Le Titre du Roman

PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Nouveautés 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 17 Aoû - 12:01

- Terra data. Qu'allons-nous faire des données numériques ?
de Valérie Peugeot et Serge Abiteboul
Éditions Le Pommier / 16 mars 2017


Le Titre du Roman

Depuis des milliers d'années, nous collectons de l'information et utilisons des algorithmes. Mais récemment, la récolte a littéralement explosé: les technologies numériques nous permettent de créer, stocker, transformer et transmettre des données dans des quantités et à une vitesse de plus en plus considérables. Ordinateurs, téléphones, objets connectés, réseaux sociaux… Chacun de nous contribue activement, consciemment ou non, à bâtir un nouveau continent, la Terra Data, la "terre des données". Entre promesses et menaces, quelle société se dessine derrière cette avalanche d'information? Cet ouvrage nous invite à découvrir ces nouveaux territoires, pour agir en faveur d'une utilisation des données responsable et humaniste. Internautes, ingénieurs, consommateurs, citoyens: ces enjeux nous concernent tous.


- Tout n'est pas relatif
de Étienne Klein et Charles Berberian
Éditions Flammarion / 16 mars 2017


Le Titre du Roman

"Pris par mon propre travail, mes lancinants sujets de réflexion, l'urgence du présent, je tentais une fois par semaine de me mettre en résonance avec l'actualité dans l'espoir fou de la surplomber, de m'en écarter par le haut pour mieux la voir. En toute modestie, j'ambitionnais par ce stratagème d'insérer l'événement, toujours présenté comme ponctuel, dans la longue ligne du temps". Voici, pour la première fois réunies, les chroniques joliment ciselées par Étienne Klein pour La Croix, de janvier à juillet 2016. Qu'elles traitent de science, de politique, du langage, du progrès..., toutes montrent en filigrane que non, décidément, tout n'est pas relatif. Et qu'à la façon des théories d'Albert Einstein, notre quotidien est lui aussi sous-tendu par des invariants et des absolus qu'il importe d'identifier.


- La gestapo. Mythe et réalité de la police secrète d'Hitler
de Franck McDonough
Éditions Fayard / 15 mars 2017


Le Titre du Roman

La Gestapo incarne dans les esprits ce que l'Allemagne nazie eut de plus totalitaire. Créée le 26 avril 1933, la première fonction de cette institution composée d'à peine quinze mille hommes fut de s'attaquer aux ennemis de la communauté nationale, d'abord dans le respect des normes juridiques, puis avec une brutalité qui atteignit son paroxysme pendant la guerre. En examinant en détail des archives jusque-là inconnues du grand public, interrogatoires, témoignages, Frank McDonough raconte l'histoire de ces policiers ordinaires qui basculèrent pour beaucoup dans la violence et de ces gens qui s'opposèrent dans leur quotidien au régime nazi. Mais il raconte aussi l'histoire troublante de leurs amis, voisins, collègues, impliqués dans les intrigues de la Gestapo, et jouant les relais pour une police en manque d'hommes et de moyens. De l'usine locale à la taverne du coin, des règlements de compte familiaux aux jalousies entre voisins, Franck McDonough restitue la société allemande du IIIe Reich en dressant le portrait de ce qui fut l'instrument efficace de la terreur nazie.


- Nos rêves de pauvres
de Nadir Dendoune
Éditions JC Lattès / 15 mars 2017


Le Titre du Roman

Une histoire française. "Quand on est pauvre, c'est pour la vie. Je ressemble à mes parents. Je ne prends jamais le taxi, sauf à l'étranger, quand la course coûte quinze centimes. J'achète mes jeans en friperie, je me contente de trois paires de chaussures. Je suis attaché à ma culture de pauvre. J'aime les gens modestes, les miens. Eux passeront toujours avant les autres".


- Pourquoi je préfère rester chez moi
de Benoît Duteurtre
Éditions Fayard / 15 mars 2017


Le Titre du Roman

Je me pose des tas de questions. Pourquoi l'Europe adopte-t-elle la langue d'un pays qui vient de la quitter? Pourquoi un président si préoccupé des droits de l'homme se rend-il fièrement en Arabie saoudite? Comment la Ville de Paris entend-elle diminuer la pollution en augmentant les embouteillages? Plus question, en revanche, de se prélasser au lit avec des croissants dans ces hôtels où vous attend le buffet collectif, propice aux rencontres professionnelles du petit matin. Ce livre d'humeur est aussi un livre d'hommages: une ode à Barry White et à ses orchestrations, un salut au théâtre de boulevard, une célébration d'Olivier Messiaen, un coup de chapeau à Manessier et aux peintres de la seconde école de Paris. Et diverses choses encore qui enchanteront, j'espère, ceux qui prendront la peine d'aller voir et entendre.


- Si j'étais...
de Karl Zéro
Éditions Du Rocher / 15 mars 2017


Le Titre du Roman

"Si j'étais... Karl Zéro, j'aurais douté: serais-je encore capable de m'amuser du cirque politico-médiatique? Aurais-je du plaisir à me glisser chaque jour dans la peau de ceux qui font et défont l'actualité? Qui plus est, avec tout bien pesé la vision du monde que j'ai aujourd'hui, car le temps apprend à peser les êtres et les choses au gramme près. Nous sommes aujourd'hui dans l'ère de l'autocensure à tous les étages, des ersatz aux audaces de tout repos, des défonceurs appointés de portes ouvertes. Qu'avais-je à faire au bal des non-dits? Rien. Mais voilà: je pressentais que l'année électorale que nous allions vivre serait riche en coups de théâtre, même si jamais je n'aurais imaginé être servi à ce point. L'actu et ses acteurs ont été "royal au bar". Et France Info a tenu sa promesse: liberté de ton absolue. Dès lors j'ai dit oui, et voici une kyrielle d'autobiographies non-autorisées, prises sur le vif et souvent la main dans le sac".


- Blanche est la Terre
de Xavier Ricard Lanata
Éditions Du Seuil / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

On ne compte plus les dangers qui menacent notre planète livrée au pillage et à la destruction. Mais notre Terre est aussi riche de toutes les couleurs du spectre, de toutes les merveilles. Blanche est la Terre est un parcours initiatique mêlant récit de voyage, ethnologie, poésie, écologie et économie humaine. Il nous conte la beauté du monde. Des hauts plateaux andins aux contreforts de la vallée du Zambèze, des sociétés sans écriture aux soubresauts de la mondialisation contemporaine, l'auteur explore les ressorts de notre modernité. Il en tire une leçon: il nous faut apprendre à faire l'épreuve de notre commune humanité en refusant l'enfermement et le repli, qui nous condamnent à devenir ce que les Andins appellent des kukuchi, des morts-vivants. Des défis des paysanneries du monde à la sagesse de Pierre Rabhi, c'est un chemin de pèlerinage vers une nouvelle civilisation fraternelle et écologique. Un voyage de conversion esthétique et spirituelle pour habiter, ensemble, une Terre fragile.


- Bossa nova. La grande aventure du Brésil
de Jean-Paul Delfino
Éditions Le Passage / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Au milieu des années 1950, le Brésil vit une véritable révolution. Avec l'arrivée de la démocratie au pouvoir, c'est tout un peuple qui renaît à la vie et se met à inventer sa destinée. Création de l'improbable capitale Brasilia, poésie moderniste, Cinema Novo, première coupe du monde de football, foisonnement industriel et artistique: le Brésil est prêt, désormais, à entrer dans la modernité. Pour rythmer cette lame de fond, une nouvelle musique apparaît qui emporte tout sur son passage et s'impose rapidement dans le monde entier, au même titre que le jazz, le rock ou le blues, comme un genre musical à part entière: la bossa nova. Avec Bossa nova, la grande aventure du Brésil, Jean-Paul Delfino offre le résultat d'une enquête passionnée et sans concession qui fait bien entendu la part belle aux figures majeures que sont Vinicíus de Moraes, Tom Jobim, Maria Bethânia ou encore le génial João Gilberto. Mais il nous fait surtout pénétrer dans les coulisses d'un mouvement où se croisent d'autres acteurs moins connus, artistes, producteurs et même politiciens, qui, tous, au gré d'intrigues personnelles, de stratégies commerciales ou d'enjeux internationaux, participent de l'effervescence de cette incroyable aventure artistique et populaire. Le livre propose de plus en annexe une série d'interviews exclusives réalisées par l'auteur voilà trente ans et publiées aujourd'hui pour la première fois. Les créateurs de la bossa nova et leurs héritiers se livrent en toute liberté. Parmi eux: Baden Powell, Nara Leão, Ronaldo Bôscoli, Caetano Veloso, Gilberto Gil, Maria Bethânia, Georges Moustaki, Claude Nougaro, Pierre Barouh... Sans oublier la mystérieuse mais bien réelle interview ao vivo de João Gilberto.


- Game
de Jean Zeid
Éditions Du Seuil / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Comment en est-on arrivé là? Là, c'est la place du jeu vidéo en 2017, lui qui fait désormais partie du top 10 mondial des industries culturelles, lui qui, depuis quarante-cinq ans, a su séduire et susciter une soif ludique dans le monde entier. Grâce à la montée en puissance continuelle des machines, la promesse de nouvelles images semble sans cesse renouvelée. Mais le jeu vidéo a aujourd'hui mille visages. Il veut désormais tout faire: du cinéma, de la télévision, du sport, du beau, du social et, pourquoi pas, éduquer les foules, voire les soigner. Le jeu vidéo se regarde aujourd'hui autant qu'il se joue. Il veut être partout, tout le temps. Esport, youtubers, serious games, réalité virtuelle, à chacune de ses révolutions, le jeu vidéo puise dans ses origines: sa volonté de faire spectacle, pour se rapprocher toujours plus du grand public. Ce livre est l'histoire de cette émancipation, celle d'une technologie joueuse continuellement réinventée par des pionniers méconnus, colportant au fil des décennies leurs chimères d'illusionnistes, exportant leurs désirs de grandeur, la rencontre improbable de la science, du jeu, du business et de l'art dans un Luna Park qui fascine et irrite officiellement depuis 1972. Un voyage du jeu à travers le temps qui débute aujourd'hui.


- Indispensable ONU
de Jean-Marc de la Sablière
Éditions Plon / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

L'ONU est née il y a soixante-dix ans, à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. Elle devait assurer la paix et la sécurité internationales, favoriser le développement et le respect des droits l'homme. Les années ont passé. Les Nations Unies sont toujours là mais le Moyen-Orient est en feu, la population syrienne souffre le martyre, de nouveaux flots de réfugiés sont apparus, la pauvreté n'a pas été éradiquée, le réchauffement climatique menace le monde. Alors, que fait l'ONU? À quoi sert-elle? Que peut-on attendre du nouveau Secrétaire général, Antonio Guterres? Jean-Marc de la Sablière, Ambassadeur de France, ancien représentant de la France au Conseil de sécurité qui fut également conseiller du Président Chirac est l'un des meilleurs connaisseurs en France de l'ONU. Il nous emmène sans complaisance au cœur de l'Organisation. Ce voyage parcourt avec réalisme tous les chemins, celui des crises et des conflits, des droits de l'homme et de l'action humanitaire, du développement et du climat .Il croise également dans une narration vivante, les Institutions où s'élaborent les normes qui encadrent bien des activités de notre vie quotidienne à l'heure de la mondialisation. Il avance en répondant aux questions qui lui sont souvent posées et à chaque étape il s'interroge: quel est l'apport de l'ONU? Est-il majeur, secondaire, remplaçable? La conclusion se construit au fil de la lecture: l'ONU, malgré toutes ses imperfections, reste indispensable; c'est un bien commun trop précieux pour ne pas avoir l'ambition de le défendre et de le réformer.


- Je n'ai pas tué mon père
Euthanasie: en finir avec l'hypocrisie
de Philippe Catteau
Éditions Cherche Midi / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Ce récit extraordinairement poignant nous emporte aux confins de la vie, en ces instants déchirants du départ d'un père. Le temps est compté, les mots, les gestes de communion et d'amour prennent une dimension inconnue. Et puis, alors que finalement chacun est prêt, voilà que ce corps malade fait de la résistance, ne veut pas céder et emmène ce père tant aimé dans un labyrinthe de souffrances inapaisables. Le combat change de nature, le cœur dicte le chemin, la loi l'interdit. Ce livre bouleversant nous invite à une réflexion sur la fin de vie en France. Quand le droit à disposer de soi-même est bafoué, les conséquences peuvent s'avérer inhumaines.    


- L'urgence laïque
de Laurence Marchand-Taillade
Éditions Michalon / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Comment interpréter le grand retour des crèches de Noël dans l'espace public? Que penser des accompagnatrices scolaires voilées? Entre une extrême droite chrétienne qui défend une laïcité à géométrie variable et une certaine gauche qui ferme les yeux sur les agissements islamo-sympathisants, la loi de 1905 de séparation des Églises et de l'État ne cesse d'être mise à mal. Financement d'établissements scolaires religieux, pratiques cultuelles dissimulées sous des activités culturelles, retour du religieux au sein d'entreprises d'utilité publique, pression d'associations ou d'organisations sectaires, Laurence Marchand-Taillade dénonce ici l'instrumentalisation faite du principe de laïcité, fondement de notre République. À l'heure où les Français doivent choisir leur président, L'urgence laïque est le cri d'alarme d'une républicaine et d'une humaniste convaincue.


- La guerre froide. Chronique d'une longue peur, 1947-1991
de Jean-Michel Demetz
Éditions Presses De La Cité / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

À peine la paix signée sur les décombres du IIIe Reich, l'alliance contre-nature du totalitarisme soviétique et des démocraties occidentales, alliance de circonstance contre la folie nazie, est brisée et la méfiance, puis l'affrontement, lui succèdent; pendant près d'un demi-siècle, le monde subit ainsi une période inédite où, du fait de l'entrée dans l'ère atomique, l'humanité va vivre au bord du gouffre sans qu'à aucun moment les deux blocs ne se livrent à un conflit militaire direct. Drôle de guerre où l'on se bat par tous les moyens et sur tous les fronts (Corée, Vietnam, Angola...), mais jamais face à face. Drôle de victoire, enfin, qui tombe, quasi inespérée pour un Occident qui s'était habitué à la perspective d'un antagonisme durable. Fondé en 1953, donc au moment où la guerre froide est déjà enclenchée, L'Express choisit résolument de s'inscrire dans le camp atlantiste et joue un rôle important dans la presse française. La Guerre froide rassemble les articles représentatifs, souvent "à chaud", de ce moment d'histoire contemporaine, où l'on trouve les signatures prestigieuses de Jean-Jacques Servan-Schreiber, Raymond Aron, Michel Bosquet, Jean-Marie Domenach, Jean Daniel, Jean-Paul Sartre, Michèle Manceaux, Jacques Derogy, Olivier Todd, Jean-François Revel et l'illustrateur Tim pour quelques dessins.


- Les animaux ne sont pas comestibles
de Martin Page
Éditions Robert Laffont / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

Récit du parcours de l'auteur vers le véganisme, ce livre navigue entre essai et aventure intime pour présenter la cause animale comme une lutte politique et éthique exigeante mais aussi joyeuse et inventive. Être végane, c'est avoir la conviction que l'être humain ne doit pas asservir et tuer les animaux pour manger, se vêtir ou se divertir. C'est un chemin passionnant et imparfait, riche en réflexions, débats, rencontres et connaissances. En racontant son quotidien, en présentant d'autres trajets et motivations (liées à l'écologie, à la santé), en informant sur la nutrition, en montrant que le véganisme est accessible et gourmand, et qu'il n'a rien à voir avec l'ascèse ou la pureté, Martin Page invite chacun, qu'il soit végane, végétarien ou omnivore, à s'interroger sur le regard qu'il pose sur les animaux et sur la place que leur assigne la société. La lutte pour les animaux est une question de justice sociale. Il est plus que temps d'inventer un monde empathique et égalitaire.


- Seule dans Raqqa
de Hala Kodmani
Éditions Des Équateurs / 09 mars 2017


Le Titre du Roman

C'est une enquête foudroyante: l'histoire de Nissan Ibrahim, syrienne, musulmane et résistante dans une ville devenue "la capitale du diable". Née à Raqqa, professeur de philosophie, Nissan nous livre sur Facebook son journal de bord et son combat pendant 4 années de dictature meurtrière. Que signifie être une femme en Syrie entre 2011 et 2015? À quoi ressemble la vie au temps des décapitations, des tortures, des bombardements? Les posts de Nissan racontent la tragédie syrienne, la lutte d'un peuple contre deux machines de mort: le régime de Bachar Al-Assad et l'État islamique. Ce dernier n'a pas apprécié. En janvier 2016, Daech annonçait qu'elle avait été "exécutée". Elle avait 30 ans. C'est une histoire édifiante. Un journal digne de celui d'Anne Franck exhumé et raconté par Hala Kodmani. On y découvre une jeune femme stupéfiante, pleine d'humour, de peurs, de rêves et d'espoir pour son peuple et son pays. Nissan est devenue un symbole: celui d'une Antigone dans une Syrie déchirée.    


- 40 promenades botaniques pour ne plus jamais confondre narcisses et jonquilles
de Alain Génevé et Marie-Jeanne Génevé
Éditions Le Rouergue / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Alain et Marie-Jeanne Génevé nous guident dans la découverte de notre environnement et des nombreuses espèces végétales qui y foisonnent à travers quarante promenades botaniques aux quatre saisons. Ils explorent plus de 100 espaces naturels et décrivent 460 espèces.


- Connaissance, ignorance, mystère
de Edgar Morin
Éditions Fayard / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

"Qui augmente sa connaissance augmente son ignorance" disait Friedrich Schlegel.
"Je vis de plus en plus avec la conscience et le sentiment de la présence de l'inconnu dans le connu, de l'énigme dans le banal, du mystère en toute chose et, notamment, des avancées d'une nouvelle ignorance dans chaque avancée de la connaissance" nous dit Edgar Morin. Ainsi a-t-il entrepris dans ce livre de patrouiller dans les territoires nouveaux de la connaissance, où se révèle un trio inséparable: connaissance ignorance mystère. À ses yeux, le mystère ne dévalue nullement la connaissance qui y conduit. Il nous rend conscient des puissances occultes qui nous commandent et nous possèdent, tels des Daimon intérieurs et extérieurs à nous. Mais, surtout, il stimule et  fortifie le sentiment poétique de l'existence.


- Femme absolument
de Adeline Fleury
Éditions JC Lattès / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Je suis une femme, j'ai trente-huit ans, je vis à Paris en 2016. Ce n'est pas tous les jours facile. Assurer sur tous les fronts: être une super maman, percer professionnellement, s'épanouir amoureusement. Être libre. Je n'ai pas l'impression de me conformer à l'image de la féminité imposée par les magazines et la publicité, d'obéir à un quelconque diktat, ni de me soumettre aux fantasmes masculins. N'en déplaise aux "fémilitantes", ces féministes militantes qui ont une lecture déformée de la société au travers du prisme de la domination masculine et qui font de toute forme de féminité assumée un ennemi à abattre. Comme si être sexy était une façon de trahir le féminisme. À l'heure où le corps féminin est malmené de toutes parts, je ne renoncerai jamais à ma féminité. Ce livre fondé sur mon expérience est une ode à la liberté de toutes les femmes.


- L'art et la science de se souvenir de tout
de Joshua Foer
Éditions Flammarion / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Avez-vous déjà réussi à mémoriser deux paquets de cartes en moins de cinq minutes? Un poème de cinquante vers en quinze minutes? Une liste de mille chiffres aléatoires en cinq minutes? Non? C'est pourtant à la portée de tout le monde Cet ouvrage insolite, à la fois ludique et d'une rare intelligence scientifique, retrace la surprenante histoire de la mémoire à travers les civilisations et en explore le fonctionnement. Le journaliste Joshua Foer, après un an d'entraînement seulement, s'est retrouvé lui-même champion des États-Unis de mémorisation. Il raconte ici comment il a appris les techniques anciennes utilisées par les plus grands orateurs (tel Cicéron) et guide le lecteur à travers les découvertes des neurosciences. Chacun, assure-t-il, est en mesure d'améliorer sa mémoire: il suffit de savoir s'entraîner.


- La Chine en eaux profondes
de Sylvie Bermann
Éditions Stock / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Aucun pays, comme la Chine, n'a changé en si peu de temps. L'empire du Milieu est arrivé aujourd'hui au pic de sa puissance et de ses contradictions: bientôt première économie du monde et en même temps économie socialiste de marché, pays influent et pourtant encore dénué d'un vrai soft power. Au contraire de Deng Xiaoping qui recommandait de s'appuyer sur les pierres du gué pour traverser la rivière du changement, le président Xi Jinping a déclaré que la Chine était entrée en eaux profondes. Mais le rêve chinois sera-t-il le cauchemar des Occidentaux? À quel prix cette conquête se fait-elle? Et ce Dragon est-il pacifique ou belliqueux ? Sylvie Bermann a connu de l'intérieur mieux que personne cet immense bouleversement, la fin de la Révolution culturelle comme étudiante sortie de Sciences Politiques (1976-1977), les débuts de la politique de réforme sous Deng Xiaoping (1980-1982), et le retour au pouvoir fort avec Xi Jinping, en tant qu'ambassadeur de France (2011-2014). Elle aura vécu dans deux Chine: l'archaïque et la moderne. Une des questions auxquelles ce livre passionnant répond est de savoir si cet essor est irréversible. Et comment nous devons agir quand la Chine change le monde.  


- Le théâtre des incapables
de Franz-Olivier Giesbert
Éditions Albin Michel / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Avant même que l'expression n'existe, Franz-Olivier Giesbert était un lanceur d'alerte. Il n'a cessé d'alarmer les esprits sur les maux de nos sociétés et les absurdités de notre système. Irresponsabilité des politiques, incurie syndicale, aveuglement des hauts fonctionnaires, dérives islamistes, paralysie des sans-grades. Sa colère explose dans ces chroniques qu'il tient semaine après semaine depuis 2012. Avec une écriture digne des plus grands polémistes et une force de conviction sans égale, il nous invite à réfléchir aux drames qui se jouent sous nos yeux. Et à prendre parti, vite. Car nous sommes au pied du mur et, faute d'une action décisive, notre pays est voué à une chute sans fin: tout le débat de l'élection présidentielle se joue dans ce Théâtre des incapables. Après l'avoir lu, nul ne pourra dire: "Je ne savais pas".


- Les années Vogue
de Robert Doisneau
Éditions Flammarion / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

"En résumé, mon emploi à Vogue pouvait se diviser en trois volets. D'abord la vie à Paris, sorte de trombinoscope de ceux dont les noms devaient absolument alimenter les conversations: artistes, écrivains, créateurs de toutes sortes. Ensuite les photographies de mannequins dans les décors de la ville ou sur les redoutables fond blanc du studio. Enfin, le troisième volet, les mondanités, est celui qui m'a laissé les souvenirs les plus durables". Robert Doisneau.


- Les larmes de sel
de Pietro Bartolo et Lidia Tilotta
Éditions JC Lattès / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

L'histoire de Pietro Bartolo se mêle aux destins désespérés et bouleversants de nombreux migrants qui, fuyant la guerre ou la faim, ont survécu à un terrible voyage à travers le désert malgré les agressions et les brutalités, puis ont vu mourir leurs proches en mer, mais ne se résignent pas et aspirent avec détermination à recommencer une nouvelle vie en Europe. Il y a aussi ceux qui arrivent dans des sacs verts. Et parmi ceux-ci des enfants. Voici les histoires d'Hassan et de son frère paralysé, de Sama et de son chat, de Mustafa et de la petite Favour et de tant d'autres héros. Autant d'histoires poignantes qui se plantent irrémédiablement dans nos cœurs. La souffrance du médecin Pietro Bartolo, son sentiment d'impuissance parfois, sa rage toujours, son effarement, son désarroi deviennent les nôtres, tout comme sa joie et sa stupeur devant la force invincible de la vie.


- Non je ne me tairai plus. La gauche et l'Islam
de Amine El Khatmi
Éditions JC Lattès / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Collabeur. Neuf lettres infâmantes. Elles me sont tombées dessus un matin de janvier. D'autres ont suivi. Harki. Arabe de service. Beur domestique. Esclave. J'ai été victime d'une campagne de harcèlement. Mon tort? Avoir fait part de ma colère après qu'une fois de plus la télévision a donné la parole à une musulmane qui a déversé un discours outrageusement victimaire et antirépublicain. Alors qu'elle était dépourvue de toute légitimité, elle parlait en notre nom. En mon nom. Je suis musulman pratiquant. Je suis Français. Je suis franco marocain. Je suis adjoint au maire dans la cité où j'ai grandi. Je suis socialiste. Qu'est-il arrivé à la France pour qu'on en vienne à raisonner ainsi? Pendant que mes procureurs se déchaînaient, j'ai attendu le soutien de mon parti, le parti socialiste. J'en suis venu à me poser la question de ma démission. À déplorer: sur des questions aussi fondamentales que celles de la laïcité et de la résistance au communautarisme, les socialistes ne sont pas en ordre de bataille. Sur le terrain, des élus passent des compromis inacceptables. Dans ce flou, je ne sais pas ce qui l'emporte de la paresse intellectuelle, du désir de séduire un prétendu électorat musulman ou de la volonté de se prémunir contre les procès en "islamophobie". Face aux névrosés de l'identité, c'est à un véritable combat idéologique qu'il convient de s'atteler. Et pour le mener, il faut connaître l'adversaire. Où sont ses réseaux, ses relais, ses "idiots utiles". Quelles failles de la société il exploite pour construire sa propagande. C'est pourquoi  ce récit raconte en détail  les dessous et les coulisses du  "lynchage 2.0" dont j'ai été l'objet. J'aurai atteint mon objectif si je parviens, à travers cette histoire, à ouvrir la réflexion sur les défis que doit relever notre pays face à la montée du fondamentalisme religieux musulman.


- Nos ancêtres les arabes. Ce que notre langue leur doit
de Jean Pruvost
Éditions JC Lattès / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

La langue arabe offre à la langue française force mots, sans que personne ne s'en doute. Que la langue arabe vienne en troisième position après l'anglais et l'italien a de quoi surprendre. Dans l'alimentation, par exemple, une pastèque, des artichauts, des aubergines, des épinards à l'estragon, une mousseline, un sorbet arrosé de sirop, en buvant de la limonade ou une orangeade, pour finir avec un café, sans sucre, et un alcool, tout cela vient du monde arabe. Pour la mode, une jupe de coton, un gilet de satin, un caban ou une gabardine… Pour le savant, l'algèbre, les algorithmes, les chiffres… Tous les domaines de l'existence sont ainsi répertoriés pour rappeler les mots arabes que nous utilisons, qu'il s'agisse de la flore, de la faune, des parfums et bijoux, de l'habitat, des transports, de la guerre, des couleurs, des fêtes, de la musique, des lettres et des arts, des religions... Sans oublier les effets sur notre langue de la colonisation, de la guerre d'Algérie, du rap… Pour Lavisse, "Nos ancêtres les Gaulois" étaient avant tous des barbares et sans les Romains et la civilisation arabe, qui a irrigué tous le Moyen Âge, la Renaissance aurait encore tardé. Jean Pruvost nous offre une nouvelle fois l'occasion de nous plonger dans le grand voyage des mots de la langue française.


- Quelques notes avec Brassens
de Joël Favreau
Éditions L'Archipel / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

"La Supplique, ça parle de la mort, alors tu fais des contrechants ironiques". Je n'étais pas encore son guitariste officiel et, pendant sa tournée de 1966, Brassens me donnait déjà des indications dans la loge où j'étais venu le rejoindre avec ma guitare, avant son entrée en scène. Cinq ans plus tard, je reçois un appel: "Allô, c'est Georges. Je vais bientôt enregistrer mes nouvelles chansons. Est-ce que tu veux bien venir jouer avec moi?" C'était tout lui: il vous faisait un cadeau somptueux et il vous priait, presque en s'excusant, de l'accepter". Joel Favreau est fier d'avoir déposé quelques notes le long des chansons du maître, dans une complicité musicale qui s'est muée avec le temps en amitié. Comment était Brassens dans la vie? Joel témoigne dans ce récit des qualités de cœur de Georges. L'humour, la générosité sans ostentation, la fidélité, la simplicité bourrue, l'extrême pudeur dissimulée derrière la provocation, ce n'était pas que de la littérature. Il retrace aussi son parcours: le monde de la chanson à ses débuts, les tournées, les artistes qu'il a accompagnés: Moustaki, le Forestier, Higelin, Brigitte Fontaine, Yves Duteil… sans oublier son activité de chanteur et de concepteur de spectacles.


- Un terrain contesté
Les dilemmes d'un football arabe dans un État juif
de Tamir Sorek
Éditions Albin Michel / 08 mars 2017


Le Titre du Roman

Depuis les années 1990, le football est devenu une institution majeure dans la culture populaire des citoyens arabo-palestiniens d'Israël. De plus en plus de joueurs arabes intègrent les meilleurs clubs israéliens ou, comble de la réussite, l'équipe nationale. Étant donné le statut marginal de la minorité arabo-palestinienne en Israël, ce processus est révélateur des tensions et des contradictions fondamentales à l'œuvre dans l'identité collective de ce pays. Mêlant une approche sociologique, anthropologique et historique, Tamir Sorek analyse, à travers le pouvoir symbolique de ce sport, les ressources politiques qu'il recèle. Utilisé par des minorités ethniques et nationales comme un champ de protestation sociale, le football peut également servir de voie d'intégration sociale et politique. Mais jusqu'où? L'égalité dans la sphère du football ne fait-elle pas oublier les discriminations entre Juifs et Arabes dans de nombreux autres domaines? Alors, modèle égalitaire, enclave d'intégration ou enjeu d'un nationalisme de substitution?    


- Je suis cycliste et je vous emmerde !
de  Tristan Blanchard
Éditions Coëtquen / 03 mars 2017


Le Titre du Roman

Ce livre est un petit guide destiné à l'usager du vélo pour le sensibiliser au bordel urbain dans lequel il s'est fourré.
Quel est ce monstre sanguinaire qui cherche à m'écraser contre le trottoir? Quel est cet individu inconscient, surgissant de nulle part pour me barrer le passage? Qui sont tous ces énergumènes qui me pourrissent la vie alors que je me rends tranquillement à mon travail sur mon vélo? Des gens, tout simplement. Des citadins qui agissent comme à leur habitude, sans réfléchir et en mettant le bazar partout où ils passent. Car entre l'agressivité des automobilistes et l'inconscience des piétons, sans oublier la bêtise des autres cyclistes, le trajet quotidien à travers la capitale a vite fait de se changer en véritable parcours du combattant.


- Agriculteurs: les raisons d'un désespoir
de Arash Derambarsh et Éric de la Chesnais
Éditions Plon / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Voyage au cœur d'un système français: l'agro alimentaire. Un puissant système qui crée du gaspillage, de la surproduction, de la malnutrition et de la pollution. En 2017, l'agriculture française est entre les mains des lobbies (Lactalis, Bigard, Monsanto, Bayer). Conséquences: une utilisation intensive de pesticides, des pratiques choquantes dans la grande distribution, des organisations syndicales et coopératives qui enfoncent un peu plus les paysans dans la misère. L'agriculture française est prête à exploser. Ce livre est un plaidoyer et une enquête qui dénonce et apporte des solutions.


- Biographies animales. Des vies retrouvées
de Éric Baratay
Éditions Du Seuil / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Éric Baratay propose ici des tentatives inédites de biographies animales, récits de vie ou de fragments de vie, construites à partir des ressentis, perceptions et vécus des bêtes. On découvre sous un jour totalement inattendu la girafe du Jardin des plantes, l'ânesse de Stevenson Modestine, Warrior un cheval engagé dans la Première Guerre Mondiale, le taureau Islero qui causa la mort de Manolete, mais aussi Consul et Meshie, deux chimpanzés humanisés, ainsi que les chiens Lazarus et Bummer ou encore Bauschan et Douchka. Croisant sources écrites, images photographiques et filmées et connaissance de l'éthologie et de l'environnement, l'auteur repousse les frontières de l'écriture de l'histoire pour se placer résolument du côté de l'animal. En accumulant des matériaux sur différents destins inscrits dans leur temps, en les comparant, il propose aussi de penser des époques et des générations animales.


- Brunchs & goûters à Pari. 120 adresses très gourmandes
de Vanessa Besnard
Éditions Parigramme / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Où se régaler, à l'heure du goûter, de délicieux choux à la crème ou d'une mousse au chocolat aérienne? Où bruncher copieusement avec des enfants remuants, entre amis au soleil ou en amoureux sous les ors d'un palace? Dans la grande tradition française ou à l'américaine, dans un luxe discret ou à la bonne franquette, avec fantaisie ou élégance, voici 120 adresses authentiques pour (se) faire plaisir à coup sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 17 Aoû - 11:56

- Déshabillons l'histoire de France
de Gonzague Saint Bris
Éditions XO / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Les Français gardent intacte la nostalgie des amours célèbres qui ont marqué et influencé leur histoire. On ne compte pas les décisions politiques prises sous l'effet de l'amour, de la passion, du désir. Gonzague Saint Bris nous fait revivre ces aventures voluptueuses et brûlantes, indissociables de notre roman national. Nul n'a oublié l'insatiable Charlemagne, Henri IV le Vert galant, François Ier le géant amoureux, Louis XIV le souverain séducteur, Louis XV l'érotomane, jusqu'à Félix Faure, président de la République, mort au palais de l'Élysée dans les bras de sa maîtresse. Des folies gauloises aux vertiges du libertinage, l'auteur déshabille l'histoire de France. Porté par une plume superbe, il nous offre un livre qui s'ouvre comme un coffret aux mille secrets, à l'image de ce que révélait Gustave Flaubert: "chacun de nous a dans le cœur une chambre royale ; je l'ai murée, mais elle n'est pas détruite". Avec truculence, mais aussi la plus grande rigueur historique, l'écrivain flamboyant montre que pouvoir et sexe ne font qu'un. Il porte un regard  nouveau sur ces liaisons dangereuses, pourtant tissées dans la tapisserie du temps.


-  Des robots et des hommes. Mythes, fantasmes et réalité
de Laurence Devillers
Éditions Plon / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

En imaginant des solutions pragmatiques combinant avancées technologiques et réflexions philosophiques, Des robots et des hommes a pour but d'expliquer à partir des mythes et fantasmes qui l'entoure, l'intelligence artificielle des robots et de préparer demain en proposant que ces futurs compagnons empathiques suivent des commandements éthiques. Laurence Devillers illustre son propos à l'aide de récits de fiction qui se déroulent dans un avenir proche, montrant l'impact sociétal que ces objets pas comme les autres auront sur nos sociétés. Que souhaitons-nous faire de ces machines artificiellement intelligentes et affectives dans notre société? Comment vont-elles nous transformer? Les robots nous promettent-ils le meilleur ou le pire des mondes?


- Dictionnaire amoureux de la Suisse
de Metin Arditi
Éditions Plon / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Voyage au cœur d'un système français: l'agro alimentaire. Un puissant système qui crée du gaspillage, de la surproduction, de la malnutrition et de la pollution. En 2017, l'agriculture française est entre les mains des lobbies (Lactalis, Bigard, Monsanto, Bayer). Conséquences: une utilisation intensive de pesticides, des pratiques choquantes dans la grande distribution, des organisations syndicales et coopératives qui enfoncent un peu plus les paysans dans la misère. L'agriculture française est prête à exploser. Ce livre est un plaidoyer et une enquête qui dénonce et apporte des solutions.


- Histoire de la Russie des Tsars
de Richard Pipes
Éditions Perrin / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

La Russie sous l'Ancien régime (paru en 1974 aux États unis puis en Angleterre) est d'abord une formidable introduction à la civilisation russe, écrite de main de maître par un historien connu pour sa prose limpide et son sens du récit. Fondamentalement différente des pays européens, soumise à des contraintes géographiques fortes, la Russie était caractérisée par la permanence d'un système "patrimonial": l'État, qu'il soit tsariste ou soviétique, était le propriétaire du pays et de ses habitants. C'est ensuite un livre à thèse passionnant qui rappelle utilement, que le coup d'État bolchevique de 1917 et le régime totalitaire qui en est issu, n'ont jamais fait "table rase du passé", mais au contraire, ont bénéficié d'un terreau idéal, celui de l'autocratie tsariste que Pipes raconte et dissèque dans la lignée de L'Empire des tsars de Leroy-Beaulieu. Il semble que l'échec de la Russie à mettre en place un régime véritablement démocratique après la chute du communisme, si l'on compare son destin à celui d'autres pays d'Europe de l'Est, confirme la thèse de départ de Pipes: La Russie n'est pas condamnée à vivre éternellement sous un régime despotique ou semi-despotique, mais son héritage historique rend la rupture définitive d'avec ce dernier particulièrement difficile. Alors que la Russie de "Poutine II" s'enfonce aujourd'hui dans une nouvelle dictature, tous ceux qui s'intéressent à ce pays doivent lire cet ouvrage essentiel.


- L'Élysée sous l'Occupation
de François d'Orcival
Éditions Perrin / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Abandonné par Albert Lebrun en juin 1940, apparemment vide, l'Elysée reste pourtant un lieu d'intrigues et de jeux de pouvoir pendant toute la durée de la guerre. Entre ses murs débarrassés des objets de valeur et du mobilier déménagés en lieu sûr, on voit défiler Pétain, Thorez, Laval, Darlan, Abetz, Von Rundstedt... À la Libération, de Gaulle en restera éloigné et c'est Vincent Auriol qui y entrera à nouveau en 1947. Pour reconstituer cette histoire oubliée, il fallait repartir de fragments d'archives rescapées du désastre, de papiers et de journaux négligés et, surtout, de témoignages ensevelis depuis le naufrage ou inédits, parmi lesquels celui de l'immuable concierge de ces années de guerre.


- L'épopée des croisades
de René Grousset
Éditions Perrin / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

René Grousset nous conduit de la prédication d'Urbain II à Clermont, en novembre 1095, à ce 28 mai 1291 qui vit 200 000 hommes du sultan El Achraf Khalil réduire les dernières défenses de Saint-Jean-d'Acre, ultime bastion de ce qui avait été le royaume franc d'Orient. Il raconte avec une clarté, une concision et une qualité de style admirables les neuf croisades qui jalonnèrent ces deux siècles extraordinaires dans l'histoire de l'Occident chrétien et de l'Islam. Tout le monde est d'accord pour estimer que les ouvrages du grand orientaliste, qui avait été à toutes les sources possibles tant du côté musulman que du côté chrétien, restent la référence.


- L'infiltré
De la traque du Chapo Guzmàn au scandale français des stups
de Hubert Avoine et Emmanuel Fansten
Éditions Robert Laffont / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

"Pendant six ans, mon rôle a été de pénétrer les réseaux, d'identifier les intermédiaires, de recueillir des informations et de les transmettre. Pour qui? Pour quoi? Je l'ignorais et je n'avais pas à le savoir, persuadé que cela contribuait à un combat juste et nécessaire. Malgré les méthodes troubles qu'il m'arrivait d'observer, j'ai cru sincèrement au bien-fondé de ces missions. Après tout, je travaillais directement sous les ordres du patron de l'Office des stups, et je n'avais aucune raison de m'inquiéter quant à la légalité de ces opérations. Mais au fil des mois, le doute s'est épaissi et la méfiance a fini par s'installer. J'étais devenu complice d'un système qui, au prétexte de lutter contre le trafic de drogue, contribuait à sa diffusion massive. Jusqu'à la rupture, aussi brutale que violente". À l'origine d'une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour "trafic de stupéfiants" et visant les méthodes de la police, Hubert Avoine raconte pour la première fois le détail de ses missions, d'abord pour l'Office français des stups, puis pour le département de la Justice américain. Un récit sidérant, à la lisière du polar, qui pourrait dissimuler un des plus gros scandales de la Ve République.


- La fin des empires
de Patrice Gueniffey et Thierry Lentz
Éditions Perrin / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Les meilleurs historiens actuels racontent et analysent le déclin et la chute des grands empires qui ont fait le monde. Ils nous entraînent dans le sillage d'Alexandre le Grand jusqu'au soft power de Washington, en passant notamment par le modèle romain et son héritier byzantin, les empires des steppes, l'Empire ottoman, le binôme latino-continental espagnol, le Grand Empire français et son rival britannique, précédant le siècle idéologique (1917-1991) qui voit tour à tour s'effondrer l'empire des Habsbourg, le IIIe Reich, le Japon militariste, puis, après la guerre froide, le communisme soviétique, héritier de l'impérialisme séculaire des Romanov. Une grande leçon d'histoire pour connaître le monde d'hier et comprendre celui d'aujourd'hui, hanté par l'éternel retour de la Russie, l'ascension de la Chine et les hésitations de Washington.


- Miscellanées des animaux
de Fleur Daugey
Éditions Buchet Chastel / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

Vous découvrirez que votre adorable chat peut se révéler un redoutable assassin et que certains poissons sont capables de survivre à -50°C; vous apprendrez que les macaques japonais se transmettent des recettes de cuisine; vous frissonnerez devant les tigres anthropophages ou les mygales gourmandes; vous parviendrez enfin à différencier les mouettes des goélands, les pingouins des manchots, et les corneilles des corbeaux. Cet ouvrage réunit plus de trois cents chroniques, anecdotes amusantes ou légendes sur le monde animal. Sérieuses ou ludiques, scientifiques ou pratiques, utiles ou futiles mais toujours fascinantes, ces histoires étonnantes invitent au voyage et se picorent au gré des envies.    


- Paris. 100 sorties cool avec les enfants
de Isabelle Calabre
Éditions Parigramme / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

"Faire rouler des trains miniatures, s'initier à l'art du cirque ou aux classiques du cinéma, rêver devant des papillons exotiques, des hippocampes ou de jolies poupées, faire du trampoline… Au soleil ou sous la pluie, le mercredi, le week-end ou pendant les vacances, profitez en famille de la vie et de Paris. Musées, jardins, piscines, aires de jeux: de multiples passions sont à partager avec les enfants et les ados. Alors, éteignez tout de suite la télé ".


- Police. Grandeur et décadence
de Marc La Mola
Éditions Michalon / 02 mars 2017


Le Titre du Roman

"Tel l'Empire romain, l'institution police va être détruite après avoir vu passer à sa tête bon nombre d'empereurs dont certains n'auraient pas mérité de porter le titre de César. Mais si l'empire a encore du mal à survivre, c'est bien sa garde prétorienne qui décline et qui ne peut fournir le service de qualité qui, pourtant, s'impose. Ave César. Cette police qui va mourir te salue". Les récentes manifestations de policiers ont constitué un tournant dans la prise en considération du métier de flic, et plus généralement de l'institution policière. Durcissement des conditions de travail déjà éprouvantes, manque d'effectifs, horaires harassants conduisant à l'abandon du service de police dite de proximité. Témoin privilégié d'un métier qu'il a sans doute trop aimé, Marc La Mola revient sur les raisons qui ont fait de cet organe institutionnel indispensable à la démocratie une corporation moribonde. Au terme d'un constat sans amertume mais lucide, il oriente sa réflexion vers l'avenir sans manquer d'interpeller les hautes instances à la veille de l'élection présidentielle: quelle sera la police de demain? La sécurité des Français sera-t-elle sacrifiée sur l'autel des ambitions personnelles d'une poignée de politiques?


- Bella ciao. Ma vie avec Max Gallo
de Marielle Gallet
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

"Quand j'ai rencontré Max Gallo en 1993, et quand il a chanté Bella ciao pour me séduire, je ne pensais qu'à l'amour, à la vie, et à la politique aussi, puisqu'elle nous avait réunis. L'âge? La maladie? Je n'y songeais guère. Je croyais même que ni l'un, ni l'autre, n'atteindrait jamais le colosse, l'historien prolixe, l'Immortel, que j'aimais. Je me trompais. Alors, quand la maladie s'est imposée, nous avons dû faire face à "Miss P", comme l'appelait François Nourissier. Enfin, nous avons essayé, car le désespoir, chaque jour, était en embuscade. Puis je me suis mise à écrire, à raconter les choses comme elles sont. Avec mon désarroi. Avec ma sincérité".


- Dans quelle France on vit
de Anne Nivat
Éditions Fayard / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

La France. La connaît-t-on? Comment la raconter? Anne Nivat, reporter de guerre, familière des lointains conflits en terres irakienne, afghane ou tchétchène, porte pour la première fois son regard sur l'Hexagone. Pour cette immersion dans six villes de France, à l'heure où les journalistes sont parfois taxés d'arrogance, la reporter de terrain se place à hauteur de ces femmes et de ces hommes côtoyés durant des semaines, chez qui elle a vécu. À Évreux, Laon, Laval, Montluçon, Lons-le-Saunier, Ajaccio, tous lui ont confié leurs préoccupations, leurs projets, lui ont donné à voir leur vie. Qui sont ces Français "oubliés" que l'on accuse parfois de "mal voter" et qu'on ne va jamais rencontrer? Ils ont évoqué ensemble le sentiment de déclassement et celui d'insécurité, le poids du chômage, le malaise des jeunes, le questionnement sur l'identité. Reconversions réussies, humour et espoir jalonnent aussi cette enquête. À mille lieues des discours stéréotypés charriés par la campagne électorale de cette année 2017, ce récit, dénué de préjugés, sonne "vrai" parce qu'il a été recueilli sans hâte et sans tabou, avec honnêteté, respect et minutie.


- Fabrique de l'homme pervers
de Dominique Barbier
Éditions Odile Jacob / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

De plus en plus nombreux dans notre société, les pervers narcissiques constituent près de 10 % de la population. Ils ont une organisation psychique très rigide et archaïque, caractérisée par l'emprise et la jouissance. Leur destructivité est considérable. Comment les repérer? Y a-t-il un profil type de victime? Comment sortir de leurs griffes? Plus largement, quelle est l'importance de l'éducation, des rôles spécifiques de la mère et du père dans la fabrique de cette perversion? Encore plus largement, notre société n'est-elle pas en train de se transformer en une véritable fabrique de pervers ordinaires?


- Ils m'ont appris l'histoire de France
de Jean-Pierre Rioux
Éditions Odile Jacob / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Comment devient-on historien? C'est à éclairer cette question que Jean-Pierre Rioux se consacre ici, en dévoilant l'itinéraire qui fut le sien. Enfant de la guerre et de la Libération, il décide, après le choc du conflit en Algérie, de faire de l'histoire son ambition et son engagement. Ce livre signe ses Mémoires, sous la figure tutélaire de grands hommes qui ont dominé ses travaux et nourri ses convictions: Jaurès, Péguy, de Gaulle, mais aussi René Rémond et Jean-Louis Crémieux-Brilhac. Ce sont ces modèles et ces héritages qu'il fait revivre. Et, loin de l'obsession du déclin, il entend redire la confiance qui a toujours été la sienne en une France capable d'entonner des chants d'unité et de rassemblement.


- Il se passe quelque chose
de Jérôme Ferrari
Éditions Flammarion / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

"Depuis l'attentat contre Charlie Hebdo, nous vivons dans une ambiance détestable que la classe politique, par cynisme ou par simple bêtise, a contribué à rendre plus détestable encore en favorisant ce que Spinoza appelle les passions tristes, la jalousie, le ressentiment et, surtout, la peur. Le pouvoir de ces passions est terrifiant. On ne peut évidemment pas y faire efficacement obstacle en publiant des articles dans les journaux. Mais il est des moments, en dehors de toute considération d'efficacité, où se taire, quand on a le privilège de pouvoir s'exprimer, devient une faute". Jérôme Ferrari.


- L'abeille et le philosophe. Étonnant voyage dans la ruche des sages
de Pierre-Henri Tavoillot
Éditions Odile Jacob / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Pour qui se pique de philosophie, l'abeille est un sujet de choix. Aucun animal n'a davantage fasciné les hommes. Les penseurs de toutes les époques et de toutes les civilisations ont cherché dans la ruche les secrets de la nature et les mystères de la culture, comme si elle était le miroir idéal de l'humanité et le baromètre de son destin. De l'Antiquité à la période contemporaine, c'est à une extraordinaire histoire de la culture occidentale que nous convie ce livre: en suivant le vol délicat de l'abeille, on rencontre le génie d'Aristote, l'avènement d'Auguste, la naissance du christianisme. On la retrouve à l'âge moderne accompagnant les premiers pas du retour des humanités antiques comme la découverte de la science expérimentale. Aujourd'hui que les menaces de disparition de cet insecte passionnent le public, le symbole n'a pas fini de fonctionner.


- L'autisme aujourd'hui
de Michel Lemay
Éditions Odile Jacob / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Que sait-on aujourd'hui de l'autisme? Comment le soigner? Quelles en sont les origines? Par-delà les points de vue souvent passionnels des nombreux chercheurs et thérapeutes qui se sont intéressés à l'autisme, l'auteur dresse un bilan lucide des apports de chaque discipline, psychanalyse, neurobiologie, génétique, thérapies éducatives... Michel Lemay a suivi et soigné près de six cents enfants autistes et nous propose ici une somme d'observations hors du commun. Sa pratique thérapeutique le conduit à trois convictions essentielles qu'il développe en détail: on peut pénétrer le monde de l'autiste, les différents professionnels doivent agir ensemble et les parents sont des collaborateurs à part entière de la thérapie. Parents et professionnels puiseront dans ce livre de nouvelles forces pour lutter contre l'autisme.


- La vie secrète des arbres
de Peter Wohlleben
Éditions Les Arènes / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Dans ce livre plein de grâce, acclamé dans le monde entier, le forestier Peter Wohlleben nous apprend comment s'organise la société des arbres. Les forêts ressemblent à des communautés humaines. Les parents vivent avec leurs enfants, et les aident à grandir. Les arbres répondent avec ingéniosité aux dangers. Leur système radiculaire, semblable à un réseau internet végétal, leur permet de partager des nutriments avec les arbres malades mais aussi de communiquer entre eux. Et leurs racines peuvent perdurer plus de dix mille ans. Prodigieux conteur, Wohlleben s'appuie sur les dernières connaissances scientifiques et multiplie les anecdotes fascinantes pour nous faire partager sa passion des arbres. Après avoir découvert les secrets de ces géants terrestres, par bien des côtés plus résistants et plus inventifs que les humains, votre promenade dans les bois ne sera plus jamais la même. Peter Wohlleben a passé plus de vingt ans comme forestier en Allemagne. Il dirige maintenant une forêt écologique. Son livre a été numéro un des ventes en Allemagne avec plus de 650 000 exemplaires vendus et est devenu un étonnant best-seller aux États-Unis. Il est traduit en 32 langues.


- Le ventre des femmes. Capitalisme, racialisation, féminisme
de Françoise Vergès
Éditions Albin Michel / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Dans les années 1960-1970, l'État français encourage l'avortement et la contraception dans les départements d'outre-mer alors même qu'il les interdit et les criminalise en France métropolitaine. Comment expliquer de telles disparités? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d'avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la politique de gestion du ventre des femmes, stigmatisées en raison de la couleur de leur peau. Dès 1945, invoquant la "surpopulation" de ses anciennes colonies, l'État français prône le contrôle des naissances et l'organisation de l'émigration; une politique qui le conduit à reconfigurer à plusieurs reprises l'espace de la République, provoquant un repli progressif sur l'Hexagone au détriment des outre-mer, où les abus se multiplient. Françoise Vergès s'interroge sur les causes et les conséquences de ces reconfigurations et sur la marginalisation de la question raciale et coloniale par les mouvements féministes actifs en métropole, en particulier le MLF. En s'appuyant sur les notions de genre, de race, de classe dans une ère postcoloniale, l'auteure entend faire la lumière sur l'histoire mutilée de ces femmes, héritée d'un système esclavagiste, colonialiste et capitaliste encore largement ignoré aujourd'hui.    


- Les femmes qui écrivent vivent dangereusement
de Laure Adler et Stefan Bollmann
Éditions Flammarion / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Pendant longtemps, la majorité des femmes surent lire, mais pas écrire, l'écrit restant, dans la répartition traditionnelle des tâches entre les sexes, la chasse gardée des hommes. Quand elles accédèrent enfin au droit à l'écriture, elles durent mener une lutte encore plus longue, celle de la reconnaissance de leur production écrite. Alors que la plupart de ces femmes aspiraient à une vie sans contrainte, où elles auraient pu exprimer librement leur art, les obstacles qui ne cessèrent en effet de se dresser devant elles, trouver du temps pour écrire constituant déjà une tâche en soi, les vouèrent à un anticonformisme qui les mettait en danger. À ces contraintes sociales s'ajouta une pression intérieure, une quête inconditionnelle d'authenticité qui, entravée, put les mener à la folie ou au suicide. Cet ouvrage dresse le portrait d'une cinquantaine de ces auteures, depuis le Moyen Âge avec Hildegarde de Bingen et Christine de Pisan, jusqu'à l'époque contemporaine avec Carson McCullers, Marguerite Yourcenar, Anaïs Nin, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Françoise Sagan, ou plus récemment Toni Morrison, Isabel Allende ou Arundhati Roy, en passant par les incontournables sœurs Brontë, George Sand, Colette, Virginia Woolf ou Karen Blixen.


- The Walking Dead décrypté
de Antoine Lucciardi
Éditions City / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Quels liens y a-t-il entre The Walking Dead, le 11 Septembre et l'élection de Donald Trump? Quelles sont les connexions entre la série, les revenants vaudous et le film La Nuit des morts vivants? Pourquoi le tournage d'un épisode a-t-il déclenché une panique à Atlanta? Et en quoi The Walking Dead est-elle le reflet de la vraie histoire de l'Amérique? Autant de questions, parmi bien d'autres, auxquelles ce guide répond en détail, révélant le sens caché des thématiques de la saga, ainsi que les coulisses de la série. Sans oublier de retracer la genèse complète de cette œuvre fascinante, initialement publiée en BD, avec un guide détaillé des personnages, des lieux et des événements. Un livre indispensable pour tout savoir sur le phénomène Walking Dead et ses créateurs.    


- Vous allez aimer l'école. Il n'est pas trop tard !
de Thierry Fournier et Henri Joyeux
Éditions JC Lattès / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

Batailles syndicales, grèves incessantes, fédérations de parents d'élèves dans l'impasse: l'enfant est devenu le jouet des luttes politiciennes. Les ministres et leurs réformes se succèdent, mais la France recule dans les classements internationaux et le mécontentement des enseignants gronde. Pourtant, l'École n'est pas perdue. Forts de leur expérience de terrain, le Pr Henri Joyeux et Thierry Fournier nous livrent des solutions inédites pour transformer en profondeur notre système éducatif: suppression du collège unique, lycée à la carte, revalorisation des salaires de 25 %. Parents et enseignants, enfin complémentaires, sans confusion des rôles, pourront se consacrer à un seul objectif: aider le jeune à devenir libre, autonome et responsable. Suivez pas à pas ces changements avec Lucas, Léna, Tom, Éva… et tous leurs professeurs qui veulent encore y croire.


- Versailles au temps des rois
de G. Lenôtre
Éditions Perrin / 01 mars 2017


Le Titre du Roman

À travers trente-quatre récits imagés et détaillés, G. Lenotre raconte avec sa maestria coutumière les grands et petits événements qui animèrent le château de Versailles, depuis sa création jusqu'aux jours sombres de la Révolution. Le livre s'ouvre sur la fête de Vaux-le-Vicomte donnée en 1661 par Fouquet au jeune Louis XIV, dont la magnificence causera la perte du surintendant des Finances, et s'achève par les journées des 5 et 6 octobre 1789, lorsque les femmes de Paris font irruption dans le château, sonnant le glas de la monarchie. Écrit avec verve et fourmillant d'anecdotes, il constitue non seulement la chronique de la vie quotidienne à la Cour, mais aussi une galerie de portraits où l'on croise entre autres Louis XIV, Louise de La Vallière, Lauzun, le Grand Dauphin, le duc de Bourgogne, Louis XV, Louis XVI ou encore Marie-Antoinette.


- Omerta à l'hôpital
Le Livre noir des maltraitances faites aux étudiants en santé
de Valérie Auslender
Éditions Michalon / 28 février 2017


Le Titre du Roman

En 2013, l'unique enquête nationale réalisée auprès de 1472 étudiants en médecine a permis de chiffrer les violences qu'ils subiraient durant leurs études: plus de 40 % d'entre eux ont déclaré avoir été confrontés personnellement à des pressions psychologiques, 50 % à des propos sexistes, 25 % à des propos racistes, 9 % à des violences physiques et près de 4% à du harcèlement sexuel. De même, 85,4 % étudiants en soins infirmiers considèrent que la formation est vécue comme violente dans la relation avec les équipes encadrantes en stage. Pour mieux comprendre cette souffrance, Valérie Auslender lance un appel à témoins en août 2015 et recueille plus d'une centaine de témoignages d'étudiants en profession de santé. Suite à leur lecture, neuf experts de renom ont proposé des pistes de réflexion: Didier Sicard, professeur émérite à l'université Paris Descartes et président d'honneur du Comité consultatif national d'éthique; Christophe Dejours, psychiatre, psychanalyste et expert de la souffrance au travail; Cynthia Fleury-Perkins, philosophe, psychanalyste et professeur à l'American University of Paris; Céline Lefève, philosophe et maître de conférences en philosophie de la médecine; Olivier Tarragano, psychiatre, psychanalyste et directeur du Pôle Santé de Sciences Po; Gilles Lazimi, médecin généraliste et membre de la commission santé du Haut Conseil de l'Égalité entre les femmes et les hommes; Emmanuelle Godeau, médecin de santé publique, anthropologue et chercheur à l'Inserm; Bénédicte Lombart, infirmière, cadre de santé et docteure en philosophie pratique et éthique hospitalière; et Isabelle Ménard, infirmière puéricultrice et formatrice en institut de formation en soins infirmiers. Un document choc pour briser enfin l'omerta.


- Les origines de la vie
de Marie-Christine Maurel
Éditions Le Pommier / 24 février 2017


Le Titre du Roman

D'où venons-nous? Comment le vivant a pu surgir au sein de l'ordre minéral? La question des origines de la vie, loin d'être élucidée, continue aujourd'hui de mobiliser les scientifiques, et de nous fasciner. De la génération spontanée à la "soupe primitive", des théories de l'évolution aux apports de la biologie moléculaire et jusqu'à la découverte de l'ADN, et de l'ARN, certainement apparu en premier, Marie-Christine Maurel retrace ici cette formidable enquête, ses impasses, ses écueils, ses aboutissements. Pas à pas, nous sommes plongés au cœur des avancées de la recherche, depuis les hypothèses formulées jusqu'aux méthodes d'observations et aux protocoles expérimentaux pour les démontrer ou les infirmer. Un point clair, structuré, bienvenu sur cette question dont les enjeux, historiques autant que philosophiques, dépassent largement le seul cadre scientifique.


- 1917, une passion russe
de Max Gallo
Éditions XO / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Avec 1917, une passion russe, Max Gallo nous fait vivre cette révolution fulgurante qui s'appuie sur la désespérance d'un peuple affamé et violenté par un pouvoir tsariste autocratique. Pendant ces jours de fièvre, nous rappelle Max Gallo dans un récit époustouflant, on chante La Marseillaise. Peu à peu, pourtant, c'est le portrait d'un Lénine froid et calculateur qui se dessine derrière les promesses faites au peuple: l'inspirateur implacable d'une "dictature du prolétariat" que Staline tournera à son seul profit, installant l'un des régimes totalitaires les plus sanguinaires que l'humanité ait connus.


- Big ou Bug Data ? Manuel à l'usage des datadéontologues
de Assaël Adary
Éditions Du Palio / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Avec 2,5 millions de téraoctets de données produites quotidiennement dans le monde, quelle position adopter face à ce tsunami de data? Voulons-nous dompter la vague ou nous y noyer? Arrêtons d'écouter les data évangélistes gorgés de certitudes. Il y a urgence à sortir des idées convenues: à défaut, le citoyen et le consommateur pourraient n'avoir d'autre alternative que de choisir entre des data opaques toutes-puissantes et des croyances fondées sur les seules émotions. Cette question complexe et polymorphe, l'auteur a pris le parti de la traiter globalement dans sa dimension éthique. Se pencher sur la déontologie des data, c'est en effet les sauver d'elles-mêmes et de leurs dérives. Quelles sont les obligations en cette matière? En l'absence de textes réglementaires spécifiques, la jurisprudence tend à exiger que les données diffusées par les entreprises soient, à l'instar de leurs chiffres financiers, exactes, précises et sincères. Les entreprises et les administrations négligentes s'exposent à des risques de réputation ou de poursuites judiciaires. La prévention de ces risques impose à toute organisation de contrôler la production, l'archivage et la communication des données qu'elle traite. Ce livre est tout à la fois une alerte, un questionnement et le début d'une solution par la création d'une nouvelle discipline, la "datadéontologie", et d'un nouveau métier, le "datadéontologue", dont le présent manuel passe en revue le cahier des charges. Pour éviter que le big data ne tourne au bug data.


- L'école contre la barbarie
de Alain Bentolila
Éditions First / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Donner la priorité à la maîtrise de la langue française, afin que les élèves puissent mettre en mots leur pensée, faire entendre leur voix et questionner celle des autres, tous les autres. Refuser de programmer l'échec et l'exclusion des enfants les plus fragiles, en mettant en place de vrais sas de transition aux moments névralgiques du cursus. Réconcilier spiritualité et laïcité, en faisant de la religion un sujet de réflexion dont on ose parler à l'école: les enfants doivent pouvoir se réapproprier l'idée de Dieu et l'interroger. Parce que seule l'éducation de nos enfants pourra faire rempart à la barbarie, Alain Bentolila formule dans ce livre onze propositions fortes, concrètes et inédites pour rénover l'école et en faire un lieu de tolérance, de diversité culturelle et de résistance humaniste, où parents et professeurs devront travailler main dans la main pour former les jeunes esprits.


- Les années 30. Et si l'histoire recommençait ?
de Pascal Blanchard et Farid Abdelouahab
Éditions De La Martinière / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Les années 30 restent dans nos mémoires comme une décennie hors du commun. Une époque rythmée par la crise financière de 1929 et un chômage omniprésent, l'antisémitisme et le racisme, les arts engagés et la culture de masse, le populisme et la montée des extrêmes, les tensions internationales et les conflits. Un temps où le colonialisme triomphant se fissure, tandis que les États-Unis et l'URSS deviennent des empires tout puissants. Notre présent apparaît comme un fascinant écho de ces années 30. Après les référendums en Grande-Bretagne et en Italie, le succès électoral de Donald Trump aux États-Unis et la montée des populismes en Europe, en Inde ou au Japon, alors que la guerre s'internationalise en Syrie et que le choc des civilisations est à la mode, ce livre en images propose un saisissant aller-retour entre hier et aujourd'hui.


- Ma Story
de Ma2x
Éditions Michel Lafon / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Ma2x: 20 ans, chanteur français. Mais Ma2x, c'est avant tout Maxence Sproule, un casse-cou que ses prouesses envoyaient régulièrement à l'hôpital. Son père, tennisman professionnel, lui a appris à tenir une raquette dès qu'il a su marcher, mais il n'a jamais eu l'intention de suivre son parcours. Dans le petit quartier où il grandit, il passe son temps à lancer des paris fous avec ses amis mais aussi à s'immerger dans le monde des jeux vidéo. Des études difficiles, il passe de collège en collège, de fille en fille, jusqu'à sa rencontre avec Margot. À 15 ans, il décide de tout quitter pour vivre son rêve, sa passion: la musique. Et ça marche. Ses premières chansons et clips, postés sur YouTube, sont vus par des dizaines de millions d'internautes. Les tubes et tournées s'enchaînent et sa communauté ne cesse de grandir. Une véritable success-story.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 17 Aoû - 11:51

- Sept voix sur le bonheur
de Collectif
Éditions Des Équateurs / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Ils sont philosophe, écrivain, neuropsychiatre, économiste, musicien, tous aventuriers dans leur domaine. À l'aune de leur spécialité, ils s'interrogent sur le bonheur sans jamais tomber dans les chaudrons des marchands d'illusions. Depuis les sagesses anciennes, le bonheur est la finalité ultime de la vie humaine. Cette quête est-elle une utopie? Faut-il passer par l'action pour accéder à l'accomplissement suprême? Pourquoi la bonne santé économique d'un pays n'est-elle pas corrélée au bonheur de sa population? A-t-on besoin de héros pour vivre mieux à travers eux? Nous aident-ils à transcender le quotidien et sa morosité? Existe-t-il un bonheur esthétique? La nature, la poésie, la littérature, la musique et l'art peuvent-ils nous aider à trouver un sens à notre vie? Obsédée par le bonheur, notre société l'associe à un idéal de perfection. Mais n'est-ce pas plutôt dans nos imperfections que réside le secret de la joie? Autant de questions et de voies sur le bonheur auxquelles les auteurs de ce petit manuel alerte et passionnant tentent de répondre.    


- Te retrouver
de Geneviève Delpech
Éditions First / 23 février 2017


Le Titre du Roman

Geneviève Delpech a raconté dans un précédent livre comment son don de voyance, ses capacités de médium, s'étaient imposés dans sa vie et comment ils avaient bouleversé son quotidien, sa vie paisible et tranquille aux côtés de Michel, son mari et une vedette de la chanson française. Alors, Michel était à ses côtés, et malgré les caprices de la maladie, leur vie était bercée par leur amour. Puis vint l'heure de la séparation, lorsque Michel quitta ce monde pour l'autre. Vinrent le chagrin, la peine, puis, les jours passant, l'irrésistible envie de renouer le contact avec celui qui lui manquait tant. Mais comment faire? Dans ce nouvel ouvrage, Geneviève Delpech raconte aux lecteurs comment elle est parvenue à renouer le dialogue avec son mari disparu et comment, d'un monde à l'autre, ils continuent à dialoguer et à partager un amour toujours vivace.


- Du juste exercice de la force
de Christian Vigouroux
Éditions Odile Jacob / 22 février 2017


Le Titre du Roman

La force est crainte par tous et adulée par beaucoup. Elle est tout à la fois sollicitée et redoutée dans ses abus. La force fascine dans le commerce, le spectacle, comme dans la politique. Chacun se doit d'être fort, personnellement, de même que l’État doit être "fort". À tout moment, la démocratie a besoin d'un bras fort mais elle exige un mode d'emploi de la force. Pourquoi la force? L'article 12 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen affirme que la force publique est nécessaire pour la garantie des droits de l'homme. La force peine à se différencier et à se garder de la violence, elle est dangereuse non seulement pour ceux qui la subissent mais aussi pour ceux qui l'ordonnent. Alors, pour que "force reste à la loi", pour que les hommes de force sachent se tenir, pour que le citoyen soit fier de la force exercée en son nom, comment affirmer et souvent imposer le "juste" exercice de la force? Une réflexion essentielle pour aujourd'hui et pour demain.


- Je voulais juste que ça s'arrête
de Jacqueline Sauvage
Éditions Fayard / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Quarante-sept ans de mariage. D'abord une histoire d'amour, comme il y en a tant d'autres. Mais très vite, les insultes, les coups, l'engrenage de la violence. L'homme à qui Jacqueline Sauvage a confié sa vie l'a transformée en enfer, régnant sur le foyer en véritable tyran. Jacqueline qu'il blesse, qu'il torture au quotidien mais aussi leurs enfants qu'il humilie, qu'il frappe, qu'il terrorise. Tous partagent le même sentiment paralysant: la peur. Cette peur qui les empêche de partir, qui les empêche de le dénoncer. Et puis il y a ce lundi 10 septembre 2012. Ce jour où, après une ultime agression, Jacqueline commet l'irréparable. Trois coups de fusil. Le bourreau est mort. Elle l'a tué.


- L'intelligence animale
Cervelle d'oiseaux et mémoire d'éléphants
de Emmanuelle Pouydebat
Éditions Odile Jacob / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Les éléphants bénéficient d'une impressionnante mémoire spatiale, olfactive, visuelle et vocale, on le sait, mais sait-on que certains oiseaux peuvent cacher leur nourriture dans plus de mille emplacements différents? Dans ce livre riche d'une quinzaine d'années d'expérience de terrain, Emmanuelle Pouydebat montre que l'intelligence est une fonction adaptative partagée par tous les animaux. Elle permet de répondre le mieux possible aux contraintes du milieu et du contexte, que l'on ait des plumes, des mains, une trompe, dix pieds, des écailles, de la fourrure, des tentacules, un squelette ou pas.


- Le monde va beaucoup mieux que vous ne le croyez
de Jacques Lecomte
Éditions Les Arènes / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Depuis des années, les cris d'alarme se multiplient sur les dangers qui nous menacent. Pourtant, jamais le monde n'a été aussi peu violent. Et la liberté, la tolérance, l'éducation et la santé ont progressé sur la planète dans des proportions insoupçonnées. À rebours des idées reçues, Jacques Lecomte nous donne à voir une humanité en progrès. Plusieurs centaines de chiffres, de statistiques et de rapports internationaux incontestables dessinent un bilan sans appel: majorité de démocraties dans le monde, mortalités maternelle et infantile divisées par deux depuis 1990, éradication planétaire de la variole, reconstitution de la couche d'ozone, redécouverte de plus de 350 espèces d'animaux considérées comme disparues, nombre de pays ayant aboli la peine de mort multiplié par 13 depuis 1950, chute de 65 % du nombre d'homicides en vingt ans... Ce livre propose un message d'espoir. Les discours catastrophistes sont contre-productifs. Ils mènent à l'immobilisme, voire à la soumission à une politique autoritaire. Tel est l'optiréalisme auquel ce livre nous invite.


- Le volume humain. Esquisse d'une science de l'homme
de Albert Piette
Éditions Le Bord de l'Eau / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Ce livre est le fruit d'une expérience unique: l'auteur a été filmé par Catherine Beaugrand et Samuel Dématraz, sans interruption, pendant 12 heures. Il présente la description aussi précise que possible de tous les instants privés et publics, sans aucune coupure, du petit-déjeuner au dîner, en passant par les trajets en RER, les conversations avec des collègues, les heures d'enseignement et les moments vides. Ces descriptions sont suivies par des commentaires sur le volume humain, ses modes de présence, ses actes, son style, ses détails, ses changements et sa continuité au fil de la journée. L'auteur propose des concepts et des réflexions sur ce qui pourrait constituer l'anthropologie comme science de l'homme. C'est comme s'il y avait deux disponibilités, constate Albert Piette, l'unité humaine sans discipline, et l'anthropologie, sans objet qui lui soit propre, trop souvent un mot fourre-tout ou synonyme de sociologie. En postambule du livre, l'auteur s'interroge sur ce que seraient les fondements de l'anthropologie. Il convoque alors, non plus Hérodote, mais Aristote et, au fondement métaphysique, il ajoute un fondement artistique, en commentant Rilke sous forme de conseils à un jeune anthropologue. Ainsi au fil des pages se précisent les principes d'une telle science de l'homme que l'auteur ne veut pas séparer d'une éthique, une "éthique du volume" selon ses mots, dans laquelle il s'interroge sur ce qui existe et sur ce qui n'existe pas: ce qui lui permet d'attribuer une valeur centrale à l'être humain et à chaque singulier.


- Objectif soleil. L'aventure solarimpulse
de Bertrand Piccard et André Borschberg
Éditions Stock / 22 février 2017


Le Titre du Roman

On les avait crus fous quand ils ont parlé de leur projet, et pourtant ils ont réussi l'impossible: accomplir le premier tour du monde en avion solaire. Suivis par des millions de supporters, Bertrand Piccard et André Borschberg ont parcouru 43 000 km sans une goutte de carburant. En treize ans d'espoirs et de doutes, de succès et de revers, ils n'ont jamais cessé de croire à la force de leur rêve. Ce livre est leur histoire, une ode à l'esprit pionnier. Le destin de deux hommes très différents, leur amitié et leur rivalité. Comme il n'y avait qu'un seul siège dans l'avion, ils ont dû apprendre à partager, les vols, les efforts, les larmes et la gloire. L'énergie solaire les a portés. L'aventure humaine emportera le lecteur dans les émotions d'un rêve à la Jules Verne au service d'une meilleure qualité de vie sur cette planète. Lorsque Solar Impulse achève son tour du monde à Abou Dhabi, le 26 juillet 2016, Bertrand Piccard et André Borschberg entrent dans la légende.


- Questions de vie ou de mort
de Jonathan Glover
Éditions Fides / 22 février 2017


Le Titre du Roman

Dans cet ouvrage faisant depuis longtemps figure de classique de la philosophie morale anglo-saxonne, le philosophe Jonathan Glover aborde une série de questions éthiques ayant pour enjeu commun la vie et la mort des hommes: l'avortement, l'infanticide, le suicide, l'euthanasie, la peine de mort et la guerre. À quelles conditions peut-il être légitime de donner (ou de se donner) la mort? Sommes-nous en mesure, face à ces problèmes, d'offrir des réponses cohérentes? Cet ouvrage offre l'un des meilleurs exemples de ce que peut être la philosophie morale appliquée lorsqu'elle tente de se frayer une voie hors des deux écueils que sont le relativisme et le dogmatisme.


- Extension du domaine de la guerre
de Pierre Servent
Éditions Perrin / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Cruellement frappée par le terrorisme, la France est entrée en guerre. Nous avons désormais pris la tragique mesure de cette confrontation d'un nouveau type qu'il nous faut livrer au plus loin, en Mésopotamie et au Sahel, et au plus près, au sein de nos villes. Ce conflit nous invite à une mobilisation citoyenne puissante. Une mobilisation d'autant plus indispensable que l'esprit guerrier envahit la planète, aussi bien sur le terrain que sur la Toile: des familles partent faire le djihad; les Russes se taillent un État croupion en Ukraine et font la loi en Syrie; Pékin pousse ses pions navals en mer de Chine, les États-Unis se dotent d'un président imprécateur nationaliste et imprévisible, tandis que la Turquie rêve de restauration ottomane. Tout cela sous le regard de l'Iran et de l'Arabie saoudite, qui se vouent une haine inextinguible et s'affrontent au Yémen. Face à ces conflits complexes et à leurs conséquences sur notre vie quotidienne, Pierre Servent nous livre les clés indispensables pour affronter un avenir incertain.


- Histoires de l'Élysée
de François d' Orcival
Éditions Perrin / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Ce palais, bâti sous la Régence, meublé par la marquise de Pompadour, épargné par la Révolution, propriété du roi, de l'empereur puis de la République, est celui de toutes les histoires de France, de la grande comme de la petite. Occupé par le tsar de Russie en 1814, par les Prussiens en 1871 et les Allemands en 1940, il devient, avec le général de Gaulle, le siège du pouvoir en 1959. Le cœur politique de la France continue d'y battre. L'auteur nous invite à explorer les riches heures de l’Élysée, entre intrigues et confidences.


- Plaidoyer pour nos agriculteurs. Il faudra nourrir le monde...
de Sylvie Brunel
Éditions Buchet Chastel / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Comment nourrir demain le monde alors que l'humanité continue de s'accroître, qu'elle s'urbanise et s'enrichit, et qu'il faut protéger la planète? Les agriculteurs tiennent notre avenir entre leurs mains. Ils occupent deux tiers des terres habitées et maîtrisent toutes les solutions pour répondre aux grands enjeux du développement durable: sécurité alimentaire, changement climatique, biodiversité, énergies renouvelables. Mais en France, ils souffrent de leurs conditions de travail, comme des critiques qu'ils subissent. Beaucoup se découragent. Nous risquons de perdre notre richesse agricole. Alors que 750 millions de personnes endurent toujours la faim, l'agriculture française nourrit pourtant le monde avec des produits de qualité. Elle est engagée dans la transition agro-écologique. Partout, les choix à effectuer, les défis à relever sont cruciaux: semences, pesticides, irrigation, élevage et consommation de viande, circuits courts ou longs, agriculture biologique ou non. Dans cet essai percutant, Sylvie Brunel bouscule nos idées reçues et nous oblige à affronter nos contradictions.


- Promenades littéraires dans Paris. 500 adresses habitées par les mots
de Gilles Schlesser
Éditions Parigramme / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Paris brille de feux littéraires qui éclairent chaque quartier d'une lumière spécifique: Balzac sur les Boulevards, Céline sur la Butte, Sartre à Saint-Germain-des-Prés. Paris est une fête et une île aux trésors. Nulle autre ville ne propose une telle moisson d'adresses dans des quartiers habités par les mots. Certaines de ces adresses sont évidentes, comme celle de Marcel Proust boulevard Malesherbes. D'autres improbables, comme celle d'Éluard dans le quartier de la Chapelle, rue Max Dormoy. Il faut encore compter avec les incongrues, les éphémères, les obsessionnelles. Il existe également des adresses communes, réunissant deux auteurs dans le même lieu par d'étranges coïncidences: Montherlant et Aragon, Maurice Sachs et Patrick Modiano, Marguerite Duras et Léo Larguier, Sartre et Béatrix Beck… Il se trouve enfin des adresses étonnantes, qui font parfois douter des frontières entre réel et imaginaire: celle de Nestor Burma rue des Petits-Champs, du commissaire Maigret boulevard Richard Lenoir. En 15 chapitres correspondant aux grands quartiers, et plus de 400 adresses, cet ouvrage invite le promeneur à déambuler sur les traces des hommes de lettres, qu'ils n'aient cessé de déménager ou qu'ils se soient montrés plus sédentaires.


- Sur les chemins de pierres
de Zidane Smail
Éditions Michel Lafon / 16 février 2017


Le Titre du Roman

"Les journalistes m’ont parfois demandé si, dans ma jeunesse et avant de devenir le père de Zizou, je pratiquais un sport. Est-ce que vous aussi, vous jouiez au football, monsieur Zidane? Non, non, désolé. J’aurais beaucoup aimé, mais à Aguemoun, le petit village kabyle où j’ai grandi, il n’y avait pas de ballon. Avec mes copains bergers, on fabriquait une balle en enroulant des chiffons et on tapait dedans avec la même force que si elle avait été en cuir. En se tordant un orteil de temps à autre, car nous jouions pieds nus. Du sport, plus tard, alors? Non. J’avais dix-sept ans lorsque j’ai quitté l’Algérie pour aller travailler comme manœuvre à Paris. Quand, toute la journée, vous avez porté des parpaings, pelleté du mortier sous la pluie ou le soleil brûlant, que le marteau piqueur tremble encore dans vos os et votre crâne, vous n’allez pas vous entraîner ensuite dans une salle de sport. Le soir, vous dormez". Dans la famille Zidane, il y a d’abord le père, Smaïl, un enfant des montagnes de Kabylie parti en France pour subvenir aux besoins de sa famille. À ses cinq enfants qu’il aime par-dessus tout, il a transmis les valeurs du respect, de l’altruisme et du travail. Il révèle pour la première fois son étonnant parcours, un récit fort et simple qui touche au cœur par son humanisme.


- Votez, éliminez !
de Coluche
Éditions Cherche Midi / 16 février 2017


Le Titre du Roman

Coluche plus actuel que jamais. "Si encore les hommes politiques ne racontaient que des conneries. Le problème, c'est qu'ils racontent tous la même, à savoir que la crise, c'est la faute des autres. On est dans une situation de crise et ces gens s'engueulent alors que nous, on préférerait les voir s'entendre. Là, on s'intéresserait davantage à la politique". Coluche


- André Valadier. L'Aubrac au cœur
de Daniel Crozes
Éditions Le Rouergue / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Comment un homme, né dans une famille paysanne de l'Aubrac en 1933, en vient-il à incarner une agriculture visionnaire, où économie et environnement sont compatibles? Comment un jeune paysan, que le décès brutal de son père fait chef d'exploitation à seulement dix-neuf ans, devient-il l'un des principaux responsables agricoles de sa génération? Le destin d'André Valadier, l'un des fondateurs de la coopérative Jeune Montagne, fer de lance de l'appellation d'origine protégée laguiole, est tout entier dirigé contre la fatalité. Dans un terroir donné comme mort à l'orée des années 1960, au moment où on prédisait que l'élevage était voué à se concentrer entre une poignée de propriétaires, cet homme-là a pensé avec d'autres qu'une autre agriculture était possible. Leur projet allait à l'encontre des orientations et des discours dominants, qui négligeaient alors les démarches territoriales. Non seulement le pari a réussi, mais aujourd'hui il apparaît comme un modèle que des observateurs du monde entier viennent étudier pour réimaginer leurs propres territoires. Dans un ouvrage attentif, nourri par les cahiers rédigés par André Valadier, Daniel Crozes restitue la trajectoire et les engagements d'un homme que sa personnalité, sa formation intellectuelle, ses talents de négociateur et sa force de persuasion ont placé au cœur des choix de toute une génération. Salué en 2015 par le prix de la Résistance fromagère, André Valadier incarne une passion des terroirs qui va à l'encontre de la globalisation de l'agriculture.


- De précieux intermédiaires
de David Evans et Richard Schmalensee
Éditions Odile Jacob / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Boostées par les nouvelles technologies, les plateformes que sont Uber et Airbnb, mais aussi Facebook et Google, sont les nouveaux intermédiaires d'aujourd'hui. Mettant en relation des utilisateurs ou différents groupes d'utilisateurs et leur permettant d'interagir, ces plateformes connaissent un succès phénoménal, à la hauteur des bouleversements et des craintes qu'elles font naître. Fondé sur l'expertise internationalement reconnue des auteurs, ce livre s'appuie sur de multiples exemples pour percer à jour les raisons d'un tel succès sans en ignorer les échecs. Il montre quelles sont les règles de fonctionnement des plateformes, en quoi elles se différencient des entreprises classiques et comment elles sont en train de transformer l'économie mondiale, obligeant les autres entreprises à se réinventer pour survivre.


- La chirurgie de l'âme
de Marc Lévêque et Sandrine Cabut
Éditions JC Lattès / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Addictions, dépression, boulimie, anorexie, toc… De multiples maladies psychiatriques sont et pourront bientôt être soignées par la psychochirurgie. De nombreuses personnes handicapées ont déjà retrouvées une vie normale. Et ce n'est qu'un début. La psychochirurgie suscite cependant de nombreuses questions éthiques relatives au métissage homme-machine et aux risques de normalisation des comportements. L'histoire de cette spécialité est émaillée de scandales. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des individus aux comportements jugés déviants sont passés entre les mains de chirurgiens: homosexuels, toxicomanes, individus agressifs et pervers. À Montréal de jeunes hommes pratiquant l'onanisme furent lobotomisés tandis qu'en RFA des interventions sophistiquées s'appliquèrent à des déviants sexuels en échange de remise de peine. Aujourd'hui, une "psychochirurgie 2.0" est en passe de bénéficier des progrès vertigineux de la connaissance du cerveau et des nouvelles technologies (ces fameuses NBIC). Les anciennes techniques, faisant appel à la destruction du tissu cérébral, n'ont pour autant, jamais disparu. En Amérique du Sud, des sujets agressifs sont traités par des techniques très ciblées de lésions cérébrales, recourant parfois aux radiations, tandis qu'en Chine des individus morphinomanes, par millier, ont été "sevrés" par destruction d'un noyau cérébral. Peut-on imaginer dans le futur une "neuroanatomie de la morale". Qu'adviendra-t-il lorsque le centre de la pédophilie sera identifié? Lorsque le circuit de l'agressivité sera localisé? Les enjeux de la psychochirurgie en France n'avaient jusqu'à présent jamais fait l'objet d'un livre complet et accessible.


- Le guide de l'Empereur Tang
de Tang Chinghua
Éditions Flammarion / 15 février 2017


Le Titre du Roman

La dynastie Tang a duré près de trois siècles: elle fut l'une des plus longues de l'histoire de la Chine. Tang Taizong, son deuxième empereur, était un dirigeant exceptionnel, dont le règne demeure synonyme d'âge d'or de la civilisation chinoise. Ses entretiens avec ses ministres sont devenus un classique sur l'art de gouverner; sa pensée est aujourd'hui étudiée par les dirigeants et hommes d'affaires de toute l'Asie. La voici enfin accessible en français. Les extraits ici réunis et commentés s'adressent à toute personne en situation de leadership, formant un manuel de management atypique, qui renouvelle notre regard sur nombre de questions: pourquoi est-il important de bien se connaître pour bien diriger? Comment exercer son autorité? Comment évaluer les autres? Comment recruter au mieux et user intelligemment de ses ressources humaines? Que nous enseigne l'art de la guerre pour diriger une entreprise? Les secrets qui ont fait le succès de la dynastie Tang sont les mêmes qui font aujourd'hui la prospérité et la longévité des gouvernements et des organisations. Des leçons essentielles à méditer pour devenir un leader éclairé.


- Le jour où on a vendu nos vaches
de Christophe le Monnier
Éditions Flammarion / 15 février 2017


Le Titre du Roman

"Août 2014. La première saisie sur mon compte est tombée en plein été. En quelques secondes, tout ce que j'avais gagné en un mois est parti en fumée, pris par l'huissier. Quand j'ai découvert la ponction sur Internet, j'ai commencé à respirer très fort. Dans ma tête, tout a tournoyé. Mon cour battait la chamade. Et là, je ne sais d'où cela sortait, mais je me suis mise à rire, à rire, à rire! Un rire plus fort que moi, plus fort que tout, nerveux, inextinguible".  En décembre 2015, Christophe Le Monnier, fils et petit-fils d'agriculteurs, décide d'abandonner son élevage de vaches laitières pour sortir sa famille des dettes. Dans la foulée, son épouse Ludivine, vendeuse en décoration à Bricomarché, lance un collectif de femmes d'agriculteurs baptisé Les Foulards Noirs. Une manière, pour elle, de sensibiliser les consommateurs et de lever le voile sur la détresse et les tabous du monde rural. De leur rencontre aux manifestations paysannes en passant par les batailles contre les groupes laitiers, les revenus qui baissent drastiquement, les doutes, les problèmes de couple, la crainte de la dépression et même pire... Ces deux combattants racontent sans fard le quotidien d'une France agricole en crise.


- Les magistrats sur le divan
de Dominique Verdeilhan
Éditions Du Rocher / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Marc Trévidic, Laurence Vichnievsky, François Molins, Renaud Van Ruymbeke, Jean-Claude Marin, Philippe Courroye, Éliane Houlette et bien d'autres. Plus de 80 magistrats, se confient pour la première fois. Présidents de cour d'Assise, procureurs, juges d'instruction, juges des enfants, ils révèlent ce qu'ils n'ont jamais osé évoquer: leurs angoisses, leurs souvenirs souvent traumatisants, leur détresse. Ils sont marqués, parfois de manière indélébile, par des affaires plus ou moins retentissantes: les attentats de Paris, le crash de la Germanwings, les crimes de Michel Fourniret ou de Pierre Chanal, la mort d'Ilan Halimi ou du petit Grégory, mais aussi par les dossier Elf ou Chirac. Comment faire face chaque jour aux scènes de crimes, aux autopsies, aux catastrophes aériennes, aux attentats? Ils se sont tus, niant leurs émotions, mais la robe n'est pas une carapace. On ne sort pas indemnes de la justice, les magistrats non plus. Dominique Verdeilhan a su mettre sur le divan ces hommes et ces femmes, leur permettant de se livrer dans des témoignages bouleversants, touchants, édifiants, qui apportent un autre regard sur la justice et ceux qui la rendent. Vous sortirez différents de la lecture de ce livre.


- Mirabeau criait si fort que Versailles eut peur
de Alain Minc
Éditions Grasset & Fasquelle / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi se risquer, aujourd'hui, dans un éloge vibrant de Mirabeau? Et pourquoi célébrer, à l'heure des déferlantes populistes, un tribun réputé pour son tempérament, sa petite vérole et son jeu  plus ou moins trouble entre une monarchie agonisante et une Assemblée Constituante découvrant les vertus du parlementarisme? Sans doute parce que Mirabeau fut, en son temps, le seul homme politique qui aurait pu "arrêter la révolution" (l'expression est de François Furet); qui aurait pu, par son talent de démiurge et sa position d'aristocrate rallié aux principes nouveaux , prévenir la Terreur et  réconcilier l'Ancien Régime avec la Révolution. Sa mort prématurée (en avril 1791) coïncida avec le basculement de la France dans une tourmente, qui fut, en même temps, la matrice du pire et le creuset de notre modernité politique. C'est cet homme-là qu'Alain Minc fait ici revivre: de sa folle jeunesse à sa passion interdite pour Marie-Antoinette, des vaines réformes de Necker à celles de Calonne, de ses dettes ruineuses à l'invention de la Monarchie Constitutionnelle, de sa prétendue "corruption" à son amour de la vie, de ses séjours en prison à son rôle majestueux lors de la réunion des États Généraux. Au fil de cette évocation, se dessine, en filigrane, un idéal politique: que se serait-il passé si cet homme avait pu poursuivre son œuvre? La France serait-elle devenue une sorte d'Angleterre? Et les Français auraient-ils alors pris goût à ce "réformisme" auquel ils semblent, hélas, allergiques?


- Rendez à César. L'église et le pouvoir IVe-XVIIIe siècle
de Françoise Hildesheimer
Éditions Flammarion / 15 février 2017


Le Titre du Roman

Au sein du vieux couple spirituel/temporel, Dieu l'emporte ordinairement, César faisant plutôt figure d'entrave à l'élévation des âmes. Cependant, la quête d'un "royaume qui n'est pas de ce monde" s'accompagne, dès les origines, d'une véritable réussite matérielle de l’Église terrestre. Contradiction avec l'idéal initial? Certes non, puisque cette manne doit être partagée avec les pauvres considérés comme autant d'images de Dieu. Ce bel évangélisme se heurte à la réalité de l'institution. L’Église est en rivalité avec le Pouvoir pour la domination du monde. Les questions que cet affrontement pose sont multiples. Au nom de quels principes le pouvoir spirituel peut-il commander? Avec quelles forces? À quoi peut bien servir un pape? Pourquoi les richesses de l’Église échapperaient-elles à un pouvoir civil toujours plus autoritaire et impécunieux? Après les grands affrontements médiévaux du Sacerdoce et de l'Empire, se met en place, dans la France d'Ancien Régime, une solution dite "gallicane" qui fait du Roi Très Chrétien le véritable chef de l’Église nationale. Cette "alliance du trône et de l'autel" placera la gestion temporelle en son centre, si bien que l'un sombrera avec l'autre à la Révolution. Avec le rappel de ce parcours temporel, cet essai veut constituer le contrepoint d'une histoire religieuse qui le minimise trop souvent, afin de mieux mettre en lumière les conditions matérielles d'un essor spirituel et artistique sans pareil.


- Répliques et piques
de Brigitte Bardot et François Bagnaud
Éditions L'Archipel / 15 février 2017


Le Titre du Roman

"Ah! j'en aurai dit, des vertes et des pas mûres, en  soixante-cinq ans de vie publique. J'en ai fait pousser des cris d'orfraie aux bien-pensants, aux adeptes de la langue de bois. Mais je ne regrette aucune de mes déclarations ni aucune pique. Dans ce monde où tout est préparé, maîtrisé, contrôlé, où plus rien n'est spontané, mon franc-parler a parfois choqué les hypocrites. Moi, je dis ce que je pense et pense ce que je dis. Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants. En ce qui me concerne, elle vient de mon âme d'enfant. Et c'est un privilège pour moi, à 82 ans, d'avoir su la conserver, après tant d'années où j'ai connu le meilleur et le pire de la vie".


- Inspirez, conspirez. Le complotisme au XXIe siècle
de Edgar Szoc
Éditions Le Bord de l'Eau / 14 février 2017


Le Titre du Roman

La désinformation numérique devient massive et dangereuse. Les cris d'alarme des nombreux chercheurs qui étudient le complotisme restent ignorés du grand public, des médias et des responsables politiques. La lutte contre le complotisme semble condamnée à l'échec, faute d'outils adaptés et d'une théorie unifiée. Mais si ses manifestations se multiplient depuis 2001, il s'agit pourtant d'un phénomène vieux comme le monde. Le complotisme découlerait davantage de la nature humaine que des contextes socio-politiques. De façon élégante et pince-sans-rire, Edgar Szoc cite et résume les apports universitaires les plus récents, le plus souvent anglo-saxons et inédits en Francophonie, à la recherche d'une vision globale qui expliquerait pourquoi l'homme contemporain est amené à croire aux forces obscures et aux machinations, plutôt que d'accepter le chaos naturel de l'existence.


- Les présidents et la guerre. 1958-2017
Une enquête inédite au cœur de la défense
de Pierre Servent
Éditions Perrin / 13 février 2017


Le Titre du Roman

Depuis 1958, ils sont sept hommes à avoir porté le titre prestigieux de chef des armées. Tous ont porté l'uniforme à un moment ou l'autre de leur vie. Cinq d'entre eux ont fait la guerre. Un seul, Charles de Gaulle a combattu et commandé au feu à deux reprises. Trois ont été des civils mobilisés ou engagés volontaire durant la Seconde Guerre Mondiale: Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand. Un seul a fait la guerre d'Algérie, Jacques Chirac. Enfin, les benjamins de cette petite cohorte, Nicolas Sarkozy et François Hollande, ont fait tous les deux un service militaire de douze mois. Dans l'examen clinique de la relation des présidents à l'armée, aux opérations militaires et aux guerres, Pierre Servent serre au plus près ce qui a pu façonner leur histoire, leur identité et leur psychologie dans leurs années de jeunesse et de formation et montre ensuite en quoi cette matrice offre des clés de compréhension de leurs décisions comme chef des armées. Un constat s'impose: à l'exception de Georges Pompidou, tous les présidents de la République ont enfilé la tenue de combat avec une délectation certaine. Ce livre explore également une face occultée dans nos sociétés convaincues jusqu'il y a peu que le phénomène guerre avait disparu: le positionnement très particulier et très efficace qu'occupent les grands chefs militaires français à l'articulation du politique et du militaire. Pour la première fois, plusieurs d'entre eux ont accepté de s'exprimer dans ces pages, avec une grande liberté.


- Parties de campagne. La saga des élections présidentielles
de Gérard Courtois
Éditions Perrin / 13 février 2017


Le Titre du Roman

De Gaulle l'intouchable en ballottage, en 1965. Son dauphin Pompidou élu en force, en 1969. Giscard d'Estaing d'un cheveu, en 1974. La "force tranquille" de Mitterrand, en 1981, puis sa "France unie", en 1988. La revanche de Chirac le miraculé, en 1995. Le coup de tonnerre du 21 avril 2002. Sarkozy l'intrépide à l'abordage, en 2007. Hollande le rusé à l'usure, en 2012 en attendant le champion de 2017. Neuf campagnes présidentielles, 91 candidats, 7 élus: depuis un demi-siècle, c'est le grand feuilleton de l'histoire de France, avec ses ténors, ses seconds rôles et ses figurants, sa dramaturgie orchestrée et ses rebondissements spectaculaires, ses échecs et ses résurrections, ses espoirs et ses désillusions, ses coulisses, ses répliques fameuses et ses scènes cultes. Certes, tout a changé depuis un demi-siècle: le décor national, le théâtre politique, les accessoires de scène, la diction et le style des acteurs, sans oublier le comportement des électeurs spectateurs. Mais le ressort de l'intrigue est toujours aussi puissant: la fascination de l’Élysée, la passion du pouvoir jusqu'à l'obsession. Et la force de persuasion, l'intelligence du pays, l'habileté machiavélique, l'énergie sans limites, la ténacité sans faille qui y conduisent. Après coup, le scénario de chaque épisode semble écrit d'avance. Sur le moment, il n'en fut rien. C'est la saga des présidentielles vécues aux premières loges, celles du Monde, depuis 1988, nourrie de multiples témoignages inédits, de centaines d'heures de documents audiovisuels, d'innombrables récits, ouvrages et articles de presse. Un récit vivant, exhaustif, riche en anecdotes et en révélations. Un nouveau regard sur la Ve République qui offre une introduction au temps présent.


- Broadway. La comédie musicale américaine
de Didier Deutsch
Éditions Le Castor Astral / 09 février 2017


Le Titre du Roman

La comédie musicale a un tel rayonnement à travers le monde qu'on ne peut plus ignorer son importance. Mais le livre de référence manquait. West Side Story, La Mélodie du bonheur et Un américain à Paris: autant de triomphes pour porter la comédie musicale. Maintenant, c'est Hollywood qui envahit Broadway, avec par exemple The Lion King, dans sa 19e année à l'affiche. Broadway, c'est l'histoire d'un pays qui a connu de grands bouleversements sociologiques (guerres mondiales, crise de 1929…) ayant permis un mélange de peuples issus de l'Europe de l'Est avec les Noirs américains influencés par le jazz et les negro spirituals. Broadway, c'est l'histoire d'un quartier et de sa mutation avec le succès d'un genre musical. Didier Deutsch nous raconte Times Square et ses néons clinquants. L'ouvrage comporte de nombreuses photos de l'impressionnante collection personnelle de l'auteur.


- Découvrir Paris est un jeu d'enfant
de Isabelle Calabre
Éditions Parigramme / 09 février 2017


Le Titre du Roman

Découvrir Paris est un jeu d'enfant. La preuve dans ce livre foisonnant d'anecdotes et d'images où les petits curieux pourront en s'amusant: imaginer des combats de gladiateurs dans les arènes de Lutèce, découvrir les secrets de la Joconde et ceux de la tour Eiffel explorer des jardins fantastiques, partir à la recherche d'animaux étranges, embarquer pour un voyage insolite sur les canaux, dans les entrailles du métro, monter aux sommets des monuments pour voir Paris d'en-haut. Pour apprendre 1001 histoires sur la ville sans s'ennuyer une seconde, grâce à des textes courts et une maquette inventive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 17 Aoû - 10:54

- Hommes-Femmes: Mode d'emploi
de Paul Dewandre
Éditions Michel Lafon / 09 février 2017


Le Titre du Roman

Quand un homme et une femme décident de faire leur vie ensemble, ils espèrent en général des années de bonheur. Alors pourquoi tant de séparations? Que faire pour vivre heureux, à deux, longtemps? Mieux se connaître pour mieux s’aimer. Mars et Vénus n’ont pas le même langage, pas la même façon de réagir. Pourquoi dit-elle qu’elle n’a rien à se mettre alors que sa penderie est pleine? Pourquoi, en sortant pour aller travailler, enjambe-t-il le sac-poubelle au lieu de le porter dans le vide-ordures? Mars veut qu’on le complimente sur ses compétences, Vénus préfère les petites attentions. Or chacun des deux donne à l’autre ce qu’il aimerait recevoir, lui. Grave erreur… Apprendre à raisonner au féminin pour lui et au masculin pour elle éviterait toutes ces petites incompréhensions qui finissent par miner la relation du couple.


- Journal d'Ukraine
de Zakhar Prilepine
Éditions De La Différence / 09 février 2017


Le Titre du Roman

Zakhar Prilepine cristallise la polémique sur un conflit qui embrase les marches du monde russe: la sécession des républiques populaires du Donbass (la Novorossia) suite au tournant pro-occidental du pouvoir ukrainien en 2014. La guerre en Ukraine ne l'a pas surpris: elle couvait depuis 1990 et les causes du conflit remontent à bien plus loin (les plus récentes renvoient à l'après-guerre de 14-18 et aux récidives pronazies des années 40). Avec une ironie mordante, il dissèque les responsabilités des acteurs politiques, russes et ukrainiens depuis l'effondrement de l'URSS. Il ne ménage pas la partie russe tout en approuvant la fermeté du Kremlin. Sa plume insolente fustige l'intelligentsia libérale qui, de Moscou ou de l'étranger, disserte sur le drame du Donbass, loin du front et de la misère.


- Le médecin qui voulut être roi
Sur les traces d'une utopie coloniale
de Guillaume Lachenal
Éditions Du Seuil / 09 février 2017


Le Titre du Roman

"Un médecin gouvernait seul, pendant la Seconde Guerre mondiale, une région entière du Cameroun. Il tentait d'y réaliser une utopie où la médecine guiderait toute la politique et où la politique deviendrait thérapie sociale". L'histoire du docteur David ressemble à un rêve exaucé: celui d'un monde réinventé par les médecins. Elle rappelle que les colonies furent, pour les hérauts de la santé publique, des espaces d'exception affranchis des contraintes de la politique ordinaire, propices aux expériences grandeur nature. Celles de cet officier des Troupes coloniales furent totales. Les autorités françaises les présentèrent comme des succès. Les archives et les témoignages en livrent une image plus troublante. Guillaume Lachenal retrace ici le destin d'une utopie, en entrecroisant l'itinéraire de son maître d'œuvre et le récit captivant d'une enquête de terrain, qui l'a conduit de l'Afrique aux îles du Pacifique. Dans les lieux et les paysages marqués par les aventures impériales du docteur David, dans la végétation, les objets, les chansons, les mémoires ou les ruines, il découvre que cette histoire se conjugue au présent. C'est une histoire toujours vive, faite de promesses impossibles, de violence, de rêves de grandeur, de désir d'échec et de rendez-vous manqués, où l'attente du futur s'abîme dans la comédie tragique du pouvoir.


- Mon Père, je vous pardonne
Survivre à une enfance brisée
de Daniel Pittet
Éditions Philippe Rey / 09 février 2017


Le Titre du Roman

Genève, le 10 juin 1959. Daniel Pittet est encore dans le ventre maternel quand son père tente d'assassiner sa mère. À sa naissance un mois plus tard, il est déjà un rescapé. Son enfance est chaotique, ses parents se séparent, Daniel et ses frères et sœurs sont ballottés de familles d'accueil en foyers. En 1968, à 9 ans, Daniel rencontre un prêtre capucin, Joël Allaz, qui, au sortir d'une messe, invite le garçon à le suivre dans son couvent. Le calvaire débute: durant quatre ans, deux fois par semaine, et chaque jour durant les vacances, Daniel est violé par ce prêtre manipulateur. Pris dans une boucle infernale, incapable de parler de ce dont il est victime, il est confronté au déni de ses proches (probablement au courant) et des frères du couvent. La voie de la guérison est longue, mais le soutien à l'âge adulte de ses proches et sa foi inébranlable le sauvent, lui permettant de s'insérer dans la vie professionnelle et de fonder une famille de six enfants. Daniel a gardé de son passé de nombreuses séquelles, psychologiques comme physiques. C'est une des forces de ce livre que de faire prendre conscience au lecteur des blessures profondes, non guéries après plusieurs décennies, dont souffrent ceux qui ont été abusés enfants. Il décide au début des années 2000 de dénoncer son violeur, réussit à faire reconnaître ses crimes par ce dernier, ainsi que par l’Église. Aujourd'hui, il veut prolonger sa lutte, pour lui et pour toutes les autres victimes de la pédophilie. Le témoignage bouleversant et plein de courage d'un homme debout, qui, malgré sa souffrance encore vive, a trouvé la force de pardonner à son bourreau.


- Résumons-nous
de Alexandre Vialatte
Éditions Bouquins / 09 février 2017


Le Titre du Roman

Pendant un demi-siècle, Alexandre Vialatte a cultivé l'art de la chronique. Ses œuvres constituent une sorte d'encyclopédie des activités humaines vues au travers du kaléidoscope d'un observateur malicieux qui sait résumer d'une sentence, lapidaire et drôle, le fond de son propos. Nourri de textes inédits, ce recueil témoigne des différentes formes journalistiques pratiquées par Alexandre Vialatte, des années 1920 à sa mort en 1971. Il apprend son métier en collaborant à La Revue rhénane, en même temps qu'il s'initie à l'Allemagne, découvre Goethe et Kafka, et suit de près l'actualité du pays. Dans Le Petit Dauphinois, comme dans l'Almanach des quatre saisons, autre florilège de sa fantaisie, Alexandre Vialatte s'en donne à cœur joie, avec la plume d'un poète, l'imagination d'un conteur, l'humour d'un savant désabusé. Les chroniques cinématographiques parues dans Bel Amour du foyer constituent un volet inattendu de son œuvre de journaliste. Alexandre Vialatte s'amuse à y distiller ses conseils et ses opinions sur des films dont il raconte l'histoire à sa manière, toujours singulière et décalée. Il a aussi tenu pendant près de dix ans une chronique dans Le Spectacle du monde, constituée de promenades littéraires plus que de véritables critiques. Là comme ailleurs, il exprime ses goûts, ses admirations avec une intelligence savoureuse, une virtuosité et une liberté de ton qui n'ont cessé d'enchanter ses innombrables lecteurs et lui valent d'occuper aujourd'hui une place prépondérante dans notre histoire littéraire.


- Un journal de rêve. Articles de presse (1970-1987)
de Guy Hocquenghem
Éditions Verticales / 09 février 2017


Le Titre du Roman

Si Guy Hocquenghem fut une figure marquante du gauchisme de l'après-68, puis du Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire, il délaissa vite la prose militante en publiant essais et romans au cours de sa brève mais fulgurante existence. Un journal de rêve remet en lumière une autre facette de son talent, sa plume de chroniqueur, reporter et polémiste, en offrant un large choix d'articles issus de divers organes contre-culturels: Libération surtout, où il fut pigiste dès 1975 puis salarié jusqu'en 1982, mais aussi Actuel ou Gai Pied hebdo. Au fil de ce recueil posthume, on découvrira les étapes d'une pensée en mouvement qui s'obstine à repérer les nouveaux totems et tabous d'un monde en mutation accélérée, autrement dit l'archéologie de notre modernité. Trois décennies plus tard, faisons le pari que la plupart des questions ici soulevées demeurent d'une "inactualité" brûlante.


- Le droit au bonheur
La France à l'épreuve du monde
de Pierre Haski
Éditions Stock / 08 février 2017


Le Titre du Roman

Les Français sont devenus le peuple le plus pessimiste de la Terre, ce qui ne laisse pas de surprendre le reste du monde. Il n'y a pourtant pas de fatalité aux difficultés que traverse la France, et qui donnent à ses habitants le sentiment que la prochaine génération vivra moins bien que celle de ses parents, pour la première fois depuis un siècle et demi. Quels rendez-vous la France a-t-elle ratés avec le monde et avec elle-même? Comment comprendre ce qui nous arrive, et changer de regard sur une crise multiforme qui se produit dans un monde en pleine mutation? Comment surmonter les obstacles et retrouver, enfin, le droit au bonheur? Tentative d'explication dans un essai sans complaisance sur la France actuelle.


- Le tour du monde en famille
de Jérôme Bourgine
Éditions City / 08 février 2017


Le Titre du Roman

Lorsqu'ils se sont mariés, Sandra et Jérôme se sont promis une chose: faire le tour du monde avec leurs futurs enfants. Dix ans, deux garçons et une fille plus tard, c'est le grand départ. Ils quittent leur maison pour se lancer dans un périple d'un an sur les cinq continents. La famille va d'aventures en découvertes. Avec humour et enthousiasme, Jérôme raconte cette formidable épopée à l'école de la vie qui fut aussi une aventure intérieure pour chacun, riche de rencontres et de découvertes inoubliables. De toutes les expériences, bonnes ou mauvaises, ils ont cherché à tirer des enseignements. Préparer un tel voyage sans grands moyens financiers, tout quitter pour une année sabbatique, faire découvrir le monde à ses enfants tout en suivant le programme scolaire, réaliser ses rêves, c'est possible: ils l'ont fait.


- Les crises d'Orient
de Henry Laurens
Éditions Fayard / 08 février 2017


Le Titre du Roman

En ce début de XXIe siècle, le cycle d'instabilités au Moyen-Orient commencé en 2003 et qui s'est accéléré depuis 2011 a pris une dimension particulièrement dangereuse. Et l'on se donne l'impression d'être dans une situation nouvelle. En réalité, le Moyen-Orient a connu, tout au long du XIXe siècle, des crises dites d'Orient. Dans un jeu d'ingérences et d'implications entre acteurs locaux, régionaux et internationaux, au point que l'on ne sait plus qui manipulait l'autre, ces crises opposèrent des intérêts et des projections culturelles contradictoires, aussi bien des Européens sur les pays dits orientaux que de ces derniers vers ce que l'on appelait le "monde civilisé". Les États affrontèrent une violence parfois extrême, répondant dans l'urgence par des solutions politiques souvent boiteuses. Henry Laurens reprend à son fondement cette "question d'Orient" si multiple, liée aux recompositions successives de l'Empire ottoman et du "Grand Jeu" qui opposa, en Asie, Russie et Grande-Bretagne entre la fin du XVIIIe siècle et 1914.


- Lettre ouverte à ma main gauche
de Catherine David
Éditions Actes Sud / 08 février 2017


Le Titre du Roman

Chronique d'une pianiste amateur assidue qui subit des examens neurologiques après que sa main gauche a refusé de répondre sur le clavier, Lettre ouverte à ma main gauche est le dernier opus de la série intitulée "La beauté du geste", ensemble consacré aux plaisirs et aux bienfaits de la pratique musicale, dans lequel Catherine David évoque le rapport des sens à la musique et ses vertus thérapeutiques.


- Maman, pourquoi tu le laisses faire ?
de Anna Lowe
Éditions City / 08 février 2017


Le Titre du Roman

Une mère alcoolique qu'elle attendait à la sortie des bars: voilà le premier souvenir qu'Anna garde de son enfance. Sans compter toutes les fois où elle a trouvé sa mère inconsciente au point de devoir appeler elle-même les urgences. La vie de la fillette devient véritablement un enfer lorsqu'elle elle doit déménager chez le nouveau compagnon de sa mère. Non seulement l'homme est violent, mais il abuse aussi de la petite Anna. Elle n'a que six ans. Son enfance est un véritable cauchemar, entre les abus de son beau-père et la faiblesse de sa mère, incapable de la protéger. Jusqu'au jour où Anna parvient à s'enfuir. Il lui faudra des années pour se libérer du fardeau de son passé et, enfin, construire un avenir meilleur.


- Sors, la route t'attend. Mon village en Kabyllie 1954-1962
de Slimane Zeghidour
Éditions Les Arènes / 08 février 2017


Le Titre du Roman

Une enfance en Kabylie. Slimane Zeghidour est né dans un village de montagne, où rien n'avait bougé depuis des siècles: ni la langue, ni les légendes, ni la mortalité infantile, ni l'habitude de vivre parmi les bêtes, en communion avec la nature. L'irruption de la guerre. L'enfance de Slimane se confond avec la guerre. Ratissages, rafles au petit jour, rumeurs et trahisons… Si le jour appartient à l'armée française, la nuit est le royaume des maquisards du FLN. Le gouvernement français décide de regrouper les montagnards dans des camps. L'arrachement au village ancestral est aussi pour eux la découverte de l'école, de l'hôpital et des "vrais Français". L'Algérie, des braises mal éteintes. À chaque ligne de ce récit, cent trente-deux ans d'histoire entre la France et l'Algérie se répondent inlassablement. Les notions de "Français de souche", d'assimilation ou d'intégration, l'état d'urgence… les polémiques qui nous déchirent aujourd'hui remontent à la guerre d'Algérie. Elles ne peuvent être comprises sans en reprendre le fil. Ce livre, que l'auteur porte en lui depuis vingt ans, ressuscite un monde englouti. Entre adieu à l'enfance et ode à la construction de soi, Slimane Zeghidour réconcilie les deux parts de lui-même et le lecteur avec son Histoire.


- Napoléon et De Gaulle. Deux héros français
de Patrice Gueniffey
Éditions Perrin / 06 février 2017


Le Titre du Roman

Héros préférés des Français, Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle incarnent la figure du sauveur. Si beaucoup les sépare, à commencer par le siècle où ils vécurent, ils ont en commun d'avoir élevé notre patrie au-dessus d'elle-même, dans une quête de la grandeur nourrie d'une certaine idée de sa mission et de sa vocation à éclairer le monde. Dans cet essai historique puissant, porté par une plume rare, Patrice Gueniffey croise leur existence et interroge leur destin, ouvrant des pistes fécondes sur leur personnalité et leur œuvre. À travers les métamorphoses de leurs Mémoires, l'auteur ausculte enfin la France, celle d'hier et surtout d'aujourd'hui, hantée comme jamais par son histoire dans l'espoir de répondre à ses doutes et exorciser son malheur. Un livre magistral et qui fera date.


- Adolf Hitler, une biographie. L'ascension: 1889-1939
de Volker Ullrich
Éditions Gallimard / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi une nouvelle biographie de Hitler, alors que les publications sur le nazisme (histoire politique, sociale, économique, culturelle, des idées...) se multiplient? Alors que la centralité du génocide désormais dans l'étude du nazisme conduit depuis des décennies à écrire une histoire en termes de processus, de décisions, de mobilisation de toutes les administrations et institutions? Ian Kershaw, auteur de la dernière grande biographie de référence, défendait la seule approche socio-historique: "Le biographe doit se concentrer non pas sur la personnalité de Hitler, mais carrément et directement sur le caractère de son pouvoir". Or toute histoire du nazisme, même renouvelée, reconduit toujours aux visions, théories et décisions de Hitler. Il y a une centralité du Führer à laquelle l'historien ne peut échapper, avec laquelle il doit se colleter. Démagogue de premier ordre, comédien tout à fait doué qui préparait minutieusement ses prestations, pratiquant à merveille l'art de la dissimulation, qui lui permit constamment de tromper partisans comme adversaires sur ses intentions, doué d'une capacité d'appréhender et d'exploiter en un éclair les situations favorables, Hitler se montra bien supérieur à tous les concurrents de son propre parti, mais aussi à tous les hommes politiques œuvrant dans les partis bourgeois. Son style d'exercice de pouvoir, singulièrement improvisé et personnalisé, qui provoqua des conflits de compétence durables et une anarchie des services et des attributions, était une méthode, maniée avec raffinement, visant à rendre de fait inattaquable sa propre position de pouvoir. Mêlant de manière inhabituelle l'univers intime et l'univers politique, il se mit en scène comme un politicien qui avait renoncé à tous les plaisirs personnels pour se placer entièrement au service du "peuple et du Reich". Volker Ullrich reformule en termes nouveaux la question essentielle du pouvoir charismatique.


- Anatomie de l'oppression
de Pauline Hillier et Inna Shevchenko
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

"Ce livre, nous le portons en nous depuis toujours. Chaque injustice que nous avons observée ou subie depuis notre naissance est venue inconsciemment noircir une de ses lignes. Il émerge à une époque où un terrible fléau intégriste se déploie. Chaque bulletin d'informations nous donne une nouvelle raison de sortir de notre silence. Chaque jour, de nouvelles paroles et mesures contre les femmes sont prononcées au Vatican, à La Mecque, à Jérusalem, et dans des synagogues, des mosquées et des églises du monde entier. Chaque jour, les femmes sont méprisées, dépréciées, salies, blessées ou tuées. Chaque jour, des femmes cachées en public, enfermées à la maison, privées d'éducation et de perspectives d'avenir, forcées au silence, humiliées, battues, mutilées, fouettées, lapidées et brûlées, nous accompagnent. Nous ne pouvons plus nous taire. "La responsabilité des religions dans les malheurs du monde crève nos écrans et nos yeux, mais beaucoup refusent encore de voir leur rôle dans les malheurs des femmes. Ce livre, nous l'avons écrit parce que nous ne voulions plus qu'elles croient, mais qu'elles sachent".


- Ça se bouscule au portillon !
Mots et expressions cocasses ou pittoresques nés à Paris
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / 02 février 2017


Le Titre du Roman

"Quantité de mots se sont forgés à Paris, de la "poubelle", née de l'action d'un préfet, à la "pipelette", née d'un personnage de concierge inventé par Eugène Sue. Les expressions ne sont pas en reste. Ainsi "La tournée des Grands Ducs", qui signifie "faire la fête en dépensant sans compter", s'est forgée à la fin du XIXe siècle quand les rejetons de l'aristocratie russe entreprirent de faire de Paris leur terrain de jeux. La locution "Mariés à la mairie du XIIIe" date du temps où Paris ne comptait que douze arrondissements, désignant un couple vivant en concubinage. "Être charrette" évoque une situation de bouclage sous pression d'un projet en un laps de temps très court. Savoureux, ce florilège recueille 120 mots ou locutions apparus sur les bords de Seine en en expliquant l'origine et le berceau.


- Dmitry Rybolovlev. Le roman russe du président de l'AS Monaco
de Arnaud Ramsay
Éditions Cherche Midi / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Le Russe Dmitry Rybolovlev, 50 ans, est classé 148e fortune mondiale par le magazine Forbes. Installé en principauté, il est depuis Noël 2011 le président de l'AS Monaco, régénérée depuis son arrivée: alors dernier de Ligue 2, le club a atteint les quarts de finale de la Ligue des champions. Figure polymorphe, médecin urgentiste diplômé de cardiologie, homme d'affaires de dimension internationale ayant transformé l'entreprise Uralkali en géant du potassium, il a été marqué par ses onze mois de prison. Des confins de l'Oural au stade Louis-II. Cet essai biographique reconstitue la saga épique de ce personnage timide, déterminé et mystérieux. Il dissèque son destin hors du commun et plonge au cœur des coulisses d'une équipe de football, entre transferts et négociations. Une enquête de sa ville natale de Perm à l'île de Skorpios d'autant plus complète que, pour la première fois, Dmitry Rybolovlev a accepté de lever le voile et de se confier. Un document rare.


- Du palais de Venise au lac de Garde
Mémoires d'un ambassadeur fasciste
de Filippo Anfuso
Éditions Perrin / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Publié confidentiellement en 1949, alors que l'auteur, écroué à Fresnes, attendait d'être rapatrié et jugé en Italie pour haute trahison, ce livre constitue, avec le Journal politique du comte Ciano, le principal témoignage sur l'Italie fasciste et en particulier sur sa politique étrangère, dans la période qui va du rapprochement avec l'Allemagne nazie jusqu'à leur chute finale, en passant par le conflit espagnol, l'Anschluss et les accords de Munich. Mais la chronique de Ciano s'interrompt en 1943, tandis qu'Anfuso, nommé par le Duce ambassadeur de l'éphémère République de Salò à Berlin, suivra jusqu'au bout l'aventure du dernier fascisme dans les ruines fumantes du Troisième Reich. Document hors pair, résolument partisan, mais rédigé par un maître écrivain au tempérament caustique et à la plume acérée, ce récit saisissant, rehaussé de portraits inoubliables de Mussolini, Hitler, Goebbels, Ribbentrop, Chamberlain, Laval et tant d'autres, nous permet de mieux saisir la dimension tragique de cette époque et de ses enjeux. Cette nouvelle édition, présentée et annotée par Maurizio Serra, a permis de corriger les nombreuses fautes et imprécisions du texte original, et comporte des passages importants qui furent ajoutés par l'auteur dans les versions parues dans l'après-guerre en Italie et en Allemagne.


- Fragments d'un discours polyamoureux
de Magali Croset-Calisto
Éditions Michalon / 02 février 2017


Le Titre du Roman

"Le polyamour est la faculté de pouvoir aimer plusieurs personnes en même temps de manière assumée. C'est une conscience de soi, de ses propres limites, et de celles des autres, très poussée. À partir du moment où il ne relève ni du libertinage, ni de l'adultère classique, le polyamour représente alors une maturité dans l'art d'aimer. Ce livre se présente comme un témoignage littéraire, expérimental et singulier d'un art d'aimer alternatif pour tenter de sonder les enjeux de l'amour durable. Laboratoire personnel porté à l'analyse d'un regard professionnel d'une part et littéraire d'autre part, il propose un dévoilement multifocal du polyamour". Comment sait-on que l'on est polyamoureux? Quand et comment le devient-on? Comment fait-on pour gérer la jalousie entre les partenaires? Autant de questions que la sexologue Magali Croset-Calisto aborde à travers un témoignage de vie moderne et audacieux, construit tant à partir de son vécu de femme que de son expertise en cabinet. Car quoi de mieux que l'expérience personnelle et l'approche professionnelle d'une sexologue pour évoquer en toute intimité les différents enjeux de l'amour et de la sexualité dans notre société?


- Hyper-lieux. Les nouvelles géographies de la mondialisation
de Michel Lussault
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Et si l'on regardait le Monde autrement? C'est à cela que ce livre s'attache. Il part du constat que bien des analyses de l'évolution du Monde contemporain insistent sur son uniformisation irrémédiable. La standardisation des paysages, des objets et des pratiques, imposée par la globalisation du capitalisme financiarisé, installerait un espace lisse et "plat", où les distances disparaissent, où chaque position vaut une autre, où les différences culturelles s'estompent, où l'individu est aliéné et sa sociabilité appauvrie. Or, une observation attentive confronte immédiatement à des situations bien plus complexes. En effet, il est frappant de constater que le Monde se différencie de plus en plus en lieux qui s'affirment comme des "prises" sur la mondialisation, des attracteurs et des ancrages de la vie sociale. Ce sont des endroits où la co-habitation des individus se concrétise, se réalise et s'éprouve dans toute sa richesse, sa créativité et son intensité d'expérience vécue. Les "hyper-lieux", où convergent les humains et les réalités matérielles et immatérielles, en sont l'emblème: bon gré mal gré, des sociétés s'y composent et même des formes politiques nouvelles s'y ébauchent. Ainsi le Monde est à la fois toujours plus globalisé et homogène et de plus en plus localisé et hétérogène: cette tension est constitutive des nouvelles géographies de la mondialisation.


- L'art comme malentendu
de Michel Thévoz
Éditions De Minuit / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Avec le temps, une œuvre d'art s'éloignera fatalement du sens que, par provision, son auteur lui donne. Celui-ci, néanmoins, escompte secrètement cette méprise future comme une solution possible à son énigme. S'il est vrai que "le fondement même du discours interhumain est le malentendu" (Lacan), on devrait considérer l'art, ou la relation artistique, comme un malentendu spécialement productif, paradoxal et initiatique. Ce ne sont ni les peintres ni les regardeurs qui font les tableaux, mais la conjugaison de l'inconscience des uns et des bévues des autres: ils se déchargent l'un sur l'autre de la responsabilité d'un sens qui n'en finit pas de leur échapper. Le présent ouvrage évoque quelques-unes de ces méprises en symétrie inverse, indéfiniment reconduites, et qu'on peut considérer finalement comme des "ratages réussis". Ce n'est pas le moindre intérêt de l'histoire de l'art que ces coups de théâtre qui rendent le passé lui-même imprévisible.


- L'autre Paris
10 promenades dans les quartiers, qui réinventent la capitale
de Nicolas le Goff
Éditions Parigramme / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Architecture contemporaine, jardins partagés, street art, cafés coworking, friches culturelles: l'est de Paris est en pleine métamorphose. En proposant des itinéraires qui débutent là où, généralement, les touristes s'arrêtent, ces dix promenades invitent les explorateurs urbains à faire un pas de côté et élargir leurs horizons. Partez à la découverte de ces quartiers où bat aussi, désormais, le cœur de la ville.


- Le procès de Nuremberg
de Annette Wieviorka
Éditions Liana Levi / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Allemagne, octobre 1945. Les puissances victorieuses de la Seconde Guerre Mondiale s'apprêtent à juger les crimes commis par les nazis. Durant un an défileront devant une cour internationale des responsables de l'Allemagne hitlérienne, sous les yeux attentifs de la presse du monde entier. S'appuyant sur de nombreux documents et témoignages consignés au moment du procès, Annette Wieviorka présente une vision d'ensemble de cet événement majeur du XXe siècle, depuis sa genèse, problématique, jusqu'aux répercussions considérables qu'il eut sur la conception d'une justice internationale.


- L'humanité carnivore
de Florence Burgat
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi mangeons-nous de la viande? L'être humain a-t-il toujours été carnivore et est-il voué à le rester? C'est à ces questions apparemment simples que Florence Burgat entreprend de répondre dans un ouvrage appelé à faire date: il s'agit d'une véritable somme sur la question de l'"humanité carnivore". Florence Burgat montre qu'on ne saurait se contenter de répondre, avec un haussement d'épaules, "parce que c'est bon": la chair humaine est réputée aussi avoir bon goût, ce qui n'empêche pas l'anthropophagie de faire l'objet d'un interdit très largement répandu (mais lui-même non universel). Et il existe dans l'histoire et la préhistoire différents modes d'alimentation d'où la viande est absente ou marginale. Il faut interroger les mythes et les rituels, les soubassements anthropologiques de la consommation de viande, y compris un certain goût pour la cruauté, l'idée même de la mise à mort, du démembrement et de la consommation d'êtres vivants, par où l'humain éprouve sa supériorité sur les animaux. La découverte d'un principe d'équivalence au cœur de la logique sacrificielle (la substitution d'un végétal à une victime animale ou humaine) est ce sur quoi Florence Burgat prend finalement appui pour proposer une voie de sortie originale et montrer comment les viandes végétales et in vitro pourraient se substituer aux viandes animales que l'humanité a pris l'habitude de manger.


- La grande guerre oubliée
de Alexandre Sumpf
Éditions Perrin / 02 février 2017


Le Titre du Roman

L'histoire inédite du front le plus meurtrier, mais oublié, de la Grande Guerre. Si l'on connaît tout ou presque du conflit qui s'est déroulé en France, sait-on qu'en Russie, au même moment, 15 millions de soldats du tsar affrontent seuls trois empires? Que la population souffre des disparitions, des déportations et des occupations au point de s'opposer, par son engagement patriotique et économique, au pouvoir qui la méprise? Après deux révolutions, Février et Octobre 1917, la guerre prend fin ici aussi en mars 1918, mais plutôt que d'engendrer la paix, elle se prolonge en une myriade de luttes politiques et sociales réunies sous le nom de guerre civile.


- Le mythe de la singularité
Faut-il craindre l'intelligence artificielle ?
de Jean-Gabriel Ganascia
Éditions Du Seuil / 02 février 2017


Le Titre du Roman

L'intelligence artificielle va-t-elle bientôt dépasser celle des humains? Ce moment critique, baptisé "Singularité technologique", fait partie des nouveaux buzzwords de la futurologie contemporaine et son imminence est proclamée à grand renfort d'annonces mirobolantes par des technogourous comme Ray Kurzweil (chef de projet chez Google) ou Nick Bostrom (de la vénérable université d'Oxford). Certains scientifiques et entrepreneurs, non des moindres, tels Stephen Hawking ou Bill Gates, partagent ces perspectives et s'en inquiètent. Menace sur l'humanité et/ou promesse d'une transhumanité, ce nouveau millénarisme est appelé à se développer. Nos machines vont-elles devenir plus intelligentes et plus puissantes que nous? Notre avenir est-il celui d'une cyber-société où l'humanité serait marginalisée? Ou accéderons-nous à une forme d'immortalité en téléchargeant nos esprits sur les ordinateurs de demain? Voici un essai critique et concis sur ce thème à grand retentissement par l'un de nos meilleurs experts des humanités numériques.


- Le Paris de Michel Audiard
de Philippe Lombard
Éditions Parigramme / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Né dans le 14e arrondissement, Michel Audiard fréquente l'école de la rue du Moulin-Vert puis le Vél' d'Hiv' de la rue Nélaton. Pendant l'Occupation, il s'inscrit en école de soudure pour échapper au STO. Mais c'est comme porteur de journaux à bicyclette qu'il entame sa vie professionnelle. La proximité avec les journalistes, qu'il croise dans les cafés des grands boulevards, lui vaut cependant de passer de l'autre côté du miroir, sa faconde naturelle nourrissant de longs articles "de notre envoyé spécial en Indochine" d'autant mieux informés que l'intéressé prend soin de les rédiger sans quitter sa mansarde. Suivent les critiques de films, qu'Audiard compose sans s'infliger d'assister aux projections. Ces premiers pas le mènent à Cinémonde... Un producteur ne tarde pas à lui demander un premier scénario, Mission à Tanger en 1949, qui sera suivi de nombreux autres. Entre 125, rue Montmartre, Les Barbouzes, Les Tontons flingueurs, comme scénariste et/ou dialoguiste, Audiard truffera ses œuvres de décors familiers et de références au Paris de sa jeunesse. Celui des concierges assises sur le pas de leur porte, des pistards tournant sans relâche au Vél d'Hiv', des Halles en effervescence et de la réplique gouailleuse qu'un titi ne manquera de faire glisser sur le zinc. "Toute une époque" disait Blier dans Les Tontons flingueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 17 Aoû - 10:44

- Leçons sur Spinoza
de Ferdinand Alquie
Éditions La Table Ronde / 02 février 2017


Le Titre du Roman

"Spinoza veut un salut total; il veut le bonheur, la liberté, la paix, l'éternité atteints en ce monde, et dès ce monde. En ce sens, qu'est-ce que l'Éthique? L'Éthique, c'est l'énoncé de l'ensemble des conditions a priori, si je peux dire, nécessaires pour que ce bonheur, ce salut de l'homme, puisse être réalisé dans le monde mathématique, scientifique que Spinoza croit être le vrai monde. Car Spinoza est d'abord convaincu que les idées religieuses ne sont que des erreurs, et que la vérité est mathématique. Il est convaincu que la nature dans laquelle nous vivons est une nature mathématisée. Et c'est pourquoi toutes les notions qu'il met en jeu sont en grande partie des notions polémiques, des notions critiques, qui débarrassent l'idée de Dieu et l'idée de l'homme de toutes les illusions qui y sont jointes". Ferdinand Alquié.



- Toute fin est une histoire
de Véronique Comolet
Éditions Des Équateurs / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Accompagner. Des hommes et des femmes en fin de vie. Tel est le récit de cette femme qui est aux côtés des malades et de leurs proches chaque semaine au sein d'une unité palliative. Elle raconte des existences qui s'en vont, l'adieu au vivant mais il n'y a rien de morbide ou de mortifère dans ce témoignage extraordinairement lumineux. Souvent c'est un échange de regards, une main tendue, un sourire qui relient à la vie. Il y a des personnes âgées mais aussi des jeunes gens foudroyés par la maladie. La qualité de ce récit est qu'il est paradoxalement plein de vie et d'éclat. En quelques minutes, dans un étonnant précipité, les patients racontent leur vie, allant à l'essentiel comme s'il n'y avait plus une minute à perdre. Il faut écouter, recueillir les mots, les pleurs et accepter le silence. C'est parfois cocasse, toujours bouleversant, terriblement émouvant. La mort est violente, scandaleuse, bouscule à chaque instant. Elle est libératrice, déchirante, sereine ou intolérable mais il faut parler de cette mort tant redoutée. Chaque chapitre très court, enlevé, est un morceau d'une vie extraordinaire. C'est le quotidien le plus nu, le plus désarmé mais ça dépasse en intensité et en force toute fiction ou toute histoire romanesque. Véronique Comolet ne s'embarrasse pas de littérature, de lyrisme ou de pathos mais elle raconte en tout humilité la souffrance de notre humanité défaite. Par sa modestie, sa vivacité de ton, ce livre fait preuve d'une intense spiritualité.


- Une histoire du corps au Moyen Age
de Jacques le Goff et Nicolas Truong
Éditions Liana Levi / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Le corps a trop longtemps été oublié par l'histoire et les historiens. Or, il constitue l'une des dynamiques majeures de l'Occident. De l'abstinence des prêtres aux délices du pays de cocagne, du christianisme au paganisme, du rire au don des larmes dont saint Louis était dépourvu, de la mode vestimentaire aux sports, du célibat à l'amour courtois, d'Héloïse à Abélard jusqu'à saint François, le corps est le siège d'une tension fondamentale. À travers l'étude de la matrice de la modernité qu'est le Moyen Age, Une histoire du corps au Moyen Age aide à la compréhension du monde où nous vivons.


- Une ligne dans le sable
Le conflit franco-britannique qui façonna le Moyen-Orient
de James Barr
Éditions Perrin / 02 février 2017


Le Titre du Roman

Comment la France et la Grande-Bretagne se sont-elles partagé le Moyen-Orient? À travers une analyse novatrice, James Barr montre que, des accords Sykes-Picot, en 1916, à 1948, tout a été mis en place pour dynamiter la région: la Syrie à feu et à sang, la montée des extrêmes terroristes, le statut de Jérusalem et la maîtrise du canal de Suez en ont tour à tour été les détonateurs. Telles sont les répercussions d'un long face-à-face entre Londres et Paris dont la rivalité se cristallise autour de la question juive. D'un côté, les Anglais ont recouru aux sionistes pour contrecarrer les ambitions françaises au Moyen-Orient, conduisant ainsi à une escalade tragique de la tension entre Arabes et Juifs. De l'autre, les Français ont joué un rôle décisif dans la création de l'État d'Israël. Ils contribuèrent à organiser une immigration à grande échelle et une subversion violente et dévastatrice qui, en 1948, finit par engloutir un mandat britannique en déconfiture. Revenant sur le duel aussi venimeux que mal connu entre la Grande-Bretagne et la France, ce récit écrit d'une plume fluide s'attache aux protagonistes du conflit, politiques, diplomates, espions et soldats, et éclaire les problématiques passées et actuelles du Moyen-Orient.


- Comme d'habitude
de Cécile Pivot
Éditions Calmann Lévy / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Comme d'habitude est la lettre d'amour d'une mère, Cécile Pivot, à son fils de 22 ans, Antoine. Antoine est autiste. Elle lui raconte sa petite enfance, quand elle savait que quelque chose n'allait pas mais prêchait dans le désert, parce qu'Antoine était son premier enfant et que ni le corps médical ni sa famille ne prenaient au sérieux sa parole de mère. Jusqu'à ce jour, à la fois terrible et libérateur, où les mots "troubles autistiques" ont été prononcés, enfin, par un médecin. Elle lui raconte, en pleurant parfois, en souriant souvent, son combat, les erreurs, les siennes et celles des autres, enseignants, proches, administration ou soignants. Elle lui raconte les petits drames et les grandes joies, les colères et les fous rires. Elle lui raconte comment elle l'a accompagné de son mieux dans sa vie d'enfant, d'adolescent puis de jeune homme, sans jamais renoncer à vivre, à aimer, à travailler. Ce récit, elle le porte en elle depuis la naissance d'Antoine, prenant des notes, figeant dans l'écriture l'intensité d'instants inoubliables, drôles ou tragiques, rocambolesques ou quotidiens, dont elle savait qu'un jour, elle tirerait ce livre. Ce livre que, probablement, il ne lira jamais. Un livre vibrant d'émotion.


- Découvrir sa voix
de Michel Hart et Sylvie Heyvaerts
Éditions Du Rocher / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Apprivoiser sa voix, la développer, la fortifier, est une aventure exaltante. Toutes les voix sont belles et uniques. Michel Hart et Sylvie Heyvaerts proposent dans cet ouvrage un exposé théorique sur la voix et son fonctionnement, accompagné d'explorations ludiques qui conduisent pas à pas le lecteur vers une perception globale du geste vocal libre et spontané. Celui-ci comprend peu à peu l'interaction entre la dynamique corporelle, la respiration, le départ du son et l'articulation. Lorsque ces différents paramètres s'harmonisent selon l'intention du chanteur ou de l'orateur, la voix est alors naturellement facile et sonore. Les enseignants y trouveront des outils pour remédier à leur fatigue vocale, mais aussi pour sensibiliser les jeunes enfants à l'écoute des voix, et pour chanter avec eux. Les repères historiques et scientifiques seront utiles aux chanteurs classiques ou de variétés pour qui la compréhension de ces fondamentaux, jointe à des outils pédagogiques méthodiques, constitue les clés de l'excellence. Véritable synthèse entre la grande tradition pédagogique du Bel Canto et les plus récentes avancées des recherches scientifiques sur la voix, ce livre éclaire les principes de base qui soutiennent toute technique vocale, quel que soit le style chanté.


- Histoire du coup de foudre
de Jean-Claude Bologne
Éditions Albin Michel / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Ramsès II a presque soixante ans lorsqu'il tombe amoureux au premier regard d'une jeune princesse dont il fait aussitôt son épouse: voici le premier "coup de foudre" historiquement attesté. Trois mille ans plus tard, Stendhal, qui trouve l'expression ridicule, en convient: "La chose existe". Aujourd'hui, elle est loin d'être remise en question. Mais comment s'explique cette mystérieuse et soudaine attirance entre deux êtres? Par la sensibilité ou la science (des atomes crochus ou des phéromones)? Le surnaturel (la flèche de Cupidon ou l'intervention du Malin)? Une pure attraction physique ou un phénomène chimique? Si le coup de foudre conserve toute sa part de mystère, Jean Claude Bologne en donne une lecture aussi inattendue que pertinente. En s'appuyant sur de nombreux récits empruntés à l'Histoire, à la légende et à la littérature, son enquête soulève au passage un passionnant paradoxe: notre époque cultive l'individualisme, la sécurité et le rationnel, mais elle ne rêve que de passions "enchaînantes", de surprises et de risques..    


- Il est comment Mélenchon, en vrai ?
de Marion Lagardère
Éditions Grasset & Fasquelle / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Toujours la même question: "il est comment Mélenchon, en vrai?", lancinante, inévitable. Irrépressible pour ceux qui la posent, en l'occurrence, ces électeurs de gauche perplexes, unanimement désenchantés par le mandat de François Hollande, rétifs à l'injonction du vote utile et qui rêveraient de voir émerger un recours. Alors ils s'interrogent sur Jean-Luc Mélenchon, le "camarade", "l'ex socialiste". Ils aimeraient bien y croire, ballottés qu'ils sont dans une valse entre espoir et prudence, et où, à la fin, c'est généralement la défiance qui gagne. Parce qu'à l'évidence, son discours séduit, mais pas lui. Autoritaire, colérique, excessif, égocentrique, ces images lui collent systématiquement à la peau. Celle d'admirateur d'Hugo Chavez aussi. Celle d'un personnage violent avec les journalistes. Ou celle encore d'un homme qui dénonce "le système" alors qu'il a lui-même passé des décennies sous les ors de la République. Autant de portraits qu'il rejette et assume à la fois. "Alors il est comment, en vrai?" Sous entendu, derrière le faux, derrière ce qu'il donne à voir. Fort de cinq années d'entretiens réguliers, de scènes inédites dans les coulisses des campagnes électorales, et de confidences recueillies loin des estrades, ces chapitres racontent un Jean-Luc Mélenchon plein de paradoxes et de contradictions, entre pudeur et quête de reconnaissance, optimisme et inquiétude, convictions et remises en question. Un homme qui se revendique intellectuel et qui pourtant ne peut s'empêcher de mettre les mains dans le cambouis politique. Ce livre n'est ni une biographie, ni une compilation d'entretiens. C'est un jeu de cache-cache avec la question chimérique du vrai en politique, et avec elle celle de la sincérité.


- Korruption ! Au cœur du système nazi
de Frank Bajohr
Éditions Flammarion / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Que se passe-t-il lorsque la corruption s'installe au cœur de l'État? Qu'advient-il du peuple qui ne l'accepte pas? De ceux qui ferment les yeux? Parler de corruption à l'époque nazie n'est pas la première chose qui vient à l'esprit, alors même qu'une longue tradition historiographique nous a confortés dans l'idée d'une bureaucratie allemande entretenue dans l'ignorance des conséquences dramatiques de ses actes. Pourtant l'ouvrage de Frank Bajohr apporte à cet égard un éclairage édifiant: le régime nazi reposait sur une corruption quasi organique. le système récompensait les plus fidèles, enrichissait les plus zélés, spoliait les bannis. Argent, demeures, entreprises, œuvres d'art changèrent de mains en quelques mois sans que les institutions garantes du droit n'aient réagi. Le vol, le pillage, occultés par une idéologie omniprésente, furent bien les leviers indispensables du pouvoir nazi et un rouage essentiel de la Shoah. Comment tout cela fut-il possible dans ce grand empire allemand, traditionnellement attaché à ses lois? Le livre est nourri des scandales de ces SS avides, à la cupidité sans limite, affranchis de la moindre humanité. Budgets publics détournés, petits et grands arrangements, incompétence généralisée témoignent contre la "supposée bonne gestion nazie". Mais l'auteur va plus loin: les comportements des dirigeants érigés en modèles firent école en libérant nombre d'Allemands "tout à fait normaux" des scrupules qui les retenaient encore. Un Rubicon moral avait été franchi.


- La fabrique des bébés
Enquête sur les mères porteuses dans le monde
de Natacha Tatu
Éditions Stock / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Entre la loi sur le mariage gay, les difficultés d'adoption, et la demande croissante de la GPA (gestation pour autrui), la recherche de mères porteuses et de dons d'ovocytes explose. Célibataire ou en couple, homo hétéro, tout le monde peut aujourd'hui avoir un enfant. À condition d'y mettre le prix. Car la GPA, aujourd'hui autorisée dans une dizaine de pays, est aussi un business. Sans a priori idéologique, cette enquête mondiale donne la parole aux mères porteuses, aux parents demandeurs et à leurs enfants, qui racontent leur parcours.


- Le crépuscule des idoles progressistes
de Bérénice Levet
Éditions Stock / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Les Français manifestent un besoin d'identité nationale, d'enracinement, de frontières, que leur réplique-t-on? Crispation, frilosité, droitisation, populisme… Tous ces mots masquent ce qui se joue réellement depuis plusieurs années dans notre pays, mais également en Europe et même aux États-Unis. Depuis la décennie 1970, ces besoins fondamentaux de l'être humain ont été disqualifiés par une idéologie progressiste qui se révèle une impasse existentielle et civilisationnelle. Cet essai vise à rendre à ces aspirations leur signification humaine et, plus que tout, leur fécondité. Il ne s'agit pas d'un énième livre de déploration mais, au contraire, de réveil des passions, des passions qui ont fait la France. Pourquoi un homme déraciné, délié de tout héritage, est-il un homme atrophié? Pourquoi l'école? Pourquoi transmettre le passé? Pourquoi défendre, contre le multiculturalisme, l'assimilation, propre à la République française? Ce sont ces questions qu'avec ardeur et conviction Bérénice Levet prend ici à bras-le-corps.


- Robert Kennedy
de Guillaume Gonin
Éditions Fayard / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Il a d'abord été un fils, soucieux de briller aux yeux de son puissant père, l'Ambassadeur. Il fut aussi un frère, qui dédia la première partie de sa vie à la carrière de l'aîné adoré, "Jack". Mais Robert Kennedy fut surtout un politique atypique, dernier espoir d'une génération traumatisée par les morts de JFK et Martin Luther King. Méconnues en France, sa vie et son œuvre illustrent pourtant une page essentielle de l'histoire américaine, dont l'issue tragique hante encore les esprits. Car raconter "Bobby", c'est mesurer l'empreinte unique d'un homme perpétuellement en devenir, dans sa vie privée comme sur la scène politique. À Dallas, l'assassinat de son frère obligera Robert à reconsidérer son existence et à entamer une profonde transformation afin de se libérer des fantômes du passé, à la rencontre de son propre destin. Jusqu'à succomber, lui aussi, sous les balles d'un assassin, alors qu'il prenait la route de la Maison Blanche en 1968.


- Turbulences dans l'univers. Dieu, les extraterrestres et nous
de Jacques Arnould
Éditions Albin Michel / 01 février 2017


Le Titre du Roman

Dans la physique contemporaine, il est fréquemment arrivé (que ce soit avec Einstein pour la relativité, ou avec "le chat de Schrödinger" pour la mécanique quantique) que les scientifiques présentent leurs problématiques sous la forme d'une "expérience de pensée". C'est à une telle expérience que nous invite Jacques Arnould: supposons qu'à force d'explorer les exoplanètes on finisse par avoir demain la preuve que la vie, et même des êtres sensibles, existent ailleurs que sur la Terre. Qu'en serait-il alors de nos religions? Comment relire la Bible (et notamment le livre de la Genèse)? Comment reconsidérer les rapports entre Dieu et l'humanité? Et pour le christianisme, comment repenser l'Incarnation, qui (jusqu'à présent) est censée avoir eu lieu dans notre Histoire, dans un tout petit peuple occupant une part infime de notre planète? Avec le talent pédagogique qui a fait le succès de ses autres livres, Jacques Arnould retrace l'histoire de cette problématique (car à vrai dire, elle ne date pas d'aujourd'hui, de tous temps les hommes se sont posé la question d'autres mondes habités, y compris dans la théologie médiévale). Il nous introduit ensuite dans les arcanes d'une théologie élargie aux dimensions immenses de la cosmologie actuelle, en s'appuyant sur les perspectives lancées par Teilhard de Chardin. Et cet exercice, que l'on soit croyant ou pas, nous fait nous interroger autrement sur le destin de notre humanité.


- Alibaba
L'incroyable histoire de Jack Ma, l'homme le plus riche de Chine
de Duncan Clark
Éditions François Bourin / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

À l'âge de quatorze ans, Jack Ma, amoureux de la langue anglaise, promenait les touristes étrangers dans sa ville natale de Hangzhou. La Chine sortait alors à peine de la Révolution Culturelle. Quarante ans plus tard, il est devenu milliardaire et l'un des acteurs mondiaux les plus influents de l'économie d'Internet. Alibaba, l'entreprise qu'il a créée en 1999, joue à égalité avec les géants américains comme Amazon. Ses sites de commerce en ligne attirent chaque année plus de 400 millions de clients. Il investit également dans les médias, la finance en ligne, la santé et les vignobles, notamment en France. Quels sont les ressorts secrets de cette trajectoire exceptionnelle, alors qu'il n'appartient pas à la classe des "héritiers rouges"? Comme a-t-il construit son groupe face à des concurrents redoutables et à un pouvoir chinois mal à l'aise avec le monde de l'Internet? C'est ce que retrace Duncan Clark, dans un récit passionnant, déjà traduit en seize langues, et qui raconte aussi le grand tournant de la Chine vers la société de consommation.


- Ça se bouscule au portillon
de Dominique Lesbros
Éditions Parigramme / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi faut-il se tenir à carreau? La pipelette a-t-elle un arbre généalogique? Depuis quand la midinette est-elle associée au jardin des Tuileries? Avez-vous déjà attrapé la fièvre de Bercy? Vaut-il mieux être coincé sous la porte Saint-Denis ou refoulé à Bondy? N'ayez pas l'air quai Jemmapes et, si vous n'êtes pas trop charrette, feuilletez donc ces pages. Vous y croiserez des marronniers, des tartes à la crème, des Paris-Brest, des flacons d'eau de Javel, des pastilles Valda et quelques autres. Ce savoureux florilège recueille 120 expressions et vocables apparus sur les bords de Seine, et en explique leur origine, quartier par quartier. Une plongée dans l'histoire de la capitale pour épater la galerie.


- Le crime organisé en Israël
de Serge Dumont
Éditions La Manufacture de Livre / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

Chaque semaine, on annonce des règlements de comptes: le crime organisé en Israël tue plus que l'activisme palestinien. Les organisations mafieuses israéliennes comptent parmi les plus violentes et les moins connues. Certaines se contentent d'opérer à l'intérieur de l'État hébreu et dans les pays voisins, mais d'autres se sont implantées en Europe de l'Est et de l'Ouest, dans les principales villes du continent américain, ainsi qu'en Afrique du sud, en Australie et au Japon. Au début des années 90, la mafia israélienne de New-York traitait d'égal à égal avec ses homologues russe et sicilienne. Prostitution, blanchiment d'argent, racket, drogue, trafic d'armes, recel de biens volés, contrebande des diamants... les activités de ces clans sont nombreuses. L'arrivée massive des juifs d'ex-URSS à partir de 1989 a drainé des criminels russes dans le pays, qui ont vu Israël comme un endroit idéal pour blanchir de l'argent grâce à la libre circulation des capitaux et à un système bancaire favorable. Le crime organisé russe s'est donc cherché une place dans un environnement déjà encombré par les Israéliens "de souche" et les Juifs d'Afrique du nord arrivés après l'indépendance d'Israël dans les années 1950-60. S'en est suivie une guerre de gangs qui a éliminé beaucoup de mafieux délogés par les nouveaux venus. Les Arabes ont aussi commencé à s'imposer dans leurs quartiers. Ils sont les grands pourvoyeurs de prostituées en provenance de l'Est qui étaient acheminées, avec la complicité des bédouins du Sinaï, à travers la frontière égyptienne dans des conditions d'inhumanité dramatiques. À travers et des révélations et des détails inédits, ce livre retrace l'histoire des mafieux "blancs et bleus" depuis 1948. Les sommes générées par le crime en Israël, avec ses ramifications à l'étranger, sont tellement importantes que la mafia israélienne est arrivée à corrompre des personnalités politiques. L'ancien ministre de l'Énergie Gonen Segev a ainsi été arrêté en tentant d'introduire en Israël des milliers de pilules d'ecstasy. Autant la police est efficace dans le combat contre l'activisme palestinien, autant elle semble désarmée face à un crime structuré militairement.


- Le Paris de Michel Audiard
de Philippe Lombard
Éditions Parigramme / 26 janvier 2017


Le Titre du Roman

Enfant du 14e arrondissement, voleur de bicyclettes puis livreur de journaux, Michel Audiard a truffé les films dont il a été le dialoguiste ou le réalisateur de décors familiers et de références au Paris de sa jeunesse. Des concierges assises sur le pas de leur porte, les pistards tournant sans relâche au Vél' d'Hiv', les Halles en effervescence, des mauvais garçons et des filles peu farouches, le bistrot du coin et la réplique gouailleuse que le titi de service ne manque de faire glisser sur le zinc. "Toute une époque !" soupirait Bernard Blier dans les "Tontons flingueurs".


- Ces Français qui ont collaboré avec le IIIe Reich
de Jean-Paul Lefebvre-Filleau
Éditions Du Rocher / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

La poignée de mains de Montoire, le 24 octobre 1940, entre le maréchal Philippe Pétain et le chancelier du IIIe Reich Adolf Hitler, est le symbole d'une collaboration qui s'annonce entre un pays vaincu et son vainqueur. Dans son discours aux Français du 30 octobre 1940, le chef de l'État français emploie lui-même le terme de collaboration: "J'ai rencontré, jeudi dernier, le chancelier du Reich. Cette rencontre a suscité des espoirs. Une collaboration a été envisagée entre nos deux pays. J'en ai accepté le principe. Cette collaboration doit être sincère". Par ce discours, les bases d'un rapprochement politique entre les deux pays sont bien jetées. Dès lors, certains pousseront très loin leur collaborationnisme avec les nazis, au point d'avoir du sang sur les mains. Ce livre trace le portrait des plus significatifs d'entre eux: hauts ou modestes fonctionnaires, militaires (Raoul Dagostini, Joseph Darnand, René Bousquet), responsables politiques et économiques (Jacques Doriot, Philippe Henriot dit le "Goebbels" français), artistes, écrivains, journalistes (Robert Brasillach, Ferdinand Céline, Alphonse de Châteaubriant, Lucien Rebatet), et voyous (Henri Lafont, André Francis dit "Gueule-Tordue", Maurice Solnlen) se mettent, pour beaucoup, au service de l'occupant. Un ouvrage passionnant qui s'intéresse aux individualités afin de comprendre comment ces hommes ont glissé, basculé dans la collaboration. Un travail d'enquête minutieux, s'appuyant sur de nombreux documents d'archives.


- L'école en prison, une porte de sortie
de Sylvie Paré et Cécile de Ram
Éditions Du Rocher / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les uns ont quitté l'école en primaire, d'autres après le lycée, d'autres encore sont illettrés. Incarcérés pour braquage, trafic de drogue, terrorisme, homicide ou viol. Pas évident de faire cours à un public aussi hétérogène, mais l'expérience a prouvé que rien n'est impossible. Sylvie et Cécile enseignent à la maison d'arrêt de Nanterre depuis plus de dix ans. Avec toujours la même passion, la même foi, la même énergie, mais aussi une infinie patience, une dose d'humour, une forte capacité d'adaptation. Grâce à elles, le français, les mathématiques et l'histoire ont trouvé un nouvel écho auprès de cette population carcérale. Sylvie et Cécile réussissent à transmettre à leurs élèves une image positive de l'école, à leur redonner confiance en eux, en leur capacité d'apprentissage. Certains détenus se découvrent même une plume, une sensibilité littéraire, grâce aux ateliers d'écriture, aux rencontres qu'elles organisent avec des romanciers, aux livres que Bernard Pivot leur offre, à chaque rentrée littéraire, pour agrémenter leur bibliothèque.


- La véritable histoire de la belle époque
de Dominique Kalifa
Éditions Fayard / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

La "Belle Époque", qui désigne les quinze premières années du XXe siècle, fait partie de notre héritage culturel. Mais sait-on vraiment ce que recouvre cette notion et les différents usages qu'on en a faits? Ce livre raconte quand et comment l'expression fut forgée, beaucoup plus tard qu'on ne l'a dit, et retrace les multiples visages d'une période perçue, en France et à l'étranger, comme un moment heureux, emblématique d'un certain art de vivre "à la française". Un instant privilégié d'insouciance et de joie de vivre, de froufrous et de flonflons, d'audaces esthétiques et d'innovations scientifiques. Le Moulin-Rouge voisine avec l'Exposition, Toulouse-Lautrec dialogue avec Marie Curie et la belle Otero, Fantômas inaugure l'écriture automatique. Traquant les représentations de "1900" que nous ont données les mémoires et les souvenirs, la littérature et le cinéma, l'art et l'histoire, Dominique Kalifa lève le voile sur un pan méconnu de notre contemporain, expliquant pourquoi nous avons eu besoin, depuis un siècle, d'inventer et de réinventer sans cesse ce moment pensé comme "fondateur". Car la "Belle Époque" des années 1930 n'est pas celle qui triomphe dans le cinéma des années 1950 ou celle qui s'exhibe en 1980 dans les collections de cartes postales. C'est tout l'imaginaire et la nostalgie d'un monde perdu qui se découvrent, offrant une lecture originale de ce qu'est vraiment l'histoire: une méditation sur le temps et ses interactions.


- Portables. La face cachée des ados
de Céline Cabourg / Boris Manenti
Éditions Flammarion / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Une enquête sur le rapport entretenu par les adolescents à leur téléphone portable, menée auprès de jeunes mais aussi de professeurs et de psychiatres. L'objet apparaît tantôt utile (aide scolaire, lien social, instrument d'échange et de séduction...) tantôt dangereux (harcèlement, phénomène de manque et d'addiction....). Avec des conseils pratiques pour les parents. ©Electre 2016


- Soigner ou vendre? Quel avenir pour la chaîne du médicament?
Écrit en collectif
Éditions Le Bord de l'Eau / 25 janvier 2017


Le Titre du Roman

Soigner? Vendre? En période de crise, la contradiction est réelle, et les tentations de se diriger vers une médecine régie par les impératifs du marché ne sont pas imaginaires. Les appels pour redresser les finances publiques, réduire les déficits et assainir la gestion des systèmes de santé ne tiennent pas de la démagogie mais de la régulation nécessaire, de la prospective et du devenir d'un État de plus en plus bousculé par la crise et de moins en moins "État-providence". Quel avenir pour la chaîne du médicament? Cette expression si largement utilisée, qu'on pourrait croire qu'elle exprime pour tous une réalité connue et comprise, devient un ensemble de plus en plus complexe confronté à des défis dont on mesure assez mal l'impact.


- Du couvent au bordel
de Claudine Brécourt-Villars
Éditions La Table Ronde / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le monde des prostituées et celui des gens de la pègre, qui les exploitent, possèdent un langage original d'une vulgarité propre à émoustiller les clients et à choquer les bien-pensants, mais dont la richesse ne laisse pas de surprendre. Et si le passage des mots d'argot dans le français familier, puis dans le français tout court, n'a commencé que dans les années 1870, ce vocabulaire pittoresque et truculent était toujours vivace à l'aube du XXe siècle. À côté des incontournables catins, filles de joie ou putains, les marchandes d'amour sont stigmatisées comme appartenant à une espèce mi-animale, mi-humaine: noms d'oiseaux ou de volatiles de basse-cour, chouettes, grues, cocottes, poules, de batraciens, voire de larves d'insectes. Les araignées de luxure ou de pissotière offrent la parfaite représentation du rejet que suscitent ces filles, considérées comme avilissantes. S'ajoutent à ce florilège chienne, guenon, truie, femelles réputées pour leur lascivité, ou louve qui a donné le littéraire lupanar, mais encore biche et lionne, termes appliqués aux courtisanes croqueuses de diamants et aux demi-mondaines chères à Alexandre Dumas fils. Quant aux lieux d'exercice du métier, ils sont appelés: bordel, bobinard, boxon, claque, trottoir et tutti quanti. Autant de mots et expressions du "joli monde" dont Claudine Brécourt-Villars donne le sens, l'étymologie, la datation. Elle les illustre par des citations, littéraires pour la plupart, provenant aussi parfois de chansons ou de vaudevilles. Du XVIe siècle à nos jours, en passant par le XIXe, âge d'or de la prostitution où nombre d'écrivains populaires et naturalistes se sont emparés du thème, cet ouvrage en dit long sur l'évolution de la condition des prostituées dans la société française et, inévitablement, sur celle des femmes.


- Journal d'une intolérante alimentaire
de Margot Montpezat et Louison
Éditions Les Arènes / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Comment vivre sereinement quand un acte aussi banal que se nourrir vous gâche la vie? Que le moindre petit bout de pâtisserie, de pain, de fromage vous envoie dans un monde parallèle de maux de ventre, de fatigue permanente? Margot Montpezat, comme des milliers de Français, est intolérante au gluten, aux produits laitiers et aux œufs. Depuis qu'elle les évite, sa vie a considérablement changé. Elle nous livre dans ce journal un témoignage pratique et décomplexé, et une enquête approfondie auprès des meilleurs spécialistes. Elle nous aide à mieux comprendre les mécanismes des intolérances alimentaires et à retrouver le chemin d'une vie normale.


- L'enfance des chefs de la Ve République
de Robert Schneider
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Que partagent Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande? L'ambition, bien sûr. Mais cette ambition ne s'est manifestée ni au même âge, ni de la même manière, ni pour les mêmes raisons. Remontant à leurs enfances respectives, Robert Schneider cerne la personnalité des sept présidents de la Ve République. Famille, éducation, religion, politique, culture, argent, il révèle tout ce qui les a façonnés. Alors que la France s'apprête à élire le prochain président de la Ve République, cet ouvrage enlevé et riche en anecdotes offre un regard original sur nos chefs d'État et leur perception du pouvoir.


- La guerre civile russe, 1917-1922
de Alexandre Jevakhoff
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

1917. La révolution de Février, puis le coup d’État bolchevique en octobre plongent l'ancien empire des tsars dans une tragique guerre civile. Les rouges, partisans de la révolution mondiale et d'une dictature du prolétariat aussi messianique que totalitaire; les blancs combattant d'abord et avant tout pour la défense de la patrie russe; les paysans, essentiellement préoccupés par la propriété de la terre; les Alliés et les Allemands, pour lesquels la Russie n'est qu'un théâtre de rivalités et d'intérêts: autant d'acteurs, souvent divisés dans leur propre camp, d'un chaos indicible. Dans une Russie aux distances continentales et à la nature indomptable, le conflit, cinq ans durant, désintègre l'État et la société dans une violence inouïe qui totalise environ 10 millions de victimes. Pour mieux cerner les implications profondes de cet événement dantesque, et le raconter, il fallait la connaissance intime de l'âme russe d'Alexandre Jevakhoff. Sous sa plume se lisent l'immensité et la diversité d'un champ de bataille où se déroule une guerre de mouvements, où s'impose un système terroriste, où s'affrontent des hommes que tout semble opposer. Alors que les dirigeants rouges, Lénine, Trotski, Dzerjinski, Staline, portent partout le fer et le feu de la révolution, les généraux blancs, Alekseiev, Kornilov, Denikine, Koltchak, Vranguel, découvrent les intransigeances d'une guerre civile à laquelle ils n'ont pas été préparés et qui les oblige, comme nombre d'intellectuels et d'hommes politiques, à accepter un bouleversement mental et moral. Le résultat de ce travail de longue haleine, alimenté en particulier par des archives russes, est exceptionnel: il s'agit de la première étude complète et dépassionnée de ce moment méconnu mais essentiel de l'histoire du XXe siècle.


- Le 30 février
Et autres curiosités de la mesure du temps
de Olivier Marchon
Éditions Du Seuil / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Saviez-vous qu'il a existé un 30 février 1712 en Suède? Qu'à l'inverse, aux îles Samoa, le 30 décembre 2011 a été supprimé? Qu'aux îles Diomède, dans le Pacifique, on peut "voir" demain et "regarder" hier? Que la France s'est mise à l'heure allemande en 1940, pour ne plus en changer? Que Thérèse d'Ávila est morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582? Car le temps est comme l'air qu'on respire: invisible et impalpable. Et si sa mesure obéit aujourd'hui à des règles rigoureuses qui nous semblent évidentes, elles sont loin d'être parfaites, universelles ou immuables… Dans ce recueil d'histoires courtes riches en anecdotes, Olivier Marchon nous guide dans l'histoire de la mesure du temps et de ses bizarreries, à travers une multitude de calendriers et de mesures horaires exotiques, fruits d'une science exacte au contact d'un monde qui ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   Jeu 17 Aoû - 10:37

- Le triomphe des graines
de Hanson Thor
Éditions Buchet Chastel / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vous buvez du café ou du chocolat au petit déjeuner? Des graines! Vous mangez du pain? Encore des graines! Vous portez des chemises en coton? Toujours des graines! Elles sont partout, nous fournissant nourriture, épices, énergie, fibres, médicaments... Pour quelle raison les graines connaissent-elles un tel succès? Quelles caractéristiques et quelles règles leur ont permis de transformer si fondamentalement notre planète et de devenir aussi indispensables à nos existences? La lecture de ce livre, drôle et passionnant, apporte des réponses à ces questions et à bien d'autres. Nous comprenons non seulement pourquoi les graines ont triomphé au point de proliférer dans la nature, mais également pourquoi elles ont pris des formes si diverses, des minuscules akènes de fraise aux géantes que sont les noix de coco, et sont devenues à ce point essentielles à l'homme. Raconter leur histoire, c'est nous remémorer nos liens fondamentaux avec la nature, avec les plantes, les animaux, la terre, les saisons, et avec le processus même de l'évolution.


- Les hommes de Vichy
de Jean-Paul Cointet
Éditions Perrin / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au long de quatre années, dans un pays occupé, il s'est trouvé des hommes qui ont entendu, en dépit ou à cause des circonstances, diriger ou orienter la vie du pays au nom d'une légalité et d'une légitimité nouvelles, après soixante-dix ans de république: les hommes de Vichy, dont vingt-six sont ici présentés à frais nouveaux. Personnalités plus ou moins expérimentées, vieux politiques et jeunes technocrates, le régime né de la défaite, que tous acceptent, a recruté dans des milieux très différents. Ici, des pacifistes venus de la gauche, comme Marcel Déat et Paul Marion, là des gens de droite, souvent extrême, tels que Xavier Vallat et Raphaël Alibert, des croisés de l'Europe nouvelle, comme Benoist-Méchin et Fernand de Brinon, des notables traditionalistes, Joseph Barthélemy et Lucien Romier, et encore des têtes d'œuf bardés de diplômes, tels Pierre Pucheu et Jean Bichelonne, enfin de nouveaux venus en quête d'un destin, comme Du Moulin de Labarthète et François Mitterrand. Étudier les hommes de Vichy, c'est mettre fin à la vision de ce régime comme un bloc dans l'espace et dans le temps, c'est tordre le cou à la croyance dans la cohérence d'une vie.


- Ma mère patrie
de Hanane Charrihi et Elena Brunet
Éditions De La Martinière / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Fatima Charrihi fut la première victime de l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016. Elle était musulmane, comme un tiers des personnes assassinées ce soir-là. Sa fille, Hanane, dévoile la personnalité de cette mère d’exception. Exigeante et généreuse, puisant ses valeurs de paix et de tolérance dans sa pratique de l’islam. Mais Hanane raconte aussi son chagrin dans l’omniprésence médiatique. Et la haine que sa famille a dû endurer en plein deuil. C’est avec lucidité et douceur qu’Hanane prend la plume pour contrer les amalgames. Et rendre hommage à sa mère, en réaffirmant son attachement à la France, sa patrie.


- Manifeste animaliste. Politiser la cause animale
de Corine Pelluchon
Éditions Alma / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

Soulignant ce qui est en jeu dans la violence envers les animaux, Corine Pelluchon montre que la cause animale est la cause de l'humanité. Lutter contre la maltraitance animale, c'est prendre la mesure des dysfonctionnements d'une société fondée sur l'exploitation et désirer promouvoir plus de justice. Aussi la question animale est-elle une question politique majeure. Elle nous concerne tous, quels que soient nos positions idéologiques et les conflits d'intérêts qui nous divisent. Écrit dans un style vif, ce manifeste évite la stigmatisation et dépasse les compromis qui ne satisfont personne. La stratégie proposée consiste, à court terme, à aider les personnes travaillant dans l'élevage, l'expérimentation, l'alimentation ou la mode à se reconvertir et à innover. L'objectif, à plus long terme, est de donner aux citoyens, aux représentants politiques et aux différents acteurs de l'économie les moyens d'opérer la transition vers une société juste prenant en compte les intérêts des humains et ceux des animaux.


- Mon secret
de Niki de Saint Phalle
Éditions De La Différence / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai écrit ce livre d'abord pour moi-même, pour tenter de me délivrer enfin de ce viol qui a joué un rôle si déterminant dans ma vie. Je suis une rescapée de la mort, j'avais besoin de laisser la petite fille en moi parler enfin. J'ai longtemps pensé que j'étais une exception, ce qui m'isolait encore plus; aujourd'hui j'ai pu parler à d'autres victimes d'un viol: les effets calamiteux sont tous les mêmes: désespoir, honte, humiliation, angoisse, suicide, maladie, folie... Le scandale a enfin éclaté; tous les jours des révélations jaillissent sur ce secret si jalousement gardé pendant des siècles: le viol d'une multitude d'enfants, filles ou garçons, par un père, un grand-père, un voisin, un professeur, un prêtre... Après Le secret j'ai l'intention d'écrire un autre livre adressé aux enfants, afin de leur apprendre à se protéger: parce que l'éducation qu'on leur donne les laisse sans défense contre l'adulte". Niki de Saint Phalle


- Secrets de guerre. Les dossiers oubliés de la Seconde Guerre Mondiale
de Philippe Valode et Robert Arnaut
Éditions First / 19 janvier 2017


Le Titre du Roman

La Seconde Guerre Mondiale regorge de personnages et d'événements qui échappent souvent à la grande Histoire. Ainsi, connaissez-vous le destin incroyable des quatre soeurs Mitford? Savez-vous qui est Janusz Korczak, fondateur de la "République des enfants"? Traîtres, héros, aventuriers, savants, génies, bourreaux ou victimes... tous ont vécu une aventure insoupçonnée, extraordinaire, que seule la guerre pouvait susciter. Pourquoi Churchill a-t-il sciemment sacrifié plus de 4000 hommes à Dieppe en août 1642? Comment Mussolini a-t-il réussi à s'évader du Gran Sasso? Autant de questions qui trouveront des réponses grâce à cet ouvrage, qui nous livre les destins extraordinaires d'individus pris dans la tourmente de l'Histoire.


- Le chant du signe
de Lionel Naccache
Éditions Odile Jacob / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les signes symboliques qui nous entourent ont été conçus pour éveiller en nous une signification absolument claire, univoque, indiscutable: un feu rouge, le sigle W.-C., la croix verte de la pharmacie, les petits rectangles de batterie de nos téléphones portables. Une grande partie de nos collisions avec ces signes répondent aux attentes de la signalétique: le signe nous indique avec fermeté le sens qu'il nous faut suivre, celui de la direction comme celui de la signification. Et nous nous conformons, docilement et sans même y penser, à son injonction. Parfois, pourtant, un "accident de signalisation" se produit. Nous interprétons le signe de manière erronée. Comment expliquer ces accidents dont il nous arrive à tous de faire l'expérience dans notre vie quotidienne? Que nous révèlent-ils sur la manière dont notre esprit/cerveau fonctionne, perçoit, interprète, comprend le monde qui l'entoure? Et en quoi, surtout, sont-ils de précieux révélateurs de la personne que nous sommes vraiment et de la liberté qui est, heureusement, encore à notre portée?


- Les vies de Guy Hocquenghem
de Antoine Idier
Éditions Fayard / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Militant, journaliste, théoricien et écrivain, Guy Hocquenghem (1946-1988) a été une figure majeure de la gauche radicale française. Homosexuel, il s'est pensé comme un minoritaire et n'a eu de cesse de faire vivre pensée critique et contestation des pouvoirs établis. Ce livre retrace les différentes étapes de sa trajectoire. Mais surtout, à partir de là, et à l'aide d'un très impressionnant travail d'archives et d'entretiens, il reconstitue tout un pan de l'histoire des années 1960 aux années 1980 en France: les mouvements sexuels et minoritaires, la gauche et l'extrême gauche, la presse, le champ littéraire, l'université, le surgissement du sida. Antoine Idier dépeint les mouvements politiques, intellectuels et culturels de l'après-1968, le "gauchisme" et le Front homosexuel d'action révolutionnaire, l'université de Vincennes et le journal Libération, la révolution conservatrice des années 1980. L'ouvrage aborde des problèmes qui se trouvent toujours au centre du débat: les dynamiques des mouvements sociaux, les catégories de la politique et de la sexualité, les usages de la psychanalyse et du marxisme, l'écriture contestataire, mais aussi l'histoire et la biographie. En somme, il propose une réponse à ce qui reste une énigme: que s'est-il passé en mai 1968 et dans l'après-mai? Quel héritage en tirer aujourd'hui pour réinventer nos formes de la pensée et de la politique?


- Molenbeek-Sur-Djihad
de Jean-Pierre Martin et Christophe Lamfalussy
Éditions Grasset & Fasquelle / 18 janvier 2017


Le Titre du Roman

Molenbeek. Le monde entier connaît le nom de cette commune de Belgique. Molenbeek, qui a abrité certains des assassins islamistes les plus dangereux du moment. Et cela, depuis 2001 où le commandant Massoud, le résistant afghan, a été abattu par deux hommes qui y avaient vécu. Pourquoi l'avant-garde d'un commando de l’État islamique en est-il parti, une nuit de novembre 2015, pour assassiner 130 personnes à Paris? Que se passe-t-il dans cette commune de Bruxelles? Christophe Lamfalussy et Jean-Pierre Martin se sont plongés dans Molenbeek, sa réalité actuelle et son histoire pour essayer de comprendre l'explosion d'un islam radical dans une Belgique paisible. Voici une immigration essentiellement originaire du Rif marocain, laissée trop longtemps à elle-même avant d'être finalement rattrapée par des prêcheurs envoyés par l'Arabie saoudite ou formés par des Frères Musulmans chassés de Syrie. Ils racontent comment la Belgique, dans une atmosphère de guerre froide et de contrats juteux, a laissé le roi Fayçal prendre le contrôle de l'islam belge. À Molenbeek, ils expliquent le rôle précurseur de "Malika", épouse de l'un des assassins de Massoud, et l'influence salafiste de l'imam Toujgani. Ils ont rencontré policiers, agents municipaux, professeurs qui expliquent comment ont grandi et vécu, dans une zone de laisser-aller et de non-droit, ceux qui, comme Brahim Abdeslam et Mohamed Abrini, ont pris part aux attentats. Ils racontent l'effroyable "Mère Dalton" qui a envoyé ses propres fils en Syrie. Ils dévoilent les projets fous de la cellule terroriste qui s'est intéressée aux centres de recherche nucléaire. Ils ont pu accéder aux documents confidentiels des deux commissions P et R qui ont analysé les manquements des services belges de police et de renseignement. Ils sont allés au cœur decette fabrique de djihadistes, fanatisés sur internet et en Syrie,  qui ont fini par meurtrir la capitale belge elle-même, lors des attentats du 22 mars 2016. Des assassins rayonnent désormais en Europe, enfants du fanatisme, du gangstérisme et de l'inconséquence de certains dirigeants.


- Chômage monstre
de Antoine Mouton
Éditions La Contre Allée / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pendant que les corps travaillent, les esprits et les idées chôment. Chômage monstre questionne la difficulté de quitter un travail, de s' arracher à ce qui nous retient. Puis de celle, ensuite, d' habiter un corps qu' on a longtemps prêté à un emploi. Que retrouve-t-on dans un corps et une langue qu' on a trop longtemps désertés? Dans une forme nécessairement libre, Antoine Mouton pointe la place normative que prend le travail dans nos vies.


- Pasquale Paoli et la fille de l'aube
de Marie-Paule Dolovici
Éditions Le Bord de l'Eau / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

La Corse du XVIIIe siècle: une île en proie aux révolutions et en lutte contre la République de Gênes, maîtresse de l'île. Au mitan du siècle, un homme émerge: Pasquale Paoli, fils de Hyacinthe, illustre combattant du peuple corse. Confiant en son avenir, le jeune soldat revient en Corse, rentrant d'un exil forcé passé à Naples aux côtés de son père. Il y a fait de brillantes études, lu les philosophes des Lumières, et sait que la démocratie est un combat qu'il choisit de mener sur la terre de ses ancêtres. Sur le chemin du pouvoir, Paoli va rencontrer Anna, jeune femme volontaire, pleine de feu et de passion. Habillée en homme, quittant une vie de misère et de peine, elle décide de se mêler à la troupe paoliste. Face à l'Europe, Paoli concrétise le rêve d'une île maîtresse de son destin. Mais sur la terre corse, il devra choisir entre pouvoir et amours. L'histoire de Corse n'a pu s'écrire sans passion. Le roman historique de la révolution corse et des amours secrètes du Père de la Nation corse Pasquale Paoli Cette fresque historique (en 3 volumes) restitue une vie à un homme, Pasquale Paoli, devenu un mythe, une sorte de statue au marbre poli, à laquelle le roman donne chair, et le rend accessible à travers une histoire d'amour, unique et tragique.


- Pourquoi les tirs au but devraient être tirés avant la prolongation
de Pierre Rondeau
Éditions Le Bord de l'Eau / 17 janvier 2017


Le Titre du Roman

Pourquoi l'Angleterre ne gagne aucune de ses séances de tirs au but? Et pourquoi l'Allemagne semble-t-elle si forte dans cet exercice? N'y a-t-il pas des équipes plus avantagées que d'autres? Comment se fait-il que le monde entier s'arrête précisément lors de ce jeu alors que tout le spectacle footballistique s'est déroulé pendant les 120 minutes précédentes? Qu'est-ce qui donne autant de charme et de suspense aux tirs au but ? Pourquoi sont-ils autant médiatisés, autant regardés, autant racontés? D'importantes recherches en économie, en psychologie, en histoire ou en physique se sont intéressées à cet événement majeur du football et ont tenté d'apporter des réponses innovantes. Ce livre cherche précisément à les regrouper et à les résumer afin de permettre au grand public de comprendre et de toucher l'essence même de ce jeu. À partir de chapitres courts, sur l'histoire des penaltys et des tirs au but et sur des études réalisées dans diverses disciplines, avec l'aide d'une importante bibliographie et de nombreuses anecdotes, cet ouvrage vise à éclairer pour le plus grand nombre, des néophytes du ballon rond aux spécialistes, les spécificités de ce moment si spectaculaire.


- Churchill et la France
de Christian Destremau
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Français, c'est moi, Churchill, qui vous parle". Le lundi 21 octobre 1940, les auditeurs français de la BBC entendent pour la première fois la voix du Premier ministre qui s'adresse directement à eux, et, au surplus, dans leur langue. En revanche, ce n'est pas la première fois qu'ils entendent le nom du plus célèbre Anglais du XXe siècle. La relation entre Churchill et la France ne se résume pas aux séjours de Winston dans les luxueuses villas de la Côte d'Azur ou aux liens établis avec de Gaulle. Très tôt, en effet, Churchill a baigné dans l'histoire de France et a été initié à la langue française. C'est ensuite par ses activités politiques et militaires qu'il ne cessera d'entretenir une relation privilégiée avec la France, plus qu'avec les Français, qu'il connaît en réalité bien mal. Car la France de Churchill, c'est une histoire pleine de bruits et de fureur, c'est Jeanne d'Arc, Napoléon, c'est la solidité du poilu et la Première Guerre mondiale, c'est Clemenceau et la force de la volonté et du verbe. Parfois admiratif du génie français, parfois exaspéré par les "frogs", "Les Français sont vraiment une nation méprisable", dit-il au moment de l'affaire Dreyfus, l'hexagone aura toujours une place particulière dans la vie et l'imaginaire du Britannique. Et si, déclare-t-il un jour, "le Tout-Puissant dans son infinie sagesse, n'a pas jugé bon de créer les Français à l'image des Anglais", il sait bien que, sans cette France turbulente et imprévisible, il n'aurait sans doute pas connu un tel destin.


- Comme sur des roulettes
de Abdelli Adda
Éditions Michel Lafon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"J'ai appris à nager avant même de savoir marcher. Je ne sais toujours pas marcher, d'ailleurs". Depuis toujours, Adda Abdelli a choisi l'humour. En toute circonstance, pour rire de n'importe quelle situation et, surtout, de son handicap avec lequel il vit depuis l'âge de un an. Au fil de tranches de vie, l'auteur nous livre ici un témoignage authentique, drôle et émouvant sur le handicap. Il retrace son parcours sans tabou, bien déterminé à ne pas se prendre au sérieux, la vie s'en charge.


- Dans la Google du loup
de Christine Kerdellant
Éditions Plon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Google se prend pour Dieu: il veut "augmenter" l'homme et tuer la mort… pour les plus riches. Les autres deviendront les "chimpanzés du futur". Google considère la vie privée comme une anomalie et la surveillance comme un désagrément inévitable. Google milite pour la viande sans viande et la voiture sans conducteur. Google, champion des paradis fiscaux, exerce un pouvoir totalitaire: celui de faire vivre ou mourir les sites internet qui le concurrencent. Google est le leader de l'intelligence artificielle, qui pourra décréter un jour que l'homme est inutile. De l'implant rétinien à la puce dans le cerveau, des médicaments bio-électroniques aux manipulations de l'ADN, de l'exploitation des données personnelles à la fin de la vie privée puis la disparition de l'homo sapiens. Google-Alphabet prépare sa mutation de l'univers. Qui l'arrêtera?


- Histoire mondiale de la France
de Patrick Boucheron
Éditions Du Seuil / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Ce ne serait pas trop de l'histoire du monde pour expliquer la France" Jules Michelet, Introduction à l'histoire universelle (1831)
Voici une histoire de France, de toute la France, en très longue durée qui mène de la grotte Chauvet aux événements de 2015. Une histoire qui ne s'embarrasse pas plus de la question des origines que de celle de l'identité, mais prend au large le destin d'un pays qui n'existe pas séparément du monde, même si parfois il prétend l'incarner tout entier. Une histoire qui n'abandonne pas pour autant la chronologie ni le plaisir du récit, puisque c'est par dates qu'elle s'organise et que chaque date est traitée comme une petite intrigue. Réconciliant démarche critique et narration entraînante, l'ouvrage réunit, sous la direction de Patrick Boucheron, un collectif d'historiennes et d'historiens, tous attachés à rendre accessible un discours engagé et savant. Son enjeu est clair: il s'agit de prendre la mesure d'une histoire mondiale de la France, c'est-à-dire de raconter la même histoire, nul contre-récit ici, qui revisite tous les lieux de mémoire du récit national, mais pour la déplacer, la dépayser et l'élargir. En un mot: la rendre simplement plus intéressante. Ce livre est joyeusement polyphonique. Espérons qu'un peu de cette joie saura faire front aux passions tristes du moment.


- Homo Artificialis. Plaidoyer pour un humanisme numérique
de Guy Vallancien
Éditions Michalon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Réparer l'homme, oui; l'augmenter, pour quoi faire? Si, en matière de connaissance, il est "interdit d'interdire", en matière de manipulation, il peut s'avérer nécessaire de refuser certaines retombées des découvertes issues de nos laboratoires et de nos observations. Pour Guy Vallancien, le transhumanisme éclairé s'appuiera sur cinq piliers indissociables: partager les informations afin de décider dans une conscience accrue des enjeux qui concernent notre avenir commun; participer activement et sans état d'âme au développement de l'intelligence artificielle et à la construction des robots, à la condition qu'Homo Artificialis soit seulement adapté à nos besoins; soulager et réparer celles et ceux qui subissent maladies, traumatismes physiques, psychiques et sociaux innombrables; refuser catégoriquement les dérives qui tendraient à augmenter l'homme au seul bénéfice d'un surcroît de puissance et de longévité; et, enfin, promouvoir l'éducation nécessaire pour être en capacité de décider au-delà des seules opinions fluctuantes et irrationnelles. Guy Vallancien mène une réflexion éthique et philosophique sur les dérives de la robotique médicale, et signe un essai érudit qui plaide pour un nouvel humanisme articulé autour de "l'objet numérique à l'intelligence supérieure" que sera Homo Artificialis.


- Le calice des secrets
de Bernard Duvert
Éditions De La Différence / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Il fallait quelqu'un qui soit écrivain et qui connaisse l'Église de l'intérieur comme Bernard Duvert pour aborder le sujet si sensible, voire tabou, de la pédophilie dans l'Église. Il s'agit ici d'un roman, mais d'un roman qui, comme la littérature en a le privilège, nous parle vrai des scandales que font et défont les médias. Dans un petit village du Périgord, l'abbé Fleury apprend la mise en accusation de l'abbé Loisel pour crime de pédophilie. Appelé en urgence par son évêque, il comprend qu'il risque d'être lui aussi mis en examen sur dénonciation de l'un ou l'autre des enfants qu'il a aimés et qui, devenus adultes, revivent leur liaison comme un péché mortel. Ne s'est-il pas confessé auprès du même évêque, à l'époque simple abbé et aujourd'hui cardinal? Maître Berthier, un avocat spécialiste des questions ecclésiastiques, se fait un devoir dans sa défense de l'abbé Loisel de démontrer que l'amour des enfants et des jeunes hommes s'inscrit en filigrane dans des textes réservés aux confesseurs, tenus secrets afin d'éviter tout scandale. Tout en dénonçant les méthodes, ce sont de vrais cours de luxure sous le couvert d'une théologie morale, révélés dans un codex du pape Sixte IV (1414-1484), le Theologicum Sexum, qu'il obtient de consulter à la Bibliothèque Vaticane. Il y découvre un argument de taille pour la défense de l'abbé Loisel: pour les prêtres, la merveille semblable à Dieu est le jeune homme pré-pubère à la fois homme et femme comme Adam avant le péché, avant que celui-ci, ange déchu, n'ait forniqué avec Ève, la femme fautive éternelle. Il développe une plaidoirie selon laquelle l'abbé Loisel est au même titre que celui qui, dix ans après les faits, l'accuse, une victime de la doctrine misogyne de l'Église, de surcroît lâchée par sa hiérarchie, le cardinal. Tout en décrivant la vie de ces villages où le curé est un notable au même titre que le médecin ou le notaire, l'abbé Bernard Duvert révèle les raisons cachées derrière ces accusations qui brisent des existences: un conflit toujours actuel entre traditionalistes et réformistes qui n'est autre qu'un refus d'une sexualité librement assumée et consentie, c'est-à-dire de la vie.


- Mieux vaut guérir que prédire
L'avenir des êtres vivants est prévisible
de Didier Raoult
Éditions Michel Lafon / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

À l'heure où l'information est malmenée plus que jamais, où des opinions plus ou moins fantaisistes s'affrontent dans des débats contradictoires qui achèvent d'égarer le public, un regard scientifique ne peut que nous éclairer. C'est pourquoi le Pr Raoult a regroupé dans cet ouvrage un certain nombre de ses rubriques. Son objectif: donner aux lecteurs des informations dûment contrôlées sur la santé en général, l'état de la médecine et de la recherche, et faire le point sur les grandes peurs entretenues concernant aussi bien les épidémies que les drames écologiques ou sociétaux. Vous trouverez dans cet ouvrage des mises au point édifiantes sur:
- Les craintes propagées à tort sur certaines bactéries prétendument résistantes ou sur divers virus, et en revanche les vrais problèmes négligés (retour du paludisme, recrudescence du sida, obésité...).
- L'état de la recherche, les grands espoirs (cancer par exemple), les nombreux remèdes à notre portée.
- Les faux cadeaux de la grande distribution qui mettent en péril notre alimentation.
- Les réformes urgentes que réclame l'hôpital public.
- Une mise en garde sur la hantise du terrorisme.
- Les dangers d'un racisme-réaction et les attitudes à éviter pour réussir un "vivre ensemble" inévitable. Sans compter une défiance persistante à l'égard des homosexuels et une lutte insidieuse contre les femmes appelées à prendre le pouvoir.
Un livre lucide mais mesuré, qui au final propage un optimisme raisonnable et apaise le stress ambiant, la peur étant assurément la plus grande maladie du siècle.


- Pop corner. La grande histoire de la pop culture 1920-2020
de Hubert Artus
Éditions Don Quichotte / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

De Londres à Manchester, Tokyo, Kingston, Berlin, Paris, New York et la Californie, la pop, plus qu'un phénomène musical, a fédéré les hommes et les femmes de tous âges autour de Superman, Anakin Skywalker, Batman, Hulk et autres (super)héros; autour d'artistes comme les Beatles, Andy Warhol, Michael Jackson, Quentin Tarantino, Rihanna; ou encore d'accessoires de mode (le polo Fred Perry, la Doc Martens). Si elle a véritablement explosé avec l'arrivée de la télévision et du cinéma dans les années 1950 et 1960, elle a infusé durant l'entre-deux-guerres. Et, en un siècle, elle s'est immiscée dans tous les pans de notre société, provoquant ou épousant des causes sociales et politiques (droits civiques, pacifisme, décolonisation, féminisme, antiracisme). Inhérente à l'entertainment et à l'underground, au marketing et à la subversion, la pop culture est une boule à facettes. Un monde d'agités.


- Qui a peur de l'imitation ?
de Maxime Decout
Éditions De Minuit / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

De Montaigne à Perec en passant par La Fontaine, Voltaire ou Stendhal, les plus grands écrivains de notre littérature ont imité d'autres œuvres. Ils ont utilisé, parfois sans le dire, parfois sans en avoir conscience, l'œuvre des autres pour écrire la leur. Car personne n'écrit à partir de rien. Personne ne prend la plume sans avoir à ses côtés un bagage plus ou moins chargé de livres. Une bibliothèque intérieure, parfois partiellement oubliée, parfois bien présente à l'esprit, parfois directement présente à portée de main, ce qui donne la tentation de l'ouvrir. L'imitation est l'un des phénomènes les plus naturels de la création littéraire. Et malgré cela, les écrivains ont souvent ressenti une gêne, une peur diffuse ou une terreur violente à se sentir ainsi dépossédés de leurs propres mots. Écrire sous influence, tremper sa plume dans l'encrier du voisin: de tels gestes menacent les rêves de singularité absolue et d'originalité qui président à notre manière d'évaluer les œuvres. Comment les écrivains ont-ils réagi à cette peur? Essayer de répondre à cette question amène à se pencher sur les différents paradoxes que les auteurs ont développés pour résoudre l'antagonisme qui oppose l'imitation et l'invention. Ils ont cherché à nous prouver qu'on pouvait guérir l'imitation par l'imitation, penser une imitation sans modèle ou devenir inimitable en imitant. La peur de l'imitation conduit ainsi à sonder les mystères de la création, à s'interroger sur les notions d'originalité et d'identité, à percevoir l'aspect collectif, pluriel, de toute écriture, sans céder aux illusions du génie et de l'inédit. Plus largement, l'angoisse de l'imitation renvoie à la question fondamentale de la littérature, celle qui se pose aux auteurs, aux éditeurs et aux lecteurs: qu'est-ce qui est spécifique dans mon œuvre? qu'a-t-elle à dire en propre sur le monde, sur Moi et les autres? qu'apporte-t-elle en regard d'une histoire littéraire déjà copieuse et où tout pourrait déjà avoir été dit?


- Russie, réformes et dictatures
de Andreï Kozovoï
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vladimir Poutine est-il l'homme d'État qui redonnera à la Russie son statut de grande puissance ou n'est-il qu'un dictateur qui rêve d'empire? La crise économique actuelle pourrait-elle plonger le pays dans un nouveau cycle de violences, un siècle après la révolution de 1917? Doit-on voir dans la Russie notre alliée naturelle contre le terrorisme, au risque d'oublier que sa législation a rétabli le délit de blasphème? Pour tenter de répondre à ces questions, et bien d'autres, l'auteur entame son récit en mars 1953, alors que Staline est à l'agonie et l'Union soviétique à la croisée des chemins. De Khrouchtchev à Poutine, tous ses successeurs seront des réformateurs qui sentiront sur leur nuque le souffle glacé du Commandeur. Une histoire enrichie de nombreux textes et documents inédits traduits du russe par l'auteur.


- Tourisme, la France n°1 mondial
de Durrieu Michel
Éditions Cherche Midi / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

En 1950, 25 millions de touristes voyageaient dans le monde. Aujourd'hui, ils sont 1 milliard, et en 2030, on en comptera plus de 2 milliards. Après deux ans d'une aventure extraordinaire, vécue notamment aux côtés de Laurent Fabius, Michel Durrieu dresse l'état des lieux du tourisme en France et présente le plan de bataille mené par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international. Le lancement du train à grande vitesse CDG Express, l'organisation du dîner planétaire "Goût de France/Good France", l'ouverture dominicale des commerces en zone touristique, la nouvelle stratégie de l'opérateur Atout France, la mise en ligne du portail france.fr, l'évolution du rôle de la France dans l'Organisation mondiale du tourisme, le développement du marché chinois, la création du fonds d'investissement tourisme et la mise en place d'une filière de formation d'excellence pour améliorer l'accueil des touristes étrangers sont les principaux leviers qui permettront de construire durablement le tourisme du XXIe siècle en France.


- Tout sur Mein Kampf
de Claude Quetel
Éditions Perrin / 12 janvier 2017


Le Titre du Roman

Mein Kampf appartient au cercle noir des ouvrages sulfureux dont tout le monde parle, sans jamais, ou presque, les avoir lus. Alors qu'il vient d'entrer dans le domaine public et que sa parution suscite de vives polémiques, Claude Quétel pose dix questions cardinales sur la genèse et le contenu du livre, son impact réel sur l'Allemagne du IIIe Reich, son accueil ailleurs dans le monde, notamment dans la France des années 1930, ses conséquences sur le déroulement de la Seconde Guerre mondiale. Tout sur "Mein Kampf" raconte aussi l'étonnant et inquiétant succès d'une telle œuvre jusqu'à nos jours. Avec rigueur, vigueur et pédagogie, l'auteur mène l'enquête, usant du style limpide qui a fait son succès et contribué à l'imposer comme l'un des meilleurs spécialistes de la période. Il propose le livre indispensable pour comprendre et connaître le bréviaire du nazisme.


- Décadence
de Michel Onfray
Éditions Flammarion / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

"Chacun connaît les pyramides égyptiennes, les temples grecs, le forum romain et convient que ces traces de civilisations mortes prouvent que les civilisations meurent, donc qu'elles sont mortelles. Notre civilisation judéo-chrétienne vieille de deux mille ans n'échappe pas à cette loi. Du concept de Jésus, annoncé dans l'Ancien Testament et progressivement nourri d'images par des siècles d'art chrétien, à Ben Laden qui déclare la guerre à mort à notre Occident épuisé, c'est la fresque épique de notre civilisation que je propose ici. On y trouve: des moines fous du désert, des empereurs chrétiens sanguinaires, des musulmans construisant leur "paradis à l'ombre des épées", de grands inquisiteurs, des sorcières chevauchant des balais, des procès d'animaux, des Indiens à plumes avec Montaigne dans les rues de Bordeaux, la résurrection de Lucrèce, un curé athée qui annonce la mort de Dieu, une révolution jacobine qui tue deux rois, des dictatures de gauche puis de droite, des camps de la mort bruns et rouges, un artiste qui vend ses excréments, un écrivain condamné à mort pour avoir écrit un roman, deux jeunes garçons qui se réclament de l'islam et égorgent un prêtre en plein office, sans parler de mille autres choses. Ce livre n'est ni optimiste ni pessimiste, mais tragique car, à cette heure, il ne s'agit plus de rire ou de pleurer, mais de comprendre". Michel Onfray    


- Discours de réception à l'Académie Française
de Marc Lambron
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Ce volume reprend le discours de réception à l'Académie française de Marc Lambron, prononcé le 14 avril 2016, suivi de la réponse de Monsieur Erik Orsenna. Comme le veut la tradition, ces deux textes sont suivis du discours de remise de l'épée, prononcé par Jean d'Ormesson.


- Les grands hommes et leur mère
de Sabine Melchior-Bonnet
Éditions Odile Jacob / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Le destin historique d'un grand homme se dessine-t-il dès l'enfance? Sabine Melchior-Bonnet montre dans ce livre que derrière tout héros, qu'il soit grandiose ou maudit, il y a une mère. C'est dans les relations entre mère et fils que se joue aussi l'Histoire. Que seraient en effet Néron, François Ier, Louis XIII, Louis XIV, Napoléon, mais aussi Churchill, Staline, Hitler, sans leur mère? C'est à la restitution de ces biographies historiques sous l'angle inédit des relations entre mère et fils que s'attache ici l'auteur. Et c'est à résoudre le mystère de ces destins uniques que nous sommes ici conviés, dans une série de portraits d'Histoire déroutants et inattendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Elisabeth
Admin
avatar


MessageSujet: Nouveautés 2017   Jeu 17 Aoû - 10:29

- Les hommes révoltés
de Emmanuel Jousse
Éditions Fayard / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Qu'est-ce que le réformisme? Omniprésent dans le débat politique, le mot clive les gauches françaises en signifiant la trahison de l'idéal. L'opposition binaire entre réforme et révolution est cependant le fruit de controverses oubliées, qui pèsent lourdement sur les débats contemporains. Pour le comprendre, il faut remonter à Commune. Après 1871, le socialisme se définit comme un univers intellectuel autonome dans lequel émerge le réformisme. Pour celui-ci, la révolution ne se gagne ni sur une barricade, ni par un parti de classe. La réforme consiste à planter une graine de socialisme qui fera imploser le capitalisme. Trois décennies durant, cette tradition, souple et mouvante, traverse l'histoire du socialisme et de la République. Des figures sortent de l'ombre, de Brousse à Malon, de Jaurès à Millerand, jusqu'à Albert Thomas. Ce livre démontre la forte cohérence d'une tradition ancienne, originale, occultée depuis la Grande Guerre et la révolution d'Octobre. En revenant aux origines du socialisme français, Emmanuel Jousse donne des clés pour comprendre des enjeux contemporains essentiels pour la gauche française, en ces temps de profonds questionnements sur son identité et son rapport aux réformes.


- Les petites personnes. En défense des animaux et autres écrits
de Anna Maria Ortese
Éditions Actes Sud / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Trente-six textes en grande partie inédits, pour dire la cruauté du XXe siècle, sa culture de l'arrogance face à la nature, et la cruauté de l'homme envers les petites personnes que sont les animaux.


- Les sommets du monde
de Pierre Mari
Éditions Fayard / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

À Alger, en 1961, tout prenait le goût étrange des dernières fois. Dernières promenades sur les hauteurs de la ville, entre ciel et mer, dernières conversations animées dans la chaleur d'un appartement exigu, derniers tourments amoureux baladés entre les murs blancs des ruelles. Rien n'était décidé, rien n'était officiel, et pourtant tout le monde le savait: tôt ou tard il faudrait partir. Du célèbre discours de Mostaganem au blocus de Bab El Oued, une poignée d'amis vit les dernières heures de l'Algérie française. Acharnés pour certains, fatalistes pour d'autres, ils encaissent vaille que vaille les coups de l'histoire, se sachant trop petits, trop humbles pour en infléchir le cours. Et qu'il se transforme en haine, en colère ou en nostalgie, c'est le désarroi qui les soude: celui de se sentir inexorablement relégués au rang d'encombrants, d'incarner ce que l'avenir jugera bientôt dépassé.


- Mon corps, ma prison
de Richard Marsh
Éditions City / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un matin, Richard s'éveille avec la sensation que quelque chose ne va pas. Quelques minutes plus tard, il est victime d'un grave accident vasculaire qui le paralyse entièrement. Au point que les médecins le croient en état de mort cérébrale. Pourtant, Richard est parfaitement conscient. Il entend et comprend tout ce qui se passe autour de lui, mais il est incapable de communiquer: il est atteint de locked-in syndrom ou syndrome d'enfermement. Pour qu'on ne le débranche pas, il va devoir prouver qu'il est encore vivant. Une course contre la montre s'engage, jusqu'à ce que les médecins comprennent que Richard est bien conscient. Mais ce n'est que le début d'un long combat. Il va devoir réapprendre à vivre. Réapprendre des choses aussi simples que respirer, s'alimenter, communiquer.


- Sélection officielle
de Thierry Frémaux
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un événement: jamais, dans l'histoire du Festival de Cannes, qui soufflera l'année prochaine ses 70 bougies, l'homme qui préside à la Sélection officielle n'avait ainsi tenu son Journal sur un an en vue d'une publication. De la clôture de Cannes 2015 à celle de Cannes 2016, Thierry Frémaux se montre dans toute la "vérité de sa nature", celle d'un homme qui aime aimer, dans toute la diversité de ses passions. Sur Cannes d'abord, on vit tout de l'intérieur, au jour le jour: les équipes, le fonctionnement interne, la nomination du jury, le choix de l'affiche, les relations avec des responsables politiques, les chaînes de télévision partenaires, les critiques et les médias, mais surtout avec les artistes dans le monde entier (scénaristes, réalisateurs, acteurs), les producteurs, les agents, les festivals concurrents à l'étranger, jusqu'à l'élection, à partir de 1 800 films visionnés, de ceux qui feront la "Sélection officielle". Idem pour le Festival Lumière de Lyon, aux destinées duquel préside le même homme, qui nourrit pour sa ville de cœur et de refuge une passion communicative. Mais au delà des cinéphiles qui trouveront là un des plus grand livres d'hommage au septième art et à la communauté de ceux qui vivent dans son culte (les portraits qui émaillent le texte sont étincelants), ce qui emportera les lecteurs de ce Journal, c'est à la fois l'extraordinaire variété des curiosités et la puissance d'un style, qui font de ce texte une vraie œuvre littéraire de mémorialiste. Cyclisme et judo où il excelle; football, littérature, musique rock (ah, ce culte de Springsteen, le "Boss"), photographie, gastronomie et œnologie qui le passionnent; amitiés qu'il cultive; famille et jardins secrets qu'il ménage: cet homme fait partie de ces rares individus auxquels un don d'ubiquité permet de tout faire, tout le temps, en tous lieux, comme si les jours et les nuits leur octroyaient plus d'heures qu'au commun des mortels. On comprend mieux, en lisant cette Sélection officielle, qu'il n'est de passion du cinéma que nourrie par toutes les autres, et que le septième art n'est peut-être apprécié à son meilleur niveau que par ceux qui ont été nourris par les six premiers.


- Serial Krimes
de Stéphane Bourgoin
Éditions Grasset & Fasquelle / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

"À chaque jour son crime. Ils nous parlent, nous touchent, nous troublent, nous révèlent. J'ai voulu rassembler, sous la forme d'un almanach, ce que je sais, ce que j'ai découvert de 314 tueurs en séries, 193 autres types d'assassins et de plus de 5 700 meurtres. Serial Krimes? Des articles de fond sur des tueurs en série français comme Landru ou Claude Lastennet, une évocation de crimes célèbres qui ont défrayé la chronique à Hollywood, l'histoire de criminels sexuels  tels que Léger, Menesclou ou Soleilland, ou encore des enquêtes réalisées par des voyants. Vous lirez des reportages tirés de la presse de l'époque et le récit de certaines pratiques judiciaires oubliées. La réalité dépasse souvent la fiction, ce qui n'a pas empêché de nombreux auteurs ou scénaristes de s'inspirer des meurtres atroces que vous vous apprêtez à découvrir".


- Triple assassinat au 147 rue Lafayette
de Laure Marchand
Éditions Actes Sud / 11 janvier 2017


Le Titre du Roman

Dans le 10e arrondissement de Paris, derrière la lourde porte du 147 rue La Fayette, se trouve un crime impuni, protégé par la raison d'État. Le 9 janvier 2013, trois femmes kurdes ont été tuées au premier étage de l'immeuble, dans un petit appartement. Elles ont été exécutées de plusieurs balles dans la tête. Sakine Cansiz était une des fondatrices de la guérilla kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et avait créé la branche des femmes de l'organisation; Fidan Dogan était en charge du lobbying du mouvement en France et Leyla Saylemez était une jeune militante. Depuis trois ans, les éléments à charge contre les services secrets turcs, suspectés d'avoir commandité leur exécution, se sont accumulés sur le bureau de la juge d'instruction qui a bouclé son enquête. Mais un seul accusé, Ömer Güney, sera jugé lors du procès en assises qui s'ouvrira à Paris en décembre 2016. Malgré des faits accablants, les autorités politiques françaises ne réclament aucun compte à la Turquie. Alors que le courage des combattantes kurdes du PKK contre l'État islamique en Irak et en Syrie est salué dans le monde entier, la mort de leurs camarades en plein Paris est recouverte d'un linceul de silence. Car les autorités françaises ont choisi de renforcer leur alliance stratégique avec Ankara. Faisant fi de leurs engagements à lutter contre le terrorisme. L'instruction a conclu que Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez avaient été victimes d'un "acte terroriste". Sur le sol français, cyniquement, les victimes du terrorisme n'ont donc, à l'évidence, pas toute la même valeur.  Pendant plusieurs mois, j'ai enquêté dans plusieurs pays et j'ai eu accès à des sources turques et françaises inédites qui m'ont permis d'établir des liens entre le suspect numéro 1 et le MIT, les services secrets turcs.


- Cerveau & méditation
Dialogue entre le bouddhisme et les neurosciences
de Matthieu Ricard et Wolf Singer
Éditions Allary / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Moine bouddhiste depuis quarante ans, Matthieu Ricard est l'un des méditants les plus chevronnés, régulièrement sollicité par les universités du monde entier pour se prêter à des expériences sur le cerveau. Neurobiologiste, directeur émérite du Max Planck Institute for Brain Research, Wolf Singer est l'un des plus grands spécialistes mondiaux du cerveau. Pendant huit ans, ils ont partagé leurs savoirs et se sont interrogés ensemble sur le fonctionnement de l'esprit. La méditation modifie-t-elle les circuits neuronaux? Comment se forment les émotions? Quels sont les différents états modifiés de la conscience? Qu'est-ce que le "moi"? Le libre arbitre existe-t-il? Que peut-on dire de la nature de la conscience? Chaque fois, Matthieu Ricard et Wolf Singer confrontent deux traditions de pensée. L'une, la philosophie bouddhiste, est une connaissance à la première personne, résultat des pratiques millénaires des moines tibétains. L'autre, les neurosciences, est une connaissance à la troisième personne, issue d'expérimentations en laboratoire. Les deux approches sont radicalement différentes, mais elles aboutissent souvent aux mêmes conclusions. Pour développer une véritable science de l'esprit, leur rapprochement, esquissé depuis quelques années, est indispensable. C'est ce que propose cet ouvrage: un dialogue approfondi entre les sciences contemplatives et les sciences modernes, pour percer les mystères de l'esprit humain.


- Gun baby gun. Voyage de tous les dangers au pays des armes à feu
de Iain Overton
Éditions Belfond / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Un document choc qui se lit d'une traite sur un sujet d'une dramatique actualité après deux années marquées notamment par l'attaque contre Charlie Hebdo, les attentats du 13 novembre 2015 et celui de Nice. À chaque minute, quelque part dans le monde, quelqu'un se fait tirer dessus. Il y a plus d'un milliard d'armes en circulation sur la planète. Chaque année, douze milliards de balles sont produites, soit presque deux balles par être humain, et on compte environ cinq cent mille décès par balle. Et dans certains endroits sur terre, il est plus facile de se procurer une arme qu'un verre d'eau potable. Pour mieux comprendre cette effarante prolifération, Iain Overton, grand reporter souvent primé, embarque dans un voyage de tous les dangers qui va le mener dans vingt-cinq pays, de l'Afrique du Sud à l'Islande, du Salvador au Cambodge, à la rencontre de soldats, de policiers, de victimes, de médecins, mais aussi de terrifiants chefs de gangs ou des starlettes du porno qui manient les AK47 dans les films X.


- Le marché halal ou l'invention d'une tradition
de Florence Bergeaud-Blackler
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Du simple rituel d'abattage au tourisme halal, en passant par les aliments, les médicaments et la mode, le marché halal s'étend sur tous les continents. La liberté d'interprétation des textes dont bénéficiaient les autorités religieuses traditionnelles a été peu à peu remplacée par un espace normatif où le fidèle n'aurait le choix que de chercher le halal et d'éviter ce qui ne l'est pas. Et la surveillance qui s'exerce sur les produits charia-compatibles par le biais d'intermédiaires mi-marchands mi-religieux s'applique désormais aussi aux conduites de leurs acheteurs. Qu'est-ce qui a rendu possible un tel élargissement du "système halal", faisant de tout fidèle musulman un consommateur, et de l'Umma une puissance économique? Du cœur des abattoirs jusqu'aux comités normatifs où se décident nos politiques économiques, ce livre brillant et passionnant raconte la rencontre improbable entre deux utopies de la fin du XXe siècle, le fondamentalisme islamique et le néolibéralisme. Montrant que la récente invention du marché halal n'aurait pas été possible si les intérêts marchands n'étaient pas passés avant la neutralité de l'État et la liberté religieuse, il décrypte également les enjeux des controverses qui divisent la société française: l'abattage rituel et le bien-être animal, les repas halal dans les institutions publiques ou les entreprises.


- Les parias de la République
de Maxime Tandonnet
Éditions Perrin / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Bien avant DSK et Cahuzac, les politiques défrayaient la chronique. Que ce soit Albert de Broglie, Joseph Caillaux, Alexandre Millerand, André Tardieu, Jules Moch, Georges Bidault, Michel Poniatowski ou encore Edith Cresson, tous ont déchaîné les passions, tutoyé les sommets, avant de subir les affres de la chute. Ces personnalités ont pourtant servi au plus haut niveau de l'Etat et ont joué un rôle parfois décisif dans l'histoire de notre pays, avant d'être tour à tour trahies, abandonnées et diabolisées, à l'exemple de Jules Moch. Ce socialiste féru d'ordre, plusieurs fois ministre sous la IVe République, a compté parmi les quatre-vingts parlementaires qui refusèrent les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, a pris une part active à la reconstruction et au refus du stalinisme, avant de sombrer en raison de sa gestion musclée des grèves de 1948. Intelligence, esprit visionnaire, force de caractère et sens du bien commun font souvent de ces incompris, bannis de l'Histoire, des personnages hors normes. Sans chercher à les réhabiliter, Maxime Tandonnet en dresse des portraits dont la force est de mêler vie intime et convictions publiques. Il mène également, à travers ces huit maudits, une réflexion sur le monde politique et s'interroge sur la notion d'homme d'État.


- Punir. Une passion contemporaine
de Didier Fassin
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

Au cours des dernières décennies, la plupart des sociétés se sont faites plus répressives, leurs lois plus sévères, leurs juges plus inflexibles, et ceci sans lien direct avec l'évolution de la délinquance et de la criminalité. Dans ce livre, qui met en œuvre une approche à la fois généalogique et ethnographique, Didier Fassin s'efforce de saisir les enjeux de ce moment punitif en repartant des fondements mêmes du châtiment. Qu'est-ce que punir? Pourquoi punit-on? Qui punit-on? À travers ces trois questions, il engage un dialogue critique avec la philosophie morale et la théorie juridique. Puisant ses illustrations dans des contextes historiques et nationaux variés, il montre notamment que la réponse au crime n'a pas toujours été associée à l'infliction d'une souffrance, que le châtiment ne procède pas seulement des logiques rationnelles servant à le légitimer et que l'alourdissement des peines a souvent pour résultat de les différencier socialement, et donc d'accroître les inégalités. À rebours du populisme pénal triomphant, cette enquête propose une salutaire révision des présupposés qui nourrissent la passion de punir et invite à repenser la place du châtiment dans le monde contemporain.


- Une histoire de la Résistance en Europe Occidentale
de Olivier Wieviorka
Éditions Perrin / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

La résistance en Europe de l'Ouest a longtemps été considérée comme un phénomène national. Et elle a, de longues années durant, été analysée comme telle, les historiens privilégiant, pour l'étudier, le cadre de leur pays. Pourtant, si les facteurs internes jouèrent un rôle central dans sa naissance, la part des Anglo-Américains dans sa croissance fut éminente: en Norvège comme au Danemark, aux Pays-Bas comme en Belgique, en France et en Italie, l'armée des ombres n'aurait pu croître sans le soutien de Londres d'abord, de Washington ensuite. Il convenait dès lors de décloisonner les frontières et d'élargir les horizons pour offrir la première histoire transnationale de la résistance en Europe occidentale. Pour ce faire, Olivier Wieviorka a étudié l'organisation puis l'action des forces clandestines et des gouvernements en exil de six pays occupés entre 1940 et 1945. En scrutant le rôle de la propagande, du sabotage et de la guérilla dans cet espace ouest-européen, il invite à reconsidérer sans tabou l'action de la résistance, ainsi que ses relations, tantôt cordiales, tantôt conflictuelles, avec les Alliés et les pouvoirs installés à Londres. Tout en mesurant la singularité de chaque pays, ce prisme original lui permet de pointer la communauté de destin qui unit cet ensemble appelé à être libéré par les troupes anglo-américaines. L'auteur lève également le voile sur l'importance des finances, de la logistique et de la planification des grands Alliés dans le développement des forces clandestines, une donnée largement occultée lors des libérations. Il interroge, in fine, l'efficacité de l'armée des ombres, donc de la guerre subversive, dans la chute du IIIe Reich.


- Vivre en couple. Plaidoyer pour une stratégie du pire
de Mony Elkaïm
Éditions Du Seuil / 05 janvier 2017


Le Titre du Roman

En ces temps de crise et d'instabilité du couple, comment peut-on plaider pour une "stratégie du pire"? C'est que le pire, en l'occurrence, peut avoir son utilité. La vie de bien des couples est ponctuée par des conflits répétés, mais si on les observe de près, on s'aperçoit qu'ils ont aussi une fonction: ils permettent aux deux partenaires de mieux coexister avec des croyances profondes qui les habitent, et dont ils n'arrivent pas à se débarrasser: être persuadé au fond de soi-même qu'on s'efforce d'aimer mais qu'on est toujours abandonné, qu'on voudrait bien compter sur les autres mais qu'ils se dérobent toujours, qu'on tente d'être écouté mais que c'est impossible. Celui qui est enfermé dans de telles convictions est tout autant geôlier que prisonnier. Non seulement elles limitent pour lui l'horizon des possibles, de ce qu'il perçoit comme de ce qu'il peut faire, mais, sans s'en rendre compte, il emprisonne l'autre dans ce qu'il lui reproche, bloquant ainsi les possibilités d'évolution. Bref, nous participons au problème que nous prétendons vouloir résoudre, ce qui ne nous empêche pas d'en souffrir. Dès lors, y a-t-il une voie de sortie? Laquelle?


- La facture des idées reçues
de Fabrice Houzé
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Les idées reçues ont un coût: tel est le propos de ce livre qui montre, chiffres à l'appui, combien nos œillères idéologiques nous coûtent cher. Qu'il s'agisse de l'innovation et du rôle prétendument positif des brevets, de la taxe carbone et de son efficacité pour lutter contre le réchauffement climatique ou des vertus démocratiques de l'élection, les bonnes consciences de tous bords en seront pour leurs frais. Avec constance et rigueur, Fabrice Houzé nous oblige à revenir aux faits, décortique les chiffres et avance des propositions: supprimer les brevets, remplacer le vote par le tirage au sort ou taxer la viande. Dérangeant parfois, pédagogique toujours, ce livre est à mettre entre les mains de tous ceux qui veulent mieux comprendre l'économie.


- La vérité sur la maladie de lyme
de Christian Perronne
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

La maladie de Lyme, cette étrange infection déclenchée par une piqûre de tique, peut provoquer dermatoses, arthrites et jusqu'à des atteintes neurologiques. Pourquoi les patients sont-ils souvent abandonnés à leur souffrance? Pourquoi ne traite-t-on pas plus efficacement cette maladie alors que des solutions thérapeutiques existent? Le professeur Perronne, médecin et chercheur de renom, le premier à avoir sensibilisé les pouvoirs publics, raconte dans ce livre de manière claire et précise tout ce qu'on sait aujourd'hui de cette maladie et comment la guérir. Il répond également aux multiples interrogations de ceux, de plus en plus nombreux, qui sont concernés par cette affection. Ce livre nous aide aussi à mieux comprendre et à savoir soigner cet ensemble de maladies mal connues dues à des infections cachées, comme la maladie de Lyme. La vérité sur l'histoire de la maladie de Lyme et des infections cachées expliquée par le plus grand médecin spécialiste de ces maladies.


- Le chez soi des animaux
de Vinciane Despret
Éditions Actes Sud / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Vinciane Despret, philosophe et éthologue, raconte aux enfants des histoires sur le rapport des animaux à leur habitat et à leur identité. Pour comprendre qu'au-delà des ressemblances et des différences, "ainsi va la vie sur cette terre qui est, pour chacun et pour nous tous, notre chez-nous".


- Travailler au XXIe siècle
de Jacques Barthélémy et Gilbert Cette
Éditions Odile Jacob / 04 janvier 2017


Le Titre du Roman

Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l'effet de la révolution numérique? Les statuts actuels, salarié, indépendant, sont-ils adaptés à ces nouvelles réalités? Et comment faciliter le passage de l'un à l'autre sans sacrifier les protections sociales? Jacques Barthélémy et Gilbert Cette nous proposent avec ce livre un cadre ambitieux et novateur pour repenser le droit du travail. Faisant le point sur ce qu'on appelle l'ubérisation de l'économie, ils en soulignent les limites et les risques réels. Si celle-ci doit être largement relativisée, reste que les outils numériques facilitent le cumul d'activités et les créations d'entreprises. C'est pour répondre à ce mouvement en profondeur de la société française et en faire une opportunité qu'ils s'attellent ici à la définition d'un droit à la fois global et protecteur.


- Le souffle, la conscience et la vie
Chroniques d'un médecin réanimateur
de François Fourrier
Éditions Albin Michel / 02 janvier 2017



Le Titre du Roman

"Il faut écouter les voix qui s'éteignent, les souffles ténus qui expirent. Des organismes qui disparaissent, des énergies qui se dissipent, des esprits ou des âmes qui rejoignent des divins inconnus. Des humains qui survivent et d'autres qui meurent. Soyez bons, écoutez-les. Ce sont des vies uniques, passées, prises au hasard de milliers d'autres. Toutes réunies au même endroit. Des disparitions, des souvenirs d'incertitudes, des cheminements vers des impasses obscures; des fragments d'existences qui démontrent l'inanité des simplifications ultimes et réfutent les évidences trop faciles. C'est ici l'unité de lieu, la voie finale commune où convergent des destins qui n'ont entre eux aucun rapport flagrant. C'est là que s'entrelacent des destinées et se transmettent les expériences. Il n'y a rien à craindre. Il faut entrer, passer le sas, pousser les portes vitrées, suivre les flèches sombres dessinées sur le sol, elles vous dirigent. Vous y voilà. Vous êtes en Réanimation". François Fourrier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-titre-du-roman.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveautés 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveautés 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nouveautés 2017 (japonaises)
» nouveautés 2017
» Nouveautés 2017 HELLER
» Nouveau en 2017
» Nouveautés 2017 LS Models

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Titre du Roman :: 5. Témoignages - Documents :: Les dernières parutions-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: