrice de la poussière sur une autre planète, ce sont, toujours, le corps humain et sa psyché fragile qu'Brian Evenson explore, grâce à son écriture à la fois épurée et tranchante. Distillant le doute, jouant avec le suspense et l'incompréhension, il réussit à créer des ambiances aussi tangibles qu'irréelles, avec, en perpétuelle ligne de mire, la chute sans cesse recommencée de l'homme. Avec Brian Evenson, le cauchemar a trouvé son ambassadeur.


- Aller en paix
de Ludovic Robin
Éditions Le Rouergue / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans un hameau isolé de Savoie, la lente dissolution d'un jeune couple avec deux enfants. Portrait déchirant d'une jeune femme à la dérive, roman de l'amour infini que lui porte son compagnon, ode à la forêt: Aller en paix  est un premier roman impressionnant par son écriture, son auscultation méticuleuse du quotidien et la profondeur de son regard sur l'existence.  


- Attraction
de Guillaume le Touzé
Éditions Babel / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Irène vit en étroite dépendance avec le mensonge. Se laissant aller à l'extrême, elle se fait passer pour une autre et vole ainsi une enfant, une adolescente mentalement handicapée, pour laquelle elle éprouve une tendresse extraordinaire.


- Aveu de faiblesses
de Frédéric Viguier
Éditions Albin Michel / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Je suis laid, depuis le début. On me dit que je ressemble à ma mère, qu'on a le même nez. Mais ma mère, je la trouve belle". Au drame d'un bourg désindustrialisé du nord de la France, Frédéric Viguier ajoute le suspense d'un roman noir. Dès lors, l'histoire d'Yvan, un adolescent moqué pour sa laideur et sa différence, accusé du meurtre de son petit voisin, prend une tournure inattendue.


- Bâtonnage
de Sylvain Bourmeau
Éditions Stock / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'étais face au journal comme devant un paysage dévasté. Seuls quelques articles se dressaient, intacts au milieu d'un champ de ruines, amas de déjà-vus numériques déposés en grise poussière sur le papier rêche. Ce fut comme un réflexe, un geste non calculé: j'ai commencé à rayer. Des mots, des phrases entières, comme autrefois avec le feutre noir sur la pelure des télex d'agence, à bâtonner".


- Charlie Hebdo, le jour d'après
de Marie Bordet et Laurent Telot
Éditions Fayard / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

C'est une histoire interdite. Le récit d'une guerre secrète qui n'aurait pas dû avoir lieu. Un après qui n'aurait pas dû exister. Le 7 janvier 2015, Charlie Hebdo a failli disparaître tout entier sous les balles des frères Kouachi. Mais le journal dévasté est devenu riche à millions, d'euros et de lecteurs, puis s'est retrouvé happé par le vertige de l'exemplarité. Charlie érigé en symbole planétaire de la liberté. Mais les hommes restent des hommes. Une pluie d'argent qui agit comme un poison, une responsabilité politique qui les dépasse. La rédaction implose de l'intérieur. Deux camps également submergés par la souffrance, mais irréconciliables, déchirés par une lutte implacable de pouvoir et d'influence.


- Dans la foret lointaine
de Marie-Pierre Burtin
Éditions Kero / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un jeune homme en quête d'une mère qu'il n'a jamais vue.
Une veuve esseulée qui n'ose pas lui dire que ce n'est pas elle qu'il cherche.
Une fille qui voit d'un très mauvais œil l'arrivée de son nouveau frère.
Dans un village qui cache de nombreux secrets, ils vont malgré eux déclencher des forces qui les dépassent. Et la montagne et ses escarpements, la forêt et ses labyrinthes se trouvent être un décor bien pratique pour enfouir les drames passés et préparer ceux à venir.


- Des poings dans le ventre
de Benjamin Desmares
Éditions Le Rouergue / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au collège, Blaise laisse parler ses poings: "Ba-Ba-Bam". Et quand il finit par être viré, cette violence se répand dans les rues et jusqu'à chez lui. Mais au-delà du délinquant, Blaise est aussi un adolescent torturé, poursuivi sans relâche par ses angoisses et sa colère. Dans ce récit court et nerveux à la deuxième personne du singulier, Benjamin Desmares interpelle ouvertement son lecteur pour le faire réfléchir sur un thème contemporain très fort.


- Être à distance
de Carla Guelfenbein
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Deux histoires d'amour parallèles, dans les années 1950 et de nos jours, liées par la figure d'une auteur culte inspirée de Clarice Lispector, qui viennent illuminer les zones d'ombre du mensonge et de la vérité, du talent et de la médiocrité, de la consécration et de l'oubli.


- Hadamar
de Oriane Jeancourt Galignani
Éditions Grasset & Fasquelle / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

1945. Un homme sort de Dachau. Il y a été emprisonné pour ses articles d'opposition au Troisième Reich qui vient de s'effondrer. Dans le désastre physique et moral de l'Allemagne vaincue, il part à la recherche de son fils, dont il ne sait plus rien depuis qu'il l'a inscrit aux Jeunesses hitlériennes avant d'être emprisonné. Il retourne dans sa ville natale. Les habitants sont énigmatiques, fuyants: une femme élude ses questions; un soldat américain venu enquêter sur un mystérieux programme "Aktion T4" des nazis garde des informations secrètes. C'est alors que l'homme entend des rumeurs au sujet de l'hôpital d'Hadamar. Il s'y rend, décidé à retrouver son fils, quel que soit le prix de sa quête.


- Imre Kertész. L'histoire de mes morts
de Clara Royer
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La naissance de l'écrivain Imre Kertész, la difficulté de devenir l'intellectuel et l'auteur qu'il souhaite être, la déportation qui le poursuit et ne le lâche jamais, son rapport à la Hongrie et à l'Allemagne, les doutes, la consécration, Clara Royer écrit une biographie de l'artiste Imre Kertész mais aussi de l'homme de son temps, du fils et de l'amant. Très complet, porté par une belle force narrative, cet essai empreint de respect ne verse jamais dans l'hagiographie. Fondée sur une vingtaine d'entretiens menés en hongrois par Clara Royer en 2013-2016, jusqu'au décès de l'écrivain, cette biographie utilise aussi des sources totalement inédites: Imre Kertész a mis à disposition de l'auteur ses archives privées, et l'a autorisée à consulter ses archives à l'Académie des arts de Berlin.


- La danse sorcière
de Karine Henry
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Alors que la pratique de la danse avait apaisé le traumatisme de son enfance, Else, devenue une danseuse renommée, depuis l'Opéra Garnier jusqu'au Wuppertal Tanztheatrer de Pina Bausch, se voit soudain entravée par le sentiment qu'un regard l'épie depuis une lucarne située non loin de chez elle, face à la salle de verre où s'enracine son art. S'agit-il d'une rechute, d'une angoisse liée au passé ou d'une menace réelle? Qu'adviendra-t-il de cette danseuse pourtant à l'acmé de son talent? Existera-t-il une danse assez puissante pour délier la mémoire et affronter le mystère de cette peur?


- La fille sur la photo
de Karine Reysset
Éditions Flammarion / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Anna, 35 ans, est appelée par Serge, un réalisateur célèbre qu'elle a aimé onze ans et quitté depuis peu. Une fille de celui-ci est hospitalisée pour anorexie. Elle rejoint son ancien compagnon mais ne se sent plus vraiment à sa place, elle qui est restée dans son ombre et qui s'est occupé de ses enfants. Et tiraillée entre son désir d'aller de l'avant et le besoin qu'a d'elle cette famille. ©Electre 2016


- La mort du taxidermiste
de Guillaume le Touzé
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Bernard a appris au cours de sa vie l'art si singulier de la taxidermie. Réinventer la vie, le mouvement, l'harmonie, collectionner ou sauvegarder l'apparence, la mémoire d'une créature aimée, en refuser la perte et effacer l'absence, mais ce n'est pas tout. Qu'avait-il trouvé dans ce métier si rare qui l'ait tant consolé, voire réenchanté? Sur le point de quitter ce monde, Bernard va choisir une fois encore d'en maîtriser la scénographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Mer 9 Aoû - 19:27

- La sonate à Bridgetower
de Emmanuel Dongala
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

En 1789 débarque à Paris le violoniste prodige George Bridgetower, neuf ans, accompagné de son père qui le rêve en Mozart. Fils d'un Nègre de la Barbade et d'une Polonaise, élève de Haydn, le garçon démarre une carrière qui se poursuivra bientôt en Angleterre et l'amènera à devenir ami avec Beethoven qui lui écrira une de ses plus belles sonates. Un roman avec pour toile de fond la condition des Noirs qui mêle aux bouleversements politiques et sociaux suscités par les idées des Lumières ceux du monde de la musique et des sciences.


- La téméraire
de Marine Westphal
Éditions Stock / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pour le rendez-vous elle avait colorié sa bouche de coquelicot en tube, poudré ses pommettes, la totale. Elle apprendra que son rouge avait bavé sur ses incisives, ravageant son sourire un brin carnassier. Bartolomeo avait trouvé Sali jolie quoiqu'un peu ridicule, elle avait quelque chose d'une tasse de porcelaine mal rangée, au bord de la chute, en détresse. Sali, Bartolomeo. Un amour qui dure depuis trente ans. Mais un grain de sable enraye tout: sur les sentiers des Pyrénées, Bartolomeo est victime d'un AVC. Comment l'accompagner? Comment croire à l'avenir? Contre l'accident fatal, il reste un seul ressort: la volonté d'une femme, qui décide de réenchanter les derniers instants de son mari. La téméraire est un texte bouleversant qui embrasse la maladie dans une danse grave et généreuse.


- La tristesse des éléphants
de Jodi Picoult
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n'avait que trois ans. Aujourd'hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace. Elle n'a qu'une certitude: jamais sa mère ne l'aurait abandonnée. Jenna se met à relire le journal de bord d'Alice, une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s'adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l'au-delà, et de Virgil Stanhope, l'inspecteur qui avait suivi l'enquête à l'époque. Émouvant et haletant, le dernier roman de Jodi Picoult nous fait croire à l'impossible.


- La vie aveugle
de Loïc Merle
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

D'un côté Van Gogh, incarné par un certain autoportrait, donne son regard sur la façon dont il est regardé, longtemps après sa mort. De l'autre, “le plus grand peintre contemporain”, exilé dans une ville, une langue et un pays qu'il déteste mais qu'il ne peut se résoudre à quitter. Entre élan et défiance, La vie aveugle approche l'art vécu des artistes, et le destin des œuvres dans des sociétés en crise.


- La vie commence demain
de Céline Sébillon
Éditions City / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Anne, la quarantaine, rêve d'une autre vie. Elle a décidé de rompre avec son mari Bernard et compte le lui annoncer aujourd'hui, alors qu'ils sont en route pour rendre visite à une vieille tante. Dans sa maison de retraite, l'aïeule attend impatiemment leur visite. Au crépuscule de sa vie, elle a décidé de leur dévoiler son journal intime. Dans ces pages, elle révèle son passé trouble et des secrets de famille trop longtemps cachés. Quand la voiture du couple croise celle d'Anita, une jeune femme qui vivote entre renoncements, rires et larmes, c'est l'accident. Un choc qui va bouleverser leurs vies à tous. Mais les chemins qui se heurtent peuvent parfois être porteurs d'une promesse inattendue: le bonheur.


- Le chat du jeu de quilles
de Florence Clerfeuille
Éditions Terra Nova / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La cinquantaine fringante, Marc vient de quitter son job de journaliste parisien. Sur un coup de tête, il décide de s'installer avec Manon, sa jeune collègue, dans un petit village perdu de l'Aveyron. Retraite anticipée? Pas vraiment: l'improbable duo va enquêter incognito sur l'assassinat du père Pommier commis dix ans plus tôt. Le vieux bougre était champion du jeu de quilles, l'étrange sport local, et n'était pas très apprécié des villageois. Du coup, personne n'a vraiment pleuré sa disparition. Mais quand, au bout de dix ans, le chat du père Pommier réapparaît dans les rues du village, la population s'inquiète. Le félin serait-il un mauvais présage? Les langues petit à petit se délient. Gaston le cafetier trop bavard, Célestin le gentil benêt, Monsieur Thomas le taciturne, et Attila le coiffeur bien nommé ont tous quelque chose à raconter. Et à cacher?


- Le meilleur des amis
de Sean Rose
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Après vingt ans de silence, un homme s'apprête à retrouver l'ami avec lequel il a tout partagé à l'époque de ses études à Paris, l'ami qu'il a trahi et qu'il n'a pas revu. Une méditation très cinématographique sur l'espace et le temps qui semble poser comme centre de gravité de toute existence, fatalement, le premier amour.


- Le pas suspendu de la révolte
de Mathieu Belezi
Éditions Flammarion / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Six membres d'une famille au bord de l'implosion crient leur révolte. Certains veulent encore croire en un monde meilleur quand d'autres veulent dynamiter le mensonge et l'hypocrisie d'une époque sans rédemption possible. Le portrait d'une société qui laisse les égoïsmes l'emporter sur toute idée sociale ou morale. ©Electre 2016


- Le silence même n'est plus à toi
de Asli Erdogan
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vingt-neuf textes parus dans la presse au cours des dix dernières années, chroniques politiques, réflexions sur l'écriture et l'exil, essais mixtes sur les actions gouvernementales, les pesanteurs archaïques et les clichés à l'œuvre dans la vie quotidienne en Turquie, qui éclaireront le profil d'essayiste engagée de Aslı Erdoğan et permettront de comprendre pourquoi l'auteur, victime de la chasse aux sorcières déclenchée en juillet 2016, est actuellement en prison. L'écriture toujours soignée et traversée de fulgurances poétiques de la romancière trouve ici un autre terrain d'expression, non moins convaincant.


- Mâcher la poussière
de Oscar Coop-Phane
Éditions Grasset & Fasquelle / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans un grand hôtel sans âge vit un homme singulier. Ayant tué le neveu d'un chef mafieux de Palerme, le voici assigné à résidence, condamné à attendre la mort dans cette prison dorée. Enfermé dans sa chambre, les salles de bal, de réception, les cuisines et sous-sols qu'il verra se faner et renaître, surveillé par les hommes qui le gardent au dehors et ceux qui, à l'intérieur, le dupent, le baron en lin blanc lime les jours en cherchant, entre ces centaines de murs, un semblant d'existence. Il puise son oxygène auprès d'Isabelle, la jeune femme de chambre dont la fraîcheur l'attire; de Joseph, le barman auquel chaque soir il parle en s'enivrant; de Matthieu qui, juché derrière le comptoir de la réception, connaît tout le monde et surveille chacun. Les jours passent entre joies volées à de rares clients (un jeune couple lumineux, un écrivain célèbre qu'on jurerait être Raymond Roussel), aventures précieuses, débauches provisoires, fêtes privées et trahisons secrètes. Inspiré d'une histoire vraie, ce roman sur un huis clos qui dure toute une vie prouve une fois encore l'incroyable talent d'Oscar Coop-Phane. Il y décortique les âmes de ses personnages et offre au lecteur la plus belle des évasions par la seule grâce des mots.


- Manuel a l'usage des femmes de ménage
de Lucia Berlin
Éditions Grasset & Fasquelle / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La publication de Manuel à l'usage des femmes de ménage révèle un grand auteur et un destin exceptionnel: Lucia Berlin, mariée trois fois, mère de quatre garçons, nous raconte ses multiples vies en quarante-trois épisodes. Élevée dans les camps miniers d'Alaska et du Midwest, elle a été successivement une enfant solitaire au Texas durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune fille riche et privilégiée à Santiago du Chili, une artiste bohème vivant dans un loft new-yorkais au milieu des années 50 et une infirmière aux urgences d'Oakland. Avec un délicat mélange d'humour, d'esprit et de mélancolie, Berlin saisit les miracles du quotidien jusque dans les centres de désintoxication du sud-ouest des États-Unis, elle égrène ses conseils avisés et loufoques tirés de ses propres expériences d'enseignante, standardiste, réceptionniste, ou encore femme de ménage. Dix ans après la mort de l'auteur, la découverte de Manuel à l'usage des femmes de ménage a constitué un événement littéraire majeur aux États-Unis, puis dans le monde entier. Comparée par la critique américaine à Raymond Carver et Alice Munro, Lucia Berlin est un grand écrivain injustement méconnu, un maître de la narration qui se nourrit du réel pour émerveiller son lecteur.


- Mio Padre
de Rossana Campo
Éditions Calmann Lévy / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Une superbe plongée, sans filtre et sans tabou, dans l'amour que porte une fille à son père. Renato vient de décéder, et la narratrice retrace avec tendresse et ironie sa fascination et sa passion pour ce personnage hors norme, un Italien du sud émigré dans le nord. Loufoque, impulsif, roublard, menteur, roi de l'anecdote, séducteur, l'homme fascine sa fille dès la petite enfance. En grandissant, elle découvre cependant sa face plus sombre, son amour du whisky, ses excès de violence et le manque d'égard qu'il a régulièrement pour sa mère. Entre admiration et peine, un portrait intime, touchant, irrésistible et souvent drôle de cet homme compliqué et imprévisible se dessine, et emporte le lecteur dans une vague d'émotions étonnante.


- Nager nues
de Carla Guelfenbein
Éditions Babel / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

S'estimant trahie par la liaison que son père entretient avec sa meilleure amie, une jeune fille fantasque coupe les ponts avec le Chili, à l'aube du sanglant putsch militaire de 1973. Vingt-huit ans plus tard, les images de l'attentat du 11 Septembre à New York réactivent les souvenirs; sans pardon, nul oubli. Un grand roman sensuel et envoûtant où les spasmes des corps répondent aux convulsions de l'Histoire.


- No Home
de Yaa Gyasi
Éditions Calmann Lévy / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Maama, esclave Ashanti, s'enfuit de la maison de ses maîtres Fantis durant un incendie, laissant derrière elle son bébé, Effia. Plus tard, elle épouse un Ashanti, et donne naissance à une autre fille, Esi. Ainsi commence l'histoire de ces deux demi-sœurs, Effia et Esi, nées dans deux villages du Ghana à l'époque du commerce triangulaire au XVIIIe siècle. Effia épouse un Anglais et mène une existence confortable dans le fort de Cape Coast, sans savoir que Esi, qu'elle n'a jamais connue, est emprisonnée dans les cachots du fort, vendue avec des centaines d'autres victimes d'un commerce d'esclaves florissant avant d'être expédiée en Amérique où ses enfants et petits-enfants seront eux aussi esclaves. Grâce à un collier transmis de génération en génération, l'histoire se tisse d'un chapitre à l'autre: un fil suit les descendants d'Effia au Ghana à travers les siècles, l'autre suit Esi et ses enfants en Amérique. En Afrique comme en Amérique, No Home saisit et traduit, avec une étonnante immédiateté, combien la mémoire de la captivité est restée inscrite dans l'âme d'une nation. Navigant avec talent entre histoire et fiction, nuit et lumière, avec une plume qui varie d'un continent à l'autre, d'une société à une autre, d'une génération à la suivante, Yaa Gyasi écrit le destin de l'individu pris dans les mouvements destructeurs du temps, offrant une galerie de personnages aux fortes personnalités dont les vies ont été façonnées par la loi du destin.


- Nues dans un verre d'eau
de Wobmann Fanny
Éditions Flammarion / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Laure passe ses journées avec sa grand-mère hospitalisée, dont les crises de démence s'aggravent. Profitant des rémissions, elle lui raconte son récent séjour en Angleterre, lui par le de l'homme qu'elle a rencontré sur la plage et lui confie qu'elle est enceinte. Les deux femmes se retrouvent nues, l'une face à la mort, l'autre face à cette vie qui pousse en elle sans qu'elle l'ait souhaité. ©Electre 2016


- Peggy dans les phares
Peggy Roche et Françoise Sagan, vingt ans d'amour fou
de Marie-Eve Lacasse
Éditions Flammarion / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un portrait de Peggy Roche, mannequin, styliste, journaliste de mode, marié à un grand résistant puis à Claude Brasseur avant de devenir la compagne de Françoise Sagan. Respectée et crainte dans le milieu de la mode, elle vivait dans l'ombre de la romancière qui lui imposait une discrétion absolue sur leur relation. La mort de Peggy Roche en 1991 fut pour celle-ci une cassure irréparable. ©Electre 2016


- Prends le temps de penser a moi
de Gabrielle Maris Victorin
Éditions Grasset & Fasquelle / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Vers midi, le jour de sa mort, je ne lui ai laissé qu'un seul message: “Papa, je t'en supplie, rappelle-moi…” Un seul suffisait. Je savais qu'il m'appellerait s'il le pouvait. Ma voix était grinçante, désagréable. Il m'avait fallu une volonté considérable pour arriver à parler (sans pleurer, sans crier), après l'annonce un peu sèche de son répondeur “Bernard Maris, euh… merci de laisser un message”. Quand j'y pense, quelle étrange façon de commencer ma phrase: “Papa, je t'en supplie”. Jamais je n'avais eu besoin de le supplier de quoi que ce soit". G. M. V.
Mêlant souvenirs d'enfance et du 7 janvier 2015, Gabrielle Maris Victorin fait ici le récit déchirant de la mort d'un père que toute la France a pleuré, avec les autres victimes de la tuerie de Charlie Hebdo. En creux, se dessine le portrait d'un homme brillant, rêveur, d'un père tendre et aimant. Histoire personnelle d'une vie brisée par le fanatisme, histoire universelle de la douleur d'une fille qui ne retrouvera plus son père. Ce livre triste et joyeux est un hommage fulgurant à l'économiste qui voulait redonner le sourire aux Français.


- Presque ensemble
Même le chat ne sauvera pas leur amour
de Marjorie Philibert
Éditions JC Lattès / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Tout commence le 12 juillet 1998. En pleine finale France-Brésil, Victoire et Nicolas se rencontrent dans un bar à Paris. Ces deux révoltés placides deviennent inséparables et se lancent dans la vie de couple. Mais loin de la passion rêvée, nos héros se retrouvent embarqués dans une odyssée domestique désespérément tranquille. L'arrivée de Ptolémée, le chat, leur procure un temps le paradis tant souhaité. Mais rien ne dure. Drôle et mordant, Presque ensemble explore avec brio le sentiment amoureux à l'épreuve du quotidien, ou simplement peut-être de la vie.


- Saint Salopard
de Barbara Israël
Éditions Flammarion / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Une correspondance fictive de l'écrivain avec les grandes figures de sa vie et de son époque, révélant une personnalité amorale et ambiguë, sachant aussi bien susciter l'enthousiasme que le désenchantement. Un regard éclairé sur un paradoxe vivant: juif converti deux fois devenu collaborateur, homosexuel et marié, écrivain dans l'âme refoulé, dénonciateur et victime des camps à son tour. ©Electre 2016


- Seules les bêtes
de Colin Niel
Éditions Le Rouergue / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Une femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d'un sentier de randonnée qui fait l'ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n'ont aucune piste et que l'hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, elles prennent la parole et chacune a son secret, presque aussi précieux que sa propre vie. Et si le chemin qui mène à la vérité manque autant d'oxygène que les hauteurs du ciel qui ici écrase les vivants, c'est que cette histoire a commencé loin, bien loin de cette montagne sauvage où l'on est séparé de tout, sur un autre continent où les désirs d'ici battent la chamade. Avec ce roman choral, Colin Niel orchestre un récit saisissant dans une campagne où le monde n'arrive que par rêves interposés. Sur le causse, cette immense île plate où tiennent quelques naufragés, il y a bien des endroits où dissimuler une femme, vivante ou morte, et plus d'une misère dans le cœur des hommes.


- Silo (l'intégrale)
de Hugh Howey
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans un futur post-apocalyptique indéterminé, une communauté d'hommes et de femmes a organisé sa survie dans un silo souterrain géant. Du monde extérieur, devenu hostile, personne ne sait rien, sinon que l'atmosphère y est désormais irrespirable. Les images de mauvaise qualité relayées par d'antiques caméras, montrant un paysage de ruines et de dévastation balayé de vents violents et de noirs nuages, ne semblent laisser aucune place à l'illusion. Pourtant, certains continuent d'espérer. Ces individus, dont l'optimisme pourrait s'avérer contagieux, représentent un danger potentiel. Leur punition est simple. Ils se voient accorder cela même à quoi ils aspirent: sortir. Dans une nouvelle qu'il met en ligne en 2011, Hugh Howey décrit une société où l'on ne percevrait plus le monde extérieur que par le biais d'un écran. Peu après, devant le nombre de messages de lecteurs lui réclamant une suite, il imagine quatre nouveaux épisodes, donnant naissance à Silo, devenu depuis un best-seller international. Viendront ensuite Silo Origines et Silo Générations. La trilogie culte se trouve pour la première fois réunie en un seul volume.


- Terreur
de Yann Moix
Éditions Grasset & Fasquelle / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Ce livre, écrit au jour le jour pendant et après les attentats contre Charlie Hebdo et à l'Hypercacher, ne sort que deux ans après les événements: il fallait respecter le temps du deuil; et me donner la faculté de suspendre celui de la réflexion. "Penser" les attentats est une gageure, parfois même un oxymore: le risque est soit de donner trop de sens à ce qui n'en a pas, soit de rater les étapes d'un processus plus complexe qu'il n'y paraît. Penser les attentats, c'est possiblement se tromper. Ce livre est un cheminement, une progression, une interrogation, un questionnement sur la radicalité, la radicalisation, la jeunesse, l'islamisation, la violence, le nihilisme. Autant de termes qu'on ressasse à longueur de journées sans jamais s'arrêter pour les creuser, les approfondir jusqu'à la nausée. Ce petit essai est obsessionnel: revenir à l'infini sur les actes, les causes, les effets, les acteurs, les conséquences, sans jamais se raturer, au risque même, çà et là, de se contredire. Les frères Kouachi, Amédy Coulibaly sont les tristes protagonistes d'un événement originel, matrice de tous les attentats qui suivirent: les notes et scolies rédigées à chaud et publiées maintenant, doivent se plaquer sur tous les attentats qui suivirent, et qui sortent tout droit, peu ou prou, de janvier 2015. Car ce qui me frappe à la relecture d'un texte rédigé il y a deux ans, c'est à quel point ce qui y était prévu est déjà advenu ou encore, hélas, à advenir. Je n'ai donc rien censuré des passages prophétiques qui me donnent aujourd'hui le sentiment d'une réflexion rattrapée par le réel, au prétexte qu'ils pourraient être lus comme ayant été rédigés rétroactivement à partir du réel: on ne s'excuse pas d'avoir eu raison trop tôt. "Nous sommes en guerre" a dit le président de la République. Les écrivains ont toujours voulu dire la guerre. Je n'échappe ni à la règle, ni à la tradition". Y. M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Mer 9 Aoû - 10:18

- Tout ce dont on rêvait
de François Roux
Éditions Albin Michel / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans les années 90, Justine, vingt-cinq ans, rêve d'une grande histoire d'amour. Elle tombe éperdument amoureuse d'Alex, mais vingt ans plus tard, c'est avec son frère, Nicolas, qu'on la retrouve mariée et mère de deux enfants. Elle vit un bonheur tranquille, jusqu'au jour où Nicolas est licencié et plonge irrémédiablement. Le talent de François Roux est de s'emparer de l'histoire immédiate et d'en faire le récit, au plus près de la réalité sociale, affective et politique. Du mariage pour tous à la tuerie de Charlie-Hebdo, le portrait sans concession de notre société à travers l'histoire, la chute et la rédemption d'un trio amoureux.


- Trois ex
de Régine Detambel
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Créateur tourmenté, orgueilleux et vantard, August Strindberg se maria trois fois, trois unions ratées, terribles, destructrices, chaque fois empoisonnées par la jalousie, puis compliquées par la misère omniprésente, due principalement aux échecs éditoriaux ou théâtraux du maître, que la critique lacéra systématiquement. Bonheurs, tensions, drames, Trois ex est le roman de ces divorces et de ces excès.


- Une activité respectable
de Julia Kerninon
Éditions Le Rouergue / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans ce court récit, Julia Kerninon, pas encore trente ans, façonne sa propre légende. Née de parents fous de lecture et de l'Amérique, elle tapait à la machine à écrire à cinq ans et a toujours voulu être écrivain. Dans une langue vive et imagée, un salut revigorant à la littérature comme activité respectable. À dévorer.


- Vertiges
de Nasser Djemaï
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Quand Nadir retourne auprès de sa famille après des années d'absence, il plonge dans un univers cauchemardesque. La cité qui l'a vu grandir s'est dégradée, abîmée par la paupérisation, le chômage et l'immobilisme.


- Vie de ma voisine
de Geneviève Brisac
Éditions Grasset & Fasquelle / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ça commence comme une nouvelle d'Alice Munro: lors de son déménagement, une romancière est abordée par sa voisine du dessus qui l'a reconnue, et l'invite chez elle pour parler de Charlotte Delbo. Ça continue comme un récit d'Isaac Babel. Car les parents de Jenny, la voisine née en 1925, étaient des Juifs polonais membres du Bund, immigrés en France un an avant sa naissance. Mais c'est un livre de Geneviève Brisac, un "roman vrai" en forme de traversée du siècle: la vie à Paris dans les années 1930, la Révolution trahie à Moscou, l'Occupation, Jenny et son frère livrés à eux-mêmes après la rafle du Vel' d'Hiv, la déportation des parents, la peur, la faim, les humiliations, et l'histoire d'une merveilleuse amitié. Le roman d'apprentissage d'une jeune institutrice douée d'une indomptable vitalité, que ni les deuils ni les tragédies ne parviendront à affaiblir. Ça se termine à Moscou en 1992, dans la salle du tribunal où Staline fit condamner à mort les chefs de la révolution d'Octobre, par la rencontre improbable mais réelle entre des "zeks" rescapés du Goulag et une délégation de survivants des camps nazis. À l'écoute de Jenny, Geneviève Brisac rend justice aux héros de notre temps, à celles et ceux qui, dans l'ombre, ont su garder vivant le goût de la fraternité et de l'utopie.


- Indian creek
de Pete Fromm
Éditions Gallmeister / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le garde commença à parler de bois à brûler. Je hochais la tête sans arrêt, comme si j'avais abattu des forêts entières avant de le rencontrer. - Il te faudra sans doute sept cordes de bois, m'expliqua-t-il. Fais attention à ça. Tu dois t'en constituer toute une réserve avant que la neige n'immobilise ton camion. J Je ne voulais pas poser cette question, mais comme cela semblait important, je me lançai: - Heu... C'est quoi, une corde de bois? Ainsi débute le long hiver que Pete Fromm s'apprête à vivre seul au cœur des montagnes Rocheuses, et dont il nous livre ici un témoignage drôle et sincère, véritable hymne aux grands espaces sauvages.


- La danse de l'araignée
de Laura Alcoba
Éditions Gallimard / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Bavarder entre la banlieue parisienne et la prison argentine où se trouve mon père, c'est un peu comme du tir à l'arc, avec de l'exercice et un peu d'application, on arrive à atteindre le point de mire, l'endroit précis du calendrier où nous nous sommes donné rendez-vous. Il faut juste me laisser le temps de glisser ma nouvelle petite clé dans la boîte aux lettres métallique, attendre que je déchire l'enveloppe. Voilà, j'y suis". On retrouve dans La danse de l'araignée la tonalité légère et acidulée qui faisait tout le charme de Manèges, la jeune narratrice racontait alors son enfance en Argentine au temps de la dictature, comme du Bleu des abeilles, qui retraçait son arrivée en banlieue parisienne et l'apprentissage émerveillé de la langue française. Ici, c'est le temps de l'adolescence qui est évoqué. Ses bouleversements troublants et la correspondance régulière avec le père emprisonné tissent une toile subtile où présent, passé et imaginaire prennent tour à tour le dessus.


- À mes yeux
de Laurence Werner David
Éditions Buchet Chastel / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Victor Crescas a perdu depuis des années la trace de son fils Tom, aujourd'hui lycéen. Il le retrouve et s'immisce, sans se dévoiler, dans le cercle de ses proches. Se tissent alors entre tous des liens, complexes et fragiles, de famille, d'amour et d'amitié. À plusieurs centaines de kilomètres de là, on découvre le corps calciné d'une jeune fille, assassinée par un monstre de dix-sept ans et demi. Le drame du Chambon-sur-Lignon choque la France entière et s'introduit dans la vie de ce groupe atypique jusqu'à en bouleverser le cours. Un roman haletant, qui explore d'une écriture subtile et poétique les arcanes du mal.


- Dans la forêt
de Jean Hegland
Éditions Gallmeister / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Rien n'est plus comme avant: le monde tel qu'on le connaît semble avoir vacillé, plus d'électricité ni d'essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses. Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.


- Denise au Ventoux
de Michel Jullien
Éditions Verdier / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Denise s'est entichée de Paul, le narrateur. C'en était gênant au début. Alors, malgré ses habitudes volontiers casanières, il n'a pas refusé. Ensemble, ils ont passé un an dans son appartement parisien, une année de routine sans tellement se divertir. Lui, le matin, se rend à son bureau quand elle ne sort pas, car Denise est un chien, de bonne taille, un bouvier bernois, une femelle, ancienne élève de l'école des chiens d'aveugle, un cancre recalé pour sa couardise urbaine. Jeune de quatre ans, elle avait de faux airs de Bakounine. Entre eux, l'ordinaire des sempiternelles vadrouilles urbaines se limite à trois sorties quotidiennes dans une géographie relevant plus du pâté que du quartier, un pâté autour duquel ils tournent ensemble, sans varier, des flâneries au carré. Elle s'en contente, en bête, la langue souriante, le croupion au roulis, ses cuissots qui ressemblent tellement aux contours de l'Afrique. Un an de la sorte, Paul s'en fait une peine, tellement que, pour quatre jours, lui et la chienne s'offrent une escapade. Denise au Ventoux. Mais que s'est-il passé à la descente entre Denise et son maître sur les gradins du grand Ventoux? Subitement les voici face à face, comme jamais, rassemblés dans une calme éternité.


- Des coccinelles dans des noyaux de cerise
de Nan Aurousseau
Éditions Buchet Chastel / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Un loup dans la jungle, voilà ce que je suis. Un inadapté, un solitaire avec la rage au ventre parce qu'on m'a toujours méprisé. Une gueule un peu en biais, c'est vrai, une carcasse d'oiseau de proie qu'a rien croûté depuis six mois, et alors? Je suis né dans la mort pour résumer". À Fresnes où il fait un séjour pour vol avec ruse, François partage sa cellule avec Medhi, un cador du grand banditisme. Ce Mehdi, c'est du méga lourd. D'ailleurs, il ignore superbement François qui, de son côté, joue les serviteurs zélés. Au fil des semaines, les intentions de François vont se révéler. Observateur attentif du genre humain, Nan Aurousseau, dans ce nouveau roman, dresse le portrait fascinant d'un meurtrier hors du commun. Humour noir garanti.


- Extermination des cloportes
de Philippe Ségur
Éditions Buchet Chastel / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

En dehors de sa passion pour sa femme Betty, Don Dechine a un but dans la vie: écrire. Seulement voilà, pas facile d'écrire un roman fracassant quand on est prof de lycée et qu'après les avanies de la journée, il faut encore affronter un voisin pas content, les tracas de la copropriété, le harcèlement fiscal et les PV pour stationnement interdit. Rien de plus normal, pour se détendre, que de consacrer ses soirées à l'intégrale des sept saisons de Soprano. Sauf que ça n'aide pas non plus à trouver la fortune et la gloire littéraire. Il y aurait bien une solution: tout plaquer pour aller vivre à la campagne. Comme l'explique Don Dechine, il n'y a que dans la nature qu'on peut valablement produire un chef-d'œuvre. Armés d'une confiance et d'un humour à toute épreuve, Betty et lui vont donc se lancer dans la quête de la maison idéale, tenter de se débarrasser d'un appartement invendable et se perdre dans un monde inconnu et atroce: la jungle impitoyable de l'immobilier. Une sacrée aventure quand on est un futur génie de la littérature et qu'on se réveille un matin avec un cloporte dans l'œil.


- Fay
de Larry Brown
Éditions Gallmeister / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Fay, dix-sept ans, fuit une vie de misère. Elle s'élance sur les routes du Mississippi, pour gagner la mer et un autre avenir. Elle n'a pas mis les pieds à l'école depuis longtemps, ignore beaucoup des règles de la vie en société, ne sait pas vraiment ce que les hommes attendent des femmes. Belle, lumineuse et parfois inconsciente, elle suit sa route portée par le hasard des rencontres, s'abandonnant aussi facilement qu'elle prend la fuite. Mais cette femme-enfant ne réalise qu'à demi l'emprise qu'elle peut avoir sur ceux qui croisent son chemin, et laisse sur son sillage une traînée de cendre et de sang.


- Journal d'un psychotronique
de Aleksi K. Lepage
Éditions Noir Sur Blanc / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un événement des plus extraordinaires pousse le narrateur à rouvrir le journal qu'il avait abandonné par inertie naturelle profonde, moins par souci de témoigner que pour faire front contre ce qui semblerait vouloir lui voler la vedette. Lui, un marginal qui se sent agir sur tout et tous comme un éteignoir, se remet donc à l'écriture, replié dans l'appartement où il vit, sans travail, sans le sou, misanthrope et égoïste mais moins par conviction que par l'effet d'une solitude que rien n'allège. Entièrement livré à ses pérégrinations intellectuelles nourries de lectures diverses et à ses errances dans Montréal, son être éparpillé se fait le réceptacle des préoccupations médiocres et dérisoires d'un monde boursouflé. En quelque cent pages, le lecteur est entraîné dans une sorte de féerie ratée du moi, un faux-journal fou furieux de fantaisie et d'imagination, déversé en une logorrhée joyeuse, souvent franchement drôle, et avec une légèreté qui ne s'encombre de rien, une langue singulière, inspirée, pleine de contrastes et de dérision. Il y a un je-ne-sais-quoi de joueur et par là de très rafraîchissant, une gaieté envers et contre tout, dans ce Journal d'un psychotronique qui oscille entre volonté de néant et volonté de grandeur, désenchantement et allégresse, comme si le spectacle d'une hypothétique fin du monde était, finalement, assez réjouissant pour que personne ne regrette d'être venu. "Je pourrais le jurer: ma présence provoque le ralentissement, jusqu'à l'interruption momentanée des événements, je suis une masse nuageuse, je suis une panne de courant. Je l'ai remarqué plus de cent fois, c'est une tare, c'est peut-être inné, inscrit dans mes codes: il ne se passe presque rien là où j'apparais, et moins encore quand j'y reste un peu".  


- L'affaire des vivants
de Christian Chavassieux
Éditions Libretto / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Charlemagne Persant, né au milieu du XIXe siècle dans une ferme de la région lyonnaise, aurait dû avoir la vie toute tracée d'un paysan désargenté. C'était sans compter sur son grand-père qui, persuadé de l'inverse, allait forcer le destin en donnant à l'enfant un étonnant prénom d'empereur. À lui répéter si souvent que sa destinée serait exceptionnelle, il développa chez lui un charisme qui plia le monde a son bon vouloir. Jamais l'empathie, le remords ou la compassion n'auront de place dans ses choix. Jamais, sinon peut-être pour une prostituée aussi noire de peau qu'il l'était de cœur et pour laquelle il fera preuve de la seule tendresse dont il fut capable. À ne rien donner, on ne transmet pas non plus, sinon la ruine et le malheur. L'Affaire des vivants, formidable évocation d'un destin hors normes, saga de la France de la fin du XIXe siècle, a tous les ingrédients de la tragédie classique.


- L'œuf de Lennon
de Kevin Barry
Éditions Buchet Chastel / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

L'Œuf de Lennon imagine le voyage incognito du célèbre Beatles, en 1978, sur l'île qu'il a achetée au large de la côte ouest irlandaise quelques années plus tôt. En pleine crise existentielle, John décide d'aller s'isoler là-bas pour y pousser son cri primal et se libérer de ses démons. Mais pour ce faire, il doit d'abord quitter discrètement la côte en compagnie de son chauffeur, à l'occasion guide spirituel, Cornelius O'Grady, sorte de Sancho Panza à l'irlandaise. De rencontres improbables en mésaventures, de séances de chamanisme en beuveries sous des cieux peu cléments, le voyage prend peu à peu des allures d'odyssée. Tout à la fois portrait de l'artiste et ballade picaresque, ce roman est un voyage à travers la grandiose nature irlandaise et la non moins grandiose nature de Lennon. Portée par ce personnage qui semble dépassé par sa propre mythologie, la plume de Barry interroge l'acte créateur et la nature même de l'identité avec une féroce et délicieuse intelligence.


- La disparition de Jim Sullivan
de Tanguy Viel
Éditions De Minuit / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Du jour où j'ai décidé d'écrire un roman américain, il fut très vite clair que beaucoup de choses se passeraient à Detroit, Michigan, au volant d'une vieille Dodge, sur les rives des grands lacs. Il fut clair aussi que le personnage principal s'appellerait Dwayne Koster, qu'il enseignerait à l'université, qu'il aurait cinquante ans, qu'il serait divorcé et que Susan, son ex-femme, aurait pour amant un type qu'il détestait.


- La troisième personne
de Valérie Mréjen
Éditions P. O. L. / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

On était deux, on devient trois, ce n'est pas rien.Valérie Mréjen décrit et essaie de comprendre ce bouleversement dans la vie quotidienne, mais aussi dans la perception que l'on a du monde. C'est un regard surpris, perplexe qu'elle porte sur l'enfant qui survient et, du coup, sur ce qui l'entoure: les gens comme les choses, les comportements. Tout en s'autorisant des décrochages et des digressions le texte, comme d'habitude écrit dans la plus grande simplicité et la plus belle plasticité, suit les premières années de l'enfant et ce dès la sortie de la clinique, avec immédiatement, alors que le taxi ramène chez eux la mère, le père et l'enfant, un regard très étonnant parce que très étonné sur les rues, les immeubles, les passants, les gens, les mêmes et pourtant si différents d'avant. Il est plein d'anecdotes et de moments révélateurs, de réflexions. Il est écrit dans la plus grande sidération puis une curiosité qui ne se dément jamais à l'égard de cette énigme, un enfant.


- La vie volée de Martin Sourire
de Christian Chavassieux
Éditions Phébus / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

La reine Marie-Antoinette a longtemps désespéré d'être grosse. Pour combler son manque d'enfants, elle adopte des orphelins. Comme ce garçon recueilli au bord d'une route qu'elle prénomme Martin. Mutique et solitaire, il gagne très vite une réputation de sauvage. C'est au hameau, près du Petit Trianon, qu'il grandit, vacher d'une ferme modèle où la reine se rêve bergère. Mais est-ce vraiment la place de Martin? Du château de Versailles à la grouillante rue parisienne, des cuisines d'un restaurant de luxe aux massacres en Vendée, Christian Chavassieux nous guide dans la tourmente révolutionnaire. D'une langue lyrique, forte en émotions et en sortilèges, il ressuscite des années décisives où l'espoir se mêle aux trahisons. On ne peut pas lâcher ce roman d'apprentissage, qui suit un fils de la patrie à la recherche de son identité.


- Le monde des hommes
de Pramoedya Ananta Toer
Éditions Zulma / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

C'est une longue et belle histoire que "Pram" racontait à ses compagnons de détention sur l'île de Buru, avec ferveur, et un élan vital qu'on partage aussitôt. Une histoire aventureuse et romanesque, une histoire politique aussi, qui nous emmène à Surabaya, en Indonésie, au tournant du siècle. Minke, jeune journaliste brillant et curieux de tout, y croise le destin d'Ontosoroh, la nyai, concubine d'un riche colon hollandais. Tous deux sont javanais, idéalistes et ambitieux, tous deux rêvent d'une liberté enfin conquise contre un régime de haine et de discrimination, celui des Indes néerlandaises. Deux personnages extraordinaires, aussi attachants que singuliers, au regard d'un monde qui mûrit sa révolution. On l'aura compris, le Monde des hommes est plus qu'un roman, c'est un monument.


- Les garçons de l'été
de Rebecca Lighieri
Éditions P. O. L. / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Forts de leurs études brillantes, de leur famille convenable et convenue, de leur beauté radieuse et de leur maîtrise du surf, Thadée et Zachée ont cru que l'été serait sans fin. Que la vie se passerait à chevaucher les vagues, entre jaillissements d'embruns et poudroiements de lumière. Mais en mutilant sauvagement Thadée un requin-bouledogue le prive de l'existence heureuse auquel il semblait voué: il est devenu un infirme. La bonne santé des uns, la sollicitude des autres le poussent à bout. Et le révèlent à lui-même jaloux, envieux et même: psychopathe. Ainsi va-t-il commencer par assassiner son frère Zachée dont il ne supporte plus les exploits de surfeur. La mort de Zachée, camouflée en accident, va être le coup de grâce pour cette famille conventionnelle que l'accident puis l'attitude de Thadée avaient passablement ébranlée et qui dès lors plonge dans la folie. Rébecca Lighieri, qui écrit aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam, restitue avec une grande vraisemblance l'atmosphère du surf et des surfeurs. Mais à cette atmosphère elle ajoute la tension d'un thriller parfaitement mené, terrorisant à souhait et sanglant comme il faut. Elle prend un plaisir communicatif à s'acharner sur les mensonges, les conventions sociales, les simagrées qu'elle démonte avec une joyeuse cruauté à quoi s'ajoute une efficacité narrative et dramatique qui montrent que son talent se joue des genres et des registres.


- Même les cow girls ont du vague à l'âme
de Tom Robbins
Éditions Gallmeister / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dotée à sa naissance des deux plus longs pouces du monde, Sissy Hankshaw décide de devenir la plus grande auto-stoppeuse des États-Unis. Partant ainsi à l'aventure, elle fera une série de rencontres étonnantes qui transformeront sa vie: la Comtesse, magnats des déodorants intimes; Julian Gitche, l'indien qui sera un temps son mari; le docteur Robbins, psychiatre farfelu. Et surtout les cow-girls du ranch de la Rose de Caoutchouc qui revendiquent l'égalité avec les hommes sous la conduite de la belle et sauvage Bonanza Jellybean.


- Monsieur Han
de Sok-Yong Hwang
Éditions Zulma / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

À travers la descente aux enfers d'un homme écartelé par la division de son pays, brutalement séparé de sa famille, socialement déclassé, renié par le Nord et suspecté au Sud, partout indésirable, Hwang Sok-yong dit toute la cruauté d'une époque en folie qui pousse les êtres dans des voies sans issue. D'où l'émouvante beauté de son personnage, devenu emblématique. Récit poignant, fulgurant, de l'existence d'un Candide pris malgré lui dans l'engrenage de l'Histoire, Monsieur Han est une œuvre majeure de la littérature coréenne contemporaine.


- Montana 1948
de Larry Watson
Éditions Gallmeister / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"De l'été de mes douze ans, je garde les images les plus saisissantes et les plus tenaces de toute mon enfance, que le temps passant n'a pu chasser ni même estomper". Ainsi s'ouvre le récit du jeune David Hayden. Cet été 1948, une jeune femme sioux porte de lourdes accusations à l'encontre de l'oncle du garçon, charismatique héros de guerre et médecin respecté. Le père de David, shérif d'une petite ville du Montana, doit alors affronter son frère aîné. Impuissant, David assistera au déchirement des deux frères et découvrira la difficulté d'avoir à choisir entre la loyauté à sa famille et la justice.


- Neh Manzer ou les neuf loges
Auteur Anonyme
Éditions Libretto / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Sachez, prince, que j'ai près d'ici une demeure comparable au paradis terrestre. Ce lieu porte le nom des Neuf-loges ; et le monde n'a rien qui lui soit préférable. Venez-y passer quelques instants; ce séjour deviendra encore plus glorieux par votre présence". Une telle invitation peut-elle se refuser? Découvrir ces Neufs-loges, c'est pousser la porte du merveilleux et des légendes. Digne des Mille et Une Nuits, ce conte est issu de la même tradition littéraire, cette curiosité a été retrouvée au début du XIXe siècle par le baron Daniel Lescallier qui le traduisit en français. Rédigé en persan à la charnière des XVe et XVIe siècles, dans l'actuelle Asie centrale, Neh Manzer dévoile les charmes, la légèreté et la fantaisie de l'Orient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés 2017   Mer 9 Aoû - 10:13

- N'être personne
de Gaëlle Obiégly
Éditions Verticales / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Je m'utilise comme si j'étais un instrument. De toute façon, je suis une toute petite partie d'un être immense et souvent je dis des conneries. C'est pour ça que je cherche à n'être personne. Ça me permet d'en dire moins. Ou plus, mais sans craindre pour ma réputation". Hôtesse d'accueil accidentellement enfermée un week-end entier dans les wc de son entreprise, la narratrice de N'être personne va endurer cette épreuve avec les moyens du bord (de la sagesse, du papier hygiénique, un stylo bic) en improvisant un cabinet d'écriture. Au gré de remémorations, apparemment chaotiques, elle se trouve peu à peu traversée par tous les âges de la vie.


- Pike
de Benjamin Whitmer
Éditions Gallmeister / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Douglas Pike n'est plus le truand d'autrefois. De retour dans sa ville natale proche de Cincinnati, dans les Appalaches, il vit de petits boulots et tente de combattre ses démons du mieux qu'il peut. Lorsque sa fille, depuis longtemps perdue de vue, meurt d'une overdose, Pike découvre l'existence de sa petite-fille de douze ans. Tandis que la gamine et lui tentent de s'apprivoiser, un flic brutal et véreux commence à manifester un intérêt malsain pour la fillette.


- Premières neiges sur Pondichery
de Hubert Haddad
Éditions Zulma / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Violoniste virtuose, fervent de musique kleizmer autant que du répertoire classique, Hochéa Meintzel accepte l'invitation d'un festival de musique carnatique à Chennai, en Inde du Sud. Blessé dans sa chair par un attentat, c'est avec l'intention de ne plus revenir qu'il quitte Jérusalem. Comme aimanté par les circonstances, après une cahotante équipée qui le mène de Pondichéry à la côte de Malabar, en passant par un ranch de montagne aux frontières du Kerala, il trouve refuge à Fort Cochin, un soir de tempête, au sein de l'antique synagogue bleue. Parce que la grande prière exige un minyan, quorum de dix fidèles, ceux qui sont encore là supplient Hochéa d'être des leurs. Avec la promesse de lui raconter l'histoire ancestrale des juifs de Kochi. Porté par les figures de Samra, sa fille adoptive, et de Mutuswami, la jeune musicienne qui le guide et l'accompagne, Hochéa s'en remet à un enchaînement de hasards, quitte à affronter une part occultée de sa vie, et l'intuition d'un autre monde, d'une autre histoire, d'un autre exil. En un tour de force romanesque, Premières neiges sur Pondichéry nous plonge dans un univers sensoriel extrême, exubérant, heurté, entêtant, à travers le prisme d'un homme qui porte en lui toutes les musiques du monde, et accueille l'inexorable beauté de tous ses sens.


- Principe de suspension
de Vanessa Bamberger
Éditions Liana Levi / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"10% de talent, 90 % d'efforts". C'est la devise de Thomas pour défendre son usine et ses salariés. Depuis qu'il a racheté Packinter, une PME de la filière plastique, il lutte pour conjurer le déclin de l'industrie dans sa région du Grand Ouest. Un hiver pourtant tout bascule, et il se retrouve dans la chambre blanche d'un service de réanimation, relié à un respirateur. À ses côtés, Olivia, sa femme, attend son réveil. Calme, raisonnable, discrète. Comme toujours. Dans ce temps suspendu, elle revit les craintes des ouvriers, les doutes de Thomas, les trahisons intimes ou professionnelles qui les ont conduits jusqu'à ce grand silence, ce moment où se sont grippés le mécanisme des machines et la mécanique des sentiments. Parce que la vie s'accommode mal de l'immobilisme, il faut parfois la secouer un peu, selon le "principe de suspension".


- Ronce-Rose
de Éric Chevillard
Éditions De Minuit / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Si Ronce-Rose prend soin de cadenasser son carnet secret, ce n'est évidemment pas pour étaler au dos tout ce qu'il contient. D'après ce que nous croyons savoir, elle y raconte sa vie heureuse avec Mâchefer jusqu'au jour où, suite à des circonstances impliquant un voisin unijambiste, une sorcière, quatre mésanges et un poisson d'or, ce récit devient le journal d'une quête éperdue.


- Satyricon
de Pétrone
Éditions Libretto / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans la Rome de Néron, ce roman, l'un des tous premiers, si ce n'est le premier de l'histoire de la littérature, met en scène les aventures de deux jeunes hommes, Encolpe et Ascylte, ainsi que du jeune amant du premier, l'adolescent Giton. Encolpe est frappé d'impuissance par le dieu Priape. Son ami et rival Ascylte décide de profiter de la circonstance pour conquérir Giton. S'ensuit alors toute un enchaînement de situations. Menées tambour battant, ces aventures offrent une peinture des caractères et des mœurs de manière vivante voire parodique et même satirique que la traduction de Louis de Langle restitue à la perfection.


- Un collectionneur allemand
de Manuel Benguigui
Éditions Mercure de France / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Ludwig, officier de l'armée allemande, est en poste à Paris dans un service dévolu à la confiscation des œuvres d'art, où il excelle. Protégé par Goering, lui-même collectionneur compulsif, il attise les jalousies. Mais Ludwig ne déroge pas à sa mission, mû par une exigence et une intransigeance esthétiques qui l'éloignent de plus en plus du monde des hommes. Pourtant, le jour où il croise Lucette, quelque chose en lui vacille. Pour la première fois de sa vie, il est ému par un visage et un corps de chair.


- Une bobine de fil bleu
de Anne Tyler
Éditions Phébus / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Portrait d'une vieille maison de Baltimore et de ses habitants à travers plusieurs générations, le vingtième roman d'Anne Tyler est, comme souvent, celui d'une famille trop heureuse pour être vraie. Épicentre du texte, Abby, la pièce rapportée, la femme de Red Whitshank, mère de cinq enfants devenus adultes. Elle excelle à les rassembler tous (et parfois quelques autres invités de passage) autour d'un repas ou d'une conversation. Pourtant, quand commence le récit, si tous les enfants sont de retour à Baltimore, c'est parce qu'Abby les inquiète. Comportements étranges, pertes de mémoire, le cœur de la famille Whitshank semble battre de travers. Même Denny, le fils rebelle, s'en émeut. Avec humour, mélancolie et une grande économie de moyens, Anne Tyler recompose le drame doux-amer d'une famille qui se croyait plus heureuse que les autres. Elle l'était, c'est vrai, mais au prix de mille petits arrangements avec la réalité, sur fond de silences courtois et de mensonges de circonstances.


- Une vie de Gérard en Occident
de François Beaune
Éditions Verticales / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Ça va Aman? Je te fatigue pas trop, avec ma vie de Monsieur Tout le Monde? Tu reprends une bière?". À Saint-Jean-des-Oies, une bourgade imaginaire de Vendée, c'est l'heure de l'apéritif chez Gérard Airaudeau. En veine de confidences, le voilà qui retrace son parcours d'ouvrier en milieu rural et d'autres histoires vécues par ses proches, voisins et collègues. Face à lui, Aman, un réfugié érythréen accueilli depuis peu, qui se demande, comme le lecteur, jusqu'où vont le mener ces digressions tragicomiques et surtout quand vont arriver les autres convives de ce banquet organisé pour permettre à Marianne, la députée locale, de rencontrer enfin des "vrais gens".


- Vienne, fin de siècle
de Carl E. Schorske
Éditions Du Seuil / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

En sept études, Carl Schorske dévoile la naissance de notre modernité. Celle-ci commence à Vienne, dans les années 1880, où la bourgeoisie libérale, parvenue au pouvoir, traduit ses espérances dans le prodigieux remodelage de la Ringstrasse. Mais le peuple tenu à l'écart de la scène politique y fait une brutale irruption, guidé par les leaders antisémites. Face à ce déferlement de violence politique dont Hitler saura s'inspirer, beaucoup rejettent les illusions de leurs pères: à la raison, ils opposent le sentiment; aux normes sociales, ils substituent la libération des instincts; à l'empire multinational, ils préfèrent une terre promise. Herzl bâtit l'État juif, Freud libère l'inconscient, Otto Wagner esquisse la ville de demain, Klimt révèle les visages d'Éros, Kokoschka révolutionne le langage et Schoenberg invente la musique.


- Villa du crépuscule
de Jesse Browner
Éditions Libretto / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Un homme doit mourir comme il a vécu. Courageusement". Ainsi raisonne Pétrone lorsqu'en 66 après J.-C., accusé d'avoir participé à la conjuration de Pison, il choisit de se donner la mort. Avant d'accomplir le geste fatal, le condamné réunit ses proches pour un ultime repas. Au milieu de l'allégresse forcée des convives, Pétrone s'échappe dans ses souvenirs: sa passion pour l'énigmatique Melissa, la rencontre avec le jeune et impétueux poète Martial, sa carrière politique… Mais désormais, que reste-t-il de tout cela? Jesse Browner imagine la dernière nuit de l'auteur du Satyricon. Porté par une écriture aérienne, ce roman rend hommage à l'ambiguïté du cœur humain, au sentiment insaisissable de la mélancolie qu'un homme, à l'aube de sa mort, sent frémir sous la caresse du soleil et les parfums du vent.


- Voyage avec Vila-Matas
de Anne Serre
Éditions Mercure de France / 03 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans le train qui l'emmène vers un festival littéraire, Anne Serre a emporté un livre d'Enrique Vila-Matas. Soudain, l'auteur espagnol est là, assis à côté d'elle. Heureuse coïncidence ou fruit de son imagination? Elle entame avec lui une conversation qu'on dirait commencée depuis longtemps. Plus tard, ils seront voisins de chambre dans le même hôtel, où l'on croisera aussi Anna Magnani. Tout cela est-il bien réel? Avec Voyage avec Vila-Matas, Anne Serre prend un malin plaisir à "manipuler" son lecteur, sous les auspices d'un maître en la matière. Avec ce texte jubilatoire, elle nous parle du pouvoir de la littérature et livre aussi un autoportrait singulier.


- Agatha, es-tu la ?
de Nicolas Perge et François Rivière
Éditions Du Masque / 02 janvier 2017

Le Titre du Roman

Le 3 décembre 1926, Agatha Christie disparaît mystérieusement. "Ni vivante… ni morte…" Ces quelques mots d'un ami médium résonnent fortement dans l'esprit d'un Conan Doyle fatigué. Le vieil auteur de Sherlock Holmes s'est juré de tout mettre en œuvre pour retrouver sa jeune consœur, volatilisée alors que la gloire commençait à poindre avec son dernier roman, Le Meurtre de Roger Ackroyd. Enlèvement? Assassinat? Fugue? Conan Doyle veut comprendre, savoir pourquoi. Mais y a-t-il un pourquoi? Réfugiée dans l'hôtel d'une ville thermale du Yorkshire sous une fausse identité, Agatha Christie cherche un peu de paix. Elle ignore que les chiens se sont déjà lancés sur ses pas. Inspiré de faits réels, Agatha, es-tu là? convoque avec insolence et violence deux immenses monuments du roman criminel et fait d'eux les victimes d'une comédie macabre où les masques s'arracheront un à un, à coups de lame.


- Danser au bord de l'abîme
de Grégoire Delacourt
Éditions JC Lattès / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d'un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait. Grégoire Delacourt explore dans ce roman virtuose la puissance du désir et la fragilité de nos existences.


- Et si tu n'existais pas
de Claire Gallois
Éditions Stock / 02 janvier 2017

Le Titre du Roman

Ce livre, c'est un peu comme un secret que je vais dire à tout le monde. L'histoire d'un engagement que j'ai pris enfant et que je n'ai jamais oublié. Nous sommes dans les années quarante. J'ai six ans et je n'ai jamais vu ma mère. Un dimanche de juillet, elle arrive dans une belle Citroën noire et m'emporte en dix minutes. Ma nourrice court dans la poussière blanche soulevée par la voiture et jette son tablier noir sur sa tête. Je grimpe contre la lunette arrière et je lui dis en moi-même: Je te retrouverai, je te le jure".


- L'enterrement d'un juif hongrois
de Catherine Paysan
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Lui, le Juif hongrois né en 1922 dans les quartiers pauvres de Budapest a connu à 20 ans les horreurs du nazisme. Miraculé de la Shoah il décide en 1946 de s'expatrier et de rejoindre Paris. Elle, la Française de vieille souche née en 1926 dans le village d'Aulaines est restée attachée à sa terre sarthoise. Devenue écrivain elle dit d'elle-même qu'elle a toujours été un arbre enraciné au carrefour des quatre vents de l'esprit, ayant pour vocation de prêter l'oreille au discours des oiseaux venus s'abriter dans ses feuillages. Ils se sont rencontrés à Paris et pendant plus de trente ans ne se sont plus quittés. À 90 ans Catherine Paysan avec l'énergie de plume, la force d'évocation, la luxuriance d'écriture qui la caractérise, évoque ce que fut cette union hors normes qui a su triompher des affrontements identitaires, des différences culturelles et des grands traumatismes de l'histoire du XXe siècle, qu'elle sait faire revivre avec une acuité inégalée.


- La Fraternité Fenrir
de Alain de Arriba
Éditions Hugues de Queyssac / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le IIIe Reich à la recherche du testament de Jacques de Molay, dernier Grand Maître des Templiers. Un roman à la croisée des genres mêlant: histoire, suspense, fantastique, ésotérisme et humour. Il séduira le plus grand nombre par la truculence et l'originalité de ses personnages, ses multiples rebondissements, et des situations des plus inattendues.


- La nuit du second tour
de Éric Pessan
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le soir du second tour des élections présidentielles la ville s'embrase, le pire est arrivé. David se retrouve à déambuler face aux émeutes et à sa vie ratée. Mina, elle, a préféré s'embarquer sur un cargo pour les Antilles pour ne pas assister à la débâcle. Deux êtres en proie à l'impuissance d'aimer qu'une nuit de cataclysme va profondément changer. Deux voyages intérieurs qui s'entremêlent en fiévreuses et subtiles sinuosités. Éric Pessan poursuit une œuvre singulière, souvent mélancolique, explorant les liens étroits entre la vie intime et le désarroi collectif, qui empêche parfois jusqu'à la possibilité de se réinventer.


- Là où se croisent quatre chemins
de Tommi Kinnunen
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au nord de la Finlande, un village perdu au cœur de la taïga voit se nouer le destin d'une famille. Tout commence en 1895 avec Maria, qui élève seule sa fille et à qui la profession de sage-femme assure une certaine indépendance. Dans l'ombre de sa mère, Lahja cherche quant à elle à s'affirmer en réalisant son rêve: fonder un foyer. Mais Onni, l'homme qu'elle a choisi, revenu de la guerre en héros, cache un secret qui compromet toute promesse de bonheur. Des décennies plus tard, en s'installant dans la maison familiale, Kaarina, leur belle-fille, va faire tomber silences et non-dits transmis de génération en génération. À travers la voix de ses quatre personnages, Tommi Kinnunen réussit une fresque intimiste bouleversante, véritable portrait de la société finlandaise au XXe siècle.


- Le bureau des jardins et des étangs
de Didier Decoin
Éditions Stock / 02 janvier 2017

Le Titre du Roman

Empire du Japon, époque Heian, xiie siècle. Être le meilleur pêcheur de carpes, fournisseur des étangs sacrés de la cité impériale, n'empêche pas Katsuro de se noyer. C'est alors à sa jeune veuve, Miyuki, de le remplacer pour porter jusqu'à la capitale les carpes arrachées aux remous de la rivière Kusagawa. Chaussée de sandales de paille, courbée sous la palanche à laquelle sont suspendus ses viviers à poissons, riche seulement de quelques poignées de riz, Miyuki entreprend un périple de plusieurs centaines de kilomètres à travers forêts et montagnes, passant de temple en maison de rendez-vous, affrontant les orages et les séismes, les attaques de brigands et les trahisons de ses compagnons de route, la cruauté des maquerelles et la fureur des kappa, monstres aquatiques qui jaillissent de l'eau pour dévorer les entrailles des voyageurs. Mais la mémoire des heures éblouissantes vécues avec l'homme qu'elle a tant aimé, et dont elle est certaine qu'il chemine à ses côtés, donnera à Miyuki le pouvoir de surmonter les tribulations les plus insolites, et de rendre tout son prestige au vieux maître du Bureau des Jardins et des Étangs.


- Maîtres du monde
de Victor Cohen Hadria
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Qui sont les maîtres du monde? Ce pourrait être ces vieillards qui jouent à la scopa dans l'arrière-salle d'un café de Trieste, là même où Joyce, Svevo et Saba ont inventé la littérature du XXe siècle. Aussi cultivés que mythomanes, ils ont accueilli dans leur groupe Elio qui a débarqué un jour de la gare centrale en provenance de Zurich dans l'oubli de tout ce qu'il était. Et si par une curieuse thérapie il recouvre peu à peu son identité c'est pour découvrir qu'elle est placée sous le signe de la vengeance la plus redoutable. Des découvertes scientifiques aux méandres de la psyché, du mythe de l'enfance à celui de l'amour fou, des dérives du capitalisme au rêve millénaire de la maîtrise du monde, le XXe siècle a été un creuset diabolique. À Trieste, lieu de brassage de toutes les cultures, en ce dernier jour de 1999, Elio est à la fois le magicien et la victime d'une machinerie planétaire aussi puissante que vertigineuse.


- Mes mille et une nuits
La maladie comme drame et comme comédie
de Ruwen Ogien
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans cet essai très personnel, Ruwen Ogien suit et questionne avec humour et perspicacité le parcours du malade, les images de la maladie, les métaphores pour la dire, pour l'oublier ou pour en faire autre chose qu'elle n'est. Ne dit-on pas souvent qu'elle serait un défi à relever, un test pour s'éprouver, une expérience qui, une fois dépassée, pourrait même nous enrichir? Farouche adversaire d'un tel "dolorisme", Ruwen Ogien ne trouve aucune vertu à la souffrance: à ses yeux, ce qui ne tue pas ne rend pas plus fort, et la résilience n'est pas la panacée. Un livre fort, une pensée vive qui nous aide à comprendre le quotidien de la maladie, à prendre conscience qu'elle a bien des causes, mais certainement pas des raisons.


- Pourvu que ça brûle
de Caryl Férey
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

De la Nouvelle-Zélande à l'Australie en passant par l'Indonésie, la Jordanie, le Chili ou les États-Unis, un carnet de route très rock, l'autoportrait en noir et blanc de l'auteur de Zulu, Mapuche et Condor, Caryl Férey, chantre du thriller engagé, avec qui la réalité devient fiction survoltée. Caryl Férey a grandi en Bretagne, près de Rennes, une terre qu'il aime pour ses côtes déchiquetées, ses concerts dans les bistrots et ses tempêtes.


- Révolution
de Sébastien Gendron
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

Debout au milieu d'un pont autoroutier, jambes légèrement écartées, corps dressé, bras droit le long de la hanche, bras gauche replié soutenu par une orthèse, Pandora Guaperal a un Glock 23 posé sur la tempe, chien relevé, balle wadcutter dans la chambre, index sur la queue de détente réglée à un kilo de pression, cran de sûreté en position on. Face à elle, à la sortie du tunnel, un véhicule approche. Derrière lui, des milliers d'autres dont le seul horizon est la route des vacances. Pandora est prête: la révolution n'attend pas. Et elle vaut bien une balle dans la tête.


- S'émerveiller
de Belinda Cannone
Éditions Stock / 02 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Parfois le silence règne, nous sommes paisibles et concentrés, la lumière est belle et notre regard vigilant: alors l'émerveillement nous saisit. D'où vient ce sentiment fugitif? Il ne résulte pas forcément de la nature grandiose de la situation ou du spectacle. Souvent c'est un état intérieur favorable qui nous permet de percevoir une dimension secrète et poétique du monde. Soudain on vit pleinement, ici et maintenant, dans le pur présent. Cette disposition intime est une conséquence du désir de vivre et de la faculté de joie. Le risque de l'enténèbrement a frappé notre époque mais il faut d'autant plus persister à évoquer l'émerveillement. Car la construction du bonheur, le respect de chaque vie précaire, précieuse et susceptible d'accueillir les plaisirs en même temps que le labeur, sont la marque de notre conception de l'existence. Ici est notre séjour, y porter un regard attentif est le plus sûr remède contre le nihilisme".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveautés 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Nouveautés 2017 (japonaises)
» nouveautés 2017
» Nouveautés 2017 HELLER
» Nouveau en 2017
» Nouveautés 2017 LS Models

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: 1. Les romans :: Les dernières parutions-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: